Parallélisme et Répartition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parallélisme et Répartition"

Transcription

1 Parallélisme et Répartition Master Info Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique web du cours : deptinfo.unice.fr/~baude Septembre 2009 Chapitre 5 : Des PRAMs à l Algorithmique répartie 1 Plan 1. Les Architectures à mémoire partagée répartie UMA (rappel) Simuler une PRAM sur ces machines 2. Les Architectures à mémoire locale uniquement Topologies de réseau 3. Modèle SPMD et programmation par échange explicite messages 4. Quelques algos 5. Première introduction à MPI 2 1

2 Machines // MIMD a mem. globale repartie Uniform Memory Access Modele logique = PRAM Peu extensible Temps traversée (latence) = O(1) De CPU a banc mem. demande accès L ou mem Architecture interne: le réseau de comm. est cablé et reconfigurable Plus extensible Temps traversée = log n étages Très extensible Temps traversée = O(n) conflits Les N cpus demandent mem (idéalement différente)=> router cet ensemble d accès En // via le réseau (en évitant au maximum les conflits/hotspots) 3 4 2

3 Un réseau (ici butterfly) n est pas forcément un réseau de permutation 000-> > > > > > > >-111 Permutation Bit reversal = décaler circulairement l écriture binaire de chaque entrée On «sent» bien que l ordre de routage par dimension fait partager une portion/arete commune aux nombres E et S qui vont conserver la meme valeur pour le bit central 5 Simuler optimalement une PRAM sur une MIMD (réseau direct ou indirect) Etape par étape (impliquant n proc pram & p bancs/proc ) Algo // de temps O(t) => exécution en O(t.log p) au mieux (diamètre réseau) 1. Si accès bien répartis sur les bancs et pas de conflit de routage en générant un placement ->permutation «parfaite» en «(re)hashant» sur bancs Routage aléatoire en 2 phases vers destination intermédiaire choisie aléatoirement -> évite les «hot spots»/ conflits (avec forte probabilité) 2. Profiter des logn étages: pipeliner Chaque proc simule O(log n) des n procs de la PRAM Routage des accès mem. fait à une fréquence O(logn) Router en quantité de«travail» optimale, O(n) : p*log p accès mem. effectués en 2 phases coutant O(log p) 6 3

4 Modèle Bulk-synchronous PRAM Algorithmique PRAM moins synchrone, moins SIMD (synchronisation par étapes) Chaque proc est indépendant pendant O(log p) steps Les procs se «synchronisent» seulement pendant l exécution d une phase d accès en mem. On sait que cette grosse phase peut se réaliser en O(logp) O(log p) accès mem. de chaque proc. en temps O(log p) => 1 accès mémoire coute O(1) à chaque proc => «Force» chaque proc à préparer + d 1 demande d accès mem. mais, plutôt O(logp) 7 Machine // MIMD à mémoire locale : Topologies du réseau d interconnexion Connexion directe entre les proc Ces machines peuvent aussi émuler 1 PRAM! Mais ici, on va tenter de profiter du voisinage direct des processeurs 8 4

5 Modélisation sous forme de graphe Ensemble des nœuds: couples P(M) Arêtes relient les P Degré d un nœud: nombre de liens de comm Diamètre: distance max entre 2 nœuds quelconques Distance moyenne Graphes inclus (sous topologie) Algorithme de routage implicite (=>algo de choix chemins que l on peut câbler) Bisection Combien de liens faut il couper pour déconnecter le réseau (degré tol. Fautes) ou combien peut-on faire passer de chemins qui relient la moitie des nœuds avec l autre ½ (grandes possibilités de routage sans goulot étranglement dans le routage) 9 Ex: réseau hypercube avec N=16 proc, de dimension d = logn = 4 Diamètre: logn Degré: logn Inclus: Arbres Anneau Tores 2D et 3D Routage par dimensions croissantes Bisection = d-1 = N/2 - Peu extensible car pas faisable (usiner des nouveaux proc avec + de liens de comm) Obligatoirement par doublement de la taille + Topologie riche, la meilleure! Algorithmes repartis intéressants, ex. même en recherche d information structurée en un réseau logique hypercube, sur réseau p2p 10 5

6 Ex: réseau anneau Diamètre: N/2 Degré: 2 (souvent 1 sens entrée, 1 sens sortie, donc anneau unidirectionnel) Routage par voisins Bisection = 1 - extensible, mais mauvaises perfs de comm. + Mais sert souvent de topologie logique Aisée pour concevoir l algorithme Nombreux topologies physiques contiennent un anneau 11 Ex: réseau torique Un tore de dimension d contenant n nœuds =x1*x2* *xd, a 1 géométrie (x1,x2,,xd) Exemple tore 2D avec x1=x2= n Diamètre = n Degré=4 Largeur bisection=2* n Routage croissant selon les dimensions Exemple tore 3D avec x1=x2=x3=n^(1/3) Diamètre = n^(1/3) Degré=6 Largeur bisection=3*n^(1/3) n^(1/3) + Souvent l architecture physique réelle 12 6

7 Dim Programmer 1 machine // MIMD On a donc plusieurs flots d instruction indépendants Pour autant, le programmeur résout un problème a la fois! Il n écrit qu un seul programme parallèle Single Program, Multiple Data streams (SPMD) Processeurs exécutent simultanément le même programme sur des données différentes, mais sans être cadencés par une horloge commune (cas d 1 machine SIMD) Multiple Program Multiple Data Streams (MPMD) Certaines applications peuvent tout de même être constituées de (peu de) sous-programmes bien différents Ex : selon le schéma Maitre/Esclaves : au moins 2 pgms diff. ActiveEon Training March Ex: 08résolution numérique SPMD + Module de visualisation 14 7

8 Programmer la communication Doit être explicite dans le cas de mémoire répartie car aucune illusion de mem. Globale Espaces d adressage multiples Toutes les données sont privées La communication et la synchronisation sont explicites Toutes les taches peuvent communiquer (même si non «voisines»), dès lors qu elles identifient la tache réceptrice (?émettrice) Utiliser une librairie pour échanger (passer les messages) Opération point-a-point (send,recv) ou multipoint (bcast, reduce, ) ex,: MPI (Message Passing Interface), PVM (Parallel Virtual Machine), sur interfaces socket TCP ou UDP ou natif algorithmique Parallèle ET Distribuée (répartie)

9

10 19 O(n^3) 20 10

11 21 En MPI? 22 11

12

Parallélisme, Algorithmes PRAM

Parallélisme, Algorithmes PRAM , Armelle Merlin L.I.F.O Laboratoire d'informatique Fondamentale d'orléans Transparents inspirés des cours de G. Hains et de B. Virot Plan 1 Introduction Langages parallèles Les architectures parallèles

Plus en détail

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Introduction Parallélisation sur mémoire distribuée.

Plus en détail

Analyse et mesure de performances du calcul distribué

Analyse et mesure de performances du calcul distribué Analyse et mesure de performances du calcul distribué Mohsine Eleuldj Département Génie Informatique, EMI eleuldj@emi.ac.ma CruCID Workshop, EMI, Rabat, 5 au 7 juillet 1999 Motivation Types d applications

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

Parallélisme. Cours 1

Parallélisme. Cours 1 Parallélisme Cours 1 TD : 20% - TP : 30% - Examen : 50% Feuille A4 manuscrite (pas de photocopie) Fabrice.Huet@etu.unice.fr (prendre rdv par mail pr le contacter) A quoi sert le parallélisme? Augmenter

Plus en détail

Architectures Parallèles

Architectures Parallèles Architectures Parallèles Cours pour Ingénieur Préparé par Dr. Olfa Hamdi-Larbi ola_ola79@yahoo.fr Reçoit les signaux du contrôleur, cherche les données et les traite Instructions, Données à traiter et

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 4 : Multiprocesseurs Sylvain Martel - INF6500 2 Multiprocesseurs Type SISD SIMD MIMD Communication Shared memory Message-passing Groupe

Plus en détail

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,...

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,... Rappels, SISD, SIMD Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels... SISD,... SIMD Formation d Ingénieurs de l Institut Galiléee MACS 3 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM 2013-2014 SISD :

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Le placement Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments A- 0/0 Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com

Plus en détail

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs Modèle de Machine 1a: Mém. Partagée Tous les processeurs sont connectés à une large partagée. Appelée Symmetric Multiprocessors (SMPs) SMPs de Sun, HP, Intel, IBM Puces Multicoeur, exceptées celles qui

Plus en détail

Les Microprocesseurs partie2

Les Microprocesseurs partie2 Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri Faculté des NTIC Département MI Electronique des Composants & Systèmes Les Microprocesseurs partie2 Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE

Plus en détail

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos Architecture & Nouveautés du Core i7 Xpose Core i7 Sommaire Définition Historique Rôle du microprocesseur Architecture d un microprocesseur Core i7 : Améliorations Cache HyperThreading IMC/QPI TurboBoost

Plus en détail

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011 Master Informatique ère année er sem. Anonymat : Numéro à coller Master Informatique ère année er sem. Examen Réparti : ARES 0- Durée totale: h00 Autorisé: Une feuille A4 manuscrite Non autorisés: Autres

Plus en détail

Programmation avancée

Programmation avancée Programmation avancée Chapitre 1 : Complexité et les ABR (arbres binaires de recherche) 1 1 IFSIC Université de Rennes-1 M2Crypto, octobre 2011 Plan du cours 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Algorithmes Définition

Plus en détail

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes Optimisation de requêtes I3009 Licence d informatique 2015/2016 Cours 5 - Optimisation de requêtes Stéphane.Gançarski Stephane.Gancarski@lip6.fr Traitement et exécution de requêtes Implémentation des opérateurs

Plus en détail

Introduction à la programmation // sur GPUs en CUDA et Python

Introduction à la programmation // sur GPUs en CUDA et Python Introduction à la programmation // sur GPUs en CUDA et Python Denis Robilliard Équipe CAMOME: C. Fonlupt, V. Marion-Poty, A. Boumaza LISIC ULCO Univ Lille Nord de France BP 719, F-62228 Calais Cedex, France

Plus en détail

Parallélisme et Répartition

Parallélisme et Répartition Parallélisme et Répartition Master Info Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : deptinfo.unice.fr/~baude Septembre 2008 Chapitre

Plus en détail

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Equilibre de charge Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Approches centralisées Approches distribuées Approches semi-distribuées Jaillet Info53 - L3 Informatique - 2006 1 Equilibre

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Mohamed Mosbah LaBRI ENSEIRB - Université Bordeaux 1 mosbah@labri.fr dept-info.labri.fr/~mosbah/mafsd.html Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

Architectures multiprocesseurs NSY 104

Architectures multiprocesseurs NSY 104 Architectures multiprocesseurs NSY 4 Introduction Objectifs Augmentation du nombre d instructions traitées par seconde Diminution des temps d exécution Limitations Technique des processeurs Limites physiques

Plus en détail

INF6500 Structures des ordinateurs. Plan de cours

INF6500 Structures des ordinateurs. Plan de cours École Polytechnique de Montréal Département de génie informatique et de génie logiciel INF6500 Structures des ordinateurs Automne 2015 Plan de cours Professeur coordonnateur du cours: Nom : Sylvain Martel

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Frédéric Gava et Gaétan Hains L.A.C.L Laboratoire d Algorithmique, Complexité et Logique Cours du M2 SSI option PSSR Plan 1 Modèle de programmation 2 3 4

Plus en détail

Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques,

Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques, Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques, Bernard Pottier* Thibault Failler+, Nicolas Melot+,.. Université de Brest (UBO) *LabSTICC, UMR 3192 + Master info. Dept Informatique,

Plus en détail

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007 Rapport d activité Mathieu Souchaud Juin 2007 Ce document fait la synthèse des réalisations accomplies durant les sept premiers mois de ma mission (de novembre 2006 à juin 2007) au sein de l équipe ScAlApplix

Plus en détail

2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread

2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread 2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread TC-INFO-ASR4 Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : www-mips.unice.fr/~baude

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Chap. 2 - Structure d un ordinateur

Chap. 2 - Structure d un ordinateur Architecture des ordinateurs Michèle Courant S2-27 octobre 2004 Chap. 2 - Structure d un ordinateur 2.1 Processeur ou unité centrale (CPU) 2.1.1 Organisation du CPU 2.1.2 Exécution d une instruction 2.1.3

Plus en détail

Parallélisation Automatique

Parallélisation Automatique Parallélisation Automatique Paul Feautrier ENS de Lyon Paul.Feautrier@ens-lyon.fr 8 septembre 2008 1 / 23 Pourquoi la parallélisation automatique? Les gains de performances dus à la technologie s amenuisent

Plus en détail

AMS-TA01 Calcul scientifique parallèle

AMS-TA01 Calcul scientifique parallèle AMS-TA01 Calcul scientifique parallèle Edouard AUDIT Ingénieur-Chercheur Maison de la Simulation Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA Erell JAMELOT Ingénieur-Chercheur CEA Pierre KESTENER Ingénieur-Chercheur

Plus en détail

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33)

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Données techniques N de commande 315-4PN33 Information générale Note - Caractéristiques SPEED-Bus - Données techniques de l'alimentation Alimentation (valeur nominale)

Plus en détail

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO Cluster au SIO ALBERT SHIH 1 1 Observatoire de Paris - Meudon 21 février 2008 Type de «machines» de calcul Mémoire partagée Tous les processeurs accèdent à toute la mémoire avec un même espace d adressage.

Plus en détail

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique Plan : Les systèmes HPC Typologie des systèmes : Machines Mémoire partagée Machines à Mémoire Distribuées Machine NUMA Exemples Architectures Processeurs HPC Processeurs scalaires, superscalaires, vectoriels

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Optimisation : pipeline jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des

Plus en détail

Masses de données. 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA

Masses de données. 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA Masses de données 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA Rédacteurs : Mjo Huguet / N. Jozefowiez 1. Introduction : Besoins Informations et Aide

Plus en détail

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur Chapitre2 : Les composants d un ordinateur A. L unité centrale L unité centrale, c est l organe principal de l ordinateur, elle renferme plusieurs composants destinés au traitement et à la circulation

Plus en détail

Problèmes et Algorithmes Fondamentaux III Algorithme distribué probabiliste

Problèmes et Algorithmes Fondamentaux III Algorithme distribué probabiliste Problèmes et Algorithmes Fondamentaux III Algorithme distribué probabiliste Arnaud Labourel Université de Provence 12 avril 2012 Arnaud Labourel (Université de Provence) Problèmes et Algorithmes Fondamentaux

Plus en détail

Outils de visualisation de traces

Outils de visualisation de traces Outils de visualisation de traces Damien DOSIMONT 23 mars 2012 1/29 Sommaire 1 Introduction Complexité croissante des systèmes embarqués Visualisation de traces Thèse et travaux de Lucas Schnorr 2 Etat

Plus en détail

I. Introduction. Quelques définitions (qu est-ce qu une machine parallèle, un programme parallèle, pourquoi le parallélisme?)

I. Introduction. Quelques définitions (qu est-ce qu une machine parallèle, un programme parallèle, pourquoi le parallélisme?) I. Introduction Quelques définitions (qu est-ce qu une machine parallèle, un programme parallèle, pourquoi le parallélisme?) Différents types d architectures parallèles Programmation parallèle Mesure du

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation

Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation Université de Bretagne-Sud Lab-STICC, Lorient, France ROADeF Troyes, France 13-15 Février 2013 1/22 Objectifs Après

Plus en détail

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT 1. Contexte : CONSERT / ROSETTA 2. ParaView : Fonctionnalités,

Plus en détail

Etude d Algorithmes Parallèles de Data Mining

Etude d Algorithmes Parallèles de Data Mining REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA TECHNOLOGIE ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE TUNIS ELMANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS DEPARTEMENT DES SCIENCES DE L INFORMATIQUE

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Cours Master 2, 2013, Introduction

Cours Master 2, 2013, Introduction Mobilité, Cours Master 2, 2013, Michel Habib habib@liafa.univ-paris-diderot.fr http://www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~habib Janvier 2013 Plan Pour ou contre le parallélisme Organisation du cours : Mobilité

Plus en détail

Algorithmique Distribuée

Algorithmique Distribuée Algorithmique Distribuée Problèmes et Algorithmes Fondamentaux Arnaud labourel http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/ arnaud.labourel Aix-Marseille Université 15 janvier 2014 Arnaud Labourel (AMU) Algorithmique

Plus en détail

Plan. Architectures Parallèles. Architectures parallèles: Motivation. Architecture séquentielle: "de von Neuman"

Plan. Architectures Parallèles. Architectures parallèles: Motivation. Architecture séquentielle: de von Neuman Plan Architectures Parallèles N. Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Architecture Séquentielle Architecture Parallèle Motivation Modèles Multiprocesseurs Multicalculateurs Master TI, M1, Université

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Architectures Parallèles II. Taxonomie

Architectures Parallèles II. Taxonomie Architectures Parallèles II. Taxonomie Histoire des architecture 2 Quatre Classifications des Machines Parallèles Flynn Kuck Treleaven Gajski Allocation des Ressources Matérielles Classification de Flynn

Plus en détail

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Table des matières Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Chapitre 1 Principes fondamentaux de conception des ordinateurs 1.1 Introduction 2 1.2 L évolution de l informatique et la tâche du

Plus en détail

Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V

Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V Windows Server 2008 pour l'enseignement Module : Virtualisation à l aide du rôle Hyper-V Agenda du module Présentation d Hyper-V Installation d Hyper-V Configuration d Hyper-V Administration des machines

Plus en détail

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience 29 mars 2002 Olivier BOEBION - Laboratoire de Mathématiques et de Physique Théorique - Tours 1 Principes

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE 1 2 Comment choisir entre différents algorithmes pour résoudre un même problème? Plusieurs critères de choix : Exactitude Simplicité Efficacité (but de ce chapitre)

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble.

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. (Merci à Ludovic Saugé) Françoise BERTHOUD, Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Les benchmarks

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Réplication des données

Réplication des données Réplication des données Christelle Pierkot FMIN 306 : Gestion de données distribuées Année 2009-2010 Echange d information distribuée Grâce à un serveur central Une seule copie cohérente Accès à distance

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Mémoires jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des ordinateurs 120

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

THESE. l U.F.R. des sciences et techniques de l Université de Franche-Comté. pour obtenir

THESE. l U.F.R. des sciences et techniques de l Université de Franche-Comté. pour obtenir Numéro d ordre : 308 THESE présentée à l U.F.R. des sciences et techniques de l Université de Franche-Comté pour obtenir Le Diplôme de Docteur de l Université de Franche-Comté en AUTOMATIQUE et INFORMATIQUE

Plus en détail

Principes de fonctionnement des machines binaires

Principes de fonctionnement des machines binaires Principes de fonctionnement des machines binaires Cédric Herpson cedric.herpson@lip6.fr http://www-desir.lip6.fr/~herpsonc/pf1.htm Le contenu de ces transparents est basé sur les cours de Jean-Marie Rifflet

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Autostabilisation. de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque

Autostabilisation. de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque : de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans, Université d Orléans, Orléans, FRANCE JIRC 30 juin 2005 Blois

Plus en détail

Matériel : comment gagner en performance? Objectif Teraflop. les limites :

Matériel : comment gagner en performance? Objectif Teraflop. les limites : Matériel : comment gagner en performance? réduction du temps de cycle (aujourd hui de 0,6 à 2 ns) instructions vectorielles et pipelinées plusieurs unités fonctionnelles hiérarchie de mémoire multiprocesseurs

Plus en détail

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 272 Sommaire Notion d heuristique Les algorithmes gloutons

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

Introduction à la programmation parallèle p. 1/85

Introduction à la programmation parallèle p. 1/85 Introduction à la programmation parallèle Maîtrise d informatique Philippe MARQUET Philippe.Marquet@lifl.fr Laboratoire d informatique fondamentale de Lille Université des sciences et technologies de Lille

Plus en détail

La couche réseaux dans Internet

La couche réseaux dans Internet La couche réseaux dans Internet 1. Introduction au protocole IP V4 Internet est vu comme un ensemble de sous-réseaux autonomes interconnectés pour constituer une infrastructure large au niveau mondial.

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping.

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Exercice 1 Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Avec la commande ping «134.206.90.196», nous essayons de vérifier la connexion au réseau

Plus en détail

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES LABORATOIRE : LIFO THÈSE présentée par : Hiep-Thuan DO. soutenue le : 13/12/2011

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES LABORATOIRE : LIFO THÈSE présentée par : Hiep-Thuan DO. soutenue le : 13/12/2011 UNIVERSITÉ D ORLÉANS ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES LABORATOIRE : LIFO THÈSE présentée par : Hiep-Thuan DO soutenue le : 13/12/2011 pour obtenir le grade de : Docteur de l université d Orléans

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

Présentation d HyperV

Présentation d HyperV Virtualisation sous Windows 2008 Présentation d HyperV Agenda du module Présentation d Hyper-V Installation d Hyper-V Configuration d Hyper-V Administration des machines virtuelles Offre de virtualisation

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire

Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire Étude de cas Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 3: Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire v3.1 Vue d ensemble

Plus en détail

Utilisation de SALOME pour la distribution de calculs Code_Carmel3D en CND avec remaillage

Utilisation de SALOME pour la distribution de calculs Code_Carmel3D en CND avec remaillage Utilisation de SALOME pour la distribution de calculs Code_Carmel3D en CND avec remaillage M. Pallud pallud@imacs.polytechnique.fr IMACS travail en collaboration avec N. Béreux O. Moreau EDF R&D / CLAMART

Plus en détail

WAGO-I/O-IPC. La puissance d un ordinateur compact sur le terrain. 2 rue René Laennec 51500 Taissy France Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29

WAGO-I/O-IPC. La puissance d un ordinateur compact sur le terrain. 2 rue René Laennec 51500 Taissy France Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29 WAGO-I/O-IPC La puissance d un ordinateur compact sur le terrain Robuste Refroidissement passif, sans ventilation La puissance d un ordinateur compact sur le terrain Flexibilité maximale et conception

Plus en détail

AC - Virtualisation. Romain Hinfray

AC - Virtualisation. Romain Hinfray AC - Virtualisation Semestre Automne 2008 Antoine Benkemoun Romain Hinfray Introduction Cadre du projet Choix de Xen Quatre parties Tour d horizon de la virtualisation Pré-requis à la compréhension de

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Loris MARCHAL Laboratoire de l Informatique du Parallélisme Équipe Graal Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Thèse réalisée sous la direction

Plus en détail

Corrigé du TP 2 Réseaux

Corrigé du TP 2 Réseaux Corrigé du TP 2 Réseaux Adresses IP, routage et sous-réseaux C. Pain-Barre INFO - IUT Aix-en-Provence version du 24/12/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2014) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Mégadonnées («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Exécution des instructions machine

Exécution des instructions machine Exécution des instructions machine Eduardo Sanchez EPFL Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr]

Plus en détail

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET Projet OpNet Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET 1Présentation...3 1.1Le besoin de mobilité...3 1.2Le protocole IP Mobile...4 1.3Opnet...5 1.4Le projet...6 2La réalisation du

Plus en détail