Grand Conseil. Session constitutive mars e législature ( )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grand Conseil. Session constitutive mars 1973. 48 e législature (1973-1977)"

Transcription

1

2 Grand Conseil Session constitutive mars e législature ( )

3

4 Grand Conseil Session constitutive mars 1973 Séance constitutive du 20 mars 1973 ORDRE DU JOUR 9 h. MM. les conseillers d'etat et MM. les députés prennent place. Le doyen d'âge ouvre la session en invitant MM. les députés à assister à la messe du Saint-Esprit. Départ en cortège pour la cathédrale. 9 h. 15 Service divin. Après l'office : retour à la salle du Grand Conseil, puis : 1. Ouverture de la séance par le doyen d'âge qui prononce une allocution. 2. Constitution du Bureau provisoire : 1 président (doyen d'âge) 2 secrétaires 4 scrutateurs (nomination par mains levées sur proposition des chefs de fraction). 3. Lecture du message concernant les élections du Grand Conseil.

5 4. Désignation par le Bureau provisoire de la commission de validation des mandats (13 membres) ; (désignation sur proposition des chefs de fraction). 5. Suspension de séance et séance de la commission de validation. 6. Rapport de la commission sur la validation des mandats. 7. Décision sur la validation de ces mandats. 8. Assermentation des députés (la formule est lue par le secrétaire français du Grand Conseil) ou dépôt de la promesse écrite prévue par le règlement (art. 8, al. 3). 9. Election du président du Grand Conseil. 10. Le président élu occupe son poste et prononce une allocution. 11. Assermentation du doyen d'âge et du secrétaire qui a lu la formule du serment. 12. Election du premier vice-président. 13. Election du deuxième vice-président. 14. Election des deux secrétaires. 15. Election des quatre scrutateurs. 16. Lecture du message concernant la nomination de différentes commissions. 17. Nomination des membres de la commission des finances (13 membres) et désignation par le Bureau des commissions de censure et de rédaction. 18. Lecture du message concernant l'élection du Conseil d'etat. 19. Nomination de la commission chargée de faire rapport sur cette élection. 20. Suspension de séance. 21. Rapport de la commission de validation. 22. Après avoir félicité les membres du Gouvernement, le président du Grand Conseil fait lire la formule du serment par l'un des secrétaires de l'assemblée. 23. Assermentation des membres du Conseil d'etat. 24. Le président du Grand Conseil clôt la séance de la session constitutive. Ainsi adopté en séance du Conseil d'etat à Sion, le 21 février Le président du Conseil d'etat : A. ZUFFEREY Le chancelier d'etat : G. MOULIN 4

6 Présidence : M. le député Peter Steffen, doyen d'âge. Avant la messe du Saint-Esprit : Messieurs les conseillers d'etat, Mesdames, messieurs, J'ai l'honneur d'ouvrir la séance et vous prie d'assister à la sainte messe en la Cathédrale et de vous former en cortège. Après la messe du Saint-Esprit : Sehr geehrter Herr Staatsratspräsident, Sehr geehrte Herren Staatsräte, Sehr geschätzte Damen und Herren Abgeordnete, Hiermit habe ich die Ehre die erste Sitzung des Grossen Rates für die Legislaturperiode 1973 bis 1977 als eröffnet zu erklären. Diese Ehre möchte ich vor allem auf meinen Bezirk Leuk und meine christlichsoziale Bezirkspartei bezogen wissen. Lassen Sie mich vorerst meinen aufrichtigen Glückwunsch den wieder- und neugewählten Mitgliedern unserer Landesregierung entbieten, den bisherigen Staatsräten : HH. Antoine Zufferey, Staatsratspräsident, Dr. Wolfgang Loretan, Guy Genoud und Arthur Bender sowie dem neugewählten Herrn Franz Steiner. Mit den bisherigen Mitgliedern der Regierung verbinden mich und viele meiner Kollege mehrere Jahre gemeinsamer Arbeit bei der wir sowohl ihre staatsmännische Begabung wie auch ihren bedingungslosen Einsatz für unser Land in bester Erinnerung behalten durften. In dem neugewählten Staatsrat Franz Steiner sehen wir einen bisherigen pflichtbewussten und anerkannten Kollegen zum Exekutiv-Magistraten emporsteigen. Nach einem in der politischen Geschichte des Kantons Wallis als erstmalig zu verzeichnenden Wahlkampfe dürfen Sie unsere Glückwünsche umso höher werten und die Überzeugung haben, dass Ihnen durch den erfolgreichen Ausgang dieses harten Kampfes das Zutrauen unseres Volkes dargelegt wurde. Mein Glückwunsch geht sodann an alle Abgeordneten welche in die Hohe Versammlung gewählt wurden. Besonders angenehm berührt bin ich von der Tatsache, dass ich als erster in offizieller Mission die sieben Damen, welche heute als Abgeordnete in unser Parlament Einzug gehalten haben zu Ihrer ehrenvollen Wahl beglückwünschen und hier willkommen heissen darf. Als überzeugter Befürworter des Frauen Stimm- und Wahlrechtes, dieses Urrechtes der Demokratie, bin ich sehr glücklich, dass das Walliser Volk schon bei der ersten Gelegenheit bewiesen hat, dass es gewillt ist, konsequent zu seinem Entscheid zu stehen. Es hat Ihnen bereits bei dieser ersten Wahl Sitz und Einsand in die oberste Landesbehörde ver- 5

7 schafft, sicher zum Besten unseres Gemeinwohles. In der vordesten Front tragen Sie die Mitverantwortung für das Geschehen um die Zukunft unseres Landes und ich bin überzeugt, dass Sie ihre besten Kräfte in den Dienst dieser für Sie neuen Aufgabe stellen werden. Glückwunsch und Gruss entbiete ich allen gewählten Abgeordneten und Suppleanten, und zwar ebenso jenen, die bereits früher dem Parlamente angehörten wie auch denjenigen, die der Volkswille zum ersten Mal in den Grossen Rat gewählt hat. Sie werden, wie ich, festgestellt haben, dass wie niemals früher eine ausserordentlich starke Verjüngung der Hohen Versammlung durch die vergangenen Wahlen eingetreten ist. Nicht weniger als 50% nämlich 65 von 130 Abgeordneten sind neu in den Grossen Rat gewählt worden. Und ich persönlich war äusserst erstaunt, zum Senior des Parlamentes erklärt zu werden. Wenn es hier, wie anderswo nach Dienstalter gehen würde, hätte allerdings mein lieber Kollege, Herr Grossrat Clovis Luyet, die Ehre des heutigen Tages-Präsidiums zuerkannt erhalten, da er vier Jahre länger dem Parlamente als Abgeordneter angehört als ich und nur wenige Monate Altersunterschied haben mich bevorzugt. Der Anfang einer neuen Legislaturperiode muss nicht der Anfang einer neuen Politik sein, wäre es doch sicher falsch, Bewährtes über Bord zu werfen und Gutes vielleicht durch weniger Gutes zu ersetzen. Immerhin ist es wohl gegeben, sich zu diesem Anlass gewisse Überlegungen über die politischen Forderungen der Zukunft zu machen. Ich möchte von meiner eigentlich administrativen Rolle nicht abweichen und es einem besser Berufenen überlassen, einen politischen Rundblick zu veranstalten, daher nur wenige kurze Auszüge aus Überlegungen. Seit Jahren bemüht sich unsere Regierung und unser Parlament um die Verbesserung der sozialen Belange auf allen Sektoren. Den sozialen Forderungen ist im Rahmen unserer finanziellen Möglichkeiten weitgehend Rechnung getragen worden und unser Kanton steht diesbezüglich an einem ehrenvollen Platz. Das soziale Bewusstsein, das von uns verlangt für den wirtschaftlich Schwachen einzustehen und seine Existenz zu verbessern, muss uns auch eine andere Pflicht überbinden, nämlich den wirtschaftlich schwächsten Gebieten unseres Landes in erster Linie zu helfen. Wir haben immer noch in unserem Lande wirtschaftlich benachteiligte Gegenden. Die enorm starke Zuwachsrate, die wir in den letzten Jahren verzeichnen durften, ist zur Hauptsache den Industriezentren, den grossen Talgemeinden und einigen bevorzugten Fremdenzentren zuzurechnen. Daneben haben aber noch viele unserer Berggemeinden, Seitentäler und abseits gelegene kleine Ortschaften in der Ebene die von der Hochkonjunktur nur einen kleinen Teil zu spüren bekom- 6

8 men. Diese Gemeinwesen ringen hart um ihre Existenz und gehen immer mehr der Entvölkerung entgegen. Die eidgenössischen Konjunkturbeschlüsse wirken sich gerade hier sehr nachteilig aus. Die Gesetzgebung über den Umweltschutz verurteilt den ärmsten Teil der schweizerischen Bevölkerung, die grösste Fläche seines Besitzes, dessen Bestand lange Ahnenreihen mit Schweiss, Blut und Hunger erkämpft haben als Erholungsräume für wirtschaftlich besser gestellte Volksschichten herzugeben, ohne dass konkrete Vorschläge für die Abgeltung der Eigentümer gemacht werden. Unsere Regierung, die sich bereits mit aller Energie für Milderungen der eidg. Vorschriften in Bern bemüht hat, verdient unsern Dank. Es ist aber auch die Aufgabe des Parlamentes, die Regierung in diesen Bestrebungen zu unterstützen und unserer förderalistischen Einstellung treu zu bleiben. Bemühen wir uns kantonal zu denken. Treiben wir keinen falschen Regionalismus, sondern suchen wir Mittel und Wege um den wirtschaftlich schwächsten Regionen zu Hilfe zu kommen. Das ist bestimmt sozialer Regionalismus. Ein Mittel auf diesem Wege, welches in unserer Hand liegt, ist das Ausarbeiten eines neuen und besseren Schlüssels für den interkommunalen Finanzausgleich. Nach diesen Überlegungen möchte ich es nicht unterlassen, einer gebührenden Dankespflicht nachzukommen. Der sprechende hatte die Ehre, während seinen 14 Jahren Tätigkeit als Staatsrat und Vorsteher des Bau- und Forstdepartementes, Hrn. Staatsrat Ernst von Roten an der Arbeit zu sehen. Hr. Staatsrat von Roten, Sie haben in all diesen Jahren Ihr Bestes an Arbeit und Einsatz für unser Land gegeben. Ich gestattete mir vor wenigen Monaten bereits den vorzüglichen Ausbau unseres Strassennetzes, welches ich als das beste aller Gebirgskantone ansehe festzustellen. Wie ich es mir nie habe nehmen lassen, hier in diesem Saale Forderungen zu stellen und Kritiken anzubringen, so dürfen Sie an der Aufrichtigkeit nicht zweifeln mit der ich Ihnen heute zum Abschied meinen herzlichen Dank ausspreche und auch denselben des gesamten Grossen Rates. Wir wünschen Ihnen und Ihrer werten Familie alles Gute für die ruhigem Jahre Ihrer Zukunft. Ihnen Hr. Staatsratspräsident und HH. Staatsräte wünsche ich ebenfalls alles Gute für die kommenden Jahre und besten Erfolg im Dienste unserer lieben Heimat. Sehr verehrte Damen, meine geschätzten Herren Kollegen, wenn gestern Ihre Partei und Ihr Wahlbezirk im Vordergrund Ihres Denkens stand, dann bitte ich Sie, geben Sie von morgen an diesen Vorrang unserm Land und unserm Volk. Ich danke für Ihre Aufmerksamkeit. 7

9 CONSTITUTION DU BUREAU PROVISOIRE Sur proposition du président du groupe démocrate-chrétien, M. le député Pierre Moren, MM. les députés Eugène Rossier et Odilo Guntern sont appelés à fonctionner comme secrétaires provisoires. Sont nommés comme scrutateurs provisoires : MM. Ambros Julen, Georges Roten, Clovis Luyet et Ami Mottiez. MESSAGE concernant l'élection des députés au Grand Conseil du 4 mars 1973 LE CONSEIL D'ETAT DU CANTON DU VALAIS au GRAND CONSEIL Monsieur le président, Messieurs les députés, Nous avons l'honneur de vous transmettre, avec le présent message, les procès-verbaux des élections des députés et des suppléants pour la législature Nous joignons à ce dossier l'arrêté du Conseil d'etat du 10 janvier 1973, concernant ces élections. Les résultats du scrutin ont été publiés dans le Bulletin officiel N 11, du vendredi 9 mars Le délai de recours est ainsi expiré depuis le mercredi 14 mars et aucun recours n'a été déposé dans le délai utile. Nous saisissons cette occasion, monsieur le président et messieurs les députés, pour vous assurer de notre haute considération et vous recommander, avec nous, à la protection divine. Sion, le 16 mars Le président du Conseil d'etat : A. ZUFFEREY Le chancelier d'etat : G. Moulin BOTSCHAFT betreffend die Wahl der Abgeordneten in den Grossen Rat vom 4. März 1973 DER STAATSRAT DES KANTONS WALLIS an den GROSSEN RAT Herr Präsident, Herren Abgeordnete, Wir beehren uns, Ihnen mit der gegenwärtigen Botschaft die Abstimmungs- Verbale der Wahlen der Abgeordneten und Ersatzmänner für die Legislaturperiode zu übermitteln. Wir legen diesem Dossier den Staatsratsbeschluss vom 10. Januar 1973 betreffend diese Wahlen bei. 8

10 Die Ergebnisse des Wahlganges wurden im Amtsblatt Nr. 11 vom 9. März 1973 veröffentlicht. Die Rekursfrist ist somit seit dem Mittwoch, 14. März 1973 abgelaufen und kein Rekurs wurde innert nützlicher Frist eingereicht. Wir benützen diese Gelegenheit, um Sie, Herr Präsident und Herren Abgeordnete, unserer Hochschätzung zu versichern und Sie samt uns dem Machtschutz Gottes zu empfehlen. Sitten, den 16. März Der Präsident des Staatsrates : A. ZUFFEREY Der Staatskanzler : G. MOULIN DÉSIGNATION DE LA COMMISSION DE VALIDATION Sur la base des propositions des chefs de groupe, le bureau provisoire désigne les membres de la commission de validation comme suit : MM. Amédée Arlettaz, président, Richard Gertschen, rapporteur, François-Joseph Bagnoud, Joseph Blatter, Roger Pitteloud, Célestin Clerc, Philémon Furrer, Adolf Anthammatten, Adolf Imboden, François Couchepin, Bernard Cottagnoud, Maurice Vuilloud et Claude Rouiller. La séance est suspendue à 10 heures pour permettre à cette commission de se réunir et de faire rapport. La séance est reprise à 11 h. 50." Hr. Grossrat Richard Gertschen, Berichterstatter : Die Kommission betr. die Validierung der Wahlen hat soeben gesessen. Die Kommission hat sich wie folgt konstituiert : Präsident Hr. Amédée Arlettaz, Berichterstatter der Sprechende. Als Mitglieder amteten : Hr. François-Joseph Bagnoud, Hr. Joseph Blatter, Hr. Roger Pitteloud. Die Herren Célestin Clerc, Philemon Furrer, Adolf Anthammatten, Adolf Imboden, François Couchepin, Bernard Cottagnoud, Maurice Vuilloud, und Claude Rouiller. An der Sitzung nahm ebenfalls teil Hr. Lugon, Chef der zuständigen Rechtsabteilung. Die Kommission hat zuerst zur Botschaft des Staatsrates betr. die Wahl in den Grossen Rat Stellung genommen. Die Kommission beantragt Ihnen einstimmig, die Botschaft und den Antrag des Staatsrates zur Wahl des Grossen Rates zu genehmigen, d.h. die Rechtsgültigkeit der Grossratswahlen vom vergangenen März hier mit Beschluss festzustellen. Gemäss Art. 7 des Réglementes des Grossen Rates hat die Kommission ebenfalls Stellung zu nehmen inbezug auf die Gültigkeit oder die Validität der Mandate der Grossratsmitglieder. Obwohl vorgängig keine mündlichen oder schriftlichen Einsprachen eingegangen sind, wurde dennoch im Schosse der Kommission die Frage der Gültigkeit der Wahl von drei Mitgliedern aufgeworfen. Es han- 9

11 deh sich um die HH. Narcisse Seppey, Hermann Pellegrini, sowie um Frau Marie Rywalski. Die drei betreffenden Deputierten wurden durch die Kommission angehört im Beisein, der beiden Staatsräte : HH. Bender und Zufferey. Die Kommission kam dann inbezug auf diese drei Deputierten zu folgenden Schlüssen : einmal, was Frau Marie Rywalski anbelangt, liess sich die Kommission belehren, dass Frau Rywalski nicht Angestellte der staatlichen Verwaltung ist und daher nicht unter die Inkompatibilitätsbestimmung von Artikel 49 der Kantonsverfassung fällt, sondern, dass sie Angestellte der kantonalen Tuberkulosenliga, die eine selbständige Rechtspersönlichkeit, eine Stiftung darstellt, ist. Aus diesem Grunde fällt Frau Maria Rywalski nicht unter die Bestimmung des Art. 49 der Kantonsverfassung. Die Kommission beantragt ihnen daher, das Mandat von Frau Maria Rywalski als gültig anzuerkennen. Der zweite Fall war jener des Abgeordneten Narcisse Seppey, der seinerzeit Angestellter des kantonalen Gesundheitsdepartementes war. Seit längerer Zeit ist jedoch diese Anstellung dahingefallen. Heute ist er Verwaltungsdirektor der kantonalen Schulzahnpflege. Die kantonale Schulzahnpflege ist rechtlich ein Gemeindeverband, also in einer öffentlich rechtlichen Korporation zusammengeschlossen, sodass auch diesbezüglich nicht die Bestimmung des Art. 49 der Kantonsverfassung Anwendung findet und daher das Mandat des Hrn. Seppey ohne weiteres validiert werden kann. Der dritte Fall war jener des Hrn. Hermann Pellegrini. Herr Pellegrini ist einseits Schulinspektor für die Sekundärschulen im Unterwallis. Er arbeitet ca. 10 Stunden per Woche, inbezug auf dieses Schulinspektorates. Die restliche Zeit arbeitet er als Delegierter des Erziehungsdepartementes für den Unterricht in den Massenmedien, an verschiedenen Schulen des Unterwallis. Die Kommission hat sich nun die Frage gestellt, ob hier Artikel 49 der Kantonsverfassung Anwendung finde, ob eine Unvereinbarkeit vorliege. Art. 49 der Kantonsverfassung sagt folgendes : «Die Stelle eines Abgeordneten in den Grossen Rat ist unvereinbar mit den Beamtungen und Anstellungen in den Büros des Staatsrates». Die Herren, die bereits vor 4 Jahren hier waren, wissen noch, dass anlässlich der konstituierenden Sitzung sich das gleiche Problem, wie heute mit Hrn. Pellegrini inbezug auf andere Abgeordnete gestellt hat. Damals hat die Hohe Versammlung mit grossem Mehr die Gültigkeit der Wahlen der betreffenden Herren anerkannt. Es wurde damals, und die Kommission hat auch heute wiederum diese Überlegungen zu eigen gemacht, berücksichtig, dass die kantonale Schulgesetzgebung keine Unvereinbarkeit vorsieht inbezug auf Beamte wie Hrn. Pellegrini. Im andern ist zu sagen, dass grundsätzlich nach unserer Kantonsverfassung jeder Bürger und jede Bürgerin in die öffentlichen Ämter, also auch in den Grossen 10

12 Rat gewählt werden kann. Aus diesem allgemeinen Grundsatz ergibt sich die Ableitung, dass einschränkende Bestimmungen, wie sie Art. 49 der Kantonsverfassung darstellt, restriktiv auszulegen sind. Dieser Grundsatz wurde auch vor 4 Jahren hier durch die Hohe Versammlung anerkannt und zwar im Sinne, wie der damalige Hr. Staatsrat Gross es hier auch dargelegt hat. Ich zitiere seine damaligen Darlegungen : «Que toute disposition légale ou constitutionnelle créant une incompatibilité ou une limitation du droit de citoyen doit être interprêtée restrictivement et non pas extensivement comme vous tentez de le faire pour cet article 49.» Es wurde ebenfalls darauf hingewiesen, dass die Art. 108 und 106 des neuen Wahlgesetzes vom Jahre 1972 diese Praxis, die hier im Grossen Rat gehandhabt wurde, inbezug auf Art. 49 auch Eingang fand inbezug auf die Stellung eines Gemeindepräsidenten und anderer Behördemitglieder. Auch hier wurde, wie es sich aus der damaligen Botschaft des Staatsrates an den Grossen Rat ergibt und diese Boschaft wurde ja hier angenommen folgendes festgehalten : «Le texte parle enfin de l'administration cantonale centrale. On veut par là ne faire tomber sous cette incompatibilité que les fonctionnaires ou employés travaillant dans les services des divers départements collaborant directement aux tâches découlant des compétences du Conseil d'etat.» Gestütz auf diese Überlegungen, aus denen sich die Ratio legis ergibt, dass nicht im Grossen Rate sitzen kann, wer in den Abteilung der kantonalen Zentralverteilung in den Büros des Staatsrates tätig ist gestützt auf diese Ratio legis, hat die Kommission beschlossen, Ihnen auch die Gültigkeit der Wahl des Hrn. Pellegrini zu beantragen. Dieser Beschluss wurde mit 12 Stimmen bei einer Enthaltung gefasst. Damit bin ich am Ende meines kurzen Berichtes. Ich möchte Ihnen namens der Kommission beantragen : 1. durch Beschluss festzuhalten, dass die Grossratswahlen rechtsgültig zustandegekommen sind und 2. durch Beschluss festzustellen, die Gültigkeit der Mandate der Grossratsmitglieder. Ich danke. Par le vote, l'élection de tous les députés est validée. On procède à l'assermentation des députés élus le 4 mars. «En présence du Dieu tout-puisant, je jure d'observer et de maintenir fidèlement la Constitution du canton du Valais, de défendre et de respecter les droits, la liberté et l'indépendance du peuple et des citoyens, d'éviter et d'empêcher de tout mon pouvoir tout ce qui porterait atteinte à la sainte religion de nos pères et aux bonnes mœurs, il

13 d'exercer en toute conscience la charge dont je suis revêtu, de ne jamais excéder les attributions de mon mandat. Que Dieu m'assiste dans l'exécution de ces engagements, comme je désire qu'il me soit en aide à mon dernier jour.» Anthammatten Adolf Antille Louis Arlettaz Amédée A. Liste des Bagnoud François-Jos. Bagnoud Prosper Bellwald Dr. Anton Bender Armand Benêt Gilbert Berrà Georges Biderbost Dr. Paul Bittel Walter Blanc Raymond Blatter Joseph Boissard Charles Bonvin Richard Bornet P.-André Bourguinet Paul Brunner René Bumann Hubert Buttet Edgar députés par ordre Advokat und Notar Entrepreneur Hôtelier Volkswirtschafter Pépiniériste Entrepreneur Advokat und Notar Advokat und Notar Agent d'assurances Fondé de pouvoir Hôtelier Fiduciaire Techn. agr. Gewerbeschullehrer Kurdirektor Directeur alphabétique Visp, Bahnhofstr. 4 Sierre Fully/Vers-1'Eglise 3960 Sierre/Corin 3963 Crans s/ Sierre 3900 Brig, n. Simplonstr Fully 1898 Saint-Gingolph 1874 Champéry 3904 Naters 3930 Visp, Balfrinstr Sion, av. de la Gare 1950 Sion, Midi Monthey, Monthéolo 3962 Montana/Vermala Sion, Grand-Pont 17 Sierre, Lamberson 18 Baltschieder Saas-Fee Collombey-Muraz de Chastonay Pierre Clément J.-Albert Clerc Célestin Clivaz Clovis Clivaz Maurice Comby Bernard Copt Maurice Cottagnoud Bernard Cotter Guy Couchepin François Cretton Cilette, Mme Crittin Charles-Marie Comptable Chef ouvrier TT Restaurateur Economiste Entrepreneur Technicien Educatrice Sierre, r. du Bourg 26 Champéry Les Evouettes Veyras Randogne Saxon Orsières Sion, avenue Gare 41 Ayent Martigny Martigny, rte de Fully Saint-Pierre-de-Clages Darbellay Charly Deferr Raymond Devanthéry Charly Devayes Ulrich Dirren Herbert Dubuis Antoine Dupont Bernard Ingénieur agr. Insp. d'assurances Marchand de vin Lehrer Entrepreneur Administrateur 1906 Charrat 1870 Monthey, pi. Centr Chalais 1912 Leytron 3941 Agarn 1950 Sion, Dent-Blanche Vouvry 12

14 Emery Gilbert Emonet Léonce Evéquoz Marcel Ouvrier d'usine Directeur MO Arboriculteur Lens/Flanthey Sembrancher Erde/Conthey Fellay Raymond Ferrez Willy Pfammatter Dr. Peter Fontannaz Lue Fort Lévy Furrer Philemon Fux Edmund Ingénieur Advokat und Notar Viticulteur Entrepreneur Unternehmer Angestellter Bagnes Bagnes Leuk Erde/Conthey Isérables Visp, Hubelstrasse 1 St. Niklaus Gabioud René Gemmet Walter Gertschen Richard Guntern Dr. Odilo Gurten Peter Directeur d'école Landwirt Advokat und Notar Advokat und Notar Betriebsleiter 1937 Orsières 3901 Ried-Brig 3904 Naters 3900 Brig-Glis, Bahnhofstr 3981 Grengiols Haenni J.-Charles Haenni Pierre Héritier Georges Hildbrand Franz en vin Unternehmer Sion, Pagane Sion Granois/Savièse Gampel Imboden Adolf Imboden Martin Imhasly Alfons Imsand Albert Stationsvorstand Unternehmer Treuhandbüro Industrieller Raron Visp, Schlüsselacker Lax Sion, avenue Gare 10 Jossen Stefan Jossen Walter Julen Ambros 1925 Landwirt Lok'führer SBB Hôtelier Mund Brig-Glis Zermatt Kittel Urbain Architecte 3961 Vissoie Lamon Henri Lauber Daniel Lauwiner Othmar Lonfat Bernard Loretan Guido Luyet Clovis Hôtelier Ingenieur Revierförster Géomètre Lehrer Secrétaire FOBB 3963 Crans s/ Sierre 3920 Zermatt 3901 Ried-Brigue 1920 Martigny, rue Poste 3954 Leukerbad 1965 Saint-Germain/Savièse Mabillard André Mabillard Mad., Mlle Maistre Jean Manz Peter Masserey Eric Matter Otto Mayor Liliane, Mme Mengis Ignaz Secrétaire Cheflaborant Directeur Hôtelier Advokat und Notar Saillon Grimisuat Evolène Visp/Eyholz Saxon Leuk Sierre Visp 13

15 Meyer Walter Morand Bernard Moren Michel Moren Pierre Morisod Georges Mottiez Ami Mutter Ignaz Nanchen Arthur Nicoliier Gaston Pellegrini Hermann Perraudin Gérard Perder Etienne Perrig Dr. Werner Pfammatter Dr. Peter Philippoz Jean Pitteloud Emmanuel Pitteloud Erasme Pitteloud Hector Pitteloud J.-Jacques Pitteloud Roger Pont Jacqueline, Mme Rappaz Edouard Rebord Gilbert Reynard André Riand Clovis Rossier Eugène Roten Georges Rouiller Claude Rouiller François Rouiller-Morel Maur. Roux Justin Rywalski Marie, Mlle Salzgeber Werner Seppey Narcisse Schmid Gerhard Schmidhalter Paul Steffen Peter Stoffel Dr. Nikiaus de Torrente M.-J., Mme 1924 Valentini André Vannay Franc., Mme Vannay Michel Varone Bernard Vogt Jean Vuilloud Maurice Metzgermeister 3946 Turtmann Médecin 1950 Sion, avenue Gare 32 Entrepreneur 1963 Vétroz Prés. Société cafetiers 1950 Sion, rue Lausanne 6 Chef d'entreprise Agriculteur Malermeister Buraliste postal Agriculteur Advokat und Notar Advokat und Notar Fiduciaire Fondé de pouvoir Instituteur Marchand de fruits Médecin e Technicien Serrurier Fiduciaire Représentant Comptable Expert-comptable Représentant Assistante sociale Geschäftsführer Lie. es sc. pol. Ingenieur Ingenieur Lehrer Advokat und Notar Bibliothécaire Laborant Agronome Economiste 1904 Vernayaz 1903 Collonges 3904 Naters 3957 Granges 1936 Verbier 1890 Saint-Maurice, En-Pré 1950 Sion, Pré-Fleuri Saxon 3900 Brig-Glis, Sonnenstr Leuk 1912 Leytron 1950 Sion, Dent-Blanche Vex 1961 Salins 1950 Sion, rue du Scex 1915 Chamoson 3960 Sierre 1891 Massongex 1950 Sion, rue Oscar-Bider 1965 Ormône/Savièse 1950 Sion, Remparts Troistorrents 1965 Saint-Germain/Savièse 1890 St-Maurice, Gd-Rue 1920 Martigny-Combe 1872 Morgins/Troistorrents 1961 Grimisuat 3963 Crans s/ Sierre 3942 Raron 1961 Hérémence 3983 Morel 3900 Brig-Glis,Spittelmatten 3952 Susten 3931 Visperterminen 1950 Sion, Gravelone 1964 Conthey/Saint-Sévérin 1891 Torgon-Vionnaz 1891 Vionnaz 1950 Bramois/Sion 1908 Riddes, pi. de la Gare 1890 St-Maurice, Gd-Rue 14

16 Walter Max Weger Albin Landwirt Unternehmer 3925 Grächen 3985 Münster Zimmermann Gerhard 1936 Zuber René 1921 Zufferey Edgar 1930 Zumtaugwald Josef 1930 Kaufmann Beamter Fiduciaire Bürochef 3931 Visperterminen 3900 Brig-Glis 3965 Chippis 3921 Randa B. Liste des députés par groupements politiques PARTI DÉMOCRATE-CHRÉTIEN DU HAUT-VALAIS Imhasly Alfons Weger Albin GOMS Treuhandbüro Unternehmer 3981 Lax 3985 Münster Schmid Gerhard 1947 ÖSTLICH RARON Ingenieur 3983 Morel Biderbost Dr. Paul Gertschen Richard Jossen Stefan Lauwiner Othmar Perrig Dr. Werner Schmidhalter Paul Bumann Hubert Fux Edmund Imboden Martin Lauber Daniel Mengis Ignaz Stoffel Dr. Niklaus Walter Max BRIG Advokat und Notar Advokat und Notar Landwirt Revierförster Advokat und Notar Ingenieur VISP Kurdirektor Angestellter Unternehmer Ingenieur Advokat und Notar Advokat und Notar Landwirt 3904 Naters 3904 Naters 3901 Mund 3901 Ried-Brigue 3900 Brig-Glis, Sonnenstr 3900 Brig-Glis,Spittelmat«3906 Saas-Fee 3924 St. Niklaus 3930 Visp, Schlüsselacker 3920 Zermatt 3930 Visp 3931 Visperterminen 3925 Grächen Brunner René Imboden Adolf WESTLICH RARON Gewerbeschullehrer Stationsvorstand 3931 Baltschieder 3942 Raron Loretan Guido Meyer Walter 1916 Pfammatter Dr. Peter 1937 LEUK Lehrer Metzgermeister Advokat und Notar 3954 Leukerbad 3946 Turtmann 3953 Leuk 15

17 PARTI CHRÉTIEN SOCIAL DU HAUT-VALAIS Imsand Albert 1911 Gurten Peter 1938 Gemmet Walter Guntern Dr. Odilo 1937 Mutter Ignaz 1929 Zuber René 1921 Bittel Walter Anthammatten Adolf 1930 Furrer Philemon 1926 Julen Ambros 1925 Manz Peter Zimmermann Gerhard 1936 Zumtaugwald Josef 1930 Belhvald Dr. Anton Salzgeber Werner GOMS Industrieller ÖSTL. RARON Betriebsleiter BRIG Landwirt Advokat und Notar Malermeister Beamter 1950 Sion, avenue Gare Grengiols 3901 Ried-Brig 3900 Brig-Glis, Bahnhofstr Naters 3900 Brig-Glis VISP Advokat und Notar 3930 Visp, Balfrinstr. 23 Advokat und Notar 3930 Visp, Bahnhofstr. 4 Unternehmer 3930 Visp, Hubeistrasse 1 Hôtelier 3920 Zermatt Cheflaborant 3930 Visp/Eyholz Kaufmann 3931 Visperterminen Bürochef 3921 Randa WESTLICH RARON Volkswirtschafter Geschäftsführer 3900 Brig, n. Simplonstr Raron Dirren Herbert Hildbrand Franz Steffen Peter LEUK Lehrer Unternehmer Lehrer 3941 Agarn 3945 Gampel 3952 Susten PARTI DÉMOCRATE-CHRÉTIEN DU BAS-VALAIS Bagnoud François-Jos. Bagnoud Prosper Bourguinet Paul de Chastonay Pierre Clivaz Maurice Kittel Urbain Lamon Henri Pont Jacqueline, Mme Maistre Jean Pitteloud Erasme Riand Clovis Seppey Narcisse SIERRE Hôtelier Techn. agr. Restaurateur Architecte Hôtelier e HÉRENS Instituteur Fiduciaire Lie. es sc. pol Sierre/Corin Crans s/ Sierre Sierre, Lamberson 18 Sierre, r. du Bourg 26 Randogne Vissoie Crans s/ Sierre Sierre Evolène Vex Sion, Remparts 8 Hérémence

18 Blatter Joseph 1925 Dubuis Antoine 1926 Moren Pierre Pitteloud Hector 1922 Pitteloud J.-Jacques 1925 Roten Georges 1925 Roux Justin 1929 de Torrente M.-J., Mme 1924 Varone Bernard 1934 SION 1950 Sion, Midi 8 Entrepreneur 1950 Sion, Dent-Blanche 19 Prés. Société cafetiers 1950 Sion, rue Lausanne 6 Marchand de fruits 1961 Salins Médecin 1950 Sion, rue du Scex Comptable 1965 Saint-Germain/Savièse Représentant 1961 Grimisuat Bibliothécaire 1950 Sion, Gravelone Agronome 1950 Bramois/Sion Bornet P.-André Evéquoz Marcel Moren Michel Pitteloud Roger CONTHEY Fiduciaire Arboriculteur Entrepreneur Sion, Grand-Pont 17 Erde/Conthey Vétroz Chamoson Arlettaz Amédée Darbellay Charly Devayes Ulrich Lonfat Bernard Masserey Eric Rouiller François MARTIGNY Ingénieur agr. Marchand de vin Géomètre Directeur Expert-comptable Fully/Vers-1'Eglise Charrat Leytron Martigny, rue Poste Saxon Martigny-Combe Emonet Léonce Fellay Raymond Ferrez Willy Gabioud René ENTREMONT Directeur MO Ingénieur Directeur d'école 1933 Sembrancher 1934 Bagnes 1934 Bagnes 1937 Orsières Morisod Georges Pellegrini Hermann Rappaz Edouard SAINT-MAURICE Chef d'entreprise Technicien 1904 Vernayaz 1890 Saint-Maurice, En-Pré 1891 Massongex Berrà Georges Buttet Edgar Clerc Célestin Deferr Raymond Rossier Eugène Vannay Michel MONTHEY Directeur Représentant Laborant Champéry Collombey-Muraz Les Evouettes Monthey, pi. Centr. 6 Troistorrents Vionnaz 17

19 PARTI RADICAL DÉMOCRATIQUE Bonvin Richard Devanthéry Charly Mayor Liliane, Mme Nanchen Arthur SIERRE Hôtelier Insp. d'assurances Buraliste postal 3962 Montana/Vermala 3966 Chalais 3960 Sierre 3957 Granges Morand Bernard Rebord Gilbert Reynard André SION Médecin Serrurier 1950 Sion, avenue Gare Sion, rue Oscar-Bider 1965 Ormône/Savièse Cottagnoud Bernard Crittin Charles-Marie Pitteloud Emmanuel CONTHEY Fondé de pouvoir Sion, avenue Gare 41 Saint-Pierre-de-Clages Sion, Dent-Blanche 9 Comby Bernard Couchepin François Cretton Cilette, Mme Bender Armand Fort Lévy Philippoz Jean Vogt Jean MARTIGNY Economiste Educatrice Pépiniériste Entrepreneur Fiduciaire 1907 Saxon 1920 Martigny 1920 Martigny, rte de Fully 1926 Fully 1914 Isérables 1912 Leytron 1908 Riddes, pi. de la Gare Copt Maurice Nicollier Gaston 1935 ENTREMONT Entrepreneur 1937 Orsières 1936 Verbier Mottiez Ami Vuilloud Maurice 1917 SAINT-MAURICE Agriculteur Economiste Collonges St-Maurice, Gd-Rue Benêt Gilbert Boissard Charles Clément J.-Albert Dupont Bernard Rouiller-Morel Maur MONTHEY Entrepreneur Fondé de pouvoir Comptable Administrateur 1898 Saint-Gingolph 1870 Monthey, Monthéolo 1874 Champéry 1896 Vouvry 1872 Morgins/Troistorrents PARTI SOCIALISTE Jossen Walter BRIG Lok'führer SBB 3900 Brig-Glis 18

20 Emery Gilbert Clivaz Clovis SIERRE Ouvrier d'usine Chef ouvrier TT 3941 Lens/Flanthey 3964 Veyras Cotter Guy 1941 HÉRENS Technicien 1966 Ayent Haenni Pierre 1921 Luyet Clovis 1910 Mabillard Mad., Mlle 1947 Rouiller Claude 1941 Vannay Franc., Mme 1945 SION Secrétaire FOBB Secrétaire SAINT-MAURICE MONTHEY 1950 Sion 1965 Saint-Germain/Savièse 1961 Grimisuat 1890 St-Maurice, Gd-Rue 1891 Torgon-Vionnaz MOUVEMENT SOCIAL INDÉPENDANT Perraudin Gérard 1921 Rywalski Marie, Mlle 1921 SIERRE 1950 Sion, Pré-Fleuri 12 Assistante sociale 3963 Crans s/ Sierre Fontannaz Luc Perrier Etienne Mabillard André CONTHEY 1930 Viticulteur MARTIGNY 1924 Agriculteur Erde/Conthey 1907 Saxon 1913 Saillon MOUVEMENT DÉMOCRATE SÉDUNOIS Haenni J.-Charles 1950 Sion, Pagane Héritier Georges en vin 1965 Granois/Savièse PARTI INDÉPENDANT ET SOCIALISTE Matter Otto LEUR 1913 Hôtelier 3953 Leuk Antille Louis Zufferey Edgar PARTI RADICAL LIBÉRAL - SIERRE 1923 Entrepreneur 3960 Sierre 1930 Fiduciaire 3965 Chippis 19

Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme.

Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme. STATUTS DE LA CROIX-ROUGE VALAIS Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme. Constitution Art.1 Sous le nom «Croix-Rouge Valais»,

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale. Histoires de vie-généalogie Parcours 11 Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale Moi,, - _ Document 1a. ADBR 100 J 270 Document 1b. ADBR 100 J 270 Transcription

Plus en détail

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung.

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung. Nummer 15 97 Jahr 1853. Verordnungs- und Verwaltungsblatt des Großherzogthums Luxemburg. MÉMORIAL LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Acte der Gesetzgebung. Actes législatifs. Generale-Administration

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS

STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 Nom Sous la dénomination «Association des Amis des Reines du Valais» il est constitué une Association régie

Plus en détail

Société Suisse de Transplantation (SST)

Société Suisse de Transplantation (SST) Société Suisse de Transplantation (SST) REVISION DES STATUTS du 1.6.2008 Conformément à la séance de la Commission constitutive du 11.1.2002 Buts et objectifs de la Société Art. 1 Art. 2 La Société Suisse

Plus en détail

EUROPATAG, 9 mai 2011

EUROPATAG, 9 mai 2011 EUROPATAG, 9 mai 2011 Intervention Jacky Gillmann Sehr geehrte Frau Bundesrätin, Sehr geehrter Herr Botschafter, Meine Damen und Herren Es ist mir eine grosse Ehre Sie alle hier auf unserer Baustelle Am

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO Nombreuses sont les questions qui nous viennent à l esprit quand nous pensons à l avenir de nos enfants, petits-enfants,

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Programme des cours de 2ème année

Programme des cours de 2ème année Candidats chasseurs 2ème année 2014-2015 Programme des cours de 2ème année Ce programme fait office de convocation aussi bien pour les cours que pour l'examen Dates 3 17 31 14 28 14 28 11 23 et janvier

Plus en détail

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat B u n d e s v e r s a m m l u n g A s s e m b l é e f é d é r a l e A s s e m b l e a f e d e r a l e A s s a m b l e a f e d e r a l a Es gilt das gesprochene Wort Der Generalsekretär CH-3003 Bern Grussbotschaft

Plus en détail

Einstufungstest Französisch A1 bis C1

Einstufungstest Französisch A1 bis C1 1 Volkshochschule Neuss Brückstr. 1 41460 Neuss Telefon 02313-904154 info@vhs-neuss.de www.vhs-neuss.de Einstufungstest Französisch A1 bis C1 Wort kennen. Es reicht aus, wenn Sie den Satz sinngemäß verstehen.

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral vaudois

Statuts du Parti vert libéral vaudois Statuts du Parti vert libéral vaudois Modifiés par l Assemblée générale du 7 mai 2013 GENERALITES Article 1 Le Parti vert'libéral vaudois (ci-après «le Parti») est une Association régie par les présents

Plus en détail

Autorité émettrice compétente canton Valais

Autorité émettrice compétente canton Valais Autorité émettrice compétente canton Valais S'il vous plaît chercher dans la liste ci-dessous le district administratif responsable pour votre commune pour la délivrance de la carte de légitimation pour

Plus en détail

Documents du congrès du mercredi, 4 mars 2015 1

Documents du congrès du mercredi, 4 mars 2015 1 Documents du congrès du mercredi, 4 mars 2015 1 Berne, le 25 février 2015 DOCUMENTS DU CONGRÈS Date et heure Lieu mercredi, 4 mars 2015, 19h15 21h40 Hôtel Bern, Zeughausgasse 9, 3011 Berne, Unionssäle

Plus en détail

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire.

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire. REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Le Comité Le Comité Régional du Val de Seine fait partie d une Ligue, organisme décentralisé de la Fédération Française de Bridge, dont il est la seule composante. A ce

Plus en détail

STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie»

STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie» STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie» DENOMINATION, BUTS ET SIEGE DE L'ASSOCIATION Article 1 Dénomination L'Association des chargé-e-s de

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg)

Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg) Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg) Article 1 Dénomination, Siège Sous la dénomination de Swiss Young Pharmacists Group (swissypg), il existe une association régie par les présents statuts

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit 1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit bien clair, «non», c est non! nein 3. Le «oui» et «non»

Plus en détail

MODELE D'ATTESTATION D'HEBERGEMENT

MODELE D'ATTESTATION D'HEBERGEMENT MODELE D'ATTESTATION D'HEBERGEMENT Je soussigné(e) (nom et prénom du responsable légal du local), demeurant à (adresse postale précise), en ma qualité de (choisir entre : propriétaire / locataire / responsable)

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL

STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL PRO FORTINS NEUCHATEL STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL Nature juridique et siège Art. 1 Pro Fortins Neuchâtel est une association à but idéal sans but lucratif, régie par les présents statuts

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE DU COMITÉ D ORGANISATION DE L IACI

MOT DE BIENVENUE DU COMITÉ D ORGANISATION DE L IACI MOT DE BIENVENUE DU COMITÉ D ORGANISATION DE L IACI Monsieur Le Représentant du Président de la République de Côte d Ivoire, Monsieur Le Représentant du Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur

Plus en détail

DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION

DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION LES FORMALITES ADMINISTRATIVES DE DECLARATION I- FORMALITES OBLIGATOIRES A- Les pièces à fournir Parmi les pièces obligatoires de déclaration à fournir

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

PROCÉDURE POUR L OUVERTURE DE LA PREMIÈRE SESSION DE LA 55 e LÉGISLATURE. Chambre de l Assemblée législative. le mardi 29 juillet 2003

PROCÉDURE POUR L OUVERTURE DE LA PREMIÈRE SESSION DE LA 55 e LÉGISLATURE. Chambre de l Assemblée législative. le mardi 29 juillet 2003 PROCÉDURE POUR L OUVERTURE DE LA PREMIÈRE SESSION DE LA 55 e LÉGISLATURE Chambre de l Assemblée législative le mardi 29 juillet 2003 1. À 15 heures, la greffière, les greffiers adjoints et le sergent d

Plus en détail

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études Dossier de presse Initiative bourses d études CP 30 avril 2015 OUIà l initiative sur les bourses d études 3 raisons de voter OUI! Pour un accès équitable à la formation L initiative a été formulée il y

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination S T A T U T S de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère (successeur dès le 1 er juillet 1985 du Laboratoire Suisse de Recherches Horlogères, fondé le 14 novembre 1924) C H A P I T R E P R E M

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS TITRE I : DENOMINATION, BUT ET SIEGE Article 1 Sous la dénomination

Plus en détail

GAS Goal Attainment Scaling

GAS Goal Attainment Scaling GAS Goal Attainment Scaling ------------------------------------- Présentation d un outil Vorstellung eines tools FC - 17 janvier 2009 - GAS GAS comme outil GAS comme instrument utilisé dans la démarche

Plus en détail

S T A T U T S DES INGENIEURS GEOMETRES DE LA SUISSE OCCIDENTALE (IGSO) * * * * * * * I. Dénomination

S T A T U T S DES INGENIEURS GEOMETRES DE LA SUISSE OCCIDENTALE (IGSO) * * * * * * * I. Dénomination S T A T U T S DES INGENIEURS GEOMETRES DE LA SUISSE OCCIDENTALE (IGSO) * * * * * * * I. Dénomination Article premier - Les "ingénieurs géomètres de la Suisse occidentale" (IGSO) est une association régie

Plus en détail

Chapitre 1 : Fondation

Chapitre 1 : Fondation Statuts du Ski-Club Vallée de Joux Chapitre 1 : Fondation 1.1 Le Ski-Club Vallée de Joux a été constitué, le 9 juillet 2008 au Sentier. Ce nom remplace celui du Ski- Club Orient-Sentier fondé en 1946 à

Plus en détail

Raison sociale, but et siège de l'association

Raison sociale, but et siège de l'association I Raison sociale, but et siège de l'association Article premier Raison sociale et siège Le Montreux Tennis-Club, désigné ci-après par le MTC, est une association au sens des articles 60 et suivants du

Plus en détail

Elle soutient les associations régionales et cantonales de propriétaires de forêts dans leurs tâches et collabore avec elles.

Elle soutient les associations régionales et cantonales de propriétaires de forêts dans leurs tâches et collabore avec elles. Statuts Economie forestière Suisse I. Nom, forme juridique, siège Art. 1 Nom et siège Sous le nom de Waldwirtschaft Schweiz Economie forestière Suisse Economia forestale Svizzera (WVS) (EFS) (EFS) il est

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES STATUTS DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 Sous la raison sociale «Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie - Association des industries vaudoises» (ci-après CVCI), il est constitué une association

Plus en détail

Übergangsreglement. Règlement sur le régime transitoire. du 17 décembre 2012 vom 17. Dezember 2012

Übergangsreglement. Règlement sur le régime transitoire. du 17 décembre 2012 vom 17. Dezember 2012 Recueil systématique 4..0..9 Règlement sur le régime transitoire Übergangsreglement du 7 décembre 0 vom 7. Dezember 0 relatif à la modification du Règlement du 8 juin 006 (Etat le 7 décembre 0) des études

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR)

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR) STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR) I. Nom et siège Art. 1 La «Société Suisse de Médecine de la Reproduction (SSMR)» est une association aux termes de l art. 60 ss. CC dont

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE TIR. 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR

FEDERATION FRANCAISE DE TIR. 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR FEDERATION FRANCAISE DE TIR 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR Type Loi 1901 - Sans but lucratif mis en conformité avec les dispositions de la loi du 16 juillet 1984 Adoptés par

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

ASSOCIATION DES CADRES DIRIGEANTS ACTIFS ET RETRAITES DE L ASSURANCE CHOMAGE

ASSOCIATION DES CADRES DIRIGEANTS ACTIFS ET RETRAITES DE L ASSURANCE CHOMAGE ASSOCIATION DES CADRES DIRIGEANTS ACTIFS ET RETRAITES DE L ASSURANCE CHOMAGE STATUTS 1/7 ASSOCIATION DES CADRES DIRIGEANTS ACTIFS ET RETRAITES DE L ASSURANCE CHOMAGE STATUTS TITRE 1 DENOMINATION OBJET

Plus en détail

STATUTS. Titre I Objet de l association

STATUTS. Titre I Objet de l association RUGBY CLUB SPORTIF DE BRETIGNY Siège social : 35 rue Edouard Danaux 91220 BRETIGNY Association Sportive loi 1901 n SIRET 408 221 893 00022 n urssaf : 910 96 0333057001011 code NAF : 926C STATUTS Titre

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 1 er décembre 2011

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 1 er décembre 2011 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 1 er décembre 2011 Lieu : à 19 h. 30, en sa salle Présidence : M. André BACH Le Président, M. André BACH, remercie les conseillères et conseillers

Plus en détail

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM)

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) L assemblée des délégués de l Association des Communes de Crans-Montana arrête : Vu la Loi

Plus en détail

AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE

AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE S T A T U T S 5 pages, 27 articles 1/ Définitions générales Art. 1: Nom et siège L Amicale du Terre-Neuve de Genève et Bassin Lémanique, ci-après nommée

Plus en détail

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif.

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté i 13 décembre 1963. N 40 SÉNAT 1 " SESSION ORDINAIRE DE 1963-1964 PROJET DE LOI portant réorganisation du Conseil de gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte

Plus en détail

Rapports de la commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports

Rapports de la commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports Grand Conseil Commission de l'éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Rapports de la commission de l éducation, de la formation,

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie!

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie! Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie! Chez Radio D, et saluent leur nouveau collègue. Les rédacteurs doivent vite se mettre au travail : le défunt roi Louis II de Bavière serait en vie. Il faut aller

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP»

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP» STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP» Version ratifiée par l AGE du 8 décembre 2012 Préambule (modifié par l AGE du 8.12.12) Le SEO Camp rassemble toutes les personnes physiques ou morales dont l'activité

Plus en détail

Planification hospitalière 2015 lits d attente

Planification hospitalière 2015 lits d attente Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Service de la santé publique Departement für Gesundheit, Soziales und Kultur Dienststelle für Gesundheitswesen Planification hospitalière

Plus en détail

Einstufungstest Französisch A1-C1

Einstufungstest Französisch A1-C1 Einstufungstest Französisch A1-C1 Name: Niveau A1 A2 B1 B2 C1 Ergebnis /15 /15 /15 /15 /15 Liebe Teilnehmerin, lieber Teilnehmer, bitte nehmen Sie sich 10 Minuten Zeit und bearbeiten den folgenden Einstufungstest.

Plus en détail

Statuts Association Ethno-médias Suisse

Statuts Association Ethno-médias Suisse Statuts Association Ethno-médias Suisse (Version à l intention de l assemblée constituante du 1 ier nov. 2012) 0. MISSION Une bonne information et une participation sociale authentique des migrants et

Plus en détail

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association.

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association. Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION TITRE 1 NOM, SIÈGE, DURÉE, CHARTE, BUT, MOYENS D ACTION Article 1 - Nom, siège, durée L Association Arte Libera sera constituée le 1 er novembre 2002 au sens des articles

Plus en détail

«Les Amis de la Course» à Chavornay

«Les Amis de la Course» à Chavornay Statuts de l amicale «Les Amis de la Course» à Chavornay I Nom et siège Art. 1 L amicale «Les Amis de la Course», est une société à but non lucratif ouverte à tous. C est une association au sens des articles

Plus en détail

Statuts. TITRE I But et composition

Statuts. TITRE I But et composition Société Française de Médecine de l Exercice et du Sport Statuts La Société Française d Éducation physique et de sport est devenue le 14 décembre 1967 la Société Française de Médecine du Sport (marque déposée),

Plus en détail

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden?

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden? Analyse des données du feedback général du Symposium 1. Qu'avez vous pensé de l'organisation en générale du symposium? Was haben Sie generell von der Organisation des Symposiums gehalten? Diversité Affichage

Plus en détail

COMMENT ORGANISER LES RÉUNIONS DU COMITÉ D ENTREPRISE (CE)?

COMMENT ORGANISER LES RÉUNIONS DU COMITÉ D ENTREPRISE (CE)? Groupement des Métiers de l Imprimerie ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ MARS 2014 NOTE N

Plus en détail

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Edité par la Fédération sportive suisse de tir Ce modèle de statuts peut servir de guide aux sociétés de tir sportif pour l élaboration et la révision

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo Chez nos Anciens. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1982, tome 78b, p.

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo Chez nos Anciens. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1982, tome 78b, p. LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique D'Echo en Echo Chez nos Anciens Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1982, tome 78b, p. 6-10 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Chez nos Anciens Dans le clergé

Plus en détail

Art. 2 Le siège de la Société est au lieu de travail du Secrétaire général.

Art. 2 Le siège de la Société est au lieu de travail du Secrétaire général. Statuts de la Société Suisse de Chirurgie pédiatrique I. Dénomination, siège et but de la Société Art. 1 La Société Suisse de Chirurgie pédiatrique, fondée le 20 octobre 1969, constitue une association,

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement Septembre 2008 4 septembre 2008 Renens 2 Table des matières Titre I. Formation du...4 Chapitre I Nombre de membres...4 Article premier Composition...4

Plus en détail

Statuts de la Communauté d Intérêts pour les Transports Publics en Suisse (CiTraP Suisse)

Statuts de la Communauté d Intérêts pour les Transports Publics en Suisse (CiTraP Suisse) Statuts de la Communauté d Intérêts pour les Transports Publics en Suisse (CiTraP Suisse) I. Nom, composition et but Art. Nom, siège et composition Sous la dénomination Communauté d intérêts pour les transports

Plus en détail

STATUTS. L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION

STATUTS. L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION STATUTS de L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) Article 1 NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION Statuts établis le l8 février 2007 pour permettre l'affiliation à la FNASOR à PARIS,

Plus en détail

Test d expression écrite

Test d expression écrite Name Klasse Schreiben F HT 2012/13 Schriftliche Reifeprüfung Haupttermin aus Französisch Haupttermin 08. Mai 2013 08. Mai 2013 Name Gesamtpunkte EXERCICE 1: Klasse von 40 Gesamtpunkte EXERCICE 2: von 40

Plus en détail

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine adoptés par l Assemblée générale extraordinaire du 11 avril 2012 Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

STATUTS AU 1 JANVIER 2007

STATUTS AU 1 JANVIER 2007 Fédération des associations du personnel des services publics du Canton de Fribourg Die Föderation der Personalverbände der Staatsangestellten des Kantons Freiburg Secrétariat : Blvd de Pérolles 8, Case

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Association Zikamart Statuts

Association Zikamart Statuts Association Zikamart Statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Nom Sous la dénomination Zikamart, il est créé une association régie par les présents statuts et par les articles 60 et suivants du Code

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE Statuts adoptés par l Assemblée générale de la section de Lancy le 1 er juin 2015 PARTI SOCIALISTE DE LANCY, Route du Grand-Lancy 56, 1212 Grand-Lancy

Plus en détail

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51 Modalités d élection Modalités d élection Les déclarations de candidature aux fonctions d administrateurs effectuées dans le cadre des Sections de vote visées à l article 25 des présents statuts, doivent

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Monsieur le Premier Ministre

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

STATUTS. I. Nom, forme juridique et siège

STATUTS. I. Nom, forme juridique et siège STATUTS GROUPE SUISSE DE CRIMINOLOGIE (GSC) I. Nom, forme juridique et siège Nom Siège Art. Le Groupe suisse de criminologie (GSC) est une association politiquement et confessionnellement neutre, au sens

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S A. Nom, siège et but de l'association 1 Sous le nom de "Association suisse pour la protection de la propriété

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SWISSRESPECT.CH. (Selon les art. 60 SS du Code civil suisse)

STATUTS DE L ASSOCIATION SWISSRESPECT.CH. (Selon les art. 60 SS du Code civil suisse) STATUTS DE L ASSOCIATION SWISSRESPECT.CH (Selon les art. 60 SS du Code civil suisse) Article 1 Siège : 2 rue Sigismond-Thalberg, 1201 Genève SwissRespect.ch est une association sans but lucratif régie

Plus en détail

Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare. Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires. Ausgabe/Edition 04/07

Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare. Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires. Ausgabe/Edition 04/07 Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires 2007 Ausgabe/Edition 04/07 I. Allgemeine Bestimmungen Art. 1 Geltungsbereich Diese Verordnung gilt für

Plus en détail

MEMORIAL. Memorial N 24. GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Großherzogthums Luxemburg. Erster Theil. des PREMIÈRE PARTIE.

MEMORIAL. Memorial N 24. GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Großherzogthums Luxemburg. Erster Theil. des PREMIÈRE PARTIE. Memorial des Großherzogthums Luxemburg. 245 MEMORIAL DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Erster Theil. Acte der Gesetzgebung und der allgemeinen Verwaltung. N 24. PREMIÈRE PARTIE. ACTES LÉGISLATIFS ET D'ADMINISTRATION

Plus en détail

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS Article 1er : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1 TABLE DES MATIERES Article 1. : Période de l élection Article 2. : Comité directeur pour l élection du

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET

STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET NOM, SIEGE ET BUT Article 1 Fondé le 24.02.1981, le Tennis-Club Villeret est une association au sens des articles 60 et suivants du Code Civil Suisse, ayant son siège à

Plus en détail