Rapport de la commission de l équipement et des transports

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de la commission de l équipement et des transports"

Transcription

1 Grand Conseil Commission de l équipement et des transports Grosser Rat Kommission für Bau und Verkehr Projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour les études relatives à l établissement du dossier de mise à l enquête publique de la mesure prioritaire du Chablais, sur le territoire des communes de Massongex, Monthey, Collombey-Muraz, Vouvry, Bex, Ollon, Aigle et Yvorne Projet de décision concernant l'octroi d'un crédit complémentaire pour la poursuite des études relatives à l'établissement du dossier de mise à l'enquête publique de la mesure prioritaire de Sion, sur le territoire des communes de Sion, Nendaz, Conthey, Vétroz et Ardon Rapport de la commission de l équipement et des transports 1. Déroulement des travaux La Commission de l équipement et des transports (ET) s est réunie le 27 février 2014 de 9h00 à 11h00 à la salle de conférence du Grand Conseil Commission ET Membres Remplacé par ROSSI Mario, PDCC, président GIROUD Willy, PLR, vice-président CLERC BEROD Annick, suppl., AdG/LA rapporteur BIFFIGER Paul, UDC FU Sandro BUTTET Jérôme, PDCB EGGEL Dominic, CVPO FRACHEBOUD Christian, PLR ROSAIRE Cédric FURRER Urban, CSPO GAILLARD Stéphane, PDCC GILLIOZ Charles-Albert, PLR PITTELOUD Albert, UDC SCHNYDER Reinhold, AdG/LA ZENKLUSEN Andreas, CVPO STUDER Daniel ZURBRIGGEN Hans, SVPO

2 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr Service parlementaire : Remplacé par Mme Adélaïde Barman, responsable administrative de la section PCR DTEE : Jacques Melly, Chef du DTEE; Jean-Michel Germanier, Chef du Service des routes, transports et cours d eau Tony Arborino, Chef de section SRTCE Jacques Rudin, adjoint du chef de section SRTCE Adélaïde Barman, responsable administrative, SRTCE 2. Introduction du Président M. le Président Mario Rossi ouvre la séance en remerciant de leur présence les représentants du service des routes, transports et cours d eau (SRTCE) ainsi que Mme et MM. les députés, membres de la commission. Il excuse le léger retard de M. le Conseiller d Etat Jacques Melly, Chef du département des transports, de l équipement et de l environnement (DTEE), retenu par d autres obligations. Dans cet intervalle, il invite M. Jean-Michel Germanier à prendre la parole et M. Tony Arborino à présenter le projet. M. Jean-Michel Germanier présente les collaborateurs qui représentent le SRTCE, M. Tony Arborino, le chef de la section concernant le Rhône, Mme Adelaïde Barman remplaçant la collaboratrice du Service Parlementaire pour le soutien au présent rapport ainsi que M. Jacques Rudin remplaçant de M. Roland Crettaz. 3. Présentation des 2 projets de décision Présentation générale du projet R3 M. Tony Arborino présente le contexte général qui a amené à proposer au Grand Conseil les deux crédits d engagement pour les mesures prioritaires de Sion et du Chablais. 11'000 hectares sont menacés d inondation en Valais et le dégât potentiel dépasse les 10 milliards de francs. Les éléments caractéristiques du projet sont détaillés par M. Tony Arborino et illustrés au moyen d une présentation PowerPoint (disponible au format pdf sur le bureau virtuel des membres de la commission). Il rappelle notamment l objectif principal de la 3 e correction du Rhône, qui est d assurer la sécurité de la plaine, et le fait que le danger est général. A cet effet une carte de danger a été établie pour toute la plaine et sert à l élaboration des préavis de construction. Le canton a défini une stratégie en trois axes pour assurer la sécurité face à ce danger : 1. La prévention, comprenant l établissement des zones de danger, les préavis de construction et l entretien du Rhône. 2. L intervention, englobant la prévision des crues, la gestion des barrages, les alertes-alarmes Rhône et l évacuation de la population. 3. La construction des mesures de protection contre les crues, c est-à-dire la réalisation de la 3 e correction du Rhône avec les travaux des mesures anticipées ou prioritaires. Le projet d aménagement du Rhône, élaboré en prenant en compte l expérience des récentes crues en Suisse, doit assurer la sécurité durable des personnes et des biens, de Gletsch au Léman, sur plus de 160 km. Le Plan d Aménagement établi en 2008 définit la vision d ensemble des travaux prévus. Il a été mis en consultation publique et adapté suite aux remarques avant d être validé par les Gouvernements vaudois et valaisans en

3 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr novembre Le PA-R3 validé fixe la variante d aménagement du Rhône (abaissement, renforcement, élargissement) secteur par secteur, son emprise ainsi que les priorités de réalisation. Présentation des 2 mesures prioritaires Les secteurs de Sion et du Chablais sont définis comme prioritaires. La prochaine étape consiste à détailler le PA-R3 sur ces secteurs pour établir un dossier qui sera mis à l enquête publique. Les deux crédits d engagement sont nécessaires afin de pouvoir lancer les études sur les deux secteurs prioritaires. Mesure prioritaire de Sion La réalisation de la mesure prioritaire de Sion permettra d atteindre la sécurité définitive entre la Lienne et la Lizerne. Sa spécificité est d intégrer une vision sur le long terme de l aménagement urbain en collaboration avec la commune. Les mesures de sécurisation comprennent notamment l abaissement du lit du Rhône à travers la ville de Sion, son élargissement à l amont et à l aval de la ville, l assainissement des digues existantes maintenues, l aménagement de digues submersibles et de retour et la création d arrièresdigues. Le devis des travaux est de l ordre de 400 millions de francs. La mise à l enquête publique est prévue pour fin En juin 2010, un crédit d engagement de 1.8 million de francs pour des études a été octroyé par le Conseil d Etat. La demande de crédit d engagement porte sur un montant de 8 millions de francs nécessaire à la poursuite et à la finalisation des études. Compte tenu de la participation attendue des communes et des tiers et de la participation fédérale, les coûts restants à la charge de l'etat du Valais sont estimés à 30% de 8 millions de francs, soit un montant de 2.4 millions de francs. Mesure prioritaire du Chablais La mesure prioritaire du Chablais protégera toute la région chablaisienne entre Massongex et Vouvry. La sécurisation sera réalisée notamment par des mesures d élargissement du fleuve, de protection de ses berges, de renforcement et de construction de nouvelles digues. Le projet doit aussi intégrer le projet de palier hydroélectrique Massongex-Bex-Rhône (MBR). La conduite de ce dossier est assurée par les cantons de Vaud et du Valais, la conduite administrative en étant assumée par le canton du Valais. La mise à l enquête publique est prévue pour l automne Le montant des travaux est de l ordre de 300 millions de francs. La demande de crédit d engagement porte sur un montant de 6 millions de francs et doit aboutir à l élaboration du dossier d enquête. La clé de répartition Vaud/Valais doit encore faire l objet d une proposition de l Office fédéral de l environnement (proposition vaudoise : 50/50, proposition valaisanne : 80/20). Compte tenu de la participation attendue des communes et des tiers et de la participation fédérale, les coûts restants à la charge de l'etat du Valais, après déduction de la part du canton de Vaud, se situe entre 18% de 6 millions de francs, soit un montant de 1.08 million de francs, et 29% de 6 millions de francs, soit un montant de 1.74 million de francs. 4. Discussion et questions des députés Questions générales Est-ce que l entretien entre dans le cadre du budget Rhône et est-ce qu il n a été optimisé qu après la crue de 2000? L entretien annuel ne fait pas partie du budget de construction de la 3 e correction. Ce sont les communes qui sont chargées de l entretien et sont subventionnées à 70% par le

4 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr canton pour le faire. Il n y a pas de subvention fédérale. La crue de 2000 a amené à renforcer l entretien suite aux dépôts de limons sur le lit majeur. Les crues 2000 ne sont pas dues à une rupture de digue, mais à une submersion. Il n y a pas de risque de pression et l Etat veut imposer plus d enrochement que nécessaire. Juridiquement, le canton a le choix de la variante. Ne serait-il pas plutôt de savoir si le projet Rhône est réaliste et réalisable, avant de pouvoir voter les crédits d engagement? M. Jacques Melly rappelle que le plan d aménagement Rhône a été validé par le Conseil d Etat et le canton de Vaud a également donné son accord pour la partie chablaisienne. Il rappelle également que les communes demandent à ce que le projet avance. Il indique finalement que si le canton a peut-être juridiquement le choix de la variante, il n a pas le choix du financement. La Confédération a clairement posé ses conditions, elle a donné son accord sur les variantes d aménagement proposées. M. Mario Rossi précise que l objet de la séance n est pas de juger le projet Rhône et de voter pour ou contre le plan d aménagement, il s agit de voter sur les 2 objets à l ordre du jour. Actuellement, il faut faire des économies partout. Ne faudrait-il mieux pas faire des économies et donc redimensionner le projet? Le projet Rhône représente plus de deux milliards de francs, il ne pourra être réalisé que si les conditions financières le permettent. Néanmoins la situation en Valais est positive. Le DTEE a subi les coupes les plus grandes (50 mio) pour 2014, mais un investissement de 100 mio par année peut être fait. Un redémarrage est prévu pour les prochaines années et le fait d investir pour le projet Rhône permettra non seulement de protéger les personnes, d aider les entreprises et les bureaux d ingénieur, mais également de montrer notre volonté à la Confédération de réaliser les travaux prévus rapidement et d obtenir ainsi un subventionnement plus élevé. L enjeu sécuritaire est essentiel, le problème Rhône est réel. Le projet de 3 ème correction du Rhône constitue aussi une étude pilote, notamment pour les travaux sur le Rhin. A Viège, il y a eu des inondations de cave suite aux travaux. Il y a aussi eu des problèmes à Vionnaz et à Noës. Est-ce que les effets collatéraux sont calculés dans les coûts du projet? Les effets collatéraux mentionnés ne sont pas en lien avec le projet de 3 ème correction du Rhône, mais avec les travaux courants d extraction et d entretien. La nappe phréatique vit pour elle-même et est influencée par la fonte des neiges. Il y a des crues de nappe. Les proportions d alimentation de la nappe par le Rhône sont différentes de secteur en secteur. Il n y a pas de règle générale applicable. Les effets sur la nappe phréatique sont calculés pour chaque projet et un suivi lors du chantier est effectué systématiquement. Des modèles sont élaborés pour analyser comment la nappe bouge en fonction des travaux. Est-ce que l effet de l élargissement sur la nappe va être analysé afin d avoir la garantie qu il ne va pas provoquer de remontée de nappe sous le site de la Lonza pollué par le mercure? La mesure prioritaire de Viège est réalisée sur la base du dossier mis à l enquête et approuvé comprenant un rapport d impact. M. Melly insiste sur le fait que la pollution est un souci majeur de son service de protection de l environnement. Il ne faut pas poser de jugement définitif, et avant de pouvoir proposer des solutions, il est nécessaire d attendre l avis des professionnels. Il est important d intégrer les problématiques de Viège au projet. Les recherches faites à Viège ne devraient-elles pas être intégrées dans le projet Rhône? Dès que le mercure a été détecté par le chantier de l A9, des analyses de sol ont été faites de manière étendue. Le message est d assainir le canton et les premières conventions ont déjà été signées avec les sites chimiques. L expérience de Viège est à capitaliser, elle fait l objet d une analyse et d un rapport spécifique afin d en faire bénéficier le reste du projet. Le service des améliorations foncières a informé que les limons du Rhône allaient être étendus sur les terres agricoles, qu en est-il des limons pollués?

5 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr Les analyses du sol sont effectuées et les mesures d assainissement sont prises le cas échéant. Le Plan d aménagement 2012 prévoit également le déplacement des élargissements initialement prévus sur les terres agricoles sur d anciennes décharges à assainir. Il est bien évidemment exclu d épandre des terres polluées sorties lors des travaux du Rhône. De fait, la réalisation du projet R3 conduira à un assainissement des sols. Dans les messages, il est question d apporter une sécurisation définitive des secteurs. Que faut-il entendre par là? Tous les secteurs seront protégés durablement avec un risque résiduel pour les crues supérieures à la crue centennale. Le secteur densément bâti sera protégé contre les crues extrêmes. Une arrière-digue est prévue le long de l autoroute pour gérer le risque résiduel. Une démarche participative est prévue, de quelle manière et quelle en est l implication? Est-ce que le crédit couvre bien l ensemble du dossier pour la mise à l enquête? Les citoyens pourront consulter le projet et le discuter. C est la raison pour laquelle des mesures anticipées sont prévues afin de pouvoir démarrer les projets les plus avancés. C est une volonté d avoir un projet participatif en vue d obtenir un projet durable. Des commissions régionales de pilotage ont été créées à cet effet pour le PA-R3 et cette démarche va se poursuivre pour l établissement du dossier d enquête. Un groupe d accompagnement spécifique est prévu pour chaque mesure prioritaire. Le département compte sur une démarche participative constructive. Quel est le délai de réalisation de la mesure prioritaire de Viège? 5 ans de travaux sont prévus à Viège en investissant 20 millions par an. Le délai dépend cependant de la disponibilité budgétaire. Quel est l espérance de vie des mesures prévues tel un renforcement de digue effectué? Le projet R3 est dimensionné pour éviter une 4 ème correction, pour les 200 prochaines années. Les renforcements de digues réalisés lors des mesures anticipées sont conçus pour être durables. Question spécifique au projet de décision concernant la mesure prioritaire de Sion Quelles ont été les conditions émises pour le premier crédit d engagement de la mesure prioritaire de Sion et qu a-t-on fait de l argent octroyé? Le premier crédit n est pas totalement épuisé. Il a permis d effectuer une étude préliminaire et Sion-sur-Rhône. Un nouveau crédit est nécessaire pour établir le dossier d enquête sur cette base. En 2012, il a été décidé de rallonger le secteur couvert par la mesure prioritaire de Sion pour accélérer les travaux de protection dans les communes voisines. Cette extension de périmètre explique aussi le besoin de crédit complémentaire. Questions spécifiques au projet de décision concernant la mesure prioritaire du Chablais Il y a un litige avec le canton de Vaud sur la clé de répartition. Qu en est-il actuellement? Les intérêts et les pressions sont différents dans le canton de Vaud. Nous attendons la proposition qui sera faite prochainement par la Confédération. La conduite administrative incombe au canton du Valais, qu en est-il de la conduite technique? Un directeur Chablais est responsable du tronçon chablaisien et de la conduite du projet dans le canton de Vaud et du Valais. Il a été choisi avec le canton de Vaud et représente les deux cantons. 5. Entrée en matière pour la mesure prioritaire de Sion Par 10 voix pour, 2 contre et 1 abstention, l entrée en matière est acceptée.

6 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr 6. Lecture de détail du projet de décision de la mesure prioritaire de Sion Titre et considérants Art. 1 Art 2 La commission rajoute et achever dans le texte français et und zu beenden dans le texte allemand Art. 3 Il est précisé par le DTEE que les coûts reconnus sont ceux en lien direct avec le projet Rhône Art. 4 Art. 5 Art. 6 L indice de référence n est indiqué qu au moment de l attribution des travaux. Art Vote final pour le projet de la mesure prioritaire de Sion Par 8 voix pour, 5 contre et 0 abstention, la commission ET accepte le projet de décision concernant l'octroi d'un crédit complémentaire pour la poursuite des études relatives à l'établissement du dossier de mise à l'enquête publique de la mesure prioritaire de Sion, sur le territoire des communes de Sion, Nendaz, Conthey, Vétroz et Ardon. 8. Entrée en matière pour la mesure prioritaire du Chablais Par 11 voix pour, 2 contre et 0 abstention, l entrée en matière est acceptée.

7 Commission de l équipement et des transports Kommission für Bau und Verkehr 9. Lecture de détail du projet de décision de la mesure prioritaire du Chablais Titre et considérants Art. 1 Art 2 La commission remplace le terme entreprendre par établir Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art Vote final pour le projet de la mesure prioritaire du Chablais Par 8 voix pour, 5 contre et 0 abstention, la commission ET accepte le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour les études relatives à l établissement du dossier de mise à l enquête publique de la mesure prioritaire du Chablais, sur le territoire des communes de Massongex, Monthey, Collombey-Muraz, Vouvry, Bex, Ollon, Aigle et Yvorne. Le président Mario Rossi Le rapporteur Annick Clerc Bérod

Projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône

Projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône Grand Conseil Commission de l équipement et des transports Grosser Rat Kommission für Bau und Verkehr Projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône 1. Déroulement

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône

Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

COMMISSION THEMATIQUE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS (ET)

COMMISSION THEMATIQUE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS (ET) COMMISSION THEMATIQUE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS (ET) Projet de décision d établissement du plan d aménagement (Gletsch-Léman) et des bases agricoles NOVEMBRE 2005 Commission thématique Equipement

Plus en détail

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône NB: La compétence et le niveau de contrainte est signalé par (CE) ou (GC). Les rubriques sans mention ne sont pas contraignantes. Périmètre (CE) Le

Plus en détail

Projet de décision concernant la création et financement d un parc naturel à Finges

Projet de décision concernant la création et financement d un parc naturel à Finges Projet de décision concernant la création et financement d un parc naturel à Finges Rapport de la séance du 23 août 2005 de la Commission de l agriculture, du tourisme et de l environnement du Grand Conseil

Plus en détail

Projet de modification de l'article 3a de la loi d'application de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite

Projet de modification de l'article 3a de la loi d'application de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite Grand Conseil Commission des institutions et de la famille Grosser Rat Kommission für Institutionen und Familienfragen Projet de modification de l'article 3a de la loi d'application de la loi fédérale

Plus en détail

PLAN DE SURVEILLANCE Concept général

PLAN DE SURVEILLANCE Concept général PLAN DE SURVEILLANCE Concept général 1 Concept de surveillance - Généralités Concept général En cas de crue importante sur le Rhône avec une montée en puissance du risque, un plan de surveillance est mis

Plus en détail

Rapport de la commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports

Rapport de la commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports Grand Conseil Commission de l'éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Rapport de la commission de l éducation, de la formation,

Plus en détail

Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports. Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport

Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports. Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Décision concernant l octroi d un crédit d engagement

Plus en détail

SHS 21 Identifier les relations existant entre les activités humaines et l'organisation de l'espace

SHS 21 Identifier les relations existant entre les activités humaines et l'organisation de l'espace SHS 21 Identifier les relations existant entre les activités humaines et l'organisation de l'espace http://www.plandetudes.ch/web/guest/shs_21/ En 1802, Napoléon a fait dessiner une carte de la vallée

Plus en détail

Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports. Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport

Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports. Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Décision concernant l octroi d un crédit d engagement

Plus en détail

Rapport de la commission thématique des institutions et de la famille

Rapport de la commission thématique des institutions et de la famille Grand Conseil Commission des institutions et de la famille Grosser Rat Kommission für Institutionen und Familienfragen Rapport de la commission thématique des institutions et de la famille Projet de décision

Plus en détail

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau Orientations fondamentales et dispositions 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau SCHÉMA DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN LOIRE-BRETAGNE 2010-2015 95 96 SCHÉMA

Plus en détail

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Demande de crédit pour : la participation financière communale à l Entreprise de correction fluviale (ECF) du

Plus en détail

RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS

RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS FEVRIER 2012 GC 192 RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS Introduction de Monsieur Philippe Vuillemin, président

Plus en détail

4. DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROJET: LA 3 e CORRECTION DU RHÔNE

4. DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROJET: LA 3 e CORRECTION DU RHÔNE RAPPORT DE SYNTHÈSE Troisième correction du Rhône 4. DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROJET: LA 3 e CORRECTION DU RHÔNE 4.1 PRINCIPES GÉNÉRAUX D AMÉNAGEMENT Rappel des objectifs L'ensemble du projet est dicté

Plus en détail

Projets de décision pour la réalisation de la 2 ème étape de la construction du Campus Energypolis

Projets de décision pour la réalisation de la 2 ème étape de la construction du Campus Energypolis Grand Conseil Commission de l éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Projets de décision pour la réalisation de la 2 ème

Plus en détail

COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE

COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE Grand Conseil Commission de l'économie et de l'énergie Grosser Rat Kommission für Volkswirtschaft und Energie COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE Rapport de commission concernant: L octroi d un crédit

Plus en détail

Préavis municipal no 27-2014 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal no 27-2014 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal no 27-2014 au Conseil communal de Cugy VD Demande d octroi d un crédit de Fr. 110'000. pour l étude de la réfection et l aménagement de la rue du Village Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 Ménières, le 28 mai 2014 PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 M. le Syndic Joël Robert souhaite la bienvenue et présente la table du Conseil, la table administrative et excuse Mme Pouget,

Plus en détail

3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE

3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE 3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE Dominique BÉROD (Etat du Valais- service des routes et des cours d eau) Dominique Bérod présente MINERVE, un programme récent en Valais

Plus en détail

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU Département de la Gironde Arrondissement de Lesparre Canton de Castelnau de Médoc

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Commune de Passy COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Ordre du jour du conseil municipal 1 Approbation du projet de Plan Local d Urbanisme de Passy 2 Institution du droit de préemption urbain

Plus en détail

Rapport sur l octroi d un crédit d engagement pour l extension du centre sportif d Ecossia

Rapport sur l octroi d un crédit d engagement pour l extension du centre sportif d Ecossia Commission de gestion du Conseil général de la Ville de Sierre Rapport sur l octroi d un crédit d engagement pour l extension du centre sportif d Ecossia Membres : Sabine Rey, présidente Gilles Barmaz

Plus en détail

Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement

Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement Question Le Grand Conseil a adopté une conception générale de l intégration

Plus en détail

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03.

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03. VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 20.04.2011 Evolution du

Plus en détail

Loi sur l hébergement collectif des personnes relevant du droit d asile. 2 e lecture

Loi sur l hébergement collectif des personnes relevant du droit d asile. 2 e lecture Grand Conseil Commission spéciale Grosser Rat Spezialkommission Loi sur l hébergement collectif des personnes relevant du droit d asile 2 e lecture 1. Déroulement des travaux La commission de 2 e lecture

Plus en détail

BULLETIN DES SEANCES. Grand Conseil. Canton du Valais SESSION ORDINAIRE DE SEPTEMBRE 2013 MEMORIAL. des. Grossen Rates. des.

BULLETIN DES SEANCES. Grand Conseil. Canton du Valais SESSION ORDINAIRE DE SEPTEMBRE 2013 MEMORIAL. des. Grossen Rates. des. BULLETIN DES SEANCES du Grand Conseil du Canton du Valais SESSION ORDINAIRE DE SEPTEMBRE 2013 MEMORIAL des Grossen Rates des Kantons Wallis ORDENTLICHE SEPTEMBERSESSION 2013 58 e législature / 58. Legislaturperiode

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 Lieu : à 19 h 30 en sa salle Présidence : M. André BACH Le Président, M. André BACH, salue les membres du Conseil, M. le Syndic

Plus en détail

Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir

Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 21/2015 Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir Lavey, le 31 août 2015 Au Conseil communal de

Plus en détail

L urbanisation de la plaine du Chablais : un développement à canaliser

L urbanisation de la plaine du Chablais : un développement à canaliser Annexe 2 L urbanisation de la plaine du Chablais : un développement à canaliser Un développement dispersé On observe un développement important de l urbanisation dans la plaine du Chablais, en particulier,

Plus en détail

PRÉAVIS N 13/11. Création d'un mur de confinement sur le site de Roche

PRÉAVIS N 13/11. Création d'un mur de confinement sur le site de Roche PRÉAVIS N 13/11 Création d'un mur de confinement sur le site de Roche SIGE, septembre 2013 Feuille de contrôle du document No de préavis Objet Auteur(s) Délégué du Comité Date de dépôt Date de séance commission

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit d étude pour le projet d aménagement de la place Numa-Droz

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit d étude pour le projet d aménagement de la place Numa-Droz INFRASTRUCTURES ET ENERGIE 10-016 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit d étude pour le projet d aménagement de la place Numa-Droz (Du 18 août 2010) Madame la

Plus en détail

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Conférence de presse du 3 juillet 2008 Présentation du conseiller d'etat François Marthaler, chef du Département des infrastructures Flash-back...

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Date de dépôt : 26 janvier 2010 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement de

Plus en détail

09.477. Initiative parlementaire Responsabilité des sociétés pour les frais d assainissement des sites contaminés

09.477. Initiative parlementaire Responsabilité des sociétés pour les frais d assainissement des sites contaminés 09.477 Initiative parlementaire Responsabilité des sociétés pour les frais d assainissement des sites contaminés Avant-projet et rapport explicatif de la Commission de l environnement, de l aménagement

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL

COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL Grand Conseil Commission de gestion Grosser Rat COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL Suivi des mesures prises suite aux rapports d audit concernant le Service de la circulation routière et de la navigation

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05) (Renforcement du frein à l endettement)

Projet de loi modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05) (Renforcement du frein à l endettement) Secrétariat du Grand Conseil PL Projet présenté par les députés : M mes et MM. Cyril Aellen, Ivan Slatkine, Edouard Cuendet, Frédéric Hohl, Serge Hiltpold,... Date de dépôt : Projet de loi modifiant la

Plus en détail

COMMUNE DE MOUTHE. PROCES-VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 24 mars 2015 20H30

COMMUNE DE MOUTHE. PROCES-VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 24 mars 2015 20H30 COMMUNE DE MOUTHE PROCES-VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 24 mars 2015 20H30 Le vingt-quatre mars deux mille quinze à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Mouthe s'est

Plus en détail

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin»

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin» Votation communale du 28 septembre 2014 Valorisation de la zone de «Montmoirin» La votation communale coïncidant avec la votation fédérale, il est important de bien vérifier que les bulletins de votes

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 7976-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 7976-A Secrétariat du Grand Conseil PL 7976-A Date de dépôt: 7 mars 2001 Messagerie Rapport de la Commission des travaux chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat ouvrant un crédit complémentaire pour

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Date de dépôt : 19 novembre 2012 Rapport de la Commission des finances chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat ouvrant un crédit d investissement de

Plus en détail

Rapport de la commission thématique : Economie et Energie concernant le projet de loi sur l imposition des véhicules automobiles (révision totale)

Rapport de la commission thématique : Economie et Energie concernant le projet de loi sur l imposition des véhicules automobiles (révision totale) Rapport de la commission thématique : Economie et Energie concernant le projet de loi sur l imposition des véhicules automobiles (révision totale) Date: mardi, 10 février 2004 Lieu: Début: salle de conférence

Plus en détail

JERI 2014 Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant

JERI 2014 Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant Tiefbauamt TBA Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant 25 novembre 2014 André Magnin, Ingénieur cantonal, chef du Service des ponts et chaussées Direction de l aménagement,

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10850-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10850-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10850-A Date de dépôt : 2 février 2012 Rapport de la Commission des finances chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat ouvrant un crédit au titre de subvention

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET)

STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET) STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET) I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Constitution, durée, siège 1) Sous la dénomination "Réseau scientifique

Plus en détail

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Rapport sur le crédit d engagement pour la réalisation de l équipement de la zone industrielle de DAVAL Sierre, mai 2006 Table des matières

Plus en détail

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique et mobilité autour du bassin lémanique 28/05/2015 1 Contexte CONTEXTE SUR LA MOBILITÉ DANS LE BASSIN LÉMANIQUE Une population en forte croissance : 2 896 638 habitants fin 2014 (2 819 100 en 2010) un nombre

Plus en détail

RD 852-B M 2138. Secrétariat du Grand Conseil. Date de dépôt : 9 avril 2013

RD 852-B M 2138. Secrétariat du Grand Conseil. Date de dépôt : 9 avril 2013 Secrétariat du Grand Conseil Date de dépôt : 9 avril 2013 RD 852-B M 2138 a) RD 852-B Rapport de la Commission de contrôle de gestion chargée d étudier le rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur

Plus en détail

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de MESSAGE accompagnant le projet de décret concernant la suspension du remboursement des prêts sans intérêts LIM et NPR dans les secteurs des remontées mécaniques et de l hébergement Le Conseil d Etat du

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ASSEMBLEE BOURGEOISIALE DU 15 DECEMBRE 2011

PROCÈS-VERBAL ASSEMBLEE BOURGEOISIALE DU 15 DECEMBRE 2011 PROCÈS-VERBAL ASSEMBLEE BOURGEOISIALE DU 15 DECEMBRE 2011 Lieu : Aula du CO / Châble Heure : 20 h 00 Présidence Membres Secrétaire Commission bourgeoisiale Excusés/Absents : Valérie Guigoz : Christophe

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES 1 24 novembre 2011 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 - MISSION «ECONOMIE» ET COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES Examen en séance publique : lundi

Plus en détail

S T A T U T S. de l Association Cantonale des Musiques Valaisannes

S T A T U T S. de l Association Cantonale des Musiques Valaisannes S T A T U T S de l Association Cantonale des Musiques Valaisannes Préambule A l ACMV, les femmes, les hommes et les jeunes musiciens sont traités sur un pied d égalité. Par simplification linguistique,

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un leurre?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un leurre? Secrétariat du Grand Conseil QUE 115-A Date de dépôt : 2 octobre 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de Mme Christina Meissner : Vidange de Verbois : le moratoire n'était-il qu'un

Plus en détail

Les enjeux «Inondations» en France

Les enjeux «Inondations» en France Les enjeux «Inondations» en France Séminaire du 6 mai 2015, Moulins Direction territoriale Centre-Est S. MOREIRA / D. NICOGOSSIAN Les chiffres clés des inondations en France Coût moyen annuel (réf CatNat)

Plus en détail

La directive inondation

La directive inondation La directive inondation Stratégies locales de gestion des risques d inondation Bassin Seine-Normandie 2013 Les dispositions de la directive européenne sur le risque inondation se mettent progressivement

Plus en détail

Première partie de la 12 ème séance du mardi 27 janvier 2015

Première partie de la 12 ème séance du mardi 27 janvier 2015 Présidence de M. Jacques Pernet, président Membres absents excusés : Laurianne Bovet ; Muriel Chenaux Mesnier ; Johann Dupuis ; Evelyne Knecht ; Myrèle Knecht ; Françoise Longchamp ; Sandrine Schlienger

Plus en détail

Aspects technico-économiques. Perspectives des FMV dans le contexte de l'ouverture du marché de l'électricité

Aspects technico-économiques. Perspectives des FMV dans le contexte de l'ouverture du marché de l'électricité Aspects technico-économiques Perspectives des FMV dans le contexte de l'ouverture du marché de l'électricité ----------------------------------- Félix Dayer, ancien Directeur des Forces Motrices Valaisannes

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015

EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l assainissement du chemin des Pluviers à Plan-les-Ouates 207 000 F Plan-les-Ouates

Plus en détail

Compte rendu. Mardi 23 avril 2013 Séance de 12 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Mardi 23 avril 2013 Séance de 12 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mardi 23 avril 2013 Séance de 12 heures Compte rendu n 83 Examen, pour avis, d un projet de décret d avance et d annulation,

Plus en détail

R A P P O R T A N N U E L E T C O M P T E S

R A P P O R T A N N U E L E T C O M P T E S R A P P O R T A N N U E L E T C O M P T E S 2 0 0 6 2 Libellé Page Organes et autorités 3-4 Préambule 5 Personnel 6 Cliniques dentaires 7-8 Informations administratives 9-10 Prophylaxie et promotion de

Plus en détail

PARC PUBLICITAIRE LED

PARC PUBLICITAIRE LED PARC PUBLICITAIRE LED PARC PUB LAUSANNE VEVEY MONTREUX VILLENEUVE EVIAN GENÈVE AIGLE SION MARTIGNY PARC PUB BUSSIGNY-CRISSIER VEVEY OUEST VEVEY EST VILLENEUVE SUD/NORD VILLENEUVE ZC LE BOUVERET OUEST LE

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S M E N AG E R E S

DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S M E N AG E R E S DEPARTEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DGE-ASS DCPE 600 JUIN 2015 DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S

Plus en détail

Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice 2005

Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice 2005 Université de Lausanne / Faculté de Biologie et Médecine Lausanne Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE Date de convocation : 04 Mai 2013 L AN DEUX MILLE TREIZE LE DIX MAI A VINGT HEURES TRENTE Le Conseil Municipal de la commune de MONCEAUX SUR

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Michel CHARTIER, Président de la CLE,

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE

COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE Grand Conseil Commission de l'économie et de l'énergie Grosser Rat Kommission für Volkswirtschaft und Energie Integration COMMISSION THEMATIQUE ECONOMIE ENERGIE Rapport de commission concernant: Projet

Plus en détail

TABLEAU DES PRESTATIONS POUR INGENIEURS CIVILS

TABLEAU DES PRESTATIONS POUR INGENIEURS CIVILS Tiefbauamt des Kantons Bern Bau, Verkehrs und Energiedirektion Office des ponts et des chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l énergie Edition 2015 Etude et réalisation

Plus en détail

En préambule, la Cofi fait référence à son rapport sur le compte 2012 dans lequel elle avait fait le constat et la demande suivante :

En préambule, la Cofi fait référence à son rapport sur le compte 2012 dans lequel elle avait fait le constat et la demande suivante : Grand Conseil Commission des finances Grosser Rat Rapport de la Commission des finances relatif au projet de décision concernant les mesures accompagnant la restructuration du capital-actions de la Banque

Plus en détail

Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2

Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2 Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2 Mesdames et Messieurs les Présidents des Grands Conseils des cantons de Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura,

Plus en détail

La menace des ruptures de digues

La menace des ruptures de digues CTC Rhône moyen 3 mai 2010 Fiabilisation des digues sur le Rhône moyen La menace des ruptures de digues Plusieurs brèches apparues dans les digues de Camargue lors des crues de 1993, 1994, 2002 et 2003

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 09-2015

EXPOSE DES MOTIFS N 09-2015 Commune de PlanlesOuates EXPOSE DES MOTIFS N 092015 Message aux membres du Conseil municipal Crédit d étude pour la mise en œuvre des droits à bâtir propriétés de la Commune aux Sciers 1 ère étape F 300'000.

Plus en détail

Enquête sur les Organismes de Bassin

Enquête sur les Organismes de Bassin Enquête sur les Organismes de Bassin Cher participant à l'enquête: Cette enquête fait partie d'un projet de recherche dont le but est d'essayer d'évaluer l'impact de la création d'un Organisme de Bassin

Plus en détail

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens Convention régissant les relations techniques et financières dans le cadre du crédit de construction de la rénovation urbaine de la Gare de Renens, lot 3 «espaces publics». Conclue entre les Municipalités

Plus en détail

Compte rendu de la CLE SAGE LOIRE EN RHONE ALPES 27 février 2015

Compte rendu de la CLE SAGE LOIRE EN RHONE ALPES 27 février 2015 Compte rendu de la CLE SAGE LOIRE EN RHONE ALPES 27 février 2015 La liste des présents est annexée (annexe 1). Jean GILBERT ouvre cette séance en présentant les objectifs de cette réunion. OBJECTIF DE

Plus en détail

Service de l agriculture

Service de l agriculture Yves Brunelli (Y.B.) Service de l agriculture Département de l économie, de l énergie et du territoire Service de l agriculture Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung Dienststelle

Plus en détail

Pollution des sols en Région Bruxelloise. Historique & Bilan

Pollution des sols en Région Bruxelloise. Historique & Bilan Pollution des sols en Région Bruxelloise Historique & Bilan Jean-Pierre JANSSENS Directeur Chef de division Police Environnement et Sols Gulledelle 100 1200 Brussels BELGIUM Tel 02/ 775 75 01 Fax 02/ 775

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 55/12.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CONSTRUCTION COMPLEMENTAIRE DE CHF 705'000.00 TTC, SUBVENTIONS NON DEDUITES, POUR TERMINER LES TRAVAUX DE RENOVATION ET

Plus en détail

Ordonnance sur la sécurité des ouvrages d accumulation

Ordonnance sur la sécurité des ouvrages d accumulation Ordonnance sur la sécurité des ouvrages d accumulation (Ordonnance sur les ouvrages d accumulation, OSOA) 721.102 du 7 décembre 1998 (Etat le 30 décembre 2003) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 3 bis

Plus en détail

COMITE SYNDICAL DU JEUDI 10 FEVRIER 2011. A 18 h 00 à la salle du Conseil de l Hôtel de Ville de BLENDECQUES

COMITE SYNDICAL DU JEUDI 10 FEVRIER 2011. A 18 h 00 à la salle du Conseil de l Hôtel de Ville de BLENDECQUES COMITE SYNDICAL DU JEUDI 10 FEVRIER 2011 A 18 h 00 à la salle du Conseil de l Hôtel de Ville de BLENDECQUES L an deux mil onze, le 10 février à 18h00, le Comité Syndical s est réuni à la salle du Conseil

Plus en détail

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Marie KIENTZ Chef du service gestion des ressources et milieux naturels DDT du Doubs Florence CARONE Chargée de missions

Plus en détail

Prise en compte des dangers naturels dans l Aménagement du territoire

Prise en compte des dangers naturels dans l Aménagement du territoire Prise en compte des dangers naturels dans l Aménagement du territoire Guide à l attention des communes D CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS Préface 1 Dans le domaine des dangers naturels, l aménagement du

Plus en détail

Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais

Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais Le Conseil d Etat du canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, La présentation au Grand Conseil

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et engagements portant sur l octroi de crédits au secteur non bancaire. Sont

Plus en détail

En relation avec l'objet mentionné ci-dessus, nous avons l'avantage de vous exposer ce qui suit :

En relation avec l'objet mentionné ci-dessus, nous avons l'avantage de vous exposer ce qui suit : MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF A UN CREDIT SUPPLEMENTAIRE EN VUE DU SUBVENTIONNEMENT DES PRESTATIONS DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE DANS LE PROJET DE PROTECTION ET DE REVITALISATION DE LA

Plus en détail

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour Province de Québec Municipalité du Canton de Ham-Nord Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 12 novembre 2013, à la salle du Conseil, située au 287, 1 re Avenue à Ham-Nord,

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/07 Réaménagement routier de la RC 82 (Tir-Fédéral), tronçon RC 1 / Pont-Bleu Demande de crédit d étude d avant-projet Séance

Plus en détail

Procès-verbal de la séance du Conseil général du 22 octobre 2013

Procès-verbal de la séance du Conseil général du 22 octobre 2013 Procès-verbal de la séance du Conseil général du 22 octobre 2013 Membres du Conseil général présents : 40/45 excusés : Léonie Germanier Nathalie Jollien Jean-Paul Coppey Jacques Sauthier Frédéric Delaloye

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D.

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Communauté de Communes Lure Vançon Durance Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 octobre 2010

Plus en détail

ASSEMBLEE MUNICIPALE ORDINAIRE, LUNDI 9 DECEMBRE 2013, 19H45, HALLE DE GYMNASTIQUE

ASSEMBLEE MUNICIPALE ORDINAIRE, LUNDI 9 DECEMBRE 2013, 19H45, HALLE DE GYMNASTIQUE ASSEMBLEE MUNICIPALE ORDINAIRE, LUNDI 9 DECEMBRE 2013, 19H45, HALLE DE GYMNASTIQUE Président : Secrétaire : Scrutateurs : Huissiers : M. Francis Périat Mme Stéphanie Willemin M. Jürg Furrer M. Albert Jost

Plus en détail

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne 1562 Corcelles, le 17 janvier 2012 COMMUNE DE CORCELLES Près Payerne MUNICIPALITE Tél. 026/660.25.62 Fax 026/660.17.76 commune@corcelles.ch AU CONSEIL COMMUNAL DE CORCELLES/PAYERNE PREAVIS N o 01/2012

Plus en détail

Loi sur la mensuration officielle et l information géographique

Loi sur la mensuration officielle et l information géographique - -.6 Loi sur la mensuration officielle et l information géographique du 6 mars 006 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l article 950 du code civil suisse; vu l article 5 du titre final du Code civil

Plus en détail

Conseil Municipal du 4 novembre 2014

Conseil Municipal du 4 novembre 2014 Conseil Municipal du 4 novembre 2014 L an deux mil quatorze, le quatre novembre, Le Conseil Municipal de la Commune de Cajarc Dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, A la Mairie, sous la présidence

Plus en détail