RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL"

Transcription

1 RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL Réponse à la motion de M. le Conseiller communal Tefik Rashiti "Nyon zone hors AGCS" Délégué municipal : Monsieur Daniel Rossellat Nyon, le 4 mai 2009

2 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, 1. Préambule En 2005, M. le Conseiller communal Tefik Rashiti (POP) a déposé une motion intitulée "Nyon zone hors AGCS". Il constatait que les négociations, alors en cours à l OMC, de l Accord Général sur le Commerce des Services pouvaient inclure toutes les prestations de service de l Etat à l exception de ses fonctions régaliennes et que ceci lui paraissait remettre en question l existence des services publics tels que l éducation, la santé ou la fourniture d eau potable. La motion demandait donc que : la Ville de Nyon soit déclarée "zone hors AGCS" ; la Confédération, les cantons et les communes s opposent à toute libéralisation des services publics ; la Confédération propose un moratoire aux négociations en cours ; la Ville de Nyon demande la publication des propositions d accord des services alors en discussion à l OMC ; la Ville de Nyon, enfin, se déclare solidaire des autres villes et communes qui s étaient déjà annoncées comme étant "zone hors AGCS". La Commission chargée de statuer sur la prise en considération de la motion a relevé dans son argumentaire, notamment, que la Confédération "a exclu du cadre des négociations tous les secteurs vitaux pour le bien-être de la population. ( ) Le Conseil fédéral souligne que l AGCS reconnaît explicitement le droit des Etats à réglementer et introduire de nouvelles réglementations afin de poursuivre leurs objectifs de politique nationale, tels que le maintien du service public. Il définit l AGCS comme un accord neutre par rapport à la dérégulation du service public : il n oblige ni n empêche aucun pays de réglementer ou de déréglementer son service public ( )". Le Conseil communal a alors décidé de renvoyer la motion à la Municipalité pour étude et rapport en modifiant les conclusions de la motion comme suit : la Ville de Nyon peut se déclarer "zone hors AGCS" si une quelconque disposition de l accord l obligeait directement ou indirectement à libéraliser ses services publics communaux qu elle considère devoir rester dans le domaine public ; la Ville de Nyon demande la publication des propositions précises d accord général des services en discussion à l OMC à des fins d information du public autant que des élus fédéraux, cantonaux et communaux. 2. Argumentaire 2.1. Contexte historique L AGCS vise trois buts : premièrement, libéraliser progressivement le commerce des services ; les négociations doivent donner naissance à un ensemble de droits et obligations équilibrés et servir les intérêts mutuels des membres. Deuxièmement, stimuler la croissance économique et le développement (investissements, capital-risque et savoir-faire). Troisièmement, améliorer les Page 2

3 possibilités d exportation des pays en développement par une libéralisation du commerce mondial 1. Il s agit pour les pays membres d ouvrir l accès à leur marché à des acteurs économiques étrangers tout en conservant la maîtrise de leur réglementation. L AGCS est entré en vigueur en 1995 dans le cadre des Accords du Cycle d Uruguay de l OMC, dont les dispositions précisent que des négociations successives doivent se tenir. Ces dernières ont commencé en La Suisse y participe activement, puisque sa première liste de secteurs de services négociables date de 2001 ; sa dernière offre révisée date d avril Il s agit d un processus évolutif. Sachant que deux tiers du PIB suisse provient des activités de services et que celles-ci sont à l origine d environ 80% des nouveaux emplois 2, la participation de la Suisse à ces négociations constitue un enjeu économique majeur pour notre pays Etendue des négociations Il existe deux niveaux de négociation. D une part, les engagements généraux soumettent tous les pays membres aux mêmes obligations (transparence, non discrimination). D autre part, les engagements spécifiques par lesquels les pays membres négocient de façon bi- ou multilatérale quels secteurs sont libéralisés et dans quelle mesure ils le sont. C est au sujet de ce deuxième niveau de négociation que les préoccupations des citoyens et des politiques ont été les plus vives. Il est vrai qu à l exception des fonctions régaliennes de l Etat, tous les services sont potentiellement négociables à travers l AGCS et la Confédération n a pas publié de texte mentionnant dans le détail les secteurs exclus une fois pour toutes de l accord. Cependant, elle a posé plusieurs priorités dans le cadre de ces négociations sur les engagements spécifiques, dont les plus importantes sont : un accent placé sur les activités à forte valeur ajoutée exigeant un savoir-faire élevé pour lesquels la Suisse adopte une position offensive, comme par exemple la banque et le consulting ; l exclusion (liste non exhaustive) des services de santé, d éducation, de culture, de fourniture d eau potable, de réseau ferroviaire, de transports publics, de traitement des déchets (fonctions communales et cantonales), et de tous les autres services considérés comme publics, en raison du faible potentiel offensif de la Suisse dans ces domaines ainsi que de la culture nationale vis-à-vis des services publics 3. Il convient d ailleurs de souligner qu en matière de santé et d action sociale, les négociations au niveau mondial n ont connu que très peu de succès, la culture du service public dans le domaine socio-sanitaire, notamment, paraissant partagée par pratiquement tous les pays membres. La liste suisse des prestations concernées par les négociations, fournie à l OMC en 2007, figure à l adresse suivante: 1 La Vie Economique, «La Suisse, un pays de services» 3 «Négociations GATS 2000», SECO, août Page 3

4 L exemple de l eau potable 4 constitue une bonne illustration de la détermination de la Confédération à conserver dans le giron étatique les domaines qu elle considère d intérêt public. En juin 2002, un pays membre de l OMC a fait parvenir à la Suisse une requête concernant la libéralisation de la distribution d eau potable. Lors de sa procédure de consultation, la Confédération a proposé aux cantons de ne pas entrer en matière sur ce sujet, ce que la Conférence des gouvernements cantonaux a approuvé. Puis les commissions de politique extérieure des deux Chambres fédérales ont eu à examiner l offre initiale de la Suisse destinée à l OMC, qui ne contenait pas la distribution d eau. À noter que pour tous les pays membres, l eau n est pas considérée comme un service et ne saurait donc entrer dans le cadre des négociations générales sur l AGCS Contrôle démocratique Le Parlement suisse a approuvé l AGCS en 1994 ; le référendum étant facultatif, aucune votation populaire n a eu lieu sur ce sujet sachant qu aucun projet de référendum n a abouti en termes de signatures. Quant au respect des bases légales en général et du fédéralisme en particulier : tout d abord, aucun pays ne peut être tenu de modifier ses bases légales contre son gré. L'Accord lui-même stipule expressément que la négociation doit se faire dans le respect des politiques nationales 5. Par ailleurs, tout acteur étranger désirant fournir des services dans un secteur libéralisé est contraint de suivre les règles du pays où il agit. Si la Suisse décidait d engager au niveau de l AGCS un ou des secteurs nécessitant une modification de ses bases légales ou, plus fondamentalement, une révision de ses institutions (fédéralisme et subsidiarité), la procédure démocratique devrait être respectée (consultations, message du Conseil fédéral, débat aux Chambres, votation populaire le cas échéant). Il n y a donc aucun risque que les communes se trouvent brutalement et sans recours possible face à une dépossession de leurs prérogatives, d autant que la population est fortement attachée aux services publics et qu un soutien populaire à la libéralisation de l un de ces secteurs sensibles paraît plus qu hypothétique. C est justement l une des raisons pour lesquelles, on l a dit, la Confédération ne souhaite pas soumettre ces secteurs à la négociation. Cependant, si la libéralisation d un tel secteur devait malgré tout se réaliser, la Ville de Nyon devrait s y soumettre en dépit d une éventuelle déclaration de "zone hors AGCS". Celle-ci ne serait donc que symbolique Transparence et communication Le processus de négociation avec l OMC s appuie sur des consultations régulières des différents acteurs concernés il est important de noter que la Conférence des gouvernements cantonaux, qui est membre du groupe d accompagnement des négociations, consulte l Union des Villes suisses ainsi que l Association des communes suisses avant de rendre ses préavis. Par ailleurs, le site internet du SECO constitue une importante source d information à destination tant du public que des fonctionnaires ou des élus. 4 Lettre du SECO au Service intercommunal de gestion de Vevey, 26 mars Le GATS et les communes. Présentation du SECO au Conseil de l Union des communes vaudoises, 3 mars Page 4

5 3. Conclusion Au vu des arguments exposés et tout en comprenant l inquiétude du motionnaire quant à la pérennité des services publics et, en particulier, des services publics communaux, la Municipalité considère que : d une part, il n'y a pas, pour l'instant, de nécessité de se déclarer symboliquement «zone hors AGCS» au vu des garanties existantes : secteurs figurant dans l offre suisse à l OMC, dispositions de l Accord sur les politiques nationales, procédures de consultation, contrôle démocratique; mais cette position pourra être revue en cas de changements de situation notoires. d autre part, la publication des dispositions négociées par la Suisse étant déjà réalisée par le SECO, une intervention auprès de la Confédération n est pas utile. Vu ce qui précède, nous vous prions, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, de bien vouloir prendre les décisions suivantes : Le Conseil communal de Nyon vu ouï attendu le rapport municipal N 99 relatif à la réponse à la motion de M. le Conseiller communal Tefik Rashiti "Nyon zone hors AGCS", le rapport de la Commission chargée de l étude de cet objet, que ledit objet a été régulièrement porté à l ordre du jour, décide: d'accepter le rapport municipal N 99, valant réponse à la motion de M. le Conseiller communal Tefik Rashiti "Nyon zone hors AGCS". Ainsi adopté par la Municipalité dans sa séance du 4 mai 2009 pour être soumis à l approbation du Conseil communal. AU NOM DE LA MUNICIPALITÉ Le Syndic : La Secrétaire : ls ls D. Rossellat S. Huber Page 5

Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées

Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées Commune de Lutry Direction des travaux Préavis municipal no 1096/2006 Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées Au Conseil communal

Plus en détail

Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016

Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016 PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL No 09/11 Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, I. PREAMBULE Conformément

Plus en détail

Préavis n 10/14 au Conseil communal

Préavis n 10/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 10/14 au Conseil communal Règlement communal relatif à l'utilisation de caméras de vidéosurveillance Délégué municipal : - M. Jean-Christophe de Mestral, municipal

Plus en détail

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Personne responsable: Daniel Collaud, municipal Gland,

Plus en détail

Préavis municipal n 04/06 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal n 04/06 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal n 04/06 au Conseil communal de Cugy VD Adoption des nouveaux statuts de L Association régionale pour l action sociale de la région Prilly Echallens (ARASPE) Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016

Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016 Préavis No 27/2011 Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers-ères, Depuis 1956, les

Plus en détail

Service de la culture

Service de la culture Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Conformément aux articles 92 et 93 du Règlement du Conseil communal et à l article 10 du Règlement sur la comptabilité des Communes (RCCom),

Plus en détail

PRÉAVIS N o 14/15 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N o 14/15 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PRÉAVIS N o 14/15 AU CONSEIL COMMUNAL IMPÔTS COMMUNAUX ARRÊTÉ D IMPOSITION POUR L ANNÉE 2016 Saint-Sulpice, le 14 septembre 2015 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 125 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 125 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 0-06 Préavis municipal n 5 au Conseil communal «Modification des statuts de l Association intercommunale pour l alimentation en eau des communes vaudoises et

Plus en détail

PRÉAVIS N 61 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 61 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 61 AU CONSEIL COMMUNAL Parking de la Duche SA Demande d un crédit d investissement de 345'000.- pour le rachat d actions et la reprise d un prêt Délégué municipal : M. Claude Uldry Nyon, le 13

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité T. 021 706 11 20 F. 021 706 11 39 greffe@bussigny.ch N/réf : CW/fc AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 18 août 2010 Préavis municipal N 10 /2010 relatif

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 35 au Conseil communal «Gestion des archives de la commune d Avenches» Approuvé en séance de Municipalité le 27 août 2012 1 Monsieur

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 11/2014 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 11/2014 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 11/2014 Au Conseil communal Adoption du nouveau Plan Partiel d Affectation (PPA) "Les Côtes de 23 mai 2014 au 23 juin 2014. Autorisation donnée

Plus en détail

MUNICIPALITE D'ECUBLENS/VD PREAVIS N 16/2008

MUNICIPALITE D'ECUBLENS/VD PREAVIS N 16/2008 MUNICIPALITE D'ECUBLENS/VD PREAVIS N 16/2008 Adoption des nouveaux statuts de L Association Régionale pour l Action Sociale de la région Ouest Lausannois - ARASOL AU CONSEIL COMMUNAL D'ECUBLENS / VD Monsieur

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 24/2011 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 24/2011 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 24/2011 Au Conseil communal Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements pour la législature 2011-2016 Délégué municipal

Plus en détail

Préavis N 10-2015 au Conseil communal

Préavis N 10-2015 au Conseil communal Municipalité Préavis N 10-2015 au Conseil communal Crédits supplémentaires au budget communal de l'exercice 2015, 1ère série Crédit demandé CHF 28'000.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration

Plus en détail

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL Installation et exploitation d une patinoire de loisirs pour 4 saisons (2008-2012), pour la période de début décembre à fin février Demande de crédit de CHF 497'000.--

Plus en détail

Nous vous proposons de remplacer un véhicule et d en acquérir un supplémentaire par le biais de cette demande de crédit.

Nous vous proposons de remplacer un véhicule et d en acquérir un supplémentaire par le biais de cette demande de crédit. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Le Service des travaux et environnement dispose de deux véhicules porte-outils, dits aussi multifonctions. Il s agit d un type de véhicule

Plus en détail

Commune de Lucens Municipalité Service des finances

Commune de Lucens Municipalité Service des finances Commune de Lucens Municipalité Service des finances Préavis n 14 2011 au Conseil communal Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnements Lucens, le 31 octobre 2011 Table

Plus en détail

PRÉAVIS No 02/2012 PRESENTE PAR LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DANS SA SEANCE DU LUNDI 2 AVRIL 2012. relatif à

PRÉAVIS No 02/2012 PRESENTE PAR LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DANS SA SEANCE DU LUNDI 2 AVRIL 2012. relatif à COMMUNE DE VEYTAUX PRÉAVIS No 02/2012 PRESENTE PAR LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DANS SA SEANCE DU LUNDI 2 AVRIL 2012 relatif à la rémunération des membres de la Municipalité, à la réadaptation des

Plus en détail

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général Conférence des Parties Organe intergouvernemental de négociation d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac Troisième session Genève (Suisse), 28 juin-5 juillet 2009 Point 4 de l ordre

Plus en détail

BASE LEGALE DU PREAVIS

BASE LEGALE DU PREAVIS BASE LEGALE DU PREAVIS Loi sur les communes Art. 35 (extrait) «Les propositions présentées par la Municipalité au Conseil général ou communal sont formulées par écrit. Elles sont nécessairement renvoyées

Plus en détail

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 9/ 11 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2012 Délégué municipal : M. Jean-Christophe de Mestral Aubonne, le 13.09.2011 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL Vote électronique Réponse à la motion de Mme la Conseillère communale Christine Vuagniaux et de M. le Conseiller communal Robert Jenefsky pour «l achat d un

Plus en détail

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Titre préliminaire AEAG : Association des Etudiants Albanais de Genève Art. - CONSTITUTION L Association des Etudiants Albanais de Genève (AEAG) est une association sans but lucratif organisée corporativement

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

Municipalité Direction administration générale, finances et affaires culturelles. Préavis No 2-2007 au Conseil communal

Municipalité Direction administration générale, finances et affaires culturelles. Préavis No 2-2007 au Conseil communal Municipalité Direction administration générale, finances Préavis No 2-2007 Crédit cadre - Crédits d'études années 2007-2011 31 janvier 2007 Table des matières 1. Objet du préavis... 1 2. Fonctionnement

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité

Commune de Prangins Municipalité Commune de Prangins Municipalité Préavis No 53/14 au Conseil Communal Demande d'un crédit de CHF 165'000.-- TTC en vue de travaux de démolition du pavillon scolaire provisoire des Fossés et de la création

Plus en détail

PRÉAVIS MUNICIPAL N 9 / 2011-2012 AU CONSEIL GÉNÉRAL DE VICH

PRÉAVIS MUNICIPAL N 9 / 2011-2012 AU CONSEIL GÉNÉRAL DE VICH COMMUNE DE VICH PRÉAVIS MUNICIPAL N 9 / 2011-2012 AU CONSEIL GÉNÉRAL DE VICH Fixation des plafonds d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnement (et autres formes de garanties) pour la législature 2011

Plus en détail

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 6/ 10 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2011 Délégué municipal : M. Luc-Etienne Rossier Aubonne, le 14 septembre 2010 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016

Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016 Direction des finances et du patrimoine vert Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016 Préavis N 20011/44 Lausanne,

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 2/15 DEMANDE D'UN CREDIT D ETUDE DE FR. 280'000.00 TTC POUR L ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR COMMUNAL (PDCom) MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis N 2/15 Demande

Plus en détail

Plafonds d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016

Plafonds d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 05/2011 Plafonds d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Lavey, le 27 octobre 2011 Au Conseil communal

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 62/14 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2015 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

PREAVIS N 13/2006. Plafonnement des emprunts et des cautionnements pour la législature 2006-2011

PREAVIS N 13/2006. Plafonnement des emprunts et des cautionnements pour la législature 2006-2011 PREAVIS N 13/2006 Plafonnement des emprunts et des cautionnements pour la législature 2006-2011 Au Conseil communal de et à Chavannes-près-Renens Monsieur le Président, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral vaudois

Statuts du Parti vert libéral vaudois Statuts du Parti vert libéral vaudois Modifiés par l Assemblée générale du 7 mai 2013 GENERALITES Article 1 Le Parti vert'libéral vaudois (ci-après «le Parti») est une Association régie par les présents

Plus en détail

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming)

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) Statuts Swissstream du 8 mars 2007 STATUTS Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) 1. Nom et siège Article premier Sous le nom «Swissstream», il est créé une association

Plus en détail

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL Préavis N 4 / 2013 RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL relatif à la demande d un crédit de CHF 222'000.00 destiné à la mise en œuvre de la révision du Plan Directeur Communal (PDCom), du Plan

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 Préavis no 10/06 : Fixation de plafonds

Plus en détail

Initiative parlementaire Nom et droit de cité des époux. Egalité

Initiative parlementaire Nom et droit de cité des époux. Egalité ad 03.428 Initiative parlementaire Nom et droit de cité des époux. Egalité Rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national du 22 août 2008 Avis du Conseil fédéral du 12 décembre 2008

Plus en détail

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL Vente d une surface de 268 m 2 comprenant la parcelle N o 1191 et une fraction de la parcelle N o 419, au prix de CHF 2'000'000.-, pour l extension de l Hôtel Real à Rive,

Plus en détail

Statut CECOM. Art. 1 Forme juridique, objectif et tâches

Statut CECOM. Art. 1 Forme juridique, objectif et tâches Document Nr. 7 Statut CECOM Règlement d organisation du Centre de coordination pour la formation professionnelle modulaire dans le champ professionnel «Professions ecclésiales» (CECOM Profes-sions ecclésiales)

Plus en détail

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle»

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» (Du 5 mars 2012) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Le

Plus en détail

COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR

COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR L ADOPTION DU RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE DÉFENSE CONTRE L INCENDIE ET DE SECOURS (SDIS) 1. OBJET DU PREAVIS Le présent préavis

Plus en détail

«Les Amis de la Course» à Chavornay

«Les Amis de la Course» à Chavornay Statuts de l amicale «Les Amis de la Course» à Chavornay I Nom et siège Art. 1 L amicale «Les Amis de la Course», est une société à but non lucratif ouverte à tous. C est une association au sens des articles

Plus en détail

LA MUNICIPALITE DE CORSEAUX AU CONSEIL COMMUNAL

LA MUNICIPALITE DE CORSEAUX AU CONSEIL COMMUNAL LA MUNICIPALITE DE CORSEAUX AU CONSEIL COMMUNAL Préavis no 10-2011 Fixation de plafonds en matière d endettement et de risques pour cautionnements pour la législature 2011-2016 Monsieur le Président, Mesdames,

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 42/13 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2014 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Municipalité de la Commune de Duillier. Préavis No 007 / 12 au Conseil communal

Municipalité de la Commune de Duillier. Préavis No 007 / 12 au Conseil communal Municipalité de la Commune de Duillier Préavis No 007 / 12 au Conseil communal Demande d approbation pour la création d une Cantine scolaire avec Activités Post-Scolaires (CAPS) à Duillier avec le règlement

Plus en détail

Municipalité Direction de l'administration générale et des finances. Préavis No 1-2002 au Conseil communal

Municipalité Direction de l'administration générale et des finances. Préavis No 1-2002 au Conseil communal Municipalité Direction de l'administration générale et des finances Préavis No 1-2002 au Conseil communal 1. Autorisation générale d'acquérir et d'aliéner des immeubles ou des droits réels immobiliers

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

COMMUNE DE SAVIGNY. Association scolaire intercommunale du Jorat (ASIJ) : 1) Plafond d'endettement (législature 2013-2016) 2) Modification des statuts

COMMUNE DE SAVIGNY. Association scolaire intercommunale du Jorat (ASIJ) : 1) Plafond d'endettement (législature 2013-2016) 2) Modification des statuts COMMUNE DE SAVIGNY Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 03/2013 Réf. : IPC 1968 I:\5-instruction_publique_et_cultes\classement\1968\Préavis_03-2013.docx Savigny, le 14 mars 2013 Rte

Plus en détail

PRÉAVIS N 190 AU CONSEIL COMMUNAL. Application comptabilité et salaires Demande d un crédit d investissement de CHF 933 500 TTC

PRÉAVIS N 190 AU CONSEIL COMMUNAL. Application comptabilité et salaires Demande d un crédit d investissement de CHF 933 500 TTC PRÉAVIS N 190 AU CONSEIL COMMUNAL Application comptabilité et salaires Demande d un crédit d investissement de CHF 933 500 TTC Délégué municipal : M. Claude Uldry Nyon, le 17 novembre 2014 Monsieur le

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 35/6.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 35'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL DE RESER- VATION DE SALLES, DE CHF 34'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL

Plus en détail

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2»

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Préavis No 25/2011 Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers, 1. OBJET DU PRÉAVIS Le présent préavis a pour

Plus en détail

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL RÉPONSE DE LA MUNICIPALITÉ À LA MOTION LAURENT MOUVET ET CONSORTS : RÉALISATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE SUR LES TOITS

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Adoptés par la Délégation des Commissions de gestion le 16 novembre 2005, soumis pour information aux Commissions de gestion le 20 janvier

Plus en détail

Changements importants!

Changements importants! Guide sur les fusions de communes Changements importants! Le présent Guide sur les fusions de communes a été établi en octobre 2005 sur la base des dispositions légales alors en vigueur ainsi que des procédures

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Nom et siège 1.1. Bibliothèque Information Suisse (BIS), ci-après nommée «l Association», est une association au sens des articles 60 ss du Code civil

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens Convention régissant les relations techniques et financières dans le cadre du crédit de construction de la rénovation urbaine de la Gare de Renens, lot 3 «espaces publics». Conclue entre les Municipalités

Plus en détail

RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER

RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER 1 RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER 2003 2 TABLE DES MATIÈRES PREAMBULE Page 4 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Terminologie Articles 1.1. La commune et ses tâches 1-5 Territoire et

Plus en détail

Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES. Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE

Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES. Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE 2015 Terminologie Tous les termes de fonction au masculin

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8. Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance

P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8. Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8 Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance Au Conseil communal de et à Chavannes-près-Renens Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, L utilisation

Plus en détail

Dépenses attendues au 31 décembre 2015

Dépenses attendues au 31 décembre 2015 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Conformément à l article 129 al. 2 du règlement du Conseil communal 1 et à l article 10 du règlement sur la comptabilité des Communes (RCCom),

Plus en détail

Statuts Association Ethno-médias Suisse

Statuts Association Ethno-médias Suisse Statuts Association Ethno-médias Suisse (Version à l intention de l assemblée constituante du 1 ier nov. 2012) 0. MISSION Une bonne information et une participation sociale authentique des migrants et

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL concernant La création d une fondation et la cession de notre patrimoine financier DELEGUE MUNICIPAL: M. Bernard Penel, Syndic 1 Monsieur le Président,

Plus en détail

Les documents soumis à consultation eu auxquels nous nous référons dans ce courrier sont les suivants :

Les documents soumis à consultation eu auxquels nous nous référons dans ce courrier sont les suivants : CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Unité de stratégie informatique de la Confédération (USIC) Domaine de la cyberadministration Friedheimweg 14 3003 Berne Réf. : PM/14013575 Lausanne, le 22

Plus en détail

Vente de la parcelle communale n 288

Vente de la parcelle communale n 288 Municipalité Direction administration générale, Préavis No 6-2008 Vente de la parcelle communale n 288 Chemin des Osches Chemin des Prouges 9 avril 2008 Table des matières 1. Objet du préavis... 1 2. Préambule...

Plus en détail

2004 2009 2013 ETP exploitation 2.2 3.2 3 ETP resp. système info. 1 1 1 Nombre de PCs 160 260 395

2004 2009 2013 ETP exploitation 2.2 3.2 3 ETP resp. système info. 1 1 1 Nombre de PCs 160 260 395 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Le Service informatique et population est chargé de la gestion informatique de l administration communale. Il est actuellement organisé comme

Plus en détail

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 16/2015 Au Conseil communal Demande de crédit de CHF 37'750. pour le remplacement d un véhicule pour l équipe forestière Délégué municipal M. François

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 26

CIRCULAIRE D INFORMATION No 26 15 mars 2001 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 26 Mesures urgentes dans le domaine du droit de timbre de négociation : les institutions de prévoyance assimilées aux commerçants de titres 1.

Plus en détail

Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel

Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel 1 Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel N 33/12 août 2009 AU CONSEIL COMMUNAL DE BALLAIUGES

Plus en détail

Encouragement à la propriété

Encouragement à la propriété Encouragement à la propriété Directives pour l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Valable dès le 1 er janvier 2015 Pour améliorer la lisibilité de ce texte,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LES RESCAPES»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LES RESCAPES» 1. STATUTS DE L ASSOCIATION «LES RESCAPES» Article 1: Forme juridique et nom I. Dispositions générales Sous le nom de «Les Rescapés», il est créé une association à but non lucratif régie par les présents

Plus en détail

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant)

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) COMMUNE DE LUTRY PREAVIS MUNICIPAL N 1164/ 2010 Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Charte de la concertation territoriale

Charte de la concertation territoriale LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Charte de la concertation territoriale La présente charte constitue le cadre de la démarche de la concertation territoriale conduite par Réseau ferré de France Elle

Plus en détail

Municipalité de la Commune de Duillier. Préavis No 008 / 13 au Conseil communal

Municipalité de la Commune de Duillier. Préavis No 008 / 13 au Conseil communal Municipalité de la Commune de Duillier Préavis No 008 / 13 au Conseil communal Demande d autorisation d emprunter avec anticipation jusqu à concurrence de CHF 10 Millions Monsieur le Président, Mesdames,

Plus en détail

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MÉTIS-SUR-MER RÈGLEMENT NUMÉRO 13-83 Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis CONSIDÉRANT QU en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel (LRQ, c.

Plus en détail

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité I Nom, Siège, Buts et Tâches Statuts Article 1 Article 2 Article 3 Nom L Association se nomme ASPEDAH (Association

Plus en détail

Initiative parlementaire Couverture d'assurance. Lacune en cas de décès du propriétaire

Initiative parlementaire Couverture d'assurance. Lacune en cas de décès du propriétaire 06.468 Initiative parlementaire Couverture d'assurance. Lacune en cas de décès du propriétaire Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil national Du 23 juin 2008 Monsieur le Président,

Plus en détail

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE PRISE DE POSITION CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE Le 2 juillet 2014, le Conseil fédéral a approuvé un rapport sur la Charte sociale européenne révisée (CSE). Le rapport conclut que, d un point de vue juridique,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS DE MANIFESTATIONS DE LA CAMPAGNE «ANNEE DU JARDIN 2016 ESPACE DE RENCONTRES»

CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS DE MANIFESTATIONS DE LA CAMPAGNE «ANNEE DU JARDIN 2016 ESPACE DE RENCONTRES» GARTENJAHR ANNEE DU JARDIN ANNO DEL GIARDINO ONN DAL CURTIN 2016 RAUM FÜR BEGEGNUNGEN ESPACE DE RENCONTRES SPAZIO PER INCONTRI SPAZI PER INSCUNTERS CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS

Plus en détail

10.017 n Pour des véhicules plus respectueux des personnes. Initiative populaire. Loi sur le CO 2. . Révision

10.017 n Pour des véhicules plus respectueux des personnes. Initiative populaire. Loi sur le CO 2. . Révision Conseil des Etats Session de printemps 0 e-parl 4.0.0 4:48 - - 0.07 n Pour des véhicules plus respectueux des personnes. Initiative populaire. Loi sur le CO. Révision Projet du du 0 janvier 00 Loi fédérale

Plus en détail

COMMUNE DE FOUNEX R E G L E M E N T C O M M U N A L

COMMUNE DE FOUNEX R E G L E M E N T C O M M U N A L COMMUNE DE FOUNEX R E G L E M E N T C O M M U N A L Règlement des naturalisations * * * «La version imprimée fait foi» TABLE DES MATIERES Pages Chapitre I Naturalisation ordinaire des étrangers 3 Chapitre

Plus en détail

COMMUNE D ÉCUBLENS/VD M U N I C I P A L I T É

COMMUNE D ÉCUBLENS/VD M U N I C I P A L I T É COMMUNE D ÉCUBLENS/VD M U N I C I P A L I T É AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 3/2014 Projet de réaménagement routier de la «plaine du Croset» Demande de crédit d étude Séance de la commission ad hoc, le

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 7/08 DEMANDE D'UN CREDIT DE FR. 20'000.-- POUR LA REVISION PARTIELLE DU REGLEMENT COMMUNAL DU PLAN D'EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS (RPE) MUNICIPALITE

Plus en détail

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse»

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse» «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» Statuts I. Nom, siège et buts 1. Nom et siège Sous le nom de «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» est constituée une Association au

Plus en détail

Placements collectifs : La CFB à l écoute du marché

Placements collectifs : La CFB à l écoute du marché Version originale Conférence de presse du 27 avril 2006 Prof Jean-Baptiste Zufferey Vice-président de la Commission fédérale des banques Placements collectifs : La CFB à l écoute du marché Durant l année

Plus en détail

F ONDS CULTUREL R IVIERA

F ONDS CULTUREL R IVIERA F ONDS CULTUREL R IVIERA CONVENTION ENTRE LES COMMUNES DE BLONAY, CHARDONNE, CORSEAUX, CORSIER, JONGNY, MONTREUX, ST-LÉGIER-LA CHIÉSAZ, LA TOUR-DE-PEILZ, VEVEY ET VEYTAUX FONDS CULTUREL R IVIERA - SERVICE

Plus en détail

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 02 avril 2012 Préavis municipal N 07/2012 relatif à la demande de crédits d étude

Plus en détail