Le cadre institutionnel transfrontalier du Grand Genève

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cadre institutionnel transfrontalier du Grand Genève"

Transcription

1 Le cadre institutionnel transfrontalier du Grand Genève Nicolas LEVRAT Professeur à la Faculté de droit et directeur du Global studies Institute de l Université de Genève 1

2 L évolution des fonctions des frontières en Europe et les agglomérations transfrontalières 1. Les conséquences de l intégration sur les frontières européennes: A. La disparition progressive et effective des frontières pour les personnes privées en Europe Les 4 libertés du marché intérieur Leur extension via la citoyenneté européenne => Les frontières intra-européennes n ont plus beaucoup de signification pour les acteurs privés en Europe 2

3 L évolution des fonctions des frontières en Europe et les agglomérations transfrontalières 1(2). Les conséquences de l intégration sur les frontières européennes: B. La persistance du principe de territorialité pour l action publique en Europe Les cadres institutionnels (et décisionnels) restent nationaux La mitigation de la territorialité par la délégation à des acteurs privés (marchés publics) => Le déficit de gouvernance des espaces transfrontaliers (et donc p. ex. la difficulté d une politique d agglomération dans le grand Genève) 3

4 L évolution des fonctions des frontières en Europe et les agglomérations transfrontalières 1 (3).Les conséquences de l intégration sur les frontières européennes: C. Le Grand Genève et l intégration européenne Les origines du Grand Genève dans la politique des quotas d avant 2002 => Accord de rétrocession fiscale de 1973 Le développement du Grand Genève grâce à la voie bilatérale Les inconnues de l après 9 février

5 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière A. Le Conseil de l Europe 1972: la 1 ère «confrontation» des régions frontalières de l Europe 1980: Une Convention-cadre symbolique (n 106) 1995: Le décisif protocole additionnel (n 159) 1998: Un deuxième protocole additionnel (n 169) 2004: Le projet avorté d une 3 e Protocole portant loi uniforme 2009: Protocole n 3 relatif aux GEC (n 206) 5

6 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière A (2). Les principes du droit du Conseil de l Europe: 1. «Chaque Partie contractante reconnaît et respecte le droit des collectivités ou autorités territoriales soumises à sa juridiction [ ] de conclure, dans les domaines communs de compétence, des accords de coopération transfrontalière avec les collectivités ou autorités territoriales d'autres Etats» (STCE 159, art. 1 er 1). => EXCLUSION DE LA PARTICIPATION DES ETATS A LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE + Difficile «parallélisme institutionnel» pour trouver «les domaines communs de compétence». 6

7 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière A (3). Les principes du droit du Conseil de l Europe: 2. «Les décisions convenues dans le cadre d'un accord de coopération transfrontalière sont mises en œuvre par les collectivités ou autorités territoriales dans leur ordre juridique national en conformité avec leur droit national. Les décisions ainsi mises en œuvre sont considérées comme ayant la valeur juridique et les effets qui se rattachent aux actes de ces collectivités ou autorités dans leur ordre juridique national.» (STCE 159, art. 2). => PRINCIPE DU RENVOI A CHAQUE DROIT NATIONAL (Donc le droit de la coop. Transfrontalière n est pas un nouveau cadre juridique autonome) Donc insécurité juridique due à la dualité!!! (très sérieuse limite) 7

8 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière A (4). Les principes du droit du Conseil de l Europe: 3. «Les accords de coopération transfrontalière conclus par les collectivités ou autorités territoriales peuvent créer un organisme de coopération transfrontalière, ayant ou non la personnalité juridique.» (STCE 159, art. 3). + «Lorsque l'organisme de coopération transfrontalière a la personnalité juridique, celle-ci est définie par la loi de la Partie contractante dans laquelle il a son siège» (STCE 159, art. 4 1). => UNE INSTITUTION TRANSFRONTALIERE S INSCRIT DANS UN (SEUL) DROIT «NATIONAL» (Donc n est pas proprement transfrontalière) Donc inégalité entre les parties car tous les actes de cet OCT sont soumis à un seul droit national!!! 8

9 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière B. Le soutien financier de l UE: 1975: Création du FEDER 1988: Coordination des fonds structurels et programmation 1990: Lancement du programme INTERREG 1994: INTERREG II 2000: INTERREG III 2007: La coopération territoriale Obj. Prioritaire n : Institution du GECT (R 1082/2006; modif. R 1302/2013) 2014: La coopération territoriale renforcée (8 948 Mo jusqu en 2020) 9

10 L intérêt des institutions européennes pour la coopération transfrontalière B (2). Le cadre juridique de l UE: Le GECT R 1082/2006: => Les Etats peuvent devenir membres d un GECT! Mais le GECT renvoie toujours à un droit national La principale modification en 2014 pour le Grand Genève est la suppression de l exigence qu un GECT soit créée entre deux EM de l UE au moins. Donc cela serait possible entre l UE et un Etat tiers (CH et France cf. art. 3bis 2 introduit par le R 1302/2013). 10

11 Le développement de conventions bilatérales et du droit national C. Le droit du Conseil de l Europe étant trop imprécis dans ses renvois au droit national, de nombreux Etats concluent des Conventions bilatérales avec leur voisins: => L Accord de Karlsruhe (1996) entre L Allemagne et la France (+ le Luxembourg et la Suisse) D. Le développement d un droit national spécifique: En France le CGCT (la coopération décentralisée, CGCT L-1115) A Genève la LOCT (A 1.12 RSG) 11

12 Le cadre institutionnel du Grand Genève 1. Les Conventions internationales applicables La Convention-cadre du CdE et ses protocoles additionnels 1 et 3 (dès le ) L Accord de Karlsruhe (dès juillet 2004) Le R GECT (dès le ) 2. Le droit national applicable: En France: Art. L-1115 CGCT A Genève: LOCT (A.1.12) 12

13 Les «institutions» du Grand Genève Le fondement juridique des Institutions du Gd Genève: L accord de Karlsruhe => Sans les Etats (logique CdE) L enjeu du GEC: Art. 4 Développement du droit et de la coopération (RSG A.1.13) «Les parties signataires s engagent à prendre en considération l évolution des cadres juridiques tant nationaux qu international et communautaire, afin d adapter leur coopération aux possibilités nouvelles offertes par un cadre juridique plus pertinent : la présente convention sera revue pour transformer les modalités de la coopération définies par la présente convention en la forme juridique du GEC tel que prévu par le protocole n 3 de la Convention de Madrid du Conseil de l Europe dès que ce protocole sera entré en vigueur pour la France et pour la Suisse. (donc retour possible des Etats) L enjeu du GLCT: Retour possible des Etats et le siège devrait être dans l UE (donc en France) 13

14 Les «institutions» du Grand Genève La Convention instituant le GLCT «projet d agglomération franco-valdogenevoise» en vue d en assurer la gouvernance du 11 décembre 2011 (RSG A.1.13): Préambule (1) Dans le cadre du Comité régional franco-genevois (ci-après : CRFG), institué le 25 mars 1974 sur la base de l'échange de lettres franco-suisse du 12 juillet 1973 relatif à la constitution de la Commission mixte franco-suisse pour les problèmes de voisinage entre le canton de Genève et les départements de l'ain et de la Haute-Savoie, dont les structures garantissent depuis de nombreuses années le bon fonctionnement d une coopération transfrontalière; Dans le cadre du Projet d'agglomération franco-valdo-genevois et dans le prolongement de la Charte d agglomération signée le 5 décembre 2007, notamment par l Etat français, et labellisée par la politique «grands projets» de la Région Rhône-Alpes, la «coopération métropolitaine» de l Etat français, soutenue par l Europe et par la Confédération suisse à travers sa «politique des agglomérations»; 14

15 Les «institutions» du Grand Genève La Convention instituant le GLCT «projet d agglomération franco-valdogenevoise» en vue d en assurer la gouvernance du 11 décembre 2011 (RSG A.1.13): Préambule (2) Tenant pleinement compte tant des cadres juridiques nationaux que des accords internationaux applicables à la frontière franco-valdo-genevoise et notamment : de l Accord de Karlsruhe sur la coopération transfrontalière entre les collectivités territoriales et organismes publics locaux, du 23 janvier 1996 (ci-après : l Accord de Karlsruhe), et notamment son article 11. Cet accord est entré en vigueur le 1 er juillet 2004 pour le canton de Genève et pour le territoire de la Région Rhône- Alpes, et le 1 er juillet 2005 pour le canton de Vaud; de la loi genevoise relative aux organismes de coopération transfrontalière, du 14 novembre 2008, entrée en vigueur le 13 janvier 2009 (rs/ge A 1 12); du code général des collectivités territoriales français, notamment l article L ; 15

16 Les «institutions» du Grand Genève La Convention instituant le GLCT «projet d agglomération franco-valdogenevoise» en vue d en assurer la gouvernance du 11 décembre 2011 (RSG A.1.13): Préambule (3) Conscients du fait que les cadres juridiques, tant nationaux qu international et communautaire, sont encore appelés à évoluer, et considérant dans cette perspective que la présente convention et le Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) qu elle institue sont une étape vers une gouvernance toujours plus intégrée de l agglomération franco-valdo-genevoise, dont les modalités et les formes juridiques de gouvernance évolueront vers un groupement eurorégional de coopération (GEC) dès que cette forme juridique, créée par le protocole n 3 de la Convention de Madrid du Conseil de l Europe du 16 novembre 2009, sera entrée en vigueur pour la France et pour la Suisse; Constatant que le GEC, qui sera créé selon les règles prévues par ledit protocole, pourra comprendre également parmi ses membres fondateurs la République française et la Confédération suisse, et conscients de l'importance d'associer de plein droit dès à présent les Autorités nationales en qualité de membres associés dans le cadre de la présente convention. 16

17 Les «institutions» du Grand Genève Les Partenaires du Cagglo (RSG A.1.13): 1. la République et canton de Genève, soit pour elle le Conseil d'etat, 2. l'etat de Vaud, 3. le Conseil régional du district de Nyon, 4. la Ville de Genève, et 1. la Région Rhône-Alpes, 2. le Conseil général de l Ain, 3. le Conseil général de la Haute-Savoie, 4. l Association régionale de coopération du Genevois (ARC) syndicat mixte, 17

18 Les «institutions» du Grand Genève L Assemblée du GLCT Agglo(RSG A.1.13): Compétences: «L Assemblée est l organe principal du GLCT Projet d'agglomération franco-valdo-genevois. Elle a compétence pour se prononcer sur toutes les missions attribuées au GLCT» (art. 13 1) Composition (art. 12 2) Le nombre de voix des parties suisses et françaises est égal. la République et canton de Genève : 7 voix; l'etat de Vaud : 1 voix; le Conseil régional du district de Nyon : 3 voix; la Ville de Genève : 1 voix; la Région Rhône-Alpes : 3 voix; le Conseil général de l Ain : 2 voix; le Conseil général de la Haute-Savoie : 2 voix; l ARC syndicat mixte : 5 voix. 18

19 Les «institutions» du Grand Genève La Présidence du GLCT Agglo(RSG A.1.13): Compétences: 1 Le président accomplit toutes les tâches que l Assemblée lui confie. 2 Le président assure l exécution des décisions de l Assemblée qui relèvent de la compétence du GLCT Projet d'agglomération franco-valdo-genevois. 3 Le président représente le GLCT Projet d'agglomération franco-valdogenevois auprès de tiers. 4 Le président convoque l Assemblée, en établit l ordre du jour et la préside. Composition: «La présidence du GLCT Projet d'agglomération franco-valdogenevois est composée d un président et de 7 vice-présidents représentant chacun une partie.». (18 1 RSG A.1.13) Le président est élu parmi les représentants du canton de Genève qui sont membres du Conseil d'etat genevois RSG A.1.13) 19

20 Les «institutions» du Grand Genève Le Comité technique: 15 membres, représentant les 8 parties, plus les trois chefs de projets, les deux secrétaires du CRFG et les représentants des membres associés. Ce comité peut s élargir au gré des besoins à des représentants des nombreuses entités administratives contribuant au projet d agglomération!!! + Une équipe de projet, pilotée par les trois chefs de projet genevois, français et vaudois. 20

21 Les «institutions alternatives» du Grand Genève Le Forum d agglomération: = l organe consultatif du Projet d agglomération. Le Forum d agglomération est rattaché au Groupement Local de Coopération Transfrontalière (GLCT) Grand Genève. Composition: Le Forum se compose de 60 à 80 représentants des structures issues de la société civile transfrontalières, répartis au sein de 3 collèges définis à partir des 3 piliers du développement durable : Le collège économie; Le collège social et culturel; Le collège environnemental; Il est entré en fonction depuis le 25 septembre

22 Les «institutions alternatives» du Grand Genève Les assises transfrontalières: Une initiative du Grand Conseil genevois Trois assises depuis 2010 => Une tentative (légitime) des élus de reprendre le contrôle des décisions politiques 22

23 Perspectives pour le cadre institutionnel du Grand Genève Les incertitudes des relations Suisse/Europe Gouvernance et contrôle démocratique de l agglomération «Grand Genève» Quel modèle de développement économique démographique social démocratique Peut-on créer un espace public commun sans institutions véritablement communes? 23

L ARC SYNDICAT MIXTE ET LE GRAND GENÈVE. Présentation CC du Genevois 26 mai 2014 Bernard GAUD, Vice-président de l ARC

L ARC SYNDICAT MIXTE ET LE GRAND GENÈVE. Présentation CC du Genevois 26 mai 2014 Bernard GAUD, Vice-président de l ARC L ARC SYNDICAT MIXTE ET LE GRAND GENÈVE Présentation CC du Genevois 26 mai 2014 Bernard GAUD, Vice-président de l ARC TERRITOIRE, ENJEUX & OBJECTIFS L ARC DANS LE GRAND GENÈVE 2 pays 2 cantons, 2 départements

Plus en détail

z ei hw c ld S tbi Luf

z ei hw c ld S tbi Luf Luftbild Schweiz Présentation générale 2012 2 Entre Suisse et France (Rhône-Alpes) La Région Rhône-Alpes et la Suisse : deux territoires de poids comparables Suisse : Superficie : 41'284 km² Population

Plus en détail

L ARC SYNDICAT MIXTE. Bilan du mandat décembre 2012-mars 2014 Perspectives

L ARC SYNDICAT MIXTE. Bilan du mandat décembre 2012-mars 2014 Perspectives L ARC SYNDICAT MIXTE Bilan du mandat décembre 2012-mars 2014 Perspectives TERRITOIRE, ENJEUX & OBJECTIFS L ARC DANS LE GRAND GENÈVE 2 pays 2 cantons, 2 départements 1 région 2 000 km² 212 communes 918

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

Mission Opérationnelle Transfrontalière Le GECT dans la pratique de la coopération transfrontalière aux frontières françaises Françoise Schneider-Français Mission Opérationnelle Transfrontalière, MOT 1.

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

Séminaire : les transports collectifs favoriser la mobilité des personnes au quotidien dans le Rhin supérieur de titre

Séminaire : les transports collectifs favoriser la mobilité des personnes au quotidien dans le Rhin supérieur de titre Séminaire : les transports collectifs favoriser la mobilité des personnes au quotidien dans le Rhin supérieur de titre Un Groupement Local de Coopération Transfrontalière (GLCT) transports publics et une

Plus en détail

L'histoire d'un projet de territoire et de ses corridors écologiques

L'histoire d'un projet de territoire et de ses corridors écologiques L'histoire d'un projet de territoire et de ses corridors écologiques FERRETTI Sylvain, Responsable du projet d'agglomération du Grand Genève pour les partenaires Genevois 30 et 31 mars 2015 Colloque Corridors

Plus en détail

Luftbild Schweiz. Opération INTERREG IV. «Projet d agglomération de seconde génération»

Luftbild Schweiz. Opération INTERREG IV. «Projet d agglomération de seconde génération» Luftbild Schweiz Opération INTERREG IV «Projet d agglomération de seconde génération» ARC Syndicat Mixte - le 27 mars 2014 2 1 Le Grand Genève : territoire et enjeux 3 Entre Suisse et France (Rhône-Alpes)

Plus en détail

Orientations et avancées des travaux du CRFG

Orientations et avancées des travaux du CRFG Orientations et avancées des travaux du CRFG Rapport général du Comité Régional Franco-Genevois présenté à la réunion du 24 novembre 2006 de la commission mixte franco-suisse pour les problèmes de voisinage

Plus en détail

Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET

Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET Claire Barthélémy Daniel Schaefer Directeurs de l IGT.ITG Institut de la gouvernance territoriale Institut für territoriale

Plus en détail

C O E U R. Assemblée générale de l AGEG Berlin, 8 9 novembre 2012. Cross-border labour market mobility, experiences, problems, challenges

C O E U R. Assemblée générale de l AGEG Berlin, 8 9 novembre 2012. Cross-border labour market mobility, experiences, problems, challenges 1 C O E U R Centre d Observation EUropéen des Régions Assemblée générale de l AGEG Berlin, 8 9 novembre 2012 Cross-border labour market mobility, experiences, problems, challenges L expérience franco-suisse

Plus en détail

MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE. Mission confiée par le Premier Ministre M. François Fillon

MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE. Mission confiée par le Premier Ministre M. François Fillon R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE Mission confiée par le Premier Ministre M. François Fillon à M. Etienne Blanc, député de l Ain, à Mme Fabienne

Plus en détail

CONVENTION-CADRE AUD 14.017

CONVENTION-CADRE AUD 14.017 CONVENTION-CADRE AUD 14.017 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret relatif à l adoption de la conventioncadre sur la coopération transfrontalière au sein de l Agglomération

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique et mobilité autour du bassin lémanique 28/05/2015 1 Contexte CONTEXTE SUR LA MOBILITÉ DANS LE BASSIN LÉMANIQUE Une population en forte croissance : 2 896 638 habitants fin 2014 (2 819 100 en 2010) un nombre

Plus en détail

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT Article 1er Sous la raison sociale Coopérative romande de cautionnement PME (ci-après : la CRC PME) est créée une société coopérative conformément au titre

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Un ARC fort pour un Grand Genève fort ÉDITO CCBC - Chens-sur-Léman, Port de Tougues Le Grand Genève est à un tournant de son histoire, sans doute décisif. Suite à la votation

Plus en détail

L'eau : Un élément fédérateur de la politique transfrontalière. Charles Stalder. Département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement

L'eau : Un élément fédérateur de la politique transfrontalière. Charles Stalder. Département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement L'eau : Un élément fédérateur de la politique transfrontalière Charles Stalder Direction générale de l'eau Eaux sans frontières Pratiques et potentialités en Suisse Colloque Agenda 21 pour l'eau Berne,

Plus en détail

RD 567. Secrétariat du Grand Conseil. Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant la politique régionale, transfrontalière et européenne

RD 567. Secrétariat du Grand Conseil. Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant la politique régionale, transfrontalière et européenne Secrétariat du Grand Conseil RD 567 Date de dépôt: 27 janvier 2005 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant la politique régionale, transfrontalière et européenne Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

Géographie Première Dossier documentaire. Comprendre les territoires de proximité : Grand Genève, l agglomération francovaldo-genevoise.

Géographie Première Dossier documentaire. Comprendre les territoires de proximité : Grand Genève, l agglomération francovaldo-genevoise. Septembre 2012 Géographie Première Dossier documentaire Comprendre les territoires de proximité : Grand Genève, l agglomération francovaldo-genevoise Étude de cas Mot du Président du CLD GF C est une première,

Plus en détail

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Assemblée générale OuestRail 27 avril 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1.

Plus en détail

N 282 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2005-2006. Annexe au procès-verbal de la séance du 29 mars 2006 RAPPORT FAIT

N 282 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2005-2006. Annexe au procès-verbal de la séance du 29 mars 2006 RAPPORT FAIT N 282 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2005-2006 Annexe au procès-verbal de la séance du 29 mars 2006 RAPPORT FAIT au nom de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées (1) sur

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

Procès-verbal. Etaient présents les représentants des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et des communes suivantes :

Procès-verbal. Etaient présents les représentants des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et des communes suivantes : Procès-verbal Suivi par Frédéric BESSAT Réunion du Comité Syndical du 19 septembre 2013 Etaient présents les représentants des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et des communes suivantes

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE CHAPITRE I - CREATION ET DISSOLUTION DE L'AGENCE - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : CREATION DE L AGENCE En application de l'article 32 de la loi n 82-213

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Réunion des acteurs de la coopération transfrontalière de la CEDEAO. Commission de la CEDEAO, Abuja (Nigeria), 18-20 mai 2009

Réunion des acteurs de la coopération transfrontalière de la CEDEAO. Commission de la CEDEAO, Abuja (Nigeria), 18-20 mai 2009 Communication du CSAO Réunion des acteurs de la coopération transfrontalière de la CEDEAO Commission de la CEDEAO, Abuja (Nigeria), 18-20 mai 2009 1. LA CONSTRUCTION DE PARTENARIATS ET L IMPLICATION DES

Plus en détail

Statuts de l Association des communes fribourgeoises*

Statuts de l Association des communes fribourgeoises* Statuts de l Association des communes fribourgeoises* NOM ET SIEGE Article Sous la dénomination de «Association des communes fribourgeoises», il est constitué une association ayant la personnalité juridique

Plus en détail

Convention de coopération relative à la construction et à l'exploitation d'une galerie d'adduction au réseau primaire genevois

Convention de coopération relative à la construction et à l'exploitation d'une galerie d'adduction au réseau primaire genevois Convention de coopération relative à la construction et à l'exploitation d'une galerie d'adduction au réseau primaire genevois (Entrée en vigueur : 21 septembre 2005) Convention de coopération relative

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE

MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E MISSION PARLEMENTAIRE SUR LA POLITIQUE TRANSFRONTALIERE Mission confiée par Monsieur le Premier Ministre, François Fillon à Etienne Blanc, député de l Ain Fabienne

Plus en détail

Equipe URBA UCL EPFL Agglomération franco-valdo-genevoise

Equipe URBA UCL EPFL Agglomération franco-valdo-genevoise Avec nos remerciements chaleureux à toute l équipe du Projet d agglomération franco-valdo-genevois, et en particulier à Nicole Surchat Vial, Frédéric Bessat, et Frédéric Josselin, pour leur appui et leur

Plus en détail

Présentation du projet d agglomération du Grand Genève CEST

Présentation du projet d agglomération du Grand Genève CEST Luftbild Schweiz Présentation du projet d agglomération du Grand Genève CEST Genève, le 11 décembre 2013 Sylvain FERRETTI Chef du service du projet d agglomération 2 3 3 Entre Suisse et France (Rhône-Alpes)

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

Le renouveau des transports publics à Genève

Le renouveau des transports publics à Genève Le renouveau des transports publics à Genève Colloque ATE «Place à la ville, en transports publics» - 4 mai 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1. Contexte de Genève

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 Statuts de la commission professionnelle paritaire genevoise du nettoyage (CPPGN) (Pour une question de facilité de lecture les termes utilisés ci-après s entendent au féminin comme au masculin). BUT Article

Plus en détail

Guide de la coopération décentralisée transfrontalière

Guide de la coopération décentralisée transfrontalière Guide de la coopération décentralisée transfrontalière Juillet 2010 AVANT-PROPOS Ce guide sur la coopération décentralisée transfrontalière est un abrégé du «Guide des projets transfrontaliers» réalisé

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10162-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10162-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10162-A Date de dépôt : 24 janvier 2008 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit de fonctionnement de

Plus en détail

Communiqué de presse. Séminaires d'information sur le montage de projets transfrontaliers sur les frontières françaises.

Communiqué de presse. Séminaires d'information sur le montage de projets transfrontaliers sur les frontières françaises. La Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT) organise cinq séminaires d information aux frontières françaises, dans le cadre du programme d'assistance nationale Europ'Act. Chaque séminaire est dédié

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-086

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-086 PARIS, le 09/05/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-086 OBJET : Assurance maladie des élus locaux ayant interrompu leur activité professionnelle

Plus en détail

Livre blanc sur la Gouvernance à multiniveaux du Comité des Régions

Livre blanc sur la Gouvernance à multiniveaux du Comité des Régions Livre blanc sur la Gouvernance à multiniveaux du Comité des Régions Position de l association européenne des élus de montagne AEM REPONSES AU QUESTIONNAIRE ACCOMPAGNANT LA CONSULTATION Les enjeux posés

Plus en détail

Statuts de la section des Verts de la Côte

Statuts de la section des Verts de la Côte Statuts de la section des Verts de la Côte du 8 septembre 0 édictés en vertu des statuts des Verts vaudois A. FONDEMENTS Art. Nom Sous le nom de "Les Verts, section de la Côte" (la Section ) est constituée,

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise STATUTS DE L ASMAV Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise I.- NOM, SIEGE, BUT ET DUREE Article 1 er : Nom L Association suisse des médecins assistants et chefs

Plus en détail

Consultation sur la répartition des fonds fédéraux pour les fonds d'agglomération

Consultation sur la répartition des fonds fédéraux pour les fonds d'agglomération !!!!!!!!! Office fédéral du développement territorial ARE CH-3003 Berne Genève, le 26 octobre 2013 Consultation sur la répartition des fonds fédéraux pour les fonds d'agglomération Madame, Monsieur, Le

Plus en détail

Sommaire MISSION OPÉRATIONNELLE TRANSFRONTALIÈRE

Sommaire MISSION OPÉRATIONNELLE TRANSFRONTALIÈRE Séminaire sur la coopération transfrontalière France-Espagne-Andorre Articuler la politique de cohésion, les dispositifs de gouvernance et les logiques territoriales transfrontalières 28 octobre 2011 Toulouse

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION Référence : 10.01 Validation : 02.07.2009 Version : 3 Fichiers : 10.01_statutsCVD Nous sommes solidaires. 2 STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS VAUD Art. 1 Dénomination Créée en 1942,

Plus en détail

GOUVERNANCE & EMPLOI. La construction sociale du territoire de la Grande Région : une confusion entre les concepts de coopération et d intégration

GOUVERNANCE & EMPLOI. La construction sociale du territoire de la Grande Région : une confusion entre les concepts de coopération et d intégration GOUVERNANCE & EMPLOI La construction sociale du territoire de la Grande Région : une confusion entre les concepts de coopération et d intégration Franz CLEMENT CEPS/INSTEAD Les institutions de l espace

Plus en détail

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS page 1/5 CONVICTIONS Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901 Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS ARTICLE 1 - TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE L évolution des effectifs intercommunaux NOTE TECHNIQUE Juillet 2012 1. Une augmentation des effectifs dans les collectivités locales La fonction publique territoriale

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE. Transfront(2006)3

GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE. Transfront(2006)3 GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE Transfront(2006)3 GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE Avant-propos Ce guide pratique de la coopération transfrontalière a été rédigé par

Plus en détail

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs Secrétariat U-CH J. Bertschi c/o CPLN SFC Adresse Maladière 6, 00 Neuchâtel Tél. 0/77 40 0 E-mail : jeanine.bertschi@cpln.ch

Plus en détail

STATUTS. Dénomination et Siège

STATUTS. Dénomination et Siège STATUTS Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Dénomination et Siège L Association des taxis de service public désignée ci-après par L ATSP est une association sans but lucratif régie par les présents

Plus en détail

Projet de Charte CEOM. Paris 3 décembre 2010 Dr. R. KERZMANN A-S STURBOIS

Projet de Charte CEOM. Paris 3 décembre 2010 Dr. R. KERZMANN A-S STURBOIS Projet de Charte CEOM 1 Méthodologie 28/11/2008 PARIS Réforme décidée 15/05/2009 PARIS Élection du Bureau EC du 05/10/2009 04/12/2009 PORTO Bases de réflexion 11/06/2010 LISBONNE 1ers résultats WG 21/04/2010

Plus en détail

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS «ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 ier juillet 1901

Plus en détail

Section romande de la société Suisse-Chine

Section romande de la société Suisse-Chine Section romande de la société Suisse-Chine Statuts de l'association (modifiés par l assemblée générale extraordinaire du 12 janvier 2010) Introduction Dans le cadre du développement constant des relations

Plus en détail

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002 www.afriquefrontieres.org WABI/DT/04/03 2 LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE»

Plus en détail

Association pour la. Formation de Guide Interprète du Patrimoine (GIP)

Association pour la. Formation de Guide Interprète du Patrimoine (GIP) Association pour la Formation de Guide Interprète du Patrimoine (GIP) STATUTS Titre I Nom, principes, siège, buts Article 1 Il est constitué une association pour la formation de Guide-Interprète du Patrimoine,

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

Trajectoires. transfrontalières. Forte croissance dans une campagne préservée. Décembre 2013

Trajectoires. transfrontalières. Forte croissance dans une campagne préservée. Décembre 2013 Trajectoires transfrontalières Décembre 2013 Grand Genève Agglomération franco-valdo-genevoise Forte croissance dans une campagne préservée En première couronne d agglomération, le PACA Genève/Bernex/St-Julien

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois STATUTS - 1 - STATUTS DE LA COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE du secteur social parapublic vaudois Article 1 Nom et Siège

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

Charte du Projet d agglomération franco-valdo-genevois

Charte du Projet d agglomération franco-valdo-genevois Charte du Projet d agglomération franco-valdo-genevois Décembre 2007 Stratégies et priorités 2030 Comité de pilotage Canton de Genève Robert Cramer, Mark Muller, Pierre-François Unger, Ville de Genève

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Stratégie transfrontalière de développement de l Arc jurassien franco-suisse Document de synthèse 09 décembre 2013 1 Lac de Moron Photo Etienne Rivière 1. MOBILITES TRANSFRONTALIERES

Plus en détail

PROBLEMATIQUES FONCIERES ET IMMOBILIERES DANS LES AGGLOMERATIONS TRANSFRONTALIERES DE GENEVE ET DE BALE

PROBLEMATIQUES FONCIERES ET IMMOBILIERES DANS LES AGGLOMERATIONS TRANSFRONTALIERES DE GENEVE ET DE BALE Ministère des Transports de l Équipement du Tourisme et de la Mer Direction Générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Service de l Aménagement et de l Urbanisme Sous-direction de la Planification

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Tout savoir sur les accords bilatéraux Suisse-UE

Tout savoir sur les accords bilatéraux Suisse-UE Tout savoir sur les accords bilatéraux Suisse-UE Table des matières 1. Introduction Présentation des 7 accords : Qu est-ce que les Accords bilatéraux et que vont-ils changer? Ce qui ne change pas 2. Libre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE 1 SOMMAIRE Titre I Organisation et déroulement des séances du Conseil Communautaire P.3 A- Organisation des séances B- Déroulement des séances Titre II Police

Plus en détail

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie Statuts de l'association GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie (ci-après «l'association») (Association de droit privé) Article 1 Dénomination, siège Sous l appellation GÉOTHERMIE.CH (Société

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Statuts de Paris Region Entreprises

Statuts de Paris Region Entreprises Statuts de Paris Region Entreprises Article 1. Forme et dénomination TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Il est institué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront, une Association

Plus en détail

Journée technique sur les THNS 21-01-2010 Projet de BHNS d Annemasse Agglo

Journée technique sur les THNS 21-01-2010 Projet de BHNS d Annemasse Agglo Journée technique sur les THNS 21-01-2010 Projet de BHNS d Annemasse Agglo Déroulement de la réunion 1. Le contexte local la genèse du projet 2. Le choix du BHNS : mode, tracé 3. Les caractéristiques techniques

Plus en détail

Rappel des démarches à suivre pour un accès des entreprises genevoises au marché français

Rappel des démarches à suivre pour un accès des entreprises genevoises au marché français Lyon et Genève, le 21 juin 2007 www.crfginfo.org Communiqué du CRFG Rappel des démarches à suivre pour un accès des entreprises genevoises au marché français Pour répondre aux besoins des acteurs économiques

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Cahier n 19-1. L Observation. territoriale du. Grand Genève. Bilan et perspectives

Cahier n 19-1. L Observation. territoriale du. Grand Genève. Bilan et perspectives Cahier n 19-1 L Observation territoriale du Grand Genève Bilan et perspectives JUILLET - 2013 Cahier n 19-1 / Juillet 2013 2 l 109 Cahier n 19-1 L observation territoriale du Grand Genève Bilan et perspectives

Plus en détail

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER Vu le Code de l'éducation Vu les statuts de l'université de Montpellier Vu le Règlement Intérieur de l'université de Montpellier PREAMBULE

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

STATUTS. Préambule: Article 2. Le but de l Association est:

STATUTS. Préambule: Article 2. Le but de l Association est: STATUTS Préambule: Durant l été 1985, les responsables du camp des jeunes des paroisses de la Vallée de Joux de l Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (Philippe Corset, diacre au Sentier et sa

Plus en détail

Statuts. Société Suisse des employés de commerce à Genève

Statuts. Société Suisse des employés de commerce à Genève Statuts Société Suisse des employés de commerce à Genève S T A T U T S Société suisse des employés de commerce Section Genève Désignations Article 1 générales La section de Genève de la Société suisse

Plus en détail

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Réunion téléphonique du 20 mars 2014 L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Le terme du mandat Fin de mandat des conseillers municipaux : le 23 mars 2014,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015. Lancement de la. Bourse aux projets transfrontaliers www.myproject- eurometropolis.eu

DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015. Lancement de la. Bourse aux projets transfrontaliers www.myproject- eurometropolis.eu DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015 Lancement de la Bourse aux projets transfrontaliers www.myprojecteurometropolis.eu Contexte Constatant la difficulté des porteurs de projets francobelges à trouver des

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Maison genevoise des Médiations STATUTS

Maison genevoise des Médiations STATUTS STATUTS CHAPITRE 1 - NOM, BUTS ET ACTIVITES Article 1 - Nom et siège Il est constitué, sous la dénomination «Maison genevoise des Médiations» (ci-après dénommée : MgeM), une association organisée corporativement,

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

Statuts de l Association «Humanium» au 24 février 2009

Statuts de l Association «Humanium» au 24 février 2009 Statuts de l Association «Humanium» au 24 février 2009 Sommaire : Art. 1 : Personnalité Art. 2 : Siège et durée Art. 3 : Buts Art. 4 : Etendue géographique et fonctionnement Art. 5 : Les Membres Art. 6

Plus en détail

RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT MUNICIPAL N 99 AU CONSEIL COMMUNAL Réponse à la motion de M. le Conseiller communal Tefik Rashiti "Nyon zone hors AGCS" Délégué municipal : Monsieur Daniel Rossellat Nyon, le 4 mai 2009 Monsieur

Plus en détail

Placement Solidaire. www.globethics.net

Placement Solidaire. www.globethics.net Placement Solidaire www.globethics.net Globethics.net est une fondation à but non lucratif basée à Genève et crée en 2004. Les fondateurs ont l intime conviction que l accès à la connaissance des valeurs

Plus en détail

Insérer une photo ici. Production et marchés du logement dans le Grand Genève - Monitoring - JUIN 2013. Cahier n 10-5 - Juin 2013 1 /35

Insérer une photo ici. Production et marchés du logement dans le Grand Genève - Monitoring - JUIN 2013. Cahier n 10-5 - Juin 2013 1 /35 Insérer une photo ici Production et marchés du logement dans le Grand Genève - Monitoring - JUIN 2013 1 /35 2 /35 Cahier n 10-5-2013 Production et marchés du logement dans le Grand Genève - Monitoring

Plus en détail

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013 membre de wohnbaugenossenschaften schweiz verband der gemeinnützigen wohnbauträger coopératives d habitation Suisse fédération des maîtres d ouvrage d utilité publique STATUTS Adoptés par l Assemblée générale

Plus en détail