WebObjects : des applications dynamiques pour Internet et Intranet. Approche technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "WebObjects : des applications dynamiques pour Internet et Intranet. Approche technologique"

Transcription

1 WebObjects : des applications dynamiques pour Internet et Intranet Approche technologique Apple Entreprise Software & Services Juin 1998

2 Sommaire Synthèse 4 WebObjects, des besoins aux solutions 6 Cahier de charges pour un environnement adapté au développement de serveurs applicatifs sur le Web WebObjects face aux besoins Introduction technique à WebObjects 11 Points forts de WebObjects pour le développeur Structure d une application WebObjects Exemple d une application WebObjects Conclusion Sommaire

3 Synthèse Le besoin d un outil de développement destiné à construire des applications Web dynamiques provient de la convergence de deux phénomènes. D une part, l audience croissante d Internet ouvre aux entreprises un marché potentiel colossal qui nécessite cependant des outils de communication ad hoc. D autre part, la banalisation (et le faible coût) des protocoles et logiciels, destinés initialement à Internet, fait des solutions de type intranet un choix économiquement et fonctionnellement bien plus avantageux que ne le sont les applications client/serveur traditionnelles. Cependant, autant la construction d un site Web statique est simple et requiert seulement un bon logiciel de création de pages et un bon graphiste, autant celle d une application Web dynamique est complexe et demande un travail de développement logiciel stricto sensu. Les interrogations les plus fréquemment soulevées lors de tels projets sont : Faut-il remettre en cause l équipement ou la politique d équipement informatique? Est-il possible de réutiliser les investissements déjà consentis en développement de solutions client/serveur traditionnelles? En constitution de bases de données? Est-il possible d utiliser les services d un logiciel spécialisé déjà acquis par l entreprise ou faut-il tout réinventer? Faut-il acheter dès le départ un serveur Web puissant (et cher!) pour prévoir une éventuelle montée en charge dans le futur? Faudra-t-il le jeter et le remplacer par un serveur encore plus puissant si un grand nombre de clients utilise le service? Apple répond à ces besoins en proposant WebObjects, un outil conçu pour permettre aux entreprises de développer des applications serveur dynamiques robustes pour le Web. Ces applications dynamiques peuvent être utilisées tant sur les réseaux Intranet que sur le réseau Internet. WebObjects est conçu de manière à protéger et réutiliser les investissements en ressources informatiques déjà effectués. Les applications WebObjects utilisent les technologies et données préexistantes, de l ordinateur de bureau au système central. WebObjects est une architecture ouverte, gérant les principaux outils du Web (navigateurs, serveurs HTTP, langages de programmation par scripts tels que Java et Perl, etc.) et capable de s adapter à l émergence de nouvelles technologies. Une application Web robuste doit pouvoir traiter l information de façon fiable et sécurisée. WebObjects permet de satisfaire à ces exigences grâce à une technologie éprouvée et au support des principales normes de sécurité. 4 Introduction

4 Un service basé sur une application WebObjects peut monter en charge progressivement ; l augmentation de la puissance du serveur n implique pas le remplacement du serveur mais simplement l ajout de postes supplémentaires. WebObjects offre un environnement de développement modulaire et structurant, doté de fonctionnalités primitives de très haut niveau. Le développement est rapide, centré sur la seule logique propre à l entreprise et produit du code réutilisable. Cette approche technologique explique comment WebObjects répond aux besoins des développeurs et des administrateurs de solutions Web dynamiques. Il montre en particulier comment WebObjects aide les entreprises à transformer un service client/serveur en service intranet, extranet ou Internet sans induire de complexité ou de coûts inutiles. Introduction 5

5 WebObjects, des besoins aux solutions WebObjects est conçu pour permettre aux entreprises de créer des serveurs dynamiques pour le World Wide Web. Ces applications peuvent être exploitées tant sur le réseau interne d une entreprise ( intranet ) que sur Internet. WebObjects est particulièrement adapté aux applications complexes destinées à être utilisées par un grand nombre de clients. WebObjects est également conçu pour préserver les investissements des entreprises dans le matériel et les technologies informatiques, les données et la formation. Cahier de charges pour un environnement adapté au développement de serveurs applicatifs sur le Web. Nombreuses sont les entreprises qui souhaitent créer des applications Web élaborées afin d améliorer leur productivité, de mieux répondre aux besoins de leurs clients et augmenter le périmètre de leur clientèle. Cependant, ces objectifs sont difficiles à atteindre ; le développement et l exploitation d applications Web robustes sont souvent difficiles et coûteux car les outils de développement actuels ne permettent pas : de réutiliser les investissements déjà effectués dans les applications et données ; d ajouter aisément une logique ou une algorithmique à une application Web, en particulier lorsque la logique est créée à l aide d outils externes ; de prototyper et mettre en ligne rapidement une solution afin de la tester et la faire évoluer en temps réel ; un passage simple du prototype au serveur en exploitation car la plupart des solutions ne peuvent pas monter en charge progressivement. Préserver les investissements en développement Une bonne solution doit être capable de réutiliser la logique déjà développée (par exemple sous forme de logiciel sur un système central), autant pour des raisons économiques que fonctionnelles (le test et le perfectionnement de l application ayant déjà été faits, la fiabilité de l application Web en tirera profit). Pour prendre un exemple, une application Web peut être créée pour rendre un système de traitement des commandes sur système central accessible via le Web. Ainsi, les clients peuvent placer et suivre leurs commandes directement via Internet, les employés traitant ces mêmes commandes à l aide du logiciel préexistant (auquel ils ont déjà été formés). Préserver les investissements en matériel et logiciel serveur L application Web doit être indépendante à la fois du système informatique et du logiciel serveur HTTP de sorte que l entreprise ait toute latitude de choisir ces éléments. Ce point est en particulier important pour une entreprise ayant déjà investi dans un site serveur Web. 6 WebObjects, des besoins aux solutions

6 Quant à l application Web elle-même, elle doit fonctionner sur un échantillonnage raisonnablement large de systèmes d exploitation du marché afin de permettre à l entreprise de réutiliser du matériel existant et/ou d avoir libre choix de sa politique d équipement. Préserver les investissements en bases de données L application Web doit être indépendante du choix du serveur de base de données afin de préserver le cas échéant un investissement déjà fait (en solution, en formation et/ou en structuration et création de données) et de laisser l entreprise libre de sa politique d équipement en ce domaine. De plus, le développement de l application Web ne devrait pas nécessiter un développement dans le système de gestion de la base de données afin a - d éviter que les performances du site Web dépendent des performances d un programme écrit dans le gestionnaire de base de données ; b - de ne pas créer de dépendance forte entre l application Web et le choix du logiciel serveur de base de données (si l entreprise souhaite changer de logiciel serveur et si seules les données sont gérées par ce logiciel, un export/import des tables de données est suffisant ; si un développement avait été fait sur le SGBD, un portage logiciel au sens strict aurait été nécessaire). Minimiser le temps de développement Une application Web se compose de plusieurs parties qui sont conceptuellement très indépendantes : les pages HTML et/ou les applets Java et/ou les contrôles ActiveX ( l interface ) ; la logique de contrôle de l interface ; l accès à une (ou plusieurs) base(s) de données ; la logique des données (valeurs calculées, validation, contrôle de cohérence ) ; les mécanismes relevant strictement du protocole HTTP (relations avec le serveur HTTP, protocoles de sécurité, mécanisme de gestion de sessions identifiées ). Un bon outil de développement doit d une part fournir le plus grand nombre possible d éléments déjà construits afin d éviter au développeur de les réinventer, d autre part séparer explicitement les parties indépendantes de sorte à maximiser la réutilisation de code et permettre le développement efficace en équipe. Monter incrémentalement en charge Afin de simplifier d une part la passage du prototype à un site de test puis de production, d autre part la maintenance d un site déjà en production (en particulier lorsque le nombre d usagers augmente), un bon environnement doit permettre la construction d un serveur incrémental. Idéalement, un tel serveur peut monter en charge autant que nécessaire par l ajoût chaque fois que nécessaire d une machine supplémentaire. WebObjects face aux besoins. WebObjects a été conçu pour être utilisé par tous les développeurs d applications Web, notamment les services d informatique interne, les Webmasters d entreprise ou indépendants et les fournisseurs de services Internet. Schématiquement, WebObjects permet aux développeurs : de bâtir des applications Web interopérables avec les logiciels et architectures logicielles existants ; WebObjects, des besoins aux solutions 7

7 de créer des applications Web robustes, destinées tant aux réseaux intranet qu au réseau Internet ; de créer rapidement des applications Web élaborées procurant un avantage concurrentiel à l entreprise ; de déployer l application Web progressivement en réutilisant les investissements consentis en serveurs. Dans la suite de cette section, nous présentons point par point les principaux avantages de WebObjects. Une technologie ouverte WebObjects est une technologie ouverte fonctionnant avec les produits de nombreux éditeurs et fabricants, procurant ainsi aux développeurs un vaste choix d outils pour la création d applications Web. En comparaison, les outils de développement Web existants offrent peu de flexibilité vis-à-vis de produits de tierces parties. Ce point est essentiel car il préserve les choix et les investissements informatiques des entreprises. WebObjects est ouvert dans les domaines suivants : Navigateurs WebObjects fonctionne quels que soient les navigateurs utilisés sur les postes clients (e.g. les produits Netscape, Spry, Microsoft, NCSA et SpyGlass). Une telle indépendance est primordiale pour les entreprises désirant toucher la plus large clientèle possible sur Internet tout en minimisant les coûts de diffusion. En outre, WebObjects permet d exploiter les fonctionnalités avancées des outils de navigation telles que les applets Java, les versions actuelles et futures de HTML, ActiveX, les SSL etc. Serveurs HTTP WebObjects permet d utiliser la plupart des serveurs HTTP. En effet, le lien entre les applications WebObjects et le serveur HTTP repose sur l interface CGI (norme supportée par l immense majorité des logiciels serveur HTTP du commerce). Il est également possible, sans aucune programmation additionnelle, d utiliser à la place de l interface CGI une des interfaces NSAPI (Netscape) ou ISAPI (Microsoft) (ces dernières présentent de meilleures performances). Bases de données Les applications WebObjects peuvent accéder de manière transparente à de multiples sources de données ; par exemple, elles accèdent de manière native aux bases Oracle, Sybase et Informix. Une entreprise peut ainsi exploiter ses bases préexistantes depuis l application WebObjects, quelles que soient les machines utilisées comme serveurs de bases de données. De plus, les applications WebObjects peuvent combiner des informations provenant de diverses bases de données. Par exemple, un catalogue virtuel pourrait afficher la liste des articles disponibles, répertoriés dans une base de données Oracle, ainsi que les prix de ces articles, stockés dans une base de données Sybase. L accès à des bases de données moins courantes - telles que DB/2 - est également possible au moyen de produits tiers. Enfin, le support de ODBC permet d utiliser de nombreux autres serveurs du commerce (e.g. Microsoft Access). 8 WebObjects, des besoins aux solutions

8 Systèmes d exploitation WebObjects fonctionne à l identique sur n importe lequel des systèmes d exploitation supportés ; à ce jour, il s agit de Windows NT Solaris HP/UX OpenStep pour Mach. Ainsi, les applications WebObjects peuvent être déployées sur des serveurs existants ou être portées ultérieurement sur d autres plate-formes pour répondre à de nouveaux besoins. Technologies objet tierces WebObjects est interopérable avec plusieurs technologies objet classiques. En particulier, les applications WebObjects peuvent coopérer avec des applications Windows basées sur OLE. De plus, les serveurs WebObjects peuvent communiquer avec les objets CORBA 2.0, permettant ainsi l usage de services de tels objets dans une page Web, ainsi qu avec les Objets Java via RMI. Réutilisation des applications existantes WebObjects est conçu pour tirer parti des investissements déjà effectués en applications. Les entreprises peuvent concevoir et déployer des applications Web dynamiques tout en continuant à utiliser leurs systèmes administratifs existants. WebObjects est notamment interopérable avec les logiciels suivants : Applications Windows Les applications WebObjects peuvent communiquer avec toute application fondée sur OLE gérant OLE Automation (e.g. les applications de Microsoft Office) permettant ainsi aux applications Windows de partager des informations avec des applications Web. Par exemple, les applications WebObjects peuvent utiliser des données existantes saisies ou calculées dans des feuilles de calcul Microsoft Excel. Applications sur systèmes centraux Grâce à WebObjects et aux partenaires de Apple tels que Yrrid, les développeurs peuvent utiliser depuis les applications Web les services (ou les données) d une (ou plusieurs!) application(s) sur site central (par exemple en simulant une connexion type 3270, 5250 ou VT, donc sans toucher à l application elle-même). Création d applications Web robustes Une application Web robuste doit pouvoir traiter l information de façon fiable, sécurisée et indépendante de la charge. WebObjects le permet grâce à une technologie éprouvée, à la gestion de normes de sécurité et à une architecture de déploiement modulaire. Utilisation de technologies éprouvées WebObjects est fondé sur des technologies ayant fait leurs preuves : les architectures et bibliothèques objet créées par NeXT et utilisés dans le monde entier depuis treize ans pour la construction d applicatifs et d outils de type client/serveur. Sécurité WebObjects gère des normes de sécurité telles que SSL et SHTTP. De plus, puisque WebObjects fonctionne avec les serveurs HTTP existants, les applications WebObjects peuvent également utiliser tout système de sécurité géré par ces serveurs. L authentification des requêtes et les pare-feux (firewall) sont également supportés, vous permettant ainsi de faire des affaires en toute sécurité via le Web. WebObjects, des besoins aux solutions 9

9 Serveur(s) HTTP Accès aux données et/ou aux services Machines clientes (équipées d un navigateur Web) Internet Applications WebObjects Applications WebObjects Applications WebObjects Distribution des taches Services de bases de données Application sur site central Applications WebObjects Modularité et montée en charge incrémentale WebObjects permet aux entreprises de créer des serveurs Web répartis. Ainsi, les requêtes à traiter peuvent être distribuées entre plusieurs instances de l application WebObjects (situées si nécessaire sur des machines différentes), ce qui entraîne la possibilité de traiter un nombre quelconque de requêtes provenant du Web, modulo le déploiement d autant de machines que nécessaire. De plus, un tel serveur réparti présente une meilleure tolérance aux pannes puisque le dysfonctionnement d une instance ne provoque pas l arrêt du service. Développement rapide d applications Avec WebObjects, il est possible de développer rapidement des applications Web complexes pour les entreprises. En effet : a - WebObjects fournit immédiatement les services qui sont en général complexes à implémenter (accès aux bases de données, relations avec le serveur HTTP, gestion de sessions) ; b - l interface (les pages HTML avec éventuellement des applets Java) est bâtie à l aide d un outil graphique qui permet également d établir par clic de souris les liens entre l interface et sa logique de contrôle ; c - la logique (logique de contrôle et logique des données) est construite par programmation objet ce qui offre les avantages de modularité, de réutilisabilité du code et de maintenance simplifiée. Conclusion Internet est un environnement en perpétuel changement et les entreprises s efforcent de tirer le maximum de cet outil de communication révolutionnaire. Apple leur propose un moyen de créer des applications Web dynamiques qui préservent les investissements déjà effectués. Grâce à WebObjects, les Webmasters et professionnels de l informatique peuvent tirer parti de la puissance du Web afin d améliorer la productivité. Le caractère dynamique et la réactivité de WebObjects ouvrent ainsi un champs de services innovants et permettent aux entreprises de mieux répondre à la clientèle et d augmenter leur volume d affaires. 10 WebObjects, des besoins aux solutions

10 Introduction technique à WebObjects Points forts de WebObjects pour le développeur. La création d applications Web dynamiques présente, par rapport aux solutions client/serveur traditionnelles, trois difficultés majeures : La charge supportée par le serveur ; La création à la volée de pages HTML calculées ; La notion de session liée à un usager. De ces trois points, le dernier est à la fois le plus important et le plus difficile à résoudre ; en effet, le protocole HTTP travaille dans un mode non connecté : chaque transaction est indépendante des autres et il n y a même aucune méthode simple pour identifier, depuis le serveur, les transactions d un usager particulier. Or, aucune application de type client/serveur un tant soit peu complexe ne peut se passer d une notion de session pendant laquelle des informations perdurent (par exemple, l identification du client, la liste des achats déjà effectués, une récapitulation de son compte etc.). Diverses solutions techniques ont été proposées dont aucune n est simple à implémenter si l outil de développement ne la propose pas toute faite. Dans les pages qui suivent, vous constaterez comment WebObjects résout ces difficultés et aurez une vue d ensemble du processus de développement d une application Web à l aide de WebObjects. Montée en charge d un serveur Web Un serveur Web est analogue à un site central entouré de terminaux passifs. Pratiquement toutes les opérations de traitement sont effectuées sur le serveur, qui doit répondre à toutes les requêtes. La charge (nombre de requêtes et/ou complexité des traitements demandés) qu il peut supporter est donc limitée par l ordinateur et le système d exploitation choisi. Lorsque cette charge maximale est atteinte, le serveur ralentit et/ou refuse les requêtes additionnelles, voire s effondre. Pour que l exploitation d applications Web efficaces soit possible, ce problème doit être résolu. Pour les sites relativement peu chargés, l application WebObjects peut être installée sur le même système que le serveur HTTP. Cependant, si le nombre de requêtes croît, l application WebObjects peut être installée sur un serveur distinct (un serveur applicatif ). Au fur et à mesure que la charge croît, il est possible d ajouter d autres serveurs applicatifs. WebObjects contient en effet un module logiciel (un répartiteur ) qui distribue les requêtes entre les serveurs applicatifs disponibles. Le répartiteur est installé sur la même Introduction technique à WebObjects 11

11 SGBD machine que le serveur HTTP ; il est entièrement portable et peut fonctionner sous de nombreux systèmes d exploitation. Le produit WebObjects contient ce module logiciel compilé pour les systèmes Solaris, HP-UX, OpenStep pour Mach et Windows NT (les sources sont livrées pour recompilation sur d autres systèmes si nécessaire). API du SGBD Serveur de base de données Logiciel serveur HTTP Logique sous forme de script CGI Grâce à ce répartiteur, les administrateurs d applications Web peuvent augmenter à volonté la tenue en charge du site serveur en ajoutant de nouvelles machines au fur et à mesure des besoins, sans même avoir à interrompre le fonctionnement des autres serveurs. Ce mode de fonctionnement simplifie également la maintenance : si un des serveurs d application Web cesse de fonctionner ou doit être éteint pour subir des réparations, les autres n en seront aucunement affectés et le service continuera à être disponible. Serveur HTTP Architecture traditionnelle en deux couches, basées sur une CGI programmable Le schéma montre trois exemples d architecture de serveur Web. L architecture en trois couches de WebObjects permet d isoler la logique de traitement du service HTTP et du service de données - et donc d augmenter incrémentalement la tenue en charge du serveur - ce qui devient très difficile, voire impossible, dans les autres cas. Logique sous forme de procédures stockées SGBD API du SGBD Serveur de base de données Logiciel serveur HTTP CGI générique L utilisation de serveurs d application Web indépendants procure l avantage supplémentaire de libérer le serveur HTTP de toutes les tâches autres que le service de requêtes proprement dit. En utilisant un serveur HTTP solide sur un système présentant une bonne tenue en charge, il est en général possible d éviter d avoir à déployer des serveurs HTTP supplémentaires. Si cela devient nécessaire, le mécanisme de distribution de charge entre les serveurs d application Web continue à fonctionner : on a plusieurs répartiteurs (un sur chaque poste serveur HTTP) dont chacun distribue les requêtes vers les applications WebObjects disponibles. Logique développée en langage objet (Java ou Objectice C) Serveur applicatif Logiciel serveur HTTP Serveur HTTP Architecture traditionnelle en deux couches, reposant sur une base de données disposant d un frontal HTML SGBD Serveur de base de données Serveur HTTP Architecture WebObjects en trois couches CGI générique Création de pages Web dynamiques L interface utilisateur des applications Web est constituée de divers éléments HTML. Par conséquent, un logiciel qui souhaite créer ses pages d interface dynamiquement doit engendrer du code source HTML ; les outils traditionnellement utilisés à cet effet (e.g. CGI programmables) prennent ce parti : le programmeur écrit le code qui produit du code HTML. Sous WebObjects, les éléments de l interface sont des objets (au sens de la programmation objet) que l on appelle des composants. Par exemple, un composant-page contient des composants secondaires tels qu une image ou un formulaire. Ces composants, analogues en cela à des éléments d interface (e.g. contrôles) dans un environnement de construction d interface plus traditionnel, sont capables de se dessiner, c est à dire engendrer le code HTML nécessaire. Le programmeur peut les manipuler en ignorant totalement la génération du code HTML, il peut également les sous-classer pour modifier radicalement leur comportement si besoin est. Le composant-page se dessine en forçant le dessin de tous les composants qu il contient (récursivement si nécessaire). L application WebObjects renvoie au serveur HTTP le source HTML qui en résulte et qui est totalement banal (qui ne contient en particulier ni balise exotique ni code d accès à des bases de données). Par cette approche, WebObjects sépare clairement l interface et le traitement ; la maintenabilité et l évolutivité de l application en sont grandement améliorées. 12 Introduction technique à WebObjects

12 Suivi des sessions Pour être utile, une application Web doit être en mesure de suivre un utilisateur donné parmi toutes les requêtes qu elle reçoit. Par exemple, une application permettant d effectuer des achats sur le Web doit pouvoir garder en mémoire les articles sélectionnés par l utilisateur. À mesure que l utilisateur explore différents emplacements du site Web et sélectionne des articles, l application doit garder en mémoire les éléments sélectionnés. En d autres mots, l application Web doit posséder une notion de session allant de la première requête à la fin de connexion de l usager. Ainsi que nous l avons précisé plus haut, le suivi des sessions constitue l une des plus grandes difficultés du développement d applications Web. WebObjects offre un système de suivi des sessions complet permettant aux développeurs de manipuler des données accessibles à toute l application, des données propres à un client en particulier ou propres à une transaction HTTP spécifique. Le développeur peut déclarer des variables comme dans tout environnement de programmation (il s agira donc de variables de transaction, de session ou d application ). WebObjects gère automatiquement ces variables, de façon transparente pour le développeur. La méthode retenue est celle des URL longs car l URL est la seule information dont on garantie l échange entre le navigateur et le serveur. Structure d une application WebObjects Le protocole HTTP est basé sur le modèle requête-réponse, où l utilisateur clique sur un élément qui envoie une requête au serveur pour obtenir la page suivante. Le serveur envoie alors la page demandée à l utilisateur. WebObjects fonctionne selon le même modèle - les applications créées avec WebObjects sont structurées en pages. Une application WebObjects typique se compose des ingrédients suivants : Source HTML prototypique. Les pages prototypiques sont écrites en langage HTML et elles définissent la structure et la disposition des pages qui seront engendrées. Bien qu elles puissent être totalement statiques, en général elles contiennent des balises <WEBOBJECT> qui définissent les points d insertion des objets dynamiques et qui seront remplacées par du code HTML calculé lors de l exécution de l application. Les pages prototypiques peuvent être écrites à l aide d un simple éditeur de texte mais sont le plus souvent engendrées automatiquement par un éditeur WYSIWYG livré avec WebObjects, WebObjectsBuilder. Fichiers de déclaration. Les fichiers de déclarations établissent les liens entre les balises <WEBOBJECT> du source HTML prototypique et les composants. Ces fichiers sont créés automatiquement par WebObjectsBuilder (mais peuvent être écrits ou retouchés directement par le programmeur dans Project Builder, le gestionnaire de projet livré avec WebObjects). Scripts et/ou classes. La programmation de la logique (de contrôle ou de traitement) est faite par le programmeur soit en langage interprété (WOScript), soit en langage compilé (Java ou Objective C). Il est d ailleurs possible de mélanger librement les trois langages de programmation à Introduction technique à WebObjects 13

13 l intérieur d une même application. Selon les cas, l application contiendra donc le source WOScript destiné à être interprété à l exécution et/ou du code binaire natif ou exécutable dans une machine virtuelle Java. Exemple d une application WebObjects L application de simulation d emprunt décrite ci-dessous illustre les bases du développement WebObjects. Les pages dynamiques créées par le développeur pour cette application sont des exemples de pages typiques d une application WebObjects. Figure 1 La copie d écran ci-contre montre la page d accueil de l application de simulation d emprunt. Cette page présente trois champs de saisie où l utilisateur va entrer le montant à emprunter, le taux et le nombre de mensualités pour le remboursement. Un clic sur le bouton Calculer va alors déclencher la simulation du remboursement de l emprunt en fonction des paramètres saisis et une nouvelle page présentant l échéancier va alors être générée. Figure 1 Figure 2 Par exemple si l utilisateur saisit un montant de ,00 F, un taux de 6 % et un remboursement sur 12 mensualités, voici la page qui va être renvoyée au navigateur. Afin de réaliser toutes les étapes nécessaires, l application de simulation d emprunt nécessite : la définition des variables de sessions (montant, taux, nombre de mensualités) ; une page de saisie des informations ; une page pour l affichage et le calcul de l échéancier. Une description plus détaillée de ces étapes est donnée dans la suite de cet exemple. Le langage de programmation choisi pour ce projet est Java. Définition des variables de session Les trois variables de sessions sont définies dans la classe Session comme suit : Figure 2 public class Session extends WebSession { double montant; int nombredemois; double taux; } Page de saisie des informations Cette page est créée en utilisant l outil WebObjects Builder (figure 3) : WebObjects Builder prend en charge la génération du source HTML prototypique ainsi que du fichier de déclaration. À la figure 4 nous voyons la même page sous forme de code source : Figure 3 14 Introduction technique à WebObjects

14 Lorsque l utilisateur clique sur le bouton Calculer, les valeurs entrées sont automatiquement associées aux variables de sessions puis la méthode calculeremprunt est exécutée ; celle-ci se contente d indiquer la page suivante à afficher. Le code de cette méthode est le suivant : public Component caculeremprunt() { Component nextpage = application().pagewithname("echeancier"); return nextpage; } Calcul de l échéancier Le calcul de l échéancier relève stricto sensu de la logique métier. Il est implémenté comme suit : private double valeurecheancepouremprunt() { double valeurecheance = 0; double tegreel; double duree, somme; long intermediaire; Figure 4 } duree = ((Session) session()).nombredemois; somme = ((Session) session()).montant; tegreel = ((Session) session()).taux / 1200; valeurecheance = Math.pow(tegReel, duree) * somme * ((tegreel-1) / (Math.pow(tegReel, duree)-1)); intermediaire = Math.round(valeurEcheance * 100); valeurecheance = ((double) intermediaire) / 100.0; return valeurecheance; La création de la page d affichage de l échéancier se fait avec WebObjects Builder (voir figure 5) Cette page montre différents types de composants de WebObjects : des chaînes de caractères dynamiques : numéro d échéance, le montant emprunté, le taux, les intérêts remboursés, etc. une répétition d une ligne du tableau pour permettre l affichage dynamique du nombre correct de lignes pour l échéancier ; un lien hypertexte pour permettre le retour sur la page de saisie des informations. Figure 5 Le développeur utilise l outil ProjectBuilder (figure 6) pour saisir le code de l application WebObjects, gérer ses sources et construire son application. Cet outil coopère finement avec WebObjects Builder. ProjectBuilder permet de centraliser l ensemble des ressources d un projet, notamment - les pages web prototypiques ; - les classes propres à l application ; - les ressources statiques de l application (images, son, ). Figure 6 Introduction technique à WebObjects 15

15 Conclusion WebObjects est le type même de l outil nécessaire pour porter sur le Web des applications d entreprise. Il permet d une part de réutiliser une partie importante du travail déjà effectué dans un éventuel développement client/serveur traditionnel, d autre part de programmer efficacement et rapidement de nouveaux algorithmes si besoin est. Il laisse toute liberté à l entreprise quant à ses choix informatiques (en particulier dans le domaine des bases de données et serveurs Web) et ces choix peuvent à tout moment être révisés sans mettre en péril les développements déjà effectués. Il pousse à une conception modulaire et réutilisable du logiciel. Enfin, étant donnée la modularité d un serveur WebObjects déployé, le passage de l intranet à un extranet ou à l Internet est possible à tout moment sans qu il soit nécessaire de changer l équipement informatique. 16 Introduction technique à WebObjects

16 Contact Pour toute information technique ou commerciale, visitez notre site Web ou rendez-vous à l adresse suivante France et Europe du Sud Apple Computer France Apple Enterprise Software & Services ZA de Courtabœuf 3 12, Avenue d Océanie F Les Ulis cedex France Tel : (+33) Fax : (+33) Suisse Apple Computer Suisse SA Centre du Bief 1110 Morges Switzerland Tel : (+00) Fax : (+00) Royaume-Uni et Europe du Nord Apple Computer UK Ltd Apple Enterprise Software & Services 2, Furzeground Way Stockley Park Middlesex, UB11 1BB UK Tel : (+44) Fax : (+44) Allemagne et Europe Centrale Apple Computer GmbH Apple Enterprise Software & Services Dornacher Str 3 D D Feldkirchen Germany Tel : (+49) Fax : (+49) Apple Computer France Z.A. de Courtabœuf - 12, avenue d'océanie Les Ulis Cedex 1998 Apple Computer France. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, Macintosh, Enterprise Objects, Objective-C, OPENSTEP, PDO, WebObjects et WebScript sont des marques d'apple Computer Inc., déposées aux États-Unis et dans les autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés mentionnés dans ce document sont des marques de leurs sociétés respectives. Les références à des produits ou services non Apple ne sont là qu'à titre d'informations et ne constituent d'aucune façon une recommandation. Apple n'assume aucune responsabilité au regard de la sélection, de la performance, ou l'utilisation de ces produits. Tout accord, agréments ou garanties, s'ils existent, doivent être pris directement entre les vendeurs et les utilisateurs. SARL au capital de F - RCS Corbeil Essonnes B DFM2053

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE DM WEB CLIENT Guide d installation Ref.: 01.DMS.GIA.71-02 DM Web Client 2 IMECOM Fonctionnement, Architecture et Sécurité DM - Web Chapitre Client 1 SOMMAIRE DEUXIEME PARTIE - DM WEB CLIENT

Plus en détail

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER ixware permet aux utilisateurs d envoyer et de recevoir des messages depuis leur poste de travail ou même leurs applications

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Evolutions des solutions d accès aux mainframes

Evolutions des solutions d accès aux mainframes Evolutions des solutions d accès aux mainframes Web Access 2 Sommaire Table des matières p 2 Essentiel p 3 Introduction p 4 1- Solutions d émulation d accès aux applications mainframe IBM (Emulation 3270)

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

IBM Tivoli Identity Manager

IBM Tivoli Identity Manager Automatise la gestion du cycle de vie des identités IBM Tivoli Identity Manager Points forts Gérer l accès aux systèmes hérités et e-business Un moteur de dimensionnement intégré pour automatiser la Permet

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW Alexandre STANURSKI National Instruments France Quelles sont les possibilités? Publication de données Génération de rapports et de documents

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING. Avec TrackView

ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING. Avec TrackView ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING Avec TrackView TIME REPORTING Time Reporting est un système de feuilles de temps simple et efficace basé sur le Web ou le serveur client, conçu pour fournir une compréhension

Plus en détail

Tableau de bord Commerçant

Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet au de bord Commerçant au de bord Commerçant au de

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

GESTOrama. Un support informatique professionnel pour la gestion des risques. Un produit. ERGOrama SA

GESTOrama. Un support informatique professionnel pour la gestion des risques. Un produit. ERGOrama SA GESTOrama Un support informatique professionnel pour la gestion des risques Un produit Objectif de GESTOrama Servir de support à la gestion des risques en entreprise: santé et sécurité au travail, environnement,

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur Programmation de sites web statiques et dynamiques Programmation côté serveur Jean CARTIER MASTER INI jcartier@laposte.net 1 SOMMAIRE Internet statique et dynamique Côté Client Le HTML : Principe de fonctionnement

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon.

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. 1/23 Sommaire Introduction... 3 À propos de MDaemon... 3 À propos de Alt-N Technologies... 3 Outlook Connector et travail

Plus en détail

AirWatch prend en charge

AirWatch prend en charge AirWatch prend en charge Prise en charge d Office 365 par AirWatch L une des questions que de nombreux clients se posent récemment est «Comment Office 365 est-il pris en charge par AirWatch?» Beaucoup

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour l affichage de la liste, un formulaire de sortie WEB_Liste associé à la table des [Films] ;

Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour l affichage de la liste, un formulaire de sortie WEB_Liste associé à la table des [Films] ; De la base 4D au site Web 20 Conception des formulaires Web Trois nouveaux formulaires sont donc nécessaires : Pour le dialogue, un formulaire WEB_Trouver associé à la table des [Paramètres] ; Pour l affichage

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 FileMaker Pro 14 Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Paiement sécurisé sur Internet. Tableau de bord Commerçant

Paiement sécurisé sur Internet. Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Tableau de bord Commerçant SOMMAIRE 1 Principe 4 1.1 Principe général 4 1.2 Environnement de validation 4 1.3 Environnement de Production 4 2 Accès au tableau de bord 5 2.1

Plus en détail

Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions

Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions INTRODUCTION Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell permet aux spécialistes techniques d offrir de l aide à distance aux utilisateurs

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

API de services d intégration GoToMeeting

API de services d intégration GoToMeeting API de services d intégration Les services d intégration fournis par Citrix Online permettent d intégrer la solution de Citrix à vos systèmes opérationnels (GRC/CRM, PGI/ERP ou plateforme informatique)

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Versus Etude Technologique

Versus Etude Technologique VS Versus Etude Technologique 1 VS Contents Introduction... 3 Présentation des technologies... 3 Phonegap... 3... 3 Pour quels besoins?... 4 Comment ça fonctionne? Les models... 4 Phonegap... 5... 6 Comparatif...

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

aalto Collaborative Pour le gestionnaire,

aalto Collaborative Pour le gestionnaire, www.ged-web.com aalto Collaborative aalto est une solution collaborative full web, regroupant tous les aspects de la gestion de documents et des process dans l'entreprise, développée avec la technologie

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com Droit applicable : Français. Date de dernière mise à jour : 24/07/2015. 1. Préambule, Objet, et Définitions 1.1 Présentation ze-questionnaire.com

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder. Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder. Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika. Guide d intégration Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.fr Contact Technique : Tél. : 02 47 35 53 36 Email : support@aplika.fr

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux Foire aux questions SAP Learning Hub, édition User Adoption SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux SAP Learning Hub est une

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc.

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. DRS Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. Les documents les plus importants de votre entreprise sont issus

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

CONNECTEUR QLIKVIEW POUR INFORMATICA POWERCENTER

CONNECTEUR QLIKVIEW POUR INFORMATICA POWERCENTER CONNECTEUR QLIKVIEW POUR INFORMATICA POWERCENTER Tirer pleinement profit de l ETL d Informatica à l aide d une plate-forme de Business Discovery rapide et flexible De plus en plus d entreprises exploitent

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade SOMMAIRE 1 Introduction...2 1.1 Vue d ensemble...2 1.2 Configuration recommandée...2 2 Guide d installation...3 2.1 Sélection du répertoire d installation de l

Plus en détail

Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers

Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers 1, rue de la République 69001 LYON Tel 04.78.30.62.41 Fax 04.78.29.55.58 www.novaxel.com Logiciel de GED NOVAXEL Présentation du logiciel NOVAXEL La GED d'organisation

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 FileMaker Pro 12 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 2007-2012 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054

Plus en détail

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires)

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires) Réseau ISO-Raisin Surveillance des Infections du Site Opératoire (Surveillance des interventions prioritaires) Guide d utilisation de l application WEBISO Année 2015 Sommaire Guide utilisateur - Application

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE

GUIDE D UTILISATION DU SITE GUIDE D UTILISATION DU SITE Le site www.bibliexpert.com est édité par la société MISLOG, 20, rue de Verdun 27000 EVREUX France Tel : +33(0)2 32 67 80 50 Fax : +33(0)2 32 67 80 89 E-mail : contact@bibliexpert.com

Plus en détail

www.microsoft-project.fr

www.microsoft-project.fr Microsoft Project Server 2010 unifie la gestion de projet et la gestion de portefeuille afin d aider les entreprises à aligner les ressources et les investissements avec les priorités métier, et à exécuter

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne Tout pour monter son site Web IUFM de Bourgogne Pourquoi utiliser les technologies Web? Visible par toutes les plates-formes (PC, Mac, Unix ) Technologies simples et descriptives Contenu principalement

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne.

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Sync-A-BOX et Duplicati est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Les usages : Espace de stockage externe, accessible depuis n importe où. Utilisable comme lecteur logique avec

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur

Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur Fonctionnalité OUTILS POUR LES ETATS Etats Html et pdf Grapheur Etats coloriés Tableaux croisés dynamiques Les cumuls Générateur d états

Plus en détail

Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012

Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012 Fiche technique AppliDis Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012 Fiche IS00820 Version document : 1.02 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG. N o DE PTR : 03-073

RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG. N o DE PTR : 03-073 RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG N o DE PTR : 03-073 Table des matières Table des matières... i 1. Présentation... 1 2. Fonctionnement

Plus en détail

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Présentation des outils de collaboration GoogleApps permet une collaboration sécurisée et en temps

Plus en détail

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info

Résolution des problèmes liés aux imprimantes www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail aux imprimantes DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Diagnostiquer un problème Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail