Systèmes et équipements pour un monde plus sûr

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes et équipements pour un monde plus sûr"

Transcription

1 Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Rapport annuel 2004

2 Sommaire Rapport annuel 2004 SECURIDEV 1 Comptes consolidés 3 1 Rapport de gestion 4 2 Bilan consolidé au 31 décembre Compte de résultat consolidé au 31 décembre Tableau de financement consolidé 10 5 Annexe aux comptes consolidés 12 6 Rapport des Commissaires aux Comptes 22 2 Comptes sociaux 23 1 Rapport de gestion 24 2 Rapport du Président-Directeur général 27 3 Bilan social au 31 décembre Compte de résultat social au 31 décembre Annexe aux comptes sociaux 30 6 Tableau des filiales et participations 36 7 Tableau des cinq derniers exercices 37 8 Rapport sur les prestations facturées par S.F.P.I. S.A Rapport général des Commissaires aux Comptes Rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur les conventions réglementées Rapport des Commissaires aux Comptes établi en application du dernier alinéa de l article L du Code de commerce Projets des résolutions à l Assemblée Générale ordinaire annuelle du 24 juin

3 2

4 1Comptes consolidés Rapport annuel

5 1 Rapport de gestion et d activité du Conseil d Administration du 13 avril 2005 sur les comptes consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2004 Ce rapport, conformément à la loi du 3 janvier 1985, permet de donner une image plus complète de la situation réelle du pôle sécurité, grâce à l'établissement des comptes représentatifs de l'activité globale. I Périmètre de consolidation Le périmètre de consolidation a subi une modification sur la période de juillet à décembre 2004, suite à l acquisition, en juillet 2004 de 60 % et en octobre 2004 de 10 % du capital de la société polonaise dénommée METALPLAST-CZESTOCHOWA-SA. L'effectif moyen des sociétés consolidées est de personnes. Les principes de consolidation mis en œuvre sont conformes aux dispositions de la loi du 3 janvier 1985 et du décret du 17 février 1986, modifiés par le règlement CRC n homologué par arrêté du 11 juin Par ailleurs, suite à l approbation du règlement CRC par l assemblée plénière du CNC le 25 mars 2004, les provisions pour médaille du travail ont été constituées dans les filiales où elles n existaient pas. Ces provisions ont été dotées par prélèvement sur les capitaux propres à hauteur de 450 K. Ce montant correspond à la quote-part Groupe de l évaluation de l engagement au 31 décembre Les principaux comptes de charges et de produits de l'exercice écoulé engendrent les résultats suivants qui, par comparaison avec l'exercice précédent, évoluent de la façon suivante : Résultats Exercice Exercice 2004/ (en K ) 2004 * % 2003 * 2003 Chiffre d affaires ,2 % Résultat d exploitation , (18 %) Résultat financier (608) - (830) - Résultat courant , (16 %) Résultat exceptionnel (9) - (582) - Impôt (1 207) - (963) - Résultat consolidé avant amortissements des écarts d acquisition , (14 %) Intérêts minoritaires Amortissement des écarts d acquisition (913) - (893) - Part Groupe * Taux moyen II L activité et les principaux résultats A SECURIDEV consolidé Le chiffre d'affaires consolidé 2004 a atteint K à taux de change moyen, en hausse de 1,2 %, contre un chiffre d affaires 2003 de K. A périmètre constant, le chiffre d affaires est en recul de 1 %. La contribution de METALPLAST dans le chiffre d affaires sur la période de juillet-décembre 2004, s élève à K. Le résultat d'exploitation représente 5,5 % du chiffre d'affaires contre 6,8 % en Le résultat financier négatif de 608 K, représente 0,70 % du chiffre d affaires, contre 0,9 % l exercice précédent. Le résultat courant passe de K en 2003 à K en 2004, (soit 4,8 % du chiffre d affaires), en diminution de 16 %. L'impôt consolidé est de (1 207) K. Le résultat consolidé net est un bénéfice de K, en baisse de 19 %. Au cours de l exercice, l endettement financier global hors la participation des salariés du Groupe est passé de K à K, et l endettement bancaire net de K à K, soit une augmentation de 12 %, due principalement au rachat de la société METALPLAST (1 600 K ) et au remboursement anticipé de la participation des salariés (500 K ). La capacité d autofinancement du Groupe SECURIDEV est passée de K en 2003 à K en Les investissements ont atteint K contre K l exercice précédent. 4

6 B Commentaire sur l activité et les principaux résultats des branches du Groupe SECURIDEV La contribution des filiales étrangères au chiffre d affaires et au résultat d exploitation a été respectivement de K et de K. Branche Professionnelle Cette branche correspond aux activités du Groupe RONIS et de la société DENY FONTAINE. Elle a représenté 42 % de l'activité du Groupe SECURIDEV Chiffre d affaires (en K ) % de marge brute * 68,8 72,7 Résultat d exploitation (en K ) % sur chiffre d affaires 3,2 7,3 * Sur production, y compris sous-traitance La baisse de la marge brute est liée à l augmentation de la sous-traitance avec les sociétés du Groupe. Concernant la société RONIS, l essentiel du plan de restructuration engagé en 2003 a été achevé en Seul un atelier fabriquant des bouchons à essence et employant 10 personnes continue de fonctionner. Ce dernier atelier devrait être définitivement fermé au cours du premier semestre 2005, mettant fin à toute activité de production sur le site de Lyon. Au cours de l année 2004, RONIS a signé une promesse de vente concernant le site de Lyon. Un acompte de K a été versé par le futur acquéreur à valoir sur le prix final de cession. L activité de la société DENY FONTAINE a baissé en raison essentiellement de l arrêt quasi complet de son activité directe et indirecte avec EDF. Au surplus, DENY FONTAINE n a pas enregistré de grosses commandes à l export comme en 2003 et a connu un ralentissement de ses activités traditionnelles. Branche Grand Public Cette branche correspond aux activités des sociétés PICARD-SERRURES, BROGLIE INDUSTRIE, BEUGNOT ENTREPRISE, METALUX, C.R. SERRATURE, EURO-ELZETT, TITAN d.d. et METALPLAST. Elle a représenté 58 % de l'activité du Groupe SECURIDEV Chiffre d affaires (en K ) % de marge brute 63,0 65,1 Résultat d exploitation (en K ) % sur chiffre d affaires 7,9 7,9 La diminution de la marge brute dans la Branche Grand Public est liée essentiellement à la hausse importante du prix des matières premières. L intégration de la société METALPLAST sur une période de l exercice (juillet à décembre 2004) a permis à cette branche d augmenter sa contribution dans l activité du Groupe SECURIDEV, qui passe de 55 % à 58 %. Durant l exercice 2004, la société PICARD- SERRURES a, dans la continuité de l exercice 2003, lancé la commercialisation d un certain nombre de nouveaux produits, ce qui lui a permis d assurer une croissance de ses ventes de 3,8 %. La société BROGLIE INDUSTRIE qui se consacre désormais exclusivement à ses activités de fabrication de portes anti-vandalisme, de parachèvement et anodisation, a vu son chiffre d affaires progresser de 2,7 %. L augmentation des ventes des gâches électriques et l apport de nouveaux produits dans cette gamme, ont permis à la société BEUGNOT ENTREPRISE d améliorer son chiffre d affaires. En outre, la recherche de nouveaux fournisseurs a permis le maintien du niveau des marges, malgré l inflation des matières premières. Après un premier semestre satisfaisant en terme d entrée de commandes et de facturation, la société METALUX a dû faire face, à partir de juillet, à une baisse assez sensible de son carnet provoquée par un ralentissement de la fréquentation chez ses clients. A cela viennent s ajouter les hausses et problèmes de livraisons des aciers qui ont perturbé tout au long de l année les approvisionnements et pénalisé la marge. Grâce aux efforts réalisés et malgré un contexte économique des moins favorables, METALUX a néanmoins réussi à améliorer son résultat d exploitation et réduire significativement son endettement. L ouverture de nouveaux marchés a permis à la société C.R SERRATURE d améliorer son chiffre d affaires à l export (+ 14 %). Malgré la hausse des matières premières, la marge brute a connu une augmentation grâce à la délocalisation de l approvisionnement des composants. La société EURO-ELZETT a réalisé un chiffre d affaires de K, en hausse de 7,6 %, liée essentiellement à l augmentation de la soustraitance réalisée pour des sociétés du Groupe. Elle a particulièrement souffert des hausses répétées et importantes de l acier. La société TITAN a réalisé un chiffre d affaires de K, en hausse de 15 %. Elle a intégré au cours du premier semestre 2004 l activité Laiton de la société RONIS. D autre part, TITAN a créé à compter du 1 er janvier 2005, la société EURO-TOOLS, issue de son atelier d outillage. Cette société, forte de ses compétences, pourra servir outre TITAN, les autres sociétés du Groupe ainsi que tout client extérieur. 5

7 La société polonaise METALPLAST, leader de la serrure à mortaiser pour portes en bois, sera intégrée sur 12 mois au cours de l exercice Son chiffre d affaires en année pleine est de l ordre de K. Par ailleurs, SECURIDEV envisage de racheter au cours du premier semestre 2005 les 25 % du capital appartenant au Trésor public, ce qui portera sa participation à environ 98 %. C Les principaux résultats des filiales Les tableaux ci-après prennent en compte la totalité des résultats d'elzett-fek, bien que SECURIDEV ne l'intègre que proportionnellement pour 50 % dans sa consolidation. 1 - Chiffres d affaires (en K ) Sociétés SECURIDEV BEUGNOT ENTREPRISE BROGLIE INDUSTRIE C.R. SERRATURE DENY FONTAINE EURO-ELZETT ELZETT-FEK GIE SERUTOL METALPLAST * METALUX PICARD-SERRURES RONIS RONIS U.K SECURIDEV-POLOGNE SECURIDEV-TCHEQUIE SIAS TITAN * Quote-part deuxième semestre Résultats d exploitation (en K ) Sociétés SECURIDEV (387) (52) BEUGNOT ENTREPRISE BROGLIE INDUSTRIE C.R. SERRATURE DENY FONTAINE EURO-ELZETT ELZETT-FEK (59) 11 GIE SERUTOL (5) 137 METALPLAST * 17 - METALUX PICARD-SERRURES RONIS (739) (1 385) RONIS U.K. (28) (26) SECURIDEV-POLOGNE - (54) SECURIDEV-TCHEQUIE 38 2 SIAS TITAN * Quote-part deuxième semestre Résultats nets de l exercice (en K ) Sociétés SECURIDEV (5 505) (2 170) BEUGNOT ENTREPRISE BROGLIE INDUSTRIE C.R. SERRATURE 54 (14) DENY FONTAINE EURO-ELZETT ELZETT-FEK GIE SERUTOL METALPLAST * 13 - METALUX PICARD-SERRURES RONIS (848) (4 249) RONIS U.K. (25) (15) SECURIDEV-POLOGNE - (199) SECURIDEV-TCHEQUIE 34 (10) SIAS TITAN * Quote-part deuxième semestre Endettements bancaires à long et moyen termes - hors crédits-baux retraités en consolidation (en K ) Les sociétés sans endettement à long et moyen termes ne sont pas mentionnées. Sociétés Dettes de Dettes de 1 à 5 ans + 5 ans SECURIDEV BROGLIE INDUSTRIE 17 - C.R. SERRATURE 51 - EURO-ELZETT METALUX PICARD-SERRURES RONIS TITAN Total Situations nettes (en K ) Sociétés * 2004 * 2003 SECURIDEV BEUGNOT ENTREPRISE BROGLIE INDUSTRIE C.R. SERRATURE DENY FONTAINE EURO-ELZETT ELZETT-FEK GIE SERUTOL METALPLAST METALUX PICARD-SERRURES RONIS (180) 767 RONIS U.K SECURIDEV-POLOGNE - (392) SECURIDEV-TCHEQUIE SIAS - 5 TITAN * Taux de clôture 6

8 III Perspectives d avenir Branche Professionnelle DENY FONTAINE Renforcement des actions commerciales et notamment à l exportation. RONIS - Fermeture définitive du site de Lyon. - Développement des affaires en Angleterre via sa filiale locale. - Stabilisation de l organisation à Sancoins. Branche Grand Public - Intégration en année pleine de la société METALPLAST. - Activité plutôt favorable dans le bâtiment. Passage aux IFRS SECURIDEV étudie actuellement l impact du passage aux normes IFRS sur son bilan au 1 er janvier Cette information chiffrée sera communiquée dans les prochains comptes semestriels. Le Président-Directeur général Henri MOREL Un Administrateur Thierry CHEVALLIER 7

9 2 Bilan consolidé au 31 décembre 2004 ACTIF Net Net Net en K en K en K Ecarts d acquisition Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Total de l actif immobilisé Stocks et encours Créances clients & comptes rattachés Créances diverses Disponibilités et valeurs mobilières de placement Charges constatées d avance Total de l actif circulant Impôts différés actifs Ecarts de conversion actif Total de l actif PASSIF Capital Réserves consolidées/part du Groupe Résultat/Part du Groupe Capitaux propres Intérêts minoritaires Autres fonds propres Provisions pour risques et charges Dettes financières Dettes fournisseurs & comptes rattachés Dettes diverses Dettes Comptes de régularisation passif Total du passif

10 3 Compte de résultat consolidé au 31 décembre 2004 en K en K en K Produits d exploitation Chiffre d affaires net Production stockée Production immobilisée Achats consommés y compris sous-traitance (28 826) (26 915) (23 889) Marge brute Autres produits d exploitation et subvention Dotations nettes aux provisions (80) 95 (334) Charges externes (16 776) (16 743) (14 786) Impôts, taxes & assimilés (2 050) (2 136) (1 682) Frais de personnel (35 990) (35 392) (31 539) Dotations aux amortissements (3 955) (3 777) (3 340) Autres charges (474) (381) (196) Résultat d exploitation avant participation des salariés Participation des salariés et intéressement (368) (755) (551) Résultat d exploitation Résultat financier (608) (830) (861) Résultat courant avant impôt Résultat exceptionnel (9) (582) (1 019) Impôt Société (1 207) (963) (1 626) Résultat net (avant amortissement des survaleurs) Dotation nette aux amortissements des écarts d acquisition (913) (893) (803) Dotation exceptionnelle aux provisions des marques Résultat consolidé net Part des minoritaires Part de la société mère Résultat net par action en 0,75 0,98 0,81 * * Hors titres autodétenus 9

11 4 Tableau de financement consolidé du Groupe SECURIDEV 1 - Flux d exploitation en K en K en K Résultat d exploitation * Subventions d investissement virées au résultat * Dotations aux amortissements d exploitation * Variation des provisions d exploitation * 80 (105) 261 Résultat brut d exploitation Variation des stocks et encours (2 275) (1 031) Variation des clients (795) Variation des fournisseurs & dettes fiscales et sociales (598) 832 (1 539) Variation des créances (1 007) Variation des autres dettes (393) Impact des variations de taux de change sur le besoin en fond de roulement Impact des variations de périmètre sur le besoin 0 en fond de roulement Variation brute du besoin de fonds de roulement (2 038) Trésorerie provenant des opérations d exploitation Résultat financier * (608) (829) (861) Variations des provisions financières * (105) Résulat exceptionnel * (9) (582) (1 019) Variation des provisions exceptionnelles * (2 374) 677 (198) Valeurs nettes de immobilisations cédées * Produits des cessions d immobilisations * (29) (1 064) (2 289) Participation des salariés et intéressement * (368) (755) (551) Impôt société * (1 207) (962) (1 625) Variation d impôts différés * (34) (808) (76) Variation des créances et dettes d impôt société Variation de trésorerie des opérations hors exploitation (4 552) (4 046) (4 637) Trésorerie générée par l activité Flux d investissement Cessions d immobilisations incorporelles Cessions d immobilisations corporelles Trésorerie des titres consolidés acquis Acquisition des titres consolidés (1 439) (107) (2 035) Achats de fonds de commerce Acquisitions d immobilisations incorporelles (147) (237) (305) Acquisitions d immobilisations corporelles (3 209) (2 838) (1 980) Acquisitions d immobilisations corporelles en crédit-bail (1 162) (433) Acquisitions d immobilisations financières (130) (71) (66) Valeurs mobilières de placement transférées en auto-contrôle (1 259) Variation des dettes sur immobilisations (69) Impact des variations de taux de change (220) 446 (114) Impact des variations de périmètre Trésorerie provenant des opérations d investissement (2 736) (2 974) (3 038) 10

12 en K en K en K 3 - Flux de financement Variation de capital SECURIDEV Impact des changements de méthode Augmentation des crédits baux Augmentation des dettes auprès des établissements de crédit Augmentation des autres dettes financières Remboursement des crédits baux (382) (298) (286) Remboursement des dettes auprès des établissements de crédit (1 588) (4 131) (2 044) Remboursement des autres dettes financières (710) (1 587) (847) Dividendes versés par SECURIDEV (1 094) (990) (1 202) Dividendes versés aux minoritaires des filiales (13) (7) (6) Dividendes reçus sur résultats antérieurs à la consolidation Impact des variations de taux de change 240 (684) 12 Impact du re-traitement d ouverture des crédits baux Impact des variations de périmètre 0 Trésorerie provenant des opérations de financement (2 047) (2 677) 50 Variation de la trésorerie (1 858) Variation réelle de la trésorerie à court terme (2 019) Impact des variations à taux de change 38 (82) 12 Impact du re-traitement d ouverture des crédits baux Impact des variations de périmètre Capacité d autofinancement * * Sommes incluses dans la capacité d auto-financement 11

13 5 Annexe aux comptes consolidés de la société SECURIDEV au 31 décembre 2004 Introduction SECURIDEV a acquis en juillet 2004, 60 % de la société METALPLAST-CZESTOCHOWA-SA, l une des plus importantes fabriques polonaises de serrures de portes. Sa participation est passée à 70,28 % suite à l acquisition complémentaire de 10,28 % des titres en octobre L incidence en terme de chiffre d affaires est de 2 M avec un résultat d exploitation de (7) K et un résultat net de (13) K consolidés sur la période juillet-décembre La société SIAS a été dissoute en cours d année. Son activité a été reprise complètement par CR Serrature. Principes comptables et méthodes d évaluation Liste des sociétés consolidées Pourcentage de contrôle Méth. Pays N Siren Activité conso. SECURIDEV FRANCE Société mère Serrurerie I.G. DENY-FONTAINE FRANCE 99,59 99,59 99, Serrurerie I.G. METALUX FRANCE 99,79 99,79 99, Serrurerie I.G. PICARD-SERRURES FRANCE 99,99 99,99 99, Serrurerie I.G. GIE SERUTOL FRANCE 100,00 100,00 99, Serrurerie I.G. BROGLIE INDUSTRIE FRANCE 99,71 99,71 99, Portes anti- I.G. vandalisme BEUGNOT FRANCE 99,66 99,66 99, Serrurerie I.G. RONIS FRANCE 99,99 99,99 99, Serrurerie I.G. RONIS U.K. G.B. 100,00 100,00 100,00 - Serrurerie I.G. CR SERRATURE ITALIE 100,00 100,00 100,00 - Serrurerie I.G. SIAS ITALIE 100,00 100,00 100,00 Serrurerie I.G. ELZETT-FEK - SOPRON HONGRIE 50,00 50,00 50,00 - Galvanisation I.P. EURO-ELZETT HONGRIE 100,00 100,00 100,00 - Serrurerie I.G. METALPLAST POLOGNE 70,28 - Serrurerie I.G. SECURIDEV POLOGNE POLOGNE 100,00 - Serrurerie I.G. SECURIDEV REP. 100,00 100,00 100,00 - Serrurerie I.G. TCHEQUIE TCHEQUE TITAN SLOVENIE 70,51 70,51 68,19 - Serrurerie I.G. TOULOUSE FRANCE 70,00 70, Serrurerie I.G SERRURES SECURITE Abréviation : I.G : Intégration globale, I.P. : Intégration proportionnelle Seule la filiale de la société TITAN n est pas consolidée, TITAN ZAGREB, filiale commerciale en Croatie détenue à 30 % est déjà mise en équivalence dans les comptes sociaux. 1 Référentiel Les comptes consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2004 sont établis conformément aux principes définis par la loi du 3 janvier 1985 et à son décret d application du 17 février 1986, modifiés par le règlement CRC homologué par arrêté du 11 juin Périmètre et méthode de consolidation Toutes les sociétés incluses dans le périmètre sont consolidées selon la méthode de l intégration globale, exception faite de la société ELZETT-FEK consolidée selon la méthode de l intégration proportionnelle. Toutes les sociétés clôturent leurs comptes au 31 décembre. 3 Changement de méthode Suite à l approbation du règlement CRC par l assemblée plénière du CNC le 25 mars 2004, les provisions pour médaille du travail ont été constituées dans les filiales où elles n existaient pas. S agissant d un changement de méthode, cette provision a été dotée par prélèvement sur les capitaux propres à hauteur de 450 K. Ce montant correspond à la quote part groupe de l évaluation de l engagement au 31 décembre

14 4 Conversion des états financiers des filiales étrangères Les postes du bilan sont convertis au taux de change en vigueur à la clôture de l'exercice. Les charges et produits du compte de résultat sont convertis au cours moyen de l exercice. Les écarts résultant de cette méthode de conversion figurent au bilan dans les capitaux propres au poste «Ecarts de conversion». 5 Ecarts de première consolisation Les différences de première consolidation ont été affectées aux marques qui ont été évaluées sur la base d une étude réalisée par un expert indépendant. La méthode utilisée repose sur la capitalisation d un sur-profit. Ces évaluations sont remises à jour annuellement en fonction des critères d origine. Une dépréciation est comptabilisée lorsqu une perte de valeur est constatée. Les écarts d acquisition résiduels sont amortis sur des durées de 10 ou 20 ans en fonction des rentabilités actuelles et prévisionnelles des sociétés concernées. Les écarts d'acquisition (actifs ou passifs) non significatifs et ceux générés par l'acquisition d'intérêts minoritaires en cours d'année sont amortis ou repris sur l'exercice. 6 Subventions d investissement Les subventions d'investissement sont éliminées des capitaux propres et comptabilisées dans un compte de produits constatés d'avance. 7 Immobilisations incorporelles Outre les marques provenant de l affectation des écarts de première consolidation, les immobilisations incorporelles comprennent principalement des frais d établissement, des frais de recherche et développement, des fonds de commerce et des brevets et logiciels évalués à leur coût d acquisition ou de production. Les principales durées d'amortissement retenues pour ces immobilisations incorporelles sont les suivantes : Fonds de commerce : 1 an. Frais d'établissement, frais de recherche & développement : 3 à 5 ans. Autres immobilisations incorporelles : 1 à 5 ans. Les frais de recherche et développement ne sont immobilisés que s ils concernent un investissement significatif. Ils sont alors amortis sur 3 ans à compter de la date de commercialisation des produits. 8 Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles sont évaluées à leur coût d acquisition ou de production. Les amortissements sont calculés généralement selon le mode linéaire en fonction de la durée de vie prévue. Les durées d'amortissements généralement retenues sont les suivantes : Fonds de commerce : 1 an. Constructions : ans. Mobilier, agencements et matériels de bureau : 3-10 ans. Matériels de production et équipements : 3-8 ans. Les leasings sont, conformément au nouveau référentiel, immobilisés et amortis sur les durées suivantes : Constructions : 20 ans. Matériel de production : 3-8 ans. Les taux d intérêt sont ceux figurant dans les contrats ainsi que les valeurs activées. 9 Immobilisations financières Les titres de participation non consolidés sont évalués à leur coût d'acquisition. Le cas échéant, une provision pour dépréciation est constituée lorsque la valeur figurant au bilan est supérieure à la valeur d'usage. Celle-ci est déterminée en tenant compte de la quote-part de situation nette et des perspectives de rentabilité. 10 Stocks Les matières et marchandises sont évaluées au dernier coût d'achat, ce qui, compte tenu de la rotation rapide de ces stocks est proche d une valorisation de type «premier entré-premier sorti». Les produits finis et les encours de production sont évalués à leur coût de production. Lorsque la valeur probable de réalisation est inférieure au prix de revient, une provision pour dépréciation est constituée. 11 Créances Les créances sont retenues à leur valeur nominale. Une provision est pratiquée lorsque leur valeur d'inventaire est inférieure à la valeur comptable. 13

15 12 Charges à répartir La Société a décidé de ne pas répartir de charges. 13 Impôt société Le montant des impôts effectivement dû à la clôture de l exercice est corrigé des impôts différés calculés selon la méthode du report variable sur les retraitements pratiqués en consolidation, ainsi que sur les différences temporaires existant entre le résultat comptable et le résultat fiscal. L excédent des impôts différés actifs, y compris ceux se rapportant au déficit reportable, sur les impôts différés passifs, est constaté dès lors que la probabilité de la réalisation de résultats futurs bénéficiaires est établie dans l entité fiscale concernée. 14 Conversion des opérations en devises Les charges et produits en devises sont enregistrés pour leur contre-valeur à la date de l opération. Les dettes et créances figurent au bilan pour leur contre-valeur au cours de fin d exercice. Les différences sont portées dans les comptes d écart de conversion. 15 Résultat par action Le nombre d actions retenues pour ce calcul est égal au nombre total d actions émises duquel sont déduites les actions détenues en auto-contrôle. Aucun instrument dilutif du capital n a été émis par la Société. 16 Distinction entre résultat exceptionnel et résultat courant Le résultat courant est celui provenant des activités dans lesquelles l entreprise est engagée dans le cadre de ses affaires ainsi que les activités annexes qu elle assume à titre accessoire ou dans le prolongement de ses activités normales. Le résultat exceptionnel résulte des événements ou opérations inhabituels distincts de l activité et qui ne sont pas censés se reproduire de manière fréquente ou régulière. Notes annexes aux états financiers consolidés Sauf indication contraire, les chiffres ci-après sont exprimés en milliers d euros. Note 1 - Immobilisations incorporelles La répartition des valeurs brutes est la suivante : Frais d établissement Frais de recherche & développement Brevets, licences, marques Fonds commercial Autres immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles en cours et avances Valeur à la clôture La répartition des amortissements est la suivante : Frais d établissement Frais de recherche & développement Brevets, licences, marques Fonds commercial Autres immobilisations incorporelles Valeur à la clôture

16 La valeur nette des «Brevets - Licences - Marques» se répartit en : DENY - FONTAINE VAK PICARD METALUX RONIS Autres Valeur à la clôture Note 2 - Ecarts d acquisition Conformément aux dispositions réglementaires, les écarts d acquisition représentent la différence entre : Le coût des titres de participation ; La quote-part de l entreprise acquéreuse dans l évaluation totale des actifs et passifs identifiés à la date d acquisition. Ce poste enregistre donc des écarts consécutifs à une acquisition qu il n a pas été possible d affecter à un poste de l actif immobilisé. Les valeurs des écarts d'acquisition actifs au 31 décembre 2004 sont les suivantes : Valeurs Valeurs Valeurs Valeurs brutes Amortis- nettes nettes nettes Dates 31/12/04 Acquisitions sements RONIS BROGSER DENY FONTAINE C.R. SERRATURE BEUGNOT TITAN METALPLAST Total L écart d acquisition de la société METALPLAST est amorti sur 10 ans. Les durées d'amortissement retenues sont : 20 ans pour ceux constatés sur les sociétés RONIS et DENY-FONTAINE et BEUGNOT 10 ans pour celui constaté sur la société TITAN. Les acquisitions d un montant peu significatif sont amorties sur l exercice d acquisition dans leur intégralité. Note 3 - Immobilisations corporelles La répartition des valeurs brutes est la suivante : Terrains Terrains en crédit-bail Constructions Constructions en crédit-bail Installations techniques, matériel industriel Matériel & outillage en crédit-bail Autres immobilisations Immobilisations corporelles en cours et avances Total Dont METALPLAST

17 La répartition des amortissements est la suivante : Terrains Constructions Constructions en crédit-bail Installations techniques, matériel industriel Matériel & outillage en crédit-bail Autres Immobilisations Immobilisations corporelles en cours et avances Total Dont METALPLAST La répartition de ces immobilisations nettes par activité est la suivante : Branche Grand Public Branche Professionnelle Consolidé SECURIDEV Les investissements se répartissent ainsi : Branche Grand Public Branche Professionnelle Investissement consolidé Note 4 - Immobilisations financières La répartition des valeurs brutes est la suivante : Autres titres immobilisés Prêts Autres immobilisations financières Total Les prêts figurant dans le tableau ci-dessus sont d une durée supérieure à 2 ans. La répartition des provisions est la suivante : Autres titres immobilisés Prêts Autres immobilisations financières Total Note 5 - Stocks La répartition des stocks est la suivante : Brut Provisions Net Net Net Matières premières Encours de production de biens Produits intermédiaires et finis Marchandises Total

18 Note 6 - Clients et comptes rattachés La rubrique se présente comme suit : Clients et comptes rattachés Provision (1 790) (1 539) (1 641) Total Il n y a pas de créance client à plus d un an. Note 7 - Créances diverses Comptes courants Créances sociales et fiscales Autres créances et acomptes d impôt Avances et acomptes versés Provisions (531) (501) (16) Total Il n y a pas de créance à plus d un an. Note 8 - Disponibilités et valeurs mobilières de placement Elles se détaillent comme suit en valeur nette : Valeurs mobilières de placement Disponibilités Total Les valeurs mobilières de placement sont évaluées à leur cours du 31 décembre Note 9 - Capitaux propres La variation des capitaux propres consolidés s analyse comme suit : Réserves Réserves Ecarts de Capital sociales consolidées conversion Résultats Total Valeur au 31/12/ (7 688) (2 627) (2 121) Variation auto-contrôle (4 341) Résultat 12/ (1 326) 65 (2 121) ** (990) Ecarts de conversion (663) (663) Résultat 12/ Valeur au 31/12/ (6 048) (3 225) Résultat 12/03 (3 264) (58) (2 552) ** (1 094) Ecart de conversion Provisions (450) * (450) Résultat 12/ Valeur au 31/12/ (1 718) (2 985) * changement de méthode ** dividende distribué Note 10 - Intérêts minoritaires La variation des intérêts minoritaires s analyse comme suit : Au 1 er janvier Résultat de l exercice Dividendes versés (13) (6) (6) Variation de périmètre Provisions (48) Ecart de conversion (18) (22) (10) Au 31 décembre La variation de périmètre provient de la quote-part minoritaire (29,72 %) des capitaux propres de METALPLAST. 17

19 Note 11 - Provisions pour risques et charges Les provisions pour risques et charges inscrites au bilan consolidé ont évolué de la manière suivante : Coûts des mesures de réorganisation Risque de change 2 6 Litiges ou contentieux Réclamations Autres risques et charges Impôts différés passif 0 0 Grosses réparations Total Note 12 - Emprunts et dettes financières auprès des établissements de crédit Leur répartition au 31 décembre 2004, par échéance et par catégorie est la suivante : Total au 31/12/04 Total au Total au Emprunts et dettes auprès >1 an à Total par 31/12/03 31/12/02 des établissements de crédit <1 an >5 ans > 5 ans catégorie par catégorie par catégorie Emprunts auprès des établissements de crédit Dettes financières sur crédits baux Intérêts courus sur les emprunts Concours bancaires courants Total par échéance au 31/12/ Total par échéance au 31/12/ Total par échéance au 31/12/ Les emprunts et dettes financières ci-dessus sont à rapprocher des liquidités et placements au 31 décembre 2004, soit K contre K au 31 décembre Hors dettes liées à la participation des salariés, l'endettement financier net a donc évolué comme suit : Emprunts et dettes financières auprès des établissements de crédits Disponibilités et autres titres placés (1 877) (3 386) (2 374) Endettement financier net auprès des établissements de crédit Autres dettes financières (note 13) Endettement financier global Parmi ces emprunts et dettes financières, K sont couverts par des sûretés réelles. Il n y a pas d emprunts et dettes financières libellés dans des devises autres que celles de la zone de l euro. La répartition des emprunts entre taux fixe et taux variable est la suivante : Taux variable Taux fixe Emprunts auprès des établissements de crédit Leasings Concours bancaires courants Le taux d'intérêt moyen des emprunts ressort à 3,18 % contre 4,21 % en 2003 et 4,82 % en

20 Note 13 - Emprunts et dettes financières diverses Leur répartition au 31 décembre 2004, par échéance et par catégorie est la suivante : Total au 31/12/04 Total au Total au Emprunts et dettes >1 an à Total par 31/12/03 31/12/02 financières diverses <1 an >5 ans > 5 ans catégorie par catégorie par catégorie Autres dettes financières Participation des salariés Total par échéance au 31/12/ Total par échéance au 31/12/ Total par échéance au 31/12/ Les autres dettes financières sont constituées d une avance ANVAR de 400 K, de divers dépôts reçus et de financements spéciaux accordés par des établissements para-financiers (assureurs, ministère de l économie). Note 14 - Dettes diverses La répartition par nature est la suivante : Autres dettes d exploitation : Avances et acomptes reçus Dettes sur immobilisations Dettes sociales et fiscales Autres dettes Produits constatés d avance Total Ces dettes sont toutes à moins d un an à l exception d une somme de 2 M née de l intégration fiscale qui sera décaissable au fur et à mesure de la profitabilité des filiales concernées. Cette dette trouve sa contrepartie dans les impôts différés actifs. L acompte reçu de 2 M correspond à la somme reçue de la promesse de vente d un bien immobilier situé à Lyon. Note 15 - Engagements hors bilan Ils se présentent comme suit : Crédit-bail Indemnités de départ à la retraite Garanties sur crédits de trésorerie Nantissement/hypothèques Total Les indemnités de départ à la retraite ont été évaluées en tenant compte des éléments suivants : pourcentage d espérance de vie, probabilité de présence lors du départ à la retraite, salaire probable en fin de carrière + promotion 1 % + inflation 1,5 %, actualisation au taux de 3,71 %, départ à l initiative du salarié à 65 ans pour les cadres et 60 ans pour les non cadres. Après impôt, la variation des engagements pour indemnité de départ à la retraite, hors effet de périmètre représente un profit de 30 K qui aurait pu être constatée en résultat si la Société SECURIDEV avait choisie de les faire figurer dans ses passifs. Il est néanmoins à noter que les sociétés CR en Italie et METALPLAST en Pologne comptabilisent la retraite dans les comptes sociaux. Il n y a aucun effet escompté non échu au 31 décembre Par ailleurs SECURIDEV dispose d une contre-garantie de la FASEP à hauteur de 50 % de l emprunt de 1,5 M contracté à l occasion de l acquisition de METALPLAST. La société RONIS a signé un protocole de vente de son bien immobilier situé à Lyon pour lequel elle a reçu un acompte de 2 M. 19

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Rapport annuel 2003 Sommaire SECURIDEV Rapport annuel 2003 1 Comptes consolidés 3 1 Rapport de gestion 4 2 Bilan consolidé au 31 décembre 2003 8 3 Compte

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON

ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION (SOUS SA FORME ACTUELLE

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Sommaire Attestation du responsable du rapport 3 Etats financiers consolidés résumés 4 Bilan 4 Compte de résultat 5 Variation des

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Blagnac le 5 juin 2014 AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Madame, Monsieur, Afin de préparer votre assemblée générale ordinaire prévue le 27 juin

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE En K GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE Actif 30/09/2010 30/09/2009 Note Net Net Actifs non-courants Immobilisations incorporelles III-4 443 134 Ecarts d'aquisition III-2 484 484 Immobilisations

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT Société anonyme au capital de 103 312 500. Siège social : 33, rue du Quatre Septembre, 75002

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France Téléphone : +33 (0)3 85 42 80 80 Télécopie : +33 (0)3 85 42 80 60 Site

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 ASSOCIATION «GRANDE TRAVERSEE DES ALPES» Association Loi 1901 Siège social : 6 rue Clôt-Bey 38000 GRENOBLE Cedex Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 3 Avenue

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Exercice social I Du 1 er janvier au 30 juin Siège social : 13, rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société anonyme au capital de 6.515.148 391 504 693 RCS Nanterre

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

31 décembre 2013. Comptes consolidés et comptes sociaux annuels

31 décembre 2013. Comptes consolidés et comptes sociaux annuels 31 décembre 2013 Comptes consolidés et comptes sociaux annuels SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES ETATS FINANCIERS DE BNP PARIBAS PERSONAL

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA)

Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA) Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA) Société anonyme au capital de 70 581 503 Siège social :Tour Maine Montparnasse, 33 avenue du Maine 75015 Paris RCS :Paris 969 202 241 Rapport

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2014

Rapport financier semestriel 2014 Rapport financier semestriel 2014 Société Anonyme au capital de 2 662 782 euros Tour Gallieni II 36 Avenue du Général-de-Gaulle 93170 BAGNOLET SOMMAIRE 1. Rapport semestriel d activité... 3 1.1. Résultats

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Rapport Financier Annuel 2009 / 2010

Rapport Financier Annuel 2009 / 2010 Rapport Financier Annuel 2009 / 2010 Alpha MOS 20 Av Didier Daurat 31400 Toulouse France Tél : 33 (0)5 62 47 53 80 Fax : 33 (0)5 61 54 56 15 SA au capital de 678 262.40 Euros RCS Toulouse B 389274846 APE

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Convocations. Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts. Ales Groupe. Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros

Convocations. Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts. Ales Groupe. Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros 21 mai 2012 BULLETIN DES ANNONCES LEGALES OBLIGATOIRES Convocations Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts Ales Groupe Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros Siège social : 99, rue du

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

OVERLAP Groupe. Rapport financier annuel

OVERLAP Groupe. Rapport financier annuel OVERLAP Groupe Société Anonyme au capital de 4.507.680 Euros Siège social : Le Cristallin, 9 rue du Moulin des Bruyères 92411 Courbevoie Cedex R.C.S. Nanterre B 422 153 361 Rapport financier annuel Exercice

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes consolidés

Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes consolidés TXCOM Société Anonyme au capital de 246.372 Euros Siège social : 10, avenue Descartes - 92350 Le Plessis Robinson Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREATIS Société anonyme au capital de 52 900 000. Siège social : Parc de la Haute Borne, 61, avenue Halley, 59650 Villeneuve-d

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 DECEMBRE DECEMBRE 20

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 DECEMBRE DECEMBRE 20 COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 31 DECEMBRE 2013 DECEMBRE 20 - 2 - BILAN CONSOLIDE ACTIF (en K euros) Notes 31/12/2013 31/12/2012 Ecarts d acquisition 2 385 3 014 Capital souscrit non appelé. Immobilisations

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3)

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) -Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) ANNEXE AU BILAN ET AU COMPTE DE RESULTAT Les conventions générales comptables ont été appliquées,

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2012

COMPTES CONSOLIDÉS 2012 ÉNERGIE ENVIRONNEMENT EAU ÉOLIEN RÉSEAUX HOLDING WALLON 2 Commentaires des comptes consolidés 1. ACQUISITION ET PÉRIMÈTRE Le périmètre de consolidation et les pourcentages détenus sont présentés dans le

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010.

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010. LDLC.COM Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 1.034.527,32 Euros Siège social : 112 Chemin du Moulin Carron, 69130 Ecully 403 554 181 RCS LYON RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel Au 30 juin 2015 Coheris 4, rue du Port aux Vins 92150 Suresnes Tél. : +33 (0)1 57 32 60 60 Fax : +33 (0)1 57 32 62 00 www.coheris.fr Société Anonyme au capital de 2 245 230

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Commissaire aux comptes

Commissaire aux comptes Fédération Internationale des Ligues des Droits de l Homme F.I.D.H. ASSOCIATION RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE 17, passage de la Main d Or 75011 PARIS Rapports du Exercice clos le 31 décembre 2005 18 rue

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL CCA INTERNATIONAL Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 1.472.054,40 euros Siège social : 77 avenue de Ségur 75015 Paris 394 254 809 RCS Paris RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail