Organisation et gestion d un projet logiciel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation et gestion d un projet logiciel"

Transcription

1 Organisation et gestion d un projet logiciel Master CCI Génie Logiciel - ORGANISATION DE PROJET - P.Y. CUNIN, I. PARISSIS

2 Activités s de gestion Les acteurs Quels sont les rôles? Quelles sont les responsabilités s? Estimation Combien de temps va durer le projet? Quel effort sera nécessaire n (budget)? Répartition de la durée e et de l effort l le long du cycle de vie? Planification Quelles sont les tâches nécessaires? n Combien de temps durera chaque tâche? Quel effort sera consacré à chaque tâche? Quelles ressources? Qui fait quoi et quand? Suivi Le planning est-il bien respecté? 2

3 Acteurs d un d projet Master CCI Génie Logiciel - ORGANISATION DE PROJET - P.Y. CUNIN, I. PARISSIS

4 Un objectif Qu est est-ce qu un un «projet»? Défini en termes de fournitures Un délaid Des moyens Projet vs Activité 4

5 Acteurs principaux d un d projet Maîtrise d ouvrage d (MOA) Maîtrise d ouvrage d délégud guée e (MOAd( MOAd) Maîtrise d œd œuvre (MOE) Maîtrise d œd œuvre délégud guée e (MOEd( MOEd) 5

6 MOA (maîtrise d'ouvrage), MOAd (... délégud guée) MOA = Entreprise ou service «client» La société X décide d de faire développer d un logiciel de gestion des congés s de son personnel. MOAD = Personne ayant en charge le suivi du projet pour le compte e du client (par exemple un responsable produit) La société X décide d de faire développer d un logiciel de gestion des congés s de son personnel. Madame A. YYY. est chargée e de cette opération ration. 6

7 MOE (maîtrise d'œuvre), MOEd (chef de projet) MOE = Entreprise ou service ayant pris l engagement l de réaliser r le projet pour le MOA La société X décide d de faire développer d un logiciel de gestion des congés s de son personnel. Madame A. YYY est chargée e de cette opération.elle lance un appel d offres. d Elle sélectionne la société de services ABLogiciels. MOEd = Personne chargé par le MOE pour mener le projet Liaison client (MOA délégud gué) Evaluation ressources Gestion projet (éventuellement( assisté par un contrôleur) Décision de passage d une d étape du CV à une autre ABLogiciels nomme Monsieur Z chef de projet. 7

8 Canaux de communication MOA Maître d ouvrage MOE Maître d œuvre MOAd Maître d ouvrage délégué MOEd Maître d œuvre délégué (chef de projet) Utilisateurs Equipe projet 8

9 Schéma récursif (sous-traitance MOA Maître d ouvrage MOA MOE Maître d ouvrage d oeuvre MOE Maître d oeuvre MOAd Maître d ouvrage délégué MOAd MOEd Maître Maître d œuvre d ouvrage délégué (chef délégué de projet) MOEd Maître d œuvre délégué (chef de projet) 9

10 MOAd vs. MOEd Rôles complémentaires mentaires mais opposés MOAd Le meilleur produit au meilleur prix (pour le client) MOEd Le meilleur produit en respectant le budget et les engagements de délaid Cause fréquente d éd échec d un d projet: MOAd = MOEd 10

11 Equipes Equipe qualification validation Equipe projet Chef de projet Experts du domaine technique du projet Analystes Architectes Développeurs Intégrateurs Testeurs Développe les plans de test d intd intégration, système, acceptation (avec chef de projet et client) Equipe qualité Généralement affectée à plusieurs projets Aide à la mise en œuvre de l Assurance l Qualité Organise le Contrôle de la qualité Avertit le Chef de projet en cas de problème constaté Très s souvent réduite r à un "responsable qualité" 11

12 Estimation Master CCI Génie Logiciel - ORGANISATION DE PROJET - P.Y. CUNIN, I. PARISSIS

13 Pourquoi mesurer et estimer? Pourquoi les voitures ont des compteurs de vitesse? Pourquoi se pèsep se-t-on? Combien de personnes font construire une maison sans avoir une idée i e de la taille de la maison? Comment un constructeur communique-t-il il à propos d'une maison et de son coût t de construction? Cela est nécessaire n pour prévoir, contrôler et piloter 13

14 Portée e de la métrologiem Evaluer la charge à consacrer au développement d logiciel Seulement une partie du "coût" total du logiciel (hors vente, commercialisation, maintenance, formation,...) Par la même occasion, évaluer la productivité du développementd Attention à ne pas provoquer un rejet Une pratique pragmatique, basée e sur l'expérience Mais aussi, un besoin de rationalité et de méthodes m afin de ne pas dépendre uniquement de l'expérience 14

15 Quelques considérations préliminaires Tout n'est pas "objectif". Il y a des composantes organisationnelles, financières, stratégiques,... La loi de Parkinson "Le travail s'étend jusqu'à remplir tout le temps alloué à son exécution cution" La loi de Brooks "Ajouter du personnel à un projet en retard ne fait que le retarder" Les aspects mercantiles sont souvent prépond pondérants "Quel prix le client est-il prêt à payer?" Une synthèse se de l'ensemble adapté à chaque projet 15

16 Historique de la mesure : 1 ère vague 16

17 Historique de la mesure : 2ème 2 vague 17

18 Estimation toujours approximative Estimation Basée e sur Expérience du chef de projet Modèles d estimationd Elaborés à partir de la collecte de données issues de plusieurs projets Classification Modèles statiques à une variable à plusieurs variables Modèles dynamiques 18

19 Modèles statiques à une variable Modèles d estimationd Ressource = f(variable) Ressource : effort, durée, taille équipe, doc variable : LOC («( lines of code»), effort, Exemple : étude de Walston & Felix (1977) 60 projets de 4000 à LOC, 12 à hm E = 5,2 x L 0.91 (E : hm, L : KLOC) D = 4,1 x L 0.36 (D : mois) D = 2,47 x E 0.35 DOC = 49 x L 1.01 (DOC : pages de doc) (source : Software Engineering, R. Pressman) Modèles statiques à plusieurs variables Calcul d une d ressource en fonction de plusieurs caractéristiques ristiques Dynamiques L estimation de la ressource dépend d du temps 19

20 Modèles connus Function point Putnam COCOMO 20

21 Function Point (FP)( Norme de fait dans l'informatique de gestion Méthode prédictive, avant le développement d et indépendante de la technologie Elle repose sur la décomposition d technique initiale des fonctionnalités s du projet Se concentre sur les fonctionnalités s dont il faut établir la liste, leur complexité et leur nombre 5 caractéristiques ristiques prises en compte 1. les entrées es (ex. les formulaires de saisie remplis par l'utilisateur) 2. les sorties (ex. les vues et les états fournis par l'application à l'utilisateur) les interrogations (ex. requêtes,,consultation menu, consultation aide, a...) 3. les 4. les groupes de données internes (ex. entités s dans une base de données) 5. les interfaces externes (ex. les fichiers externes partagés) 21

22 Function Point (FP)( : La méthodem Pour chaque fonction, déterminer d le nombre de composantes et la complexité de chacune Exemple : Pour le groupe de données internes on utilise le modèle conceptuel de données et on comptabilise les tables et les relations Soit une table 1 associée à deux autres par une relation "1 to many". La table 1 a 25 champs, la table 2 a 6 champs et la table 3 a 4 champs. On a 3 composantes. c < 20 éléments 1 relation Basse 2 à 5 relations Basse 6 relations et plus Moyenne éléments Basse Moyenne Haute > 50 éléments Moyenne Haute Haute Composantes Complexité basse Complexité moyenne Complexité haute internes externes entrées es sorties interrogations Table 1 est de complexité moyenne. Table 2 et 3 sont de complexité faible On pondère chaque entité/composante au moyen de la table des points et on somme pour obtenir le nombre des points de fonction bruts PFB Dans l'exemple : les entités s internes donnent un total de 24 (10+7+7) 22

23 FP : Ajustement, charge de travail Le total des points bruts est ajusté en fonction de 14 facteurs (notés s de 0 à 5) Transmission des données Configuration Convivialité Réutilisation Installations multiples, portage Distribution Taux de transaction Mise à jour en temps réelr Facilité d'implantation Facilité des modifications, maintenance Performance Entrées des données en temps réelr Complexité du traitement Simplicité d'utilisation Chaque note indique si le facteur introduit de la complexité (0 simple, 5 complexe) On fait la somme des 14 notes et on calcule le facteur de complexit xité technique FCT = 0,65 + 0,01 x Σ i=1..14 facteur i On calcule le nombre total de points de fonctions ajustés s PFA PFA = PFB x FCT A partir du nombre de jour*homme par point de fonction JHPF (connu nu par expérience) on obtient la charge de travail : Charge de travail = PFA x JHPF 23

24 Le modèle de Putnam Optimiser la charge au cours du développement d et maîtriser la relation entre raccourcissement du projet et augmentation de la charge Dynamique à plusieurs variables 2 principes : l effectif optimal de l'équipe de développement d à un temps t doit être proportionnel à la charge de travail restante l efficacité de l él équipe de développement d s ams améliore avec le temps La charge instantanée e au temps t est la dérivd rivée e de la charge cumulée. On obtient une courbe de distribution de la charge (courbe( de Rayleigh- Norden) qui est une courbe exponentielle négativen Le sommet de la courbe indique le nb maximal de personnes travaillant sur le projet en ETP (équivalent( temps plein). Il est atteint dans des délais fonction d'un paramètre C représentatif de la complexité 24

25 Courbe de Rayleigh - Norden 25

26 charge en ETP Courbe de Rayleigh - Norden Besoins Spécification Conception & développement Opération - maintenance nb2 Validation - test nb1 Conception - codage durée 26

27 Le modèle de Putnam Issu d éd études sur de gros projets (>30ha) L = C x E 1/3 D 4/3 C : cte technologique ( ) de complexité D : durée e (années) L : lignes de code E : effort (h.années) On peut déduire d duire : E = L 3 /(C 3 x D 4 ) l effectif de pointe une fois estimées la charge totale et la date de réceptionr la charge totale du projet quand le maximum des effectifs et le temps de développement sont atteints. l impact de la variation de la durée e de développement d sur la difficulté du projet. Exemple : Un raccourcissement du temps de 10% suppose une augmentation de la charge totale de 40% 27

28 CoCoMo (Constructive Cost Model Barry Boehm) Modèle statique à une variable dans sa version de base (DSI : Delivered Source Instructions) Couvre le cycle de vie de la spécification (i.e. après s analyse de besoins) à la livraison Versions Version 1 parue en 1981 Nouvelle version (COCOMOII) définie en 1997 et finalisée e en

29 Niveaux de COCOMO Le niveau indique la complexité du modèle et sa précision Base E = f(dsi) Intermédiaire Paramètres de coût t (statique à plusieurs variables) Sophistiqué Paramètres de coût t pour chaque étape du développement d (dynamique) 29

30 COCOMO de base : trois «modes de développementd veloppement» Le mode de développement d reflète la difficulté du projet «Organic» petits projets, petite équipe expériment rimentée, e, besoins «souples» «Semidetached» «Embedded» projets moyens, équipe hétérogh rogène entre «organic» et «embedded» logiciels embarqués, contraintes de développement d et d opd opération très s fortes. 30

31 ip8 Choix du mode de développementd Organic Semidetached Embedded Définition des besoins Très bonne Bonne Générale Expérience dans le domaine Très forte Bonne Faible Contraintes de développ. - Faibles Moyennes Fortes opération Contraintes d interface Faibles Moyennes Fortes Développement parallèle de Faible Moyen Intensif matériel ou procédures d utilisation Besoin d architectures ou Faible Moyen Fort algorithmes innovants Besoin de livraison rapide Faible Moyen Fort Taille du logiciel <50 KDSI <300 KDSI toute taille 31

32 Diapositive 31 ip8 Animation ip; 05/11/2004

33 Equations du modèle de base Mode Effort (hmois) Durée (mois) Organic 2,4 KDSI 1,05 2,5 Effort 0,38 Semidetached 3,0 KDSI 1,12 2,5 Effort 0,35 Embedded 3,6 KDSI 1,20 2,5 Effort 0,32 32

34 ip9 Application sur projets de tailles variées 2 KDSI 8 KDSI KDSI KDSI KDSI Effort (MM) Organic Semidetached Embedded Productivité (DSI/MM) Organic Semidetached Embedded Durée (mois) Organic Semidetached Embedded Taille moyenne équipe Organic Semidetached Embedded

35 Diapositive 33 ip9 Animation : faire passer en rouge les points à souligner ip; 05/11/2004

36 Variation Effort / taille M*M Embedded Semidetached Organic KDSI 34

37 Variation Durée e / Taille mois Embedded Semidetached 12 6 Organic KDSI 35

38 mois Variation Durée e / Effort Organic Semidetached 36 Embedded MM 36

39 Répartition de l effortl par étape du CV Mode Etape 2 KDSI 8 KDSI 32 KDSI 128 KDSI 256 KDSI Organic Analyse de besoins Spécification Implantation Conception Codage et test unitaire Intégration et test Semidetached Analyse de besoins Soit E l effort du projet consacré aux étapes de Spécification, Programmation, Intégration et test Spécification Implantation Conception Codage et test unitaire % de E sont consacrés à l étape de Spécification 68% de E sont consacrés à l étape de Programmation 26% de E sont consacrés à l étape de Conception 42% de E sont consacrés à l étape de Codage et test unitaire 16% de E sont consacrés à l étape d Intégration et test Intégration et test Embedded Analyse de besoins Spécification Implantation Conception Codage et test unitaire Intégration et test % de E est ajouté pour l étape d Analyse de besoins 37

40 ip12 Répartition de la durée par étape du CV Mode Etape 2 KDSI 8 KDSI 32 KDSI 128 KDSI 256 KDSI Organic Analyse de besoins Spécification Implantation Intégration et test Semidetached Analyse de besoins Spécification Implantation Intégration et test Embedded Analyse de besoins Spécification Implantation Intégration et test

41 Diapositive 38 ip12 Couleurs;exemple ip; 05/11/2004

42 Répartition de l effortl par activité (Embedded mode) Activité Etape Analyse besoins Spécification Codage Intégration & test KDSI Analyse besoins Conception Codage Préparation test V&V Gestion projets Assurance Q Documentation

43 Insuffisance du modèle de base COCOMO intermédiaire 1 projet sur 3 conforme au modèle à un coefficient de 1,3 près 2 projets sur 3 conformes au modèle à un coefficient de 2 près Nécessité de paramètres supplémentaires (autres que la taille estimée du logiciel) 40

44 15 paramètres supplémentaires CoCoMo intermédiaire Paramètres "produit" fiabilité (RELY), taille BD (DATA), complexité (CPLX) Paramètres "matériel" performances (TIME), contraintes mémoire moire (STOR), volatilité (évolution pendant développement) machine virtuelle (VIRT), temps de retour (entre soumission d une d tâche par le programmeur et la réponse r du système, TURN) Paramètres "personnel" qualité programmeurs (PCAP), qualité analystes (ACAP), expérience application (AEXP), expérience du matériel (VEXP), expérience langage (LEXP) Paramètres "projet" méthodes modernes (MODP), outils de GL (TOOL), planning contraint (délai, SCED) Chaque paramètre peut varier de «very low» à «extra high».. A chaque valeur est associé un poids correcteur. Calcul d un d coefficient correcteur par combinaison des poids associés à chaque paramètre( tre(«effort Adjustment Factor») à appliquer sur le résultat r du modèle de base. 41

45 CoCoMo intermédiaire Exemple de poids affectés à des facteurs de coût Très s basse basse nominale haute Très s haute Extra haute Fiabilité RELY Complexité CPLX Contr. exéc. en temps TIME Contr.sur délai SCED

46 COCOMO II COCOMO conçu u pour des développementsd de bout en bout Aujourd hui, les logiciels sont rarement conçus sans réutiliser : Une version existante Des composants existants COCOMO II prend en compte ces aspects La variable d entrd entrée e du modèle (DSI) est affinée DSI développd veloppéeses DSI modifiées DSI réuitilisées 43

47 COCOMO, critiques Facteurs non pris en compte : Volatilité des besoins Disponibilité du personnel Qualité du management Qualité de l'interface homme-machine machine Etudes sur les écarts entre l estimation l du nombre de lignes de code et la valeur réelle r déviation moyenne est de 64% de la taille réelle r seulement 25% des estimations sont à 25% de la taille réelle. r Une étude sur les outils logiciels d estimation d a montré qu ils ne font pas mieux, la déviation d pouvant aller de 100 à 200% 44

48 Conclusion Estimer le coût t du projet pour le fournisseur puis décider d du prix facturé au client L estimation algorithmique du coût t est difficile puisqu elle repose sur des estimations des attributs du logiciel final Importance des modèles d estimation d du coût t du logiciel pour le management : moyen de comparaison entre plusieurs options de développement Le temps requis pour développer d un projet ne se réduit r pas à une fonction simple de la taille de l équipe de projet Chaque organisation doit déterminer d ses propres attributs et ses propres multiplicateurs en fonction de ses spécificit cificités, ses priorités s et ses contraintes (capitalisation de l'expérience, constitution d'une base de données statistiques sur le projets,...) 45

49 Planification-suivi Master CCI Génie Logiciel - ORGANISATION DE PROJET - P.Y. CUNIN, I. PARISSIS

50 Estimation Objectifs Déterminer l ensemble l de "tâches" avec un niveau de détail d suffisant Estimer l effort l nécessaire n pour l accomplissement l de chaque "tâche" Les tâches La définition d et le contenu d'une tâche dépendent d du cycle de vie choisi. une itération dans le cas du processus unifié une (partie de) phase/étape dans le cas d'un cycle de vie en V ou en cascade un incrément dans un cycle de vie incrémental En général g une tâche correspond à la réalisation r d'une fourniture intermédiaire ou finale, interne ou externe Difficultés Produire des données quantitatives à partir d informations d qualitatives imprécises Dans un premier temps il est inutile de rechercher une grande précision, les estimations étant destinées à être ajustées lors du suivi 47

51 Décomposition des tâches Exemple de décomposition (cycle de vie classique) T1 : Analyse besoins T2 : Définition D spécifications T3 : RéalisationR T3.1 : Conception globale T3.2 : Conception détailld taillée, codage et test unitaire T : Module A T : Module B T3.3 : Intégration et test T4 : Livraison 48

52 Plan Planification Définir l ordre l des tâches : graphe de précédence Déterminer la durée e du projet Affecter des ressources Produire le planning Suivi Technique de représentation graphique de l avancementl 49

53 ip14 Planification: graphe de précédence Point de départ d Décomposition du projet en tâches Graphe de précédence (ou réseau) r Tâches Liens entre tâches A B C D 50

54 Diapositive 50 ip14 Rappel : tâche =? ip; 05/11/2004

55 ip15 A A A A A B B B B B Types de liens Début début La tâche B ne peut commencer qu apr après s le début de la tâche A Début fin La tâche B ne peut se terminer qu apr après s le début de la tâche A Fin début (très s courant) La tâche B ne peut commencer qu apr après s la fin de la tâche A Fin fin La tâche B ne peut se terminer qu apr après s la fin de la tâche A Début début et fin - fin La tâche B ne peut commencer qu apr après s le début de la tâche A et ne peut se terminer qu apr après s la fin de A. 51

56 Diapositive 51 ip15 Insèrer exemple ip; 05/11/2004

57 Liens Un lien permet de déclencher d une tâche et non pas de synchroniser deux tâches Exemple : B ne peut commencer qu apr après s le début d de A; A ne peut se terminer qu apr après s la fin de B A B A : arrangements intérieurs B : peinture "Boucle" est souvent due à une mauvaise définition d des tâches B A A A : arrangements préliminaires A : arrangements finaux B : peinture 52

58 Planification: déterminer la durée e du projet Point de départ d : graphe de précédence durée e des tâches estimée e (cf. p.ex. CoCoMo) B 20j A 10j D 10j C 10j 53

59 Planification «début-fin au plus tôt» A C B Calcul du chemin critique A 10j D B C 20j 10j Diagramme de Gantt A D 10j Planification «début-finfin au plus tard» B C D 0j 10j 20j 30j 40j -40j -30j 10j -20j -10j 30j 40j Date de débutd «au plus tôt» Date de débutd but«au plus tard» 54

60 Marges et chemin critique Marge d une tâche date de début d au plus tard date de début d au plus tôt Marge = décalage potentiel d une tâche A 10j B 20j D 10j Marge(A) = Marge(B) = Marge(D) = 0j C 10j Marge(C) = 10j Chemin critique : ensemble des tâches de marge nulle Sur l exemple : A, B, D 55

61 Marges et chemin critique (suite) Le chemin critique détermine la durée minimale du projet,, sans prendre en compte l affectation de ressources Marge totale d une tâche Durée dont une tâche peut être décalée sans décaler la fin du projet Marge libre d une tâche Durée dont une tâche peut être décalée sans en décaler aucune autre 56

62 Marge négative Une marge peut être négative, si la durée du projet est imposée Lors de la planification au plus tard,, on tient compte de le date de fin imposée Exemple : durée imposée de 35j pour le réseau ci-dessous Marge négative = incohérence entre durées es,, liens, dates Eliminer les marges négatives avant l affectation de ressources B 20j A 10j D 10j C 10j 57

63 Les ressources d un d projet Planification : affecter les ressources Caractéristiques ristiques d une d ressource Description Type, nom,... Ressources humaines Ressources logicielles Disponibilité Temps plein - partiel Fixe - variable Ressources matérielles Trois paramètres (2 à fixer) Intensité : % de la disponibilité totale Charge (effort) Durée 58

64 Disponibilité d une ressource Ressources humaines Sur 52 x 5 = 260 jours de l année déduireduire : 10 jours fériés 25 à 30 jours de congés 5 jours maladie 5-10 jours formations (hors projet) 10 jours vie sociale (CE, syndicats, ) 40 jours de support à d autres projets il reste entre 145 et 180 jours à travailler sur un projet précis Ressources logicielles et matérielles Bien penser à la réservation r / commande Évaluer les risques associés 59

65 élevé Ressources humaines Degré de participation Ingénieur «senior» Codage Ingénieur «junior» faible Chef de projet Besoins Spécification Conception & développement Intégration - test 60

66 Plan de charge Point de départ : planning + affectation de ressources A B C D 0j 10j 20j 30j 40j 50j 100% R1 0% R1 A 100% R2 B 100% C 100% D 100% R2 100% 0% 61

67 Nivellement Rendre le planning conforme à la disponibilité des ressources Nécessaire quand une ressource est utilisée plus que sa disponibilité ne le permet Décaler les tâches en surcharge Calculer le nouveau planning Nivellement à durée fixe La durée des tâches n est pas modifiée Nivellement à charge fixe La durée des tâches peut diminuer (attention!!!) ou augmenter 62

68 Respect des dates Date de fin antérieure à la date demandée e par le client OK Date de fin postérieure à la date demandée e par le client mais on peut se ramener au cas précédent si on ajoute des ressources Problème MOE Date de fin postérieure à la date demandée e par le client quelle que soit la quantité de ressources affectées es Problème MOA 63

69 Suivi du planning Des réunions d avancement régulières Vérification du respect du planning Réajustement du planning En pratique Les réunions d avancement ne doivent pas être trop espacées mais pas trop fréquentes non plus... Le temps passé à suivre l avancement fait partie du projet! Pour les projets standards : toutes les deux à quatre semaines (correspond à une itération dans le processus unifié) 64

70 Suivi: diagramme dates-dates Diagramme synthétique tique donnant un aperçu u pertinent de l avancementl Exemple A B C D t0 fa fa2 fa1 fc fc2 fc1 fb fb2 fb1 fd fd2 fd1 RA1 RA2 65

71 A B C D t0 fa fa2 fa1 fc fc2 fc1 fb fb2 fb1 fd fd2 fd1 66

72 t0 fa fa2 fa1 fc fc2 fc1 fb fb2 fb1 fd fd2 fd1 67

73 t0 fa fc fb fd t0 fa1 fc1 fb1 fd1 futur passé Le projet converge si les courbes des tâches se rapprochent de la ligne du présent t0 fa2 fc2 fb2 fd2 présent 68

74 Diagramme dates-dates date d'avancement jalon rendu de jalon 69

75 Diagramme dates-dates Les lignes bleues représentent les dates d'avancement (écrites en bleue) Les lignes mauves représentent la prévision pour le jalon correspondant. A l'intersection des jalons et des dates d'avancement, on trouve des points bleus. Les lignes vertes correspondent à un rendu de jalon. Par exemple rendu du cahier des charges fonctionnel. Lorsqu'une ligne verte reprend la couleur mauve, le client n'a pas accepté le jalon. C'est pour cela qu'il est replanifié. Un jalon "ligne verte" entre deux points bleus est accepté. Pour l'exemple les jalons sont (de haut en bas) : Version finale [En cours de validation] Version beta [Accepté] Cahier des charges technique [Accepté] Maquette Interface graphique [Accepté] Cahier des charges graphique [Accepté] Cahier des charges fonctionnel [Accepté] Cahier des charges [Accepté] 70

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Gestion de Projet. Génie Logiciel. Renaud Marlet. LaBRI / INRIA. http://www.labri.fr/~marlet. (d'après A.-M. Hugues) màj 19/04/2007

Gestion de Projet. Génie Logiciel. Renaud Marlet. LaBRI / INRIA. http://www.labri.fr/~marlet. (d'après A.-M. Hugues) màj 19/04/2007 1 Génie Logiciel (d'après A.-M. Hugues) Gestion de Projet Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 19/0/007 Est-ce bien nécessaire? Principes de gestion = beaucoup d'évidences Pourtant

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

La métrologie du logiciel

La métrologie du logiciel La métrologie du logiciel Tablette n Date 2001 Version V1 Pages 29 O urouk. 5, rue Saint Germain l ʹ Auxerrois 75001 Paris. Tél : 01.44.82.09.99 Télécopie : 01.44.82.72.70 Mèl :ourouk@ourouk.fr. Web :

Plus en détail

Formation projet informatique. Dérouler le projet

Formation projet informatique. Dérouler le projet Formation projet informatique Dérouler le projet Les livrables Organisation et suivi Eléments de chiffrage Sommaire Les livrables Organisation et suivi Eléments de chiffrage Sommaire Les livrables Spécifications

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible»

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» Le savoir faire du chef de projet Pas d excès d optimisme Retour sur expérience Toujours garder de la marge Identifier les points à risque Ne

Plus en détail

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02 Présentation du 24/10/02 Nicolas Phalippon IR3 Introduction 2% des logiciels fonctionnent à la livraison 3% de plus fonctionneront après quelques modifications mineures 20% seront utilisés après des modifications

Plus en détail

SEANCE 2 INTRODUCTION

SEANCE 2 INTRODUCTION SEANCE 2 INTRODUCTION Types de développement des SI Développement sur mesure SI développé from scratch par des pro de SI en fonction des besoins d utilisateur. o Coût o Temps o Erreur o + Besoins Développement

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe D Les indicateurs de pilotage

Plus en détail

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique»

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Gestion de projet Agile Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Sommaire Introduction Principes et méthodes Agiles Scrum 2 Introduction Gestion de projet : démarche structurante assurant

Plus en détail

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1 Génie logiciel Concepts fondamentaux Bruno MERMET, Université du Havre 1 Nécessité du Génie Logiciel Bruno MERMET, Université du Havre 2 Développement d un logiciel Caractéristiques souhaitées : Adéquation

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

GL - 2 2.1 Le Génie Logiciel

GL - 2 2.1 Le Génie Logiciel GL - 2 2.1 Le Génie Logiciel Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, I. Parissis, Ph. Lalanda 1 Rappels La production logicielle est une activité complexe de façon

Plus en détail

Méthodes de conception pour les logiciels

Méthodes de conception pour les logiciels lab-sticc.univ-brest.fr/~babau/ Méthodes de conception pour les logiciels Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Introduction Pourquoi une méthode? Objectifs

Plus en détail

TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base

TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base Microsoft Project est un logiciel de la suite Microsoft Office. Il s agit d un logiciel de gestion de projet et plus précisement de gestion de planning

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 19 Méthodes de développement Préparation de projet logiciel 1 - Introduction... 2 2 - Contextes de réalisation Client Fournisseur ou Fournisseur Investisseur... 2 2.1 Principaux contextes de réalisation...

Plus en détail

Gestion de Projet Informatique

Gestion de Projet Informatique Gestion de Projet Informatique Partie 3 : Cycles de vie de projet Licence d'informatique 3 ième Année Tianxiao Liu Université de Cergy-Pontoise 1 GPI T. LIU The earliest moment is when you think it is

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES L ingénierie de systèmes regroupe l ensemble des activités de pilotage des projets de construction effective d un système en s appuyant sur sa décomposition architecturale

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

Gestion de projet- Indicateurs de performance

Gestion de projet- Indicateurs de performance GESTION DE PROJET Pour réaliser ce Tp, vous devez disposer du contexte Itaste et d'un accès à la base de données Itaste, hébergée sur notre serveur de bases de données de production. Vous utiliserez Microsoft

Plus en détail

Les méthodes itératives. Hugues MEUNIER

Les méthodes itératives. Hugues MEUNIER Les méthodes itératives Hugues MEUNIER INTRODUCTION. Toute les méthodes ont le même but : la maîtrise du budget, du planning et de la qualité des projets de développement informatique Plusieurs approches

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Méthodes d Estimation de Charges dans le cadre d un projet xnet

Méthodes d Estimation de Charges dans le cadre d un projet xnet Mastère Spécialisé HEC Mines de Paris Management des Systèmes d Information et des Technologies Thèse Professionnelle Méthodes d Estimation de Charges dans le cadre d un projet xnet Georges Zadrozynski

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie

GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, Ph. Lalanda, I. Parissis, Y. Ledru 1 Plan Introduction Modèles en cascade

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet

Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet 1 Objectif : Découverte du logiciel Microsoft Project 2007 TP N 2 Planification de projet

Plus en détail

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 Objectif : découverte du logiciel Microsoft Project 2003 Un compte-rendu est à rendre en fin de séance (avec évidemment une introduction et une conclusion).

Plus en détail

En face du commanditaire, on met un chef de projet qui connait le domaine (banque, administration, etc.)

En face du commanditaire, on met un chef de projet qui connait le domaine (banque, administration, etc.) Atelier «Science du projet» séance 4 8 novembre 2008 Compte rendu 1. Sébastien Larribe : la méthode AGILE, méthode de gestion de projet Sébastien Larribe part de l hypothèse que des méthodes de conception,

Plus en détail

Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW

Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW Boris Baldassari 1 Résumé Une introduction à Eclipse Process Framework (EPF) et au processus OpenUP, et comment tirer profit de ces initiatives dans

Plus en détail

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333)

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) Cours #7 Hiver 2012 Ordre du jour Gestion des risques Introduction Concepts & définitions Processus d analyse Outils & méthodes Résultats Pause de 15 minutes Suivit des coûts

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Informatiques. Module : Outils RAD

Informatiques. Module : Outils RAD Management de Projets Informatiques Module : Outils RAD Niveau : S4 du L2/ISIL Génie Logiciel Le terme génie logiciel (en anglais software engineering) désigne l'ensemble des méthodes, des techniques et

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Gestion de projets La gestion de projets est le processus qui consiste à planifier, organiser et gérer les tâches et les

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

Les tâches d un projet

Les tâches d un projet TD N 1 Les tâches d un projet Sommaire 1. - CREER NOUVEAU PROJET... 2 1.1. - DEFINIR NOUVEAU PROJET... 2 1.1.1. - Initialisation des propriétés d un projet... 2 1.1.2. - Initialisation des informations

Plus en détail

Direction Générale des Études Technologiques. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique

Direction Générale des Études Technologiques. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique Génie Logiciel Mejdi BLAGHGI m.blaghgi@gmail.com Chapitre

Plus en détail

Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons

Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie Licence en Informatique à Horraire Décalé Cours Gestion de projet informatique Première partie 1 PLAN Introduction 1. Les concepts de base en management de projet : 3-33 2 Les processus du management de

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Gestion de Projet Agile

Gestion de Projet Agile Gestion de Projet Agile Planification et Estimation Sprint 0 Tianxiao.Liu@u-cergy.fr Université de Cergy-Pontoise Master SIC/ISIM 2 ième Année Plan Introduction Motivation : pourquoi planifier & estimer?

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project

Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project Martin Schmidt Anteo-consulting.fr 27/02/2009 Principes de base Copyright Anteo-Consulting Page 2 Saisir des tâches Tout nouveau projet commence

Plus en détail

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception Plan du cours Vocabulaire Définitions d un projet Les cinq phases de la Gestion de Projets 1- Conception Planification du Projet Ingénierie du projet Ordonnancement des activités Estimation des durées

Plus en détail

Automatiser le Test Fonctionnel de Logiciels Embarqués Temps-Réel

Automatiser le Test Fonctionnel de Logiciels Embarqués Temps-Réel White Paper Le logiciel embarqué est au cœur de l'innovation industrielle. Nombre de fonctionnalités d'un produit, qu'elles soient nouvelles ou notablement améliorées, permettent de prendre ou de garder

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning La planification est un outil indispensable de management de projet, un moyen essentiel de prise de décisions pour le chef de projet : pour définir les travaux à réaliser, fixer des objectifs, coordonner

Plus en détail

Scrum - Tour d'horizon de la méthode

Scrum - Tour d'horizon de la méthode Scrum - Tour d'horizon de la méthode Agenda Agilité Scrum Pilotage d'un projet agile selon Scrum Contractualisation Forces & questions ouvertes 2 Les méthodes agiles Méthodes de développement d'applications

Plus en détail

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT FORMATION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT Présentation rapide Jamal Achiq Consultant - Formateur sur le management de projet, MS Project, et EPM Certifications: Management de projet : «PRINCE2, Praticien»

Plus en détail

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr Conduite de Projets Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr 1 Sommaire du cours Introduction Méthode de travail : plan du cours Définir les contraintes Définir les tâches Estimer le coût Planifier le

Plus en détail

1 Presentation du bandeau. 2 Principe de création d un projet : C2 industrialisation Apprendre Gantt project Ver 2.6 planifier

1 Presentation du bandeau. 2 Principe de création d un projet : C2 industrialisation Apprendre Gantt project Ver 2.6 planifier 1 Presentation du bandeau Créer une tâche Supprimer une tâche Affiche les propriétés d une tâche Onglet Gantt ou Ressources Calendrier Liste des tâches (ID ; Nom ; Date début et Date de Fin) 2 Principe

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

L ANALYSE TECHNIQUE. TradingCity.biz

L ANALYSE TECHNIQUE. TradingCity.biz L ANALYSE TECHNIQUE Initiation TradingCity.biz 1 Analyse Technique " L analyse technique est l étude de l évolution d un marché principalement sur base de graphique, dans le but de prévoir les futures

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

Gestion de Projets Informatiques

Gestion de Projets Informatiques Projet Gestion de Projets Informatiques Ensemble d actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés, mobilisant des ressources humaines et matérielles, possédant un coût.

Plus en détail

Configuration Interface for MEssage ROuting

Configuration Interface for MEssage ROuting Configuration Interface for MEssage ROuting Plan d'assurance Qualité Logicielle Date : 05/04/07 Version : 1.1 Statut : diffusable Auteurs : BAGNARD Natacha FOROT Julien 1/19 Tables des révisions Version

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

25/12/2012 www.toubkalit.ma

25/12/2012 www.toubkalit.ma 25/12/2012 www.toubkalit.ma 1 Définition Exemple des méthodes agiles Valeurs Principes Le cycle itératif et incrémental (Itération/Sprint) Schéma de travail Méthode Scrum. Méthode XP (Extreme programming).

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere. DOCUMENTATION MS PROJECT 2000 Prise en main Date: Mars 2003 Anère MSI 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.com Le présent document est la propriété exclusive d'anère

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 Technologie Web Conception de sites Web Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 2/21

Plus en détail

Gestion Projet. Cours 3. Le cycle de vie

Gestion Projet. Cours 3. Le cycle de vie Gestion Projet Cours 3 Le cycle de vie Sommaire Généralités 3 Séquentiel 7 Itératif/Incrémental 17 Extreme Programming 22 Que choisir? 29 Etats Transverse 33 Cours 3 2006-2007 2 Généralités Cours 3 2006-2007

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi?

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? 1 Définition Selon le plan comptable général, la comptabilité de gestion fait apparaître deux aspects : Connaître les coûts et les résultats par produit. Agir

Plus en détail

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013 UML Mise en œuvre dans un projet 2013 Introduction Rôles et activités dans un projet Définir la méthode de votre projet Adapter la modélisation à la méthode de votre projet Conseils de mise en œuvre de

Plus en détail

Méthodes agiles. www.businessinteractif.com CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS. Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif.

Méthodes agiles. www.businessinteractif.com CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS. Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif. Méthodes agiles www.businessinteractif.com Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif.fr CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS 0 20 mai 2002 Sommaire Méthodes agiles : une réponse à un malaise?

Plus en détail

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Travail pratique #1 «Réalisation d'une plateforme de vente aux enchères électronique» À réaliser individuellement ou en équipe

Plus en détail

Application Smartphone pour les élèves ingénieurs du réseau Polytech

Application Smartphone pour les élèves ingénieurs du réseau Polytech CAHIER DES CHARGES Application Smartphone pour les élèves ingénieurs du réseau Polytech auteur : Communication Externe validé par : Présidence 1/14 Annexe : Acronymes FEDERP : BDE : Fédération des Elèves

Plus en détail

1/15. Jean Bernard CRAMPES Daniel VIELLE

1/15. Jean Bernard CRAMPES Daniel VIELLE 1/15 Jean Bernard CRAMPES Daniel VIELLE CaseOnCloud est un SaaS de gestion de projets de développement logiciel CaseOC est : Multi démarches : MACAO MACAO Agile SCRUM Suivi d'aucune démarche particulière

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

Le cycle de vie : sur mesure Cycle de vie «basique»

Le cycle de vie : sur mesure Cycle de vie «basique» Le cycle de vie : sur mesure Cycle de vie «basique» OPPORTUNITE FAISABILITE CONCEPTION REALISATION RECEPTION MISE EN PRODUCTION MAINTENANCE «Basique» = phases de base nécessaires à la couverture d un cycle

Plus en détail

Microsoft Project 2003-2 - Sommaire QUELQUES RÈGLES EN MATIÈRE DE GESTION DE PROJET 4 PRÉSENTATION DES MÉTHODES D'ORDONNANCEMENT 5

Microsoft Project 2003-2 - Sommaire QUELQUES RÈGLES EN MATIÈRE DE GESTION DE PROJET 4 PRÉSENTATION DES MÉTHODES D'ORDONNANCEMENT 5 Microsoft Project 2003-2 - Sommaire QUELQUES RÈGLES EN MATIÈRE DE GESTION DE PROJET 4 PRÉSENTATION DES MÉTHODES D'ORDONNANCEMENT 5 INTÉRÊT DES MÉTHODES D'ORDONNANCEMENT 5 L'OBJECTIF VISÉ 5 QUELQUES EXEMPLES

Plus en détail

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Conduite de projets SI Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Agilité : de quoi parle-t-on? Agilité de l entreprise Urbanisme Architectures SOA Agilité du SI ERP Plateformes applicatives agiles

Plus en détail

2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE

2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE 2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE 2.1. INTRODUCTION... 1 2.1.1 Notion de cycle de vie... 1 2.1.2 Justification du cycle de vie... 1 2.2. LES DIFFERENTES PHASES DU CYCLE DE VIE... 2 2.2.1 Définition

Plus en détail

Vue d'ensemble OBJECTIFS

Vue d'ensemble OBJECTIFS Vue d'ensemble Créez des plans de projet plus aboutis en apprenant à utiliser les interdépendances (ou liens) des tâches, les retards et les avances dans Microsoft Office Project 2007. OBJECTIFS À la fin

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros XP : plus qu'agile Extreme Programming v2 et Développement Responsable Thierry Cros Retrouvez cette présentation sur le site http://thierrycros.net Licence CC-BY-NC-SA XP : plus qu'agile Pourquoi XP Installer

Plus en détail

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational IBM Software Group Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational Fernard Bonaguidi fernand.bonaguidi@fr.ibm.com

Plus en détail

OMGL6 Dossier de Spécifications

OMGL6 Dossier de Spécifications OMGL6 Dossier de Spécifications HELPDESK Radoslav Cvetkoski, Xavier Fantin, Yohann Haution, Yanis Salti, Sébastien Tassier Cvetkoski, Fantin, Haution, Salti, Tassier Page 1 Sommaire 1. Historique du document...

Plus en détail

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Laurent PY CEO, Smartesting Laurent.py@smartesting.com @py_laurent www.smartesting.com Guillaume Coquelle Testeur,

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning MSproject :Guide d utilisation MSProject Formation BTS Ce document ressource, complément au TP projet maison simplifié, vous guidera pour réaliser la planification (partie 1). Les étapes sont : A :Planifier

Plus en détail

Gestion de projets logiciels. Xavier Dubuc

Gestion de projets logiciels. Xavier Dubuc Gestion de projets logiciels Résumé blocus Xavier Dubuc 16 janvier 2011 1 Table des matières 1 Planification (PERT-GANTT) 3 1.1 Définitions............................................. 3 1.2 Analyse un

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003 Gestion de projets avec Microsoft Office PROJECT 2003 Décembre 2006 1 Sommaire 1. Présentation de MS Office Project 2003 2. Aperçu général de l interface 3. Elaboration d un plan de projet 4. Gestion des

Plus en détail