Rapport Rio+20. Rio+20. United Nations Conference on Sustainable Developpement. Lucie Rosset, Youth Rep Lucie Rosset

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Rio+20. Rio+20. United Nations Conference on Sustainable Developpement. Lucie Rosset, Youth Rep 2012. Lucie Rosset"

Transcription

1 Rio+20 United Nations Conference on Sustainable Developpement, Youth Rep

2 Table des matières 1. Introduction Préparation Rio Conclusions... 8 Annexes Annexe 1- Mon intervention au nom du Major Group Children and Youth... 9 Annexe 2- Jeunes délégués sur la scène internationale des questions environnementales Annexe 3- Article : Outreach Annexe 4- Rio+20 MGCY Closing statement (22 June 2012)

3 1. Introduction Bref historique du développement durable C est sur la base du rapport de Brundtland, résultat de la Conférence des Nations Unies sur l environnement humain en 1972 à Stockholm, que le concept de développement durable (DD) est né. Ce dernier sous- entend un développement répondant «aux besoins du présent sans compromettre la capacité de satisfaire ceux des générations futures» à travers l équilibre de trois dimensions : le social, l environnement et l économie. En 1992 s est tenue, à Rio même, la première grande Conférence de l ONU sur le DD de laquelle sont issus, entre autres, les 10 principes fondamentaux de DD, l agenda 21, les conventions de Rio et la Commission du DD. Dix ans plus tard, en 2002, une nouvelle Conférence a été organisée à Johannesburg. Finalement, durant la 63 ème session de l Assemblée générale de l ONU, les brésiliens proposèrent une nouvelle rencontre à Rio qui sera donc organisée en 2012 et nommée Rio+20, symbolisant les vingt années écoulées depuis la première Conférence. En dehors de ces grandes rencontres, ont eu lieu, chaque année, des sessions de la Commission du DD. Rio+20 Le but principal de la Conférence était le renouvellement des engagements politiques en matière de DD. Le cadre établi pour Rio+20 a été défini par deux objectifs : l économie verte dans un contexte de développement durable et d éradication de la pauvreté et les bases institutionnelles pour le DD. Ces derniers ont été la base de référence pour la rédaction du Zero Draft 1. Survol du processus de préparation à l échelle internationale 16 May - 18 May 2010 New- York 1st Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 7 Mar - 8 Mar 2011 New- York 2nd Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 25 Jan - 27 Jan 2012 New- York Initial discussions on the zero draft of outcome document 19 Mar - 23 Mar 2012 New- York First round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft of outcome document 23 Apr - 4 May 2012 New- York Second round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft 29 May - 2 Jun 2012 New- York Third round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft 13 Jun - 15 Jun 2012 Rio de Janeiro 3rd Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 16 Jun - 19 Jun 2012 Rio de Janeiro Sustainable Development Dialogue Days 20 Jun - 22 Jun 2012 Rio de Janeiro Rio+20 Conference 1 Zero Draft : Document publié le 10 janvier 2012 constituant le texte de base pour les négociations. 3

4 2. Préparation En 2010, le Conseil fédéral confie le mandat de Rio+20 à l Office fédéral de l environnement (OFEV). Néanmoins, durant tout le processus, différents Offices fédéraux concernés par les questions de DD ainsi que des représentants de la société civile ont été consultés. Dans le cadre du projet Youth Rep, j ai donc été intégrée comme membre à part entière de la délégation en tant que représentante de la jeunesse suisse. J ai eu la chance de participer régulièrement à des séances de coordination à Ittingen dans les bureaux de l OFEV ainsi qu à diverses autres réunions/rencontres que j énumère et décrit brièvement ci- dessous. En dehors de ces dernières, j ai suivi attentivement l évolution du texte de négociations en particulier d un point de vue de la jeunesse en collaborant avec d autres jeunes du monde entier via internet. Réunion de préparation et de coordination des Major Groups 2 - le 30 décembre 2011, Genève Cette réunion avait pour but d introduire et faciliter l intégration de la société civile dans le processus de Rio+20. Des conseils pratiques sur l efficacité et la marge de manœuvre des Major Groups ont été discutés. Par ailleurs, nous avons débattus de concepts constituant la base de travail, principalement l économie verte et les différents propositions concernant l établissement d un cadre institutionnel de DD. Réunion préparatoire régionale pour Rio+20, Commission Economique pour l Europe du 1 au 2 décembre 2011, Genève C est la première fois que je suis entrée dans une salle de Conférence du Palais des Nations et que j ai pu observer comment se passent les discussions au sein de l ONU. Les différents pays membres de la Commission Economique pour l Europe se sont prononcés quant à leur position face au DD et leurs attentes de Rio+20. L ensemble des interventions était de substance très générale. J ai eu la chance de rencontrer deux jeunes - Ben Vanpeperstraete et Saba Loftus- actifs depuis des années dans les Commissions de DD. Ces derniers m ont encouragés à prendre la parole pour le Major Group Children and Youth (MGCY) lors d une table ronde (voir annexe 1) 2 Major Groups : durant le Sommet de la Terre en 1992, on été définit neuf groupes représentants la société civile : les ONG, les salariés et syndicats, les autorités locales, les entreprises et industries, les communautés scientifiques, les enfants et les jeunes, les femmes, les paysan- nes, et les peuples autochtones. Ils sont aujourd hui intégrés dans les processus de développement durable au sein des Nations Unies. 4

5 Deuxième tour de négociations informelles du 23 avril au 4 mai, New York L OFEV me proposa de participer aux négociations, j ai donc eu l honneur de pouvoir voir activement comment elles se déroulent. J ai aussi pu approfondir mes connaissances dans certains domaines spécifiques grâce à des membres de la délégation suisse qui se sont montrés très ouverts. Par ailleurs, j ai pu rencontrer d autres jeunes délégués avec lesquels j avais déjà contact via internet mais que je n avais pas encore rencontré. Avec le MGCY, nous avons organisé de nombreuses rencontres bilatérales que ce soit avec des délégations ou d autres Major Groups. Réunion de préparation avec les jeunes délégués européens, du 18 au 20 mai, Bonn Organisée par les jeunes délégués allemands, cette réunion permit aux jeunes délégués «officiels» européens de se rencontrer afin de faciliter la communication et l établissement d une stratégie commune pour Rio+20. Durant ce séminaire, nous avons pu comparer les différents programmes intégrants des jeunes dans des délégations. La Suisse possède un programme complet et très bien encadré par le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) et le Département des affaires étrangères (DFAE). Néanmoins, il pourrait être amélioré en ce qui concerne les questions de développement durable (voir annexe 2). 5

6 3. Rio+20 «Youth Blast», Conférence des jeunes pour Rio+20, du 7 12 juin, Rio Cette Conférence avait comme objectif de réunir tous les enfants et jeunes concernés par le développement durable, ceux physiquement présent à Rio et ceux communiquant via internet. Différents workshops et présentations ont eu lieu pour informer, former et échanger. Je n ai pu participer qu à la dernière journée de cette Conférence. Mon rôle était d introduire les jeunes à la thématique de l éducation, un des sujets du cadre d action et de suivi figurant dans le texte de négociation. Sha Zukang, secrétaire général de Rio+20 Troisième réunion du Comité Préparatoire de la Conférence de Rio+20 «PrepCom», du juin, Rio Dernière série de négociations avant la reprise des rênes par le pays hôte, le Brésil. Etant donné qu une grande partie du texte restait encore sans compromis, les négociations ont été organisées en petits «clusters» thématiques. Les sessions se déroulant en plus petit comité, elles ont pu laisser place à plus de discussions sur des sujets délicats. Malgré le bon travail de la plupart des facilitateurs, peu de paragraphes ont été approuvés avant la fin de la «PrepCom». Il faut ici souligner une victoire des jeunes sur le thème de l éducation. En effet, grâce au soutien de la délégation suisse et au travail d un grand nombre de jeunes, un nouveau paragraphe sur l éducation non- formelle a été introduit dans le texte (voir annexe 3). Ce paragraphe figure aujourd hui dans le document final de Rio+20, dans le chapitre V «Framework for action and follow- up» : 231. We encourage Member States to promote Sustainable Development awareness among youth, inter alia, by promoting programmes for non- formal education in accordance with the goals of the United Nations Decade of Education for Sustainable Development. 6

7 Sustainable Development Dialogue Days, du 16 au 19 juin, Rio A l issue de la PrepCom une grande partie du texte de négociations restait encore sans entente. La suite de l organisation a été remise au gouvernement brésilien qui proposa un nouveau texte basé sur celui en cours de négociation. Le pays hôte voulant aboutir sur un résultat à tout prix, allégea la nature des engagements et procéda à de nombreuses discussions bilatérales afin de trouver des compromis. Ainsi, tard dans la soirée du 18 juin, le texte a été approuvé. Beaucoup de pays, surtout les pays du Nord, disent «pouvoir vivre» avec ce texte mais auraient espérés des engagements plus concrets. Le 19 juin, le MGCY s est réuni pour discuter de sa position quant au texte approuvé la veille. Plus de 4 heures de réunion durant laquelle de vives discussions sur la simple question de savoir si les jeunes sont satisfaits ou non du texte. Ceci témoigne de la difficulté de parler d une même voix alors que le groupe compte des jeunes des quatre coins de la planète avec des intérêts souvent semblables mais différents. Aussi, le fait que le développement durable englobe toutes les problématiques sociales existantes, certains ont été satisfaits de la manière dont leurs intérêts sont reflétés dans le texte alors d autres n ont pas eu la même chance concernant leurs point focaux. La Conférence du Juin La Conférence débuta alors que le document final, qui a été ensuite signé le 22 juin, était déjà connu par tous. Durant la cérémonie d ouverture de la Conférence, les neufs Major Groups ont été invités à prendre la parole. Tous ont dit être déçus par le résultat de cette Conférence et ont appelés les chefs de délégations de profiter des deux jours de Conférence pour améliorer le texte. Les statements de tous les Etats se sont succédés «à la manière» monocorde et protocolaire de l ONU. La Conférence s est terminée, sans grand enthousiasme de la part de la société civile, entre autres, des jeunes (voir annexe 4). 7

8 4. Conclusions Il est difficile de faire des conclusions d un colosse tel que Rio+20. Je vais néanmoins partager quelques réflexions et impressions. Rio+20 a été considéré comme un échec, en particulier dans les médias. Il est vrai que la substance du texte est restée plutôt surfacique avec peu d engagements concrets. Une des choses frappante a été l évolution des forces de pouvoir. Le G77, peu présent durant tout le début du processus, a su finalement imposer sa position aux européens et nord- américains. Un des aspects positifs, qui n apparaît pas dans le texte, mais qui n est pas moins important a été le dialogue entre tous les gens présents pour une même cause, la recherche d un développement plus durable que celui que nous connaissons. En parallèle à la Conférence, de nombreux débats très intéressants ont été menés au Sommet des Peuples auquel je n ai pu passer qu une matinée Mais quelle matinée! De plus, des actions de la part de la société civile ont été menées dans le centre de Conférence. Les revendications n ont pas été prises en compte par les grands décideurs, mais à nouveau, je pense que ce genre d actions auront des conséquences un jour car elles mènent indirectement à sensibiliser les gens. Finalement, d un point de vue personnel, cette expérience a été très enrichissante. J ai pu approfondir mes connaissances sur certains aspects théoriques du développement durable, j ai pu de manière active acquérir une meilleure compréhension des processus internationaux et en particulier ceux onusiens. Cette expérience m a aussi permise d élargir mes perspectives sur le monde grâce à la rencontre de diverses personnes. Remerciements D un point de vue de la jeunesse, il y a beaucoup d aspects clés que les jeunes avaient identifiés et sur lesquels ils ont beaucoup travaillés qui n apparaissent pas comme par exemple le «High commissoner for future generations». La photo illustre une action menée par les jeunes dans les couloirs devant la salle de négociations. Je tiens à remercier tous les membres de la délégation pour la bonne collaboration, particulièrement Franz Perrez, Daniel Ziegerer et Anik Kohli pour la coordination. Ainsi que le soutien logistique de l Ambassade suisse au Brésil et du Consulat suisse à Rio. Par ailleurs, je remercie Fanny Charmey et Laetitia Kirianoff qui ont su m aiguiller pendant tout le processus. 8

9 Annexe 1- Mon intervention au nom du Major Group Children and Youth Table ronde de la réunion préparatoire régionale du Conseil économique pour l Europe le 1er décembre 2011, Genève Thank you Ms. Chair, I'll respond to the first question, but connect it as well to the second question. The Major Group of Children and Youth call for the development of a green economy roadmap, but one that responds to the needs of young people, particularly to both save our planet AND create jobs. Because how we define green economy as already said, is not innocent. As Peter Poschen of the International Labour Organisation underlined before, many green economy proposals simply require the substitution of traditional production processes with more resource- efficient ones. As such, they don t necessarely contribute to job- creation, or youth- job creation, and in some cases might even contribute to job loss as economic agents figure out how to produce goods with fewer inputs. Furthermore, a significant area that is being ignored is the quality of jobs. So that should be a key dimension of such a roadmap Secondly, As there is no definition, boundaries are not always present and we have to ensure that the Green Economy remains in the context of Sustainable Development and Poverty Eradication, which also need to be duly reflected in the frame to be adopted. Then such a roadmap should incorporate the development of financial policies that will reduce harmful fossil fuels subsidies and that facilitate the transfers of green technology. A green economy roadmap should not only look at production and thus will not be completed if we don't adopt the 10 Year Framework of Programmes on Sustainable Consumption and Production by 2013, and ensure its integration into policies and law by And finally, the instrument should also look at the transformative competences and skills needed for the transition. Hence a strong Education for Sustainable Development dimension that includes the whole educational community, including the non- formal educational community such as youth organisations. Education can be a tool, but can also help to define what differentiates a green economy from a brown economy, as education changes mindsets. 9

10 Annexe 2- Jeunes délégués sur la scène internationale des questions environnementales Durant mon expérience en tant de Youth- Rep, j ai pu me rendre compte des différentes manières d intégrer les jeunes dans les processus onusiens sur les questions de développement durable. Il faut tout d abord souligner que les jeunes sont très actifs dans les conférences annuelles liées au développement durable - Commission on sustainable development (CSD) - et au changement climatique - Conference on Parties (COP). La plupart des jeunes suivent ces processus affiliés à une ONG, alors que d autres sont intégrés dans les délégations officielles de leurs pays respectifs. Chaque pays possède son programme propre avec des modalités bien précises. L Allemagne, l Autriche, et les Pays- bas ont un système très semblable. Ils ont deux délégués spécialement choisis pour les questions de développement durable uniquement. Un délégué est nommé pour une durée de deux ans, alors que la sélection se fait de manière cadencée. Ainsi, il y a une logique de «senior- junior», assurant une bonne transmission des informations de contacts utile permettant une base de travail solide. En Suisse, le programme Youth- Rep est très bien encadré par le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et le département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il y a aussi une logique de coaching entre les différentes «volées» de Youth Rep. Par contre, c est la première année qu un des trois Youth- Reps participe à une Conférence internationale sur le développement durable. La Suisse, étant un exemple en matière de développement durable, devrait s assurer que les jeunes puissent s engager dans les politiques en faveur de l environnement et du développement durable. Ainsi, je propose que le Programme Youth Rep continue en s assurant que chaque année, un des trois jeunes sélectionné s occupe exclusivement des questions environnementales sur la scène internationale en participant aux CSD et COP annuelles. De plus, comme ces Conférences sont suivies par un grand nombre d autres jeunes, elles permettent un travail intéressant aussi sur les questions concernant la jeunesse en général. 10

11 Annexe 3- Article : Outreach A multi- stakeholder magazine on climate change and sustainable developpement 17 juin 2012 (http://www.stakeholderforum.org/sf/outreach/index.php/rio/110) 11

12 Annexe 4- Rio+20 MGCY Closing statement (22 June 2012) I want you to imagine a generation that has been damned, imagine children deprived of a world without war, imagine a community where human beings are slaves to fellow beings and where disease and hunger are the order of the day. That is the future we warned you of in 92 and that future, is today. If these sheets of paper are our common future, then you have sold our fate and subsidised our common destruction. Where was our voice, the voice of our children and grandchildren in this? How can you listen to them in the future if you did not show the will to create the space now. We have one planet. Our being, our thinking, and our action should not be constrained by national boundaries but by planetary ones. You failed to liberate yourself from national and corporate self- interest and recognise our need to respect a greater more transcendental set of boundaries. We came here to celebrate our generation. We have danced, and dreamed, and cried on the streets of Rio and found something to believe in. You have chosen not to celebrate with us. (Calmly- change of pace) You were supposed to show leadership. It was not just your job merely to seek consensus. It was your job to commit, show ambition and to lead. You have failed. You have worked hard to close a deal. So, if any of you think this document is the ambitious, action- oriented outcome you said you wanted please stand up. If you are unable to stand up, then you must be unwilling to move forward. So we will move forward for you. We know this: We need intergenerational cooperation. We need innovation and creativity. We need to embrace the values of sustainability, equity, justice and respect for human rights. We need to recognise that material resources are finite, but human potential is not. So get out of our way and.. We will create strong global institutions We will create new paradigms of wealth and prosperity We will act as the voice for future generations, one( that you so wilfully ignored. We will stand united beyond borders and bridge the national interests that divide us We will implement what you have not. We are moving forward decisively with action. We are not deterred. 12

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE

HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE HUMANITY IN ACTION FRANCE OU COMMENT DÉVELOPPER EN FRANCE UN CONCEPT AMÉRICAIN DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE Déroulé Définitions Historique Bilan Conjectures Conclusions Définir HUMANITY

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Biodiversité et changement climatique: quelles applications et quels outils pertinents pour l analyse des dimensions genre?

Biodiversité et changement climatique: quelles applications et quels outils pertinents pour l analyse des dimensions genre? 14e École d été en évaluation environnementale: «BIODIVERSITÉ ET ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE» Paris 14 18 septembre 2010 Date: 18.09.2010, 09:00 10:15 Volet 5: Prise en compte du genre dans un contexte

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève

Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève COMPTE-RENDU Séminaire Intersession du Groupe Francophone Jeudi 28 mai 2015, Hôtel Royal, Genève SYNTHÈSE GÉNÉRALE En vue de préparer sa participation à la 29 e session du Conseil des droits de l Homme

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch Tomorrow s Classrom IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch MOOC in graphic novel design MOOC en bande dessinée Workshop on peer-reading issues.

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring

2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring 2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring The 2010 European Education Fair Taiwan is now hiring a Full Time Project Manager. Position will start on May 1 st, 2010. The application deadline is April

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Ambassade de Burundi 325 Dalhousie St, Ste 815, Ottawa, ON, K1N 7G2. 26 novembre, 2008. Excellence,

Ambassade de Burundi 325 Dalhousie St, Ste 815, Ottawa, ON, K1N 7G2. 26 novembre, 2008. Excellence, Membre du réseau Pax Christi International Ambassade de Burundi 325 Dalhousie St, Ste 815, Ottawa, ON, K1N 7G2 26 novembre, 2008 Excellence, Je vous écris au nom de Pax Christi International pour vous

Plus en détail

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Developpement & Formation Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Building capability «BP Strategy, Safety People Performance» Tony Hayward, CEO BP Octobre 2007 Human resources are the most invaluable

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

CHAPTER2. Le Problème Economique

CHAPTER2. Le Problème Economique CHAPTER2 Le Problème Economique Les Possibilités de Production et Coût d Opportunité La courbe des possibilités de production représente (CPP) représente la limite entre les différentes combinaisons en

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie «Systèmes électoraux» Kiev, Ukraine, 21-23 octobre 2009 Document d information à l attention des ONG intéressées Le Forum pour l avenir de la

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS

LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT A Guideline on the Conduct of District Planning Commission Meetings Directive sur la tenue

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

The Outsiders No Longer: Embracing Non-Traditional Candidates to Grow Your Development Team

The Outsiders No Longer: Embracing Non-Traditional Candidates to Grow Your Development Team The Outsiders No Longer: Embracing Non-Traditional Candidates to Grow Your Development Team First Last Position, Firm Carmen Charette Vice President, External Relations, University of Victoria Colm Renehan

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Remarques introductives du Dr Jean PING Président de la Commission de l Union africaine à l ouverture de la 11 ème Réunion du Mécanisme de Coordination Régionale

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 2 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 23 13 15 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to write about the

Plus en détail

Implementation of OECD Guidelines in Canada

Implementation of OECD Guidelines in Canada Implementation of OECD Guidelines in Canada March 1314, 2001 Berlin, Germany 1. 2. 3. 4. Overview Canada s involvement in OECD on Electronic Commerce and Consumer Protection Electronic Commerce in Canada

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 14 février 2013 Français Original: anglais E/ECE/1466 Commission économique pour l Europe Soixante-cinquième session Genève, 9-11 avril 2013 Point

Plus en détail

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial.

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Des représentants de KPMG se rendront bientôt sur votre campus pour présenter l atelier et le concours du programme Ace the Case, qui se tiendront le 30 et

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie No. 2009 LLP-LdV-TOI-2009-164.603 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Description:

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens lorier o c à e Livr Colouring Book Vitrail au Parlement Stained Glass Window in Parliament commémorant les séquelles Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens Indian Residential Schools Un vitrail

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belspo.be Fiche de projet pour les institutions publiques Cette fiche est remplie par une institution

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets?

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? La grande question The big question Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? Les grandes sous-questions The big sub-questions Comment assurer que le développement

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT Toulouse, 31.05.2011 PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT MID-TERM TERM EVALUATION VISIT Presentation of the team Names : Arnaud Arsuffi Audrey Traisnel City : Toulouse University : INSA Toulouse

Plus en détail

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne Online Applications Tutorial 1/4 Pour postuler aux Appels d Offres de l ENP, vous devez aller sur la plateforme : calls.parisneuroscience.fr.

Plus en détail

Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Introduction

Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Introduction Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Recueillir les réflexions des Gouvernement nationaux en préparation de la contribution du Secrétaire Général au groupe de travail ouvert sur

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2007-2008 ULB 1 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Domestic Violence Front End Project Désencombrement du tribunal de violence domestique Unlocking the Organizational Deadlock Le désengorgement d un

Domestic Violence Front End Project Désencombrement du tribunal de violence domestique Unlocking the Organizational Deadlock Le désengorgement d un Domestic Violence Front End Project Désencombrement du tribunal de violence domestique Unlocking the Organizational Deadlock Le désengorgement d un systéme 1 Court System in Crisis Un systéme judiciaire

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change 100 C 70 M 10 K 55 M 100 Y Offset Your Partner for Change 20 ans Votre partenaire pour le changement Your Partner for Change Basel Bern Buchs Genève Luzern Lugano Schindellegi Zürich 20 ans au service

Plus en détail