Rapport Rio+20. Rio+20. United Nations Conference on Sustainable Developpement. Lucie Rosset, Youth Rep Lucie Rosset

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Rio+20. Rio+20. United Nations Conference on Sustainable Developpement. Lucie Rosset, Youth Rep 2012. Lucie Rosset"

Transcription

1 Rio+20 United Nations Conference on Sustainable Developpement, Youth Rep

2 Table des matières 1. Introduction Préparation Rio Conclusions... 8 Annexes Annexe 1- Mon intervention au nom du Major Group Children and Youth... 9 Annexe 2- Jeunes délégués sur la scène internationale des questions environnementales Annexe 3- Article : Outreach Annexe 4- Rio+20 MGCY Closing statement (22 June 2012)

3 1. Introduction Bref historique du développement durable C est sur la base du rapport de Brundtland, résultat de la Conférence des Nations Unies sur l environnement humain en 1972 à Stockholm, que le concept de développement durable (DD) est né. Ce dernier sous- entend un développement répondant «aux besoins du présent sans compromettre la capacité de satisfaire ceux des générations futures» à travers l équilibre de trois dimensions : le social, l environnement et l économie. En 1992 s est tenue, à Rio même, la première grande Conférence de l ONU sur le DD de laquelle sont issus, entre autres, les 10 principes fondamentaux de DD, l agenda 21, les conventions de Rio et la Commission du DD. Dix ans plus tard, en 2002, une nouvelle Conférence a été organisée à Johannesburg. Finalement, durant la 63 ème session de l Assemblée générale de l ONU, les brésiliens proposèrent une nouvelle rencontre à Rio qui sera donc organisée en 2012 et nommée Rio+20, symbolisant les vingt années écoulées depuis la première Conférence. En dehors de ces grandes rencontres, ont eu lieu, chaque année, des sessions de la Commission du DD. Rio+20 Le but principal de la Conférence était le renouvellement des engagements politiques en matière de DD. Le cadre établi pour Rio+20 a été défini par deux objectifs : l économie verte dans un contexte de développement durable et d éradication de la pauvreté et les bases institutionnelles pour le DD. Ces derniers ont été la base de référence pour la rédaction du Zero Draft 1. Survol du processus de préparation à l échelle internationale 16 May - 18 May 2010 New- York 1st Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 7 Mar - 8 Mar 2011 New- York 2nd Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 25 Jan - 27 Jan 2012 New- York Initial discussions on the zero draft of outcome document 19 Mar - 23 Mar 2012 New- York First round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft of outcome document 23 Apr - 4 May 2012 New- York Second round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft 29 May - 2 Jun 2012 New- York Third round of 'informal- informal' negotiations on the zero draft 13 Jun - 15 Jun 2012 Rio de Janeiro 3rd Preparatory Committee Meeting UN Conference on Sustainable Development 16 Jun - 19 Jun 2012 Rio de Janeiro Sustainable Development Dialogue Days 20 Jun - 22 Jun 2012 Rio de Janeiro Rio+20 Conference 1 Zero Draft : Document publié le 10 janvier 2012 constituant le texte de base pour les négociations. 3

4 2. Préparation En 2010, le Conseil fédéral confie le mandat de Rio+20 à l Office fédéral de l environnement (OFEV). Néanmoins, durant tout le processus, différents Offices fédéraux concernés par les questions de DD ainsi que des représentants de la société civile ont été consultés. Dans le cadre du projet Youth Rep, j ai donc été intégrée comme membre à part entière de la délégation en tant que représentante de la jeunesse suisse. J ai eu la chance de participer régulièrement à des séances de coordination à Ittingen dans les bureaux de l OFEV ainsi qu à diverses autres réunions/rencontres que j énumère et décrit brièvement ci- dessous. En dehors de ces dernières, j ai suivi attentivement l évolution du texte de négociations en particulier d un point de vue de la jeunesse en collaborant avec d autres jeunes du monde entier via internet. Réunion de préparation et de coordination des Major Groups 2 - le 30 décembre 2011, Genève Cette réunion avait pour but d introduire et faciliter l intégration de la société civile dans le processus de Rio+20. Des conseils pratiques sur l efficacité et la marge de manœuvre des Major Groups ont été discutés. Par ailleurs, nous avons débattus de concepts constituant la base de travail, principalement l économie verte et les différents propositions concernant l établissement d un cadre institutionnel de DD. Réunion préparatoire régionale pour Rio+20, Commission Economique pour l Europe du 1 au 2 décembre 2011, Genève C est la première fois que je suis entrée dans une salle de Conférence du Palais des Nations et que j ai pu observer comment se passent les discussions au sein de l ONU. Les différents pays membres de la Commission Economique pour l Europe se sont prononcés quant à leur position face au DD et leurs attentes de Rio+20. L ensemble des interventions était de substance très générale. J ai eu la chance de rencontrer deux jeunes - Ben Vanpeperstraete et Saba Loftus- actifs depuis des années dans les Commissions de DD. Ces derniers m ont encouragés à prendre la parole pour le Major Group Children and Youth (MGCY) lors d une table ronde (voir annexe 1) 2 Major Groups : durant le Sommet de la Terre en 1992, on été définit neuf groupes représentants la société civile : les ONG, les salariés et syndicats, les autorités locales, les entreprises et industries, les communautés scientifiques, les enfants et les jeunes, les femmes, les paysan- nes, et les peuples autochtones. Ils sont aujourd hui intégrés dans les processus de développement durable au sein des Nations Unies. 4

5 Deuxième tour de négociations informelles du 23 avril au 4 mai, New York L OFEV me proposa de participer aux négociations, j ai donc eu l honneur de pouvoir voir activement comment elles se déroulent. J ai aussi pu approfondir mes connaissances dans certains domaines spécifiques grâce à des membres de la délégation suisse qui se sont montrés très ouverts. Par ailleurs, j ai pu rencontrer d autres jeunes délégués avec lesquels j avais déjà contact via internet mais que je n avais pas encore rencontré. Avec le MGCY, nous avons organisé de nombreuses rencontres bilatérales que ce soit avec des délégations ou d autres Major Groups. Réunion de préparation avec les jeunes délégués européens, du 18 au 20 mai, Bonn Organisée par les jeunes délégués allemands, cette réunion permit aux jeunes délégués «officiels» européens de se rencontrer afin de faciliter la communication et l établissement d une stratégie commune pour Rio+20. Durant ce séminaire, nous avons pu comparer les différents programmes intégrants des jeunes dans des délégations. La Suisse possède un programme complet et très bien encadré par le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) et le Département des affaires étrangères (DFAE). Néanmoins, il pourrait être amélioré en ce qui concerne les questions de développement durable (voir annexe 2). 5

6 3. Rio+20 «Youth Blast», Conférence des jeunes pour Rio+20, du 7 12 juin, Rio Cette Conférence avait comme objectif de réunir tous les enfants et jeunes concernés par le développement durable, ceux physiquement présent à Rio et ceux communiquant via internet. Différents workshops et présentations ont eu lieu pour informer, former et échanger. Je n ai pu participer qu à la dernière journée de cette Conférence. Mon rôle était d introduire les jeunes à la thématique de l éducation, un des sujets du cadre d action et de suivi figurant dans le texte de négociation. Sha Zukang, secrétaire général de Rio+20 Troisième réunion du Comité Préparatoire de la Conférence de Rio+20 «PrepCom», du juin, Rio Dernière série de négociations avant la reprise des rênes par le pays hôte, le Brésil. Etant donné qu une grande partie du texte restait encore sans compromis, les négociations ont été organisées en petits «clusters» thématiques. Les sessions se déroulant en plus petit comité, elles ont pu laisser place à plus de discussions sur des sujets délicats. Malgré le bon travail de la plupart des facilitateurs, peu de paragraphes ont été approuvés avant la fin de la «PrepCom». Il faut ici souligner une victoire des jeunes sur le thème de l éducation. En effet, grâce au soutien de la délégation suisse et au travail d un grand nombre de jeunes, un nouveau paragraphe sur l éducation non- formelle a été introduit dans le texte (voir annexe 3). Ce paragraphe figure aujourd hui dans le document final de Rio+20, dans le chapitre V «Framework for action and follow- up» : 231. We encourage Member States to promote Sustainable Development awareness among youth, inter alia, by promoting programmes for non- formal education in accordance with the goals of the United Nations Decade of Education for Sustainable Development. 6

7 Sustainable Development Dialogue Days, du 16 au 19 juin, Rio A l issue de la PrepCom une grande partie du texte de négociations restait encore sans entente. La suite de l organisation a été remise au gouvernement brésilien qui proposa un nouveau texte basé sur celui en cours de négociation. Le pays hôte voulant aboutir sur un résultat à tout prix, allégea la nature des engagements et procéda à de nombreuses discussions bilatérales afin de trouver des compromis. Ainsi, tard dans la soirée du 18 juin, le texte a été approuvé. Beaucoup de pays, surtout les pays du Nord, disent «pouvoir vivre» avec ce texte mais auraient espérés des engagements plus concrets. Le 19 juin, le MGCY s est réuni pour discuter de sa position quant au texte approuvé la veille. Plus de 4 heures de réunion durant laquelle de vives discussions sur la simple question de savoir si les jeunes sont satisfaits ou non du texte. Ceci témoigne de la difficulté de parler d une même voix alors que le groupe compte des jeunes des quatre coins de la planète avec des intérêts souvent semblables mais différents. Aussi, le fait que le développement durable englobe toutes les problématiques sociales existantes, certains ont été satisfaits de la manière dont leurs intérêts sont reflétés dans le texte alors d autres n ont pas eu la même chance concernant leurs point focaux. La Conférence du Juin La Conférence débuta alors que le document final, qui a été ensuite signé le 22 juin, était déjà connu par tous. Durant la cérémonie d ouverture de la Conférence, les neufs Major Groups ont été invités à prendre la parole. Tous ont dit être déçus par le résultat de cette Conférence et ont appelés les chefs de délégations de profiter des deux jours de Conférence pour améliorer le texte. Les statements de tous les Etats se sont succédés «à la manière» monocorde et protocolaire de l ONU. La Conférence s est terminée, sans grand enthousiasme de la part de la société civile, entre autres, des jeunes (voir annexe 4). 7

8 4. Conclusions Il est difficile de faire des conclusions d un colosse tel que Rio+20. Je vais néanmoins partager quelques réflexions et impressions. Rio+20 a été considéré comme un échec, en particulier dans les médias. Il est vrai que la substance du texte est restée plutôt surfacique avec peu d engagements concrets. Une des choses frappante a été l évolution des forces de pouvoir. Le G77, peu présent durant tout le début du processus, a su finalement imposer sa position aux européens et nord- américains. Un des aspects positifs, qui n apparaît pas dans le texte, mais qui n est pas moins important a été le dialogue entre tous les gens présents pour une même cause, la recherche d un développement plus durable que celui que nous connaissons. En parallèle à la Conférence, de nombreux débats très intéressants ont été menés au Sommet des Peuples auquel je n ai pu passer qu une matinée Mais quelle matinée! De plus, des actions de la part de la société civile ont été menées dans le centre de Conférence. Les revendications n ont pas été prises en compte par les grands décideurs, mais à nouveau, je pense que ce genre d actions auront des conséquences un jour car elles mènent indirectement à sensibiliser les gens. Finalement, d un point de vue personnel, cette expérience a été très enrichissante. J ai pu approfondir mes connaissances sur certains aspects théoriques du développement durable, j ai pu de manière active acquérir une meilleure compréhension des processus internationaux et en particulier ceux onusiens. Cette expérience m a aussi permise d élargir mes perspectives sur le monde grâce à la rencontre de diverses personnes. Remerciements D un point de vue de la jeunesse, il y a beaucoup d aspects clés que les jeunes avaient identifiés et sur lesquels ils ont beaucoup travaillés qui n apparaissent pas comme par exemple le «High commissoner for future generations». La photo illustre une action menée par les jeunes dans les couloirs devant la salle de négociations. Je tiens à remercier tous les membres de la délégation pour la bonne collaboration, particulièrement Franz Perrez, Daniel Ziegerer et Anik Kohli pour la coordination. Ainsi que le soutien logistique de l Ambassade suisse au Brésil et du Consulat suisse à Rio. Par ailleurs, je remercie Fanny Charmey et Laetitia Kirianoff qui ont su m aiguiller pendant tout le processus. 8

9 Annexe 1- Mon intervention au nom du Major Group Children and Youth Table ronde de la réunion préparatoire régionale du Conseil économique pour l Europe le 1er décembre 2011, Genève Thank you Ms. Chair, I'll respond to the first question, but connect it as well to the second question. The Major Group of Children and Youth call for the development of a green economy roadmap, but one that responds to the needs of young people, particularly to both save our planet AND create jobs. Because how we define green economy as already said, is not innocent. As Peter Poschen of the International Labour Organisation underlined before, many green economy proposals simply require the substitution of traditional production processes with more resource- efficient ones. As such, they don t necessarely contribute to job- creation, or youth- job creation, and in some cases might even contribute to job loss as economic agents figure out how to produce goods with fewer inputs. Furthermore, a significant area that is being ignored is the quality of jobs. So that should be a key dimension of such a roadmap Secondly, As there is no definition, boundaries are not always present and we have to ensure that the Green Economy remains in the context of Sustainable Development and Poverty Eradication, which also need to be duly reflected in the frame to be adopted. Then such a roadmap should incorporate the development of financial policies that will reduce harmful fossil fuels subsidies and that facilitate the transfers of green technology. A green economy roadmap should not only look at production and thus will not be completed if we don't adopt the 10 Year Framework of Programmes on Sustainable Consumption and Production by 2013, and ensure its integration into policies and law by And finally, the instrument should also look at the transformative competences and skills needed for the transition. Hence a strong Education for Sustainable Development dimension that includes the whole educational community, including the non- formal educational community such as youth organisations. Education can be a tool, but can also help to define what differentiates a green economy from a brown economy, as education changes mindsets. 9

10 Annexe 2- Jeunes délégués sur la scène internationale des questions environnementales Durant mon expérience en tant de Youth- Rep, j ai pu me rendre compte des différentes manières d intégrer les jeunes dans les processus onusiens sur les questions de développement durable. Il faut tout d abord souligner que les jeunes sont très actifs dans les conférences annuelles liées au développement durable - Commission on sustainable development (CSD) - et au changement climatique - Conference on Parties (COP). La plupart des jeunes suivent ces processus affiliés à une ONG, alors que d autres sont intégrés dans les délégations officielles de leurs pays respectifs. Chaque pays possède son programme propre avec des modalités bien précises. L Allemagne, l Autriche, et les Pays- bas ont un système très semblable. Ils ont deux délégués spécialement choisis pour les questions de développement durable uniquement. Un délégué est nommé pour une durée de deux ans, alors que la sélection se fait de manière cadencée. Ainsi, il y a une logique de «senior- junior», assurant une bonne transmission des informations de contacts utile permettant une base de travail solide. En Suisse, le programme Youth- Rep est très bien encadré par le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et le département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il y a aussi une logique de coaching entre les différentes «volées» de Youth Rep. Par contre, c est la première année qu un des trois Youth- Reps participe à une Conférence internationale sur le développement durable. La Suisse, étant un exemple en matière de développement durable, devrait s assurer que les jeunes puissent s engager dans les politiques en faveur de l environnement et du développement durable. Ainsi, je propose que le Programme Youth Rep continue en s assurant que chaque année, un des trois jeunes sélectionné s occupe exclusivement des questions environnementales sur la scène internationale en participant aux CSD et COP annuelles. De plus, comme ces Conférences sont suivies par un grand nombre d autres jeunes, elles permettent un travail intéressant aussi sur les questions concernant la jeunesse en général. 10

11 Annexe 3- Article : Outreach A multi- stakeholder magazine on climate change and sustainable developpement 17 juin 2012 (http://www.stakeholderforum.org/sf/outreach/index.php/rio/110) 11

12 Annexe 4- Rio+20 MGCY Closing statement (22 June 2012) I want you to imagine a generation that has been damned, imagine children deprived of a world without war, imagine a community where human beings are slaves to fellow beings and where disease and hunger are the order of the day. That is the future we warned you of in 92 and that future, is today. If these sheets of paper are our common future, then you have sold our fate and subsidised our common destruction. Where was our voice, the voice of our children and grandchildren in this? How can you listen to them in the future if you did not show the will to create the space now. We have one planet. Our being, our thinking, and our action should not be constrained by national boundaries but by planetary ones. You failed to liberate yourself from national and corporate self- interest and recognise our need to respect a greater more transcendental set of boundaries. We came here to celebrate our generation. We have danced, and dreamed, and cried on the streets of Rio and found something to believe in. You have chosen not to celebrate with us. (Calmly- change of pace) You were supposed to show leadership. It was not just your job merely to seek consensus. It was your job to commit, show ambition and to lead. You have failed. You have worked hard to close a deal. So, if any of you think this document is the ambitious, action- oriented outcome you said you wanted please stand up. If you are unable to stand up, then you must be unwilling to move forward. So we will move forward for you. We know this: We need intergenerational cooperation. We need innovation and creativity. We need to embrace the values of sustainability, equity, justice and respect for human rights. We need to recognise that material resources are finite, but human potential is not. So get out of our way and.. We will create strong global institutions We will create new paradigms of wealth and prosperity We will act as the voice for future generations, one( that you so wilfully ignored. We will stand united beyond borders and bridge the national interests that divide us We will implement what you have not. We are moving forward decisively with action. We are not deterred. 12

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne Online Applications Tutorial 1/4 Pour postuler aux Appels d Offres de l ENP, vous devez aller sur la plateforme : calls.parisneuroscience.fr.

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Cl) Cl) I-. >CD CD _.CD. o-q OCD - C, -CD 0C1) CDO CDCD. ( Co. 0c;1. Cl) r%) (31. Cl) C-)

Cl) Cl) I-. >CD CD _.CD. o-q OCD - C, -CD 0C1) CDO CDCD. ( Co. 0c;1. Cl) r%) (31. Cl) C-) l) - ) (P - r%) (31 ) c;1 ( o o 3 oi ), l) ) > I-. -, O a -, - 1) O 3 o o-q G) _. - o P., -) ) 1 ci I l) l) L) Mr. hair, Assebled, Ministers, distinguished delegates: 2 easures - ethods - believes that

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés Me Mandessi Bell Evelyne Avocat - Consultante www.ohadalegis.com 2013. Tous droits réservés Version française du Kit, à partir de la p. 3. Sommaire p. 6. Version anglaise du Kit, à partir de la p. 110.

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00. Guide pour la déclaration d impôt

Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00. Guide pour la déclaration d impôt Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00 Guide pour la déclaration d impôt Disclaimer Le présent document ne se substitue, en aucun cas, aux notices que l'on trouve sur le site des impôts

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 3 4. MISES

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut SECOND SESSION THIRD LEGISLATIVE ASSEMBLY OF NUNAVUT DEUXIÈME SESSION TROISIÈME ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU NUNAVUT GOVERNMENT BILL PROJET DE LOI DU GOUVERNEMENT BILL 52 PROJET DE LOI N o 52 SUPPLEMENTARY

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption»

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» L inventaire ci-après, présente des bonnes pratiques des entreprises du CAC40 ainsi que des bonnes pratiques étrangères et, est organisé dans l ordre

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

Comment installer PicturesToExe?

Comment installer PicturesToExe? Comment installer PicturesToExe? Téléchargement Le logiciel PicturesToExe est disponible sur le site www.wnsoft.com Dans le paragraphe PicturesToExe, cliquez sur le bouton Une fenêtre s ouvre et propose

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada Vieillir et ne pas retourner dans le placard Jane Barrat Australie Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 Pourquoi sommes- nous ici? Étudiantes au doctorat, bourse

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF ==> Download: CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF - Are you searching for Cette Fois Cest Different Books? Now, you will be happy that at this time

Plus en détail

Working Group on Implementation of UNGCP Meeting

Working Group on Implementation of UNGCP Meeting United Nations Guidelines on Consumer Protection Working Group on Implementation of UNGCP Meeting 24 March 2014 10 a.m. and 3.00 p.m. (Geneva time) SUMMARY OF THE MEETING Participants: - Chair: Permanent

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

CECOP NEWS. CECOP is working at a better communication toward members, which is one of the priorities of the 2006 working plan.

CECOP NEWS. CECOP is working at a better communication toward members, which is one of the priorities of the 2006 working plan. 1 de 5 CECOP NEWS Nr 2006/00 - Tuesday 2 May 2006 Version française cliquer ici Edito New CECOP Website CECOP General Assembly Commission communication on social services of general interest SME Day Lobby

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail