Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique (28 Février 380) Circonstances, commentaire, réception

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique (28 Février 380) Circonstances, commentaire, réception"

Transcription

1 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique (28 Février 380) Circonstances, commentaire, réception Doctorant Dragoş BOICU* Résumé L`édit de Théodose le Grand, au 28 Février 380 est souvent négligée et faiblement étudiée, bien qu il a été et est considéré comme un document essentiel pour la compréhension de la conduite des relations entre l`église et l`état, mais surtout à la façon dont les rois étaient exercer une influence de plus en plus grande dans la vie ecclésiale pour la construction d`un empire chrétien. Sans prétendre à tirer pleinement profit, l étude essaye de restaurer le contexte de la publication du rescrit ainsi et la façon dont il a été perçue par les contemporains. Mots-clés: Théodose le Grand, l`édit, la relation Église-État, l Empire Romain. La fin du quatrième siècle se fait remarquée par une effervescence qui anime la vie ecclésiastique et qui laisse fort sa marque sur les solides relations d`entre Église et État. Si la façon comment a été entendue cette collaboration des représentants de l Eglise constitue un sujet de prédilection de l historiographie ecclésiastique dans Roumanie, la façon dans laquelle il est intervenu le séculaire facteur dans la réglementation de l`activité de l Eglise est souvent négligé. Le contexte de l`émission Le succès relatif enregistré dans les luttes contre les Goths assure pour l empereur Théodose une popularité inespéré et une accroître de son autorité. D autre part, la nécessité de renforcement de l Empire imposait la réaction du pouvoir séculier à tous les problèmes auxquels se confrontait l État, y compris ceux reli- * Dragoş Boicu, doctorant à la Faculté de Théologie Orthodoxe Andrei Şaguna de l Université Lucian Blaga Sibiu. RT, 94 (2012), nr. 2, p

2 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception gieuses 1. A partir du Constantin le Grand ( ), le monarque chrétien a réservé pour lui le droit de gérer les aspects de la vie de l Eglise. Ainsi, plus de 50 ans, les rois comprennent cette autorité doit être comme ἐπίσκοπος τῶν ἐκτός [évêque des choses extérieur] 2 ou episcopus episcoporum [l évêque des évêques] ou iudex iudicum a deo datorum [juge des juges sur les choses (Dieu-)donné] 3, ce qui aurait conduit à l élaboration de concept de «Kaiserliche Synodalgewalt» 4. Dans cette intervalle du temps, la situation religieuse dans l`est était fortement stimulée par le conflit dogmatique, relancé par la politique de relâchement 5 des mesures prises contre «les turbulents» les évêques de nicéennes, qui maintenant jubilaient et n`hésitaient pas à montrer que la terrible mort de Valens avait été une punition à mesure de l hérésie qu`ils le soutenaient 6. Nous ne devons pas oublier que la Nouvelle-Rome était devenue dans les dernières décennies le représentant pare l excellence pas seulement pour christianisme du structure semi arienne et eunomienne, mais et d une théologie politique particulier. En vertu de la subordination, les théoriciens semi ariennes, à partir d Eusèbe de Césarée, ils semblent à proposer un système politique qui se reflète l erreur dogmatique, concevaient une chaîne de délégations successives: Dieu-le Père Christ-le Fils, Ce ressemblant après l`ouvrage du Fils (homoiousios) qui représente à son tour un modèle digne à suivre pour ses sujets 7. Cette Articles 1 R.M. Errington, Roman imperial policy from Julian to Theodosius, The University of North Carolina Press, Chapel Hill, 2006, p Eusebius de Cezareea, Vita Constantini, IV, 24, dans Părinţi şi Scriitori Bisericeşti (PSB), vol. 14, trad. de Radu Alexandrescu, introduction de Emilian Popescu, Ed. IBMBOR, Bucureşti, 1991, p Vd. laus Klaus M. Girardet, aiser «Kaiser onstantius Konstantius II. als Episcopus Episcopus Episcoporum Episcoporum und das Herrscherbild des kaiserlichen Widerstandes» dans Historia, nr. 1/1977, p ; Hans Hubert Anton «Kaiserliches Selbstverst ndnis verständnis in der Religionsgesetzgebung der Spätanitke Sp tanitke und päpstliche p pstliche Herrschaftsinterpretation im 5. Jahrhundert» dans Zieschrift für Kirchengeschichte, 1977, p Le concept du «kaiserliche Synodalgewalt» (l autorité impériale du conseil) a son origine à «Reichskirche» dans l historiographie allemande, que transpose dans le du quatrième siècle les réalités connu à la fin du XIXe siècle, en essayant de reconstruire une relation Eglise-Etat, après modèle de rapport au cours de la Deuxième Reich. 5 Socrates, Sozomen et Theodoret rappelent d un édit de Gratien, après la mort de Valens, qui a accordé la liberté religieuse, mais il semble que Valens a donné une disposition très similaire à au moins un an avant (377) cf. Socrates, Historia Ecclesiatica (HE), IV, 35, PG 67, col. 556 et Fer Ieronim, Chron. ad. ann. 378, dans Eusebii Chronicorum Lib. II, PL 27, col Théodoret de Cyr, Historia Ecclesiatica HE; V, 1, 1, PG 82, col. 1197, trad. rom.: Istoria Bisericească (HE), trad. de Pr. Prof. Vasile Sibiescu, dans PSB 44, Ed. IBMBOR, Bucureşti, 1995, p Eusebiu de Cezareea, De laudibus, 3, 7, dans vol. cit., p Vd. l argumentation de Erik Peterson dans son étude «Der Monotheismus als politisches Problem» dans Erik Peterson, Ausgewählte Schriften. Band 1: Theologische Traktate, Echter Verlag, Würzburg, 1994, p. 50 sq. 209

3 Dragoş Boicu conception conférait de jure de l`empereur les pouvoirs augmentés dans la vie de l`église, ce qui avait placé sur positions opposées la capital et les autres provinces de l Empire. Le conflit théologique et idéologique était approfondi par la lutte en vain pour la possession de l autorité dans l Est, lieu déjà contesté entre l Alexandrin et Antioche, et un troisième concurrent était déjà trop. Par conséquent deux sièges apostoliques essayeront d exercer une influence le plus forte sur la capitale pour le transformer dans un simple satellite d un ou d autre d`entre les deux métropoles chrétiennes et de son orientation théologique. Bien que le Constantinople ait le statut de résidence impériale et capitale de la partie orientale de l Empire, la métropole en pleine ascension avait été transitée à moins que des rois dans les dernières 50 années. Malgré cela, l`importance politique émergent de la chaise épiscopale de la nouvelle Rome était indéniable, et dans même temps incompatible avec le statut de l évêché subordonnée au palais métropolitain d`herakleia 8. Mais la constitution d un nouvelle centre de référence pour la chrétienté de l`orient nouvelle contrevenait aux intérêts des sièges apostoliques d Alexandrie, d Antioche et surtout de Rome (Jérusalem était presque dépourvue de toute autorité concrété, la situation étant redressée à peine au Chalcédoine depuis 451).Ce fait était d`autant plus gênant que les dissension dogmatiques qui dominaient le discours théologique elles avaient implications directes et répercussions concrètes dans la vie politiques de l Empire. Pour toutes ces raisons, la situation religieux incertain et également délicate arrive d être une autre raison, prés de ce politique et militaire pour ce qui Théodose ajourne son arrivée dans la capitale après la nomination d`auguste et préfère la mise en place d`un centre d opérations à Thessalonique en Illyrie 9, transférée temporairement dans la juridiction de l`orient. En d autres termes, la rétention de s installer dans la capitale doit être considérée comme un acte de prudence de celui qui élevé dans un environnement de paix relative ecclésiale, il était prédisposé à sous-estimer de la crise religieuse dans l`orient. Nous n`avons pas pourquoi croire que ce roi aurait eu plus impliqué ou plus en connaissance de cause en matière des problèmes doctrinale qu`ils auraient été ses prédécesseurs, et juste pour ça on peut remettre en question si, avant de sa venue à Thessalonique, Théodose serait considéré consciemment plutôt un «nicéenne» qu un «chrétien» 10. Les historiens Socrate et Sozomène soulignent l`organisation Peter Schreiner, Konstantinopel. Geschichte und Archäologie, C.-H. Beck Verlag, München, 2007, p R.M. Errington, op. cit., p Ibidem, p. 15.

4 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception nicéenne du Théodose, reçue de ses parents fortement attaché d`enseignement homoousiene 11. La même chose serait le suggérer le dialogue entre le roi malade et l évêque Acholius 12 de Thessalonique lequel Socrate le décrire: l évêque est appelé mener à bien l`instruction du néophyte et d officier le Baptême: «d abord lui demandait quelle doctrine embrasse» 13, mais seulement la confirmation la confession transmise à partir du début par les apôtres et réaffirmé par le Synode de Nicée 14, qui le fait l`évêque, il convainc à Théodose de recevoir le Baptême Sacrement de ses mains. Pourtant, un épisode rapporté par Sozomène semble indiquer le contraire. Plusieurs mois plus tard, sous la forte impression créée par Eunomiu à Constantinople, dont la réputation atteinte et au Palais Impérial, Théodose est prêt à se rencontrer avec le célèbre hérétique 15. Dans cette situation, l impératrice Flacilla, fort partisan de la doctrine de Nicée, ayant peur que son mari soit trompé par le discours et l éloquence d`eunomiu et qu`il tombe de la vraie foi religieuse, elle empêche la rencontre les deux 16. Cette chose ne montre pas que le manque de entraînement théologique, mais surtout la labilité et l instabilité dans l enseignement théologique qu`il l`avait assumé et l`avait imposé à toute la population de la capitale. D autre part, il se fait remarqué le rôle joué par Flacilla, la première épouse de Théodose, dans l imposition de la formule atanasiene. Thomas Hodgkin affirme que Théodose semble ne se pas rallier quelque des factions chrétiennes jusqu à la maladie, quoiqu`il soit de petit éduqué dans l esprit de l enseignement de Nicée, mais à peine sur le lit à la souffrance, croyant qu il ira mourir, il reçoit le baptême dans les mains de Acholius 17. Nous pouvons conclure que, bien que né dans une famille avec profonds convictions homousienes 18, à peine après de long séjour à Thessalonique, en compagnie des évêques de Nicée, êtes dans l obéissance au pape Damase, mais et Articles 11 Socrates, HE, V, 6, col. 572: «ἄνωθεν μὲν ἐκ προγόνων χριστιανὸς ὑπάρχων, και τῇ τοῦ ὁμοουσίου πίστει προσκείμενος ; Sozomen, Historia Ecclesiastica (HE), VII, 5, PG 67, col. 1424: ἐκ προγόνων γὰρ χριστιανίζων κατὰ τὸ δόγμα τῆς ἐν Νικαίᾳ συνόδου». 12 Son nom est présent par Socrate, Sozomène et diverses autres sources, sous la forme d Ascholius, mais pour donner une consistance relative du texte, nous utilisons uniquement la version stockée dans le texte latin. 13 Socrates, HE, V, 6, col Ibidem. 15 Sozomen, HE, VII, 6, col. 1428: «φήμη δὲ τούτων καὶ εἰς βασιλέα ἦλθε, καὶ συγγενέσθαι αὐτῶ ἕτοιμος ἦν». 16 Ibidem: «Αλλ ἡ βασιλὶς Πλακίλλα ἐπέσχε, σπουδῇ άντιβολοῦσα. Πιστοτάτη γὰρ οῦσα φύλαξ τοῦ δόγματος, τῆς ἐν Νικαίᾳ συνόδου, ἕδειδε μὴ, ὡς εἰκὸς, ἐν διαλέξει παραπεισθεὶς ὁ ἀνὴρ, μεταβάλοι εἰς τὴν αὐτοῦ δόξαν». 17 Thomas Hodgkin, The dinasty of Theodosius or, Eighty years struggle with the Barbarians, editor Henry Frowde, Oxford University Press, London, 1889, p Vd. supra n

5 Dragoş Boicu la cour impériale, qui était la plupart du temps de l Ouest (en particulier hispanique 19 ), Théodose enfin embrasse définitivement le christianisme du cette nuance, mais sans être en dépit tout constant. Le catalyseur pour sa décision ne peut être que l`affrontement avec la situation doctrinale de conflit de l Eglise d Orient. Nous supposons que, sous le conseil de l évêque Acholius, fidèle adepte de la formule homousios, Théodose nourrit la renaissance de l` Empire ayant comme principale élément une Eglise unifiée doctrinaire, ce qui serait en mesure d`offrir un fort soutien moral aux décisions impériales. Naturellement, cette chose serait réalisé après le modèle inauguré par Constance et qui est déjà devenu traditionnel: était nécessaire que tous les sujets partagent la convaincre dogmatique de l`empereur 20. En ce qui regarde la politique religieuse de Théodose notre attention est particulièrement attirée sur la manière énergique et dure que le roi a traité le problème de la tolérance religieuse, une manière qui se prouve toute plus autoritaire en même temps le passage des années. On pourrait dire même que, pour la première fois dans l histoire de l Empire chrétien, il avait fait une tentative systématique pour coordonner et utiliser toutes les possibilités offertes par l`autorité de l`administration séculaire, pour les aider au sein d Eglise à ceux qui adhéraient à la position doctrinaire favorisée par le roi. Cette chose résulte dans l analyse des priorités du Théodose: il était très préoccupé par ce que ses représentants sur le territoire aient donne des directives juridiques claire, pour être sur à moins qu`il les aidait, ils acquièrent le contrôle total des églises dans les métropoles et les villes de l Empire 21. R.M. Errington affirme même que, dehors de ces mesures religieuses, on se trouvait un but strictement politique, mais qu`il était impossible de réaliser sans éviter la désastreuse compétitivité ecclésiastique qui caractérisait les dernières décennies 22. Vers à la fine d`année 379, les romains enregistrent une série de victoires contre les goths et, étant donné que le Thessalonique fallait être retourné ensemble à Illyrie du juridiction de Gratien immédiatement après la fin de la crise militaire, Théodose devait réfléchir à l`inévitable déplacement de toute la cour impériale de Constantinople, événement pour qui les résidents de cette ville fallait préparé par une série de mesures destinés mettre en évidence l intérêt exprès du nouvelles 19 Cf. André Piganiol, L Empire Chrétien ( ), deuxième édition, Presses Universitaires de France, Paris, 1972, p Ce point de vue est contesté de Gonzalo Bravo, Théodosio. Ultimo emperador de Roma, primer emprador catolico, Ed. La Esfera de los Libros, Madrid, 2010, p R.M. Errington, op. cit., p Ibidem, p Ibidem.

6 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception Auguste pour les affaires de Nouvelle Rome 23. En attendant le moment favorable pour le traitement des problèmes de l`église, Auguste d Orient commence la législation avec un décret (17 Juin 379), par qu`ils se précisent les devoirs du grande prêtre païen (alytarhes), qui présidait les Jeux Olympiques dans Antioche 24. J`ai mentionné avant que la politique religieuse de l Empire connaissait un relâchement relatif après l édit publié par Gratien en automne de l`année 378, qu`il semble, qu`il soit précédée par un acte similaire de Valens lui-même: des évêques de Nicée ont été permis le retour dans l exil donnant presque toutes les confessions chrétiennes la possibilité d`exercice de la religion (à l exception eunomiens, photinienilor et maniheilor 25 ). Cette situation ne durera pas longtemps comme à le 3 Août 379 Gratien publiera par son nom et d`autres augustes un nouveau décret destiné à réglementer la vie religieuse de l Empire: révoque l édit précédent, annuler le droit de possession aux lieux de culte et interdire les manifestations cultes par des groupes hérétiques 26, notamment par les donatistes dans le nord d Afrique 27. Bien que nous n`ayons pas affaire à un rescrit avec l application à grande échelle, la loi donnée par Gratien indique son soutènement de celui pour nicéennes, mais Théodose cherchera à faire un geste similaire, à plus grande échelle 28, assurée par la publication de l édit de Thessalonique en 28 Février Articles 23 Idem, «Church and State in the First Years of Theodosius I», în Chiron nr. 27 (1997), p Cοdex Theodosianus (CTh.), X, 1.12 (http://ancientrome.ru/ius/library/codex/theod). 25 Socrates, HE, V, 2, col CTh., XVI, 5.5: «Imppp. Gratianus, Valentinianus et Theodosius aaa. ad Hesperium praefectum praetorio. Omnes vetitae legibus et divinis et imperialibus haereses perpetuo conquiescant. Quisquis opinionem plectibili ausu dei profanus inminuit, sibi tantummodo nocitura sentiat, aliis obfutura non pandat. Quisquis redempta venerabili lavacro corpora reparata morte tabificat, id auferendo quod geminat, sibi solus talia noverit, alios nefaria institutione non perdat. Omnesque perversae istius superstitionis magistri pariter et ministri, seu illi sacerdotali adsumptione episcoporum nomen infamant seu, quod proximum est, presbyterorum vocabulo religionem mentiuntur, seu etiam se diaconos, cum nec christiani quidem habeantur, appellant, hi conciliabulis damnatae dudum opinionis abstineant. Denique antiquato rescripto, quod apud Sirmium nuper emersit, ea tantum super catholica observatione permaneant, quae perennis recordationis pater noster et nos ipsi victura in aeternum aeque numerosa iussione mandavimus. Dat. III non. aug. Mediolano, acc. XIII kal. sept. Auxonio et Olybrio conss.». 27 P. Maraval, Théodose le Grand ( ). Le pouvoir et la fois, Fayard, Paris, 2009, p Harmut Leppin, Theodosius der Große. Auf dem Weg zum Christlichen Imperium, Primus Verlag, Darmstadt, 2003, p CTh., XVI, Version roumaine: Prof. Ioan Rămureanu, «Sinodul al II-lea ecumenic de la Constantinopol (381): Învăţătura despre Sfântul Duh şi Biserică. Simbolul Constantinopolitan», dans ST, nr. 5-6, 1969, p. 343; Pr. Vasile Muntean, «Edictele religioase ale lui Théodosie cel Mare», dans MB, nr. 4-6, 1974, p ; Casiodor, Istoria Bisericească, trad. de Liana şi Anca Manolache, introduction et notes de Pr. Prof. Dr. Ştefan Alexe, dans PSB, vol. 75, Bucureşti, 1988, livre IXe, cap. 213

7 Dragoş Boicu Imppp. Gratianus, Valentinianus et Theodosius aaa. edictum ad populum urbis Constantinopolitanae. Cunctos populos, quos clementiae nostrae regit temperamentum, in tali volumus religione versari, quam divinum petrum apostolum tradidisse Romanis religio usque ad nunc ab ipso insinuata declarat quamque pontificem Damasum sequi claret et Petrum Alexandriae episcopum virum apostolicae sanctitatis, hoc est, ut secundum apostolicam disciplinam evangelicamque doctrinam patris et filii et spiritus sancti unam deitatem sub parili maiestate et sub pia trinitate credamus. Hanc legem sequentes christianorum catholicorum nomen iubemus amplecti, reliquos vero dementes vesanosque iudicantes haeretici dogmatis infamiam sustinere nec conciliabula eorum ecclesiarum nomen accipere, divina primum vindicta, post etiam motus nostri, quem ex caelesti arbitrio sumpserimus, ultione plectendos. Dat. III kal. mar. Thessalonicae Gratiano a. V et Theodosio a. I conss. Les empereurs Gratien, Valentinien et Théodose Augustes. Édit au peuple de Constantinople. Nous voulons que tous les peuples régis par le gouvernement de Notre Clémence quent la religion transmise aux Romains par le divin apôtre Pierre, telle que se manifeste jusqu à maintenant la religion qu il a enseignée. Il est clair que c est celle que suivre le pontife Damase et Pierre, évêque d Alexandrie, même d une sainteté apostolique, à savoir que nous devons croire selon l enseignement des apôtres et la doctrine de l Evangile, en une divinité unique, Père, Fils et Saint-Esprit, dans une égale majesté et une sainte Trinité. Nous ordonons que ceux qui suivent cette loi soient rassemblés sous le nom de chrétiens catholiques; quant aux autres, insensés et fou nous jugeons qu ils doivent supporter l imfamie attaché au dogme hérétique, que leurs assemblées ne reçoivent pas le nom d Églises, que, frappés tout d abord par la vengeance divine, ils le soient ensuite par le chatiment de notre jugement inspirée par la volonté céleste. Donné le 3 des calendes de mars, à Thessalonique, sous le consulat des Augustes Gratien pour la 5 e fois et Théodose pour la 1 re fois (28 février 380) La date d émission et la relation avec le baptême Avant d examiner le texte du décret est nécessaire de nous arrêtons sur deux questions liées à la date de publication de ce document: jour exact, lorsque est publié l`édit, respectivement si oui ou non nous avons à faire à un document soumis au baptême de Théodose. VII, p. 344; Adrian Gabor, Biserică şi Stat în timpul lui Théodosie cel mare ( ), Ed. Bizantină, Bucureşti, 2003, p. 100; Pr. Prof. Nicolae Chifăr, Istoria Creştinismului, vol. I, Ed. Universităţii «Lucian Blaga», Sibiu, 2007, p

8 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception Dans ce qui concerne la question de la date exacte, nous remarquons que nombreux historiens, y compris de grands noms comme Charles Pietri 30, datent l`édit pour 27 Février 380, ce qui équivaut à «dat. III kal. Mar», qu`il serait essentiel correcte conformément à la formule de l indice - 2 = nombre de jours restants dans le mois précédent (dans ce cas 3-2 = 1/27 Février), mais puisque l an 380 était une année bissextile, le jour restant du mois Février n est pas 28 mais 29. Par conséquent, la journée lorsque l édit a été publié est le 28 Février. Pas aussi si simple se prouve la clarification du second problème. Conventionnellement se fait remarque que le document depuis 28 Février 380 a été émis par Théodose, après son baptême, reçu ensuite d`une grave malaise qui semblait lui être fatale 31. Par les trois histoires ecclésiastiques «synoptique» seulement Socrate et Sozomène donnent uniquement des informations sur la maladie et le baptême de Théodose 32. Socrate, en se concentrant davantage sur le dialogue entre l empereur et l évêque de Thessalonique, il n` insiste beaucoup trop sur la chronologie: «[...] Il est arrivé à Thessalonique [et] en allant envahi de maladie, il a demandé à être daigne du baptême chrétien [...] en se reconstruisant après la maladie, et non après plusieurs jours il s`est rendit à la ville de Constantine, dans le vingt-quatrième jour de la mois novembre...» 33. Sozomene reprend le texte du Socrate et il lui ajoute : «[...] Il était allé à Thessalonique. Là, il est tombé malade, et il a était instruit dans les mystères chrétiens, puis baptisé d`acholius, évêque de celle ville, après qu`il recouvre la santé [...] et parce qu il a considéré être mieux proposer des sujets l`opinion [sa] relativement aux celles divines, pour ne semble pas qu`il a contraint les foules [ou que] l observation des devoirs religieux ont été imposées contre leur volonté et Articles 30 Charles Pietri, Damase et Théodose. Communion orthodoxe et géographie politique, dans Epektasis, Paris, 1972, p , idem, «Die kaiserliche Gesetzgebung: das Christentum als Staatreligion», dans Die Geschichte des Christentums. Religion, Politik, Kultur, vol. 2, édit. Charles et Luce Pietri, Ed. Herder, Freiburg, 2005, p Ce point de vue se trouve aussi par Hartwin Brandt, Das Ende der Antike. Geschichte des spätromischen Reiches, IVe édition, C.H. Beck Verlag, München, 2010, p. 61; István Pásztori-Kupáan, «The formation and ecumenical importance of the so-called Nicaeno-Constantinopolitanum», în RES, nr. 1/2011, p Albert Güldenpenning, J. Ifland, Der Kaiser Theodosius der Große. Ein Beitrag zur Römischen Kaisergeschichte, édit. Max Niemeyer, Halle, 1878, p ; Thomas Hodgkin, op. cit., p ; Hartwin Brandt, op. cit., p.61; István Pásztori-Kupáan, art. cit., p Bien que connaissant les deux histoires de Socrate et de Sozomène, Théodoret de Cyr choisir de ne raconter rien sur le baptême ou édit. 33 Socrates, HE, V, 6, col : «[...] τὴν Θεσσαλονίκεν καταλαμβάνει, ἐκεῖ τε ἀῤῥωστίᾳ περιπεσὼν, ἀξιωθῆναι τοῦ χριστιανικοῦ βαπτίσματος [...] Ἀναῤῥωσθεὶς οὗν ἐκ τῆσ νόσου, μετ οὐ πολλὰς τὰς ἡμέρας ἐπὶ τὴν Κωνσταντίνου πόλιν ἔρχεται, περὶ τἠν τετάρτην καὶ εἰκάδα τοῦ Νοεμβρίου μηνὸς». 215

9 Dragoş Boicu ils ont promulgué une loi à Thessalonique pour le peuple de Constantinople parce qu`il s est rendu compte que de la cette château-fort laquelle le tout était soumis, la loi entrera indubitables en peau de temps et dans autres villes» 34. Ainsi cette chronologie conventionnelle semble être suggérée par le texte de Sozomène, qui, à première vue, affirme que l édit est émis après le baptême, mais peu de temps après sa publication à Constantinople, Théodose vient lui-même dans la capitale 35. Nous saisissons d abord que les textes attestent la pratique du baptême sur le lit de mort, très courante même et dans à la fin du IVe siècle. L`ajournement du baptême jusqu à le dernier moment, devient tout à coup avec Constantin 36 une véritable habitude au même rang que les rois. Constance reçoit aussi le baptême sur son lit de mort, au début du mois novembre 361 dans les mains de l évêque semi-arien Euzoius d`antioche 37, mais Valentinien meurt comme un simple catéchumène 38. Et comme son père 39, Théodose lui-même ajourne le bain de la deuxième naissance jusqu il croit qu`il soit en train de mourir. Nous aurions pu supposer que la souffrance du roi était au-delà de toute que grave si`il a décidé de prendre cette décision. Cette maladie était sans doute incompatible avec le gouvernement d Empire et partir de cette prémisse, il a essayé à déterminer plus précis la période dans laquelle le roi était malade. Wilhelm Ensslin, à la suite d`otto and du Seek, ainsi il montre deux intervalles: soit entre 19 Août 379 et 6 Janvier , soit entre 20 Septembre et 16 Novembre 380, au cours de lesquelles nous n avons aucune nouvelle au sujet de Théodose ou autre document émis par lui. Egalement Zosime 41 et Jordanès 42 fournissent des indices que Théodose était en plein activité depuis la fin de l hiver, d autant plus en prin- 34 Sozomen, HE, VII, 4, col. 1424: «[ ]ἧκεν εἰς Θεσσαλονίκην. Νόσῳ δέ περιτεσὼν ἐνταῦθα, μυσταγωγοῦντος αύτὸν Ἀσχολίου τοῦ τῇδε ἐπισκόπου, ἐμυήθη, καὶ ῥᾷον ἔσχεν. [...] Λογισάμενος δὲ ἄμεινον εἶναι, προαγορεῦσαι τοῖς ὑπηκόοις ἤν ἔχει περὶ τὸ θεῖον δόξαν ὥστε μὴ βιάζεσθαι δοκεῖν ἀθρόον ἐπιτάττοντα παρὰ γνώμην θρησκεύειν, νόμον ἐκ Θεσσαλονίκης προσεφώνησε τῶ δήμω Κωνσταντινουπόλεως συνεὶδε γὰρ ἐνθένδε, ὡς ἀπό τινος ἀκροπόλεως τῆς πάσης ὑπηκόου, καὶ ταῖς ἄλλαις πόλεσι δήλην ἔσεσθαι ἐν τάχει τὴν γραφήν». 35 Ibidem, VII, 5: «ταῦτα νομοθετήσας, οὐ πολλῶ ὕστερον ἧκεν εἰς Κωνσταντινούπολιν». 36 Constantin le Grand ( d. Hr.) est baptisé sur son lit de mort, par le évêque arien Eusèbe de Nicomidia le 20 mai 337, la veille de sa mort. 37 Cf. Pr. Prof. Vasile Sibiescu, n. 88 la Théodoret de Cyr, HE, II, 32, t.r., p Boniface Ramsei O.P., Ambrose, 2 e édition, Ed. Routledge, New York, 2002, p Thomas Hodgkin, op. cit., p Wilhelm Enßlin, «Die Religionspolitik des Kaisers Theodosius der Große» dans Sitzungsberichte der Bayrischen Akademie der Wissenschaften, Heft 2/1953, p Zosima, HN, IV, 31, 2, édit. Ludovicus Mendelssohn Leipzig, 1887, p Iordanes, Getica, XXVII, dans PL 69, col

10 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception temps et en été de 380,en montrant que la santé du roi n`est encore détériorée au point d`en se considérer être en train de mourir. Le Père Professeur Vasile Munteanu exprime et lui la réserve face aux informations de Sozomène en montrant qu`on ne c`est connait pas la période exacte de l`année quand l Empereur avait été si gravement malade 43. D autre part, si nous tenons compte de ces «non quelques jours» mentionnés par Socrate et le deuxième intervalle marqué par le silence documentaire, nous pouvons fixer la date quand il est devenu malade et la date du baptême de Théodose à un moment donné après le 20 Septembre380. Pierre Maraval limite le temps et place l événement en Octobre Par conséquent, la chronologie proposée par Sozomène ne reflète pas la réalité. Nous observons effectivement que les deux textes parallèles se référent à deux événements distincts qui`il précèdera le départ vers Constantinople. Socrate se réfère spécifiquement au baptême de Théodose, tandis que Sozomène nous parle de l`édit. En le suivant avec soin à Socrate, Sozomène met le baptême de Théodose en étroite collaboration avec la maladie de l`auguste, quand il était à Thessalonique. Toutefois, Sozomène ne semble pas regarder le rescrit comme une conséquence directe du baptême, mais plutôt qu il le reprend en relation étroite avec l arrivée à Constantinople comme une justification de la façon dont il aura agir une fois arrivé dans la capitale 45. La seule manière d harmoniser les deux textes envisage le fragment «étant donné qu il a considéré être mieux de proposer les sujets l`opinion [son] sur les divines, de ne pas apparaître qu`il a forcé les foules [ou que] l observation des devoirs religieux les était imposées contre leur volonté, il a émis une loi à Thessalonique pour le peuple de Constantinople pace qu`il s est rendu compte que de la cette ville à la quelle le toute était soumis, la loi entrera évidement bientôt et dans d autres villes» comme une interpolation dans le texte commenté par Socrate, qui apparaît comme un résultat d un dialogue porté du Théodose avec Acholius. Mais, tissant propres informations avec celles dans le texte de Socrate, Sozomène fausse le développement des événements, puisque nous ne pouvons pas comparer ce «pas longtemps après» avec l intervalle d`entre l`édit daté du 28 Février et l entrée en Constantinople à 24 Novembre. La chronologie que nous pouvons le reconstituer selon cette théorie est la suivante: en pleine campagne anti goth Théodose proclame de l édit de Thessalonique en Février 380, et après il tombe assez gravement malade à l automne de même année (Octobre le plus probablement), il reçoit le Sacrement du Bap- Articles 43 Pr. Vasile Munteanu, «Edictele religioase ale lui Théodosie cel Mare», în MB nr. 4-6/1974, p P. Maraval, op. cit., p R.M. Errington, «Christian Accounts of the Religious Legislation of Theodosius I», dans Klio, nr. 2/1997 (79), p

11 Dragoş Boicu tême dans les mains de l évêque Acholius, parce que, après quelques semaines de convalescence se redresse à Constantinople, où il est arrivé en 24 Novembre 380. Wilhelm Enßlin explore davantage cette hypothèse et il vient à se demander si le dialogue entre Acholius et Théodose relaté par Socrate, la réponse de l évêque nécessite une connaissance du rescrit 46. Etant interrogé par empereur quel genre de confession embrasse (ποίαν πίστιν ἠσπάζετο) Acholius fait une affirmation dans lequel nous observons qu il reprend en grand l`idée centrale de le document théodosien - le caractère apostolique de l enseignement, comme le critère qui valide et légitime la doctrine chrétienne authentique, «l enseignement des aryens n`est pas arrivé aux populations dans Illyrie 47 et aucune d innovation naît de cet [Arie] n`est pas consolidé (encore) ainsi qu`il saisit l`eglise, mais ils sont restés (stables) gardant inébranlable la foi au-dessus qui a été envoyée depuis le début par les apôtres et qu`elle a été confirmée par le Synode de Nicée» 48. Il faut noter cependant, qu`acholius - ou Socrate grâce à Acholius apporte au débat un nouvel élément, nommément la confirmation de cette doctrine apostolique par le Synode de Nicée. Il est difficile d`apprécier si, dans ce «ἐξ ἀρχῆσ ἐκ τῶν ἀποστόλων παραδοθεῖσαν πίστιν» nous avons ou non affaire avec une réelle allusion au rescrit ou uniquement avec une projection dans le passé aux informations évoquées ultérieur. Ainsi, l` établissement du baptême et la convalescence autour de la date de publication de l`édit de Thessalonique est tout simplement faux. Les deux événements sont indépendants, le document avec le contenu religieux discriminatoire a été publié avec une demi-année avant que Théodose soit adopté solennellement et formellement le christianisme du facture nicéenne. Par conséquent, il ne s agit pas d une geste conditionné de la recevoir le baptême comme une obligation morale pour le nouvel baptisé de restaurer aux droits l`eglise à la quelle enseignements l`avouait. Au contraire, l ajout dans le texte du Sozomène montre que nous ne pouvons pas sous-estimer l initiative de Théodose dans l élaboration du document, sans beaucoup trop d influence la parte du clergé macédonien. 218 Interprétation En revenant sur le contenu du décret, nous observons le contraste entre les destinataires spécifiés dans l adresse du document: «vers le peuple de ville 46 Wilhelm Enßlin, art. cit., p Pour comprendre l exagération de Acholius voir les action arien en Illyrie et les efforts pour rétablir la formule de Nicée dans les provinces vd. Pr. Prof. Dr. Nicolae Chifăr, op. cit., p Socrates, HE, V, 6, col : «οὐ παρῆλθεν ἡ Ἀρειανῶν δόξα κατὰ Ἰλλυριῶν ἔθνη οὐδὲ ἴσχυσε συναρπάσαι ἡ παρ ἐκείνου γεγενημένη καινοτομία τὰς τῇδε Ἐκκλησίας, ἀλλὰ φυλάσσοντες ἀσάλευτον τὴν ἄνωθεν μὲν καὶ ἐξ ἀρχῆς ἐκ τῶν ἀποστόλων παραδοθεῖσαν πίστιν, έν δὲ τῇ κατὰ Νίκαιαν συνόδῳ βεβαιωθεῖσαν».

12 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception Constantinople» et la formule:«nous voulons que tous les peuple» Comment s`expliquer cette chose et à qui il est destiné en fait? Pierre Maraval montre que dans l`antiquité tardive, la plupart des lois promulguées étaient connues que des fonctionnaires des zones où ils ont été envoyés. Contrairement à ces, l` édit se faisait connu et par le reste de population. Sozomène donne aussi une indice supplémentaire sur l intention d auguste lorsqu`il affirme que Théodose a publié une loi à Thessalonique et il la fait publique à Constantinople, pour que dans le capital de l Empire se répande les plus vite possible jusqu`aux bords de celui-ci 49, familiarisant ses sujets avec la confession de foi normative à les deux hiérarques mentionnées. Une autre explication serait être que les résidents de la Nouvelle Rome ont été considérés comme les représentants de toute la population dans l Empire, mais l abjuration de l arianisme par eux constituaient le retour de tous les «Romains» à la vraie foi 50. Donc, c était l endroit où il fallait d abord rétabli l ordre et où il était nécessaire la concentration de l`effort politique 51. Malgré les apparences, Théodose s`adresse seulement les chrétiens, son but étant de définir, dans le point de vue du roi, ce qui sont les chrétiens orthodoxes. Seulement ceux qui sont soumis «les ordonne», mais des ceux qui pratiquent d autres religions ne dit rien. Le plus on peut deviner en ce «(nous) voulons» un désir de voir tous les sujets embrassent le christianisme, mais ce désir n est pas accompagnée par aucune sanction pour les délinquants, contrairement à comment s`exprime dans ceux qui concerne les hérétiques 52. Le texte lui-même n`est pas compose par un théologien, et, aussi comme nous l avons vu, à ce moment-là, le roi était encore une simple catéchumène - en fait, aucun d`entre les trois augustes au nom de lesquels est émis le document, n avaient eu encore reçu le Saint-Sacrement du Baptême. Autrement, nous n avons aucunes indications que l un d entre eux aura un programme bien mis en place pour restaurer la foi nicéenne. Par conséquent, cet édit offre un critère pratique de l orthodoxie en mettant l accent sur la communion avec les deux sièges apostoliques mentionnés. Comme cela était naturel pour un occidental, Théodose se réfère à l évêque de Rome, autant plus que dans l Occident il n`y a pas un siège épiscopale plus important et largement reconnu comme le gardien inchangé de la foi apostolique 53. Ensemble avec le pape Damase est nommé comme le repré- Articles 49 Sozomen, HE, VII, Jörg Ernesti, Princeps christianus und Kaiser aller Römer, Theodosius der Große im Lichte zeitgenössischer Quellen, Ed. F. Schöningh, Paderborn, 1998, p Adrian Gabor, op. cit., p Pierre Maraval, op. cit., p. 105; Jörg Ernesti, op. cit., p. 23. W. Enßlin croix que le rescrit était vrai pour tous les habitants de l Empire, sans distinction, art. cit., p. 15 sq. 53 Pierre Maraval, op. cit., p

13 Dragoş Boicu sentant du christianisme authentique et Peter, évêque d Alexandrie, qui a prouvé son engagement pour le Synode de Nicée par l`exil lui imposé par Valens, et le long séjour à Rome, avec «pontife» constituait une garantie supplémentaire à sa juste croyances 54. Il est estimé que la nomination les deux évêques représentent un simple milieu d`identification et de distinction les orthodoxes d`hérétiques 55, par la confirmation, respectivement la réfutation, de la communion avec les deux représentants de la foi «que le divin Apôtre Pierre l`a enseigné aux Romains». D autre part, une indication de Damase semble être un signe que Théodose était informé de la décision du conseil d`antioche, tenue en Septembre ou Octobre , ce qui se prononcer pour une union doctrinale avec l épiscopat de l Ouest 58 à la base de le tomons synodal Confidimus quidem 59 adressée par Damase aux évêques illyriens et orientales en 371 après le synode de Rome, de la même année, qui indique la consubstantialité des trois hypostases comme montrent les trois sources par qui été envoyé le document 60 : 54 Il semble que Pierre II, évêque d Alexandrie, est mort à la veille de la délivrance de ce document. Istvan Pasztor, Kupáan propose 14 Février 380 (cf. n. 8 la art. cit., p. 28), mais chronique Xe siècle écrite par l évêque Sévère de Al Ashmunein (Hermopolis), L Histoire des patriarches d Alexandrie (http://www.tertullian.org/fathers/severus_hermopolis_hist_alex_patr_02_part2. htm#peter_ii ), a fixé la date du décès le 20 du mois Amshir / Meshir (Février 8-Mars9), ce qui signifie environ 28 Février 380, la date de l édit de Thessalonique. 55 Adrian Gabor, op. cit., p Theodoret semble parler de l automne de 378, quand a eu lieu une réunion entre les membres du clergé d Antioche et de Sapori général Gratien envoyé l édit de tolérance d application publié après la mort de Valens când prezintă o întrevedere între clerul din Antiohia şi Sapor, generalul trimis de Graţian în vederea aplicării edictului de toleranţă emis după moartea lui Valens (HE; V, 3, 9-16, PG 82, col , t.r., p. 201). 57 Grégoire de Nysse rappelle le conseil, que s est réuni à Antioche à 9 mois après le grand désastre (ἕννατος ῆν μετὰ τὸ πάθος τοῦτο μὴν, ἤ μικρὸν ὑπὲρ τοῦτο, καὶ σύνοδο ἐπισκόπων κατὰ τὴν Ἀντιόχου πόλις ἠθροίζετο, ῆς καὶ ἡμεῖς μετέσχομεν) la mort du Saint Basile (1 ianuarie 379), dans De Vita Sanctae Macrinae, PG 46, col 973. Vd. Dragoş Boicu, n. 7 par Grigorie de Nyssa, Viaţa Fericitei Macrina, trad. de Pr. Prof. Théodor Bodogae, préface Dragoş Boicu, IIe édition, Ed. Andreiana, Sibiu, 2009, p. 41. Neil B. McLynn dans Ambrose of Milan: church and court in a Christian capital, University of California Press, Los Angeles, 1994, p. 139, n. 213, avec W. Enßlin (art. cit., p. 15), Ursula Reuter (Damasus, Bischopf von Rom , dans col. Studien und Texte zu Antike und Christentum, Ed. Mohr Siebeck, Tübingen, 2009,p. 347), Adrian Gabor (op. cit., p. 104) et autres montrer l automne Lester L. Field, On the communion of Damasus and Meletius: fourth-century synodal formulae in the Codex Veronensis LX, Ed. Pontifical Institute of Mediaeval Studies, Toronto, 2004, p. 2; W. Enßlin, art. cit., p Voir le texte et l analyse critique de la façon comment il était perçu à l Orient sur la contribution de saint Athanase le Grand par Ursula Reuter, op. cit., p. 270 sq. 60 Versions maintenu dans Codex Veronensis, apud Ursula Reuter, op. cit., p. 284; dans Théodoret, HE, II, 17, col (t.r. II, 22, p. 113); dans Cassiodor, HT, V, 29, PL 69, col (t.r. PSB 75, p. 191). 220

14 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception Nam cum dudum ereticorum virus, ut nunc iterum coepit obrepere, ac praecipue Arrianorum blasphemia pullulare coepisset, maiores nostri CCCXVIII episcopi Καὶ γαρ ἡνίκα πρῶτον ἡ κακία τῶν αἱρετικῶν ἀκμάζειν ἤρξατο, ὡς καὶ νὺν μάλιστα ὑφέρπει τῶν Ἀρειανῶν ἡ λαβλασφεμία, οἱ πατέρες ἡμῶν τριακόσοι δέκα καὶ ὀκτὼ itaque dum primum hereticorum coepiset nequitia pullulare, sicut etiam nunc blasphemia nefandorum patet Arianorum, tunc patres nostri trecenti decem et octo Articles atque ex vice sanctissimi episcopi urbis Romae directi ἐπίσκοποι καὶ οἱ ἐκ τῆς Ῥωμαίων ἁγιωτάτοι, electi apud Nicaeam confecto concilio εἰσ Νίκαιαν γενομένου τοῦ σκέμματος, habito tractatu in urbe Nicaena hunc murum adversus arma diabolica statuerunt atque hoc antidoto mortalia pocula propulsarunt, τοῦτο τὸ τεῖχος ὑπεναντίον τῶν ὅπλων τοῦ διαβόλου ὥρισαν και ταύτῃ τῇ ἀντιδότῳ τὰ θανάσιμα φάρμακα ἀπεώσαντο, hunc murum firmissimum contra arma diabolica statuerunt, et hoc remedio venena mortifera sunt depulsa ut patrem filium spiritumque sanctum ὥστε τὸν πατέρα και τὸν υἱόν ut pater et filius unius deitatis, unius, virtutis, unius figurae, unius credere oporteret substantiae, contra sentientem alienum a nostro consortio iudicantes (s.m.). μιᾶς οὐσιας, μιᾶς θεότητος, μιᾶς ἀρετῆς, μιᾶς δυνάμεως καὶ ἑνὸς χαρακτῆρος πιστεύ- εσθαι χρῆναι, πιστε - πιστε - καὶ τῆς αὐτῆς ὑποστάσεως καὶ οὐσίας τὸ πνεῦμα τὸ ἅγιον [πιστεύειν], τὸν δὲ ἄλλως φπονοῦντα ἀλλότριον εἰναι τῆς ἡμετέρας κοινωνίας ἔκρίναν (s.m.). unius divinitatis, unius virtutis uniusque magnitudinis debeat credi, uniusque essentiae sive substantiae simul et spiritus sanctus. Aliter vero sapientes alienios esse nostra communione iudicaverunt (s.m.). Théodoret de Cyr nous donne aussi un témoignage sur l autorité de laquelle le pape Damase profitait dans l Est,en général et à Antioche, en particulier. A la réunion du clergé d Antioche avec le générale Sapor ou au conseil d Antioche, si nous acceptons l hypothèse peu probable que nous puissions établir une identité entre les deux réunions, le prêtre Flavien, le primat ultérieure de la ville, il apos- 221

15 Dragoş Boicu trophe ainsi que Paulin et aussi que Apollinaire toujours faisant appel à la doctrine professée par l évêque de Rome, ce qui montre que Damase représentait un repère dogmatique et donc il n`est pas mentionné par hasard dans l édit théodosien 61 : Oh, mon ami, si tu adhères à la communion de Damase, montres-toi clair la ressemblance de tes dogmes. Cela avoue une seule nature de la Trinité et prêche clair trois hypostases. Mais toi, sans doute, élimines la Trinité des hypostases. Je suis surpris de toi, oh, mon ami, que tu luttes si éhontée contre la Vérité et tu sais clairement que l`admirable Damase dit que notre nature complète a été prise par Dieu le Verbe, mais tu continues dire le contraire. Ainsi tu manques donc notre jugement du rédemption. Εἰ τὴν Δαμάσου, ὦ φιλότης, κοινωνίαν ἀσπάζῃ, ἐπίδειξον ἡμῖν σαφῶς τὴν τῶν δογμάτων συγγένειαν. Ἐκεῖνος γὰρ μίαν τῆς Τριάδος οὐσίαν ὁμολογῶν, τὰς τρεῖς ὑποστάσεις διαῤῥήδην κηρύττει σὺ δὲ ἄντικρυς τῶν ὑποστάσεων ἀναιρεῖς τὴν τριάδα. Θαυμάζω σε, ὦ φίλος, οὕτως ἀνέδην κατὰ τῆς ἀληθείας μαχόμενον, καὶ ταῦτα σαφῶς ἐπιστάμενον ὡς ὁ θαυμάσιος Δάμασος τελείαν ὑπὸ τοῦ Θεοῦ Λόγου τὴν ἡμετέραν φύσιν ἀνειλῆφθαι φησιν σὺ δὲ τοὐναντίον λέγων διατελεῖς. Τὸν γὰρ νοῦν τὸν ἡμέτερον τῆς σωτερίας ἀποστερεῖς. (s.m.) Bien que manqué de profondeur théologique, cependant Théodose prouve un aigu sens diplomatique et une extrême prudence parlant «de la foi de Pierre, de le nom des évêques de les deux sièges apostolique primordiales qui représentant tout les deux à travers du leur communion, l unité de l Eglise vers la doctrine de nicéenne, résumée clairement, sans mentionner le terme-scandale homoousios» 62. La solution dogmatique à qu`il appelle pour mettre en évidence la consubstantialité est ce de reprendre le principal élément du Triadologie néo-nicéenne, ἰσοτιμία, ὁμοτιμία sau συνδόξα la même l honneur accordée également les trois hypostases divines: le concept cristallisées dans la théologie de saint Athanase le Grand 63 et surtout par la formule du Saint Basile le Grand:«Grace au Père et du Fils et du Saint Esprit» Théodoret, HE, V, 3, 10-11, col. 1201, t.r. p Le text repris Casiodor l Histoire tripartext repris Casiodor l Histoire tripartite, IX, 3 est beaucoup plus explicite et claire étincelante, mais moins authentique (t.r. p.340). 62 Adrian Gabor, op. cit., p Voir la lettre de saint Athanase et de les évêques de l Egypte, la Thébaïde, et la Libye à la fin de 363 au roi Iovianus. Une fois confirmé la consubstantialité du Fils avec le Père dans la lettre synodale la même honneur du Saint-Esprit avec le Père et le Fils: «Ἀλλ οὐδὲ ἀπηλλοτρίωσαν τὸ Πνεῦμα τὸ ἅγιον άπὸ τοῦ Πατρὸς καὶ τοῦ Υἱοῦ άλλὰ μᾶλλον συνεδόξασαν αὐτὸ τῷ Πατρὶ καὶ τῷ Υἱῷ, ἐν τῇ μιᾷ τῆς ἁγίας Τριάδος πίστει, διὰ τὸ καὶ μίαν εῖναι τὴν ἐν τῇ ἁγίᾳ Τριάδι θεότητα» (s.m.), Théodoret, HE, IV, 3, col (t.r., p. 158). 64 Au cours de la célébration de la Sainte Evpsihi le 7 Septembre 374, en présence de l évêque Amfolochios de Iconium, saint Basile commence le service divin par la doxologie traditionnelle: «Gloire au Père par le Fils dans l Esprit Saint» et, après avoir lu les Psaumes, utilise un trinitaire 222

16 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception Si le premier paragraphe a eu un caractère dogmatique, la deuxième partie du document contient les réglementations de fond comme indique et le verbe et iubemus (commande). Le nom du chrétien orthodoxe ne peut pas être attribué que strictement à ceux qui soutiennent la communion avec les évêques Damase et Peter, respectivement à ceux qui confessent une Divinité unique du Père et du Fils et du Saint Esprit. Le roi lui-même est inclus dans cette communauté des croyants comme indique le verbe «credamus» 65. Il devrait mentionner la construction antithétique entre les Christiane catholiques 66 et reliquos dementes vesanosque haeretic. Frappe l`expression discriminatoire a l`adresse des hérétiques qu`ils nient la qualité de chrétiens et refusent de porter le nom. En outre, Théodose semble contester leur rationalité et, en conséquence, il les exclut d entre les hommes, raison pour qui ni leurs réunions de culte n`ont pas accepte la qualité des communautés ecclésiales. Qu est-ce que le droit de ces malheureux ne peut être que la punition double, divine et impériale, surgi et elle dans «celestis arbitrum», jugement céleste, qui autorise l utilisation de la force contre eux. En quoi consiste exactement ces mesures punitives indiqués de l édit on n`este pas connu, parce que le roi, après qu il dénonce l irrationalité, il se remercie de les menacer avec la colère merveilleuse et l infamie qui l`exclut désormais dans la vie politique 67, mais non pas avec des mauvais traitements et des représailles réelles auxquelles application est de toute façon ajournée pour une date ultérieure, a la quelle Théodose effectuera, anticipant son arrivée imminente dans la capitale. Cette seconde paragraphe indique et la position de l Eglise Orthodoxe de Constantinople, où la communauté dirigée par Le Saint Grégoire de Naziane n`a Articles nouvelle formule, l évêque a chanté avec tout le peuple: «Gloire au Père et Fils et Saint Esprit», cf. Pr. Prof. Dr. Constantin Corniţescu et Pr. Prof. Dr. Théodor Bodogae, Introducere la Sfântul Vasile cel Mare, Scrieri. Partea a treia: Despre Sfântul Duh, traduction, introduction, et notes de Pr. Prof. Dr. Constantin Corniţescu et Pr. Prof. Dr. Théodor Bodogae, dans PSB, vol. 12, Ed.IBMBOR, Bucureşti, 1988, p. 7. Voir la motivation générale de l équivalence des les deux doxologies dans le traité de Saint Basile le Grand, op. cit., PG 32, col , t.r. p W. Enßlin, art. cit., p Je préfère utiliser le terme orthodoxe comme équivalent au catholique, puisque celle-ci signifie «tout droit» et, comme le montre Pr. John I. Ică Jr., le terme envoie constamment dans son ensemble, à la fois intensive-qualitative et extensive-quantitative: pentru pentru Biserica creştină a primului mileniu «catholicitatea» şi «orthodoxia» sunt identice şi egal definitorii; ca atare ele nu trebuie nici ipostaziate şi substantivizate (în ortodoxism sau catolicism), nici opuse confesionalist, cum s-a întâmplat în mileniul al doilea când s-a vrut ca ortodoxie să existe doar în Răsărit, iar catolicitate numai în Apus. Adevăraţii creştini «ortodocşi» sunt şi «catholici», iar adevăraţii «catholici» sunt obligatoriu şi «ortodocşi», fiindcă Biserica este una, sfântă, catholică/ortodoxă şi apostolică dans Diac. Ioan I. Ică jr, Cuvânt-înainte dans Canonul Ortodoxiei I: Canonul apostolic al primelor secole, edit. Diac. Ioan I. Ică jr, Ed. Deisis, 2008, p Pierre Maraval, op. cit., p

17 Dragoş Boicu encore réussi à avoir sa propre église, en dehors de la chapelle Anastasia, improvisée dans le salon détenue par Théodora et Ausoniu. R.M. Errington considère que l`affirmation «leurs réunions ne pas recevoir le nom d églises»,omise ultérieur ensemble à toute cette paragraphe dans le Codex de Justinien (Corpus Juris Civilis) représente la clé de la reconstruction du contexte historique, tandis que la possession des édifices religieux par «l autres abandonnes, stupides et fous»pose un problème épineux pour la communauté nicéenne qui s`est essaye d être dirigé: ceux qui refusent la ralliement à la vision doctrinale du roi, ils devaient perdre le droit d être reconnu comme «église» et donc d avoir un endroit pour le développement de la vie liturgique 68. Dans le même jour, il a été aussi publié la loi 69 qui condamne le sacrilège, document considérée souvent comme faisant partie de l édit, distinct par de raisons thématiques des compilateurs de la Codique du Théodosien, qu`ils l inscriraient entre les lois De episcopis, ecclesiis et clericis et non pas entre ceux De fide catholica, fait qui a déterminé a R.M. Errington de conclure que le rescrit dans son intégralité a été adressée le clergé responsable de la soutien organisé des hérésies, non pas des croyants ordinaires 70 : Imppp. Gratianus, Valentinianus et Theodosius aaa. Qui divinae legis sanctitatem aut nesciendo confundunt aut neglegendo violant et offendunt, sacrilegium committunt. Dat. III kal. mart. Thessalonicae Gratiano a. V et Theodosio a. I conss. 224 Les empereurs Gratien, Valentinien et Théodose Qui, soit par méconnaissance, confondent, erreur ou négligence, enfreint et offense la sainteté de la loi divine, ceux commissent le sacrilège. Donnée au 28 Février à Thessalonique, étant consuls les empereurs Gratien et Théodose pour la cinquième fois Etant donnée que le texte est dépourvu de destinataire et de sanctions, Wilhelm Enßlin le considère comme un simple annexe, qui tient compte tout des hérétiques 71, tandis que Karl Leo Noethlichs souligne que la distinction d`entre neglegendo et nesciendo il considère qu une part regarde les hérétiques et d`autre parte regarde les païens 72. Pourtant Jörg Ernesti pense que nous avons affaire à une construction tautologique et comme dans le cas violant et offendunt, spécifique 68 R.M. Errington, «Christian Accounts of the Religious Legislation of Theodosius I», p CTh., XVI; Ibidem, p W. Enßlin, art. cit., p Karl Leo Noethlichs, Die gezetzgeberischen Maßnahmen der chrislichen Kiaser des vierten Jahrhunderts gegen Häretiker, Heiden und Juden, Ed. A. Wasmund-Bothmann, Köln, 1971, p. 132.

18 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception au style juridique de l Antiquité tardive 73. Mais la vraie question soulevée par ce document est la formule divina lex a la quelle reconnaissance, transgression et offense constitue l essence de sacrilège. Il est difficile d apprécier ce qu ils ont essayé d exprimer par cette construction, s`il indique une loi divine ou une impériale, qui portait également l attribut de divin, d autant plus que par un sacrilège était compris comme un acte d impiété et un geste religieux lesmajesty 74. Articles Perception et l importance de l`édit Plus il est fréquente cité ce document, plus interprétés sont sa valeur historique et le rôle qu il joue dans des relations l Eglise-Etat. Nous devons souligner que les menaces et les mesures difficiles annoncées par l édit de Thessalonique n ont pas été pleinement mise en œuvre. W.Enßlin suppose que c est fait s explique grâce au cours qu`il le prend les affrontements avec les Goths, qui rejoint les tentatives désespérées pour assurer la survie de l Empire 75. Moins de deux mois après la publication de l édit, Théodose est attire par Fritigern dans un piège donc il a échappé à la vie, et dans l été de la même année les thervinges lancent campagnes destructrices dans l`entier Thrace et la Macédoine. De toute évidence, ce n était pas le moment le plus approprié pour mettre en œuvre des mesures impopulaires quelles auraient affecté une grande partie dans la population de l Est, d`autant plus que la situation religieuse dans Constantinople était extrêmement difficile comme nous allons le voir ci-dessous. En outre, il y a un certaines réserves du roi à intervenir efficacement dans la vie et l organisation de l Eglise, même si il offre un cadre juridique favorable, impliquant les droits d annulation d autres factions chrétiennes, rétablissant ainsi, le moins en théorie, catholicité de l`eglise. Par l` édit de Thessalonique, Théodose n est pas préoccupé comme d`abord de définir par loi la foi et à insister que tout le monde l`accepte. S il voulait faire cette chose, ne l`arrêtait rien de l inclusion intégral du texte de la croyance de Nicée et sa proclamation comme normatif pour chaque sujet chrétienne. Au contraire, le texte semble être plutôt une indication, le roi établit pas une définition de l orthodoxie, mais seulement un ensemble de repères auxquelles le but est de permettre aux règles énoncées dans le deuxième alinéa de réaliser leur but principale 76. D autre part, Pierre Maraval montrent que le retarde de l` application d`édit qui aurait signifié l abolition des communautés semi-aryennes dans la capitale, déterminent certains historiens à croire qu` en peu de temps l acte a été vite oublié 73 JörgErnesti, op. cit., p Ibidem. 75 W. Enßlin, art. cit., p R.M. Errington, «Christian Accounts of the Religious Legislation of Theodosius I», p

19 Dragoş Boicu et inconnu jusqu`à sa reprise dans le Codex Théodosien ou de mettre en question de la publication du même document 77, qui n est pas mentionné par aucune source contemporaine, et même de saint Grégoire de Nazianze 78, les dirigeants du communauté homoousiene à Constantinople, qui a été directement intéressé par les conséquences qu un tel document aurait eu sur la vie d église dans capitale. Au demeurant, Socrate et Théodoret de Cyr l`ignorent soit parce qu il était inconnu, étant oublié jusqu`à l intégration de Codex Theodosianus, soit parce qu il s est prouvé être insignifiante et il n avait pas expérience notable dans tout l Empire assez qu`il mérite être mentionné. Par conséquent s`est formé un courant d opinion entre les historiens, qui contestaient le caractère de la loi-programme du document comme était préconisé dans la première moitié du dernier siècle 79. Adrian Gabor, qui souscrit à cette thèse et il le cite à plusieurs reprises dans cet égard à Pietri Charles 80, considère l`édit de Thessalonique que «au plus une mesure de circonstance» 81. Cette déclaration n est pas seulement unilatérale et incohérente, après qu` il a fait preuve précédemment que le document théodosien ouvre une nouvelle ère dans l histoire des relations d`entre l Empire et l Église. Même si l acte «ne détaille pas le programme théologique» 82, il ne peut pas être considérée comme une simple tentative d aligner la fermeté de la politique religieuse de Gratien 83, car les deux rois avaient des intérêts presque diamétrales opposés, imposées par les conditions spécifiques au chaque partie de l Empire: dans l Ouest est évidente une préoccupation pour l`exorcisme de la vie politique par les éléments païens, tandis que dans l Est on voit que l attention du Théodose est concentrée sur la multitude des factions chrétiennes et de la concurrence ecclésiale qui menaçait l unité de l État roumain. Le fait est que l édit résume la conviction impérial, il indique que nous avons en face une première pièce dans un programme bien établi, dirigée consciemment et bien calculée contre les communautés considères hérétiques. Ainsi, on ne peut être s`expliquer la privation des hétérodoxes non seulement des droits religieux, du quoi que les droits humains, leur interdisant par exemple l`indication de quelque 77 Pierre Maraval, op. cit., p Jörg Ernesti, op. cit., p Hans von Campenhauser, Ambrosius von Mailand als Kirchenpolitiker, Ed. de Gruyter, Berlin, 1929, p.54 sq. 80 Charles Pietri, «Damase et Théodose. Communion orthodoxe et géographie politique», dans Epektasis: mélanges patristiques offerts au Cardinal Jean Daniélou, edit. Jacques Fontaine şi Charles Kannengiesser, Ed. Beauchesne, Paris, 1972, p. 628 apud Adrian Gabor, op. cit., p Adrian Gabor, op. cit., p Charles Pietri, «Damase et Théodose», p. 628 apud Adrian Gabor, op. cit., p Adrian Gabor, op. cit., p

20 Théodose le Grand et l`édit de Thessalonique. Circonstances, commentaire, réception héritier dans un testament ou le droit d hériter quelques choses 84. Mêmes`ils ne sont pas passibles de la peine capitale, les hérétiques sont exposés aux devoirs et de l`exil dehors des murs des villes 85. Autrement dit, en ce qui les concerne, il se suspend toute la législation qui normalement protège les citoyens romains. Donc nous pouvons comprendre ce document comme un partie d`une ample assemble législative, et, bien qu il ne soit une loi-programme d`une politique religieux, il est plus qu un simple «mesure de la circonstance» tant qu`il annonce la façon dont un roi orthodoxe comprendre sa mission de soutenir l Eglise avec tous les accompagnements de implications idéologiques que cela l`implique. Parlant de la politique religieuse de Théodose, nous pouvons dire que nous sommes les témoins de la reconsidération du rôle que le monarque le joue dans la vie d église, bien que approximativement son option religieuse est ce qu`il s`imposer par la force dans l`entier empire, exactement comme ses prédécesseurs comment ils avaient essayé dans l Est. Préoccupé evidemment par la cohésion de la lecture religieuse de l Empire, Théodose choisit d`éliminer définitivement les autres factions chrétiennes, mais l`échec des autorités ecclésiastiques de parvenir à un consensus dogmatique et même administrative, il le force à Théodose de définir lui-même largement une formule de foi 86 en vertu de laquelle il puisse soutenir l orthodoxie et la catholicité de l Église, et y compris de l`empire. L édit est présenté comme un instrument fondé uniquement par l expression de la volonté impériale, volonté dotée avec caractère et puissance de la loi, sans être confirmation solennelle de la décision dogmatique d`un conseil convoqué à l avance ou être le résultat d une collaboration directe avec les représentants de l Église, bien qu`il rend compte, après comme nous l avons vu, de la décision d un conseil local (Antioche, 379). Comme ses prédécesseurs, Théodose favorise clairement une faction particulière, mais contrairement à eux, il suspend quoi que forme de tolérance, même et à celle apparente qu ils ont affiche Constance et Valens. Par l émission de cet édit, il semblait à réunir en personne son pouvoir civile et ecclésiastique, faisant une étroite liaison entre l État et l Église, son travail religieuse étant la création de l`état orthodoxe, exerçant en outre, tacitement le statut de pontifex maximus auquel il vient de renoncé 87. Pratiquement, Théodose proclamait qu`il n`existe pas la tolérance dans ce qui concerne la foi: il y a une seule religion obligatoire Articles 84 CTh., XVI, 5.7 (8 mai 381); XVI, 5.9 (31 mars 382). 85 Ibidem, XVI, 5.20 (19 mai 381). 86 W. Enßlin, art. cit., p. 26; Roger Remondon, La crise de l Empire Romain de Marc Aurèle à Anastase, Pr. universit. de France, Paris, 1964, p Pr. Vasile Gh. Sibiescu, Împăratul Iustinian I şi ereziile, Tipografia «Carpaţi», Bucureşti, 1938, p

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 67 Appel n o : GE-14-803 ENTRE : S. M. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW Adoptée le 18 mai 2006 par le Conseil d administration ATTENDU que les archives sont la propriété du Conseil de la Nation Atikamekw

Plus en détail

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Centre de cas 7 99 2011 001 Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Document produit par la professeure Anne MESNY, marginalement révisé par la professeure Alix MANDRON 1 En

Plus en détail

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général Conférence des Parties Organe intergouvernemental de négociation d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac Troisième session Genève (Suisse), 28 juin-5 juillet 2009 Point 4 de l ordre

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 CHRONIQUE TPS/TVQ 231 BONNE FOI : CRÉDITS ET REMBOURSEMENTS DE TAXE SUR INTRANTS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 2.

Plus en détail

(Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC

(Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC (Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC 1. Je souhaiterais, dans la présente Déclaration, expliquer les raisons pour lesquelles j ai voté contre l alinéa 18) du dispositif, au paragraphe

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch)

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Loi du 10 septembre 2015 Entrée en vigueur :... sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 19 al. 2, 22 al. 1 et 73 al. 3 de la Constitution

Plus en détail

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2010/493 Conseil de sécurité Distr. générale 24 septembre 2010 Français Original : anglais Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le nombre d exemplaires : 3 1 pour l entreprise, 1 pour l I.U.T., 1 pour vous même Le nombre de pages : 30 pages maximum (annexes non comprises) Le format : A4 Le rapport

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

Application provisoire des traités. Déclaration du Président du comité de rédaction, M. Mathias Forteau 4 août 2015

Application provisoire des traités. Déclaration du Président du comité de rédaction, M. Mathias Forteau 4 août 2015 COMMISSION DU DROIT INTERNATIONAL Soixante-septième session Genève, 4 mai 5 juin et 6 juillet 7 août 2015 La version prononcée fait foi Application provisoire des traités Déclaration du Président du comité

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, 11 juin 2010 Public Greco RC-II (2008) 4F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au Rapport

Plus en détail

Éléments hors bilan Rapport de vérification final Rapport N o 20/12 18 février 2013

Éléments hors bilan Rapport de vérification final Rapport N o 20/12 18 février 2013 Éléments hors bilan Rapport de vérification final Rapport N o 20/12 18 février 2013 Diffusion : Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Nom : statue d Auguste dite de Prima Porta. Auteur : inconnu. Inspiration : Polyclète (sculpteur grec du Ve av. J. -C.) pour la

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Cour de justice de l Union européenne COMMUNIQUE DE PRESSE n 70/14

Cour de justice de l Union européenne COMMUNIQUE DE PRESSE n 70/14 Cour de justice de l Union européenne COMMUNIQUE DE PRESSE n 70/14 Luxembourg, le 13 mai 2014 Presse et Information Arrêt dans l'affaire C-131/12 Google Spain SL, Google Inc. / Agencia Española de Protección

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE Introduction Le concept de condition nécessaire est largement utilisé en philosophie, quelquefois explicitement pour définir d autres concepts importants.

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 18 alinéa (2) de la Loi nº146/1997 réglementant les taxes de justice de timbre, avec les modifications

Plus en détail

1. La base de données économiques et sociales : un nouveau support d information

1. La base de données économiques et sociales : un nouveau support d information LOI DE SECURISATION DE L'EMPLOI AVRIL 2014 LA CONSULTATION DU COMITE D ENTREPRISE SUR LES ORIENTATIONS STRATEGIQUES ET LA BASE DE DONNEES ECONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Loi de sécurisation de l emploi

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique Notions générales INTRODUCTION L assurance fait partie de notre quotidien. Technique de protection contre les aléas de la vie (incendie, vol, dégât des eaux...) elle répond à un besoin viscéral de sécurité.

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Introduction historique au droit

Introduction historique au droit Introduction historique au droit Auteurs : Marie Bassano, Professeur agrégé d histoire du droit, Ecole de droit, Université d Auvergne. Florent Garnier, Professeur agrégé d Histoire du Droit à l Université

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012. M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise)

Commentaire. Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012. M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise) Commentaire Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012 M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise) La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel le 18 novembre

Plus en détail

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE A COMPTER DU 1ER JANVIER 2009 Par Sarah TEMPLE-BOYER (Décembre 2008) La nouvelle Autorité de concurrence, créée par l article 95 de la Loi du 4 août 2008 de modernisation

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Parti libéral du Canada Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Ces procédures sont établies par le Comité sur le scrutin pour l élection d un chef en vertu du paragraphe 63 (2)

Plus en détail

DÉCISION Nº223 du 11 juillet 2002

DÉCISION Nº223 du 11 juillet 2002 DÉCISION Nº223 du 11 juillet 2002 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 14 du Décret nº92/1976 concernant le livret de travail Publiée au Journal Officiel ( Monitorul

Plus en détail

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE DAA 04 octobre 2009 QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE 1 Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et si oui, à quelles

Plus en détail

0.192.122.975 Echange de lettres

0.192.122.975 Echange de lettres Echange de lettres des 23 juillet/11 août 1971 entre le Département politique fédéral et la Banque asiatique de développement concernant le bureau de la Banque à Zurich et le personnel qui y est affecté

Plus en détail

La Charte et le Code de la Médiation

La Charte et le Code de la Médiation La Charte et le Code de la Médiation AVERTISSEMENT Le CENTRE NATIONAL DE LA MEDIATION (CNM, 127, rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris), dont la Charte et le Code de la Médiation (déontologie et règles

Plus en détail

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE -------------- --------------- DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

Avant-propos de la première édition

Avant-propos de la première édition de la première édition Ce livre a d abord été écrit pour nos étudiants. Des étudiants qui pour la plupart n aiment pas les mathématiques et se demandent pourquoi il leur faut apprendre des formules ésotériques

Plus en détail

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde RAPPORT DES REPRESENTANTS DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE FRANCO-ALLEMANDE pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde Les représentants des étudiants publient chaque année

Plus en détail

LES SOURCES DU DROIT

LES SOURCES DU DROIT Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Fiche notion avec activités Crédit : Michel SOIGNET LES SOURCES DU DROIT 1. QU EST-CE QUE LE DROIT? Le droit est constitué de l ensemble

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI 1 REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL TABLE DES MATIERES REGLE SUJET PAGE 1 Membres 3 2-3 Réunions 3 4 Invitation aux observateurs 3 5-6 Délégations 3 7-10 Ordre du

Plus en détail

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Introduction Une norme de pratique est une instruction sur le comportement attendu de l actuaire évoluant dans un contexte

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Commentaire aux Cahiers. Commentaire de la décision n 2011-627 DC 12 avril 2011

Commentaire aux Cahiers. Commentaire de la décision n 2011-627 DC 12 avril 2011 Commentaire aux Cahiers Commentaire de la décision n 2011-627 DC 12 avril 2011 Loi organique tendant à l approbation d accords entre l État et les collectivités territoriales de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 259385 Publié au recueil Lebon 1ère et 6ème sous-sections réunies Mme Hagelsteen, président Mlle Anne Courrèges, rapporteur M. Devys, commissaire du gouvernement SCP WAQUET, FARGE, HAZAN,

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

L appelant a été poursuivi devant la Chambre exécutive pour les griefs suivants :

L appelant a été poursuivi devant la Chambre exécutive pour les griefs suivants : Juridiction : Chambre d appel d expression française Date : 07/08/2012 Type de décision : par défaut Numéro de décision : 769 Syndic prélèvement indu de sommes non convocation d assemblées générales non

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.3.2015 C(2015) 1423 final ANNEX 18 ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES à la DÉCISION

Plus en détail

Règlement Permanent concernant les Formations

Règlement Permanent concernant les Formations Règlement Permanent concernant les Formations Adopté par la décision du Conseil d Administration de l Université CEU Cardenal Herrera à la date du 8 Novembre 2012. I. Dispositions générales Article 1.

Plus en détail

Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris

Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris L importance du rapport d expertise et de son contenu. Réunion technique CESAM Salon de Cannes du 14 Septembre 2007 à 8h30. L importance

Plus en détail

162/06/Monday 09h10. J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule. belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation

162/06/Monday 09h10. J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule. belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule Rapport au Roi Table des matières Version néerlandaise Conseil d'etat belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation Titre

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

Le foyer fiscal (cours)

Le foyer fiscal (cours) Le foyer fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La composition du foyer fiscal... 4 Le contribuable... 4 Les personnes à charge... 5 1 - En ce qui concerne les personnes

Plus en détail

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ AUX ÉLECTIONS 2001 DE LA VILLE DE QUÉBEC DOSSIER 01 17 24 FÉVRIER 2002 LAURENT

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

2. Comment se déclenche un contrôle fiscal?

2. Comment se déclenche un contrôle fiscal? 2. Comment se déclenche un contrôle fiscal? Qui ne s est pas un jour posé la question de savoir à quel moment son entreprise fera l objet d un contrôle? Voilà une question à laquelle il est bien difficile

Plus en détail

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE 27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE [Ce support est destiné à être utilisé par une famille au cours du bref itinéraire d entrée à la Porte Sainte. Selon la

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 COUR SUPÉRIEURE JUGE: L'honorable Paul-Marcel Bellavance, J.C.S. Le 8 juin 1993 WAHlTEL BOISVERT WUNICIP~ILITÉ DU CANTON DE GRANBY J

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public!

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public! CONSIGNES GENERALES : 1. c est gratuit (par lettre simple : coût d un timbre postal), sans avocat, et cela ne me causera aucun risque; 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut

Plus en détail

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1)

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales

Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales www.jeanclaudegaudin.net Juillet 2006 Le financement de l enseignement privé par les collectivités territoriales Une polémique a récemment surgi à propos du financement de l enseignement privé par les

Plus en détail

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats La solution La contestation d une candidature, quels qu en soient les motifs, se rattache à la régularité

Plus en détail

DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004

DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004 DÉCISION Nº293 du 1 er juillet 2004 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 2 lettre a) paragraphe troisième partie première de la Loi du contentieux administratif nº29/1990,

Plus en détail

Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1

Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1 COMITE DE CONCERTATION POUR LA DIFFUSION NUMERIQUE EN SALLES Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1 relative à la définition, au regard des usages professionnels, de la date de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail