JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES 1. TVQ...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES 1. TVQ..."

Transcription

1 CHRONIQUE TPS/TVQ 207 JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION TVQ TPS L'AFFAIRE SCHAFER ET AUTRES DÉCISIONS IMPORTANTES CONCLUSION

2 208 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 22, N O 1

3 CHRONIQUE TPS/TVQ 209 INTRODUCTION Un contribuable se présente à votre bureau. Il vous raconte une histoire abracadabrante. Un fonctionnaire du Centre de perception fiscale (ministère du Revenu du Québec) a saisi son compte bancaire. Le contribuable s'est présenté au Centre de perception fiscale et s'est fait dire qu'il avait des dettes en TPS 1 et en TVQ 2. Le fonctionnaire du Centre de perception fiscale lui a alors remis des photocopies de deux avis de cotisation, le premier relativement à la TPS et le deuxième relativement à la TVQ. Évidemment, le délai de 90 jours pour s'opposer auxdits avis de cotisation était alors expiré. Le contribuable a fait une demande pour proroger le délai pour s'opposer, sans succès. Le seul argument du contribuable est qu'il n'a jamais reçu lesdits avis de cotisation. Il vous demande de l'aider. 1. TVQ Au Québec, l'article 87 de la Loi sur le ministère du Revenu 3 prévoit, pour les fins de l'impôt 4 et de la TVQ, qu'un contribuable qui n'a pas reçu un avis de cotisation peut faire une requête à la Cour du Québec. Si la Cour du Québec est convaincue par une preuve concluante que le contribuable n'a pas reçu l'avis de cotisation et que le contribuable subit un préjudice irréparable (incapacité de s'opposer à l'avis de cotisation et paiement dudit avis de cotisation), la Cour du Québec ordonnera au ministre du Revenu du Québec de faire signifier l'avis de cotisation au contribuable, ce qui lui permettra de s'y opposer dans un délai de 90 jours de la signification dudit avis de cotisation : «Art. 87. [Date d'envoi par la poste]. La date d'envoi par la poste d'un avis de cotisation, d'un avis attestant qu'aucun droit n'est payable ou d'une décision du ministre en vertu de l'article est présumée être la date indiquée sur cet avis ou cette décision. Avis non reçu. Lorsque le destinataire d'un avis de cotisation n'a pas reçu cet avis, il peut s'adresser à un juge de la Cour du Québec afin qu'il soit remédié à ce défaut et le juge, s il est convaincu par une preuve qu'il estime concluante que l'avis de cotisation n'a pas été reçu par le destinataire et que celui-ci a ainsi subi un préjudice autrement irréparable, ordonne au ministre de faire signifier au destinataire une copie certifiée de l'avis Loi sur la taxe d'accise, Partie IX, L.R.C. (1985), c. E-15 et mod. (ci-après «TPS»). Loi sur la taxe de vente du Québec, L.R.Q., c. T-0.1 et mod. (ci-après «TVQ»). L.R.Q., c. M-31 et mod. (ci-après «L.M.R.»). Loi sur les impôts, L.R.Q., c. I-3 et mod. (ci-après «Loi sur les impôts»).

4 210 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 22, N O 1 Délai à compter de la signification. - La cotisation est alors réputée avoir été faite à la date primitive de l'avis, mais les délais prévus par les lois fiscales en fonction de la date d'un avis de cotisation ou de son envoi commencent à courir à la date de la signification visée au deuxième alinéa». Par conséquent, au Québec, l'article 87 L.M.R. prévoit un code clair et facile à appliquer qui peut servir dans le cas où un contribuable prétend qu'il n'a jamais reçu un avis de cotisation. À titre d'exemple, dans la décision Téléliaison Inc. c. SMRQ 5, la Cour du Québec a accordé la requête du contribuable et a ordonné au ministère du revenu du Québec de faire signifier une copie de l'avis de cotisation, ce qui a permis au contribuable de s'opposer et de faire valoir ses droits. 2. TPS Dans le contexte de la TPS, la situation est différente. Il faut se référer au paragraphe 304(5) de la TPS qui prévoit, dans le contexte d'une demande pour proroger le délai pour s'opposer, ce qui suit : «[ ] (5) Acceptation de la demande. - Il n'est fait droit à la demande que si les conditions suivantes sont réunies : a) la demande a été présentée en application du paragraphe 303(1) dans l'année suivant l'expiration du délai par ailleurs imparti pour faire opposition ou présenter la requête en application du paragraphe 274(6); b) la personne démontre ce qui suit : (i) dans le délai d'opposition par ailleurs imparti, elle n'a pu ni agir ni mandater quelqu'un pour agir en son nom, ou avait véritablement l'intention de faire opposition à la cotisation ou de présenter la requête, (ii) compte tenu des raisons indiquées dans la demande et des circonstances de l'espèce, il est juste et équitable de faire droit à la demande, (iii) la demande a été présentée dès que les circonstances le permettaient, (iv) l'opposition est raisonnablement fondée». Tel qu'il appert du paragraphe 304(5) de la TPS, on ne prévoit pas le cas spécifique où un contribuable prétend ne pas avoir reçu un avis de cotisation C.Q. Montréal, n o , 22 juillet Le paragraphe 304(5)de la TPS s'applique dans le contexte où la Cour canadienne de l impôt a à décider du sort d'une requête en prorogation de délai. C'est le paragraphe

5 CHRONIQUE TPS/TVQ L'AFFAIRE SCHAFER ET AUTRES DÉCISIONS IMPORTANTES Récemment, la Cour d'appel fédérale, dans l'affaire Schafer c. La Reine 7, a eu à interpréter la TPS dans le contexte où un contribuable prétendait n'avoir jamais reçu un avis de cotisation. Premièrement, la Cour d'appel fédérale est arrivée à la conclusion que l'agence des douanes et du revenu du Canada avait fait la preuve que l'avis de cotisation avait été mis dans un sac destiné à la Société canadienne des postes. La Cour d'appel fédérale ajoute que la TPS n'exige pas que l'agence des douanes et du revenu du Canada fasse la preuve que l'avis de cotisation a été reçu par le contribuable. Dans le cas de madame Schafer, la preuve était que l'avis de cotisation avait été mis dans un sac destiné à la Société canadienne des postes le 2 septembre 1993, qu elle aurait, pour la première fois, eut connaissance dudit avis de cotisation le 20 juillet 1996 et qu elle aurait fait une demande pour proroger le délai pour s'opposer le 18 septembre Par conséquent, le délai prévu à l'alinéa 304(5)a) de la TPS n'avait pas été respecté par madame Schafer et la Cour d'appel fédérale a donc décidé de ne pas proroger le délai pour s'opposer audit avis de cotisation. La Cour d'appel fédérale a même ajouté que, considérant le paragraphe 334(1) de la TPS, madame Schafer était réputée avoir reçu l'avis de cotisation à la date de la mise à la poste, soit le 2 septembre 1993 : «Art Date de réception. - (1) Pour l'application de la présente partie, tout envoi en première classe ou l'équivalent est réputé reçu par le destinataire à la date de sa mise à la poste. [ ]» Par conséquent, pour les fins de l'application de la TPS au Québec, si le ministère du revenu du Québec fait la preuve qu'un avis de cotisation a été envoyé, les délais commencent à courir même si le contribuable fait la preuve qu'il n'a jamais reçu l'avis de cotisation. L'affaire Schafer met en lumière une injustice importante. Il nous semble tout à fait anormal qu'un contribuable qui n'a jamais reçu un avis de cotisation se retrouve sans aucun recours pour contester ledit avis de cotisation lorsqu'il en apprend l'existence. Cela explique fort probablement le commentaire du Juge Sharlow de la Cour d'appel fédérale dans l'affaire Schafer (7) de la TPS qui s'applique dans le contexte où la demande de prorogation de délai est d'abord faite au ministère du revenu du Québec. Par ailleurs, pour les fins du présent article, il n'y a pas lieu de distinguer entre les deux paragraphes. 7 8 [2000] F.C.J. n o 1480, 20 septembre 2000, (ci-après «Schafer»). Id, p.8.

6 212 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 22, N O 1 «[ ] I do not understand why Parliament has chosen to deprive taxpayers of the chance to challenge an assessment of which they are unaware, but that is a choice that Parliament is entitled to make. [ ].» Il est décevant que la Cour d'appel fédérale n'ait pas trouvé le moyen d'accorder la demande de prorogation de délai de madame Schafer, malgré les paragraphes 304(5) et 334(1) de la TPS. À cet égard, on constatera que la Cour canadienne de l impôt dans des situations semblables en TPS ou en impôt 9, a su faire preuve d'imagination dans le but de rendre justice à des contribuables qui faisaient la preuve qu'ils n'avaient jamais reçu un avis de cotisation et qui demandaient de proroger le délai pour s'opposer audit avis. Dans l'affaire Rothstein c. La Reine 10, dans le contexte de la Loi de l impôt sur le revenu, la Cour canadienne de l impôt a accordé une demande de prorogation de délai pour s'opposer à un avis de cotisation car même si l'agence des douanes et du revenu du Canada avait fait la preuve que l'avis de cotisation avait été mis à la poste, le contribuable avait fait la preuve qu'il n'avait jamais reçu ledit avis de cotisation. Dans les affaires Jean Massarotto c. La Reine 11 et Rick Pearson Auto Transport Inc. c. La Reine 12, dans le contexte de la TPS, la Cour canadienne de l impôt a décidé que l'agence des douanes et du revenu du Canada ou le ministère du revenu du Québec avait le fardeau de faire la preuve que les avis de cotisation avaient été mis à la poste. Considérant que cette preuve n'avait pas été faite par l'agence des douanes et du revenu du Canada ni par le ministère du revenu du Québec, la Cour canadienne de l impôt est arrivée à la conclusion que les demandes de prorogation de délai étaient inutiles, car aucun délai n'avait commencé à courir. Les demandes de prorogation de délai ont donc été rejetées, mais, en obiter, la Cour canadienne de l impôt a clairement indiqué que l'agence des douanes et du revenu du Canada ou le ministère du revenu du Québec ne pouvait pas percevoir quelque montant que ce soit, considérant l'absence de preuve que les avis de cotisation avaient été mis à la poste. La Cour canadienne de l impôt fait donc preuve d'imagination pour rendre justice à des Loi de l'impôt sur le revenu, L.R.C. (1985), 5 e supp., c. 1 et mod. (ci-après «Loi de l'impôt sur le revenu»). Il y a lieu de noter que les articles et Loi de l'impôt sur le revenu sont semblables à l'article 304 de la TPS. 98 D.T.C. 1965, 1966 (C.C.I.). [1999] G.S.T.C. 61 (C.C.I.). [1996] G.S.T.C. 44 (C.C.I.).

7 CHRONIQUE TPS/TVQ 213 contribuables qui n'ont pas pu s'opposer à un avis de cotisation parce qu'ils ne savaient pas que ledit avis de cotisation existait. Dans les affaires Adler c. La Reine 13 et Dudar c. La Reine 14, dans le contexte de la Loi de l'impôt sur le revenu, la Cour canadienne de l impôt a décidé que l'agence des douanes et du revenu du Canada devait faire la preuve que les avis de cotisation avaient été mis à la poste. Considérant que cette preuve était inexistante, la Cour canadienne de l impôt est arrivée à la conclusion qu'elle devait rejeter les demandes de prorogation de délai parce qu'aucun délai n'avait commencé à courir. Le corollaire de cette conclusion est que l'agence des douanes et du revenu du Canada ne peut percevoir quelque montant que ce soit relativement à l'avis de cotisation qui n'a pas été mis à la poste. Encore une fois, la Cour canadienne de l impôt fait preuve d'imagination pour rendre justice à un contribuable qui n'a pu s'opposer à un avis de cotisation parce qu'il n'a jamais reçu ledit avis de cotisation. Finalement, dans l'affaire Schafer, en matière de TPS, la Cour canadienne de l impôt 15 a, encore une fois, fait preuve d'imagination pour régler le problème de madame Schafer. Essentiellement, la Cour canadienne de l impôt a décidé que dans le contexte où un contribuable fait la preuve qu'il n'a pas reçu un avis de cotisation, le délai de 90 jours pour s'opposer à un avis de cotisation commence à courir au moment où le contribuable a connaissance dudit avis de cotisation. Ce raisonnement est intéressant, car il permet de régler le problème des contribuables qui se retrouvent dans une situation où ils apprennent l'existence d'un avis de cotisation qu'ils n'ont jamais reçu. Malheureusement, tel que nous l'avons vu ci-haut, cette décision a été renversée par la Cour d appel fédérale 16. Par ailleurs, considérant que cette décision est en matière de TPS, on pourrait probablement prétendre que le raisonnement de la Cour canadienne de l impôt soit applicable dans le contexte de la Loi de l'impôt sur le revenu. 4. CONCLUSION Au Québec, l'article 87 L.M.R. prévoit spécifiquement le cas où un contribuable prétend ne pas avoir reçu un avis de cotisation. La loi est claire, la procédure est simple et, en matière de TVQ, on peut facilement conseiller un D.T.C (C.C.I.). 96 D.T.C (C.C.I.). [1998] G.S.T.C. 60 (C.C.I.) Supra, note 7.

8 214 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 22, N O 1 client qui prétend ne pas avoir reçu un avis de cotisation. En effet, il suffit de faire une requête à la Cour du Québec, sur la base de l'article 87 L.M.R. En matière de TPS, la situation n'est pas aussi simple. Tel qu'il appert de l'affaire Schafer, un contribuable qui n'a jamais reçu un avis de cotisation peut se voir dans l'obligation de payer ledit avis de cotisation, sans avoir eu l'opportunité de s'opposer, même s'il n'a jamais reçu ledit avis de cotisation. En outre, on peut se rendre compte que la Cour canadienne de l impôt, dans le contexte de la TPS et dans le contexte de la Loi de l'impôt sur le revenu, a fait preuve d'imagination pour régler le problème des contribuables qui n'avaient jamais reçu les avis de cotisation. Il nous semble que si le Parlement adoptait une disposition législative semblable à l'article 87 L.M.R., les problèmes des contribuables qui soutiennent n'avoir jamais reçu un avis de cotisation seraient facilement réglés. Des décisions comme l'affaire Schafer de la Cour d'appel fédérale, n'existeraient pas. La Cour canadienne de l impôt n'aurait pas à faire preuve d'imagination pour régler les problèmes des contribuables et justice serait rendue envers les contribuables honnêtes qui, soudainement, apprennent qu'un avis de cotisation a été émis à leur égard, sans qu'ils en aient été informés. En attendant les amendements législatifs, la solution au problème que nous soulevons est peut-être de négocier un règlement avec le ministère du revenu du Québec à l'effet d'appliquer à la TPS les jugements à être rendus par la Cour du Québec en TVQ.

DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ

DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ CHRONIQUE TPS/TVQ 167 DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, AVOCAT, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 CHRONIQUE TPS/TVQ 231 BONNE FOI : CRÉDITS ET REMBOURSEMENTS DE TAXE SUR INTRANTS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 2.

Plus en détail

SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT

SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT PENDANT L OPPOSITION ET L APPEL INTRODUCTION Dans le présent texte, nous analyserons les restrictions imposées par le Législateur aux autorités fiscales dans le cadre

Plus en détail

Anti-évitement TPS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, AVOCAT, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Anti-évitement TPS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, AVOCAT, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... CHRONIQUE TPS/TVQ 1005 Anti-évitement TPS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, AVOCAT, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1007 1. FAITS... 1007 2. ARGUMENTS DU MINISTÈRE

Plus en détail

Revue de la jurisprudence

Revue de la jurisprudence Revue de la jurisprudence Louis-Frédérick Côté, LL.M. (L.S.E.), avocat Mendelsohn Rosentzveig Shacter 1. Cinnamon City Bakery Café Inc. c. Sa Majesté la Reine, Cour canadienne de l impôt (procédure informelle),

Plus en détail

Introduction Processus Impôts couverts Biens couverts Personnes visées recours QUIZ VRAI OU FAUX CHOIX DE RÉPONSES MISE EN SITUATION

Introduction Processus Impôts couverts Biens couverts Personnes visées recours QUIZ VRAI OU FAUX CHOIX DE RÉPONSES MISE EN SITUATION Introduction Processus Impôts couverts Biens couverts Personnes visées recours QUIZ VRAI OU FAUX CHOIX DE RÉPONSES MISE EN SITUATION INTRODUCTION Sources Politiques Droit commun: provincial et droit fédéral

Plus en détail

Le réclamant dans le dossier 2644. - et -

Le réclamant dans le dossier 2644. - et - CAUSE DE RENVOI PRÉSENTÉE DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT DES RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1986-1990) (Parsons c. La Croix-Rouge canadienne et autres. Numéro du greffe 98-CV-141369)

Plus en détail

Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie

Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie Dossier Propriété réputée des actions d une société par les fiduciaires et les bénéficiaires d une fiducie Alexandra Fortin, avocate, LL.M. fisc. L utilisation des fiducies comporte plusieurs avantages

Plus en détail

CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY. Name 974644 Ontario Ltd. demandeur. Paul Danton agent de santé et de sécurité

CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY. Name 974644 Ontario Ltd. demandeur. Paul Danton agent de santé et de sécurité Canada Appeals Office on Occupational Health and Safety Bureau d appel canadien en santé et sécurité au travail CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY Name 974644 Ontario Ltd. demandeur

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député Ministre des Finances

Plus en détail

Le pouvoir de percevoir et d'exiger le recouvrement des créances fiscales avant et après le décès

Le pouvoir de percevoir et d'exiger le recouvrement des créances fiscales avant et après le décès Le 7 juin 2004 Affaires juridiques et fiscales Les impôts n'expirent jamais et sont même héréditaires Le pouvoir de percevoir et d'exiger le recouvrement des créances fiscales avant et après le décès Hélène

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007

VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007 CENTRE QUÉBÉCOIS DE FORMATION EN FISCALITÉ - CQFF INC. Société privée de formation en fiscalité VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007 Dividendes payés par l'émission d'un billet et modèle de résolution

Plus en détail

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT BULLETIN NO. 2933 EN MATIÈRE DE DISCIPLINE EN VERTU DU STATUT 20 DE L'ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES DANS L'AFFAIRE DE MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT I. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 05 71 Date : Le 13 juillet 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. SOCIÉTÉ FINANCIÈRE WELLS FARGO CANADA Entreprise DÉCISION OBJET

Plus en détail

CONFÉRENCE POUR LE SYMPOSIUM SUR LES TAXES À LA CONSOMMATION DE L APFF 2003

CONFÉRENCE POUR LE SYMPOSIUM SUR LES TAXES À LA CONSOMMATION DE L APFF 2003 CONFÉRENCE POUR LE SYMPOSIUM SUR LES TAXES À LA CONSOMMATION DE L APFF 2003 Louis-Frédérick Côté, avocat, LL.M. (L.S.E.) Mendelsohn S.P. HOLDINGS CANADA INC. C. IKEA LTD., [2001] G.S.T.C. 92 (COUR D APPEL

Plus en détail

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T C A N A D A Province de Québec District de Québec Cour Supérieure (Chambre criminelle) No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L'Honorable ANDRÉ TROTIER, J.C.S. (JT0187)

Plus en détail

Louis-Frédérick Côté,

Louis-Frédérick Côté, ATELIER 1 FAVORISER LA CONFORMITÉ FISCALE Louis-Frédérick Côté, LL.M. (L.S.E.),Avocat Mendelsohn PROBLÉMATIQUE A vend un bien meuble corporel à B 100,00 $, plus 15,00 $ pour la TPS/TVQ; B revend le même

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : R. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 10 Appel n o : GE-13-2316 ENTRE : R. G. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : N. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 83 Appel n o : GE-14-352 ENTRE : N. P. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 A. M. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 A. M. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 Date : Le 14 avril 2015 Numéro de dossier : AD-14-548 DIVISION D APPEL Entre: A. M. Appelant et Commission de

Plus en détail

Projet de loi n o 103 (2005, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur la justice administrative et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 103 (2005, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur la justice administrative et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 103 (2005, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur la justice administrative et d autres dispositions législatives Présenté le 26 avril 2005

Plus en détail

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION Dossier : 01 15 48 Date : 20030929 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. RONA Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 20 août 2001, le demandeur s adresse à Rona pour

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit:

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE LA MAGISTRATURE CM-8-90-55 DANS L'AFFAIRE DE: I. B. plaignant et M. le juge [...] intimé RAPPORT D'EXAMEN LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 16085 FRA Québec, le : 17 janvier 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Auberge du Portage

Plus en détail

COUR SUPRÊME DU CANADA

COUR SUPRÊME DU CANADA COUR SUPRÊME DU CANADA (EN APPEL D UN JUGEMENT DE LA COUR D APPEL DU QUÉBEC) Dossier n o 35892 ENTRE : PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA AGENCE DU REVENU DU CANADA - et - CHAMBRE DES NOTAIRES DU QUÉBEC - et

Plus en détail

DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486

DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486 DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486 Dossier n o : 41661 l-22 Province d'infection : Province de résidence

Plus en détail

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTRE : LE BARREAU DU QUÉBEC, ayant son siège social au 445, boul. Saint-Laurent, Montréal, Québec, H2Y 3T8 (Ici représenté

Plus en détail

00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24. Demandeur. Entreprise. réclamée. Elle lui confirme que La Capitale, Compagnie d assurance générale (ci-après

00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24. Demandeur. Entreprise. réclamée. Elle lui confirme que La Capitale, Compagnie d assurance générale (ci-après 00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24 Demandeur c. LA CAPITALE, COMPAGNIE D'ASSURANCE GENERALE Entreprise OBJET DU LITIGE L'entreprise a transmis au demandeur une copie intégrale du dossier qu'il a réclamée.

Plus en détail

Dépôts et consignations, Loi sur les, L.R.Q. c - D-5

Dépôts et consignations, Loi sur les, L.R.Q. c - D-5 Dépôts et consignations, Loi sur les, L.R.Q. c - D-5 Dernière mis à jour: avril 2007 L.R.Q., chapitre D-5 Loi sur les dépôts et consignations SECTION I DU BUREAU DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS Bureau des

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 36455 FRA Québec, le : 17 février 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et 9061 1674 Québec inc. (connue sous le nom

Plus en détail

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à :

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à : Août 2013 LOUER VOTRE LOGEMENT INCIDENCE SUR L'EXONÉRATION DE RÉSIDENCE PRINCIPALE La plupart de nos lecteurs connaissent probablement l'exonération de résidence principale, qui fait que la totalité ou

Plus en détail

Bulletin d'information

Bulletin d'information Bulletin d'information 101 Gouvernement du Québec D liini8~re des Finances 96-1 Le 26 janvier 1996 Sujet: MAINTIEN DU REMBOURSEMENT DE LA TAXE DE VENTE DU QUÉBEC (TVQ) PAYÉE PAR LES ENTREPRISES SUR LE

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 6726 FRA Québec, le : 20 février 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Centre d accueil

Plus en détail

RÈGLEMENT 55-103 SUR LES DÉCLARATIONS D'INITIÉS POUR CERTAINES OPÉRATIONS SUR DÉRIVÉS (MONÉTISATION D'ACTIONS)

RÈGLEMENT 55-103 SUR LES DÉCLARATIONS D'INITIÉS POUR CERTAINES OPÉRATIONS SUR DÉRIVÉS (MONÉTISATION D'ACTIONS) ABROGÉ LE 30 AVRIL 2010 VERSION ADMINISTRATIVE : EN VIGUEUR DU 30 DÉCEMBRE 2005 AU 30 AVRIL 2010 Cette version est fournie pour votre bénéfice et ne doit pas être invoquée comme faisant autorité. Les références

Plus en détail

La réalisation des garanties et les fiducies présumées

La réalisation des garanties et les fiducies présumées La réalisation des garanties et les fiducies présumées Retour à la case départ? Éric Vallières, McMillan S.E.N.C.R.L, s.r.l. Conférence sur le Financement et les sûretés, Institut Canadien Le 31 janvier

Plus en détail

LE DROIT DE POURSUIVRE POUR LA TAXE NON PAYÉE : UNE

LE DROIT DE POURSUIVRE POUR LA TAXE NON PAYÉE : UNE CHRONIQUE TPS/TVQ 381 LE DROIT DE POURSUIVRE POUR LA TAXE NON PAYÉE : UNE SOLUTION FACILE? JOSÉE MASSICOTTE, AVOCATE MCMILLAN BINCH MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 383 1. CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

BUREAU DE DÉCISION ET DE RÉVISION

BUREAU DE DÉCISION ET DE RÉVISION BUREAU DE DÉCISION ET DE RÉVISION CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MONTRÉAL DOSSIER N : 2014-033 DÉCISION N : 2014-033-007 DATE : Le 25 février 2015 EN PRÉSENCE DE: MEJEANPIERRE CRISTEL AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Les conditions suspensives de l'achat d'un bien immobilier? 04-12-2007

Les conditions suspensives de l'achat d'un bien immobilier? 04-12-2007 Les conditions suspensives de l'achat d'un bien immobilier? 04-12-2007 Les exigences formelles formulées par le Code de la consommation en matière d'offre de prêt immobilier n'ont que que pour souci la

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai [TRADUCTION] Citation : B. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 113 N o d appel : AD-13-164 ENTRE : B. D. Demandeur et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

MÉMOIRE DE FRAIS. À jour le 26 mars 2014 I FORME :

MÉMOIRE DE FRAIS. À jour le 26 mars 2014 I FORME : À jour le 26 mars 2014 MÉMOIRE DE FRAIS I FORME : Documents à joindre et nombre de copies : Les documents suivants doivent être produits à la Cour, en deux exemplaires, soit un original et une copie :

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : K. U. c. Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, 2014 TSSDA 38 N o d appel : AD-13-169 ENTRE : K. U. Demanderesse et Ministre des Ressources humaines

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 COUR SUPÉRIEURE JUGE: L'honorable Paul-Marcel Bellavance, J.C.S. Le 8 juin 1993 WAHlTEL BOISVERT WUNICIP~ILITÉ DU CANTON DE GRANBY J

Plus en détail

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC)

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) Décision n o 94-008 Demandeur : Intimés : Société canadienne des postes - Winnipeg William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) M. Tamre a refusé de décharger des conteneurs à couvercle

Plus en détail

CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL Décision n o 99-012 CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL Révision, en vertu de l'article 146 de la partie II du Code canadien du travail, d'une instruction donnée par un agent

Plus en détail

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1)

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES PREMIERE CHAMBRE PREMIERE SECTION Arrêt n 46690 RECEVEURS DES IMPOTS DE MEURTHE-ET-MOSELLE RECETTE PRINCIPALE DES IMPOTS DE NANCY SUD-OUEST Exercices 1999 à 2003 Rapport n 2006-144-2 Audience

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 10 D-3-07 N 102 du 6 SEPTEMBRE 2007 DROIT DE LA PUBLICITE FONCIERE ACTES PORTANT CHANGEMENT DE REGIME MATRIMONIAL. NOR : BUD L 07 00079 J Bureau

Plus en détail

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970)

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970) 18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1 (Conclue le premier juin 1970) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant faciliter la reconnaissance des

Plus en détail

Citation : J. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 503 J. G.

Citation : J. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 503 J. G. [TRADUCTION] Citation : J. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 503 Date : Le 20 avril 2015 Numéro de dossier : AD-15-157 DIVISION D APPEL Entre: J. G. Demanderesse et Ministre

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. R. B., 2014 TSSDA 226 Appel No : 2012-1851 ENTRE : Commission de l assurance-emploi du Canada Appelante et R. B. Intimé DÉCISION DU

Plus en détail

Ottawa, le vendredi 28 janvier 1994 PB-93-001

Ottawa, le vendredi 28 janvier 1994 PB-93-001 Ottawa, le vendredi 28 janvier 1994 PB-93-001 L'ISOLANT PRÉFORMÉ EN FIBRE DE VERRE POUR TUYAUX, AVEC PARE-VAPEUR, ORIGINAIRE OU EXPORTÉ DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE CONSIDÉRATION DE LA QUESTION DE L'INTÉRÊT

Plus en détail

No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 D É C I S I O N

No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 D É C I S I O N C A N A D A Province de Québec District de Hull Cour Municipale Ville de Gatineau No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L'Honorable RAYMOND SÉGUIN LA CORPORATION MUNICIPALE

Plus en détail

La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier?

La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier? 1 La relève La détention de voitures de collection par une société est-elle à privilégier? Valérie Ménard CA, LL.M. fisc. Hardy, Normand & Associés s.e.n.c.r.l. vmenard@hardynormand.com Des collections,

Plus en détail

«courtier» : un broker ou un dealer au sens de la Loi de 1934 dont l'établissement principal est situé aux États-Unis d'amérique;

«courtier» : un broker ou un dealer au sens de la Loi de 1934 dont l'établissement principal est situé aux États-Unis d'amérique; NORME CANADIENNE 35-101 DISPENSE CONDITIONNELLE D INSCRIPTION ACCORDÉE AUX COURTIERS ET AUX REPRÉSENTANTS DES ÉTATS-UNIS PARTIE 1 DÉFINITIONS 1.1 Définitions - Dans la présente norme, on entend par : «courtier»

Plus en détail

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges,

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges, CONCLUSIONS DE M. REISCHL AFFAIRE 133-73 CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, PRÉSENTÉES LE 5 DÉCEMBRE 1973 1 Monsieur le Président, Messieurs les Juges, Dans le recours intenté par M. Bruns

Plus en détail

REQUÊTE INTRODUCTIVE D INSTANCE (Art. 110 et 1011 C.p.c.) AU SOUTIEN DE SON ACTION EN RECOURS COLLECTIF, LE REPRÉSENTANT DÉCLARE QUE :

REQUÊTE INTRODUCTIVE D INSTANCE (Art. 110 et 1011 C.p.c.) AU SOUTIEN DE SON ACTION EN RECOURS COLLECTIF, LE REPRÉSENTANT DÉCLARE QUE : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL N o 500-06-000196-036 (RECOURS COLLECTIF) COUR SUPÉRIEURE PAUL MILLER, domicilié et résidant au 2460, rue Benny Crescent # 511, à Montréal, dans le district

Plus en détail

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Note de service DESTINATAIRE : ************** ****************** ************************

Note de service DESTINATAIRE : ************** ****************** ************************ Direction des lois sur les impôts Note de service DESTINATAIRE : ************** ****************** ************************ EXPÉDITEUR : ************************ SERVICE DE L INTERPRÉTATION RELATIVE AUX

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

EYB2014REP1508. Repères, Avril 2014

EYB2014REP1508. Repères, Avril 2014 EYB2014REP1508 Repères, Avril 2014 David ASSOR * Commentaire sur la décision Lefrançois c. Lefebvre L'impossibilité de se ménager la preuve écrite d'un acte juridique selon l'article 2861 du Code civil

Plus en détail

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 620. de l'organisation des

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 620. de l'organisation des Nations Unies AT T/DEC/620 Tribunal administratif Distr. LIMITÉE 9 novembre 1993 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 620 Affaire No 675 : GRIPARI Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON. Demandeur. Organisme. les rapports, factures, chèques et bons de commande relatifs aux transactions

00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON. Demandeur. Organisme. les rapports, factures, chèques et bons de commande relatifs aux transactions 00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON Demandeur c. FONDS AU BÉNÉFICE DES PERSONNES INCARCÉRÉES DE L'ÉTABLISSEMENT DE DÉTENTION DE SHERBROOKE Organisme L'OBJET DU LITIGE Le 16 août 2000, le demandeur requiert de

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SOCIETE CREDIT LYONNAIS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ouillon Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SOCIETE CREDIT LYONNAIS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ouillon Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 SOCIETE CREDIT LYONNAIS M. Ouillon Rapporteur M. Toutain Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Montreuil

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 37080 FRA Québec, le : 11 juin 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et Toiture bon prix Abitibi inc. Partie mise en

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS Tant le Client que le Courtier en douane acceptent d'être tenus de respecter l'accord général pour nommer un mandataire

Plus en détail

L du 03 mai 1934 (Mém. n 27 du 12 mai 1934, p.567)

L du 03 mai 1934 (Mém. n 27 du 12 mai 1934, p.567) Loi du 3 mai 1934 portant remplacement de celle du 14 février 1900 sur les warrants agricoles. - base juridique de: AGD du 08 août 1934 (Mém. A - 46 du 25 août 1934, p. 841) - citant: L du 27 novembre

Plus en détail

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier,

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier, Décret n 99-2773 du 13 décembre 1999 relatif à la fixation des conditions d ouverture des «Comptes Epargne en Actions», des conditions de leur gestion et de l utilisation des sommes et titres qui y sont

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert Le 20 janvier 2014 Les multinationales canadiennes auraient intérêt à prendre acte des répercussions de la récente affaire McKesson Canada Corporation c. La Reine (en anglais) (2013 CCI 404) concernant

Plus en détail

M me X DÉCISION DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN RENSEIGNEMENT PERSONNEL

M me X DÉCISION DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN RENSEIGNEMENT PERSONNEL Dossier : 03 03 52 Date : 20031202 Commissaire : M e Christiane Constant M me X Demanderesse c. Citifinancial Entreprise DÉCISION L OBJET DU LITIGE DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN

Plus en détail

FORMULAIRE 1. (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) COUR SUPÉRIEURE PROVINCE DE. Chambre de la famille. N o :

FORMULAIRE 1. (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) COUR SUPÉRIEURE PROVINCE DE. Chambre de la famille. N o : FORMULAIRE 1 (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE N o : COUR SUPÉRIEURE Chambre de la famille (Divorces) PARTIE(S) DEMANDERESSE(S) -et-, s'il

Plus en détail

Pas d inscription possible (R.532-6)

Pas d inscription possible (R.532-6) 1 er cas : Le créancier dispose d un titre exécutoire (L.511-2) Cas : Décision d une juridiction de l ordre judiciaire ou administratif ayant force exécutoire acte notarié revêtu de la formule exécutoire

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Régime d imposition du gain en capital Régime d imposition

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES ------- SEPTIEME CHAMBRE ------- DEUXIEME SECTION ------- Arrêt n 69152 SERVICE DU CONTROLE BUDGÉTAIRE ET COMPTABLE PLACÉ AUPRÈS DU MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Un quatrième décret relatif au traitement par l INPI des demandes en matière de propriété industrielle

Un quatrième décret relatif au traitement par l INPI des demandes en matière de propriété industrielle Les échos du silence de l INPI : Un quatrième décret relatif au traitement par l INPI des demandes en matière de propriété industrielle Par Olivier THRIERR conseil en propriété industrielle - mandataire

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 6453 Québec, le : 10 août 2011 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante

Plus en détail

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son PV 99 03 48 RENÉ COMEAU Plaignant c. BELL MOBILITÉ Intimée LA PLAINTE Le plaignant allègue que la Boutique du téléphone, agente autorisée de l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il

Plus en détail

Norme canadienne 35-101 Dispense conditionnelle d inscription accordée aux courtiers et aux représentants des États-Unis

Norme canadienne 35-101 Dispense conditionnelle d inscription accordée aux courtiers et aux représentants des États-Unis Norme canadienne 35-101 Dispense conditionnelle d inscription accordée aux courtiers et aux représentants des États-Unis PARTIE 1 DÉFINITIONS 1.1 Définitions PARTIE 2 DISPENSE D INSCRIPTION DU COURTIER

Plus en détail

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt NOTE COMMUNE N : 4/2001 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 46, 47 et 48 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 relatives aux pénalités de retard.

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) ENTRE : ET : JEAN-PAUL BÉRUBÉ COMMISSION ADMINISTRATIVE DES RÉGIMES

Plus en détail

NÉGOCIATION DE PLAIDOYER

NÉGOCIATION DE PLAIDOYER NÉGOCIATION DE PLAIDOYER En vigueur le : 1992-05-15 Révisée le : 1995-08-31 / 2004-09-08 / 2006-01-20 / 2008-01-11 / 2008-09-08 / 2008-10-20 / 2008-11-17 / 2009-03-31 / 2009-08-21 / 2010-07-20 / 2011-03-31

Plus en détail

Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP

Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP JURIDICTION DE PROXIMITÉ DE [COMMUNE] STATUANT EN MATIÈRE PÉNALE [n ], [rue] - [code postal] [commune] Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP POUR : [nom du requérant] [nationalité

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel Citation : A. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 296 Appel No : 2013-0127 ENTRE : A. D. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

Application de l alinéa (2)a.1) banque canadienne admissible

Application de l alinéa (2)a.1) banque canadienne admissible 1 PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT L IMPÔT SUR LE REVENU LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1. (1) L article 95 de la Loi de l impôt sur le revenu est modifié par adjonction, après le paragraphe (2.3), de

Plus en détail

REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER

REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER G11 REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER Les Lignes directrices d'interprétation visent à aider les parties à comprendre l'interprétation de la loi que fait habituellement la Commission,

Plus en détail

Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 H. K. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 H. K. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 Date : Le 26 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-959 DIVISION D APPEL Entre: H. K. Demanderesse et Commission

Plus en détail

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE Avis est, par les présentes, donné à d'administrateur d'une compagnie en faillite. de ses obligations et responsabilités à

Plus en détail

Citation : B. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 592 B. J. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : B. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 592 B. J. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : B. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 592 Date : 13 mai 2015 Numéro de dossier : AD-13-96 DIVISION D APPEL Entre: B. J. Appelant Et Commission de l assurance-emploi

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu Article 1 Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu Compagnies d assurance Loi de l impôt sur le revenu 138 L article 138 de la Loi de l impôt sur le revenu (la Loi)

Plus en détail

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT 1. Parties La présente entente (ci-après «l Entente») est conclue entre le gouvernement

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE CANADA

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE CANADA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE CANADA TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A PREVENIR L'EVASION FISCALE EN MATIERE DE DROITS DE MUTATION PAR DECES signée à Paris le 16 mars 1951, approuvée par

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

RESOLUTION CANADA À PROPOS DE LA PLAINTE RELATIVE À L'ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE «GREVIN.CA» DECISION

RESOLUTION CANADA À PROPOS DE LA PLAINTE RELATIVE À L'ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE «GREVIN.CA» DECISION RESOLUTION CANADA À PROPOS DE LA PLAINTE RELATIVE À L'ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE «GREVIN.CA» PLAIGNANT Musée Grévin Montréal Inc. a/s Me Richard J. Sheitoyan, avocat 28 Notre-Dame Est, suite 201

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 *

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 * FERÓN ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 * Dans l'affaire C-170/03, ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l'article 234 CE, introduite par le Hoge Raad der Nederlanden

Plus en détail

LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI

LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI - 6 - LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI Louis-Frédérick Côté, avocat, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN RÉPONSE À LA QUESTION 4 - Preuves documentaires incomplètes Généralement, le paragraphe

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Recommandation Finale. Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers.

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Recommandation Finale. Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers. COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Recommandation Finale du Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers de la République de Guinée concernant le projet d'exploitation

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail