Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains. Avertissement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains. Avertissement"

Transcription

1 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains Kwong Hing Foon Avertissement Cette étude est la dernière que Kwong Hing Foon ait mise au point, moins a" un an avant sa mort. Le texte en a été rédigé en chinois pour être présenté devant les congressistes de la Conférence internationale sur la littérature populaire en Chine qui s'est tenue à Taipei du 4 au 7 septembre Il a été publié dans les actes de cette conférence (Minjian wenxue guoji yantaohui lunwen zhuanhao, dans Hanxue yanjiu, 8-1.juin 1990,2 volumes, 812 pages), sous le titre «Xiandai minjian chuanshuo de Wang Zhaojun», «Wang Chao-chûn in Present-day Folktales» (volume 2, pp ). Kwong Hing Foon avait entrepris de traduire ce texte en français pour Études chinoises. Elle n'a pu rédiger que le tiers environ de cette traduction (l'introduction et le premier chapitre, intitulé «Les sujets»), non sans apporter de sensibles retouches au texte original. J'avais pu l'aider, avant son hospitalisation, à mettre au point cette première partie de la traduction, qui est reproduite ici sans changements. J'ai dû terminer seul le travail, en suivant de plus près le texte chinois, sans m'astreindre toutefois à en donner une traduction littérale. Jai ajouté parfois quelques notes, toujours accompagnées du sigle «N.d.T.». Études chinoises, vol. XI, n 1, printemps 1992

2 Kwong Hing Foon Depuis la mort de notre maître Paul Demiéville, je n'avais plus connu l'épreuve de la préparation d'une publication posthume. Puisse celle-ci rappeler le souvenir d'une sinologue de grand talent,fauchée dans la fleur de l'âge par un sort aveugle. J.-P. Diény Wang Zhaojun était au ciel une immortelle. Sur l'ordre impérial de l'auguste de Jade, elle descendit sur terre pour apaiser les conflits armés qui opposaient les deux peuples des Han et des Xiongnu. Ayant parcouru un long chemin depuis le grand désert septentrional, le chanyu vint [à la cour des Han] pour y recevoir la main de Zhaojun. [Au retour] le couple, bravant le vent et la neige qui emplissaient le ciel, arriva au bord de la rivière Noire, où mugissait le vent du Nord : déchaîné, celui-ci faisait voler les pierres et le sable. Impossible d'avancer : la chevauchée ne put que s'arrêter sur place. Zhaojun descendit alors de son cheval et commença à jouer du pipa. Immédiatement, le vent se calma, la neige cessa de tomber. Dans le ciel se déployèrent des nuages colorés et s'enroulèrent des nues de bon augure ; sur la terre fondirent la glace et la neige. Tous les êtres ressuscitèrent. En moins d'un moment, partout poussèrent des herbes vertes, tendres et fraîches, et naquirent d'éblouissantes fleurs sauvages. Au loin, le mont Obscur verdit ; tout près, la rivière Noire s'éclaircit Arrivèrent aussi des alouettes, des coucous, des pies innombrables, qui tournoyèrent et chantèrent au-dessus de la caravane de Zhaojun et du chanyu... Le chanyu et le peuple des Xiongnu, extrêmement heureux, décidèrent de s'installer définitivement à cet endroit. Par la suite, Zhaojun et le chanyu parcoururent les régions qui environnaient le pied de la montagne Yin, ainsi que le nord et le sud du Grand Désert. Là où allait Zhaojun, les eaux et les prés s'épanouissaient, les hommes et les animaux domestiques prospéraient Arrivant en un lieu sans herbe ni eau, Zhaojun traçait un trait avec son pipa, et sur la terre apparaissaient aussitôt un cours d'eau comme une ceinture de jade et des prairies semblables à des tapis verts. Zhaojun avait aussi une jolie sacoche en brocart, de laquelle elle sortit quelques graines qu'elle jeta à terre. C'est alors qu'au delà des passes apparut l'agriculture. Elle sortit de sa sacoche une paire de ciseaux d'or et découpa dans une peau de mouton des charrues, des chars, des moutons et des chevaux qui à peine posés à terre devinrent des charrues de fer et des chars de bois autour desquels se formèrent des troupeaux de moutons, des troupeaux de chevaux, des troupeaux de chameaux. 8

3 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains Beaucoup d'années passèrent. Une nuit, avec un bruit énorme, une lumière rouge passa soudain sur la terre comme un éclair, Le lendemain on s'aperçut qu'à cet endroit, sur la terre plate, s'était élevé un tertre au-dessus duquel erraient des nuages flottants de cinq couleurs. Les gens dirent que Zhaojun, ayant accompli la mission que l'auguste de Jade lui avait confiée, était remontée au ciel. Ce tertre est l'actuelle tombe de Zhaojun... Ce récit a été relevé dans un livre intitulé Zhaojun yu Zhaojunmu (Zhaojun et la tombe de Zhaojun), compilé par le professeur Lin Gan de l'université de la Mongolie intérieure et publié en 1979 (pp ). À ceux qui connaissent l'histoire traditionnelle de Wang Zhaojun, à travers les œuvres classiques ou populaires, poétiques ou musicales, romanesques ou dramatiques, je ne sais quelle impression peut produire un tel récit : nouveauté? étrangeté? C'est tout récemment qu'en Chine continentale ont été publiés deux recueils consacrés exclusivement à la légende de Wang Zhaojun à partir de sources orales et populaires peu connues. Le premier, compilé et publié en 1980 par la Maison de la Culture du district de Xingshan de la province du Hubei (Hubeisheng Xingshanxian wenhuaguan), était plutôt une publication locale dont le premier tirage n'a compté que trois mille exemplaires. Le second livre, compilé par Wu Yihong, membre de la Société de littérature populaire (Minjian wenxue yanjiuhui) de Pékin, et par Wu Biyun, a été publié en 1983 et largement diffusé jusqu'à Paris. La plupart des contes du premier recueil sont inclus dans le second. Outre ces deux publications, le premier chapitre du Xingshan minjian gushi chuanshuo ji (Les contes populaires et les légendes du district de Xingshan, 1983) est aussi consacré à l'histoire de Wang Zhaojun. Dans ces trois recueils, après avoir éliminé les doubles et les variantes sans intérêt, j'ai relevé trentecinq titres indépendants dont quatre comportent chacun deux versions différentes 1. Ces récits ont été recueillis dans trois régions où ils circulaient, à savoir le district de Xingshan, la Mongolie intérieure et la province de 1 La liste des trente-cinq contes est donnée dans l'appendice 2 : on y trouvera la transcription des titres enpinyin. Les trois recueils qui viennent d'être présentés seront désormais désignés respectivement par les lettres B, A, C, suivies des paginations ; leurs titres seront donnés dans la bibliographie (N.d.T.). 9

4 Kwong Hing Foon l'anhui. Le nombre des récits rassemblés varie d'ailleurs beaucoup d'un site à l'autre (vingt-huit à Xingshan, six en Mongolie intérieure, un seul dans l'anhui), mais chacun des trois ensembles a son intérêt propre. Cela dit, dans la légende de Zhaojun telle qu'elle est racontée aujourd'hui, s'observent, malgré la diversité des anecdotes, certaines idées et préoccupations communes. Ce fait n'est pas dû au hasard. Rappelons pour commencer quelques données historiques concernant le personnage central. Sous le règne de Yuandi (48-33 av. J.-C), le chanyu Huhanye qui régnait sur les Xiongnu, un peuple nomade du Nord, vint rendre hommage à la cour de Chine et demanda à s'allier par mariage à la famille impériale pour consolider la paix. WangZhaojun, une jeune femme issue du peuple qui demeurait alors à la Cour latérale (yeting) du palais dans l'attente des ordres impériaux, fut choisie pour cette union. C'est ainsi qu'en 33 av. J.-C. elle quitta la Chine en compagnie du souverain des Xiongnu. Elle devait terminer sa vie au delà des passes septentrionales sans qu'on puisse préciser la date de sa mort. Malgré l'indigence de ces données historiques, Wang Zhaojun a traversé toutes les époques de l'histoire de Chine comme une figure privilégiée de la littérature aussi bien classique que populaire. Bien que le mariage ait été conclu dans la réalité comme une œuvre de paix, l'histoire de Zhaojun apris dans la littérature une tonalité généralement tragique 2. C'est avec son image traditionnelle que nous confronterons la Zhaojun des récits populaires de notre temps. Les sujets Les récits du district de Xingshan L'actuel Baopingcun (le village du Terrain précieux), à sept li à l'ouest du chef-lieu du district de Xingshan, s'appelle également le «Village de 2 Pour les faits historiques, voir les «Annales de Yuandi» et la «Monographie des Xiongnu» dans le Hanshu (ch. 9 et 94b), ainsi que la «Monographie des Xiongnu du Sud» dans le Hou Hanshu (ch. 89). À ce personnage, j'ai consacré précédemment une étude d'ensemble (Wang Zhaojun, une héroïne chinoise de l'histoire à la légende, Paris, Collège de Franee/IHEC, 1986). 10

5 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains Zhaojun» 3. C'est là, dit-on, que Zhaojun est née. Il est donc bien naturel que son histoire se soit répandue dans cette région en liaison avec certaines particularités locales. En effet, les vingt-huit récits qui ont trait à cette région rapportent tous, à une seule exception près - celui qui s'intitule «La Sacoche en brocart de Zhaojun» -, des légendes sur l'origine de sites, de sources, de richesses naturelles, etc. Voici quelques exemples : Sur l'origine et la dénomination des lieux Le récit intitulé «L'Origine du Terrain précieux» raconte l'histoire de la dénomination du village qui nous occupe. Dans le village natal de Zhaojun, la vie était très dure. Les villageois avaient besoin de travailler jour et nuit pour nourrir leurs familles. Comme ils défrichaient une terre inculte au flanc d'une colline, en face de chez Zhaojun, par une nuit sans clair de lune ni étoiles, il se produisit un grave accident qui fit de nombreux blessés. Zhaojun, qui étudiait tard elle aussi, entendit des cris douloureux et fut profondément touchée. Dès le lendemain elle alla prier le dieu du Sol pour la protection des villageois. Sa sincérité obtint une réponse divine. Après sept jours et sept nuits on vit pousser une aleurite miraculeuse : sa lumière allait éclairer pendant la nuit le défrichement, de sorte que les villageois ne risqueraient plus désormais de courir des dangers dans l'obscurité. Non seulement le labour fut un succès, mais encore ce nouveau champ devint extrêmement fertile. Trois récoltes par an y étaient toujours assurées, tandis qu'ailleurs on n'en espérait que deux au maximum. C'est pourquoi ce lieu fut nommé le «Terrain précieux». Sur les paysages On raconte que Zhaojun était une brodeuse de génie qui réalisait tout ce qu'elle voulait avec son aiguille et ses fils de couleur. Pourtant elle fut très embarrassée un jour, pour avoir promis de broder un phénix d'or. Elle n'avait jamais vu un phénix de sa vie et avait du mal à dessiner cet être fabuleux. Mais voici qu'un matin, comme elle était à court d'idées, apparut à sa fenêtre un oiseau d'or qu'elle jugea semblable à un phénix. Mais l'oiseau 3 Cf. Wu Daozhou, Zhaojun guli, Hubei renmin chubanshe, 1984 (Hubei ltlyou congshu), pp

6 Kwong Hing Foon s'envola. Elle se précipita à sa poursuite et parvint à une terrasse, au sommet d'un mont, où elle perdit complètement sa trace. Or, en jetant ses regards sur une montagne où éclataient les rayons du soleil levant, elle fut saisie par la beauté de ce spectacle qui évoquait merveilleusement un phénix lumineux en plein vol. Pendant dix jours elle revint admirer le lever du soleil et exécuta sa broderie sur place sans manquer aucun détail. Sans qu'elle s'en doutât, assise sur la terrasse tout en haut du mont, sa silhouette élégante et ses gestes gracieux rehaussaient encore le paysage aux yeux des passants. Par la suite, le lever du soleil sur la Terrasse de l'épouse impériale fut considéré comme l'un des huit paysages les plus prestigieux du district de Xingshan. Sur les constructions Dans le village il y avait un pavillon où l'on aimait à admirer la lune en se souvenant de Zhaojun. Il est dit en effet que Zhaojun aimait passionnément la lune, car elle était née lors de la fête de la mi-automne, où brille la pleine lune. Ses parents avaient fait construire un pavillon pour qu'elle pût y étudier, jouer de la musique ou broder en admirant la lune. De là vint l'appellation de ce pavillon : «Pavillon pour la Contemplation de la lune». Sur les productions locales On cultive dans cette région une espèce de maïs qui ne demande que cent jours de croissance pour parvenir à maturité. On dit que cette espèce provient d'un don de Zhaojun qui, vivant loin de son pays natal et toujours préoccupée du bonheur de ses compatriotes, fit transporter cent grains de ce maïs par cent pigeons, depuis la terre étrangère jusqu'au village natal, en un voyage de cent jours. Les villageois appellent cette espèce de maïs le «retour au pays en cent jours» (bairi huanxiang) ou le «parfum de cent jours» (bairi huanxiang) car cette plante exhale un parfum exceptionnel. Sur les mœurs Chaque année, on célèbre la fête des «lanternes sur larivière» la quinzième nuit du septième mois lunaire. On danse en groupes, on fait claquer des 12

7 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains pétards, on bat du tambour, on frappe des gongs. Quant aux enfants, ils se jettent dans la rivière Parfumée (Xiangxi) en portant des lanternes de formes et de couleurs variées. À cette fête locale est également attaché le souvenir de Zhaojun. On dit en effet qu'au moment où elle fut choisie pour entrer au palais impérial, son départ pour la capitale dut avoir lieu à une heure faste au milieu de la nuit du quinzième jour de la septième lune. Craignant qu'elle ne vît pas clair et qu'il ne lui arrivât un accident, les villageois étaient venus l'éclairer avec des lanternes en faisant résonner les tambours et les gongs. Certains des lieux ainsi mentionnés, soit occasionnellement soit à titre de sujet principal du récit, figurent déjà dans des monographies locales depuis l'époque des Song au plus tard. Cela ne prouve évidemment rien quant à l'ancienneté des récits en question. Car si ces monographies attestent une relation étroite entre Zhaojun et ces lieux-dits, elles ne fournissent que des informations très brèves et ne développent aucun récit. Par exemple, à propos du mont de la Terrasse de l'épouse impériale (Feitaishan), le Hubei tongzhi nous apprend simplement que celui-ci est situé au sud du district de Xingshan et qu'on l'appelle aussi le «mont Méridional du district» (Xiannanshan). Quant à la terrasse, il est dit que sa construction est due aux habitants du village qui, regrettant l'absence de Zhaojun, y montaient dans l'espoir de l'apercevoir au loin 4. Mais il n'est fait aucune allusion à la broderie du phénix. D'autre part, les événements locaux associés à la légende de Zhaojun sont souvent traités pour eux-mêmes, sans rapport étroit avec l'héroïne ellemême. Les récits sur les «fleurs-pigeons» (gezihua) en sont un bon exemple. L'un d'eux raconte qu'en quittant la Chine Zhaojun avait comme compagnons deux pigeons blancs qu'elle devait charger plus tard d'annoncer aux Chinois la bonne nouvelle de la paix retrouvée. Ces pigeons voyageurs regagnèrent d'abord le palais des Han pour y déposer un message en seize caractères écrits sur une pièce de soie par Zhaojun elle-même : 4 Pour plus de détails sur les sites liés au souvenir de Zhaojun, voir le chapitre qui les concerne dans Wang Zhaojun, une héroïne chinoise..., op. cit., pp

8 Kwong Hing Foon À la frontière la paix, Hu et Han vivent en harmonie ; Armes et cuirasses déposées, Au pays la prospérité, au peuple la sécurité. Il fallut aux pigeons six jours de plus pour arriver au village natal de Zhaojun. Ses parents et les villageois reçurent également un message en seize caractères : À la frontière la paix, Chers patriarches, tranquillisez-vous. Hu et Han vivent en harmonie, La fête est pour tout le peuple. Très émus et heureux, ils voulurent remercier les deux pigeons messagers qui, avant qu'on se souvînt d'eux, étaient allés se reposer sur un arbre dans la montagne Wanchao. En s'approchant, les villageois ne trouvèrent que deux grossesfleursblanches, parfaitement semblables à deux pigeons prêts à s'envoler, les ailes ouvertes. Depuis lors, chaque année, entre la fin du printemps et le début de l'été, la montagne Wanchao se couvre de fleurspigeons. Celles-ci éclosent sur l'arbre gongtong, également nommé «Parbre-aux-pigeons» (gezishu, A 75-80). Outre cette belle histoire sur les fleurs-pigeons, il en existe une autre, très pathétique, qui n'a rien à voir avec Zhaojun. Il s'agit de la légende de Gao furen, l'épouse de Li Zicheng. Installée dans le district de Xingshan avec une troupe de résistants contre les Mandchous, celle-ci voulut demander l'assistance des Chinois de Taiwan afin de chasser les envahisseurs étrangers. Huit pigeons blancs furent chargés de transmettre cet appel. Mission accomplie, ils rapportèrent en réponse une grande pièce d'étoffe sur laquelle étaient brodés transversalement huit caractères dorés : Que les Qing soient renversés, les Ming restaurés ; Ensemble nettoyons les monts et les fleuves. Malheureusement, arrivés dans le ciel de Xingshan, les pigeons furent attaqués par l'armée des Mandchous et obligés de s'enfuir. Ils trouvèrent 14

9 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains refuge sur un arbre dans la montagne Wanchao et donnèrent naissance aux fameuses fleurs blanches (C 32). Dans ces deux récits, mêmes pigeons messagers, même montagne Wanchao, intrigue analogue à des fins différentes. Sur le même sujet les «fleurs-pigeons», il était facile de greffer la légende de Zhaojun, ainsi que celles de Gao furen ou de quelques autres femmes, pourvu qu'il existât un lien entre ces personnages et la région. L'arbre dit gezishu est d'une espèce unique au monde qui ne subsiste qu'à quelque quatre cents exemplaires à proximité de la montagne Wanchao 5. Un trésor pareil, d'autant plus précieux que son aspect est singulier, a inspiré et continue d'inspirer l'imagination des habitants de la région. S'ajoutant à l'élément immuable du récit qu'est le pigeon transformé en fleur, la participation de Wang Zhaojun ou de Gao furen n'est donc qu'une circonstance fortuite. De même, dans un bon nombre de récits impliquant le personnage de Zhaojun, celle-ci ne tient qu'un rôle de catalyseur. Prenons les deux versions de l'histoire du «poisson-fleur-de-pêcher» (taohuayu). Il s'agit, selon l'une des deux versions, d'une amie intime de Zhaojun, appelée Taohua m}l, dont le nom se comprenait plutôt au sens de taohua # &, car cette jeune fille cultivait avec talent des pêchers et avait toute la beauté de leur floraison. Avant d'aller chez les Xiongnu, Zhaojun était revenue au village pour dire adieu à ses parents et à ses compatriotes. À son retour, comme elle descendait larivièreparfumée, la foule se pressait tout le long desrives.taohua, qui s'y trouvait aussi, agitait une branche de pêcher et tout en courant appelait Zhaojun pour lui annoncer la bonne nouvelle de la floraison des pêchers. Miracle! Derrière elle, sur tous les chemins poussaient des pêchers sur lesquels éclosaient immédiatement des fleurs rouges. Emportés par le vent, les pétales tombèrent dans l'eau tout autour du bateau de Zhaojun qui, émue, prit son pipa et joua un morceau appelé «L'Adieu desfleursde pêcher» (Taohuasong). Sous l'effet de la musique, les pétales se métamorphosèrent finalement en une escorte de poissons colorés (A 62-67). L'autre version concerne une jeunefilleappelée également Taohua mais qui n'était pas originaire du village. Elle était venue de la frontière septentrionale où les conflits armés entre les Han et les Xiongnu avaient 5 D'après une note qui accompagne le récit concernant Zhaojun (A 75). 15

10 Kwong Hing Foon rendu la vie impossible pour les habitants. Malheureusement, elle n'avait pas trouvé non plus la paix dans sa vie de réfugiée. Un propriétaire terrien la força à devenir sa concubine. Taohua préféra mourir plutôt que de partager la vie de ce personnage odieux et se noya dans la rivière Parfumée, la veille du départ de Zhaojun pour le palais impérial. Avant de se jeter à l'eau, Taohua exprima le regret de ne pouvoir attendre un jour de plus pour dire adieu à Zhaojun, envers qui elle avait beaucoup de gratitude. Le lendemain, lorsque Zhaojun s'embarqua, elle vit nager autour de son bateau beaucoup de poissons, dont l'un, tout blanc, sortit de l'eau et sauta à bord. Zhaojun eut l'impression d'apercevoir Taohua, sanglotant et tout de blanc vêtue. Elle remit le poisson dans l'eau puis y jeta une poignée de fleurs de pêcher. Les poissons mangèrent les fleurs et devinrent tout rouges. Telle est l'origine du «poisson-fleur-de-pêcher». Cette légende comporte deux éléments fondamentaux, la fleur de pêcher et le poisson. Dans les deux versions que nous venons de présenter, ceuxci sont unis à travers les vies différentes de deux jeunes filles nommées toutes les deux Taohua. Mais pour qu'ils entrent dans le cadre de la vie de Zhaojun, c'est à celle-ci qu'est confié le soin d'assurer la métamorphose. En réalité, il paraît que ce prétendu poisson est une sorte de méduse qui se montre chaque année dans la rivière Parfumée au moment de la floraison des pêchers 6. Ces petits êtres aquatiques intéressent sans doute beaucoup les habitants des bords de la rivière. C'est en effet leur image et celle des villageois en train de les pêcher qui ont été choisies pour illustrer la page relative à la rivière Parfumée dans une revue censée présenter les paysages et les productions de la circonscription administrative de Yichang, dont fait partie le district de Xingshan 7. Les récits de la Mongolie intérieure La légende de Wang Zhaojun est connue dans la Mongolie intérieure, en particulier aux environs de la Grande rivière Noire (Da Heihe), près de Huhehot, et sur larivesud du fleuve Jaune près de Baotou, où se situent 6 Cf. Zhaojun guli, p Cf. Sanxia mingzhu Yichang, 1985, p. 15, publication non commercialisée. 16

11 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains des tombes qui lui sont attribuées. Comme nous l'avons dit, les récits recensés dans cette région qui figurent dans les recueils étudiés sont peu nombreux. Encore faut-il ajouter que sur un total de six, il n'y en a que trois dont Zhaojun soit vraiment le personnage central. Voici un résumé de ces trois récits. a) «Le Pont de Zhaojun» À l'occasion de son mariage avec le chanyu, Zhaojun demanda à celuici de construire un pont sur la Grande rivière Noire pour que les Chinois puissent venir au pays des Xiongnu et assister aux cérémonies. Ce pont permit aux deux peuples de communiquer en temps de paix, mais il finit par s'effondrer pour empêcher les armées des deux côtés de traverser le fleuve quand les conflits devinrent inévitables. b) «La Poudre de Zhaojun» Les femmes des Xiongnu ne savaient pas se maquiller. Leurs visages rayonnants reflétaient simplement les murs blancs de leurs maisons, qui étaient peints d'une poudre blanche produite par le mont du Fard (Yanzhishan). Mais depuis longtemps, bien avant le mariage de Zhaojun, le mont avait cessé de produire cette poudre car il avait été brûlé et détruit par la guerre. Les visages des femmes étaient devenus sombres et peu plaisants, de sorte que leur souverain préféra demander la main d'une Chinoise. Telle avait été la cause de la venue de Zhaojun qui, généreuse, apporta avec elle une poudre de maquillage, qu'elle offrit aux femmes des Xiongnu pour leur rendre leur beauté perdue. Sa bonne intention toucha le Ciel qui restitua au mont du Fard ses anciens pouvoirs. Les femmes des Xiongnu purent désormais non seulement repeindre les murs de leurs maisons mais aussi se parer le visage. c) «Le Millet et les serpents de Zhaojun» Au delà des passes et sur la rive sud du fleuve Jaune existe une tombe qu'on appelle habituellement la tombe occidentale de Zhaojun (Xi Zhaojunmu). Aux alentours vivent de petits serpents verts nommés les «serpents de Zhaojun» {Zhaojunshè) : c'est elle, dit-on, qui les fît venir dans la région. Avant son arrivée chez les Xiongnu, ce peuple nomade ignorait l'agricul- 17

12 Kwong Hing Foon ture et ne se nourrissait pas de céréales. Zhaojun apporta de Chine une espèce de millet qu'on commença à cultiver sur les bords dufleuvejaune. L'opération fut magnifiquement réussie mais malheureusement des moineaux, venus du monde entier, profitèrent de la récolte avant les habitants auxquels il ne resta rien. Comme toujours, Zhaojun se montra soucieuse du bonheur du peuple. En voyant par hasard un montreur de serpent nourrir son protégé d'un moineau, elle trouva la solution. Elle fit apporter dans les champs de petits serpents verts du mont Obscur (Yinshan) pour protéger la moisson contre les moineaux voleurs. Après sa mort, les serpents continuèrent leur tâche de gardiens des champs et demeurèrent sur sa tombe au bord du fleuve. Dans les trois derniers récits, Zhaojun n'est plus le personnage principal ; elle n'apparaît même pas en personne. Il s'agit d'événements survenus autour de ses tombes, qu'on considère comme des manifestations miraculeuses de son pouvoir divin. d) «La Baie de l'homme-de-pierre» Devant la tombe de Zhaojun près de Huhehot il y avait une statue de pierre. Autrefois, ce gardien, appelé familièrement l'homme-de-pierre, pouvait se déplacer à son gré. Ce qui lui plaisait le plus était d'aller travailler bénévolement dans les familles les jours de noce. Les mariés qui avaient la chance d'obtenir son aide étaient destinés à réussir leur vie conjugale. Mais les bénéficiaires de ce prodige étaient avertis en rêve par Zhaojun de ne jamais prononcer le nom de l'homme-de-pierre en sa présence : Zhaojun estimait en effet qu'un bienfaiteur ne doit pas laisser connaître son nom. Si cette règle n'était pas suivie, l'homme-de-pierre perdrait sa mobilité. D'un autre côté, il y avait un démon qui, à l'opposé de l'hommede-pierre, ne supportait pas de voir des couples vivre en bonne harmonie et tentait toujours d'attiser la discorde. Comme l'homme-de-pierre lui faisait obstacle, ayant appris le secret, il alla à la rencontre de celui-ci et prononça son nom à haute voix. Aussitôt l'homme-de-pierre s'immobilisa. Mais par la suite il y eut de plus en plus de gens pour venir habiter autour de lui. Telle est l'origine du village appelé la «Baie de l'homme-de-pierre». 18

13 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains e) «Le Temple de Zhaojun» Autrefois, il n'y avait pas de temple auprès de la tombe de Zhaojun, sur la rive droite dufleuvejaune. Les terres des environs appartenaient à un propriétaire méprisable qui ne faisait qu'exploiter et opprimer ses employés et ses métayers. Quant à son fils, il était comme un loup pour les femmes de la région. Un jour, un jeune homme traversa le fleuve et vint s'installer dans le pays. Indigné du comportement du propriétaire, il rassembla une bande de jeunes, pauvres comme lui, pour aller mettre sa maison à sac. Passant par la tombe de Zhaojun, ils lui demandèrent sa bénédiction et firent le vœu de lui construire un temple en cas de succès de leur entreprise. C'est ce qui fut fait. f) «Le Poulain d'or» On raconte qu'au fond de la tombe de Zhaojun, près de Huhehot, il y avait un poulain d'or dont les habitants entendaient souvent résonner les clochettes. Pendant l'occupation, cinq soldats japonais, tentés par ce trésor, violèrent la tombe. Quatre d'entre eux perdirent la vie dans des accidents étranges. Le cinquième, épargné, fit venir une troupe entière qui tomba à son tour dans une embuscade de guérilleros chinois, que protégeaient miraculeusement les roseaux de la tombe de Zhaojun. Après cet événement, plus jamais les Japonais n'osèrent revenir dans cet endroit Le récit de la province de l'anhui Le seul récit qui concerne cette région commence par l'élévation de Zhaojun au rang de princesse impériale, après qu'elle eut accepté d'être unie au chanyu Huhanye. Pendant son voyage vers le pays du Nord elle rencontra une déesse, la Fille-mystérieuse-des-neuf-cieux (Jiutian xuannii), qui lui offrit un habit d'immortalité contenant aiguilles d'argent ; cet habit devait la protéger à la fois du froid et des agressions humaines. Arrivée chez les Xiongnu, Zhaojun fut l'objet des plus grandes attentions de la part du chanyu qui regretta tout de même de la trouver un peu triste. Zhaojun lui demanda trois faveurs pour lui permettre de vivre dans le pays sans souci : premièrement, la construction d'un pont sur la rivière Baiyang 19

14 Kwong Hing Foon où elle pût prier la Fille-mystérieuse-des-neuf-cieux ; deuxièmement, la mort de Mao Yanshou, un traître à la nation et son ennemi personnel ; troisièmement, une assurance de paix pour la Chine. Toutes ces conditions furent acceptées. Sur le nouveau pont, après l'exécution de Mao Yanshou, Zhaojun fit une prière et vit apparaître sur un nuage la déesse qui, souriante, agita son «balai de nuée» (yunzhou). Aussitôt les aiguilles d'argent se séparèrent de l'habit et tombèrent dans la rivière où elles se transformèrent en petits poissons fins et argentés. Ces «poissons-aiguilles-d'argent» (yinzhenyu) revinrent en Chine en suivant le courant et se fixèrent dans la région des lacs Chao et Wafu de la province de l'anhui. Quant à Zhaojun, bien que vivant dans une contrée septentrionale, elle n'avait jamais froid et son entourage trouvait toujours une douceur printanière dans sa personne. Après sa mort, les herbes qui poussaient sur sa tombe restèrent vertes en toute saison. Les gens voyaient dans ce prodige un effet surnaturel de l'habit aux aiguilles d'argent. Jetons maintenant un coup d'œil d'ensemble sur les récits des trois régions : ceux de Xingshan et de la Mongolie intérieure sont des anecdotes qui, teintées de couleur locale, représentent chacune un moment donné de la vie de Zhaojun ; celui de l'anhui est plus détaillé, comme pourrait l'être une biographie. Les deux premières régions sont liées historiquement à deux étapes de la vie de Zhaojun : son adolescence joyeuse et volontaire en Chine, puis son règne de souveraine aimée et bienfaisante dans un pays étranger. Pourtant les récits de la première région sont beaucoup plus nombreux que ceux de la seconde : vingt-huit d'une part, six de l'autre. C'est sans doute que Xingshan a toujours été habité par des Han qui dans l'ancien temps pleuraient sur le destin de Zhaojun et sont aujourd'hui fiers d'elle. Quant à la Mongolie intérieure, bien qu'elle ait été l'un des lieux d'activité du chanyu Huhanye, elle n'est plus habitée depuis longtemps par le peuple des Xiongnu. Les Mongols qui l'occupent actuellement n'éprouvent pas le mêmeenthousiasmepournotre héroïne. Notons d'ailleurs que les six récits présentés ci-dessus ont été recueillis par des Han dans des zones où ceux-ci sont particulièrement nombreux. Historiquement, l'anhui n'arienqui puisse se rapporter à Zhaojun. Le conte de l'habit aux aiguilles d'argent s'inspire en réalité directement ou 20

15 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains indirectement d'un roman des Qing, le Shuangfeng qiyuan (La merveilleuse union prédestinée de deux phénix), fréquemment adapté dans les styles régionaux de la plupart des provinces de Chine pour le théâtre ou le chant. Dans l'intrigue du conte, il est fait allusion à des faits inexpliqués. Cette négligence de l'auteur, sans doute involontaire, peut se comprendre comme une preuve de la popularité du roman 8. Nous aurons l'occasion de revenir au roman plus en détail au moment de discuter de son influence, notamment sur les récits du district de Xingshan. Les personnages et les intrigues Les relations qu'entretiennent les personnages et les situations auxquelles ils ont à faire face sont les éléments constitutifs de l'intrigue. Je classe ceux-ci, du point de vue de leur rôle dans l'action, en quatre catégories : 1. Le personnage de Zhaojun. 2. Les amis et les proches. Il s'agit de personnages qui ont avec Zhaojun des relations d'amitié ou de bonne entente. Ce sont soit des collectivités (les villageois, les Xiongnu), soit des individus (Xihua l'orpheline, le chanyu), soit d'autres êtres vivants (les carpes, les pigeons blancs). 3. Les adversaires et les obstacles. Ce sont des personnes qui oppriment Zhaojun ou ses amis, et dont les intérêts sont opposés aux leurs, ou des phénomènes qui engendrent des difficultés et des catastrophes : des fonctionnaires qui abusent de leurs pouvoirs, des chefs de famille, de riches propriétaires ; des gens simples non exempts de reproches : un père aux 8 Par exemple, il est dit au début du récit que l'empereur, après avoir vu Zhaojun, se rendit compte qu'il avait été dupé par Mao Yanshou, car il n'y avait pas de tache noire sur le visage de la jeune fille. Pourquoi cette tache noire? Qui est Mao Yanshou? Comment l'empereur a-t-il été dupé? Aucune explication n'est donnée. Il s'agit d'événements relatés dans le roman, que l'auteur estimait sans doute connus de ses lecteurs. 21

16 Kwong Hing Foon idées «féodales», un pêcheur cupide et fourbe, un chasseur grossier ; des dragons, des moineaux, qui troublent la paix et causent des malheurs ; des sécheresses, des tempêtes, qui affectent les populations. 4. Des êtres surnaturels. Il s'agit d'apparitions de divinités ou de manifestations de leur action : le grand immortel Shennong (Shennong daxian), leseigneur-du-grand-astre-blanc(taibaixingjun,laplanètevénus),lafillemystérieuse-des-neuf-cieux, l'immortel-du-vide-de-jade (Yuxu xianzi), les génies tutélaires, ou encore les flux et reflux surnaturels des eaux fluviales. Les rapports de ces quatre sortes de «personnages» peuvent être représentés sous la forme d'un schéma où le signe + indique une relation de bonne entente et le signe - une relation conflictuelle. Zhaojun M Amis W [-] Divinités H Adversaires Ces quatre sortes de personnages entrent en action par groupes de deux, de trois ou de quatre acteurs, et déterminent ainsi des intrigues relativement simples ou complexes. On peut distinguer six combinaisons principales en trois types de récits. 22

17 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains Récits impliquant la mise en relation de personnages de deux catégories 9 : 1. Zhaojun - Divinités. Les récits dont l'intrigue principale se borne à mettre en présence Zhaojun et des divinités sont peu nombreux. Ils se rapportent tous à des divinités aquatiques. C'est ainsi que les divinités du palais des eaux rendent hommage à Zhaojun («Ne me saluez pas», A 68-70). Ou que le roi Dragon, accompagné de ses fils et petits-fils, accourt de la mer de l'est pour faire ses adieux à Zhaojun («Le Ruisseau aux Galets multicolores», C 1-4). 2. Zhaojun - Amis. Dans ses relations avec ses amis, qu'il s'agisse de collectivités ou d'individus, Zhaojun prête volontiers son aide et ne ménage pas sa peine : ainsi, elle brode un phénix pour le compte d'une vieille femme («La Terrasse de l'épouse impériale au lever du soleil», A 42-45). Ses compatriotes ont confiance en elle et la révèrent ; ils lui confient leurs peines et conservent à jamais son souvenir : ainsi dans le récit intitulé «La Fête des lanternes sur la rivière» (C 4-5). 3. Amis - Adversaires. Ces récits ont tous pour arrière-plan la tombe ou le temple de Zhaojun. Si la présence de celle-ci n'y était indirectement affirmée, on ne saurait parler de récits relatifs à Wang Zhaojun. Exemples : «Le Temple de Mingfei» (B 65-68), «Le Poulain d'or» (A ). Récits impliquant la mise en relation de personnages de trois catégories : 4. Zhaojun - Divinités - Amis. Pour améliorer les conditions de vie de ses amis, Zhaojun implore l'aide des dieux, qui l'exaucent. Les amis gravent son nom en souvenir d'elle. Ainsi dans «La Falaise au Caractère Wang» (C 28-29). 9 Ce schéma s'inspire, avec quelques modifications, du modèle proposé par J.-P. Diény dans Le monde est à vous. La Chine et les livres pour enfants, Paris, Gallimard, 1971, p

18 Kwong Hing Foon 5. Zhaojun - Amis - Adversaires. Les amis de Zhaojun, se trouvant en danger ou subissant l'oppression, obtiennent son secours : ainsi dans «La Pierre aux Marques depieds» (A 34-37). Il arrive aussi qu'aux bienfaits de Zhaojun s'opposent les méfaits d'autres personnes. Mais celles-ci ne réussissent pas dans leurs entreprises et sont punies : ainsi dans «Le Pic du Chameau et la grotte au Peigne» (C 6-10). Seuls font exception les récits intitulés «Les Poissons-fleurs-de-pêcher» (C 6-10) et «La Baie de l'homme-depierre» (A ). Récits impliquant la mise en relation de personnages de quatre catégories : 6. Zhaojun - Divinités - Amis - Adversaires. Ce type d'association donne des intrigues plus complexes et plus variées. Parfois les divinités commencent par accorder à Zhaojun une faveur qui lui permet de faire le bonheur du peuple, mais des obstacles se présentent et de nombreuses complications surviennent. En fin de compte tout s'arrange à merveille. Ainsi dans «La Sacoche en brocart de Zhaojun» (A 53-56). Parfois les adversaires oppriment les amis, et Zhaojun, non contente d'engager ses propres forces, implore l'appui des dieux ; ou bien les dieux, sous l'influence de l'esprit de Zhaojun, manifestent leur puissance, comme dans «Le Défilé Stérile» (A 13-16). Parfois, la position de Zhaojun différant de celle des adversaires, elle devient elle-même l'objet de leurs avanies. Mais Zhaojun fait front avec une astuce incomparable et bénéficie de nouveau de la protection divine, comme dans «Le Ruisseau de la Boîte en bois» (A 28-33). Les récits qui mettent en œuvre les combinaisons 5 et 6 sont les plus nombreux : ils représentent ensemble les deux tiers du total. Les relations qui s'établissent entre les personnages reflètent d'une part des phénomènes conflictuels, comme les outrages infligés au faible par le fort, l'exploitation du pauvre par le riche et l'oppression du peuple par les fonctionnaires ; d'autre part, elles mettent en lumière la personnalité exceptionnelle de Zhaojun. Il faut spécialement remarquer les relations de bonne amitié que celle-ci entretient avec le chanyu et les Xiongnu. Le Ciel et les hommes se félicitent pareillement de la cohabitation pacifique des peuples Han et Hu. 24

19 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains Données sur la personnalité de Wang Zhaojun Sa naissance et son origine Une naissance surnaturelle : la nuit de la mi-automne, le quinzième jour du huitième mois, sa mère rêva que la pleine lune entrait dans son sein. C'est ainsi qu'elle conçut et mit au monde Zhaojun («L'Origine du Terrain précieux»). On raconte aussi qu'alors que sa mère la portait dans son sein, elle retarda sa naissance pendant deux nuits et trois jours entiers, et attendit résolument la pleine lune du quinzième jour du huitième mois pour tomber à terre, vagissante! De là le nom de lait qui lui fut donné : Clair de lune («Le Pavillon pour la Contemplation de la lune»). Au moment de sa naissance, elle sortit aussi du ventre de sa mère avec une perle précieuse, gage de protection («Le Dragon d'or à la perle»). Quant à son origine familiale, bien qu'elle naquît dans un village, il n'est pas certain que son père fût un paysan. Du moins n'était-il pas dans la misère. Bien au contraire, il devait être assez fortuné pour avoir eu les moyens d'édifier un «pavillon pour contempler la lune», où sa fille pût lire et peindre, jouer de la cithare et broder («Le Pavillon pour la Contemplation de la lune») 10. Devant le belvédère il établit aussi un étang pour la «libération des êtres vivants», avec une montagne artificielle et des balustrades sculptées, le tout d'un travail délicat et raffiné («La Carpe échouée sur un banc de sable»). Sa famille édifia le pont du Pipa, creusa le puits du Nanmu, traça le gué de Zhaojun, recueillit et éleva un bébé abandonné ; elle accumulait les bonnes actions («La Pierre aux Marques de pieds») et remboursait les dettes d'autrui. Zhaojun avait également un frère aîné qui commandait en chef les troupes de la commanderie («Les Poissons-fleurs-de-pêcher», C). Elle avait aussi une sœur cadette. Ses qualités et ses vertus Zhaojun était belle et intelligente, laborieuse et studieuse ; elle jouait de la cithare et peignait, elle lisait assidûment les poètes et prosateurs. C ' était 10 L'illustration qui accompagne ce récit représente un haut pavillon avec une large terrasse, où Wang Zhaojun brûle de l'encens en hommage à la lune. 25

20 Kwong Hing Foon une jeune fille pleine de talent («L'Origine du Terrain précieux», «Le Pavillon de la Contemplation de la lune»). Elle avait la main aussi adroite que son esprit était vif ; elle excellait dans la broderie («La Terrasse de l'épouse impériale au lever du soleil»). Elle aimait la nature, les monts et les rivières ; au bord des ruisseaux et des sources, elle se peignait et se lavait, penchée sur l'eau ; au milieu des fleurs, elle pinçait la cithare et chantait («Le Ruisseau de la Boîte en bois»). Bref, elle était saine et joyeuse. Par son attitude à l'égard des gens et sa relation au monde, elle méritait plus d'éloges encore. Pour venir en aide aux pauvres et aux faibles, elle alla jusqu'à sacrifier la perle précieuse qu'elle avait apportée à sa naissance et la perle-clair-de-lune que Huhanye lui avait offerte («Le Dragon d'or à la perle» ; «Le Trou d'eau à la Perle précieuse»). Oiseaux, poissons et quadrupèdes, tous recevaient ses bons soins («La Carpe échouée sur un banc de sable» ; «Le Thé de la grue blanche»). À l'égard de ses aînés ou des étrangers, elle se montrait respectueuse et effacée ; même lorsque son précieux pipa fut brisé, elle n'en conçut aucune irritation («Le Pont du Pipa»). Elle se souciait constamment de l'intérêt commun et s'inquiétait des souffrances du peuple. Comme les villageois cultivaient la terre en pleine obscurité, elle accrocha en l'air une lampe à huile, afin de les éclairer. Les récoltes, au village, restant insuffisantes, elle fit parvenir de loin des semences («Le Parfum de cent jours»). Lorsque le gonflement du torrent eut interrompu la communication entre les deux rives, elle laissa derrière elle son précieux cheval pour assurer le passage («Le Trou d'eau du Cheval-Dragon»). Elle avait de l'audace et de l'expérience, et savait comment combattre la perfidie des puissants («Le Défilé Stérile»). Son ambition L'intelligence et la beauté de Zhaojun n'ornaient que sa seule personne ; ses luttes contre le mal et pour le bien ne concernaient encore que son seul village. Mais elle avait aussi, et c'est l'essentiel, une ambition peu ordinaire : pour assurer la paix des frontières et la cohabitation harmonieuse des peuples Han et Xiong, elle se leva et sortit de chez elle dans l'intention de s'unir par mariage avec le chanyu («Les Fleurs-pigeons»). Devenue 26

21 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains «l'émissaire céleste de la politique d'union matrimoniale», elle reçut les hommages de Vénus, l'astre éblouissant («Le Pont du Pipa»). Les génies de la montagne et les dieux tutélaires se réjouirent de sa mission («La Terre aux Trois récoltes»). Elle enseigna aux populations pastorales des pays du Nord à labourer, semer, récolter et protéger les cultures («Le Millet et les serpents de Zhaojun»). Elle aima les femmes des pays du Nord et les voulut aussi belles qu'elle-même («La Poudre de Zhaojun»). Les ruisseaux et les sources des pays nordiques s'emplirent de ses larmes ; bœufs et moutons, chameaux et chevaux, naquirent des découpages de ses ciseaux d'or, ce qui lui valut le titre de «yanzhi, la bienfaitrice des Hu» («La Sacoche en brocart de Zhaojun») u. Tradition, imitation, innovation Wang Zhaojun dans les œuvres littéraires traditionnelles Le thème littéraire de Wang Zhaojun a une longue histoire. À toutes les époques les poètes ont chanté cette héroïne avec émotion. Le théâtre, le roman, ont raconté son histoire. Les récits du Qincao et du Xijing zaji ont solidement établi le sens de son aventure : l'histoire de Wang Zhaojun est une tragédie, Wang Zhaojun est une victime. Le roman à épisodes des Qing mentionné ci-dessus (p. 21), intitulé Shuangfeng qiyuan, embrasse le contenu entier des œuvres antérieures, tout en y introduisant quelques nouveaux matériaux. Malgré sa complexité, l'intrigue de ce roman est en accord avec les modifications apportées à l'histoire par les autres ouvrages populaires et les représentations scéniques. Dans l'évolution des rapports entre les personnages apparaissent aussi des situations nouvelles qui peuvent alimenter une comparaison avec les récits contemporains. Mentionnons les épisodes fondamentaux. Rencontre en rêve. Zhaojun et l'empereur Yuan des Han se rencontrent en rêve et s'éprennent aussitôt l'un de l'autre. Sur l'ordre de l'empereur, 11 Yanzhi : appellation de l'épouse principale du chanyu (N.d.T.). 27

22 Kwong Hing Foon Mao Yanshou se rend dans la famille de la jeune fille pour se renseigner (elle habite à Yuezhou et non à Xingshan!) 12. Le portrait. Mao Yanshou, sous prétexte qu'il doit faire trois portraits de la belle pour les présenter à l'empereur, exige d'être payé. Mais Wang Zhaojun exécute elle-même les portraits. Mao Yanshou, plein de rancune, ajoute à chaque portrait une tache noire sous l'œil. Le palais Froid. Mao Yanshou ramène Zhaojun à la capitale et choisit d'autre part, pour l'accompagner, lafilled'un certain Sire Lu, nommée Lu Jinding. 11 accuse faussement la tache du visage de Zhaojun d'être la «trace des larmes de celle qui nuit à son mari», et d'annoncer «la ruine de l'état». Puis il recommande chaudement Lu Jinding à l'empereur, et avec la complicité de cette dernière il fait enfermer Zhaojun dans le palais Froid. Dans le palais, Zhaojun joue du pipa pour exprimer son amertume ; elle émeut l'impératrice, qui la fait libérer, et elle devient pourfinirune épouse impériale de second rang. Fuite à l'étranger. Son plan ayant échoué, Mao Yanshou s'enfuit dans le Nord. Il présente au chanyu un portrait de Zhaojun et l'engage à attaquer les Han pour s'emparer de la belle. Le franchissement des passes. L'armée des Han est défaite et Zhaojun contrainte de s'accorder avec le barbare. En chemin elle passe par le temple de la Fille-mystérieuse-des-neuf-cieux, qui lui fait cadeau d'un manteau de plumes, pour la protéger de toute atteinte à sa vertu. La construction du pont. Le manteau magique fait saigner qui le touche et le chanyu est incapable d'approcher Zhaojun. Celle-ci prétend vouloir prier les dieux de faire cesser le maléfice et demande au chanyu de faire construire un pont au-dessus du fleuve Baiyang. La construction du pont demande seize ans, dur temps d'attente pour le chanyu! 12 Yuezhou (Zhejiang ou Guangdong) : nom d'une préfecture qui n'existait pas encore sous les Han (N.d.T.). 28

23 Wang Zhaojun dans les contes populaires contemporains La noyade. Le jour de l'achèvement du pont, Zhaojun y monte pour prier le Ciel et la Terre, puis elle se jette dans le fleuve et meurt. Son corps remonte le courant et retourne à la terre des Han. Pacification. Zhaojun a une sœur cadette nommée Sai Zhaojun, «Celle qui égale Zhaojun». Ayant grandi, elle prend la succession de son aînée et devient l'impératrice de Yuandi. Dès son enfance elle est instruite par la Fille-mystérieuse-des-neuf-cieux dans l'art militaire. Elle conduit une campagne dans le Nord et capture le roi du pays, avec l'intention de venger sa sœur. Mais l'âme de Zhaojun lui apparaît : se souvenant des égards que lui avait témoignés le roi pendant seize ans, celle-ci demande sa grâce et obtient qu'il soit libéré et rentre dans son pays. Zhaojun elle-même s'élève jusqu'au monde des immortels. Parmi ces personnages, il y a également des divinités (la Fille-mystérieuse-des-neuf-cieux), des amis (l'impératrice Lin, Sai Zhaojun), des adversaires (Mao Yanshou, Lu Jinding). Mais les deux rôles clés tenus par Yuandi et le chanyu ne se laissent pas aisément définir en termes de faveur ou défaveur ; ils sont à la fois ennemis et amis. Yuandi aime Zhaojun mais il lui ordonne de se rendre au delà des passes chez les barbares ; le roi des barbares use de violence et de contrainte, mais il se montre aussi plein d'égards et de retenue. Ce jeu de la faveur et de la défaveur évoque ce qu'on appelle aujourd'hui le triangle amoureux. Et comme Mao Yanshou incarne le génie du mal, les relations de ces quatre personnages peuvent être ainsi représentées : Zhaojun Yuandi [-] chanyu 29

24 Kwong Hing Foon La position de Wang Zhaojun n'est pas stable : honneur et déshonneur lui sont imposés par autrui. Prise dans un enchevêtrement de sentiments d'amour et de haine, ce n'est que par le sacrifice de sa vie qu'elle se libère. Et ce n'est qu'après sa mort qu'elle devient une puissance divine. Tel est son destin. Vestiges de la tradition dans les contes populaires Bien que par leur contenu les contes populaires diffèrent beaucoup des œuvres anciennes, tout lecteur familier de celles-ci est à même de découvrir dans les contes, ici ou là, des éléments connus, qui prouvent que les œuvres anciennes se sont profondément inscrites dans l'esprit des gens. Entrées dans la mémoire collective, elles laissent percer le bout de l'oreille, intentionnellement ou non. Il a été dit plus haut que l'histoire de l'habit aux aiguilles d'argent dérive d'une œuvre du «système» Shuangfeng qiyuan. Cette relation est assez évidente pour qu'il soit inutile d'y revenir, d'autant plus que F Anhui n'a pas joué un grand rôle dans l'histoire des contes relatifs à Wang Zhaojun. Nous arrêterons plutôt notre attention sur les deux régions de Xingshan et de la Mongolie intérieure. Wang Zhaojun avait pour nom de lait «Lune blanche» («Le Pavillon pour la Contemplation de la lune», A 4) ; son père s'appelait Wang Zhong («Le Pavillon pour la Contemplation de la lune», A 5 ; «Les Fleurspigeons», A 79) ; sa sœur cadette, Wang Ping («Les Fleurs-pigeons», A 79). Dans son village, il y avait un riche propriétaire nommé le Sire Lu («Le Défilé Stérile», A 13 ; «Le Ruisseau de la Boîte en bois», A 30), ainsi qu'une villageoise nommée Jinding («Le Puits de la Reine», A 17). Tous ces noms apparaissent dans le roman Shuangfeng qiyuan et y désignent des personnages de même statut Parfois, le père s'appelle Wang Xiang («Les Poissons-fleurs-de-pêcher», C 6), du nom que lui donne le Qincao. Bref, lorsque les contes donnent les noms des personnages, ils les tirent des anciens récits. La naissance surnaturelle de Wang Zhaojun n'est pas non plus une nouveauté : dans la pièce de Ma Zhiyuan intitulée Hangongqiu, la mère de Zhaojun est également enceinte après avoir rêvé que la lune pénétrait dans son sein. Dans le conte de la Mongolie intérieure intitulé «Le Temple de Zhaojun» apparaît une Sai Zhaojun qui, après 30

Le paysan et la princesse

Le paysan et la princesse Nina Tondeur Le paysan et la princesse Livre en poche Chapitre 1 La princesse rencontre le paysan. Il était une fois une très belle princesse nommée Éloïse; elle devait trouver un mari dans les cinq jours

Plus en détail

Un jour, en passant devant l école, Wang Li vit le maître peignant un tableau. Sur la table basse s alignaient des pinceaux de toutes tailles.

Un jour, en passant devant l école, Wang Li vit le maître peignant un tableau. Sur la table basse s alignaient des pinceaux de toutes tailles. Wang Li était le plus jeune fils d une famille de paysans. Il vivait au pied des montagnes du nord de la Chine et s occupait à garder un petit troupeau de chèvres. Comme les journées étaient longues, il

Plus en détail

A B C. Liste orthographique 1 re et 2 e année

A B C. Liste orthographique 1 re et 2 e année à à côté de aile aimer air aller alors ami amie amuser an animal animaux appeler après arbre arrêter arriver attendre au (aux) aujourd hui aussi auto automne autour autre avant avec avoir A B C banane

Plus en détail

A toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore.

A toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore. Par Sandra Mendez A toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds of Knowledge pour toi de ma part.

Plus en détail

La sorcière du placard aux balais

La sorcière du placard aux balais L oiseau d or Un roi possède dans son jardin un arbre qui produit des pommes d or. Un jour, il s aperçoit qu il en manque une. Il décide d envoyer l aîné de ses trois fils monter la garde, la nuit, au

Plus en détail

Anna-Marie, Noemi et Suzie. La merveilleuse histoire d'inès

Anna-Marie, Noemi et Suzie. La merveilleuse histoire d'inès Anna-Marie, Noemi et Suzie La merveilleuse histoire d'inès 2 La merveilleuse histoire d'inès Anna-Marie, Noemi et Suzie 3 4 Il était une fois une petite fille qui s'appelait Inès. Dans un mois ce serait

Plus en détail

Un conte est une histoire qui commence par «Il était une fois» Cendrillon.

Un conte est une histoire qui commence par «Il était une fois» Cendrillon. Cette histoire est un conte. Un conte est une histoire qui commence par «Il était une fois» Cendrillon. Il était une fois Une belle et douce jeune fille que sa belle-mère et ses demisœurs détestaient.

Plus en détail

L Esprit Saint nous aide par ses dons

L Esprit Saint nous aide par ses dons 3 L Esprit Saint nous aide par ses dons L Esprit Saint a aidé Jésus toute sa vie. Voici ce qui s est passé tout de suite après son baptême : Jésus s est rendu dans le désert, conduit par l Esprit. Pendant

Plus en détail

L ÉTUDIANT ET LA GRUE

L ÉTUDIANT ET LA GRUE L ÉTUDIANT ET LA GRUE ÉCOLE HÉRÉDIA - CRÉTEIL PS / MS : AUDREY FAURET CE2 : CHRISTELLE RADOVANOVIC Il était une fois un pays : la Chine, dans ce pays: un village, dans ce village: une petite auberge de

Plus en détail

Conte écrit et illustré par Audrey et Céline.

Conte écrit et illustré par Audrey et Céline. Conte écrit et illustré par Audrey et Céline. CHAPITRE 1 Rose Il y était une fois une jeune et élégante princesse, qui s appelait Rose. Elle vivait dans le château de Montbrun. Elle avait la peau douce,

Plus en détail

Catéchèse primaire le samedi 21 janvier 2017 CE2, CM1, CM2 Rencontre KT 7 DIEU NOUS ESPERE. Etape 2 : participer au Royaume de Dieu

Catéchèse primaire le samedi 21 janvier 2017 CE2, CM1, CM2 Rencontre KT 7 DIEU NOUS ESPERE. Etape 2 : participer au Royaume de Dieu Catéchèse primaire 2016-17 le samedi 21 janvier 2017 CE2, CM1, CM2 Rencontre KT 7 DIEU NOUS ESPERE Etape 2 : participer au Royaume de Dieu Guide animateur marron : p 54-57 Enjeu étape 2: Dieu nous invite

Plus en détail

La princesse et le jeune forgeron

La princesse et le jeune forgeron Sara Berhettouch La princesse et le jeune forgeron Collège Molière Il y a bien longtemps, dans une contrée lointaine, vivait dans un fabuleux château entouré d'une immense forêt à l'écart de la ville,

Plus en détail

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre Au commencement Dieu créa le ciel et la terre Au commencement Dieu a créé le ciel et la terre. Il a toujours pensé à nous tous et, poussé par son grand amour, Dieu a voulu créer le monde. Comme un père

Plus en détail

La Bible pour enfants présente. La naissance de Jésus

La Bible pour enfants présente. La naissance de Jésus La Bible pour enfants présente La naissance de Jésus Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot Adapté par : E. Frischbutter et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

TORNADE ET REVEUR DE LOUP

TORNADE ET REVEUR DE LOUP TORNADE ET REVEUR DE LOUP Page 1 : Ces jours-ci, de jeunes braves sont partis dans les collines pour implorer une vision du Grand Esprit. Durant trois jours et trois nuits, ils n'ont rien mangé et supplié

Plus en détail

Dossier : am345279_3b2_v11 Document : Bakhita Date : 14/12/ h0 Page 5/464 VÉRONIQUE OLMI BAKHITA. roman ALBIN MICHEL

Dossier : am345279_3b2_v11 Document : Bakhita Date : 14/12/ h0 Page 5/464 VÉRONIQUE OLMI BAKHITA. roman ALBIN MICHEL Date : 14/12/2016 12h0 Page 5/464 VÉRONIQUE OLMI BAKHITA roman ALBIN MICHEL Date : 14/12/2016 12h0 Page 7/464 «Ils nous enlèveront jusqu'à notre nom : et si nous voulons le conserver, nous devrons trouver

Plus en détail

David le roi (partie 1)

David le roi (partie 1) La Bible pour enfants présente David le roi (partie 1) Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Contes sur la thématique de l'ogre Contes du monde

Contes sur la thématique de l'ogre Contes du monde Contes sur la thématique de l'ogre Contes du monde 1) Le Petit Poucet de Charles Perrault Semaines 1 et 2 / 3 séances (France) 2) Babayaga Semaines 2 et 3 / 3 séances (Russie) 3) Rafara Semaine 4 / 2 séances

Plus en détail

Résumé de. Balzac et la Petite. Tailleuse chinoise. Bridget Clarke et Kathlyn Pascua FSL 406 le 26 mars, 2012

Résumé de. Balzac et la Petite. Tailleuse chinoise. Bridget Clarke et Kathlyn Pascua FSL 406 le 26 mars, 2012 Résumé de Balzac et la Petite Tailleuse chinoise Bridget Clarke et Kathlyn Pascua FSL 406 le 26 mars, 2012 L histoire L histoire se déroule en Chine pendant la révolution culturelle de 1966-1975. Le président

Plus en détail

MES MOTS D ORTHOGRAPHE

MES MOTS D ORTHOGRAPHE MES MOTS D ORTHOGRAPHE L orthographe française est compliquée, nous le savons tous! Cette année, nous utiliserons une approche différente pour t aider à mémoriser tes mots d orthographe. En effet, nous

Plus en détail

était morte. Les deux familles royales ne s entendaient pas entre elles et ce depuis plusieurs générations. Il était cependant convenu que chacune d

était morte. Les deux familles royales ne s entendaient pas entre elles et ce depuis plusieurs générations. Il était cependant convenu que chacune d CŒUR DE PRINCESSE Il était une fois, dans un royaume, un château enchanté où vivait une famille royale. Dans cette famille, il y avait un roi, une reine et leurs trois filles. La princesse Marie-Belle,

Plus en détail

texte de Pauline Pucciano Illustrations de Juliette Gorges-Coppens

texte de Pauline Pucciano Illustrations de Juliette Gorges-Coppens La petite fille et le Dragon texte de Pauline Pucciano Illustrations de Juliette Gorges-Coppens Il était une fois une petite fille très joyeuse et très curieuse, qui s'appelait Minouche, et qui vivait

Plus en détail

Viens donc comme un berger Offrir Ta pauvreté Car cet enfant est je Sauveur

Viens donc comme un berger Offrir Ta pauvreté Car cet enfant est je Sauveur REGARDE, DIEU S'EST FAIT TOUT PETIT METS- TOI EN ROUTE ET COURS VERS LUI (bis) Viens donc avec Marie Offrir ta Joie sans bruit Car cet enfant est le Messie Viens donc comme un berger Offrir Ta pauvreté

Plus en détail

Tokala, l'indien-cheval

Tokala, l'indien-cheval Il n'y avait pas de chevaux au pays des hommes rouges. Ce sont les hommes blancs qui ont amené les premiers chevaux dans les plaines d'amérique. Cette histoire nous raconte comment les Lakotas, des indiens

Plus en détail

Isabelle Mongin. Le petit pâtissier et la princesse

Isabelle Mongin. Le petit pâtissier et la princesse Isabelle Mongin Le petit pâtissier et la princesse Il était une fois, dans un village de montagne au nord de la Chine, un petit pâtissier avec son tablier bleu, qui, en secret, aimait la jeune princesse

Plus en détail

LE MINI DICTIONNAIRE DE LA 2 e ANNÉE DU PRIMAIRE

LE MINI DICTIONNAIRE DE LA 2 e ANNÉE DU PRIMAIRE LE MINI DICTIONNAIRE DE LA 2 e ANNÉE DU PRIMAIRE *La nouvelle orthographe est enseignée mais les deux graphies, ancienne et nouvelle, sont acceptées. A à acheter à côté aimer air aller ami amie amuser

Plus en détail

Il était une fois une pauvre veuve qui vivait avec son. fils Jack. Un jour qu ils avaient très faim, la mère dit

Il était une fois une pauvre veuve qui vivait avec son. fils Jack. Un jour qu ils avaient très faim, la mère dit Texte 1, Jack et le haricot magique Il était une fois une pauvre veuve qui vivait avec son fils Jack. Un jour qu ils avaient très faim, la mère dit à son garçon d aller vendre leur vache qui ne donnait

Plus en détail

L impression et l affichage de ce livre sont autorisés à des fins pédagogiques non commerciales.

L impression et l affichage de ce livre sont autorisés à des fins pédagogiques non commerciales. Cette histoire est inspirée du conte d Andersen «Le sapin mécontent de son sort», écrit au 19 e siècle. Vous pouvez retrouver la version originale dans l Encyclopédie de la JEUNESSE, entre autres : ANDERSEN,

Plus en détail

Vous l aurez compris, la diversité et la mixité sont ma signature, des bijoux ethniques, rétro, classiques, Médiévaux, celtiques, naturels

Vous l aurez compris, la diversité et la mixité sont ma signature, des bijoux ethniques, rétro, classiques, Médiévaux, celtiques, naturels Bienvenue à «Mémoire de perles», carrefour créatif ou le beau et le bon se mêlent. Des créations, en éléments naturels, inspirées de la nature et des héroïnes de contes et légendes. Dans mon atelier gersois,

Plus en détail

PREFACE. Commentaire [m1]: Commentaire [m2]: z

PREFACE. Commentaire [m1]: Commentaire [m2]: z Poème de Nature Claraa Porte PREFACE Les poèmes que vous trouverez dans ce recueil, sont sur le thème de la nature. Vous serez entrainé dans les champs de fleurs et ébloui par le soleil du printemps. Certains

Plus en détail

Alain Verdure. Parfums de femmes

Alain Verdure. Parfums de femmes Alain Verdure Parfums de femmes 2 2 Le retour du soleil Ce matin le soleil a décidé de fuir, D aller un peu plus loin briller en autres cieux, Et laisser dans mon ciel comme un léger soupir, Comme des

Plus en détail

Un Noël noir et blanc

Un Noël noir et blanc Un Noël noir et blanc Sur les traces de Claude Monet Hél ène Kérillis 1 2 C'est le soir. Assis par terre devant la cheminée, Camille s'inquiète. Son vieux chien Sasko a disparu. Il a dû partir loin, très

Plus en détail

Le monde va mal. Le rossignol attardé de prolonger son chant de nuit jusque dans l aurore (Victor Hugo).

Le monde va mal. Le rossignol attardé de prolonger son chant de nuit jusque dans l aurore (Victor Hugo). Page 1 sur 5 Le monde va mal Le rossignol attardé de prolonger son chant de nuit jusque dans l aurore 1 et cependant, le rayon du soleil pointant à l horizon qui peint le ciel en couleur rouge clair. Il

Plus en détail

Conte écrit et illustré par Lauriane et Samuel

Conte écrit et illustré par Lauriane et Samuel Conte écrit et illustré par Lauriane et Samuel Chapitre 1 Le Beau Royaume Il était une fois, au Moyen-Âge, un prince charmant qui venait d un beau Royaume. Le Royaume était très petit, mais extraordinaire.

Plus en détail

La chambre du second

La chambre du second La chambre du second Il était une fois une famille de quatre membres dont les parents s'appelaient Joséphine et Patrick et les enfants Paul et Caroline. Leur nom de famille était Delamarre. Ils vivaient

Plus en détail

Sentiments filiaux d un parricide

Sentiments filiaux d un parricide Sentiments filiaux d un parricide marcel proust Sentiments filiaux d un parricide Suivi de Une tragédie intemporelle par gérard berréby Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2016 marcel proust

Plus en détail

La Bible pour enfants présente. La fille qui vécut deux foix

La Bible pour enfants présente. La fille qui vécut deux foix La Bible pour enfants présente La fille qui vécut deux foix Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Janie Forest Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children

Plus en détail

LA PLAINE. Page Sur ces deux photos, voit-on des bosses, des montées ou des descentes? Comment est le terrain?

LA PLAINE. Page Sur ces deux photos, voit-on des bosses, des montées ou des descentes? Comment est le terrain? LA PLAINE - Sur ces deux photos, voit-on des bosses, des montées ou des descentes? Comment est le terrain? - Les routes sont-elles droites ou sinueuses? Serait-il fatigant de se promener en vélo sur ces

Plus en détail

Les quatre diamants 1

Les quatre diamants 1 Les quatre diamants 1 Le tour du monde du chien Pompon et le premier diamant II était une fois un chien qui voulait faire le tour du monde. Il alla d'abord en Afrique. Il s'enfonça dans une forêt et soudain

Plus en détail

VOICI LE SEIGNEUR : IL VIENT

VOICI LE SEIGNEUR : IL VIENT DDEC 47 Célébration de l Avent Primaire - Tous niveaux. VOICI LE SEIGNEUR : IL VIENT Cette célébration est prévue pour le temps de l Avent. Elle veut aider les enfants à vivre l attente de la venue de

Plus en détail

Remue-méninges pour mon conte. Français 8 Barr. Classe de Mme Kelley. Jeudi, le 11 novembre, 2015

Remue-méninges pour mon conte. Français 8 Barr. Classe de Mme Kelley. Jeudi, le 11 novembre, 2015 Remue-méninges pour mon conte Français 8 Barr Classe de Mme Kelley Jeudi, le 11 novembre, 2015 Le sujet (le personnage doit vouloir quelque chose) Personnage principal: Shmek (veut un âne) Un chevalier

Plus en détail

Dieu, le sexe et nous

Dieu, le sexe et nous Frédéric Boyer Dieu, le sexe et nous P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e La sexualité est l événement le plus émouvant de la vie. Il n y a pas toujours eu ça dans la vie. Comme il n y a pas toujours

Plus en détail

Tapuscrit par Comment les couleurs vinrent aux oiseaux Conte de Guyane

Tapuscrit par  Comment les couleurs vinrent aux oiseaux Conte de Guyane 1 Titre :... Jadis, au temps où le même langage, chasser les hommes et animaux vivait un garçon oiseaux. les couleurs éclatantes Ceux-ci par-dessus tout n'avaient pas qu'ils possèdent aujourd'hui. entièrement

Plus en détail

«CATÉCHÈSE À LA MAISON» Objectif poursuivi : Connaître le récit des mages et y chercher un sens à l aide du symbole de l étoile.

«CATÉCHÈSE À LA MAISON» Objectif poursuivi : Connaître le récit des mages et y chercher un sens à l aide du symbole de l étoile. CATÉCHÈSE Laisse-moi te raconter (Groupe MATTHIEU) «CATÉCHÈSE À LA MAISON» Thème : Bravo, tu es avec moi! De la visite rare Pages 39-41 du livre de votre enfant Objectif poursuivi : Connaître le récit

Plus en détail

Les superhéros de l'orthographe au quotidien

Les superhéros de l'orthographe au quotidien Les superhéros de l'orthographe au quotidien Liste d'étude des mots 1 re année du premier cycle Mots à écrire en première année Liste 1 Liste 2 Liste 3 a la ta e le tu i ma de o me* du u sa un y se* une

Plus en détail

À son baptême, Jésus a reçu 2 cadeaux : l Esprit Saint et l Amour du Père

À son baptême, Jésus a reçu 2 cadeaux : l Esprit Saint et l Amour du Père 2 À son baptême, Jésus a reçu 2 cadeaux : l Esprit Saint et l Amour du Père L Esprit Saint est souvent représenté par une colombe, qui est le signe de la paix. Les ailes ouvertes font comprendre que l

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Salomon, le roi sage

La Bible pour enfants. présente. Salomon, le roi sage La Bible pour enfants présente Salomon, le roi sage Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Questions pour comprendre l histoire de Joseph. A partir d un QCM, répondre en groupe aux questions : plusieurs réponses sont possibles.

Questions pour comprendre l histoire de Joseph. A partir d un QCM, répondre en groupe aux questions : plusieurs réponses sont possibles. Questions pour comprendre l histoire de Joseph A partir d un QCM, répondre en groupe aux questions : plusieurs réponses sont possibles. A-- Où habitait la famille de Joseph? 1- Au pays de Canaan 2- En

Plus en détail

Jack et le haricot magique

Jack et le haricot magique Jack et le haricot magique Jacques et le haricot magique Conte populaire anglais Illustrations du domaine public Walter Crane Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» 2

Plus en détail

La Petite Poucette. De Hans Christian Andersen. 1) Quel est le titre de ce livre? 2) Qui en est l auteur?. 3) Qui est l éditeur?.

La Petite Poucette. De Hans Christian Andersen. 1) Quel est le titre de ce livre? 2) Qui en est l auteur?. 3) Qui est l éditeur?. 1 A) Réponds aux questions suivantes : 1) Quel est le titre de ce livre? 2) Qui en est l auteur? 3) Qui est l éditeur? 4) A quelle collection le livre appartient-il? 5) Combien de pages contient-il? B)

Plus en détail

DÉCEMBRE MUHARRAM 1433

DÉCEMBRE MUHARRAM 1433 DÉCEMBRE 2011- MUHARRAM 1433 Il y a très longtemps à la Mecque, il y avait un homme nommé AbdUllah qui était très généreux et très aimé des Koraïches (habitants de la Mecque). Il se maria avec une femme

Plus en détail

DAVID et GOLIATH. Un livre avec des coloriages

DAVID et GOLIATH. Un livre avec des coloriages DAVID et GOLIATH Un livre avec des coloriages Dans ce cahier de dessins, tu peux lire une histoire captivante de la Bible. Il s'agit d'un jeune homme qui était très courageux. C était un simple berger

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration de la plaque «Maison des Illustres»

Dossier de presse. Inauguration de la plaque «Maison des Illustres» Inauguration de la plaque «Maison des Illustres» Le jeudi 18 février 2016 à 15 heures Quai Victor Hugo, à Villequier (commune de Rives-en-Seine) Sommaire 1. Un label «Maison des Illustres» franco-chinois

Plus en détail

La Bible pour enfants présente. Salomon, le roi sage

La Bible pour enfants présente. Salomon, le roi sage La Bible pour enfants présente Salomon, le roi sage Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Le Chateau maudit. Et la suite de l histoire, t en souviens-tu? Q1 : réponse 2 Q2 : réponse 1 Q3 : réponses 1&2&3

Le Chateau maudit. Et la suite de l histoire, t en souviens-tu? Q1 : réponse 2 Q2 : réponse 1 Q3 : réponses 1&2&3 Q1 : réponse 1 Q2 : réponses 2&3 Q3 : réponse 1 Q4 : réponse 1 Le Petit Roi et autres contes est un programme de cinq films qui mettent en lumière des contes venant de Hongrie. Mais sais-tu ce qu est un

Plus en détail

«la Belle et la Bête»

«la Belle et la Bête» «la Belle et la Bête» Le conte et le film Joanna Di Nunzio Jeanne-Marie Leprince de Beaumont Une romancière française, et un auteur de nombreux contes qui sont devenus des classiques de la littérature

Plus en détail

dictionnaire Mon petit Verbe faire Verbe dire Vous faites Tu ne dis pas Vous ne dites pas Vous dites Nom :

dictionnaire Mon petit Verbe faire Verbe dire Vous faites Tu ne dis pas Vous ne dites pas Vous dites Nom : Je fais Tu fais Il fait Elle fait Nous faisons Vous faites Ils font Elles font Verbe faire Je ne fais pas Tu ne fais pas Il ne fait pas Elle ne fait pas Nous ne faisons pas Vous ne faites pas Ils ne font

Plus en détail

Quand la malchance se transforme en chance

Quand la malchance se transforme en chance Quand la malchance se transforme en chance Il était une fois un aigle très seul et très pauvre. En effet, il avait été chassé de son groupe car les autres aigles ne l aimaient pas. Pourquoi? Simplement

Plus en détail

Clémentine en Roumanie. Mărţişoare

Clémentine en Roumanie. Mărţişoare Clémentine en Roumanie Mărţişoare perce-neige Avec le début de la fonte des neiges, les premières fleurs commencent à éclore : les crocus et les perceneige. C est, pour les Roumains, l occasion de suivre

Plus en détail

À toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore.

À toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore. À toi jeune lecteur, je dédie ce livre. Puisse-t-il t inciter à lire, lire et relire encore. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds of Knowledge pour toi de ma part. Il était une fois,

Plus en détail

Eveil à la foi /Cycle 1. «Les animaux dans la Bible»

Eveil à la foi /Cycle 1. «Les animaux dans la Bible» Eveil à la foi /Cycle 1 «Les animaux dans la Bible» Période 3 : (janvier- février) Les oiseaux 1ère séance : Colombe (baptême) Objectifs : Découvrir le personnage de Jean le Baptiste Points de repère :

Plus en détail

Tapuscrit par Comment les couleurs vinrent aux oiseaux Conte de Guyane

Tapuscrit par  Comment les couleurs vinrent aux oiseaux Conte de Guyane 1 Jadis, au temps où hommes et animaux parlaient le même langage, vivait un garçon qui aimait par-dessus tout chasser les oiseaux. Ceux-ci, n'avaient pas alors les couleurs éclatantes qu'ils possèdent

Plus en détail

Les p'tits contes du trois

Les p'tits contes du trois Les p'tits contes du trois Les trois princes par Valentin Desmarets Il était une fois 3 princes triplés. Pour fêter la naissance, toutes les sagefemmes du village furent invités sauf une, la plus méchante

Plus en détail

Les enfants. Alexandre, Alma, Amélie, Annaëlle, Brondy, Elsa, Jacob, Laura, Lili-Ange, Victor

Les enfants. Alexandre, Alma, Amélie, Annaëlle, Brondy, Elsa, Jacob, Laura, Lili-Ange, Victor Les dragons Les enfants Alexandre, Alma, Amélie, Annaëlle, Brondy, Elsa, Jacob, Laura, Lili-Ange, Victor Les histoires de dragons Ce sont des histoires de dragons. Ce n est pas vrai. Ce n est que dans

Plus en détail

Les superhéros de l'orthographe au quotidien

Les superhéros de l'orthographe au quotidien Les superhéros de l'orthographe au quotidien Liste d étude des mots Premier cycle du primaire Mots à écrire au 1 er cycle Liste 1 Liste 2 a e i o u y é è ê me m te t si ni un an en il y a la le ma me*

Plus en détail

Trace de belles lettres bien rondes, bien dodues comme un bonhomme de neige! Lorsque tu auras écrit toutes tes lettres, tu pourras écrire des mots et ensuite des phrases! Allez! Lance-toi! Va faire inspecter

Plus en détail

Blanche Neige. Un jour la reine parle à son miroir mais le miroir ne répond pas comme la reine veut!

Blanche Neige. Un jour la reine parle à son miroir mais le miroir ne répond pas comme la reine veut! Blanche Neige Les personnages : Le narrateur Blanche Neige La méchante reine / la vieille dame Le miroir Timide Joyeux Grincheux Prof Le prince Le narrateur : Blanche Neige est très belle. Elle a 14 ans.

Plus en détail

Noël écrit par Laura, Tess, Clarisse, Carla, Oriann, Pauline et Ilona.

Noël écrit par Laura, Tess, Clarisse, Carla, Oriann, Pauline et Ilona. Noël écrit par Laura, Tess, Clarisse, Carla, Oriann, Pauline et Ilona. 1 La fantastique histoire de Momo et le Père Noël Il était une fois un enfant surnommé Momo, qui rêvait de voir le Père Noël, alors

Plus en détail

Le petit chaperon rouge

Le petit chaperon rouge Découverte Tapuscrit Episode l album Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grandmère qui l adorait plus que tout lui avait donné un petit chaperon

Plus en détail

Seules les femmes qui s adonnent au mal sont si petites. La mère et la fille se regardèrent et fixèrent ensuite le contenant d huile rouge qui

Seules les femmes qui s adonnent au mal sont si petites. La mère et la fille se regardèrent et fixèrent ensuite le contenant d huile rouge qui Seules les femmes qui s adonnent au mal sont si petites. La mère et la fille se regardèrent et fixèrent ensuite le contenant d huile rouge qui semblait si précieux, il y a quelques secondes encore. Aïssétou

Plus en détail

Vie et mission de sainte Faustine

Vie et mission de sainte Faustine Vie et mission de sainte Faustine Hélène KOWALSKA Est née en Pologne, en 1905. Elle est la 3ème d'une famille de 10 enfants. Ses parents sont agriculteurs. Ils sont très pauvres. Son enfance... Ses parents

Plus en détail

Il était une fois un lapin qui n avait jamais vu de loup et un jeune loup qui n avait jamais vu de lapin. Son oncle décida de

Il était une fois un lapin qui n avait jamais vu de loup et un jeune loup qui n avait jamais vu de lapin. Son oncle décida de Il était une fois un lapin qui n avait jamais vu de loup et un jeune loup qui n avait jamais vu de lapin. Son oncle décida de l emmener à la chasse pour la première fois de sa vie. Ce jour-là, le vieux

Plus en détail

Les Fées. Un conte de Charles Perrault. Illustrations diverses du domaine public

Les Fées. Un conte de Charles Perrault. Illustrations diverses du domaine public Les fées Les Fées Un conte de Charles Perrault Illustrations diverses du domaine public Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» 2 3 Il était une fois une veuve qui avait

Plus en détail

Découverte du livre. Titre du livre :... Auteur :... Illustrateur :... Editeur :... Collection :... Nombre de pages :...

Découverte du livre. Titre du livre :... Auteur :... Illustrateur :... Editeur :... Collection :... Nombre de pages :... Découverte du livre. Titre du livre :... Auteur :... Illustrateur :... Editeur :... Collection :... Nombre de pages :... Etude de la première de couverture : 1. Quelle illustration vois-tu sur la première

Plus en détail

Chap.3 LA CHINE DES HAN

Chap.3 LA CHINE DES HAN Chap.3 LA CHINE DES HAN Quelles sont les relations entre l Empire Romain et la Chine des Han? Dynastie : une suite de rois appartenant à une même famille collez la fiche à gauche comprendre un document

Plus en détail

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (23, 35 43)

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (23, 35 43) Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (23, 35 43) On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : «Il en a sauvé d'autres : qu'il se sauve lui-même,

Plus en détail

Ecrit, illustré et mis en page par Romane, Maëva et Maylis CM2

Ecrit, illustré et mis en page par Romane, Maëva et Maylis CM2 Raiponce Ecrit, illustré et mis en page par Romane, Maëva et Maylis 2014-2015 CM2 Il était une fois un mari et une femme qui avaient tant voulu un enfant que, quand enfin la femme fut dans l espérance,

Plus en détail

Amour fraternel? Leçon. Genèse 4 ; Patriarches et prophètes, p ,

Amour fraternel? Leçon. Genèse 4 ; Patriarches et prophètes, p , 8 Leçon Amour fraternel? Genèse 4 ; Patriarches et prophètes, p. 47-48, 49-56. J erry était en colère! Son frère Jimmy avait reçu une nouvelle bicyclette et lui, il devait se contenter de la vieille bicyclette

Plus en détail

David le petit berger

David le petit berger La Bible pour enfants présente David le petit berger Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Traduit par : Yvon l Hermitte Adapté par : Ruth Klassen Histoire 19 de 60 www.m1914.org Bible for Children,

Plus en détail

Même les princesses doivent aller à l école

Même les princesses doivent aller à l école Prénom : Date : CE2 w objectif c z b l c b U c b q c b temps soin correction Même les princesses doivent aller à l école pages 1 à 3 1) La famille du roi est-elle riche? Comment le sais-tu? avec aide travail

Plus en détail

HISTOIRE DE LYNX. Travailler la structure de la phrase : Segmenter une phrase complexe. Les connecteurs dans la phrase : Choisir un synonyme.

HISTOIRE DE LYNX. Travailler la structure de la phrase : Segmenter une phrase complexe. Les connecteurs dans la phrase : Choisir un synonyme. Exercice Syntaxe CM2 Degré de difficulté : 1 ou 2* Henri Gougaud Exercice en autonomie Support : Histoire de Lynx, d Henri GOUGAUD, est extrait de La reine des serpents et autres contes du ciel et de la

Plus en détail

Dieu met l'amour d'abraham à l'épreuve

Dieu met l'amour d'abraham à l'épreuve La Bible pour enfants présente Dieu met l'amour d'abraham à l'épreuve Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos

Plus en détail

Contes pour réfléchir

Contes pour réfléchir W W Contes pour réfléchir 2 2 Introduction Il arrive parfois qu on ne sache plus bien ce qu il est bon de faire ou ce qu il est bon de ne pas faire. Ce livre va forcément parler de quelque-chose que vous

Plus en détail

1 re année Avec la neige, le pauvre Albert n avait pas vu l immense trou qui se trouvait devant lui. Il était maintenant pris dans ce

1 re année Avec la neige, le pauvre Albert n avait pas vu l immense trou qui se trouvait devant lui. Il était maintenant pris dans ce Mise en situation : Albert était le détective le plus maladroit et peureux de St- Blaise. Malheureusement pour les habitants du village, il était le seul détective qu il y avait à des kilomètres à la ronde.

Plus en détail

C'est le temps de la moisson!

C'est le temps de la moisson! C'est le temps de la moisson! http://catho62-bruay.cef.fr/enfant/enfants.htm Viens écouter la parabole d'aujourd'hui et tu découvriras comment Jésus utilise l'image du semeur pour parler du Royaume des

Plus en détail

Lecture compréhension Le géant égoïste Oscar Wilde, Safrat-Lire c est partir, 2000

Lecture compréhension Le géant égoïste Oscar Wilde, Safrat-Lire c est partir, 2000 Complète la fiche d identité de ton livre. Observe la couverture de ton livre et réponds aux questions. Combien vois-tu de personnages sur la couverture? Qui sont-ils? Où sont-ils? Tu sais ce qu est un

Plus en détail

Trèfle à quatre feuilles

Trèfle à quatre feuilles Superstitions Le corbeau Le symbolisme du corbeau est un exemple de la façon dont le symbolisme traditional peut évoluer au fil du temps. Ainsi, dans les temps anciens le corbeau était le messager du signe

Plus en détail

Le jour où je t ai rencontré

Le jour où je t ai rencontré L AMOUR? Te voir pour la première fois, c est bizarre. T entendre pour la première fois, c est bien. Te connaître, c est super. Se parler, c est fabuleux. Rester ensemble, c est magique. Recevoir des sentiments

Plus en détail

Ecrit, illustré et mis en page par: Maxime G, Arnaud et Emma CM2

Ecrit, illustré et mis en page par: Maxime G, Arnaud et Emma CM2 BARBE BLEUE Ecrit, illustré et mis en page par: Maxime G, Arnaud et Emma 2014 2015 CM2 Il était une fois un homme très riche avec une vaisselle d'or et d'argent, des broderies et plein d'autres choses

Plus en détail

'A' COMME AMI. s en détournera pas.» Proverbes

'A' COMME AMI. s en détournera pas.» Proverbes 'A' COMME AMI La Bible est le livre qui parle de Dieu et de sa relation avec tous les hommes. Rois, de poètes, de mères de famille de médecins, pêcheurs, charpentiers, étudiants, enfants, hommes ou femmes

Plus en détail

Nartouk, le garçon qui devint fort

Nartouk, le garçon qui devint fort Nartouk, le garçon qui devint fort Jørn Riel est né au Danemark en 1931. Passionné par les peuples et les terres inconnus, il a beaucoup voyagé et s est notamment engagé dans une expédition scientifique

Plus en détail

Site Internet : csmb.qc.ca/avsec. Pour écoute et textes complets > Sur la page du chant, cliquer sur le titre

Site Internet : csmb.qc.ca/avsec. Pour écoute et textes complets > Sur la page du chant, cliquer sur le titre Amis de tous les enfants On écrit sur les murs J ai besoin pour vivre Encore un matin L Oiseau et l enfant Site Internet : csmb.qc.ca/avsec > Équipe > Page de Réal textes et partitions des chants Pour

Plus en détail

Passé composé ou imparfait?

Passé composé ou imparfait? Passé composé ou imparfait? 1. Voici une histoire au passé racontée par le narrateur A: "Hier, il faisait beau, j'étais de bonne humeur et j'avais envie d'aller dehors. Alors j'ai mis mes chaussures et

Plus en détail

Texte La dictée comprend 36 mots dont 6 Mots-outils et 0 Mot HDB

Texte La dictée comprend 36 mots dont 6 Mots-outils et 0 Mot HDB Texte 0401 Sur les monts et les plateaux, la neige est tombée en abondance. Elle couvre le sol, les rochers et les champs comme avec un drap blanc. Quand la neige fondra, les ruisseaux déborderont dans

Plus en détail

chapitre huit Le Sauveur promis

chapitre huit Le Sauveur promis Le Sauveur promis La Bible dit que seules des personnes parfaites peuvent vivre avec un Dieu parfait. Mais personne n est parfait. Que nous soyons un garçon ou une fille, une mère ou un père, nous commettons

Plus en détail

La Princesse prisonnière. Ecrit et illustré par la classe de CE1-CE2 de Draché,

La Princesse prisonnière. Ecrit et illustré par la classe de CE1-CE2 de Draché, La Princesse prisonnière Ecrit et illustré par la classe de CE1-CE2 de Draché, 2009-2010 Il était une fois un roi qui vivait dans un château au beau milieu d une forêt. Sa femme était morte depuis longtemps

Plus en détail

Il était une fois, il y a de cela bien longtemps, un berger amoureux qui proposa Les Anis de Flavigny à celle qui devint sa bergère

Il était une fois, il y a de cela bien longtemps, un berger amoureux qui proposa Les Anis de Flavigny à celle qui devint sa bergère Il était une fois, il y a de cela bien longtemps, un berger amoureux qui proposa Les Anis de Flavigny à celle qui devint sa bergère Tout commence, un petit matin de printemps, dans le jardin secret d une

Plus en détail

Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son

Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son La nature de la peur. Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son contenu, tel que la blessure, les relations, constitue notre conscience. La peur est aussi un autre contenu de notre conscience;

Plus en détail

«Va vers le pays que je te montrerai.»

«Va vers le pays que je te montrerai.» LE PAIN de la CONFIANCE «Va vers le pays que je te montrerai.» Marie et Joseph se rendent à Bethléem pour le recensement 2 e soirée de prières durant l Avent 1 1 er temps : ENTRÉE en PRIÈRE debout CHANT

Plus en détail

Chant : Ouvrons l évangile! (CD «chante dieu toute l année» de J-François Kieffer édition MAME)

Chant : Ouvrons l évangile! (CD «chante dieu toute l année» de J-François Kieffer édition MAME) 1. Accueil Noël Chant : Ouvrons l évangile! (CD «chante dieu toute l année» de J-François Kieffer édition MAME) Annoncer : Nous attendons parfois des événements importants, nous avons envie de partager

Plus en détail