Gagner un avantage concurrentiel. Rapport annuel 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gagner un avantage concurrentiel. Rapport annuel 2005"

Transcription

1 Gagner un avantage concurrentiel Rapport annuel 2005

2 Index 2 Performance financière en Message du Président 9 Formation du Groupe 12 Profil 18 Le marché des services informatiques 23 Le Directoire 26 Organisation 32 Conseil 34 Intégration de Systèmes 38 Infogérance 42 Ressources humaines 46 Rapport d activité 59 Revue financière 67 Analyse des risques 70 Responsibilité sociale d entreprise 73 Gourvernement d entreprise 90 Résultats financiers 150 Informations boursières 162 Relations avec les actionnaires 164 Informations juridiques 170 Résolutions 171 Responsables du document 172 Table de concordance AMF 174 Glossaire-définitions 178 Index 179 Contacts Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 15 mai 2006, conformément à l article du règlement général de l AMF. Il pourra être utilisé à l appui d une opération financière s il est complété par une note d opération visée par l AMF.

3 Concevoir, intégrer et exploiter des solutions informatiques innovantes. Intégrer la technologie aux métiers de nos clients, dans le monde entier. Renforcer notre approche ciblée par secteurs de marché. Contribuer à l efficacité et au succès de nos clients. Turning client vision into results A propos d Atos Origin Atos Origin est l un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d affaires annuel de 5,5 milliards d euros avec un effectif de personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d activité. Atos Origin est coté au Marché d Euronext Paris et exerce ses activités sous les noms d Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting. Atos Origin rapport annuel

4 Performance financière en 2005 (en millions d euros) Exercice 2005 Exercice 2004 % de variation Compte de résultat Chiffre d affaires % Marge opérationnelle 413,0 383,3 +8% % du chiffre d affaires 7,6% 7,3% Résultat opérationnel 387,8 220,2 +76% % du chiffre d affaires 7,1% 4,2% Résultat net part du Groupe 235,4 113,3 +108% % du chiffre d affaires 4,3% 2,2% Résultat net normalisé part du Groupe (c) 268,5 236,9 +13% % du chiffre d affaires 4,9% 4,5% Résultat net par action (RNPA) RNPA (a) 3,50 1, % RNPA dilué (b) 3,48 1, % RNPA normalisé (a) (c) 4,00 3,60 +11% RNPA normalisé dilué (b) (c) 3,97 3,57 +11% Autres indicateurs clés Endettement net sur capitaux propres 9% 30% Effectifs de fin de période a) En euros, basé sur le nombre moyen pondéré d actions b) En euros, basé sur le nombre moyen dilué pondéré d actions c) Basé sur le résultat net part du Groupe avant éléments inhabituels, anormaux et non fréquents (net d impôt) Chiffre d affaires 2005 par ligne de services Chiffre d affaires 2005 par zone géographique Chiffre d affaires 2005 par secteur industriel Infogérance 51% Intégration de Systèmes 41% dont 14% d activités récurrentes Conseil 8% France 28% Royaume-Uni 21% Benelux 21% Allemagne et Europe Centrale 10% Italie 6% Espagne 5% Autres EMEA 2% Amériques 4% Asie-Pacifique 3% Secteur public et services publics 26% Télécoms et Média 19% Services financiers 19% Industries de composants 12% Distribution 10% Industries de transformation 8% Autres (incluant Transport) 6% 2 Atos Origin rapport annuel 2005

5 Faits marquants de l exercice Faits marquants financiers Le chiffre d affaires du Groupe atteint millions d euros, en croissance organique de 8,0%. La marge opérationnelle affiche une croissance organique de 14% (7,6% de taux de marge). Le résultat net part du Groupe atteint 235 millions d euros (4,3% du chiffre d affaires Groupe). Le résultat net par action s élève à 3,50 euros, représentant une relution de 104%. L endettement net chute à 180 millions d euros à fin décembre Le programme de cessions d actifs non stratégiques est finalisé. Une nouvelle facilité de crédit renouvelable multi-devises de 1,2 milliard d euros a été négociée, à termes plus flexibles et conditions plus avantageuses. Le flottant de la Société atteint 100% après la cession des actions détenues par Philips en juillet Faits marquants commerciaux Flux réguliers de commandes sur la période, avec un ratio prises de commandes sur facturations de 122%. Renouvellements de contrats importants sécurisés (Department for Work and Pensions, etc). Signatures de nouveaux contrats majeurs (Renault, LCH-Clearnet, Premiere, Britannic, Région Sicile). Extension du partenariat avec Euronext, pour former Atos Euronext Market Solutions. Extension du partenariat avec Philips jusqu en Extension du contrat avec le Comité Olympique International jusqu en Evolution du chiffre d affaires sur 6 ans (en millions d euros) TCM +23% Evolution de la marge opérationelle sur 6 ans (en millions d euros) TCM +21% Exercices 2000, 2001, 2002 et 2003 en principes comptables français, et exercices 2004 et 2005 selon le référentiel IFRS TCM = Taux de Croissance Moyen annuel Atos Origin rapport annuel

6 Message du Président Après l acquisition et l intégration du groupe Sema en 2004, Atos Origin s est attaché à consolider ses activités en Nous avions déclaré en début d année vouloir concentrer nos efforts sur la croissance organique, et c est précisément ce que nous avons fait, augmentant notre part de marché mondiale et atteignant l ensemble de nos objectifs financiers. 4 Atos Origin rapport annuel 2005

7 Sur le plan commercial, l exercice a été essentiellement marqué par le développement de l activité en Allemagne, l extension des accords avec Philips et le Comité International Olympique, la signature d un contrat d envergure avec Renault, le renouvellement d un important contrat BPO avec le Department of Works and Pensions au Royaume-Uni et l élargissement du partenariat avec Euronext. Nous avons également remporté de nombreux autres succès, conséquence directe de l acquisition du groupe Sema et de la restructuration de nos opérations commerciales tout au long de A ce jour, treize de nos grands comptes génèrent un chiffre d affaires annuel de plus de 100 millions d euros. Le Groupe se félicite notamment du développement de son activité en Allemagne. La signature d un important contrat avec KarstadtQuelle fin 2004 a joué un rôle catalyseur. D autres signatures ont suivi avec E-Plus et Premiere, qui ont permis de doubler le chiffre d affaires en Allemagne et Europe Centrale pour le porter à 562 millions d euros en Le contrat Symrise, conclu début 2006, s inscrit dans la lignée de ces excellents résultats. De 5% au début de l année 2005, nous avons porté l objectif de croissance organique du chiffre d affaires à 8% en juillet 2005, suite à l extension de notre partenariat commercial avec Euronext et à la prise en charge de l activité informatique d Euronext.Liffe. En novembre, Atos Origin a craint de rester légèrement en deçà de cet objectif, mais la reprise de l activité dans les derniers mois de l année a permis de dégager un chiffre d affaires total de millions d euros, soit une croissance organique de 8% très exactement, sur l ensemble de l exercice. En termes de rentabilité, les efforts de rationalisation ont continué à porter leurs fruits et, malgré les dépenses engagées au profit de notre organisation mondiale et les coûts de démarrage liés à quelques nouveaux contrats, nous sommes parvenus à porter notre marge opérationnelle à 7,6%. Ce taux se situe dans le bas de notre fourchette cible pour des raisons ponctuelles, la rentabilité de certaines activités non stratégiques, pour la plupart cédées depuis lors, ayant été inférieure aux prévisions. Lors de l acquisition du groupe Sema, Atos Origin a annoncé un plan de cessions d environ 500 millions d euros de chiffre d affaires annuel, essentiellement dans des zones géographiques ou commerciales non stratégiques. En juin 2005, les cessions réalisées, dont Cellnet aux Etats-Unis et nos activités scandinaves, représentaient un chiffre d affaires annuel de 410 millions d euros. La cession de nos activités au Moyen-Orient en février 2006 est venue parachever ce programme. Nous continuerons toutefois à suivre de près l évolution des activités de moindre envergure présentant un niveau de rentabilité insuffisant. En termes de trésorerie, l endettement net a été ramené sous la barre des 200 millions d euros ciblés par le Groupe, pour s établir à 180 millions au 31 décembre Conclusion : dans les deux années qui ont suivi l acquisition de Sema en janvier 2004, le produit des cessions a été réinvesti dans le développement de l activité commerciale, dont l obtention de nouveaux contrats d infogérance, sur des marchés clés. Parallèlement, les coûts liés à l acquisition de Sema et à l intégration / la restructuration de l entité élargie ont été intégralement compensés par le flux de trésorerie d exploitation généré par le Groupe. Au 31 décembre 2005, l endettement net était sensiblement inférieur à son niveau du 31 décembre 2003 (266 millions d euros), juste avant le rachat de Sema. Stratégie En 2006, Atos Origin entend non seulement continuer à gagner des parts de marché en Europe, mais également accélérer la croissance de ses activités et de ses ressources en Chine et en Inde. Figurera également à l ordre du jour le développement de plusieurs activités commerciales, dont Atos Worldline (solutions de paiement), Atos Euronext Market Solutions (AEMS) et l activité BPO dans le secteur de la santé, toutes trois rattachées à la ligne de services Infogérance. Atos Worldline et AEMS affichent un chiffre d affaires annualisé de l ordre de 350 millions d euros, une rentabilité moyenne supérieure à celle du groupe et des perspectives de croissance significatives. Atos Origin rapport annuel

8 Message du Président suite Créée en 1972, Atos Worldline est l une des plus anciennes et principales filiales d Atos Origin. Elle propose des services de traitement des transactions et des cartes de paiement, des solutions de paiement sécurisé sur Internet et des services de gestion de la relation client, dont des programmes de fidélisation. L ouverture en 2007/2008 de l espace unique de paiement en euros (SEPA, Single European Payments Area) devrait inciter les établissements financiers européens à céder ou à déléguer leurs activités à des prestataires externes comme Atos Origin, qui parviennent à offrir des services plus performants à moindre coût par la mutualisation des ressources et le regroupement des opérations. Déjà solidement implanté en France et en Allemagne, Atos Origin a entrepris d étendre sa présence à d autres marchés clés d Europe et à des pays en croissance rapide, comme la Chine. En juillet 2005, Atos Origin a renforcé son partenariat de longue date avec Euronext via la création d Atos Euronext Market Solutions (AEMS). Atos Origin et Euronext ont mis en commun leur expertise, leur capital intellectuel et leurs ressources en matière de support pour donner naissance à un leader des services informatiques dédiés aux marchés boursiers mondiaux (cash et dérivés), aux chambres de compensation, aux banques et aux sociétés de courtage. Capitalisant sur une solide expérience en Europe, AEMS a déjà commercialisé ses solutions auprès d une quinzaine de places boursières dans le monde ainsi qu auprès d organisations influentes comme le Chicago Board of Trade et Liffe. Un important mouvement de concentration est à prévoir dans le secteur, non seulement en Europe mais dans le monde entier, et je suis convaincu qu AEMS est parfaitement positionné pour s imposer sur ce marché. L année 2005 a vu le renouvellement de notre important contrat BPO avec le Department of Work and Pensions au Royaume- Uni, qui générera au moins 750 millions d euros au cours des sept prochaines années et assoira le développement de notre pôle santé. Le marché des soins de santé recèle un remarquable potentiel de croissance pour les années à venir, source de formidables opportunités pour Atos Origin. Nous offrons déjà nos services à différents organismes du secteur public au Royaume- Uni, véritable pionnier dans ce domaine. L expérience acquise tant auprès du National Health Service que du Department of Work and Pensions britanniques servira de modèle de référence et de base à l extension de notre offre de services à d autres pays d Europe au cours des années à venir. Notre stratégie demeure inchangée. Le Groupe propose une gamme de prestations globales en Conseil, Intégration de Systèmes et Infogérance à un large éventail de clients internationaux dans des secteurs d activité soigneusement ciblés. Le Conseil en management est la clé de voûte de nos relations avec les clients et le principal moteur de notre croissance. L Intégration de Systèmes se concentre de plus en plus sur l offre de solutions technologiques de pointe, tandis que l Infogérance nous permet de pérenniser les liens avec nos clients. Nous sommes convaincu que cela constitue aujourd hui l approche la plus productive pour développer cette activé. Notre ambition à court et à moyen termes consiste à devenir le principal prestataire de services informatiques en Europe en nous hissant à l un des trois premiers rangs sur chacun des principaux marchés informatiques européens, via une stratégie mariant croissances organique et externe. Nous avons également jeté des bases solides en Asie-Pacifique, notamment en Chine et en Inde, où le chiffre d affaires a progressé de plus de 12% en La Chine constitue la tête de pont de notre développement commercial dans la région, et nous tablons sur notre partenariat avec les Jeux Olympiques de Beijing en 2008 pour continuer à promouvoir notre offre de services. L Inde abrite notre principal centre d assistance offshore dans le monde. Une forte présence dans la zone Amériques demeure importante et, après une phase de restructuration, nos activités en Amérique du Nord et au Brésil ont de nouveau le vent en poupe. Nous nous emploierons à renforcer ces activités par le biais de la croissance organique, sans pour autant sacrifier la rentabilité. Effectif En 2005, nous avons recruté plus de collaborateurs, dont 700 personnes transférées dans le cadre de nouveaux contrats d infogérance. Par ailleurs, un nouveau directeur a été nommé à la tête des Ressources Humaines. Nous consacrons beaucoup de temps au recrutement de hauts potentiels, en mesure non seulement de gérer une société en croissance mais surtout d assurer la qualité de la relation client, processus clé de notre activité. Il est primordial pour nous de disposer des meilleures compétences, mais aussi de fidéliser et de développer nos talents. S il peut être tentant, sur un marché dynamique, de reléguer la formation et l évaluation au second plan, nous nous mobilisons pour veiller à ce que chacun soit évalué régulièrement et bénéficie d opportunités de développement professionnel au sein du Groupe. 6 Atos Origin rapport annuel 2005

9 En 2005, nous avons élaboré un plan d actionnariat pour les salariés et les dirigeants aligné sur nos objectifs de création de valeur pour l actionnaire. A l instar de nombreuses autres entreprises cotées, nous avons conçu de nouveaux plans d attribution d actions destinés à inciter les collaborateurs, les dirigeants et les membres du Directoire à investir dans les titres Atos Origin, en bénéficiant, soit d un prix légèrement préférentiel par rapport au marché, soit d actions gratuites correspondantes à l investissement (matching shares) et d actions gratuites dites de performance (performance shares), actions à terme (deux ou trois ans) attribuées sous réserve de la réalisation par le Groupe d objectifs financiers définis. Ces plans d incitation visent à attirer et fidéliser les meilleurs talents et à faire correspondre directement les objectifs de nos équipes et ceux de nos actionnaires. Les conditions de ces plans seront communiquées en mai avec les résolutions et la convocation à l Assemblée Générale, et seront soumises au vote des actionnaires. Gouvernement d entreprise Au cours de la période, Alain Le Corvec et Gerard Ruizendaal se sont retirés du Conseil de Surveillance, et je tiens à les remercier du soutien qu il ont apporté au Groupe durant cette période critique de son développement. Diethart Breipohl a été nommé en tant que nouveau membre du Conseil de Surveillance à l Assemblée Générale de mai Vernon Sankey a rejoint le Conseil de Surveillance le 16 décembre 2005 et sa nomination sera soumise à l approbation des actionnaires à la prochaine Assemblée Générale. Monsieur Sankey a acquis une forte expérience des affaires et a travaillé de nombreuses années pour Reckitt & Coleman. Il est actuellement administrateur de Pearson plc, Zurich Financial Services, Taylor Woodrow plc, Vividas Group plc and Cofra AG (Suisse). Il est aussi président de Photo-Me International et membre à titre consultatif des conseils d administration de Korn Ferry and Proudfoot UK. Jans Tielman a quitté le Directoire au cours de la période pour des raisons personnelles. Jans avait rejoint le Groupe dans le cadre du rapprochement avec Origin en 2000 et était à la tête des ressources humaines, du marketing et des relations publiques, dans une période où les effectifs ont doublé. Ses responsabilités au sein des ressources humaines ont été attribuées à Eric Guilhou, Directeur Financier du Groupe, alors que Wilbert Kieboom, en charge des opérations au Benelux et responsable de la coordination des activités de Conseil et d Intégration de Systèmes, s est vu confier la responsabilité du marketing et des relations publiques. Actionnariat Je suis ravi de pouvoir affirmer que le cours de l action Atos Origin a enregistré en 2005 une progression de 11% sur l année par rapport à la performance atone de A ce jour, cette tendance à la hausse se confirme. Cependant, notre cours de bourse, qui reste en deçà de la moyenne de celui des acteurs comparables de notre secteur, ne me semble pas refléter à sa juste mesure la performance ni le potentiel de notre entreprise. Cette sousperformance relative s explique par plusieurs facteurs intervenus au cours de ces dernières années. Pendant quatre ans, notre cours de bourse a pâti des rumeurs de cession de la participation de 15% de Philips dans Atos Origin, cession finalement intervenue en juillet Résultat de cette opération : la quasi-totalité du capital émis par le Groupe est désormais sur le marché et le «flottant» est proche de 100%. Aucun actionnaire ne détient plus de 5% du capital du Groupe. Nos actionnaires soutiennent totalement notre stratégie, mais il ne fait aucun doute que les spéculations sur une éventuelle nouvelle acquisition majeure ont créé un climat d incertitude. Atos Origin bénéficie à juste titre de la réputation de savoir gérer les acquisitions, mais les risques inhérents aux opérations de grande envergure expliquent en partie notre sous-performance en bourse. Je ne peux que vous réitérer mes déclarations antérieures sur notre stratégie et vous garantir que nous disposons de processus rigoureux pour évaluer tout investissement potentiel majeur. Par le passé, nous avons toujours su nous abstenir de nous engager dans des opérations dont le coût financier et les risques de mise en œuvre nous paraissaient trop élevés. Nous continuerons à appliquer cette stricte discipline à l avenir. Depuis l acquisition de Sema, les bénéfices du Groupe pour les deux exercices ont augmenté, et sa capitalisation boursière a atteint plus de 4 milliards d euros, contre 2,4 milliards d euros juste avant l annonce de l opération en septembre Le processus de réorganisation consécutif à l intégration de Sema étant désormais achevé, le Groupe devrait générer une forte trésorerie d exploitation. Ce qui pose, une fois encore, la question de notre politique de distribution des dividendes et de rachats d actions. Pour l heure, notre position est identique à celle de l exercice précédent. Sur un secteur toujours segmenté, Atos Origin rapport annuel

10 Message du Président suite Atos Origin et les Jeux Olympiques Des technologies de l information planétaires, à la mesure de l échelle et de l envergure des Jeux Olympiques Le Comité international olympique (CIO) a retenu Atos Origin pour être le partenaire et sponsor informatique mondial des Jeux Olympiques d Athènes en 2004, de Turin en 2006, de Pékin en 2008, de Vancouver en 2010 et de Londres en Atos Origin établit là un nouveau record du monde avec le plus important contrat informatique jamais remporté dans l univers du sport. notamment en Europe, susceptible de connaître de nouveaux mouvements de concentration dans les prochaines années, nous devons rester flexibles et nous montrer prêts à tirer parti des opportunités qui peuvent émerger. Pour conclure, c est avec plaisir que je vous annonce qu en 2005, les actions Atos Origin ont été sélectionnées pour intégrer le European Dow Jones Sustainability Index, indice regroupant les 160 entreprises européennes, tous secteurs confondus, présentant les meilleures politiques et pratiques de gouvernement d entreprise. Perspectives pour 2006 En dépit de certains indicateurs contradictoires publiés au début de l année, nous tablons sur le maintien de la croissance du marché européen des services informatiques, au taux annuel d environ 4% pour le cycle actuel. Pour 2006, sur la base du carnet de commandes et des propositions commerciales en cours, nous anticipons pour Atos Origin une croissance organique du chiffre d affaires de l ordre de 5%. Notre marge opérationnelle devrait connaître une nouvelle amélioration grâce à la conjonction de trois facteurs : la progression des marges sur nos nouveaux contrats de longue durée, la réalisation de gains d efficacité organisationnelle supplémentaires, liés, notamment, à la poursuite de notre programme de cession des activités non stratégiques, et l orientation de nos offres vers des solutions technologiques de pointe au détriment des domaines d activité généralistes. Atos Origin aborde 2006 fort d une restructuration réussie (à l issue de l acquisition de Sema), et d une solide génération de trésorerie issue des activités. Pour l exercice 2006, nous nous sommes fixé pour objectif de générer un fort flux de trésorerie d exploitation afin d avoir tous les atouts en main pour développer encore notre activité. Jeux Olympiques à Turin En février 2006, Atos Origin a géré le vaste système informatique des Jeux Olympiques d Hiver de Turin. Tout comme à Athènes en 2004, nos systèmes ont fonctionné parfaitement et, sur le plan de la sécurité informatique, nous avons réussi à contrer les attaques constantes que les évènements internationaux de ce type attirent forcément. Un nombre important de nos clients est venu pendant les Jeux et a pu voir sur place l ensemble des procédures rigoureuses que nous avons mises en place pour franchir cette étape avec succès. Il s agit d un événement pour lequel la performance se doit d être d une qualité irréprochable et à la seconde près. Il n y a pas de deuxième chance pour les Jeux Olympiques. Les équipes Atos Origin responsables de l exécution du contrat des Jeux Olympiques sont très fières de ce qu elles ont fait et de ce qui a été accompli. C est ce degré de passion et d engagement que nous nous efforçons continuellement de répliquer au sein de notre organisation. Bernard Bourigeaud Président 8 Atos Origin rapport annuel 2005

11 Formation du Groupe Atos Origin, dont la constitution remonte à la fusion entre les sociétés Atos et Origin en octobre 2000, figure parmi les chefs de file des sociétés internationales de services informatiques. Depuis, le Groupe a acquis KPMG Consulting au Royaume- Uni et aux Pays-Bas en 2002 et le Groupe Sema en Atos résultait, pour sa part, du rapprochement intervenu en 1997 entre deux sociétés françaises de services informatiques, Axime et Sligos, dont la constitution respective résultait elle-même de fusions intervenues au préalable. Au moment de sa fusion avec Origin, Atos comptait un effectif de salariés et générait un chiffre d affaires annuel de 1,1 milliards d euros environ. Origin était une filiale de Royal Philips Electronics, qui avait été créée en 1996 par le biais d une fusion entre BSO/Origin et Philips Communications. Au moment de sa fusion avec Atos, Origin comptait un effectif de salariés répartis dans 30 pays dans le monde et générait un chiffre d affaires annuel de 1,6 milliards d euros environ. En août 2002, Atos Origin a procédé à l acquisition de KPMG Consulting au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, dont les activités opèrent désormais sous la dénomination d Atos Consulting. Cette opération a conféré au Groupe une présence majeure sur le segment du Conseil au sein du marché des services informatiques. En janvier 2004, Atos Origin a acquis le Groupe Sema auprès de Schlumberger, donnant ainsi naissance à l un des leaders internationaux des services informatiques. Au moment de l acquisition, le Groupe Sema employait personnes et enregistrait un chiffre d affaires annuel de quelque 2,4 milliards d euros. L effectif d Atos Origin s élevait alors à salariés, pour un chiffre d affaires annuel supérieur à 3 milliards d euros. Le nouveau Groupe offre à une clientèle composée de sociétés multinationales, une gamme complète de services et de solutions informatiques dans 40 pays répartis dans le monde entier. Son offre couvre trois domaines d activités : Conseil, Intégration de Systèmes et Infogérance. Le chiffre d affaires ressort à 5,5 milliards d euros par an et l effectif s élève à plus de personnes. Atos Origin Atos Origin KPMG Consulting Sema Group Axime Sligos BSO/Origin Philips C&P Evolution du chiffre d affaires depuis la formation d Atos en 1997 En millions d euros TCM +26% Atos Origin rapport annuel

12 Une meilleure prise en charge médicale des patients de par le monde 10 Atos Origin rapport annuel 2005

13 Philips Systèmes Médicaux Atos Origin soutient Philips Systèmes Médicaux, deuxième constructeur au monde de matériel de diagnostic médical, en assurant le déploiement et l hébergement permanent de son réseau de pointe, baptisé CUSTOMerCARE Remote Services Network (RSN). RSN est un réseau privé à haut débit qui permet de relier les systèmes médicaux installés chez les clients aux centres de services à distance de Philips. Il s agit là de l un des plus importants déploiements de ce type au monde. A long terme, ce réseau permettra à Philips de proposer de nouveaux services à ses clients, tels que des diagnostics systèmes et des interventions de maintenance à distance, de même que l identification et la résolution de problèmes sur du matériel médical situé dans les locaux de ses clients dans le monde entier. Désormais pleinement déployé et opérationnel, le RSN relie plus de hôpitaux dans le monde. Atos Origin rapport annuel

14 Profil Atos Origin offre un ensemble intégré de services Conseil, Intégration de Systèmes et Infogérance (conception, intégration et exploitation) à ses clients internationaux sur des secteurs de marchés ciblés, incluant le secteur et les services publics, les télécoms et les média, les services financiers, les hautes technologies, les produits de grande consommation et la grande distribution, ainsi que les industries de transformation. Des solutions par ligne de services Atos Origin offre un éventail complet de services de conception, intégration et exploitation par l intermédiaire d un réseau qui s articule autour de trois grandes lignes de services. Plus de 60% du chiffre d affaires généré par le Groupe est récurrent, provenant de contrats pluriannuels d infogérance et de maintenance des applications. Conseil Un levier-clé de transformation pour l entreprise En s appuyant sur l expérience de plus de consultants fonctionnels ou métiers, la branche Conseil d Atos Origin est en mesure d apporter des solutions de transformation d entreprise avec des résultats extrêmement probants. Le Groupe accompagne l entreprise à chaque étape du processus de changement informatique, depuis sa planification stratégique jusqu à sa mise en œuvre et son exploitation. Intégration de Systèmes La simplicité derrière la complexité L Intégration de Systèmes ne se limite pas à la simple intégration de solutions nouvelles, mais consiste à tirer le meilleur parti des applications propriétaires afin d optimiser le retour sur investissement des systèmes informatiques existants. Atos Origin bénéficie d une expérience unique qui lui permet de conjuguer applications commerciales et techniques afin de fournir de nouvelles capacités à partir de systèmes d entreprise complexes. Infogérance Des options stratégiques pour limiter les coûts et les risques Fort de son succès, la ligne de service Infogérance du Groupe assure la gestion totale des infrastructures informatiques de ses clients, incluant centres de traitement, serveurs, systèmes de réseaux de communication et support des postes de travail. Atos Origin fournit également des services de Business Process Outsourcing (BPO) à haute technologie, ainsi que des services de traitement spécialisé dans le monde entier. Le Groupe est un acteur majeur dans les services de traitement des cartes de paiement, les services de gestion de la relation client (CRM) et des services de contact multi-canal par l intermédiaire d Atos Worldline. Portefeuille de marché sectoriel Grâce à notre approche marché et notre expérience dans les projets de transformation d entreprises, nous bénéficions d une connaissance approfondie des métiers et de leur évolution. Les services et solutions du Groupe apportent de la valeur ajoutée sur de nombreux secteurs de marché, dont les secteurs et services publics, les télécoms et les média, les services financiers, les industries de transformation, les industries de composants et manufactures, et la distribution. 12 Atos Origin rapport annuel 2005

15 A l issue de la fusion entre Atos et Origin en 2000, le secteur des industries de transformation et celui des industries de composants et manufactures dominaient l éventail des secteurs auxquels le Groupe proposait ses services. Le marché des télécoms a ensuite pris de l importance suite aux grands contrats d infogérance remportés avec KPN en 2001 et L acquisition de KPMG Consulting en 2002 et celle de Sema Group en 2004 ont permis de rééquilibrer le portefeuille sectoriel, en mettant davantage l accent sur le segment du secteur public et celui des télécoms. Le secteur de la distribution a depuis pris une importance particulière au vu de contrats tels celui de KarstadtQuelle qui ont été remportés par le Groupe. Nos équipes commerciales dans le monde, ainsi que notre organisation en matière de prestation de services privilégient avant tout la réussite de nos clients. Des directeurs de solutions, dotés d une expérience solide, s assurent que les processus, les méthodes et les outils les plus performants sont déployés. Compte tenu de ses solutions éprouvées, de la flexibilité dans la gestion contractuelle et de la mesure permanente de la qualité de service par des indicateurs opérationnels, Atos Origin a su séduire des clients internationaux qui ont choisi de faire de notre Groupe leur partenaire informatique mondial. Présence géographique Atos Origin offre ses solutions d envergure mondiale par l intermédiaire de ses collaborateurs répartis dans plus de 40 pays dans le monde. Le Groupe bénéficie d une présence significative et équilibrée sur les principaux marchés informatiques en Europe et assure une vaste fourniture de services informatiques sur le continent américain et en Asie-Pacifique, pour ses clients internationaux. Atos Origin est le Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques. Le Groupe compte parmi ses clients actuels plusieurs des sociétés les plus réputées dans leur secteur d activité à ce jour. En 2000, les activités du Groupe étaient essentiellement basées en France, mais la fusion avec Origin (2000), suivie de l acquisition de KPMG Consulting en 2002 et celle de Sema en 2004 lui ont permis d équilibrer sa couverture du continent européen, avec des opérations d envergure mondiale qui s étendent jusque sur le continent américain et dans la zone Asie-Pacifique. Stratégie commerciale Notre approche métier s appuie sur le développement de relations à long terme avec nos clients et consiste à être pleinement impliqués dans leurs processus de planification stratégique et de mise en oeuvre. Cette approche se traduit par des contrats d infogérance, des partenariats ainsi que toute autre forme d association sur le long terme. Nous sommes convaincus que cela constitue le moyen le plus efficace d accroître l activité, de contribuer ainsi au partage des risques et des bénéfices entre les parties, et d avancer et de modeler ensemble l avenir. Une répartition équilibrée des activités qui résulte d acquisitions Infogérance 85% Intégration de Systèmes 15% Infogérance 51% Intégration de Systèmes 48% Conseil 1% Infogérance 51% Intégration de Systèmes 41% Conseil 8% Atos Origin rapport annuel

16 Profil suite Notre stratégie commerciale implique de soigneusement renforcer la présence géographique du Groupe à moyen et long terme, afin de fournir à nos clients un support efficace à l échelle mondiale. Au final, une telle démarche nécessite une présence significative dans chaque pays et région où les dépenses informatiques sont importantes. Le Groupe se forge une telle présence à l international de manière progressive. A court terme, il a donc pour objectif premier d atteindre la taille critique sur les marchés informatiques les plus significatifs en Europe, en s assurant que sur chacun de ces marchés, il propose un éventail de services qui reflètent l offre globale du Groupe. Cela implique la construction d une base solide d activités d infogérance, composées de contrats récurrents à long terme parallèlement à des capacités de conseil et de support en matière d intégration de systèmes. Nous disposons d une présence opérationnelle sur le continent américain, mais l activité dans cette région consiste essentiellement à accompagner le développement des opérations pour les clients européens. Atos Origin s est fortement engagé dans certaines parties de la région Asie-Pacifique, en particulier en Chine où il dispose d une base solide de clients, ainsi qu en Inde où il a étendu ses ressources de support offshore. Nous estimons qu il existe d intéressantes opportunités commerciales dans ces régions. Le Groupe compte environ 10% de son effectif dans les métiers de support offshore et nearshore, non seulement en Inde sous la certification CMM5, mais également en Espagne, en Italie, au Maroc, en Pologne, au Brésil, en Chine et à Hongkong. Nous entendons multiplier ces ressources d ici à fin Une expansion géographique qui résulte d acquisitions majeures France 98% Royaume-Uni 2% France 36% Royaume-Uni 5% Benelux 26% Allemagne et Europe Centrale 9% Italie 6% Espagne 3% Autres 15% France 28% Royaume-Uni 21% Benelux 21% Allemagne et Europe Centrale 10% Italie 6% Espagne 5% Autres 9% 14 Atos Origin rapport annuel 2005

17 Nous sommes convaincus de l importance d atteindre une masse critique sur chacun de nos marchés ciblés afin de fournir un service efficace à nos clients et d atteindre un seuil de rentabilité satisfaisant pour nos actionnaires, par le biais d économies d échelle. Pour les marchés sur lesquels nous avons peu d opportunités d atteindre cette taille dans un avenir proche, notre politique vise à céder/transférer la propriété de ces opérations à de solides partenaires locaux et à conclure des accords de partenariat réciproques. L Infogérance implique de conjuguer compétences informatiques et expérience dans le transfert de processus, afin de garantir à nos clients la souplesse de coûts requise. Nous estimons que le marché de l Infogérance continuera d offrir des opportunités de croissance rentable dans un avenir proche, particulièrement en Europe et en Asie-Pacifique, et nous cherchons à augmenter le chiffre d affaires que nous réalisons dans le domaine des contrats récurrents à long terme, y compris la gestion des applications. Le Groupe envisage d étendre son activité de Conseil en tirant parti de l acquisition de KPMG. Nous envisageons également d accroître certaines activités de l Intégration de Systèmes qui proposent des offres technologiques à valeur ajoutée à nos clients. Cependant, nous pourrions réduire notre participation dans certaines parties du marché de l Intégration de Systèmes dans les trois à cinq prochaines années, soit en abandonnant certaines activités ou en procédant à la cession de plusieurs de nos unités ne relevant pas de notre cœur de métier. Les besoins et les souhaits de nos clients seront, comme toujours, déterminants dans ces décisions. Nous appliquons en permanence une politique de gestion rigoureuse des coûts afin d assurer à nos clients qu ils obtiennent un service à des tarifs compétitifs et démontrer à nos actionnaires que nous sommes capables de leur garantir une rentabilité saine. Pareille politique ne signifie pas simplement une réduction des coûts indirects ou des frais généraux, mais implique une simplification des structures d organisation, une augmentation de la flexibilité du personnel, l utilisation des ressources étrangères (offshore), le cas échéant, et l utilisation plus efficace de la base de connaissances. L harmonisation entre processus informatiques, gestion des applications et sécurité est en outre un élément absolument crucial. La stratégie du Groupe peut ainsi se résumer comme suit : Maintenir l accent et la priorité sur les relations avec ses clients, Développer une offre de services complets, de bout en bout, Elaborer un ensemble soigneusement équilibré de services de conseil, intégration et exploitation, Elargir ses capacités dans le monde conformément aux besoins de ses clients, Harmoniser les processus informatiques, Exploiter ses compétences spécifiques dans plusieurs secteurs industriels, Tirer parti de la solidité de ses capacités en matière de gestion des ressources humaines. Un savoir-faire par secteur d activité dont le périmètre n a eu de cesse de s élargir à chaque opération d intégration Télécoms et Média 15% Services financiers 44% Industries de transformations et de composants 21% Distribution 12% Autres 8% Secteur public et services publics 2% Télécoms et Média 17% Services financiers 26% Industries de transformations et de composants 41% Distribution 6% Autres 8% Secteur public et services publics 26% Télécoms et Média 19% Services financiers 19% Industries de transformations et de composants 20% Distribution 10% Autres 6% Atos Origin rapport annuel

18 Des parts de marché en hausse, des coûts en baisse 16 Atos Origin rapport annuel 2005

19 E-Plus Sur un marché où la concurrence est vive, E-Plus, troisième opérateur allemand de télécommunications mobiles, cherchait à accentuer le recentrage sur son cœur de métier, à faire progresser sa part de marché et son revenu moyen par abonné, mais aussi à apporter des solutions de support aux entreprises de qualité supérieure et offrant un taux de disponibilité plus élevé. L objectif était également de réduire les coûts d exploitation et d innovation. Pour l accompagner dans ses ambitions, le groupe allemand de télécommunications a retenu Atos Origin comme partenaire stratégique à l issue d un processus de sélection en plusieurs étapes. Les deux parties ont ainsi signé un contrat d infogérance en vertu duquel Atos Origin est responsable de l infrastructure informatique, de la gestion applicative et du service E-plus qui pratique les tests en vue de l intégration des produits. E-Plus est désormais mieux positionné pour être un acteur plus réactif et plus flexible sur le marché. Grâce à un programme d engagements sur la réduction des coûts et la qualité, E-Plus peut considérablement réduire ses coûts informatiques et affecter la trésorerie ainsi libérée à sa croissance stratégique à venir. La coopération avec E-Plus représente une autre étape majeure pour Atos Origin, dans le cadre de l élargissement de ses activités en Allemagne et de la consolidation de sa position en tant que société d infogérance et fournisseur de services de gestion applicative de premier plan. Atos Origin rapport annuel

20 Le marché des services informatiques Le marché Dépenses informatiques dans le monde La valeur du marché informatique est estimée à plus de milliards d euros par an. Hors matériel informatique, logiciels et télécommunications, le marché des services informatiques s élève aux environs de 480 milliards d euros par an. Sur ce marché des services informatiques, les activités de support produits, d une valeur de 110 milliards d euros, ne présentent globalement pas d intérêt majeur pour Atos Origin. Il reste donc quelque 370 milliards d euros par an de marché «disponible» («Services professionnels») que vise Atos Origin, dont 120 milliards d euros en Europe qui constitue le plus grand marché du Groupe à ce jour. Le marché des services informatiques en Europe Dépenses informatiques globales Le marché des services informatiques a enregistré une croissance annuelle supérieure à 10% à partir de 1995 et jusqu en La bulle technologique de l année 2000 a eu un impact négatif sur le climat d investissement et, à partir de 2001 jusqu en 2004, le marché des services informatiques s est contracté. Les budgets informatiques ont été fortement restreints en réponse aux contraintes économiques qui affectaient la plupart des secteurs d activité de nos clients. Les activités de conseil sur des projets spécifiques et une grande partie du marché d intégration de systèmes ont été affectées sérieusement, entraînant la réduction substantielle des effectifs à travers notre secteur d activité afin de maintenir des niveaux acceptables d utilisation et donc, de rentabilité. Pendant cette période, les grands clients multinationaux ont montré un fort intérêt pour la réduction du nombre de prestataires avec lesquels ils travaillaient, et pour la définition d une responsabilité claire de la réussite tout au long de l implémentation des projets. Ces tendances ont bénéficié aux fournisseurs de services informatiques qui avaient une gamme complète d offres de services, tels que le conseil, l intégration de systèmes, la gestion d infrastructure et d applications et les services de traitement et services en ligne. La capacité d apporter un support aux clients dans le développement de stratégies globales est devenue un point déterminant du Groupe. Les grands clients sont aujourd hui moins enclins à signer de très gros contrats avec un seul et unique prestataire, mais préfèrent s adresser à différents spécialistes, chacun dans son domaine d activité particulier. Les catalyseurs clés en Europe en ce qui concerne l industrie des services technologiques devraient être le secteur public et le secteur des services financiers, avec une tendance à l amélioration dans les télécommunications. Tout au long de l année 2004 et 2005, nous avons remarqué des signes de reprise dans ces trois secteurs. Néanmoins, le rythme attendu de la reprise est plus lent que dans les cycles technologiques précédents en raison de : (i) l absence de nouveaux catalyseurs technologiques majeurs (tels que le passage à l an 2000 et le déploiement des ERP de première génération dans les années 90), (ii) la maturité plus avancée de l industrie et (iii) la pression sur les prix des opérations en offshore. Néanmoins, le Groupe considère qu il y a encore beaucoup d opportunités pour les clients à investir dans l informatique, lesquelles apporteront un retour sur investissements et viendront appuyer leurs propres projets de globalisation de leurs activités. En conséquence, nous envisageons un taux de croissance sous-jacent à long terme d au moins le double de celui du PIB dans les pays concernés. 18 Atos Origin rapport annuel 2005

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Avec un chiffre d affaires 2013 de 1,262 million( ), des activités dans

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Evolution du chiffre d affaires en ligne Chiffre d'affaires publié: 2 064 millions d euros, à taux de change constants;-1,8% Ratio prises de commandes sur chiffre

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Capgemini BPO conçoit à vos côtés des solutions créatrices de valeur

Capgemini BPO conçoit à vos côtés des solutions créatrices de valeur Capgemini BPO conçoit à vos côtés des solutions créatrices de valeur Avec vous, nous nous engageons pour construire vos solutions de gestion Face à la globalisation des marchés, au développement des systèmes

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

SOPRA STERIA. Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique

SOPRA STERIA. Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique SOPRA STERIA Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique AVERTISSEMENT Cette présentation peut comprendre des déclarations prospectives concernant Sopra et Groupe

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-122 du 7 septembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif par GFI-BUS du fonds de commerce constitué par la branche d activité «Business Solutions» de la société

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Présentation Atos Origin

Présentation Atos Origin Présentation Journées Entreprises Décembre 2009 2006. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline Agenda 1.Introduction 2.Bilan de l année 2014 3.Stratégie et ambition 2017 4.Performance financière 2014 5.Rapports des Commissaires aux comptes 6.Objectifs pour 2015 2 Rappel des raisons de l introduction

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Résultats annuels 2013 Profit record et trésorerie nette à 905 millions d euros renforçant le plan stratégique 2014-2016 d Atos Marge opérationnelle : 645 millions d euros, 7,5% du chiffre d affaires,

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

dans le cadre de son introduction en bourse

dans le cadre de son introduction en bourse C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Elior place avec succès environ 847 millions d euros dans le cadre de son introduction en bourse Paris, le 11 juin 2014 Offre souscrite pour un montant global de 847

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002 PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS PARIS 11 septembre 2002 FAITS MARQUANTS PRÉSENTATION DES MÉTIERS PRÉSENTATION DES COMPTES PERSPECTIVES ET OBJECTIFS FAITS MARQUANTS DEPUIS DÉBUT 2002 Forte progression

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2007. L innovation au cœur des projets de transformation

RAPPORT ANNUEL 2007. L innovation au cœur des projets de transformation RAPPORT ANNUEL 2007 L innovation au cœur des projets de transformation SOMMAIRE Profi l...................................................................1 Message du Président Interview.....................................2

Plus en détail

Une nouvelle dimension pour le Groupe

Une nouvelle dimension pour le Groupe + Une nouvelle dimension pour le Groupe Plan Les atouts du rapprochement - Un changement de dimension - Des synergies importantes - De fortes complémentarités Les modalités de l opération Plan d action

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E DEXIA ANNONCE LES RÉSULTATS DE LA REVUE STRATÉGIQUE DE FSA FSA QUITTE LE SECTEUR DES ABS ET SE CONCENTRE SUR LE MARCHÉ DES SERVICES FINANCIERS AU SECTEUR PUBLIC RENFORCEMENT

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 lundi 31 mars 2008 Présentation du groupe SQLI Faits marquants et résultats annuels 2007

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE 26 février 2015 Résultats de l exercice 2014 Groupe SEB : Des performances opérationnelles solides Des devises pénalisantes 1 Ventes de 4 253 M en croissance organique* de + 4,6 % Croissance organique*

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10%

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Points clés Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Des résultats solides Produit net bancaire : 200 MEur (+1% à périmètre et change

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Perspectives: un exercice 2015 exigeant

Perspectives: un exercice 2015 exigeant Communiqué de presse Cicor enregistre une nouvelle croissance et augmente encore son résultat opérationnel au titre de l exercice 2014 Cicor nomme Dr. Jürg Dübendorfer nouveau CEO Zurich, le 11 mars 2015.

Plus en détail

Sopra Steria : effet consolidation

Sopra Steria : effet consolidation 26/05/2014 Cours : 82.5 Sopra Steria : effet consolidation Des récentes opérations de croissance externe des trois grands acteurs domestiques des services et conseils informatiques, celle de Sopra, offre,

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 RESULTATS ANNUELS 2006 Chiffre d affaires en hausse de 5,6% : première année de croissance depuis 4 ans Résultat net positif à 5 M vs 3 M en 2005 2006 : une

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux.

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. NCR SERVICES Brochure Title Goes Here Gestion Sub-header proactive, / description maintenance goes here

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Un chiffre d affaires combiné de 3,1 Mds et un groupe de plus de 35 000 collaborateurs

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

RAPPORT DU DIRECTOIRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 MAI 2008

RAPPORT DU DIRECTOIRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 MAI 2008 Atos Origin Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Capital : 69,711,517 Euros Siège social : 18 avenue d Alsace - Paris la Défense - 92400 Courbevoie SIREN 323.623.603 RCS Nanterre RAPPORT

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions RESUME Le régime des déclarations de franchissement de seuils et des déclarations d intentions, réformé

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise IBM Global Services Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise L analyse du parc applicatif d une entreprise peut aider à maintenir une cohérence entre son organisation

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Bruxelles le 31 août 2010 -

Bruxelles le 31 août 2010 - RENTABILIWEB Progression record du chiffre d affaires et des résultats au 1 er semestre 2010 Croissance organique très dynamique : CA +39% Excellente progression des performances opérationnelles : EBITDA

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 %

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 % Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Résultats du premier semestre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Résultats du premier semestre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du premier semestre 2014 25 juillet 2014 Croissance du chiffre d affaires de +2,2% [2] au premier semestre et de +2,3% [2] au deuxième trimestre 2014 Marge opérationnelle

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Emmanuel Olivier Directeur Général Paris, le 22 mars 2005 1 Sommaire Esker en bref Stratégie et Perspectives Bilan de l activité et résultats 2004 2 Esker

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Le CXP, en collaboration avec ITESOFT et Fujitsu, dévoile les résultats de l édition 2013 de son baromètre «Optimisation

Plus en détail