Semaine 23 du 06 au 12 juin 2011 N 177. Table des matières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Semaine 23 du 06 au 12 juin 2011 N 177. Table des matières"

Transcription

1 Semaine 23 du 06 au 12 juin 2011 N 177 Table des matières Maroc: Publication des indicateurs TIC pour l année Apple se convertit à son tour au Cloud Computing Cloud Computing : Microsoft intègre à la SA la migration de licence Paiement mobile NFC : les transactions vont peser 50 Md$ d ici à Google : le support d'ie, Firefox et Safari en question Oracle confie OpenOffice à la fondation Apache Etats-Unis : BlackBerry principale victime d'apple et de Google Google pourrait se renforcer dans la pub en ligne avec le rachat d Admeld Cloud : Oracle joue la carte du TCO clients de la banque Citi victimes de pirates Orange lance un service de veille des marchés publics Orange lance un forfait smartphone pour les médecins Le géant de l'électronique grand public Apple a précisé, lundi, le fonctionnement de son futur service icloud, Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 1

2 Maroc: Publication des indicateurs TIC pour l année 2010 L ANRT publie les résultats de l'enquête annuelle de collecte des indicateurs des technologies de l'information et de la communication pour l année Ci-dessous un résumé des résultats L enquête de collecte des indicateurs TIC est menée annuellement depuis 2005 par l'anrt en conformité avec les recommandations internationales du Partenariat sur la Mesure des TIC pour le Développement (UIT, CNUCED, BM, OCDE, Eurostat, etc.). L enquête auprès des ménages a été réalisée en face à face du 17 Janvier 2011 au 07 Mars 2011 et celle auprès des entreprises a été faite par téléphone du 09 Février 2011 au 14 Mars 2011 et a été réalisée en collaboration avec le HCP. Le nombre de foyers équipés en téléphonie fixe s élève à 39%. L'équipement en téléphonie fixe avait connu un très fort accroissement en 2007, en partie en raison de l'arrivée des nouvelles offres de téléphonie fixe à mobilité restreinte. Après cette hausse importante, la croissance de la pénétration des lignes fixes au niveau des ménages s'est ralentie entre 2007 et 2010, progressant de +2 à +4 points par an. En 2010, l'équipement des foyers en téléphonie mobile a fortement progressé, à l'image de celui des individus; 84% des foyers ont désormais accès au téléphone mobile. L octroi de la 3ème licence 2G a impacté de manière significative la pénétration de la téléphonie mobile. L'usage principal repose sur la téléphonie et le SMS mais les autres usages (musique, photo, ) connaissent une explosion de leur utilisation, tout comme la navigation sur Internet. L usage des services 3G sur téléphone mobile commence à se développer au Maroc. Les intentions d'usage manifestées sont élevées (14% des équipés mobiles). Le taux de pénétration des ordinateurs s'est encore renforcé en Il atteint désormais 34% des foyers. Le taux d'équipement en ordinateur personnel est en légère augmentation. On peut supposer qu'avec les initiatives gouvernementales, certaines offres des fournisseurs d'accès à Internet, qui proposent des ordinateurs à des prix très attractifs pour accompagner les offres d'accès à Internet, ont joué en faveur de l'augmentation de l'équipement en Cette croissance favorise la croissance des accès Internet qui semble être le principal facteur d'équipement. 29% du parc d'ordinateurs a moins d'un an ; la part des PC portables se stabilise à 45% du total du parc. Les ventes d'ordinateurs devraient encore progresser en 2011 avec des intentions d'équipement élevées des ménages équipés et non-équipés. Le principal facteur de non équipement demeure le prix. Le taux de pénétration d'internet dans les foyers a cette année encore fortement augmenté pour atteindre 25% (+5 points par rapport à 2009). 51% des foyers non équipés en accès Internet considèrent le prix comme étant un frein à l équipement Internet à domicile alors que 49% d entre eux considèrent qu'ils n'en ont pas l'utilité. Le troisième facteur est le nonéquipement en ordinateur pour 48% qui explique en grande partie le premier frein à l accès à internet. Les intentions d'équipement restent très fortes (~27% des non équipés) ; le haut débit mobile s'impose comme le mode d'accès privilégié. Au-delà de l'accès Internet du ménage, 38% des individus accèdent à Internet en dehors du domicile, principalement dans des lieux d'accès payant. 13,6 millions d'individus se sont connectés en décembre 2010 ; 14 M au cours de l'année 2010 avec un usage quotidien pour 48% d'entre eux. L usage d'internet est centré sur le téléchargement, le mail et les réseaux sociaux. Les principales évolutions d usages de l Internet : - Pour 71% des internautes, Internet sert tout d'abord à télécharger des films, des images, de la musique, à regarder la télévision ou des vidéos, ou à écouter la radio ou de la musique, qui sont des activités grandes consommatrices de débit. Suit la messagerie électronique qui est utilisée par 69% des internautes. 67% des internautes marocains participent à des sites de réseaux sociaux. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 2

3 - Internet est donc perçu comme un moyen de loisir, un moyen de communication simple et rapide, une source d'informations. Le commerce en ligne ou la banque en ligne commencent à se développer. - L évolution des usages d Internet de 2009 à 2010 fait ressortir un engouement de plus en plus important pour le téléchargement de films, musique, etc. Ces types d usages imposent des contraintes et des limites en termes de qualité d accès d autant plus que le type d accès le plus majoritairement utilisé au Maroc est l accès 3G qui représente plus de 76% des accès Internet. Cette préoccupation est également relevée au niveau international. Seuls 4% des internautes achètent en ligne ; par rapport à 2009, la fréquence d'achats a augmenté et une plus grande part d'internautes (14%) ont l'intention d'acheter en ligne en L intégralité du rapport est disponible au lien suivant: Apple se convertit à son tour au Cloud Computing Le 07 juin 2011 (11:10) - par Valery Marchive Apple vient de profiter de l ouverture de sa conférence développeurs annuelle pour présenter les prochaines versions de ses systèmes d exploitation clients, Mac OS X et ios. Deux systèmes qui font la part belle aux interactions gestuelles. Normal pour le second mais plus inhabituel pour le premier. En outre, tous deux marquent l entrée de plain pied d Apple dans le Cloud Computing, mais avec une approche résolument grand publique plutôt aboutie et proche de certaines logiques d entreprise. Sans surprise, c est encore concentré sur le grand public qu Apple a ouvert sa conférence développeurs annuelle, la WWDC, qui se déroule cette semaine à San Francisco. Au programme de l événement, Mac OS X Lion et ios 5. Le premier, destiné aux Mac, avait déjà été présenté, dans ses grandes lignes par Apple. Très fortement inspiré d ios, le système d exploitation de la firme pour ses terminaux tactiles, Lion fait la part belle aux interactions gestuelles. Sur les ordinateurs portables d Apple, dotés depuis longtemps d un vaste trackpad multi-points, Lion devrait donner tout son potentiel. Avec des machines de bureau, les habitudes liées à la souris, bien ancrées, devraient freiner l adoption d un trackpad qui semble pourtant plus adapté au nouvel opus de Mac OS X. Mais avec son lanceur d applications, son mode d exécution plein écran, sa boutique applicative en ligne et son système de sauvegarde d état des applications à la fermeture, Lion emprunte beaucoup à ios, jusqu à la sauvegarde automatique et transparente des documents ouverts. Les emprunts ne sont pas à sens unique. ios 5 se dote notamment d un système propre de messagerie écrite qui ne va pas sans rappeler l ichat de Mac OS X et vient en tout cas compléter Face- Time, le système de visiophonie de la marque. La version mobile du navigateur Web d Apple, Safari, se dote encore d un système d onglet comparable à celui que l on trouve sur la version Mac OS X/Windows, et d un système de sauvegarde de pages Web allégées pour lecture en mode déconnecté, à la Instapaper. Mais ios 5 comporte de nombreuses autres nouveautés, à commencer par un système de gestion des notifications des applications renouvelé, d un autre, pour la gestion des tâches, également revu et enrichi du support des données de géolocalisation. A cela, on peut ajouter encore l intégration de Twitter et, enfin, la disparition de l impératif d activation du terminal avec un PC ou un Mac, de même que celui de synchronisation par câble USB : celle-ci pourra désormais se faire par WiFi. ICloud, un point de convergence Surtout, ios 5 et Mac OS X Lion vont trouver en icloud un point de convergence. Ce service de Cloud Computing en ligne qu Apple lancera officiellement à l automne, permettra ce que permet déjà son MobileMe - synchronisation des contacts, agenda et courriers électroniques, entre autres - et bien plus encore : synchronisation des applications, documents et livres entre appareils nomades, lecture de morceaux de musique et de photos en flux, depuis Internet, sans téléchargement. Il permettra même une sauvegarde des terminaux ios et de leur configuration à la manière de ce que permet Google avec les terminaux Android. Mais là où Apple promet de faire mieux qu un Google avec son service Music, c est que l utilisateur n aura pas besoin de téléverser sa discothèque intégrale dans le nuage pour en profiter en streaming : un système d analyse audio l en Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 3

4 dispensera; c est Apple qui mettra à la disposition de l utilisateur une copie de son morceau. Le tout pour environ 25 euros par an. Au final, icloud s apparente presque à un embryon de dossier utilisateur déporté à la manière ce que permet de faire la fonctionnalité Portable Home Directory de Mac OS X Server, notamment. Un embryon, certes, mais qui devrait répondre à quelques besoins de base. Surtout, dans un contexte de consumérisation croissante de l IT, cette nouvelle conversion au Cloud Computing aidera peut-être à démocratiser le concept auprès du grand public et, par ricochet, accélérer son adoption dans les entreprises. Pour des services différents, bien sûr. Cloud Computing : Microsoft intègre à la SA la migration de licence Le 07 juin 2011 (13:11) - par Searchdatacenter.com Nos confrères de SearchCloudComputing.com reviennent sur la décision de Microsoft d ajuster ses modèles de licence en volume au cloud. Une modification des termes qui comprend notamment leur migration vers l informatique en nuage. Presque deux ans après avoir autorisé ses clients à exécuter des instances virtuelles de Windows Server sur Amazon Web Services, RackSpace ou d autres services Cloud, Microsoft a décidé d ajuster son modèle de licence en volume pour les entreprises, pour enfin favoriser la migration des licences vers le nuage. Les applications de Microsoft, acquises via des accords de licence en volume - comme SQL Server, Exchange, Sharepoint, Microsoft Lync Server, System Center et Dymanics CRM - peuvent désormais être déplacées vers des environnements virtualisés dynamiques comme Amazon EC2, à condition d avoir souscrit à la Software Assurance (SA). Des mises à jour de Service Provider Licence Agreements (SPLA) ont également été effectués. Le groupe prétend que ce type de licence instaure désormais une relation de confiance, alors qu un recours au Cloud est envisagé. Les clients, eux, voient en cela le jeu du chat et de la souris. Je crois que Microsoft aurait simplement du le faire il y a deux ans, et voilà qu aujourd hui, cela devient une composante clé, déclare Bob Shear, Pdg de Greystone Solutions, un fournisseur de solutions IT. Selon lui, les entreprises ont fait part de leur confusion quant au modèle licencing de Microsoft. Il s agissait d une véritable épine dans le pied. Sa première confrontation avec les problèmes de licencing de Microsoft a eu lieu il y a des années, raconte-t-il, lorsqu un client, intrigué par les services Cloud d Amazon, a voulu déplacer certains éléments de son SI vers les instances de machines virtuelles d EC2. Ni Microsoft ni AWS ne proposaient alors de méthodes sur ce qui était, ou non, autorisé - alors même que Microsoft venait de prendre en compte dans ses licences la virtualisation des serveurs. A chaque fois qu un client désirait utiliser des produits Microsoft, Shear devait alors opérer au coup par coup, et démarrer de longs échanges via , avoir recours à des sources d informations non officielles, pour enfin essayer d extraire les précieuses données. Chacun mène sa propre chasse au trésor, déclare-t-il. Il ajoute qu il n existe pas de limites techniques à exécuter des produits Microsoft dans des environnements Cloud. Le client a la possibilité d installer simplement son application sur une instance, saisir un numéro de licence valide, et cela fonctionne. En revanche, la conformité avec les conditions d usage de Microsoft a toujours été un élément flou. Désormais, les utilisateurs en ont la garanti moyennant quelques deniers supplémentaires. Les forums Amazon regorgent de questions sur le licencing depuis plusieurs années déjà. Il est techniquement possible d utiliser sa propre licence SQL Server, sans qu Amazon n intervienne, mais je ne trouve personne capable de me dire si oui ou non cela est légalement autorisé [par Microsoft, NDLR], déclare un utilisateur dans un post datant de Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 4

5 Les licences Microsoft offrent déjà une certaine flexibilité; tous les 90 jours, un utilisateur, détenteur de licence, peut déplacer SQL Server ou Exchange d un serveur physique vers une machine virtuelle, tout en restant en conformité. Cette règle des 90 jours s applique désormais aux environnements Cloud - et ce à partir du 1er juillet-, à condition d avoir souscrit à la Software Assurance. La Software Assurance est une offre de support premium Microsoft qui inclus de la formation, des mises à jour et un accès au support. Andrew Wolfe, responsable des questions liées au licencing chez Microsoft, affirme que la SA coute typiquement 25% de plus qu une licence en volume existante, bien que cela varie en fonction du nombre d utilisateurs. Selon lui, il s agit d un effort censé clarifier les relations entre le Cloud Computing, - un élément novateur et récent - et les hébergeurs et partenaires - qui font déjà partis de l éco-système du groupe. Wolfe souligne que cela vise à aider les actuels détenteurs de licences dans leur stratégie Cloud (ainsi que dans leur choix de plate-forme), tout en expliquant que les DSI considérant l achat de nouvelles licences devraient penser à des partenaires ou hébergeurs, qui assumeront ce poids des licences pour eux. S il s agit d une toute nouvelle installation de SQL Server par exemple, il peut faire sens pour l hébergeur de prendre en main la configuration et d assumer la licence, affirme-t-il. Selon lui, ces modifications des termes du SPLA visaient à améliorer l efficacité des outsourcers. Comme l indique la notice officielle, Microsoft entend éliminer le Outsourcing SKU ainsi que les restrictions liées au trafic sur les licences SPLA pour les non-outsourcers. Aucun commentaire quant aux utilisateurs ayant déjà procédé à des installations dans un environnements cloud, précise-t-il, tout en ajoutant qu il a besoin d analyser chaque besoin, au cas par cas. Il affirme toutefois que ces changements de licences devraient niveler le niveau d informations pour chacun, à savoir que les utilisateurs peuvent ainsi souscrire à la Software Assurance et déplacer en toute sécurité les solutions serveurs Microsoft, vers ou en dehors du Cloud. Cette tentative de Microsoft de clarifier ses termes de licences via une tarification premium sera-telle bien perçue? Je pense que Microsoft a anticipé cette mutation vers le Cloud, explique John Cullen, analyste chez Directions on Microsoft, une société de conseil basée à Kirkland (Washington), tout en minimisant l intérêt pour Microsoft de cette mise à jour du licencing. Selui lui, cela ne fait que formaliser un programme pilote que Redmond a mis en place depuis plus d un an avec des partenaires SPLA comme AWS. Cullen croit alors qu en terme du licencing Cloud, Microsoft a avancé avec prudence, considérant dans quelle proportion ses propres services en ligne allaient être impactés. Ces changements se sont pas sans heurts, car les DSI devront justifier la méthode ainsi que la période de migration d une instance vers un fournisseur de Cloud, alourdissant un peu plus les opérations liées à la gestion des licences. Si probablement certains DSI ont déjà déployé des serveurs Microsoft dans des scenarii extrêmes - dans le nuage -, la plupart des entreprises n ont, pour l heure, pas encore effectué de déplacements de licences vers le Cloud. Le pilote était en avance de phase, ajoute-t-il. D autres éditeurs, à l image d IBM, Oracle et Citrix, ont noué des partenariats avec AWS et d autres fournisseurs de Cloud - dès 2008 en qui concerne Oracle. VMware a, de son côté, tenté de faire la promotion d un réseau de fournisseurs cloud 100% sur ses technologies afin de supprimer les problèmes de licences et d imposer une politique de services payants. adaptée par la rédaction, d après un article de Carl Brooks, SearchCloudComputing.com Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 5

6 Paiement mobile NFC : les transactions vont peser 50 Md$ d ici à 2014 par Cyrille Chausson 50 milliards de dollars : c est le montant que devraient atteindre, dans le monde, les transactions réalisées via le paiement mobile NFC (Near Field Communication) d ici à 2014, selon les derniers chiffres du cabinet d étude Juniper Research. Une illustration sur le fait que ce segment de marché du sans-contact devrait sans aucun doute gagner la confiance des utilisateurs, et devenir un élément clé des transactions bancaires. En 2009, ce même cabinet Juniper Research estimait à 30 milliards de dollars le montant des transactions NFC d ici à Optimiste, le cabinet croit donc une croissance soutenue des usages. Selon Juniper, si aujourd hui la zone Asie-Pacifique semble en avance en terme d usages, l Europe de l Ouest et l Amérique du Nord devraient rapidement devenir les moteurs de l adoption d ici à 3 ans et ces deux régions devraient peser pour 50% des transactions NFC mondiales. Dépassant du coup l Asie. Le cabinet prévoit que d ici à 2013, le NFC devrait déferler sur l Europe et les Etats-Unis, grâce notamment à l intégration de la technologie au sein des terminaux mobiles et de la mise en place de services de paiements. Google a par exemple inauguré Google Wallet en mai dernier, un système de paiement maison, avec lequel il a équipé des commerçants de plusieurs villes des Etats-Unis. En France, les projets pilotes se multiplient, surtout dans les collectivités locales. Le gouvernement, dans le cadre des Investissements d avenir, a promis d injecter quelque 20 millions dans des projets sensés promouvoir les usages du NFC. Google : le support d'ie, Firefox et Safari en question Google va stopper graduellement le support de Firefox 3.5, Internet Explorer 7, Safari 3 ainsi que tous leurs prédécesseurs à compter du 1er août. Google a décidé de faire le ménage dans les navigateurs Web tiers jusqu'à présent supportés pour accéder à ses applications et services en ligne. A compter du 1er août 2011, les utilisateurs accédant à Gmail, Google Calendar, Google Talk, Google Docs et Google Sites via Firefox 3.5, Internet Explorer 7, Safari 3 ou des versions antérieures commenceront à rencontrer des difficultés. De simples lenteurs en bugs d'affichage, les désagréments monteront en puissance au fil du temps pour se terminer en échec de connexion avec un arrêt total du support pour ces navigateurs. Audelà de Chrome, seules les versions majeures de Firefox, IE et Safari seront ainsi supportées. Oracle confie OpenOffice à la fondation Apache par Christophe Auffray, ZDNet France. Stratégie - Oracle promettait en avril de confier le contrôle à la communauté. OpenOffice.org sera désormais un projet supervisé par la fondation Apache. Un choix que regrette le projet LibreOffice en raison d incompatibilités avec la licence Apache v2. En avril, Oracle créait la surprise. L éditeur, propriétaire de la marque OpenOffice.org, et contributeur majeur de la suite bureautique au travers du rachat de Sun, annonçait la fin de la version commerciale du logiciel. Mais surtout, Oracle expliquait qu il souhaitait transférer le projet Open Source à la communauté. Une décision étonnante puisque la firme américaine s y était fermement opposée auparavant, provoquant ainsi la création d un fork, LibreOffice. OpenOffice passe sous licence Apache Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 6

7 Oracle a tenu sa promesse d avril, et annoncé que le code source serait désormais géré par l ASF, c est-à-dire la fondation Apache. Cette dernière n entretient pourtant pas de bonnes relations avec Oracle en raison de différends autour de Java. Ce transfert à l ASF devrait avoir un effet sur la licence d OpenOffice, actuellement sous licence LGPL 3.0. Tout le code passera ainsi sous licence Apache v 2.0. Mais selon le président de l ASF, Jim Jagielski, interrogé par ZDNet, cette migration ne pose pas de problème de propriété intellectuelle. Le code LibreOffice sera difficile à intégrer Du côté de la Document Foundation, qui gère le fork d OpenOffice, la décision d Oracle n apparait pas comme pleinement satisfaisante. «En faisant don des actifs d OpenOffice.org à la Fondation Apache, Oracle manque l opportunité de réunifier la gouvernance de la communauté OOo» commente auprès de ZDNet, Italio Vignoli. Pour le membre de la Document Foundation, ce transfert à l ASF a une conséquence majeure, préjudiciable à OOo. «Les différences entre la licence Apache et LGPLv3+/MPL ne permettent pas d inclure dans OOo les 8 derniers mois de riche innovation des contributeurs et volontaires de LibreOffice» souligne-t-il. Selon Italio Vignoli, certaines des nouveautés développées pour le fork ne sont ainsi pas compatibles avec la philosophie de la licence Apache, et devront donc être abandonnées ou réécrites. Une fusion entre LibreOffice et OpenOffice est-elle donc exclue? Non répond la Document Foundation qui fait part de son souhait de travailler avec l ASF. Etats-Unis : BlackBerry principale victime d'apple et de Google par Olivier Chicheportiche, businessmobile.fr. Chiffres - Selon les derniers chiffres de comscore, RIM, le fabricant des BlackBerry a perdu presque 5 points de parts de marché outre-atlantique. La tendance se confirme. BlackBerry est de plus en plus chahuté aux Etats-Unis et perd rapidement des plumes face à l'ogre Android et au rouleau compresseur Apple. Selon les derniers chiffres de comscore sur la période février-avril, le canadien a bu la tasse. Sur trois mois, le fabricant a vu sa part de marché passer de 30,4% à 25,7%. Pire, RIM est passé de la deuxième à la troisième position sur le marché des smartphones outre-atlantique. La part d'android se fixe désormais à 36,4% (et consolide sa place de leader) et celle d'apple à 26%. Rappelons qu'au niveau mondial, la tendance est la même. Selon Gartner, la part de marché de RIM au premier trimestre perd 6,8 points à 12,9%, loin derrière Android avec 36%. En mai, le groupe avait alerté les investisseurs : il n'atteindra pas ses objectifs de ventes trimestrielles de 13,5 à 14,5 millions d'exemplaires. RIM est face à un triple problème. Dans les entreprises, les BlackBerry ne règnent plus en maître, concurrencés par les iphone et certains terminaux Android qui entrent par le bas, c'est-à-dire par les salariés eux-même. Nouveau terminal, nouvel OS Dans le grand public, le fabricant tire son épingle du jeu auprès des jeunes mais cette cible a elle aussi de plus en plus tendance à se tourner vers les terminaux Android, commercialisés moins chers par les opérateurs. Enfin, RIM a du mal à tenir le rythme des sorties alors que les références Android se multiplient à grande vitesse chez de nombreux fabricants. "Le problème est un vieillissement [de notre portefeuille, NDLR] dans les produits haut de gamme et cela affecte les marges", a reconnu Jim Balsillie, le co-président de RIM. Le canadien mise aujourd'hui sur le Bold 9900 (et sa variante 9930 en CDMA), terminal haut de gamme qui combine pour la première fois chez le fabricant un écran tactile et clavier physique, la grande force du canadien dans le monde pro et chez les jeunes. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 7

8 Présenté comme le BlackBerry le plus fin (10,5 mm pour 130 grammes), ce terminal 3G/3G+ est doté d'un écran capacitif multitouch de 2,8 pouces avec une résolution de , d'un processeur de 1,2 Ghz, de 768Mo de RAM, de 8Go de mémoire interne, d' un port mémoire microsd, de la technologie NFC, d'un appareil photo de 5 mégapixels, de l'enregistrement de vidéos en 720p. Des spécifications qui permettent à RIM de s'aligner sur les standards de la concurrence, notamment au niveau de la vitesse de travail et du processeur. Commercialisé cet été à un prix encore inconnu, il étrenne la version 7 du système d'exploitation maison (connu jusqu'à présent comme la version 6.1). Cette dernière propose une interface optimisée, plus de rapidité, un nouveau navigateur Web offrant un chargement des pages accéléré (nouveau moteur Javascript), le support du HTML5 et de la réalité augmentée. Par ailleurs, la recherche peut désormais être effectuée à la voix localement et en ligne. Google pourrait se renforcer dans la pub en ligne avec le rachat d Admeld par Cyrille Chausson Selon le New York Times, qui cite également nos confrères de TechCrunch, Google aurait décidé de racheter Admeld, une société spécialisée dans la vente de publicités de type bannières en temps réel. Le montant de la transaction, selon ces mêmes sources, seraient évalué à 400 millions de dollars, mais les négociations seraient toujours en cours entre les deux parties, note le quotidien américain. Admeld fournit une plate-forme de vente de bannières en temps réel, qui donne aux éditeurs souhaitant commercialiser des campagnes de type Display le moyen d accès à un vaste de réseau d acheteurs, afin de trouver le meilleur prix pour leur espace. Une plate-forme d optimisation de vente de pub en somme. Ce rachat, s il venait à se confirmer, s inscrirait dans une stratégie de renforcement du groupe sur le marché de la publicité en ligne, qui constitue l essentiel de ses revenus. Sur le segment du Display, Mountain View a racheté Teracent en 2009 qui permet de contextualiser à la volée les formats de publicité. Mais l acquisition d Admeld devrait surtout s appuyer sur celle de Invite Media, pour 70 millions de dollars, en juin Cette start-up développe une plate-forme d achat de publicité cette fois. Avec Admeld, Google aurait de quoi bâtir sa propre place de marché. Sans oublier les outils de DoubleClick. Cloud : Oracle joue la carte du TCO par Christophe Bardy En appuyant ses solutions cloud sur Oracle VM, Oracle Linux et Solaris, Oracle met en avant le TCO très inférieur de ses solutions cloud par rapport aux packages intégrés de ses concurrents. Oracle a profité de la Cloud Computing Conference & Expo 2011 qui se tenait cette semaine à New-York pour dévoiler à son tour des packages pré-configurés pour le cloud - à l'instar des vblocks de VCE, des Flexpods de Netapp ou du BladeSystem Matrix d'hp. Les solutions d'infrastructure optimisées pour le cloud d'entreprise (Oracle Optimized Solution for Enterprise Cloud Infrastructure), sont en fait un package couplant les offres matérielles d'oracle (serveurs et stockage) avec son propre hyperviseur et ses deux systèmes d'exploitation, Oracle Linux et Solaris. La solution de cloud packagée d'oracle permet de constituer des pools de ressources virtualisés (jusqu'à 32 serveurs par pool) pilotés par l'hyperviseur gratuit Oracle VM 2.2 (basé sur Xen). Le stockage NFS est fourni par des appliances de stockage Sun Storage ZFS reliées aux serveurs via des liens à 10 Gigabit Ethernet. Côté système d'exploitation, Oracle fournit sa distribution Linux Oracle Linux ainsi que la déclinaison x86 de Solaris (pour l'instant en version 10). Oracle met en avant un TCO inférieur d'un tiers à celui d'une solution HP Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 8

9 En appuyant la partie virtualisation et système sur ses propres logiciels, Oracle met en avant le coût très inférieur de ses solutions par rapport à des solutions de cloud virtualisées avec Hyper-V ou VMware. La firme explique ainsi qu'une solution incluant 10 lames serveurs Sun Blade X6270 affiche un TCO de près de un tiers inférieur à celui d'une solution HP sous VMware et Red Hat Linux (voir schéma ci-dessous). Si Oracle reconnait volontiers que ses serveurs sont vendus à un prix supérieur à celui des serveurs HP, cet écart de prix est rapidement compensé par le fait que les licences d'oracle VM et d'oracle Linux sont gratuites. Oracle met aussi en avant le coût très inférieur de son support par rapport à ceux de Red Hat et de VMware. Le graphique lève le voile sur ce que sera sans doute la stratégie d'oracle dans les mois et années à venir : utiliser son contrôle des piles logicielles (hyperviseur, OS, Middleware) pour compenser le prix plus élevé de ses solutions matérielles. Un discours qui pourrait séduire certaines entreprises qui de plus en plus grincent des dents face aux coûts de licences et de support élevés des systèmes d'exploitation et des solutions de virtualisation clients de la banque Citi victimes de pirates La Rédaction de 01net Citi est une des banques les plus importantes au monde. Mais cela n a pas empêché un groupe de pirates d accéder aux données d environ des clients nord-américains de Citi. Voilà en tout cas ce que rapporte Reuters, qui a pu avoir la confirmation du piratage par plusieurs porteparole de l entreprise. Ceux-ci ont indiqué à l agence de presse que l attaque, découverte par la banque début mai, avait permis aux hackers de récupérer le nom des clients, le numéro de leur compte et leurs coordonnées, mais pas d information plus sensible : leur numéro de carte bancaire et leur numéro de Sécurité sociale seraient saufs. Citi ne fait aucune mention de cette affaire sur son site officiel et est critiqué pour avoir tardé à la révéler au grand jour. La banque a annoncé cependant être en train de contacter tous les clients concernés. Dans le même registre, les déboires continuent pour Sony. Hier, 8 juin, c était au tour de Sony Pictures de rapporter un «incident de sécurité» : de ses clients ont vu certaines informations personnelles détournées par les pirates du désormais fameux groupe LulzSec. Là encore, leurs numéros de carte bancaire n auraient pas été compromis. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 9

10 Orange lance un service de veille des marchés publics ITRManager Le fournisseur d accès internet propose un service de veille automatisé des appels d offres destiné à ses clients Internet Pro. Ce service est lancé afin de faciliter la vie de ses clients professionnels qui n'auront plus besoin d éplucher l ensemble des sites publics, la presse quotidienne nationale et/ou régionale. Grâce à cette solution de veille intelligente, développée en partenariat avec DoubleTrade (division du groupe Reed Business Information), plus de sources d appels d offres sont en effet surveillées, dont le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics (B.O.A.M.P.), la Presse Quotidienne Régionale et Nationale, et l ensemble des Marchés à procédure adaptée (MAPA) sont répertoriés et classifiés. Les clients professionnels internet Orange (commerçants, artisans, TPE, petites PME etc.) sont ainsi avertis en temps réel de l'ouverture des marchés publics ciblés dans leur secteur d activité, leur permettant ainsi d être très réactifs dans leurs réponses et d augmenter significativement leurs chances de remporter des marchés et de développer leur activité. Un mail est envoyé chaque jour ouvré avec tous les appels d offres du secteur d activité de l'abonné au service. Très facile d accès depuis le portail Orange Pro dédié le service des appels d offres d Orange est proposé gratuitement pendant 7 jours. Il suffit pour cela de choisir un secteur d activité et jusqu à 3 départements pour recevoir 24 à 48 heures après un mail quotidien listant tous les appels d offres pertinents par rapport aux critères définis au préalable. Orange propose un prix très compétitif de 19,90 /mois (avec engagement de 12 mois) pour 1 département choisi ; 29,90 /mois pour 2 départements et 39,90 /mois pour 3 départements. La souscription à la Lettre des Marchés Publics, sélection des actualités juridiques des marchés publics les plus pertinentes de la semaine, est en option à 5 /mois (ou incluse dans l offre à 39,90 /mois). Le service est d ores et déjà disponible. Orange lance un forfait smartphone pour les médecins par Olivier Chicheportiche, businessmobile.fr. Publié le 10 juin 2011 Business - Cette offre associe un forfait voix-internet mobile et des services spécifiquement destinés aux professionnels libéraux de la santé. Après les offres mobiles pour certaines tranches d'âge, pour certaines communautés ou encore pour les fans de telle ou telle équipe de football, voici les forfaits destinées à un secteur professionnel. Orange lance en effet le forfait Performance Pro Santé qui associe mobilité et services dédiés. Disponible sur iphone et Blackberry en série limitée, le forfait Performance Pro santé développé avec la participation de VIDAL, propose un panel de services pour simplifier et optimiser l'organisation du quotidien des professionnels de santé libéraux.", explique l'opérateur. A partir de 69 euros par mois Concrètement, l'offre intègre VIDAL 2011 qui permet de rechercher rapidement des données sur le médicament, que ce soit par nom, substance (DCI), indication ou laboratoire. Par ailleurs, "grâce aux plages d'appels, s et SMS illimités, l'accès permanent à l'internet mobile haut débit ainsi que les 100 MMS inclus par mois, les professionnels de santé peuvent rester en Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 10

11 contact avec leur environnement professionnel (patients, confrères, secrétariat) et leur actualité (sites dédiés, bases de données médicales en ligne, forums...)". Orange Maps, inclus au sein du forfait, "permet de préenregistrer les adresses des patients, d'accéder aux meilleurs itinéraires et ainsi de préparer aux mieux les visites prévues. De même, lors de visites à domicile, l'accès aux fonctionnalités d'agenda ainsi qu'aux données patients sur le smartphone simplifie la gestion du planning quotidien". L'offre intègre enfin la messagerie vocale visuelle d'orange. Côté tarifs, Performance Pro santé se décline en deux formules : - illimitée sur plages horaires, du lundi au samedi, de 6h à 20h vers fixes et mobiles Orange, à partir de 69 euros TTC par mois, - illimitée 24/7, 24h/24 et 7 jours/7 vers fixes et mobiles tous opérateurs, au prix de 119 euros TTC par mois. Le géant de l'électronique grand public Apple a précisé, lundi, le fonctionnement de son futur service icloud, Steve Jobs, REUTERS/BECK DIEFENBACH Le géant de l'électronique grand public Apple a précisé, lundi, le fonctionnement de son futur service icloud, qui permet de synchroniser documents, informations et même morceaux de musique entre les différents appareils de la marque. Présenté par Steve Jobs, le cofondateur de l'entreprise à l'ouverture de la Worldwide Developpers Conference, la grand-messe annuelle d'apple destinée aux programmeurs, le service inclura notamment un système de synchronisation des bibliothèques musicales des utilisateurs. Il fera donc face aux services musicaux présentés ces derniers mois par Amazon et Google. Mais contrairement à ses deux principaux concurrents, Apple proposera non pas d'écouter les morceaux en diffusion continue, mais de télécharger les titres sur tous les appareils connectés à un même compte itunes. Les morceaux achetés via itunes pourront être directement téléchargés sur plusieurs appareils ; par contre, pour les morceaux provenant d'autres sources, les utilisateurs devront souscrire un service payant (25 dollars l'année) qui leur donnera la possibilité de télécharger des versions de bonne qualité des morceaux dont ils disposent déjà. SYNCHRONISATION GÉNÉRALISÉE Pour Steve Jobs, les services dématérialisés représentent l'avenir de l'informatique personnelle. icloud synchronisera à la fois les informations de l'utilisateur, ses logiciels, ses documents et ses livres entre ses terminaux de marque Apple. "Pourquoi? a fait mine de s'interroger Steve Jobs, Parce que Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 11

12 les terminaux ont changé." "Aujourd'hui, ils lisent tous de la musique, des photos, des vidéos. Si j'achète une chanson sur mon iphone, je veux pouvoir l'écouter sur tous mes autres terminaux. Garder tous ces objets synchronisés nous rend fous." Le cofondateur d'apple a expliqué avoir retenu les leçons de MobileMe, un ensemble de services dématérialisés lancé en 2008 par Apple, "trop vite", de son aveu même. Cette synchronisation permanente des fichiers était jusqu'à présent la marque de fabrique de Google, dont les services sont entièrement dématérialisés. Le moteur de recherche a développé une gamme de services synchronisés pour son système d'exploitation mobile Android et les utilisateurs sur PC ou Mac, et a lancé en mai un service de musique dématérialisé qui permet d'écouter ses morceaux de n'importe où. Tout comme Amazon, qui avait lancé un service similaire en mars, Google n'avait pas conclu d'accord avec les ayants droit, jugeant que le service n'était pas comparable à un logiciel de streaming, comme Spotify, puisque les utilisateurs ne pourront écouter que des morceaux qu'ils ont eux-mêmes chargés. Le Monde.fr Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 12

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

Observatoire des Technologies de l'information

Observatoire des Technologies de l'information Observatoire des Technologies de l'information Etude annuelle Avril 2013 Sommaire 1. INTRODUCTION...3 2. METHODOLOGIE...3 3. ETAT 2012 DES PRINCIPAUX EQUIPEMENTS ET USAGES TICS DU ROYAUME...4 3.1. EQUIPEMENT

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale....2 Définitions. 2 Avantage 2 Critères de sécurité du cloud...3 Inconvénients. 4 Types d offres de service Cloud.. 4 Différent types

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Guide de migration RENOUVELLEMENTS ET MISES À NIVEAU DES LICENCES : Guide de migration PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE GAMME ENDPOINT SECURITY

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique Vous informer clairement et simplement C branché Petit lexique du vocabulaire informatique L univers de l informatique et d Internet est riche en termes plus ou moins techniques. Pour vous aider à vous

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Symantec Backup Exec.cloud

Symantec Backup Exec.cloud Protection automatique, continue et sécurisée qui sauvegarde les données vers le cloud ou via une approche hybride combinant la sauvegarde sur site et dans le cloud. Fiche technique : Symantec.cloud Seulement

Plus en détail

Gestion de la mobilité d'entreprise. L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise

Gestion de la mobilité d'entreprise. L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise B L A C K B E R R Y P O U R U N E E N T R E P R I S E P E R F O R M A N T E Gestion de la mobilité d'entreprise L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise La

Plus en détail

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques a VNU company Agenda 1. Introduction à 3CX 2. Que propose 3CX? 3. Système de licences 4. Conclusion a VNU company Introduction

Plus en détail

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur!

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! CHROMEBOOK - Dans le royaume des ordinateurs personnels, il n'y a pas beaucoup de choix. Pour schématiser, soit vous avez un PC, soit vous avez un Mac. Et ce depuis

Plus en détail

Google Apps for Business

Google Apps for Business PROGRAMME DE FORMATION : Initiation au logiciel Google Apps for Business Programme détaillé sur : http:www.gestion-de-contacts.comformation Google Apps for Business Google Apps est un service externalisé

Plus en détail

BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline.

BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline. BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline. Base de données développée Par Alain Barbeau www.basedpsy.com alainbarbeau@basedpsy.com

Plus en détail

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers Communiqué de presse IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers IGEL considère que le cloud computing est l élément central d une nouvelle vague d externalisation dont les petites

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies François Clémence C.R.I Université Paul Verlaine Metz UFR Sciences Humaines et Arts clemence@univ-metz.fr Olivier Mathieu C.R.I Université

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Quel PC pour quels usages? 1) PC de Bureau ou Portable? Les différents types de portables. - Les ultra-portables. - Les portables généralistes

Quel PC pour quels usages? 1) PC de Bureau ou Portable? Les différents types de portables. - Les ultra-portables. - Les portables généralistes Avant toute chose, il faut savoir pour quel usage, vous désirez acquérir un ordinateur. En effet la configuration de votre ordinateur ne sera pas la même si vous désirez uniquement faire de la bureautique

Plus en détail

Terminologie de l'enquête

Terminologie de l'enquête Terminologie de l'enquête 5 octobre 2015 Terme ou abréviation Accès à distance Accès sécurisé, de l'extérieur du parlement, au réseau parlementaire (ou Intranet) Accès ouvert Accès public, immédiat et

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer est devenu le

Plus en détail

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche Mardi 16 mars 2010 Internet et Mobilité : du téléphone t à l'ordinateur de poche Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Philippe Ducellier,

Plus en détail

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8)

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Résumé : Dans le cadre d'un projet personnel encadré, il nous a été demandé de faire une étude sur le nouvel OS de Microsoft et de son possible déploiement

Plus en détail

Virtuelbureau d'avenir Numérique utilise la technologie Citrix.

Virtuelbureau d'avenir Numérique utilise la technologie Citrix. Changez d'ère informatique : Passez au Virtuelbureau d'avenir Numérique! Avec Virtuelbureau d'avenir Numérique, pour le prix d'un simple abonnement mensuel, vous pourrez partout et tout le temps accéder

Plus en détail

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus Une tablette, mais laquelle? avec Les prix bas, la confiance en plus Six raisons pour choisir une tablette plutôt qu un PC ou un smartphone! INDEX LA TABLETTE : UNE HISTOIRE DE LA MOBILITÉ. ----- LA TABLETTE

Plus en détail

Émission en janvier La bataille des OS

Émission en janvier La bataille des OS Émission en janvier La bataille des OS Introduction : Bonjour, vous êtes sur BAC FM 106.1 dans l émission La matinale geek animée par la classe de BTS SIO2 avec aujourd hui Cédric et Bastien. Nous allons

Plus en détail

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Le défi : Transformer les données en intelligence décisionnelle Le logiciel SkySpark analyse automatiquement les données issues des équipements

Plus en détail

Etude d Exchange, Google Apps, Office 365 et Zimbra

Etude d Exchange, Google Apps, Office 365 et Zimbra I. Messagerie Exchange 2013 2 1) Caractéristiques 2 2) Pourquoi une entreprise choisit-elle Exchange? 2 3) Offres / Tarifs 2 4) Pré requis pour l installation d Exchange 2013 3 II. Google Apps : 5 1) Caractéristiques

Plus en détail

Bénéficiez d'un large choix d'applications novatrices et éprouvées basées sur les systèmes d'exploitation i5/os, Linux, AIX 5L et Microsoft Windows.

Bénéficiez d'un large choix d'applications novatrices et éprouvées basées sur les systèmes d'exploitation i5/os, Linux, AIX 5L et Microsoft Windows. 1. Le nouveau eserver i5 en bref Gérez plusieurs systèmes d'exploitation et environnements d'applications sur un seul serveur pour simplifier votre infrastructure et réduire les frais de gestion Simplifiez

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Le Cloud computing : qu est-ce que c est? Veille du lendemain Médiathèque de Roanne Avril 2011

Le Cloud computing : qu est-ce que c est? Veille du lendemain Médiathèque de Roanne Avril 2011 Le Cloud computing : qu est-ce que c est? 1 Définition : C'est la dématérialisation des données et des applications de l'ordinateur, sur Internet. Sans le savoir, vous utilisez déjà ce type de service

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Glide OS. Cross-Platform Compatibility

Glide OS. Cross-Platform Compatibility Table des matières Introduction... 2 Différentes versions de Glide... 2 Les besoins de la société GSB... 3 Schéma d organisation... 4 Spécification technique de Glide OS.... 5 I. Première connexion à Glide

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

Conditions Spécifiques des Prestations démarrage Smartphone pour les clients Origami Jet juin 2012

Conditions Spécifiques des Prestations démarrage Smartphone pour les clients Origami Jet juin 2012 Conditions Spécifiques des Prestations démarrage Smartphone pour les clients Origami Jet juin 2012 Article 1 : Définitions : Dans les présentes Conditions spécifiques, on entend par : Client : Personne

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

2007 se termine déjà, et avec l heure du bilan qualitatif et quantitatif!

2007 se termine déjà, et avec l heure du bilan qualitatif et quantitatif! Edito 2007 se termine déjà, et avec l heure du bilan qualitatif et quantitatif! Pour l aspect chiffres, retenons le 7! Le chiffre d affaires bondit en effet à la septième centaine de milliers d euros,

Plus en détail

emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET Pourquoi choisir emuseum? Intégration facile avec TMS Puissante fonction de recherche

emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET Pourquoi choisir emuseum? Intégration facile avec TMS Puissante fonction de recherche emuseum emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET emuseum est un système de publication Web qui s intègre de façon transparente avec TMS pour la publication d informations sur Internet et les appareils

Plus en détail

Passer d un Smartphone APPLE à ANDROID

Passer d un Smartphone APPLE à ANDROID Passer d un Smartphone APPLE à ANDROID SOMMAIRE Gardez tous vos Contacts Configurez votre adresse de Messagerie Emmenez vos Photos et Musique avec vous Retrouvez toutes vos applis Comptes Contacts Si

Plus en détail

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!»

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» «Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» Avant toute chose, il faut savoir pour quel usage, vous désirez acquérir un ordinateur. En effet la configuration de votre ordinateur ne sera pas la même

Plus en détail

Guide des solutions Microsoft Server

Guide des solutions Microsoft Server Guide des solutions Microsoft Server Quel serveur choisir pour les petites et moyennes entreprises? Guide Partenaires Dans le monde des entreprises d aujourd hui, les PME doivent faire beaucoup de choses

Plus en détail

Recommandations techniques

Recommandations techniques Recommandations techniques Sage 30 Génération i7 Sage 100 Génération i7 Version 1.0 1 I Recommandations techniques pour Sage 30 Windows Génération i7 Sage 100 Windows Génération i7 2 1.1 Configuration

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Publication. Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013

Publication. Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013 Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013 Avec la nouvelle version 2013, Microsoft achève l'intégration complète de MS Project à SharePoint Server et met une nouvelle infrastructure à disposition.

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Preliminary Spec Sheet

Preliminary Spec Sheet ARNOVA présente sa nouvelle tablette Android : l'arnova 90 G3 Elle est dotée d'un grand et lumineux écran tactile LCD de 9" (soit environ 23 cm). Alimentée par un puissant processeur d 1 GHz, tout parait

Plus en détail

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008 Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur Octobre 2008 Contexte «Internet en mobilité» renvoie aujourd hui à un potentiel d usages d encore mal identifiés. Apple a proposé

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile!

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile! Secure Cloud & Solutions Accès BOYD CLOUD acces informatiques & BYOD sécurisé MYRIAD-Connect facilite votre travail en tous lieux et à tous moments comme si vous étiez au bureau. Conçu pour vous simplifier

Plus en détail

Mountain Lion disponible en juillet sur le Mac App Store

Mountain Lion disponible en juillet sur le Mac App Store Mountain Lion disponible en juillet sur le Mac App Store SAN FRANCISCO le 11 juin 2012 Apple a annoncé aujourd'hui qu'os X Mountain Lion, neuvième mise à jour majeure du système d'exploitation le plus

Plus en détail

Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365

Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365 Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365 Version 4.1 Date : 08/06/2015 Bd du Roi Albert II 27, B-1030 Bruxelles, TVA BE 0202.239.951 RPM Bruxelles, BE61 0001 7100 3017 BPOTBEB1 Page 1 de 21 Table

Plus en détail

Client Cisco Smart CallConnector Advanced

Client Cisco Smart CallConnector Advanced Client Cisco Smart CallConnector Advanced Dans le contexte économique et concurrentiel actuel, pour pouvoir communiquer de manière efficace avec les fournisseurs et les clients, les collaborateurs des

Plus en détail

Déploiement de l iphone et de l ipad Apple Configurator

Déploiement de l iphone et de l ipad Apple Configurator Déploiement de l iphone et de l ipad Apple Configurator Les appareils ios peuvent être configurés pour un déploiement en entreprise à l aide d un large éventail d outils et de méthodes. L utilisateur final

Plus en détail

Quel cartable numérique pour l'enseignant nomade?

Quel cartable numérique pour l'enseignant nomade? CRDP de Franche-Comté, Ressources pédagogiques > Them@tic > Cartable numérique de l'enseignant nomade, 29.03.2011 rechercher envoi Accueil Ressources pédagogiques Them@tic Cartable numérique de l'enseignant

Plus en détail

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Démonstration Google Apps Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Sommaire 0. Présentation E-Consulting 1. Le Cloud computing 2. Les Google Apps Communication et connexion Collaboration et publication

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Dropbox. Classes de 2nde SI-CIT et de première SI

Dropbox. Classes de 2nde SI-CIT et de première SI Dropbox Table des matières 1. Présentation du service Dropbox...2 2. La sécurité...2 3. Ouvrir un compte Dropbox...2 4. Créer et partager un dossier...3 5. Installer Dropbox sur votre SmartPhone...5 DropBox

Plus en détail

Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft

Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft La stratégie informatique des entrepreneurs français Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft Janvier 2011 SOMMAIRE L équipement informatique des TPE PME françaises : Internet toujours plus présent...

Plus en détail

Guide utilisation SFR Sync. SFR Business Team - Présentation

Guide utilisation SFR Sync. SFR Business Team - Présentation Guide utilisation SFR Sync SFR Business Team - Présentation SFR Sync ATAWAD Ecosystème complet Synchronisation de tous les appareils à partir du Cloud Simplicité Dossiers locaux synchronisés avec le Cloud

Plus en détail

QUECHUA PHONE 5 LE PREMIER SMARTPHONE MOUNTAINPROOF. Mode d emploi Android. Autonomie Batterie. Altimètre- Barométrique. Résistance aux chocs

QUECHUA PHONE 5 LE PREMIER SMARTPHONE MOUNTAINPROOF. Mode d emploi Android. Autonomie Batterie. Altimètre- Barométrique. Résistance aux chocs QUECHUA PHONE 5 LE PREMIER SMARTPHONE MOUNTAINPROOF Altimètre- Barométrique Résistance aux chocs Résistance à l eau Autonomie Batterie Applications pour la randonnée Mode d emploi Android Comment passer

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Diffusez vos musiques, vidéos & photos, partout dans votre maison, sans fil!

Diffusez vos musiques, vidéos & photos, partout dans votre maison, sans fil! V-Zone (Module Audio Streaming) V-Spot (Station Audio Autonome) V-Zone+ (Module Audio, Video & Photo Streaming) l' App VOCO CONTROLLER transforme un smartphone ou une tablette en véritable contrôleur,

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

appareils mobiles à partir du bureau

appareils mobiles à partir du bureau Livre blanc 01 Finches Only 02 ViewSonic Only Politique PAP et virtualisation : gestion des appareils mobiles à partir du bureau Erik Willey 15/04/2014 RÉSUMÉ : Le nouveau client Smart Display SD-A245

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

1. Installation standard sur un serveur dédié

1. Installation standard sur un serveur dédié Fiche de présentation service Page 1/6 Hestia Système Plus : Pré-requis techniques Le progiciel HESTIA se compose d une base de données, d un certain nombre de modules en client/serveur (exécutables) et

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Microsoft annonce le lancement de nouveaux téléphones Windows dotés des services My Phone et Windows Marketplace

Microsoft annonce le lancement de nouveaux téléphones Windows dotés des services My Phone et Windows Marketplace Communiqué de presse Paris, le 16 février 2009 Microsoft annonce le lancement de nouveaux téléphones Windows dotés des services My Phone et Windows Marketplace Trois nouveaux partenaires pour porter les

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

Synchroniser ses photos

Synchroniser ses photos Synchroniser Avec l'arrivée des smartphones et tablettes équipés de fonctions «appareils photos», nous réalisons de plus en plus de photos avec ceux-ci. Soucis, la mémoire de ces outils n'est pas aussi

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), donnant aux entreprises la possibilité de gérer le déploiement d iphone et

Plus en détail

WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE

WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE 1- Un système pour plusieurs plate-formes 2- Les nouveautés 3- Les applications 4- Le Windows Store 5- Personnaliser l'écran du PC 6- Les comptes d'utilisateurs

Plus en détail

CRM PERFORMANCE CONTACT

CRM PERFORMANCE CONTACT CRM PERFORMANCE CONTACT PREMIUM 3ème génération Un concentré de haute technologie pour augmenter de 30 % vos rendez-vous Le Vinci, 2 place Alexandre Farnèse 84000 Avignon Tél : + 33 (0)4 90 13 15 88 Télécopie

Plus en détail

Manuel d utilisation. www.scientificbraintrainingpro.fr

Manuel d utilisation. www.scientificbraintrainingpro.fr Manuel d utilisation www.scientificbraintrainingpro.fr Sommaire 1. Gestion des utilisateurs... 3 1.1. Créer un compte utilisateur... 3 1.2. Modifier/personnaliser un compte utilisateur... 4 1.3. Gérer

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité)

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité) Brochure Datacenter Novell Cloud Manager Création et gestion d un cloud privé (Faire du cloud une réalité) Novell Cloud Manager : le moyen le plus simple de créer et gérer votre cloud WorkloadIQ est notre

Plus en détail

2010-2020 : La décennie Cloud :

2010-2020 : La décennie Cloud : 2010-2020 : La décennie Cloud : Concepts, potentiels, opportunités Lorient, 20 mai 2010 Louis Naugès - Revevol 1 1990 1 2000 2 - Lorient - 20 mai 2010 - louis.nauges@revevol.eu - Page : 1 2010? 3 Cloud

Plus en détail

Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), offrant aux entreprises la possibilité de gérer des déploiements évolutifs

Plus en détail

Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements

Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements Luc Hallion Directeur du Développement 11 janvier 2011 Profil de l entreprise Mitel est une

Plus en détail

Une nouvelle ère de collaboration

Une nouvelle ère de collaboration Une nouvelle ère de collaboration La nature du travail évolue rapidement. Diverses tendances contribuent à transformer considérablement les modes d'interaction et de collaboration professionnelles. Analysons

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une hausse de la demande en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé

Plus en détail

La nouvelle équation du poste de travail

La nouvelle équation du poste de travail La nouvelle équation du poste de travail Printemps du Libre, le Think-Tank des professionnels du Logiciel Libre et Open Source François Aubriot faubriot@dotriver.eu Solution éco-innovante de virtualisation

Plus en détail

Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC

Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC Rapport rédigé à la demande d EMC Corporation Introduction EMC Corporation a chargé Demartek d effectuer une évaluation sous la

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Introduction... 3 L existant... 3 Les besoins de l entreprise...

Plus en détail

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Copyright 2002 ACNielsen a VNU company Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Sommaire de la présentation 1. Introduction sur 3CX 2. Solutions proposées par 3CX 3. Système de licences

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail