Bilan Carbone. Bibliothèque Goutte d Or. 2-4, rue Fleury Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment 1997 mars 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan Carbone. Bibliothèque Goutte d Or. 2-4, rue Fleury Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment 1997 mars 2005"

Transcription

1 Bilan Carbone 2005 Bibliothèque Goutte d Or Adresse Données 2-4, rue Fleury Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment Date du rapport 1997 mars 2005

2 Cette étude a été réalisée par le bureau d étude 2AD ingénierie pour le compte du service de l écologie urbaine avec le soutien logistique et financier de l Agence de l Environnement et de la Maîtrise en Energie. 1 tonne équivalent carbone c est : 1 an de chauffage au gaz pour un 3 pièces à Paris 1 aller-retour Paris New York en avion 160 aller-retour Paris-Londres en train 20 aller-retour Paris-Londres en avion 1,8 tonnes de papier km en Twingo en Ville km en 4x4 en Ville 2/14

3 SOMMAIRE I - PRESENTATION DE L ETUDE LA METHODE BILAN - CARBONE DEROULEMENT DE LA DEMARCHE LES PERSONNES SOURCES DELIMITATIONS DE L ETUDE... 6 II - RESULTATS SECTORIELS DE L ETUDE ENERGIE DU SITE EMISSIONS NON ENERGETIQUES (FUITES DE LA CLIMATISATION) TRANSPORTS Déplacements domicile Bibliothèque Déplacements professionnels en train (déplacement pour des colloques, réunions etc. hors de Paris) Déplacements des fournisseurs et des usagers Récapitulatif transport MATERIAUX ENTRANTS DECHETS ET EAUX USEES AMORTISSEMENTS Bâtiment Mobilier Matériel informatique SERVICES SYNTHESE III PRECONISATIONS IV EXPLOITATION ET APPROFONDISSEMENTS /14

4 I - Présentation de l étude Le Bilan Carbone est une méthode de comptabilisation des Gaz à Effet de Serre (GES) développée par l ADEME 1. Elle permet de mesurer l impact global d une activité (entreprise, association, ) sur l environnement en terme d émissions de GES. Avec le Bilan Carbone, la Ville de Paris réalise un état des lieux de ses émissions de Gaz à effet de Serre afin de mettre en place son plan de lutte contre le changement climatique. Le Bilan - Carbone permettant d isoler les postes fortement émetteurs d une activité. Pour ce faire, la Ville de Paris a choisi 7 sites «représentatifs» du patrimoine de la ville. Nous allons ici récapituler les résultats pour le site de la bibliothèque Goutte d or qui se situe dans le 18 ème arrondissement. Cette bibliothèque moderne (construite en 1997) est un bâtiment largement vitré, orienté Ouest. La température ambiante du bâtiment dépassant régulièrement les 30 C dàs le mois d avril, la bibliothèque a dû être climatisée en Elle ne comporte pas de cantine. La conservatrice de la bibliothèque est Madame MECHIN. Nombre d employés Nombre d usagers Nombre de livres Nombre de CD Surface m² 1.1 La méthode Bilan - Carbone La méthode Bilan Carbone permet d'évaluer l impact global d une activité en matière d'émission de gaz à effet de serre. Cet impact global se compose des émissions qui proviennent directement de la bibliothèque (par exemple les émissions résultant de la combustion de gaz ou de fioul dans une chaudière) et des émissions qui prennent place ailleurs, mais qui sont liées à des processus nécessaires à l'activité. Il en va notamment des émissions engendrées par les transports consommés par l'activité, qu'il s'agisse d'amener les employés au travail le matin, ou de celles liées à la production et à l acheminement des fournitures.. La méthode "bilan carbone" propose donc de passer en revue tous les flux physiques qui concernent l'activité (flux de personnes, d'objets, d'énergie, de matières premières ) et de leur faire correspondre les émissions de gaz à effet de serre qu'ils engendrent. Puis ces émissions sont agrégées poste par poste. Dans la très grande majorité des cas, il n'est pas envisageable de mesurer directement les émissions de gaz à effet de serre résultant d'une action donnée. En effet, s'il est courant de 1 L ADEME ou Agence De l Environnement et Maîtrise de l Energie 4/14

5 mesurer la concentration en gaz à effet de serre dans l'air, ce n'est qu'exceptionnellement que les émissions font l'objet d'une mesure directe 2. La seule manière de procéder est alors d'estimer ces émissions en les obtenant à partir d'autres données et la méthode "bilan carbone" a précisément été mise au point pour permettre de parvenir à ce résultat, dans un laps de temps raisonnable, grâce à un mélange de calculs et d'observations. Les chiffres qui permettent de convertir les données observables dans la bibliothèque en émissions de gaz à effet de serre, exprimées en équivalent carbone 3, sont appelés des facteurs d'émission. Comme l'essentiel de la démarche est basé sur des facteurs d'émission moyens, cette méthode a pour vocation première de fournir des ordres de grandeur. Cependant, Cela n'empêchera pas, d'en tirer des conclusions pratiques si l'on souhaite passer à l'action car, bien souvent, quelques postes faciles à estimer seront prépondérants dans l'ensemble Déroulement de la démarche Voici la procédure suivie pour la réalisation du Bilan Carbone : Lancement du projet «Bilan Carbone» le 24/11/2004. Remise d un questionnaire par 2AD à la conservatrice de la bibliothèque ainsi qu à la DPA (direction du patrimoine et de l architecture) et à la DAC (direction des affaires culturelles). Collecte des données par les personnes ressources. Réunion le 01/02/05 à 14h30 pour récupérer les données collectées. Analyse des données. Rendu des résultats le 31/03/ Les personnes sources Voici la liste des personnes ayant participées à la collecte des informations : Nom Madame MECHIN Monsieur FAVERJON Mademoiselle DETAILLE Tableau 1 - Personnes ressources Fonction Conservatrice de la Bibliothèque Mission hygiène et sécurité Responsable de la subdivision maîtrise de l énergie et du génie climatique 2 Mesurer avec précision les émissions supposerait de poser des capteurs sur toute cheminée de maison, tout pot d'échappement de voiture, au-dessus de toute station d'épuration, de mettre toute vache sous cloche 3 L équivalent carbone est la mesure "officielle" des émissions de gaz à effet de serre. Beaucoup d'entreprises, toutefois, utilisent "l'équivalent CO2", donnant des valeurs 3,67 fois supérieures environ. Attention, toutefois, à ne pas confondre "équivalent CO2" avec "émissions de CO2 seul", confusion hélas courante. 4 On entend par prépondérants qu'ils sont 5 à 10 fois plus importants que les autres, voire plus. 5/14

6 1.4 Délimitations de l étude La période étudiée est l année En effet, en ce début d année 2005 les données 2004 ne sont pas encore consolidées. Nous supposerons : qu EDF facture 10 centimes d euros le kwh à la bibliothèque car nous avons seulement le montant payé et non la consommation. qu il y a un renouvellement de 2000 livres /an dans la bibliothèque que les livres récupérés à cause du renouvellement sont mis au pilon. que le poids moyen d un livre est de 400 grammes et de 95 grammes pour un CD avec son boîtier. que le bâtiment est amorti sur 20 ans. II - Résultats sectoriels de l étude 2.1 Energie du site Nous considérons ici l ensemble des consommations électriques et des consommations de combustibles, soit les achats d électricité à EDF et les achats de gaz à Gaz De France, le bâtiment étant chauffé au gaz et climatisé à l électricité. Origine Conso kg équ. C kg équ. (kw.h) Par kw.h carbone Chauffage (Gaz) , Electricité (climatisation, éclairage, ascenseur, ordinateurs, ) , Tableau 2 Emissions engendrées par les achats d énergie. Nous nous apercevons que le site est peu chauffé ou très bien isolé car le ratio annuel de chauffage est de l ordre de 73,4 kwh /m², donc relativement faible pour ce type de bâtiment. On approche ici de ratio très performant obtenu sur des bâtiments très bien isolés (ratios obtenus chez nos voisins Européens performants comme la Suisse ou l Allemagne). Le site, étant récent, vitré et exposé Ouest, possède de nombreux apports gratuits (solaire) donc il est normal que la consommation soit faible. L ensemble de ces postes permet de construire le diagramme suivant : 6/14

7 Emissions en tonne equ. C Chauffage Electricité (climatisation, éclairage, ) Figure 1 - Emissions énergie interne Les émissions des énergies internes représentent donc 9 tonnes equ. C. Elles sont assez faibles, surtout celles pour le chauffage. Il aurait été intéressant de connaître la part de la climatisation dans la consommation électrique, mais malheureusement nous n avons pas pu trouver cette information. 2.2 Emissions non énergétiques (fuites de la climatisation) La bibliothèque, de par sa conception moderne, très vitrée et exposée Ouest, a dû être climatisée récemment afin de permettre son fonctionnement toute l année. puissance kg de fluide % de fuites equ. C kg équ. (kw frigo) par kw frigo annuelles du fluide carbone R ,60 10% 518, Les émissions de la climatisation représentent donc 7,5 tonnes equ. C. Elles sont très importantes, le site est ici pénalisé par son architecture vitrée qui apporte beaucoup de soleil l été. Un système de brise soleil pourrait peut-être être étudié en accord avec l architecte du bâtiment. 7/14

8 2.3 Transports Déplacements domicile Bibliothèque La station de métro Barbès-Rochechouart se situe à 50m de la bibliothèque. Nous avons considéré ici les déplacements domicile bibliothèque du personnel. Voici un tableau récapitulant les résultats : Métro Circulation douce (Vélo, à pied, ) Voiture Bus Urbain Personnel Tableau 2 : Moyen de locomotion domicile bibliothèque Les émissions dues aux transports en commun ferrés (RER, métro, tramway) sont négligées. Pour les déplacements en voiture : Nombre de kg équ. C par kg équ. personnes voiture et par an carbone Trajet en région parisienne Bus urbain Tableau 3 - Déplacements domicile bibliothèque Les émissions des déplacements domicile bibliothèque représentent donc 504 kg equ. C Déplacements professionnels en train (déplacement pour des colloques, réunions etc. hors de Paris) Ce mode de transport a été utilisé par le conservateur pour un déplacement à Aubagne. distances kg équ. C kg équ. cumulées par pers.km carbone Train en France , Tableau 4 - Déplacements du personnel pour des colloques. Les émissions engendrées par les déplacements en train représentent 4 kg equ. C. Elles sont négligeables. En effet, l énergie utilisée en France par l industrie ferroviaire est l hydraulique et l électricité, deux sources peu émettrices de Carbone. En terme de CO2eq, il est donc très intéressant de voyager en train plutôt qu en avion ou en voiture Déplacements des fournisseurs et des usagers Les fournisseurs se déplacent afin de livrer la bibliothèque, on impute donc les émissions de la livraison à l activité de la bibliothèque. Les distances ont été calculées à l aide du site Mappy (www.mappy.com). 8/14

9 Voici les fournisseurs considérés : Nom du fournisseur Adresse Distance fournisseur -> Bibliothèque (Km) Nombre de trajet annuel (A/R) Distance totale parcourue (Km) Ateliers + SLA 5 Rue Championnet Paris Eure Film Damville Renov Livres Nancy Tableau 5 - déplacement des fournisseurs Distance totale parcourue Km Les émissions engendrées par le déplacement des fournisseurs sont de 223 kg equ. C /an. Ces émissions sont donc relativement faibles Récapitulatif transport Emissions en tonne equ. C 0,6 0,5 0,5 0,4 0,3 0,2 0,2 0,1 0,0 Domicile travail des employés Fret routier des fournisseurs Figure 2 - Emissions des transports Les émissions engendrées par les transports sont de 730 kg equ. C /an. Elles sont donc relativement faibles. 5 SLA : Section Locale d Architecture 9/14

10 2.4 Matériaux entrants Ce poste recouvre : - la fabrication des consommables divers (toner, papier pour usage dans les locaux de la bibliothèque, etc.). - les livres et les cd achetés chaque année (il y a une renouvellent de 2000 livres et de 600 cd par an) Consommations Facteur d émissions Emissions [kg equ C] Papier dont livre 1 tonne 550 kg eq C / tonne 506 Plastique moyenne 57 kg 650 kg eq C / tonne 37 Tableau 6 Matériaux entrants La fabrication du papier engendre des émissions de 543 kg equ. C. Ces émissions sont donc assez faibles. 2.5 Déchets et eaux usées Ce poste recouvre le traitement de fin de vie des déchets "contenus dans la poubelle de la bibliothèque". Il découle pour l'essentiel de la destruction des livres et cd renouvelés. (2000 livres /an) Nous supposerons que l ensemble du papier acheté par la bibliothèque finit dans les poubelles de la bibliothèque à plus ou moins long terme. déchets Poids (tonnes) Facteur d émissions Emissions kg eq C Papier + Livres CD 0, Tableau 7 - Déchets directs Les émissions engendrées par le traitement des déchets sont de 127 kg equ. C. Ce chiffre est assez faible. La consommation d eaux usées est de 250 m 3 ce qui engendre des émissions de 20 kg equ. C. (négligeable). 2.6 Amortissements Fabriquer les véhicules ou construire des bâtiments engendre des émissions de gaz à effet de serre, qui sont réparties, conventionnellement, sur la durée d'amortissement comptable des immobilisations. Une immobilisation totalement amortie sur le plan comptable est donc comptée pour zéro dans les émissions. (C est une approche conventionnelle). 10/14

11 2.6.1 Bâtiment Emissions engendrées par la construction du bâtiment. superficies kg équ. C kg équ. (m2) par m2 carbone bureaux (béton) L amortissement sera réalisée sur 20 ans les émissions représentent donc 5,9 t équ. C /an. Nous ne pouvons pas jouer sur l amortissement du bâtiment. Cependant, il est important de noter que ce chiffre est relativement élevé Mobilier Ce poste concerne essentiellement les meubles. Le nombre de chaque type de meuble est connu, par contre les poids ont été estimés comme suit. Nature de mobilier Nombre poids d'un meuble (kg) Poids total (kg) Chaises Bureaux / Plans de travail Nombre de petits meubles Etagère de bibliothèque Total général 3276 kg Tableau 8 - Amortissement matériel Sur la base d un amortissement sur 10 ans, il en résulte une contribution annuelle de 165 kg equ. C. Ces émissions sont donc assez faibles Matériel informatique La bibliothèque dispose d'un parc informatique comprenant : - 73 ordinateurs individuels (fixes et portables et terminaux de consultation) - 4 imprimantes / fax. Nombre d'appareils kg équ. C par appareil kg équ. Carbone ordinateurs imprimantes Tableau 9 - amortissement parc informatique 11/14

12 Amortissement sur 10 ans. L amortissement du matériel informatique engendre des émissions de 667 kg équ. C / an. Les émissions engendrées par l amortissement du parc informatique sont assez faibles. 2.7 Services Les services désignent une très large variété de prestations : informatique, gardiennage, téléphone. L entreprise réalisant ces services va avoir une activité et donc par conséquent émettre des gaz à effet de serre. Pour la bibliothèque la majorité de ces émissions proviennent du service de nettoyage de vitre. Pour la bibliothèque, les émissions engendrées par l achat de services s élèvent à 0,21 tonne equ C. Ces émissions sont donc très faibles. 2.8 Synthèse Emissions globales : Emissions en t equ. C ,0 7,5 0,7 0,5 0,1 6,8 0,2 Chauffage - électricité Fuite de la climatisation Transports Matériaux entrants (livres, papier, ) Déchets Amortissements Services Figure 3 - émissions globales Les émissions globales représentent donc 24,8 tonnes equ. C. Il y a trois postes prépondérants, l énergie, la climatisation et les amortissements. Il est impossible de jouer sur l amortissement car le bâtiment est déjà construit et il est impossible de faire baisser les émissions de climatisation. Par contre, ces dernières peuvent 12/14

13 augmenter et sont donc à surveiller. En effet, si un tuyau de transport du fluide frigorigène venait à se percer ainsi qu un condenseur ou un compresseur, les émissions de fluide frigorigène et donc de Carbone viendraient à augmenter. Il faudrait donc mettre en place un suivi du volume de fluide frigorigène ajouté chaque année dans le système. Il faudrait aussi travailler sur l électricité et dans une moindre mesure sur le chauffage (car il est déjà performant) pour faire baisser les émissions de la bibliothèque. Voici quelques ratios obtenus à l issue de ce Bilan : Emissions par employé : 1037,5 kg équ. C / an / employé Emissions par livre : 0,8 kg équ. C / an / livre Emissions par usager : 4,95 kg équ. C / an / usager Emissions au m² : 20,75 kg équ. C / an / m² Pour avoir un ordre d idée des émissions moyennes nationales annuelles voici les chiffres par habitant : - 1,79 tonnes equ. C par français en 1998, - 1,73 tonnes equ. C par français en 1990, - 2,39 tonnes equ. C par français en On observe que pour un usager, consulter des ouvrages à la bibliothèque augmente son Bilan carbone de 4,95 kg équ. C / an, donc de très peu. Lire des ouvrages de la bibliothèque est donc une activité très peu émettrice de carbone. III Préconisations L objectif majeur du Bilan Carbone est de mesurer les émissions de GES de la bibliothèque en vue de les maîtriser. Une fois les proportions d émissions de chaque poste connues, il est possible d effectuer des recommandations afin de réduire les émissions. Les préconisations seront réalisées en concertation avec les services de la ville. Les postes d émissions principaux sont : - L énergie - La climatisation (fuites) - L amortissement Nous allons donc émettre des préconisations pour chacun de ces postes. Energie : Ce pôle peut être divisée en deux sous parties : 13/14

14 Chauffage : Le bâtiment est très économe en chauffage. Il possède un ratio de 73 kwh / m² pour une année de chauffe. Ce ratio excellent est en général obtenu sur des bâtiments très performants énergétiquement et très bien isolés. Comme nous l avons vu précédemment, cela vient du fait que le bâtiment est construit avec une grande surface vitrée, il y a donc de nombreux apports gratuits (solaire). Il faudra donc surveiller les consommations afin qu elles restent de cet ordre là. Electricité : L autre avantage de posséder une grande surface vitrée est d avoir beaucoup de lumière naturelle, il devrait donc être possible de faire des économies sur l éclairage. Pour cela : Il ne faut pas oublier de veiller à bien éteindre la lumière quand on quitte une pièce, cela paraît anodin mais n est que trop rarement effectué, La grande surface vitrée de la bibliothèque apportant énormément de lumière naturelle, il serait parfaitement envisageable de créer un système d éclairage automatique, régulé en fonction de l intensité lumineuse. Pour le matériel informatique, il faut penser à renouveler les écrans cathodiques hors d usage par des écrans plats, surtout pour les terminaux de consultation (réduction des consommations). Climatisation : L inconvénient d avoir une grande surface vitrée est qu en été, les apports solaires sont très importants et qu il faut donc climatiser. Cela consomme beaucoup d électricité. Il faut donc veiller à ne pas avoir une température de consigne trop basse mais elle doit être suffisante pour que les usagers bénéficient d un bon confort. Il pourra par exemple être mis en place un contrat d objectif sur la climatisation. De plus, il faut surveiller la consommation de fluide frigorigène tous les ans afin de vérifier qu aucune fuite n apparaît. En effet, les fluides frigorigènes sont très nocifs pour l environnement vis-à-vis du réchauffement climatique. Un système de brise soleil pourrait être étudié en accord avec l architecte du bâtiment afin de diminuer l impact solaire estival et l utilisation de la climatisation. IV Exploitation et approfondissements La bibliothèque Goutte d or a réalisé une «photographie» de ses émissions de l année 2003/2004, elle connaît donc ses principales sources d émissions sur cette année. Elle peut ainsi prendre un engagement réaliste sur des réductions à réaliser sur une ou plusieurs années. La réalisation annuelle ou biennale du Bilan Carbone permettrait de montrer l évolution des émissions ainsi que la volonté de la mairie de Paris de réduire son impact sur l environnement en terme d émissions de GES. Un objectif de réduction de 10% par an pourrait être envisageable, à mettre en œuvre pour l année 2005/ /14

Bilan Carbone. Ecole polyvalente. 8-10, rue Balanchine Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment 1997 mars 2005

Bilan Carbone. Ecole polyvalente. 8-10, rue Balanchine Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment 1997 mars 2005 Bilan Carbone 2005 Ecole polyvalente Adresse Données 8-10, rue Balanchine -75013 Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment Date du rapport 1997 mars 2005 Cette étude a été réalisée par le bureau

Plus en détail

Bilan Carbone. Groupe scolaire Blanche. 9, rue Blanche Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment avril 2005

Bilan Carbone. Groupe scolaire Blanche. 9, rue Blanche Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment avril 2005 Bilan Carbone 2005 Groupe scolaire Blanche Adresse Données 9, rue Blanche - 75009 Paris 2003/2004 Année de construction du bâtiment Date du rapport 1879-1978 avril 2005 Cette étude a été réalisée par le

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE DE DIETRICH THERMIQUE Mertzwiller Septembre 212 Rédacteur : J-D EHRLACHER / Service HSE / 4/1/212 SOMMAIRE 1. Description de la personne morale 2. directes de sources

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats PRODURABLE 1 Sommaire 01 02 03 04 05 Qu est ce qu un Bilan Carbone? Selon quelle méthodologie? Résultats du Bilan Carbone 2015 Comparaison

Plus en détail

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir Bilan carbone Ce qu'il faut savoir L'objectif d'un bilan carbone est d'estimer les émissions de Gaz à Effet de Serre dont Lambersart (et chaque lambersartois) est responsable. L'évaluation du niveau d'émission

Plus en détail

Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins

Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins Réunion de présentation des résultats 19 juin 2012 Aurélie Pujol Agenda Contexte de l étude Bilan Carbone

Plus en détail

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009 Avec l appui méthodologique de Qu est-ce qu un Bilan Carbone? Méthode développée par l ADEME en collaboration de Jean-Marc Jancovici mise

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson BP 524 42007 SAINT ETIENNE CEDEX RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Evaluation des émissions de Gaz à Effet de

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan des de Gaz à Effet de Serre 2011 PRESENTATION DE LA SOCIETE Fiche d identité Raison sociale : Etablissements Horticoles Georges Truffaut. Code NAF : Magasins : 4776 Z Siège social : 70 10 Z Code

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE Atelier de l Argoat Mai 2011 1 Plan de réduction : 1.1 Situation initiale et réductions déjà effectuées L entreprise a mis en place en 2009 un dispositif de combustion

Plus en détail

Les objectifs d ECO 2 climat

Les objectifs d ECO 2 climat ECO 2 CLIMAT TF1 Les objectifs d ECO 2 climat Sensibiliser les ménages français à l impact environnemental de leur consommation de biens et services. S appuyer sur un référent pour expliquer comment abaisser

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry

Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry Réalisé en interne Juin 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Bilan Carbone... 1 2. Enjeux... 2 2.1 L effet de serre... 2 2.2 En quoi sommes-nous concernés?...

Plus en détail

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) En 2014, le groupe Monoprix réalise son 3 ème Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES). Monoprix a choisi d

Plus en détail

Mise à jour du bilan carbone du Groupe URD Mai 2016

Mise à jour du bilan carbone du Groupe URD Mai 2016 Mise à jour du bilan carbone du Groupe URD Mai 2016 1. Les résultats du bilan carbone 2016 (à partir des données 2015) 2. Changement de fournisseur d électricité à Enercoop 3. Les modalités de compensation

Plus en détail

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME-

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME- Conseil Général de l Aude -1er avril 2009 -Samuel Puygrenier ADEME- L énergie et les GES dans l Aude Le Bilan Carbone: de l outil à la démarche Éléments de contexte national Les «GES» dans l Aude Les usages

Plus en détail

Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle

Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle ~ Année de référence : 2009 ~ SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 I.1. QU'EST-CE QUE LE BILAN CARBONE?... 3 I.2. PRESENTATION DE LA CRAV CRAM ALSACE MOSELLE... 4

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) :

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) : BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE KEOLIS RENNES 31/12/2015 1 Description de la personne morale Raison sociale : Keolis Rennes Code NAF : 4931Z Code SIREN : 350035526 Numéros de SIRET associés

Plus en détail

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) :

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) : BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE KEOLIS SA 17/12/2015 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : Keolis SA Code NAF : 4939A Code SIREN : 552 111 809 Numéro de SIRET associé

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE Rapport destiné à la Préfecture de Paris Année calendaire 2014 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France Tél.

Plus en détail

Calcul de facteurs d émission des modes de transports en commun urbains

Calcul de facteurs d émission des modes de transports en commun urbains Calcul de facteurs d émission des modes de transports en commun urbains Châtelaillon-Plage, Châtelaillon-Plage, 18 septembre 182007, septembre Sophie 2007, MAZOUE Sophie MAZOUE Motivations Constat : Bilan

Plus en détail

BILAN GES 2015 (sur données 2014)

BILAN GES 2015 (sur données 2014) BILAN GES 2015 (sur données 2014) Sommaire Résultats BEGES (Bilan Gaz à Effet de Serre) ERDF 2014 Comparaison des BEGES 2011 et 2014 Bilan du plan d action de réduction des émissions GES 2011 2014 Nouveau

Plus en détail

PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE

PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE À SAINT GEORGES DE MONTAIGU (85) Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Révision du PDU Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Groupe de travail «environnement» 10 février 2009 - Erwan Cordeau 1 Contexte Plan Climat 2004 => plans

Plus en détail

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 !! SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2012 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mme LUIS Expert habilité

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

ÉMISSIONS DE Gaz à Effet de Serre 2014

ÉMISSIONS DE Gaz à Effet de Serre 2014 ÉMISSIONS DE Gaz à Effet de Serre 2014 Le bilan présenté ici a été réalisé selon la «Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de gaz à effet de serre conformément à l article L. 229-25 du code

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFETS DE SERRES

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFETS DE SERRES Centre Hospitalier de Tréguier Tour Saint Michel 22220 TREGUIER A l attention de Mme LE GAL Tel : 02-96-92-10-67 Fax : 02-96-92-16-00 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFETS DE SERRES Site audité: Centre Hospitalier

Plus en détail

Ci-dessous les numéros de SIRET associés à la personne morale : Société SIREN NIC Adresse de l établissement SPIE Communications

Ci-dessous les numéros de SIRET associés à la personne morale : Société SIREN NIC Adresse de l établissement SPIE Communications 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : SPIE Communications Code NAF : 6202A / 6202B Code SIREN : 319 060 075 Adresse : 53 boulevard de Stalingrad, 92247 Malakoff Cedex Nombre de

Plus en détail

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 N 2011-829 Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking Rapport du 23 Juillet 2014 DISCOVER David LAVOINE 3 rue du Nil

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2014

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2014 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2014 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 745 550 111 Adresse :,18-20 rue Henri Rivière - 76000

Plus en détail

Empreinte Carbone - Safran

Empreinte Carbone - Safran Gaz à Effet de Serre Empreinte Carbone - Safran Eric Chantrel Agrion 15 janvier 2014 SAFRAN EN BREF *Au 31 décembre 2012 Un groupe industriel international de haute technologie 13,6 milliards d euros de

Plus en détail

Bilan d émissions de GES

Bilan d émissions de GES Bilan d émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée : Raison sociale : FREESCALE Semiconducteurs France SAS Code APE : 2611Z / Fabrication de composants électroniques Code SIREN : 788-037-018

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest Présentation des résultats Carsat Centre Ouest du Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest résultats : les principes clés Estimer les émissions de GES Lutter contre le changement climatique Evaluer la dépendance

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 Service Départemental d Incendie et de Secours Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 1 Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire de l établissement public chargé

Plus en détail

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 SYNTHESE DU RAPPORT... 2 1. DEROULEMENT DE L ETUDE BILAN CARBONE... 3 2. COLLECTE DES DONNEES... 4 3. OUTIL DE CALCUL... 4 4. PRESENTATION

Plus en détail

Rapport Réglementaire

Rapport Réglementaire - 1 - Rapport Réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) «Patrimoine et compétences» (Établi en Mars 2014 sur la base des données 2013) SDIS de l Ain - 2 - Sommaire 1. Description

Plus en détail

Périmètre d étude. Résultats globaux. Périmètre d étude pour l ASDER. Juin 2008

Périmètre d étude. Résultats globaux. Périmètre d étude pour l ASDER. Juin 2008 Périmètre d étude pour l ASDER Juin 28 Michaël Hervé, Emmanuelle Brisson, Vincent Filliozat, Benjamin Denhard, Laetitia Loulergue (stagiaires ASDER) Delphine Mugnier, chargée de mission ASDER Frédéric

Plus en détail

Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen

Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen 1. Préambule Le Bilan Carbone est un outil de calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES) induites par les activités d'une

Plus en détail

CHRONOPOST Description de la personne morale concernée Année de reporting de l exercice et année de référence...3

CHRONOPOST Description de la personne morale concernée Année de reporting de l exercice et année de référence...3 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Table des matières CHRONOPOST 2015 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et année de référence...3 3. Emissions

Plus en détail

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale :

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale : Publication du bilan d émissions de de Dreux agglomération 1. Description de la personne morale concernée : Raison sociale : Dreux agglomération Code NAF : 84 11 Z Code SIREN : 242 852 440 Citer les numéros

Plus en détail

LES TRANSPORTS POURQUOI C EST IMPORTANT?

LES TRANSPORTS POURQUOI C EST IMPORTANT? POURQUOI C EST IMPORTAT? Les transports, qu est- ce que c est? Les transports représentent tout ce qui permet de déplacer des personnes ou des marchandises d un endroit à un autre. Les moyens de transport

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 Creuzet Aéronautique 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Creuzet Aéronautique Code NAF (APE) : 3030 z Citer les numéros

Plus en détail

Publication du bilan d émissions de GES KPMG SA

Publication du bilan d émissions de GES KPMG SA Publication du bilan d émissions de GES KPMG SA 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : KPMG SA Code NAF : 6920Z Code SIREN : 775 726 417 Citer les numéros de SIRET associés à la

Plus en détail

Novembre *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF de Nanterre

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF de Nanterre Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF de Nanterre Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

I Introduction Afin de contextualiser la thématique Transport & Logistique, nous effectuerons une approche globale puis locale de cette thématique.

I Introduction Afin de contextualiser la thématique Transport & Logistique, nous effectuerons une approche globale puis locale de cette thématique. Atelier thématique I Introduction Afin de contextualiser la thématique Transport & Logistique, nous effectuerons une approche globale puis locale de cette thématique. Global, en donnant les constats et

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SPEEDY 2011

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SPEEDY 2011 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SPEEDY 2011 Table des matières 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence... 3 3. Emissions

Plus en détail

Présentation CCI 82 MONTAUBAN

Présentation CCI 82 MONTAUBAN Présentation CCI 82 MONTAUBAN 27.05.2010 SOMMAIRE Contexte But d un bilan énergétique Note méthodologique Réunion de lancement Questionnaire Visites et investigations Analyse des données Premières préconisations

Plus en détail

ETHYPHARM. 1. Description de la personne morale concernée

ETHYPHARM. 1. Description de la personne morale concernée ETHYPHARM Bilans d émissions de Gaz à effet de serre conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE). 1. Description de la personne

Plus en détail

Article 75 Restitution pour la publication du bilan d émission de gaz à effet de serre Caisse d Epargne Picardie Année de référence : 2014

Article 75 Restitution pour la publication du bilan d émission de gaz à effet de serre Caisse d Epargne Picardie Année de référence : 2014 Article 75 Restitution pour la publication du bilan d émission de gaz à effet de serre Caisse d Epargne Picardie Année de référence : 2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE

MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE SOMMAIRE ACCV : Analyse Carbone sur le Cycle de Vie du produit INTRODUCTION 2 METHODE BILAN CARBONE 3 I. Objectifs et généralités sur la méthode 3 II. Principes

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

Société Schaeffler France. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre

Société Schaeffler France. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Société Schaeffler France Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre SOMMAIRE Société Schaeffler France Avant-propos 3 Description de la personne morale 4 Description des périmétres organisationnels retenus

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Données 2012 LE DÉPARTEMENT PRÉPARE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DURABLE

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Données 2012 LE DÉPARTEMENT PRÉPARE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DURABLE LE DÉPARTEMENT PRÉPARE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DURABLE uméthodologie utilisée u u Le Bilan des permet de quantifier les émissions d une collectivité, d une entreprise, ou d un territoire en tonnes équivalent

Plus en détail

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS 2013-2015 SIEGE BILAN CARBONE Indicateur 2013 2014 2015 Variation 2015/2014 (en %) Tendance Emissions par agent TEqCO2/an/agent 22 17 18 6%

Plus en détail

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Réalisation et approche pratique Augmentation de la température moyenne de la terre 0.8 0.4 0.0-0.4-0.8 Écarts thermiques en C (pour

Plus en détail

Restitution à la Préfecture

Restitution à la Préfecture Rapport d études du Bilan d émissions missions de Gaz à Effet de Serre de l hôpital de Pfastatt Restitution à la Préfecture réfecture Novembre 212 Morgane PERRETTE /Laurent BANNWARTH Positiv Energies 5

Plus en détail

ERDF. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011

ERDF. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011 ERDF Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Déclaration

Plus en détail

Bilan Carbone Le Bon Marché. Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) :

Bilan Carbone Le Bon Marché. Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Bilan Carbone 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Le Bon Marché Maison Aristide Boucicaut Code NAF : 4719A Code SIREN : 4147 283 370 Numéro de SIRET : 4147 283 370 0018

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PRESTATION REALISEE PAR Apave Sudeurope SAS 4, Chemin du Ruisseau Bât B 69130 ECULLY Tél : 04 72 32 52 52 BOCCARD 25 rue Marguerite 69100 VILLEURBANNE RAPPORT

Plus en détail

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE Sébastien KERNER Institut Français de la Vigne et du Vin ENTAV ITV France Epernay L effet de serre L effet de serre Phénomène naturel permettant le maintien d

Plus en détail

Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre

Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre Alcoa Fixations Simmonds S.A.S Saint Cosme en Vairais Octobre 2012 Bilan A (réglementaire) Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

BEGES-r Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre conformément à l article 75 de la loi n du 12 juillet 2010

BEGES-r Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre conformément à l article 75 de la loi n du 12 juillet 2010 Description de la personne morale concernée Raison sociale : CERFRANCE Alliance Centre Code NAF : 6920Z Code SIREN : 309-507-200 Siège social : 4 rue Joseph Fourier - Jardin d'entreprises - 28000 Chartres

Plus en détail

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Selon la méthode Bilan Carbone Sophie Belon EXPLICIT Savonnières Devant Bar 12 novembre 2007 SOMMAIRE 1. Quelques éléments de méthode et

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Conseil général du Val-de-Marne

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Conseil général du Val-de-Marne Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conseil général du Val-de-Marne Avril 2013 SOMMAIRE 1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 3 2 ANNEE DE REPORTING DE L EXERCICE ET L ANNEE DE REFERENCE...

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L ENERGIE RAPPORTEUR : M. BAUDIN DÉLIBÉRATION D_2015_263 SÉANCE DU 21 DECEMBRE 2015 BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE L article L229-25 du code de l environnement

Plus en détail

FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode

Plus en détail

FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode

Plus en détail

Bilan énergétique

Bilan énergétique (MWH) Bilan énergétique 28-214 Bilan énergies Evolution des consommations et des dépenses globales * DJU : Coefficient traduisant la rigueur de l hiver, plus il est élevé et plus l hiver a été rigoureux.

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : NORAUTO FRANCE Code NAF : 4532Z Code SIREN : 480 470

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE ILE-DE-FRANCE

CAISSE D EPARGNE ILE-DE-FRANCE CAISSE D EPARGNE ILE-DE-FRANCE Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) pour l année d inventaire 2014 Caisse d Epargne et de Prévoyance Ile-de-France - 26/28, rue Neuve Tolbiac CS 91344 75633

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. PRESTATION REALISEE PAR Agence de L Union 9, avenue des Pyrénées L Union

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. PRESTATION REALISEE PAR Agence de L Union 9, avenue des Pyrénées L Union BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PRESTATION REALISEE PAR Agence de L Union 9, avenue des Pyrénées 3140 L Union 9, AVENUE DES PYRENEES 3140 L UNION Tél : 05 61 37 6 06 Fax : 05 61 37 6 91 FIGEAC

Plus en détail

Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques

Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 4 : Le défi énergétique Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les besoins énergétiques engendrés par les

Plus en détail

ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG. Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009

ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG. Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009 ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009 Ecobilan en milieu hospitalier Les HUG sont, à notre connaissance, le premier hôpital européen à réaliser

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO PROVENCE &CÔTE D AZUR

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO PROVENCE &CÔTE D AZUR BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO PROVENCE &CÔTE D AZUR Année de référence : 2011 Bilan GES INEO Provence Côte d Azur Page 1 sur 12 Bilan GES INEO Provence Côte d Azur Page 2 sur 12 1. PERIMETRE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.public)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.public) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.public) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO ATLANTIQUE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO ATLANTIQUE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE INEO ATLANTIQUE Année de référence : 2011 Bilan GES des entités Cofely Ineo v04 Ineo Atlantique Page 1 sur 10 1. PERIMETRE DE L ETUDE A. Présentation d Ineo

Plus en détail

J évite de surchauffer mon domicile

J évite de surchauffer mon domicile J évite de surchauffer mon domicile J évite de surchauffer mon domicile Comment faire? Je règle mon chauffage à 19 C la journée dans les pièces à vivre. Je me sens aussi bien, d ailleurs, c est la température

Plus en détail

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS Zone Industrielle Nord Rue André DUROUCHEZ 80 082 AMIENS Pascal VANDEZANDE Risk Manager Tel 03 22 54 35 37 vandezande.pv@pg.com PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS BILAN DES EMISSIONS

Plus en détail

Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre

Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre Bilan des émissions Gaz à Effet de Serre Alcoa Fixations Simmonds S.A.S Saint Cosme en Vairais Novembre 2015 Bilan A (réglementaire) Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique version 3.d «Méthode

Plus en détail

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA COOPÉRATIVE AGRICOLE FRANCE CHAMPIGNON

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA COOPÉRATIVE AGRICOLE FRANCE CHAMPIGNON PC 1206-2 Novembre 2012 Méthode Bilan Carbone version 7.1.02 RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA COOPÉRATIVE AGRICOLE FRANCE CHAMPIGNON Client : COOPÉRATIVE AGRICOLE FRANCE CHAMPIGNON

Plus en détail

Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE

Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE 1 Le Bilan Carbone est une méthode m d inventaire d des émissions humaines de GES Aussi, - seules sont prises en compte les émissions qui modifient

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Pricewaterhouse Coopers Services GIE

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Pricewaterhouse Coopers Services GIE Strategy Développement Durable Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Pricewaterhouse Coopers Services GIE Rapport de restitution Décembre 2015 Sommaire 1. Personne morale concernée 3

Plus en détail

Bilan. des émissions de gaz à effet de serre. réglementaire (BEGESr)

Bilan. des émissions de gaz à effet de serre. réglementaire (BEGESr) Bilan des émissions de gaz à effet de serre réglementaire (BEGESr) Rapport pour l année 2013 Décembre 2014 INTRODUCTION Ce document présente la restitution du Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE DU MASSIF CENTRAL

BANQUE POPULAIRE DU MASSIF CENTRAL BANQUE POPULAIRE DU MASSIF CENTRAL Restitution pour la publication du bilan d émissions de gaz à effet de serre (GES) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BANQUE POPULAIRE DU

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Année de référence : 2011 Hospitalor Document {auxilia} Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Contexte et objectif du rapport 3 2. Méthodologie

Plus en détail

Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie

Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie CLISSON METAL Visite du 18/0/010 Rapport réalisé par : Jean-Christophe DUNOT Chambre de Commerce et d Industrie des Deux Sèvres Opération réalisée avec le concours

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE ENERGIE

FICHE PEDAGOGIQUE ENERGIE FICHE PEDAGOGIQUE ENERGIE 1. DES BESOINS CROISSANTS EN ÉNERGIE Centrale électronucléaire de Saint-Laurent-Nouan, Loir-et-Cher, France (47 42 N 1 35 E). Yann Arthus-Bertrand. L énergie est l un des moteurs

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Restitution pour la publication CENTRE HOSPITALIER DE LA COTE FLEURIE

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Restitution pour la publication CENTRE HOSPITALIER DE LA COTE FLEURIE CENTRE HOSPITALIER DE LA COTE FLEURIE Restitution pour la publication Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 1/10 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE...

Plus en détail

COURTEPAILLE ET L ENVIRONNEMENT

COURTEPAILLE ET L ENVIRONNEMENT COURTEPAILLE ET L ENVIRONNEMENT Courtepaille, 1 ère chaîne historique de restauration-grill, existe depuis plus de 50 ans et a accompagné les évolutions de la société française. Aujourd hui, les enjeux

Plus en détail

Calendrier mensuel écologique

Calendrier mensuel écologique Calendrier mensuel écologique Description Ce calendrier est créé afin de vous sensibiliser à l écologie Il est composé de petits gestes en rapport avec chaque mois de l année En dernière page, il vous

Plus en détail

L agglomération grenobloise

L agglomération grenobloise Quatrième rencontre du réseau Régional «Energie Climat» des collectivités Le 2 juin 2009 Atelier 2 : comment mobiliser les communes dans mon Plan Climat Energie Territorial L agglomération grenobloise

Plus en détail