APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE"

Transcription

1 APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE Appareils Désignation Fonctions Particularités TAMIS TUBE DE PRELEVEMENT Le tamis est constitué d une toile métallique ou d une tôle perforée définissant des mailles de trous carrées. Les tamis sont désignés par la longueur du côté de ces carrés c est-à-dire par la taille des mailles. Leur but est de séparer et classer les granulats selon leur diamètre. Les tubes servent à faire des prélèvements dans les tas de sable importants, ou de gravier dont la granulométrie ne dépasse pas 5mm. Permet un échantillon représentatif. Le refus désigne la partie des grains retenue dans un tamis. Le passant ou le tamisat désigne la partie qui traverse le tamis. Ø 5cm L : 1.20 L fondue : 0.95 Poignée : 35cm Pèse : kg Volume retenue : 1.5 dm3 DIVISEURS ECHANTILLONEURS Les diviseurs échantillonneurs servent à prélever à partir d un volume important de matériaux un échantillon représentatif réduit sans modification de la répartition granulométrique. A chaque passage, le produit est divisé en deux et par répartition on arrive à obtenir un échantillon du volume réduit recherché. Le passage varie entre 6 et 100mm. BACS DE SECHAGE Bacs principalement destinés au séchage des matériaux, mais également pour le stockage, la préparation et le traitement des échantillons. Fabriqué en tôle d acier et galvanisés à chaud. Etuve électrique équipé avec bacs galvanisés Permet le séchage des matériaux à une température comprise entre 700 C et 180 C. Le réglage de la température s effectue sur un thermorégulateur en façade. Les étuves sont en tôles d aluminium pur à 99.9% passivé par bondérisation. 1 ETUVE FERMEE ETUVE OUVERTE

2 Eprouvettes : Cylindriques transparentes en plexiglass. Graduées à pied hexagonal et à bec en verre pirex. Le goupillon nylon permet un nettoyage des éprouvettes simple et efficace. En polyéthylène. EPPROUVETTE GOUPILLON NYLON BOUCHONS CAOUTCHOUC POUR EPROUVETTES Permet d agiter l éprouvette sans perte éventuelle. BALANCE Permet la pesée des granulats ou liants Portée maximale 3 kg. TAMISEUSE ELECTRIQUE Pour gros tamis et Pour petit tamis Le temps indicatif De tamisage est de l ordre de 2mn. MACHINES ELECTRIQUES «LABOTEST» Elles servent à agiter les éprouvettes, ainsi elles évitent les erreurs dues à l agitation manuelles et assure un entraînement rigoureusement sinusoïdal. Le départ est donné par l opérateur et l arrêt s effectue automatiquement à la fin des 90 secondes. 90 cycles en 30 secondes. MAINS Permet de manipuler les matériaux. En alliage léger coulé, avec une poignée 2

3 Permet la composition du mortier selon la norme : EN Voir document technique «Laboratoire» MALAXEUR POUR MORTIER «CONTROLAB» 1 ciment 450g 3 sables 1350g ½ d eau 225g (E/C = 0.5) Le mortier va permettre de tester : la prise, le retrait, la résistance. CÔNE D ABRAMS «SLUMP-TEST» Le cône d abrams permet de mesurer l affaissement du béton, et ainsi dont déterminer sa consistance ferme, plastique, très plastique, fluide. L essai doit tenir compte de la norme NF-451 de décembre 1981 APPAREIL DE LIMITE DE LIQUIDITE Cet appareil est aussi désigné sous les noms d appareil de «Casagrande» ou d appareil à coupelle. Utilisé pour déterminer la limite de liquidité d un sol fin d après la définition d un des états de consistance d Atterberg. Le réglage de la hauteur de chute s effectue par translation du coulisseau soutenant la coupelle, à l aide d une vis micrométrique. MATERIEL DE SURFACAGE Plus normalisé PRESSE DE CISAILLEMENT Essai de rupture au cisaillement 3 RECHAUD Permet de réchauffer des matériaux humides Fonctionne avec recharge de gaz.

4 MOULE PROCTOR Essais PROCTOR Matériel de compactage Permet de réaliser les études relatives à la stabilisation mécanique des sols et particulièrement de déterminer la courbe densitéteneur en eau. Fabriqué en fonte. Volume 0.91 l MOULE C.B.R Volume 2.33 l. PRESSE DE COMPRESSION Essais de rupture en compression. Norme NF P et NF P PENETROMETRE APPAREILS SPEEDY DE MESURE D HUMIDITE Un échantillon de matière est pesé Sur la balance de l appareil puis mélangé au réactif par secouage. La pression engendrée par la réaction fait mouvoir l aiguille du manomètre le cadran est graduée directement en pourcentage d eau contenu dans l échantillon. Cet appareil est destiné à la détermination rapide de la limite de liquidité d un sol. Utilise la réaction du carbure de calcium sur l eau pour permettre une détermination rapide de la teneur en eau contenue dans les matériaux. L équipage mobile est un cône à 30 fixé sur une tige coulissante, avec frein d arrêt à friction. Lorsque l équipage est libéré, le cône pénètre dans le matériau sous son propre poids. Graduation en % Masse de la prise d échantillon Réactif carbure de calcium ENTENOIR POUR BITUME 4

5 Les tarières sont recommandées pour creuser rapidement dans les sols, des trous de reconnaissance et effectuer des prélèvements remaniés. La tarière peut descendre jusqu à 6 mètres de profondeur grâce à des rallonges. TARIERE HELIX La partie coupante en acier à une forme étudié pour que l effort de coupe soit le plus faible possible. Le diamètre varie suivant les modules de 8 à 20cm. Pour essais PROCTOR. Fabriqué en acier, protégé par cadmiage. L embout de choc est en acier résistant particulièrement aux chocs. La masse varie entre 2.5 kg pour le PROCTOR normal et 4.5 kg pour le PROCTOR modifié. DAME DE COMPACTAGE PENETROMETRE STATIQUE Le pénétromètre à main sert à obtenir d une manière rapide et simple par enfoncement d une tige à extrémité conique indépendante, les principales caractéristiques du sous-sol. - Résistance admissibles - Tassements à prévoir Comprend : Un manomètre. Deux cônes de pénétration. 12 tubes et tiges de 1 mètre. Outillage de service. 5

6 6

7 7

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

INFORMATION SUR L INERTAGE

INFORMATION SUR L INERTAGE 79 INFORMATION SUR L INERTAGE SYSTEME MODULAIRE Sert à éviter la corrosion lors du soudage de tubes et raccords de tuyauteries en aciers ferriques et austénitiques. Lors du soudage manuel et sur machine

Plus en détail

TILUX-LINE TILUX. Évacuation en ligne. Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7. Tilux 8-10

TILUX-LINE TILUX. Évacuation en ligne. Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7. Tilux 8-10 F TILUX-LINE TILUX Évacuation en ligne Eléments pour douche à l'italienne Évacuation classique Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7 Tilux 8-10 informations produits 11 Tilux-Line Évacuation en ligne Panneaux de

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION Installations de gaz Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz > Arrêté du 2 août 1977 modifié > Normes NF DTU 61.1 - NF DTU 24.1 > Cahier des charges

Plus en détail

Suivez le guide POLYFILLA

Suivez le guide POLYFILLA information presse Suivez le guide POLYFILLA Pour les petites rénovations ou les réparations plus importantes, POLYFILLA propose une gamme complète d enduits adaptés à chaque type de travaux de décoration.

Plus en détail

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Janvier 2016 Membres de l équipe : Nom (en lettres moulées) Initiale Signature Présentation des stations de l unité mobile

Plus en détail

VitrA Fix FLEX PORSELEN

VitrA Fix FLEX PORSELEN VitrA Fix FLEX PORSELEN COLLE ELASTIQUE POUR LES CARREAUX PORCELAINES COMPENSES DE FIBRE UTILISES SUR LES MURS ET LES SOLS DES ESPACES EXTERNES ET INTERNES PROPRIETES Elle colle parfaitement à toute sorte

Plus en détail

BANDEROLEUSE ROTOPLAT MODELE : 107 CONVOYEUR

BANDEROLEUSE ROTOPLAT MODELE : 107 CONVOYEUR 1 2 FONCTIONNEMENT DE LA MACHINE AVEC UN CYCLE CLASSIQUE : La charge est déplacée sur le convoyeur par l opérateur. Avec une levier l opérateur bloque les 6 rouleaux centrales. Une cellule de sécurité

Plus en détail

Catalogue général. Le meilleur qui puisse arriver au métal.

Catalogue général. Le meilleur qui puisse arriver au métal. Négoce Catalogue général Le meilleur qui puisse arriver au métal. Notre système de stockage vertical automatique disposant de 3000 emplacements. Nous pratiquons un négoce équitable. DELWO est un leader,

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE MATIÈRES PLASTIQUES RÉSISTANCE À LA RUPTURE À LA TRACTION D UN FIL

RECONNAISSANCE DE MATIÈRES PLASTIQUES RÉSISTANCE À LA RUPTURE À LA TRACTION D UN FIL TP CII.6 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CII.6 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Pages 2/6

Plus en détail

Parements contemporains

Parements contemporains Fiche technique Parements contemporains 2 4 5 8 Connaître Les pierres attachées Les revêtements collés Le verre Regarder Pierres attachées Revêtements collés Entretenir Améliorer Réparation des parements

Plus en détail

Mouvement transversal Calibre 2000

Mouvement transversal Calibre 2000 Journée d Etude 2005 BIENNE Mouvement transversal Calibre 2000 Sébastien Jeanneret Vaucher Manufacture Fleurier SA, Rue de l Hôpital 33, CH-2114 Fleurier Résumé Dans le cadre de ses activités de développement,

Plus en détail

CDC-EPB CAHIER DES CHARGES D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON

CDC-EPB CAHIER DES CHARGES D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON CDC-EPB CAHIER DES CHARGES concernant la fabrication et la mise en oeuvre D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON TABLE DES MATIERES REMARQUE GENERALE--------------------------------------------------------------------------------------------------1

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE Epure

DOSSIER TECHNIQUE Epure DOSSIER TECHNIQUE Epure FDOCDT01FAP001 04/02/2010 1/19 SOMMAIRE 1 COMPOSANTS 1.1 Les plateaux Synoptique Page Matériau Page Les passe-câbles Page 1.2 Les piétements Synoptique Page Composants Page 1.3

Plus en détail

Propriétés physiques complexes

Propriétés physiques complexes Propriétés physiques complexes Les propriétés physiques complexes (moins bien définies) sont les suivantes : rigidité résistance à la compression de la boîte résistance au déchirement résistance au choc

Plus en détail

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820 Plan de continuité Station de traitement et de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER Éric Sioui (418) 882-8820 Description des équipements et Plan de continuité En premier lieu,

Plus en détail

Humidité des matériaux

Humidité des matériaux Capteur d humidité des matériaux FHA 696 MF Capteur déterminant l humidité dans les matériaux minéraux de construction, les bois et cartons. Mesure indirecte de l humidité par détermination de la constante

Plus en détail

ETS KHLASS CHEDLY & Cie LYCEE TUNISIE Liste officielle d'équipement Didactique pour les laboratoires SVT au Lycée

ETS KHLASS CHEDLY & Cie LYCEE TUNISIE Liste officielle d'équipement Didactique pour les laboratoires SVT au Lycée Liste officielle d'équipement Didactique pour les laboratoires SVT au Lycée Avec Quantités minimale conseiller par laboratoire. Lot N 1: Matériel de dissection Sciences de la Vie et de la Terre Lycée ITEM

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation TESTEUR DE DURETE ROCKWELL Merci d avoir acheté l appareil pour essais de dureté Rockwell Suivez bien ces instructions pour faire fonctionner correctement et rapidement votre appareil

Plus en détail

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer FICHE TECHNIQUE Insta Stik version 11/2015 Nom du produit Adhésif professionnel pour toitures Insta-stik Description du produit Insta-stik est un adhésif professionnel pour toitures monocomposant en polyuréthane

Plus en détail

Vidange du bocal de liquide de frein à l aide d une seringue, attention à la peinture. Démontage des durites de frein au niveau des étriers.

Vidange du bocal de liquide de frein à l aide d une seringue, attention à la peinture. Démontage des durites de frein au niveau des étriers. XJ-S PRATIQUE CHANGEMENT DES SILENTBLOCS DU TRAIN AVANT ATTENTION Petits rappels avant de commencer les opérations : Utiliser un cric uniquement pour lever le véhicule, ne jamais aller sous une voiture

Plus en détail

M Les longueurs (1) Pour mesurer une longueur, tu peux:

M Les longueurs (1) Pour mesurer une longueur, tu peux: M Les longueurs (1) Pour mesurer une longueur, tu peux: Reporter une bande unité 1 u : bande unité Utiliser des instruments gradués (double décimètre, triple décimètre, mètre, mètre ruban, double mètre,

Plus en détail

Récipients Cryogéniques

Récipients Cryogéniques Récipients Cryogéniques Pour stocker, transporter les fluides cryogéniques Pour conserver, transporter vos échantillons biologiques Les principaux Paramètres de choix Conserver, transporter vos échantillons

Plus en détail

Aide à la prévention de l escarre

Aide à la prévention de l escarre Serenis Tous les produits PRAXIS Medical Technologies sont homologués CE Efficacité et fiabilité Aide à la prévention de l escarre Serenis I Matelas de prévention en 3 éléments de mousse moulée et compressée

Plus en détail

Série TVS-800 Poste de purge compact en fonte

Série TVS-800 Poste de purge compact en fonte Série TVS-800 Poste de purge compact en fonte Le mécanisme unique du flotteur inversé ouvert, placé à l intérieur d une pièce de fonderie très résistante, vous offre les meilleures performances en économie

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 16

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Pôle Infrastructures Déplacement Service Assainissement Collectif Communes : Alès Bagard Boisset et Gaujac Corbès Mialet Mons Saint Christol lez Alès

Plus en détail

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM.

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com La presse à rouleaux POLYCOM Polysius 2 La presse à rouleaux POLYCOM La solution éprouvée pour les économies

Plus en détail

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD 6 mars 2007 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE CONDITIONS UNIFORMES APPLICABLES AU CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES A ROUES ET LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DES CONTROLES en date, à Vienne, du 13

Plus en détail

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X 31-100 et Normes NF X 31-101

Plus en détail

Cuves à gasoil. Cuves statiques 2500 L et 5000 L en PEHD. Cuve 420 L

Cuves à gasoil. Cuves statiques 2500 L et 5000 L en PEHD. Cuve 420 L Cuves à gasoil Cuves statiques 2500 L et 5000 L en PEHD Cuve 420 L CUVE POUR LE TRANSPORT DE GASOIL TYPE CITGAZPE 2351 Cuve avec son capot ouvert. Vue intérieure du capot (moto pompe, soupape, embout de

Plus en détail

MAINTENANCE TUBE - EXTRACTION

MAINTENANCE TUBE - EXTRACTION MAINTENANCE TUBE - EXTRACTION...204 MAINTENANCE...208 OUTILLAGE TUBE...211 EXTRACTION www.expert-tool.com 203 MAINTENANCE - TUBE - EXTRACTION MAINTENANCE VALISE DE MAINTENANCE - Pour la maintenance itinérante.

Plus en détail

1.2. PREMIUM - Armoires de sécurité standard. Type 90. Accessoires

1.2. PREMIUM - Armoires de sécurité standard. Type 90. Accessoires PREMIUM - Armoires de sécurité standard Type 90 Possibilité de stockage maximale pour une exploitation optimale de l espace disponible. Portes avec système de blocage intégré, les emballages peuvent ainsi

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Simples et efficaces

Simples et efficaces ROULEAUX Simples et efficaces Les rouleaux cage sont proposés en diamètres de 400 mm, 540 mm et 600 mm. Ils représentent une alternative économique simple et efficace, pour le contrôle de la profondeur

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles Essais in situ et capacité portance des fondations superficielles p. 1 / 13 ENTPE année scolaire 005-006 Cours de Mécanique des Sols II Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

Plus en détail

PROJET «BUREAU D ETUDE»

PROJET «BUREAU D ETUDE» ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEUR DE BRETAGNE SUD Spécialité : INGENIEUR MECATRONIQUE PROJET «BUREAU D ETUDE» Etude d un lève-vitre Encadré par M. Stéphane BOCHARD & M. Christophe CELLARD Présenté

Plus en détail

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux.

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux. LES ENDUITS CHANVRE ET CHAUX UN PRODUIT RECENT EN ISOLATION L utilisation du chanvre pour la correction thermique des habitations est une chose relativement récente : c est vers 1985 que la Chanvrière

Plus en détail

MICRO-DSE MODE D EMPLOI

MICRO-DSE MODE D EMPLOI MICRO-DSE Gestion et protection des pompes monophasées 20 V - 6 A max - SANS SONDE - MODE D EMPLOI 1 2 5 1 2 5 allumé fixe = appareil en service Voyant lumineux d état : clignote = manque d eau, arrêt

Plus en détail

Les AVANTAGes CAmLoG sont désormais multipliés par deux

Les AVANTAGes CAmLoG sont désormais multipliés par deux Les AVANTAGES Camlog sont désormais multipliés par deux xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Un succès depuis plus de 10 ans : les implants CAMLOG avec connexion Tube-in-Tube... xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx innovation

Plus en détail

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 90.6022 Page 1/5 Modèle PK Pour des températures comprises entre 200 et +800 C Valeurs nominales et tolérances normalisées Élément sensible simple ou double

Plus en détail

jusqu à l écoulement régulier de celle-ci mode de chauffe

jusqu à l écoulement régulier de celle-ci mode de chauffe MISE EN MARCHE 1.. Préparatifs Purger le circuit Remplir le bac avec du café en grain Ne pas utiliser de café caramelisé ou aromatique! Placer un récipient en dessous de la buse vapeur Remplir le réservoir

Plus en détail

Mots clés : diffraction laser, granulométrie, incertitude analytique, pipette d Andreasen, sol.

Mots clés : diffraction laser, granulométrie, incertitude analytique, pipette d Andreasen, sol. Billant Jérémy Rapport de stage : Étude de l incertitude analytique sur l analyse granulométrique des sols par diffraction laser et comparaison avec la méthode de la pipette d Andreasen. Rapport de stage

Plus en détail

Vérins linéaires SLG, forme plate

Vérins linéaires SLG, forme plate Forme extra-plate Guidagedeprécisionintégré Butées de fin de course réglables Multiples possibilités de raccordement Position intermédiaire en option 2004/10 Sous réserve de modifications Produits 2004/2005

Plus en détail

built build to ALUMINIUM S

built build to ALUMINIUM S uilt build to ALUMINIUM TOURS ROULANTS EN ALUMINIUM QS Entreprise Projets Produits Echafaudage SYSTÈME QS POUR TOURS ROULANTES EN ALUMINIUM Le système de tours roulantes QS répond de façon efficace et

Plus en détail

COMPTEURS DE GAZ. Dr.-Ing. RITTER Apparatebau GmbH & Co. KG Coloniastr. 19-23 D-44892 Bochum Deutschland

COMPTEURS DE GAZ. Dr.-Ing. RITTER Apparatebau GmbH & Co. KG Coloniastr. 19-23 D-44892 Bochum Deutschland COMPTEURS DE GAZ Dr.-Ing. RITTER Apparatebau GmbH & Co. KG Coloniastr. 19-23 D-44892 Bochum Deutschland Tel.: +49-(0)234-28 00 77 Fax: +49-(0)234-28 00 78 Email: mailbox@ritter.de Website: www.ritter.de

Plus en détail

DIATHONITE DEUMIX Enduit déshumidifiant, perspirant, éco-compatible, thermique

DIATHONITE DEUMIX Enduit déshumidifiant, perspirant, éco-compatible, thermique 1334512 ISOLANTS THERMO ACOUSTIQUES - enduits DIATHONITE DEUMIX Produit pré-mélangé déshumidifiant fibro-renforcé avec liège (gran. 0-4 mm), de la chaux hydraulique naturelle NHL 5, des poudres de diatomées.

Plus en détail

Catalogue général. arthur migeot

Catalogue général. arthur migeot Catalogue général arthur migeot 1 Contenu Centrale à béton... 1 Eurotech 2250 :... 2 IMER BTK 1008 :... 5 ORUARA 1540 :... 7 Armoire de commande de centrale à béton:... 9 Accroche manchette:... 10 Godets

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX COMMUNE DE TOUSSIEUX AMENAGEMENT TROTTOIR ROUTE DE REYRIEUX ET TRAVAUX CHEMIN DE GATEFER Bordereau des prix Page 1 sur 8 BP 01 Enlèvement haie et grillage Au forfait, l arrachage

Plus en détail

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Clôture en bois composite Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Guide COMPOSEZ SELON VOS IDÉES 3 9 4 8 6 5 2 7 11 1 3 11 3 4 10 4 LAMES DE REMPLISSAGE Épaisseur 22 mm / Largeur Longueur 1,77 m 1 Brun exotique

Plus en détail

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi Balance d analyse corporelle Mode d'emploi 1 La balance a été spécialement conçue pour évaluer votre poids, votre pourcentage de gras, votre pourcentage d hydratation, votre pourcentage de muscle et votre

Plus en détail

Une vision Compétitivité mondiale

Une vision Compétitivité mondiale www.fpinnovations.ca Une vision Compétitivité mondiale Une nouvelle force pour un marché en évolution www.fpinnovations.ca Facteurs qui influencent les méthodes d évaluation de la teneur en humidité Dany

Plus en détail

Action du vent NOTIONS GÉNÉRALES. Action du vent sur une surface

Action du vent NOTIONS GÉNÉRALES. Action du vent sur une surface Action du vent Cette fiche donne des indications de base pour déterminer la stabilité des parties d ouvrages en phases transitoires et des équipements de chantier sous l action du vent. Dans tous les cas,

Plus en détail

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Sciences expérimentales et Technologie Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Dans le cadre de notre projet de classe sur «la Route du Rhum», nous étudierons les bateaux et donc leur flottabilité. Points

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds )

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds ) SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds ) I. LANCER LOIN DES OBJETS DIFFERENTS 1. Lancer les objets le plus loin

Plus en détail

Origine des eaux souterraines

Origine des eaux souterraines Origine des eaux souterraines Les eaux souterraines proviennent essentiellement de l'infiltration dans un terrain des eaux de l atmosphère et de l hydrosphère : précipitations, eau des lacs, des océans

Plus en détail

Energie Energie solaire

Energie Energie solaire Energie Energie solaire Réf : Français p 1 Ballon-échangeur et capteur solaire Version : 1109 1 Chauffe-eau solaire 1.1 Principe de fonctionnement - généralités Un chauffe-eau solaire consiste à coupler

Plus en détail

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage Brevet de Technicien Supérieur en Mise en Forme des Matériaux par Forgeage Session 2015 Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine

Plus en détail

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Code produit : 206 0065

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Code produit : 206 0065 É q ui p em e nt s e t a p p ar ei l s d e mesure, régulation et contrôle pour le génie climatique, l industrie et la protection de l environnement 17a Rue des Cerisiers F 67117 FURDENHEIM Tél : +33(0)3

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation Réparation et renforcement des fondations Florian POUGET Cerema DTer Est DOA NANCY, 24 septembre 2015 1 Réparation des fondations des ponts voûtes

Plus en détail

Rapport du TP de fabrication mécanique

Rapport du TP de fabrication mécanique UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE DE SALE DEPARTEMENT MAINTENANCE INDUSTRIELLE Rapport du TP de fabrication mécanique La métrologie Préparé par : LMIDMANI MUSTAPHA MOHAMMED AMINE

Plus en détail

Systèmes de nettoyeur de stabulation libre à câble. Une nouvelle génération d équipements et de systèmes. GEA Équipement de ferme Houle

Systèmes de nettoyeur de stabulation libre à câble. Une nouvelle génération d équipements et de systèmes. GEA Équipement de ferme Houle Systèmes de nettoyeur de stabulation libre à câble Une nouvelle génération d équipements et de systèmes GEA Équipement de ferme Houle GEA Farm Technologies Transmission à câble série SW ment extrêmement

Plus en détail

B.E.P. MATHÉMATIQUES SCIENCES GROUPE "IMPRESSION"

B.E.P. MATHÉMATIQUES SCIENCES GROUPE IMPRESSION MATHÉMATIQUES SCIENCES DIPLÔMES CONCERNÉS : INTITULÉ DURÉE BEP INDUSTRIES GRAPHIQUES : OPTIONS : IMPRESSION PREPARATION DE LA FORME IMPRIMANTE 2 h 00 CONSIGNES GENERALES : - L'usage des instruments de

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE

MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE Vanne Marche-Arrêt +Décompression SABLEUSE NS 10 Réglage de la pression Connecteur rapide Pour casque ventilé Buse Soupape de sûreté Vanne de réglage Bouteille de

Plus en détail

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements CHAPITRE 3 Terrassements Blindage en palplanches légères 8 Boisage, blindage des parois 7 Conditions générales 2 Décapage de terre végétale 3 Difficultés et travaux accessoires 4 Excavations 2, 4 Fonds

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Assureur descendeur auto- freinant pour corde à simple Notice d utilisation Tout utilisateur doit prendre connaissance de la notice et en respecter les consignes. Assureur descendeur auto- freinant pour

Plus en détail

Entwässerung mit System Éléments de construction SELF

Entwässerung mit System Éléments de construction SELF Entwässerung mit System Éléments de construction SELF Caniveaux de drainage, décrottoirs, écoulements pour la maison, la cour et le jardin Sommaire 04 ANRIN éléments de construction SELF Matériau / application

Plus en détail

HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION

HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION Manuel d utilisation 1 / 9 HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION Table des matières 1. Domaine d utilisation et d application de l hydrogénérateur Save Marine H240... 2 1.1 Production d énergie...

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 5 MASSE, VOLUME LORS DE CHANGEMENTS D'ÉTAT CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 5 MASSE, VOLUME LORS DE CHANGEMENTS D'ÉTAT CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 5 MASSE, VOLUME LORS DE CHANGEMENTS D'ÉTAT CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 62 a L'unité légale est le mètre-cube

Plus en détail

Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC

Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC ETUDE GEOTECHNIQUE D'AVANT PROJET (mission G12) -ooo- RAPPORT CLIENT SARAMITE APL N DOSSIER A-08-FM-100692 C B A 25 Février 2008 1 ère émission Monsieur

Plus en détail

BC-GAI MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gainages. Protection et conduite de réseaux enterrés

BC-GAI MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gainages. Protection et conduite de réseaux enterrés BC-GAI MAI 2012 Polypipe PE Pression Gainages Protection et conduite de réseaux enterrés Gainages FO & FD Enterrez vos réseaux secs dans toutes les configurations de terrains grâce au PE Les Gaines en

Plus en détail

Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins

Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins $$ de corriger en chantier plutôt qu une fois terminé

Plus en détail

Fiche n 2 - Signalements «particules de verre dans les injectables» Eléments d investigation à prendre en compte et mesures préventives

Fiche n 2 - Signalements «particules de verre dans les injectables» Eléments d investigation à prendre en compte et mesures préventives Fiche n 2 - Signalements «particules de verre dans les injectables» Eléments d investigation à prendre en compte et mesures préventives La présente fiche résulte du groupe de travail mis en place à l Afssaps

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 06 01 25

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 06 01 25 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Division Protection Mécanique Laboratoire Mécanique Malveillance Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82

Plus en détail

des piliers et des portails en toute sécurité Je pose La pose des piliers 1 La prise des mesures AVEC LES CONSEILS

des piliers et des portails en toute sécurité Je pose La pose des piliers 1 La prise des mesures AVEC LES CONSEILS MA.7 MATÉRIAUX LES OUTILS ET LE MATÉRIEL NÉCESSAIRES À LA POSE DES PILIERS ET PORTAILS Je pose des piliers et des portails en toute sécurité Perceuse (et foret à béton dans le cas où le trou de scellement

Plus en détail

DRAFT. TVA n : BE 407.695.057 Page: 1/18 DEMANDEUR : BLYWEERT ALUMINIUM FACTURATION :BLYWEERT ALUMINIUM ZWAARVELD 44 ZWAARVELD 44

DRAFT. TVA n : BE 407.695.057 Page: 1/18 DEMANDEUR : BLYWEERT ALUMINIUM FACTURATION :BLYWEERT ALUMINIUM ZWAARVELD 44 ZWAARVELD 44 CSTC WTCB CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION ETABLISSEMENT RECONNU PAR APPLICATION DE L'ARRÊTÉ-LOI DU 30 JANVIER 1947 - Station expérimentale : B-1342 Limelette, avenue P. Holoffe, 21

Plus en détail

Pro Xpc Auto. Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE.

Pro Xpc Auto. Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE. Pro Xpc Auto Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE. s de commande Mise en place de nouveaux standards Le pistolet de pulvérisation

Plus en détail

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme.

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme. Comment faire un bilan matière sur une plateforme de compostage? V 2.0 mai 2013 Ce protocole de bilan matière s adresse aux opérateurs locaux de compostage dans le cadre d Africompost. Ce protocole simple

Plus en détail

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale.

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale. UTILISATION Les groupes de production d eau glacée à condensation par eau CIATCOOLER série permettent de résoudre les problèmes de refroidissement rencontrés dans les bâtiments du collectif ou du tertiaire,

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Sommaire Page 0 Sommaire Guide de l utilisateur...2 1. Prise en main...2 2. Symbolique de l afficheur...2 3. Réglage de la température de conservation...3 4. Programmation d un cycle de surgélation...4

Plus en détail

Photos non contractuelles. Le fabricant se réserve le droit d apporter toute modification sans préavis.

Photos non contractuelles. Le fabricant se réserve le droit d apporter toute modification sans préavis. BACS 103 Le stockage sécurisé Catalogue Catalogue CEMO France CEMO France 2013-2014 2012 POLYESTER Bacs rectangulaires rigides Bacs PFV (Polyester Fibre de Verre) Les bacs de manutention CEMO sont utilisés

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique

Plus en détail

Stage de travail sur le verre

Stage de travail sur le verre Stage de travail sur le verre Aide mémoire a l usage des stagiaires laborants en physique Structure Composition Propriétés mécanique Elaboration Propriétés optique Assemblages verre - métal Structure Structure

Plus en détail

Manuel d'utilisation Lire attentivement et bien assimiler le manuel d utilisation avant d'utiliser la machine.

Manuel d'utilisation Lire attentivement et bien assimiler le manuel d utilisation avant d'utiliser la machine. GRINDLUX 4000 GRINDL UX 4000 GRINDLUX 40 00 GRINDLUX 4000 GR INDLUX 4000 GRINDLU X 4000 GRINDLUX 400 0 GRINDLUX 4000 GRIN D L U X 4 0 0 0 G R I N D L U X 4 0 0 0 G R I N D L U X 4 0 0 0 GRINDLUX 4000 GRIND

Plus en détail

Comparateur de test hydraulique Type CPP1200-X

Comparateur de test hydraulique Type CPP1200-X Etalonnage Comparateur de test hydraulique Type CPP1200-X Fiche technique WIKA CT 91.08 Applications Génération de pression de test hydraulique simple sur site, en laboratoire ou en atelier Pour tester,

Plus en détail

Nettoyeur Haute Pression Grand Public C 110.3-5. NETTOYEUR HAUTE PRESSION COMPACT, la simplicité pour un nettoyage occasionnel.

Nettoyeur Haute Pression Grand Public C 110.3-5. NETTOYEUR HAUTE PRESSION COMPACT, la simplicité pour un nettoyage occasionnel. NETTOYEUR HAUTE PRESSION COMPACT, la simplicité pour un nettoyage occasionnel. NILFISK propose une véritable évolution dans le nettoyage haute pression avec sa gamme COMPACT. Grâce à de nombreux accessoires,

Plus en détail

8. Moyens de fixation

8. Moyens de fixation . Moyens de fixation Plusieurs systèmes de fixation ont été mis spécialement au point pour le béton cellulaire. Quel que soit le moyen choisi, il est toujours indiqué d uti liser des accessoires dans un

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS Site "Qualité & Construction": http://qc.spw.wallonie.be CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES approuvé par le Gouvernement wallon en date du 20 juillet 2011 CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS Édition

Plus en détail

Prestations et moyens disponibles pour vos essais

Prestations et moyens disponibles pour vos essais Prestations et moyens disponibles pour vos essais À chaque caractéristique de matériau son essai! 10 septembre 2010 Le laboratoire du Département Génie Civil de l École Normale Supérieure de Cachan a les

Plus en détail

Benchmark poutre en flexion 3 points

Benchmark poutre en flexion 3 points Benchmark poutre en flexion 3 points Le benchmark consiste en un essai de flexion 3 points d une poutre en béton armé sous chargement statique afin d étudier son comportement mécanique jusqu à la rupture.

Plus en détail

LES APPROCHES QUALITATIVES

LES APPROCHES QUALITATIVES LES APPROCHES QUALITATIVES L objectif est d interviewer et d analyser les personnes prises séparément ou en groupe afin de dégager des hypothèses explicatives. Ces dernières seront ensuite vérifiées a

Plus en détail

Volet Roulant TRAD EASY

Volet Roulant TRAD EASY Largeur 1/6 notice de pose Volet Roulant TRAD EASY Hauteur Consoles 20 cm Dimension des coulisses (en mm) 51 Lames aluminium 20 cm 28 55 mm Taille de l enroulement Disposition Hauteur volet 120-180 cm

Plus en détail

Liant autopercolant pour enrobés

Liant autopercolant pour enrobés P R O D U I T S S P É C I A U X Liant autopercolant pour enrobés Percocem Liant autopercolant pour enrobés domaines d application Percocem est un produit permettant de réaliser des sols à très hautes performances.

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE 3I SIT SYSTEME D INTEGRATION BAC ACIER. DISTRIBUTEUR DE SYSTEMES PHOTOVOLTAIQUES www.3i-plus.com

NOTICE DE MONTAGE 3I SIT SYSTEME D INTEGRATION BAC ACIER. DISTRIBUTEUR DE SYSTEMES PHOTOVOLTAIQUES www.3i-plus.com www.3i-plus.com NOTICE DE MONTAGE 3I SIT SYSTEME D INTEGRATION BAC ACIER France 20 bis, rue Louis Philippe 92200 Neuilly Sur Seine France Téléphone +33 (8) 70 40 88 99 Télécopie +33 (1) 72 70 36 89 info@3i-plus.com

Plus en détail

Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE. Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN

Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE. Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN INSA STRASBOURG 24 Boulevard de la victoire 67000 Strasbourg Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE

Plus en détail