ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE"

Transcription

1 ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE En application de l article 38 de la convention sur la sécurité sociale entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République de Pologne, signée le 1er juillet 1996, les autorités compétentes ont arrêté, d un commun accord, les dispositions suivantes: TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1er Paragraphe 1. Aux fins de l application du présent arrangement administratif a) le terme «convention» désigne la convention sur la sécurité sociale entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République de Pologne, signée à Varsovie le 1er juillet 1996; b) le terme «arrangement» désigne le présent arrangement administratif. Paragraphe 2. Les autres termes utilisés dans le présent arrangement ont la signification qui leur est attribuée à l article 1er de la convention. Article 2 Paragraphe 1. Pour l application de la convention les organismes de liaison désignés à l article 39 de la convention, peuvent communiquer directement entre eux ainsi qu avec les personnes intéressées ou leurs mandataires. Paragraphe 2. Les organismes de liaison arrêtent d un commun accord les procédures communes et les formulaires nécessaires pour l application de la convention et du présent arrangement. Article 3 Pour l application des législations visées au paragraphe 1 de l article 2 de la convention, sont désignées comme institutions compétentes: 1- Pour le Luxembourg: a) En ce qui concerne l assurance maladie-maternité: l union des caisses de maladie les caisses de maladie. b) En ce qui concerne les accidents du travail et les maladies professionnelles: l association d assurance contre les accidents. c) En ce qui concerne les prestations familiales: la caisse nationale des prestations familiales. d) En ce qui concerne les pensions de vieillesse, d invalidité et de survie:

2 les caisses de pension. e) En ce qui concerne la détermination de l invalidité: le contrôle médical de sécurité sociale. f) En ce qui concerne l assurance facultative continuée (l article 5 de la convention): le centre commun de la sécurité sociale. g) En ce qui concerne la détermination de la législation applicable (le Titre II de la convention): les institutions désignées sous a), b) et c) l administration de l emploi. 2- Pour la Pologne: a) En ce qui concerne les prestations en nature : Kasy Chorych (caisses de maladie) b) En ce qui concerne les prestations en espèces de l assurance maladie-maternité, au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles, ainsi que des prestations familiales, des pensions et rentes, et pour l application de l article 5 de la convention : Zaklad Ubezpieczen Spolecznych ZUS (institut des assurances sociales) Kasa Rolniczego Ubezpieczenia Spolecznego KRUS (caisse de l assurance sociale agricole) c) En ce qui concerne l application du Titre II : Zaklad Ubezpieczen Spolecznych ZUS (institut des assurances sociales) Article 4 Aux fins de l application de l article 5 de la convention, l institution compétente de la Partie contractante qui est saisie d une demande d admission à l assurance continuée, peut s adresser, directement ou par l intermédiaire des organismes de liaison, à l institution compétente de l autre Partie contractante pour demander une attestation des périodes d assurance accomplies sous la législation de cette Partie. TITRE II DISPOSITIONS DÉTERMINANT LA LÉGISLATION APPLICABLE Article 5 Paragraphe 1. Dans les cas visés à l article 9, lettre a) de la convention, l institution de la Partie contractante dont la législation est applicable délivre au travailleur, à la demande de l employeur, un certificat attestant qu il reste soumis à cette législation. Le certificat indique la période du détachement et mentionne également les membres de la famille qui accompagnent le travailleur. Le certificat est établi, lorsque la législation luxembourgeoise est applicable, par le centre commun de la sécurité sociale; lorsque la législation polonaise est applicable, par l institut des assurances sociales (Zaklad Ubezpieczen Spolecznych). Paragraphe 2. L institution désignée au paragraphe précédent, remet un exemplaire validé du certificat au travailleur et à son employeur. Les travailleurs doivent conserver le certificat pendant leur séjour sur le territoire de l autre Partie contractante pour le présenter, si nécessaire, à l institution compétente de cette Partie

3 contractante. L institution d une Partie contractante qui délivre le certificat visé au paragraphe 1 en adresse une copie à l institution de l autre Partie contractante. Paragraphe 3. En cas de cessation anticipée de la période de détachement initialement prévue, l employeur doit en informer l institution de la Partie contractante sur le territoire de laquelle le travailleur a été détaché, par l intermédiaire de l institution qui a délivré le certificat. Paragraphe 4. L accord prévu à l article 9, lettre a) de la convention en cas de prolongation de l occupation au delà de la période de douze mois, doit être demandé par l employeur à l institution de la Partie contractante sur le territoire de laquelle le travailleur est détaché, avant l expiration de la période initialement autorisée. Cet accord est délivré moyennant certificat de prolongation de détachement qui est communiqué au travailleur, à l employeur et à l institution de l autre Partie contractante. Paragraphe 5. Les demandes concernant les dérogations visées l article 10 de la convention sont à adresser aux organismes de liaison respectifs. TITRE III DISPOSITIONS PARTICULIÈRES CHAPITRE PREMIER MALADIE, MATERNITÉ ET DÉCÈS (INDEMNITÉ FUNÉRAIRE) Article 6 Paragraphe 1. Pour l application de l article 11 de la convention, l intéressé est tenu de présenter à l institution compétente de la Partie contractante sur le territoire de laquelle il s est rendu une attestation relative aux périodes accomplies en vertu de la législation de l autre Partie contractante avant la date de sa dernière entrée sur le territoire de la première Partie contractante. Paragraphe 2. Si l intéressé ne présente pas l attestation, l institution compétente de la Partie contractante sur le territoire de laquelle il s est rendu demande à l institution compétente de l autre Partie contractante d établir et de lui transmettre l attestation. Article 7 Pour bénéficier des prestations en nature en vertu du paragraphe 1 de l article 12 de la convention, l intéressé est tenu de présenter à l institution du lieu de séjour un certificat attestant qu il a droit à ces prestations. Ce certificat, délivré par l institution compétente, si possible avant le début du séjour temporaire de l intéressé, indique notamment la durée de la période pendant laquelle ces prestations peuvent être servies. Si l intéressé ne présente pas ledit certificat, l institution du lieu de séjour s adresse à l institution compétente pour l obtenir. Article 8 Paragraphe 1. Pour bénéficier des prestations en espèces, lors du séjour temporaire sur le territoire de l autre Partie contractante, l intéressé est tenu de s adresser immédiatement à l institution du lieu de séjour, en lui présentant un certificat d incapacité de travail délivré par le médecin traitant. Dans les trois jour qui suivent la date à laquelle l intéressé a présenté le certificat d incapacité de travail à l institution du lieu de séjour, celle-ci fait procéder à un contrôle médical du travailleur conformément aux modalités applicables à ses propres assurés. Le rapport de ce médecin qui mentionne la durée probable de l incapacité de travail, est adressé par l institution du lieu de séjour à l institution compétente dans les cinq jours suivant la date du contrôle. Dans les huit jours de la réception de ce rapport par l institution compétente, ladite institution fait connaître à l institution du lieu de séjour si l intéressé peut bénéficier des prestations en espèces. Paragraphe 2. Lorsque le médecin constate que l intéressé est apte à reprendre le travail, l institution du lieu de séjour notifie à celui-ci la fin de son incapacité de travail et adresse, sans délai, une copie de cette notification à l institution compétente. En ce qui concerne les travailleurs autres que ceux visés à l alinéa a) de

4 l article 9 de la convention, si le médecin constate que leur état de santé n empêche pas leur retour dans le pays compétent, l institution du lieu de séjour leur notifie immédiatement cet avis médical et adresse une copie de cette notification à l institution compétente. Paragraphe 3. L institution du lieu de séjour procède au contrôle administratif de l intéressé comme s il s agissait de son propre assuré. Paragraphe 4. L institution compétente verse directement à l intéressé les prestations en espèces et en avise l institution du lieu de séjour. Article 9 Pour bénéficier des prestations en nature en vertu du paragraphe 1 de l article 13 de la convention, les membres de la famille sont tenus de se faire inscrire auprès de l institution du lieu de leur résidence, en présentant: - un certificat délivré par l institution compétente et attestant l existence du droit aux prestations en nature. Ce certificat est valable aussi longtemps que l institution compétente n a pas notifié son annulation à l institution du lieu de résidence; - les pièces justificatives normalement exigées par la législation du pays de résidence pour l octroi des prestations en nature aux membres de la famille. L institution du lieu de résidence fait connaître à l institution compétente si les membres de la famille ont droit ou non aux prestations en vertu de la législation qu elle applique. Article 10 Paragraphe 1. Si, dans le cas visé au paragraphe 2 de l article 13 et au paragraphe 3 de l article 15 de la convention, la législation applicable par l institution compétente prévoit une durée maximum pour l octroi des prestations, est prise en compte la période du service des prestations effectué immédiatement avant le transfert de résidence. Paragraphe 2. Pour l application du paragraphe 1 l institution compétente demande à l institution du lieu de la dernière résidence de tout membre de la famille et de tout titulaire de pension ou de rente ayant transféré sa résidence sur le territoire du pays compétent, de lui fournir des renseignements relatifs à la période du service des prestations effectué immédiatement avant ce transfert. Article 11 Paragraphe 1. Pour bénéficier des prestations en nature dans le pays de sa résidence, le titulaire d une pension ou d une rente visé au paragraphe 2 de l article 15 de la convention est tenu de se faire inscrire auprès de l institution du lieu de sa résidence, en présentant un certificat par lequel l institution compétente atteste que le titulaire de la pension ou de la rente a droit, pour lui-même et les membres de sa famille, aux prestations en nature en vertu de la législation de la Partie débitrice de la pension ou de la rente. L institution qui a établi le certificat en transmet le double à l institution de l autre Partie contractante. Paragraphe 2. L institution du lieu de résidence notifie à l institution qui a délivré le certificat prévu au paragraphe 1 toute inscription à laquelle elle a procédé. Paragraphe 3. L institution qui a établi le certificat prévu au paragraphe 1 notifie à l institution de l autre Partie contractante la fin du droit aux prestations en nature du titulaire d une pension ou d une rente et des membres de sa famille. Article 12 Pour l application de l article 16 de la convention, la personne concernée est tenue de fournir à l institution compétente de la Partie contractante sous la législation de laquelle elle demande l octroi de prestations en nature, les renseignements nécessaires relatifs aux prestations en nature accordées antérieurement sous la législation de l autre Partie contractante. Si l institution compétente l estime nécessaire, elle peut s adresser, directement ou par l intermédiaire des organismes de liaison, à l institution compétente de l autre Partie contractante pour demander des renseignements relatifs aux prestations en nature accordées antérieurement. Article 13

5 Paragraphe 1. Pour bénéficier de l allocation au décès en vertu de la législation d une Partie contractante le requérant résidant sur le territoire de l autre Partie contractante est tenu d adresser sa demande soit à l institution compétente, soit à l institution du lieu de résidence. Paragraphe 2. La demande doit être accompagnée des pièces justificatives requises par la législation qu applique l institution compétente. Paragraphe 3. L exactitude des renseignements donnés par le requérant doit être établie par des pièces officielles annexées à la demande, ou confirmée par les organes compétents de la Partie contractante sur le territoire de laquelle le requérant réside. CHAPITRE DEUX INVALIDITÉ, VIEILLESSE ET DECES (PENSIONS) Article 14 Paragraphe 1. Pour bénéficier des prestations en vertu des dispositions du chapitre deux du titre III de la convention le requérant est tenu d adresser, moyennant un formulaire prévu à cet effet, une demande à l institution compétente du lieu de sa résidence selon les modalités déterminées par la législation du pays de résidence. Paragraphe 2. Si, au moment de l introduction de la demande, aucune période d assurance n a été accomplie sous la législation de la Partie contractante sur le territoire de laquelle le requérant réside, la demande doit être présentée à l organisme de liaison ou à l institution compétente de cette Partie qui la transmet sans délai à l organisme de liaison ou à l institution compétente de l autre Partie contractante. Article 15 Paragraphe 1. Les institutions compétentes des deux Parties contractantes se transmettent sans délai, directement ou par l intermédiaire des organismes de liaison et moyennant un formulaire conçu à cet effet, les demandes ainsi que les pièces justificatives et tout autre document disponible qui peut être nécessaire pour l instruction de la demande. Chaque institution compétente transmet également un certificat attestant les périodes d assurance accomplies sous sa législation à l institution compétente de l autre Partie contractante. Paragraphe 2. L institution compétente de la Partie contractante à laquelle une demande de prestations a été adressée, vérifie les informations relatives au demandeur et aux membres de sa famille. Paragraphe 3. Le formulaire visé au paragraphe 1 ainsi que l application du paragraphe 2 du présent article tient lieu de transmission des pièces justificatives correspondantes. Article 16 Chaque institution compétente détermine les droits du requérant d après l article 21 de la convention et notifie à l intéressé la décision afférente avec indication des voies et délais de recours et transmet en même temps une copie à l institution compétente de l autre Partie contractante. Article 17 Les pensions à charge d une institution de l une des Parties contractantes sont payées directement au bénéficiaire résidant sur le territoire de l autre Partie contractante aux échéances prévues par la législation que cette institution applique. Le paiement se fait conformément l article 34 de la convention sans déduction pour frais d administration pouvant être encourus aux fins du paiement de cette prestation. Article 18 Les organismes de liaison échangent des statistiques annuelles sur le nombre des pensions versées dans l autre Partie contractante ainsi que sur le montant afférent. CHAPITRE TROIS ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES

6 Article 19 Paragraphe 1. Les dispositions du présent arrangement relatives aux prestations en nature de l assurance maladie sont applicables par analogie au service des prestations en nature de l assurance accidents du travail et maladies professionnelles. Paragraphe 2. Les dispositions du présent arrangement relatives aux prestations en espèces de l assurance maladie sont applicables par analogie au service des prestations en espèces de l assurance accidents du travail et maladies professionnelles, à l exception des rentes. Paragraphe 3. Les dispositions de l article 17 du présent arrangement concernant le paiement des pensions s appliquent par analogie au paiement des prestations dues à titre d accidents du travail et de maladies professionnelles. Article 20 Aux fins de la détermination du taux d incapacité de travail dans le cas visé à l article 23 de la convention l intéressé est tenu de fournir à l institution compétente de la Partie contractante sous la législation de laquelle l accident du travail ou la maladie professionnelle est survenu, les renseignements nécessaires relatifs aux accidents du travail ou maladies professionnelles survenus antérieurement sous la législation de l autre Partie contractante quel que soit le degré de l incapacité provoquée par ces cas. Si ladite institution l estime nécessaire, elle peut se documenter sur ces cas auprès de la ou des institutions qui ont été compétentes pour en assurer la réparation. Article 21 En cas d application du paragraphe 3 de l article 22 de la convention, les dépenses effectives des prestations en nature servies en vertu des dispositions du paragraphe 1 de l article 22, sont remboursées à l institution qui les a servies, conformément à la comptabilité de cette institution. CHAPITRE QUATRE PRESTATIONS FAMILIALES Article 22 Aux fins de l application des dispositions de l article 26 de la convention, l institution compétente de la Partie contractante qui est saisie d une demande de prestations familiales peut s adresser, directement ou par l intermédiaire des organismes de liaison, à l institution compétente de l autre Partie contractante pour demander une attestation des périodes d emploi ou d activité professionnelle accomplies sous la législation de cette Partie. TITRE IV DISPOSITIONS DIVERSES Article 23 Paragraphe 1. Le contrôle administratif et médical des bénéficiaires de prestations de l une des Parties contractantes résidant sur le territoire de l autre Partie contractante est effectué à la demande de l organisme compétent par les soins de l institution du lieu de résidence, selon les modalités prévues par la législation que cette dernière institution applique. Paragraphe 2. Sur demande d une institution compétente de l une des Parties contractantes, l institution compétente de l autre Partie contractante communique gratuitement toute information d ordre médical et toute documentation en sa possession relatives à l invalidité du requérant ou du bénéficiaire de prestations. Paragraphe 3. Les institutions compétentes conservent toutefois le droit de faire procéder à l examen de l intéressé par un médecin de leur choix. Article 24 En ce qui concerne la communication des données nominatives entre les institutions compétentes des Parties contractantes, la législation appliquée pour protéger ces données est celle de la Partie qui les communique à l autre Partie. Dans le cas où ces données seront par la suite utilisées, rassemblées numériquement, traitées ou

7 supprimées par la Partie à laquelle elles ont été communiquées, la protection des données nominatives est assurée conformément à la législation appliquée par la Partie à laquelle les données ont été communiquées. Article 25 Paragraphe 1. Les bénéficiaires de prestations accordées au titre de la législation de l une des Parties contractantes qui résident sur le territoire de l autre Partie contractante communiquent à l institution compétente, soit directement, soit par l intermédiaire des organismes de liaison, tout changement concernant leur situation personnelle ou familiale, leur état de santé, leur capacité de travail, leurs revenus ainsi que toute autre circonstance susceptibles d influencer leurs droits ou obligations au regard des législations mentionnées à l article 2 de la convention et au regard des dispositions de la convention. Paragraphe 2. Les institutions se communiquent, soit directement, soit par l intermédiaire des organismes de liaison tout renseignement analogue dont elles auraient connaissance. Article 26 Lorsque, après suspension d une prestation, l intéressé recouvre son droit à prestation alors qu il réside sur le territoire de l autre Partie contractante, les institutions compétentes échangent les renseignements indispensables en vue de la reprise du paiement de la prestation. Article 27 Paragraphe 1. Les frais résultant des examens médicaux, des mises en observation, des déplacements des médecins et des enquêtes administratives ou médicales nécessaires à l exercice du contrôle administratif ou médical sont à la charge de l institution qui exerce le contrôle sur la base du tarif appliqué par elle et ils sont remboursés par l institution qui a demandé le contrôle. Paragraphe 2. Les organismes de liaison des deux Parties contractantes peuvent, avec l accord des autorités compétentes respectives, convenir de renoncer au remboursement des frais visés au paragraphe précédent. Article 28 Le présent arrangement administratif produit ses effets à la même date que la convention et a la même durée. Fait à Luxembourg, le 5 juillet 2002 en double exemplaires, chacun en langues française et polonaise, les deux textes faisant également foi. Pour l autorité compétente du Grand-Duché de Luxembourg Pour l autorité compétentede la République de Pologne suivent les signatures

Annexe II. 26 novembre 2004 ARRANGEMENT ADMINISTRATIF

Annexe II. 26 novembre 2004 ARRANGEMENT ADMINISTRATIF Annexe II 26 novembre 2004 ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET SERBIE ET MONTENEGRO EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE Annexe

Plus en détail

mise en vigueur :

mise en vigueur : ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE TURQUIE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE mise en vigueur : 01.06.2006

Plus en détail

2. Les termes utilisés dans le présent arrangement ont la signification qui leur est attribuée à l article 1er de la convention.

2. Les termes utilisés dans le présent arrangement ont la signification qui leur est attribuée à l article 1er de la convention. ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA ROUMANIE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE En application de l article 41 paragraphe

Plus en détail

Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec

Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec (Entrée en vigueur le 1 er novembre 2010 Moniteur belge:

Plus en détail

TITRE I Dispositions générales

TITRE I Dispositions générales ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF A L APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE DE MOLDOVA (Entrée en vigueur le 01-01-2016, publié au MB. du 30-12-2015)

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITES D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITES D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITES D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ET LA REPUBLIQUE DE CROATIE EN MATIERE DE SECURITE SOCIALE (date signature : 29.01.2003,

Plus en détail

du côté belge: Le Dr. Arthur NOKERMAN, Secrétaire général du Ministère de la prévoyance sociale;

du côté belge: Le Dr. Arthur NOKERMAN, Secrétaire général du Ministère de la prévoyance sociale; Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et 1'Etat d'israël, signée à Bruxelles le 5 juillet 1971. En application

Plus en détail

Arrangement Administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République tunisienne

Arrangement Administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République tunisienne Arrangement Administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République tunisienne (Entrée en vigueur le 01-05-2017, publiée au MB du 31-05-2017)

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er septembre 2017 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er septembre 2017 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre R-9, r. 27 Règlement sur la mise en oeuvre d un Avenant à l Entente en matière de sécurité sociale entre le Gouvernement du Québec et

Plus en détail

Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de 1'article 9 de la Convention générale sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Royaume du Maroc (M.B. : 07/12/2004) ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE SLOVENIE EN

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE SLOVENIE EN ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D'APPLICATION DE LA CONVENTION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE SLOVENIE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE En application du paragraphe

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 14/02/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2002-050 OBJET : Convention bilatérale de Sécurité sociale signée entre la France et le

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF A L APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE ALBANAISE

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF A L APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE ALBANAISE ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF A L APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE ALBANAISE (Entrée en vigueur le 01-01-2016, publié au MB. du 30-12-2015)

Plus en détail

Journal officiel de l Union européenne L 340/19

Journal officiel de l Union européenne L 340/19 13.12.2012 Journal officiel de l Union européenne L 340/19 DÉCISION DU CONSEIL du 6 décembre 2012 relative à la position à adopter, au nom de l Union européenne, au sein du Conseil d association institué

Plus en détail

RÉGIME DES RENTES SÉCURITÉ SOCIALE QUÉBEC ET BARBADE

RÉGIME DES RENTES SÉCURITÉ SOCIALE QUÉBEC ET BARBADE ANNEXE I (a. 1) ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA BARBADE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA BARBADE Désireux de coopérer dans

Plus en détail

Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984

Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984 Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984 (Entrée en vigueur: 1 janvier 1987 Moniteur belge: 10 février 1987) Conformément

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARRANGEMENT ADMINISTRATIF PORTANT APPLICATION DE LA CONVENTION DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE ARGENTINE, SIGNÉE LE 22 SEPTEMBRE

Plus en détail

du côté belge: M. P. De Paepe, Ministre de la Prévoyance sociale; du côté algérien : M. B. Bessaih, Ambassadeur d Algérie à Bruxelles,

du côté belge: M. P. De Paepe, Ministre de la Prévoyance sociale; du côté algérien : M. B. Bessaih, Ambassadeur d Algérie à Bruxelles, Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention générale sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République algérienne démocratique et populaire (Entrée

Plus en détail

Entente en Matière de Sécurité Sociale entre le Royaume du Maroc et le Québec

Entente en Matière de Sécurité Sociale entre le Royaume du Maroc et le Québec Entente en Matière de Sécurité Sociale entre le Royaume du Maroc et le Québec TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 er : Définitions Dans l Entente, à moins que le contexte n indique un sens différent,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N août S o m m a i r e CONVENTION ET PROTOCOLE SUR LA SECURITE SOCIALE: LUXEMBOURG-FRANCE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N août S o m m a i r e CONVENTION ET PROTOCOLE SUR LA SECURITE SOCIALE: LUXEMBOURG-FRANCE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2645 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 145 16 août 2007 S o m m a i r e CONVENTION ET PROTOCOLE SUR LA SECURITE

Plus en détail

AVENANT PORTANT PREMIÈRE MODIFICATION À L ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

AVENANT PORTANT PREMIÈRE MODIFICATION À L ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC AVENANT PORTANT PREMIÈRE MODIFICATION À L ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SIGNÉE À PARIS LE 17 DÉCEMBRE 2003 LE GOUVERNEMENT

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de Corée

Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de Corée Traduction 1 Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de Corée Conclue le 20 janvier 2014 Approuvée par l Assemblée fédérale le 24 novembre 2014 2 Entrée en vigueur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2015-1472 du 10 novembre 2015 portant publication de l accord entre le Gouvernement

Plus en détail

CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE D ARGENTINE

CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE D ARGENTINE CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE D ARGENTINE (Entrée en vigueur le 01-01-2016, publié au MB. du 22-12-2015) Le Royaume de Belgique et la République d Argentine,

Plus en détail

ANIMES du désir de régler les rapports réciproques entre les deux Etats dans le domaine de la sécurité sociale,

ANIMES du désir de régler les rapports réciproques entre les deux Etats dans le domaine de la sécurité sociale, 43 CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE BELGIQUE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE TURQUIE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA REPUBLIQUE DE TURQUIE, appelés ci-après «les

Plus en détail

CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRATIVE DU BRÉSIL

CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRATIVE DU BRÉSIL CONVENTION SUR LA SECURITE SOCIALE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRATIVE DU BRÉSIL (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au MB. du 21-11-2014) Le Royaume de Belgique et la République

Plus en détail

(Article 22, paragraphes 1 et 3, de la convention Article 13, paragraphe 1, de l'arrangement administratif)

(Article 22, paragraphes 1 et 3, de la convention Article 13, paragraphe 1, de l'arrangement administratif) SECURITE SOCIALE CONVENTION DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA FRANCE ET L'ANDORRE Formulaire SE 130-09 ATTESTATION POUR L'INSCRIPTION DU PENSIONNE ET DE SES AYANTS DROIT (Soins de santé au pensionné et à ses

Plus en détail

AVENANT PORTANT SECONDE MODIFICATION AU PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

AVENANT PORTANT SECONDE MODIFICATION AU PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AVENANT PORTANT SECONDE MODIFICATION AU PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RELATIF À LA PROTECTION SOCIALE DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS ET DES

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de l Inde

Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de l Inde Traduction 1 Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République de l Inde Conclue le 3 septembre 2009 Approuvée par l Assemblée fédérale le 15 septembre 2010 2 Entrée en vigueur

Plus en détail

CERTIFICAT D'ASSUJETTISSEMENT

CERTIFICAT D'ASSUJETTISSEMENT SÉCURITÉ SOCIALE CONVENTION DE SECURITE SOCIALE ENTRE LA FRANCE ET LE MAROC Formulaire SE 350-01 CERTIFICAT D'ASSUJETTISSEMENT (Article 5 2,3,5,7 et 10 de la convention Article 2, article 3 de l'arrangement

Plus en détail

du côté belge : Son Excellence M. P. De Paepe, Ministre de la Prévoyance sociale;

du côté belge : Son Excellence M. P. De Paepe, Ministre de la Prévoyance sociale; Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention générale sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République de Turquie, signée à Bruxelles, le 4 juillet

Plus en détail

Accord complémentaire pour l'application de la Convention européenne de sécurité sociale

Accord complémentaire pour l'application de la Convention européenne de sécurité sociale Série des traités européens - n 78A Accord complémentaire pour l'application de la Convention européenne de sécurité sociale Paris, 14.XII.1972 Les Etats membres du Conseil de l'europe, signataires de

Plus en détail

Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales. Titre I dispositions générales

Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales. Titre I dispositions générales Texte original 0.831.109.636.1 Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales Conclue le 28 mars 1958 Approuvée par l Assemblée fédérale le 1 er oct. 1958

Plus en détail

représenté par: Charles H. Price II, Ambassadeur des Etats-Unis d Amérique au Royaume de Belgique

représenté par: Charles H. Price II, Ambassadeur des Etats-Unis d Amérique au Royaume de Belgique ARRANGEMENT ADMINISTRATIF relatif aux modalités d'application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et les Etats-Unis d'amérique. En application de l'article 13(a) de la

Plus en détail

Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences

Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences Traduction 1 Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences 0.672.916.311 Conclu les 5/6 décembre 1974 Entré en

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine

Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine Traduction 1 Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine Conclue le 30 septembre 2015 Approuvée par l Assemblée

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct

Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct (Ordonnance sur l imposition à la source, OIS) 1 642.118.2 du 19 octobre 1993 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Département

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine

Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine Traduction 1 Convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement de la République populaire de Chine Conclue le 30 septembre 2015 Approuvée par l Assemblée

Plus en détail

DÉCISION A1. du 12 juin 2009

DÉCISION A1. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION A1 du 12 juin 2009 concernant l établissement d une procédure de dialogue et de conciliation relative à la validité

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF relatif aux modalités d application de la Convention générale sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Royaume du Maroc. -----------------------------------------------------------

Plus en détail

AVENANT N 14 DU 25 NOVEMBRE 2009

AVENANT N 14 DU 25 NOVEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

Assurance à la LAA. Conditions générales d assurance (CGA) Edition 1/2017. Help Point Appelez-nous! Nous sommes là pour vous.

Assurance à la LAA. Conditions générales d assurance (CGA) Edition 1/2017. Help Point Appelez-nous! Nous sommes là pour vous. Edition 1/2017 Assurance à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Appelez-nous! Nous sommes là pour vous. Help Point 0800 80 80 80 Depuis l étranger +41 44 628 98 98 Table des matières Chiffre

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/115 DELIBERATION N 04/009 DU 6 AVRIL 2004, MODIFIEE LE 7 MAI 2013, RELATIVE A UN ECHANGE DE DONNEES SOCIALES A CARACTERE

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : Saint-Pierre-et-Miquelon : Accord de coordination avec la Métropole/DOM/Saint-Martin et Saint-Barthélemy - Règle de compétence concernant la majoration de la durée d assurance pour enfants

Plus en détail

LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX

LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX ان ا ا ا LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX PRESENTATION GENERALE Le régime mauritanien de sécurité sociale tel qu institué par la loi n 67 039 du 03 Février 1967, est administré par un Conseil d Administration

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : 10/06/94 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : DGR des

Plus en détail

TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES. Article 1er

TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES. Article 1er ARRANGEMENT ADMINISTRATIF relatif aux modalités d'application de la Convention entre le Cap-Vert et le Luxembourg sur la sécurité sociale (signé le 24 mai 1989, mis en vigueur le 1er août 1992) (publication:

Plus en détail

L invalidité. Assurance maladie

L invalidité. Assurance maladie L invalidité Assurance maladie L invalidité Elle correspond à une réduction permanente de certaines capacités. C est une incapacité acquise par un assuré social suite à un accident ou une maladie non professionnel(le)

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N mars S o m m a i r e CONVENTION DE SÉCURITÉ SOCIALE: LUXEMBOURG-TUNISIE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N mars S o m m a i r e CONVENTION DE SÉCURITÉ SOCIALE: LUXEMBOURG-TUNISIE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 603 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 52 23 mars 2012 S o m m a i r e CONVENTION DE SÉCURITÉ SOCIALE: LUXEMBOURG-TUNISIE

Plus en détail

Convention entre la Suisse et l Espagne sur la sécurité sociale

Convention entre la Suisse et l Espagne sur la sécurité sociale Texte original Convention entre la Suisse et l Espagne sur la sécurité sociale 0.831.109.332.1 Conclue le 21 septembre 1959 Approuvée par l Assemblée fédérale le 10 mars 1960 1 Entrée en vigueur le 1 er

Plus en détail

ACCORD SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE LE CANADA

ACCORD SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE LE CANADA ACCORD SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET LE CANADA LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET LE CANADA, ci-après appelés «les Parties», RÉSOLUS à coopérer dans le domaine de la sécurité sociale, ONT

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE Ci-après appelés

Plus en détail

N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 février 2017. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, autorisant l

Plus en détail

Décret , 31 mars 2010

Décret , 31 mars 2010 Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 14 avril 2010, 142 e année, n o 15 1329 le 30 avril 2010 est réputé ne pas être un document de l Organisme aux fins d application de l article 61 de la Loi sur le

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la fonction publique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Décret n relatif au droit à la cessation anticipée d activité et à l attribution de l allocation spécifique de cessation anticipée d activité aux

Plus en détail

Togo. Convention de sécurité sociale avec la France

Togo. Convention de sécurité sociale avec la France Convention de sécurité sociale avec la France Signée le 7 décembre 1971 [NB - Le texte ci-dessous tient compte des modifications apportées par l avenant n 1 du 29 août 1980] Titre 1 - Dispositions générales

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

Ordonnance sur les allocations familiales. (OAFam) Dispositions générales. du 31 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2009)

Ordonnance sur les allocations familiales. (OAFam) Dispositions générales. du 31 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2009) Ordonnance sur les allocations familiales (OAFam) 836.21 du 31 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 4, al. 3, 13, al. 4, et 27, al. 1, de la loi du 24 mars 2006

Plus en détail

LOI DU 13 JUILLET concernant. les activités et la surveillance des institutions de retraite professionnelle

LOI DU 13 JUILLET concernant. les activités et la surveillance des institutions de retraite professionnelle LOI DU 13 JUILLET 2005 concernant les activités et la surveillance des institutions de retraite professionnelle Assurance 247 Assurance 248 Chapitre 1: Définitions et champ d application L. 13.7.05 Art.

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM et MMES les Directeurs Date : MM et MMES les Agents Comptables 11/03/86 des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

CONVENTION DE SECURITE SOCIALE ENTRE LA TUNISIE ET LE LUXEMBOURG

CONVENTION DE SECURITE SOCIALE ENTRE LA TUNISIE ET LE LUXEMBOURG CONVENTION DE SECURITE SOCIALE ENTRE LA TUNISIE ET LE LUXEMBOURG DEMANDE DE PENSION DE SURVIVANT Articles 23 à 30 de la Convention Articles 20, 21, 22 et 24 de l Arrangement administratif Ce formulaire

Plus en détail

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 59 de la loi n 2007-70 du 27 décembre 2007, portant loi de finances pour l année 2008 prévoyant l obligation

Plus en détail

Gazette. Québec. officielle. N o 19. Lois et règlements 139 e année. Partie. Sommaire

Gazette. Québec. officielle. N o 19. Lois et règlements 139 e année. Partie. Sommaire Gazette officielle DU Québec Partie 2 N o 19 9 mai 2007 Lois et règlements 139 e année Sommaire Table des matières Projets de règlement Décisions Décrets administratifs Index Dépôt légal 1 er trimestre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2005-724 du 29 juin 2005 relatif à l allocation aux adultes handicapés et modifiant le code de la sécurité

Plus en détail

ACCORD BILATERAL DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET LE PORTUGAL

ACCORD BILATERAL DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET LE PORTUGAL ACCORD BILATERAL POUR L APPLICATION DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL 11, rue de la Tour des Dames 75436 Paris cedex 09 Tél. 01 45 26 33 41 Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr

Plus en détail

NOR: ETSS D. Version consolidée au 7 août 2015

NOR: ETSS D. Version consolidée au 7 août 2015 DECRET Décret n 2011-512 du 10 mai 2011 portant coordination entre les régimes de sécurité sociale en vigueur dans les départements métropolitains ou d outre-mer ou de Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Plus en détail

CONVENTION entre la Belgique et la Yougoslavie sur la Sécurité sociale.

CONVENTION entre la Belgique et la Yougoslavie sur la Sécurité sociale. CONVENTION entre la Belgique et la Yougoslavie sur la Sécurité sociale. (Entrée en vigueur le 1 er octobre 1956 Moniteur Belge : 1 er septembre 1956) (Version consolidée suite aux modifications apportées

Plus en détail

A - STRUCTURE ET RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE PROTECTION SOCIALE TRAITÉS EUROPÉENS. Traité de Rome. Traite de Maastricht

A - STRUCTURE ET RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE PROTECTION SOCIALE TRAITÉS EUROPÉENS. Traité de Rome. Traite de Maastricht I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - STRUCTURE ET RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE PROTECTION SOCIALE TRAITÉS EUROPÉENS Traité de Rome Traite de Maastricht Traité d'amsterdam Traité de Nice Code européen

Plus en détail

AVENANT N 1 DU 15 AVRIL 2016

AVENANT N 1 DU 15 AVRIL 2016 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL)

L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL) Fiche d information (valable dès le 1.1.2007) L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL) Le présent document ne résume que les dispositions légales les plus

Plus en détail

Texte original Convention de sécurité sociale entre la Suisse et la République de Turquie

Texte original Convention de sécurité sociale entre la Suisse et la République de Turquie Texte original Convention de sécurité sociale entre la Suisse et la République de Turquie 0.831.109.763.1 Concluele1 er mai 1969 Approuvée par l Assemblée fédérale le 10 juin 1970 1 Instruments de ratification

Plus en détail

Accord

Accord Texte original 0.142.115.199 Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la Région administrative spéciale de Macao, République populaire de Chine sur la réadmission des personnes en situation

Plus en détail

Instructions relatives à la conversion d un régime de retraite à cotisation déterminée en un régime de retraite simplifié

Instructions relatives à la conversion d un régime de retraite à cotisation déterminée en un régime de retraite simplifié Numéro 17, juin 2004 Instructions relatives à la conversion d un régime de retraite à cotisation déterminée en un régime de retraite simplifié Parmi les modifications apportées à la réglementation sur

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides Base juridique Articles

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, PRENANT NOTE

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Portugal

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Portugal Texte original 0.831.109.654.1 Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Portugal Conclue le 11 septembre 1975 Approuvéeparl Assembléefédéralele1 er décembre 1976 1 Instruments de ratification

Plus en détail

Projet de loi n 74 (1996, chapitre 70)

Projet de loi n 74 (1996, chapitre 70) Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 29 janvier 1997, 129 e année, n o 4 553 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 74 (1996, chapitre 70) Loi modifiant la Loi sur les accidents

Plus en détail

AVENANT A LA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL DU 14 JANVIER 1971 TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS

AVENANT A LA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL DU 14 JANVIER 1971 TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS A NOTER La France et le Portugal ont signé le 25 août 2016 à Lisbonne un avenant à la convention tendant à éviter les doubles impositions et à établir des règles d assistance administrative réciproque

Plus en détail

PROJET «UN AN EN FAMILLE» CRITÈRES D ACCÈS ET MODALITÉS D ORGANISATION ET DE GESTION EN VIGUEUR DEPUIS LE 1/07/2007.

PROJET «UN AN EN FAMILLE» CRITÈRES D ACCÈS ET MODALITÉS D ORGANISATION ET DE GESTION EN VIGUEUR DEPUIS LE 1/07/2007. PROJET «UN AN EN FAMILLE» CRITÈRES D ACCÈS ET MODALITÉS D ORGANISATION ET DE GESTION EN VIGUEUR DEPUIS LE 1/07/2007. 1. DÉFINITION DE L INTERVENTION : Dans le cadre des services municipaux pour les familles

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA ROUMANIE

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE LA ROUMANIE ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA ROUMANIE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE LA ROUMANIE nommés ci-après «les Parties» DÉSIREUX

Plus en détail

1a. Identité du conjoint ou de la conjointe ou bien du ou de la partenaire de la personne assurée, si le partenariat est enregistré

1a. Identité du conjoint ou de la conjointe ou bien du ou de la partenaire de la personne assurée, si le partenariat est enregistré Caisse fédérale de pensions PUBLICA Eigerstrasse 57 3007 Berne publica.ch Contact: info@publica.ch Téléphone: +41 58 485 21 11 Caisse fédérale de pensions PUBLICA Eigerstrasse 57 3007 Berne Demande de

Plus en détail

Contrat relatif à l exercice libéral de praticien territorial de médecine générale

Contrat relatif à l exercice libéral de praticien territorial de médecine générale Contrat relatif à l exercice libéral de praticien territorial de médecine générale Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 1435-4-2, L. 1435-8 et R. 1435-9-1 à R. 1435-9-17 ; Vu le code

Plus en détail

ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE

ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE Fiche n 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE 01/04/2016 L article 68 de la loi du 11 février 2005 substitue à l Allocation d Education Spéciale, l Allocation d Education de l Enfant Handicapé

Plus en détail

En foi de quoi, les soussignés ont signé le présent Avenant. Fait en deux exemplaires, à Berne le 25 août 2009, en langue française.

En foi de quoi, les soussignés ont signé le présent Avenant. Fait en deux exemplaires, à Berne le 25 août 2009, en langue française. Avenant entre la Confédération suisse et le Grand-Duché de Luxembourg modifiant la Convention du 21 janvier 1993 entre la Confédération suisse et le Grand-Duché de Luxembourg en vue d'éviter les doubles

Plus en détail

CHAPITRE I : DISPOSITIONS COMMUNES. Article 1 er

CHAPITRE I : DISPOSITIONS COMMUNES. Article 1 er Décret n XXX du XXX relatif à la mise en œuvre du compte personnel d activité et de formation dans la fonction publique et à la formation professionnelle tout au long de la vie CHAPITRE I : DISPOSITIONS

Plus en détail

Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro

Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro (Entrée en vigueur le 1-06-2014, publié au MB. du 22-05-2014) Le Royaume de Belgique et le Monténégro, animés du désir de

Plus en détail

Fondation pour la Retraite Anticipée dans la Métallurgie du Bâtiment à Genève. règlement. règlement

Fondation pour la Retraite Anticipée dans la Métallurgie du Bâtiment à Genève. règlement. règlement Fondation pour la Retraite Anticipée dans la Métallurgie du Bâtiment à Genève règlement règlement 2013 Fondation pour la Retraite Anticipée dans la Métallurgie du Bâtiment à Genève règlement règlement

Plus en détail

Mise à jour : février 2016

Mise à jour : février 2016 La fin des congés de maladie Agents contractuels de droit public Mise à jour : février 2016 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Calvados 56 rue Bicoquet 14052 Caen cedex 4 Tél. :

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL CIRCULAIRE N 2015/4 Modalités d application de l article 42 bis de la LAT Circulaire qui annule et remplace les circulaires n 88/5, n 89/7 et n 97/7 Cette circulaire a

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance salarié avec plusieurs employeurs (MA) Valable à partir du 0.0.07 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Outre les dispositions ci-après,

Plus en détail

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité 84.. Loi du 6 novembre 965 sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 9 mars 965 sur les prestations

Plus en détail

Sommaire. Introduction Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...13 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Obligations des entreprises étrangères travaillant en France (1/7)

Obligations des entreprises étrangères travaillant en France (1/7) Obligations des entreprises étrangères en France (1/7) Le régime de détachement permet à l entreprise étrangère moyennant certaines formalités et le respect du «noyau dur» du droit du travail français,

Plus en détail

Guide de la portabilité des droits

Guide de la portabilité des droits Guide de la portabilité des droits Groupama vous accompagne pour mieux comprendre la portabilité des droits du salarié et faciliter sa mise en place dans votre entreprise. Inclut le dispositif dit de portabilité

Plus en détail

Recrutement d un contractuel de droit public

Recrutement d un contractuel de droit public Le recrutement des contractuels Recrutement d un contractuel de droit public Référence Internet 2119.512 Saisissez la Référence Internet 2119.512 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder

Plus en détail

LOI-PROGRAMME (I) DU 27 DECEMBRE (M.B. 28 décembre 2006, 3ème édition) Extraits

LOI-PROGRAMME (I) DU 27 DECEMBRE (M.B. 28 décembre 2006, 3ème édition) Extraits LOI-PROGRAMME (I) DU 27 DECEMBRE 2006 (M.B. 28 décembre 2006, 3ème édition) Extraits Adaptée, complétée ou modifiée par : - la loi du 21 décembre 2007 portant des dispositions diverses (I) (M.B. 31 décembre

Plus en détail

Règlement (CEE) n o 1408/71

Règlement (CEE) n o 1408/71 Règlement (CEE) n o 1408/71 du Conseil du 14 juin 1971 relatif à l application des régimes de sécurité sociale aux travailleurs salariés, aux travailleurs non salariés et aux membres de leur famille qui

Plus en détail

CONTRAT RELATIF A L EXERCICE LIBERAL DES PRATICIENS TERRITORIAUX DE MEDECINE GENERALE

CONTRAT RELATIF A L EXERCICE LIBERAL DES PRATICIENS TERRITORIAUX DE MEDECINE GENERALE CONTRAT RELATIF A L EXERCICE LIBERAL DES PRATICIENS TERRITORIAUX DE MEDECINE GENERALE Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 1435-4-2, L. 1435-8 et R. 1435-9-1 à R. 1435-9- 17 ; Vu

Plus en détail