Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions"

Transcription

1 Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de quelque façon que ce soit sur la qualité des titres offerts dans cette circulaire, et toute déclaration contraire constitue une infraction. La Securities and Exchange Commission des États-Unis ni aucune autre commission de valeurs mobilières d'etat, n'a approuvé ni désapprouvé les présents titres et ne s est prononcée sur l'exactitude de la présente circular. Toute déclaration contraire constitue une infraction criminelle aux États-Unis. La présente circulaire d offre est datée du 20 septembre 2013.

2 La compagnie est une société canadienne dont la majeure partie de ses actifs se trouve au Canada. La majorité de ses administrateurs et ses dirigeants sont des résidents du Canada. En conséquence, il pourrait être difficile, pour un investisseur, de faire signifier des procédures ou de faire exécuter contre ces personnes les jugements de tribunaux américains rendus en matière de responsabilité civile en application des lois américaines sur les valeurs mobilières. Conformément aux obligations d information auxquelles elle est assujettie en vertu de la Loi de 1934 sur les valeurs mobilières des États-Unis (la Loi sur les valeurs mobilières), la compagnie fournit des rapports et d autres documents à la Securities and Exchange Commission des États-Unis (la commission). On peut consulter ces documents et en obtenir copie à la Public Reference Utilities de la commission (100 F. Street, N.E., Washington, D.C ). Le grand public peut obtenir des renseignements sur les activités de la Public Reference Room en appelant la commission au SEC La commission maintient un site Internet qui renferme des rapports et d autres renseignements concernant les émetteurs de titres qui déposent des rapports par voie électronique auprès de la commission. L adresse de ce site est La compagnie distribue à ses actionnaires des circulaires de la direction sollicitant des procurations contenant ses états financiers consolidés vérifiés, dressés conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis et vérifiés par des comptables agréés qui donnent leur avis à titre de vérificateurs indépendants. Nous n avons autorisé personne à vous fournir des informations autres que celles qui figurent dans la présente circulaire d offre ou qui y sont incorporées par renvoi. Nous n assumons aucune responsabilité et ne fournissons aucune garantie quant à la fiabilité de toute information que d autres personnes pourraient vous avoir donnée. Nous ne faisons aucune offre de vente de ces titres dans une juridiction où pareille offre n est pas permise. La livraison de la présente circulaire et toute vente faite en vertu de celle-ci ne doivent, en aucun cas, faire penser qu il n y a pas eu de changement dans les affaires de la compagnie depuis les dates de publication et d incorporation par renvoi des informations qui y figurent. Sauf indication contraire, tous les montants exprimés dans la présente circulaire sont en dollars canadiens. Le 20 septembre 2013, le cours du change à midi, payable en dollars canadiens, publié par la Federal Reserve Bank de New York, était de 0,9721 $ US pour 1,00 $ CA. Sommaire Page 4 Page 4 Page 5 Page 6 Page 9 Page 11 Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Prix des actions Réinvestissement de dividendes Achat d actions Considérations fiscales Renseignements sur la compagnie 2

3 Le Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions de l Impériale offre aux actionnaires deux façons commodes d accroître le nombre d actions qu ils possèdent dans la compagnie, moyennant des frais de transaction relativement peu élevés. 1) Le réinvestissement de dividendes l actionnaire choisit de réinvestir ses dividendes, en totalité ou en partie, dans l achat d actions ordinaires additionnelles de l Impériale. 2) L achat d actions l actionnaire peut investir, chaque trimestre civil, entre 50 $ et 5000 $ (en devises canadiennes) dans l achat d actions ordinaires additionnelles de l Impériale. Principales caractéristiques du régime Tout actionnaire inscrit peut y participer. Pour s inscrire, il suffit d envoyer une formule d inscription dûment remplie à l agent des transferts d actions de l Impériale, à l adresse indiquée ci-après. S il n y a pas de formule d inscription jointe à la présente circulaire, en faire la demande à l agent des transferts d actions de l Impériale à l adresse ci-dessous. Toute personne qui participe déjà au régime n a pas à se réinscrire, du fait qu elle a reçu la présente circulaire. Toute personne peut se retirer du régime quand elle le désire. Elle n a qu à en aviser par écrit l agent des transferts d actions de l Impériale. Les frais de courtage payables sur les actions achetées par la compagnie à la Bourse sont inférieurs aux frais normalement exigibles pour de petits achats. L Impériale prend à sa charge les autres frais du régime. L Impériale s engage à ouvrir un compte pour chaque participant au régime et à lui envoyer par la poste un relevé du nombre de ses actions tous les trimestres. Prière d adresser les formules d inscription et les demandes de retrait du régime à l agent des transferts d actions de l Impériale : Compagnie Trust CST Service de réinvestissement des dividendes C. P. 700, succ. B Montréal (Québec) H3B 3K3 Pour tous renseignements complémentaires, prière d écrire à : Relations avec les investisseurs Compagnie Pétrolière Impériale Ltée 237 Fourth Avenue, S.W. Calgary (Alberta) T2P 3M9 3

4 Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions La Compagnie La Compagnie Pétrolière Impériale Ltée a été constituée en société selon les lois du Canada de Son siège social est situé au 237 Fourth Avenue, S.W., Calgary (Alberta) T2P 3M9. Le numéro de téléphone pour les renseignements généraux est le et celui du service des Relations avec les investisseurs, le Le produit de la vente des actions achetées directement de la compagnie dans le cadre du régime est versé dans le fonds de l entreprise et utilisé pour ses besoins généraux. Définitions Agent des transferts d actions Compagnie Trust CST. Date d investissement jour ouvrable qui suit une date de versement de dividendes. Date de référence des dividendes tout actionnaire inscrit à cette date, laquelle tombe normalement un mois avant la fin du trimestre civil, a droit au dividende déclaré par le conseil d administration pour ce trimestre. Régime Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions offert par la Compagnie Pétrolière Impériale Ltée. Prix des actions Le prix payé pour les actions acquises dans le cadre du régime varie selon que les actions sont achetées à la Bourse ou directement de la compagnie, la décision du mode d achat revenant à la compagnie. Le prix des actions achetées à la Bourse correspond au prix moyen pondéré, frais de courtage compris, des actions achetées pour les participants au régime, au cours des dix jours de séances boursières consécutives se terminant le jour de séance boursière précédant une date d investissement. L achat des actions est négocié par un agent choisi par la compagnie pour le compte des participants. Le prix des actions achetées directement de la compagnie correspond au prix moyen pondéré auquel les actions ordinaires de la compagnie ont été négociées à la Bourse de Toronto au cours des cinq jours de séances boursières consécutives se terminant le jour de séance boursière précédant une date d investissement. À chaque date d investissement, le nombre d actions ordinaires achetées pour le participant sera égal au montant placé par ce dernier divisé par le prix d achat en vigueur. 4

5 Réinvestissement de dividendes L actionnaire inscrit peut affecter, en totalité ou en partie, ses dividendes en espèces à l achat d actions ordinaires additionnelles de la compagnie. Le dividende en espèces versé sur les actions détenues dans le régime est automatiquement affecté à l achat d actions ordinaires additionnelles. Tout actionnaire inscrit peut choisir ce mode d investissement au moment qui lui convient. Il n a qu à envoyer une formule d inscription dûment remplie à l adresse suivante : Compagnie Trust CST Service de réinvestissement des dividendes C. P. 700, succ. B Montréal (Québec) H3B 3K3 ou à toute adresse à laquelle la compagnie peut demander aux actionnaires d écrire. À la réception d une formule d inscription dûment remplie, la compagnie s engage à affecter les dividendes en espèces versés sur la totalité ou la partie spécifiée des actions ordinaires pour lesquelles des certificats auront été émis et inscrits au nom du participant plus les dividendes en espèces versés sur les actions dans le compte du participant au régime à l achat d actions ordinaires additionnelles au nom de ce dernier. L agent canadien des transferts d actions de la compagnie doit recevoir la formule d inscription dûment remplie avant la date de référence des dividendes pour que ce dividende puisse être réinvesti dans l achat d actions dans le cadre du régime. Si la formule est reçue à la date de référence des dividendes ou après cette date, le dividende est versé directement à l actionnaire inscrit et sa participation au Régime de réinvestissement de dividendes est reportée au paiement du prochain dividende. Dans le cas d actions ordinaires enregistrées sous plus d un nom, la formule d inscription doit être signée par tous les actionnaires inscrits. L actionnaire dont les titres sont enregistrés sous un autre nom que le sien (c.-à-d. au nom d un courtier ou d un autre mandataire) doit transférer ces titres à son nom ou aviser son mandataire de participer au régime en son nom. 5

6 Achat d actions Tout actionnaire inscrit a également le droit de participer au Régime d achat d actions, lequel permet d acheter entre 50 $ CA et 5000 $ CA d actions additionnelles par trimestre civil. Le régime permet notamment à l actionnaire inscrit d acheter des actions avec les dividendes en espèces versés sur les actions qu il possède déjà et qui sont portés au crédit de son compte à titre de participant au régime. Pour acheter des actions au moyen de ce régime, l actionnaire inscrit doit envoyer une formule d inscription dûment remplie, accompagnée d un chèque ou d un mandat payable à la Compagnie Trust CST, à l adresse suivante : Compagnie Trust CST Service de réinvestissement des dividendes C. P. 700, succ. B Montréal (Québec) H3B 3K3 ou à toute adresse à laquelle la compagnie peut demander aux actionnaires d écrire. La formule d inscription autorise la compagnie à acquérir des actions au nom du participant et à affecter les dividendes en espèces versés sur ces actions à l achat d autres actions. Le participant reçoit un relevé trimestriel de ces opérations. Dans les cas d actions ordinaires enregistrées sous plus d un nom, la formule d inscription doit être signée par tous les actionnaires inscrits. L actionnaire dont les titres sont enregistrés sous un autre nom que le sien (c.-à-d. au nom d un courtier ou d un autre mandataire) doit transférer ces titres à son nom ou aviser son mandataire de participer au régime en son nom. Pour qu un actionnaire inscrit non propriétaire des actions puisse faire des versements en espèces au nom de leurs véritables propriétaires, il doit au préalable produire une déclaration dans laquelle il est stipulé que les versements en espèces effectués trimestriellement en faveur de chaque propriétaire ne dépasseront pas le maximum autorisé. Après avoir rempli une première fois une formule d inscription, le participant procède aux autres achats d actions qu il désire, en envoyant un chèque ou un mandat à l agent canadien des transferts d actions de la compagnie, accompagné de ses instructions écrites. Il peut aussi continuer de se servir des formules d inscription obtenues en en faisant la demande auprès du service des Relations avec les investisseurs de la compagnie. Les paiements reçus en devises étrangères sont convertis en dollars canadiens au taux de change du onzième jour ouvrable précédant la date d investissement. 6

7 Les paiements en espèces servant à l achat d actions doivent être de 50 $ CA au minimum et ne pas dépasser 5000 $ CA par trimestre civil. L actionnaire répartit ses paiements comme il l entend. Il n est pas nécessaire de faire un paiement d un montant égal au précédent, pas plus qu il n est obligatoire de poursuivre les paiements. La compagnie retournera à l actionnaire tout paiement en espèces inférieur à 50 $ CA et tout montant supérieur à 5000 $ CA versé au cours d un trimestre civil. Une fois que l agent canadien des transferts d actions de la compagnie a reçu la formule d inscription dûment remplie, les paiements en espèces reçus au plus tard onze jours ouvrables avant la date d investissement sont affectés à l achat d actions pour le compte du participant à ladite date d investissement. Tout paiement reçu après échéance est retourné à l expéditeur. La compagnie retournera aussi tout paiement si, au plus tard onze jours ouvrables avant la date d investissement prévue, une demande écrite en ce sens est reçue à l adresse suivante : Compagnie Trust CST Service de réinvestissement des dividendes C. P. 700, succ. B Montréal (Québec) H3B 3K3 ou à toute adresse à laquelle la compagnie peut demander aux actionnaires d écrire. La compagnie ne paie pas d intérêt sur les fonds en attente d investissement dans le Régime d achat d actions. Retrait du régime Le participant se retire du régime quand il le désire. Il n a qu à envoyer un avis écrit à l adresse suivante : Compagnie Trust CST Service de réinvestissement des dividendes C. P. 700, succ. B Montréal (Québec) H3B 3K3 ou à toute adresse à laquelle la compagnie peut demander aux actionnaires d écrire. À son retrait du régime, le participant reçoit un certificat pour le nombre d actions entières accumulées dans son compte et le remboursement en espèces de toute fraction d action, calculé d après le prix des actions achetées dans le cadre du régime, à la dernière «date d investissement». Tout paiement en espèces que l agent canadien des transferts d actions de la compagnie reçoit avant l avis de retrait du régime est placé dans le compte du participant selon son autorisation initiale, à moins que cet avis ou qu une demande écrite de remboursement ne lui parvienne au plus tard onze jours ouvrables avant la «date d investissement». 7

8 Si l agent canadien des transferts d actions de la compagnie reçoit l avis de retrait du régime avant la date de référence des dividendes, ce dividende et tous les dividendes suivants sont payés directement au participant. Si l avis est reçu à la date de référence des dividendes ou après cette date, le dividende est investi dans l achat d actions ordinaires pour le compte du participant selon son autorisation initiale. Les certificats d actions sont cependant émis après la date d investissement et tous les dividendes subséquents sont payés directement au participant. La participation au régime prend fin automatiquement quand le participant cesse d être un détenteur inscrit d actions ordinaires entières. On peut renouveler sa participation au régime n importe quand. Il suffit d envoyer une nouvelle formule d inscription dûment remplie à l agent canadien des transferts d actions de la compagnie. Relevés et mises à jour La compagnie s engage à ouvrir un compte à tout participant et à lui envoyer un relevé trimestriel le plus tôt possible après chaque date d investissement. Le relevé fait état du nombre d actions achetées avec la dernière mise de fonds et du nombre d actions entières et de fractions d action accumulées dans le compte. Ces relevés constituent pour le participant un registre permanent du prix payé pour ses actions et de leur valeur aux fins fiscales, et devraient être conservés pour les besoins de l impôt. Tous les relevés et avis expédiés au participant sont postés à l adresse figurant dans les registres de la compagnie. Certificat d actions Les actions entières et les fractions d action sont inscrites et portées au compte du participant. Les certificats d actions achetées dans le cadre du régime ne sont émis au participant que lorsque celui-ci en fait la demande ou met fin à sa participation au régime. Aucun certificat n est émis pour des fractions d action. Adresser toute demande de certificat à l agent canadien des transferts d actions de la compagnie. Le certificat peut porter sur la totalité des actions accumulées dans le compte ou sur une partie seulement. Les actions entières ou fractions d action restantes continuent d être portées au crédit du compte du participant. Tant que les actions sont dans le régime, elles ne peuvent être transportées en garantie, vendues ni liquidées d une quelconque autre façon. Il faut au préalable se faire délivrer un certificat d actions. Droit de vote Les actions entières détenues en vertu de ce régime donnent à l actionnaire le même droit de vote que les autres actions. Une fraction d action ne donne aucun droit de vote. 8

9 Interprétation et réglementation du régime La compagnie se réserve le droit d interpréter et de réglementer le régime, selon ce qu elle juge nécessaire ou souhaitable. Modification, suspension ou suppression du régime La compagnie se réserve le droit de modifier, de suspendre ou de supprimer le régime en tout temps. Les participants en seront avisés par écrit. En cas de suspension du régime, le réinvestissement de dividendes et l achat d actions cessent à la date d investissement qui suit la date d entrée en vigueur de la suspension. Les dividendes versés après la date d entrée en vigueur de la suspension sont payés directement au participant. Considérations fiscales Actionnaires canadiens Les dividendes en espèces versés sur les actions ordinaires (ce qui comprend les actions ordinaires achetées dans le cadre du Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions) et servant automatiquement à l achat d actions ordinaires additionnelles seront traités aux fins de la Loi de l impôt sur le revenu du Canada (la Loi), comme des dividendes payés en espèces au participant. L octroi du droit d acquérir des actions et l exercice de ce droit ne donnent pas lieu à un avantage imposable en vertu de la Loi. Le coût des actions ordinaires acquises avec les dividendes en espèces et le coût des actions ordinaires achetées par versements comptants en vertu de l option d achat d actions équivaudront au prix d achat de ces actions. Le participant ne réalise pas de revenu imposable du fait qu il reçoit un certificat pour les actions entières portées au crédit de son compte, que ce soit parce que le participant a demandé ces actions ou qu il s est retiré du régime ou encore parce que le régime a été supprimé. Le participant peut réaliser un gain ou une perte au moment de la disposition des actions ou fractions d action acquises dans le cadre du régime. Actionnaires américains Avis de la circulaire 230 du Internal Revenue Service des États-Unis : Pour assurer la conformité avec la circulaire 230 du Internal Revenue Service, les actionnaires sont avisés par la présente : a) que toute discussion portant sur la fiscalité fédérale aux É.-U. contenue dans la présente circulaire d offre ou à laquelle on renvoie ou dans tout autre document dont il est fait mention n a pas été incluse ni écrite pour être utilisée, et ne peut pas être utilisée, par les actionnaires afin d éviter des pénalités qui pourraient leur être imposées en vertu du Code des impôts des États-Unis; b) que toute discussion du genre vise à être utilisée pour promouvoir ou commercialiser les opérations ou autres affaires dont il est question dans la présente circulaire; et c) qu ils devraient obtenir des conseils fondés sur leurs circonstances particulières auprès d un fiscaliste-conseil indépendant. 9

10 Il s ensuit une discussion générale sur certaines conséquences du régime fiscal fédéral des États-Unis pour les actionnaires américains participant au régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions. Toutefois, cette discussion ne porte pas sur les conséquences particulières de la participation à des opérations en devises étrangères. Les actionnaires devraient consulter leur propre fiscaliste pour obtenir de plus amples informations. Les dividendes versés sur les actions ordinaires sont généralement imposables comme un revenu ordinaire. Cependant, les dividendes versés à des actionnaires américains qui ne sont pas des sociétés et qui détiennent des actions ordinaires pendant plus de 60 jours au cours de la période de 121 jours commençant 60 jours avant la date ex-dividende et qui satisfont aux autres exigences seront généralement imposables aux taux préférentiels applicables aux gains en capital à long terme. Tout participant au régime de réinvestissement de dividendes (y compris tout participant au régime d achat d actions) réalise un revenu de dividende à chaque date d investissement équivalant soit (i) aux dividendes en espèces versés sur ses actions ordinaires, si les actions dans lesquelles les dividendes sont réinvestis sont achetées à la Bourse, soit (ii) à la somme de la juste valeur marchande des actions à la date de réception des actions ordinaires et de toute retenue d impôt canadien sur les dividendes, moins tout montant payé pour les actions, si les actions ont été achetées directement de la compagnie. Le coût fiscal des actions ordinaires acquises dans le cadre du régime est la somme du montant traité comme un dividende à la réception des actions ordinaires (moins toute retenue d impôt canadien sur les dividendes) et de tout montant payé pour ces actions. La période de rétention par le participant des actions ordinaires acquises dans le cadre du régime débute le jour qui suit la date d investissement correspondante. Le participant ne réalise pas de revenu imposable du fait qu il reçoit un certificat pour les actions entières portées au crédit de son compte, que ce soit parce que le participant a demandé ces actions ou qu il s est retiré du régime ou encore parce que le régime a été supprimé. Le participant réalise généralement un gain ou une perte quand les actions entières acquises dans le cadre du régime sont vendues ou échangées et quand il reçoit le paiement en espèces de fractions d action portées au crédit de son compte, par suite de son retrait du régime ou de la suppression du régime. Le montant du gain ou de la perte sera la différence entre le montant reçu par le participant pour ses actions entières ou ses fractions d action et le coût fiscal de celles-ci, et sera un gain ou une perte en capital si les actions étaient détenues à titre de biens en immobilisations. Le gain en capital d un actionnaire américain qui n est pas une société est généralement imposé au taux préférentiel lorsque le bien est détenu pendant plus d un an. Le gain ou la perte en capital sera un revenu ou une perte provenant de sources à l intérieur des États-Unis aux fins du calcul du crédit pour impôt étranger auquel a droit le participant. Les dividendes, qu ils soient ou non réinvestis dans le régime, ne donnent généralement pas droit à la déduction pour dividendes inter-corporations. Sous réserve de certaines restrictions, un actionnaire américain peut déduire de son revenu, aux fins de l impôt fédéral aux États-Unis, l impôt retenu au Canada sur ses dividendes ou peut demander un crédit pour cet impôt au regard de l impôt fédéral américain auquel il est assujetti aux États-Unis. Les dividendes seront traités comme un revenu de sources à l extérieur des États-Unis et, selon les circonstances, seront un revenu «passif» ou «général» aux fins du calcul du crédit pour impôt étranger auquel a droit le participant. 10

11 Actionnaires non résidents au Canada Les dividendes en espèces servant à acheter des actions pour le compte d un actionnaire qui réside dans un pays avec lequel le Canada a conclu une convention fiscale, y compris les États-Unis, sont généralement assujettis à une retenue d impôt de 15 %. L actionnaire qui réside dans un pays avec lequel le Canada n a pas conclu de convention fiscale est assujetti à une retenue d impôt de 25 %. Généralités Les incidences fiscales dont il vient d être question sont de nature générale. L actionnaire qui désire des renseignements sur sa situation personnelle est prié de consulter un conseiller fiscal. Certaines transactions peuvent nécessiter une approbation préalable en matière de contrôle des changes. Renseignements sur la compagnie Description des actions ordinaires Le capital social autorisé est constitué de d actions ordinaires, sans valeur nominale. Au 20 septembre 2013, actions étaient en circulation. Tout détenteur d actions ordinaires a droit aux dividendes déclarés par le conseil d administration, prélevés sur les fonds légalement prévus à cette fin. Chaque action donne droit à un vote sur les questions soumises aux actionnaires. En cas de liquidation ou de dissolution de la compagnie, tout détenteur d actions ordinaires participe au partage des éléments d actif, selon le nombre de titres qu il possède, et ne bénéficie d aucun droit de préemption. Les actions en circulation et celles qui sont offertes par les présentes ne feront pas l objet d autres appels de versement. Experts Les états financiers consolidés et annexes de la compagnie et de ses filiales figurant ou incorporés par renvoi au rapport annuel de la compagnie sur formulaire 10-K pour l exercice terminé le 31 décembre 2012, et incorporés par renvoi à la présente circulaire d offre ont été incorporés à la présente circulaire sur la foi du rapport de Pricewaterhouse Coopers LLP, comptables agréés indépendants, à titre d experts vérificateurs comptables. Documents incorporés par renvoi Les documents suivants sont incorporés par renvoi à la présente circulaire d offre : (a) le rapport annuel de la compagnie sur le formulaire 10-K pour l exercice terminé le 31 décembre 2012, déposé auprès de la commission; (b) le rapport trimestriel de la compagnie sur le formulaire 10-Q pour les trimestres terminés le 31 mars 2013 et le 30 juin 2013, déposés auprès de la commission; (c) les rapports courants de la compagnie sur le formulaire 8-K déposés le 21 février 2013, le 26 février 2013, le 27 février 2013, le 29 avril 2013, le 19 juin 2013 et le 8 août 2013, et (d) tous les autres rapports déposés subséquemment auprès de la commission par la compagnie, en application de l article 13(a), 13(c), 14 ou 15(d) de la Securities Exchange Act des États-Unis, avant la fin de l offre faite par les présentes. 11

12 La compagnie s engage à fournir sans frais au destinataire de la présente circulaire qui en fait la demande, copie des documents incorporés par renvoi à cette circulaire (autres que les pièces annexées auxdits documents, lesquelles ne sont pas spécifiquement incorporées par renvoi à ces documents). Prière d adresser sa demande par écrit ou par téléphone à l adresse suivante : Directeur Relations avec les investisseurs Compagnie Pétrolière Impériale Ltée 237 Fourth Avenue, S.W. Calgary (Alberta) T2P 3M9 Tél.:

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes Société DH Régime de réinvestissement des dividendes 1. Introduction Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Société DH (la «Société») offre aux porteurs admissibles d actions ordinaires

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes QUESTIONS ET RÉPONSES

Régime de réinvestissement des dividendes QUESTIONS ET RÉPONSES Régime de réinvestissement des dividendes QUESTIONS ET RÉPONSES La série de questions et de réponses qui suit sert à expliquer certaines caractéristiques clés du régime de réinvestissement des dividendes

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le Septembre 2005 table des matières introduction/sommaire.....................................2 renseignements complémentaires.............................5

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Régime de Réinvestissement des Distributions Le régime de réinvestissement des distributions de Cominar (le «Régime») permet aux porteurs de parts de Cominar d utiliser

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES Sommaire...2 Questions et réponses...3 Aperçu...7 Définitions...7 Admissibilité au plan...8 Participation au plan...9 Actionnaires

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : L. Piergeti : (416) 865-3026 lpiergeti@ida.ca RM

Plus en détail

AVIS D ACQUISITION FORCÉE

AVIS D ACQUISITION FORCÉE Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes sur la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, votre avocat ou

Plus en détail

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Groupe Industrielle Alliance www.inalco.com Table des matières Page 2 Introduction 1 Page 3 Avantages du régime 2 Page

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

AVIS DE LIVRAISON GARANTIE relatif au dépôt d actions ordinaires de

AVIS DE LIVRAISON GARANTIE relatif au dépôt d actions ordinaires de LE PRÉSENT DOCUMENT N EST PAS UNE LETTRE D ENVOI. LE PRÉSENT AVIS DE LIVRAISON GARANTIE DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR L ACCEPTATION DE L OFFRE DE FRONTEER DEVELOPMENT GROUP INC. VISANT LA TOTALITÉ DES ACTIONS

Plus en détail

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE Financial and Consumer Services Commission Financial Institutions Division 200-225 King Street Fredericton, NB E3B 1E1 Telephone: (506) 453-2315 Commission des services financiers et des services aux consommateurs

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre BANQUE NATIONALE DU CANADA Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions Notice d'offre approuvée en septembre 1992, et modifiée en septembre 1995, en mai 1997, en décembre 2006 et en mai

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le février 2013 table des matières introduction/résumé............................................2 coordonnées.................................................6

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes

LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes 19 mars 2014 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Table des matières Introduction... 2 Vue d ensemble... 3 Définitions... 3 Questions

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

DECISION N 01/98 PROCEDURES D INTRODUCTION DE VALEURS MOBILIERES EN BOURSE ET DE DIFFUSION DE L INFORMATION

DECISION N 01/98 PROCEDURES D INTRODUCTION DE VALEURS MOBILIERES EN BOURSE ET DE DIFFUSION DE L INFORMATION DECISION N 01/98 PROCEDURES D INTRODUCTION DE VALEURS MOBILIERES EN BOURSE ET DE DIFFUSION DE L INFORMATION Le Président du Conseil d administration de la Société de Gestion de la Bourse des Valeurs (S.G.B.V.),

Plus en détail

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC.

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. Veuillez lire attentivement les instructions ci-dessous avant de remplir la présente lettre d envoi. DESTINATAIRE : HOMBURG INVEST INC.

Plus en détail

ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise)

ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise) PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise) À remplir par l investisseur pour indiquer les honoraires de

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

L OFFRE PEUT ÊTRE ACCEPTÉE JUSQU À 16 H (HEURE DE TORONTO) LE 25 OCTOBRE 2013 (L «HEURE D EXPIRATION»), À MOINS QU ELLE NE SOIT PROLONGÉE OU RETIRÉE.

L OFFRE PEUT ÊTRE ACCEPTÉE JUSQU À 16 H (HEURE DE TORONTO) LE 25 OCTOBRE 2013 (L «HEURE D EXPIRATION»), À MOINS QU ELLE NE SOIT PROLONGÉE OU RETIRÉE. LE PRÉSENT DOCUMENT N EST PAS UNE LETTRE D ENVOI. LE PRÉSENT AVIS DE LIVRAISON GARANTIE DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR L ACCEPTATION DE L OFFRE DE DENISON MINES CORP. VISANT L ACQUISITION DES ACTIONS ORDINAIRES

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS

FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS MTL01: 2557258: v1 1. Introduction FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS Chaque Fonds négocié en bourse Vanguard précisé à l occasion à l annexe A ci-jointe (chacun

Plus en détail

Directives relatives aux opérations portant sur les titres de petites entreprises

Directives relatives aux opérations portant sur les titres de petites entreprises Directives relatives aux opérations portant sur les titres de petites entreprises Veuillez noter que si l une des conditions n est pas remplie, l opération ne pourra être traitée par B2B Banque Services

Plus en détail

CORPORATION MINIÈRE OSISKO. Goldcorp Inc.

CORPORATION MINIÈRE OSISKO. Goldcorp Inc. LE PRÉSENT DOCUMENT N EST PAS UNE LETTRE D ENVOI. LE PRÉSENT AVIS DE LIVRAISON GARANTIE DOIT ÊTRE UTILISÉ POUR L ACCEPTATION DE L OFFRE DE GOLDCORP INC. VISANT L ACHAT DE LA TOTALITÉ DES ACTIONS ORDINAIRES

Plus en détail

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Octobre 2015 La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Le présent document vous fournit de l information sur le traitement des sociétés de placement étrangères passives. De

Plus en détail

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 OBLIGATIONS D INSCRIPTION 3. Auditeur

Plus en détail

SOMMAIRE. Flash sur l Augmentation de Capital... 3. Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5

SOMMAIRE. Flash sur l Augmentation de Capital... 3. Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5 1 SOMMAIRE Flash sur l Augmentation de Capital... 3 Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5 1.1 Responsable de la note d opération. 5 1.2 Attestation du responsable de la note d opération......

Plus en détail

BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080

BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080 AUGMENTATION DE CAPITAL BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080 Décisions à l origine de l émission L Assemblée Générale Extraordinaire de la Banque de l Habitat, tenue le 18 février

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE :

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : LE 30 7 MAI JANVIER 2014 2014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : FONDS DE REVENU Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... 3 1.1. RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 3 1.2. ATTESTATION DU RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie :

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie : Tunis, le 10 octobre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- O B J E T / Participation des résidents au capital de sociétés non résidentes établies en Tunisie. Le Gouverneur de

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS Ottawa, le 4 septembre 2008 MÉMORANDUM D17-1-21 En résumé CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS 1. Ce mémorandum était antérieurement intitulé, mémorandum D17-1-21, Tenue des livres

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

ET ATTENDU QUE le FRVR comprend une demande, une déclaration de fiducie et des addenda, le cas échéant.

ET ATTENDU QUE le FRVR comprend une demande, une déclaration de fiducie et des addenda, le cas échéant. DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C. FONDS DE REVENU DE RETRAITE, FRR 1503 ENTENTE EN VERTU DE LA Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension concernant les transferts de FONDS DE PENSION

Plus en détail

Fonds de placement immobilier RioCan

Fonds de placement immobilier RioCan FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER Fonds de placement immobilier RioCan Notice d offre décrivant les modalités d un régime de réinvestissement des distributions à l intention des porteurs de parts et d un régime

Plus en détail

Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre-

Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre- MAC S.A. Intermédiaire en Bourse Agrément N 44/89 du 01/05/98 Entre les Soussignés : Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre Identifiant unique N :. Monsieur(Mme):...........

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD ÉTATS FINANCIERS ANNUELS PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - 31 décembre 2000 * PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AU 31 DÉCEMBRE 2000

Plus en détail

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté.

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté. Procédure administrative : Dons de charité Numéro : PA 4.003 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 5 mars 2001 Modifiée : le 16 juin 2014 1. Énoncé 2. But Le Conseil scolaire catholique

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts aux présentes. Quiconque

Plus en détail

Fonds de placement immobilier RioCan

Fonds de placement immobilier RioCan FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER Fonds de placement immobilier RioCan Notice d offre décrivant les modalités d un régime de réinvestissement des distributions à l intention des porteurs de parts et d un régime

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba.

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba. ALPHA EXCHANGE INC. DÉCISION N 2012-PDG-24 DANS L AFFAIRE intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie.

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie. PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés Place de la Cité, Tour Cominar 2640, boulevard Laurier, bureau 1700 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 5C2 Téléphone +1 (418) 522 7001 Télécopieur +1 (418) 522

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

BAM SPLIT CORP. 200 000 000 $ 8 000 000 d actions privilégiées de catégorie AA de série 3

BAM SPLIT CORP. 200 000 000 $ 8 000 000 d actions privilégiées de catégorie AA de série 3 Aucun organisme de réglementation en valeurs mobilières ne s est prononcé sur la qualité des titres offerts aux présentes et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les

Plus en détail

Règlement des Placements à terme KBC

Règlement des Placements à terme KBC Règlement des Placements à terme KBC Enregistré à Leuven, troisième bureau, le 28/12/2012. Le présent règlement remplace le règlement des Placements à terme KBC du 25/01/2011. La relation contractuelle

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta

Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta Addenda au Fonds de revenu viager (FRV) Alberta Sur réception des fonds immobilisés, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers déclare en outre ce qui suit : Le présent addenda fait partie du contrat

Plus en détail

rapport des vérificateurs

rapport des vérificateurs rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F)

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) LE 30 4 JUIN JANVIER 20152014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE Augmentation de capital SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE Société Anonyme au capital de 124 300 000 dinars divisé en 24 860 000 actions de nominal 5 dinars entièrement libérées Siège social : Rue Hédi Nouira

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif»)

RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif») RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF (le «régime collectif») Les régimes d'épargne-retraite individuels (les «régimes») prévus par le régime collectif sont établis par la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

Ordonnance de dispense. Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas)

Ordonnance de dispense. Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas) 2014 BCSECCOM 499 Ordonnance de dispense Aequitas Innovations Inc. (Aequitas) et La Neo Bourse Aequitas Inc. (Neo Bourse Aequitas) Paragraphe 33(1) de la Securities Act, RSBC 1996, ch.418 1 Historique

Plus en détail

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales)

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Destinataires : Membres de Caisse populaire Acadie Ltée, Caisse populaire Beauséjour Ltée, Caisse

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

Dividende optionnel 2015 Aperçu. Annexe à l invitation du 20 mars 2015 à l Assemblée générale ordinaire du 24 avril 2015

Dividende optionnel 2015 Aperçu. Annexe à l invitation du 20 mars 2015 à l Assemblée générale ordinaire du 24 avril 2015 Dividende optionnel 2015 Aperçu Annexe à l invitation du 20 mars 2015 à l Assemblée générale ordinaire du 24 avril 2015 Pour l exercice 2014, le Conseil d administration de Credit Suisse Group AG («CSG»)

Plus en détail

But de l'émission La présente opération s inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par AMI ASSURANCES visant à :

But de l'émission La présente opération s inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par AMI ASSURANCES visant à : Assurances Multirisques Ittihad -AMI Assurances- Société anonyme au capital de 13 220 560 dinars divisé en 13 220 560 actions de nominal 1 dinar entièrement libérées Siège Social : Cité Les Pins Les Berges

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES POUR LES ACTIONNAIRES

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES POUR LES ACTIONNAIRES RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES POUR LES ACTIONNAIRES Innergex énergie renouvelable inc. POUR PLUS D INFORMATION, VISITEZ LE WWW.INNERGEX.COM Siège social (Longueuil) : 450 928-2550 Bureau de

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Introduction 35 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET Appels publics à l épargne et placements privés 37 Fusions et acquisitions 41 Par Ian Michael et Benjamin Silver INTRODUCTION Financement d entreprises et fusions

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail