(Résolution CA ) (Résolution. Entrée en vigueur : 18 mai 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(Résolution CA ) (Résolution. Entrée en vigueur : 18 mai 2011"

Transcription

1 Politique sur l audit interne Approuvée : Conseil d administration (ésolution CA ) Modifiée : Comité d audit (ésolution Entrée en vigueur : 18 mai 2011 esponsable : Comité d'audit Cadre juridique : Charte de l Université Laval, article 3, Statuts de l Université Laval, articles 67, paragraphes 1 et 3, 106, paragraphe 6 et 147, paragraphe 2

2 TABLE DES MATIÈES Préambule OBJECTIFS DÉFINITIONS CHAMP D APPLICATION PINCIPES DIECTEUS NOMES ET DÉONTOLOGIE CHAMPS D INTEVENTION ÉALISATION D UNE MISSION D'AUDIT ÉALISATION D UNE MISSION DE CONSEIL ÉALISATION D UNE ENQUÊTE PLANIFICATION, SUIVI, EDDITION DE COMPTES ET ÉVALUATION AUDIT EXTENE ESPONSABILITÉS AUTOITÉ ET POUVOIS INDÉPENDANCE CONFIDENTIALITÉ NOMINATION DE L AUDITEU INTENE MISE EN ŒUVE ÉVISION MESUES TANSITOIES DATE D ENTÉE EN VIGUEU

3 PÉAMBULE En appui aux principes de saine gouvernance, le Conseil d'administration (le Conseil) de l'université Laval (l Université) a mis en place le Comité d'audit (le Comité) et créé le Bureau de l audit interne (le Bureau) pour assurer le maintien d'un processus d'évaluation indépendant. Le Bureau joue un rôle stratégique auprès du Comité et de la direction de l Université. En effet, afin de les appuyer dans l exécution de leurs responsabilités, le Bureau a pour mandat de leur fournir une assurance : - que les responsabilités de gouvernance et de gestion déléguées aux gestionnaires sont bien assumées au sein de l Université; - que les processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle sont efficaces, efficients et économiques. Par ses travaux, le Bureau contribue à l amélioration des processus de l Université. 1. OBJECTIFS La Politique sur l'audit interne (la Politique) vise à : 1.1 garantir et à confirmer l indépendance du Bureau et à en préserver la crédibilité; 1.2 apporter à l Université un cadre de gestion de l'audit interne permettant de : a) préciser la mission, les pouvoirs et les responsabilités du Bureau de l audit interne; b) faire connaître le fonctionnement et les processus de l Université en matière d'audit interne; c) normaliser les processus associés à l'audit interne; d) préciser les modalités d application; e) définir le partage des responsabilités entre les principaux intervenants en matière d'audit interne. Le cadre de gestion inclut le Manuel pour la pratique professionnelle de l'audit interne à l Université Laval (le Manuel), adopté par le Comité le 19 avril Plusieurs articles de la Politique y réfèrent. 2. DÉFINITIONS 2.1 Mission d'audit Examen objectif d éléments probants, effectué en vue de fournir à l Université une évaluation indépendante des processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle

4 2.2 Mission de conseil Conseils et services rendus sur un sujet dont la nature et le champ d intervention sont convenus au préalable avec le gestionnaire. Ces activités procurent une assurance, moins élevée que dans le cas d une mission d'audit, qu'une activité ou qu'un processus est réalisé adéquatement. 2.3 Contrôle Toute mesure prise par l Université afin de gérer les risques et d accroître la probabilité que les buts et les objectifs fixés soient atteints. 2.4 Gestion des risques Processus visant à déterminer, évaluer et gérer les événements éventuels pour fournir une assurance raisonnable quant à l atteinte des objectifs de l Université. 2.5 Gouvernance Dispositif comprenant les processus et les structures mis en place par la direction afin d informer, de diriger et de gérer les activités de l Université en vue d atteindre ses objectifs. 2.6 isque Possibilité que se produise un événement qui aura des répercussions sur la réalisation des objectifs de l Université. Le risque se mesure en termes de conséquence et de probabilité. 2.7 Audit interne Ensemble d activités indépendantes et objectives qui donne à l Université une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer et contribue à créer de la valeur ajoutée. L audit interne aide l Université à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité. 3. CHAMP D APPLICATION Toutes les activités, les processus de gestion de même que les ressources de l Université sont sujets à un audit. 4. PINCIPES DIECTEUS 4.1 L Université reconnaît l importance du rôle stratégique joué par le Bureau. 4.2 Le Bureau est organisé et structuré de façon à assurer son indépendance et l objectivité des membres de son personnel et à lui permettre un accès direct à la direction de l Université et au Comité ainsi qu à tous les documents, systèmes, personnes et biens nécessaires à l accomplissement de ses missions et au suivi des mesures mises en œuvre par la direction pour donner suite aux recommandations de l'auditeur interne

5 4.3 Le Bureau, dirigé par l'auditeur interne, relève du Comité. Pour les besoins de sa gestion administrative, il fait affaire avec le recteur ou le vice-recteur exécutif et au développement, selon le cas. 4.4 Les activités d'audit interne s exécutent selon un plan qui vise à examiner les principales activités de l Université en fonction d une gestion des risques. 4.5 Le rôle du Bureau n est pas de se prononcer sur la justesse des décisions prises par le Conseil ou la direction. Les recommandations ont plutôt pour objectif d améliorer l efficacité et l efficience des processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle. 5. NOMES ET DÉONTOLOGIE 5.1 Les activités d'audit interne s appuient sur les normes de pratique professionnelle de l'audit interne (les Normes) de l Institut des auditeurs internes (l Institut). 5.2 Tous les membres du personnel du Bureau sont tenus de respecter le code de déontologie de l Institut et d appliquer les principes d intégrité, d objectivité, de compétence et de confidentialité. Ils sont tous rattachés à une corporation professionnelle. 5.3 L'auditeur interne s assure du respect des Normes et soumet le Bureau à une évaluation périodique effectuée en conformité avec les Normes. Les annexes 2 et 3 du Manuel présentent les Normes et le code de déontologie de l Institut. 6. CHAMPS D INTEVENTION Le Bureau fournit des services d assurance et de conseil. 6.1 C est à travers une mission d'audit que le Bureau donne une assurance que les processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle sont appropriés et fonctionnent de manière à s assurer que : a) les risques afférents à la gouvernance, aux opérations et aux systèmes d information sont déterminés et gérés de manière appropriée; b) les processus de contrôle assurent que les risques se situent à un niveau jugé tolérable; c) l information importante de nature financière, de gestion et d exploitation est fiable, intègre et est émise en temps utile au bon niveau de gestion; d) des systèmes sont établis pour assurer la conformité aux politiques, aux plans, aux lois et aux règlements ayant un effet significatif sur les opérations; e) les ressources humaines, informationnelles, matérielles et financières sont acquises de manière économique, utilisées de manière efficiente et protégées de manière adéquate; f) la recherche de la qualité et de l amélioration en continu sont présentes dans les processus de contrôle

6 6.2 La mission de conseil peut prendre l une des formes suivantes : a) une mission visant à donner une assurance, moins élevée que dans le cas d'une mission d'audit, qu une activité, un processus ou un volet d un processus fonctionne de façon efficace et efficiente et que les risques et les contrôles sont bien gérés. Ces travaux mènent tout de même à des recommandations. La communication des résultats prend alors la forme d un avis; b) un soutien et des conseils aux gestionnaires leur permettant de bien cerner les risques auxquels ils sont exposés, d implanter une stratégie de contrôle en équilibre avec le niveau de risque évalué et d améliorer le fonctionnement de processus; c) la communication d avis ou de cadres de référence sur des sujets du domaine d expertise du Bureau dont la gouvernance, la planification stratégique, la reddition de comptes ainsi que la gestion des risques et le contrôle. 6.3 Enfin, le Bureau peut être amené à faire enquête sur des actes répréhensibles telles la fraude, l illégalité ou la violation de la confidentialité. 7. ÉALISATION D UNE MISSION D'AUDIT La mission d'audit se réalise en trois grandes étapes au moyen d'une approche faisant participer le gestionnaire en le considérant comme partenaire. Ces grandes étapes sont représentées par le schéma de l annexe A. 7.1 La planification de la mission Pendant l étape de planification, le personnel du Bureau passe en revue les audits antérieurs, se documente et se renseigne au sujet de la sphère d activité en question et revoit préliminairement les revenus et les dépenses de l unité concernée. Il formule en outre la portée et les objectifs de l'audit, qui constituent les bases de l étape suivante. La planification comprend aussi une réunion préparatoire avec le gestionnaire au cours de laquelle sont discutés la portée de la mission, le calendrier et la marche à suivre. Sont également demandés, certains documents (organigramme, liste de personnes-ressources, politiques et procédures, etc.). 7.2 L exécution de la mission Pendant l exécution même, qui est d ordinaire la plus longue des étapes d'audit, le personnel du Bureau recueille de l information sur le fonctionnement de l unité en question et tente de mieux comprendre les fonctions de l unité. Il passe en entrevue le personnel clé et observe les pratiques et l'application des procédures administratives à suivre. Enfin, il repère les pratiques qui posent des problèmes ou créent des préoccupations et les compare aux pratiques exemplaires. L'avancement de la mission est revu périodiquement avec la direction et le gestionnaire de l unité où toutes ces questions sont discutées

7 7.3 La communication des résultats À cette étape, les résultats obtenus à l étape d exécution sont compilés dans un rapport d'audit sous forme d'observations et de recommandations et sont ensuite présentés au gestionnaire pour discussion. Pour donner suite aux observations et aux recommandations d'audit, un plan d action, y compris des échéances, est demandé à la direction. Ce plan d'action est inclus dans le rapport final qui est ensuite remis à la direction et au Comité pour étude. Au cours d une réunion du Comité, la direction est invitée à présenter les mesures correctives qu elle compte mettre en place et à répondre aux questions des membres. 7.4 La surveillance des recommandations Le Bureau procède annuellement à un exercice de surveillance des recommandations qui mène à une évaluation de la mise en œuvre des plans d action se rapportant aux rapports d'audit émis antérieurement. L objectif poursuivi par cet exercice de surveillance est de garantir aux membres du Comité que les mesures proposées par la direction ont effectivement été mises en œuvre ou d obtenir la confirmation que la direction est d accord avec le fait que certaines mesures ne seront pas mises en œuvre et qu aucune suite n y sera donnée. La direction contribue à cet exercice en fournissant au Bureau l état de situation de la mise en œuvre des mesures correctives et la documentation probante. Les principales phases d une mission d'audit sont reprises en détail dans les chapitres 8, 9 et 10 du Manuel. Le chapitre 12 présente la suite que la direction donne au projet de rapport ainsi que la surveillance de la mise en œuvre des mesures correctives. 8. ÉALISATION D UNE MISSION DE CONSEIL 8.1 L'approche du Bureau en matière de mission de conseil comporte également trois étapes pour exécuter de façon satisfaisante les travaux nécessaires permettant à l'auditeur interne d'étayer son avis. Elles doivent être adaptées selon la nature et l'étendue de l'avis. Ces étapes, de même que la structure du dossier, s'apparentent à celles d'une mission d'audit. 8.2 Les principales phases d une mission de conseil sont reprises en détail dans le chapitre 13 du Manuel. Le chapitre 12 présente la suite que la direction donne au projet d avis. 9. ÉALISATION D UNE ENQUÊTE 9.1 Toute personne faisant partie du personnel de l Université de même que toute activité et tout système institutionnels peuvent faire l objet d une enquête. 9.2 Le Bureau constate et juge de l à-propos du motif d une enquête lorsque : a) un gestionnaire fait part à l'auditeur interne qu'il a des raisons de croire qu'un acte répréhensible a été commis; - 7 -

8 b) une plainte est transmise à l'auditeur interne indiquant que des actes répréhensibles envers l'université sont commis par du personnel de l'université ou des personnes de l'extérieur; c) il découvre une situation sujette à enquête lors de ses activités d'audit. 9.3 Le Bureau conseille la direction et le Comité concernant l à-propos d effectuer une enquête et ouvre l enquête lorsque le Comité lui en fait la demande. 9.4 Avant d accepter de réaliser une enquête, le Bureau doit déterminer si l objet de l enquête fait partie de son champ d intervention ou si cette enquête doit être menée par d autres unités administratives de l Université. 9.5 Sont exclues du champ d intervention du Bureau les situations qui sont encadrées par les politiques, conventions et règlements suivants : le èglement disciplinaire à l intention des étudiants de l Université Laval; les conventions collectives (enquêtes disciplinaires) 1 ; la Politique sur l intégrité en recherche et création et sur les conflits d intérêts 2 ; la Politique de sécurité de l information; le èglement concernant l ombudsman; le èglement pour prévenir et contrer le harcèlement à l Université Laval et les enquêtes sous la responsabilité du Service de sécurité et de prévention. 9.6 L approche du Bureau comporte trois étapes permettant à l'auditeur interne d étayer son rapport d enquête. Ces étapes, s apparentant à celles d une mission d'audit, doivent être adaptées selon la nature et l étendue de l enquête. L approche de même que les rôles et les responsabilités de tous les intervenants sont détaillés dans le chapitre 14 du Manuel. 10. PLANIFICATION, SUIVI, EDDITION DE COMPTES ET ÉVALUATION 10.1 Les travaux d'audit interne s exécutent selon un plan qui vise à examiner les principales activités de l Université. Le Bureau dépose au Comité un suivi périodique des travaux d'audit et une reddition de comptes annuelle dans lesquels il fait état des missions, de ses pouvoirs et de ses responsabilités ainsi que du degré de réalisation du plan. Il confirme annuellement son indépendance au sein de l Université Tous les cinq ans, le Bureau est soumis à une évaluation indépendante en conformité avec les Normes. Il informe la direction et le Comité des résultats du programme d assurance et d amélioration de la qualité. Les processus de planification, de suivi, de reddition de comptes et d évaluation du Bureau font l objet des chapitres 16 à 19 du Manuel. 1 À moins qu une demande particulière soit faite par le vice-recteur aux ressources humaines. 2 À moins qu une demande particulière soit faite par le vice-recteur à la recherche et à la création

9 11. AUDIT EXTENE 11.1 Les travaux d'audit interne et externe sont complémentaires et nécessitent une coordination. L'auditeur interne doit partager l'information et coordonner les activités de manière à assurer une couverture adéquate des travaux et à éviter, dans toute la mesure du possible, les doubles emplois Dans ce but, l'auditeur interne : a) rencontre périodiquement l'auditeur externe pour discuter des sujets de préoccupation commune; b) est informé du plan annuel et des travaux d'audit sur le point d'être entrepris par l'auditeur externe et reçoit une copie de la mission d'audit; c) prend en considération, dans sa propre planification, les missions effectuées par l'auditeur externe; d) favorise un accès réciproque aux programmes et aux dossiers d'audit. D autres types d information peuvent être audités par des organismes externes. L'auditeur interne a aussi l'obligation de demeurer informé des questions qui pourraient être soulevées par les audits externes et qui pourraient avoir des répercussions significatives sur la nature des travaux d'audit interne. 12. ESPONSABILITÉS Les responsabilités de chaque intervenant au regard de la présente Politique s appuient principalement sur le schéma de l annexe A Conseil d administration Selon les Statuts, le Conseil est responsable de l administration générale de l Université. Par conséquent, il doit s assurer que l ensemble des moyens mis en place permet à l Université d atteindre ses objectifs en vue de réaliser sa mission. En matière d'audit interne, le Conseil a la responsabilité de : a) former un Comité d'audit et en désigner les membres; b) mettre à la disposition du Comité les ressources nécessaires, notamment un Bureau de l audit interne; c) recevoir les avis et la reddition de comptes du Comité et s assurer qu il exerce adéquatement ses fonctions; d) adopter la Politique sur l'audit interne; e) nommer l'auditeur interne ou renouveler son mandat

10 12.2 Comité d'audit Le rôle du Comité est précisé dans son mandat conformément aux Statuts de l Université et aux règles adoptées par le Conseil. En matière d'audit interne, le Comité a la responsabilité de : a) formuler au Conseil des observations et des conseils sur des enjeux liés aux processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle, à la conformité aux lois, règlements et politiques de l Université; b) examiner la Politique aux fins d en recommander l adoption par le Conseil et en assurer la mise en œuvre; c) recommander la nomination de l'auditeur interne ou le renouvellement de son mandat; d) approuver le plan annuel des activités du Bureau ainsi que les missions non prévues dans le plan; e) s assurer que les travaux du Bureau sont réalisés; f) recevoir et commenter les rapports d'audit et de surveillance de la mise en œuvre des mesures correctives, autoriser leur diffusion et donner les suites appropriées; g) aviser le Conseil par écrit dès qu il découvre des opérations ou des pratiques de gestion qui ne sont pas saines ou qui ne sont pas conformes aux lois, aux règlements ou aux politiques de l Université, de même que toute observation ou possibilité de fraude ou de malversation; h) procéder à l évaluation de l efficacité du Bureau et du respect des Normes; i) rendre compte au Conseil Bureau de l audit interne Les responsabilités du Bureau sont de : a) préparer un plan annuel des activités d'audit interne fondé sur une évaluation des risques et soumettre ce plan ainsi que ses mises à jour périodiques au Comité et à la direction; b) mettre en œuvre le plan des activités tel qu approuvé et tout autre travail requis par le Comité ou la direction, et ce, en conformité avec les Normes; c) rendre compte trimestriellement au Comité sur le suivi du plan des activités d'audit interne et de signaler tout écart par rapport au plan ainsi que les effets de toute limitation de ses ressources, le cas échéant; d) soumettre au Comité un rapport de gestion annuel sur les activités du Bureau, y compris des indicateurs de performance du Bureau et un état de situation de la mise en œuvre de l ensemble des recommandations soumises à la direction et confirmant son indépendance; e) préparer les rencontres du Comité et y assister;

11 f) informer immédiatement la direction et le Comité de toute observation ou possibilité imminente de fraude et de malversation; g) confirmer auprès du recteur ou du vice-recteur exécutif et au développement chaque mission d'audit et présenter aux vice-recteurs concernés et au secrétaire général les objectifs et les critères d évaluation; h) rédiger les rapports d'audit, discuter avec les gestionnaires responsables des activités auditées, des observations et des recommandations et intégrer dans les rapports d'audit les commentaires reçus ainsi que les plans d action; i) transmettre les rapports d'audit, les avis et les rapports d enquête au recteur et au Comité et, s il y a lieu, au Conseil; j) assurer le maintien des connaissances, des compétences et des certifications professionnelles adéquates du personnel du Bureau; k) obtenir l expertise externe nécessaire lorsqu il ne possède pas les compétences ou les disponibilités nécessaires afin de s acquitter en tout ou en partie d une mission d'audit ou de conseil; l) partager l information et coordonner les activités du Bureau avec les auditeurs externes, de manière à assurer leur efficacité et leur efficience; m) coordonner la surveillance de la mise en œuvre des mesures correctives donnant suite aux rapports d'audit ainsi que celle de l'auditeur externe; n) respecter le code de déontologie de l Institut; o) réaliser les enquêtes ne relevant pas de la responsabilité d une autre unité de l Université; p) obtenir tous les cinq ans une revue externe d assurance qualité des activités du Bureau Le recteur et le vice-recteur exécutif et au développement Le recteur et le vice-recteur exécutif et au développement sont les premiers responsables de la conception, du fonctionnement et du suivi des processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle. À l égard des travaux du Bureau, leurs responsabilités sont de : a) prendre acte du plan d'audit du Bureau; b) prendre acte de la confirmation de chaque mission d'audit; c) désigner une personne-ressource pour répondre aux demandes d information au cours de la réalisation des missions; d) s assurer de la collaboration des unités administratives; e) commenter les observations de l'auditeur interne pour apporter, au besoin, des précisions ainsi que convenir des éléments à améliorer;

12 f) autoriser les mesures à mettre en œuvre à l égard des recommandations de l'auditeur interne et de l'auditeur externe, désigner les gestionnaires responsables de ces mesures et décider des calendriers à respecter; g) s assurer de la mise en œuvre des mesures prévues et en faire rapport annuellement à l'auditeur interne Les vice-recteurs, le secrétaire général et les gestionnaires À l égard des travaux du Bureau, les responsabilités des vice-recteurs, du secrétaire général et des gestionnaires sont de : a) faciliter l accès au personnel et à l information; b) fournir avec diligence la description des processus en place et tout autre information et document demandé par le Bureau; c) assurer la collaboration; d) discuter et commenter les objectifs et les critères d évaluation; e) discuter et commenter les observations et les recommandations de l'auditeur interne; f) assurer la mise en œuvre des mesures correctives; g) faire état au vice-recteur exécutif et au développement de la mise en œuvre des mesures correctives. 13. AUTOITÉ ET POUVOIS 13.1 Dans le contexte d une mission d'audit, d une mission de conseil ou d une enquête autorisée par le Comité, le personnel du Bureau peut en tout temps : a) avoir libre accès à tous les lieux, tous les documents et autres biens; b) requérir l entière collaboration du personnel de l Université. 14. INDÉPENDANCE Afin de préserver son indépendance, le Bureau ne peut en aucun cas : 14.1 Effectuer des tâches de nature opérationnelle pour le compte d un vice-rectorat, d un bureau, d une direction, d un service ou d une faculté; 14.2 Élaborer, documenter et mettre en place les procédures de contrôle et de gouvernance. Toutefois, il peut être consulté sur le sujet. 15. CONFIDENTIALITÉ 15.1 Le Bureau contrôle l accès à ses dossiers et ne le permet qu aux personnes dûment autorisées par le Comité ou l'auditeur interne

13 15.2 Le personnel du Bureau prend toutes les mesures nécessaires à la protection de l information obtenue dans le cadre de ses travaux Les documents et l'information remis au personnel du Bureau sont traités avec la même prudence et la même confidentialité que celles auxquelles le personnel de l Université est tenu. 16. NOMINATION DE L'AUDITEU INTENE 16.1 Le Conseil d administration nomme un auditeur interne dont les conditions d emploi et la durée du mandat sont déterminées par le èglement sur les conditions d emploi du recteur, des vice-recteurs, des vice-recteurs adjoints, du secrétaire général, de l'auditeur interne et de l ombudsman Le Comité recommande au Conseil la nomination de l'auditeur interne Dans le choix de la candidature à proposer au Conseil, le Comité s appuie sur la proposition du vice-recteur aux ressources humaines Le vice-recteur aux ressources humaines ouvre un concours et forme un comité de sélection comprenant au moins deux membres du Comité Le comité de sélection procède à l examen des candidatures soumises dans le respect des conditions indiquées sur l avis d offre d emploi et reçoit les candidats en entrevue. 17. MISE EN ŒUVE 17.1 L application de la Politique relève du Comité d'audit qui doit s assurer que les processus en matière d'audit interne sont mis en œuvre. 18. ÉVISION La Politique est évaluée et révisée au besoin et, au minimum, tous les cinq ans à partir de sa date d adoption. 19. MESUES TANSITOIES La Politique s applique à toutes les missions en cours au moment de la date d entrée en vigueur. 20. DATE D ENTÉE EN VIGUEU La Politique remplace le èglement concernant la vérification interne à l Université Laval (CA ). La Politique entre en application à la date de son adoption par le Conseil

14 Annexe A Étapes d une mission d'audit

15 ÉTAPES D UNE MISSION D AUDIT Plan des activités P M P A É V V Non V apport partiel GESTION ET SUIVI A : Approbation É : Élaboration M : Mise en œuvre P : Participation : éception V : Validation Gestionnaires (vice-recteurs, secrétaire général, directeurs) Direction (recteur, vice-recteur exécutif et au développement) Comité d audit

RECOMMANDATION/SOMMAIRE EXÉCUTIF

RECOMMANDATION/SOMMAIRE EXÉCUTIF RECOMMANDATION/SOMMAIRE EXÉCUTIF SUITE DE LA RUBRIQUE INTITULÉE : «Démarche, solution proposée et conclusion» ARTICLE - 1 NOMINATION ET STATUT Le vérificateur général est nommé par le conseil d administration,

Plus en détail

L information financière, opérationnelle et de gestion est autorisée, exhaustive, exacte, fiable et produite en temps opportun;

L information financière, opérationnelle et de gestion est autorisée, exhaustive, exacte, fiable et produite en temps opportun; Charte de la fonction vérification interne Page 1 Introduction La charte de la fonction vérification interne précise la mission, l étendue des activités, les responsabilités et les autres obligations de

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité de la vérification A. Mandat La fonction principale du Comité de la vérification (le «Comité») est d aider le Fonds des médias du Canada/Canada

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA BANQUE NATIONALE DU CANADA CONSEIL D ADMINISTRATION Les administrateurs sont élus annuellement par les actionnaires pour superviser la gestion, en vertu de la loi, des activités commerciales et des affaires

Plus en détail

Charte de vérification interne

Charte de vérification interne Charte de vérification interne 1. Introduction La Charte de vérification interne d Élections Canada a été mise à jour dans le cadre d un processus régulier de révision, ainsi que pour prendre en compte

Plus en détail

Charte de l Audit interne

Charte de l Audit interne Mars 2017 Banque européenne d investissement Mars 2017 Mars 2017 page 1 / 6 Banque européenne d investissement Mars 2017 page 2 / 6 Banque européenne d investissement 1. Politique L Audit interne est

Plus en détail

Recueil des politiques de gestion

Recueil des politiques de gestion 1 2006-11-17 Pour information : Direction de la gestion de la performance C.T. 204419 du 6 novembre 2006 ORIENTATIONS CONCERNANT LA VÉRIFICATION INTERNE Section 1. Contexte 1. La Loi sur l administration

Plus en détail

Mise à jour : janvier Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction

Mise à jour : janvier Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction Mise à jour : janvier 2016 Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction Table des matières 1. Les objectifs de la surveillance et les types d intervention... 1 2. La surveillance

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 13 novembre 2015 Page 2 INTRODUCTION Le comité de vérification (le «comité»)

Plus en détail

COMMISSARIAT À L INFORMATION DU CANADA COMITÉ DE VÉRIFICATION INTERNE CHARTE

COMMISSARIAT À L INFORMATION DU CANADA COMITÉ DE VÉRIFICATION INTERNE CHARTE COMMISSARIAT À L INFORMATION DU CANADA COMITÉ DE VÉRIFICATION INTERNE CHARTE 24 Mai 2007 Commissariat à l information du Canada Comité de vérification interne Charte 1 Introduction La nouvelle Politique

Plus en détail

Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention

Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention Version: (2015-05-13) Approuvée par : Vice-recteur exécutif et au développement Entrée en vigueur : Responsable : Service de

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES 1. Constitution Le comité de gestion des risques (le «comité») est un comité créé par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES 1. Constitution Le comité de gestion des risques (le «comité») est un comité créé par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice

Plus en détail

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société.

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société. 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

Politique de gestion des risques

Politique de gestion des risques Politique de gestion des risques Instance : Conseil d administration DATE RÉSOLUTION Adoption 7 décembre 2015 2015-CA619-04.08.01-R6675 Entrée en vigueur 5 décembre 2016 2016-CA631-06.02-R6845 Responsable

Plus en détail

La charte de l audit interne est publiée sur le site internet de la Banque. 1. MISSION ET ROLE DE L AUDIT INTERNE

La charte de l audit interne est publiée sur le site internet de la Banque. 1. MISSION ET ROLE DE L AUDIT INTERNE La charte de l Audit Interne de la BCL précise la mission, les pouvoirs et les responsabilités de l audit interne. Le responsable de l audit interne revoit périodiquement la charte de l audit interne et

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION 1. Constitution Est constitué un comité du conseil d administration appelé Comité de vérification. (art. 13.3) 2. Composition Le comité est composé des membres du conseil

Plus en détail

Mandat du Comité de vérification et de placement des régimes de retraite VIA Rail Canada Inc.

Mandat du Comité de vérification et de placement des régimes de retraite VIA Rail Canada Inc. Mandat du Comité de vérification et de placement des régimes de retraite VIA Rail Canada Inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité de vérification et de placement des régimes de retraite

Plus en détail

~ ~ Être responsable de la gouvernance de la Banque ~ ~

~ ~ Être responsable de la gouvernance de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Être responsable de la gouvernance de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Établir les critères de sélection

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2016 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT

COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT Décembre 2015 COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT 1. CRÉATION Est constitué le Comité de la vérification et des finances (le «Comité») du Conseil d administration de la Banque du Canada. 2.

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE-ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2016 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Adoptée au Conseil d administration du 1 er octobre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Le préambule 2 2. Les objectifs 2 3. Le champ

Plus en détail

Mandat du comité de vérification

Mandat du comité de vérification Mandat du comité de vérification Table des matières 1.0 Introduction... 1 2.0 Objet... 1 3.0 Composition du comité... 2 4.0 Réunions du comité... 2 4.1. Fréquence... 2 4.2. Convocation... 2 4.3. Présence

Plus en détail

Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents

Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents Adopté par le conseil des commissaires lors de sa séance du 16 juin 2010 par la résolution CC 2009-2010

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Le Comité de vérification Les règlements de Suncor Énergie Inc. stipulent que le Conseil d administration a le pouvoir de constituer des comités

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT APPROUVÉ PAR LE COMITÉ D AUDIT LE 23 MARS 2016 APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 24 MARS 2016 TABLE DES MATIÈRES MANDAT DU COMITÉ D AUDIT PAGE 1. OBJET 1 2. COMPOSITION

Plus en détail

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration.

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration. 700 Dorval Drive, Suite 500 Oakville, ON L6K 3V3 Tel: 905 337-7131 Fax: 905 337-8330 Toll Free: 1 866 371-5446 www.mississaugahaltonlhin.on.ca 700 Dorval Drive, bureau 500 Oakville, ON L6K 3V3 Téléphone

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Objet MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Le comité d assurance de la qualité de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION 1. Constitution Le comité de vérification (le «comité») est constitué par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice de ses fonctions

Plus en détail

Charte du comité d audit

Charte du comité d audit Charte du comité d audit Mars 2015 Approuvée par le conseil d administration le 15 avril 2015 Résolution n CA-503-15-14 Charte du comité d audit 1. Remarques préliminaires La présente charte énonce les

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SÉFM

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SÉFM MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SÉFM La Loi sur la Société d évaluation foncière des municipalités constitue la base du modèle de gouvernance qui établit la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne * Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. 1.0 Introduction Charte de vérification interne 1.1 La présente charte vise à définir et à établir : la mission officielle de

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Révisé : Le 16 juin 2015 Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 2. MANDAT... 1 3. REPRÉSENTATION ET COMPOSITION

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Objectifs Un Comité des ressources humaines (le «comité») du conseil d administration (le «conseil») de la Banque de développement

Plus en détail

AUDIT ET CONFORMITÉ. Description. Niveau de compétence. Niveau solide à la Caisse. Questions d auto-évaluation

AUDIT ET CONFORMITÉ. Description. Niveau de compétence. Niveau solide à la Caisse. Questions d auto-évaluation AUDIT ET CONFORMITÉ Description Les administrateurs doivent connaître les risques auxquels s exposent l établissement et les moyens dont la direction se dote pour y faire face et les gérer. Ils doivent

Plus en détail

Charte du Comité d Audit du Conseil d Administration

Charte du Comité d Audit du Conseil d Administration VALORISONS NOTRE PLANÈTE Gouvernance Governance Charte du Comité d Audit du Conseil d Administration Charte du Comité d Audit du Conseil d Administration Table des Matières I. But II. Pouvoirs III. Composition

Plus en détail

Politique relative aux comités du conseil d administration de l Université du Québec à Trois- Rivières

Politique relative aux comités du conseil d administration de l Université du Québec à Trois- Rivières Politique relative aux comités du conseil d administration de l Université du Québec à Trois- Rivières Instance : Conseil d administration DATE RÉSOLUTION Modification 16 mai 2016 2016-CA623-08.01-R6755

Plus en détail

La vérification interne dans la fonction publique du Québec

La vérification interne dans la fonction publique du Québec La vérification interne dans la fonction publique du Québec 1 Ce qu est la vérification interne La vérification interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE LA GESTION DES RISQUES

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE LA GESTION DES RISQUES FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE LA GESTION DES RISQUES 1. Mandat Le Comité de vérification et de gestion des risques est un comité permanent du

Plus en détail

Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention. Vice-rectorat exécutif et au développement

Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention. Vice-rectorat exécutif et au développement Directive sur le processus d enquête au Service de sécurité et de prévention Approuvée : Vice-rectorat exécutif et au développement Entrée en vigueur : 13 mai 2015 Responsable : Service de sécurité et

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT 1. Constitution Le comité d audit (le «comité») est constitué par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice de ses fonctions en matière

Plus en détail

Mandat du comité d audit

Mandat du comité d audit Mandat du comité d audit Révisé en 2017. Approuvé par le comité d audit le 2 février 2017. Adopté par le conseil d administration le 20 avril 2017. 1. AUTORITÉ Le Comité d audit (le «comité») est un comité

Plus en détail

Intact Corporation financière et ses filiales d assurance IARD (conjointement appelées la compagnie) Mandat du comité de gestion des risques

Intact Corporation financière et ses filiales d assurance IARD (conjointement appelées la compagnie) Mandat du comité de gestion des risques I. Rôle Intact Corporation financière et ses filiales d assurance IARD (conjointement appelées la compagnie) Mandat du comité de gestion des risques Le comité de gestion des risques (le «comité») est un

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D INVESTISSEMENT ET DE GESTION DES RISQUES

MANDAT DU COMITÉ D INVESTISSEMENT ET DE GESTION DES RISQUES MANDAT DU COMITÉ D INVESTISSEMENT ET DE GESTION DES RISQUES 1. Constitution Est constitué un comité du conseil d administration appelé comité d investissement et de gestion des risques. (art. 13.5) 2.

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D ADMINISTRATION DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ D ADMINISTRATION DES PENSIONS BANQUE DU CANADA MANDAT DU COMITÉ D ADMINISTRATION DES PENSIONS BANQUE DU CANADA Le 20 septembre 2016 1. INTRODUCTION La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains

Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains L application de cette politique est sous la responsabilité du conseil d administration qui en délègue la gestion à la Direction

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d aider le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT La présente Charte établit le rôle du Comité d audit du Conseil (le «Comité») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des statuts

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT Le Comité des ressources humaines (le «Comité») est un comité du Conseil d administration (le «Conseil») de la Société canadienne d hypothèques et de logement

Plus en détail

GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT

GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT 1.0. Introduction Les présentes règles (les «règles») énoncent l objectif, la composition, les responsabilités et les pouvoirs du comité d audit (le «comité»)

Plus en détail

TERANGA GOLD CORPORATION RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT

TERANGA GOLD CORPORATION RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT TERANGA GOLD CORPORATION RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT Les présentes règles (les «règles») énoncent l objectif, la composition, les responsabilités et les pouvoirs du comité d audit (le «comité») du conseil

Plus en détail

Politique. Titre : Destinataires : Tous les administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs.

Politique. Titre : Destinataires : Tous les administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs. Cote Réservé à la Direction générale Politique Titre : Gestion intégrée des risques Destinataires : Tous les administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs.

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016 11 août 2016 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d administration (le «conseil»)

Plus en détail

1.3. Tous les membres du comité doivent être des administrateurs indépendants.

1.3. Tous les membres du comité doivent être des administrateurs indépendants. TELUS Corporation (la «société») est le commanditaire et le gestionnaire du régime de retraite à l intention des cadres et des professionnels de TELUS Corporation, du régime à cotisations déterminées de

Plus en détail

OSISKO CORPORATION MINIÈRE

OSISKO CORPORATION MINIÈRE OSISKO CORPORATION MINIÈRE CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES I. RESPONSABILITÉ ET RÔLE GÉNÉRAUX Le comité des ressources humaines (le «comité») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société»)

Plus en détail

Vérification interne du Bureau du Conseil privé CHARTE

Vérification interne du Bureau du Conseil privé CHARTE Vérification interne du Bureau du Conseil privé CHARTE Présentation Cette Charte de la vérification interne (charte de la VI) détermine formellement l objectif, les pouvoirs et les responsabilités de la

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d aider le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval

Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2015-32) Modifiée : Entrée en vigueur : 19 mars 2015 Responsable : et

Plus en détail

Politique ministérielle

Politique ministérielle Politique ministérielle Émise le 2014-03-10 Prochaine révision prévue le 2017-04-01 Révisée le 2014-11-01 Codification PL-03-00-01 Politique ministérielle de gestion des commentaires et des plaintes Contexte

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LE GROUPE JEAN COUTU (PJC) INC. (la «Société»)

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LE GROUPE JEAN COUTU (PJC) INC. (la «Société») CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LE GROUPE JEAN COUTU (PJC) INC. (la «Société») 1. Composition a) Le comité d audit de la Société (le «Comité») se compose d'au moins trois (3) membres

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 19 OCTOBRE 2015 Table des matières I. OBJET...3 II. COMPOSITION ET MANDAT...3 III. RÉUNIONS ET PROCÉDURES...3 IV. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS...4

Plus en détail

RÈGLES DU COMITÉ DE GOUVERNANCE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

RÈGLES DU COMITÉ DE GOUVERNANCE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. RÈGLES DU COMITÉ DE GOUVERNANCE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. RÈGLES DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. GÉNÉRALITÉS 1. OBJET ET RESPONSABILITÉS DU COMITÉ 1.1 Objet Le comité est nommé

Plus en détail

MINISTÈRE DES TRANSPORTS. Politique de continuité des services

MINISTÈRE DES TRANSPORTS. Politique de continuité des services MINISTÈRE DES TRANSPORTS Politique de continuité des services NOVEMBRE 2014 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DES TRANSPORTS, POLITIQUE DE CONTINUITÉ DES SERVICES - 2 Contenu Politique de continuité des services......

Plus en détail

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne 1. Objet et application 1.1 Le présent document a pour objet d établir le mandat de la fonction de vérification interne à Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC), d attribuer les responsabilités et

Plus en détail

Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l Université Laval

Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l Université Laval Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l Université Laval Approuvé : Conseil d administration (Résolution CA-2016-22) Modifié : Entrée en vigueur : 25 février 2016 Responsables de l application

Plus en détail

L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques

L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques Un meilleur gouvernement: avec nos partenaires, pour les Canadiens L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques Colloque annuel Société québecoise d évaluation de programme ÉNAP 29

Plus en détail

Règlements administratifs du. Conseil Qulliit de la condition féminine du Nunavut

Règlements administratifs du. Conseil Qulliit de la condition féminine du Nunavut Règlements administratifs du Conseil Qulliit de la condition féminine du Nunavut (Révisés en août 2013) 1. Ces règlements peuvent être cités sous le titre de Règlements du Conseil Qulliit de la condition

Plus en détail

POLITIQUE Politique sur les affaires juridiques

POLITIQUE Politique sur les affaires juridiques POLITIQUE 2500-014 TITRE : APPROUVÉE PAR : Conseil d administration Résolution : A-10395 Date : 30.05.1994 MODIFIÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-94-6-19 Date : 28.11.1994 Résolution :

Plus en détail

NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE

NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, SECRÉTAIRE DU CONSEIL DU TRÉSOR LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE L INSTITUT DES VÉRIFICATEURS

Plus en détail

COMITÉ D'AUDIT DU CERN. Rapport des activités menées au cours de l année 2008

COMITÉ D'AUDIT DU CERN. Rapport des activités menées au cours de l année 2008 CERN/2820 Original: anglais 7 janvier 2009 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH Suite à donner Procédure de vote Information CONSEIL RESTREINT

Plus en détail

GENERALITES SUR LA FONCTION D AUDIT INTERNE

GENERALITES SUR LA FONCTION D AUDIT INTERNE GENERALITES SUR LA FONCTION D AUDIT INTERNE Document préparé par : Abderrazek Souei Expert Comptable membre de l OECT Commissaire aux comptes Expert près des tribunaux Consultant formateur Sommaire 1 2

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE Le conseil d administration de la société (le «conseil») a formé un comité de gouvernance

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION MODIFIÉ MARS 2016

MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION MODIFIÉ MARS 2016 MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION MODIFIÉ MARS 2016 MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU GROUPE WSP GLOBAL INC. (LA SOCIÉTÉ) MODIFIÉ MARS 2016 A. OBJET Le conseil d'administration de la Société (le conseil)

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE 1. Constitution MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Est constitué un comité du conseil d administration appelé comité de gouvernance et d éthique. (art. 13.3) 2. Composition Le comité est composé

Plus en détail

Charte du Comité d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité et d évaluation des risques du conseil d administration («le comité») a les attributions,

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE Approuvé par le Conseil d administration le 25 août 2015 BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE Le Comité est chargé d élaborer des principes et des lignes directrices

Plus en détail

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2011-19) Entrée en vigueur :

Plus en détail

Politique de dotation

Politique de dotation SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de dotation Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 juin 1991 116-CA-1823 Modification(s)

Plus en détail

POLITIQUE D AUDIT INTERNE

POLITIQUE D AUDIT INTERNE 1 INTRODUCTION POLITIQUE D AUDIT INTERNE La présente Politique d Audit Interne a été approuvée par le Conseil d Administration du 6 septembre 2016. Politique d Audit interne la MPCDC Etape Fonction Date

Plus en détail

Politique. Bureau de sécurité de l information

Politique. Bureau de sécurité de l information Politique de sécurité de l information Approbation : Conseil d administration (Résolution CA-2012-239) Modification : Conseil d administration (Résolution CA-2013-30) Révision : Bureau de sécurité de l

Plus en détail

TITRE : POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE ET DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

TITRE : POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE ET DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL CODE : SRH 05-06 14 ADOPTION : 2006-02-28 Résolution : C.C. 019-06 Page 1 sur 7 TITRE : POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE ET DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL SERVICE :

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT

CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de planification stratégique (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil»)

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT. Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit

CADRE D AGRÉMENT. Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit CADRE D AGRÉMENT Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit Juillet 2016 TABLE DES MATIÈRES Préambule...... 1 1. Principes généraux d autorisation... 2 2. Principales phases menant

Plus en détail

CONSTITUTION COMPOSITION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS BANQUE NATIONALE DU CANADA. 7. Présidence COMITÉ DE RÉVISION ET DE GOUVERNANCE

CONSTITUTION COMPOSITION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS BANQUE NATIONALE DU CANADA. 7. Présidence COMITÉ DE RÉVISION ET DE GOUVERNANCE BANQUE NATIONALE DU CANADA COMITÉ DE RÉVISION ET DE GOUVERNANCE Le comité de révision et de gouvernance (le «Comité») est établi par le conseil d administration (le «Conseil») de la Banque Nationale du

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail

BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d administration 27 novembre 2007 BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION OBJET Le Conseil d administration est responsable de la gérance de la Banque et voit à la

Plus en détail

Politique d évaluation du rendement du directeur général

Politique d évaluation du rendement du directeur général Commission scolaire Riverside -Politique Résolution B180-20070703 Politique d évaluation du rendement du directeur général Objectif La présente politique a pour objet de fournir de la rétroaction au directeur

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RÔLE DE SURVEILLANCE GÉNÉRALE...1 2. MEMBRES DU COMITÉ...2 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ...2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE...2

Plus en détail

Étude sur la différence entre audit interne, contrôle. de gestion et contrôle interne. Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes. Encadré par : Mr RADI

Étude sur la différence entre audit interne, contrôle. de gestion et contrôle interne. Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes. Encadré par : Mr RADI Étude sur la différence entre audit interne, contrôle de gestion et contrôle interne Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes Encadré par : Mr RADI PLAN Introduction Définitions Audit interne Contrôle de gestion

Plus en détail

De plus, le conseil d administration exerce notamment les fonctions suivantes :

De plus, le conseil d administration exerce notamment les fonctions suivantes : Règlement intérieur de la Régie des rentes du Québec Loi sur le régime de rentes du Québec (L.R.Q., c. R-9, a. 19, 23.2 et 23.4.3) SECTION I. LE CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Le conseil d'administration

Plus en détail

Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations. entre

Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations. entre Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations entre l Alberta Securities Commission (l «ASC») l Autorité des marchés financiers (l «Autorité»)

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCESSUS DE TRAITEMENT

POLITIQUE ET PROCESSUS DE TRAITEMENT POLITIQUE ET PROCESSUS DE TRAITEMENT DES PLAINTES ET DES LITIGES COLLÈGE ELLIS Campus de Drummondville (incluant les installations de Montréal et de Longueuil) Campus de Trois-Rivières (incluant les installations

Plus en détail

RÈGLEMENT NO Intervenant Tout employé de la commission scolaire et de ses établissements.

RÈGLEMENT NO Intervenant Tout employé de la commission scolaire et de ses établissements. RÈGLEMENT NO 56-2011 RÈGLEMENT NO 56-2011 relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents. PRÉAMBULE Ce règlement vise à faciliter la recherche d une solution satisfaisante,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE de LES COMPAGNIES LOBLAW LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ...1 2. MEMBRES DU COMITÉ...1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ...2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE...2

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le 16 février 2017 LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le conseil d administration (le «conseil») de La Société

Plus en détail

Banque de technologies pour les pays les moins avancés

Banque de technologies pour les pays les moins avancés Nations Unies A/71/363 Assemblée générale Distr. générale 29 août 2016 Français Original : anglais Soixante et onzième session Point 13 de l ordre du jour provisoire* Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE

BCE INC. CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE BCE INC. CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE I. Mandat Le comité de gouvernance a pour mandat d'aider le conseil d'administration à : A. élaborer et mettre en œuvre les lignes directrices de la Société en

Plus en détail

Mise à jour : janvier Chapitre 15 L organisation et la gestion du Bureau de l audit interne

Mise à jour : janvier Chapitre 15 L organisation et la gestion du Bureau de l audit interne Mise à jour : janvier 2017 Chapitre 15 L organisation et la gestion du Bureau de l audit interne Table des matières 1. La structure du Bureau de l audit interne... 1 2. La gestion du personnel... 1 2.1

Plus en détail