Charte de l'audit informatique du Groupe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Charte de l'audit informatique du Groupe"

Transcription

1 Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : Fax : Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation de décision n du 23 avril 2007 (2007 CAB/CJF 8) Charte de l'audit informatique du Groupe OBJET : «L audit interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle, et de gouvernement d entreprise, et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité.» (définition internationale de l audit interne) Conformément aux décisions prises par le Comex du 10 février 2010, la responsabilité de la mise en œuvre de l activité d audit interne est confiée à chaque service interne des métiers et domaines du Groupe, qui doivent veiller à l application des normes professionnelles de l audit interne et à la pertinence de leur action. La présente charte décline ces normes professionnelles à l audit informatique du Groupe. Elle définit sa mission, son organisation et ses moyens, ses principes d action et ses modalités d intervention. Georges LEFEBVRE Références : CORP-DSGG du 30 juillet / 8

2 Sommaire 1. MISSION OBJECTIF CHAMP D INTERVENTION NATURE DES INTERVENTIONS 3 2. ORGANISATION ET MOYENS POSITIONNEMENT RECRUTEMENT ET FORMATION RECOURS A DE L'EXPERTISE EXTERNE 5 3. PRINCIPES D ACTION CADRE DE REFERENCE PROFESSIONNELLE DROITS ET OBLIGATIONS 5 4. MODALITES D INTERVENTION PROGRAMMATION DES MISSIONS CONDUITE DES MISSIONS COMMUNICATION DES RESULTATS SUIVI DES RECOMMANDATIONS ASSURANCE QUALITE ET MESURE DE LA PERFORMANCE 8 2 / 8

3 1. MISSION OBJECTIF L audit informatique du Groupe a pour mission principale d évaluer, de manière indépendante et objective, les systèmes d information du Groupe au regard des politiques de gestion et de sécurité informatiques ainsi que des normes et bonnes pratiques professionnelles applicables, afin d en tirer des conclusions sur la maîtrise des risques induits et de proposer les actions correctrices nécessaires à l obtention des niveaux de qualité, d efficacité, de sécurité et de conformité requis pour les systèmes d information du Groupe. En complément de ces missions d audit, l audit informatique a pour objet d apporter aux maîtrises d ouvrage et aux directions du système d information du Groupe des conseils et de l expertise, particulièrement dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité CHAMP D INTERVENTION L audit informatique du Groupe a compétence sur l ensemble des processus de gouvernance, de management des risques et de gestion des systèmes d information du Groupe. Cette compétence s étend aux partenaires et aux prestataires informatiques, chez qui l'audit informatique du Groupe peut intervenir en tant que de besoin, dans le cadre de clauses contractuelles d'auditabilité ou de toute autre nature l'y autorisant NATURE DES INTERVENTIONS L audit informatique du Groupe effectue, selon des modalités analogues, des missions d'assurance et de conseil ayant trait notamment à : la gouvernance des systèmes d information, la gestion des portefeuilles de projet et la conduite des projets SI, le management des risques et de la sécurité informatiques, la fourniture des services informatiques, l'optimisation des processus informatisés, la conformité des SI et de leur utilisation aux lois et à la réglementation. Il peut, à la demande du délégué général, du directeur de la sécurité globale du Groupe et des directeurs sécurité des métiers, mener des investigations ou participer à des enquêtes à la suite d atteintes ou d'incidents importants liés aux systèmes d information. 3 / 8

4 2. ORGANISATION ET MOYENS POSITIONNEMENT L audit informatique du Groupe est placé sous l autorité du directeur de la sécurité globale du Groupe qui est rattaché directement au délégué général. L'audit informatique du Groupe participe à la fonction d'audit interne du groupe La Poste, dont la responsabilité de mise en œuvre appartient in fine à chaque service d audit interne des métiers et domaines, y compris en ce qui concerne les systèmes d'information, ainsi qu'à l'audit de Groupe, qui «est chargé d'évaluer, pour l'ensemble du Groupe, les systèmes de management des risques, de contrôle et de gouvernement d'entreprise et de contribuer à leur amélioration» (Charte de l audit de Groupe - CORP-DARG du 11 février 2010). Il participe également au dispositif global de management des risques du Groupe en proposant, à la validation du comité exécutif du Groupe, un programme d audit sur les risques significatifs liés aux SI déjà identifiés et en émergence, qu il participe à qualifier. Dans ce cadre, l audit informatique est associé aux travaux de revue des risques du Groupe menés par la direction des risques du Groupe. En complément, l audit de Groupe peut demander à l audit informatique du Groupe de contribuer, dans son domaine d expertise, à la réalisation des audits inscrits au plan d audit du Groupe. Ce rattachement permet à l audit informatique du Groupe d exercer ses activités en toute indépendance, lui garantit un champ d intervention couvrant l ensemble des métiers et domaines du Groupe ainsi qu une totale accessibilité aux personnes, informations et locaux nécessaires pour exercer ses missions. L'audit informatique du Groupe n'a pas de lien direct avec le comité d'audit auprès du conseil d administration, le directeur de l'audit de Groupe représentant l'ensemble de la fonction d'audit interne du Groupe auprès de cette instance RECRUTEMENT ET FORMATION Les auditeurs sont recrutés parmi des cadres et cadres supérieurs ayant une expérience significative dans le domaine de l informatique et des systèmes d information, au sein du Groupe ou par voie externe. Ils sont également recrutés en sortie de grandes écoles ou d universités. Outre la maîtrise des normes, procédures et techniques d audit informatique indispensables à la conduite de leurs travaux, les auditeurs sont tenus de maintenir à jour leurs connaissances professionnelles et techniques grâce à une formation professionnelle continue appropriée et à l'obtention de certifications 4 / 8

5 internationales dans les domaines, notamment, de l'audit, des systèmes d'information et de la sécurité informatique RECOURS A DE L'EXPERTISE EXTERNE Le directeur de l'audit informatique du Groupe doit identifier les connaissances et savoir-faire nécessaires à la réalisation du programme d'audit et pouvoir obtenir l'avis et l'assistance de personnes qualifiées si les auditeurs informatiques ne les possèdent pas pour s'acquitter de tout ou partie des missions. Dans ce cadre, la coopération de l observatoire de la sécurité des systèmes d informations peut être requise après autorisation du comité de gouvernance de cet observatoire. 3. PRINCIPES D ACTION CADRE DE REFERENCE PROFESSIONNELLE L audit informatique du Groupe remplit sa mission dans le cadre des références de la profession, constitué en particulier des normes, standards et méthodes de l IFACI (Institut Français de l Audit et du Contrôle Internes), de l IIA (The Institute of Internal Auditors) et de I ISACA (The Information Systems Audit and Control Association) DROITS ET OBLIGATIONS Les auditeurs informatiques sont tenus de respecter les règles de déontologie de la profession en matière d objectivité, d indépendance, de confidentialité, d intégrité et de rigueur. En application de ces principes éthiques, les auditeurs informatiques doivent tout particulièrement : s abstenir de prendre part à des activités ou d établir des relations qui pourraient compromettre l impartialité de leur jugement, révéler à leur hiérarchie toute anomalie, irrégularité ou fraude dont ils auraient pu avoir connaissance au cours de leurs investigations, et plus généralement, tout risque induit par, ou affectant, un SI du Groupe qu ils pourraient identifier, même en dehors d une mission d audit, faire preuve d un devoir de réserve absolue à l égard des informations recueillies dans le cadre de leur activité et ne pas utiliser celles-ci pour en retirer un quelconque bénéfice personnel. Les auditeurs informatiques ne peuvent pas prendre part à une mission d assurance pour une activité dont ils ont eu la responsabilité au cours de l'année précédente. 5 / 8

6 Les services audités sont tenus de donner accès à toutes les personnes et locaux, et fournir tous les éléments matériels, documents et données informatisées nécessaires à la planification de l audit, à la réalisation des missions et au suivi des recommandations ; toute restriction imposée aux auditeurs les empêchant de réaliser les objectifs ou le planning de la mission tels que validés par le commanditaire fait l objet d une signalisation au directeur de l audit informatique du Groupe. 4. MODALITES D INTERVENTION PROGRAMMATION DES MISSIONS L audit informatique du Groupe agit dans le cadre d un programme d'audit comportant : des missions d'assurance, commanditées par les directeurs d'audit et/ou des risques des métiers, des directions transverses et du corporate. Ces missions s'insèrent dans leurs programmes d'audit respectifs, auxquels l'audit informatique du Groupe contribue, des missions de conseil, réalisées à la demande de dirigeants, des missions de suivi, destinées à s'assurer que les plans d'action définis à la suite d'audits précédemment réalisés sont effectivement mis en œuvre et suppriment les problèmes décelés. Après consultation du directeur de l'audit et des risques du Groupe, le projet de programme annuel d'audit est proposé au délégué général, qui le soumet au comité exécutif du Groupe pour approbation. Le programme d audit informatique peut être révisé en cours d année par le délégué général sur proposition du directeur de la sécurité globale du groupe, notamment pour assurer la prise en charge de demandes d enquêtes ou d investigations CONDUITE DES MISSIONS L audit informatique du Groupe conduit ses missions dans le respect des normes de la profession, en particulier en matière de : planification des missions : les objectifs et le champ de la mission, les ressources affectées et le calendrier prévisionnel des travaux sont formalisés dans une lettre de mission adressée au commanditaire ainsi qu à l ensemble des parties concernées par l audit, identification, analyse et documentation des informations : les informations pertinentes pour étayer les conclusions d audit sont identifiées et documentées, 6 / 8

7 supervision de la mission : les missions font l objet d une supervision appropriée afin de garantir que les objectifs sont atteints, la qualité assurée et le développement professionnel des auditeurs effectué COMMUNICATION DES RESULTATS Les résultats d audit sont communiqués sous forme d un rapport écrit contenant les objectifs et le champ de la mission, ainsi que les conclusions (forces et faiblesses) et les éventuelles recommandations, après avoir été présentés aux services audités. Les rapports d audit sont diffusés aux commanditaires du métier, du domaine ou du corporate, ainsi qu aux personnes ayant à donner suite aux recommandations ou à même d assurer que les résultats recevront l attention nécessaire. Les modalités de communication des résultats sont adaptées aux pratiques des métiers et domaines. Des situations d urgence peuvent conduire à déroger aux modalités établies, comme la découverte d un risque revêtant une importance ou une imminence particulière nécessitant une communication sans délai. Le directeur de l audit informatique du Groupe établit un rapport annuel d activité rendant compte notamment de la couverture de son plan d audit et des résultats obtenus, qu il présente pour validation au directeur de la sécurité globale du groupe puis au délégué général. Ce rapport fait l objet d une communication en comité exécutif du Groupe par le délégué général SUIVI DES RECOMMANDATIONS L audit informatique du Groupe réalise un suivi systématique des recommandations, dont l objectif est de surveiller les suites données aux résultats d audit. Quand ses recommandations sont prises en compte dans les dispositifs de suivi spécifiques des métiers et domaines, ceux-ci tiennent informé l audit informatique du Groupe de l avancement des plans d actions afférents. Ce suivi fait l objet d une communication au directeur du métier ou domaine concerné par la mise en œuvre des actions de progrès, ainsi qu au délégué général. Le suivi des recommandations est consigné dans un chapitre spécifique du rapport d activité annuel de l audit informatique du Groupe. 7 / 8

8 4.5 - ASSURANCE QUALITE ET MESURE DE LA PERFORMANCE Le directeur de l audit informatique du Groupe participe au comité de liaison de l audit interne qui réunit les responsables des services d audit interne des métiers et domaines. Ce comité assure notamment une bonne articulation entre les différents audits des métiers et domaines en termes de programmation, de méthodes de travail, de reporting au comité exécutif et au comité d audit du Groupe, et de démarche d assurance qualité. La performance et la valeur ajoutée de l audit informatique du Groupe sont mesurées au moyen d indicateurs habituellement utilisés dans la profession (taux de mise en œuvre des recommandations, coût et qualité de la production d audit, niveau de satisfaction des commanditaires et des services audités notamment). L audit informatique du Groupe est lui-même évalué périodiquement dans le cadre de revues internes et/ou externes. Périodiquement, le directeur de l audit informatique du Groupe s assure que la présente charte est toujours adaptée aux besoins du Groupe, et propose, si nécessaire, sa mise à jour. 8 / 8

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF Approuvée par le Collège du CMF en date du 3 juillet 2013 1 La présente charte définit officiellement les missions, les pouvoirs et les responsabilités de la structure

Plus en détail

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE LA PROSPECTIVE RÉPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice ------------ -------- SECRETARIAT GENERAL ------------ ------------ DIRECTION DE L AUDIT ET DU CONTROLE ------------

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CNRS

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CNRS Direction de l audit interne www.cnrs.fr NE DAI 0 0 00 CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CNRS INTRODUCTION La présente charte définit la mission, le rôle et les responsabilités de la Direction de l audit interne

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION 02 CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION

Plus en détail

Charte d audit interne

Charte d audit interne Charte d audit interne 25 novembre 2014 La publication de cette charte s inscrit dans la démarche préconisée par l article 2 «Principe général de transparence» de l ANI Modernisation et fonctionnement

Plus en détail

Befimmo SA Règlement de l'audit interne

Befimmo SA Règlement de l'audit interne Befimmo SA Règlement de l'audit interne Table des matières Article 1 - Nature... 1 Article 2 - Mission, objectifs et activités... 2 Article 3 - Programme annuel... 3 Article 4 - Reporting... 3 Article

Plus en détail

Les missions du comité d audit

Les missions du comité d audit AUDIT COMMITTEE INSTITUTE FRANCE Les missions du comité d audit Aide mémoire kpmg.fr Sommaire Réglementation... 3 Exemples de bonnes pratiques... 6 Suivi de l efficacité des systèmes de contrôle interne

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques Présentation de l'inspection cantonale des finances de Genève Séminaire international EURORAI àvilnius Le Système de contrôle interne dans l'audit

Plus en détail

Les normes de l'audit interne de l État

Les normes de l'audit interne de l État Mission d'inspection générale et d'audit Mission ministérielle d audit interne Les normes de l'audit interne de l État octobre 2014 2 Sommaire Définitions propres à l audit interne de l État... 3 Précisions

Plus en détail

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne CHARTE D AUDIT ET DE CONTROLE INTERNE DE COVÉA FINANCE DEFINITION DU CONTROLE INTERNE Le contrôle interne est un dispositif défini et mis en œuvre par les dirigeants et les personnels des sociétés, qui

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE

LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE DEFINITION... 2 OBJECTIFS VISES... 2 ASPECTS PSYCHOLOGIQUES D UN AUDIT... 3 PRINCIPES DE BASE... 3 ACTEURS CONCERNES :... 4 ORGANISATION... 4 VOCABULAIRE...

Plus en détail

«LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS»

«LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS» «LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS» MENA-OECD Investment Programme - Working Group 5 Advancing the Corporate Governance Agenda in the MENA Region 14 & 15 Sept 2005 - RABAT PLAN

Plus en détail

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification.

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL - PATRIE ------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Le nouveau CRIPP MISSION DE L AUDIT INTERNE Accroître et préserver la

Plus en détail

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France Séminaire des 12 et 13 février 2013 Danièle LAJOUMARD, Inspecteur général des Finances C.I.A (Certified Internal

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

DIRECTION DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE

DIRECTION DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Validée par le Comité d audit le 8 janvier 2013 SOMMAIRE 1. ROLE, OBJECTIFS ET POSITIONNEMENT DE LA DIRECTION DE L AUDIT INTERNE... 4 1.1. Définition officielle de l Audit Interne

Plus en détail

INTRODUCTION DES NORMES

INTRODUCTION DES NORMES INTRODUCTION DES NORMES L audit interne est exercé dans différents environnements juridiques et culturels ainsi que dans des organisations dont l'objet, la taille, la complexité et la structure sont divers.

Plus en détail

Rapport du Comité d audit

Rapport du Comité d audit Cote du document: EB 2008/94/R.34 Point de l ordre du jour: 16 b) i) Date: 19 août 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport du Comité d audit Conseil d administration Quatre-vingt-quatorzième

Plus en détail

plate-forme mondiale de promotion

plate-forme mondiale de promotion plate-forme mondiale de promotion À propos de The Institute of Internal Auditors (Institut des auditeurs internes) L'institut des auditeurs internes (IIA) est la voix mondiale de la profession de l'audit

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

CHARTE D'AUDIT INTERNE

CHARTE D'AUDIT INTERNE CHARTE D'AUDIT INTERNE La présente Charte est fondée sur l'article 36 de la loi sur l'université (C1 30). 1. BUT L'Audit interne est une activité indépendante et objective, conduite par le Comité d'audit

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Normes internationales pour la pratique professionnelle de l'audit interne

Normes internationales pour la pratique professionnelle de l'audit interne Normes internationales pour la pratique professionnelle de l'audit interne Copyright 2004 de The Institute of Internal Auditors, 247 Maitland Avenue, Altamonte Springs, Florida 32701-4201, USA. Tous droits

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Normes d audit internes (Exercices + corrigés)

Normes d audit internes (Exercices + corrigés) A Exercices Normes d audit internes (Exercices + corrigés) 1 Le comité d audit est le plus susceptible de participer à l approbation A Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs B Des observations

Plus en détail

Les Normes ont pour objet :

Les Normes ont pour objet : L audit interne est exercé dans différents environnements juridiques et culturels ainsi que dans des organisations dont l'objet, la taille, la complexité et la structure sont divers. Il peut être en outre

Plus en détail

Normes de qualification et de fonctionnement du cadre de référence de l audit interne dans l administration de l État

Normes de qualification et de fonctionnement du cadre de référence de l audit interne dans l administration de l État MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE COMITÉ D HARMONISATION DE L AUDIT INTERNE (CHAI) Normes de qualification et de fonctionnement du cadre de référence

Plus en détail

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM)

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Approuvé par le Conseil d'administration à sa deuxième session ordinaire, le 15 novembre 2011 Objet 1. Le Comité d audit joue un rôle d expert-conseil

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

INTRODUCTION DES NORMES

INTRODUCTION DES NORMES INTRODUCTION DES NORMES L audit interne est exercé dans différents environnements juridiques et culturels ainsi que dans des organisations dont l'objet, la taille, la complexité et la structure sont divers.

Plus en détail

NORMES INTERNATIONALES POUR LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE DE L AUDIT INTERNE (LES NORMES)

NORMES INTERNATIONALES POUR LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE DE L AUDIT INTERNE (LES NORMES) NORMES INTERNATIONALES POUR LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE DE L AUDIT INTERNE (LES NORMES) Introduction L audit interne est exercé dans différents environnements juridiques et culturels ainsi que dans des

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

BECOUZE Rapport de transparence

BECOUZE Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 15 janvier 2010 Sommaire 1 - PRESENTATION DU CABINET 3 à 5 1.1 Le Cabinet en France 3-4 1.1.1 Description de l entité

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Normes pour la pratique professionnelle de l'audit interne

Normes pour la pratique professionnelle de l'audit interne Normes pour la pratique professionnelle de l'audit interne Copyright 2001 de The Institute of Internal Auditors, 247 Maitland Avenue, Altamonte Springs, Florida 32701-4201. Tous droits réservés. Conformément

Plus en détail

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014 BELAC 3-03 Rev 3-2014 AUDIT INTERNE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC (www.belac.fgov.be) sont seules considérées comme authentiques.

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC.

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. Adoptée le 11 décembre 2014 La présente charte détaille le but, la composition,

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCA FÉVRIER 2015 NCA 610 : Recours à l assistance directe des auditeurs internes dans le cadre de l audit Le présent bulletin Alerte audit et certification vise à faire mieux

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1 1 1. OBJECTIF (1) La principale fonction du Comité de gestion du risque est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités visant à définir l intérêt de la Banque CIBC à l égard

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

RECEPTION, TRAITEMENT ET SUIVI DES RECLAMATIONS

RECEPTION, TRAITEMENT ET SUIVI DES RECLAMATIONS périmètre Rédacteur Diffusion SOC SOC D2R Conseil D2R Conseil Tous Date de Rédaction 1 er Août 2012 Date de 1ère application 1 er Sept 2012 Commentaire Modification suite nouvelle Instruction AMF N 2012-07

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012

RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012 RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012 Avril 2013 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION.2 AUDIT INTERNE 2 AUDIT EXTERNE.4 GESTION DES RISQUES..5 OPINION GLOBALE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

Organisation du dispositif de maîtrise des risques

Organisation du dispositif de maîtrise des risques Organisation du dispositif de maîtrise des risques Conférence EIFR 18 décembre 2014 Marie-Agnès NICOLET Regulation Partners Présidente fondatrice 35, Boulevard Berthier 75017 Paris marieagnes.nicolet@regulationpartners.com

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) 1. CADRE ET PRINCIPES GÉNÉRAUX Le Comité Audit et Risque (CAR) de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE

CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE A. Objet. Le Comité d'audit est nommé par le Conseil d'administration (le "Conseil") du Groupe Delhaize (la "Société") afin (a) d assister le Conseil dans le

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le conseil d administration a mis sur pied le comité de la gestion des ressources en personnel de direction

Plus en détail

Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats

Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats Textes de référence : articles L. 621-7 du code monétaire et financier et 221-4

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Septembre 2014 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto évaluation

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations

Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations Validée formellement par le comité exécutif le 21 août 2014; mise en application dès le 1 er juillet 2014. Le présent document

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail