RAPPORT DE TRANSPARENCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE TRANSPARENCE"

Transcription

1 RAPPORT DE TRANSPARENCE , rue de Sarre B.P METZ CEDEX 03

2 En application des dispositions de l article 40 de la directive 2006/43/CE du Parlement Européen et du conseil du 17 mai 2006 relatif au contrôle légal des comptes, transposé en droit français au travers de l article R (Décret n du 9 février 2007, art.23) du Code de commerce, nous avons l honneur de présenter notre rapport de transparence au titre de l exercice clos le 31 décembre METZ, le 31 Mars 2014 Anne Laure CHEVALIER Co-Gérante Grégoire COLLOT Co-Gérant 1

3 Partie 1 Présentation du cabinet 1.1 Organisation, structures juridiques et gouvernance 1.2 Les activités L audit et le Commissariat aux Comptes L Expertise comptable et le Conseil Partie 2 Déclaration concernant les pratiques d indépendance du cabinet et confirmation que la vérification interne de cette indépendance a été effectuée Partie 3 Description du système interne de contrôle qualité et déclaration de la Direction concernant l efficacité de son fonctionnement Partie 4 Date du dernier contrôle visé à l article R du Code du Commerce Partie 5 Liste des personnes ou entités dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé et établissements de crédit pour lesquels le cabinet a effectué un contrôle légal des comptes au cours de l exercice écoulé 5.1 Liste des clients Etablissements de crédit 5.2 Liste des clients APE Partie 6 Déclaration concernant la politique suivie par le cabinet pour ce qui est de la formation continue des contrôleurs légaux des comptes mentionnés aux articles L et R du Code du Commerce Partie 7 Informations financières Partie 8 Informations sur les bases de rémunérations des associés 2

4 1. Présentation du Cabinet 1.1 Organisation, structures juridiques et gouvernance La société FIGEC est une société à responsabilité limitée au capital de euros immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Metz sous le numéro B Elle est inscrite au tableau de l'ordre des Experts-Comptables de la Région Lorraine et auprès de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Metz. La société FIGEC est une société d'expertise comptable et de commissariat aux comptes implantée en Moselle, sur un seul site : METZ 21 Rue de Sarre. Elle est détenue (par l intermédiaire d une société Holding FIGECARES) et dirigée par 3 associés inscrits en qualité de Commissaire aux Comptes, et qui possèdent directement ou indirectement la totalité du capital social. Ces trois associés sont gérants. Un comité de direction composé des trois associés gérants se réunit chaque mois. Outre les avis et décisions dans le domaine stratégique du cabinet, le comité de direction intervient dans l acceptation des mandats et constitue l organe exécutif pour la conduite du développement, de la qualité et des processus et pour le management des ressources humaines. Depuis le début de l exercice 2011, le groupe FIGEC s est agrandi avec la prise de participation (par la société Holding FIGECARES) dans un nouveau cabinet FIGEC EST. Ce cabinet, qui n a qu une activité d expertise-comptable, est implanté sur deux sites mosellans: Thionville et Hayange. FIGEC n appartient à aucun réseau. FIGEC est membre de l alliance EURUS depuis

5 1.2 Les activités Notre cabinet est organisé autour de métiers principaux et complémentaires : Audit et commissariat aux comptes Expertise comptable Conseil juridique, fiscal, social, en finance et gestion Le Cabinet intervient dans tous les secteurs d'activités de la vie économique et a des équipes particulièrement spécialisées dans : le commerce, l artisanat, la santé (cliniques, laboratoires, médecins libéraux, pharmacies, activités paramédicales), l immobilier (construction, promotion, vente d immeubles), l industrie, le secteur bancaire, le monde associatif L audit et le Commissariat aux Comptes Les missions d audit et de commissariat aux comptes visent essentiellement à sécuriser l information financière produite et diffusée par les entreprises. L audit légal La société FIGEC exerce un métier réglementé organisé au sein de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Metz sous l autorité et le contrôle de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et le Haut Conseil du Commissariat aux Comptes (H3C). 4

6 Outre la mission de certification des comptes, le cabinet intervient sur diverses autres missions légales liées à la vie des sociétés : Apports, Transformations, Augmentation et réduction de capital, Fusion et scission des sociétés, Octroi d avantages particuliers à certains actionnaires, Diligences directement liées à la mission légale L Expertise comptable et le Conseil Dans le cadre de ses activités d Expertise comptable et de conseil, le cabinet conduit différentes missions, comme : Comptabilité Etablissement de comptes annuels, de situations intermédiaires, Etablissement de comptes consolidés, Finance et gestion Fiscal Evaluation des entreprises, Mise en place de comptabilités analytique, Etablissement de documents prévisionnels et de suivi budgétaire, Gestion de trésorerie et recherche de financement, Social 5

7 2. Déclaration concernant les pratiques d indépendance du cabinet et confirmation que la vérification interne de cette indépendance a été effectuée L indépendance est une exigence forte du cabinet dans la gestion de nos relations avec le client et constitue une valeur fondatrice de la profession de commissaire aux comptes à laquelle est assignée une mission d intérêt général. Cette indépendance repose sur des critères d intégrité et d objectivité et sur l absence de conflits d intérêts et d incompatibilités entre missions d audit et non audit. Pour la mener à bien, l auditeur doit non seulement être indépendant, en fait comme en apparence, mais aussi en position de le démontrer à chaque instant de manière effective. Dans le strict respect des règles professionnelles en matière d indépendance, le cabinet, ses associés et le personnel affecté à chaque mission de contrôle légal ne doivent pas avoir de liens personnels, financiers ou professionnels avec la société cliente, sa direction, ses administrateurs et ses principaux propriétaires. A ce titre, le cabinet s efforce de communiquer les règles et procédures d indépendance à tous les collaborateurs, et exige leur adhésion aux règles d indépendance et aux normes déontologiques applicables, qui répondent aux normes visées par le CSOEC, la CNCC et le H3C, ainsi que de tous les autres organismes de réglementation applicable. Ces règles et procédures, qui recouvrent des domaines tels que l indépendance personnelle, les relations postérieures à l emploi ou la rotation des associés, sont l objet d une veille attentive pour prendre en compte les évolutions réglementaires. 6

8 Notre dispositif de gestion de l indépendance tient compte : D une indépendance juridique et financière du cabinet : le capital de FIGEC est détenu par les associés personnes physiques (par l intermédiaire d une société Holding), D une indépendance personnelle : des associés, des collaborateurs, les relations familiales, personnelles et professionnelles avec les clients audit du cabinet sont prises en compte lors de la constitution des équipes afin d éviter tout risque de perte d objectivité dans la conduite des missions. Cette gestion de l indépendance s apprécie lors : De la déclaration d indépendance souscrite annuellement par chaque associé et chaque collaborateur, La procédure d acceptation d une nouvelle mission de commissariat aux comptes, prévoyant une recherche des risques associés à l exercice du nouveau mandat, La procédure de maintien de la mission, qui se traduit par une revue annuelle des critères ayant conduit à son acceptation initiale. Les signataires du présent rapport de transparence confirment que l indépendance a fait l objet d une vérification interne. 7

9 3. Description du système interne de contrôle de qualité et déclaration de la direction concernant l efficacité de son fonctionnement Le cabinet a pris la mesure de l exigence de qualité pour l ensemble de ses activités et notamment celle d audit et de commissariat aux comptes. Le cabinet maintient un système de contrôle de qualité pour les activités soumises à réglementation que sont l expertise comptable et le commissariat aux comptes. Ce système est conçu pour satisfaire les attentes de nos clients ainsi que les normes et règles émises par les organismes de supervision de nos métiers, à savoir le Conseil Supérieur de l Ordre des Experts Comptables (CSOEC), la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC), le Haut Conseil du Commissariat aux Comptes (H3C), et d autre part l Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP). Il intègre des règles et procédures essentielles, facilite la conformité avec les règles et réglementations, les normes professionnelles et les normes de qualité du cabinet. Le système de contrôle de qualité du cabinet applicable à ses activités de commissariat aux comptes comprend les éléments suivants : a) Politiques professionnelles rigoureuses et respect des normes d exercice professionnel, b) Déontologie, objectivité, intégrité et indépendance, c) Procédures de maintien et d acceptation des clients et des missions, d) Gestion du personnel, intégrant notamment la formation et le développement professionnel. e) Supervision des missions 8

10 a) Politiques professionnelles rigoureuses et respect des normes d exercice professionnel : Notre méthodologie d audit repose sur un ensemble intégré et cohérent qui comprend l approche d audit, les outils informatiques nécessaires à sa mise en œuvre (notamment à travers l utilisation du logiciel d audit de Francis Lefebvre AUDIT SOFT) et une base documentaire. Elle permet d assurer l efficacité des travaux d audit par une démarche axée sur les risques, prenant en compte les spécificités sectorielles et s appuyant sur le contrôle interne. Nos outils informatiques apportent un support aux signataires et collaborateurs dans la réalisation de chaque étape de la démarche d audit, et permettent d intégrer les spécificités sectorielles, de mener et de formaliser l analyse des risques et l approche d audit, et d établir les différents documents permettant sa mise en œuvre. Ils permettent également, de rassembler, synthétiser les résultats des travaux et de respecter les normes d exercice professionnel. Ainsi, l ensemble des associés et collaborateurs effectuent leur travail avec diligence et se conforment aux réglementations, lois et normes professionnelles applicables. b) Déontologie, objectivité, intégrité et indépendance Le cabinet veille à respecter rigoureusement le code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes. Des procédures ont été mises en place afin d éviter : - Tout risque de conflits d intérêts personnel, - Toute perte d indépendance. Les valeurs partagées au sein du cabinet éthique professionnelle et intégrité, excellence dans le service au client, engagement mutuel pour une exigence continue- forment le ciment de la culture commune de l ensemble des associés et collaborateurs de FIGEC. Elles constituent une référence prouvant à assurer, en toutes circonstances, un comportement approprié permettant de servir l intérêt du public et d honorer les engagements pris. La direction de FIGEC saisit, chaque fois que nécessaire, la Commission Ethique professionnelle de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes pour toutes questions relevant de notre comportement professionnel. Les collaborateurs, les intervenants occasionnels ainsi que les associés souscrivent tous, chaque année, un engagement d indépendance et de respect des règles déontologiques en vigueur dans notre profession, pour toutes les missions liées à la certification des comptes. 9

11 c) Procédures de maintien et d acceptation des clients et de missions Les règles applicables sont définies par le Code de déontologie des commissaires aux comptes. Nos procédures d acceptation et de maintien des clients et des missions ont été conçues pour : Garantir que l intérêt personnel des associés et collaborateurs ne prévalent jamais sur ceux de nos clients, Permettre l identification des situations de conflits d intérêts. Celle-ci s exerce en permanence afin de déceler les potentiels conflits d intérêts et prendre les mesures de sauvegarde jugées appropriées. Ils peuvent ainsi conduire le cabinet à refuser un client ou une mission, S assurer que les missions proposées sont autorisées par le Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes. d) Gestion du personnel, intégrant notamment la formation et le développement professionnel La gestion des ressources humaines est placée au centre des préoccupations du cabinet. Recrutement Embauche : Les entretiens d embauche sont menés sur la base d une guide d entretien, avec l appui d un cabinet extérieur spécialisé en recrutement. Le contrat de travail contient une clause de secret professionnel et une déclaration d indépendance est signée dès le premier jour de travail, puis une fois par an. Formation et développement professionnel : Nos règles exigent que nos collaborateurs maintiennent et approfondissent leurs compétences techniques et se conforment aux exigences réglementaires et professionnelles en vigueur. A cette fin, nous fournissons toutes opportunités pour aider nos collaborateurs à remplir les exigences en matière de formation professionnelle continue, ainsi qu atteindre leurs propres objectifs en matière de développement professionnel. Nous requérons que nos collaborateurs se tiennent à jour des évolutions techniques en assistant à des conférences et programmes de formation internes et externes, ainsi qu au travers de documentation technique et sectorielle appropriée, mise à la disposition du personnel. La qualité des services que nous rendons est notamment fondée sur une formation régulière en la matière et sur une communication relative à l actualité et aux problématiques spécifiques à leur métier. 10

12 Une évaluation formelle a lieu chaque année lors d un entretien avec un supérieur hiérarchique afin notamment de valider les objectifs fixés lors de l exercice précédent et de fixer de nouveaux objectifs. Ce processus d évaluation permet d apporter les informations nécessaires à la prise de décision en matière d organisation, de formation, d évolution de carrière et de rémunération. e) Supervision des missions Le cabinet répond à l exigence de supervision de ses pratiques professionnelles par la mise en place de son contrôle qualité interne. Ainsi, l associé signataire participe aux différentes phases clé de la mission et contrôle l exécution finale avant l émission de son rapport dans le cadre de procédures obligatoires (questionnaire de fin de mission, questionnaire de contrôle de l annexe, questionnaire des obligations légales, ) visant à promouvoir la qualité et veiller à la compréhension et au respect des règles et des normes professionnelles en matière d éthique et d indépendance. Le respect des règles et procédures incombe également à tous les collaborateurs qui doivent les comprendre et les appliquer en permanence. La supervision est donc intégrée à différents niveaux dans l organisation de nos travaux. Elle est effectuée au final par l associé signataire. Une revue indépendante par un second associé a été mise en place pour tous les dossiers EIP et plus généralement les dossiers considérés à risque dans le cabinet. La revue par l associé indépendant est formalisée dans le dossier sur la base du questionnaire Auditsoft. 11

13 4. Date du dernier contrôle visé à l article R du Code du Commerce Un contrôle du H3C a eu lieu en Liste des personnes ou entités dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé et établissements de crédit pour lesquels le cabinet a effectué un contrôle légal des comptes au cours de l exercice écoulé 5.1 Liste des clients Etablissements de crédit Le Cabinet a exercé des missions d audit légal au cours de l exercice écoulé pour les établissements de crédit suivants : - Banque Populaire Lorraine Champagne (BPLC). 5.2 Liste des clients APE Notre cabinet ne détient pas de mandats dans des entités faisant appel public à l épargne. 12

14 6. Déclaration concernant la politique suivie par le cabinet pour ce qui est de la formation continue des contrôleurs légaux des comptes mentionnés aux articles L et R du Code du Commerce Le processus de formation du cabinet FIGEC permet à l ensemble des auditeurs qui interviennent sur des missions de commissariat aux comptes d être formés pour remplir leurs diligences. L accès aux formations proposées se fait en fonction de l activité, de l expérience et des besoins de formation spécifiques. Un plan de formation est établi annuellement pour l ensemble des auditeurs. Le cabinet met à disposition de ceux-ci un panel de formations, tant sur le plan de l application et de la compréhension des normes comptables et d audit que sur le plan de spécificités liées à certains secteurs d activité. Le comité de direction donne dans un premier temps l orientation du plan de formation et dans un second temps il approuve le plan de formation élaboré en conséquence. Les formations planifiées sont adaptées à chaque métier et à chaque niveau d expérience, et prennent en compte la formation portant sur la déontologie, les formations fiscales, comptables et juridiques. Le plan de formation initial peut être complété au cours de l année de formations ponctuelles en fonction de l actualité technique et réglementaire. La grande majorité des formations inscrites dans le plan de formation et suivies par les commissaires aux comptes signataires sont des formations proposées directement par le secteur Formation de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes dans les domaines suivants : - La déontologie du commissaire aux comptes - La démarche du commissaire aux comptes et les normes professionnelles - Les techniques d audit et d évaluation du contrôle interne - Le cadre juridique de la mission de commissaires aux comptes et les matières comptables, financières, juridiques et fiscales. 13

15 Toutes ces formations sont homologuées par le Comité Scientifique placé auprès de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes. Ces formations permettent de répondre aux obligations de formation professionnelle des commissaires aux comptes prévues par l arrêté du 19 décembre Pour les secteurs plus spécifiques, le cabinet FIGEC a décidé de s appuyer sur les formations d un acteur connu et reconnu dans le domaine de la formation : Francis Lefebvre Formation. L entretien annuel avec chaque collaborateur permet d apprécier l adéquation entre les formations reçues et l amélioration effective des compétences. De même, des réunions d information sur l actualité comptable, fiscale, juridique et sociale sont périodiquement organisées au sein du cabinet. Le cabinet FIGEC met à disposition des commissaires aux comptes signataires et de leurs collaborateurs un environnement de formation approfondie, notamment en leur donnant accès à des informations techniques et sectorielles via des revues, des livres, des documentations sectorielles, etc Chacun a accès toutes ces informations indispensables via l intranet du cabinet, l intranet d EURUS, la plateforme Francis Lefebvre, l intranet de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes. Nous confirmons que la politique de formation continue exposée ci-avant permet de contrôler le respect des dispositions des articles L et R du Code de Commerce. 14

16 7. Informations Financières Le chiffre d affaires de FIGEC pour l exercice clos le 31 décembre 2013 s élève à K. Il se répartit comme suit : Audit/ contrôle légal des comptes annuels et des comptes consolidés et diligences directement liées à l audit légal: 479 K Toutes missions autres que l audit (expertise comptable et conseil) : K Le chiffre d affaires consolidé de FIGEC (site de Metz) et de FIGEC EST (sites de Thionville et d Hayange) pour l exercice 2013 s élève à K dont : 479 K pour les missions de contrôle légal des comptes annuels et des comptes consolidés et K pour les prestations non directement liées à des missions de contrôle légal des comptes. 8. Informations sur les bases de rémunérations des associés Les associés de la société FIGEC, au nombre de 3, sont : Anne-Laure CHEVALIER, Grégoire COLLOT, Laurent MAGAT La rémunération des associés se fait de façon égalitaire et, est intégralement composée d une partie fixe. 15 Les trois associés sont gérants. Ils détiennent de fait tous les droits et obligations liés à cette fonction.

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 décembre 2012 EXA S.A. Téléphone : 02.62.30.41.00 Siège social Télécopie : 02.62.30.27.96 4, rue Monseigneur Mondon 97476 Saint-Denis CEDEX Saint-Denis,

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Exercice 2013 Publié sur le site http://www.ksca.fr/ en application des dispositions de l article R.823-21 du Code du Commerce Préambule Conformément aux dispositions de la directive européenne relative

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence En application des dispositions de l article 40 de la directive 2006/43/CE du Parlement Européen et du Conseil du 17 mai 2006 relative au contrôle légal des comptes, transposé en

Plus en détail

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 G:\CAC RAPPORTS PLAN MISSION LETTRE MISSION\Contrôle qualité 2013 H3C\Rapports de transparence\rapport DE TRANSPARENCE CAMS

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 août 2013 Préambule En application des dispositions de l article R.823-21 du Code de Commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d

Plus en détail

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Sommaire Introduction... 4 1. Groupe Fourcade... 5 1.1. Organigramme du groupe... 5 1.2. F2A - FOURCADE AUDIT ASSOCIES... 5 1.3. Description de la Gouvernance et de ses modalités

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2012 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Description des entités CAC

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2010 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Le cabinet en France... 3

Plus en détail

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE 1. Présentation dtt cabinet 1 b) Description de ta gouvernance 2 2. Gestion des risques b) Procédures de qttatité 2 e) Lutte contre te blanchiment 3 d) Formation professionnelle

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE SECA FOREZ RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2015 1 Préambule Conformément à l article R 823 21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel

Plus en détail

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31/12/2014 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1 Présentation du Cabinet... 3 1.1 Structure juridique et capital... 3 1.2 Description de la Gouvernance...

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des risques 3. Gouvernance 4. Déclarations - 1

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Exercice clos le 30.06.2015 CBP Audit & Associés (RCS 515 125 342) Christine Blanc-Patin (RCS 514 273 895) Sommaire Rapport de transparence CBP Audit & Associés P a g e 1 1-Présentation

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 INTRODUCTION Le présent rapport de transparence

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL.

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL. RAPPORT DE TRANSPARENCE Conformément à l article R823-21 du code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissements

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014. - Déclaration de la direction relative à l indépendance et la formation

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014. - Déclaration de la direction relative à l indépendance et la formation RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014 Sommaire - PRESENTATION DU CABINET - Organigramme juridique - Activité - Chiffre d Affaires et Clientèle - PROCEDURE QUALITE - Indépendance - Contrôle

Plus en détail

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce [Texte] Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce Groupe Fiduciaire de Commissariat et d Audit Exercice clos le 30 septembre 2013 Sommaire Présentation du

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC)

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.2aec.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014 Saint-Honoré Partenaires 140 Rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Société par actions simplifiée au capital de 1 257 000 euros inscrite au Tableau de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21 du Code de Commerce aux termes duquel «les commissaires aux comptes désignés

Plus en détail

Consultants Auditeurs Associés. Rapport de Transparence 2011

Consultants Auditeurs Associés. Rapport de Transparence 2011 Consultants Auditeurs Associés Rapport de Transparence 2011 En application des dispositions de l article 40 de la directive 2006/43/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 mai 2006 relative au contrôle

Plus en détail

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE 1 Cabinets de commissariat aux comptes 26 rue Victor Schoelcher - BP 31037-68050 MULHOUSE CEDEX 1 Tel : (+33) 03 89 44 55 55 Fax : (+33) 03 89

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE WWW.TUILLET-AUDIT.FR EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 AOUT 2014 Novembre 2014 Note Préliminaire Rapprochement

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE WWW.TUILLET-AUDIT.FR EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 AOUT 2012 Novembre 2012 1. Présentation du

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Saint-Honoré Partenaires 140 Rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Société par actions simplifiée au capital de 1 257 000 euros inscrite au Tableau de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France Page 1 sur 11 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DE FIDEXCO FRANCE...

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice 30.09.2014

Rapport de transparence. Exercice 30.09.2014 Rapport de transparence Exercice 30.09.2014 Sommaire 1. Présentation du cabinet COGEPARC... 2 1.1 Forme juridique et capital... 2 1.2 Gouvernance... 2 1.3 Bureaux et filiales... 3 1.4 Réseau et association

Plus en détail

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Mai 2015 1. Présentation du

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2014-2015 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE WWW.TUILLET-AUDIT.FR EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 AOUT 2010 Novembre 2010 1. Présentation du

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice 2013. Rapport de transparence 2013 (mars 2014)

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice 2013. Rapport de transparence 2013 (mars 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2013 Rapport de transparence 2013 (mars 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE DU CABINET MALEVAUT-NAUD Exercice clos le 31 décembre 2013 La dénomination Cabinet MALEVAUT-NAUD,

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2011-2012 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

FMBZ KPMG TUNISIE Rapport de Transparence

FMBZ KPMG TUNISIE Rapport de Transparence FMBZ KPMG TUNISIE Rapport de Transparence Exercice clos le 30 septembre 2012 Sommaire Page Lettre de la Direction 1 Structure et Gouvernance 2 Système de contrôle qualité 3 Informations financières et

Plus en détail

AUDEXO Audit Expertise Conseil. Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014. Rapport de transparence

AUDEXO Audit Expertise Conseil. Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014. Rapport de transparence AUDEXO Audit Expertise Conseil Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014 Rapport de transparence mars 2015 Sommaire Page 1. Présentation d Audexo 3 1.1 Présentation et activité 1.2 Organisation 2. Gestion

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE FIDREX Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce CO PHO TRI RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce Exercice clos le 30 septembre 2008 www.cophotri.com SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.bewiz.fr en application des dispositions de l article R. 823 21 du Code de commerce Exercice clos le 30 septembre 2014 Décembre 2014 1. PRESENTATION DU GROUPE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Inscrite au tableau régional de l ordre des Experts comptables de Marseille et à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes près la Cour d Appel d Aix en Provence S.A.S. J. KALPAC & CIE AU CAPITAL

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence SEGESTE Alain BARRÉ, Pierre ESTOURNET et Associés Sociétés de Commissaires aux Comptes Exercice clos le 30 septembre 2013 Rapport de Transparence Publié sur le site www.cabinetmartin.fr en application

Plus en détail

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 Exercice clos le 31 août 2014 1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 3. GESTION DES RISQUES DU CABINET 5 4. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 6 5. ACTIVITE D AUDIT LEGAL 7 Exercice clos

Plus en détail

BECOUZE Rapport de transparence

BECOUZE Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 15 janvier 2010 Sommaire 1 - PRESENTATION DU CABINET 3 à 5 1.1 Le Cabinet en France 3-4 1.1.1 Description de l entité

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne publient sur leur

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2013 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX

RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX CABINET CIFRALEX AU 30 SEPTEMBRE 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX AU 30 SEPTEMBRE 2014 SOMMAIRE MESSAGE DES ASSOCIES... 1 1. PRESENTATION DU CABINET... 2 1.1. LE CABINET EN FRANCE... 2 1.2.

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2011 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 août 2009 RAPPORT DE TRANSPARENCE publié sur le site www.tuillet.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce Décembre 2009 1. Présentation du Groupe

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013

RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013 RAPPEL Les Commissaires aux Comptes, désignés auprès de personnes ou entités faisant

Plus en détail

Cabinet EAA Guillaume Drancy

Cabinet EAA Guillaume Drancy RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Cabinet EAA Guillaume Drancy Le 26 novembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. Présentation du Cabinet Page 1 1.1 Le cabinet en France 2. Gestion des risques du cabinet Page 1-2 2.1

Plus en détail

Charte d éthique et de comportement

Charte d éthique et de comportement Charte d éthique et de comportement Préambule Le groupe BDO France, membre à part entière du réseau international BDO, effectue des missions de nature variées dans les domaines de l audit, du conseil financier

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 17 mai 2011 Sommaire 1 - PRESENTATION DU CABINET 3 à 5 1.1 Le Cabinet en France 3-4 1.1.1 Description de l entité commissariat

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE SAS PTBG & ASSOCIES. Exercice clos le 31 août 2014

RAPPORT DE TRANSPARENCE SAS PTBG & ASSOCIES. Exercice clos le 31 août 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE SAS PTBG & ASSOCIES Exercice clos le 31 août 2014 SOMMAIRE 1. Le Cabinet PTBG & Associés 1.1 Présentation générale du cabinet 1.2 Gouvernance et organisation du cabinet Activités

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 Etabli en application de l article R823-21 du Code de Commerce 1 Présentation du cabinet 1.1 Description du cabinet Monsieur Laurent ARROUASSE exerce

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014)

RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014) Sommaire 1 PRESENTATION DU CABINET...1 1.1 Le cabinet en France...1 1.1.1 Description de l activité et des entités de commissariat aux comptes

Plus en détail

Charte Qualité H3P 2014

Charte Qualité H3P 2014 Charte Qualité H3P 2014 SOMMAIRE 1. Présentation du cabinet...3 2. Déontologie Professionnelle...4 3. Gestion des Risques...4 Indépendance...4 Contrôle qualité...5 Page 2 sur 6 1. Présentation du cabinet

Plus en détail

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CABINET 1.1 Description du cabinet 1.2 Description du réseau 2. GESTION DES RISQUES DU CABINET 2.1 Indépendance 2.2 Contrôle qualité 3. CLIENTS

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE 1. RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos au 30 septembre 2014 Rapport publié sur le site www.sofideecbti.com en application des dispositions de l article R 823-21 du Code de Commerce 1 «La transparence

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU CABINET... 1 1.1) Le cabinet PROCOMPTA... 1 1.1.1) Indépendance juridique économique et financière... 1 1.1.2) Organigramme... 2 1.1.3) Gouvernance et

Plus en détail

Rapport de transparence Groupe JOYE

Rapport de transparence Groupe JOYE Rapport de transparence Groupe JOYE Préambule 1. Références aux textes Conformément à l article R 823-211 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant

Plus en détail

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014 Cabinet Monceau Finance Conseil Cabinet Monceau Finance Conseil MONCEAU FINANCE CONSEIL - 23, rue La Boëtie- 75008 Paris Tél. : +33 1 44 51 72 00 Introduction au rapport de transparence 2014 Rapport de

Plus en détail

Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce

Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce 1. Présentation de Strego Strego en France Description des entités CAC en France SAS Strego au capital de 6.000 k. Filiales de la SAS Strego

Plus en détail

www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE

www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE Version 2015 HISTORIQUE DES REVISIONS Historique des révisions N ordre Date N de page Objet de la révision V2015 01/2015 Toutes Mise à jour des données chiffrées

Plus en détail

Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce

Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce 1. Présentation de Strego Strego en France Description des entités CAC en France SAS Strego au capital de 6.000 k. Filiales de la SAS Strego

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code du commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel à l épargne public ou

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015

RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015 RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU CABINET... 2 Description des entités commissariat aux comptes.....2 Description du réseau en France... 2 Le réseau dans le monde... 2

Plus en détail

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R.823-21 du Code de commerce SOMMAIRE 1. Présentation de SECEF...3 2. Présentation

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 23 décembre 2013 Sommaire 1 - PRESENTATION DE BECOUZE 3 à 5 1.1 BECOUZE en France 3-4 1.1.1 Description de l entité commissariat

Plus en détail

Rapport de Transparence 2014

Rapport de Transparence 2014 Rapport de Transparence 2014 PREAMBULE Conformément à l article R.823-21 du Code de commerce, nous publions le présent rapport de transparence, en tant que commissaires aux comptes désignés auprès de personnes

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2007-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Séance du 6 juillet 2007 Lors de la séance du

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Bureau régional d Arles Bureau régional d Avignon Bureau régional de Bagnols s/ Cèze Bureau régional de Grenoble 5, rue Charles Chaplin Zone de la Courtine 14, Avenue Paul Langevin 27 rue René Cassin 13200

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE SOMMAIRE 1 Présentation du Cabinet 2 1.1 Structure juridique et capital 3 1.2 Description du groupe BATT&ASSOCIES : métiers 3 2 Gestion des risques du Cabinet 5 2.1 Indépendance

Plus en détail

Repères Rapport annuel 2012

Repères Rapport annuel 2012 Édito En confiant au Haut Conseil la supervision des commissaires aux comptes, le législateur a mis en place un mécanisme indépendant, capable de traiter à la fois les cas individuels et les problématiques

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE CLOS LE

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE CLOS LE RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE CLOS LE 31 Août 2015 «Ce qui compte le plus pour nous, ce sont les hommes et leurs projets» SOMMAIRE PREAMBULE... 3 I. LE CABINET ORFIS BAKER TILLY... 3 I.1. Structure

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ORCOM SCC

RAPPORT DE TRANSPARENCE ORCOM SCC RAPPORT DE TRANSPARENCE ORCOM SCC INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21 du Code Commerce aux termes duquel «les commissaires aux comptes

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail

Guide des contrôles périodiques

Guide des contrôles périodiques Guide des contrôles périodiques 2 Guide des contrôles périodiques Le Haut Conseil du commissariat aux comptes a adopté le présent guide des contrôles périodiques le 12 juillet 2012 (décision 2012-02).

Plus en détail

Comptabilité approfondie

Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie 2015/2016 L essentiel en fiches Robert MAÉSO Agrégé d économie et gestion Diplômé d expertise comptable Collection «Express Expertise comptable» DCG J.-F. Bocquillon, M.

Plus en détail

Rapport de Transparence 2014

Rapport de Transparence 2014 CLERC Rapport de Transparence 2014 COMPAGNIE LUXEMBOURGEOISE D EXPERTISE ET DE REVISION COMPTABLE, en abrégé CLERC Membre du réseau Crowe Horwath International Audit/Fiscalité/Conseil AVANT-PROPOS Le présent

Plus en détail

Expertise. Prestations comptables et fiscales :

Expertise. Prestations comptables et fiscales : Pour le PCG (plan, générale, comptable), la comptabilité est définie comme un système d organisation de l information financière. La comptabilité est un outil qui fournit, après traitement approprié, un

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE - 2014

RAPPORT TRANSPARENCE - 2014 SOLUTIONS SUR MESURE RAPPORT TRANSPARENCE - 2014 Prévu par l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 31 août 2014 Disponible en ligne sur www.aca.nexia.fr ACA Nexia est un cabinet animé par

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne.

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne. RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIETE

Plus en détail