Liste des documents qualitatifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste des documents qualitatifs"

Transcription

1 Annexe Circulaire _2009_21-1 du 20 mai 2009 Liste des documents qualitatifs Champ d'application: Etablissements de crédit (les établissements de monnaie électronique inclus), entreprises d'investissement, sociétés de gestion d', organismes de liquidation et organismes assimilés à des organismes de liquidation, succursales établies en Belgique d'établissements susmentionnés étrangers (EEE et non-eee), compagnies financières de droit belge et groupes de services financiers. Remarque importante L'attention des établissements est attirée sur le fait que, outre les documents repris dans la présente annexe, seront également transmis à la par le biais de la plateforme ecorporate, des documents qualitatifs ponctuels demandés exceptionnellement dans l'une ou l'autre circulaire ou communication de la. De par leur caractère temporaire, rapidement obsolète, ces rapports, caractérisés par une fréquence "once", ne sont pas repris dans la présente annexe mais apparaissent provisoirement sur la fiche de reporting de l'établissement concerné jusqu'au terme du délai prévu pour leur transmission. A. DOCUMENTS À TRANSMETTRE PAR LES ÉTABLISSEMENTS 1 1. DOCUMENTS AV UNE PÉRIODICITÉ FIXE 1 Ces documents n'étaient initialement visibles dans ecorporate que par les établissements et la. À présent ces documents sont également visibles dans ecorporate par le reviseur agréé de l'établissement concerné.

2 _2009_21-1 du 20 mai / DOCUMENTS DONT LA TRANSMISSION EST ÉVENTUELLEMENT DOUBLE POUR UNE MÊME PÉRIODE (SUR UNE BASE SOCIALE ET/OU CONSIDÉE) 2 NOM FREQUENCE COMMENTAIRE STATUT CONCERNÉ 3 REPORTING ANNUEL ICAAP AU PLUS TARD 2 MOIS ET DEMI APRÈS LA DATE DE RÉFÉRENCE CHOISIE ("YREF") DÉCLARATION DE LA DIRTION EFFTIVE CONCERNANT LE REPORTING PRUDENTIEL PÉRIODIQUE AU PLUS TARD 3 MOIS APRÈS LA PÉRIODE DE RAPPORT CONCERNÉE RAPPORT DE GESTION AU PLUS TARD 1 MOIS APRÈS L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES REPORTING INTERNE RELATIF AUX CONCENTRATIONS SUR LES STEURS ÉCONOMIQUES AU PLUS TARD DEUX MOIS ET DEMI APRÈS LA FIN DE L'EXERCICE COMPTABLE 4 OA SUCC N-EEE 5 CF OA SUCC EEE SUCC EEE SUCC N-EEE CF OA CF OA SUCC N-EEE CF Dans ecorporate ces rapports sont de type "documents financiers" (ou "financial topic" dans l'écran de recherche d'un document au sein du "control panel"). CF - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT - ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT BELGE (Y COMPRIS LES ÉTABLISSEMENTS DE MONNAIE ÉLTRONIQUE NON- EXEMPTÉS) ELMI LIGHT - ÉTABLISSEMENT DE MONNAIE ÉLTRONIQUE EXEMPTÉ - SOCIÉTÉ DE GESTION DE PORTEFEUILLE ET DE CONSEIL EN INVESTISSEMENT - GROUPE DE SERVICES FINANCIERS OA - ORGANISME ASSIMILÉ À UN ORGANISME DE LIQUIDATION - ORGANISME DE LIQUIDATION - SOCIÉTÉ DE GESTION D' - SOCIÉTÉ DE BOURSE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT EEE SUCC N-EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT NON-EEE - SUCCURSALE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT DE DROIT EEE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UNE SOCIÉTÉ DE GESTION D' DE DROIT EEE Ne concerne pas les établissements de monnaie électronique non-exemptés. Uniquement les succursales qui ne sont pas exemptées de Bâle II, Pilier I.

3 _2009_21-1 du 20 mai / 8 DONNÉES COMPTABLES ET FINANCIÈRES DES SOCIÉTÉS DE BOURSE (SOCIALE) ET LE CAS ÉCHÉANT (CONSIDÉE) SOCIAL :AU PLUS TARD LE 25E JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT (OU LE DERNIER JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT SI LA DATE DU RAPPORT CORRESPOND À LA DATE DE LA FIN DE L'EXERCICE COMPTABLE) CONSIDÉ: AU PLUS TARD 3 MOIS APRÈS LA DATE DU RAPPORT ÉTATS COMPTABLES DES SOCIÉTÉS DE GESTION DE PORTEFEUILLE ET DE CONSEIL EN INVESTISSEMENT (SOCIALE) ET, LE CAS ÉCHÉANT, (CONSIDÉE) DANS LES 6 SEMAINES QUI SUIVENT LA DATE DE RAPPORT DONNÉES COMPTABLES ET FINANCIÈRES DES SUCCURSALES D'ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT AU PLUS TARD LE 25E JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT (OU LE DERNIER JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT SI LA DATE DE RAPPORT CORRESPOND À LA DATE DE FIN D'EXERCICE) DONNÉES COMPTABLES ET FINANCIÈRES DES SOCIÉTÉS DE GESTION D' (SOCIALE) ET, LE CAS ÉCHÉANT, (CONSIDÉE) DANS LES SIX SEMAINES QUI SUIVENT LA DATE DE RAPPORT DONNÉES FINANCIÈRES DES SUCCURSALES DE SOCIÉTÉS DE GESTION D' AU PLUS TARD LE 25E JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT (OU LE DERNIER JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT SI LA DATE DE RAPPORT CORRESPOND À LA DATE DE FIN D'EXERCICE) SUCC EEE DONNÉES FINANCIÈRES DES ORGANISMES DE LIQUIDATION ET ASSIMILÉS (SOCIALE) ET LE CAS ÉCHÉANT (CONSIDÉE) SOCIAL :AU PLUS TARD LE 25E JOUR CALENDRIER DU MOIS SUIVANT) CONSIDÉ: AU PLUS TARD DEUX MOIS ET DEMI APRÈS LA DATE DE RAPPORT OA DONNÉES FINANCIÈRES DES COMPAGNIES FINANCIÈRES AU PLUS TARD DEUX MOIS ET DEMI APRÈS LA DATE DE RAPPORT CF DONNÉES FINANCIÈRES DES GROUPES DE SERVICES FINANCIERS AU PLUS TARD DEUX MOIS ET DEMI APRÈS LA DATE DE RAPPORT ACTIF NET EN SUR LA BELGIQUE AU PLUS TARD UN MOIS APRÈS LA DATE DE RAPPORT SUCC N-EEE 6 6 Uniquement les succursales qui ne sont pas exemptées de Bâle II, Pilier I.

4 _2009_21-1 du 20 mai / DOCUMENTS DONT LA TRANSMISSION EST UNIQUE POUR UNE MÊME PÉRIODE (PAS DE DIMENSION SOCIALE OU CONSIDÉE) 7 NOM FREQUENCE COMMENTAIRE STATUT CONCERNÉ 8 DÉCLARATION PRÊTS AUX DIRIGEANTS ETAT ET COMPOSITION DU CAPITAL AU PLUS TARD FIN FÉVRIER SUIVANT L'ANNÉE DE RAPPORT DE LA DÉCLARATION AU PLUS TARD UN MOIS APRÈS L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES RAPPORT D'ACTIVITÉS AU PLUS TARD 7 MOIS APRÈS LA CLÔTURE DE L'EXERCICE DÉCLARATION DE LA DIRTION EFFTIVE CONCERNANT L'ÉVALUATION DU SYSTÈME DE CONTRÔLE INTERNE TRANSMISSION DU RAPPORT DE BLANCHIMENT AU PLUS TARD UN MOIS APRÈS LA CLÔTURE DE L'EXERCICE AU PLUS TARD LE 30 JUIN SUIVANT L'ANNÉE DE LA PÉRIODE DE RAPPORT CONCERNÉE 9 SUCC N-EEE CF CF OA ELMI LIGHT SUCC N-EEE OA CF SUCC EEE ELMI LIGHT SUCC EEE SUCC N-EEE Dans ecorporate ces rapports sont de type "documents financiers" (ou "financial topic" dans l'écran de recherche d'un document au sein du "control panel"). CF - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT - ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT BELGE (Y COMPRIS LES ÉTABLISSEMENTS DE MONNAIE ÉLTRONIQUE NON- EXEMPTÉS) ELMI LIGHT - ÉTABLISSEMENT DE MONNAIE ÉLTRONIQUE EXEMPTÉ - SOCIÉTÉ DE GESTION DE PORTEFEUILLE ET DE CONSEIL EN INVESTISSEMENT - GROUPE DE SERVICES FINANCIERS OA - ORGANISME ASSIMILÉ À UN ORGANISME DE LIQUIDATION - ORGANISME DE LIQUIDATION - SOCIÉTÉ DE GESTION D' - SOCIÉTÉ DE BOURSE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT EEE SUCC N-EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT NON-EEE - SUCCURSALE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT DE DROIT EEE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UNE SOCIÉTÉ DE GESTION D' DE DROIT EEE Ne concerne pas les établissements de monnaie électronique non-exemptés.

5 _2009_21-1 du 20 mai / 8 TRANSMISSION DU RAPPORT COMPLIANCE AU PLUS TARD LE 30 JUIN SUIVANT L'ANNÉE DE LA PÉRIODE DE RAPPORT CONCERNÉE SUCC N-EEE OA 2. DOCUMENTS SANS PÉRIODICITÉ FIXE NOM FRÉQUENCE COMMENTAIRE STATUT CONCERNÉ 10 ADAPTATIONS/ MODIFICATIONS AU MÉMORANDUM INTERNAL GOVERNANCE VERSION COORDONNÉE ET ACTUALISÉE DES STATUTS VERSION ACTUALISÉE DE L'ORGANIGRAMME ONGOING 11 ONGOING ONGOING LA MISE À JOUR DU DOCUMENT DOIT ÊTRE IMMÉDIATEMENT RAPPORTÉE À LA CF SUCC N-EEE OA CF OA SUCC N-EEE CF OA CF - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT - ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT BELGE (Y COMPRIS LES ÉTABLISSEMENTS DE MONNAIE ÉLTRONIQUE NON- EXEMPTÉS) ELMI LIGHT - ÉTABLISSEMENT DE MONNAIE ÉLTRONIQUE EXEMPTÉ - SOCIÉTÉ DE GESTION DE PORTEFEUILLE ET DE CONSEIL EN INVESTISSEMENT - GROUPE DE SERVICES FINANCIERS OA - ORGANISME ASSIMILÉ À UN ORGANISME DE LIQUIDATION - ORGANISME DE LIQUIDATION - SOCIÉTÉ DE GESTION D' - SOCIÉTÉ DE BOURSE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT EEE SUCC N-EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT NON-EEE - SUCCURSALE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT DE DROIT EEE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UNE SOCIÉTÉ DE GESTION D' DE DROIT EEE En ce qui concerne cette fréquence, l'établissement devra uploader la dernière version du document existant lors de la première utilisation d'ecorporate parce qu'il s'agit d'un document qui devra être à la disposition de la en permanence.

6 _2009_21-1 du 20 mai / 8 RÈGLES INTERNES "RÉGIME D'INCOMPATIBILITÉS" ONGOING SUCC N-EEE CF OA ANALYSE DELTA ET PLANNING CONCERNANT LA FOURNITURE DE SERVICES FINANCIERS PAR INTERNET ONGOING SUCC N-EEE TRANSMISSION NOTIFICATION DÉTENTION D'ACTIONS SUCC N-EEE 12 DEMANDE DE MODIFICATION DE L'AGRÉMENT SUCC N-EEE OA ADAPTATION DU PROGRAMME D'ACTIVITÉS DEMANDE D'UN PASSEPORT EUROPÉEN POUR L'OUVERTURE D'UNE SUCCURSALE DEMANDE D'UNE AUTORISATION POUR L'OUVERTURE D'UNE SUCCURSALE HORS EEE LE DOCUMENT DOIT ÊTRE TRANSMIS EN CAS DE SURVENANCE D UN ÉVÉNEMENT À PORTER À LA CONNAISSANCE DE LA OA OA DEMANDE D'UN PASSEPORT EUROPÉEN DANS LE CADRE DE LA LIBRE PRESTATION DE SERVICES OA DEMANDE D'UNE AUTORISATION POUR EXERCER DES ACTIVITÉS HORS EEE OA DEMANDE D'UNE AUTORISATION POUR L'OUVERTURE D'UN BUREAU DE REPRÉSENTATION À L'ÉTRANGER ELMI LIGHT OA 12 Ne concerne pas les établissements de monnaie électronique non-exemptés.

7 _2009_21-1 du 20 mai / 8 MODIFICATION DE L'ETAT ET DE LA COMPOSITION DU CAPITAL CF OA 3. DOCUMENTS À TRANSMETTRE PAR LE RÉVISEUR DOCUMENTS AV UNE PÉRIODICITÉ FIXE NOM FRÉQUENCE COMMENTAIRE STATUT CONCERNÉ 14 RAPPORT DU RÉVISEUR AGRÉÉ SUR LES ÉTATS PÉRIODIQUES EN FIN D'EXERCICE RAPPORT DU RÉVISEUR AGRÉÉ SUR LES ÉTATS PÉRIODIQUES À LA FIN DU PREMIER SEMESTRE COMPTABLE AU PLUS TARD 15 JOURS OUVRABLES AVANT LA DATE DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES AU PLUS TARD 3 MOIS APRÈS LA FIN DE L'EXERCICE AU PLUS TARD 3 MOIS APRÈS LA FIN DU PREMIER SEMESTRE COMPTABLE CF OA SUCC EEE SUCC N-EEE SUCC EEE SUCC EEE SUCC N-EEE SUCC EEE OA CF Ces documents ne sont pas mis à la disposition des établissements et ne sont visibles dans ecorporate que pour le réviseur et la. CF - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT - COMPAGNIE FINANCIÈRE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT - ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT BELGE (Y COMPRIS LES ÉTABLISSEMENTS DE MONNAIE ÉLTRONIQUE NON- EXEMPTÉS) ELMI LIGHT - ÉTABLISSEMENT DE MONNAIE ÉLTRONIQUE EXEMPTÉ - SOCIÉTÉ DE GESTION DE PORTEFEUILLE ET DE CONSEIL EN INVESTISSEMENT - GROUPE DE SERVICES FINANCIERS OA - ORGANISME ASSIMILÉ À UN ORGANISME DE LIQUIDATION - ORGANISME DE LIQUIDATION - SOCIÉTÉ DE GESTION D' - SOCIÉTÉ DE BOURSE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT EEE SUCC N-EEE - SUCCURSALE D'UN ÉTABLISSEMENT DE CRÉDIT DE DROIT NON-EEE - SUCCURSALE D'UNE ENTREPRISE D'INVESTISSEMENT DE DROIT EEE SUCC EEE - SUCCURSALE D'UNE SOCIÉTÉ DE GESTION D' DE DROIT EEE

8 _2009_21-1 du 20 mai / 8 RAPPORT DU RÉVISEUR AGRÉÉ CONCERNANT L'ÉVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE AU PLUS TARD 15 JOURS OUVRABLES AVANT LA DATE DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES AU PLUS TARD 3 MOIS APRÈS LA FIN DE L'EXERCICE CF OA SUCC EEE SUCC N-EEE SUCC EEE 3.2. DOCUMENTS SANS PÉRIODICITÉ FIXE RAPPORT SPÉCIAL DU RÉVISEUR AGRÉÉ SUR L'ORGANISATION, LES ACTIVITÉS ET LA STRUCTURE FINANCIÈRE RAPPORT DU RÉVISEUR AGRÉÉ DANS LE CADRE DE LA FONCTION DE SIGNAL LE DOCUMENT EST TRANSMIS SUITE À LA DEMANDE DE LA DANS LE DÉLAI CONVENU AV LE RÉVISEUR LE DOCUMENT EST TRANSMIS À L'INITIATIVE DU RÉVISEUR SUCC EEE SUCC N-EEE SUCC EEE OA CF SUCC EEE SUCC N-EEE SUCC EEE OA CF

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Circulaire aux surveillants de portefeuille auprès d'établissements de crédit de droit belge qui émettent des covered bonds belges

Circulaire aux surveillants de portefeuille auprès d'établissements de crédit de droit belge qui émettent des covered bonds belges Politique prudentielle et stabilité financière boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tél. +32 2 221 49 33 Fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Circulaire

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 31.3.2015 FR L 86/13 RÈGLEMENT (UE) 2015/534 DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 17 mars 2015 concernant la déclaration d'informations financières prudentielles (BCE/2015/13) LE CONSEIL DES GOUVERNEURS

Plus en détail

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur,

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur, Politique prudentielle banques et assurances PB Bruxelles, 18 décembre 2007. CIRCULAIRE PPB-2007-15-CPB-CPA aux établissements de crédit et entreprises d investissement indiquant certaines attentes prudentielles

Plus en détail

Schéma de reporting périodique des établissements de monnaie électronique

Schéma de reporting périodique des établissements de monnaie électronique Politique prudentielle et stabilité financière boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tél. +32 2 221 38 12 Fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Bruxelles,

Plus en détail

ci-après, chacune séparément, "l'autorité" et ensemble, "les Autorités",

ci-après, chacune séparément, l'autorité et ensemble, les Autorités, 1 Protocole d'accord entre la Banque nationale de Belgique et l'autorité des services et marchés financiers concernant les entreprises d'investissement étrangères La Banque nationale de Belgique (ci-après,

Plus en détail

18. Correction résultant de l'affectation du bénéfice (à déduire) 120

18. Correction résultant de l'affectation du bénéfice (à déduire) 120 Tableau 41.70 - COMPOSITION DES FONDS PROPRES SUR BASE SOCIALE (Art. 14 et 15 du règlement) 1. Fonds propres sensu stricto (art. 14, 1er, 1 ) Valeur comptable Code 05 11. Capital libéré et primes d'émission

Plus en détail

Circulaire adressée aux établissements financiers concernant la mise en place d'une bonne politique de rémunération

Circulaire adressée aux établissements financiers concernant la mise en place d'une bonne politique de rémunération Circulaire _2011_05 du 14 février 2011 Circulaire adressée aux établissements financiers concernant la mise en place d'une bonne politique de rémunération Champ d'application: La présente circulaire s

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit Bruxelles, le 16 avril 1999 CIRCULAIRE D1 99/2 AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET AUX REVISEURS AGREES Madame, Monsieur,

Plus en détail

Obligations de reporting incombant aux sociétés de cautionnement mutuel

Obligations de reporting incombant aux sociétés de cautionnement mutuel Circulaire _2009_14 du 13 mars 2009 Obligations de reporting incombant aux sociétés de cautionnement mutuel Champ d'application: Les sociétés de cautionnement mutuel soumises aux dispositions de l arrêté

Plus en détail

Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse

Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse Politique prudentielle Bruxelles, le 24 octobre 2005 PPB/154 Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse Madame, Monsieur, Dans sa lettre du 3 juin 2005 (PPB/57), la Commission

Plus en détail

Circulaire. Bruxelles, le 2 mars 2015. Statut prudentiel des établissements de monnaie électronique. Madame, Monsieur,

Circulaire. Bruxelles, le 2 mars 2015. Statut prudentiel des établissements de monnaie électronique. Madame, Monsieur, boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles tél. +32 2 221 38 12 fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Circulaire Bruxelles, le 2 mars 2015 Référence: NBB_2015_09

Plus en détail

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du

Plus en détail

(Moniteur belge du 10 février 2010 - p. 8088)

(Moniteur belge du 10 février 2010 - p. 8088) Règlement "F" de la Banque Nationale de Belgique relatif aux enquêtes sur les investissements entre des résidents autres que les établissements de crédit et des non-résidents non apparentés hors valeurs

Plus en détail

PROTOCOLE SUR LA MISE EN OEUVRE D'UN SIMULATEUR DES DEPOTS D'EPARGNE REGLEMENTES

PROTOCOLE SUR LA MISE EN OEUVRE D'UN SIMULATEUR DES DEPOTS D'EPARGNE REGLEMENTES PROTOCOLE SUR LA MISE EN OEUVRE D'UN SIMULATEUR DES DEPOTS D'EPARGNE REGLEMENTES Champ d'application: Version du 12 décembre 2012 Le protocole s applique aux dépôts d'épargne dits réglementés, qui satisfont

Plus en détail

Guide de l Investisseur

Guide de l Investisseur Guide de l Investisseur CHAPITRE V Régime des investissements étrangers 64 SOMMAIRE VI- Régime des investissements étrangers 69 1- Transfert des revenus d'investissement 69 2- Cession ou liquidation des

Plus en détail

sud créteil 2013 2014

sud créteil 2013 2014 sud créteil 2013 2014 Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et assimilés 55 004 36 983 53

Plus en détail

Activités avec l étranger. L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger

Activités avec l étranger. L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger Activités avec l étranger L01PKI Liste des clients résidents réalisant des paiements à caractère professionnel à l étranger Banque nationale de Belgique, Bruxelles. Tous droits réservés. La reproduction

Plus en détail

Il est institué aux investisseurs étrangers réalisés au Maroc en devises, un régime de convertibilité.

Il est institué aux investisseurs étrangers réalisés au Maroc en devises, un régime de convertibilité. REGIME DES INVESTISSEMENTS ETRANGERS 1. Définition On entend par investissements étrangers, les investissements réalisés par les personnes physiques ou morales de nationalité étrangère, non-résidentes

Plus en détail

Obligation de publication des comptes annuels et consolidés de sociétés étrangères

Obligation de publication des comptes annuels et consolidés de sociétés étrangères Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

Sud Education 63. MAISON du PEUPLE 29, Rue Gabriel Péri 63000 CLERMONT-FERRAND. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014

Sud Education 63. MAISON du PEUPLE 29, Rue Gabriel Péri 63000 CLERMONT-FERRAND. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 Sud Education 63 MAISON du PEUPLE 29, Rue Gabriel Péri 63000 CLERMONT-FERRAND Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 40 : Fournisseurs

Plus en détail

Ordonnance n 96-08 du 19 Chaâbane 1416 correspondant au 10 janvier 1996 relative LA SOCIETE D'INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (S.I.C.A.

Ordonnance n 96-08 du 19 Chaâbane 1416 correspondant au 10 janvier 1996 relative LA SOCIETE D'INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (S.I.C.A. Ordonnance n 96-08 du 19 Chaâbane 1416 correspondant au 10 janvier 1996 relative aux organismes de placement collectif en valeurs mobilières (O.P.C.V.M) (S.I.C.A.V) et (F.C.P). Le Président de la République;

Plus en détail

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 - «Norme comptable Générale» définit les règles relatives à la présentation des états

Plus en détail

Arrêtés Ministériels ( Réglementation )

Arrêtés Ministériels ( Réglementation ) Arrêtés Ministériels ( Réglementation ) Arrêté Ministériel n 2008-50 du 4 février 2008 rel atif au prospectus simplifié d'un fonds commun de placement ou d'un fonds d'investissement Nous, Ministre d'etat

Plus en détail

SUD Education du Gers

SUD Education du Gers SUD Education du Gers 1, Impasse Fermat 32000 AUCH Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et

Plus en détail

SUD EDUCATION CRETEIL

SUD EDUCATION CRETEIL SUD EDUCATION CRETEIL Comptes annuels Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et assimilés 36 983 20 737 53

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

SUD Education Aquitaine 2011-2012

SUD Education Aquitaine 2011-2012 SUD Education Aquitaine 2011-2012 Comptes annuels Exercice du 01/09/2011 au 31/08/2012 1 sur 5 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et assimilés 3 951

Plus en détail

Mission de collaboration des commissaires agréés auprès d'organismes de placement collectif publics à nombre variable de parts

Mission de collaboration des commissaires agréés auprès d'organismes de placement collectif publics à nombre variable de parts Circulaire _2011_06 du 14 février 2011 Mission de collaboration des commissaires agréés auprès d'organismes de placement collectif publics à nombre variable de parts Champ d'application: Organismes de

Plus en détail

SUD Education 79. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013. 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT. 01 juin 2015 SUD Education 79

SUD Education 79. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013. 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT. 01 juin 2015 SUD Education 79 SUD Education 79 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT Comptes annuels Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 40 : Fournisseurs et Comptes rattachés 316

Plus en détail

CIRCULAIRE CSSF 11/503

CIRCULAIRE CSSF 11/503 COMMISSION de SURVEILLANCE du SECTEUR FINANCIER Luxembourg, le 3 mars 2011 A toutes les entités surveillées du secteur financier, à l exception des établissements de crédit, ainsi qu à leurs réviseurs

Plus en détail

SUD Education 61 2013-2014

SUD Education 61 2013-2014 SUD Education 61 2013-2014 Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 6 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et assimilés 17 805 16 532

Plus en détail

Résultat annuel de KBC Ancora : 26,4 millions d euros

Résultat annuel de KBC Ancora : 26,4 millions d euros , Leuven, Résultat annuel de KBC Ancora : 26,4 millions d euros Leuven, - KBC Ancora a affiché pour l exercice écoulé un bénéfice de 26,4 millions d euros, soit 0,34 euro par action, par rapport à un bénéfice

Plus en détail

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Information préliminaire Statistique Zurich, le 19 septembre 2013 Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Table des matières Page 1. Aperçu 2 2. Objectifs

Plus en détail

Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC)

Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC) Directive Présentation des comptes Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC) Du Fondement juridique mars 05 art. 49 à 5 RC I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art.

Plus en détail

Circulaire. Bruxelles, le 21 décembre 2012. Mission de collaboration des commissaires agréés. Politique prudentielle et stabilité financière

Circulaire. Bruxelles, le 21 décembre 2012. Mission de collaboration des commissaires agréés. Politique prudentielle et stabilité financière Politique prudentielle et stabilité financière boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tél. +32 2 221 40 14 Fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Circulaire

Plus en détail

Joint Committee. Orientations relatives au traitement des réclamations dans le secteur des valeurs mobilières (ESMA) et le secteur bancaire (ABE)

Joint Committee. Orientations relatives au traitement des réclamations dans le secteur des valeurs mobilières (ESMA) et le secteur bancaire (ABE) JC 2014 43 27 May 2014 Joint Committee Orientations relatives au traitement des réclamations dans le secteur des valeurs mobilières (ESMA) et le secteur bancaire (ABE) 1 Table des matières Orientations

Plus en détail

Circulaire NBB_2012_16 - Annexe 1

Circulaire NBB_2012_16 - Annexe 1 Politique prudentielle et stabilité financière boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tél. +32 2 221 35 88 Fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Circulaire

Plus en détail

INSTRUCTION N 2009-08 DU 22 SEPTEMBRE 2009

INSTRUCTION N 2009-08 DU 22 SEPTEMBRE 2009 1 INSTRUCTION N 2009-08 DU 22 SEPTEMBRE 2009 RELATIVE AU CONTRÔLE DES OPÉRATIONS D'OFFRE PUBLIQUE D'ACQUISITION Prise en application des articles 231-46 et 231-51 du règlement général de l AMF Article

Plus en détail

90735COM/JN Bruxelles, le 26 mai 1997. COMMUNICATION D159. Objet : - Statistique de l'activité d'assurance directe vie en Belgique et à l'étranger;

90735COM/JN Bruxelles, le 26 mai 1997. COMMUNICATION D159. Objet : - Statistique de l'activité d'assurance directe vie en Belgique et à l'étranger; 90735COM/JN Bruxelles, le 26 mai 1997. COMMUNICATION D159. Objet : - Statistique de l'activité d'assurance directe vie en Belgique et à l'étranger; - Statistique des affaires acceptées en réassurance "vie";

Plus en détail

Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par un établissement de crédit de droit belge

Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par un établissement de crédit de droit belge Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par un établissement de crédit de droit belge Septembre 2005 Table des matières Table des matières...2 1. Préambule...3 1.1. Demande préalable d agrément

Plus en détail

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X Banque nationale suisse Direction de la statistique Saisie des données Case postale Bon de livraison pour disquettes (FRIN) A imprimer et joindre à la disquette Raison sociale Adresse NPA Localité Collaborateur

Plus en détail

O.P.C.I. (Organisme de Placement Collectif Immobilier)

O.P.C.I. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Document non contractuel Janvier 2006 O.P.C.I. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Les pouvoirs publics par voie de l'ordonnance n' 2005-1278 du 13 octobre 2005 ont créé un nouveau produit d'épargne,

Plus en détail

Programme de travail «statistiques» (ISA 800)

Programme de travail «statistiques» (ISA 800) Annexe 2 Circulaire _2011_06-2 du 14 février 2011 rogramme de travail «statistiques» (ISA 800) Champ d'application: Organismes de placement collectif publics de droit belge à nombre variable de parts et

Plus en détail

Fonction de compliance

Fonction de compliance Circulaire Circulaire FSMA_2012_21 du 4/12/2012 Fonction de compliance Champ d'application: Établissements de crédit, sociétés de bourse, établissements de paiement, établissements de monnaie électronique,

Plus en détail

Bruxelles, le 6 novembre 2007. Madame, Monsieur, Introduction

Bruxelles, le 6 novembre 2007. Madame, Monsieur, Introduction Politique prudentielle banques et assurances Bruxelles, le 6 novembre 2007 Communication de la CBFA sur sa politique concernant les questions d externalisation de services de gestion de portefeuille de

Plus en détail

SUD Education 79. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014. 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT. 01 juin 2015 SUD Education 79

SUD Education 79. Comptes annuels. Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014. 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT. 01 juin 2015 SUD Education 79 SUD Education 79 21B rue Edmond Proust 79000 NIORT Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 5 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 40 : Fournisseurs et Comptes rattachés 154

Plus en détail

I. Il est inséré au titre quatrième du livre premier du code des assurances (partie législative) un chapitre ainsi rédigé :

I. Il est inséré au titre quatrième du livre premier du code des assurances (partie législative) un chapitre ainsi rédigé : Dispositions législatives de transposition de la directive n 2003/41 CE pour ce qui concerne les entreprises d'assurance Article 1 er I. Il est inséré au titre quatrième du livre premier du code des assurances

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: COMPAS - FORMAT Association sans but lucratif Adresse: Place Communale N : 7 Boîte: Code postal: 4100 Commune: Seraing Pays: Belgique Registre des

Plus en détail

Annexe 1 à la circulaire NBB_2013_02

Annexe 1 à la circulaire NBB_2013_02 boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles tél. +32 2 221 38 12 fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Bruxelles, le 17 juin 2013 Annexe 1 à la circulaire NBB_2013_02

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

SUD Education 72 2013-2014

SUD Education 72 2013-2014 SUD Education 72 2013-2014 Comptes annuels Exercice du 01/09/2013 au 31/08/2014 1 sur 5 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 51 : banques, établissements financiers et assimilés 5 002 Total

Plus en détail

FICHIERS INDEX DES COMPTES ANNUELS DÉPOSÉS AUPRÈS DE LA BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE

FICHIERS INDEX DES COMPTES ANNUELS DÉPOSÉS AUPRÈS DE LA BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE FICHIERS INDEX DES COMPTES ANNUELS DÉPOSÉS AUPRÈS DE LA BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE 1. FICHIERS INDEX QUOTIDIENS 1.1. GÉNÉRALITÉS Les références de tous les comptes annuels, des comptes consolidés et

Plus en détail

Annexe Circulaire NBB_2012_01-1 SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES SOCIETES DE BOURSE CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE

Annexe Circulaire NBB_2012_01-1 SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES SOCIETES DE BOURSE CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE Annexe Circulaire NBB_2012_01-1 SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES SOCIETES DE BOURSE CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE 1 20 N 01 - ACTIF Exercice Codes [05] I. Caisse, avoirs auprès

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par une société de gestion de portefeuille et de conseil en investissement de droit belge

Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par une société de gestion de portefeuille et de conseil en investissement de droit belge Mémorandum relatif à l obtention d un agrément par une société de gestion de portefeuille et de conseil en investissement de droit belge 18 juin 2013 Table des matières 1. Préambule... 4 1.1. Demande préalable

Plus en détail

180,00 par an payable en avance

180,00 par an payable en avance pour les prestations effectuées dans le cadre des transactions commerciales normales réalisées avec des clients privés M.M. Warburg & CO Luxembourg S.A. - 2, Place Dargent, Boîte postale 16, L-2010 Luxembourg

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec

Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec R.R.Q., c. C-2, r. 0.1 Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec Loi sur la Caisse de dépôt et placement du Québec (L.R.Q.,

Plus en détail

BUELENS, MATHAY, MATIS & ASSOCIATES RAPPORT DE TRANSPARENCE

BUELENS, MATHAY, MATIS & ASSOCIATES RAPPORT DE TRANSPARENCE BUELENS, MATHAY, MATIS & ASSOCIATES RAPPORT DE TRANSPARENCE 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DESCRIPTION DE L ORGANISATION... 3 2. DATE DU DERNIER CONTROLE DE QUALITE... 3 3. LISTE DES ENTITES D'INTERET PUBLIC...

Plus en détail

2- Rapatriement et rétrocession du produit de la vente à l'exportation: 50% en dinars algériens, à porter sur son "compte dinars exportateur" ;

2- Rapatriement et rétrocession du produit de la vente à l'exportation: 50% en dinars algériens, à porter sur son compte dinars exportateur ; 1-Attestation de domiciliation d'exportation: Les opérations d'exportations de biens en vente ferme ou en consignation ainsi que les exportations de services sont soumises à domiciliation obligatoire auprès

Plus en détail

Décision générale du Conseil du Marché Financier n 16 du 21 juin 2012 relative à la fiche de renseignements annuels

Décision générale du Conseil du Marché Financier n 16 du 21 juin 2012 relative à la fiche de renseignements annuels Décision générale du Conseil du Marché Financier n 16 du 21 juin 2012 relative à la fiche de renseignements annuels Le collège du conseil du marché financier, Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant

Plus en détail

reunion2012-2013 Comptes annuels Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013

reunion2012-2013 Comptes annuels Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013 reunion2012-2013 Comptes annuels Exercice du 01/09/2012 au 31/08/2013 1 sur 5 Bilan ACTIF Exercice courant Exercice antérieur 40 : Fournisseurs et Comptes rattachés 2 166 Total chapître 4 2 166 0 51 :

Plus en détail

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 27 avril 2012

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 27 avril 2012 Société Anonyme au capital de 53 100 000 Euros Siège Social : 5, rue Saint-Georges 75009 Paris 712 048 735 R.C.S. Paris Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale

Plus en détail

Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des

Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des Affaires Comptables - AMF 1 Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général DOSSIER D AGREMENT POUR EXERCER TOUT OU PARTIE DES ACTIVITES COUVERTES PAR LA

Plus en détail

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché.

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché. CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES OBJET : Marché monétaire en devises, placements et emplois des devises non-cessibles et refinancement en devises auprès de la Banque Centrale de Tunisie. L'Avis de

Plus en détail

Chapitre 1 er : Introduction. Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers

Chapitre 1 er : Introduction. Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers Modalités d'application de la protection des dépôts et des instruments financiers auprès d'établissements de crédit et d'entreprises d'investissement

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2014-07 du 26 novembre 2014 Relatif aux comptes des entreprises du secteur bancaire Cette note de présentation a pour objet de présenter

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES. C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S

CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES. C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S I~,0:.----------, c 1 M A CONFÉRENCE INTERAFRICAINE DES MARCHÉS D'ASSURANCES.'.- 1. ~ 0 0 0 SI: C () N SEI L n E S M l!\ 1 S T l{ l': S J) E S A S S II [{ A NeE S REGLEMENT N,.ICIMAlPCMA/ CE/ SG/ 2DD9

Plus en détail

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d)

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d) Tableau 42.70 - COMPOSITION DES FONDS PROPRES SUR BASE CONSOLIDEE (Art. 14, 15, 87, 87bis du règlement) 1. Fonds propres sensu stricto (art. 14, 1er, 1, art. 87 et 87bis+B40) Valeur comptable Code 05 11.

Plus en détail

CHARTE DU COMITE D AUDIT

CHARTE DU COMITE D AUDIT CHARTE DU COMITE D AUDIT INTRODUCTION... 2 I. RÔLE... 2 II. RESPONSABILITÉS... 2 1. Reporting financier... 2 2. Contrôle interne - gestion des risques et compliance... 3 3. Audit interne... 3 4. Audit

Plus en détail

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 )

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 ) 5112/PC/MS ANNEXE 1 À LA COMMUNICATION F.2 DÉSIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUPRÈS D'UNE SOCIÉTÉ DE CAUTIONNEMENT MUTUEL La société de cautionnement mutuel...... (dénomination statutaire)......... (adresse

Plus en détail

Rapport financier semestriel relatif à l exercice 2014/2015

Rapport financier semestriel relatif à l exercice 2014/2015 , Leuven, relatif à l exercice 2014/2015 Lors des six premiers mois de l'exercice 2014/2015, KBC Ancora a affiché un résultat négatif de 10,7 millions d euros. Ce résultat a été déterminé en grande partie

Plus en détail

1. Bases légales La Loi sur l Université de Lausanne du 6 juillet 2004 dit notamment :

1. Bases légales La Loi sur l Université de Lausanne du 6 juillet 2004 dit notamment : Directives de la Direction Directive de la Direction 2.1. Fonds de réserve et d innovation (FRI) A. Généralités 1. Bases légales La Loi sur l Université de Lausanne du 6 juillet 2004 dit notamment : Art.

Plus en détail

J de DEMANDOLX Gestion SA Société Anonyme au capital de 1 000 000 Euros Siège social : 8 place Vendôme 75001 Paris RCS Paris : B 351 171 574

J de DEMANDOLX Gestion SA Société Anonyme au capital de 1 000 000 Euros Siège social : 8 place Vendôme 75001 Paris RCS Paris : B 351 171 574 J de DEMANDOLX Gestion SA Société Anonyme au capital de 1 000 000 Euros Siège social : 8 place Vendôme 75001 Paris RCS Paris : B 351 171 574 PROCEDURE DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES Collaborateurs concernés

Plus en détail

Modification du système de réserves obligatoires

Modification du système de réserves obligatoires Luxembourg, le 17 novembre 2003 A tous les établissements de crédit Circulaire BCL 2003/181 Modification du système de réserves obligatoires Mesdames, Messieurs, Nous avons l'honneur de nous référer à

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92 Projet d avis du X novembre 2013 I. Introduction 1. À la suite

Plus en détail

La nouvelle architecture de contrôle du secteur financier

La nouvelle architecture de contrôle du secteur financier Communication _2011_15 du 23 mars 2011 La nouvelle architecture de contrôle du secteur financier Champ d'application: Tous les établissements soumis au contrôle de la ou du CREFS. Résumé/Objectifs: La

Plus en détail

CHAPITRE I : PORTEE. Article 1er

CHAPITRE I : PORTEE. Article 1er Avertissement L acte que vous allez consulter a été retranscrit, éventuellement coordonné, et mis en ligne par une entité privée. Il ne s agit pas d un document officiel ; seul un document officiel fait

Plus en détail

ETF (Exchange Traded Fund)

ETF (Exchange Traded Fund) Bridgeward Ltd. Consultants ETF (Exchange Traded Fund) Effectif Transparent Facile De nouvelles chances pour des investissements attrayants ETF/ETI Seite 2 ETF / ETI Exchange Traded Fund / Exchange Traded

Plus en détail

Circ.-CFB 92/1 Autorisations et annonces obligatoires Page 1. CONTENU BASE DÉLAI Devoirs incombant aux bourses dont le siège est en Suisse

Circ.-CFB 92/1 Autorisations et annonces obligatoires Page 1. CONTENU BASE DÉLAI Devoirs incombant aux bourses dont le siège est en Suisse Circ.-CFB 92/1 Autorisations et annonces obligatoires Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Faits soumis à autorisation et annonces obligatoires des bourses, des banques, des négociants

Plus en détail

Recommandation relative à l adoption d une bonne politique de rémunération dans les établissements financiers

Recommandation relative à l adoption d une bonne politique de rémunération dans les établissements financiers Circulaire _2009_34 du 26 novembre 2009 Recommandation relative à l adoption d une bonne politique de rémunération dans les établissements financiers Champ d'application: Les principes énoncés dans la

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS 201 01/07/2011 BE 0421.082.047 13 EUR NAT. Date du dépôt N P. D. 11253.00369 A-asbl 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: GROUPE DE RECHERCHE ET D'INFORMATION SUR LA PAIX ET LA SECURITE

Plus en détail

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS RCS PARIS B 421 933 268 BULLETIN SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société de Gestion : KBL RICHELIEU GESTION 22, Boulevard Malesherbes 75008 PARIS Dépositaire :

Plus en détail

INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES (OPCVM)

INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES (OPCVM) UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE CONSEIL REGIONAL DE L EPARGNE PUBLIQUE ET DES MARCHES FINANCIERS INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités Règlement grand-ducal pris en exécution de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances précisant les modalités d'agrément et d'exercice des entreprises de réassurances Nous Henri,

Plus en détail

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p.

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p. ... LE GOUVERNEMENT Projet de règlement grand-ducal déterminant les conditions d'accès du public et des administrations aux informations conservées par la Centrale des bilans et le tarif applicable. 1.

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 Tunis, le 18 décembre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 OBJET : Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2001-11 du 4 mai 2001 relative au Marché des changes et instruments de couverture

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE Entre les parties soussignées : A.1. L association des copropriétaires de la résidence inscrite à la BCE sous le n dont le siège est situé Ici représentée par agissant

Plus en détail

ANNEXE COMPTABLE. L'exercice a une durée de 12 mois, recouvrant la période du 01/01/2014 au 31/12/2014.

ANNEXE COMPTABLE. L'exercice a une durée de 12 mois, recouvrant la période du 01/01/2014 au 31/12/2014. Syndicat SUD CHIMIE Exercice : 01/01/2014 au 31/12/2014 ANNEXE COMPTABLE Au bilan avant répartition de l'exercice clos au 31/12/2014 dont le total est de 204 257 et au compte de résultat de l'exercice

Plus en détail

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants B Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants Introduction Cet appel à projet s inscrit dans le cadre de la poursuite de l action 21/22 du Plan Cancer: Soutien psychosocial

Plus en détail

TABLEAU DE TRI POUR LES ARCHIVES

TABLEAU DE TRI POUR LES ARCHIVES TABLEAU DE TRI POUR LES ARCHIVES Le tableau de tri pour les archives donne un aperçu systématique de toutes les séries d'archives, ainsi que de leur délai de et de leur destination. L'institution sait

Plus en détail

Reporting titre par titre des établissements de crédit

Reporting titre par titre des établissements de crédit Reporting titre par titre des établissements de crédit Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 2 Les données à transmettre à la BCL...5 2.1 Aperçu général...5 2.2 Les titres soumis à

Plus en détail