Séquence 2. Lire des contes de fées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séquence 2. Lire des contes de fées"

Transcription

1 Sommaire Lire des contes de fées Séance 1 Découvrir le conte de fées (Le schéma narratif) Séance 2 Visages et fonctions de la métamorphose dans le conte : aide ou obstacle? (quête ; épreuve ; adjuvants et opposants ; le merveilleux) Séance 3 Séance 4 Séance 5 Séance 6 Séance 7 Séance 8 Les temps du récit (1) : valeurs de l imparfait et du passé simple Les temps du récit (2) : maîtriser la conjugaison de l imparfait et du passé simple Le rôle du décor dans le conte merveilleux (valeur méliorative et valeur péjorative ; procédés de mise en valeur dans la description = champ lexical, comparaison, superlatif, répétition, hyperbole) Le vocabulaire du merveilleux : aux origines du conte (Étymologie ; dérivation ; sens propre et sens figuré ; suffixe, radical, préfixe) Le rôle majeur des adjectifs dans le conte : valeur narrative et accords orthographiques (Accord de l adjectif en genre et en nombre) Je m évalue 56 Cned, Français 6e

2 séance 1 Séance 1 Découvrir le conte de fées Prends ton cahier de français. Sur une nouvelle page, écris en rouge :, et souligne-le ; en dessous, écris le titre de cette séquence : Lire des contes, et souligne-le. Puis écris en rouge le numéro et le titre de cette séance : Découvrir le conte de fées. Dans cette séance, tu vas te plonger dans l univers des contes de fées. L année 1697 est vraiment l année des fées! Charles Perrault («La Belle au bois dormant», «Cendrillon») et Mme D Aulnoy («L oiseau bleu», «La belle aux cheveux d or») publient chacun, au même moment, un recueil de contes qui connaîtront un immense succès. Ainsi est créé un genre : le conte de fées. A Qu est-ce qu un conte de fées? Commençons par découvrir un des contes les plus célèbres, qui te permettra de comprendre quels sont les éléments traditionnels du conte de fées. Charles Perrault a mis par écrit, au XVII e siècle, des contes issus du folklore populaire, en leur ajoutant des «moralités». En voici un, «Les Fées». Lis-le entièrement, en t aidant, si besoin, des notes de vocabulaire. Écoute-le en même temps à la piste 2 de ton CD Les Fées Il était une fois une veuve qui avait deux filles ; l aînée lui ressemblait si fort d humeur 1 et de visage, que, qui la voyait, voyait la mère. Elles étaient toutes deux si désagréables et si orgueilleuses, qu on ne pouvait vivre avec elles. La cadette, qui était le vrai portrait de son père pour la douceur et l honnêteté, était avec cela une des plus belles filles qu on eût su voir. Comme on aime naturellement son semblable, cette mère était folle de sa fille aînée, et, en même temps avait une aversion 2 effroyable pour la cadette. Elle la faisait manger à la cuisine et travailler sans cesse. Il fallait, entre autres choses, que cette pauvre enfant allât, deux fois le jour, puiser de l eau à une grande demi-lieue 3 du logis, et qu elle rapportât plein une grande cruche. Un jour qu elle était à cette fontaine, il vint à elle une pauvre femme qui lui pria de lui donner à boire. «Oui-da 4, ma bonne mère», dit cette belle fille ; et rinçant aussitôt sa cruche, elle puisa de l eau au plus bel endroit de la fontaine et la lui présenta, soutenant toujours la cruche, afin qu elle bût plus aisément. La bonne femme, ayant bu, lui dit : «Vous êtes si belle, si bonne et si honnête, que je ne puis m empêcher de vous faire un don (car c était une fée qui avait pris la forme d une pauvre femme de village, pour voir jusqu où irait l honnêteté de cette jeune fille). Je vous donne pour don, poursuivit la fée, qu à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche ou une fleur, ou une pierre précieuse.» Lorsque cette belle fille arriva au logis, sa mère la gronda de revenir si tard de la fontaine. «Je vous demande pardon, ma mère, dit cette pauvre fille, d avoir tardé si longtemps» ; et, en disant ces mots, il lui sortit de la bouche deux roses, deux perles et deux gros diamants. Cned, Français 6e 57

3 séance «Que vois-je là! dit sa mère tout étonnée ; je crois qu il lui sort de la bouche des perles et des diamants ; d où vient cela, ma fille? (Ce fut là la première fois qu elle l appela sa fille). La pauvre enfant lui raconta naïvement tout ce qui lui était arrivé, non sans jeter une infinité de diamants. «Vraiment, dit la mère, il faut que j y envoie ma fille ; tenez, Fanchon, voyez ce qui sort de la bouche de votre sœur quand elle parle ; ne seriez-vous pas bien aise 5 d avoir le même don? Vous n avez qu à aller puiser de l eau à la fontaine, et, quand une pauvre femme vous demandera à boire, lui en donner bien honnêtement. - Il me ferait beau voir 6, répondit la brutale, aller à la fontaine! - Je veux que vous y alliez, reprit la mère, et tout à l heure 7.» Elle y alla, mais toujours en grondant. Elle prit le plus beau flacon d argent qui fût dans le logis. Elle ne fut pas plus tôt arrivée à la fontaine, qu elle vit sortir du bois une dame magnifiquement vêtue, qui vint lui demander à boire : c était la même fée qui avait apparu à sa sœur, mais qui avait pris l air et les habits d une princesse, pour voir jusqu où irait la malhonnêteté de cette fille. «Est-ce que je suis ici venue, lui dit cette brutale orgueilleuse, pour vous donner à boire? Justement j ai apporté un flacon d argent tout exprès pour donner à boire à madame! J en suis d avis, buvez à même 8 si vous voulez. - Vous n êtes guère honnête, reprit la Fée, sans se mettre en colère ; eh bien! puisque vous êtes si peu obligeante 9, je vous donne pour don qu à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche ou un serpent, ou un crapaud.» D abord que 10 sa mère l aperçut, elle lui cria : «Hé bien, ma fille! - Hé bien, ma mère! lui répondit la brutale, en jetant deux vipères et deux crapauds. - Ô ciel! s écria la mère, que vois-je là? C est sa sœur qui est en cause, elle me le paiera.» ; et aussitôt elle courut pour la battre. La pauvre enfant s enfuit et alla se sauver dans la forêt prochaine 11. Le fils du roi, qui revenait de la chasse, la rencontra et, la voyant si belle, lui demanda ce qu elle faisait là toute seule et ce qu elle avait à pleurer. - Hélas! Monsieur, c est ma mère qui m a chassée du logis.» Le fils du roi, qui vit sortir de sa bouche cinq ou six perles, et autant de diamants, lui pria de lui dire d où cela lui venait. Elle lui conta toute son aventure. Le fils du roi en devint amoureux, et, considérant qu un tel don valait mieux que tout ce qu on pouvait donner en mariage à un autre, l emmena au palais du roi son père, où il l épousa. Pour sa sœur, elle se fit tant haïr, que sa propre mère la chassa de chez elle ; et la malheureuse, après avoir bien couru sans trouver personne qui voulût la recevoir, alla mourir au coin d un bois. MORALITÉ Les diamants et les pistoles 12 Peuvent beaucoup sur les esprits ; Cependant les douces paroles Ont encor 13 plus de force, et sont d un plus grand prix. 58 Cned, Français 6e

4 séance 1 70 AUTRE MORALITÉ L honnêteté coûte des soins 14, Et veut un peu de complaisance 15 Mais tôt ou tard elle a sa récompense, Et souvent dans le temps qu on y pense le moins 16. Charles Perrault, «Les Fées», dans Histoires ou contes du temps passé (1697) Notes : 1. d humeur : de caractère 2. aversion : horreur et dégoût 3. une demi-lieue : deux kilomètres environ 4. oui-da : certainement 5. ne seriez-vous pas bien aise : ne seriez-vous pas contente 6. il me ferait beau voir : on n est pas prêt de me voir 7. tout à l heure : tout de suite 8. à même : à même la fontaine 9. si peu obligeante : si peu aimable 10. d abord que : dès que 11. prochaine : proche 12. pistoles : monnaie ancienne 13. encor : encore 14. coûte des soins : demande des efforts 15. et veut un peu de complaisance : nécessite d être aimable 16. dans le temps que : au moment où 1- La présentation des personnages. a) Quelle est la première phrase du texte? Surligne -la en bleu. Est-ce une formule traditionnelle pour un conte? b) Relis attentivement le premier paragraphe. - Quels sont les trois personnages évoqués? - Quel est le temps verbal utilisé? c) Afin d étudier les personnages, complète le tableau ci-dessous en : - relevant d abord les mots du texte qui décrivent le caractère de chaque personnage, - trouvant ensuite le mot qui évoque le sentiment de la mère envers chacune des filles (à la fin du paragraphe). Une aide t est proposée dans le tableau : Personnages La mère L aînée La cadette Traits de caractère... «désagréable» (l.3)... invivable («on ne pouvait vivre avec elles», l. 3)..... Sentiment de la mère pour chacune de ses filles X Folle adoration («cette mère était folle de sa fille aînée», l.5).. Cned, Français 6e 59

5 séance 1 La présentation des personnages que tu viens d étudier au début de ce conte s appelle la situation initiale. Elle précède en général le début de l action. 2- L action. a) Dans le deuxième paragraphe, repère l expression qui marque le début de l action. Quel est le temps utilisé dans la suite d actions? b) La rencontre entre la cadette et la femme. - Quelle est l apparence du personnage que rencontre la jeune fille? - Qui est-ce en réalité? Comment le lecteur en est-il informé? - Dans quel but le personnage s est-il métamorphosé? c) Dans les paragraphes 3 et 4, relève les adjectifs qui caractérisent chacun des personnages : lequel qualifie à la fois l une et l autre? Que penses-tu de ce rapprochement? Vérifie soigneusement tes réponses dans le corrigé. 3- Dons et métamorphoses. a) Quel don la vieille femme fait-elle à la cadette? Que veut-elle récompenser? b) Pourquoi la fille aînée se rend-elle à la fontaine? Coche la bonne réponse : pour rendre service à sa sœur. pour retrouver une amie avec qui elle a rendez-vous. parce que sa mère l y envoie afin qu elle obtienne le même don que sa sœur. c) L aînée rencontre-t-elle le même personnage que sa sœur? Que lui arrive-t-il? Tes réponses aux questions précédentes te permettent de bien comprendre l enchaînement du récit. L action est déclenchée par ce qu on appelle une perturbation. Les différents moments qui s enchaînent ensuite sont les péripéties. d) Relie par des flèches les objets ou animaux à ce qu ils symbolisent, à ce qu ils représentent. Un élément peut symboliser plusieurs choses. La beauté la fleur la perle le diamant le crapaud le serpent L orgueil La féminité La laideur La perfection morale La lumière La pureté Le dégoût La sagesse Les ténèbres Vérifie tes réponses dans le corrigé et corrige-les si nécessaire. 60 Cned, Français 6e

6 séance 1 La suite d actions (les péripéties) conduit peu à peu vers le dénouement, c est-à-dire le moment où les problèmes se trouvent résolus, à la fin du conte (c est la résolution puis la situation finale du conte). 4- La fin du conte. a) Qui la cadette rencontre-t-elle à la fin de l histoire? Cela te surprend-il dans un conte de fées? b) Pour bien comprendre le rôle joué par la fée dans la vie de chacune des filles, récapitulons ce qui oppose les deux sœurs dans le conte. Pour cela, complète le tableau suivant : Qualités ou défauts Apparence de la fée lors de la rencontre Comportement envers la fée Don de la fée Conséquences du don sur la vie de chaque jeune fille Sentiments de la mère cadette aînée c) As-tu bien compris les deux moralités? Pour le savoir, trouve l intrus parmi ces trois propositions. L honnêteté a plus de valeur que l argent. La bonté est toujours récompensée. Seul l argent fait le bonheur. Vérifie tes réponses sur «la fin du conte» dans le corrigé. Puis recopie et mémorise le Je retiens suivant. Écris en rouge les mots en gras. Relis plusieurs fois ce paragraphe pour bien le retenir. j e retiens Le conte merveilleux est organisé selon un schéma narratif qui comprend cinq étapes : 1- La situation initiale est le début du conte. Les personnages sont présentés, à l imparfait. 2- L élément de perturbation déclenche l action principale (on l appelle aussi l élément déclencheur). Le temps utilisé est le passé simple. 3- Les péripéties sont les différents événements qui s enchaînent dans le récit et font avancer l action (au passé simple). 4- L élément de résolution est la dernière action qui met fin aux épreuves et aux problèmes. 5- Le conte se termine sur une situation finale, heureuse ou malheureuse selon les personnages. Cned, Français 6e 61

7 séance 1 B Vocabulaire : être «honnête» au XVII e siècle 1- a) Comment comprends-tu le mot «honnêteté» dans le conte «Les Fées»? Coche les trois réponses possibles. fidélité bonté justice politesse intelligence valeur morale b) Que signifie le mot «honnête» aujourd hui? Pour t aider, lis la liste de mots cidessous et entoure cinq mots qui sont des synonymes de «honnête» (qui ont quasiment le même sens). Tu peux bien sûr t aider du dictionnaire. juste courageux discret loyal délicat influençable intègre respectueux émotif sincère 2- a) Trouve, dans le texte, le mot de sens contraire (l antonyme) de «honnêteté». b) À quel personnage est-il associé? Que lui reproche le narrateur? 3- La formation des mots. a) Relève dans le texte trois mots de la même famille, formés sur le radical «honnête». Coup de pouce : On repère facilement les mots d une même famille : ils sont construits sur le même radical, (la même racine), auquel sont ajoutés des éléments, soit avant (les préfixes), soit après (les suffixes). b) Décompose chacun des mots et complète le tableau suivant. Pour t aider, certaines cases du tableau sont déjà remplies. Mot du texte Préfixe + radical Radical + suffixe Classe grammaticale du mot (adjectif, nom, verbe, adverbe etc.)... X honnête.... honnête X honnête. adverbe Le tableau montre bien que le suffixe détermine la classe grammaticale du mot, tandis que le préfixe change le sens du radical (honnête/malhonnête sont deux mots de sens contraire). Tu reverras ces notions dans la séance 6 sur le vocabulaire des contes de fées. le coin des curieux Sais-tu que Charles Perrault ( ) est le contemporain de La Fontaine et de Molière (il a vécu à la même époque qu eux)? Ils ont exercé leurs talents sous le règne de Louis XIV, le roi Soleil. Charles Perrault écrivait sur La Fontaine ces mots que l on pourrait également lui appliquer : «Jamais personne n a mieux mérité d être regardé comme un original et comme le premier de son espèce. Non seulement il a inventé le genre de poésie où il s est appliqué mais il l a porté à sa dernière perfection ; de sorte qu il est le premier, et pour l avoir inventé, et pour y avoir excellé» (Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle) Les deux auteurs ont ce point commun d avoir pris des histoires qui existaient mais sans grâce (fables, récits populaires), d en avoir fait des petits chefs-d œuvre et ainsi d avoir inventé un nouveau genre! Deuxième point commun, essentiel, ils ont compris que pour instruire (par la morale), il faut divertir (par l histoire)! 62 Cned, Français 6e

8 séance 2 Séance 2 Visages et fonctions de la métamorphose dans le conte : aide ou obstacle? Prends ton cahier de français. Change de page. Puis écris en rouge le numéro et le titre de cette séance 2. Dans cette séance, tu vas comprendre le rôle attribué aux personnages d un conte, selon qu ils aident le héros ou s opposent à lui. Tu vas aussi étudier l intérêt narratif de la métamorphose (la façon dont elle fait avancer l action). A L incipit : la mise en place du récit Lisons le début de récit (l incipit) de «Cendrillon» puis de «Blanche-Neige». Sois tout particulièrement attentif/ve à la façon dont les héroïnes sont présentées Cendrillon Il était une fois un gentilhomme 1 qui épousa en secondes noces une femme, la plus hautaine et la plus fière qu on eût jamais vue. Elle avait deux filles de son humeur 2, et qui lui ressemblaient en toutes choses. Le mari avait de son côté une jeune fille, mais d une douceur et d une bonté sans exemple ; elle tenait cela de sa mère, qui était la meilleure personne du monde. Les noces ne furent pas plus tôt faites, que la belle-mère fit éclater sa mauvaise humeur; elle ne put souffrir les bonnes qualités de cette jeune enfant, qui rendaient ses filles encore plus haïssables. Elle la chargea des plus viles 3 occupations de la maison : c était elle qui nettoyait la vaisselle et les montées 4, qui frottait la chambre de madame, et celles de mesdemoiselles ses filles ; elle couchait tout au haut de la maison, dans un grenier, sur une méchante paillasse, pendant que ses sœurs étaient dans des chambres parquetées, où elles avaient des lits des plus à la mode, et des miroirs où elles se voyaient depuis les pieds jusqu à la tête. La pauvre fille souffrait tout avec patience, et n osait s en plaindre à son père qui l aurait grondée, parce que sa femme le gouvernait entièrement. Lorsqu elle avait fait son ouvrage 5, elle s allait mettre au coin de la cheminée, et s asseoir dans les cendres, ce qui faisait qu on l appelait communément dans le logis Cucendron. La cadette, qui n était pas si malhonnête que son aînée, l appelait Cendrillon; cependant Cendrillon, avec ses méchants 6 habits, ne laissait pas d être 7 cent fois plus belle que ses sœurs, quoique vêtues très magnifiquement. Charles Perrault, «Cendrillon ou la petite pantoufle de verre», dans Histoires ou contes du temps passé, 1697 Notes : 1. gentilhomme : homme de naissance noble 2. de son humeur : ayant le même caractère qu elle 3. viles : basses, méprisables 4. les montées : les escaliers 5. lorsqu elle avait fait son ouvrage : lorsqu elle avait fini de travailler 6. méchants : de mauvaise qualité 7. ne laissait pas d être : continuait à être Cned, Français 6e 63

9 séance 2 Blancheneige Jakob ( ) et Wilhelm ( ) Grimm, «Blancheneige», Contes, 1812, traduction de Marthe Robert, Gallimard Maintenant que tu as lu attentivement ces deux textes, tu vas approfondir ta lecture en répondant aux questions suivantes. 1- Tes premières impressions. Souviens-toi de ta lecture des «Fées» de Charles Perrault, à la séance précédente. a) Avec laquelle des deux héroïnes ci-dessus la cadette des «Fées» a-t-elle des points communs? Trouve au moins trois ressemblances en t appuyant sur les mots du texte choisis ci-dessus. b) Relis le deuxième paragraphe du texte 1. Relève les deux mots associés qui renvoient, comme un clin d œil au lecteur, au conte «Les Fées». 64 Cned, Français 6e

10 séance 2 2- La famille. a) As-tu bien compris la situation familiale de chaque jeune fille? Pour le savoir, complète le tableau suivant en : - cochant d abord la bonne réponse parmi les choix proposés, - trouvant ensuite, dans les extraits 1 et 2, l expression ou la phrase du texte qui justifie ta réponse. Compréhension de lecture Justification : citations relevées dans les textes 1 et 2 Cendrillon et Blancheneige ont perdu leur mère. Cendrillon et Blancheneige ont perdu leur père. Cendrillon a perdu son père et Blancheneige a perdu sa mère. Cendrillon et Blancheneige ont été accueillies gentiment par leur belle-mère. Les belles-mères de Cendrillon et de Blancheneige sont des femmes jalouses. Les belles-mères de Cendrillon et de Blancheneige sont indifférentes. Les belles-mères de Cendrillon et de Blancheneige sont les femmes : les plus intelligentes qu on ait jamais vues. les plus fières qu on ait jamais vues. les plus douces qu on ait jamais vues. Après son remariage, le père veille au bien-être de sa fille. Après son remariage, le père reste faible face à sa nouvelle épouse. Après son remariage, le père a un autre enfant. Texte 1 («Cendrillon») : Texte 2 («Blancheneige») : Texte 1 («Cendrillon») : Texte 2 («Blancheneige») : Texte 1 («Cendrillon») : Texte 2 («Blancheneige») : Texte 1 («Cendrillon») : Texte 2 («Blancheneige») : b) Complète la phrase suivante avec un des mots proposés : similaire (semblable) différente opposée Grâce à mes réponses, je peux dire que la situation familiale de Cendrillon et de Blancheneige est. Cned, Français 6e 65

11 séance 2 3- Un prénom pour un destin. a) Relis les passages évoquant l origine du prénom de Cendrillon et de Blancheneige et metsles entre crochets ([ ]). b) Quel est, selon toi, l effet que cherche à produire le narrateur sur le lecteur? B La métamorphose Voici le passage célèbre où les objets, les animaux et Cendrillon elle-même se trouvent métamorphosés pour aller au bal. Lis-le attentivement Enfin l heureux jour arriva, on partit, et Cendrillon les suivit des yeux le plus longtemps qu elle put ; lorsqu elle ne les vit plus, elle se mit à pleurer. Sa marraine qui la vit toute en pleurs, lui demanda ce qu elle avait : «Je voudrais bien... je voudrais bien...» Elle pleurait si fort qu elle ne put achever. Sa marraine, qui était fée, lui dit : «Tu voudrais bien aller au bal, n est-ce pas? - Hélas oui, dit Cendrillon en soupirant. - Eh bien, seras-tu bonne fille? dit sa marraine, je t y ferai aller.» Elle la mena dans sa chambre, et lui dit : «Va dans le jardin et apporte-moi une citrouille.» Cendrillon alla aussitôt cueillir la plus belle qu elle put trouver, et la porta à sa marraine, ne pouvant deviner comment cette citrouille la pourrait faire aller au bal. Sa marraine la creusa, et n ayant laissé que l écorce, la frappa de sa baguette, et la citrouille fut aussitôt changée en un beau carrosse tout doré. Ensuite elle alla regarder dans sa souricière 1, où elle trouva six souris toutes en vie; elle dit à Cendrillon de lever un peu la trappe de la souricière, et à chaque souris qui sortait, elle lui donnait un coup de baguette, et la souris était aussitôt changée en un beau cheval ; ce qui fit un bel attelage de six chevaux, d un beau gris de souris pommelé 2. Comme elle était en peine de quoi 3 elle ferait un cocher : «Je vais voir, dit Cendrillon, s il n y a point quelque rat dans la ratière 4, nous en ferons un cocher. - Tu as raison, dit sa marraine, va voir.» Cendrillon lui apporta la ratière, où il y avait trois gros rats. La fée en prit un d entre les trois, à cause de sa maîtresse barbe 5, et l ayant touché, il fut changé en un gros cocher, qui avait une des plus belles moustaches qu on ait jamais vues. Ensuite elle lui dit : «Va dans le jardin, tu y trouveras six lézards derrière l arrosoir, apporte-lesmoi.» Elle ne les eut pas plus tôt apportés que la marraine les changea en six laquais 6, qui montèrent aussitôt derrière le carrosse avec leurs habits chamarrés 7, et qui s y tenaient attachés, comme s ils n eussent fait autre chose toute leur vie. La fée dit alors à Cendrillon : «Hé bien, voilà de quoi aller au bal, n es-tu pas bien aise? - Oui, mais est-ce que j irai comme cela avec mes vilains habits?» 66 Cned, Français 6e

12 séance Sa marraine ne fit que la toucher avec sa baguette, et en même temps ses habits furent changés en des habits de drap d or et d argent tout chamarrés de pierreries ; elle lui donna ensuite une paire de pantoufles de verre, les plus jolies du monde. Quand elle fut ainsi parée, elle monta en carrosse; mais sa marraine lui recommanda sur toutes choses de ne pas passer minuit, l avertissant que si elle demeurait au bal un moment davantage, son carrosse redeviendrait citrouille, ses chevaux des souris, ses laquais des lézards, et que ses vieux habits reprendraient leur première forme. Elle promit à sa marraine qu elle ne manquerait pas de sortir du bal avant minuit. Charles Perrault, «Cendrillon», dans Histoires ou contes du temps passé, 1697 Notes : 1. souricière : piège à souris 2. pommelé : couvert de taches rondes grises ou blanches 3. Comme elle était en peine de quoi : comme elle ne savait pas 4. ratière : piège à rats 5. sa maîtresse barbe : ses très belles moustaches 6. un laquais : un valet 7. chamarrés : ornés et colorés de manière éclatante Afin de comparer les circonstances, les motivations et la description des transformations des personnages, lis maintenant l extrait de «Blancheneige», dans lequel la Reine, jalouse de la beauté de la jeune fille, cherche par tous les moyens à la supprimer. Écoute la lecture de cet extrait à la piste 3 de ton CD Cned, Français 6e 67

13 séance Jakob ( ) et Wilhelm ( ) Grimm, «Blancheneige», Contes, 1812, traduction de Marthe Robert, Gallimard Au fur et à mesure de ta lecture, tu as compris combien l histoire, et donc le destin des personnages, bascule précisément au moment de la métamorphose (de la transformation d un objet ou d une personne en quelque chose d autre). Mais quelle est la différence majeure entre l histoire de Cendrillon et celle de Blanche-Neige? Découvrons-le ensemble 1- Des transformations opposées. a) En quoi Cendrillon se transforme-t-elle (suite de l extrait 1)? En quoi la reine se transforme-t-elle (suite de l extrait 2)? b) La transformation de Cendrillon est-elle racontée avec détails? Et celle de la reine? Justifie ta réponse en t appuyant sur le texte. c) À ton avis, dans chaque texte, à quoi sert la métamorphose (quelle est sa fonction?) à ce moment précis du récit? d) Quel objet propre aux contes de fées aide la marraine à métamorphoser Cendrillon? Et dans Blancheneige, quel objet ne cesse de nuire à la jeune fille? Vérifie tes réponses dans le corrigé et corrige-les si nécessaire. 2- Adjuvants et opposants. Lis le Je retiens suivant, recopie-le et mémorise-le. Puis réponds aux questions qui suivent. 68 Cned, Français 6e

14 séance 2 j e retiens Quête, adjuvants et opposants Dans un récit, le héros souffrant d un manque entreprend une quête et affronte une série d épreuves. Les objets ou personnages qui aident le héros à aller au bout de sa quête sont les adjuvants, ceux qui constituent des obstacles sont les opposants. Trouve pour chaque conte au moins deux adjuvants et deux opposants aux héroïnes. Coup de pouce : l adjuvant et l opposant peuvent être un objet, une personne ou même un trait de caractère! 3- La valeur narrative de la métamorphose. La métamorphose constitue un moment fort du récit car elle le fait avancer voire basculer. Elle a donc une valeur narrative. Elle a également un autre intérêt, narratif lui aussi : le plus souvent elle révèle le cœur des personnages, elle en est le reflet. a) Les expressions ci-dessous, qui marquent les étapes des métamorphoses, ont été mélangées. prit la forme une des plus belles moustaches à l aide de tours magiques les plus jolies du monde leurs habits chamarrés chambre secrète et solitaire se déguisa en paysanne se farda le visage changée en un beau cheval un beau carrosse tout doré habits de drap d or et d argent empoisonné Ë Replace chacune d elles dans le tableau suivant, selon qu elle évoque la transformation de Cendrillon ou de la reine de Blancheneige. Ë Tu t aideras pour cela des champs lexicaux que tu auras identifiés. Coup de pouce : un champ lexical est un ensemble de mots ayant le même thème. ex. : «collège, professeur, élève, cahier, leçon, classe» sont des mots qui appartiennent au champ lexical de l école. Expressions du texte Champs lexicaux dominants La transformation des objets, des animaux et de la jeune fille dans Cendrillon La transformation de la reine dans Blancheneige Cned, Français 6e 69

15 séance 2 b) Cendrillon est-elle transformée en autre chose que ce qu elle est au fond d elle-même? Et la reine? c) Souviens-toi une fois encore du texte «Les Fées» : en quoi la fée s était-elle successivement transformée? Quels rapprochements peux-tu faire avec nos deux extraits? La dernière question était plus difficile, ne t inquiète pas si tu as eu du mal à trouver. Corrige bien tes réponses. 4- Vocabulaire : étymologie et formation des mots. Souviens-toi, lors de la première séquence, tu as appris l importance de l étymologie, de l étude de l origine d un mot, pour comprendre les mots et les orthographier correctement. En voici une nouvelle illustration! Le mot métamorphose est d origine grecque ; il est composé du préfixe méta- (le changement) et du radical morphè (la forme). Le mot transformation, d origine latine, a le même sens : a) Décompose le mot de façon à faire apparaître le préfixe, le radical et le suffixe. b) Quel est le sens de chaque élément? c) Parmi nos deux extraits, dans lequel peut-on parler de «métamorphose», et dans lequel peut-on parler de «transformation»? Sur quels éléments t appuies-tu pour répondre? Vérifie tes réponses dans le corrigé et corrige-les si nécessaire. Maintenant, lis et recopie le Je retiens suivant. Apprends-le avec soin. j e retiens Le merveilleux Le merveilleux désigne l intervention de personnages (humains ou animaux) ou d objets surnaturels, extraordinaires, dans le cours d une histoire. Certains objets ont une puissance magique : baguette, anneaux, bottes, clés, miroir Certains personnages sont dotés de pouvoirs hors du commun : ogres (leur nom vient du démon des enfers Orcus), sorcières, jeteurs de sorts, fées... Certains événements racontés ne se produisent jamais dans la réalité : métamorphoses, chat qui parle D Expression écrite Lis attentivement l extrait ci-dessous, qui est le début d un conte des frères Grimm. Tu vas trouver l atmosphère très différente des contes que tu as déjà étudiés! Celui-ci est en effet un conte réaliste, c est-à-dire qui présente des personnages, un décor, une action que l on pourrait trouver dans la réalité. 70 Cned, Français 6e

16 séance 2 Jakob ( ) et Wilhelm ( ) Grimm, «Le grand-père et le petit-fils», dans les Contes d enfants et du foyer, 1812, adaptés par Marie-Hélène Robinot-Bichet, d après la traduction de Max Buchon (1859), Paris, Hachette, 2003 Sujet : Écris la suite du texte en faisant basculer le conte dans le merveilleux. Conseils d écriture : Ton récit fera dix à vingt lignes. Relis bien ta leçon sur le merveilleux! Cela te donnera des idées. Le titre du conte peut également t aider à imaginer ta suite. La vie du vieillard doit basculer à ce moment de ton récit : tu peux commencer ton brouillon par «soudain» ou «tout à coup». Tu peux, par exemple, inclure une métamorphose. Utilise les consignes d écriture du tableau ci-dessous : Je vérifie que Fait À faire j ai écrit au moins une dizaine de lignes. j ai bien respecté le sujet de rédaction (une suite de texte). j ai inclus des éléments merveilleux dans mon récit. j ai bien écrit mon récit au passé. j ai respecté la ponctuation et mis majuscules après le point. mes phrases sont courtes et bien ponctuées. j ai utilisé un dictionnaire pour soigner l orthographe. Lis attentivement la fiche-méthode «Je travaille au brouillon» qui se trouve à la fin du cours : le brouillon te permet de travailler pas à pas et cela est indispensable pour t aider à écrire un texte correctement construit et correctement orthographié! Puis recopie ton texte corrigé, sur ton cahier. Enfin, regarde dans le corrigé ce qu il était possible d imaginer. Cned, Français 6e 71

17 séance 3 Séance 3 Les temps du récit (1) : valeurs de l imparfait et du passé-simple Prends ton cahier de français. Sur une nouvelle page, écris en rouge le numéro et le titre de cette séance 3. Cette séance a pour objectif de t aider à comprendre comment fonctionnent les temps du récit au passé, en lien souvent avec le schéma narratif, à tel ou tel moment de l histoire. Reprenons le texte de Cendrillon que tu as déjà étudié. Relis-le attentivement, puis réponds aux questions posées. Cendrillon Il était une fois un gentilhomme qui épousa en secondes noces une femme, la plus hautaine et la plus fière qu on eût jamais vue. Elle avait deux filles de son humeur, et qui lui ressemblaient en toutes choses. Le mari avait de son côté une jeune fille, mais d une douceur et d une bonté sans exemple ; elle tenait cela de sa mère, 5 qui était la meilleure personne du monde. Les noces ne furent pas plus tôt faites, que la belle-mère fit éclater sa mauvaise humeur ; elle ne put souffrir les bonnes qualités de cette jeune enfant, qui rendaient ses filles encore plus haïssables. Elle la chargea des plus viles occupations de la maison : c était elle qui nettoyait la vaisselle et les montées, qui frottait la chambre de madame, et celles de mesdemoiselles ses filles ; 10 elle couchait tout au haut de la maison, dans un grenier, sur une méchante paillasse, pendant que ses sœurs étaient dans des chambres parquetées, où elles avaient des lits des plus à la mode, et des miroirs où elles se voyaient depuis les pieds jusqu à la tête. La pauvre fille souffrait tout avec patience, et n osait s en plaindre à son père qui l aurait grondée, parce que sa femme le gouvernait entièrement. [ ] 15 Il arriva que le fils du roi donna un bal, et qu il en pria 1 toutes les personnes de qualité. Note 1. «il en pria» : il invita Charles Perrault, «Cendrillon ou la petite pantoufle de verre», dans Histoires ou contes du temps passé, 1697 A La mise en place du récit 1- Souligne en rouge les verbes conjugués des lignes 1 à 5, depuis «Il était une fois» jusqu à «du monde». 2- Observe bien la terminaison des verbes : quel est leur point commun? Tu ne tiendras pas compte des verbes «épousa» (l.1) et «eût jamais vue» (l.2). 3- À ton avis, l histoire est racontée : comme si elle se déroulait sous nos yeux, en ce moment présent. comme si elle s était déjà passée. comme si elle allait arriver dans un avenir proche. 72 Cned, Français 6e

18 séance 3 4- À quel moment du schéma narratif le premier paragraphe correspond-il? Relève, entre guillemets, une expression pour justifier ta réponse. 5- Quelles informations nous sont données? Sur qui? Réponds en rédigeant des phrases complètes. 6- Dirais-tu que le premier paragraphe met en place : une action? un dialogue? une description? B L avancée de l action 1- À l aide de quelle expression le récit bascule-t-il? 2- Entoure les verbes du deuxième paragraphe. Que remarques-tu par rapport aux terminaisons des verbes du premier paragraphe? C Récapitulons 1- Relis tout l extrait du conte, puis recopie dans trois colonnes différentes les verbes : - qui décrivent le décor ou les personnages, - qui rapportent les actions principales, qui n ont lieu qu une fois, à un moment délimité dans le temps, - qui rapportent des actions non délimitées dans le temps ou qui se répètent. Verbes qui décrivent le décor ou les personnages Verbes qui rapportent des actions non délimitées dans le temps ou qui se répètent Verbes qui rapportent les actions principales (moment délimité dans le temps) À quel temps les verbes placés dans les deux premières colonnes sont-ils conjugués? Et dans la troisième colonne? 3- Grâce à tes réponses aux questions précédentes, tu peux maintenant compléter la phrase suivante : La première étape du schéma narratif est la......, qui présente les... Le temps utilisé est souvent l... Puis l action se déclenche par un élément... Dans notre extrait, le récit bascule avec l expression «...». Dans les phrases qui suivent, je remarque que le temps utilisé est le......, qui permet d évoquer des actions qui se... Puis recopie le Je retiens suivant et apprends-le sur ce cours. Cned, Français 6e 73

19 séance 3 j e retiens L imparfait et le passé simple dans un récit au passé Dans un récit au passé, l imparfait et le passé simple sont les deux temps complémentaires les plus utilisés. Le passé simple est utilisé pour évoquer les actions de premier plan, c est-à-dire les actions principales du récit, qui font progresser l histoire et qui peuvent se succéder. ex. : Il arriva que le fils du roi donna un bal, et qu il en pria toutes les personnes de qualité. Il sert également à exprimer des faits qui se sont déroulés à un moment précis, délimité dans le temps et qui sont achevés. ex. : Il était une fois un gentilhomme qui épousa en secondes noces une femme ( ) L imparfait permet de présenter tout l arrière-plan de l histoire, c est-à-dire les circonstances et le décor dans lesquels se déroule l histoire. Il est donc utilisé pour : - les descriptions des personnages, des lieux ou des objets. ex. : Elle avait deux filles de son humeur, et qui lui ressemblaient en toutes choses. - les actions répétées ou habituelles. ex. c était elle qui nettoyait la vaisselle. - les actions non délimitées dans le temps, qui ne sont pas achevées. ex : elle couchait tout au haut de la maison. - les actions secondaires qui servent de cadre aux actions principales. ex. : elle ne put souffrir les bonnes qualités de cette jeune enfant, qui rendaient ses filles encore plus haïssables. D Entraîne-toi 1- J identifie les temps du récit. Lis attentivement l extrait de conte suivant Au bout de cent ans, le fils du roi qui régnait alors, et qui était d une autre famille que la princesse endormie, étant allé à la chasse de ce côté-là, demanda ce que c était que ces tours qu il voyait au-dessus d un grand bois fort épais ; chacun lui répondit selon qu il en avait ouï parler 1. (...) La plus commune opinion était qu un ogre y demeurait, et que là il emportait tous les enfants qu il pouvait attraper, pour les pouvoir manger à son aise, et sans qu on le pût suivre, ayant seul le pouvoir de se faire un passage au travers du bois. Le prince ne savait qu en croire, lorsqu un vieux paysan prit la parole, et lui dit : «Mon prince, il y a plus de cinquante ans que j ai ouï dire à mon père qu il y avait dans ce château une princesse, la plus belle du monde ; qu elle y devait dormir cent ans, et qu elle serait réveillée par le fils d un roi, à qui elle était réservée.» Le jeune prince, à ce discours, se sentit tout de feu ; il crut sans balancer 2 qu il mettrait fin à une si belle aventure ; et poussé par l amour et par la gloire, il résolut de voir sur-le-champ ce qui en était. Notes : 1. selon qu il en avait ouï parler : selon ce qu il avait entendu dire 2. sans balancer : sans hésiter Charles Perrault, «La Belle au bois dormant», dans Histoires ou contes du temps passé (1697) Pour chaque verbe en gras, complète le tableau ci-dessous, en indiquant le temps utilisé et en expliquant son emploi. 74 Cned, Français 6e

20 séance 3 Verbes Temps Valeur imparfait Exemple : le fils du roi qui régnait (l. 1) action non délimitée dans le temps Imparfait ou passé simple? Choisis la forme conjuguée qui convient pour compléter le texte ci-dessous. Attention, la forme «était» figure trois fois! était partit jeta s ennuyait faisait tomba vivait illuminait disparut était avait s assit voyait était suivit Dans des temps très anciens, alors qu il pouvait encore être utile de faire des vœux,... un roi dont toutes les filles étaient belles. La plus jeune... si belle que le soleil, qui en a cependant tant vu, s étonnait chaque fois qu il... son visage. Non loin du château du roi, il y... une grande et sombre forêt et, dans la forêt, sous un vieux tilleul, une fontaine. Un jour qu il... très chaud, la royale enfant... dans le bois, et... au bord de la source fraîche. Et comme elle..., elle prit sa balle en or, la... en l air et la rattrapa ; c... son jeu favori. Il arriva que la balle d or, au lieu de revenir dans sa main,... sur le sol et roula tout droit dans l eau. La princesse la... des yeux, mais la balle... : la fontaine était si profonde qu on n en... pas le fond. La jeune fille se mit à pleurer, à pleurer de plus en plus fort ; elle... inconsolable. D après «La Fille du Roi et la Grenouille», des frères Grimm, dans Contes de l enfance et du foyer, 1812, adaptés par Marie-Hélène Robinot-Bichet, d après la traduction de Max Buchon (1859) Paris, Hachette 2003 Vérifie ton travail dans le corrigé. Cned, Français 6e 75

LES FÉES. Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document

LES FÉES. Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document Nom : Prénom :.. Classe : LES FÉES Texte long donné aux élèves au préalable afin qu ils aient le temps de le lire à la

Plus en détail

ETUDE D UN CONTE Les fées

ETUDE D UN CONTE Les fées ETUDE D UN CONTE Les fées Objectifs de la leçon : A la fin de cette unité tu seras capable de : - reconnaître la structure d un récit à partir d un conte. -reconnaître les éléments qui constituent un texte

Plus en détail

CENDRILLON. Charles PERRAULT

CENDRILLON. Charles PERRAULT CENDRILLON Charles PERRAULT Un gentilhomme avait une fille qui était très douce et très jolie. Ayant perdu sa femme, il épousa une veuve très orgueilleuse qui avait deux grandes filles encore plus orgueilleuses

Plus en détail

LES FÉES. Charles PERRAULT

LES FÉES. Charles PERRAULT LES FÉES Charles PERRAULT Il y avait une fois une veuve qui avait deux filles. La fille aînée ressemblait beaucoup à la mère : elles étaient toutes deux très désagréables et très orgueilleuses. Au contraire,

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Les fées / Les trois petits cochons

Les fées / Les trois petits cochons 1 Les fées / Les trois petits cochons 1) Quel est le titre de ce livre? 2) Qui en est l auteur? 3) Qui est l éditeur? 4) A quelle collection le livre appartient-il? 5) Combien de pages contient-il? B)

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture CP EVALUATION FRANCAIS Fin du 3ème trimestre Prénom :.. Nom :... Langage oral LO04 - Raconter une histoire déjà entendue en s appuyant sur des illustrations. =Raconte l'histoire de Blanche Neige en t'aidant,

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) :

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) : La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués

Plus en détail

A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection.

A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection. 1 Le prince grenouille et les musiciens de Brême A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection. B) Réponds aux questions suivantes

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Collège Maximilien ROBESPIERRE

Collège Maximilien ROBESPIERRE Collège Maximilien ROBESPIERRE Évaluations communes (2 e trimestre) Niveau 6 e Année scolaire 2013-2014 N de l élève : Durée : 1 heure 30 Épreuve : FRANÇAIS Première partie : 1heure 15 Dictée : 15 dernières

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche :

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche : Fiche Pédagogique Cycle II - Cycle III Le Prince au petit pois Texte : Sylvie Chausse Illustrations : Anne Letuffe L atelier du poisson soluble, 2007. La princesse Toinon se mariera dès qu elle aura trouvé

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Les légendes françaises : La princesse Énimie

Les légendes françaises : La princesse Énimie Les légendes françaises : La princesse Énimie Littérature Le concept Cinq légendes traditionnelles à se faire conter Merlin, la fée Mélusine, Tristan et Iseult, le chevalier Bayard, la princesse Énimie

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook Joseph Irénée Carcany Plaine de poésie Hommage à mon village Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit

Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit [Choisir la date] LA PETITE FILLE ET LES ALLUMETTES HANS CHRISTIAN ANDERSEN CONTES D ANDERSEN, 1876, P.157-161 TEXTE INTEGRAL Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit n était pas loin ; c était

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Prénom :.. Date :.. /.. /..

Prénom :.. Date :.. /.. /.. Production d Ecrit Imagine la suite de l histoire. Ton maître ou ta maîtresse t a lu le début de l histoire de Gaspard. A ton avis qu est-ce qui est apparu quand Gaspard a touché la bulle brillante, le

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com Cycle 3 fiche n 1 LA PEUR L acquisition du vocabulaire est aujourd hui l un des points clés des programmes et fait l objet de séances régulières avec les élèves. L objectif est de leur permettre d une

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com Un porteur d eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L une des jarres avait un éclat, alors que l autre conservait

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine Cycle 3 : CM2 SEQUENCE DE TRAVAIL : compréhension de la lecture littéraire : découverte d'un genre particulier, la fable.mise en scène et interprétation de ces fables. Pour permettre l'acculturation des

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?.

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?. 1 Le Livre et les personnages A) Le livre : A l aide du livre, renseigne les rubriques ci-dessous en donnant le maximum d informations. Auteur : Illustratrice : Collection : Editeur :... Nombre de pages

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

o Je choisis des idées en lien avec le sujet.

o Je choisis des idées en lien avec le sujet. Avant d écrire Ma démarche pour planifier mes idées : Je fais mon plan. o Je choisis des idées en lien avec le sujet. Je pense à l intention. o Je veux informer, raconter, inviter J écris en pensant à

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES)

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) ACADEMIE DE NICE Collège VILLENEUVE DEVOIR COMMUN 4ème FRANÇAIS Année 2011 Session : Avril SUJET TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) L USAGE

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE But : Encourager à réfléchir aux effets positifs des bonnes manières. Mots clés : Bonnes manières, politesse, s il vous plait, merci, excusez-moi, pardon, bonjour,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Dans le texte. Parcours 10 Évaluation. Nom : Prénom : Date : Classe : ... /... Conjugaison Orthographe Grammaire

Dans le texte. Parcours 10 Évaluation. Nom : Prénom : Date : Classe : ... /... Conjugaison Orthographe Grammaire Parcours 10 Évaluation... /... Conjugaison Orthographe Grammaire Dans le texte 1 Retrouve et entoure cinq prépositions différentes. Souligne en bleu un verbe conjugué à l indicatif passé antérieur. Mais

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Paroles et musique : Keren Ann Zeidel / Doriand Jive-Epic / Sony Music Thèmes La vie, l amour, les contes de fée. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire puis interpréter

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Cahier de l élève. Maîtrise de la langue française Nombres et calcul. NOM : Prénom de l élève : Classe : Evaluation fin CP 2011-2012 page 1

Cahier de l élève. Maîtrise de la langue française Nombres et calcul. NOM : Prénom de l élève : Classe : Evaluation fin CP 2011-2012 page 1 Evaluation de fin de CP Cahier de l élève Maîtrise de la langue française Nombres et calcul NOM : Prénom de l élève : Classe : CP 2011-2012 Evaluation fin CP 2011-2012 page 1 Evaluation fin CP 2011-2012

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!!

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! NOM : Prénom : Classe : Date : Ecrire se faire comprendre RECONNAÎTRE UN NOM Dans ce dossier: Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! Tu vas apprendre à différencier les noms propres des noms sales

Plus en détail

Contes choisis / Charles Perrault 1

Contes choisis / Charles Perrault 1 pédagogique T E X T E S C L A S S I Q U E S Contes choisis, Charles Perrault pédagogique réalisée par Christiane Gayerie, professeure certifiée de lettres modernes au collège Georges-Courteline à Paris

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

Titre : Bien identifiable, facile à repérer

Titre : Bien identifiable, facile à repérer TITRE : Pourquoi AUTEUR : Nikolaï Popov RESUME ET INTERET DE L ALBUM : GRILLE D ANALYSE D UN ALBUM EDITEUR : Nord Sud ILLUSTRATEUR : Nikolaï Popov Une gentille grenouille hume en paix une jolie fleur dans

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Pep s : Libertà. Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. Les rêves, la nature.

Pep s : Libertà. Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. Les rêves, la nature. Pep s : Libertà Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF Thèmes Les rêves, la nature. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire un monde merveilleux. Identifier des personnes et des

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

MODULE 1 Vive les vacances!

MODULE 1 Vive les vacances! MODULE 1 Vive les vacances! SÉQUENCE 2 C ÉTAIT BIEN! SÉQUENCE 1 CARNET DE VOYAGE Tu comprends un mail de récit de vacances Tu écris un mail pour raconter tes vacances Tu exprimes la chronologie quand tu

Plus en détail

Roule Galette : un conte de randonnée

Roule Galette : un conte de randonnée Roule Galette : un conte de randonnée Littérature : lire et comprendre la construction du texte Lecture de la première partie du texte incluant la rencontre avec le loup. soit sous la forme d une lecture

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Séance n 1 : Découverte du livre

Séance n 1 : Découverte du livre FICHE ENSEIGNANTS 1 1/3, Cycle 2 Séance n 1 : Objectifs émettre des hypothèses sur l histoire à partir de l illustration de la couverture Comprendre les informations implicites d une illustration et d

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Exercices CE1 en français. CHAMP COMPETENCE Exercice

Exercices CE1 en français. CHAMP COMPETENCE Exercice Exercices CE1 en français CHAMP COMPETENCE Exercice LIRE Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots inconnus et manifester sa compréhension dans un résumé, une reformulation, des réponses à

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail