Early 20th Century Marriage in the Novel Chéri. early 20th century and their representation in the novel Chéri written in the same period.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Early 20th Century Marriage in the Novel Chéri. early 20th century and their representation in the novel Chéri written in the same period."

Transcription

1 Early 20th Century Marriage in the Novel Chéri The following essay explores the societal expectations of gender and marriage in the early 20th century and their representation in the novel Chéri written in the same period. The author, Colette, demonstrates the conflict between strict gender roles and the growing importance of emotionally fulfilling romantic marriage at the time of the novel. Using the novel's characters as evidence as well as the bold life of Colette herself, readers find that Colette does not reject marriage entirely. She instead criticizes the strict gender roles demanded by society of the 20th century that inhibit the realization of satisfying marriage. Dans l œuvre Chéri, l auteur Colette développe une critique du mariage au début du vingtième siècle. Avec les personnages de Léa, Chéri, et Edmée, elle démontre l attente sociale de l époque qui exige la présence de l intimité amoureuse dans le mariage. En même temps, son œuvre reconnaît les rôles du sexe nets voulaient par la société. Colette critique ces rôles du sexe avec les personnages qui ratent les attentes contradictoires de la société. En conséquence, Colette ne rejette pas le mariage, mais elle suggère une sorte de liberté dans les rôles du sexe du mariage une liberté qu elle explorait elle-même pendant sa propre vie. Chéri se déroule au début du vingtième siècle. À cette période, l idée du mariage comme source d intimité émotionnelle amoureuse s installait (Coontz 179). Le mariage ne constituait plus simplement un échange économique pour bénéficier le statut et les finances des deux familles fraîchement unies. Pour la première fois dans l histoire, les personnes cherchaient à trouver un mariage gratifiant sur le plan affectif. Cependant, la société de l époque insistait en même temps sur les rôles rigides masculins et féminins. Pour convenir au «masculin,» l homme

2 devait être le soutien de la famille. L incapacité de pouvoir pour sa femme et ses enfants représentait un échec do son «masculinité». En contraste, les responsabilités de la femme restaient dans la maison. Elle était dépendante de son mari avec l obligation de soumettre à ses demandes (Coontz 188). D après Agnès Trichard-Arany, la femme était surtout «valorisée sur des critères esthétiques [ ]» (86). Alors pour le couple, il existait un conflit avec la création d une relation intime basée sur la confiance entre les deux membres du couple avec des rôles inégaux de chaque époux. Les personnages de Chéri qui habitent au milieu de cette époque montrent la difficulté de maintenir le rôle du sexe assigné tout en arrivant à l idéal d un mariage basé sur l amour romantique. De façon intéressante, le personnage d Edmée n a pas de difficulté avec son rôle féminin. C est le mariage soutenu par les liens affectifs qui lui échappe. Edmée suit parfaitement la femme idéale selon la société, et elle montre la soumission nécessaire à son mari Chéri. Par exemple, pendant que Chéri décore et meuble leur nouvelle maison avec un style criard, Edmée ne lui oppose pas. Elle «ne luttait pas» contre ses désirs. Elle seulement «quémandait avec douceur un petit coin» dans la maison pour garder ses propres affaires (Colette 92). Aussi à cette époque, les femmes étaient vues comme supérieures moralement à l homme (Coontz 82). En conséquence, la femme était attendue de rester pieuse et, avant le mariage, virginale. Edmée conforme parfaitement aux ces attentes de la société aussi tel que vue par son apparence et sa caractérisation. Avec les fleurs d oranger qu elle porte pour son mariage, on voit des symboles de la virginité qui indiquent la piété et la virginité d Edmée. Même Charlotte Peloux appelle Edmée au jour de son mariage «une madone» (Colette 79). Mais, avec un rôle féminin si conforme au modèle souhaité par la société, Edmée ne peut pas atteindre l idéal romantique du mariage inculqué par la société. Éduquée à se taire et à rester

3 soumise, elle ne s oppose pas au contrat du mariage négocié par la mère de Chèri et la sienne (Trichard-Arany 87). Donc, Edmée n avait jamais une considération de l amour dans sa relation matrimoniale. Elle était placée dans un mariage crée par des questions de la situation financière. Pour beaucoup de femmes à l époque, le mariage constituait la seule façon à survivre financièrement. Le besoin financier surenchérissait le désir pour l amour (Coontz 180). Edmée n était pas d exception de cette idée. En effet, le manque des liens émotionnels dans son rapport avec Chéri devient clair avec la confrontation où Chéri trouve Edmée en train de chercher des lettres d amour anciennes. Quand le sujet des lettres d amour de Léa survient, Edmée tombe en larmes en disant à Chéri: «Va-t en! je te déteste! [ ] Tu ne m aimes pas! Pourquoi, je demande, pourquoi m as-tu épousée?» (Colette 100). Ainsi, on voit qu Edmée comprend comment son mariage manque de l intimité affective. Dans cette scène, Edmée réalise en particulier qu elle ne pourvoit pas le même type de relation amoureuse trouvé entre Chéri et Léa. En fait, tout au contraire d Edmée, Chéri et Léa défient les rôles de sexe dictés par la société. Au cours de l histoire, Chéri démontre des caractéristiques désignées typiquement «féminines» par la société. Par exemple, il tient une préoccupation de son apparence même que pendant cette époque, la femme et pas l homme était estimée par son apparence esthétique. Chéri soigne son apparence avec vanité, où dans le première scène du livre, il dit à Léa, «Pourquoi ne me le donnerais-tu pas, ton collier? Il me va aussi bien qu à toi, et même mieux!» (Colette 2). Il procède à mettre le collier des perles autour du cou et il commence à regarder soi-même dans le miroir. Quand il porte un collier d une femme et vante ses attributs physiques, Chéri renverse les rôles sociétaux en présentant une image typiquement féminine.

4 Léa renverse aussi les rôles du sexe avec sa dominance et puissance financière dans la relation. En suivant les règles de la société, l homme dirige et finance le foyer et son épouse dedans. Mais, dans Chéri, Léa gagne sa propre vie et pourvoit pour Chéri. Comme demicourtisane, elle reçoit les moyens à supporter elle-même, et elle utilise ces fonds pour garder un style de vie de luxe duquel Chéri jouit aussi. Ainsi, Léa ne doit pas dépendre du mariage pour survivre financièrement comme beaucoup d autres femmes dans l époque. En fait, elle doit résister le mariage pour maintenir son métier. En effet, elle peut se concentrer plutôt sur une relation amoureuse avec les liens émotionnels intimes. Elle a presque accompli ce but favorisé par la société dans la relation amoureuse avec Chéri. Elle révèle à Chéri : «Que j étais bête, de ne pas comprendre que tu étais mon amour, l amour, l amour qu on n a qu une fois» (Colette 188). Mais, cet amour que Léa décrit ne dure pas et il ne peut jamais mener au mariage. Bien que cette conception de l amour soutienne l exigence de la société pour une relation des liens affectifs intimes, elle casse des règles sociétales autour des rôles du sexe. En fait, le rôle dominant du Léa défie la masculinité de Chéri en remplaçant la capacité de Chéri de pouvoir avec les moyens de Léa. Donc, Chéri retourne à la fidélité de son mariage avec Edmée en choisissant de maintenir «son intégration dans la norme sociale qui le destine à la position de chef de famille» (Trichard-Arany 81). Évidemment, pour les personnages d Edmée, Chéri, et Léa, il existe une impossibilité d obtenir en même temps les deux exigences de la société à l égard du mariage. Les rôles du sexe nets dits par la société limitent l interaction des deux partenaires du couple. Par la suite ils empêchent l accomplissement d un mariage basé sur les attachements émotionnels intimes. Le mariage de Chéri et Edmée pourvoit un exemple de ce décalage où le rôle féminin auquel Edmée adhère si nettement rejette une interaction intime émotionnelle. Inversement, avec l affaire de

5 Léa et Chéri, la possession d un amour intime et émotionnel ne peut pas mener au mariage accepté par la société si les rôles du sexe ne sont pas suivis. Comme Chéri et Léa, Colette elle-même pourvoit un modèle de renversement des rôles du sexe. Même dès son enfance, elle défiait les rôles attendus. Elle insistait à être appelée par son nom de famille, Colette, bien que cet usage fût d habitude réservé aux garçons. Après elle avait grandie, elle s habillait souvent dans les vêtements d hommes. Elle expérimentait aussi avec des amants d hommes et de femmes pendant sa vie («Sidonie-Gabrielle Colette»). Simplement, elle ne sentait obligé de suivre les rôles du sexe exigés à l époque. Malgré sa capacité de défier des rôles du sexe sociétaux, elle s efforçait aussi de ces rôles dictés à tout prix. Pendant son premier mariage avec Henri Gauthier-Villars par exemple, Gauthier-Villars exploitait les talents littéraires de Colette. Il exigeait qu elle écrive certains livres qui seraient publiés sur son nom, et pas le nom de Colette (Colette v). Pour l époque, les hommes avaient plus de puissance dans la publication des œuvres, et Gauthier-Villars profitait de cette inégalité en utilisant le travail de sa femme pour son propre profit. Les deux ont divorcé plus tard («Sidonie-Gabrielle Colette»). Néanmoins, Colette n a jamais rejeté le mariage dans sa vie. En fait, elle a trouvé un mariage épanouissant avec son troisième et dernier époux Maurice Goudeket. Il était plus jeun de Colette par douze ans. Il soignait Colette pendant les dernières années de sa vie quand elle luttait contre l arthrite. De la même façon, Colette le soignait et pourvoyait financièrement pour lui, surtout parce qu il devait cacher comme juif pendant la seconde guerre mondiale («Sidonie- Gabrielle Colette Biography»). En effet, on voit comment ce mariage était lié du plan affectif pour Colette et Goudekat. On voit de plus comment le mariage cassait des règles du sexe sociétaux parce que Colette, la femme, pourvoyait financièrement. D ailleurs, Colette était

6 beaucoup plus âgée que Goudekat. Ces faits suggèreraient dans les règles de la société de l époque une sorte de dominance de la femme, tandis qu il était exigé pour le mari de s occupe du rôle dominant. Effectivement, en considérant le comportement et les relations intimes de Colette, on voit une sorte de liberté sexuelle sur laquelle Colette insistait pendant sa vie. Mais, cette liberté sexuelle ne constituait jamais un rejet du mariage. Colette plutôt écartait les rôles du sexe présents dans l institution du mariage. Comme Colette, des personnages de Léa et Chéri repoussent et renversent des rôles du sexe dictés par la société. Mais leurs actions ne mènent pas au mariage, même si leur rapport a la capacité de satisfaire la deuxième exigence de la société qui insiste sur un mariage gratifiant sur le plan affectif. Face à une société qui refuse de reconnaître ceux qui ne suivent pas les rôles, Chéri doit retourner à son mariage avec Edmée pour continuer son statut dans la société. En même temps, ceux qui suivent les rôles sociétaux, comme Edmée, ne peuvent jamais atteindre une relation fondée sur l intimité. De cette façon, Colette montre dans Chéri un paradoxe sociétal à propos du mariage. Colette elle-même essuyait ces exigences sociétaux pendant sa propre vie. Notamment, elle éprouvait des inégalités dans les rôles de sexe et elle les combattait avec une liberté sexuelle audacieuse. En conséquence, il n est pas surprenant qu elle utilise Chéri pour démontrer et critiquer les rôles du sexe dans le cadre du mariage. Alors, Colette ne rejette complètement le mariage, tel que vu dans sa propre vie, mais elle critique les rôles du sexes de l époque qui inhibent la réalisation d un mariage satisfaisant. De nos jours, un nouvel débat pareil du mariage se manifeste. Pour eux qui cherchent les droits égaux pour des couples de même-sexe, ils trouvent un décalage entre l exigence du mariage satisfaisant et l attente sociétale du mariage hétérosexuel. Ces avocats ne rejettent pas le

7 mariage, mais ils combattent pour le mariage égal en critiquant et écartant des attentes sociétales, juste comme Colette au vingtième siècle. Références Colette. Chéri. Trans. Stanley Appelbaum. Mineola : Dover Publications, Inc., Print. Coontz, Stephanie. Marriage, a History : From Obedience to Initmacy, or How Love Conquered Marriage. New York : Viking, Print. «Sidonie Gabrielle Colette.» American Society of Authors and Writers. American Society of Authors and Writers, Web. Dec «Sidonie Gabrielle Colette Biography.» The European Graduate School. European Graduate School EGS, Web. Dec

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Lettre ouverte à mon homme

Lettre ouverte à mon homme L amour 6 DITES-MOI UN PEU Lettre ouverte Lettre ouverte à mon homme Dans dix-huit jours je serai mariée, tu seras mon époux. Pourtant, je ne t aime pas. J ai vingt-neuf ans, un physique agréable, un travail,

Plus en détail

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom :

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom : 14. Projet d écoute Extrait de roman : En porcelaine Français 20-2 Cahier de l élève Nom : En porcelaine DESCRIPTION DU PROJET Les parents qui se quittent est une réalité que toi ou tes proches connaissez

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015 Vanessa Winship Voyage mélancolique 14 janvier au 8 mars 2015 5 novembre 2014 5 janvier 2015 «Pour moi la photographie est un processus d apprentissage, un voyage vers la compréhension» Vanessa Winship

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

Lucie Lamarche. Cependant, c était une égalité FORMELLE :

Lucie Lamarche. Cependant, c était une égalité FORMELLE : Lucie Lamarche Biographie : - Droit de la personne, droit social, droit international et études féministes - Enseigné à UQAM et maintenant à Ottawa - Titulaire de la Chaire Gordon F. Henderson pour le

Plus en détail

Par: Dominique Barsalou

Par: Dominique Barsalou Le traitement juridique de la mère au foyer Par: Dominique Barsalou Conférence midi Familles en mouvance Dynamiques intergénérationnelles Mardi, 28 février 2012 Plan de la présentation Mise en contexte

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE Serge Boimaré / Editions Dunod Il y a toujours une souffrance quand on ne répond pas aux attentes de l école. Les grandes difficultés d apprentissages doivent amener à une

Plus en détail

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES Entrevue béhavioriste Comprendre l approche d une entrevue béhavioriste. Détecter d éventuelles questions-sondes et réagir adéquatement. Table des matières COMPÉTENCES

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

Illusion & Réalité dans KOR

Illusion & Réalité dans KOR Illusion & Réalité dans KOR (Caméra Photographie Pouvoir) 1- La photographie dans KOR : Je me suis toujours demandée quel était le sens de la photographie qui revient très souvent aussi bien dans la série

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze. N 22 / 12. du 19.4.2012. Numéro 3005 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze. Composition: Léa MOUSEL, conseillère

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 12/09/2012 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 7 juin 2012 N de pourvoi: 11-22490 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Ricard, avocat(s) REPUBLIQUE

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 19 décembre 2012 N de pourvoi: 11-21703 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Le Griel, SCP Nicolaý, de

Plus en détail

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants.

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants. INTRODUCTION 1/ Un régime matrimonial est un ensemble de règles destinées à organiser les rapports des époux entre eux et avec les tiers, sur le plan patrimonial, économique. Étudier les régimes matrimoniaux,

Plus en détail

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe.

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe. Introduction Molière est un grand auteur classique et acteur de théâtre français du XVIIe siècle, né en 1622 et décédé en 1673. Il écrit de nombreuses pièces qui rencontrèrent le succès comme «L école

Plus en détail

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH)

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) I. La construction de la typologie I. La construction

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

Une situation problème à intérêts multiples, Geneviève Lessard, Université du Québec en Outaouais (UQO).

Une situation problème à intérêts multiples, Geneviève Lessard, Université du Québec en Outaouais (UQO). Une situation problème à intérêts multiples La situation originale, issue de la revue Math-Ecole (1993, p. 20), provient d un concours mathématiques alors que la même situation, adaptée de Bélisle, J.-G.

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Son père pendant son immobilisation, avait fait installer des miroirs au dessus de son lit. Elle s est tout naturellement prise comme modèle

Son père pendant son immobilisation, avait fait installer des miroirs au dessus de son lit. Elle s est tout naturellement prise comme modèle MEXIQUE ETATS-UNIS Le drapeau mexicain Le fait qu elle le tienne dans sa main gauche indique qu elle préfère son pays d origine Le drapeau américain Il flotte dans la fumée des cheminées d usine C est

Plus en détail

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Grâce à la mise en place d outils de suivi, nous avons à notre disposition, pour l année 2014, des données nouvelles pour

Plus en détail

Protection juridique de l enfant en situation difficile

Protection juridique de l enfant en situation difficile Protection juridique de l enfant en situation difficile INTRODUCTION I- MESURES DE PROTECTION DES ENFANTS EN DANGER MORAL ET LES ORGANES JUDICIAIRES COMPETENTS II- SITUATION JURIDIQUE DES ENFANTS ABANDONNES

Plus en détail

informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010

informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010 statnews informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Nuptialité et divortialité

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

La persuasion dans la publicité

La persuasion dans la publicité La persuasion dans la publicité Argumenter, c est chercher à convaincre une personne, à lui faire adopter une opinion, une conduite, en lui présentant des arguments capables de modifier son comportement

Plus en détail

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris 1 En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris Kaj Falkman : Dag Hammarskjöld et le respect de la parole Dag Hammarskjöld fut Secrétaire Général

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président. CIV. 1 JL COUR DE CASSATION Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président Pourvoi n o J 13-14.642 Arrêt n o F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com Un porteur d eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L une des jarres avait un éclat, alors que l autre conservait

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) ENTRE : ET : JEAN-PAUL BÉRUBÉ COMMISSION ADMINISTRATIVE DES RÉGIMES

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

4. Projet de lecture. Français 10-2. Texte littéraire : La magie des titres. Cahier de l élève. Nom :

4. Projet de lecture. Français 10-2. Texte littéraire : La magie des titres. Cahier de l élève. Nom : 4. Projet de lecture Texte littéraire : La magie des titres Français 10-2 Cahier de l élève Nom : La magie des titres DESCRIPTION DU PROJET Tu es invité à faire divers exercices qui te permettront de

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 03 94 Date : Le 29 juin 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Objectif. Objectif spécifique

FICHE ENSEIGNANT. Objectif. Objectif spécifique 1 ACTIVITÉ Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Objectif Sensibiliser aux effets du marketing sur nos achats. Objectif spécifique Sensibiliser à une consommation avertie. Compétences

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les régimes matrimoniaux 05/2013 1. Régime matrimonial légal Le régime matrimonial légal s applique d office lorsque

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form Summer Assignment Form Teacher Course Brief Description of Assignment Purpose of Assignment Estimated Length of Time Assessment & Due Date Nicole Barnes AP French Language and Culture The assignment consists

Plus en détail

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche Note de recherche NOVEMBRE 2013 PAR KATE BELOHLAV ET MAHESH KARRA LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE Les besoins non satisfaits en planification familiale correspondent

Plus en détail

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée»

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Richard Abibon «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Cette formule, on la trouve presque telle quelle dans l «Ouverture de ce recueil» qui introduit les «Ecrits» de Lacan.

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles.

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. VENTE D UN APPARTEMENT EVOLUTION DE LA JURISPRUDENCE EN CE QUI CONCERNE LOI CARREZ Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. Aux termes de ce texte : «Le bien

Plus en détail

Notion de droit administratif.

Notion de droit administratif. Introduction 1 Notion de droit administratif. De prime abord, le droit administratif peut se définir comme l ensemble des règles relatives à l organisation et à l action de l administration, la branche

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 10 mars 2015 N de pourvoi : 13-19.445 ECLI:FR:CCASS:2015:C300275 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Blondel, Me Le

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 10-23521 Publié au bulletin Cassation M. Lacabarats (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Gatineau et

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante N o 53F0007XIF au catalogue ISBN: 0-662-88083-8 Document de recherche Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante par John Nicoletta Division des transports Édifice principale,

Plus en détail

Guide médias. Transgender Network Switzerland CH-8000 Zurich Téléphone : +41 77 494 35 21 medien@transgender-network.ch www.transgender-network.

Guide médias. Transgender Network Switzerland CH-8000 Zurich Téléphone : +41 77 494 35 21 medien@transgender-network.ch www.transgender-network. Guide médias Informations pour les professionnel e s des médias qui désirent faire des reportages sur les sujets trans* (transidentité, transgenre ou transsexualité) Transgender Network Switzerland CH-8000

Plus en détail

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable.

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable. CODE D ETHIQUE Groupe DELACHAUX «L engagement du Groupe DELACHAUX» : Respect des lois et Ethique professionnelle Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Le divorce des couples mixtes

Le divorce des couples mixtes Le divorce des couples mixtes Spécialiste de la famille et de l enfance, Gérard Neyrand évoque les résultats d une étude très instructive menée sur le divorce des couples mixtes (du point de vue de leur

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 1259/2010 DU CONSEIL du 20 décembre 2010 mettant en œuvre une coopération renforcée dans le domaine de la loi applicable au

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 6 Contrats familiaux FR 006 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Contrats familiaux La présente brochure est

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!»

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» L activité pédagogique Les petits découvreurs de la s exualité! comporte quatre capsules, chacune abordant

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B.

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B. Commentaire Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013 Mme Henriette B. (Répartition de la pension de réversion entre ayants cause de lits différents) Le Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

Jay Haley - un thérapeute hors du commun : Milton H. Erickson

Jay Haley - un thérapeute hors du commun : Milton H. Erickson Jay Haley - un thérapeute hors du commun : Milton H. Erickson Chapitre I : thérapie stratégique 1. Définition : On peut dire qu une thérapie est stratégique lorsque le praticien provoque ce qui se passe

Plus en détail

Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies. Préambule

Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies. Préambule Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies Préambule La Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies, Ayant à l esprit

Plus en détail

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en LA FRANCE DES ANNEES 30 INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en France. Cette période est caractérisée

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 010 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Gleeden.com Echantillon : 1501 Européens mariés ou vivant en couple dont: - 500 Français - 500 Italiens - 501

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail