Réemploi : Construire notre quotidien avec des objets durables qui ont une histoire, auxquels on donne une deuxième chance et dont on prend soin.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réemploi : Construire notre quotidien avec des objets durables qui ont une histoire, auxquels on donne une deuxième chance et dont on prend soin."

Transcription

1

2 Des concepts Durable : Matériel scolaire durable : matériel moins nocif pour la santé et l environnement qui engendre moins de déchets et qui favorise les matières recyclées, solides, réutilisables et rechargeables. Récupérable réutilisable : À l opposé de jetable ; à l heure actuelle, notre écosystème ne peut plus soutenir une production du jetable sans cesse croissante. Réemploi : Construire notre quotidien avec des objets durables qui ont une histoire, auxquels on donne une deuxième chance et dont on prend soin. Contextualisation : Il y a vingt ans, lors de la conférence de Rio, la Belgique ainsi que de nombreux des pays du monde s est engagée à participer au développement durable de notre planète : «Satisfaire les besoins de la génération actuelle sans priver les générations futures de la possibilité de satisfaire leurs propres besoins». Le développement durable comprend des notions aussi diverses que le respect de l environnement, le commerce équitable, l équilibre Nord/Sud, l économie sociale A notre échelle, nous pouvons y contribuer. Quelques principes : Acheter durable. Réutiliser, réparer. (Cycle 1 et 2) Éviter les gadgets et les pièges de la pub. (Cycle 3) Donner, échanger, revendre plutôt que jeter. (Cycle 4) INTRODUCTON 1

3 Le projet et ses objectifs Le meilleur déchet est celui qui n est pas produit. Le Thème 1 évoquait déjà le sujet. Non seulement c est d autant moins de matériaux destinés à la poubelle mais mais aussi une belle économie en matières premières et en énergies nécessaires à la fabrication et au transport. Tout gain pour notre environnement et excellent pour le portefeuille familial. Le matériel scolaire est, si l on peut s exprimer ainsi, un commun dénominateur des préoccupations de consommateurs que sont élèves, parents, enseignants et direction. Qu il devienne durable, qu il soit réutilisable, cela devrait être une préoccupation de tout un chacun. Mais qu est-ce qui détermine nos choix? La qualité intrinsèque du produit, ce qu on en dit, la mode, la publicité, la demande de l enseignant, le budget, le respect de l environnement, la solidité? Pourquoi changeons-nous de produit? Pourquoi ne conserverions-nous pas le matériel encore en état? Nous poursuivrons les objectifs suivants : Prendre conscience du poids de nos choix sur l environnement et notre budget. Prendre conscience de l influence de la publicité et des effets de mode. Développer l esprit critique, objectiver les critères de choix. Valoriser des choix durables et équitables. Le projet de cycle en cycle Projet Cycle 1 : 2,5/5 Cycle 2 : 5/8 Cycle 3 : 8/10 Cycle 4 : 10/12 «Réparer, réutiliser, recycler» «Vous avez dit DURABLE?» Penser durable : Une seconde vie - Jeu : Ressusciter des objets dans la maison Les nutons - Un cartable «vert» - Customisons notre classeur Le cartable durable - Mode et effets de pub La Ressourcerie - Guide du réemploi - Entreprise sociale - Petites annonces et autres initiatives INTRODUCTION 2

4 Des savoirs, des compétences, des attitudes Cycle Disciplines Compétences Attitudes Français - Textes à structure narrative Eveil scientifique Français - Textes à structure informative et argumentative (article de presse - catalogue - documentaire) (petites annonces) Eveil scientifique - Reformuler en utilisant des informations - Rechercher, inventer des idées - Découvrir les informations explicites - Faire preuve de curiosité pour observer de manière divergente en utilisant tous ses sens - Formuler des questions à partir de l observation d une information pour préciser une énigme à résoudre - À partir d une situation problématique choisir parmi 3 ou 4 propositions celle qui correspond à une résolution - Imaginer des dispositifs expérimentaux simples et prendre des initiatives - Saisir l intention dominante de l auteur - Découvrir les informations explicites et implicites - Reformuler et utiliser des informations - Elaborer des significations Relier les informations significatives du message Sélectionner les informations significatives du message Exprimer son opinion personnelle - Rédiger, orienter son écrit en tenant compte de l intention, du destinataire, du projet, du genre de texte, du support matériel - Différencier les faits établis des hypothèses de travail, des réactions affectives et des jugements de valeur - Dans un document adapté au niveau de compréhension des élèves, distinguer les faits établis et les hypothèses de recherche des croyances et des jugements affectifs - Émettre une opinion, la développer, l argumenter - Repérer et noter correctement une information issue d un écrit à caractère scientifique - Utiliser les connaissances acquises dans des situations liées aux situations initiales d apprentissage - Élaborer un concept - Adopter une démarche d exploration active et créative - Faire évoluer ses conceptions, ses représentations, développer des valeurs de solidarité - Porter un autre regard sur nos attitudes et faire preuve d esprit critique INTRODUCTION 3

5 Une communication Quand on sait que plus de 0% des parents font leurs achats de rentrée avec la liste de fournitures scolaires fournie par le professeur et la suivent scrupuleusement alors les enseignants ont un rôle-clé à jouer. Cette liste constitue une sensibilisation à un respect de l environnement et le point de départ idéal d une démarche durable. Une amorce de projet tout autant qu une signature de contrat éducatif. Du vert dans le cartable! Et pourquoi ne pas s inspirer également des bons conseils pour les achats de l école (fournitures du secrétariat, matériel acheté en centrale pour les élèves ). Sur la liste des matériaux scolaires, encourager les parents à faire l achat de produits respectueux de l environnement. Un matériel scolaire solide et réutilisable. Vérifier ce que l on possède déjà avant d acheter du neuf, réutiliser l ancien cartable évite le gaspillage. Participez à la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD). Chaque année, la Semaine européenne de Réduction des Déchets est organisée à la fin du mois de novembre. C est l occasion de mettre à l honneur les initiatives prises par votre école dans le domaine de la réduction des déchets ou de lancer une action innovante sur ce thème dans votre école. Cette initiative bénéficie du soutien du programme LIFE+ de la Commission européenne. Ne manquez pas cette occasion internationale! Pour aller plus loin : Publications : «Pour des fournitures scolaires respectueuses de l environnement» cassette et livret «cartable vert». Sensibiliser et mettre en œuvre des actions concrètes pour faire évoluer les habitudes Direction Générale des Ressources Naturelles et de l Environnement «Le réemploi, c est pour moi» carnet répertoire d adresses (gratuit), INTRADEL sur appel au 04/ Sites : D autres sites relatifs à l éco-consommation et aux achats plus durables : Guide en ligne de vos fournitures vertes. Réseau Eco-consommation. CRIOC (Centre de Recherche et d Information des Organisations des Consommateurs). Guide des achats durables. INTRODUCTION 4

6 Fiche -1 Cycle 1 Projet Cycle 1 : 2,5/5 Cycle 2 : 5/8 Cycle 3 : 8/10 Cycle 4 : 10/12 «Réparer, réutiliser, recycler» «Vous avez dit DURABLE?» Penser durable : Une seconde vie - Jeu : Ressusciter des objets dans la maison Les nutons - Un cartable «vert» - Customisons notre classeur Le cartable durable - Mode et effets de pub La Ressourcerie - Guide du réemploi - Entreprise sociale - Petites annonces et autres initiatives Réparer, réutiliser, recycler Vous avez dit DURABLE? 1. Présentation d objets sur une grande table : objets usuels rassemblés. Constat fait avec les enfants : ils ne sont pas tous en bon état. Parmi des objets en état impeccable, on trouve des crayons de toutes tailles, certains mal taillés, l un d eux est même cassé. On découvre aussi des gommes petites et sales, des feuilles imprimées sur une face, des cartons d emballage de boîtes de céréales, des livres écornés, un classeur en carton pas très au goût du jour, une mallette légèrement déchirée, un pot de yaourt en verre. 2. Que faire de tous ces objets? Proposition est faite de les ranger. Où vont-ils trouver place? Immanquablement, certains seront surpris qu un tri «sélectif» ne soit pas opéré. D autres proposeront de jeter. Pourquoi? Ce n est plus à la mode, c est inutilisable, c est sale, ça se jette 3. Et si on pensait autrement? Tous ces objets, voués par certains à un sort expéditif et irréversible, sont-ils vraiment bon à rien? Ne pourraient-ils pas espérer une autre destinée? Recherche. PROFESSEUR 2½ - 5 ans 1

7 Fiche Plusieurs propositions nous amènent à parler d une deuxième vie. Parmi les idées : Crayon à tailler Gomme à laver Mallette à porter chez le cordonnier Livre à consolider avec du carton et du papier collant, il pourra continuer sa vie dans la bibliothèque Feuille à utiliser sur le verso Pot pour les crayons Carton de la boîte pour dessiner ou construire une maison Classeur à décorer d autocollants ou d images 5. En fait, tous retrouvent vie. De «déchets», les voici à nouveau objets d utilité. Les idées ont été nombreuses : réparer, réutiliser, donner, changer de fonction 6. Présentation d un jeu. Ojectif : rendre vie à des objets mal en point. Il s agit de parcourir la maison, de découvrir des objets abîmés, de leur donner une deuxième vie. Il faut mettre en œuvre de la créativité et changer le point de vue qui est de jeter. Matériel : un plan de jeu, des cartons figurant des objets mal en point ou destinés à être jetés à la poubelle. Fiches -1-1 à Fiche L imagination des enfants est mise à contribution : faire des pains perdus avec le pain sec. demander à grand-maman de recoudre le pyjama. renforcer la couverture du livre et le donner à la bibliothèque de l école. se servir de la tasse qui a perdu son anse pour y déposer les crayons. utiliser la face blanche de la feuille de papier pour dessiner. Ne pas penser jeter mais récupérer! Un autre état d'esprit. PROFESSEUR 2½ - 5 ans 2

8 Fiche -1-1 Un jeu qui se parcourt à la manière d'un jeu de l'oie : «faire le tour de la maison et donner une seconde vie aux objets rencontrés» Le plan de jeu : A chaque pièce de la maison, correspond une couleur sur le plan de jeu. Les cartons : Les cartons de la dimension des cases sont de 4 couleurs. Sur ceux-ci figurent, dessinés ou collés, des objets que l on trouve habituellement dans la cuisine, dans le bureau, dans la chambre et dans le garage. Ils ont la particularité de ne pas être tout neufs, ils sont abîmés, usagés. Un chiffre de 1 à 3 figure sur chaque carton. Les joueurs doivent parcourir la maison dans le sens des aiguilles d une montre. Arrivés sur une case, ils retournent le carton qui s y trouve et recherchent une autre solution que jeter cet objet. Il s agit de lui trouver une seconde vie. Si le joueur trouve, il avance du nombre de cases correspondant au chiffre écrit sur le carton. Dans le cas d un manque d imagination, l objet n est pas «ressuscité», le joueur recule d une case et attend le tour suivant. Attention! Comment prendre le départ? Le nombre de cases à parcourir au départ est déterminé par le carton que chaque joueur prélève dans la pioche constituée par les cartons qui ne sont pas disposés sur le plan de jeu. ÉLÈVE 2½ - 5 ans 3

9 Plan de jeu Chambre Chambre Chambre Bureau Garage Garage DEPART <<<< Fiche -1-2 Bureau Bureau Cuisine Cuisine Cuisine ÉLÈVE 2½ - 5 ans 4

10 Fiche -1-3 Les cartons Des dessins ou des représentations photographiques (prélevées dans des magazines et légèrement modifiées pour évoquer l altération) sur le support des cartons de 4 couleurs. Feuille de papier Imprimée sur une face Vélo de grandmaman Grand pot de yaourt en verre... Livre écorné Vieux classeur Crayon cassé Mallette décousue Tasse avec l'anse manquante Tranche de pain séchée Bouteille en plastique Epluchures de pommes Pyjama légèrement déchiré Chaussure à la semelle légèrement décollée ÉLÈVE 2½ - 5 ans 5

11 Fiche -2 Cycle 2 Projet Cycle 1 : 2,5/5 Cycle 2 : 5/8 Cycle 3 : 8/10 Cycle 4 : 10/12 «Réparer, réutiliser, recycler» «Vous avez dit DURABLE?» Penser durable : Une seconde vie - Jeu : Ressusciter des objets dans la maison Les nutons - Un cartable «vert» - Customisons notre classeur Le cartable durable - Mode et effets de pub La Ressourcerie - Guide du réemploi - Entreprise sociale - Petites annonces et autres initiatives Réparer, réutiliser, recycler Vous avez dit DURABLE? Présentation des nutons. Fiche -2-1 Parler du contexte légendaire et du temps révolu. Compléter par la légende du trou des Nutons. Fiche Faire le constat avec les enfants que maintenant beaucoup d objets sont jetés. Pourquoi jette-t-on? Est-ce normal? Avant il y avait des cordonniers. Ils réparaient les chaussures et d autres objets en cuir comme les mallettes. Il y avait d autres hommes dits de métiers qui réparaient les fers des chevaux, les vêtements déchirés,. Jeter a des conséquences. Lesquelles? 2. Imaginons qu un petit nuton, tout droit sorti de sa forêt, passe par ici. Imaginons que le petit nuton aime les cartables «verts» (respectueux de l environnement). Qu aimerait-il voir dans vos cartables? Recueil sur les connaissances et les perceptions relatives à la notion de «respectueux de l environnement». Des fournitures qui combinent l avantage d être durables et écologiques. 3. Proposer de jouer au jeu de la seconde vie. Fiches -1-1 à Fiche Mise en pratique avec le classeur. Le classeur présente des signes de vieillesse. Profitons-en pour lui donner un petit coup de lifting, personnalisons-le. «Customisation», une nouvelle vie pour le classeur. Autocollants, images découpées dans des magazines seront ensuite collées et rendront un aspect fringant et, qui plus est, personnel au classeur. Cette initiative peut naître également de l idée de se procurer un classeur en carton (pas trop cher) et d en réaliser un objet unique qui porte notre signature de goût. Cela ne vaut-il pas les plus beaux classeurs onéreux? 5-8 ans PROFESSEUR 1

12 Fiche -2-1 Les hommes et les nutons Connaissez-vous les nutons? Partout en Ardennes, les paysans qui avaient des vêtements déchirés, des souliers à ressemeler, des casseroles à rétamer, venaient confier ces objets aux nutons dans la forêt. Haut comme deux pommes, ces petits bonshommes recousaient les vêtements, ressemelaient les souliers, réparaient les casseroles en échange d un peu de nourriture et de friandises. C est vous dire si ces petits personnages étaient appréciés. A cette époque, rien ne se jetait. Les objets comme les casseroles, les chaussures, les vêtements semblaient pouvoir vivre indéfiniment. Quel contraste avec la vie d'aujourd'hui! 5-8 ans ÉLÈVE 2

13 Fiche -2-2 Le trou des Nutons Près de Houffalize, dans la falaise dominant la rive droite de l Ourthe, se trouve le trou des Nutons. Il y a longtemps, les Nutons avaient fait leur refuge de cette caverne profonde et les Houffalois ne les apercevaient que lors des visites du soir. Le soir, ils se rendaient au pied de la falaise. Ils apportaient des casseroles trouées, les chaussures à ressemeler ou tout autre objet à réparer. Les objets étaient déposés à même le sol. Des aliments étaient aussi déposés tout à côté : des oeufs, du beurre, un morceau de pain de seigle ou un peu de jambon fumé. Le lendemain matin, on trouvait, au même endroit, les objets réparés, remis à neuf. Depuis quelques années, ces petits personnages ont fui devant le progrès des machines et l atmosphère polluée des fumées. Un jour, deux habitants de Houffalize se réfugièrent dans la grotte. Ils étaient cordonniers. La nuit, les habitants du pays continuaient à déposer à l entrée de la grotte leurs souliers déchirés et des provisions. Le matin, ils trouvaient les souliers raccommodés. C est peut-être ce qui a rendu la légende des nutons aussi populaire à Houffalize. ÉLÈVE 5-8 ans 3

14 Fiche -3 Cycle 3 Projet Cycle 1 : 2,5/5 Cycle 2 : 5/8 Cycle 3 : 8/10 Cycle 4 : 10/12 «Réparer, réutiliser, recycler» «Vous avez dit DURABLE?» Penser durable : Une seconde vie - Jeu : Ressusciter des objets dans la maison Les nutons - Un cartable «vert» - Customisons notre classeur Le cartable durable - Mode et effets de pub La Ressourcerie - Guide du réemploi - Entreprise sociale - Petites annonces et autres initiatives Réparer, réutiliser, recycler Vous avez dit DURABLE? Poser la question du durable, c est poser la question de l effet de mode. Evoquer la mode, c est parler de l éphémère. Trop souvent, les objets que nous consommons sont rapidement abandonnés, deviennent des déchets sans que l on se soit posé la question de ce qu il en adviendra. Les enfants plus que les adultes sont pris dans le cycle de la consommation sans avoir beaucoup de recul par rapport aux effets de la publicité et des modes. Développer les connaissances des enfants sur la résistance et la réutilisation des matériaux scolaires : 1. Des objets de consommation sont exposés sur une table. Ceux-ci auront été soigneusement choisis : diversité d aspect, de prix 2. Des gommes, des marqueurs et des lattes de plusieurs enfants ainsi que d autres apportés par l enseignant. Tentative de classement de ceux-ci selon des critères individuels non énoncés ni partagés dans un premier temps. Par petits groupes, les élèves établissent le matériel idéal en échangeant leurs points de vue, en justifiant leurs idées. Hiérarchisation des objets selon les critères choisis. La mise en commun fera apparaître une intéressante diversité de points de vue. PROFESSEUR 8-10 ans 1

15 Fiche Quels sont ces critères? (beauté, couleurs, forme, respect de l environnement, nocivité, matières recyclées, coût, mode, odeur, solidité, ) Pourquoi le choix de ces critères? Avis des uns et des autres. Différencier les critères objectifs des critères affectifs. Recenser également les éléments externes qui orientent les choix (publicité, télévision, placement d objets dans les films, parents, lectures informatives, conseils d un commerçant ) 4. La question du classement est reformulée. Celle-ci est plus explicitement orientée avec un tableau dichotomique. Fiche Deux optiques : l une à court terme, l autre à plus long terme et durable. Ouverture d un autre débat sur la prise de conscience objective de l impact des choix, sur le conditionnement persistant de certains critères affectifs dictés par la pub et l effet de mode. 6. Deux voies se dessinent : Durable, le profil d un cartable vert et durable. (point 7) Immédiat, l effet de mode et de la pub. (point 8) 7. Recueil sur les connaissances et des perceptions relatives à la notion de «respectueux de l environnement» et lecture de la Fiche La pub et la mode ont-elles une influence sur nous? Ne nous amène-t-elle pas à faire des choix de gadgets ou d objets dont on n a pas vraiment besoin? Met-on de côté d autres critères (solidité, prix ) pour suivre la mode? Se sent-on rejeté si l on ne suit pas la mode?. Démontons l influence de la pub qui nous dicte ces effets de mode et ces gadgets. Collecte de publicités qui s adressent aux enfants (magazines ). Pourquoi sont-elles attirantes? Pourquoi fait-on de la pub? Quelle part de vérité? Quelle part cachée? Existe-t-il des produits qui allient mode et environnement? Lecture d un texte : face enfant / face parent. Fiche -3-3 Après une semaine, chacun évoque le fruit de ses investigations. 10. Analyse de 2 ou 3 publicités, constats. Le but de la publicité est de vendre un produit ou un service. Pour y parvenir, les publicitaires utilisent souvent les émotions. Ils font miroiter le bonheur et n hésitent pas à exagérer la qualité ou la valeur d un produit. Décèle les arguments et moyens de faire valoir le produit présenté ans PROFESSEUR 2

16 Fiche Et si on imaginait une pub pour un produit respectueux de l environnement? Réalisation d une affiche et/ou d un texte argumentatif. Réussirons-nous à convaincre? Quelles stratégies emprunter aux professionnels de la pub? A quels arguments les condisciples seront-ils sensibles? Etablissement collectif d arguments et moyens à mettre en œuvre. Diffusion de la publicité dans l école. 12. Un exemple de réemploi-réutilisation-échange-revente. Suite de la saga du jeans, après être passé de mains en mains de par le monde, le jeans poursuit sa vie en «seconde main». Rappel du premier épisode de la vie d un jeans «Le jeans, la planète et toi» Thème «Ecogestes» Fiche 5-3. Il y était question des impacts environnementaux de la fabrication d un jeans «Combien pèse mon jeans?». Après utilisation, quel sort est réservé à ce jeans devenu trop petit mais généralement encore en bon état. Ecriture du dernier épisode de la vie d un jeans. Chaque enfant est invité à imaginer et écrire ce qu il advient du jeans qu il ne portera plus. 13. Lecture des textes des enfants. Commentaires quant aux différentes destinations de ces jeans. Réflexion sur les impacts selon les choix. Cet échange est une amorce qui permet de répertorier les différentes solutions de réemploiréutilisation-échange-revente, du durable. 14. Les solutions sont multiples, propositions de classement : Réparer : avant d acheter un jeans neuf, les doigts d une couturière pour prolonger la vie du jeans. Réutiliser : transformer en faisant preuve de créativité et mettre le jeans au goût du jour, l utiliser pour des activités de peinture, le transformer en déguisement... Donner : faire plaisir à d autres enfants par le biais du CPAS, d associations caritatives et d entreprises d économie sociale, déposer dans les box spécifiques de récolte (Terre, Caritas, les Petits Riens, Oxfam ). Echanger : le troc entre amis, lors de bourses d échange, sur internet... Revendre : une solution à la fois écologique et financière, brocantes, marchés aux puces, petites annonces, dépôts-ventes ou associations locales, sites internet Ce classement est emprunté au guide «Le réemploi», édité et distribué gratuitement par INTRADEL. Très concrètement, ce petit vade mecum du réemploi répertorie les différentes alternatives, lieux, sites Internet utiles et classés par commune. Quelles alternatives concrètes dans notre commune? 16. Piste pour poursuivre la réflexion à propos du réemploi : Les entreprises d économie sociale Oxfam, Terre et d autres poursuivent des objectifs à la fois économiques, sociaux et environnementaux. Investigations et démarches afin de mieux les connaître. Voir également la Fiche -4 ( 5 et 11) ans PROFESSEUR 3

17 Fiche -3-1 Classe les objets dans ce tableau Choix en fonction de moi ici, maintenant Choix en pensant à mes enfants, plus tard 8-10 ans ÉLÈVE 4

18 Fiche -3-2 Que contient le cartable vert? Des fournitures qui combinent l'avantage d'être durables et écologiques. Choisissez du matériel durable : Look à la mode? Prix dérisoire? Autant de pièges à éviter pour nos plumiers, lattes ou taillecrayons. Optez pour du matériel solide. Vous avez tout à y gagner à long terme l environnement aussi! Pas de déchets inutiles : Pourquoi choisir des berlingots de jus quand une gourde peut avantageusement les remplacer? Il en va de même pour la boîte à tartines, bien plus pratique et écologique que les emballages en papier ou en aluminium. Au bout d un an, ce sont des centaines de tonnes de déchets que vous contribuez ainsi à éviter. Les matières recyclées, c'est tendance! Pensez au papier, par exemple. La fabrication du papier recyclé est bien plus économe en eau, en énergie et en ressources naturelles que celle du papier vierge. Attention, danger! Fuyez les produits potentiellement dangereux pour la santé. Nombreux sont les articles scolaires contenant des solvants, des métaux lourds ou des conservateurs. Un bon réflexe? Optez pour les crayons non vernis, les correcteurs à base d eau ou les marqueurs comprenant exclusivement des colorants alimentaires. Matériel moins nocif : sans solvants, sans métaux lourds, sans conservateurs. Matériel en matière recyclée : carton recyclé, plastique recyclé. Matériel réutilisable : moins de matières premières, d énergie, de pollution. Liste type du matériel : Supports d écriture en papier recyclé - en utiliser les deux faces évidemment Classeurs, intercalaires, fardes en carton recyclé Crayons (non vernis en bois) et gomme (sans colorant) Lattes et taille-crayons en bois (ou en métal) Colle sans solvant (à l eau ou alcool) ou créer sa colle à papier : eau +farine Peintures et feutres (à l eau ou alcool) aux colorants alimentaires Cartable et plumier solides (cuir) Stylo à réservoir Calculatrice à pile solaire 8-10 ans ÉLÈVE 5

19 Fiche -3-3 La publicité et les enfants (Version enfants) Un vrai problème de société? Les enfants de 4 à 10 ans consacrent plus de deux heures par jour à la télévision. 10 % des programmes regardés sont des publicités. Reconnu comme influençant le choix de ses parents, l enfant est chouchouté par les publicitaires et les annonceurs. Aujourd hui la publicité s adresse à lui et le présente comme un super héros dont le comportement est celui d un adulte type Mac Gyver qui sait tout sur tout mieux que quiconque (Cf. la campagne pour la Peugeot 806). Les enfants influenceraient ainsi presque 50 % des achats familiaux. Capacité à prendre du recul et exploitation de la crédulité... Certaines études évoquent les influences négatives de la publicité sur le comportement : mauvaises habitudes alimentaires, choix de produits de marques Des études ont montré que l enfant ne termine son développement cognitif que vers 11 ans. Il ne considère la consommation d un produit dont il a vu la publicité qu à travers l affect. Par exemple le plaisir immédiat que l acte de consommation lui procure. La publicité influence la manière dont les jeunes se représentent le monde. Elle propose des normes. Les grandes marques accordent aujourd hui plus d importance à leur image de marque plutôt qu à la qualité de leurs produits. Culte des marques : " Je le veux maintenant! " À l aube de l adolescence, les marques (surtout de vêtements) exercent un rôle important dans l identification et le sentiment d appartenance. À cet âge, être accepté est primordial. La publicité s immisce dans l inquiétude des jeunes par rapport à leur image. Elle leur proposent des produits qui les rendront populaires. Stratégies publicitaires... La télévision, les emballages, l affichage ont longtemps été les principaux moyens de proposer de la publicité. Aujourd hui, ce sont les jeux publicitaires en ligne, les jouets à collectionner, les concours sur un emballage, le placement de produits dans des films qui ont pris le relais ans ÉLÈVE 6

20 Fiche -3-3 La publicité et les enfants (Version parents) Rôle des parents et de l'école Le rôle de l école est-il de former des bons consommateurs? Ou est-il plutôt de former des êtres autonomes à même de faire des choix justes? Comment rendre nos enfants moins vulnérables? Il est possible de les aider à développer leur jugement et leur esprit critique. Un travail complémentaire entre l école et les parents. Voici quelques informations et conseils en relation avec le travail entrepris en classe. Durant la semaine : Aider votre enfant à repérer la publicité autour d'eux : télévision, emballages, jouets, jeux vidéo, etc. Trouver avec votre enfant dix pubs. Prendre un crayon et un papier, et promenez-vous quelques minutes avec votre enfant dans une rue, un commerce ou, même, votre maison. Inscrire les différents endroits où vous avez observé une publicité. Apprendre à se méfier de la belle image de la malbouffe. Ces publicités laissent souvent croire que les aliments sont meilleurs qu ils ne le sont vraiment tant du point de vue de la valeur nutritive que de la perspective de l image, léchée et attrayante, des produits. Aider à faire la distinction entre le produit et son image. Quelle relation entre le produit et ce qui apparaît sur la publicité? La situation est-elle de l ordre du quotidien ou de l idéalisation? Ce produit fait-il envie? Pourquoi? Rechercher avec votre enfant quel est le but de la publicité? 8-10 ans ÉLÈVE 7

21 Fiche -4 Cycle 4 Projet Cycle 1 : 2,5/5 Cycle 2 : 5/8 Cycle 3 : 8/10 Cycle 4 : 10/12 «Réparer, réutiliser, recycler» «Vous avez dit DURABLE?» Penser durable : Une seconde vie - Jeu : Ressusciter des objets dans la maison Les nutons - Un cartable «vert» - Customisons notre classeur Le cartable durable - Mode et effets de pub La Ressourcerie - Guide du réemploi - Entreprise sociale - Petites annonces et autres initiatives Réparer, réutiliser, recycler Vous avez dit DURABLE? Pas encombrant pour tout le monde. Le réemploi ça existe! Et la vie continue La Ressourcerie du Pays de Liège - en collaboration avec certaines communes d Intradel - organise organisent des récoltes d encombrants et - valeur ajoutée à cette initiative - leurs donnent une seconde vie. Ce projet permet de soulager d une part les décharges et recyparc, crée de l emploi et permet à des personnes de bénéficier de ces objets retapés pour un prix modique. Lecture de l article. Fiche -4-1 Réponse au questionnaire. Fiche -4-2 La correction collective permet un échange de réponses mais surtout d exprimer les points de vue de chacun. 2. Quel est l avis de chacun à propos de cette initiative? Identifions les différents enjeux de ce projet. Organisons les avis. enjeu écologique enjeu politique et social enjeu économique enjeu éducatif Tout le monde y gagne et notre environnement n est certainement pas en reste! ans PROFESSEUR 1

22 Fiche Des initiatives autres mais similaires existent près de chez nous. Citons celles que nous connaissons. Y avons-nous eu déjà recours? Connaissons-nous des personnes qui participent à ces projets? 4. INTRADEL a édité un répertoire intitulé «LE REEMPLOI». Il est gratuit. «Réparer, réutiliser, donner, échanger, revendre, acheter en seconde main» de quoi offrir une seconde vie à un tas d objets qui sans cela seraient déchets et iraient en décharge. Au lieu de cela, ils feront plaisir à quelqu un. Tu habites Seraing, tu aimerais revendre une veste devenue trop étroite? Tu habites Liège, tu voudrais apprendre à réparer ton vélo? Tu es Verviétois, tu cherches un vélo bon marché? Tu habites Chaudfontaine, tu voudrais donner un jeu dont tu ne te sers plus? Tu trouveras près de chez toi en consultant ce petit répertoire. 5. Quels sont les initiateurs de ces dispositifs d échanges, de prêt, de vente? Est-ce la ville ou la commune comme dans le cas de la Ressourcerie. Est-ce que ce sont aussi des coopératives ou des associations avec d autres statuts? Dans le cas de magasins (OXFAM, par exemple) présents dans beaucoup de communes, qui est à l origine de ce projet? Pourquoi faire? Recherche autour de toi et sur un moteur de recherche. Rencontre et enquête auprès d une personne responsable de cette association. Cette rencontre peut avoir lieu à l école ou sur le lieu de travail de la personne. Rédaction de quelques questions en préalable. Réalisation d un compte rendu après cette entrevue. 6. Les premières pages du répertoire sont riches en suggestions, idées et références. Si chaque enfant ne possède pas le petit guide, photocopier quelques-unes de ces huit pages permettra de faire éclore des projets individuels et de classe. 7. Quelle initiative pourrait-on prendre pour donner une seconde vie à ces objets qui nous entourent et qui parfois nous encombrent? Plutôt que de les jeter, ceux-ci plairaient peut être à d autres personnes. L aspect social n est pas des moindres puisque ce genre d initiative ne peut que renforcer la communauté éducative de l école. 8. Parmi les idées : bourses de vente ou d échange de vêtements et jouets, affichage de petites annonces par les enfants et les familles à l entrée de l école ans PROFESSEUR 2

23 Fiche -4. Une idée parmi d autres : Des petites annonces affichées «Je donne et j échange». L école est par définition un lieu de rencontre et d échange, pourquoi ne pas mettre à disposition un tableau d affichage bien mis en évidence et disponible à l entrée de l école ou tout endroit de passage. Pour ce faire : Demander la permission à la direction Aménager ce panneau Apposer un titre Concevoir une petite annonce modélisée* Les distribuer auprès des élèves de l école * Afin de concevoir une fiche de petite annonce modélisée et fonctionnelle : tenir compte de l intention, du destinataire, du projet, du genre de texte et du support matériel. Elaboration collective d une modélisation en fonction des aspects énumérés. 10. Ce projet en initiera d autres nous ne manquons pas de ressources. 11. Un exemple de récupération, sur le mode artistique et poétique, celui-ci. Petit clin d œil d un artiste sur le monde sonore : «Max Vandevorst et ses instruments de récupération en spectacle» (Article du journal LE SOIR ci-joint). Fiche -4-3 Des créations pataphoniques musicales qui montrent qu avec un peu d imagination et quelques objets perdus du quotidien, il est possible de créer et s amuser. Une visite du petit musée de la pataphonie à Dinant vous en convaincra ans PROFESSEUR 3

24 Fiche ans (Le Soir, jeudi 10 mai 2005) ÉLÈVE 4

25 Fiche -4-2 Lecture et compréhension d un article de presse paru dans le journal LE SOIR, le 10 mai «Une nouvelle vie pour les encombrants» 1) Qui est à l initiative de ce projet et le finance?... 2) Comment recourir au service quand on désire se défaire d un encombrant?.. 3) Cette initiative est-elle un succès?... Comment l estimer?.. 4) Ce service est-il payant?... 5) Cite des exemples d objets qui peuvent être destinés à une seconde vie?.. 6) Où vont ces objets récoltés?... 7) Que fait-on dans ce service?... 8) Combien de personnes y sont-elles employées?... ) Outre l objectif qui est de permettre aux habitants de se débarrasser de leurs encombrants, trois autres objectifs sont évoqués. Cite-les. d un point de vue social :... d un point de vue éducatif :... d un point de vue écologique :... 10) La Ressourcerie est une société coopérative à finalité sociale. Recherche ce que cela veut dire... Cite le nom d une autre société ayant le même statut et la même vocation... 11) Le journaliste, Philippe Bodeux, restitue les propos de plusieurs personnes dans cet article. Retrouve leur fonction et explique pourquoi son choix s est porté sur ces personnes. Nom de la personne Métier - Fonction Rôle dans cette entreprise André Schroyen Michel Simon Julie Fernandez ) Que penses-tu de cette initiative? ans ÉLÈVE 5

26 Fiche ans (Le Soir, jeudi 3 mai 2005) ÉLÈVE 6

année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.

année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier. année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr article 1 : OBJET L objectif de cette initiative est de

Plus en détail

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2014 Lancement de l annuaire régional pour le réemploi Contacts presse: Magali Memponte : 01 40 13 40 72 / memponte@syctom-paris.fr Olivier Guillemain : 07 60 20 05 39 /

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

Les outils de la classe

Les outils de la classe Les outils de la classe Outils collectifs, MS et GS FICHE DE SÉQUENCE Domaine disciplinaire : découvrir le monde des objets Niveaux dans le cycle : MS/GS Titre de la séquence : mes outils d écolier Période

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Domaine : découvrir le monde Discipline : Le monde du vivant Niveau : CP Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Références au programme : Faire prendre conscience à

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Ce qu il faut savoir avant de commencer un projet vidéo journalistique La démarche Les principes pédagogiques Accompagnement, calendrier,

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Colloque QuébecStrasbourg Octobre 2008 Présenté par Gilles Cantin, Ph.D. Département

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

Pages : 6-12. COMPÉTENCES : Arts plastiques : apprécier des œuvres d art. Transversale : exercer son jugement critique.

Pages : 6-12. COMPÉTENCES : Arts plastiques : apprécier des œuvres d art. Transversale : exercer son jugement critique. Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Mars 2015 Titre : Pop Art : les couleurs s éclatent Chronique : Dossier et joue à l artiste Pages : 6-12 COMPÉTENCES : Arts plastiques

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Novembre 2015 Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Chronique : Dossier COMPÉTENCES : Français : lire des textes variés.

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins

Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins Christian Scherrer Introduction Vous suivez ce programme parce que vous souhaitez inscrire votre enfant dans une agence de mannequins.

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

L Arbromètre, un défi à ma mesure!

L Arbromètre, un défi à ma mesure! L Arbromètre, un défi à ma mesure! Saviez-vous que la forêt est vitale pour la planète? En plus de produire l oxygène, elle est le milieu de vie des deux tiers des espèces animales terrestres du globe.

Plus en détail

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013 «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Missions départementales Sciences Expérimentales - Technologie» et «EDD» L Education au Développement Durable. à l école primaire

Missions départementales Sciences Expérimentales - Technologie» et «EDD» L Education au Développement Durable. à l école primaire Missions départementales Sciences Expérimentales - Technologie» et «EDD» L Education au Développement Durable à l école primaire Les programmes 2008: C1: «Ils sont sensibilisés aux problèmes de l environnement

Plus en détail

Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture.

Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture. Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture. À l intention des pères et des mères d enfants âgés de 6 ans et moins Message pour papa et maman Mettre un jeune enfant en contact

Plus en détail

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF Objectifs du Jeu coop : -modifier les représentations sur le jeu souvent associées à la compétition -travail sur le vivre ensemble : développer des

Plus en détail

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques Médias, Dans le but de créer une affiche ou une mascotte à partir de matériaux récupérés, afin de faire la promotion de gestes écologiques, visiter des sites Internet pour y observer et apprécier des images

Plus en détail

Le kit complet du jeu

Le kit complet du jeu Parents, enseignants, animateurs, éducateurs Ce mode d emploi a été élaboré pour vous aider à construire votre propre jeu «Bon appétit Bouge ta Santé!». Les conseils sont là pour vous guider mais vous

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Cahier du participant

Cahier du participant Cahier du participant Formation Le Placement en ligne Formation réalisée et donnée par Montréal Aide mémoire Assistance : 1-866-640-3059 Votre NEQ Votre identifiant Votre mot de passe www.emploiquebec.gouv.qc.ca

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Formation aux pratiques de l Intelligence Collective

Formation aux pratiques de l Intelligence Collective Etre autrement humains sur cette Terre Formation aux pratiques de l Intelligence Collective Marseille, 6,7,8 octobre et 16,17 novembre 2015 Parcours de formation aux pratiques d Intelligence Collective

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Pistes pour l éducation en vue d un développement durable (EDD) Poster «1024 Regards» Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Thème : L alimentation, la consommation Niveaux : Cycle 1

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Les Aimants en cycle 2

Les Aimants en cycle 2 E Plé IUFM CA Centre de Troyes 1 Les Aimants en cycle 2 Représentations initiales des enfants Pour les enfants de cet âge, un aimant est un objet magique du fait de sa capacité à attirer les objets à distance

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE Vous êtes ici : Travailler 5 e année AXE : L analyse du cycle de vie CHOISIR UN PRODUIT DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deles élèves analysent, à l aide d un outil appelé la «grille des achats

Plus en détail

COMPÉTENCES LIENS AVEC LE PROGRAMME

COMPÉTENCES LIENS AVEC LE PROGRAMME LES DONNÉES : LES MATIÈRES PREMIÈRES INTRODUCTION Notre monde est devenu numérique par l arrivée de l informatique Les ordinateurs sont partout mais comment fonctionnent-ils? Un ordinateur peut servir

Plus en détail

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant MATERNELLES I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant - 1. Politesse au quotidien - 2. B. Apprentissage de la vie en collectivité - 1. Mise

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

De sources. en ressources! SECONDAIRE

De sources. en ressources! SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne «Recycler, ça rapporte!» de RECYC-QUÉBEC SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Ces différents textes sont renforcés par des images: il s agit d affiches publicitaires.

Ces différents textes sont renforcés par des images: il s agit d affiches publicitaires. JEU: La pub et nous Mon Manuel de Français 7e CITOYENNETÉ LA SOLIDARITÉ Jeu de cartes ayant pour but d identifier différents textes qui argumentent, le domaine qu ils traitent et les sentiments qu ils

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action Compostage au bureau Principe : composter et réduire les déchets organiques au bureau Cette action encourage le compostage et la réduction des déchets organiques. Le compostage est le principal outil de

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE-

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- N phase Titres 1 questionnement Vidéo «Le lendemain de fête» 2 questionnement Vidéo «La tri Attitude» 3 Enquêtes 4 Exposition sur le thème des déchets 5 6

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

Éducation au développement durable Préserver l environnement

Éducation au développement durable Préserver l environnement séance 1 Éducation au développement durable Préserver l environnement Je découvre Fotolia - Stéphane Bidouze Fotolia - Sergiy Serdyuk Fotolia - Mujka Observe chacun des documents. Que constates-tu? D où

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2 pédagogique du projet DACEFI-2 Fiche pédagogique N 2B Module 2 Renforcement des entités de gestion --- Formation en comptabilité villageoise Contexte de la réunion Le projet DACEFI-2 développe des alternatives

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 10 e et 12 e année Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) Titre de la leçon : Prendre position

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/10/13 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Comité consultatif sur l application des droits Dixième session Genève, 23 25 novembre 2015 OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LA PROMOTION DU RESPECT

Plus en détail