TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME"

Transcription

1 FEUILLE DE PRESENTATION Le sujet de Technologie Générale et d Automatisme est composé de 11 feuilles au total numérotées de 1/11 à 11/11 Première partie : Technologie Générale, de la feuille 1/11 à la feuille 5/11 Deuxième partie : Automatismes, de la feuille 6/11 à la feuille 11/11 Le candidat devra répondre directement sur l espace réservé à cet effet sur les feuilles du sujet. Cependant, en cas de nécessité, il pourra compléter par une feuille remise par le surveillant. A la fin de l épreuve, toutes les feuilles seront à rendre au surveillant. Le temps conseillé pour chaque partie est d une (01) heure. BAREME Epreuve de Technologie sur 2 pts sur 3 pts sur 1 pt sur 2 pts 1.3 sur 3 pts Epreuve d Automatisme 6.1 sur 2 pts 6.2 sur 7 pts 6.3 sur 3 pts 6.4 sur 4 pts 6.5 sur 4 pts sur 1 pt 2.2 sur 3 pts 2.3 sur 2 pts 3. sur 3 pts Feuille N 1 /11 Code : 06 T 14 A 01

2 TECHNOLOGIE GENERALE On se propose, dans cette épreuve de Technologie Générale, d étudier une partie du malaxeur qui sera l objet du sujet d Automatisme. (Voir le dessin d ensemble partiel ci-dessous). DESSIN D ENSEMBLE PARTIEL DU MALAXEUR : Cadence de production du malaxeur : pièces par an pendant deux ans. Feuille N 2 /11 Code : 06 T 14 A 01

3 1. Etude des roues dentées 1 et Matière de la roue 2 : FGS Matière de la roue 1 : CC 48 Les deux roues sont à denture droite. Le brut de la roue 2 est obtenu par moulage. Le moulage en sable n étant pas adéquat dans ce cas précis à cause de la cadence, proposer un autre type de moulage permettant d assurer cette production en série de manière rentable Type de moulage proposé : La denture de la roue 1 est taillée par génération avec un outil couteau circulaire. Expliquer ce procédé de taillage d engrenage avec schéma(s) à l appui. Dans le(s) schéma(s), préciser l outil, la roue ainsi que leurs mouvements et leurs sens. 1.2 On désire augmenter la dureté de la roue 1 après taillage. Proposer un traitement thermique permettant d élever cette propriété mécanique. Traitement thermique proposé :. Feuille N 3 /11 Code : 06 T 14 A 01

4 Expliquer son principe en précisant le cycle thermique à l aide d une représentation graphique (la température θ en fonction du temps t). température (θ) temps (t) 1.3 Après le traitement thermique on désire finir les dents de la roue 1 par meule de forme. Dessiner la roue et la meule en position de travail tout en précisant les mouvements et leurs sens Etude du secteur denté 15 et de la roue 16 Le secteur denté 15 et la roue 16 ont subi chacun de son coté le même essai mécanique. Les résultats ont donné les courbes suivantes. 2.1 Donner le nom de l essai mécanique. Nom de l essai mécanique :.. Feuille N 4 /11 Code : 06 T 14 A 01

5 2.2 Comparer les deux matériaux A et B qui composent l engrenage du point de vue de leurs propriétés mécaniques en vous référant des deux courbes de la feuille 4/ Si l on préfère que le secteur denté 15 s use moins vite que la pièce 16, à quelle courbe doit-il correspondre? A ou B? Pourquoi? Etude du couvercle 7 Matière du couvercle 7 : E 40 On désire réaliser l alésage Ø29H8 sur le couvercle 7 du malaxeur (voir figure ci-dessous). Proposer la machine-outil et l outil de finition idéal pour réaliser cet alésage en tenant compte de la série de production. Schématiser l outil dans sa position de travail avec les mouvements et leurs sens. Machine-outil : Outil : Feuille N 5 /11 Code : 06 T 14 A 01

6 EPREUVE D AUTOMATISME 1. Mise en situation : Une usine de teinture de tissus est équipée d un malaxeur N (voir figure ci-dessous). Ce malaxeur reçoit deux produits liquides A et B et des briquettes solubles de coloriage. Les liquides sont pesés par la bascule C et les briquettes sont amenées par un tapis T. La teinture est obtenue par le malaxage de la solution de deux briquettes dans le mélange des deux liquides A et B convenablement dosés par pesage. On se propose de faire l étude de ce système. Feuille N 6 /11 Code : 06 T 14 A 01

7 2. Fonctionnement : 2.1 Marche normale Une impulsion sur le bouton départ cycle S1 provoque simultanément les opérations suivantes a et b : a- Pesée du mélange : Cette opération se déroule comme suit : Ouverture de la vanne VA et pesée du liquide A : l aiguille de la bascule atteint la position pa. Fermeture de la vanne VA et ouverture de la vanne VB permettant la pesée du liquide B. L aiguille de la bascule atteint alors la position pb ce qui entraîne la fermeture de la vanne VB. b- Alimentation en briquettes Le moteur MT (moteur du tapis) se met en fonctionnement entraînant le tapis ce qui provoque les chutes successives, dans le malaxeur, de deux briquettes dont le passage est décelé par le détecteur infrarouge pi. MT est alors mis hors tension : le tapis s arrête. Une fois les opérations (a) et (b) terminées : La vanne VC s ouvre permettant ainsi l écoulement total des liquides dans le malaxeur : l aiguille de la bascule C revient alors en position po. Le moteur MR (moteur de malaxage) se met en rotation ce qui permet de remuer le mélange, d activer la solution des deux briquettes et d avoir une teinture parfaitement homogène ; en même temps la trappe commence à s ouvrir lentement par le vérin étranglé C1 (action RC1). Le moteur MP de pivotement de la cuve se met en marche une fois la trappe complètement ouverte (le vérin C1 est complètement rentré) et po est actionné. Le malaxeur pivote vers la droite ce qui permet de verser la teinture dans le réservoir de stockage. Le moteur MR continue à tourner pendant cette phase de vidange dont la fin est détectée par le capteur pfd. Le moteur MR s arrête et le moteur MP change de sens de rotation remettant ainsi la cuve en position verticale (initiale). Le capteur pfg est alors actionné ce qui entraîne l arrêt du moteur MP et la fermeture immédiate de la trappe (action SC1). 2.1 Marche de préparation La préparation d une nouvelle teinture, d une autre couleur, nécessite d abord le lavage manuel et la vidange de la bascule et du malaxeur. Pour cela, on procède comme suit : a- Le système étant à l état initial, on verse manuellement le produit de lavage dans la bascule. Le capteur po n est plus actionné. Pour évacuer ce produit dans le malaxeur, on donne une impulsion sur S2 ce qui permet de commander l ouverture de VC. b- La fin de la vidange de la bascule, détectée par po, et l appui simultané sur les boutons S1 et S2 commandent le pivotement à droite du malaxeur sans ouvrir la trappe. c- La fin du pivotement à droite commande le pivotement à gauche. d- La fin du pivotement à gauche remet le système à son état initial. e- Après la marche de préparation, le système ne peut reprendre son fonctionnement normal que suite à une action sur S3. Feuille N 7 /11 Code : 06 T 14 A 01

8 4. Pupitre opérateur Le pupitre opérateur est constitué par les boutons suivants : S1 : Bouton poussoir départ cycle S2 : Bouton poussoir de commande de la marche de préparation S3 : Bouton poussoir de commande de la production normale suite à une marche de préparation. 5. Identification des éléments du système : Actionneurs Actions Commandés par Commandes Signaux de détection Balance Pesée du liquide A VA - Pa Balance Pesée du liquide B VB - Pb Vanne Vidange du mélange A et B VC - Po Moteur Tapis Avance du tapis T MT KM1 pi (2 ème impulsion) Moteur de Rotation Vérin C1 Moteur de pivotement Remuement du mélange MR KM2 - Ouverture de la trappe : RC1 Distributeur 5/2 14M1 L10 à commande Fermeture de la trappe : SC1 électromagnétique 12M1 L11 Pivotement du malaxeur à droite Pivotement du malaxeur à gauche MPD KM3 Pfd PMG KM4 Pfg Bloqueur 2/2 NO Limiteur de débit unidirectionnel Q1 6. Travail demandé : 6.1 Justifier le choix technologique du capteur à infrarouge «pi» à la place d un capteur mécanique. 6.2 En se référant au dossier technique, compléter le GRAFCET «point de vue partie commande» traduisant la marche normale et la marche de préparation (à la page 11/11). Feuille N 8 /11 Code : 06 T 14 A 01

9 6.3 Maintenant on désire obtenir un produit beaucoup plus coloré qui nécessite 6 briquettes. On utilise donc un compteur qui limite le nombre de briquettes à 6 exactement. Placer le compteur pneumatique sur le morceau de GRAFCET ci-dessous en modifiant la partie concernée. Partie du GRAFCET concernant le compteur 6.4 Un bloqueur est installé pour éviter une sortie intempestive de la tige du vérin «C1» afin d interdire la fermeture de la trappe au moment du remplissage du réservoir de stockage. Compléter le schéma de câblage suivant du bloqueur, du vérin double effet «C1» et de son distributeur 5/2 en respectant les représentations normalisées et les tuyaux. Feuille N 9 /11 Code : 06 T 14 A 01

10 6.5 A la place du bloqueur, on désire maintenant installer un limiteur de débit unidirectionnel pour éviter une fermeture brutale de la trame. Compléter alors le schéma ci-dessous en y plaçant convenablement le limiteur de débit unidirectionnel, du bon côté du vérin, pour ralentir la fermeture de la trame en respectant les représentations normalisées et les tuyaux. Feuille N 10 /11 Code : 06 T 14 A 01

11 Feuille N 11 /11 Code : 06 T 14 A 01

ENSIL 2 ème année - Automatismes Industriels

ENSIL 2 ème année - Automatismes Industriels ENSIL 2 ème année - Automatismes Industriels Automatismes dans UE-TC-S3 Partiel du mercredi 17 décembre 2014 Durée : 1 H 00 Documents et Calculatrices non autorisés Répondre sur les trois documents réponses

Plus en détail

Les électrovannes A, B, C,D,E et X sont commandées respectivement par les relais KA1,KA2,KA3,KA4,KA5 etka6.

Les électrovannes A, B, C,D,E et X sont commandées respectivement par les relais KA1,KA2,KA3,KA4,KA5 etka6. Devoir DEVOIR de synthèse DE SYNTHESE N 1 Lycée N 1(2A) secondaire TECHNOLOGIE Taieb Mhiri 2013/ Sfax 2014 2013/2014 LYCEE Profs SECONDAIRE : Mr Trabelsi TAIEB & Mr Frikha MHIRI Dossier Technique : 2A

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel :

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel : PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS Matériel : Maquette pellericc Maquette venturicc fiches banane rouges fiches banane noires Maquette pneumatique

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels Automatismes Industriels dans UE-TC-S2 Partiel du mercredi 11 juin 2014 Durée : 1 H 30 Documents non autorisés Barème indicatif sur 40 points ETUDE D UNE UNITE

Plus en détail

www.sahbitechnologie.jimdo.com

www.sahbitechnologie.jimdo.com www.sahbitechnologie.jimdo.com Objectifs : - Identifier la Fonction Globale d un système technique. - Identifier les fonctions de service qui contribuent à la satisfaction de la FG. I. Activités de travaux

Plus en détail

Pneumatique Schémas de principe

Pneumatique Schémas de principe Pneumatique Schémas de principe 1 Schéma de principe Commande d un vérin à simple effet Problème posé : Le piston d un vérin à simple effet doit amorcer son mouvement de sortie dès qu on actionne un bouton

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS PNEUMATIQUES Schématisation

LES DISTRIBUTEURS PNEUMATIQUES Schématisation 1. Règles de schématisation Chaque position du tiroir du distributeur est représentée par une case carrée : Puisque le tiroir peut occuper deux positions, on dessinera deux cases : Les canalisations sont

Plus en détail

Chargement blocs de 3 rangées. Transfert

Chargement blocs de 3 rangées. Transfert I- DESCRIPTION: Le système d encaissage permet de remplir, par du produit en boîtes, des caisses en carton qui seront transférées vers un magasin de stockage à l aide d un monte-charge. Il comporte : -

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V MI V A DECODER LES GRAFCET Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP - 69336 Lyon cedex 9 4 7 9 8-4 78 47 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr DECODER LES GRAFCET

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES THEME : BEP ELECTROTECHNIQUE Montages pneumatiques simples EPREUVE PROFESSIONNELLE Intervention Technique DUREE : 4 heures Savoirs Technologique : S2-4 Utilisation de l énergie

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

Exercices sur le GRAFCET

Exercices sur le GRAFCET 1- Soit l énoncé suivant : Une entreprise de produits pharmaceutiques utilise un système automatisé pour remplir un flacon de comprimé. Grâce à un convoyeur, des palettes contenant chacune un flacon et

Plus en détail

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES SECTION : Epreuve : Lycée Sec Rue Ahmed Aamara DEVOIR DE Synthèse 1 SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE Moteur électrique Mt2 Unité tamponnage 1 Le 9/12/2014 Constitution du sujet : - Dossier technique : pages

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

NORMALISATION Code des couleurs pour boutons poussoirs

NORMALISATION Code des couleurs pour boutons poussoirs 1/ Rôle NORMALISATION Code des couleurs pour boutons poussoirs Les couleurs normalisées (NF EN 60204-1) ont pour rôle de définir la fonction attribuée aux différents boutons poussoirs utilisés sur un pupitre

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail

Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures

Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures Examen de mécanicien 750 KW - Session 2012 Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures Support d étude : Vérin simple effet FESTO Barème : 1 - Lecture de plan 1.1 Normalisation des schémas / 2 1.2 Report

Plus en détail

TP10 Pneu [Cycle en L]

TP10 Pneu [Cycle en L] TP10 Pneu [Cycle en L] Cycle en L Tp sommatiff Nom : :. Durée 2 h. FICHE TRAVAIL GENIE AUTOMATIQUE CABLAGE ELECTRO-PNEUMATIQUE D UN CYCLE EN «L» FC n 3.1 ON DONNE : Du petit matériel pneumatique et électrique

Plus en détail

Conseil au candidat :

Conseil au candidat : SESSION DE 2006 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Section : GENIE MECANIQUE Option : MAINTENANCE DES SYSTEMES MECANIQUES AUTOMATISES EPREUVE D ADMISSIBILITE ETUDE D UN SYSTEME ET / OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE Durée

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE MI V B DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 9, rue Pierre Baizet - CP - 696 Lyon cedex 9 7 9 8-78 7 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 3

Hydraulique industrielle Correction TD 3 Hydraulique industrielle Correction TD 3 1 Etude d un limiteur de pression 1.1 Identification des fonctions Les différents élements assurant le fonctionnement du composant sont listés ci dessous : - Orifice

Plus en détail

SESSION DE CONTROLE SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : Durée : 4 heures Coefficient: 3.

SESSION DE CONTROLE SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : Durée : 4 heures Coefficient: 3. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : Epreuve : SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE Moteur électrique Mt1 Unité tamponnage

Plus en détail

L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT)

L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT) Leçon n : I) MISE EN SITUATION : L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT) Soit le système technique monte-charge (Appareil monte-charge + micro-ordinateur) dont la modélisation est la suivante : Consignes Programme

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Manuel d activités

TECHNOLOGIE. Manuel d activités REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION TECHNOLOGIE 2 ème année de l enseignement secondaire Sciences Manuel d activités Les auteurs Robéi BENSEIF Inspecteur principal M ed Sadok JEBAHI Inspecteur

Plus en détail

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V.

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. ère S-Sciences de l ingénieur. Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. - Une action sur l interrupteur A met en marche

Plus en détail

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES LES AUTOMATES PROGRAMMABLES 1/ Mise en situation L automatisation d un système technique consiste à assurer la commande en adoptant un outil technologique. PC Ordre Compte-rendu PO L ordre est transmis

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

Guide pneumatique. Nous distinguerons 2 familles de vérins :

Guide pneumatique. Nous distinguerons 2 familles de vérins : Guide pneumatique Introduction: Les systèmes automatisés qui mettent en œuvre des actionneurs pneumatiques sont nombreux dans les secteurs industriels automatisés. L objet de cette série est de décrire

Plus en détail

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

TP6 SIMULATION D UN SYSTEME ELECTROPNEUMATIQUE. A partir du système, l élève sera capable de proposer un schéma pneumatique complet de l installation.

TP6 SIMULATION D UN SYSTEME ELECTROPNEUMATIQUE. A partir du système, l élève sera capable de proposer un schéma pneumatique complet de l installation. Objectif général : L élève sera capable de : - D identifier les capteurs, pré actionneurs et actionneurs utilisés dans une application. - D établir à partir du GRAFCET de point de vue PO.. - D établir

Plus en détail

Détecteur de niveau miniature à flotteur

Détecteur de niveau miniature à flotteur Détecteur de niveau miniature à flotteur série 200, 201, 203, 204, 207, 221 + solution économique attractive + durée de vie élevée grâce à sa technologie de détection REED sans contact + les variantes

Plus en détail

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas TP 2h Logiciel : Flowcode Composant :16F877A Pilotage d un moteur à courant continu Le pilotage d un moteur à

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS Calcul d un vérin Poussée La poussée exercée par un vérin est fonction de la pression d alimentation, du diamètre du vérin et de la résistance de frottement

Plus en détail

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe

Plus en détail

SYSTEME DE MANUTENTION DES CAISSES «TRANSGERBEUR»

SYSTEME DE MANUTENTION DES CAISSES «TRANSGERBEUR» REPUBLIQUE TUNISIENNE * * * * * * * MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EPREUVE : TECHNOLOGIE DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES DECEMBRE 2007 D.R.E.F. KAIROUAN Durée : 4 heures

Plus en détail

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet L'objectif de ce TP est la familiarisation avec la programmation des blocs temporisateurs sur les automates Crouzet du laboratoire d'automatismes. La fonction temporisation permet de retarder le début

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

AUTOMATISME COMBINATOIRE

AUTOMATISME COMBINATOIRE AUTOMATISME COMBINATOIRE - 1 - AUTOMATISME COMBINATOIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 VARIABLES LOGIQUES :... 2 3 OPERATIONS LOGIQUES :... 3 4 FONCTIONS OU OPERATEURS LOGIQUES :... 4 5 REGLES DE SIMPLIFICATION...

Plus en détail

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries NF ISO 1219-1 SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries SYMBOLES PNEUMATIQUES Page 3 Les soupapes de pression 1. Limiteurs de pression, soupapes de séquence 2. Réducteurs de pression Transformateurs

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES VII PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTRO-PNEUMATIQUES : 7 Généralités : Un préactionneur électro-pneumatique ou pneumatique, appelé encore distributeur, commande l établissement et l interruption de

Plus en détail

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 Page 1 SOMMAIRE 1 ) Exemple de mise en œuvre complète d une application sous XBT-L1000 et TSX Micro Page 3 2 ) Application sur un système mécanique

Plus en détail

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné.

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. OUVRE PORTAIL DOMOTICC CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. À l issue des TP ce Centre d Intérêt, les compétences acquises

Plus en détail

Complément à la notice d exploitation

Complément à la notice d exploitation Systèmes d entraînement \ Systèmes d automatisation \ Intégration de systèmes \ Services Complément à la notice d exploitation Réducteurs des types R..7, F..7, K..7, K..9, S..7, SPIROPLAN W Systèmes de

Plus en détail

Dossier Le positionnement

Dossier Le positionnement Dossier Le positionnement Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 0 BE-030 Bruxelles Tel.: +3 70 3 39 Info_be@festo.com www.festo.com Le positionnement d entraînements pneumatiques La plupart des vérins pneumatiques

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf

Plus en détail

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE Nom : 1 / 12 La modélisation systémique, issue de la SADT permet de donner une représentation graphique qui permet de mettre en évidence toutes les informations relatives à ce système. On représente un

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES NOUVEAU REGIME SESSION PRINCIPALE Epreuve : TECHNOLOGIE Durée

Plus en détail

REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE

REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

M1500. Moteur pour vanne à siège

M1500. Moteur pour vanne à siège M1500 Moteur pour vanne à siège septembre 2007 Le moteur M1500 est un moteur électromécanique prévu pour commander des vannes à siège deux et trois voies dans : les circuits d eau chaude sanitaire les

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS CFL02 Page 1 Le logiciel FluidSIM va nous permettre de réaliser et simuler des automatismes. De plus,

Plus en détail

EFFETS Pas de mouvement Mouvement trop lent Mouvement irrégulier Mouvement trop rapide

EFFETS Pas de mouvement Mouvement trop lent Mouvement irrégulier Mouvement trop rapide EXERCICE 1 : CIRCUIT HYDRAULIQUE 1C 1D M 3 ~ Constat : mauvais fonctionnement de l installation hydraulique. 1. Compléter le tableau causes / effets 2. Etablir un diagramme causes / effets correspondant

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Initiation à la Pneumatique. Jeu de transparents

Initiation à la Pneumatique. Jeu de transparents Initiation à la Pneumatique Jeu de transparents 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 Référence: Désignation: PNEUM.FOLIEN Type: D.OT-TP0-F Edition: 0/000 Auteurs: P. Croser, J. Thomson, F. Ebel Graphique: Doris Schwarzenberger

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION. 4 ème SCIENCES TECHNIQUES SECTION : LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA. DUREE : 4 heures TECHNIQUE

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION. 4 ème SCIENCES TECHNIQUES SECTION : LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA. DUREE : 4 heures TECHNIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de synthèse N 1 2009 SECTION : EPREUVE TECHNIQUE 4 ème SCIENCES TECHNIQUES KAAAOUANA ISMAIL DUREE : 4 heures 1 Présentation

Plus en détail

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE LES ACTIONNEURS LES VERINS PNEUMATIQUES. 1. OBJECTIFS. Le but de ce dossier est : De définir la fonction du vérin, De lister les différents types de vérins pneumatiques, De préciser leur mise en service

Plus en détail

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MI-IV-202B REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04

Plus en détail

ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE. Robot de peinture pour cabine de camion CORRIGE 1/6

ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE. Robot de peinture pour cabine de camion CORRIGE 1/6 ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Robot de peinture pour cabine de camion CORRIGE /6 ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Robot de peinture pour cabine de camion Analyse du système AGF Question n 5pts Question

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable 1 8 علوم المهندس شعبة العلوم والتكنولوجيات: مسلك العلوم والتكنولوجيات الكهرباي ية س 4 DREP 01 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt A qui le système rend-il service?. L

Plus en détail

DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 32 à 100 mm - double effet ISO 15552

DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 32 à 100 mm - double effet ISO 15552 DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 3 à 100 mm - double effet ISO 1555 Séries 53-50 9 PRESENTATION Il est destiné à assurer le maintien et le blocage en position extrême de la tige du vérin sous charge lors

Plus en détail

DOSEUR PONDERAL DE GRANULES PLASTIQUES

DOSEUR PONDERAL DE GRANULES PLASTIQUES A 2008 S I. PSI ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE

Plus en détail

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité :

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité : Nom : Prénom : FICHE TRAVAIL Support d activité : Objectif du TP : L élève sera capable : - De mettre en service le système et de choisir un mode de marche approprié à une situation de production, de réglage

Plus en détail

3900 DD et AUT Série. Machine point noué rapide avec moteur intégré MODE D EMPLOI GLOBALSEW.COM

3900 DD et AUT Série. Machine point noué rapide avec moteur intégré MODE D EMPLOI GLOBALSEW.COM 3900 DD et AUT Série Machine point noué rapide avec moteur intégré MODE D EMPLOI GLOBALSEW.COM 1 Sommaire 1. Avant utilisation...3 2. Précautions d emploi...3 3. Caractéristiques techniques...3 4. Installation...4

Plus en détail

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Liste des pannes

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Liste des pannes Liste des pannes Remarques générales La transmission intégrale est équipée de l autodiagnostic. Après une détection de panne, la centrale de commande enregistre la panne comme code dommage à deux chiffres.

Plus en détail

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique»

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique» MODULE REACTEUR Guide TP 1 / 30 Guide TP SOMMAIRE Objectifs de la séance et travail à effectuer 3 page Utilisation du simulateur 3 Fiche 1 Premiers éléments du bilan thermique 11 Fiche 2 Conduite d une

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE Assurance Qualité

SPECIFICATION TECHNIQUE Assurance Qualité Page 1 sur 9 * MONTAGES PRÉCONISES IMPORTANTS: - Pour capacités à partir de 300 litres. - Prédisposition du réservoir sur cales de 75 mm de 300 à 2000 Litres et de 150 mm pour capacité supérieure à 2000

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

A Représentation d un système automatisé :

A Représentation d un système automatisé : A Représentation d un système automatisé : Autre(s) partie(s) commande Informations ou consignes extérieures. Opérateur Partie décrite par le Grafcet PARTIE COMMANDE.. PARTIE OPERATIVE ou Processus à automatiser

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA03 : Procédure de réglage de la vanne de régulation CAMFLEX BMA03 : Procédure de réglage de la vanne CAMFLEX Page 1 Buts de l exercice : - Réaliser la manutention d un élément

Plus en détail

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE : 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Introduction Connaissances

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

Dossier Désignations de référence dans un schéma électropneumatique

Dossier Désignations de référence dans un schéma électropneumatique Dossier Désignations de référence dans un schéma électropneumatique Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 101 BE-1030 Bruxelles Tel.: +32 2 702 32 39 Info_be@festo.co m www.festo.com Pourquoi désigner les

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE Ce document s adresse à des adultes. Bien qu il mette en relief les savoirs essentiels du programme, on y dépasse les attentes de fin de cycle

Plus en détail

CORRECTION TRONÇONNEUSE AUTOMATIQUE

CORRECTION TRONÇONNEUSE AUTOMATIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Matière : Science de l Ingénieur A.T.C - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies Électriques Système

Plus en détail

Les centrales à béton verticales Betomat

Les centrales à béton verticales Betomat Les centrales à béton verticales Betomat Les centrales à béton verticales Liebherr, un concept au nombreux avantages Les centrales-tours de la série Betomat sont utilisées depuis de nombreuses années avec

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail