Jésus et l accomplissement de la Loi I

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jésus et l accomplissement de la Loi I"

Transcription

1 1/244 Jésus et l accomplissement de la Loi I Les langues dans leur histoire C est en gardant le silence alors qu ils devraient protester que les hommes deviennent lâches. Abraham Lincoln ABSTRACT La confrontation des traces de langues-cultures indo-européennes et indoiraniennes de l Antiquité avec des textes sémitiques bibliques et intertestamentaires peut éclairer l origine du Christianisme à la lumière du terreau judéen dans lequel Jésus était né. L héritage qu'il avait reçu des langues indo-européennes, indo-iraniennes, sémitiques cunéiformes et chamito-sémitiques à signes reste à exploiter pour investiguer certaines significations restées obscures dans les évangiles. L anthropologie et la philologie sont précieuses pour faire apparaître les invariants, représentants des controverses culturelles et religieuses, des conflits guerriers et psychiques, en marche de l'aube des temps préhistoriques, don du ciel, don du temps, don de la vie, don qui tombe du ciel. La philologie est une recherche scientifique en parentalité langagière, comparable à la recherche en biologie moléculaire concernant l ADN mitochondrial, le génome maternel ayant une influence sur le cerveau de l embryon et le génome paternel sur le cerveau adulte 1. Il y aurait, précisément là, une transmission bio-langagière, phylogénétique sur le cerveau et un nouvel avenir pour les sciences des religions. Jésus de Nazareth, fidèle à sa judéité et à sa judaïté, témoigne de l'existence d'un lieu intérieur mystérieux de l'être, l inconscient, l âme de son idiolecte où se loge la permanence mémorielle de l ADN maternel. La quête de la vérité est-elle un désir vital naturel, propre à l humanité, ou le résultat de constructions institutionnelles? Le sacrifice antique annonçait le renoncement individuel et collectif mais également la maîtrise des pulsions dans le développement de la pensée et de l esprit. 1 Nicole DULAC «L héritage épigénétique du cerveau». Communication à l Académie des Sciences. Séance du

2 Imprimé le 7 septembre /244

3 3/244 Table des matières Table des matières... 3 Pour refus d obéir aux ordres... 5 Préambule Une palme pour le rameau d un olivier...19 La JOUISSANCE du silence...22 Embrayeurs logiques du raisonnement, l arbitraire culturel?...26 Les c inq Joseph et leur base commune * kefa = roc...29 Existe-t-il des universaux mythiques de significations?...34 Universaux phoniques et consonantisme sémitique...40 Le dieu Agni du feu dans les Védas. Voir/ne pas voir...44 L étoile de Bethléem était née à Qoumrân...51 L importance des astres dans le regard antique...59 La stèle de la «Vision de Gabriele»...71 La «vision de Gabriele», une lecture «étoilée» de la Torah...73 Astro-mythologie, idéologie, langue, culture et religion...83 SHEMA ISRAËL, écoute Israël, Dt Astro-mytho-mystique ou astro-mythologie égyptienne?...99 Fidélité de Jésus à ses origines Le culte de la crue du Nil, une hypostase de la divinité Le rite akkadien du bît rimki, une pratique magique Les rêves, le désir de vérité sur les anges De Galilée sortait-il des partisans? Védas, migrations, synoptiques, apocryphes. Continuité linguistique L agir de l ADN mithocondrial dans l agir de la Loi Quand la perception auditive est inconsciente Le Nom de Judas Ishkariot face au tabou grec sur le p et le k Inoubliable Benveniste et «LE NOM DE LA PIERRE» en indo-européen Jésus et l accomplissement de la Loi Quant faire, c est se taire. Nom divin INEFFABLE, tabou L horoscope, le Nom, l astre, la prédestination? Qoumrân, 4Q 186, Horoscope en écriture cryptique, frag. 1 et Du coq au pire. Prière d'insérer...191

4 4/244 Sémiotique de la voix et du regard sur le YOD et le VAV? Translittération antique de la castration, un geste sacralisé? Catégories sociales de la honte et du pouvoir Passage d une PURETE PASSIVE à une PURETE ACTIVE La vie, le temps, l'eau du ciel, don de la vie éternelle Bibliographie Du même auteur

5 5/244 Pour refus d obéir aux ordres Le discours du maître est le discours du pouvoir pouvoir d'inventer des armes pouvoir de les manier pouvoir de torturer pouvoir de tuer de sang-froid Le discours de l'esclave est le discours de l'homme enchaîné devoir d'obéir devoir de prendre les armes pour obéir devoir moral de torturer pour obéir aux ordres devoir moral de tuer pour obéir à ses chefs devoir de mourir de sang-froid Le discours du fou est le discours de l'arbitre de chaîne pouvoir d'arrêter la chaîne par choix pouvoir de déposer les armes par choix ou de les prendre, c'est selon risque d'être torturé par choix risque d'être tué de sang-froid avec refus de déserter en toute liberté et refus de se rendre de sang-froid Le discours de l'esclave est le devoir de la masse devoir de suivre la troupe avec prime de primauté de l'obéissance sur le refus d'obéir privilège de la soumission sur la réflexion pour s'en remettre aux ordres et les exécuter Le discours du fou est le discours de l'innocent pouvoir de manier le tournevis pour bloquer la machine pouvoir de contester les ordres

6 6/244 et d'être exécuté pour non-exécution des ordres dans le refus d'obtempérer La résistance du fou est son privilège son innocence sans appel son appel une prière Le discours du maître est un ordre de mise à mort il est l'ordre des mots pouvoir de faire plier l'esclave pouvoir de tirer dans la masse pouvoir d'achever le fou au choix pouvoir de donner la mort avec les armes pouvoir d'exécuter d'un mot en agenouillant l'esclave le fou ne s'agenouille pas le maître ne le sait pas Le discours de l'esclave est mortel mortel d'exécuter mortel de torturer mortel d'obéir aux ordres mortel d'agenouillement mortel d'imitation éternel de soumission immortel de dérision Le discours du fou est éternel il est écrit dans les Ecritures il est écrit dans les ailes des papillons il émane du ciel il émane de la montagne il émane de la voix qui parle dans les rêves. Le fou a été réformé pour avoir lu l'avenir dans l'interdit d'aller dans les écoles où l'on apprend à faire la guerre et à briser le sabre de l'innocent pour le dégrader L'innocent a été humilié, publiquement, comme un agneau conduit à la boucherie, comme devant les tondeurs et n'ouvrant pas la bouche, son aspect était défiguré.

7 7/244 Le discours de l'innocent est immortel il émane de l'origine il émane des anges il émane du temps il émane de l'histoire des ruches avec leur miel il est la manne du ciel la pluie du soleil la résistance essentielle il fonde la dignité le fou ne le sait pas, son sabre le sait. Le discours de l'esclave reflète celui du maître il émane du pouvoir il dispense de penser il exempte d'avancer il introduit la sécurité dans les foyers il fossilise délicieusement selon qu'il est écrit tel maître, tel valet car il fut un valet qui était venu de nuit demander un bon conseil au fou Le discours de l'esclave est copié dans les livres du maître dans les plans du maître dans les plans des armes à feu dans les modes d'emploi des armes à feu et des armes blanches selon qu'il avait été écrit elle portait un sac sur les reins se vêtait d'habits de deuil et jeûnait tous les jours de son veuvage Le discours de l'esclave est dicté par le Maître des Ecoles sur les places dites d'armes de Tien An Men ou de la Paix dans les écoles dites spéciales dans les écoles dites Interarmes dans les écoles de mort des morts au tableau selon qu'il est écrit pas de tableau,

8 8/244 pas de commandement, cette année pour celui qui a trop navigué sans se montrer dans les Etats-Majors. Le discours du fou est récité de cœur car il n'est pas appris par cœur le fou a été réformé le fou a été dispensé de baccalauréat pour discours non conforme à la norme. Le fou a été exclus de l'école pour non adéquation à la norme. Le fou s'est mis en réserve à l'arrière car seul un fou monte à l'assaut Il sait qu'il montera seul le fou n'a pas choisi sa part de mystère personne ne songerait à lui ôter surtout pour se l'approprier. Le fou ne sait pas qu'il fut écrit une histoire pour lui par celui-là même qui était venu de nuit lui demander un bon conseil de maître. Alors le fou s'écria ce qui fut écrit dans les grimoires inconnus dans les écoles et les collèges : «Notre loi condamne-t-elle un homme sans qu'on l'entende et qu'on sache ce qu'il fait». La maîtrise du discours du maître est celle de sa couardise secrète arme de celui qui brandit son artifice devant le silence tonitruant de l'être qu'il n'a pas humé des êtres fous qui confondent déments et démons armes et artifices larmes et maléfices bandits et banderilles guérilla et terrorisme La maîtrise du discours du fou appartient de droit et de fait au fugitif armé de l'aube blanche de fer de roc d'acier dans l'ondoiement des blés

9 9/244 requis pour le dissimuler selon qu'il fut écrit quand tu pries fais-le dans le secret La maîtrise du fou est dans la maîtrise des blés qui brandissent leurs épis dans le vacarme vociférant d'une traîtrise humée le temps d'un seul printemps et respirée de la levée du grain à la moisson d'automne ainsi s'accomplit pour lui la parole qui disait Isaïe voyait les Séraphins, chacun avait six ailes et rien à cacher La maîtrise du fou est dans la maîtrise du vent qui couche les blés plus efficacement que le fer le roc l'acier le sang que les images idolâtres du Pazuzu de Babylone qui n'avait que quatre ailes La maîtrise du fou est dans la maîtrise des papillons blancs qui volent deux par deux le plus souvent dans la splendeur des étés incandescents selon la parole d'un inconnu ils l'avaient reconnu mais il avait disparu de devant eux La maîtrise du fou est dans les silences des grands chênes de la Sente au Loup dans la forêt d'andenne qui virent arriver les chevaux de l'ankou sur les pierres glacées d'effroi par la charge qui passait dans le vent murmurant une note tenue il adviendra que le temple sera établi au sommet des montagnes. La maîtrise du fou est dans la complainte de la nuit entendue de l'aveugle dans la lumière des ténèbres sous les pieds du pèlerin à travers les silex du chemin

10 10/244 qui parlent en lui montrant la voie du doigt : Béthanie se trouve au-delà d'une barre montagneuse infranchissable par le char d'ezékiel On respectera le discours du fou car le discours du maître ne dispose du titre de maîtrise d'hume-être que s'il est énoncé par un homme agenouillé devant le fou selon qu'il fut écrit tout genou fléchira Alors on se souviendra du passé : le maître ne peut s'autoriser du discours d'hume-être que s'il s'autorise de son effacement devant l'ombre de l'enfant qui s'allonge et qui grandira devant lui C'est de lui qu'il fut écrit il faut qu'il advienne et que je diminue On reconnaîtra le discours d'un maître à la vision qu'il aura dans le regard à savoir que le maître est maître à l'instant où il respecte ce qu'il voit et qu'il avait respecté de tout temps avant même d'avoir vu selon qu'il fut écrit tu n'exigeras rien au-delà de ce qui fut fixé L'essence d'un maître reste de ne savoir ce qu'il cherche selon ce qu'il a appris à lire dans l'écriture celui qui tient en sa main la pelle à vanner pour nettoyer son aire recueillera le blé dans son grenier L'essence du fou est dans son êtravec avec le maître. Elle est fondue dans la parole de son regard qui annonce le dire du maître que lui, fou, rencontrera dans les yeux du maître quand son regard à lui, lecteur fou, l'aura croisé selon qu'il fut écrit le soir tombe et déjà le jour touche à son terme... sur l'heure, ils partirent et revinrent à Jérusalem On se souviendra à jamais du discours du fou : l'essence de son être est dans le savoir qu'il possède sur l'êtrensemblavec, savoir dont il fait don au maître pour lui conférer un titre de maître sur les secrets des fous, secrets à précipiter en savoir de maître, savoir dont il n'a que faire lui, fou, afin que fut entendue la parole : il n'a pas moissonné et pourtant On entendra dans le discours du fou : le savoir du maître est objet de désir,

11 11/244 la vérité du maître est dans la vérité à advenir du fou, dans sa reddition de maître au discours du fou selon la parole il pansera les coeurs meurtris il annoncera aux captifs la délivrance On lira dans le regard du fou : Le maître est homme de désir, l'objet de son désir lui parvient gratuitement sans être gratuit pour autant par conséquent : l'homme de désir est maître silencieusement son désir est plus grand que lui selon la parole je ne prendrai pas un chemin de grandeurs ni de prodiges qui me dépassent On gardera en mémoire que le fou est l'enfant du désir qui seul parle d'amour, que le discours du fou est un discours d'amour et que parler d'amour est un désir fou selon l'énigme de son origine : il était le narcisse de Saron la fleur des vallées, il fut fait dans le secret au plus profond de la terre. Le discours du fou engendrera le discours du maître à naître car le maître à naître n'est pas né. Il verra le jour dans le lit du silence de l'été qui s'enfuit dans la source du feu du printemps de l'été dans les vignes de l'automne du printemps dans les chardons étoilés d'une complainte d'hiver selon qu'il fut écrit: les hommes ne connaîtront ni le jour, ni l'heure le jour les conduira là où ils ne veulent aller Le maître à naître dira le temps des graines et le temps des bêtes le temps du ciel et le temps de l'outil le temps du souvenir et le temps de l'oubli

12 12/244 le temps d'un homme à être et d'un esclave émancipé Et l'homme à être entendra l'air du fou il dira le temps de taire les airs de maître il donnera au temps un air de silence il intimera le silence au silence en traçant son aire dans l'air du temps Un maître à être a-t-il jamais connu le temps du silence à réfléchir avant que de parler le temps du silence après l'avoir parlé A-t-il jamais trouvé le murmure du temps perdu dans le souffle du vent glacé de l'eau? L'homme à être qui connaîtra le temps du silence sera un maître du désir parole de l'oracle le maître de la mort enlacera celle qu'il désigna d'un seul regard. Car elle avait lu dans l'écriture des Ecritures Malheur à vous, scribes, qui transcrivez des sentences perverses refusant justice aux indigents Le moissonneur de l'être-avec, le squelette à la faux, l'ankou, le trépas qui surgit dans la ruelle celui dont le nom n'est jamais prononcé, apparaîtra à l'aube pour mieux séduire la belle et enlever à jamais la malédiction posée sur elle. Le cocher de l'ankou mourra de misère pour n'avoir jamais quitté sa carriole tel l'ouvreur des barrières qui mourra d'abondance pour avoir trop prêté sa clef. Le silence du trépas fut celui de l'être de silence, qui, en son attente de vie, pleurera le silence du désir interdit devant lui. Telle une brebis, il avait obéi au berger qui avait prêté sa voix à l'ecriture. Il fit venir son fils et parla ainsi : Quand je mourrai, enterre-moi comme il convient. Et quand ta mère mourra, enterre-la auprès de moi.

13 13/244 Et puis, pars le jour même, entoure tes beaux-parents de respect et d'attention. Et il les enterra sans que personne en sache rien. Le silence du trépas est la récompense de la fin avec fin, se console sans peine le m'etre fou, race de ceux qui conservent la parole sacrée celui qui touchera au plus petit d'entre les miens périra par le glaive le feu la géhenne qui de tout temps furent réservés à ceux qui oublient le sacre du feu. Les enlèvements et les déportements signeront le bruissement redoutable des ailes de l'ange nocturne dans le cri de l'essieu mal graissé de la carriole qui, dit-on, dissout les boyaux de celles qui par leurs artifices ont échappé une nouvelle fois à la malédiction passante. Le rire du maître est semblable à celui du fou à la pensée première près qui revient de droit au maître. La pensée du fou garde le bénéfice de la métaphore, conservée dans le secret au cœur même de l'alliance. Le rire du Maître est celle de l'hume-mort selon le dicté d'un acte de parole : Laissez les morts enterrer leurs morts, he that is able receive it, let him receive it, Silence du Temps, du passé et du futur. On écoutera le fou silencieusement car de toute éternité il a dit la vérité la sienne présente celle du maître-fou présent devant lui afin que s'accomplisse la parole de l'annonce d'une parabole : le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière, sur les habitants du sombre pays, la lumière rayonne sur eux.

14 14/244 Le silence du fou annulera le libelle de ses adversaires. Sa jeunesse lui appartiendra, il a bu au torrent pendant la sentence, c'est pourquoi il relèvera la tête, il recevra dans ses pupilles la marque de son existence. Et le silence du Temps contera l'histoire pour mettre les faits en vérité en fondant La Mémoire.

15 15/244 Préambule Ce texte est une recherche dédiée à mes petits sixièmes polyglottes de Pantin, Boulogne-Billancourt et Villejuif qui, parfois, signaient leur copie avant de me la rendre en évoquant pour moi les enseignements d Emile Benveniste dont la modestie effaçait l homme caché derrière ses runes. On s incline devant la grandeur de ce grand philologue, victime des lois de Vichy qui, en 1970, dans un court article sur L appareil formel de l énonciation indiquait que la relation du locuteur à la langue détermine les caractères linguistiques de l énonciation, c est-à-dire que le locuteur prend la langue pour instrument 2. Il cherchait donc à définir l énonciation dans le cadre formel de sa réalisation, à partir de la manifestation individuelle qu elle actualise. Les pronoms personnels, les démonstratifs, les formes temporelles, adverbes et adjectifs qui organisent les relations spatiales, étaient pour lui les indicateurs de la deixis qui ont en commun de se définir autour du sujet pris comme repère. C est ainsi qu il faut lire dans chacun de ses textes les témoignages autobiographiques d un lecteur attentif de Freud qui, sans l aide de la psychanalyse, avait trouvé la clé de l accès à la subjectivité dans le discours scientifique qu il déployait au Collège de France. Il s agira dans le présent essai d un ensemble d idées composites qui évoque les textes cryptiques des jarres cachées dans la grotte IV de Qoumrân, où la recherche en marche aujourd hui, des hommes et des femmes réunis, tentent de décrypter dans le cœur de l humanité pourquoi des réprouvés par les guerres et la justice avaient ressenti l urgence de se regrouper en sectes pour chanter ensemble leur espérance en un monde meilleur. Collectivement, à Qoumrân, des hommes célébraient les sentiments qui les animaient et qu ils écrivirent pour les cacher à leurs ennemis afin de transmettre la lumière qu ils avaient découverte au terme de leur traversée du désert et de la honte. Sagesse pour les Egyptiens, souffle de vie pour les Israélites, ils savaient, ces gens qui voulaient arrêter les guerres et les tueries, les massacres et les 2 Emile BENVENISTE «L appareil formel de l énonciation». In L énonciation, sous la direction de Tvetan Todorv. Langages n 17, mars Didier-Larousse.

16 16/244 vengeances que la barbarie s arrête parfois, mais quelle reprend de plus belle son manteau de poils de bête pour s acharner contre les innocents dont l origine et la couleur de peau les dérangent. Chantant au ciel leur espérance, les sectaires du Yahad de Qoumrân investiguaient dans le un par un de leur solitude, le moment de leur naissance. La mort avait été pour eux, un lieu de l âme où l être résiste par fidélité à son identité, à sa lignée, à son nom, à son existence où retentit le Shema Israël, l'eternel est notre Dieu, l'eternel est un. La lutte contre l endoctrinement, les idées perverses, les mensonges et les silences complices conservés par les potentats pour exercer leur domination sur les faibles animaient le combat intérieur qu ils menaient collectivement contre les ennemis de l humanité. Armés de l expérience de leur mort qui n avait pas été mortelle, mais une survie dans les sables chauds du Proche- Orient, ils écrivaient comment la soif de vérité leur avait appris à résister, ensemble, contre les prédateurs de l âme et de la vérité. Les yeux rivés sur le ciel et l éternité des galaxies, ils entendaient les voyelles dans le choix du silence, le regard interrogeant les couleurs d un arc-en-ciel. Gardons présent à l'esprit que trois cents ans ont passé depuis que Kepler a découvert les lois du mouvement des planètes et que la vie de Newton qui décomposa la lumière en ses couleurs et établit la théorie de la pesanteur, s'est achevée en Ce travail est écrit pour donner la parole à la violence intérieure des enfants du silence des écoles de France, des banlieues riches et pauvres, et des prisons que, nous, travailleurs sociaux, universitaires, démocrates et républicains, citoyens de France, laissons s ériger pour les héritiers innocents de l immigration et orphelins de la faim d amour. Informés trop jeunes que les promesses de la vie leur seraient ôtées, ces enfants avaient trouvé tout seuls qu ainsi allait le monde des ciels de Galilée. La terre tourne, le soleil et les étoiles brillent pour tous, autant le dire aux petits comme aux grands de ce monde. Le nombre de ceux qui ont participé au présent travail est incalculable, dans la multitude des origines ; le petit nombre des grands et le grand nombre des petits sont les pionniers d une nouvelle espérance reçue en patrimoine. Véritable Gestalt, il inclut peut-être plus d ennemis que d amis 3 FREUD «Sur une weltanschuung». In Nouvelles conférences sur la psychanalyse, Folio Gallimard 1984, p. 231.

17 17/244 parmi ceux qui m ont appris que la vie d un chercheur en sciences humaines repose sur des vides et des manques, sur le silence des disparus. Les surprises de la parole dans les ratés de la communication, les incompatibilités idéologiques, expriment sans différentiation ce qui a constitué au départ dans la vie, l amour inséparable de son contraire, son manque par ignorance. Les few, happy few, et même des tout petits que le hasard de la vie a mis sur ma route ont marqué pour moi des étapes, des dates, des noms parfois, des moments inoubliables, laissant une nostalgie indélébile de cette espérance de l enfance, le désir intact de ne jamais oublier ce que c est d être une petite fille silencieuse en temps de guerre. Si l anthropologie, la psychanalyse et les religions ont la même visée, la connaissance de l origine d un être singulier et de sa fin, alors, elles doivent chercher à trouver et à atteindre l autre dans son désir d avenir pour y trouver les racines de son identité profonde dans lesquelles il peut prendre conscience du patrimoine reçu dans son berceau. La fidélité de Jésus à sa judéité ne sera jamais assez démontrée. Il l a au contraire affirmée et prouvée. L homme, l enfant de Bethléem, a été trahi par les langues et les langages de son temps, en contact avec les Perses, les Grecs et les Romains, des étrangers, tous des envahisseurs barbares, qui avaient infligé au peuple de Judée leur oppression en prétendant changer leur culture, leur langue, leur religion, leur Loi. Ce texte est une recherche de preuves pour déconstruire l un des fantasmes les plus profonds de l antisémitisme moderne, une construction historique non élucidée dans les textes et les Ecritures sur le rapport des Juifs à l argent, Luc 16-1 à 14 dans une corrélation implicite à Jn à 13. Trente pièces de monnaie détournées, prix de la vie de Jésus, constituent un fait littéraire qui peut être investigué au moyen de la philologie pour en vérifier l historicité. Le fantasme de cupidité ne sort pas de la bouche des femmes, elles savent que la gratuité d un enfant ne sera jamais à démontrer. L exception offerte au monde par le Peuple de la Promesse, les Judéens, est son rapport à sa langue, à son alphabet, à son écriture, à la fidélité de sa dialectique entre l oral et l écrit. Il s agira de décrypter à perte de vue le sens métaphorique du mot «parabole», dans ses emplois en situation d énonciation par les apôtres, dans les évangiles, longtemps après la mort de Jésus et après deux millénaires d un malentendu immuable, indicible, ineffable, impénétrable sur la vérité. Le théorème de base sera le suivant : si la femme n existe pas, alors le tzigane, le juif, le fou, l autre, l étranger, l enfant ne peuvent exister.

18 18/244

19 19/244 La violence et le sacré, une confusion religieuse? Une famille qui ne peut faire un travail de vérité pour assumer son origine est en risque de décompensation. Son effondrement est à l horizon. Une palme pour le rameau d un olivier h.s.*kam- = «rise, lift» Sem *kum = stand up, get up. Hbr qwm Arab qwm [-u-], Sar qwm, Gz qwm 4 Noé engendra Sem, Cham et Japhet, Gen Le dictionnaire d Orel et Stolbova des langues chamito-sémitiques aux paragraphes 1544 et 1545 indique deux racines commençant par *kam qui signifient dans des langues en contact avec les langues sémitiques, l une le rameau, brindille (twig), l autre la farine (flour). Ces deux vocables ont une charge sémantique très riche dans la langue biblique si l on prend le risque d associer le rameau d un Olivier au Nom de Noé attendant le retour de la colombe vers son arche. Le mythe de la colombe a traversé les millénaires depuis Sumer auquel il est sans doute antérieur comme image du temps lointain de la pureté et de l innocence. Quant à la farine, elle évoque les toutes premières sédentarisations des nomades, inventant l agriculture et confiant aux femmes le soin de cueillir l orge et d en pétrir la fine fleur pour faire des galettes. La rivalité entre Caïn et Abel sous-tend le lien qui associe parmi les fruits de la nature, la colombe et la fleur de l orge. Abel faisait paître ses moutons, Caïn cultivait le sol. Le livre de la Genèse raconte qu à la fin de la saison, Caïn apporta au Seigneur une offrande des fruits de la terre. Abel apporta les prémices de ses bêtes avec leur graisse, son holocauste fut agréé. Or, Caïn retournant à son animalité originelle, tua son frère, jaloux que le ciel refuse son holocauste dont la fumée ne montait pas au ciel, mais s en allait comme un immense nuage noir annoncer aux hommes que bientôt, un homme, un Egyptien, Moïse établirait l ordre dans son peuple errant dans le désert en leur donnant la Loi «tu ne tueras point». 4 Vladimir OREL & Olga STOLBOVA Hamito-semitic etymological dictionary. Materials for a reconstruction. Brill Leyden 1995, p. 336

20 20/244 Un conte égyptien raconte la triste dispute entre deux frères ennemis, une variante de ce mythe. Les frères Anubis et Bata vivaient dans la plus parfaite intelligence jusqu au jour où la femme du premier, amoureuse du second, créa la discorde entre les deux en faisant croire que son jeune beau-frère avait tenté de la séduire 5. Bata ne supporta la calomnie lancée par l épouse de son aîné si bien «qu il alla chercher un roseau tranchant, se coupa le pénis puis le jeta dans l eau et le silure l avala». Mais les dieux de l Ennéade, favorable à Bata, firent de tels miracles qu Anubis, à la fin du conte, retrouva le cœur de Bata, le lui fit avaler dans un bol d eau fraîche et lorsqu il eut retrouvé sa place, Bata redevint comme avant. La magie venait d être enfantée par un conteur populaire inconnu. Le mot égyptien qui traduit twig, bough, rameau, brindille, est bat, baat, qui a donné le nom propre Bata/Bati 6. L histoire ne dit pas si ce nom plonge ses racines dans la langue akkadienne ou dans l écriture hiéroglyphique égyptienne? Le dictionnaire Orel et Stolbova ne tranche pas, il propose des hypothèses de reconstruction sur des langues, des prononciations qui permettent à leur tour de poser des hypothèses sur des croyances et des coutumes remontant à des temps encore mal connus. Une chose semble assurée, en égyptien Bata est le nom d un ennemi ou d un groupe d ennemis, ce serait le Caïn biblique mais dans le conte, le sacrifice se présente différemment. La beauté du sacrifice du jeune Bata injustement accusé d adultère par sa belle-sœur est dans son autocastration destinée à prouver à son frère aîné et protecteur, la pureté de son innocence et de sa fidélité fraternelle. Deux histoires, deux mythes, deux versions, laquelle précéda l autre, nul ne sait si elles apparurent spontanément à des périodes distinctes ou non. Mais la question de la culpabilité est la même dans les deux versions, la femme est désignée comme responsable du malheur de l homme. Le débat est donc déplacé sur la défense de l innocence de la victime face à son adversaire. Exit la responsabilité. La question de l au-delà de la mort et du sacrifice antique offert aux dieux du ciel, au ciel divinisé, est posée dès le début de l histoire de l humanité racontée par ce qui est parvenu jusqu à nous de ce qui deviendra, dans les trois siècles précédant l ère chrétienne, la fixation écrite de traditions orales plusieurs fois millénaires. La première recension écrite de mythes très 5 Conte des deux frères. Translittéré et traduit par François Schüler. José Corti E. A. Wallis BUDGE A hieroglyphic vocabulary to the Book of the Dead Dover publications inc. N.Y. 1991, p. 130.

21 21/244 anciens concernant un désir d élévation au ciel après la mort fut peut-être le Texte des Pyramides, vers -2500? Cham est l homme qui donna à l Occident un fondement, une pierre de base, une racine sémitique, son nom qui devint sans doute, un jour, un toponyme, le nom d un haut lieu nommé Qoumrân. Abel a laissé dans les mémoires le nom de l innocent sacrifié par son frère, parce qu ainsi est fait l homme, un être qui veut convaincre que l animalité en chacun est perpétuellement à l œuvre dans les affaires humaines avec la foi et l espérance ignorées par l Antiquité grecque. Selon Hannah Arendt, les Grecs avaient méconnu ces deux caractéristiques essentielles de l humanité pour avoir rangé l espérance au nombre des illusions pernicieuses de la boîte de Pandore 7. Pernicieuse s il en fut, l illusion n est pas la vérité, même si sa quête est parfois illusoire, ou pire, perverse. Le pardon existe-t-il entre Abel et Caïn? Qui peut pardonner pour Abel? Comment deux frères se réconcilieraient-ils quand l innocent est mort, tué par l autre? La grande erreur langagière de notre temps est à repérer dans la confusion entre des formulations imposées par des décideurs nationaux ou mondiaux. Faisant suite aux drames qu ont été les récents génocides, un abîme d ignorance et de manque de circulation en histoire des peuples et de leur langue et culture en anthropologie et ethnologie. La formulation du titre donné à Commission Vérité et Réconciliation remplacée par une autre formule Réconciliation et Pardon a suscité des réveils de souffrance chez certains peuples minoritaires au motif que le pardon correspond à une croyance religieuse en Occident chrétien. L oubli ou le silence posé sur l origine ont malheureusement répandu l idée que le pardon n existe pas chez certains peuples minoritaires. Des rumeurs séculaires, ignorantes des habitus religieux de l autre, de son histoire, de sa langue et de ses cultes, de ses croyances et des calculs calendaires de ses fêtes, sont difficiles à effacer quand elles ont formaté des haines qui ont abouti à des carnages et des génocides. La réconciliation est néanmoins socialement et politiquement nécessaire pour tous, voilà bien la pire des apories en histoire des religions dans la post-modernité après la Shoah. Car ce qui était reproché à ceux qui devinrent les boucs émissaires ne se rattachait plus tellement à leur appartenance religieuse qu'à leur animosité sociopolitique, la clarification des liens entre les deux appartient aux historiens. 7 Hannah ARENDT Condition de l homme moderne Agora Pocket 1983, p. 314

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Jardin secret. Hank Vogel

Jardin secret. Hank Vogel Jardin secret Hank Vogel Hank Vogel Jardin secret 1 L amour, une couronne d épines et de lauriers. 2 On n entre pas dans le royaume des anges la tête vide et les mains propres, on y entre souvent abattu

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Catalogue. des. éditions Essénia

Catalogue. des. éditions Essénia Catalogue des éditions Essénia de Juillet à Décembre 2015 Nos nouveautés... 978-2-89724-468-2 Communions du matin et du soir S unir avec sa Mère, la terre et son Père, l esprit Ce qui détermine notre journée,

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat)

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) PAIN de la LOUANGE, de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) 3 e soirée de prière durant l AVENT 1 1 er

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1 Page 1 sur 5 JÉSUS, TOUT-PUISSANT "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1.1) I. L'emploi du mot "Elohim" pour désigner Dieu : Dans le premier verset de la Bible (cf. le texte original),

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu)

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) 1 LECTURES 1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) Mt5,38-48 (Si on te gifle sur la joue droite ) PREDICATION Et bien voilà, nous venons au culte tranquillement par un beau

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir Annie Claude Sortant-Delanoë L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir À sa naissance, l enfant est un organisme dont le cri exprime un besoin. Ce cri n a aucune intention de signification.

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 2 ème DIMANCHE DE L AVENT (C) PREMIÈRE LECTURE Lecture du livre de Baruc Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT. PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage...

TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT. PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage... TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage...9 I L ABSOLU DE LA NEIGE... 11 Ces chemins qui ne mènent

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Les débuts du judaïsme

Les débuts du judaïsme Les débuts du judaïsme Introduction : Les Hébreux sont un peuple du Moyen-Orient qui s installe en Canaan vers 1200 A.J.C. C est au VIIIème siècle A.J.C. que les premiers livres de la Bible Hébraïque sont

Plus en détail

NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE

NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE Temps de rassemblement 1. Chant : C est Noël viens chanter 2. Intro une voix Cette nuit est une nuit de PROMESSE! Dans le cœur des gens L espérance se lève Comme une

Plus en détail

Présentation de la leçon

Présentation de la leçon Branche : Eveil historique Sujet : Histoire de l écriture Situation de la leçon dans le programme : 734 p.143, 750 p.145 Compétences : 734 : Analyser de nombreux documents historiques ou autres et s entraîner

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande Plus de méditations «Ce que je vous commande, c est de vous aimer les uns les autres» Saint Jean emploie à plusieurs reprises cette expression, on la retrouve par exemple dans Jean 13, 34-35 : «Je vous

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

RÈGLES D'INTERPRÉTATION

RÈGLES D'INTERPRÉTATION RÈGLES D'INTERPRÉTATION par WILLIAM MILLER RÉFÉRENCE TRADUITE : MWV1 20 1 24.2 [ Miller s Works. Volume 1. Views of the Prophecies and Prophetic Chronology ] RÈGLES D'INTERPRÉTATION EN étudiant la Bible,

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

J ai réalisé la première version de ce travail lors

J ai réalisé la première version de ce travail lors Avant-propos J ai réalisé la première version de ce travail lors d une mission au Maroc, qui consistait, entre autres choses, à former des dessinateurs de caractères arabes pour l imprimerie et l informatique.

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Conseil suisse des religions Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Prise de position du Conseil suisse des religions concernant l initiative populaire «Contre la construction de minarets»

Plus en détail

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR Une grille de mots En lisant l introduction du livre, complète les mots croisés. 1 Prénom de l enfant handicapé de cette histoire. 2 Autre nom donné aux Indiens appelés

Plus en détail

On aurait pu penser que le

On aurait pu penser que le Chrétiens d Orient Un pape inquiet, un Occident muet Le sort des chrétiens d Orient ne mobilise guère la communauté internationale, tout au moins jusque récemment. C est pourquoi François n a pas attendu

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

Que savons-nous de la Bible?

Que savons-nous de la Bible? [ Cours téléchargé depuis www.croire-en-dieu.net ] Introduction Leçon 1 Que savons-nous de la Bible Introduction Parmi les questions importantes que les êtres humains se posent en ce qui concerne leur

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 Compte-rendu Intervention d Anne-Marie Chartier, Maître de conférence, INRP Introduction

Plus en détail

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE 27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE [Ce support est destiné à être utilisé par une famille au cours du bref itinéraire d entrée à la Porte Sainte. Selon la

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant 1 Les étiquettes On fait souvent des murs avec des mots, alors qu on devrait faire des ponts. Chacun, c est pas bête, fait des étiquettes, qu il colle à la tête de ses voisins. Ainsi, c est la pratique,

Plus en détail

«Ce que vivent et ce que savent les frères et sœurs»

«Ce que vivent et ce que savent les frères et sœurs» 1 ère Journée régionale Eiréné «Ce que vivent et ce que savent les frères et sœurs» COUSIN Anne-Lise, psychologue Eiréné AIT KACI Fazya, psychologue, centre Oscar Lambret Introduction «Vivre comme si tout

Plus en détail

Christologie 26. Chapitre 5

Christologie 26. Chapitre 5 1 Christologie 26 Christologie 26... 1 Chapitre 5... 1 Les trois offices du Christ... 1 II. L office sacerdotal... 1 Introduction... 1 Petites difficultés... 5 Chapitre 5 Les trois offices du Christ II.

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER. Marie et l'icône

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER. Marie et l'icône LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Guy LUISIER Marie et l'icône Dans Echos de Saint-Maurice, 1988, tome 84, p. 67-72 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Marie et l'icône On parle beaucoup d'icônes ces

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Le pardon en famille

Le pardon en famille Commission diocésaine de l Eveil à la foi Diocèse d Annecy- Val d Arly Janvier 2016 Le pardon en famille Le pape François a ouvert le 08 décembre 2015 «l Année Sainte de la Miséricorde». Ce «Jubilé de

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail