UI.I VOYAGE AU LAOS. t, \ CONF I DENTI EL NE PAS PUBLIER. 16 rnai - 11 juin 8I

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UI.I VOYAGE AU LAOS. t, \ CONF I DENTI EL NE PAS PUBLIER. 16 rnai - 11 juin 8I"

Transcription

1 .\. 'il UI.I VOYAGE AU LAOS 16 rnai - 11 juin 8I,,J **:r********************tr****************************************rt* CONF I DENTI EL NE PAS PUBLIER ts{t * * *tt**{3 * $i&{+ * *{+ {&{ttf r3{t*,*i$tt{f l&*,****.f t$***,f **,1*****l+*l&*{t*+* lt l& l+lt * * * * {n{il' 'l''l' t, \ $ tbuillez gatdet ce teeit de vogage dans vos dossiers personne.l s et ne rien publier sans Le consentg'nent d'amand Heiniget ou de 7t auteur- tres irrpressions ressenties, les personnes tenconttdes' Ies conversat ions 6changi6es sont sinplqr ent xelatees dans I'otdte chtonotogique service l,fissionnaire wang Tique 379 bis rte de "Lausanne qi 7293 Be.Ilevue (Suisse) Asian chtistian seririce christian confezence of Asia singapoure Paris, le I0 juiltet SiJ,vajn Dupettuis :l rlrttt* *Jlrttl** *rrt.rt!i rlrtfrr r+r ** t rt*rl rlrl t ri t* i!li rl l. rt rt ra* it.t rt itrt *,l rl tt l* n fl rt r tr,t ri,r***************

2 Ppdp!ratl,te F6vriBr - llars 01 : LorsdElavisited'ArnandHeinigeravecF.Tumlrrla ulaoe'unedemende6manbdu Irlinister de lraglteultur pout ibtenir 1a coop6ration drune paf,iant _PElsonn le Laotl n au sulat drun projet driutgation dane 1a r6gion de savannakhet. Ciest ainsi que i. Tumitra'a iroposd "un Suisse quril connaiesalt, ayant v6cu au Laoa et Bnssign6 dans un 1yc6er'. Bien que ne gachant pas exactement en q''tol coneisterait ma oleeiont jiat 6td dienbldrhouteux de cette PeroPectivo drun court sdjour dane ce lays otr nous avone v6cu 3 ans et que nous ne Pouvons oublier' Lee d6marchee iou" r" visa ont 6t6 as86z longues. Jrai dtabord d0 pr6senter un curf,icu]^um vitaer que F. Tumlbr8 a envoy6 Pour ne lecommandel auprbs du wllnistbre dee Alfairea Etrengbres. En attendantl Armand Heiniger pr6voyat't des. arranq mbnta db dates avec F. Tumlua 6t rdservait un blllet dravlon pour Bangkok Pour le 10 lal. flais la rdpon6 pour le visa tardalt b venir' Devant prandle 18 tlal'n de nult pour GenAve Ie vendredi soir, je ne savais toujours pas si crdtait oul ou non. un premi r t6t6phone avec 6eneve vendredit matid confinriait Le ;;;";; i;;;"-it'aori"), puis 1e m0me Jour un nouvbau t616phone rbportait le d6part a nardir "u"",oy"g" A Genbve lundi soir par LB tlaln de nuit Olp""i p", avant minuit. tres serrg pour terminar le magazine Eontact Bt ii'qriae'r certainee affaires urgentes, je nr6tais pas f3ch6 ds ce repolt me donnant la Journde de lundi pour ie-tlavail" de bureau' et 1 samddt pour eccompagn-r I'e travall drassemblagb de contact' D 6pdrt un-! r-g--p!- c-!p&9. Lundi mgtln 11 mal' Je me rends donc au buleau CAI AF, rn.apprstent A mettre en ordra mon courrier ei diffgrenles affaires, ayant encore la solr6e pour tarminer meb pr6paaetii" J" aep""t d la maison' Peu apxas mon arriv6e au butsau, coup d th6gtte : Armaild a!69u un t61' de F' Tumitrra' qui vient de recevoir un t6i69ramma du Laos donnani rspon:e favorabl6 pour mon vlsa' et qui demande quo Je m tende ausoi rapidement que poaeibla A Singapour! Par bonheuel Je trouve un avion st une Place pour Ia fln de.iraprbs-midi' JB llquide mon courlier-i" piu" rapldement. possible' et rentre A Cr6teil pour Iea dernlers pr6paratlfs. Frangoise et les 6nfants mraccompagnent a brly, et a 20 h. Je euls instal16 dans un Lvaste Boeinq 747' J nrtsdriv paa e mrlmaginer dans quelque3 jours au Laos' Je demande au selgn ur s6 sageasa por" i"tt" t6che -qul nrest confi6e Bt dont Jrignore encor latgem nt 16 "oni"nr. 0n mra confi6 ausgi un cartain nombre de f6ttr B et de ltargent pour Plusie'ir3 pet-eonneb et pour lt6gllse Laotiann6 de Vientlane. JieEpBre que tout se pacseta Dren' Uovaqeenavlonsansproblbmes'con oftebles'aveelapolltesse aslatique du personnel-j" i. sing"pore Alr Lines' Ltavion sst b paln au qu""t df"fn et 3e eufs seul sur ia'ran96e, ce qui me permet de mieux dormlr. JtEucaie drallleurs dormi deux hsures de plua si JB nravais paa ;;;;;;; ie filrn etupii"-j" pseudo-science-fiction qul nou6 a 6t6 offert"' belle muslquo qu! IelProgramme classlquert pal 6couteure' Asr6te b Bahteln et Colombo.

3 u &rqiv6e i-sjaqaoour merdi 12 b nidl et demir haure de ma montre. I1 est 1S h l;l-l Glf-ffi? ; France 6t6 : GlvlT + z ). Accueil b I'adroport bien orq' nis6 : a lrentt6e dans le hallr jrapergoie non nom aur un panneau tenu bie. vigible par une EteuardeeE. 3e! coie alote un badge rouge "I have bsen met by uelcomlny servicestr et aprbs avoir pass6 Par les control.es et par J,a douane, Je suis conduit direstement vets F. Tumiua, qul rnrattand. S I N GAPOUR wlardl sois (fe.s) vleftb de Ia vill6 EvEc F.Tumiua. Uil}a qui a un aspect t$bb edr6 Bt veddoyant, malg!6 la concentration de populetion eur une peti' lle. La vie y eemble chbre. Progcamme intenea de constductione de nouveau) logements otr tes habltanta dbs vleilles maieone ddnoll6s trouvent piaca. Vieite drun h6tel auper-luxueux, peut 6tre 1e plus beau du monde, avee Ja dins auspendus at architecturb original6 qui n fsit un petit paradis. Itlercredi (ts.s) t-e metin Je prends 16s instductions de F. Tumir,reur ce sdjour au Lsoe. Jry seral en tant que reprdsentant de 1rA.C.s.' avec une double miselon : - Falre 16 lisn avec LrA.C.S. pour un cartain nombre drinformations i transmettre ou e recubillir concernant 1e programme dte' au LEos' - Traval.LIer pour lvl. TRangsy sur le projet d'irrigaticn c rrhonay 8ac[, dang Ia pbovincs de Savannakhet. Des dglisee do Hollande onl accept6 de particlper au flnancement de ce projet et il devrait y avoir 3:i-' tard 16 vigite drun ing6nieur (hollandais probablement) au Laos quril iat;i pr6paeer. F.Tumlrrla envole le t6l69ramme n6cesaaire Pour mon 6ccueil' au LaDs. Pour moi, crest l-toccasion de faire connaleaance avec fa C.C.A. (Christi,'' confa.bnc of Aela), qul est un rassamblernanticurn6nique dr6glises draarnd A?raba\' en l.gr+, mais qui ne d6pend pas du C.D.E' La C.C.A. met en ceuvra'diffdrents programmas sociaux. LrAEian Chrietian S6tvico' plus spdcifiquement tourn6 vers la reconstruction et l.e Edconcili6tton eprbg Ia guerre drlndochine, dont F.Tumiua est Le Directeurl Bgt lrtin des progdammbo de Ia C. C. A. Pgrlant d66 chtdtiene h Singapor avec d s gene du bureaur Jrapprende quril y a Sfi de chr6tiens inserite sur lee listee - maia peut 6tre 2O ff de gena qui ee Jolgnent assez r6gulibremant a la communautd! Situation drdglise en croigeance inverse de celle quron r ncontre en Europe" A Slngapour, bsaucoup"lde J uneb a joignent au culto mals ne se aont pas encof,e d6c1 166 officlellemenb, pous n pae bi ss6r d s padonts le plus souvent bouddhisteb. Oana 106 convereatione autour du tapae, h propos des orlentations ecum6nique, 6vang6liquer charismatiques... Itun dba padticipants exprime la vision qutlle veulent avoir dtun raeeemblement qui 6vlte lae clivages h6nj!"- des nisslong eutop6annas ou an6ricainea, penaant que ceux-cl peuvent Btre sulmont68, entre chrdtienb as6ez mors pour voir lbs chogea drune manl6re lnd6oendente. F. Tumiura Ee pr6pare b partlr pour la grande assenbl6e d la C.c.A. a Bangalor6 en Inde. Nous prendrons lravion ce eoil A la rn ne h6urs' lui pour lrinde et moi pour Bangkok. UollA pourquoi il ma fallait aller dl^rc tement A Slngapore! p6u 6vant notre d6pattp Flane! goit une nouv lle qi la comble de Jo16 : le paeteur Saly et By-Thao ont regu lrautorisation ce partlclper b la conf6rence en Inder et le chef du 06partement dee autres rellglons au lvtlnletare dea CultEa du Laost que Frans avalt invitdr Y Par+' cipe aussl. C' st posr Ftane une grand rdcompenee drun long et patlen! e. fort pour 6t9bltr av6c lbs autorit6a du payo dea relatlong de confiance e; de compr6hanbion mutuel]e.

4 V6ve6G oonlaatab!,r oi A*rbu.r rufrrprlltlrrr lhri irr hlkrrtr AUI..luril personnellenenl chacun, A I'entrde et ) La eortie, de Ia ealutation aux mains jointes. Lravion eemble plein. Arriv6e a Banqkok vera th - 10 h du soir. Je t6j.6phone de lta6roport a 1t0.tI.F. : y auta-t-il de la place au rrguest-homerr?. Creet He,/di Hermann (Suissesse ayan! 6t6 miesionnaire A Thakhek) qui est Ith6ledse et qui me r6pond.i1 y a heudeusement de la plac, et je suis tout heureux drapprendre que Sam tlattix et Geolfroy Atkinson sont justement 1a. La prix de Ia limousinb a blen augmentd : 70 Bath Dou! un hdtel! BANGK0K Jeudi 14.5 D6jeuner e 1t0.w1.F., convbdsation avec Sam et Geofr qui part ce jour m ne poud une visita au Laos. Sam eapbre y al.1er ausei. TravailLant tous deux pour llorld Vieion, ils ont 6galement un programme dralde au LaoE. Partage avec Geof. sur ta Geof voit dans la cr6ation drun comit6 de liaieon entre le EouvBrnsment et ]es dglises le danger de la mainmise de ltetat eur lt6glise, faisant 1e padallblb avec Le ltlouvement deg Trois Ind6pendances en Chine (Three- Self louvement), qui, 9e1on Luir a pers6cut6 ceux qui ne voulaient pas marcher dans cette li-gne. II partage 69a1ement des cdaintea e propos drunb prddication ou il lui eemblait quton encourageait en mafre temps Ies gens a suivre Jdsus-chDiBt et a suivre la nouvelle 1i9ne du r69ima politique. frlais Jraj. Bnvie d poser ].a queation : est-ce fondamentalement diff6rent que dtencourager 1ee ch16tiens d 6tre de bons citoyens dans un pays comme la Sulsse - ce que chacun considlre comme l6gititne? Ambassade Laotienne B Je ddposb ma demande de visa Ie natin, aller retiret mon visa lraprbs-midi.. et Je peux Autnes eourgeg dana la journ6e. L6 soir, conversation avec Sam qui me donne les informations suivantes sud 1a situation dans.lea canps en Thaflande, at eur les adoptions. Camps 3 depuie te 1er f,anvibr 81, Nong Khay at Ubon sont en principe ferm6e. La Thallande na reconnalt plus les nouveaux adnivds comme r6fugi6s politiquet. Les nouveaux arpiv6s aont sous Ie contr6le de lrarm6e Thai, st dours.iont en princl.pe 6tre rapatri6s plus tard. Une partie drsntre-eux a d6ja 6t6 plac6e dens un camp spdclal dans la r69lon de Nakorn Phanom. Oans les campe Hnoag (Vinay an partlculier) on assiete maintenant A un refus db pertir vere l s Etats-Unia de gens inscrits sur les listas. Ils ont entendu parlec de problbmes entre lee Hftong et Iea autrae gene dans certaine endroite dee U.5.A., Ia nouvelle de la mort aubltb inexpliqu6e de 7 ou I pedeonnes areat r6panduef, et maintenant ils refusent de plendre l-e car qui vient 1Bs chercher pour Bangkok. La ThalLande a r6a9i en coupant de moiti6 La ration alirnentaire, pour l-6ur laire comprendre que crdlait l-e d6part ou la farnine. QuelIB sera lrieaue? Partiront-ila tout de m ne? R e tourne ront-i] s au Laos? La Thailande finira-t-elle par Ieur permettre de vivte aud son eol? (ce qurelle devrait faire selon Ies eccords intarnationaux sur Ies r6fu9i6s). Adoptione ; pour faire face au problbme des enfants qui 6taient vendus comms orphelins par des entremetteurs, 1e gouvernement thaf a pris des nbsu16s trls etrictes qui rendent quasi -impo seibl e I radoption drun enfant par des 6trangBrs et difficile meme pour Ies Thale. Pourtant I iorphelinat drudos ou Sam travaille aet trop plein, et manque de pereonnel. Crest d pbine si Ies infirmiares r6ussissent h suivra pour changer LBS couchee et donner A manger. Crest le seul orphelinat dana tout l Nord et ii doit refueer du monde. sam et sa femme sant n6anmolng Bn train dradobted un petite fille, et les d6marches ont des chances draboutir car c6tteirdntldnt a dee probl-bmes de malformation osseuab.

5 NruveJl8sdF Stquqrt Gplffithe, iue Jrgi su au t6l6phone : il enseigne touffitun trbe modeete salalre.that. Sa mbre Bsl; gravement malade, e! il eet a116 la voir r6cemment en Anglsterte. Le lendemain eoir, irai voulu 411ef, Ie voi. maia il nr6tait pas li' Jrautaia' ' du t6ldohoner. Rencontre des nouveaux mieeionnaireb da 1a rrneu Tribeg. llisalonrr, habitant Ia maieon volsine b ]'a rndne ntrder et qui 86 pr6-'' padbnt a annoncer ltevangil6 a unb nouvblle dthnie du Nord de Ia Thallande. Vendredi 15.5 Visit6 la petit. ig!.ll! I.le ont une nais avec treortie a chdtnsrr. Ilg ne rdallasnt lue l6s petlts travaux aur leur propre inplimbaier L 9 brochurbs ou fivres plus lmportants 6tant donndsa I I extdrieur. Ila sont lee dlstributsurs des publicatione chr6tiennee de Ir0.fl.F et de ]a c.wl.a.' qui }eur a confi6 le travail de distribution pour le momentr manqu6nt dtun adminlgtrsteu! Fouvant grgn occuper, et ce aont donc eux qui centralieent touteo lee commandeb de lttt6rature en-thaft alnei que cellee dans lee langueg dee r6fugi6s des paye voisine (Laoe et Cambodge ). f,e ehangb de chambse a tto.wl.f. pour le dernibre nuit 3I e ch mbr66 climatie6ee (it y Bn a deux) dtant r6 erv66a p.\ur ce Boir. f,e dols dire que Jrai appr6cl6 la climatlsation cbe deux jouia, car ltdcart d temp6rature entre BBngkok et Paris est coneid6rable. Lee plulee aont encore raree et la temp6rature esb trbe haute cee Joulg. Quelquea courees dans.i.a journdel poua d a v6tementer des Iivreet deg rnddlcamente pour 1e Laoa... Dans la so1r6e; convsroation evec d s lnfirmlbree qui 6ta16nt e flanolom e lt6poque de la naiaeance de JoElt et qui appd6clenlde voir lea photos de famills que Frangoiee mta remiges pour Ie voyage! Samadl 15.5 Aprba une nouvslle courae 6n villb poud dea livrear tengemsnt des affaia s. Selon le cons il de Fl Tumlua' jts aors.leg lettree a tranametlre au Laos d leure anveloppes, note les adreseea sur un petit c/arnett aqrafe lss lettree avec dtautlse paperaaaea - pr6cautlon qui ee r6v6lera inutlte. fqals on ne le sait pas dravance. Rien de compromettant dane ces lettree c no aont que dea nouvellee d famille ; maie il vaut mieux 6viter de susciter d s EouPqons. Je doie 6Ealement lsire des calculs malcommodes pour r6partir en beth d6a sommea reguee de France en flancs ou en dollarg. Tout cele est not6 guf, mon petlt carnet, et Je feaai des snvaloppes A Vientiane. I] me faut 6galement ehanger aeaez d billets de 500 bathe en coupuro de 100 baths poud faire la r6pedtltion. Rencontrs avec Gravy smi th G.avy Smith d lr0.wl.f.r est reaponsable du Proqranme d lltt6ratud (production et digtributlon) dane lss lang,u s des D6fugids. Jrai lroccagion de lut expllqu r qui noue Bommse et comment noua fonctionnona de manibre nintor-miesionsrr en Flanc6. (I1 ia Itlmpreeeion que les cho- EeE ne eont pas touiours ditee claireaent a ce eujet...)

6 tl a Ie prajet de puhllcs dea eatalaqueo de Ia lj.ttdlature dlapnnlhla rn Laotien - Hmong et Cambodgien. Ja lui parlo de notre d6sir de mettra au poinl un lel catalogue 6galement. Echanqe trbs utile qui va nous permettre de coordonnel nos efforts drdvitef de faire certalnes ehosss a doubler a! de nous entralder pour pr6parer cela. 0e cette Premlbre dlscuagion, i]- reseort que lr0.lvl.f. e BK aera mieux outill6 pour collecter les informations gur Ia litt6rature en Hmong, CAIvlAf a Paris pour 18 Laotien, et poud Ie Cambodgi8n, cela raste d voir. Ile nronts pas db Iitt6rature Bn Vi6tnamien ou en Chinois. iljrespdre revoir Gravy Smith b mon retour de Viant.!ane, pour mettre au point certaines questione pratiques gur la maniare de recueillir et de pr6eenter les inlormatione sur chaque trait6, brochurel ou livre existants. Vovaoe a V i enti ane LB taxi qul mrammene fonctionne au gaz ; devant Ia rnont6b des prix de Iressenca, un certain nombre de taxis ont 6t6 transform66et la boutbille de gaz occupe Ia moitl6 du coffre! prix 150 baths' Sraurais peut Etre pu ltavoix pour 130 ou 140. En '1975' on payait environ 80 Baths. Lreneetnble dee prix senble abotr preequa doubl6 depuis 5 ou 5 ans! Lravion a beaucouf d retard. PramiAre ralson, le personnal Laotien doit a1ler falre ses emplettes d Bangkok. oeuxieme raiaon 3 le petit avion eovl6tiqub est rampli dane ea moitl6 avant db marchandlsase quril a fallu longtempe pour mettle en place. Enfinl 11 nous faut attendre le paesage de lravion du 1Br fvlinistre du Sri Lanka! ljne quinzaine de passagers. Prbs de moi : un Tchbque, un Su6dois par- ]ant Ie lrangais et lranglais eans accen!, un Journaliste indien' eo6cialiete de IrAsie du Sud-Est h La Far Easl Economical RBviBl'' Accu6il a Vientiane Je euis accueilll PaR fifi. THONGVANHT Oi!ecteur du D6partBment de lrlrrigation, et tl. Langsyr soug-direeteur' pas ds problbme de papler, ni de contr6le de bagages. IL Bst ddja t h du soir quand-nous quittons lra6roport. lvlee hdteg nront pas trouv6 de place pour moi au Lane Xang, ni dans drautres h6telg du centre vilie, et ils mrbmmbnent d un nouvel h6te1 au Krn 3 en direction de Tha Dena; lth6tel"lvluang Laorl tl&me ld, lrarriv6e tardl.ve semble contrarier un peu 1es gans de 1rh8- tel. Peut 6tre nravalent-ils pas pl6pa!6 la chambre avant? Ile nront qurune chambrb a? lits prote, et me disent quron Pourla changer 1e lendemain. Iles h6tes me laissent en me donnant sendsz-vous a lundi matin i heurb non pr6cis6e. Lreau coulante BBt en panne iei, mais on tnrouvre gentiment l-a pompe pour une douche et je rempj-is la baignoire en rdserve' f,s dbscende au bar, espdcant me commander un repas. f,ral Ie ventre crbux' A grand peine' e cauae dee mugiciens qui mettent lee ddel-bels A fond; je pasb eonmande quand brusquement, d la faveur de ltolaget il y a Danne df6lectricit6... je ntaurai pab mon souper. 0n Bst ai16 chercher una bougie, at je me trouve dans le hall entour6 du groupe des jeunes rnusici;ns Bt dtautre personne'/s de lthstel' Srensuit une diecuseion fort passionnante avec csb JeuneP ott lle par- ]ent avec beaucoup de franchise. Jresgaie de reeter prudent quend on aborde les questione drhietoire db 1rABle du Sud-EEt ou du Laoe, et dee questions dsffol&tnque mondiale. lvlai6 Js aen c e jeunes avidea de discuter 6t dr6pprendde.

7 Une question ingdnue de leur part, r6v6latrice de lrengeignenent quril6 ont aegu, etdu faj.t qurilg nront pas aesez drarriare plan 6u de connaiseanees gdn6ra1bb pour trappr6cler drune fagon criligub s It gst-ce qub ton pays a d6jh 6td libdrd?'t Comme J leur demandecoe qutij.s entendsnt par ld, et qu je leur suggbrb que 168 situatione db mon pays et du Leur sont diff6rbntes, lrun dreux fait 1a 16flexlon 6uivantB aprbs qublques instants s rrah oui!crest que vous ntav z pas 6t6 sous 1a domination d6s Am6ricains!rr. Coucber tard, l'6lectricitd nrest pas lsvenue. DimanchB 17.5 Je ne me eens paa trba sn forme au r6vei1. Est-ce mon repas sautd hier soir? Pas de petit d6jeuner a Ith6tel, rnaia je peux prendre un caf6 au lait (c'eat-d-dire 1$ cm de tait condens6 sucr6 au fond du verre plua cafd noir), qui me fait un peu de bien. Comment, ou et A quelle heule aj-ier au culte? Vaines tentat.ives de t6l6phoner au Lane Xang, ou se trouve en principe Goaf. A!kinson. Enfin, j'atteine les lvlennonites au t6.l6phone, et ils viendront me chercher pour l8 culte. lgflg t trbs sympathique. Phou - Vieng, baptis6 an ddcembre dernler' prosioe, et Sirivanh donne Ie message. 23 adultes laotiena se sont rassembl6s, sans comptsr lbs enfants de ]t6eole du dimande, 10 + Ia monitrice qui viennent chanter 6vBc conviction un joli petit chant au couts du culte. Sont aussi pr6sents! G6of Atkinsonr le couple mennomite ainsi qurun attach6 de lrambaesade drlndochine. Flessage de sinivanh sur Gen.1 (l-s; Z6-St), lu dans 1a nouvs116 traduction. Prdsentation du Christianisme drabord dane le cadrb des trois religions monothdistes s Judalsner Islam Bt Christianismo. pr6sentation du DiBu cr6ateur, paincipe et fin de toute Dhoae' base da nolre foi, dont Flotse nous parle sn tant qurauteur inspir6. Rien nrest plus gdand que Dieu. La Bible nous donnb un vaate panoxama qui va de 1a cr6ation jusqutau jour ol Ie Chrigt rdqnera sur tout. Cette r6v6lation de la puissance de Dieu nous enseigne A compter sur Dieu et d ne Plus r6chsxchbr les richeseeg. A aimer autrui, ) renoncer! notre 6golsma, d 6tre sol-idairo des autres et de Ia socl6t6 dans laquelle nous gomme8. A t6rnoigner de ce que nous avona regur cad cej.ui qui connal.t Dieu a beeoin de Ia faire connaltre, soit pal la parole, soi! par ses actes. Nous ntavons plue besoin de rechercher Iraide du gu6risseur - rdcit e lrappui. Crest une chose extraordinaire que drdtre les enfants de Dieu. Tout le culte Bst en laotien, maie les chants sont chantds en Iaotien et vietnamien simultan6rnent. Forme du culte strictement identique b celle pratiqu6e a Paais. Goef. Atkinson a 6td trbs favorablamenl impressionn6 par le message I creet un mbgaaqe fort et sans compromis ( t'the rnost uncompromlsing... u ). AFrbs 1B culter retour h J.th6tel, mais je nry peux PaB nanger : creet dimanche... Aprbs avoid chang6 un psu draf,gent avec 19 gargon ctb 1rh8tel, je vais au Lafle Xang et manqe avae Geoffroy. Aprbs une sie te A 1'h6te1, je retourne faif,e un tour en vil1s. Premldre lmpressions : Iee dchoppes sont trds peu achaland6es. Je vai6 mangar une soupe chinoiss en face de Lrh6tel Anou/ ce deviendra mon restaurant habituel Pour le r ste du s6jour. Prix 20 Kipe, pour un gland bo1 da soupe (Feu), excellenta. additionnde de salade et de menthe.

8 _L_,. rt-d.i 18 mai retourbdl6dvsralgh.lanulttombeati'llal'tplut?ralstet les taxib eont Dar 8 et chgrs. Un gergon mtoffre eon porte-begage aur 300 m. plus loin, itachbto des mangues devant une rnaleon laotlsnne' La famille-mbre et flllee - aesembl6e d vant la petite maleon pasbe tranquillem6nt ga soir6e et a nble heuteuee. Pau avant 1rh8tel, Je rnrarr6te vers deux Jeunee gens qui srappdgtent a pouaasd leur motot quiils-nront pu r6paresl IIe milnvitent a rlrre 1 chemin avec ux juequra 1rh8te1' Le prtprt6taire de Ia tnoto sat soldat. 11 ne raconte guril a 6t6 au CamLodge sn 19?5 au titre de ltaide fratern lle! Il fume beaucoupt daux paqueti par Jour... impoeeible de lee payer de son aalair8' Il ne Parie dee posaintfitg" quron PBut avoir gr8ce aux relatlons avec lee 6tran- Bers s soit ii a diautrea sourc B do Devenuat eoit il offlir! -Ee-les.fait 6t"11r"u"" pr sque tous I68 hommee fument nal's 6n 96n6141. noddr6ment s quelques cigarettee P83 Jourr Le traflc a 6td intene tout 16 tamp6' Surtout d6e vdlosr un gl;nd nombda de p tlt 8 motog ou v6io-motaurss t qu8lquea voitudea. Arriv6 i lrh6tel, jtentende le tock-iao a8eqfdissbnt du b6s... Je me ldve cle bonn heure, sachant que les buroaux ouvrent e?h30' ilaie Je n6 aa16 pag a qu611 heure on viendda me chercher' LecturE dteeaie 4?! le peuple'inetrument du jugem nt devient A "on to'" ltob- J t du Jugem nt. A lihotel habltent dbb Ruaeaa, malg Dae un qui parl6 une Langue 6trangere... enfin lrun dreux sait un peu drallemand et eeeal'e de mr eneeignet e di! bonjoud t au revolr en ruebe. (Plus tardr-jien reneontrerai un qul paile ]e laotien, ce qui eet un radet6!)' 0n vient me chercher a aez tard. Langay m pr6 ente mes collaborateurs : Phonekham, qui Bera mon collabolateul iournallerleet celui qul a treduit 6n laotl n une partie du document vletnamien EUr le proiet dilrrl.gation du thonay Bacir ; Bouneyr qui ErocciJp ra dss qu gtiona adminletratives - h6tel, cafte dtidsntit6 poun mon s6jour, laigsezpassar pour lee voyages. Ce eont toue des rtcamadadesrr (Sahay)' tttate rians lae jours qul aulvront on reprendra vite 1es titree plua famllier 'q de. naaytr et rrnongrt (Grand frbre et petit frdre). plue de titres de t:llonsieuin, ni drueage des pronorns Pergonnels de politesee. Cepsndant dang la ruo b aucoup de gons mradleaa nt la Parole avec 1e rfvlonsieurrr de IrenciennE 6poqug. ltlalgrd ces changbmente linguistiqueer ie rstoouve inchang6e 1a traditlon laotlenne du reepect quton as porte les una aux autlea, La mame politesee dana un habit plue 69a1itaire. La descriptlon de ce quton attend da moi diffdre un peu de ce que nra dlt Tumiura. I1 nreet pas questidn de ]a visite drun ingdnleurr qui apparatt auperflue. LB but prlncipal eet de pn6aenter le projet de manibre e obtenid lraldo n6cegealre. Dane un sans cr Bt pdbaque 6uperflur puisque le 6gliEeB de HollandB ont d6ie donnd leur aecord' 11 sera ndanmoins utile d reprbndre tout csl'ar car 1 textb que Jtai d0 fahe tradllds en frangaiar t!'eb rspidement, dtait reet6 obscur dane la najorit6 dee donntee lechniquee, du falt que noua nravlona nl Ies plans ni un 8p6cl.allete qul connalea 1eE termee technl,quas nl en frangale - anglaiar nl Bn laotieri. L t"avail commun que je vais. faire ces irochalns Jours ovec Phonekham B ra alnsi fort lnt6eeseant et inetruclif pou! ohacun de noua. Prdvu draller e Xien9 Khouang (Pour un autre projet. Je nilrai pae finalement)r et! Sasanhhkhet. A mldit on me nret A dlaposltion une moto de 100 c6. 0lee tentatlves poud lee convalncre que JB me contbntebaia drune blcyclette eont r Et6ss val'nes! II paralt quril nry en a pas. I

9 Je persiste a croire quri.ls n trouvedaient pae cela convenable.. la moto est toute neuve (27 km au compteur), nta Pas encore da plaque.. et Ie gargon qui ErBn occupe -d beaucoup ds mal A La faire d6marrer. Finalamentr on arrive A la mattre en matche, et me voil} partl pourmon premier apprentiesage de La condulte dlune moto. 11 aula fallu que je vlenne a Vientiane pour apprendre d me servir drune moto. Jrat:rais pr6f6r6 un vdhicule plus discret : cette moto, seule de son type d Vientiane, impressionne tout lb rnondet et partout ott je vaie eile suacits admidation et envie. Paut-6lre cela permettra drattirer lrattention sur Le v6hicule plu8 qus sur son cavalier... Souper avec Geof. Ie soif. Discut6 avec un CinqhalaiE (- du Sri Lanka)r un deg membres de lt6quipe du PNUD (Prograrnme des Natione Unies pour le d6veloppement). l{je 1e rencontrerai souventr ainei que plusieure de see collbgues. lvlardi '19 mai Premier changb a 1a banque au taux drenviron?o Kip/100 baths. Sral besoin drargent pour acheter une fixation Pour ma moto et me faire des photosrtpaeseport! pour LBs diff6rente documente. Je trouve 1e marchd fort bien achaland6, eseentiell-ement de produibs import6s da Thallande i on y tnouve auesl un cartain nombre dtobjets; notamment des montree, peut BtrB vrevendues inj tialement par dee gens qui sont oartig. \J, : ":: '1 ' R6pae de midi avec Geof. 11 semble qub Sam nrobtiendda paa son visa. Geof. eso6rait Ie or6senter aux autoritds. Geof. BBra en Angl6- tsrrb cet 6t6 et vlendra en Ftance Juillet' pour vislter son fl.la ohame. Nous pourrons le void Bntre les traine d son paeeage b Paris. Aprbs Ia journ6e de travail au buxeau et une eoupe ahinoie6r je reprends par la pluia 1e chemin de lrh6te}. La pluie ge met b tomber en trombe, et jrarrive trempd jusqutaux os. La douche seda SupBrfLus cb goi!! Je descends vers le barr ou une partie des mueiciens srapprete d r6p6ter. Occaeion de faire un peu de musique avec eux' de Jouer eur leur osgue 6lectronique i ltorganiste, arriv6 Pfus tardr est avide draptrrendre drautnes accords! Ensuite, un gar9on de lrh6tel a voulu enragistred des textes et des legons dtanglaig. Le oadcon a lraccueil de tth6tel rnra dit {ct6tait hier ou avant nlei! ouril 6talt catholiquel. Illais 1]. si gene dren parler aux autregi Dtaprbs ce quril me dit' ie comprencs que les catholiques ont gard6 h Vientlane un eeul lieu de eultbi.lt69lise en pierre- jauns prae de lrambassage frangaise (Ambassade actuellement inoccup6e). --ii ':i 1' t'. 't\". 1 i \.\ \' rci.\ \j { "s\j lvlercredi 20 mai Le matinr Bouney mremmens en voitura pouf, mtambner a mon ffitnfial hbtel.. 0n mra trouv6 une chambre dans un h6tef plue proche s 1rApol1o' celui o! nous avons lo96 avec FrangoiBe et Yolande an 8o0t Lth8tal a chang6 de nom aprbe 1a r6volution et gst cens6 Brappeler I'hOtel trsantiphaprt (h6tat oe Ia paix).

10 En 1g7?, on avait toujours laissd la d6conation en forme de fus6e' Au-.iourdthui, cette laidettr a d:l-soaru, rnais lrancien nom semble seul en usaqee sau f sur fes imprim6s!. Au bureau, ltaprbs-midi nous repdlons sur 1a carte lremplacement du barrage et des rizibres ai irriguer. Crest d gauche de la route de Savannakhet d Kengkok (no11), apxbs 1e croisement avec 1a route no13 (Vientiane - Seno - Paksd), au Km 35. La xoute no13 est sur une crate et les rivj.bres se forment et coulent grosso-modo en direction de, Kenqkok. Llensemble 'Je 1a r'6gion repr6sente une soixantaine de Km-' Jrni sg kmz de baqsin u"""uni (recuei-1j.ant l-reau de pluie en amont du Uu""uq"), et 9 kmz de rizi.bres irrigu6es par J-es eaux du barrage gr6ce d un rdseau de canaux. llon collaborateur me demande un petit se:vice : lui dbnanqer un chbque contre du cash : i1 a rogu une cerlaine somme de sa parent6 aux 1J.5.A., qui va compl6';er son Pdcule pour acheter une peti-te maison de 750 $. fllais son saiaire ntest que de 236 l(ip. I1 a droit d 1a ouantit6 Drescrite cje consomnation familiale de riz au prix subventionng A" S Utp/V.g, moiti6 du prix mcyen du march6. Au taux du narch6 noir 236 k. 6quivalent d environ 6 dotlard... Le salaire ne permet pas d Iui seul de vivre: chacun!doit se d6brouil-ler pour 6lever des pouletsi faire du jardin, etc. pour compl ter son ordinaire' Bu un oliany (caf6 qlac6) en fin draprbs-midi, au bord du ll6kong' d c6td de lrimprimerie Fapassak qui avait irnprim6 les brochures chi'6- tiennes 6dj.t6es au Laos. 0n nre dit que crest toujotlrs une imprimerie oriv6e " Jeudi 21 mai Au bureau, conti nuation des ttavau)( de!raduction ' J I essaie de photographiet cartos et plansr Poul avoir une documentation' Traduction dtun planning des!ravaux de constructi.on du barragg Bi du systeme drirrigation pr6vu sur 2 saiscnc slches de B nois chacune' LraPrbsmirli io eni.ons6 rcncontr6 11. Sathasin, au l'li'.llistbre de LIIntdrieurt au su;et du projet clt instatialj.on tje lteatt a I'orphelinat - Projet pour Iequei Ie StlE d envoy6 des londs ppp d -l-ta.c.5. r6cemment' llais ii est absent cet apres-mi.di. Rencontre au souper 1e soir aved charles JaHssyr- ing6nieur Suisse de Lausanne, qui tpavaj,lle au 'rsecr6tariat lvl6kongn (1i6 au Comit6 146kon9 organisme de d6veloppemeni: pour les pays de lv)ekong, Laos, Thailandet Caibodge et Vietnam). Le comi';6 f'16kong a notamment fourni de lraide pour de ltirrigation dans 1a plai.no du l{dkonq, par balrages ou Pompagest et pour 1e renlotcement des belges, avec les fonds de la C'E'E' Derbains dquipements fournis pour des t,ravau)( drirrigation sor:t acluellement utilis6s poul 1a construction de 1a route no9 (Savanrakhet - Danang), alors que les travaux dtirrlgation ne sont pas ternirr6s' Le qouvernement Laotien considbre cet acces d la mer par le Vietnam commb prioritaire, 1a Thallande meltant de nombreux obstacles au ravitaillement normal du Laoe depuis Bangkok. Ce transfert de mat6riel nrest pas du 9o0t de 1a rff 6+..1^ jrquu5 1 lj! ur'r!srrre- r 10

11 Veldpadi 22 mai Avarrt le travej-1 au buraau, convergation avec un des fonotionnaires. 11 est revenu du rrsdminairer (camp de travail) de ViengXay L1 y a quelques mois - avac 500 autfeg pexsonnesl aprbs y avoir paes6 6 ane. Ile 6taient principal.ement occup6s a das travaux de eonstruction et a 6t6 sdpar6 de sa famille pendant ce temps. Il avait fait trols an6 dr6tude6 sn Franca a lr6cole de 1tAir. II travaille malntenant ici au Ddpartement de lrlrrigation. 0n ressent chez lui un peu de frustration de ns Das avoir un poste pj.us int6ressant. II me parlait da ce qur6tai6nt devenus ses camarades. Ivlais i1 ne se plaint pas de sa situalioh. 1l nla donn6 le chj.ffre db 5000 personnes encone la-bas. I1 Bst certain que ls riomant du retour de ces derniers d6pendra du comportembnt da cbux qui sont d6ja revenus et notamment du fait qutils restbront dans leur majorit6 au pays. Car il le manque de gens qualifi6s est un des probllmes majeurs du Laos actuel. A midi, repas avec Gsof. et lrjilliam R. Essig (Bi1]), repr6sentant cie UorId concern, un organlsme chretien am6ricain. Il est ld pour la ir"cmibre fois au Laos, otr i.l va pas96r une gemaino pour voir quelle aide p:urrait, 6tra apport6e. I1 voudrait notamment voir lrorphelinat. Lrapres-midi, je vais voit Sathaein au f4inistbre de Ltlnt6rieur "q.-,:,gj-gb de L lqqphelinat. J'ai ormations e tran rnettre ou a recueillin pour F. Tumiua. Sathasin mb Drooose tout de suite de mremmener l-e lendemain A Irorphelinat. Je 1ui dsmande srll est possiblg drinviter!)!-l-j- Escig: i] est dtaccocd, mais srassure drabord en t6j-dphonant au i'i-inistdre dbs Affaires Etrangbres pr6sentant la chose au Dr Somchit. In effet, toute aide apport6e au pays e! tout contact avec les ministdres Joit drabord 6tre approuv6e par 1e llinistbre des Affaires EtrangbrBs. Il est important de respecter ce genre de procddure, et chacun dans l-e pays pdend 69alement soin de resdecter les Froc6durBs Dour ltoroanisation interne du pays. ne1igonlgg imp"lv.gg f'la moto 6tait tomb6e an panne sdcho le long de lravenue de Louang-pxabang, en al1ant au lvlinistere de lrlnt6rieur. Aprbs mon entrevue avsc lvi. Sathasin, je reiourne b pied A ltlrrigation, qui mtenmbne sane tarder en voiture vers na moto avec S lilres dtessence. lvlais la pluie srest mise A tomber et jrattends au bord de ]a route sous lravant-tolt drune maison. Conversation banale avoe dtautres gens qui attbnddnt. Dedans un gargon essaie cie r6parer un n6on un peu trop haut plac6, et je tente de L'aider. Arrj-ve alors de deriibre un gargon qui me reconnalt : i1 srappelle Soda, 6tait chrdtien d Savannakhet, et travaille la au bureau drune netite entreprise. Comme il a perdu tout contact avec les chr6tj.ens, jrai lroccasion de Itinviter au cu1te. Lrautre gargon est un neveu de Langsy, et nous pouvons parler trds librement, 6changec 1rs adfesses, etc. Ja ::oste 6merveill6 de la manibre dont Dieu a provoql 6 celte renconlre grdce I un concours de circonstances banales et impr6vu6l, avsc panne sechb, pluie et panne de n6on.!-.o "_d_i?-9._mui?ir 3O : nous attendons tvl. Sathasin entre Zh! et Bh au Lane Xang. A 9 h, comr,re i1 nrest toujours pas arriv6, je vais voir A son buxeau. II mravait.;it qu6 ct6tait difficil-e de trouver de Lressencs. Je le trouve d son buleau, qui ss pr6parait tranquillement d partir en fumant une cigarette, el rnon axriv6e provoque des rires. Les autres connaissaj.ent lrheure du rendrz-vous! 11

12 Arrivds d l-j-lrpi'p l i n::j., nous effeciuons une courte visite. NoUs sommes reeus pax 1e chef de 1'orph 1inat, fl. Khamphbng qui nous explique 1a situation de lrorphcl:nat, 1e nomtrpc d'enfants et de personnels drencadrernsnt : dtaprbs 1en stelisti-quec, ij- y a 567 enfants (jusqutd 1B ans) el 100 personnec pour lrencadremeni. Diff rents problernes et besoins ' pratiques nous sont prdsentir : pii-.ces de rechangey' pour voitures, qdn6rateur 6lectrique cn ;annc7 dquipcmentc soorti.fs, dquipement mddical ajp ltaac R n.tri le n-rl'i\r- i'- I r--",,n-.1+',.jd ocl on nnrrro nan lo LE r sdl9 co! crr euuro Po! re Dr Radda,v, sp6cj-aj--i-sie horg:.ris der earrx solrlerraines" pour eonstruira drune nanibre cptjme1c 'J;tc r:l:plctj.oir cje sjurcc" Crest sur ce projet que ieront, utilisds -Le3 fcncjs de P.p,p. envoy6s r6cemment a A.C"5. 0n nous iait vo:il un anci-cn uuils rlrrroi, avaii cr.eusd trds profond /'?'1..\ -- ^,,-.i_. dc t-:ecu.ir honrn n,ra.l it6 s mais I rcau \uu,,/ -rr JU",'u tl nrest n3l.e n:s adiqnti poul -tc.1.;.:r!. Aprdc 1a v:-srite de 1'orphel-:rat, Sa';hflsin nous emmbne mangsr a la petiir- v-i.1j: du lrm?0. Cci.r:. i1 rrous a r'cm:ndd de I'aide poud ltessence, i1 fait ;ji.t pa:t',- en ci 1'renL 1e rcpac et sn ltarrosant de bidie! Au rlc;out, nous 'rc::s, i::i Lon ' e't l'.n E?..-t vurs l-e t'vlllaqe de 1a n., j'-v-q]jg_lis.r'. I1 : ri3:it, dr'ri,c coop6:ctj..,e servant de basc 6conomique pour lca cx-drr-:guds, une f oi.: curils ort fini lcur tra:tcment sur lrlle Ce la Nan Nqum (';rai-tcr,rent i cii-ca-r- ir basc de m6thadone et dr autres ' C:l-icrrnen'-s irrciu)(). 0n nrrex -r,'-iquc quo les gens ne sont pas fore6s de venj.:: J cctl: cocrji"tj.ve. Ilr peuve;rl d'ai1ie,:rs y amonet Ieurs famitl.ei. fn fait Le village de ccnpo-^e de J53 personnea, dont 214 ex-drogu6s. II.c regoivent Lrn petit salaire au d6bc,ic jusqu'e ce qurils deviennent aui.r-suffis:nts, ct :et:,)-ivont nel:'-!.'r pet:t leurs forcos par un trai- ';cmenl L la vi-tanine E ('12 clr comnsc::e). LA dgalenrent des besoins nous soni exposds : oe1: j.1; ma i,i:: j_el. n lical- cje Lraoe, et m6dicaments pour traitements urgentc. I.l-s airre:ai,eni ailesi clde: u:r dispensaire r6qional Fou: 13 cojp6;a'dr::n,. t i., d j.l'r;lic,:, Crr.l;.: d-'lzaine Ce Iits (pour aecvir unc population de 2 b 3CC0 pe,-solnes :nvilon)" Le eo-i-::e nous nouc le i:::ol.tvois a\.rce quelqujs-u ns des amis ldangero cj{ jd renconir6s. Pa:m:.lx.!Jii N6pal-ais, e p6cial:i-ste du biogaz (fabricad6chets v696tau x, t.ic,n de m6thane :'r pa:-.tir clf ::::..6nents aniixe-lx et oe dcnnant un rendement 6ne:qdLique de 60 i3, contre 11 ( lnncnrrtnn oo ccniente de les brtle: ). Ensuite, nous allons _boite quel_que ;hose dans ce qui se rdvdle dtre un bar... Ivlais ce f ft pcur moi 1a cll-!rxibme q!-cqsion drune rencontre inattendue! je me suj.s t::ouv6 a c6td d'un jeune gargon de Savannakhet ncm;r6 Bounkang. 11 me cl-i,t avoir rj,1;! chl Lien.,.!el74ili?5;r,naisl avoi8ltoul lai:s5 tombel Cepuj-s, ayrni l-t j.morcss-;-on :uc tout avait 6t6 disgous ir lc iib ration... (',1(hao Lur J-eng.notI), Ce ftt lroccasion pour moi -'c Ilcncnu-rnc- A nonnendtc C:nl-aCt avec l"es nhnr<ti-no.! f Tl r r rnr:i q P q nre e eu.l-tc:'.1 cl ren avoir gl:ande env:.e, mais qui c t est si ce n r est pas une 6tape iur rra rol'te ou 1e Seioneur chatclre i:1- rejoindre. Ce gareon est arrivj ) Vientianc cicpuic qu;lques jours seulenent, et me raconte que 1e village de Na!(hou, i quelquee kj-1onbt:es cie Kengkok, a 6t6 compldtement b::ft1-6 d 1a suite cle corilit avec 1es insurg6s. (J'aurai lroccasion de 1e uoir de mes prcpres yeux le lundi I juin). 12

13 D-ierchc,elJra_l Culta A Ia petite chapelle vietnamienne (prbs du etade). Je trouva cette chapella, qui est plus petitb' plus agrdable E on est aussi Plus loin du bruit de La route. Culte trbs sympathique, toujours dans les m6- mog lormesr pr6sid6 de nouveau par phouviangr avec un message de Sirivanh. Sirivanh continue 1e thbme de Dieu cr6ateur abord6 le dimanchb Fa6c6d6nt, uti.l-igant l-ae textes de Job otj Dieu ironise guc IeB pr6tentions de Job a tout savoil... sirivanh donne drautres axemples tirds de lrobservation des animaux ou des plantes pout montrer que seul Dieu peu! 6tre lrautbur drunb telle merveille, et pour critiquer Ia concoption ttpositivarl (ctest mol qui util,iee ce terme) pr6tendant tout expliquer par Ie hasard et 1r6volution... A La sortie du eulte, je peux tranemettre les diffdrentes sommes drargent personnel quron mra nemigeg. 5a1y et By Thao 6tant tottjours en Inde, et comme jb ne saie pas exactsmant quellesera La suite do mon programmb, je pr6lbre r691er catte question maintenant., Encofe des gens qui parlent ; Phouvieng vient me dire aprbs ls culte que son jeune frdre Kharnphet, accompagn6 de sa femme, drun plus jeune frbre, et dtun petil enfant drun an et demi, sont partis cette nuit.,.je lui explique que la Thailande a ddcid6 de ne plus recevoir les rdfugj.6sr et que srils ne sont Pas au camp de Nong Khey' il ne seta poesibl-e A petsonne draller les visiter. Noug donnerons les nome d des missionnaires poud qur j.ls aillent voj-r' si jamais i1s ont tout de m6me pu aller au camp de Nong Khay l de lait, comme je lrai appdis plus tardt sans surprise" certains vont quand m6me au campr Bn payanl!. Ce dimanche crast la f6te des fusdes. Une migraine mra cloud sur placb une partie de ltaprbs-midi, mais jry suie tout ds mdne al-i6 vers 4 h, en prenant un laotien travaillant h Ith6tel qui ddsirait y allel. Noug sommes arrj.vds trop tard pour void lbs fus6es, noug nravons vu de loin qu la dernibre i mais assez t6t pour appr6cier l rambiance de f6te retrouv6e! Immense foule sur la route de That Louang, danseurs au son du tambour, personnages maquill6s ou macul6s de boua, accoutrement qrossier de deux pereonnagbs m6me! Les fus6es ne sont plue lancdes dans Ie lvl6kong A cauge des relatl.ons avec la Thailande; mais vere los rizibree. Aprbs q quelqubs anndas draust6ritd oi Ir6ducation politique des maeees rbmplagaillt les f6tes, celles-ci ont ratrouvd leur droit de cit6 dans ce pays o! elles ont toujours jou6 un r61e social essantiel. Le That Louang brille au soleil s it a 6t6 repeint en peinture dorde pour le Sbme annivexsaire de la R6publique, 1e 2 d6cembra dennier. Le soil, souper vieto8mien avec BiLl Eesig et 1e couple des QgSSggg e Roqer Runpf et Jaqul Chiqnon. ConvereatLon int6ressante sur Ies Possibilit6s de retour des 16fuci6sr sur lee rrs6ninaidesrr Bt autres choses. Draprds euxr une des raisons de ces s6minaires a 6t6 dressayer de garder certaines personnes dans le paye. Exemple du Dr ChamPa 3 son 6pouse est partie pour la France au d6but de II stappratait d partir vers la ml - 75, et fut emmen6 en s6minaire, dont il revlnt en d6cembre 80. I1 est maintenant directeur da la clinique pour les cadres de haut niveau altach6 d lrh6pital llaho Le retour des rdfuqi6s ssmbl.e rnaintenant poesible sens risques. Le UNHCR est pr6t e payer tous les frais de rapatriement de ceux qui voudraient xetoucner au pays. Da Thailander 25t) ont 6t6 rapratri6s dans ce cadre Lrann6e dernibre.un seu] cas connu de peraonne partis comme r6fugi6e dans un pays tiers et en train de rantrdf au pays ainai (draustralie)

14 I j.--';,,t- f.',ci,'-1fc pii.:s-i-eurs mois. Mais de Thailande plusieurs milliers sonl revenus dreux-m6mes en 1980 (6000 selon 1e gouvernement). Dans l"a r69ion de Tha Dena, en particuliero.rombtcux retouls, mais en Tha:1anCe, 1a D;oitc LhaI nt Lao semble rcnter drempacher les gens de :.etourrrer vivre normalenenl dans 1e oavs. Ceux qui tentrent ne sont pas ei-rvoy6s en " r66ducationrr, Ils p euvent letourner dans leurs villages.(a Savannakhete 2 semaj.nes plus tard, jtapprends qurun programme ['llr est en train de mettre en p]ace un. village l Tha Sanc, 6cole otc, auec irrigation par Fompage des eaux du lvl6kong; /pour accueillir des r6fugi6s de retr:ur. ) I1 y a des 6tudian!s partis avant 19?5 qui sont rentrds (quelqueeuns form6s en Australie). i']. Sombot Somphon, de Thakhet' padti presque 10 ans aux U,5.A", est re'.ienu pour 2 -j- mois en 78, et revint en juin 80 nour voir s3 famill e" I1 se demandait siil devrail rester maintenan! au pays ou retoudnei' aux U,5"A. telminer sorr PllD. Les autorit6s d6sirent qut il aiile to :niner con Pilrl. (:-'echerclte sur lec cu.ltures aquatiques ).!!i1d:-.-?.1,--egi Premier contact avec Le Dr Radai, expert hongrois, en eaux aoutet- ::aines. I1 m'explique 1a techniquc de captation de source qutil envieage 'r..' lrorpheljnat. -Quclques trous devront 0tre creusds pour mesurer 1es niveaux dreau et d6terminer 1c meil-lour emplacement. Crest un homme e:,br6mem:nt synpaih:iqu:, que je vais revoir souvent" I1 travaille dans 1c mdme ddpartement,, A 14 1., pasrant b l.th6leir jc rcncontre 1e pere de fvlme Thongsang oui rntattend dcpujs un fon bor-t dc Lemps.. Le pauvre est arriv6 de Louang P:abany une scmaj.ne plus tr)i eu.rra longtcnps cherch6 vainement d 1,L^L^1 n- r-olru ^drrg. a f.i ni n.r- nn vnir -"- lrri r"urhuor inrlinrrot' nrrn it6tais d Yqa J evq-e :r- r l:jo11o : en cffct;e passaic sou!ent alt Llnc Xong rencontret des amis A 'tharr-e drr cr.'rnrn nrr F. rr \,nin c.; rl'r nnrr-r'ior 6iait anri116 nnllr moi. J'ei ddja transnis frar.qenl it l-a ienme Ce Saly... if faudra que jraille le l'echercher e ie Conne L'endez-vcus i 5 h a ce monsieur. Vers 16h3C, je clrerche i ailer chez 5a1y, Apras avoir pas maf tourn6 cn rond, je :e;our-'ve 1'ejgliJc j nte:nationale " lvlais SaIy n t habite ^.a.tana Ia m:i ^n:r ;.alr.r- 1r..Ari-. * -ult- uc r- L'gJ--L5Le uullrrllc Ju eurrrp!rq. lletour d 1th6te1" brecluuille, ott li" Thapmethy'mrattend. Tdl phone aux ivlennonitcsr qui mr tr;(plirlrrfnt quc ctcst en facc de 1t69lise! Retour chez saly 1 jry trouve Boua-Phanh, sa bel-l-e-fi11ej son mari srappelle Khouanet ils ont trois enfants. Ii,s oni chacun un salaire de 220 kip' 440 kip i ils peuvpnt achetcr 4O kg dc riz au p:ix st.rbvcntionn6 (s kip/kg). fffe me parle"tilang Phbngsy, une fil-te cle 20 ans, partie b ltloirg Khay r6cemment. Raison ihvoqu6e s "dj.fficuit6 d'6tud:::er ici; on ne peu!-, 6tudier que deux inrrne ol' q u il fa',f trarrai'linl Ir :.oqtra drr i:omncrr- lo nlai nas eu dtautres J U s r o pr6cisions. La femme de 5aly habite une maison en dehors de viller au bord des rizibres. Un jeune garson m'y accompagne I il faut ttaversed vers -l t0uesr Ia place du That Louang, Nous arrivons vers cette jolie maison typiqucment laolienne, e'; ctest Iroccasi.on drun bon contact avec Ia fenme de SaIy. ElIe me parl-e 69alenrent dtune personne partie, Nanq lvlalayt pa:cc oue son mari la baltait. (c'est ta fille (potite fille?) de Saly). I1 est I h quand jrarrive b I'h0te-l-. t4. Thapmethy est parti depuis peu. Cc nte:l que fe lenc:nain matin quc je }ui donne son arqent, "ii aurait bien voulu venir ici avec sa fille, mais i1 faliait que ceij.e-ci 1o garantisse pour qutil obtienne son Iaissez-passor. 14

15 ii esi venu en bus et va tentrer le lendomaini heureux dravoit eu des nouvelies et une ai.de de sa fille en France. lvlardi 26_14ai Nouveau contact avec le Dr 3ed3-:.. Je lui parle de mon voyage en Roumanie et des gens pa:-'j.ant hongroi.s que nous y avons rancontr6.l, II mrexpliqua alora commbnt son pays a 6t6 grignotd par ses voisfins au cours de lrhistoire, nolanment pat }es Sovidtiques, qui avaient int6r6t b ce qutil soil 1e Flus rdduit possible. soupcr,clg'..igg- Qr-rei'rers avec Bilf Essilg' 11s nous donnent Loutes sor- 'i:as d'informationb sui 1a guer16 secidte que Les Am6ricains eont men6e Dendant 7 ans eur }e tersitoire Lao'"ien" ou ils s taffrontaien! aux Nord- Vietnamiens" [Jn nombre incroyable de bornbes onl 6i6 ddvers6ee sur ]"8 territoire Lao'i,ien, notannant aur la p-l-aine des Jaresr vers XDeng Khouany. Ily' semblefif que J-eo 852 ont d0 cccha:gor la Ie solce de laur contenu loie du retou: de Hanoi vers ljdon car i19 ne oeuvent attarrir sril leur reste des bonbes. Aujou:drhui encorbr ces bom5es tuent ou blesoent des paysans aux champs et nos ariie Quaquers ainsi que les []ennon:'.tes s I efforcant draider au ddininace. j!*.cr*9-dt_2-2. Rencontre avec Ie Dr Radai- et 11. Sathasin l-e matin pout nettle au point les ptocddures pour 1a mise en route des travaux de la distf,ibutlon dteau a ltbrphclj-nail. Re:,co:rt:e prdvlte I!aprls-midi avec des lesponsables du ddpartement de I'Irrigallon, i qu5- sera ccnfi6elr ex6cution des txavaux. ta Dn Rarlai mrl na-l a ;^ -^ F-F^iF-+.inn DoUt I lb culte et les traditlons laotiennes. En av:-'r-l l9icr i] a pcl,,oe ren.ire a Louang Phrabangt visiter leb grottee, asclste: l1a trl:r^ at:oienne c6r'6monie du rrpou Gneu 6na Gneurt. Ct6ta.:'-t 1a pren.i.i.:: f o:1s que cette cdr6tncnio 6tait c616brde depuis Ia r6voj-ution, et la popr.riation avait eu cle Ia Peine d en obtenir ltautorieation, qui- est resi6e incertaine jusqutau jour pr6cddent. 5igne Suppj.6mentaire da 1a CJtento q'.ri s!:lr't p::cjuite depuis Jusquren '19?9, 1es fdtes 6taient reslleintcs el des nanj-lestations politiques organie6es 1es remplagaient. Lraprbs-mi.di, 14, Sathasin nra pas pu venir d ta rencontre avec le 0r Radai. Nous pouvonc mettre au point Ia proc6dui'e pour 1a sulte du travail do ItinetallaLion de lreau e ltorphelinat. Jg sers d'interprbte au Dr Radai. JAUdt ZU nal. tt"tr"-ds l-a d!1amo maladse avac ltl. Pama rju llinistbre de l-rint6nieur, et de ltorpi'e1j.nat, fl.:--ll{cngheig!. Tous deux parlent frangais et ont 6tudi6 en Fnance ( "u-j-"ii-i6-6f,elss ) fl. Thanemaharat a 6t6 chef de province! Kengkol< et conna.ft bj-en A+fi +d, qurij- salue bien. Hier, en pr6sence cie certains autres, il semblail/quril so 96nait un peu de parler frangais arrsc moi. /'Armand 15

16 I1 est trbs contenl dravoiir ce trar-/ai1 h ltorphelinat, qui est un travaj^1 lort, interessant? Crost lui qui dirige l'6cole. I1 y a ndanmoins une certaine fruslratj,on pour cet homme Ag6 el capable drotre le second par rapporl d 14. Khamphbng, qui nous a reeu5samedi derni.er, Sans doute cst-ce parce quc cc dernief a une meil-l eure or:qine poiitique... tvj. Thanemahavat nravait rn0me pas 6td mis au courant de notre visite :rlmedi dernier ; mais en fait crec! lul- qui est 1e plus au courant des diff6rcnts probllmps, et i1 cst cc-tain quril est plus capable. En passant en \./l:11e, j rachlt,e deux mangues d une dame qui Ies rev:nd devant sa raison. EIIe a sinplement achet df quelques Dangu6s aj mairch6, ot se fait un pclit l.6n6fice desslrs. Pcut 6tre 1es 2 ou 3 l<rps r e p r 6 s e n t e n t - i I 5 pour elle une val eur plus grande qu I autant de dolfars poui nou.q i bien qll t L'n dollar vaillc au march6 35 kips. -v:n_d.,t e!i_? g-_ m e ]. Passant agjlarg!, je mror--'6te e parlex avec quej.ques jeunes. Au c'barr'., rroisin, Phouvieng, cclui qui pr6sidait le culte ces deux derniers dima:rches. Con\/ersation avac eux. Phouvieng dit sans crainte aux autres a'ro il.3ifr'c rni s.rinnn:in-, nnln erzr-l i fl1.,n ln fait nrrp io nanlf ln laotien. T: na dit do rep:ssor e lroccasion; (en fait je ne 1e trouverai pas au Slal_iiJ I d A midi, rencontre par hasard, au lestaurant chinois, avec une j:1q,i!l f.:. ugq!-gige. venu en 'rueek---nd'r d Vient-iane, et travaillant d Hanoi dang un pr.gramne mdcical. I1s sont frappds par 1a sant6 que respirent l:.s gens ici, alors qurau Nord Vj-eLncrn les qons semblent p1ut6t sousaliment s. Its sont assez iscl6s b llancio une surveillance ]imitant Les contacts entre Vietnamj.ens e! trangers. Ils ont lri.mpression que lrabsence de r6conpense personneile pour Ie travail cr6e 1d-bas une apathib g6njralis6e, Salaiies r dc 60 dongs (infirmicr) ) 120 dong (Oocteur) ; 1e do1]ar valant 3r75 dongs ) fa banqub ei 33 dongs au march6 noir, ac';ue]lement (12 dongs en juil!ei B0)" Le V,ietnam est surpeupl6 (les srrlrlnic nonqani nrrfil v.,in millinnr -:inl-6f-^f ^-rrr il-^ -^* a- 5s, u'r4'r!, PEquexaqdr et les grossesses iont nombreuces), pour km-, soit seu- LanenL 1/3 d: plus quc fe lao3. Au bureau, dans nec conversations avec mon col-iaborateur, PhonBkhan celui-ci me fait parid 'L,ne drs siurccs de fdustrations dans Ia situation pr6sente : celu1 qu:i. travaj-l1e davantage nrest gubre D6comp6ns6. 0n applique un systbme d6mocrat5.que oit 1es sti,mulant,s sont ce quton se dit lors dbs r6unr'-ons. PiLusieurs vj-ennent tard au bureau, ne font pas leurs hcures, ou ne sont pas frbc actifs" Quc faj-re? Si le chef ose parler, on osera critiqt'c::, s.inon personne ntose rien dire. Ce matin, jrai renccntr6 en prenant mon caf6 ur, lvlonsieur travai"l1ant au llini--.tdre da lteducation" Comme je J-ui exptique que jraimerais voir gqh du {vlinistbre dc Ir:ducation pour pr6senter 1e petit : o gl!_ JhaLdan_lle!.Els pr6pard par UgrGtif f e, ii nrexplique que 1es Thai Dam au lvlinistbre de l reciucation sont tous partls. Plais il me lecomi;'rande draller voir rrlroncle f!q!te'r au village thaidam dont i1 ne me donne pas 1e nom dtai.lleurs. Pourrai-je rencontrer cet homme? I O

17 Samedi 30 Les fonctionnaires du Ddpartement de ].rlldigation vont aujourdthui aux rrtcavaux c,qllgcbifs-". I1s en ont en moyenne une fois par mois. Cette fois, ce ne sera pae long s ii9 rsviennent au bout dtune he.jrs environ : i1s sont all6s d6charger des angrais pour une antreprise dtetat. A lrh6tel, je rencontre d"*.q,gg.lgdgiggg, en visite officielle pour une sbmaine au Laos, Ils parlsnt bi6n ].e frangais. Crest une d6l6gation du lvli.nistere de 1'AqricultutB a phnom Penh. ILs ms donnent quelques nouvelles du Cambodge : Phnom Penh a maintenant hab. Ia population du pays est eslimde d 5r5 mitlions. Ils ont dgajlement visll6 1e Nord-Vietnam. Lrun dreux connait bien Jean glavaud. f,rai termin la r6daction frangaise du document sur l"e projet du Honay Bac, et cet aprbs-midi je me mets d ta r6daction anglaise. En f in draprbs-midi, j ' essaie dt aller trouver t" ]!Ll!3gg-!!gljg. IL me semble que je reconnals ce vitlage. Quand lrai--je vu? Des femmes occup6es h leurs broderies traditionnelles mti-ndiquent que lioncle.lvione habita dans un autro village. Jressaie en vain de trouver cet autre villaga, nrosant pae trop -i-nsisten en me balladant h moto dans les environs de Vientiane. Jressaie de lire un peu les publications du nqllcell!j!gjhg. rrla r6volution lao'r d6 Kaysone, est du pul l6ninismb doctrinairei avedne vj.sion triomphaliste et simpliste de I!histoire, th6orie de 1a ptise du pouvoir ndcessaj-re par 1a florce... A Ia 2bme guelre mondiale, crest liarm6e Rouge qui a d6fait Hitler I D6formation consciente de la v6ri.t6, ou pr6jug6s syn6triques dos n6tres? JB 1is 18 ddbut drun autre livre en laotien (le chemin de la vie Zbme volume) r6cit lrds bien 6cri-t, mettant en jeu 2 Hmong e! un laotien au Nord- Laosr pres de 1a frontidre vietnamienne, dans un cadre d6 gusrre. Problbme du conflit entre croyances superstilieuses et vision des choses rr6clair6ert par 1a scienee et 1!id6ologie marxiste... Le Hmong tr6clair6n fait lui-m6me un r3ve de mauvais augure du:ant la nuit, et meurl le lendemain lors drune att,aouo... Dirnanclq,ll mqi, Sorti pour 1e (petit) ddjbuner, r'je retrouve A 1rh6te1 les Cambodgiens drhier. Int6ressante conversation avec ltun dtentxe eux, qui paeie assez librement. Etudiant d Lille en entomologie, J.I est rentr6 dans son pays lb 9 Janvier 76, ayanl cru b }a propagande de PoI Pot, et par pat,riotisme. Il dit lui-mome qutil ne savait rien de ce qui se passait en rdalitd A lrint6rieur du pays quand i1 a ddcidd de partir. Ils furent 2000 (?) 6tudiants ir letourner, et ils ont 6t6 enferm6s Bn rdsidenee surveill6a A F.P. jusqu'a ce que Lc pays soit 1ib6r6 par las Vj.etnamlens. Ilf ne restait qus 150 a 200 (?) d,entre eux. I1 a heureusement pu tetrouver ses deux enfantsn dans Leur vill-ag6 natal, qurils avaibnt confi65 d des parants lorsqu'il- est parti pou. La France av6c aa femme. II me questi-onnb sur Ia politique. europ6enne, notamment suite e lt6lection de F. lvlitterand en France, ub - demande si je crois a une nouve1).e guerre mondial"e ol 1tU.R"S.S. et 1es U.5.A. s t affronteral.ent... T1 ^^! F-^--,a roppe par 1a ville de Vientiane, pad les voitures (pas de voitures pnivdes a P.P.),6t trouve que creet plus 'rlibdralfi ici: F\ ^,, t- i -..-^ veqvrqueo, ELu. 17

18 Cl4!-9 a Ia chape]1e chinoise. Pr6sidence s Sipivanh. llne trentaine de participan!s. p:ibre est interessant; il pric notamment : Le contenu de sa - pour 1e ddveloppement du pays, - pour que les dirigeants aient 1a saqessa n6cessaile, - pour qur1l y ait de la pai.x (you y6n p6n souk) - pour quril y ait Ia possibilit6 drannoncer ltevangile afin que beaucoup apprennent i connaitre ie S eigneur. - pour les dirigeants des diffdrentes 691ises dans Ie pays. IllBssage de Viengkham (qui avait fait ses 6tudes bibliques h Savannakhet) slrr Jude 20-21, mettanl Lraccent sur Les trois imp6ratifs de ce texte 3-6di f iez-vous - priez - maintenez vous (cf. I Cor.6.'19' vous 6tes 1e TempIe de Dieu). exhortation d la oati.ence et d 1a oers6v6tance drune vie chr6tienne consdquente" I'en attendant 1e retour de Jdsus-Christrt. Cerlainer dit-ij-t ont quitt6 Dieu, fatigu6s drattendre! Chants favoris semblables a caux de Paris, toujours en Laotj"en et vietnamien. (nos 18 i Hou great Thou art ; No 141,72, 13)" ordre du culte identique d celui de Paris: on reconnalt les m0mes traditions e c c 16 s i a s t i q u e s. La pratique de Irheure dr6tude biblique et dr6change a 6t6 abandonn6e cette ann6e. 5j-rivanh annonce qurils vont essayer de lb reprendte pour dimanche prochai.n. Le retout du pasteur 5a1y et de By Thao sera une bonne occasion pour cej-a. La voiture de type rrlot song thbo'r (Pick-up dont lrarribre Bat am6nagd en deux bancs l-ongitudinagl) /ramdnepa chez eux. C'est Saly '"-/ qui a achet6 ce v6hicule pou:: faciliter 1e rassemblemenb de Ia communaut6. Sortie du culte: photos de quelques geoupes et Photo dtenaemble devant 1!6glise. FinaLementr long entretien avec Sirivanh de PDesque une heure, sur diff6rentes choses g I'officialisiat:ion de lt691ise" : Les statuts aooept6s par le llinistdre' daivent monter plus haut jusqurau bureau du chef du gouvernement. Sirivanh est trbs enthousiaste Pour ce d6veloppement des chosesr et ii entrevoj.t par ce moyen des possibilit6s de d6veloppement de 1i69Iise. Les 6gfises auront aussi une,.repr6sentation officlelle au niveau des provinces. Lel; f4j,nistdre des CuItes a un ddpartement pour le bouddhisme et un autre pour Ies autres religions et i1 nty a que 1e christianisme qui ait quelque chose dtorganis6, me dit-it. P1u Personne ne vient main!enant surveillea.les rdunions de 1t691isa, qui sorrt connues. 5riI nrv avait que des rdunions nccasionnall6s cela crdbraii. 1a suspicion, mais l-es r6unions r6gulibres sont tout d fait aeceptdes. L'6qli-9-9--de Vlq!!ia!-e joue un r61e ci pour ce tlui est des relations avec 1e gouvbrnement. lvlaintenant, By Thao travaille h plein temps --,,h r r6-ri6d 6d1n^,rne d6ci6ian de leur comit6. Sirivanh travaille pour PUU! r E9rro r oe!urr L 1e gouvernement (61ectricit6), et est trbs Pris par son travail. II espbre un jour peut 6tre se consacrer 1AO fi au ministbre pastoral. '18

19 frustration engelrdrde par les d6patts. A la question que ja 1ui pose e ee sujet, je reconnais dans la r6ponse combien crest d6courageanr de voir des frbres responsablcs et capables quitter le pays, laisier 1r691ise. I1 pense.tue ce sont surtout des raigons 6conomiques qui 1es ont pouss6s d partir. Qr_!eGtion cliificile poud nous Europ6ens, nou,j ne pouvons Fas nous nsttre A j-a place des ufs ou des autres, ni nous poser an juges. I'ious sonmes.ecorna-i-scants et 6nerveirr6s de voir comment re Seignaur prerld soin de con 69,t-j-se, rnalgr,6 1es imperfections humaines, malgr6 nos ddi'aillances de rissiorr;ia-'r-res autref ois, margr6 ce d6chirement de ci6parts qr-r:i ont peutfttre ar-.;ssi 6t6 des d6f aillances. lvlais ilnrest pas exc1u, si le ciinat actusl de relative libert6 se fnrtifie, que certains puissent retournel un jout pouc vivre au milieu des.l-euls or.t n me pou: y eiiseiqner la Eible. 0serons nous plj-er Bour cola?!f:-:.!q! cli L d,,_-l-1su s Sirivanh trava-,,.lle actue.t_lement sur 1a Iigne de 1a Nam triglrm a VanO Vi-eng,,;_netali-6e par des Russes, et qui aiirnentera dans cette dernilre \/i1ie lj,re fabniqr_le de cimeni. Retour i 1thdte-l-" olr je passe una bonne par,;ie Cu reste de La journ6b d 6crire ce,journal. 5oupe.. a.rec ;llai l---- Jruc.:7 i I.rc..6-_c.:_i-at i46kon9) cnnversaiion int6r6s_ sante ccrtainc pr-oblbmes _sr.j:. du Tierc-frlonde, o0 i.i a pu observer (en Afrique) 1'e>;pJ-c!.tatioi de3 pay6ing p.tr les citadins... tjn BX6mpt e quril a vu eit Tllaifande ; dag, pay$ano on.i jt6 encourag6s d eultiver des i,omates par un.i:.nrjustriei qu-i les Leur a:fietai! S Baths 1e kg pour 1es mettre en boite" Lraffaire lancr_5e, Lrann6e suivante il ne Leur en donnait plus qu un bat,ir par'kg" QLrrest-ce que Ie paysan peut i.aire? L qn4i..1 er Juin Levd de bonne heur.e, ;e c:niroitce na "lroisi-bma semaj.ne ouvrable d Vi-entiarre. Petii; d jeuncr a'.t caf rj chino!s : iry!encontre lvl.benasy, qui mra par16 hrer alt r;1-i-te. rc,osl ci,..:.:, sans ia i.oi on ne tisnddait pas re couptrr rnc -.rsait-il. i1 Dsul toill: d3 m6,'ne,..,rot frir 1e luxe de prendre 1e caid du mat,i;t r:rr 5-- rau-jnt, c.: qu:._ scmble impensabte guand on voj-t ie ehiffrc d".f eala:!.r.:) e:r ocn6iral i n.i_s de maniere 6vidente 1e salaire ne repr6:ente r_ra.: 1a toiarj-t6 iies :or,,enuds ou des oossi_ bil-it6s de vl:s des gens" I Au bureau, j tarrj-ve eu bou,,: de la r6dactlon sur 16 Honay Ba3. anglaise du document Passase 3 ra L! u-tg i!.i]3-l$j-!h*-1.q-l*.n j.c! on y vand des ribres a oes pr-'l)( trerj aven+-ageux : lj.vres 130tien3 de politique pure, ronan..d po:..'cde politiqua, rri6dit!on de l-r6pcp6e tr.aditionnelte de Nang Xon Xay. Pas mat Ce livres en russe ei quelques traduction fran_ SaiseG drouvrages :ruos3a. Une petite Drochure Crrrne centaine de pages co0te.2 kips, un inlloltant dictionnaire xltsse-fre.ngais S0 kips (iivre dr environ 5 cm dr 6paisseur). pri:< rl6r_i_soires. ". Souper au reslauran.l cirj_no1s avec un Sui.sse, un N60_Z61andals, un PoLonais et un Russe. A une atrtre table S Doumains essaient de commander un repas... Essayant de leur aider, je ne trouve pes de Iangue commune aved eux. Crest finalement le pol-onais qui a pu parler en russe avbc eu)(, communiquel en anglais avec moi, pour que je puisse transniettre 1a oommande en laotien!

20 tltaro1 z J urn,"r""*, lrorphelinat du Km 6? avec le Dr Radday? Nous partons avec un chauffeur et une 6quipe dtouvriers' assbz tard; il a fai.lu du temps pour avoir 1e v6hicule at pour rassembler les ouvriers. A mi-chemin entre 1a villo et ltadroport, un violent bruit de fer cass6 se fait entendre et on srarr6te en cataetrophe au bord de Ia route. Crest le cardan q qui a l6ch6... I1 sragit dtun Volvo traction 4 roues, haut sur Pattes et 6troit. Le temps drattendre sur place' de faire une r6paration orovisoire pour ramened 1e v6hicule au garager dtattendre quron ait trouv6 un autxe vdhicule, il 6tait d6ja Prds de 11 h. quand nous avons 6t6 vraiment en route. I1 semble que cbs Pannes sont frdquentes! Est-ce Iteffet des mauvaises routes, dtun manque drentretien? Le cardan cassd ne semblait pas avoir go0t6 de graisse depuis pas mal db tempe... (Le Dr Radday me raconte une histoire rrlaotiennerr: on demandait e un chauffour apre I la revo-luelonr s'l--lpr6f6rait 1es jeap am6ricaines ou sovi6tiques. Il D6pondit : 1es jeep sovi6tiquee i je peux roul.er deux fois plus longlemps sans temettte dthuile...). II est midi pass6 lorsque nous arnivons e lrorphelinat. 0n nous y attendait... hier! 1e rspas pr6pard hier a donc 6t6 man96' et il loud faut en improviser un pour qujourdthui. En attendant, nous affectuons une premibre inspection des lieux. Apxbs 1e repas, ii est 15 h quand le travail peut enfin commancer. II y a une douzalne de troug d creuser pour mesurer le niveau dreau et j.denbilier les couchas gdoloqiques. Les deux premiers trous sont creus6s en pr6sence du Dr Radday, et je transmets les explications aux ouvrierst qui semblent comprendre. Il nous faut repartir vers 4h ou 5h avec le Dr Radday et laisser les ouvriers faire la suite du travail, qui devrait prendre un a deux jours. Les trous seront creusds le long de deux lignes de pente, sur 1e flan de 1a pen;a au-dessus de Ia gource naturblle, afin de d6terminer 1a situation optimum de 1a captation. lvlercradi 3 f,uin Ce matin - ou 6tait-ce l-undi? un ingdnieur de la F.A.0. (service drirriqat,ion) fil. Kyaur Htoon mrapproche pour un problbme quril a dans 1a r69ion de Xieng Khouay s 1es bulldozers sont immobilisds par des pannes et il"s n6 peuvent trouver de pibces de rechange. [1. Kya{, Htoon stest d6jh adressd aux lvlennonites el aux Quaquers. Je suis surplis qurun organisme comme 1a F.A.0. doive sradresser h des organismeg humanitaj-res priv6s pour r6soudre un te1 probleme. wlais Ia F.A.0. nra pas de cr6dit pour cela ou i1 faudrait au moins deux ans pour en obtenir. Ceci illustre un des problbmeg quron tsncontre dans Ie ddveloppement s du simple point de vue technique; i1 y a Lne sdrie de conditions b remplir pour que }e travail puisse se faise et dans un pays comme 1e Laos, les obstacles ne manquent pas : mat6riel immobr-lis6 par manque de pibces, f,outes coupdes ou difficiles, manque de per ronnel qualifi6' Vigite chez 5a1y, revenu hier By Thao est aussi chez lui et reste oui dure orbs de trois heures. de 1a conf6rence de Bangalors. pour une partie de Irentretient.- r i :. :, l: "..,,i\' i.'1.:,, :. ':.:).,t..'.:r.: t.',.:...-r.:;:. ;, ri.ni', (;4n,',:.J-. ij. ",':' -iliq.r. - r:onb B'{--ifre.r :. -':1 ':/,' '...., *.':,'s.rnlalnr- :,'slrnt.lnr- cjla " - '.1u:?..', t)4.".-ys''.t:.'$, rf l lii -', \., C-i 6c'rr,;...c'.1{q, C' 4u:.?:, trt' ".-ys'v;'fi, r;h tf dt: J:r I i -'r (.':rrr ;.,'r:',cry'\" e ;' \ ',' :,-s 1vlj.::,.;,rs" I j..,-.:,. l'r!" lr I ii1.rt,''''t/ ii\:. a:.s Aii jf: s i.:-!i.-ur; r. Jcn s^\:-r:.tv/-' ', -',{' r.nai=\r/c,,,'ty-:"f... -.i-,,,ri C'-.' I rccc;.eiorr, ' ;\.:,r,,-,:-..t.t'2.i.{' r., Dir'u al /'cntrai".i;f'r:.ii r, :.,' clil i ', ir.,;.rn i :; c ',. l u o r/'; \n ; : G \/'ci-i,."e'i bltt:,ti::/'.' Dc;,t3-.y 7 u u:; tj r v. t, u '. r r q L. i!, i e u 1 J! N '!. : v ';.c,r;, 1., i: t-7'.t.s/1ui \'' i..r/ -: rs.n ar$':,..\.s i! "ti )r' v r st'.r irois.iours s'.ng cor,r/-i:l.. \,:.,, t:n r,.llr(frrl::nt r. ;s/5oc; "L!s ii,6]:qur " ';r,:i t r :fi.l il i ; t.''r:', 1'" ircs.-.i'd ;r,'r y'-.rs s:;.!:1.,: py'. ; - -.',r.y', ;.' ui' I, t.!'irj ri:).\ '-r:

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Denise Morin 4 Utile à lire Les membres des forces de maintien de la paix de l Organisation des Nations Unies sont nommés les Casques bleus. Ils sont prêtés par leur pays d origine. Les Casques bleus canadiens

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Class: IV Subject: French IN SCHOOL TEACHING SUNDAY TO THURSDAY Décrivez votre montre: 1-Ma montre est belle= my watch is beautiful. 2-Elle est noire = It is black. 3-Il

Plus en détail

Confirmé e u._ 1 ~ I.R.E. ~ 1 garanti 1:::: «Oui, c'est vrai, vous venez de gagner 37'680.- francs!

Confirmé e u._ 1 ~ I.R.E. ~ 1 garanti 1:::: «Oui, c'est vrai, vous venez de gagner 37'680.- francs! PAIEMENT DU CHEQUE Confirmé e u._ ~ I.R.E. ~ garanti :::: GAGlWiJfQNFII!ME..,. 309589225 037202 0 070 les informations Cl-dessous s'adressent au Grand Gagnant officielfement confirmé qui a été déstgné

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES S4 Exercices

MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES S4 Exercices Unité D Probabilité Exercice 1 : Chemins 1. Aline habite la maison illustrée ci-dessous. Le diagramme illustre les murs et les portes. a) Combien existe-t-il de chemins possibles entre la pièce A et la

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Quand et où pourrai-je acheter des billets pour la finale?... 4 Y a-t-il des restrictions dans l achat de billets pour la finale?...

Quand et où pourrai-je acheter des billets pour la finale?... 4 Y a-t-il des restrictions dans l achat de billets pour la finale?... FAQS 1 Où et quand se déroulera la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015?... 3 Quels pays seront représentés?... 3 Quel est le calendrier des matchs?... 3 À quelle heure les matchs démarreront-ils?...

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle commence sa crise d éternuements, il faut que je m arrache.

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 LÖSUNGEN Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 1. La conjugaison au p.c., impf. et futur (Attention à la personne indiquée!) verbe pers passé composé imparfait futur points 1. être je j ai été étais serai

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

MISSION PORT-AU-PRINCE III

MISSION PORT-AU-PRINCE III MISSION PORT-AU-PRINCE III (HAÏTI AOÛT 2011) CRECHE «NOTRE DAME DE LA NATIVITE» 8bis, rue Delva quartier FONTAMARA n 27 Rappel : Georges et son équipe sont rentrés d'haïti fin mars 2010 où ils ont travaillé

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

Petits jeux de probabilités (Solutions)

Petits jeux de probabilités (Solutions) Petits jeux de probabilités (Solutions) Christophe Lalanne En famille 1. Mon voisin a deux enfants dont l un est une fille, quelle est la probabilité pour que l autre soit un garçon? Une famille de deux

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août)

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations Avant le séjour Informations de bases Rapport d expérience Auteur Type de mobilité Quand Voie d études Niveau pendant le séjour Université choisie Inscription Préparation Visa, autres formalités heidi.aro@unifr.ch

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Les 15, 16 et 17 mai 2015. Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France.

Les 15, 16 et 17 mai 2015. Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France. COUPE DE FRANCE N 1 PA/VOLTIGE Les 15, 16 et 17 mai 2015 A l DOSSIER D INFORMATION Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France.

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Direct and Indirect Object Pronouns

Direct and Indirect Object Pronouns Direct and Indirect Object Pronouns A. Complete the following sentences with the appropriate direct object pronoun. 1. Pierre regarde Marie. Pierre regarde. 2. André prend les photos. André prend. 3. La

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

Documentation Utilisateur

Documentation Utilisateur Documentation Utilisateur Version du Modifiée par Commentaires 09-09-25 RPA Création 10-03-01 CAL Précisions 10-03-01 FPI Exemples d utilisation 10-03-16 JTG Relecture et corrections Table des matières

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Le Centre: Hue et Hoi An

Le Centre: Hue et Hoi An Le Centre: Hue et Hoi An Hué est sans conteste la capitale du Trung Bo, le Centre du Viêt Nam. Non loin de la Mer de Chine Méridionale, la ville est construite sur les rives de la Rivière des Parfums (Song

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Maman Je t aime - Askip

Maman Je t aime - Askip Maman Je t aime - Askip (Badra, Selma, Médine, Yusra) Elle est ma mère, Elle est ma flamme, Oui mon bonheur, C'est elle qui m'a donné la vie, Elle est au plus profond de moi Oui elle fait partie de moi,

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail