Contrat n Responsabilité civile professionnelle. Conditions générales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat n 118.269.730. Responsabilité civile professionnelle. Conditions générales"

Transcription

1 Contrat n SOUSCRIT PAR LE CONSEIL SUPéRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Responsabilité civile professionnelle Conditions générales

2 Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_02/15 Ce contrat est régi par : le Code des assurances ; les Conditions générales réf. n 288 d ci-jointes de la compagnie Covea Risks ; les présentes Conditions particulières qui prévalent sur les Conditions générales dans le cas où elles sont plus favorables pour l assuré. SOMMAIRE Chapitre I Définitions (assuré, activités garanties...)... 2 Chapitre II Objet de la garantie, durée de la garantie, territorialité... 3 Chapitre III Exclusions communes... 4 Chapitre IV Assurance des archives et supports d information... 5 Chapitre V Défense et recours... 5 Chapitre VI Montants des garanties et des franchises... 6 Chapitre VII Cotisation annuelle TTC Résiliation Comité de conciliation... 6 Chapitre VIII Dispositions relatives à la déclaration des honoraires... 7 CHAPITRE I - DéFINITIONS A. ASSURé 1. Les experts-comptables, personnes physiques ou morales, les experts-comptables stagiaires autorisés, les salariés des centres de gestion agréés et habilités, les associations de gestion et de comptabilité (AGC), inscrits au tableau de l Ordre et ayant adhéré au présent contrat. 2. Les personnes physiques et/ou morales inscrites au tableau de l Ordre et ayant un lien de droit avec l adhérent, lorsque ce dernier a demandé qu elles bénéficient de la qualité d assuré dans le cadre d une seule et même adhésion. 3. Les filiales non inscrites au tableau de l Ordre et constituées par des experts comptables personnes morales adhérents au présent contrat, à condition que les activités de ces filiales soient strictement limitées à l exercice des activités ci-après définies au profit des clients des experts-comptables assurés et que leur capital social soit détenu majoritairement par lesdits experts comptables. 4. Leurs instances ordinales, bureaux, commissions, comités, délégations, comités d entreprises, comités d établissements, comités d hygiène et de sécurité, associations de personnel et amicales, et ce pour toutes leurs activités, y compris les participants et invités à ces activités. 5. Leurs représentants légaux, dirigeants, élus, délégués, chargés de mission, administrateurs, membres, salariés, stagiaires, bénévoles et préposés, dans l exercice de leurs fonctions. 6. Les bailleurs et/ou propriétaires des immeubles et matériels utilisés pour les activités ci-après définies, mais ce uniquement en leur qualité de bailleur et/ou propriétaire. B. ACTIVITéS GARANTIES PAR LE PRéSENT CONTRAT 1. L ensemble des activités et travaux dont il est fait état à l article 17 de l ordonnance du 19/09/1945 modifiée notamment par la loi n du 23/07/2010, et ceux exercés selon les usages en vigueur et dans les limites admises par l Ordre, et notamment toutes opérations, missions et prestations de conseils, audits, études, expertises, analyses, diagnostics, enquêtes, constats, contrôles, vérifications, certifications, formation, enseignement, assistance, dans tous secteurs (commerce et artisanat, services, industrie, agriculture, professions libérales, associations, secteurs public et para-public) dont : missions comptables : participation à l établissement des comptes ; révision, certification ; expertise ; formation des collaborateurs de l entreprise ; missions de conseil et de gestion : conseil en gestion générale ; conseil en gestion financière ; relations avec les organismes bancaires et financiers ; missions informatiques : organisation d un système comptable classique ; conseil dans la mise en place d un système informatique ; révision des comptabilités sur informatique ; formation des collaborateurs de l entreprise ; missions juridiques et fiscales : droit des affaires ; droit des sociétés ; droit de l entreprise individuelle ; droit fiscal ; missions d organisation : conseil en organisation générale ; conseil en organisation administrative ; missions sociales : droit du travail ; prévoyance sociale ; bilan social. 2. L ensemble des fonctions, attributions et missions exercées par les assurés mentionnés au A1, A2, A6. Ce résumé des activités garanties n est pas limitatif et n exclut pas les activités inhérentes aux activités principales et les activités annexes, connexes, assimilées ou dérivées, qu elles soient actuelles ou futures. C. TIERS Toute personne physique ou morale sauf : l assuré civilement responsable ; les représentants légaux, dirigeants, salariés et préposés de l assuré civilement responsable, pour leurs dommages relevant de la législation sur les accidents du travail. L assuré reste cependant garanti dans les cas où un recours peut légalement être exercé contre lui (ex : faute intentionnelle d un préposé, faute inexcusable de l employeur ou d un substitué dans la direction, accident de trajet entre co-préposés). D. ANNéE D ASSURANCE Par année d assurance, il faut entendre la période comprise, soit entre la date d effet du contrat et la première échéance annuelle de celui-ci, soit entre deux échéances annuelles, soit entre la dernière échéance annuelle et la date d effet de la suspension ou de la résiliation. Dans le cas où une garantie est accordée à concurrence d un montant fixé par année d assurance, celui-ci s entend pour l ensemble des réclamations faites à l assuré au cours d une même année d assurance. Toutefois, les réclamations au cours des années suivantes et qui forment un seul sinistre, conformément à la définition E ci- 2 Paraphe

3 après seront réputées être faites au cours de l année d assurance durant laquelle s est produite la première réclamation. Le montant fixé par année d assurance est réduit automatiquement quels que soient le nombre, la nature et l origine des sinistres, du montant des indemnités réglées ou dues jusqu à épuisement de ce montant qui se reconstitue d office et entièrement au début de chaque année d assurance. Cette reconstitution est sans effet à l égard des sinistres déjà survenus et des sinistres à venir résultant du même fait dommageable. E. SINISTRE (article L du code des assurances) «Tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plusieurs réclamations. Le fait dommageable est celui qui constitue la cause génératrice du dommage. Un ensemble de faits dommageables ayant la même cause technique est assimilé à un fait dommageable unique». Constitue une réclamation toute demande en réparation amiable ou contentieuse formée par la victime d un dommage ou ses ayants droit, et adressée à l assuré ou à son assureur. F. DOMMAGES CORPORELS Tout préjudice résultant d une atteinte à l intégrité physique d une personne. G. DOMMAGES MATéRIELS Toute détérioration, destruction, modification, altération, vol, disparition ou perte d un bien meuble ou immeuble, d une chose, d une substance, d un animal. H. DOMMAGES IMMATéRIELS CONSéCUTIFS Tout préjudice pécuniaire ne constituant pas un dommage corporel ou matériel, mais qui est la conséquence d un dommage corporel ou matériel garanti. I. DOMMAGES IMMATéRIELS NON CONSÉCUTIFS Tout préjudice pécuniaire ne constituant pas un dommage corporel ou matériel et qui, (1) soit est la conséquence d un dommage corporel ou matériel non garanti ou (2) soit est causé en l absence de tout dommage corporel ou matériel. J. FOURNITURES DE L ASSURé Les travaux, opérations, missions et prestations définis au chapitre IB ci-avant qui sont en train d être ou qui ont été effectués, réalisés ou fournis par l assuré ou pour son compte. K. POLLUTION ET ATTEINTES à L ENVIRONNEMENT L émission, la dispersion, le rejet ou le dépôt de toute substance solide, liquide ou gazeuse, diffusée par l atmosphère, le sol ou les eaux; la production d odeurs, bruits, vibrations, variations de température, ondes, radiations, rayonnements excédant la mesure des obligations ordinaires de voisinage. L. LIVRAISON Remise effective par l assuré de produits, biens, matériels, soit définitivement, soit à titre provisoire, et même en cas de réserve de propriété, dès lors que cette remise donne au nouveau détenteur, pouvoir d en user, hors de toute intervention ou contrôle de l assuré. N. CONFLITS D INTÉRÊTS Cas de conscience qui se pose à l assureur : soit, lorsque pour respecter un engagement envers l assuré, l assureur doit défendre et faire valoir les droits de l assuré à l encontre de ses propres intérêts ; soit lorsque pour respecter ses engagements envers l assuré et un autre de ses assurés, l assureur doit défendre et faire valoir des droits opposés à l occasion d un même sinistre. O. SUPPORTS INFORMATIQUES D INFORMATION : Dispositifs capables de stocker des informations directement exploitables par le système informatique : disques, disquettes, bandes, cartouches, cassettes magnétiques, CD, DVD, disque dur, clé USB. P. SUPPORTS NON INFORMATIQUES D INFORMATION Dossiers, registres, répertoires, titres, ouvrages, documentation professionnelle, dessins, archives, fichiers non informatiques, clichés ou microfilm ainsi que leurs doubles (ou documents analogues). Q. FRANCHISE La part des dommages restant à la charge de l assuré. CHAPITRE II OBJET DE LA GARANTIE, DURÉE DE LA GARANTIE TERRITORIALITÉ ARTICLE I OBJET DE LA GARANTIE La compagnie garantit l assuré contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile qu il peut encourir, sur le fondement de la législation et de la jurisprudence françaises en vigueur, du droit communautaire, des législations étrangères ou du droit international, en raison de dommages corporels, matériels et immatériels consécutifs ou non consécutifs causés aux tiers du fait de ses activités et fournitures. Les garanties du présent contrat s appliquent sous réserve des exclusions du chapitre III. ARTICLE II DURÉE DE LA GARANTIE (articles L et R du code des assurances ) «La garantie est déclenchée par la réclamation. Elle couvre l assuré contre les conséquences pécuniaires des sinistres, dès lors que le fait dommageable est antérieur à la date de résiliation ou d expiration de la garantie, et que la première réclamation est adressée à l assuré ou à son assureur entre la prise d effet initiale de la garantie et l expiration d un délai subséquent de dix ans après sa date de résiliation ou d expiration, quelle que soit la date des autres éléments constitutifs des sinistres. Toutefois, la garantie ne couvre les sinistres dont le fait dommageable a été connu de l assuré postérieurement à la date de résiliation ou d expiration que si, au moment où l assuré a eu connaissance de ce fait dommageable, cette garantie n a pas été resouscrite ou l a été sur la base du déclenchement par le fait dommageable. L assureur ne couvre pas l assuré contre les conséquences pécuniaires des sinistres s il établit que l assuré avait connaissance du fait dommageable à la date de la souscription de la garantie». «Le plafond applicable à la garantie déclenchée dans le délai subséquent est unique pour l ensemble de la période, sans préjudice des autres termes de la garantie ou de stipulations contractuelles plus favorables. Il est spécifique et ne couvre que les seuls sinistres dont la garantie est déclenchée pendant cette période. Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_02/15 3 Paraphe

4 Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_03/15 Il ne peut être inférieur à celui de la garantie déclenchée pendant l année précédant la date de sa résiliation ou de son expiration. Il peut être reconstitué au gré des parties». Le délai subséquent n est pas déclenché par la cessation d activité ou le décès d un assuré pendant la durée de validité du présent contrat. L assuré conserve le bénéfice de la garantie en vigueur au jour de la réclamation pour les faits dommageables survenus avant sa cessation d activité ou son décès. ARTICLE III TERRITORIALITÉ La garantie du présent contrat s exerce dans le monde entier. En cas de sinistre garanti hors de France, l assureur indemnisera directement le tiers lésé dans la mesure où cela est légalement possible. Est toutefois exclue la responsabilité civile des éventuels établissements, filiales ou installations permanentes de l assuré situés à l étranger. En ce qui concerne les risques se réalisant aux états-unis d Amérique et au Canada. les frais de procédure sont inclus dans les montants de garanties. CHAPITRE III EXCLUSIONS Les exclusions correspondant à des risques inassurables 1. Les dommages provenant d une faute intentionnelle ou dolosive de l assuré sous réserve de l article L du Code des assurances «l assureur est garant des pertes et dommages causés par des personnes dont l assuré est civilement responsable en vertu de l article 1384 du Code civil, quelles que soient la nature et la gravité des fautes de ces personnes». Les amendes et peines pénales infligées aux assurés, ainsi que les dommages punitifs ou exemplaires pouvant être prononcés contre l assuré aux USA-Canada. Les amendes fiscales et autres pénalités infligées à l assuré en raison de ses propres obligations. 2. Les dommages causés par des phénomènes naturels à caractère catastrophique n engageant pas la responsabilité de l assuré. 3. Les dommages résultant de la guerre étrangère, de la guerre civile, d émeutes, de mouvements populaires, de grève et de lock-out, d attentats et d actes de terrorisme ou de sabotage. 4. Les dommages ou réclamations relatifs aux frais, rémunérations et honoraires de l assuré. 5. Les dommages imputables au non respect délibéré par les représentants légaux de l assuré des documents contractuels, normes françaises, lois et réglementations, dont ils ne pouvaient ignorer qu ils ou qu elles s appliquaient aux activités citées au chapitre I B. Les exclusions correspondant à des risques assurables en tout ou partie par d autres contrats. 6. Les dommages ou l aggravation des dommages causés par toute source de rayonnements ionisants (en particulier tout radioisotope) dont l assuré ou toute personne dont il répond a la propriété, la garde ou l usage ou dont il peut être tenu pour responsable du fait de sa conception, de sa fabrication ou de son conditionnement. 7. La pollution et les atteintes à l environnement non accidentelles. Une pollution ou une atteinte à l environnement est accidentelle lorsque sa manifestation est concomitante à l événement soudain et imprévu qui l a provoquée et ne se réalise pas de façon lente et progressive. Cette exclusion ne concerne que la garantie responsabilité civile générale et ne s applique pas aux recours contre l assuré permis par le code de la Sécurité sociale au titre des accidents du travail et maladies professionnelles de son personnel. 8. Les dommages et frais causés directement ou indirectement par l amiante, le plomb, les champs et rayonnements électromagnétiques, les OGM, les virus informatiques. 9. Les dommages causés par tous engins ou véhicules flottants ou aériens et les téléphériques, dont l assuré ou les personnes dont il est civilement responsable ont la propriété, la conduite, la garde ou l usage. 10. Les dommages relevant de la législation tant en France qu à l étranger sur l obligation d assurance des véhicules terrestres à moteur, de leurs remorques et semi-remorques, dont l assuré, ou toute autre personne dont il est civilement responsable, est propriétaire, locataire ou gardien. Toutefois, l assuré reste garanti dans le cas où sa responsabilité civile serait engagée en qualité de commettant du fait de dommages causés aux tiers par un véhicule dont il n a ni la propriété, ni la conduite, ni la garde, et qui est utilisé par son préposé sur le trajet de sa résidence au lieu du travail et vice-versa ou pour une mission. En cas d utilisation régulière, l assuré ne sera garanti que s il est démontré qu il a bien exigé que le contrat d assurance automobile comporte une clause d usage adéquate. L assuré restera également garanti en cas de dommages causés aux tiers par le fait de déplacement d un véhicule sur la distance nécessaire pour qu il ne fasse plus obstacle à ses activités. 11. Les dommages matériels relevant des articles 1792 et à 6 du Code civil ou d une réglementation équivalente à l étranger. 12. Les dommages relevant de la responsabilité des dirigeants et mandataires de sociétés ou associations dans le cadre de leur direction, gestion ou administration politique, stratégique, administrative, comptable ou financière, ainsi que les dommages qui résultent de la gestion sociale de l assuré vis à vis de ses préposés et des partenaires sociaux. Il est précisé que la gestion sociale concerne les actes de l assuré relatifs aux procédures de licenciements, aux pratiques discriminatoires y compris le harcèlement sexuel et le harcèlement moral, à la gestion des plans de prévoyance de l entreprise au bénéfice des salariés, et aux rapports avec les partenaires. 13. Les dommages résultant de la participation de l assuré, en tant que concurrent, participant ou organisateur, à des concentrations ou manifestations organisées sur les voies ouvertes ou dans les lieux non ouverts à la circulation publique et soumises à assurance obligatoire selon les décrets des 18 octobre 1955, 23 décembre 1958 et 16 mai 2006 et toute réglementation ultérieure correspondante (épreuves, courses, compétitions, rallyes, etc.). 14. Les dommages matériels subis par tous biens (y compris les animaux) et les dommages immatériels consécutifs dont l assuré civilement responsable est locataire plus de 30 jours consécutifs. 15. Les dommages matériels résultant d un incendie, d un incident d origine électrique, d une explosion ou d un dégât d eau prenant naissance dans les locaux dont l assuré civilement responsable est propriétaire ou dont il est locataire ou emprunteur plus de 30 jours consécutifs. Les exclusions spécifiques au présent contrat 16. Les conséquences d engagements contractuels avec des personnes physiques ou morales de droit privé dans la mesure où elles excèdent celles auxquelles l assuré est tenu en vertu des textes légaux ou réglementaires sur la responsabilité. Les pénalités contractuelles en tant que telles. Les autres dom- 4 Paraphe

5 mages relevant du droit commun restent couverts dans les termes et limites du présent contrat. 17. Le remboursement, le remplacement, la réparation, la réfection, des fournitures de l assuré qui sont à l origine du sinistre. Le remboursement, le remplacement, la réparation, la réfection, des produits, biens matériels, livrés par l assuré et à l origine du sinistre ainsi que les frais de retrait du marché. 18. Les activités interdites par la législation et la réglementation et celles contraires aux usages professionnels définis par le Conseil supérieur de l Ordre qui encadrent la profession d expert-comptable, à moins que ces activités aient été faites à l insu de l assuré et qu il en soit responsable en tant que commettant. 19. Les engagements découlant d un acte de caution ainsi que leurs conséquences. 20. Les activités de commissaire aux comptes. 21. Les activités de Conseil en investissement financier définies à l article L du Code monétaire et financier, exercées à titre principal par l assuré, et nécessitant l adhésion à une association de Conseil en investissement financier agréée par l autorité des marchés financiers. CHAPITRE IV ASSURANCE DES ARCHIVES ET SUPPORTS D INFORMATIONS Définition de la garantie Cette assurance garantit à l assuré le remboursement des frais nécessaires à la reconstitution en cas de disparition, de destruction ou de détérioration, y compris par virus informatique, des supports informatiques ou non d informations ou de tous documents ou pièces comptables appartenant à l assuré et/ou qui lui sont confiés pour l exercice de son activité professionnelle. La garantie s exerce en tout lieu. Montant de la garantie Le montant des remboursements ne peut excéder, par sinistre, le montant indiqué au chapitre VI. Règlement des sinistres L assureur remboursera à l assuré la valeur matérielle des supports informatiques ou non d informations, documents et pièces comptables. Si la reconstitution d archives s avère nécessaire, l assureur remboursera à l assuré les frais nécessaires au fur et à mesure de la reconstitution des documents après vérification des mémoires. Garantie «Dommages par catastrophes naturelles» Cette garantie est accordée conformément aux articles L et A annexe 1 du Code des assurances. CHAPITRE V DÉFENSE ET RECOURS Cette garantie d assistance de l assuré couvre les frais et honoraires d avocat, d expertise, d enquête et de procédure rendus nécessaire dans les cas suivants : 1. DéFENSE L assureur assure la défense de l assuré notamment devant les juridictions pénales, civiles, commerciales ou administratives, s il est mis en cause à raison de dommages garantis par le présent contrat. L assureur assure la défense de l assuré poursuivi ou susceptible d être poursuivi devant les juridictions pénales dans le cadre de son activité professionnelle, même à raison de dommages non garantis par le présent contrat. L assureur prend également en charge les frais et honoraires d assistance en matière disciplinaire, que cette instance soit née à l occasion ou non d une instance pénale. L assureur assure également la défense de l assuré devant toutes juridictions en cas de poursuites fondées sur les articles L à 4 du Code de la Sécurité sociale ou pour homicide ou blessures involontaires à la suite d un accident du travail ou d une maladie professionnelle atteignant un préposé. 2. RECOURS L assureur s engage à exercer un recours amiable ou judiciairement contre des tiers responsables pour obtenir réparation du préjudice subi par l assuré à la suite d un dommage qui aurait été garanti par le présent contrat s il l avait causé au lieu de le subir. Par dérogation aux dispositions précédentes, cette garantie s applique également à défaut ou en complément d une assurance Multirisques couvrant les biens affectés à l exercice de l activité professionnelle de l assuré dans le cas de dommages matériels et immatériels consécutifs résultant d un incendie, d une explosion ou d un dégât d eau causés aux dits biens. L assureur se réserve le droit de ne pas engager, suivre ou continuer une procédure : A. Lorsqu elle estime insoutenable, en fait ou en droit, la prétention de l assuré ou celle de la personne dans l intérêt de laquelle il lui est demandé d agir. B. Lorsqu elle estime le procès inutile, et spécialement lorsque le tiers responsable est notoirement insolvable, ou lorsqu elle juge raisonnable les offres transactionnelles faites par ce tiers. 3. DISPOSITIONS COMMUNES POUR LA DÉFENSE PÉNALE ET LES RECOURS SUITE à LA LOI DU 31/12/89 : articles L à L du Code des assurances «En cas de désaccord entre l assureur et l assuré au sujet de mesures à prendre pour régler un différend, cette difficulté peut être soumise à l appréciation d une tierce personne désignée d un commun accord par les parties ou, à défaut, par le président du tribunal de grande instance statuant en la forme des référés. Les frais exposés pour la mise en œuvre de cette faculté sont à la charge de l assureur. Toutefois, le président du tribunal de grande instance, statuant en la forme des référés, peut en décider autrement lorsque l assuré a mis en œuvre cette faculté dans des conditions abusives. Si l assuré a engagé à ses frais une procédure contentieuse et obtient une solution plus favorable que celle qui lui avait été proposée par l assureur ou par la tierce personne mentionnée à l alinéa précédent, l assureur l indemnise des frais exposés pour l exercice de cette action, dans la limite du montant de la garantie. Lorsque la procédure visée au premier alinéa de cet article est mise en œuvre, le délai de recours contentieux est suspendu pour toutes les instances juridictionnelles qui sont couvertes par la garantie d assurance et que l assuré est susceptible d engager en demande, jusqu à ce que la tierce personne chargée de proposer une solution en ait fait connaître la teneur.» Dans le cas où la défense ou la représentation de l assuré dans toute procédure judiciaire ou administrative ne concerne pas en Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_03/15 5 Paraphe

6 Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_03/15 même temps les intérêts de l assureur, l assuré a le libre choix de l avocat qui sera rémunéré par l assureur selon le barème habituel des mandataires de l assureur pour le type d affaire en question. 4/ DANS LE CADRE DE LA GARANTIE DE DÉFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS CIVILES, COMMER- CIALES ET ADMINISTRATIVES ET LORSQUE SUR- VIENT UN CONFLIT D INTÉRÊT, l assuré bénéficie de la liberté de choix de l avocat qui sera rémunéré par l assureur selon le barème habituel des mandataires de l assureur pour le type d affaire en question. 5/ EXTENSION DE GARANTIE «AVANCE CAUTION PÉNALE» La constitution d une caution pour assurer la représentation d un assuré pouvant être exigée, il est convenu que l assureur fera l avance de celle-ci dans les conditions fixées ci-après : l assuré ayant bénéficié de cette avance devra signer une reconnaissance de dette et s engager à rembourser cette avance dès sa restitution et, en tout état de cause, dans le délai maximum de trois ans à compter du versement par l assureur ; le montant maximum de l avance est fixé au chapitre VI. Le remboursement par l assuré dans les conditions prévues cidessus s effectuera sans intérêt. Tous les dossiers de cette nature seront soumis à l avis du Comité de conciliation dans sa séance qui suivra le versement afin de prendre toute décision sur une prorogation éventuelle du délai et sur les modalités de remboursement. CHAPITRE VI MONTANTS DES GARANTIES ET FRANCHISES ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE (RESPONSABILITÉ CIVILE NON IMPUTABLE AUX «FOURNITURES» ) (montants par assuré) Pour l ensemble des dommages : euros par sinistre dont : pollution, atteintes à l environnement : euros par sinistre et année d assurance, ce montant comprenant également les dommages matériels et immatériels ; faute inexcusable : euros par sinistre et année d assurance ; pour l ensemble des dommages matériels et immatériels consécutifs ou non consécutifs : euros par sinistre dont euros par sinistre pour les dommages immatériels non consécutifs. ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE PROFES- SIONNELLE OBLIGATOIRE (RESPONSABILITÉ CIVILE IMPUTABLE AUX «FOURNITURES») (montants par assuré) Option 1 : euros par sinistre Option 2 : euros par sinistre Option 3 : euros par sinistre Option 4 : euros par sinistre ASSURANCE DES ARCHIVES ET SUPPORTS D INFORMATION euros par sinistre RESPONSABILITÉ CIVILE APRÈS LIVRAISON (montants pour l ensemble des assurés et non par assuré) euros par sinistre et année d assurance dont euros par sinistre et année d assurance pour les dommages immatériels non consécutifs FRANCHISE à DÉDUIRE DU RÈGLEMENT DE TOUT SINISTRE (sauf dommages corporels) Responsabilité civile générale : 76 euros ; Responsabilité civile professionnelle : euros (non opposable aux victimes). Franchise non applicable aux expertscomptables pendant les 3 années qui suivent leur inscription au tableau et aux experts-comptables ayant cessé leur activité. Archives et supports : néant sauf catastrophes naturelles 10 % mini et selon article A annexe 1 du Code des assurances Responsabilité civile après livraison : euros Les actions pour recours inférieurs à 300 euros ne sont pas prises en charge par l assureur. DÉFENSE ET RECOURS : euros par sinistre pour la défense pénale et les recours Avance caution pénale euros ; Illimités dans les autres cas. Rappel de la définition des fournitures de l assuré : les travaux, opérations, missions et prestations définis au chapitre IB ciavant qui sont en train d être ou qui ont été effectués, réalisés ou fournis par l assuré ou pour son compte. CHAPITRE VII COTISATION ANNUELLE TTC RéSILIATION COMITé DE CONCILIATION La cotisation est en TTC. Elle varie en fonction de l option choisie par l expert-comptable adhérent et du montant de ses honoraires annuels HT de l année N-2. La cotisation est payable à chaque échéance annuelle (1 er janvier). Verspieren est mandataire de l assureur pour appeler et encaisser les cotisations : tout versement à Verspieren vaut remise à l assureur. Une liste des experts-comptables assurés est remise par Verspieren à chaque Conseil régional courant mars. Options par sinistre et par assuré Option 1: * Option 2 : Option 3 : Option 4 : de 0 à ,444 % des honoraires excédant ,482 % des honoraires excédant ,564 % des honoraires excédant ,720 % des honoraires excédant Honoraires HT année n-2 de à ,228 % des honoraires excédant ,252 % des honoraires excédant ,271 % des honoraires excédant ,355 % des honoraires excédant au delà de ,080 % des honoraires excédant ,115 % des honoraires excédant ,120 % des honoraires excédant ,148 % des honoraires excédant *option A gratuite pour les experts-comptables nouvellement inscrits au Tableau de l Ordre pour la période allant de la date d adhésion à la date d échéance annuelle. 6 Paraphe

7 RÉSILIATION Résiliation de l adhésion personnelle d un assuré adhérent L adhésion personnelle d un assuré adhérent, peut être résiliée dans les conditions fixées ci-après : 1) Par l assuré adhérent ou l assureur : au 1 er janvier de chaque année moyennant préavis de trois mois au moins. Le courtier a alors l obligation d avertir immédiatement le Conseil régional dont dépend l adhérent, de cette résiliation. 2) Par l assureur : a) En cas de non-paiement de la cotisation (article L du Code des assurances). b) En cas de non fourniture du montant des honoraires servant de base au calcul de la cotisation. c) Après sinistre et après avis du Comité de conciliation, l assuré adhérent pouvant alors résilier tous les autres contrats souscrits auprès de l assureur (article R du Code des assurances). 3) De plein droit : a) Lorsque l assuré adhérent n est pas ou plus inscrit au Tableau de l Ordre. b) Lors de la résiliation du contrat groupe par l assureur ou par le souscripteur, dans ce cas, il appartient au souscripteur d en aviser ses adhérents. COMITÉ DE CONCILIATION A COMPOSITION Le Comité de conciliation est composé paritairement de représentants du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables et de représentants de l assureur/apériteur, chaque partie ayant le même nombre de voix. Il est présidé par un représentant du Conseil Supérieur de l Ordre des experts Comptables et un autre membre élu. Infores siège de droit au Comité comme représentant du Conseil Supérieur de l ordre des Experts-Comptables. Infores est représenté par son président qui peut se faire assister par un membre du conseil d administration et/ou un correspondant, soit un maximum de quatre représentants. Le courtier assiste avec voix consultative au Comité de conciliation. Le Comité peut s adjoindre, chaque fois qu il le juge utile, toute personne de son choix qui n a pas voix délibérative. B COMPÉTENCE En raison de la nature des risques assurés, le Comité de conciliation est chargé notamment : de déterminer en cas de divergence entre l assureur/apériteur et l assuré, si une demande formulée par un assuré est exclue de la garantie. Le Comité sera notamment chargé de donner son avis sur la qualification de la faute reprochée à un assuré avant l application de l exclusion 1 du chapitre III. Un refus de garantie ne résultera que de l accord du Comité pris à la majorité des voix ; de décider de l opportunité d une transaction ou de l engagement d un procès ; de contrôler et valider les évaluations proposées par l assureur/apériteur ; d examiner les résultats du risque ; de trancher toute difficulté pouvant surgir entre l assureur/ apériteur et l assuré ; de donner un avis sur les dossiers et les recours à engager au titre de la garantie au profit de qui il appartiendra ; de donner un avis sur les questions pendantes. C FONCTIONNEMENT Le Comité de conciliation se réunit au moins trois fois par an. Les décisions sont prises à la majorité des voix. CHAPITRE VIII DISPOSITIONS RELATIVES à LA DÉCLARATION DES HONORAIRES A / L adhérent doit, sous peine des sanctions prévues ci-dessous, au plus tard à la fin du premier semestre de chaque année, adresser au courtier le montant de ses honoraires globaux hors taxes : encaissés s il s agit d une personne physique ; facturés s il s agit d une personne morale ; au cours de l avant-dernière année précédant l échéance. Ne doivent pas être mentionnés les honoraires de commissaire aux comptes, sauf les honoraires relatifs aux missions de commissaire aux apports, à la transformation et à la fusion, dans la mesure où ces missions ne sont pas effectuées par l adhérent en sa qualité de commissaire aux comptes inscrits à la compagnie des commissaires aux comptes. Les personnes physiques et/ou morales inscrites à l Ordre, ayant un lien de droit avec l adhérent et qui ont la qualité d assurés dans le cadre d une seule et même adhésion, doivent intégrer leurs honoraires personnels dans la déclaration d honoraires établie par l adhérent. L adhérent doit, en outre, permettre à l assureur de faire procéder à la vérification des déclarations ; il doit, à cet effet, recevoir tout délégué de l assureur et justifier, à l aide de tous documents en sa possession, de l exactitude de ses déclarations. Ce droit de vérification est prescrit au bout de deux ans à compter de la date de réception de la déclaration par l assureur. En cas d erreur ou d omission dans les déclarations d honoraires servant de base à la fixation de la cotisation, cette dernière sera calculée en majorant la cotisation de l année précédente de 50 %. Lorsque les erreurs ou omissions auront, par leur nature, leur importance ou leur répétition, un caractère frauduleux, l assureur sera en droit d exiger le remboursement des sinistres payés, et ce, indépendamment de l indemnité prévue ci-dessus. B/ l adhérent doit retourner obligatoirement au courtier avant la fin de l année en cours la liste des assurés. Verspieren - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de , avenue François-Mitterrand Wasquehal Siren n RCS Lille Métropole N Orias : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution : 61, rue Taitbout Paris Cedex 09 SH_DASC_DPC_CG_03/15 7 Paraphe

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

TOUS RISQUES DE RESPONSABILITÉ EXPERTS-COMPTABLES

TOUS RISQUES DE RESPONSABILITÉ EXPERTS-COMPTABLES TOUS RISQUES DE RESPONSABILITÉ EXPERTS-COMPTABLES CONTRAT GROUPE D ASSURANCE DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Bulletin d adhésion 2014 Bulletin à retourner à l adresse suivante : VERSPIEREN Département

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

Tous risques de responsabilité Experts-Comptables

Tous risques de responsabilité Experts-Comptables Tous risques de responsabilité Experts-Comptables Contrat groupe d assurance de l Ordre des Experts-Comptables BULLETIN D ADHÉSION 2009 Contrat d assurance groupe n 118269730 souscrit par le Conseil Supérieur

Plus en détail

les Conditions Générales Réf n 288 d ci-jointes de la Compagnie COVEA RISKS

les Conditions Générales Réf n 288 d ci-jointes de la Compagnie COVEA RISKS 1 CONTRAT "RESPONSABILITÉ CIVILE " n 118.269.730 (Mis à jour au 01.01.2012) SOUSCRIT PAR LE CONSEIL SUPERIEUR DE L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES ADRESSE 19, rue Cognacq Jay 75 341 Paris Cedex 07 Ce contrat

Plus en détail

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES Les MMA ont conçu un contrat d assurance offrant un éventail de garanties, spécialement adapté à vos risques. QUI SOUSCRIT? Chaque Compagnie

Plus en détail

ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés

ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCES Sarl au capital de 8.000 399 888 247 00034 APE 672Z 4 Passage Carter 77600 BUSSY St GEORGES Tél : 01 64 66 07

Plus en détail

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g FISCADAS PROTECTION FISCALE Conditions Générales 10 g Article 1 Les définitions Sociétaire : L ENTREPRISE, personne physique ou morale (ou l ASSOCIATION), souscriptrice du contrat et désignée aux Conditions

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux >Associations 1 Conventions spéciales Convergence Sécurité mandataires sociaux SOMMAIRE conventions spéciales sécurité mandataires sociaux ART. 1 - Définitions 2 ART. 2 - Objet de la garantie 2 ART. 3

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE DES EXPERTS-COMPTABLES

CONTRAT D ASSURANCE DES EXPERTS-COMPTABLES 215 i CONTRAT D ASSURANCE DES EXPERTS-COMPTABLES CONDITIONS GÉNÉRALES imp MMA Le Mans COR 6215-1 (09/05) SOMMAIRE Risques garantis... 1 Définitions... 2 Articles TITRE I - RISQUES GARANTIS A Assurance

Plus en détail

Dispositions Générales

Dispositions Générales Dispositions Générales Allianz, assureur officiel de la Fédération Française de Gymnastique Assurance responsabilité civile des mandataires et dirigeants des clubs affiliés à la FFG. Conventions spéciales

Plus en détail

DEFENSE PENALE ET RECOURS

DEFENSE PENALE ET RECOURS DEFINITIONS On entend par : > Assuré : Toute personne réputée assurée au présent contrat, c est-à-dire : Le souscripteur du contrat : personne morale régulièrement déclarée auprès des autorités préfectorales

Plus en détail

> La responsabilité civile

> La responsabilité civile E 102 Centre de documentation et d information de l assurance Mai 2009 L assurance de la responsabilité civile de l entreprise La responsabilité civile peut se définir comme l obligation de réparer tout

Plus en détail

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux Protection juridique DES MANDATAIRES SOCIAUX CONDITIONS SPECIALES Définition 1. Membre IZEO : Indépendant société qui o a payé pour la 1ère fois la cotisation annuelle au profit d IZEO en vue de faire

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE

NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE Contrat d assurance groupe de Responsabilité Civile Professionnelle souscrit par le CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE auprès de COVEA RISKS

Plus en détail

Responsabilité Civile / Les Garanties de la police RC Entreprise

Responsabilité Civile / Les Garanties de la police RC Entreprise LES GARANTIES DE LA POLICE "RESPONSABILITE CIVILE GENERALE" 1/. L'OBJET DE LA POLICE RESPONSABILITE CIVILE (notée "RC" dans ce document) De par son activité une entreprise peut causer des dommages aux

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE 1 CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Complémentaire 2 ème LIGNE souscrite par le Conseil National des Compagnies d Experts de Justice CONDITIONS

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle. Experts de Justice C.N.C.E.J.

Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle. Experts de Justice C.N.C.E.J. Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle Experts de Justice C.N.C.E.J. 1 Sommaire Page Qui sommes nous? 3 Préambule 4 Garantie de base Expertises Juridictionnelles & Expertises

Plus en détail

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM)

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) LES ASSURES RESPONSABILITE CIVILE (Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) On entend par ASSURES : le souscripteur, ses représentants légaux s'il est une personne morale et

Plus en détail

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés Prévenir Assurer une collectivité les risques... CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés et AUTO-MISSION Résumé du contrat d assurance de la FFCO > Les garanties de la licence assurance de la fédération et les garanties

Plus en détail

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Convention Spéciale Référence : CDA05022013P0521 LEXIQUE Tous les termes portant un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES IV. EXCLUSIONS... 6

TABLE DES MATIÈRES IV. EXCLUSIONS... 6 TABLE DES MATIÈRES I. DÉFINITION DE L ASSURÉ ET DU TIERS... 2 A. PAR ASSURÉ IL FAUT ENTENDRE :... 2 B. PAR TIERS, IL FAUT ENTENDRE :... 2 II. DÉSIGNATION DU RISQUE :... 3 A. ASSOCIATION AVEC ORGANISATION

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Résumé des garanties RÉSUMÉ DES GARANTIES (ARTICLE L.141-4 DU CODE DES ASSURANCES) L ATTF (Association des Techniciens supérieurs

Plus en détail

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Désignation et adresse de l établissement qui passe le marché : INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS Objet du marché

Plus en détail

Intitulé du lot : Protection juridique

Intitulé du lot : Protection juridique CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Date limite de réception des offres : 16 octobre 2015 à 12 h. MARCHE D ASSURANCE VILLE DE SEES Lot n 3 Intitulé du lot : Protection juridique LOT n 3 : Protection

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 -

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Direction des Partenariats Politiques NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Gan Vie Privée Annexe protection juridique

Gan Vie Privée Annexe protection juridique Gan Vie Privée Annexe protection juridique Protection juridique Conséquences des accidents de la vie Cette annexe, conforme aux lois n 2007-210 du 19 février 2007 et n 89 1014 du 31.12.1989 ainsi qu au

Plus en détail

FISCADAS. Protection Fiscale et URSSAF. CONDITIONS GÉNÉRALES n 10 K. Assureur Conseil

FISCADAS. Protection Fiscale et URSSAF. CONDITIONS GÉNÉRALES n 10 K. Assureur Conseil Assureur Conseil L'Assurance Financière 2-6 avenue Henri Barbusse 93000 Bobigny Tel : 01 48 91 95 85 - Fax : 01 48 43 46 89 Code : 9034550 FISCADAS Protection Fiscale et URSSAF CONDITIONS GÉNÉRALES n 10

Plus en détail

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique.

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique. ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE 1 er août 2014 Pour l application de la garantie RC, il faut entendre par assuré - la Fédération des clubs de la défense, - les ligues régionales, - les

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Conventions Spéciales CS 2012 Responsabilité Civile & Garanties Complémentaires www.cgpa.fr Multirisque Professionnelle CS 2012 2 Sommaire Chapitre 1 Garanties de vos responsabilités...

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE AUTOMOBILE

CONTRAT D ASSURANCE AUTOMOBILE DISPOSITIONS PARTICULIERES TND S.A. 71 rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS CONTRAT N 54628608 DATE D'EFFET : 01/01/2015 ECHEANCE : 1 er janvier CONTRAT D ASSURANCE AUTOMOBILE SOMMAIRE GENERAL DISPOSITIONS

Plus en détail

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A.

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. Société d assurance mutuelle à cotisations fixes Entreprise régie par le code des assurances. Créée en 1931 PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Article 1 OBJET DU CONTRAT... 2

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS)

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS) PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS) Conditions Générales d Assurance N 162/2008 CONTRAT N 4 935 139 Le présent contrat est régi

Plus en détail

HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION ROUTE DE LONGCHENE 78830 BULLION

HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION ROUTE DE LONGCHENE 78830 BULLION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Désignation et adresse de l établissement qui passe le marché : HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION ROUTE DE LONGCHENE 78830 BULLION Objet du marché : Prestations

Plus en détail

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients.

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients. ALSINA PROFISC LE SOUSCRIPTEUR : L Expert comptable, la Société d Expertise comptable ou le Centre de gestion agréé qui souscrit le contrat et qui s engage pour son propre compte. L ASSURE : L Expert Comptable,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PRESTATIONS D ASSURANCES LOT N 2 : FLOTTE AUTOMOBILE OPTION : Mission Collaborateurs CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (Article 28 du code des marchés publics) Marché à procédure adaptée POUVOIR

Plus en détail

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A Page 1 CONVENTIONS SPECIALES N 990 A (Annexe à un contrat n 140) ASSURANCE «Carte Journée Ski» Les présentes

Plus en détail

DOMMAGES AUX BIENS et RESPONSABILITE CIVILE ASSOCIATION CULTUELLE

DOMMAGES AUX BIENS et RESPONSABILITE CIVILE ASSOCIATION CULTUELLE Direction des Activités Sectorielles et de la Construction Département Entreprises à taille humaine DOMMAGES AUX BIENS et RESPONSABILITE CIVILE ASSOCIATION CULTUELLE Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE ET ACCIDENTS CORPORELS Contrats La Sauvegarde n Z150235.001P

NOTICE D INFORMATION ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE ET ACCIDENTS CORPORELS Contrats La Sauvegarde n Z150235.001P La Fédération Française EPMM Sports pour Tous a souscrit, à compter du 1 er septembre 2010, un contrat d assurance Responsabilité Civile et Accidents Corporels auprès de la compagnie d assurances La SAUVEGARDE,

Plus en détail

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Assurances de dommages (en général) - GAREAT MAI 2014 - Mieux connaître l assurance Fraude et malveillance (2 ème partie) MAI 2014 - Dommages

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL A LANCER LA

Plus en détail

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Conditions Générales Responsabilité des Dirigeants Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Mars 2012 SOMMAIRE sommaire section page contenu Responsabilité des

Plus en détail

irigeants d associations

irigeants d associations esponsabilité personnelle des irigeants d associations Préservez votre patrimoine privé en cas de mise en cause de votre responsabilité personnelle Découvrez l'application iprev pour les TNS L assurance

Plus en détail

ASSOC LIONEL TERRAY LE VIADUC 14570 CLECY FR

ASSOC LIONEL TERRAY LE VIADUC 14570 CLECY FR Votre Assurance 4RCE PRESTATAIRES AGENT M BOISSET CHRISTOPHE 2 ROND POINT DE LA VICTOIRE BP 80 14110 CONDE SUR NOIREAU Tél : 02 31 69 71 27 Fax : 02 31 69 46 28 E-mail : AGENCE.BOISSET@AXA.FR Portefeuille

Plus en détail

I Dispositions générales

I Dispositions générales PRÉAMBULE La présente notice d information constitue un résumé du contrat d assurance de groupe Multirisques Professionnel des Personnels et Assimilés de l Enseignement Public et Laïque souscrit par l

Plus en détail

CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE. Code : 17

CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE. Code : 17 CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE Code : 17 CONTRAT D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Code : 17 SOMMAIRE : 1 - Conditions Générales applicables à toutes les garanties. 2 - Conventions spéciales

Plus en détail

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises D I R I G E A N T S D E S O C I É T É P r é v o y a n c e ( Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises ) Une solution simple et complète pour préserver votre patrimoine privé en cas de mise

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF RESPONSABILITE CIVILE SWISSLIFE ASSURANCE DE BIENS

CONTRAT COLLECTIF RESPONSABILITE CIVILE SWISSLIFE ASSURANCE DE BIENS Assurance Responsabilité Civile Contrat n : 011194281 SwissLife Assurances de Biens Siège social : 7, rue Belgrand 92300 Levallois SA au capital de 80 000 000 Entreprise régie par le Code des assurances

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet >Associations Conventions spéciales Assurance spéciale associations Tous risques objet SOMMAIRE ASSURANCE TOUS RISQUES OBJET ART. 1 - Objet de l assurance 2 ART. 2 - Étendue de la garantie 2 ART. 3 -

Plus en détail

Fiche d information relative à la garantie Responsabilité Civile et Protection Juridique Professionnelles

Fiche d information relative à la garantie Responsabilité Civile et Protection Juridique Professionnelles Fiche d information relative à la garantie Responsabilité Civile et Protection Juridique Professionnelles Contrat RCME.15 Assureur : PANACEA ASSURANCES SA, société anonyme d assurances à directoire et

Plus en détail

Le guide de l assurance fédérale

Le guide de l assurance fédérale Le guide de l assurance fédérale édité par Verspieren, SA à directoire et conseil de surveillance au capital de 1 000 000 1, avenue François-Mitterrand 59290 Wasquehal SIREN N 321502049 RCS Roubaix-Tourcoing

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était.

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était. [ BATEAU ] PARTICULIERS rotection Juridique Conditions générales Réf : PJ11/01 L assurance n est plus ce qu elle était. Vous venez de souscrire notre contrat de Protection Juridique et nous vous remercions

Plus en détail

RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS D ASSOCIATION

RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS D ASSOCIATION GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

CCTP Lot 2 «RESPONSABILITE CIVICE ET RISQUES ANNEXES»

CCTP Lot 2 «RESPONSABILITE CIVICE ET RISQUES ANNEXES» Marché d assurances garantissant «les dommages aux biens et risques annexes», «la responsabilité civile et risques annexes», «protection juridique et risques annexes» et «flotte automobile et risques annexes»

Plus en détail

irigeants d entreprises

irigeants d entreprises esponsabilité personnelle des irigeants d entreprises Préservez votre patrimoine privé en cas de mise en cause de votre responsabilité personnelle Découvrez l'application iprev pour les TNS L assurance

Plus en détail

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLES PROFESSIONNELS DE SANTÉ M U T U E L L E Professions Libérales & Indépendantes (Document à conserver par l adhérent) La mutuelle des professions libérales et indépendantes ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PROTECTION JURIDIQUE

Plus en détail

LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016.

LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016. LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016. DISPOSITIONS COMMUNES DEFINITIONS GENERALES Accident Tout événement soudain et

Plus en détail

Lot n 1 : Cahier des Clauses Techniques Particulières Responsabilité Civile :

Lot n 1 : Cahier des Clauses Techniques Particulières Responsabilité Civile : Lot n 1 : Cahier des Clauses Techniques Particulières Responsabilité Civile : SOUSCRIPTEUR : SIVOM de Trith-Saint-Léger & Environs - Centre Intercommunal de Gérontologie Rue Pierre Brossolette 59300 AULNOY

Plus en détail

Conditions Générales

Conditions Générales Conditions Générales Assureur : AGA INTERNATIONAL Tour Gallieni II 36, avenue du Général de Gaulle 93175 Bagnolet Cedex Conditions Générales La garantie de votre contrat, est régie par le Code des assurances.

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES. Commune de Le Boulou - Service Marchés Avenue Léon-Jean Grégory 66162 - Le Boulou cedex

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES. Commune de Le Boulou - Service Marchés Avenue Léon-Jean Grégory 66162 - Le Boulou cedex MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES Commune de Le Boulou - Service Marchés Avenue Léon-Jean Grégory 66162 - Le Boulou cedex LOT N 2 : ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE GENERALE Cahier

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION POUR VOTRE ASSOCIATION 1 VOTRE CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Objet du contrat Dans la limite des garanties ci- après énoncées, l'assureur se substitue à l'assuré pour indemniser la victime,

Plus en détail

ASSURANCE. 1. Assurances de dommages

ASSURANCE. 1. Assurances de dommages ASSURANCE ASSURANCE...1 1. Assurances de dommages...1 2. Assurances de personnes...2 3. Coassurance...2 4. Courtier d'assurances...2 5. CRM...3 6. Expertise...3 7. Indemnisation...4 8. Multirisque...4

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance conventionnel Garantie maintien de salaire Référencées CG-architectes-maintien

Plus en détail

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCE CAHIER DES CHARGES Lot 4 : Assurance de la protection juridique de la collectivité

Plus en détail

acfimo la responsabilité civile des activités financières

acfimo la responsabilité civile des activités financières ACFIMO LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ACTIVITÉS FINANCIÈRES CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Art. 1 : Risques couverts 4 Art. 2 : Définitions 5 TITRE I - ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Art.

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance ANNEXE AUX CONDITIONS GENERALES TOUS RISQUES «COCOON OF IBIS» Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance du CONTENU Document : 101 Date de référence : 2006 Date d édition : 27/06/2006 1/8

Plus en détail

Marché à procédure adaptée. Cahier des charges. Assurances

Marché à procédure adaptée. Cahier des charges. Assurances Marché à procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des charges Assurances Date limite de réception des offres Le 28 octobre 2011 à 12h00 Syndicat Mixte Interrégional

Plus en détail

Contrat d assurance de la responsabilité civile professionnelle des adhérents Unsa-Sport

Contrat d assurance de la responsabilité civile professionnelle des adhérents Unsa-Sport Contrat d assurance de la responsabilité civile professionnelle des adhérents Unsa-Sport Le cadre contractuel Le contrat est souscrit par Unsa-Sport pour le compte des adhérents qui auront choisi d adhérer

Plus en détail

1. Protection Juridique Vie Professionnelle

1. Protection Juridique Vie Professionnelle Cher(e)s collègues, Etre adhérent permet de bénéficier de nombreux services. L UFPL s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais aussi à mettre à la disposition

Plus en détail

Veuillez trouver ci-joint le devis concernant notre proposition Responsabilité Civile.

Veuillez trouver ci-joint le devis concernant notre proposition Responsabilité Civile. Monsieur, Madame, Veuillez trouver ci-joint le devis concernant notre proposition Responsabilité Civile. En cas d accord merci de bien vouloir me retourner : Le devis signé L autorisation de prélèvement

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE N 112782150

CONTRAT D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE N 112782150 CONTRAT D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE N 112782150 ASSURE : FEDERATION FRANCAISE DE BOXE 14/16 rue Scandicci 93508 PANTIN Cedex SOUSCRIPTEUR : MUTUELLE DES SPORTIFS 4, rue de Vienne BP 605 75367 - PARIS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Ordonnance n o 2006-344 du 23 mars 2006 relative aux retraites professionnelles supplémentaires NOR

Plus en détail

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants.

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants. Division 1 : assurance de la responsabilité civile Article 1 - description de l'assurance La présente assurance couvre la responsabilité civile des assurés pour les dommages causés par le fait de l'exercice

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS Siège social 53, rue BelliardL 1040 Bruxelles 1 Coordinateur sécurité VCCS Conditions spéciales Article 1 - Quelles sont les personnes assurées? 1.1. Quelles sont

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

Risques de guerre, de terrorisme et de grève Garantie maritime (waterborne)

Risques de guerre, de terrorisme et de grève Garantie maritime (waterborne) Risques de guerre, de terrorisme et de grève Garantie maritime (waterborne) Contrat d assurance Conditions Générales n 274 Dispositions légales et obligatoires de l assureur et de l assuré Conventions

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE

RÈGLEMENT MUTUALISTE RÈGLEMENT MUTUALISTE www.mutuelle-smirsep.fr SOCIETE MUTUALISTE INTERPROFESSIONNELLE DE LA REGION SUD EST DE PARIS 69/71, avenue Danielle Casanova - 94 200 IVRY SUR SEINE N R.N.M. : 785 721 671 ARTICLE

Plus en détail

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PME GOLD

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PME GOLD CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PME GOLD SOMMAIRE LE CONFORT JURIDIQUE Article 1 Quelles sont les personnes assurées? Article 2 En quelle qualité êtes-vous assuré? Article 3 Quelles sont les

Plus en détail

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE 990 a ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE CONVENTIONS SPECIALES (Annexes aux Conditions générales n 288) Contrat n : PROJET (05/07/07) 2 SOMMAIRE Articles Risques couverts... 1 Définitions...

Plus en détail

ISPOSITIONS GENERALES

ISPOSITIONS GENERALES ISPOSITIONS GENERALES 1 - DEFINITIONS 11 DEFINITIONS OMMAIRE 2 OBJET DU CONTRAT - EXCLUSIONS 21 OBJET DU CONTRAT 22 EXCLUSIONS DE LA GARANTIE 3 ETENDUE TERRITORIALE DE LA GARANTIE 31 SITUATION DU RISQUE

Plus en détail

toute personne autre que celles énumérées à l article 1.1 de ce titre. 3. véhicule assuré

toute personne autre que celles énumérées à l article 1.1 de ce titre. 3. véhicule assuré titre II - formule de base L assurance du présent titre n est acquise que moyennant mention en conditions particulières. chapitre 1 dispositions générales article 1 définitions Les notions la compagnie,

Plus en détail

JANVIER 2013 LIVRET D INFORMATION CARTES SO MUSIC. particuliers.societegenerale.fr

JANVIER 2013 LIVRET D INFORMATION CARTES SO MUSIC. particuliers.societegenerale.fr JANVIER 2013 LIVRET D INFORMATION CARTES SO MUSIC particuliers.societegenerale.fr SOCIÉTÉ GÉNÉRALE s associe à UNIVERSAL MUSIC pour vous proposer une carte bancaire qui réunit des services bancaires et

Plus en détail