Guide Classes CM1-CM2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide Classes CM1-CM2"

Transcription

1 Guide Classes CM1-CM2 Vous souhaitez monter un projet d information, un événement, une action en soutien à une association? L association Laurette Fugain a besoin de vous!

2 SOMMAIRE Présentation de l association Laurette Fugain... p.4 Pourquoi impliquer les jeunes dans ce combat?... p.6 Quelques idées pour agir... p.7 Mieux comprendre : la leucémie, les Dons de Vie...p.10 Quelques éléments d ordre juridique...p.16 Annexes Fiche de proposition de projet...p.18 Votre contact référent au sein de l association : Delphine HOFFMANN Adresse postale: Association Laurette Fugain Delphine Hoffmann Suivi Projets CM1-CM2 Lot n rue de Sèvres Paris cedex 06

3 Présentation de l association Laurette Fugain Association créée en 2002, Laurette Fugain lutte contre la leucémie On sait encore trop peu que chacun d entre nous peut aider les malades atteints de leucémie ou d autres formes de cancer à combattre leur maladie, tout simplement en donnant un peu de soi. Cette prise de conscience parvient encore trop souvent lorsqu on est confronté à la maladie. En hommage à Laurette, et face à cet inconcevable manque de communication, c est donc tout d abord la nécessité de mener ce combat d information sur les Dons de Vie qui a regroupé les membres fondateurs autour de l association Laurette Fugain lors de sa création en septembre 2002, afin de faire prendre conscience à tous, et notamment aux jeunes, que donner (son sang, ses plaquettes, sa moelle osseuse, son plasma, son sang de cordon ombilical, ses organes) peut sauver des vies. Devant le formidable soutien qui s est développé autour de l association (grand public, médias, médecins...), la mission s est progressivement ouverte à l aide à la recherche médicale ainsi qu aux actions de réconfort destinées aux malades et à leurs proches, afin d avoir une action globale sur le thème de la leucémie et des maladies hématologiques. L ambition de l association est triple : 1 - Soutenir la recherche médicale sur les maladies du sang en finançant ses projets et en étant son porte-parole auprès du grand public et des pouvoirs publics : Objectif annuel de euros reversés à la recherche médicale Remise annuelle du Prix Laurette Fugain et de la Bourse Jeunes Chercheurs Espoir. 2 -Mobiliser autour des Dons de Vie (sang, plaquettes, moelle osseuse, sang de cordon, plasma et organes) en sensibilisant le grand public sur son rôle citoyen et en informant sur les Dons de Vie (nature, rôle et accès pratique) : Campagnes médias et interventions médiatiques de Stéphanie Fugain Nombreux événements et projets sportifs, étudiants et éducatifs : Marathon de Paris, Course des Héros, projet 18 ans c est le moment (www.18ans-jedonne.com), etc. Nombreuses actions en entreprise (www.lecerclepourlavie.org). 3 - Aider les malades et les familles en apportant soutien et réconfort : Remise annuelle du Prix Isabelle dédié aux équipes infirmières et de la Bourse Nicolas pour la formation du personnel soignant Organisation de sorties pour les enfants malades, forum, soutien matériel, nuitées gracieuses pour les familles de patients, etc

4 Pourquoi impliquer les jeunes dans ce combat? Rapidement après sa création, l association a cherché à impliquer les jeunes, qu ils soient ou non en âge de donner (à partir de 18 ans). Le succès formidable de plusieurs initiatives a démontré la capacité des jeunes à se reconnaître et à s impliquer dans les valeurs de solidarité et d entraide portées par les Dons de Vie. Votre énergie, votre créativité et votre imagination font ainsi de vous de remarquables relais d information pour contribuer à ce que le passage à l acte du don dès 18 ans devienne un geste naturel et citoyen. Comment agir? Nous vous proposons de monter des projets à partir des axes suivants, en lien direct avec les missions de l association Laurette Fugain : Journée d information sur les Dons de Vie Sensibilisation de proximité sur les Dons de Vie Projet de soutien et de réconfort aux enfants et adolescents malades dans les hôpitaux Collecte de fonds en soutien à l association Laurette Fugain Quelques idées pour agir «JOURNEE D INFORMATION SUR LES DONS DE VIE» Information et sensibilisation Il s agit d expliquer autour de vous pourquoi il est important de donner de soi, en quoi cela est primordial pour les malades atteints de leucémie et en traitement chimiothérapique, et enfin d expliquer qui peut donner, comment et dans quelles conditions. Quelques idées concrètes Organisation d une conférence dans votre école, en accord avec l administration et les professeurs, avec diffusion du DVD de l association, interventions de médecins des hôpitaux de votre région, d un ancien malade Réalisation d une exposition, sous forme de posters, d affiches, de dessins, de vidéos, blogs, etc. sur le thème des Dons de Vie, qui peut être abordé : - Soit de façon concrète : donner son sang / ses plaquettes, comment ça se passe? (reportage photo, recueil de témoignages de donneurs, etc.) - Soit sous la forme d une réflexion, de recueil de citations, de poèmes, par exemple : les Dons de Vie, qu est-ce que c est?, donner de soi, le plus bel acte d amour, etc. Incitation à aller faire un don L un des défis majeurs auxquels l association est confrontée tous les jours consiste à inciter à sauter le pas de la «bonne intention» à l action concrète du don. Quelques idées de réalisations : Organisation de collectes de «promesses de dons» pour aider à constituer des fichiers de donneurs potentiels (disponibles sur simple demande auprès de l association) Organisation d une «visite découverte» à l Etablissement Français du Sang (EFS) le plus proche de chez vous (liste sur Organisation d une collecte de sang dans votre école avec l EFS, idéalement un samedi matin, avec mobilisation en amont de toute la classe pour organiser la collecte et mobiliser les donneurs dans son entourage. Possibilité en amont de faire des exposés sur le sujet, de faire des affiches avec le professeur de dessin, etc

5 «SENSIBILISATION DE PROXIMITE SUR LES DONS DE VIE» Information et sensibilisation Il s agit de mettre en œuvre des actions de sensibilisation aux Dons de Vie auprès des habitants de son quartier. Quelques idées concrètes Réalisation de supports de communications (affichettes, etc.) à destination du grand public (via les commerçants, les pharmaciens, les médecins généralistes, les entreprises ) Mise en place d un événement dans votre quartier, destiné à attirer du public et à le sensibiliser. Incitation à aller faire un don Organiser des collectes de «promesses» de dons Aller mobiliser des donneurs potentiels en entreprises, et les emmener dans les centres EFS, pour découverte, prise de RDV et éventuellement don. «APPORTER SOUTIEN ET RECONFORT AUX MALADES DES HOPITAUX DE SA VILLE» Il s agit de mettre en œuvre des actions de soutien et de réconfort auprès des enfants, adolescents et adultes hospitalisés dans les services d hématologie. Les malades se sentent très isolés et ont besoin de signes de soutien et de réconfort pour aller puiser la force et l énergie de combattre la maladie. «COLLECTER DES FONDS POUR LAURETTE FUGAIN» Il s agit de mettre en œuvre des actions visant à collecter des fonds, ponctuellement ou tout au long de l année, pour aider l association à continuer son combat pour soutenir la recherche médicale, mobiliser autour des Dons de Vie et aider les malades et les familles. Quelques idées concrètes Vente d objets artisanaux, de gâteaux, etc. Soirée étudiante, dîner de gala avec reversement des bénéfices Collecte de bouchons (liège, plastique) acheminés sur Paris ou l une des antennes Tombola avec obtention de lots gratuits en contactant des sponsors Evénements sportifs (cross, etc.) Pièce de théâtre, concert Participer à la collecte nationale annuelle (1 week-end) Très important : Les dépenses et les recettes doivent être gérés par la structure organisatrice. Seuls les bénéfices des actions seront reversés à l Association Laurette Fugain, impérativement sous forme de don. Liste non exhaustive : nous sommes bien entendu ouverts à toutes les suggestions... n hésitez pas, toute proposition sera étudiée avec soin. Quelques idées concrètes Collectes de jouets et de jeux neufs (sous emballage, pour raisons sanitaires) Réalisation de fresques, de décorations, d expo photos... Mise en place d une correspondance suivie entre un enfant bien portant et un enfant en traitement Important : Les élèves, accompagnés éventuellement de leurs professeurs, doivent s adresser directement aux hôpitaux de leur ville, afin de pouvoir évaluer la faisabilité de ces projets

6 MIEUX COMPRENDRE LA LEUCEMIE La leucémie est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui touche environ personnes dans le monde tous les ans et cause environ décès par an en France. C est le premier cancer des enfants. La leucémie n est ni héréditaire, ni contagieuse. Chacun d entre nous peut être touché. Le traitement se fait essentiellement par chimiothérapie, en plusieurs cures dont chacune peut durer plus d un mois en hospitalisation. Le but de la chimiothérapie est de «nettoyer» la moelle osseuse de toutes les cellules malades. Mais une fois administrée, si elle détruit les mauvaises cellules, elle attaque aussi les bonnes, dont les plaquettes. LE DON DE PLAQUETTES Les plaquettes sont de petites cellules produites par la moelle osseuse, tout comme les globules rouges et les globules blancs. Elles jouent un rôle majeur dans la coagulation du sang afin de prévenir ou de stopper une hémorragie. Le don de plaquettes est indispensable pour les patients atteints de maladies hématologiques et de cancers. Les plaquettes ne se conservent pas plus de 5 jours, contrairement aux globules rouges et au plasma. Les réserves et les stocks sont donc impossibles à constituer. Pour cela un flux permanent et quotidien de donneurs doit être disponible. Que faut-il faire pour devenir donneur de plaquettes? Il suffit de s adresser à l Établissement Français du Sang. Une consultation médicale et un test sanguin sont effectués pour voir si le donneur remplit toutes les conditions nécessaires (personne âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé). Le prélèvement dure environ 1.5 heures. Le sang prélevé passe dans un séparateur qui collecte uniquement les plaquettes et restitue ensuite le sang au donneur. Le don est indolore et sans risques puisque le dispositif de prélèvement est à usage unique. Il est indispensable de prendre rendezvous pour effectuer un don de plaquettes. Pour plus d informations : www. dondusang.net

7 LE DON DE MOELLE OSSEUSE Il ne faut pas la confondre avec la moelle épinière («le centre nerveux»)! La moelle osseuse se trouve dans nos os : c est le lieu de naissance et de maturation des différents éléments du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes). Dans certains cas de leucémies et de maladies du sang, la greffe de moelle osseuse peut représenter le seul espoir de guérison. Il faut alors trouver un donneur compatible. Si frères et sœurs ne sont pas compatibles, une recherche de donneur est lancée sur les registres français et internationaux. Conditions pour s inscrire sur le fichier des donneurs de moelle osseuse : Être en bonne santé, être âgé de plus de 18 ans et de moins de 51 ans, accepter de répondre à un questionnaire de santé. Respecter les 3 principes du don : anonymat, gratuité et consentement. L inscription sur le Registre des donneurs de moelle osseuse est une décision personnelle, réfléchie, qui suscite un engagement. Être volontaire au don de moelle osseuse signifie être inscrit sur le Registre France Greffe de Moelle et se tenir disponible jusqu au jour où un malade aura besoin de vous pour lui donner un peu de votre moelle osseuse. Pour s inscrire sur le registre France Greffe de moelle et peut-être, un jour, contribuer à sauver la vie d un malade : LE DON DE SANG Le sang est le plus important liquide biologique qui irrigue tous les organes, leur apporte oxygène et éléments nutritifs, et les débarrasse de leurs déchets. Le don de sang : qui et comment? Le don du sang est possible de 18 à 70 ans, à raison de 6 fois par an pour les hommes jusqu à 60 ans, et 4 fois par an pour les femmes ainsi que pour les hommes à partir de 61 ans. Il faut peser au moins 50 kg et respecter 8 semaines entre 2 dons. Les donneurs de tous les groupes sanguins sont bienvenus, mais le groupe O négatif, donneur universel de globules rouges, est particulièrement recherché. Pour donner, renseignez-vous sur LE DON DE SANG DE CORDON OMBILICAL Le sang placentaire (appelé aussi sang de cordon car il se trouve dans le cordon ombilical) est le sang qui est issu du placenta. Il renferme une grande quantité de cellules souches qui sont à l origine de nos cellules sanguines. Celles-ci peuvent être greffées à des malades dont la moelle osseuse ne fonctionne plus (leucémie, aplasie...). Cinq conditions pour ce type de don : Entretien avec un médecin spécialiste pendant la grossesse, Accouchement dans une maternité habilitée, Examen clinique* de votre bébé à la naissance et vers l âge de 3 mois, Analyse de votre sang* en vue de dépister une éventuelle maladie infectieuse, mention spéciale, figurant sur le carnet de santé de votre enfant. (*ces analyses seront effectuées gratuitement)

8 Comment se déroule un don de sang placentaire? Le sang placentaire est collecté lors de l accouchement, après la naissance et avant la délivrance. Ce n est pas douloureux ni dangereux, ni pour vous ni pour votre enfant. Quelques maternités travaillent avec les banques de sang de cordon ombilical du Réseau Français de Sang Placentaire, piloté par l Agence de la biomédecine. Les pouvoirs publics travaillent à la généralisation des centres de prélèvement de sang de cordon ombilical dans les hôpitaux. La Fondation Générale de Santé et l Etablissement Français du Sang ont notamment signé un partenariat afin d augmenter le nombre de maternités collectrices. Comment et où donner? Pour plus de renseignements et pour connaître la liste des maternités habilitées en France : et LE DON DE PLASMA Le plasma sanguin est le composant liquide du sang, dans lequel les cellules sanguines sont en suspension. Les grands brûlés, les hémophiles, les patients souffrants de troubles de la coagulation ou de déficit immunitaire grave sont ceux qui ont le plus besoin du don de plasma. Le don de plasma est possible de 18 à 65 ans. Tous les donneurs peuvent effectuer un don de plasma. Cependant, les individus de groupe AB sont «donneurs universels en plasma», leur plasma pouvant être transfusé à tous les malades. Les individus de groupe B sont également particulièrement recherchés pour ce type de don. Que faut-il faire pour devenir donneur de plasma? LE DON D ORGANES Un don d organes permet de sauver en moyenne 4 vies. La greffe d organes consiste à remplacer un organe malade par un organe sain lors d un acte chirurgical. L essentiel des organes provient de personnes décédées en état de mort cérébrale, ce qui représente environ 1 % des décès en hôpital. La mort encéphalique ou mort cérébrale désigne l arrêt brutal, définitif et irrémédiable de toutes les activités du cerveau. Que dit la loi? La loi française repose sur le principe du consentement présumé, à savoir que chacun d entre nous est considéré comme favorable au don de ses organes après sa vie, à moins de s y être opposé de son vivant. Que faut-il faire pour devenir donneur d organes? Il faut faire part de sa volonté à ses proches car ce sont eux que les médecins interrogeront dès lors que vous n êtes pas inscrit sur le Registre national des refus et que la possibilité d une greffe se présente. Pour ou contre le don d organes, l essentiel est de le dire à ses proches. Dire que l on est d accord pour donner ses organes ne signifie pas que l on sera forcément prélevé après sa vie. NB : le Registre national des refus est disponible auprès de l Agence de la biomédecine : La technique dite de plasmaphérèse consiste à prélever 600 ml de plasma grâce à un séparateur de cellules et à un kit stérile et à usage unique. Le sang est prélevé puis séparé pendant le don par une technique de centrifugation : le plasma est recueilli et les cellules (globules rouges, globules blancs et plaquettes) sont rendues au donneur par la même voie. Le don de plasma s effectue généralement sur rendez-vous. Il faut respecter un délai de 2 semaines entre chaque don de plasma. Renseignez-vous auprès de l Etablissement Français du Sang de votre région via le site internet :

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Sang, plasma, plaquettes... Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors de son accouchement à reprendre des forces,

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Page d accueil de la rubrique avec un point sur les besoins en sang de la région Page 2 Pourquoi

Plus en détail

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse :

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse : Dossier de presse Le don de sang sur les lieux fixes de collecte Juin 2013 Contact presse : EFS Île-de-France Pôle Relations institutionnelles et communication d image Audrey Larquier : audrey.larquier@efs.sante.fr

Plus en détail

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé Don de moelle osseuse Engagez-VOUS pour la vie 1 Pourquoi devenir veilleur de vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE!

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SUIVEZ-NOUS SUR : BANQUE PUBLIQUE DE SANG DE CORDON DʼHÉMA-QUÉBEC Lire ce code avec un téléphone intelligent pour accéder à la page S inscrire à la banque de sang de

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie».

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». DOSSIER DE PRESSE MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». COMMUNIQUÉ Pour la première fois en France, une association lance un MOOC (Massive Open Online Course) : «Devenir Ambassadeur

Plus en détail

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE L Établissement Français du Sang, est l unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. Sa mission première

Plus en détail

mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes

mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes SOMMAIRE MEMO POUR LA VIE Le Don de Sang Total 3 Le Don de Plaquettes 4 Le Don de Plasma 5 Le Don de Moelle Osseuse 6 Le Don de Sang de

Plus en détail

Dons, prélèvements et greffes

Dons, prélèvements et greffes Dons, prélèvements et greffes Donneur : d une vie à une autre... Chaque année, en France, plus de 10000 malades attendent une greffe afin de continuer à vivre ou d améliorer une existence lourdement handicapée.

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches.

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches. L Agence de la biomédecine DON D ORGANES le guide L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé Le prélèvement de moelle osseuse Agence relevant du ministère de la santé Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d une greffe 1 Avant le prélèvement La date du prélèvement La date du prélèvement

Plus en détail

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Pour des raisons de simplification, les dénominations masculines s appliquent également aux femmes. La transplantation de cellules souches du

Plus en détail

DON D ORGANES Donneur ou pas

DON D ORGANES Donneur ou pas Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par la loi de bioéthique du 6

Plus en détail

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Introduction Cette brochure vise à vous familiariser avec la greffe de cellules hématopoïétiques (GCH). Elle présente en quelques

Plus en détail

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi Carnets pour d informations le patient et sa et famille de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte Mars 2012 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour faciliter la discussion sur

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

le guide DON D ORGANES : DONNEUR OU PAS, je sais pour mes proches, ils savent pour moi L Agence de la biomédecine

le guide DON D ORGANES : DONNEUR OU PAS, je sais pour mes proches, ils savent pour moi L Agence de la biomédecine le guide L Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine est un établissement public national de l État créé par la loi de bioéthique de 2004. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement

Plus en détail

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015 ANNONCE PRESSE Un donneur pour chaque patient en attente d'une greffe de moelle osseuse, de la chimère à la réalité grâce à la révolution de la greffe haplo mismatch Marseille, le 26 mai 2015. L'Institut

Plus en détail

Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux?

Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux? Dossier de Presse 10 avril 2008 Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux? Contacts Presse - EFS : Jean-Marc Ouazan - 01 55 93 96 23 - The Desk : Laurence de la Touche

Plus en détail

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES, IL SUFFIT DE LE DIRE. MAINTENANT. Le guide pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé La greffe D organes comment s y prendre? des vies La greffe d organes est un acte

Plus en détail

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France»

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» MISE AU POINT DE L ORGANISATION DU RESEAU EN FRANCE, EN 2003 : Aujourd hui, cinq établissements

Plus en détail

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse Le don d organes en nouvelle-calédonie Le don de son vivant Depuis une vingtaine d années, des patients souffrant d insuffisance rénale sont

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé Vous vous posez beaucoup

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Secteur Protégé d Hématologie

Secteur Protégé d Hématologie INFORMATIONS PATIENTS Secteur Protégé d Hématologie Centre accrédité de greffe de moelle osseuse et de cellules souches d hématopoïétiques Le Secteur d Hématologie est destiné à des patients atteints de

Plus en détail

G U I D E D I N F O R M A T I O N S. Don de Moelle Osseuse : Comment aider les malades en attente de greffe? Edition 2010 mise à disposition par

G U I D E D I N F O R M A T I O N S. Don de Moelle Osseuse : Comment aider les malades en attente de greffe? Edition 2010 mise à disposition par G U I D E DON DE MOELLE OSSEUSE : Comment aider les malades en attente de greffe? Don de Moelle Osseuse : Comment aider les malades en attente de greffe? D I N F O R M A T I O N S Edition 2010 mise à disposition

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique Septembre 2011 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC?

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? On vous a diagnostiqué une leucémie myéloïde chronique (LMC) et il se peut que vous ayez déjà débuté un traitement. Le traitement de la LMC dépend largement

Plus en détail

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007.

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007. Don d organes Donner ses organes et ses tissus à son décès est un geste généreux qui permet de sauver la vie de plusieurs personnes et d en aider de nombreuses autres à recouvrer la santé. La transplantation

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé UN DON DE REIN DE

Plus en détail

Les contre-indications au don de sang

Les contre-indications au don de sang Les contre-indications au don de sang Souvent, les donneurs s interrogent sur les raisons pour lesquelles tout le monde ne peut pas donner son sang. Le don de sang est une démarche d assistance à autrui,

Plus en détail

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE Dr Evelyne MARRY Directrice DIRECTION PRELEVEMENT GREFFE - CSH Agence de la biomédecine 1 LE REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE

Plus en détail

Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès.

Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès. Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Le court-métrage sur le sujet transplantinfo.ch Vous pouvez être

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple

Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple Aline Voidey Soirée de la Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 27 novembre 2014 L hématopoièse Une seule et unique

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

Les greffes de cellules souches

Les greffes de cellules souches A qui en parler? Vous cherchez de l aide ou d autres informations? Vous avez besoin de parler? Vous cherchez des informations sur un type de cancer ou ses possibilités de traitement? Vous voulez savoir

Plus en détail

Communiqué de presse. Saint-Denis, le 16 novembre 2005

Communiqué de presse. Saint-Denis, le 16 novembre 2005 FRANCE GREFFE DE MOELLE FICHIER NATIONAL DE DONNEURS DE CELLULES SOUCHES HÉMATOPOÏÉTIQUES Communiqué de presse Saint-Denis, le 16 novembre 2005 16 novembre 2005. Dans le monde et pour tous les patients

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique TRAIT FALCIFORME Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique Une analyse sanguine a été effectuée chez votre enfant, soit à la naissance, soit à la demande de votre médecin. Cette analyse a démontré

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer PO 3.2.2 version n 1 page1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Procédure de recueil de consentements du donneur Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer Date d application : 1/12/2007

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

ALLOGREFFE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOÏETIQUES (CSH) CHEZ 26 PATIENTS ATTEINTS DE β THALASSEMIES MAJEURES

ALLOGREFFE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOÏETIQUES (CSH) CHEZ 26 PATIENTS ATTEINTS DE β THALASSEMIES MAJEURES ALLOGREFFE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOÏETIQUES (CSH) CHEZ 26 PATIENTS ATTEINTS DE β THALASSEMIES MAJEURES R. Belhadj, R.Ahmed Nacer, F.Mehdid, M.Benakli, N.Rahmoune, M.Baazizi, F. Kaci, F.Harieche, F.Zerhouni,

Plus en détail

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT Les étapes du don de rein DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT concerner CHACUN le don du vivant 3 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

L aplasie médullaire idiopathique

L aplasie médullaire idiopathique L aplasie médullaire idiopathique La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à

Plus en détail

des banques pour la recherche

des banques pour la recherche ADN, cellules, tissus... des banques pour la recherche FÉVRIER 2009 Les banques d échantillons de matériel biologique (tissus, cellules, ADN ), appelées biobanques, mettent à disposition des chercheurs

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires?

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Le Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Notre

Plus en détail

LE CANCER C EST QUOI? QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN ORGANE NORMAL ET UN ORGANE ATTEINT PAR LE CANCER? Organe normal Organe précancéreux Cancer

LE CANCER C EST QUOI? QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN ORGANE NORMAL ET UN ORGANE ATTEINT PAR LE CANCER? Organe normal Organe précancéreux Cancer LE CANCER C EST QUOI? Généralement, le cancer se présente sous la forme d une tumeur, d une masse, qui se développe dans un organe. Les tumeurs solides, qui représentent 90% de tous les cancers, se distinguent

Plus en détail

Photos des différents ingrédients

Photos des différents ingrédients 14 globules blancs (2 cuillères à soupe farine) participent à la défense contre les bactéries. plaquettes (2 cuillères à café pigment jaune) participent à la coagulation = bouchent les trous Photos des

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le myélougramme

DOSSIER DE PRESSE Le myélougramme DOSSIER DE PRESSE Le myélougramme 48 heures chrono 427 km à pied et à vélo Clermont-Ferrand Un défi pour la Vie! Je m appelle Lou-célyna, le 11 septembre 2013, on m a diagnostiqué une leucémie. Pour me

Plus en détail

Accrédité par l AABB. www.progenicscryobank.com

Accrédité par l AABB. www.progenicscryobank.com La conservation du sang ombilical de votre bébé à la naissance pourrait bien plus tard sauver la vie de votre enfant et celle d autres membres de votre famille www.progenicscryobank.com Accrédité par l

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD. La greffe de moelle osseuse dans la maladie de Huntington

Plus en détail

Le prélèvement et la greffe d organes, de tissus et de cellules

Le prélèvement et la greffe d organes, de tissus et de cellules Le prélèvement et la greffe d organes, de tissus et de cellules Introduction Le prélèvement et la greffe d'organes, de tissus* et de cellules* permettent de soigner des malades et blessés (comme les greffes

Plus en détail

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Maladies du sang Objectif de ce dossier Les demandes des médias portent régulièrement sur les usages

Plus en détail

LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 2009 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON

LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 2009 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 29 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON Le Premier ministre a fait de l année 29, l année du don. En déclarant «grande cause nationale

Plus en détail

Le mot de la présidente

Le mot de la présidente Le mot de la présidente Centpoursanglavie a été créée en 999 avec pour objectif de fédérer les associations qui luttent contre les leucémies. Avec le Professeur Etienne Vilmer, puis le Professeur André

Plus en détail

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Centre Hospitalier Pontoise Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Chef de service : Dr Hugo GONZALEZ Accueil secrétariat 01 30 75 49

Plus en détail

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON 1 Edito Pour la 6ème édition du colloque Médias Santé en 2014, autour d un thème majeur de communication de santé publique «Du don d organes au don de sang, tous

Plus en détail

Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse :

Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse : Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français Contacts Presse : The Desk Laurence de la Touche Tél. 01 49 24 58 43 / Courriel : l.delatouche@thedesk.fr Angélique d Esteve Tél. 01 49 24 58

Plus en détail

Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine

Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine Patrick Niaudet Président du Conseil d Orientation de l ABM Servie de Néphrologie Pédiatrique Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris Mon intervention ne

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner?

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Malika Benkerrou Site de référence pédiatrique national sur la drépanocytose Hôpital Robert Debré, Paris 3èmes Journées de la Drépanocytose en Martinique

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA :

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Constats de départ Objectifs du projet Présentation de l outil

Plus en détail

GUIDE DU DONNEUR. Protection santé SERVICE DU SANG

GUIDE DU DONNEUR. Protection santé SERVICE DU SANG GUIDE DU DONNEUR Protection santé SERVICE DU SANG Introduction 2 Pourquoi donner un peu de Sang? Avant toute chose, les dons de sang, de plasma ou de plaquettes contribuent à sauver des vies humaines.

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE ---------------------------------- DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DE LA PROMOTION DU DON DE SANG AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG Pour vos dons et activités

Plus en détail

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat Aspects juridiques de la transplantation hépatique Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat CONTEXTE - La greffe, longtemps image expérimentale, est une thérapeutique éprouvée - Première

Plus en détail

Lutte contre le cancer

Lutte contre le cancer Institut Paoli-Calmettes unité de Transplantation et de Thérapie cellulaire Lutte contre le cancer Greffe de moelle osseuse : une nouvelle unité de pointe pour permettre à un plus grand nombre de patients

Plus en détail