1 -Alimenta on triphasée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 -Alimenta on triphasée"

Transcription

1 1 -Alimenta on triphasée Distribu on : 3 phases 1,,3 ou A,B,C ou R,S,T et un neutre N Tensions simples Tensions composées 1

2 1-a : Tensions simples Equa ons horaires : ( ) + = = = 3 sin ) ( 3 sin ) ( sin ) ( 3 1 π ω π ω ω t V t v t V t v t V t v

3 Triphasééquilibrédirect : ΣV i = 0 Vecteurs de Fresnel : V 1 = V = V 3 = V ϕ = ϕ = ϕ = V 1 / V V / V3 V3 / V 1 π 3 3

4 1-b : Tensions composées Vecteurs de Fresnel pour un système équilibrédirect 4

5 u 1 = U sin(ωt + π 6 ) Equa ons horaires : u 3 = U sin(ωt π ) u 31 = U sin(ωt 7π 6 ) 5

6 1-c : Rela on entre U et V U = V 3 6

7 1-d : Récepteur triphasééquilibré i i : courants de ligne j i : courants dans les charges ou de phase 7

8 1-d : Récepteur étoile Tensions et courants (récepteur étoile) I = J i i 8

9 Puissances (récepteur étoile) On pose, v i cosϕ ϕ = ϕ ϕ = ϕ facteur de puissance Z Puissance ac ve P = 3VI cosϕ = 3UI cosϕ ( W ) Puissance réac ve Q = 3VI sinϕ = 3UI sinϕ ( VAr) Puissance apparente S = 3VI = 3UI ( VA) 9

10 Pertes par effet Joul e (récepteur étoile) pour les 3 phases P J = 3 RI avec R = r 10

11 1-e : Récepteur triangle Schémas électriques 11

12 Puissances (récepteur triangle) On pose, u j facteur de puissance cosϕ ϕ = ϕ ϕ = ϕ Z P = 3JU cosϕ = 3UI cosϕ Q = 3JU sinϕ = 3UI sinϕ S = 3JU = 3UI 1

13 Pertes par effet Joul e (récepteur triangle) pour les 3 phases P J = 3 RI avec R = r/3 13

14 Résumé : Couplage étoile Couplage triangle Relation entre U et V Relation entre I et J Déphasage Puissance active U = V 3 U = V 3 I = J I = J 3 ϕ ( I,V ) ϕ( J,U ) P = 3VI cosϕ P = 3UI cosϕ P = 3UJ cosϕ P = 3UI cosϕ Pertes Joule P = = 3 3rI RI P = = 3 3rJ RI Résistance équivalente R = r R = 3 r Puissance réactive Puissance apparente Q = 3UI sinϕ Q = 3UI sinϕ S = 3UI S = 3UI Facteur de puissance cosϕ cosϕ 14

15 Les textes officiels en basse tension

16 Les textes t réglementaires r : la protection des personnes Les établissements recevant du public la publication UTE C1-01 regroupe les principaux extraits de règlements relatifs à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les ERP : classement des établissements en fonction de la nature de leur exploitation (ex : restaurant, salle de spectacle, école ) de leur catégorie de 1 à 5 en fonction de l effectif du public dispositions applicables à tous les ERP les immeubles de grande hauteur : définition (article R 1- du code de la construction et de l'habitation) : -à50 mètres pour les immeubles à usage d'habitation, -àplus de 8 mètres pour tous les autres immeubles. décret n du 15/11/1967 modifié par l arrêté du 18/10/77 celui du /10/198 relatifs au règlement de sécurité dans les IGH les bâtiments à usage d habitation l arrêté du /10/1969 : protection dans les bâtiments à usage d habitation

17 Les textes t réglementaires r : la a protection des travailleurs le décret du 14 novembre 1988 relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques Les généralités Conditions générales auxquelles doivent satisfaire les installations Protection des travailleurs contre les risques de contact avec des conducteurs actifs ou des pièces conductrices habituellement sous tension. Protection des travailleurs contre les risques de contact avec des masses mises accidentellement sous tension. Prévention des brûlures, incendies et explosions d'origine électrique. Utilisation, surveillance, entretien et vérifications des installations électriques. Mesures diverses (circulaire d'application du 7 mai) Classification des tensions très basse tension TBT tension nominale en V en courant alternatif en courant continu lissé Un 50 Un 10 basse tension haute tension BTA BTB HTA HTB 50 < Un < Un < Un < Un < Un < Un Un > Un >

18 Les instances de normalisation Genève Bruxelles Paris normes internationales normes européennes normes française ISO CEN AFNOR IEC CENELEC UTE

19 Les normes définissant l installation électrique BT Des textes normatifs rassemblant les règles de conception des installations, exemples : norme NF C : postes de livraisons HT/BT norme NF C : installations électriques HT norme NF C : installation de branchement BT norme NFC : installations électriques BT

20 Les domaines d application de la norme NF C Installations concernées bâtiments à usage d habitation bâtiments à usage commercial établissements recevant du public établissements industriels établissements agricoles et horticoles bâtiments préfabriqués terrains de camping et installations analogues installations temporaires (chantiers, fêtes foraines, foires, expositions ) marinas. installation d éclairage public ou privé Installations non concernées matériel de traction électrique équipement électrique des automobiles installation électriques des caravanes et véhicules de loisirs installations électriques à bord des navires, plates-formes en mer installations électriques à bord des aéronefs installations dans les mines et carrières matériel de réduction des perturbations radioélectriques. clôtures électriques installation des paratonnerres

21 Les documents pratiques associés à la norme NF C Exemples : UTE C grandes cuisines UTE C UTE C groupes thermiques systèmes d alarmes UTE C locaux à usage médical UTE C installations à 400 Hz UTE C canalisations préfabriquées NF C UTE C lampes à décharges UTE C influences externes UTE C section des conducteurs dispositif de protection UTE C conducteurs de protection UTE C installations électriques dans les meubles UTE C installations parafoudres

22 Le bilan de puissance Le bilan de puissance

23 La réalisation r du bilan de puissance Identifier les récepteurs moteurs, éclairage, appareils de chauffage, etc... facteur de puissance, rendement, mode de fonctionnement des récepteurs (courant de démarrage, harmoniques ). Définir les puissances installées, d'utilisation, futures, du contrat STEG, Définir les sources principales de secours Choix des matériels les matériels électriques doivent être choisis en tenant compte : des conditions de service des conditions d influence externe Le bilan de puissance

24 Le facteur de puissance Puissances : définitions ϕ P (kw) puissance apparente S = U.I Q (kvar) puissance active P = U.I.cosϕ S (kva) puissance réactive Q = U.I.sinϕ S = P + Q Facteur de puissance F p = P S Remarque : appareils de chauffage (résistances) S = P F p = 1 Le bilan de puissance

25 L éclairage S = Pa = Pn Lampes à incandescence normales ou halogènes : la puissance absorbée est égale à la puissance nominale Appareils d éclairage fluorescent : lampe ou tubes fluorescents avec ballast électronique S = U.I Pn = U I Fp Fp ~ 0,9 en fonction de la lampe Les ballasts électroniques permettent de gagner 0 % sur la consommation d énergie, mais aussi de prolonger la durée de vie des lampes de 50 %. Lampes à décharge : ex :P lampe = 100W U = 30V, I = 1,1 A P avec self =115 W C = 16µF pour cos ϕ > 0,9 Autres systèmes d éclairage : lampes à vapeur de mercure lampes à vapeur de sodium lampes à halogénures métalliques Le bilan de puissance

26 Le moteur asynchrone Pa = Pu η Puissance active absorbée S Pa = cos ϕ S = U I 3 Puissance apparente Exemple de «Fp»: charge 100% Fp = cos ϕ 0,85 75% Fp = cos ϕ 0,8 50% Fp = cos ϕ 0,73 5% F p= cos ϕ 0,55 Le bilan de puissance

27 Influences des courants non sinusoïdaux u i M Charges linéaires : une charge est dite linéaire lorsque le courant qui la traverse a la même forme que la tension u i t t u i C R Charges non-linéaires : une charge est dite non-linéaire lorsque le courant qui la traverse n a pas la même forme que la tension. u i t t Le bilan de puissance

28 Les harmoniques y (t) = h1 (t) + h3 (t) selon la théorie de Fourier, tout signal périodique de fréquence F et de forme quelconque peut être représenté sous la forme d'une somme composée : de l harmonique fondamentale, H1 ( terme sinusoïdal à la fréquence F) des harmoniques de rang n, Hn ( termes sinusoïdaux dont les fréquences sont des multiples entiers du fondamental H1) d'une éventuelle composante continue H1 H3 H5 H7 Ieff = I + I + I + I I Hn les analyseurs de réseau permettent de décomposer un signal périodique quelconque et d en restituer toutes ses composantes sinusoïdales (harmoniques) Le bilan de puissance

29 La représentation spectrale + E y1 y1 + y3 + y5 Le spectre (de fréquence) 0 π π C'est la représentation de l'amplitude des harmoniques en fonction de leur rang. -E La valeur de chaque harmonique est le plus généralement exprimée en pourcentage du fondamental y5 y3 Yn/Y1 100% n Le bilan de puissance

30 Les taux de distorsion harmonique Le taux individuel d'harmonique C'est le rapport de la valeur efficace d'un harmonique de rang n àla valeur efficace du signal fondamental Hn % = 100 x Yn Y1 Le taux de distorsion global par rapport à la valeur efficace du signal fondamental TDH F (%) = 100 Y 3 + Y 5 + Y Y Y n par rapport à la valeur efficace totale du signal TDH RMS (%) = 100 Y 3 + Y 5 + Y Y 7 RMS Y n Le bilan de puissance

31 Les effets des courants harmoniques HTA / BT STEG GE U Augmentation du courant efficace : échauffement des transformateurs échauffement du câble de neutre déclenchement intempestif des protections, fusion fusibles I Déformation de la tension destruction de cartes électroniques perturbation des systèmes de télécommande et télécommunication vibrations et bruits anormaux (transformateurs, tableaux BT, moteurs) claquage de condensateurs M Le bilan de puissance

32 Les harmoniques : solutions généralesg alimenter les charges polluantes par des circuits dont l origine est la plus proche de la source séparer réseaux d alimentation charges sensibles /charges polluantes éviter le schéma TNC limiter les courants harmonique injectés : inductances de limitation ( variateurs de vitesse, redresseurs, condensateurs) appareils à prélèvement sinusoïdal (correction du facteur de puissance) installer des filtres pour piéger les harmoniques : filtres passifs filtres actifs filtres hybrides surdimensionner l'équipement (augmentation de la Scc) : générateurs câbles protections Le bilan de puissance

33 Les facteurs de réductionr NF NF C art art Facteur d utilisation éclairage chauffage = 1, récepteur à moteur = 0,75. Facteur de simultanéité utilisations facteurs de simultanéité IEC IEC Facteur de simultanéité pour armoire de distribution et gaines à barres. éclairage chauffage et conditionnement d air prises de courant ascenseurs () et monte charge -pour moteur le plus puissant -pour le moteur suivant -pour les autres (1) dans les installations industrielles, ce facteur peut-être plus élevé. () IB = IN du moteur + 1/3 de ID ,1 à 0, (1) 1 0,75 0,60 nombre de circuits ensembles entièrement testés et 3 4 et 5 6 à9 10 et plus ensembles partiellement testés choisir dans tous les cas facteurs de simultanéité 0,9 0,8 0,7 0,6 1 exercice 1 Le bilan de puissance

34 La compensation de l'énergie réactiver La compensation de l'énergie réactive

35 Principaux consommateurs d'énergie réactive Transformateurs HTA / BT : ex : SN (kva) Q (kvar) à vide en charge 500 9,5 8, ,3 37, , ,9 7,4 moteurs asynchrones éclairages : àfluorescence Fp 0,5 lampe àdécharge Fp 0,4 à0,6 fours àinduction : Fp 0,4 à0,8 four àarc : Fp 0,8 machine à souder monophasée : Fp 0,5 machine à souder à résistance : Fp 0,8 La compensation de l'énergie réactive

36 Le facteur de déphasage d (cos ϕ ) u,i U 1 I 1 Le facteur de déphasage «cos ϕ» représente le cosinus de l angle de déphasage entre la tension fondamentale et le courant fondamental ( 60 ou 50Hz) ϕ t P 1 = U 1 I 1 cos ϕ 1 S 1 = U 1 I 1 cos ϕ 1 = P 1 S 1 u,i U I ϕ =? Le facteur de puissance «Fp» est le rapport de la puissance active P avec la puissance apparente S t Fp = P S La compensation de l'énergie réactive

37 La compensation de l énergie réactiver ϕ tan ϕ = ϕ Q P S' S Q' Qc Pa Q objectifs : réduire les pertes dans l'installation, utiliser au maximum le contrat souscrit, réduire ou supprimer la facturation d'énergie réactive. soulager les câbles en échauffement réduire les chutes de tension amélioration de la qualité de l installation électrique, dans le cas de filtrage : association condensateur+ filtres SAH Q sin ϕ = S puissance batterie de condensateurs (kvar) : Qc = Pa ( tan ϕ tan ϕ ) N.B. : Si Qc est > 800 kvar, la compensation se fera de préférence en haute tension La compensation de l'énergie réactive

38 Compensation d énergie réactive r : exemple de calcul Installation sans condensateur Installation avec condensateurs Objectif : cos ϕ = 0,9 630kVA 400V 50Hz puissance réactive nécessaire : Q = P (tan ϕ 1 -tan ϕ ) = 30 kvar nouvelle puissance appelée : S = 500 / 0.9 = 543 kva Pa = 50 kw cos ϕ = 0,75 atelier 1 1 Pa = 50 kw cos ϕ = 0,75 atelier Conclusion : transformateur soulagé 87 kva disponibles facture d'électricité réduite Puissance consommée : S = P cos ϕ = 665 kva => transformateur surchargé La compensation de l'énergie réactive

39 Les techniques de compensation TC In / 5 A cl 1 relais varmétrique du type fixe si Q 15% de Sn automatique en gradin si Q > 15 % de Sn permet la régulation pas à pas de l énergie réactive. La compensation de l'énergie réactive

40 Les types de compensation Compensation globale compensation par zone compensation individuelle La compensation de l'énergie réactive

41 Compensation d'énergie réactive r en présence d'harmoniques HT amplification de la distorsion de la tension ( phénomène de résonance) => augmentation des I h dans le réseau I harmoniques transformateur HT/BT ~ = ~ = M 3~ «générateurs»(gh) de courants harmoniques batterie de condensateurs La compensation de l'énergie réactive

42 Installation des condensateurs : précautions particulières res Evaluer la puissance apparente des charges non linéaires «générateurs d harmoniques»(gh ) : les moteurs à vitesses variables, les convertisseurs statiques (onduleurs) redresseurs, variateurs, les machines à souder, les fours à arcs, les tubes fluorescents. Choisir la gamme de condensateurs selon Gh / Sn (Sn : puissance transformateurs HT/BT) Gh /Sn 0 à 15 % 15 à 5 % > 5 % réseau standard pollué fortement pollué condensateurs standard tension condensateurs majorée de 10% (sauf 30V) ou condensateur type H tension condensateurs majorée de 10% + self anti-harmonique ou condensateur type S.A.H. Normes : les condensateurs relèvent des normes CEI 831 et NF C Installation selon NF C exercice La compensation de l'énergie réactive

43 La compensation de l'énergie réactive

La compensation de l énergie réactive

La compensation de l énergie réactive S N 16 - Novembre 2006 p.1 Présentation p.2 L énergie réactive : définitions et rappels essentiels p.4 La compensation de l énergie réactive p.5 L approche fonctionnelle p.6 La problématique de l énergie

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

Effets de résonance 7. Quel type de compensation choisir 13. Où compenser? 14. Le régulateur varmétrique 15. Définition du facteur K 20

Effets de résonance 7. Quel type de compensation choisir 13. Où compenser? 14. Le régulateur varmétrique 15. Définition du facteur K 20 SOMMAIRE Concepts généraux sur la compensation d'énergie réactive et des réseaux électriques 2 Pourquoi compenser l énergie réactive? 3 Qu est ce que les harmoniques? 4 Influence des harmoniques sur les

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

Compensation d énergie réactive

Compensation d énergie réactive Compensation d énergie réactive Condensateurs et armoires de rephasage Panoramique de gamme Infos & conseils Aide au choix Compensation tarif jaune Gamme ENERCAPTJ Compensation tarif vert Gamme ENERPACK

Plus en détail

Compensation d énergie réactive Produits et Services

Compensation d énergie réactive Produits et Services Compensation d énergie réactive Produits et Services Une offre complète pour des gisements d économies Indice de compensation Campagnes de mesure Maintenance Solutions Des gisements d économies mais pas

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques Lycée Edouard Belin 70 000 VESOUL BTS Electrotechnique Essai de système Première partie: ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF SOMMAIRE Electrotechnique. Enoncé du T.P effectué en BTS Deuxième partie: harmoniques.

Plus en détail

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Etoile équilibré 1. Un moteur triphasé porte les indications suivantes : U 400V / 230V ; cos φ= 0,95 ; η= 0,83. En charge le courant de ligne est de 25 A. Quelle est

Plus en détail

Propriétés fréquentielles du signal

Propriétés fréquentielles du signal Fiche de référence Thème II : ANALYSE DU SIGNAL Propriétés fréquentielles du signal 1- Insuffisance de la représentation temporelle du signal Reprenons l exemple utilisé précédemment : Enregistrement du

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions. Mai 2010

LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions. Mai 2010 LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions Mai 2010 Plan de la Présentation C est quoi la pollution harmonique? Types d harmoniques et spectres harmoniques Quels sont les responsables de cette pollution

Plus en détail

Puissance active, puissance apparente...

Puissance active, puissance apparente... Posons le problème : En continu, la puissance (en Watt) se calcule facilement : P = U x I En sinusoïdal, lorsque le récepteur est résistif, la même règle s'applique car le courant est bien en phase et

Plus en détail

ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A

ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A Tél : 0 805 692 726 Port. : +33 6 15 42 04 51 Email : contact@ineowatt.com www.ineowatt.com

Plus en détail

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE Référentiel technique RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase Compensation d'énergie réactive et filtrage Catalogue 2000 Condensateurs et batteries MT Rectiphase Sommaire Présentation 2 Condensateurs et batteries de condensateurs MT 2 Les condensateurs MT Propivar

Plus en détail

Guide de la compensation d énergie réactive et du filtrage des harmoniques

Guide de la compensation d énergie réactive et du filtrage des harmoniques Guides experts basse tension N 6 Guide de la compensation d énergie réactive et du filtrage des harmoniques 051797 M M M M M M M M M M M M Sommaire 1. Généralités sur la compensation d énergie réactive...3

Plus en détail

Dossier technique DISTRIBUTION. Doc. élèves !!"

Dossier technique DISTRIBUTION. Doc. élèves !! !" #$%&' Dossier technique DISTRIBUTION Doc. élèves #$&' !"# $%" $%%" & (#)"*+*,#-#. /*#+01, 2#*3!"*+"+#+34, "!"#+*#+0*"5 6#"+7$*"5+*7(#* ",#+0"*#$+#!,# 89 35:#*; 35:

Plus en détail

TD électricité Génie civil PCE5

TD électricité Génie civil PCE5 1 L Séance I- I-1- Exercice I : Vecteurs de Fresnel Composer (additionner) les vibrations suivantes : 1) S 1 (t) = 3 cos(ω t) et S 2 (t) = - 4 cos(ω t + 4 ) 2) S 1 (t) = cos (ω t), S 2 (t) = 2 sin(ω t

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique Daniel BEJANNIN Réduire la facture énergétique Consommations comparées en kwh/kg PIECE TECHNIQUE (Automobile Electro-ménager) PACKAGING Où agir sur une presse hydraulique Où agir sur une presse hydraulique

Plus en détail

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur 16 2006 Bibliographie L. Quaranta, JM Donnini, Dic. physique tome 4 nouvelle édition, Pierron H. Prépa Electronique

Plus en détail

TENSIONS TRIPHASEES. Un alternateur triphasé est formé de 3 générateurs délivrant trois fem sinusoïdales formant un système triphasé équilibré.

TENSIONS TRIPHASEES. Un alternateur triphasé est formé de 3 générateurs délivrant trois fem sinusoïdales formant un système triphasé équilibré. TESOS TRHASEES - DEFTOS. Système triphasé Trois tensions sinusoïdales de même fréquence et de même valeur efficace, déphasées les unes par rapport aux autres de π/ forment un système triphasé équilibré.

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11 Electrotechnique triphasé Chapitre 11 CADEV n 102 679 Denis Schneider, 2007 Table des matières 11.1 GÉNÉRALITÉS... 2 11.1 1 DÉFINITION TENSIONS TRIPHASÉES... 2 11.1.2 COURANTS TRIPHASÉS... 2 11.1.3 AVANTAGE

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE CEI 60364-1 Cinquième édition 2005-11 Installations électriques à basse tension Partie 1: Principes fondamentaux, détermination des caractéristiques générales, définitions Cette version

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2005 Analyse et conception des solutions possibles de la gestion et/ou de la distribution d'énergie électrique d'un moyen de production (Sous-épreuve

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques ALEAS TECHNIQUES Harmoniques Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique HARMONIQUES PRESENTATION, PRISE EN CONSIDERATION, SOLUTIONS POUR LIMITATIONS Identification : DTR-Altec-Harm Version : V0 Nombre

Plus en détail

D49 4. Condensateurs BT

D49 4. Condensateurs BT D9 Compensation de l'énergie présentation guide de choix Varset Tarif Jaune Varset Direct Varset Classic, Comfort, Harmony Varset Varset Classic, sans disjoncteur Varset Classic, avec disjoncteur Varset

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTRICITE Analyse des signaux et des circuits électriques Michel Piou Chapitre La puissance en triphasé et sa mesure Edition /03/04 Table des matières POURQUOI ET COMMENT? PUISSANCE DANS UNE LIGNE TRIPHASEE....

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

CATALOGUE COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES

CATALOGUE COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES CATALOGUE INFORMATIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Des économies d énergies durables... 4 Déphasage - Énergies - Puissances... 6

Plus en détail

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 Identification : Documentation technique de référence SEI REF

Plus en détail

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE - Section : ELECTROTECHNIQUE 2 / Présentation du produit : Permet de réaliser du câblage de coffret de prises, de l équilibrage de

Plus en détail

Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire

Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Nota : Les spécificités des normes et règlementations françaises sont présentées sur un fond gris. Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé 3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé Exercice Tri01 : régime triphasé Soit un récepteur triphasé équilibré constitué de trois radiateurs R = 100 Ω. Ce récepteur est alimenté par

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

RAPPELS DE COURS F08 HTA/BTA Q05 F02 Q02 HTA/BTA F05

RAPPELS DE COURS F08 HTA/BTA Q05 F02 Q02 HTA/BTA F05 RAPPELS DE COURS 1. ARRIVEE DE L ENERGIE 1.1 Réseau Haute Tension La finalité de ce réseau est triple : - une fonction de transport dont le but est d acheminer l électricité des centrales de production

Plus en détail

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé 5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé Exercice Mono0 : régime monophasé i u L Donner l'expression : - de la puissance active consommée par la résistance - de la puissance réactive

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Direction Technique Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Identification : ERDF-PRO-RES_1E Version : V3 Nombre de pages : 11 Version Date d'application

Plus en détail

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS Les installations électriques Basse Tension (B.T.) sont soumises à un ensemble de textes qui peuvent être classés en 3 catégories : les textes réglementaires

Plus en détail

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties :

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties : Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage SESSION 2011 Cette épreuve est composée de 2 parties : 1 ère partie : sujet «tronc commun»,

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Direction Réseau A Étude de tenue aux courants de court circuit pour le raccordement Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Version Date d'application Nature de la modification

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

CATALOGUE COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES

CATALOGUE COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES COMPENSATION D ÉNERGIE RÉACTIVE ET CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES CATALOGUE Sommaire INFORMATIONS GÉNÉRALES 04 Des économies d énergies durables... 04 Déphasage - Énergies - Puissances...

Plus en détail

Nom du site :... Adresse du site :..

Nom du site :... Adresse du site :.. CÔTE ALTERNATIF Tableau 1 (h) CÔTE CONTINU INSTALLATEUR SITE DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE Configuration nécessitant des dispositifs de protection contre les surintensités en courant continu

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures:

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures: Etude de deux récepteurs triphasés équilibrés en couplage étoile et triangle. Mesure du facteur de puissance. Mesure des puissances active et réactive. Relèvement du facteur de puissance. Nous étudierons

Plus en détail

Etude des chutes de tension

Etude des chutes de tension SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTRIQUE (Classes de terminales STI) ÉLECTROTECHNIQUE Etude des chutes de tension STADE DE FRANCE PARIS 2012 DUREE : 3 HEURES Page N 1 Présentation générale

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

Le triphasé. Pourquoi? Présentation

Le triphasé. Pourquoi? Présentation Pourquoi? Au niveau de la production : La conception des machines électriques (transformateurs, alternateurs) se fait avec des enroulements triphasés qui présentent le meilleur rendement "poids - puissance"

Plus en détail

Cours technique sur la correction du facteur de puissance

Cours technique sur la correction du facteur de puissance Cours technique sur la correction du facteur de puissance Puissance active, réactive et apparente Le facteur de puissance Les inconvénients d un mauvais facteur de puissance La compensation du facteur

Plus en détail

Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité

Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité Cette série d exercices aborde plusieurs aspects des problèmes liés au transport et à la gestion de l énergie électrique. Ces exercices indépendants

Plus en détail

Contacteurs «heures creuses» 25 A avec manette

Contacteurs «heures creuses» 25 A avec manette 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Contacteurs «heures creuses» SOMMAIRE PAGES 1. Description, utilisation... 1 2. Gamme... 1 3. Cotes d encombrement... 1 4. Mise

Plus en détail

SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF

SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF 1 Bayala Bapio SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF 1) Principe de l alternateur monophasé Parties principales Caractéristiques du courant alternatif monophasé 2) Principe de l alternateur triphasé

Plus en détail

Introduction à la Protection par Fusibles

Introduction à la Protection par Fusibles Introduction à la Protection par Fusibles Surintensités 2 types de surintensités: Surcharge Court circuit 2/ 37 Surintensités Surcharges Surcharge: inférieure à 8 à 10 fois le courant nominal Courant de

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 IRVE Définition 2 CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 Le

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

Les différentes lampes :

Les différentes lampes : Rapport de TP ECLAIRAGE Étude harmoniques Les différentes lampes : Les lampes à incandescence : Principe : Un filament métallique (le plus souvent en tungstène en double spiralage pour des températures

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11. Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19

DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11. Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19 Sommaire DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11 Domaine d application 12 Références réglementaires et normatives 14 Schémas des liaisons à la terre 16 Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19 Alimentation

Plus en détail

Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence

Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence Juin 2000 Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence Ce guide technique a pour objectif de mettre en évidence les phénomènes électromagnétiques basse et haute fréquence et de proposer

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

Economie possible de 3 % Sur les charges

Economie possible de 3 % Sur les charges SUPRAWIND ÉCONOMISEUR D ÉNERGIE Les démarches, nombreuses et variées, qui visent à économiser l énergie s inscrivent dans un contexte de réchauffement climatique avec la nécessité d une diminution de l

Plus en détail

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) : À retenir 1) Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites

Plus en détail

Page 15-2. Page 15-2. BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles.

Page 15-2. Page 15-2. BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles. Page -2 BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles. Page -2 TRIPOLAIRES ET TETRAPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 25A, 40A

Plus en détail

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges Eclairage public Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges But de l éclairage public Offrir à l usager une perception visuelle correcte des zones de circulation publique pendant les périodes d obscurité

Plus en détail

Electricité Etude du facteur de puissance

Electricité Etude du facteur de puissance Etude du facteur de puissance Français p 1 Maquette amélioration du facteur de puissance Version : 0109 1 La maquette 1.1 Descriptif La maquette facteur de puissance permet d aborder, par analogie, la

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ Nouveau contexte

ÉLECTRICITÉ Nouveau contexte ÉLECTRICITÉ Nouveau contexte réglementaire en métropole Guy WELITZ Jean-Louis POYARD INRS jean-louis.poyard@inrs.fr Évolution de la réglementation électricité Et oui, sa révision devait bien arriver un

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée Questionnaire d'examen IGEE 408 ELE 4458 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Tous H-06 Professeur(s) Michel Perrachon

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Les mesures et tests en CEM. Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology)

Les mesures et tests en CEM. Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) Les mesures et tests en CEM Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) Sommaire Les 4 catégories d essais en CEM Description générale Exemples d essais normatifs La normalisation en CEM Intérêt

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

UTE C15-201 JUIN 2004. Normes en ligne. Pour : MCE PICARDIE. Client : 51058435. Commande : N20130321-60378. le : 21/03/2013 à 18:14

UTE C15-201 JUIN 2004. Normes en ligne. Pour : MCE PICARDIE. Client : 51058435. Commande : N20130321-60378. le : 21/03/2013 à 18:14 UTE C15-201 JUIN 2004 Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients Normes en ligne."; Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit, même partielle,

Plus en détail

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE Dossier B Ce dossier contient les documents suivants : - Travail demandé :... pages B2 à B3. - Documentations techniques :... page B4 à B20. B 1 B1. ÉTUDE DE L ALIMENTATION HTA

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Sommaire Chapitre 1. Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED 3 Chapitre

Plus en détail

Eclairage par panneau solaire

Eclairage par panneau solaire Eclairage par panneau solaire Il est parfois intéressant d avoir une alimentation électrique dans un bâtiment isolé de toute source d alimentation : garage, chalet, cabane de chasse Le montage ci-dessous

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail