3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes"

Transcription

1 PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 47

2 3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL Passage: de l'expression des besoins à la conception Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes étape avant : Conception détaillée des logiciels Relations entre les logiciels C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 48

3 Document de spécifications des logiciels définitions abstraites des logiciels destiné aux développeurs Outils de spécifications des logiciels: domaine de la recherche orientation vers des techniques formelles définition du langage de spécification approches différentes de spécifications C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 49

4 Définition des langages de spécification approche opérationnelle définition d'une machine abstraite et de ses opérations approche dénotationnelle définitions de fonctions par logique mathématique espace de valeurs abstrait propriétés des valeurs décrites par des techniques mathématiques approche axiomatique constructions de fonctions basées sur des axiomes C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 50

5 Les approches différentes de spécification spécifications d'interface spécifications opérationnnelles spécifications de type abstrait C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 51

6 Spécifications d'interface logiciel = boîte noire fonction de la boîte = contraintes E/S E logiciel S C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 52

7 Exemple ECHANGE_ETAT (S: in out, P) output forall J, PREMIER(S) <=J<=DERNIER(S): S(J) = ARRETE then S(J) = PRET or S(J) = PRET then S(J) = ACTIF or S(J) = ACTIF then S(J) = ARRETE spécification relativement longue pas d'information sur la réalisation utilisation pour des cas simples C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 53

8 Spécifications opérationnelles description abstraite des transformations E/S description des opérations du programme E logiciel S C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 54

9 Exemple traitement // des capteurs type ETAT is (ARRETE,PRET,ACTIF) type P is array(1,...,n) of ETAT type CAPT is array(1,...,n) of (HAUT,BAS) CHANGE_ETAT (S: in out P; CAPTEURS: CAPT) forall J, PREMIER(CAPTEURS) <=J<=DERNIER(CAPTEURS) do if CAPTEURS(J) = HAUT then S(J):= if S(J) = ACTIF then ARRETE else succ(s(j)) end CHANGE_ETAT C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 55

10 Spécifications de type abstrait type abstrait = valeurs et opérations associées description du comportement des opérations sur chaque type abstrait approches: modèle abstrait modèle algébrique: noms des opérations, arguments des opérations axiomes de comportement des opérations C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 56

11 Exemple de description de type abstrait array of E interface CREER(A,B: INTEGER) -> array of E PREMIER(X:array of E) -> INTEGER DERNIER(X:array of E) -> INTEGER VAL(X: array of E; I:INTEGER) -> E METTRE(X:array of E; I:INTEGER; V:E) -> array of E axioms CREER(A,B) = if B<A then ERREUR METTRE(X,I,V) = if... C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 57

12 De la spécification à l analyse fonctionnelle Une bonne spécification doit avoir: une taille minimale pour un niveau de spécification donné Cela permet ensuite de faire une analyse fonctionnelle: - identification des sous systèmes fonctionnels - décomposition en éléments et opérations associées - détail des algorithmes utilisés pour chaque élément C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 58

13 Méthode d Analyse Structurée SA E. YOURDON (1979) spécification statique du logiciel analyse descendante: affinages successifs des traitements description des flots de données des traitements ensemble de diagrammes ordonnés et hiérarchisés fonctions élémentaires = primitives fonctionnelles outils graphiques et textuels C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 59

14 Outil graphique DFD Data Flow Diagrams diagramme de flots de données = interconnexion de fonctions traversées par une circulation de données 4 éléments graphiques le traitement ou process = cercle le flot de données = trait l'unité de stockage = 2 traits l'entité externe ou terminateur = rectangle C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 60

15 S1 S2 e1 e1 e DFD - s P1 e2 Si: source Pi: puits ei: entrée si: sortie 0.0: process s C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 61

16 Les process sont identifiés par un verbe et un N transforment les flots de données en entrée en flots de données en sortie Les flots de données portent un nom unique et significatif les extrémités: une à un process l'autre à un process, terminateur, unité de stockage ramifications possibles C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 62

17 Exemple ELEMENTS_PAIE PAIE_EDITEE EDITER PAIE 2.0 PAIE_EN ATTENTE C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 63

18 Les annotations procédurales D1 D3 * + D2 D4 * ET + OU C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 64

19 Les unités de stockage un nom descriptif les flèches = opérations L/E pas de nom sur les flots de données en E/S lecture FICHIER_PAIE écriture FICHIER_CLIENTS maj FICHIER_NOTES C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 65

20 Les terminateurs une personne ou un périphérique: agents extérieurs un nom pas de règles précises sur leurs flots de données SAISIE ECRAN C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 66

21 Outils textuels En complément des outils graphiques DFD : Dictionnaire de données DD Description des flots de données DFD C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 67

22 Dictionnaire de données DD création simultanée diagrammes flots données contient sémantique, structure, flots et stockage de chaque donnée adresse EST nom ET adresse rue ET nom ville ET code postal adresse = nom + adresse rue + nom ville + code postal C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 68

23 Les opérateurs DD SYMBOLES SIGNIFICATION = + max min {} est composé de séquence; avec; et répétition; suivi de (au moins min, au plus max) ( ) >> >> * * sélection, ou(exclusif), soit: optionnel littéral commentaire C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 69

24 Description des flots de données DFD précision du sens des mots "l'identité" de la personne signifie son nom et son prénom type et domaine définition délimitée par * type de valeur: entier, car,... domaine la plage de valeurs nom = *domaine: car, limite: majuscules C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 70

25 Outils graphiques/textuels : Diagrammes de structures de données DSD Spécifications de process PSPEC algorithmes arbres de décision tables de décision diagrammes C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 71

26 Diagrammes de structures de données DSD description des relations entre les données données simples dans le DD données complexes décrites: textuellement (opérateurs DD) graphiquement (diagrammes M. Jackson) identité nom prénom C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 72

27 Spécifications de process PSPEC Par algorithmes Séquence ou traitement traitement_1 traitement_2 traitement_2 Alternatives composées Si <condition> vraie Alors Décider entre traitement_1 Cas_1 vraie Alors traitement_1 Sinon Cas_2 vraie Alors traitement_2 traitement_2 Autrement Finsi Erreur Fin Décider C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 73

28 Spécifications de process PSPEC Par arbres de décision TAUX_REMISE montant <10.000Fr >10.000Fr 1ère remise -5% -10% nb achats 1er 2ème 1er 2ème 2ème remise -0% -2% -0% -5% C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 74

29 Spécifications de process PSPEC Par tables de décision règles R1 R2 R3 R4 < V V F F conditions 2ème achat F V F V remise 2% V remise 5% V V V actions remise 10% V V C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 75

30 Spécifications de process PSPEC Par diagrammes M. Jackson et Warnier N. Schneiderman Tant que condition vraie vraie Si faux traitement_1.1 vraie Si faux traitement 1.2 traitement_2.1 traitement_2.2 C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 76

31 Conclusion SA spécification statique et analyse descendante outils graphiques Data Flow Diagrams DFD: process et flots de données outils textuels dictionnaire de données DD description des flots de données DFD Outils graphiques/textuels diagrammes de structures de données DSD spécifications de process PSPEC C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 77

32 Méthode SA Temps Réel SA-RT P. WARD et S. MELLOR (1985) extension de SA au temps réel méthode SA: vue statique des process méthode SA_RT: vue dynamique des process systèmes temps réels: systèmes combinatoires: E => S systèmes séquentiels: E + états internes => S outils graphiques et textuels C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 78

33 Diagramme de flots de données: DFD le process ou traitement : un cercle les flots de données: un trait les flots discrets: une flèche les flots continus: une double flèche l'unité de stockage: deux traits parallèles le terminateur: un rectangle C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 79

34 Exemple DFD en SA_RT température max flot discret température flot continu Contrôle température arrêt si température>max stockage température Flot discret -> : valeur valide à des instants précis Flot continu ->> : valeur continuellement valide dans le temps C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 80

35 Dictionnaire de données: DD répertoire données flots de données stockages des données flots de contrôle stockage des flots de contrôle ou événements informations d'après les diagrammes de flots de données DFD informations d'après les flots de contrôle CFD C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 81

36 Diagramme de structure de données: DSD description des relations complexes relations entre fichiers description textuelle avec notation du DD description graphique (diagrammes M Jackson) C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 82

37 Spécifications de process: PSPEC description des traitements élémentaires par: algorithmes abstraits arbres de décision tables de décision diagrammes équations fonctions de gestion de bases de données commentaires... C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 83

38 Diagramme de flots de contrôle: CFD CFD comprend: les flots de contrôle ou événements ou signaux événements: vecteurs pointillés données discrètes: traits pleins les flots de contrôle "prompt" flèche pointillée E: activation flèche pointillée D: désactivation flèche pointillée T: déclenchement (Tigger) les process de contrôle cercle pointillé les stockages de contrôle ou stockage d'événements deux traits C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 84

39 Spécifications de contrôle: CSPEC Diagramme État-Transition: STD états ou attributs d'état: rectangle représentant un intervalle de temps pendant lequel l'objet a un comportement déterminé signaux ou transitions: transitions d'entrée transitions de sortie OU Table État-Transition: STT états: lignes de la table transitions d'entrée: colonnes de la table transitions de sortie, nouvel état: intersection C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 85

40 Exemple STD Four froid T monte vers 200 T descend vers 0 T = 200 Fin cuisson Four chaud Four verrouillé T descend vers 0 C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 86

41 Exemple STT Transitions Etats T monte vers 200 T = 200 T descend vers 0 F. froid ES: F. chaud TS: aucune F. chaud ES: F. verrouillé TS: T = 200 ES: F. froid TS: aucune F. verrouillé ES: F. chaud TS: Fin cuisson C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 87

42 Spécifications de "timing": TSPEC les tables de temps de réponses fréquence de répétition des signaux temps de réponse entre signal entrée et signal sortie temps d'activation dans un état... C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 88

43 Méthodologie d'analyse TR expression des besoins: méthodes statiques: SADT ou EA méthodes dynamiques: réseaux de Pétri ou SA_RT spécification du logiciel: modèle essentiel modèle d'environnement diagramme de contexte liste des événements externes modèle de comportement aspects statiques: DFD, DD, DSD, PSPEC aspects dynamiques: CFD, DD, CSPEC, TSPEC C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 89

44 Conclusion: spécifications du logiciel analyse fonctionnelle du logiciel des méthodes différentes mais: des outils similaires (graphes, textes, tables) des besoins différents (statique ou dynamique TR) des niveaux différents (besoins, logiciels) des apprentissages plus ou moins faciles Nous venons de voir : l étude des besoins les spécifications du logiciel Passons à: l analyse détaillée et la conception du logiciel C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason 90

Génie Logiciel. - Visite rapide - C. Crochepeyre Génie Logiciel visite rapide - 1

Génie Logiciel. - Visite rapide - C. Crochepeyre Génie Logiciel visite rapide - 1 Génie Logiciel - Visite rapide - C. Crochepeyre Génie Logiciel visite rapide - 1 INTRODUCTION GL: ingénierie appliquée au logiciel informatique Objectif: la qualité diminution du coût du logiciel et fiabilité

Plus en détail

Génie Logiciel. Rappels. C. Crochepeyre Génie Logiciel Rappels 1

Génie Logiciel. Rappels. C. Crochepeyre Génie Logiciel Rappels 1 Génie Logiciel Rappels C. Crochepeyre Génie Logiciel Rappels 1 INTRODUCTION GL: ingénierie appliquée au logiciel informatique Objectif: la qualité diminution du coût du logiciel et fiabilité Besoin: complexité

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Spécifications conception. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Spécifications conception. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Spécifications conception 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Synchronisation des phases d Etude, - Dossier de Spécifications Générales,

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Diagrammes UML (2) http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Avril 2005 Sommaire Les Diagrammes UML Diagrammes de Collaboration Diagrammes d'etats-transitions Diagrammes

Plus en détail

MÉTHODOLOGIES DE CONCEPTION ET NOTATION GRAPHIQUE

MÉTHODOLOGIES DE CONCEPTION ET NOTATION GRAPHIQUE MÉTHODOLOGIES DE CONCEPTION ET NOTATION GRAPHIQUE m Notations : diagrammes m Diagrammes de transition d'états m Méthodes d'analyse de flot de m Conventions pour diagrammes données objet m Diagrammes de

Plus en détail

Modèles. Outils. Méthodes. Typologie des Outils et Méthodes de spécification en Génie Logiciel - Bernard ESPINASSE - - 4

Modèles. Outils. Méthodes. Typologie des Outils et Méthodes de spécification en Génie Logiciel - Bernard ESPINASSE - - 4 Typologie des modèles, outils et des méthodes de spécification en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille 2008 Typologie des modèles : analytiques, conceptuels, structurels,

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

UML Diagramme de communication (communication diagram) Emmanuel Pichon 2013

UML Diagramme de communication (communication diagram) Emmanuel Pichon 2013 UML Diagramme de communication (communication diagram) 2013 Diagramme de communication (communication diagram) Utilisation / objectifs Sens Ce diagramme présente des objets, des acteurs, des liens et des

Plus en détail

Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins

Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins 1 Génie Logiciel Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 18/04/2007 2 Exercice Vous êtes employé(e) dans une société qui édite des jeux

Plus en détail

Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI

Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI CI 10, I11 ; CI 11, I10 C24 Algorithmique 8 février 2009 (13:47) 1. Introduction Un organigramme (ou algorigramme, lorsqu il est plus particulièrement appliqué

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 3 1 Références Ce document a

Plus en détail

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE SOMMAIRE I. Définition... 2 II. Intérêts des diagrammes d activité... 5 III. Quand employer le diagramme d activité?... 5 IV. Avantage et Inconvénient... 6 V. Les étapes de constructions... 7 VI. Comment

Plus en détail

Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs)

Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs) Modularité Extensions Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs) généricité modules de première classe : peuvent être

Plus en détail

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993)

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Ce document suggère un ensemble d éléments à préciser pour les exigences d'un système logiciel. Il débute par une Page de titre,

Plus en détail

Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.)

Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.) Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.) Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Introduction Les modèles d'omt Le Modèle Objet (MO) Le Modèle

Plus en détail

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1 Génie logiciel Concepts fondamentaux Bruno MERMET, Université du Havre 1 Nécessité du Génie Logiciel Bruno MERMET, Université du Havre 2 Développement d un logiciel Caractéristiques souhaitées : Adéquation

Plus en détail

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde Cours d algorithmique pour la classe de 2nde F.Gaudon 10 août 2009 Table des matières 1 Avant la programmation 2 1.1 Qu est ce qu un algorithme?................................. 2 1.2 Qu est ce qu un langage

Plus en détail

Méthodes fonctionnelles : Structured Analysis - Structured Design (SA - SD)

Méthodes fonctionnelles : Structured Analysis - Structured Design (SA - SD) Méthodes fonctionnelles : Structured Analysis - Structured Design (SA - SD) Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan SA - Analyse Structurée (Structured Analysis) Notations des

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

Haute École de Gestion 05/10/2007. au cours Programmation en VBA Excel. Faisons connaissance. Etudiants se présentent

Haute École de Gestion 05/10/2007. au cours Programmation en VBA Excel. Faisons connaissance. Etudiants se présentent Bienvenue au cours en Excel Faisons connaissance Etudiants se présentent Nom, Prénom Avez-vous déjà fait des macros Excel? Avec-vous déjà programmé avec Excel? Avez-vous déjà programmé avec d'autres langages

Plus en détail

LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko)

LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko) 1 Licence 3 Info LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko) Corrigé 1. (1a). Expliquez brièvement à quoi sert la spécification des requis, comment elle peut être décrite et comment elle peut être

Plus en détail

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX PLAN

Plus en détail

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml Plan 1. Introduction 2. Les principaux concepts d'ocl Object Constraint Language 1 Object Constraint Language 2 Exemple: une application bancaire

Plus en détail

Système binaire. Algèbre booléenne

Système binaire. Algèbre booléenne Algèbre booléenne Système binaire Système digital qui emploie des signaux à deux valeurs uniques En général, les digits employés sont 0 et 1, qu'on appelle bits (binary digits) Avantages: on peut utiliser

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation de système d'information PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation des Systèmes d'information - Henry Boccon-Gibod 1 De quoi

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 1 mai juin 2006 Corrigé Résumé Ce document décrit l écriture dans le langage VBA des éléments vus en algorithmique. Table des matières 1 Pourquoi

Plus en détail

I.2: Le test fonctionnel I.2.2 : Le test fonctionnel de logiciel

I.2: Le test fonctionnel I.2.2 : Le test fonctionnel de logiciel I.2: Le test fonctionnel I.2.2 : Le test fonctionnel de logiciel Introduction Notre contexte : pas possible d exprimer toutes les combinaisons de DT. Le test fonctionnel est basé sur la spécification/interface

Plus en détail

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Une calculatrice qui manipule les régions cubiques

Une calculatrice qui manipule les régions cubiques Une calculatrice qui manipule les régions cubiques Emmanuel Haucourt 1 Introduction Alors qu une calculatrice usuelle effectue des opérations numériques (addition, multiplication, soustraction, division,

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Programmation impérative et éléments d algorithmique

Programmation impérative et éléments d algorithmique Cours/UPMC/LI102/2 Programmation impérative et éléments d algorithmique Compléments de cours 2005-2006 Anne Brygoo Titou Durand Maryse Pelletier Michèle Soria PARACAMPLUS Déjà paru : UPMC/LI101 : annales

Plus en détail

Algèbre relationnelle

Algèbre relationnelle Algèbre relationnelle Concepts Descriptifs : Bilan RELATION ou TABLE ATTRIBUT ou COLONNE DOMAINE ou TYPE CLE CLE ETRANGERE Langages de manipulation Langages formels : base théorique solide Langages utilisateurs

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES Table des matières 1 - PRESENTATION GENERALE... 1 1.1 - Définition d'un système... 1 1.2 - Exemples... 1 1.3 - Cycle de vie d'un système... 1 1.4 Langage de description SysML...

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e P r o b l é m a t i q u e OCL : O b j e c t C o n s t r a i n t L a n g u a g e Le langage de contraintes d UML Les différents diagrammes d UML permettent d exprimer certaines contraintes graphiquement

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

Le calcul numérique : pourquoi et comment?

Le calcul numérique : pourquoi et comment? Le calcul numérique : pourquoi et comment? 16 juin 2009 Claude Gomez Directeur du consortium Scilab Plan Le calcul symbolique Le calcul numérique Le logiciel Scilab Scilab au lycée Le calcul symbolique

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013 Génie Logiciel 4 février 2013 Plan I. Généralités II. Structures linéaires III. Exceptions IV. Structures arborescentes V. Dictionnaires I. Principes II. Notions propres à la POO I. Principes Chapitre

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2012/2013 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H Coordonnateurs : Christian

Plus en détail

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008 Table des matières 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1 Critère algorithmique élémentaire...1 3.2 De l algorithme au programme...2

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

Recherche d information textuelle

Recherche d information textuelle Recherche d information textuelle Pré-traitements & indexation B. Piwowarski CNRS / LIP6 Université Paris 6 benjamin@bpiwowar.net http://www.bpiwowar.net Master IP - 2014-15 Cours et travaux pratiques

Plus en détail

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques.

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques. Logique binaire I. L'algèbre de Boole L'algèbre de Boole est la partie des mathématiques, de la logique et de l'électronique qui s'intéresse aux opérations et aux fonctions sur les variables logiques.

Plus en détail

Compilation séparée. Compilation séparée. ENSIIE: Programmation avancée, Compilation séparée, Modularité, Spécifications algébriques 1

Compilation séparée. Compilation séparée. ENSIIE: Programmation avancée, Compilation séparée, Modularité, Spécifications algébriques 1 Compilation séparée Compilation séparée ENSIIE: Programmation avancée, Compilation séparée, Modularité, Spécifications algébriques 1 Compilation séparée Modularité GCC : 4 millions de lignes de code Noyau

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements

Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements Notions mobilisées Chapitres 1 à 5 du cours - Exemple de récupération de cours en ligne 1ère approche des objets (feuilles et classeurs). Corps

Plus en détail

Analyse des Besoins (Spécifications)

Analyse des Besoins (Spécifications) 1 Génie Logiciel (d'après A.-M. Hugues) Analyse des Besoins (Spécifications) Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 17/04/2007 Analyse des besoins : 2 Contexte : Position dans le cycle

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW

Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW W 2009 PROJET LABVIEW Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW Projet Linel LABVIEW (70h) L Besoin logiciel et matériel : (par poste) 1 PC + le logiciel LABVIEW version (8.2) + le

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Algorithmique & programmation

Algorithmique & programmation Algorithmique & programmation Type structuré Article, Enregistrement, Structure Définition de nouveaux types!! On a vu les types simples "! entier, booléen, caractère, chaîne de caractères!! Comment gérer

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

Définition générale d'un Workflow :

Définition générale d'un Workflow : Workflow Table des matières Analyse... 3 Définition générale d'un Workflow :... 3 Avantages...4 Workflow Pattern...5 Forme Mathématique...7 Terminologie...8 Langages, Notations et Projets... 9 Les Notations:...9

Plus en détail

Scicos et Modelica. Ramine Nikoukhah

Scicos et Modelica. Ramine Nikoukhah Scicos et Modelica Ramine Nikoukhah 1 C est quoi Scicos? Editeur, simulateur et générateur du code pour les systèmes dynamiques hybrides Objectif : Utilisations industrielles mais aussi l enseignement

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Corrigé des TD 1 à 5

Corrigé des TD 1 à 5 Corrigé des TD 1 à 5 1 Premier Contact 1.1 Somme des n premiers entiers 1 (* Somme des n premiers entiers *) 2 program somme_entiers; n, i, somme: integer; 8 (* saisie du nombre n *) write( Saisissez un

Plus en détail

Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if

Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if Pierre Boudes 28 septembre 2011 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Plus en détail

OCL - Object Constraint Language

OCL - Object Constraint Language OCL - Object Constraint Language Laëtitia Matignon laetitia.matignon@univ-lyon1.fr Département Informatique - Polytech Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 2012-2013 Laëtitia Matignon SIMA - OCL - Object

Plus en détail

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2014-2015 UML Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet delphine.longuet@lri.fr Opérations Opérations Service qui peut

Plus en détail

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture - 1 - Module Business Process Management & Service Oriented Architecture SI5/Master IFI Audrey Occello occello@polytech.unice.fr http://moodle.i3s.unice.fr/course/view.php?id=55 Pour ceux qui ne sont pas

Plus en détail

Catalogue des connaissances de base en mathématiques dispensées dans les gymnases, lycées et collèges romands.

Catalogue des connaissances de base en mathématiques dispensées dans les gymnases, lycées et collèges romands. Catalogue des connaissances de base en mathématiques dispensées dans les gymnases, lycées et collèges romands. Pourquoi un autre catalogue en Suisse romande Historique En 1990, la CRUS (Conférences des

Plus en détail

Fichiers. Introduction Fichier texte. Fichier structuré. Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple

Fichiers. Introduction Fichier texte. Fichier structuré. Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple Fichiers Introduction Fichier texte Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple Fichier structuré Présentation Le type FILE OF Primitives de gestion Exemple Compléments d algorithmique 1 Introduction

Plus en détail

Qualité du logiciel: Méthodes de test

Qualité du logiciel: Méthodes de test Qualité du logiciel: Méthodes de test Matthieu Amiguet 2004 2005 Analyse statique de code Analyse statique de code Étudier le programme source sans exécution Généralement réalisée avant les tests d exécution

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

Sixième partie VI. Diagramme de cas d utilisation. Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Introduction. Les éléments. Les relations.

Sixième partie VI. Diagramme de cas d utilisation. Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Introduction. Les éléments. Les relations. Sixième partie VI Diagramme de cas d utilisation Définition Le diagramme de cas d utilisation représente la structure des grandes fonctionnalités nécessaires aux utilisateurs du système Rôle du diagramme

Plus en détail

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe.

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe. LES CONCEPTS OBJETS I Objet et Classe Un objet est une entité du monde réel qui a très souvent un identifiant des propriétés des comportements (actions qu il peut effectuer). La voiture de Clément a pour

Plus en détail

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE Le cours de la première année concerne les sujets de 9ème et 10ème années scolaires. Il y a bien sûr des différences puisque nous commençons par exemple par

Plus en détail

UML : Modéliser la Dynamique

UML : Modéliser la Dynamique MAI NFE103 Année 2013-2014 UML : Modéliser la Dynamique F.-Y. Villemin (f-yv@cnam.fr) Plan! Introduction! Cas d'utilisation: Diagramme des Cas d'utilisation! Evènements! Scénario: Diagrammes de Séquence

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT INFORMATIQUE. Possibilité de faire la 2 ème année en apprentissage. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT INFORMATIQUE. Possibilité de faire la 2 ème année en apprentissage. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT INFORMATIQUE Possibilité de faire la ème année en apprentissage www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Former des professionnels qui participent à la conception, la

Plus en détail

LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES

LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES I- Introduction Dans ce chapitre nous allons étudier quelques algorithmes relatifs à l arithmétique qui est une branche des mathématiques qui étudie les relations entre les

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

Conception. Génie Logiciel. Renaud Marlet. LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet. (d'après A.-M. Hugues) màj 17/04/2007

Conception. Génie Logiciel. Renaud Marlet. LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet. (d'après A.-M. Hugues) màj 17/04/2007 1 Génie Logiciel (d'après A.-M. Hugues) Conception Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 17/04/2007 2 Position dans le cycle de vie Contexte : étant donnée une spécification (ce que

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

TD : Codage des images

TD : Codage des images TD : Codage des images Les navigateurs Web (Netscape, IE, Mozilla ) prennent en charge les contenus textuels (au format HTML) ainsi que les images fixes (GIF, JPG, PNG) ou animée (GIF animée). Comment

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40 Déroulement du cours Introduction Concepts Java Remarques Langage et Concepts de Programmation Orientée-Objet Gauthier Picard École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne gauthier.picard@emse.fr

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS 1920 : premières tentatives de définition de mesure de l'information à partir de 1948 : travaux de Shannon Théorie de l'information discipline fondamentale qui s'applique

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014 numériques et Institut d Astrophysique et de Géophysique (Bât. B5c) Bureau 0/13 email:.@ulg.ac.be Tél.: 04-3669771 29 septembre 2014 Plan du cours 2014-2015 Cours théoriques 16-09-2014 numériques pour

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme Rappel Ralf Treinen Université Paris Diderot UFR Informatique Laboratoire Preuves, Programmes et Systèmes treinen@pps.univ-paris-diderot.fr 6 mai 2015 Jusqu'à maintenant : un petit langage de programmation

Plus en détail

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 1 avril mai 2013 Corrigé Résumé Ce document décrit l écriture dans le langage VBA des éléments vus en algorithmique. Table des matières 1 Pourquoi

Plus en détail

Cours de compilation

Cours de compilation Cours de compilation 1 Introduction Un compilateur est un logiciel de traduction d un langage source vers un langage cible. D ordinaire le langage source est un langage de programmation évolué, comme C++

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES. Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY. Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280

CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES. Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY. Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280 FR9704668 PC CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY eci Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280 Octobre 1996 INSTITUT DE PROTECTION

Plus en détail