Introduction aux réseaux sociaux sur le Web

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux réseaux sociaux sur le Web"

Transcription

1 Introduction aux réseaux sociaux sur le Web Pierre Senellart Extraits d un tutoriel présenté à BDA 2008 avec Talel Abdessalem 11 décembre 2008

2 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 2 / 80

3 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 3 / 80

4 Réseaux sociaux les plus populaires Sites de réseaux sociaux les plus populaires dans le monde et en France (rang des sites Web avec le plus de trafic, selon Alexa) Monde France SkyRock 51 3 YouTube 3 4 MySpace 17 7 Facebook 5 8 Dailymotion EBay Wikipedia 8 13 Meetic ImageShack hi Megavideo Adult Friendfinder Wat.tv Flickr Orkut 19 >100 V Kontakte 28 >100 Friendster 39 >100 4 / 80

5 Typologie des réseaux sociaux Site de réseau social Orienté contenu Orienté utilisateur Catalogue Partage Édition Vente Discussion Pur Communautés de blogs Rencontre Livres Musique Liens Films Publications Jeux Images Vidéos Adulte everything2 Wikipedia EBay Yahoo! Answers Personnel Professionnel Mélangé SkyRock Twitter FriendFinder Meetic LibraryThing Shelfari (Amazon) Last.fm (CBS) Delicious (Yahoo!) Flixster Yahoo! Movies CiteULike MobyGames Flickr (Yahoo!) Photobucket (Fox) YouTube (Google) Dailymotion Megavideo Wat (TF1) MySpace (Fox) hi5 Friendster LinkedIn Facebook Orkut (Google) V Kontakte 5 / 80

6 Typologie des réseaux sociaux Site de réseau social Orienté contenu Orienté utilisateur Édition Vente Discussion Pur Communautés d 5 / 80

7 Typologie des réseaux sociaux contenu Orienté utilisateur Vente Discussion Pur Communautés de blogs Rencontre EBay Yahoo! Answers Personnel Professionnel Mélangé SkyRock Twitter FriendFinder Meetic MySpace (Fox) hi5 Friendster LinkedIn Facebook Orkut (Google) V Kontakte 5 / 80

8 Typologie des réseaux sociaux Catalogue Livres Musique Liens Films Publications Jeux LibraryThing Shelfari (Amazon) Last.fm (CBS) Delicious (Yahoo!) Flixster Yahoo! Movies CiteULike MobyGames 5 / 80

9 Typologie des réseaux sociaux Partage Édition Vente Discussion Images Vidéos Adulte everything2 Wikipedia EBay Yahoo! Answers Flickr (Yahoo!) Photobucket (Fox) YouTube (Google) Dailymotion Megavideo Wat (TF1) MySpace (Fox) hi5 5 / 80

10 Typologie des réseaux sociaux Site de réseau social Orienté contenu Orienté utilisateur Catalogue Partage Édition Vente Discussion Pur Communautés de blogs Rencontre Livres Musique Liens Films Publications Jeux Images Vidéos Adulte everything2 Wikipedia EBay Yahoo! Answers Personnel Professionnel Mélangé SkyRock Twitter FriendFinder Meetic LibraryThing Shelfari (Amazon) Last.fm (CBS) Delicious (Yahoo!) Flixster Yahoo! Movies CiteULike MobyGames Flickr (Yahoo!) Photobucket (Fox) YouTube (Google) Dailymotion Megavideo Wat (TF1) MySpace (Fox) hi5 Friendster LinkedIn Facebook Orkut (Google) V Kontakte 6 / 80

11 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 7 / 80

12 Outil de «Social bookmarking» Delicious Destiné à la sauvegarde et au partage (publication) de ses favoris (bookmarks). Permet d annoter et de classer ses favoris en y associant des motsclés (tags). Pas de partage d informations personnelles comme MySpace ou Facebook 8 / 80

13 Delicious Principales entités gérées : Users/Bookmarks Pages Tags Network subscriptions Favoris (pages web) adresses, titre et note associée. Mots-clés (données par l utilisateur) nom du tag et sa description Utilisateurs Login, , nom et page personnelle 9 / 80

14 Delicious Confidentialité, réseaux et souscriptions : Users/Bookmarks Pages Tags Network subscriptions Favoris publiques : visibles à tous (lien, annotations et tags) Favoris privés : visibles à leur propriétaire Réseau : liste d utilisateurs Donne un accès direct à la partie publique de leurs bookmarks Peut être publique ou privé Souscription à un tag : Donne un accès direct aux favoris publiques auxquelles le tag est associé 10 / 80

15 Delicious Recherche d information : Par mots-clés Parmi : Mes favoris Mon réseaux Favoris publiques Explore : les tags, les titres de pages et les notes 11 / 80

16 Exemple de favoris : Delicious Tags Favoris : titres, adresses, et notes associées Les tags de l utilisateur Occurrences 12 / 80

17 Delicious Exemple de recherche : BDA 2008 Recherche dans les tags, les titres de pages et les notes 13 / 80

18 Souscriptions à un tag : Delicious à partir des favoris d un utilisateur donné ou de l ensemble des favoris publiques Mes souscriptions 14 / 80

19 Delicious Tag associés : Tags associés à Obama 15 / 80

20 Delicious Tag associés : Tags associés à McCain 16 / 80

21 Delicious Réseau et fans : Membres du réseau de gromuad Ses fans 17 / 80

22 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 18 / 80

23 Gestion d albums photos Flickr Permet de stocker des images, de leur associer des mots-clés et de les partager (rendre visible) avec ses contacts ou avec tous. Des fonctions sociales permettent aux utilisateurs de se découvrir, se retrouver, d échanger, de se regrouper en communautés etc. 19 / 80

24 Flickr Principales entités gérées : Users/Galerie Photos/Séquences Tags Famille, amis, groupes Photos Titre, description, tags, dates (données EXIF, Exchangeable image file format). Mots-clés nom du tag et sa description Utilisateurs pseudo, , nom, page personnelle, sexe, ville pays, centres d intérêt, Aéroport le plus proche, etc. 20 / 80

25 Flickr Confidentialité, réseaux et partage : Les contacts sont organisés en trois cercles: famille, amis et public laisser-passer : permettent de partager des photos avec des personnes non inscrites sur Flickr Groupes : Objet : la mise en commun des photos Groupes privés : Accessibles sur invitation et masqués lors de la recherche de groupes Public, sur invitation : Visible au public et contrôle sur les membres Public, ouverts à tous : Accès public Les discussions peuvent être masquées aux non membres. 21 / 80

26 Flickr Recherche d information : Photos Description des photos et/ou tags Groupes Noms et descriptions ou discussions Personnes Nom et ou profil 22 / 80

27 Flickr GéoTagging : les photos peuvent être situées sur une carte Le droit de voir la localisation d une photo sur la carte est géré par le propriétaire 23 / 80

28 Tags populaires : Flickr Dernières 24h Dernière semaine Nuage de Mots-clés 24 / 80

29 Flickr Interestingness : les photos intéressantes. Critères affichés : origine du cliché, commentaires, date des commentaires, qui l a ajouté à ses favoris, tags, etc. 25 / 80

30 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 26 / 80

31 Wikipedia Encyclopédie collaborative Plus un réseau social d articles qu un réseau social d utilisateurs (pas de relation d amitié) Mais réseaux sociaux implicites : utilisateurs collaborant aux mêmes articles, etc. Historique complet disponible (permet d étudier la dynamique du réseau) 27 / 80

32 Wikipedia Entités Utilisateurs Articles Liens hypertexte, catégories Utilisateurs Login ou adresse IP, page de présentation Article Titre, texte, médias, catégories, liens Aucune gestion de confidentialité (tout est public) 28 / 80

33 Wikipedia Recherche d information Recherche en texte intégral dans les articles Accès à la liste des modifications d un article Accès à la liste des contributions d un utilisateur Graphe de Wikipedia graphe du Web en miniature (mais beaucoup plus propre!) 29 / 80

34 Wikipedia Articles Wikipedia is sustained by people like you. Please donate today. Log in / create account navigation Main page Contents Featured content Current events Random article search interaction About Wikipedia Community portal Recent changes Contact Wikipedia Donate to Wikipedia Help 30 / 80

35 Wikipedia Historique Make a donation to Wikipedia and give the gift of knowledge! Log in / create account navigation Main page Contents Featured content Current events Random article search interaction About Wikipedia Community portal Recent changes Contact Wikipedia Donate to Wikipedia Help 31 / 80

36 Wikipedia Utilisateur Help us provide free content to the world by donating today! Log in / create account navigation Main page Contents Featured content Current events Random article search interaction About Wikipedia Community portal Recent changes Contact Wikipedia Donate to Wikipedia Help 32 / 80

37 Wikipedia Contributions Your continued donations keep Wikipedia running! Log in / create account navigation Main page Contents Featured content Current events Random article search interaction About Wikipedia Community portal Recent changes Contact Wikipedia Donate to Wikipedia Help 33 / 80

38 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 34 / 80

39 LinkedIn Réseau social résolument orienté vers les professionnels Donc pas d amis, mais des connexions But : Étendre son réseau Pouvoir contacter des gens par l intermédiaire de connaissances Augmenter sa visibilité dans le milieu professionnel Utilisé par certains employeurs pour recruter 35 / 80

40 LinkedIn Entités connexions Groupes Utilisateurs Institutions Groupes Nom, Description, Messages, Membres Institution Nom, Membres passés et présents Utilisateur CV, connexions 36 / 80

41 LinkedIn Confidentialité et droits d accès Inscription obligatoire Le profil complet d un utilisateur n est accessible qu à ses connexions On peut savoir si on est à distance 3 d un individu, et le chemin correspondant dans le graphe (partiellement anonymisé!) On peut choisir ou non de divulguer la liste de ses connections à ses connections (et à elle seulement!) Pour ajouter quelqu un comme connexion, il faut connaître son , avoir été dans la même institution, ou demander une introduction à une connexion commune Contacter directement un inconnu est possible, mais payant 37 / 80

42 LinkedIn Recherche d information Recherche d utilisateurs par mots-clés, nom, emplacement, etc. Affichage de la liste des utilisateurs de LinkedIn qui sont dans la même institution Recherches avancées possibles 38 / 80

43 LinkedIn Profil Profile Edit My Profile View My Profile Edit Public Profile Settings Forward this profile Current Associate Professor at TELECOM ParisTech [ Edit ] Past Education Recommended Connections Industry Websites Teaching assistant at ENS Cachan Postdoc at MPII PhD candidate at INRIA Université Paris Sud (Paris XI) Ecole normale supérieure You haven t been recommended Get Recommended 25 connections Research [ Edit ] My Website [ Edit ] My Company [ Edit ] see all... Public Profile [ Edit ] Public Profile setting: FULL VIEW [ Edit ] Prom ote your public profile! Link to your full profile from blogs and 39 / 80

44 LinkedIn Connexions Contacts Connections Imported Contacts Network Statistics Add Connections Remov e Connections Connections Show contacts with new connections advanced options Showing 25 of 25 connections. 5 outstanding sent invitations A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z # A B g 40 / 80

45 LinkedIn Réseau Here you see statistics about your network, including how many users you can reach through your connections. Your network grows every time you add a connection invite connections now. Your Network of Trusted Professionals You are at the center of your network. Your connections can introduce you to 62,100+ professionals here s how your network breaks down: Your Connections Your trusted friends and colleagues 25 Two degrees away Friends of friends; each connected to one of your connections 700+ Three degrees away Reach these users through a friend and one of their friends 61,300+ Total users you can contact through an Introduction 62,100+ 1,267 new people in your network since September 26 The LinkedIn Network The total of all LinkedIn users, who can be contacted directly through InMail. Total users you can contact directly try a search now! 26,000,000+ REGIONAL ACCESS Top locations in your network: 13% 12% 4% 4% 3% 1. Paris Area, France 2. San Francisco Bay Area 3. Greater New York City Area 4. Romania 5. France Your region: Paris Area, France: 8,100+ users 41 / 80

46 LinkedIn Recherche 42 / 80

47 LinkedIn Recherche avancée Search Results We found 371 users in your network matching your criteria. Keywords: engineer Located in or near: United States Users currently at: google Sorted by: degrees away from you refine search results Check out the Google Company Profile LinkedIn Network (top 20) Michael Van Riper Experienced Software Developer and Designer San Francisco Bay Area Internet Current: Founder & Leader at Silicon Valley Google Technology User Group ; Principal Engineer at Krillion, Inc. ; Local Ambassador at UXnet ; Co-Chair at BayDUX ; Founder & Leader at Silicon Valley Web Developer JUG ; Steering Committee Member at BayCHI Past: VeriSign; Finaline Technologies; Tirata/Soltima; Icarian; Adobe Systems;... see more Keyw ords:... Principal Engineer at Krillion, Inc.... Sr. Software Engineer at VeriSign... Sr. Software Engineer at Finaline Technologies... Sr. Software Engineer at Tirata/Soltima... What do these icons mean? Omar Benjelloun Software Engineer at Google San Francisco Bay Area Internet Current: Software Engineer at Google Past: INRIA Keyw ords: Software Engineer at Google Jean Tessier Software Craftsman San Francisco Bay Area Computer Software Current: Software Engineer at Google Inc. ; Principal at Dependency Finder (Self-employed) Past: LinkedIn Corp.; Vignette Corp.; Epicentric, Inc.; AT&T Labs; Teleglobe... see more Keyw ords:... I am a Software Engineer. I spend (almost) all... Software Engineer at Google Inc.... Senior Software Engineer at LinkedIn Corp.... Software Engineer at Teleglobe Canada Pierre-Yves Laligand 43 / 80

48 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 44 / 80

49 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 45 / 80

50 Graphes de réseaux sociaux Modélisation naturelle : réseau social = graphe Entités = noeuds, Relations = arêtes Suivant les cas : graphes orientés ou non bipartite, n-partites arêtes annotées, pondérées 46 / 80

51 Graphe non orienté Adapté pour les réseaux sociaux purs avec relations symétriques (p. ex., LinkedIn) 47 / 80

52 Graphe multipartite Adapté à la plupart des réseaux sociaux de partage avec annotations, utilisateurs, contenu, etc. (p. ex., Flickr) france chateau mason.flickr manufrakass 48 / 80

53 Graphe orienté Rare dans le cas des réseaux sociaux, mais c est le modèle du Web (p. ex., Wikipedia) Graph Conflict Trade Social network Node Social networking service Facebook 49 / 80

54 Réseaux implicites et explicites : aspect sociologique Deux types de réseaux sociaux d individus : donnés explicitement par l application (amis, connections...) dérivables implicitement des profils (mêmes intérêts, édition des mêmes articles...) Sociologiquement, définit quatre types de connections entre individus [Smith et al., 2007, Lin, 2001, Houard and Jacquemain, 2006], suivant la forme de capital social considéré : Lien implicite Lien explicite Bonding : lien «agglutinant» Bridging : lien «reliant» Oui Non Oui Bonding réel Bridging réel Non Bonding potentiel Bridging potentiel 50 / 80

55 Six degrés de séparation Idée que deux personnes quelconques sur Terre sont séparées par une chaîne de six personnes se connaissant deux à deux Mis en évidence par une expérience de Stanley Milgram [Travers and Milgram, 1969] (courrier à transmettre de proche en proche) Popularisé dans de nombreux médias Le chiffre 6 n est pas à prendre au sérieux! Mais principe validé dans des expériences plus récentes Dans d autres domaines : Nombre d Erdős pour les publications scientifiques Kevin Bacon pour les films d Hollywood Caractéristique commune (de la plupart) des réseaux sociaux! 51 / 80

56 Caractéristique des graphes de réseaux sociaux Quatre caractéristiques importantes [Newman et al., 2006] : Graphes creux : beaucoup moins d arêtes qu un graphe complet Faible distance typique : plus court chemin entre deux nœuds en général petit (logarithmique) par rapport à la taille du graphe Haute transitivité : si a est relié à b et b à c, alors b a plus de chances d être relié à c Degrés suivant une loi en puissance : le nombre de sommets de degré k est de l ordre de k γ (γ constante) nb k 52 / 80

57 Pas seulement les réseaux sociaux! Mêmes caractéristiques dans : le World Wide Web les systèmes nerveux les graphes d interaction de protéines les graphes de citations etc. Contre-exemples : graphes planaires, graphes de transports (plus de régularité, pas forcément de transitivité, plus grande distance typique, etc.). Modèles de graphes de réseaux sociaux? 53 / 80

58 Graphes aléatoires Principe : 1. On se fixe un nombre n de noeuds et un nombre p d arêtes. 2. On sélectionne aléatoirement (uniformément) p arêtes parmi les n(n 1) 2 possibles. Creux si p est bien choisi Distance typique (à l intérieure d une même composante connexe) petite! Pas de transitivité Pas de loi en puissance des degrés 54 / 80

59 Graphes petit-monde Principe [Watts and Strogatz, 1998, Watts, 1999] : 1. On part d un treillis régulier (une grille) périodique 2. Avec probabilité p, on reroute chacune des arêtes aléatoirement Creux si le treillis initial est bien choisi [Watts and Strogatz, 1998] Distance typique (à l intérieure d une même composante connexe) petite (vient des reroutages) Transitivité forte (vient du treillis initial) Pas de loi en puissance des degrés 55 / 80

60 Graphes sans échelle : attachement préférentiel Principe [Barabási and Albert, 1999, Newman et al., 2006] : 1. On part d un petit graphe de taille m 0, on se fixe une constante m < m 0 2. On ajoute tour à tour n m 0 nœuds au graphe, en les connectant chacun à m nœuds existants ; la probabilité de connexion à un nœud existant est proportionnelle à son degré Creux si m et n sont bien choisis Distance typique (à l intérieure d une même composante connexe) petite Transitivité forte Loi en puissance des degrés (en fait, exposant 3, mais des variations du modèle permettent de changer l exposant) 56 / 80

61 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 57 / 80

62 PageRank [Brin and Page, 1998] Idée Sur le Web, les pages importantes sont les pages pointées par des pages importantes. Définition (Tentative) Probabilité qu un surfeur suivant une marche aléatoire dans le graphe du Web G arrive à la page i à un point distant dans le futur. ( ) pr(i) = lim k + (t G) k v où v est un vecteur colonne initial. i 58 / 80

63 Calcul itératif de PageRank / 80

64 Calcul itératif de PageRank / 80

65 Calcul itératif de PageRank / 80

66 Calcul itératif de PageRank / 80

67 Calcul itératif de PageRank / 80

68 Calcul itératif de PageRank / 80

69 Calcul itératif de PageRank / 80

70 Calcul itératif de PageRank / 80

71 Calcul itératif de PageRank / 80

72 Calcul itératif de PageRank / 80

73 Calcul itératif de PageRank / 80

74 Calcul itératif de PageRank / 80

75 Calcul itératif de PageRank / 80

76 Calcul itératif de PageRank / 80

77 PageRank avec sauts aléatoires Peut ne pas converger. Pour réparer ça, le surfeur aléatoire peut, à chaque étape, sauter aléatoirement vers n importe quelle page du Web avec probabilité d (1 d : damping factor). ( ) pr(i) = lim ((1 k + d)t G + du) k v où U est la matrice dont tous les valeurs sont à 1 n (n : nombre de nœuds). i 60 / 80

78 PageRank et réseaux sociaux Mesure d importance globale utilisée pour ordonner les résultats des moteurs de recherche sur le Web Très utile pour les graphes ressemblant au graphe du Web (p. ex., Wikipedia) Notion inappropriée pour les graphes non orientés : mesure d équilibre de la marche aléatoire = degré du nœud Nombreuses variantes adaptées à certains cas particuliers : HITS [Kleinberg, 1999] pour distinguer portails et autorités Généralisation de HITS [Blondel et al., 2004] pour comparer deux graphes arbitraires Mesures de Green [Ollivier and Senellart, 2007] pour biaiser le PageRank 61 / 80

79 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 62 / 80

80 Recherche de communautés Problème classique dans les réseaux sociaux : identifier des communautés d utilisateurs (ou de contenu) en utilisant la structure de graphe Deux sous-problèmes : 1. Étant donné un nœud ou ensemble de nœuds initial, trouver la communauté correspondante 2. Étant donné le graphe dans son ensemble, trouver une partition en communautés 63 / 80

81 Flot maximal / Coupe minimale /6 /2 /2 source /1 /4 /3 /5 sink Utilisation d un algorithme de calcul de flot maximal [Goldberg and Tarjan, 1988] pour séparer une graine d utilisateurs du reste du graphe Complexité : O(n 2 m) (n : nœuds, m : arêtes) Versions en ligne de ces techniques [Flake et al., 2002, Senellart, 2005] permettant de faire le calcul sans avoir à stocker le graphe localement 64 / 80

82 Flot maximal / Coupe minimale 3/6 2/2 1/2 source 4/4 0/3 1/1 4/5 sink Utilisation d un algorithme de calcul de flot maximal [Goldberg and Tarjan, 1988] pour séparer une graine d utilisateurs du reste du graphe Complexité : O(n 2 m) (n : nœuds, m : arêtes) Versions en ligne de ces techniques [Flake et al., 2002, Senellart, 2005] permettant de faire le calcul sans avoir à stocker le graphe localement 64 / 80

83 Flot maximal / Coupe minimale 3/6 2/2 1/2 source 4/4 0/3 1/1 4/5 sink Utilisation d un algorithme de calcul de flot maximal [Goldberg and Tarjan, 1988] pour séparer une graine d utilisateurs du reste du graphe Complexité : O(n 2 m) (n : nœuds, m : arêtes) Versions en ligne de ces techniques [Flake et al., 2002, Senellart, 2005] permettant de faire le calcul sans avoir à stocker le graphe localement 64 / 80

84 Markov Cluster Algorithm (MCL) [van Dongen, 2000] Algorithme de classification (clustering) de graphe Aussi basé sur le flot maximal, dans le graphe tout entier Itération d un calcul matriciel alternant : Expansion (multiplication matricielle, correspondant à la propagation de flot) Inflation (opération non linéaire pour augmenter l hétérogénéité) Complexité : O(n 3 ) pour un calcul exact, O(n) pour un calcul approché [van Dongen, 2000] 65 / 80

85 Markov Cluster Algorithm (MCL) [van Dongen, 2000] Algorithme de classification (clustering) de graphe Aussi basé sur le flot maximal, dans le graphe tout entier Itération d un calcul matriciel alternant : Expansion (multiplication matricielle, correspondant à la propagation de flot) Inflation (opération non linéaire pour augmenter l hétérogénéité) Complexité : O(n 3 ) pour un calcul exact, O(n) pour un calcul approché [van Dongen, 2000] 65 / 80

86 Suppression des arêtes les plus «au milieu» [Newman and Girvan, 2004] Algorithme descendant de classification de graphe Degré de «betweenness»d une arête : nombre de chemins minimaux entre deux sommets quelconques qui passent par cette arête Principe général : 1. Calculer la betweenness de chaque arête du graphe 2. Enlever l arête avec la plus haute betweenness 3. Recommencer, le calcul de betweenness compris Complexité : O(n 3 ) pour un graphe creux [Newman and Girvan, 2004] 66 / 80

87 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 67 / 80

88 Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Est-il possible d exploiter les liens entre utilisateurs et le contenu des réseaux sociaux pour améliorer la recherche d information? Utilisation des tags associés à des contenus Contenu recommandé pour un utilisateur donné Recherche par mots-clefs biaisée par le réseau social d un individu 68 / 80

89 Utilisation des marque-pages de Delicious [Heymann et al., 2008] Tags dans Delicious : utilisables dans une recherche par mots-clefs? Avantages Termes de requêtes et tags se recoupent Cohérents, pertinents Dynamiques Inconvénients Faible couverture Manquent souvent de contexte 69 / 80

90 Systèmes de recommandation [Resnick et al., 1994] Filtrage collaboratif Ensemble de produits, ensemble d utilisateurs Utilisateurs vu comme un vecteur dans l espace des produits (pondération : plus un produit est courant, moins il a d importance) Mesure de similarité entre utilisateurs (p. ex., cosinus entre les vecteurs) Recommandations pour un utilisateur donné : 1. Calculer les utilisateurs les plus similaires 2. Proposer les produits associés Utile pour les sites de rencontre! Problèmes Passe mal à l échelle avec un grand nombre d utilisateurs Fonctionne mal pour un nouvel utilisateur 70 / 80

91 Amazon.com : recommandation produit-à-produit [Linden et al., 2003] Filtrage collaboratif produit-à-produit Produits : vecteurs dans l espace des utilisateurs Similarité entre produits Précalcul des similarités entre paires de produit (coûteux, mais change peu) Recommandations pour un utilisateur donné : Proposer les objets les plus similaires aux objets de l utilisateur 71 / 80

92 Recherche d information classique Index en texte intégral d une collection de documents, sous la forme de listes «terme (document, poids)», triées par poids Fonction de pondération : par exemple tf-idf (term frequency-inverse document frequency) Requête par mots-clefs : k premiers résultats? Notations : t 1 AND... AND t n s(t, d) pondération de t dans d (p. ex., tf-idf) g(s 1,..., s n ) fonction croissante calculant le score global (p. ex., addition) 72 / 80

93 Algorithme de seuil de Fagin [Fagin et al., 2001] 1. Soit R la liste vide, et m = Pour tout 1 i n : 2.1 Récupérer le document d (i) contenant le terme t i avec le meilleur score s(t i, d (i) ) (parmi ceux non encore récupérés). 2.2 Calculer le score global g d (i) = g(s(t 1, d (i) ),..., s(t n, d (i) )) en récupérant chacun des s(t j, d (i) ) avec j i. 2.3 Si R contient moins de k documents, ou si g d (i) est plus grand que le minimum des scores des documents dans R, ajouter d (i) à R (en enlevant éventuellement le document avec le score minimum). 3. Soit m = g(s(t 1, d (1) ), s(t 2, d (2) ),..., s(t n, d (n) )). 4. Si R contient plus de k documents, et le minimum des scores des documents dans R est supérieur ou égal à m, retoruner R. 5. Répéter l étape / 80

94 Recherche d information avec fonction de score sociale [Schenkel et al., 2008] Cadre : graphe multi-partite, p. ex., Flickr But : biaiser les résultats de requête en fonction de son réseau social Pondération sociale : Étant donnée une relation d amitié F (u, u ) (explicite ou implicite) entre deux utilisateurs, on calcule une relation d amitié étendue F (u, u ) = α U + (1 α) max chemin u = u 0... u k = u i=0 (0 < α < 1 constante ; U : nombre d utilisateurs) Au lieu de prendre une pondération globale tf-idf(t, d) = tf(t, d) idf(t, d) k 1 F(u i, u i+1 ) on prend une pondération sociale dépendant de u : ( ) tf-idf u (t, d) = F(u, u ) tf u (t, d) idf(t, d) u U 74 / 80

95 Top-k avec score social [Benedikt et al., 2008] Possibilité d adapter l algorithme de seuil de Fagin mais impossible de précalculer les scores tf-idf u (t, d) pour chacun des utilisateurs Pour éviter une trop grande complexité : 1. Partitionner le graphe des utilisateurs en composantes d utilisateurs fortement similaires 2. Utiliser les scores au sein de ces composantes comme estimations du seuil dans l algorithme de Fagin 3. donne des résultats approchés, mais de bonne qualité 75 / 80

96 Plan de l exposé Exemples de réseaux sociaux Typologie Delicious Flickr Wikipedia LinkedIn Modèles et algorithmes Modèles de graphes Recherche sur le Web Recherche de communautés Utilisation des liens sociaux pour améliorer la recherche Conclusion 76 / 80

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux Erick Stattner Laboratoire LAMIA Université des Antilles et de la Guyane, France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe, Novembre 2012 Erick Stattner Introduction

Plus en détail

FaceBook aime les Maths!

FaceBook aime les Maths! FaceBook aime les Maths! Michel Rigo http://www.discmath.ulg.ac.be/ http://orbi.ulg.ac.be/ Réseaux Visualizing my Twitter Network by number of followers. Michael Atkisson http://woknowing.wordpress.com/

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

IC05 2004 Analyse de Réseaux Sociaux : perspective algorithmique

IC05 2004 Analyse de Réseaux Sociaux : perspective algorithmique IC05 2004 Analyse de Réseaux Sociaux : perspective algorithmique Eustache DIEMERT Université de Technologie de Compiègne - Réseaux, Territoires et Géographie de l Information 11 mai 2004 Réseaux Sociaux?

Plus en détail

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux (ARS) 18 mars 2010 Analyse des réseaux sociaux Définition Propriétés Utilisation & Applications Analyse des réseaux sociaux Définition Propriétés Utilisation & Applications Etude des entités sociales (les

Plus en détail

INF6304 Interfaces Intelligentes

INF6304 Interfaces Intelligentes INF6304 Interfaces Intelligentes filtres collaboratifs 1/42 INF6304 Interfaces Intelligentes Systèmes de recommandations, Approches filtres collaboratifs Michel C. Desmarais Génie informatique et génie

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

Empreintes conceptuelles et spatiales pour la caractérisation des réseaux sociaux

Empreintes conceptuelles et spatiales pour la caractérisation des réseaux sociaux Empreintes conceptuelles et spatiales pour la caractérisation des réseaux sociaux Bénédicte Le Grand*, Marie-Aude Aufaure** and Michel Soto* *Laboratoire d Informatique de Paris 6 UPMC {Benedicte.Le-Grand,

Plus en détail

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX. Jean-Loup Guillaume

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX. Jean-Loup Guillaume COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX Jean-Loup Guillaume Le cours http://jlguillaume.free.fr/www/teaching/syrres/ Exemple 1 : Expérience de Milgram Objectif faire transiter une lettre depuis les Nebraska à un

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Cours de Data Mining PageRank et HITS

Cours de Data Mining PageRank et HITS Cours de Data Mining PageRank et HITS Andreea Dragut Univ. Aix-Marseille, IUT d Aix-en-Provence Andreea Dragut Cours de Data Mining PageRank et HITS 1 / 48 Plan du cours Présentation Andreea Dragut Cours

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Objectifs. Synthétiser. Moyens

Objectifs. Synthétiser. Moyens Objectifs Cartographie des Controverses Introduction à l exploration du Web Sébastien Heymann Identifier les acteurs sur le Web leur position dans le sujet......et si possible au cours du temps. Synthétiser

Plus en détail

L impact d Internet et des médias sociaux sur le recrutement et les ressources humaines. emm-ess consultants emm-ess.com

L impact d Internet et des médias sociaux sur le recrutement et les ressources humaines. emm-ess consultants emm-ess.com L impact d Internet et des médias sociaux sur le recrutement et les ressources humaines Trois grands sujets Faire connaître vos offres d emplois Évaluer les candidats Et vos employés actuels eux? D abord,

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Intégration de la dimension sémantique dans les réseaux sociaux

Intégration de la dimension sémantique dans les réseaux sociaux Intégration de la dimension sémantique dans les réseaux sociaux Application : systèmes de recommandation Maria Malek LARIS-EISTI maria.malek@eisti.fr 1 Contexte : Recommandation dans les réseaux sociaux

Plus en détail

www.ambbn.com 04/05/2011 Amundi Liquidity A creative market introduction Date

www.ambbn.com 04/05/2011 Amundi Liquidity A creative market introduction Date www.ambbn.com 04/05/2011 Amundi Liquidity A creative market introduction Date 1 Notre cible : les Trésoriers d entreprise 2 Notre dilemne : à la fois leader et challenger! 3 Un marché trusté par les plus

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Réseau Sociaux Plan. 1. Historique. 2. Définition et fonctionnalités. 3. Usages actuels. 4. Tendances. 5. Problématiques de recherche

Réseau Sociaux Plan. 1. Historique. 2. Définition et fonctionnalités. 3. Usages actuels. 4. Tendances. 5. Problématiques de recherche Réseaux Sociaux Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problématiques de recherche Pierre Maret, Laboratoire Hubert Curien, St-Etienne Adrien Joly, Alcatel-Lucent Bell Labs France, Villarceaux

Plus en détail

Analyse des réseaux sociaux et apprentissage

Analyse des réseaux sociaux et apprentissage Analyse des réseaux sociaux et apprentissage Emmanuel Viennet Laboratoire de Traitement et Transport de l Information Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Réseaux sociaux? Réseaux sociaux? Analyse

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011 , Cours Master 2, février 2011 Michel Habib habib@liafa.jussieu.fr http://www.liafa.jussieu.fr/~habib février 2011 Plan 1. Recommander un nouvel ami (ex : Facebook) 2. Recommander une nouvelle relation

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université

Plus en détail

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION. Jean-Loup Guillaume

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION. Jean-Loup Guillaume COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION Jean-Loup Guillaume Le cours Enseignant : Jean-Loup Guillaume équipe Complex Network Page du cours : http://jlguillaume.free.fr/www/teaching-syrres.php Évaluation

Plus en détail

«Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen»

«Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen» «Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen» Comment utiliser pleinement les ressources que vous offrent les réseaux sociaux et leurs différentes fonctions pour optimaliser vos

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

RI sociale : intégration de propriétés sociales dans un modèle de recherche

RI sociale : intégration de propriétés sociales dans un modèle de recherche RI sociale : intégration de propriétés sociales dans un modèle de recherche Ismail Badache 1 Institut de Recherche en Informatique de Toulouse, UMR 5505 CNRS, SIG 118 Route de Narbonne F-31062 Toulouse

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Pascal Hary Customer experience & Social Sales Development Director 1 Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. pascal.hary@oracle.com

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014 Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux Philippe Robert Le 8 avril 2014 Présentation Présentation Directeur de recherche à l INRIA Responsable de l équipe de recherche Réseaux, Algorithmes

Plus en détail

TRAVAUX DE RECHERCHE DANS LE

TRAVAUX DE RECHERCHE DANS LE TRAVAUX DE RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'EXPLOITATION DES DONNÉES ET DES DOCUMENTS 1 Journée technologique " Solutions de maintenance prévisionnelle adaptées à la production Josiane Mothe, FREMIT, IRIT

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci http://liris.cnrs.fr/hamamache.kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation English.......................................... 3 Français.........................................

Plus en détail

Qu est ce qu un réseau social. CNAM Séminaire de Statistiques Appliquées 13/11/2013. F.Soulié Fogelman 1. Utilisation des réseaux sociaux pour le

Qu est ce qu un réseau social. CNAM Séminaire de Statistiques Appliquées 13/11/2013. F.Soulié Fogelman 1. Utilisation des réseaux sociaux pour le Qui je suis Innovation Utilisation des réseaux sociaux pour le data mining Business & Decision Françoise Soulié Fogelman francoise.soulie@outlook.com Atos KDD_US CNAM Séminaire de Statistique appliquée

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

http://www.bysoft.fr

http://www.bysoft.fr http://www.bysoft.fr Flash Slideshow Module for MagentoCommerce Demo on http://magento.bysoft.fr/ - Module Slideshow Flash pour MagentoCommerce Démonstration sur http://magento.bysoft.fr/ V3.0 ENGLISH

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Badge «Vie personnelle et Digital»

Badge «Vie personnelle et Digital» powered by Badge «Vie personnelle et Digital» Voici le descriptif précis de mes travaux réalisés des documents produits pour me porter cadidat au badge de compétences «Vie personnelle et digital». Fichiers

Plus en détail

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Raja Chiky, Bruno Defude, Georges Hébrail GET-ENST Paris Laboratoire LTCI - UMR 5141 CNRS Département Informatique et Réseaux

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Bienvenue Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Contexte 2 Agenda 1 Présentation de la Blade Application Control: catégorisation, Appwiki 2 Interfaçage avec la Blade

Plus en détail

SEO Campus 2009 : Pagerank et optimisation

SEO Campus 2009 : Pagerank et optimisation SEO Campus 2009 : Pagerank et optimisation Sylvain Peyronnet http://sylvain.berbiqui.org http://www.kriblogs.com/syp 04/02/2009 04/02/2009 SEO Campus 2009 : Pagerank et optimisation 1 / 21 PageRank : la

Plus en détail

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network)

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network) Réseaux Sociaux Réseau social, locution Site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d'échanger des informations et des photos avec leur communauté d'amis

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Chercher sur le Web : juste un point fixe et quelques algorithmes

Chercher sur le Web : juste un point fixe et quelques algorithmes Chercher sur le Web : juste un point fixe et quelques algorithmes Serge Abiteboul, directeur de recherche Inria à l École Normale Supérieure de Cachan Le Web met à notre disposition une masse considérable

Plus en détail

Le DRH 2.0 Leviers des technologies 2.0 au service de l innovation RH

Le DRH 2.0 Leviers des technologies 2.0 au service de l innovation RH Le DRH 2.0 Leviers des technologies 2.0 au service de l innovation RH Salon Solutions Ressources Humaines 10 mars 2011 Yourcegid, C est pour vous, ça vous ressemble. Le DRH 2.0, leviers des technologies

Plus en détail

Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook

Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook Ralph Gross and Alessandro Acquisti Présenté par Guy-Michel FOPA Décembre 2008 Intérêts

Plus en détail

Gestion et partage de signets en ligne

Gestion et partage de signets en ligne Gestion et partage de signets en ligne 26 septembre 2008 Michèle Maximilien ERIST Avignon http://www.avignon.inra.fr/ist Finalités 1 Enregistrement et installation 1 Ajout de pages web 1 Navigation 3 Bookmarks

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Copyright 2014, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.

Copyright 2014, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. 1 Safe Harbor Statement The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may not be incorporated into any contract. It is not a commitment

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Interaction entre réseaux sociaux et sites web

Interaction entre réseaux sociaux et sites web Formation des Tisserands 22-23 janvier 2011 Interaction entre réseaux sociaux et sites web Intégrer les réseaux sociaux sur son site Internet Partager des informations sur les deux supports François NAUTRÉ

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Guide d utilisation. Institute Of Physics

Guide d utilisation. Institute Of Physics Guide d utilisation Institute Of Physics Un service en ligne fournissant un accès au contenu publié par IOP Publishing : 60 titres couvrant différents domaines de la recherche scientifique et technique.

Plus en détail

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux IREP - 18 octobre 2012 Abi Foldes, Account Manager, comscore Europe afoldes@comscore.com @comscorefr Sommaire Réseaux Sociaux: Usage, Profil, Engagement Mobile

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

OUTIL DE TRAVAIL COLLABORATIF

OUTIL DE TRAVAIL COLLABORATIF B i b l i o t h è q u e OUTIL DE TRAVAIL COLLABORATIF Septembre 2012 TitanPad est un outil de travail collaboratif permettant de prendre des notes ou de rédiger à plusieurs un même texte à distance en

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

Trouver l information scientifique sur Internet. Morgane Le Gall (BLP)

Trouver l information scientifique sur Internet. Morgane Le Gall (BLP) Trouver l information scientifique sur Internet Morgane Le Gall (BLP) Programme Accueil Le Web : présentation Les moteurs de recherche généralistes (n 1: Google) Les moteurs spécialisés (ex.google scholar,

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Lotus Connections 2.5

Lotus Connections 2.5 Lotus Connections 2.5 Donner sens au Web 2.0 Mash-ups Facebook bookmarking del.icio.us RSS Wiki LinkedIn REST AJAX ATOM Web 2.0 Digg Blogs Tags Social Networks Consumerization folksonomy Video Sharing

Plus en détail

stages d'initiation à la recherche / internships

stages d'initiation à la recherche / internships http://www.db-net.aueb.gr/ & http://www.vazirgiannis.com/ email: mvazirg@lix.poytechnique.fr or mvazir@aueb.gr stages d'initiation à la recherche / internships Titre Thématique Compétences espérées IN1:

Plus en détail

Les indicateurs structurels d'un graphe: calculs, visualisation, interactivité

Les indicateurs structurels d'un graphe: calculs, visualisation, interactivité Les indicateurs structurels d'un graphe: calculs, visualisation, interactivité Brigitte GAY (*), Bernard DOUSSET (**), Radwen WANASSI (**) b.gay@esc-toulouse.fr, bernard.dousset@irit.fr, wanesradwen@gmail.com

Plus en détail

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Microsoft Document Connection pour Mac. Microsoft Document Connection

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Tutoriel : utilisation de l outil de veille TaDaweb

Tutoriel : utilisation de l outil de veille TaDaweb Tutoriel : utilisation de l outil de veille TaDaweb Document réalisé par : Anaïs Carroux, Anaïs Chaffard, Lucie Choulet, Mylène Coconnier, Garance Foucher, Nizar Elyoussfi, Jean-Baptiste Mac Luckie, Aurélie

Plus en détail

BIG Data et R: opportunités et perspectives

BIG Data et R: opportunités et perspectives BIG Data et R: opportunités et perspectives Guati Rizlane 1 & Hicham Hajji 2 1 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca, Maroc, rguati@gmail.com 2 Ecole des Sciences Géomatiques, IAV Rabat,

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe?

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? emetrics Summit Paris 2010 Paris, 16 juin 2010 David Sadigh, directeur associé dsadigh@ic-agency.com A propos d IC-Agency: Notre

Plus en détail

La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens

La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens L éditeur partenaire des communautés scientifiques La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens Paris, Gfii, 12 février 2014 Jean-Marc Quilbé P-DG Présentation

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US Introduction Pourquoi utiliser DEL.ICIO.US? Cet outil permet à plusieurs personnes de partager la même liste de sites favoris et ce sur n importe

Plus en détail

Partie 1. La structure des réseaux sociaux

Partie 1. La structure des réseaux sociaux Partie 1. La structure des réseaux sociaux Analyse et Modélisation des Réseaux, Université Bordeaux IV Sections : Introduction 1 Introduction 2 3 L expérience de Milgram Les réseaux aléatoires 4 Le clustering

Plus en détail

L hypertexte, le multimédia, c est quoi?

L hypertexte, le multimédia, c est quoi? L hypertexte, le multimédia, c est quoi? Hervé Platteaux Centre NTE et Département de pédagogie Université de Fribourg Cours de pédagogie - Second cycle Session du 29 octobre 2001 Selon vous, l hypertexte

Plus en détail

Mendeley, pour gérer sa bibliographie et la partager. Patricia Volland-Nail

Mendeley, pour gérer sa bibliographie et la partager. Patricia Volland-Nail Mendeley, pour gérer sa bibliographie et la partager Patricia Volland-Nail Avertissement Ce diaporama est le support d une formation qui a été dispensée à l URFIST de Bordeaux le 29 Novembre 2013 Il nécessite

Plus en détail

Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif

Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif Cécile Durot 1 & Yves Rozenholc 2 1 UFR SEGMI, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France, cecile.durot@gmail.com 2 Université

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

Informatique / Computer Science

Informatique / Computer Science Informatique / Computer Science Vous trouverez ici les conditions de candidature pour les différentes voies de M2 de la mention «Informatique / Computer Science». Certaines formations ne seront cependant

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail