Les Toitures Végétales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Toitures Végétales"

Transcription

1 Projet Personnel Encadré Fdgfg Les Toitures Végétales Morgan BENIGAUD Projet Personnel Encadré Année

2 Conception Préliminaire Introduction sur les toitures végétales La France est un pays à conditions météorologiques propices pour l'installation des toitures végétales (ensoleillement, précipitations, climat tempéré...) Les enjeux de l'implantation des toitures végétales sont multiples : - Apporter des effets bénéfiques sur la biodiversité, recréer le cadre naturel des insectes et animaux. - Obtenir des effets écologiques comme la diminution du taux de CO2 et l'augmentation du dioxygène produit (dépollution de l'air urbain). - Un impact sanitaire sur l'eau grâce à une filtration et épuration saine de l'eau de pluie dans le substrat ; la toiture végétale retient l'eau, dont une partie servira pour l'irrigation naturelle, une autre s'évaporera, et une dernière sera évacuée dans les égouts. Il existe trois sortes de toitures végétales : La toiture végétale extensive Ce premier type de toiture est léger : aucun renforcement du toit n'est nécessaire car la charge exercée est d'environ 70 à 150 kg/m². La végétation extensive peut être installée sur un toit plat, ou a pente maximale de 20%, avec un substrat d'épaisseur entre 8 et 15 centimètres. Le choix des plantes est limité à la famille des sédums et graminées. Elle nécessite peu d'entretien (pas besoin d'irrigation ni de couche de drainage dans certain cas), et la pose est assez simple. 1

3 La toiture végétale semi-intensive PPE Les Toitures Végétales La végétation de type semi-intensive est plus variée et englobe la catégorie des arbustes : la charge exercée sur le toit sera donc plus importante (entre 150 et 300 kg/m²), et un renforcement du toit sera peut être nécessaire en fonction du matériau utilisé pour le support. L'entretien de ce type de toiture végétale sera plus important que pour la végétation extensive : un système d'irrigation est envisageable ainsi que la coupe des arbustes. Pour effectuer correctement cet entretien (3 par ans suffiront), il est indispensable que ce toit soit accessible avec une très faible pente (inférieure à 5%). Pour cette végétation, on utilisera un substrat d'épaisseur comprise entre 15 et 50 centimètres. Comme inconvénients, ce type de toiture végétale intermédiaire a un coût élevé, et demande une expertise plus complexe et précise pour l'installation. La toiture végétale intensive La végétation intensive est très diverse car elle regroupe toutes les espèces de végétaux (s'arrêtant aux arbres de tailles moyennes). L'épaisseur de la terre utilisée sera donc plus importante (entre 50 et jusqu'à 1m50). Le matériau utilisé pour le support du toit doit être en acier car la charge exercée peut atteindre jusqu'à 900 kg/m²! Un entretien régulier doit être réalisé, et un système d'irrigation est fortement recommandé (dans ce cas aussi, une faible pente du toit est exigée : 5% au maximum) Comme la toiture végétale semi-intensive, le coût sera élevé en fonction des espèces choisies et l'installation nécessite le savoir d'un professionnel. 2

4 Les différentes couches d une toiture végétale : Les toitures végétales, quelque soit leur type, sont composées de cinq couches successives : - Le support du toit (en bois ou en acier) - La couche d étanchéité et d isolation - La couche de drainage - Le substrat - Les végétaux Paramètres nécessaires à prendre en compte Comme indiqué précédemment, il y a plusieurs critères à prendre en compte pour l installation d une toiture végétale : - Le premier paramètre important à prendre en compte est l inclinaison du toit, qui peut varier de 0 à 15 maximum en fonction du type de toiture végétale - Le poids total de la toiture végétale est aussi un paramètre important : le poids de la toiture doit être adapté au matériau du support du toit (bois ou acier) - L entretien est un paramètre nécessaire pour le bon développement des végétaux. Cet entretien est proportionnel par rapport à la taille et au type de toiture végétale installé. Certaines toitures végétales nécessitent une irrigation supplémentaire en période de canicule - Le climat entre donc aussi dans les paramètres à prendre en compte : les toitures végétales ne résisteraient pas à des températures extrêmes et certaines conditions climatiques sont défavorables aux toitures végétales. La France est un pays à conditions météorologiques propices pour l'installation des toitures végétales (ensoleillement, précipitations, climat tempéré...) - La surface totale de la toiture peut devenir problématique car dans le cas d un toit incliné, le poids de toute la toiture est transféré sur les extrémités. - L isolation thermique, phonique et l étanchéité dépendent de l installation de la toiture et sont des paramètres pouvant être mesurés après la pose. 3

5 Recherches sur les capteurs de son Pour réaliser ma partie sur l étude de l isolation phonique d une toiture végétale, j ai dû commander des capteurs sons pour les installer sur la toiture végétale. J ai passé une commande de capteurs sons le 4 Février sur le site internet Conrad. Je m étais renseigné sur ce modèle, et il convenait parfaitement à la situation de notre projet car ce capteur perçoit les sons jusqu à 80 db, ce qui correspond à l environnement urbain. Ce capteur est donc bien adapté aux différents bruits qui nous entourent. Système d acquisition des informations capteurs Nous allons placer dans notre toiture végétale un boitier de la marque National Instruments de référence NI USB Ce boitier a pour but de recueillir les informations des capteurs au sein de la toiture végétale, en les transmettant ttant au logiciel LABVIEW. Un système d acquisition de données permet de mesurer un phénomène physique. Ce système d acquisition de données est composé de capteurs, de matériel de mesure et d un ordinateur avec un logiciel adapté tel que Labview. L acquisition de données basées sur PC permet une puissance de traitement des données supérieure aux systèmes de mesures traditionnels. Le matériel d acquisition consiste à numériser les signaux analogiques entrants (émis par les capteurs) pour que l ordinateur puisse les interpréter. Le matériel d acquisition est composé : D un circuit de conditionnement de signaux [permettant de transformer un signal en une forme appropriée pour l entrée d un CA/N] D un convertisseur Analogique/Numérique (CA/N) [fournissant une représentation numérique d un signal analogique à un instant t] D un bus d ordinateur [permettant la connexion entre le matériel d acquisition et l ordinateur] 4

6 Conception Détaillée Visualisation de l emplacement des capteurs J ai réalisé une maquette numérique avec le logiciel Google-SketchUp pour une visualisation précise de l emplacement des capteurs : Capteurs phoniques Capteurs températures Capteur d hygrométrie 5

7 Protocole de mesure du paramètre «son» Phénomène étudié Phénomène observé Le témoin Variation attendue Outil de maitrise Outil de mesure Atténuation du niveau sonore Niveau sonore à l intérieur de la maison et à l extérieur de la toiture Capteur son et le résultat affiché sur le logiciel Baisse du niveau sonore à l intérieur de la maison par rapport à l extérieur La toiture végétale Les capteurs son Procédure détaillée : Les capteurs sont reliés au boitier NI USB-6008 qui et lui-même relié à un ordinateur. Les signaux transmis par les capteurs sont numérisés afin d être interprétés par l ordinateur et le logiciel utilisé Simulation du transfert sonore de la toiture Cette simulation du transfert sonore de la toiture sera réalisée avec le logiciel Simulink. L ensemble {Substrat et couche végétale} est supposé réduire de 40 db le bruit extérieur, perçu à l intérieur de la maison. En effet, le substrat est la couche qui absorbe le plus d ondes, et la couche des végétaux absorbe les plus petites ondes. 6

8 Prototypage & Réalisation Réalisation d une interface utilisateur Pour réaliser une interface utilisateur, permettant au propriétaire de la toiture végétale de visionner à tout moment les trois paramètres (intensité sonore, taux d humidité et température) à l intérieur et à l extérieur de celle-ci, je devais utiliser le logiciel Labview. Comme nous nous sommes focalisés sur les deux parties précédentes, nous n avons pas pu mener à terme la partie «Réalisation» du projet. Pour ma part de cette partie, j avais commencé à utiliser ce logiciel en mettant une fonction «DAQ Assistant» permettant d acquérir le signal transmis par les différents capteurs et de les afficher en temps réel sur un écran. J ai créé des graphs, représentants le système réel attendu sur les performances de notre toiture végétale. Au total, six graphiques devait être créés, représentants les données des six capteurs disposés à l extérieur et à l intérieur de la toiture végétale. Cette interface utilisateur permettrait de comparer les informations captées à l extérieur de la toiture végétale, et celles à l intérieur de celle-ci, en fonction du temps. En conclusion, après les études et les simulations réalisées sur l isolation thermique, phonique et hydrométrique des toitures végétales, nous pouvons affirmer que toutes les sortes de toitures végétales sont des solutions viables pour notre quotidien. Le seul frein pour l installation d une toiture végétale est le coût élevé pour son achat et sa pose. De plus, comme indiqué au dessus, il y a des conditions précises à respecter pour pouvoir installer sa toiture végétale, ce qui restreint encore la présence des toits verts dans le monde. 7

9 Partie ANNEXE : Cahier des charges du projet : 8

10 Diagramme d analyse fonctionnelle : Diagramme des intéracteurs : 9

11 Graphiques envisagés pour l interface utilisateur 10

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE R É D U I R E N O T R E C O N S O M M A T I O N D É L E C T R I C I T É C LIMATISATI O N NA T U RE L LE P A R L ES TOITURES VÉG ÉTA LISÉES Sommaire Sommaire... 1 Travail effectué par... 1 Historique...

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il?

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Terrasse-jardin Gamme végétale riche Épaisseurs fortes Charges fortes Irrigation indispensable Coûts d installation élevés Entretien important

Plus en détail

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Jeudi 14 avril 2011 Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Contacts : M. Raphaël LAME Directeur Général M. Pierre Grenier

Plus en détail

DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité.

DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité. DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité. Quiconque accorde sa place à la Nature profite de ses bienfaits. L aménagement des toits en espace vert apporte beaucoup d avantages directs

Plus en détail

15_ simulation et annexes HUNSPACH & LUDWIGSWINKEL - BÂTIMENTS RÉNOVÉS. Étude WUFI Plancher des combles et toiture

15_ simulation et annexes HUNSPACH & LUDWIGSWINKEL - BÂTIMENTS RÉNOVÉS. Étude WUFI Plancher des combles et toiture 15_ simulation et annexes HUNSPACH & LUDWIGSWINKEL - BÂTIMENTS RÉNOVÉS Étude WUFI Plancher des combles et toiture Sommaire 1 HYPOTHÈSES...3 1.1 PAROI ÉTUDIÉE... 3 1.2 CONDITIONS INITIALES... 4 1.3 CLIMAT

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi

Plus en détail

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine Département de la Seine-Saint-Denis 1. Eléments de contexte 2. Rappel

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain le 27 mars 2015 Bruxelles Environnement DU VERT SUR NOS TOITURES Bernard Capelle Landscapedesign Objectifs de la présentation

Plus en détail

Supervision & Gestion d'énergie. Une solution proposée par Polyelectric

Supervision & Gestion d'énergie. Une solution proposée par Polyelectric Supervision & Gestion d'énergie Une solution proposée par Polyelectric Description : Polyelectric propose une solution pour la supervision, l acquisition et la gestion des grandeurs électriques d un réseau

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013 Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990

Plus en détail

Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW. Cours LabVIEW ENSPS J2 Serio@unistra.fr V1.04-2011

Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW. Cours LabVIEW ENSPS J2 Serio@unistra.fr V1.04-2011 Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW 1 1 Objectifs de la séance Acquisition de données avec un module d acquisition de données multifonctions (USB 6009) et traitement sous

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit Toiture-jardin potager Optigreen Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Avec les

Plus en détail

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales...

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales... Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990 Une philosophie passionnante... 1 La

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

Réaliser une instrumentation virtuelle sur PC

Réaliser une instrumentation virtuelle sur PC Réaliser une instrumentation virtuelle sur PC Pré requis : En 59 mn Support matériel : carte d acquisition USB NI 6008 ou 6009 Développement logiciel : Labview National Instrument Objectif : o Acquérir

Plus en détail

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER SOMMAIRE I) Objet du projet :...2 II) Les termes à maitriser

Plus en détail

Mise en situation. Maison passive

Mise en situation. Maison passive François SCHNEIDER Mise en situation Maison passive Dans le cadre d une étude sur les maisons passives, il est décidé d effectuer des relevés de température et d humidité dans chacune des pièces (9 zones)

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Formation STI2D Découverte de LabView 2011

Formation STI2D Découverte de LabView 2011 1 Présentation de Labview LabVIEW est un langage de programmation graphique destiné au développement d'applications d'instrumentation : acquisition par l'intermédiaire de cartes externes et restitution

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES

CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES Le cœur du produit de pointe que nous avons étudié et réalisé pour le secteur médical est représenté par le nouveau thermostat électronique HACCP, de série

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques Toiture verte Qu est ce qu une toiture verte? Une toiture verte est une toiture couverte avec des plantes. La végétation d une toiture verte est choisie dans des sortes de plantes qui résistent bien aux

Plus en détail

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure La toiture végétalisée Un procédé innovant Kalzip Verdure est une innovation dérivée du procédé Kalzip, système de couvertures et bardages en aluminium.

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40

UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40 UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40 91 46 l.oliveira@eco-mur.com www.eco-mur.com UNE REPONSE

Plus en détail

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/...

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/... JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 3039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 303 Fulda, Allemagne Téléphone : 49 1 0030 Télécopieur : 49 1 00307 EMail : mail@jumo.net Internet

Plus en détail

ETUDE DU FACTEUR SOLAIRE DU SYSTEME DE TOITURE VEGETALISEE VERDURA/HYDROPACK. Société : ETERNIT

ETUDE DU FACTEUR SOLAIRE DU SYSTEME DE TOITURE VEGETALISEE VERDURA/HYDROPACK. Société : ETERNIT ETUDE DU FACTEUR SOLAIRE DU SYSTEME DE TOITURE VEGETALISEE VERDURA/HYDROPACK Société : ETERNIT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO DER/HTO 2008-083- RB/LS Date Le 23 avril 2008

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES L usage des instruments de calcul et de dessin est autorisé selon les termes de la circulaire 99-186 du

Plus en détail

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque www.valsolar.fr QUESTIONS REPONSES SUPPORTS Le solaire thermique (panneaux ou tubes noirs) : les rayons du soleil chauffent un fluide

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

PCM-ISAC V3 CARTE D ACQUISITION DE DONNES SUR PORT USB

PCM-ISAC V3 CARTE D ACQUISITION DE DONNES SUR PORT USB PCM-ISAC V3 CARTE D ACQUISITION DE DONNES SUR PORT USB Fonctionnalités 8 voies analogique/numérique sur 12 bits 2 voies codeurs incrémentaux 2 voies de sortie analogique sur 12 bits Echange de données

Plus en détail

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 3039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 303 Fulda, Allemagne Tél. : 49 1 0030 Fax. : 49 1 00307 EMail : mail@jumo.net Internet : www.jumo.net

Plus en détail

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION T H E R M O P T I M PRISE EN MAIN EXEMPLE D'UNE INSTALLATION DE CONDITIONNEMENT D'AIR VERSIONS JAVA 1.3 ET SUPERIEURES R. GICQUEL SEPTEMBRE 2013 2 SOMMAIRE PRISE EN MAIN DE THERMOPTIM... 3 INSTALLATION

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque.

Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque. Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque. 1. Principe de fonctionnement d un système «connecté réseau» 2. Localisation et présentation des panneaux

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 44 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier,

Plus en détail

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand par Brigitte Lavoie, diplomée en TPHE Valéry Simard, diplomée en PCHO Manon Tardif, professeure en Horticulture Institut de Technologie Agro-Alimentaire,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Coûts de réalisation et d entretien d une toiture verte Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectifs

Plus en détail

Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW

Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW Encadré par M.Belkaem Ould-Bouamama Réalisé par Ilyas Mabrouk Shitao XING Polytech Lille Département Informatique Microélectronique Automatique Le 7

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

Projet Calcul Machine à café

Projet Calcul Machine à café Projet Calcul Machine à café Pierre-Yves Poinsot Khadija Salem Etude d une machine à café, plus particulièrement du porte filtre E N S I B S M é c a t r o 3 a Table des matières I Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

Transfert de vapeur d eau

Transfert de vapeur d eau S8-Transfert Hygrothermique 1. Problématique Humidité dans les logements L air contenu dans les logements contient toujours de la vapeur d eau. A l intérieur ceci est dû en partie par l activité humaine

Plus en détail

REGULATEUR DE DEBIT ACOUSTIQUE Fiche technique. Comment fonctionnent les régulateurs de débit acoustiques?

REGULATEUR DE DEBIT ACOUSTIQUE Fiche technique. Comment fonctionnent les régulateurs de débit acoustiques? Fiche technique Absorbeur acoustique et régulateur de débit pour les conduits de ventilation circulaires: Presque sans aucun montage, vous fixez en même temps un absorbeur de bruit et un régulateur de

Plus en détail

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01 Toits durables 1 Merci à l AGPI Bienvenue 2 Mario V. Petrone, architecte et architecte paysagiste 3 PROGRAMME Introduction 1. Le concept d une pression équilibrée 2. Le problème 3. Les causes 4. Le résultat

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN ANNEXE 3 LA TOITURE VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS LES TYPES DE TOITURE VERTE La toiture-jardin La toiture-jardin légère La toiture végétalisée LES AVANTAGES DE LA TOITURE VERTE LES PARTICULARITÉS DE L ÉTANCHÉITÉ

Plus en détail

Toitures vertes : bien commun ou bien privé?

Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Owen A. Rose LEED, M.Arch, B.Comm www.ecologieurbaine.net www.montroyal-avenueverte.org www.ecosensuel.net Toitures vertes à la montréalaise Un vieux concept

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

- Cours sur la conversion analogique numérique

- Cours sur la conversion analogique numérique Acquisition de température d une rampe I. Présentation On souhaite étudier en manipulation la chaîne d acquisition de la température issue de la rampe) voir dossier technique. A notre disposition nous

Plus en détail

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE DOSSIER : CHARIOT PORTE PALAN INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE ATELIER CATIA V5: GENERATIVE STRUCTURAL ANALYSIS OBJECTIFS : L objectif de cette étude consiste

Plus en détail

Session 1 : Introduction

Session 1 : Introduction UNESCO 2004-2005 Séminaire pratique Les étapes d une création électroacoustique simple Bruno BOSSIS Session 1 : Introduction Objectifs Ce séminaire propose à un débutant d aborder pas à pas la création

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

I] ETUDE STATISTIQUES SIMPLE

I] ETUDE STATISTIQUES SIMPLE INTRODUCTION Scilab (contraction de Scientific Laboratory) est un logiciel libre, développé à l'inria Rocquencourt. C'est un environnement de calcul numérique qui permet d'effectuer rapidement toutes les

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23 Manuel d utilisation JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-400 Yverdon Switzerland www.jdc.ch info@jdc.ch P: +4 4 445 F: +4 4 445 Index Français F Présentation Matériel...4 Garantie...4 Fonctionnement

Plus en détail

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Compatibilités et incompatibilités entre le cahiers des charges thermiques et acoustiques Revue des Techniques existantes Christophe

Plus en détail

BARO HR 100. Référence produit : 90-60-358 NOTICE UTILISATEUR. Version 1.0. nke - Compétition voile

BARO HR 100. Référence produit : 90-60-358 NOTICE UTILISATEUR. Version 1.0. nke - Compétition voile BARO HR 100 Référence produit : 90-60-358 NOTICE UTILISATEUR Version 1.0 nke - Compétition voile Z.I. Kerandré Rue Gutenberg 56700 HENNEBONT- FRANCE http://www.nke.fr N indigo 0 892 680 656 : 0,34 /min.

Plus en détail

07 décem bre 2010. Toitures vertes

07 décem bre 2010. Toitures vertes 07 décem bre 2010 Toitures vertes Séance d information Salle de l Europe, Hôtel Communal Commune d Etterbeek Bernard Capelle, architecte paysagiste 1 Changement climatique une responsabilité collective

Plus en détail

L'ABC de la végétalisation de toiture

L'ABC de la végétalisation de toiture L'ABC de la végétalisation de toiture Des toits verts sur quels toits? Adaptable aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, le prêt à poser végétal de toiture Vertige bénéficie d une technique

Plus en détail

Table des Matières. 1. Description du matériel... 4. 2. Données techniques... 4. 3. Présentation du matériel... 5

Table des Matières. 1. Description du matériel... 4. 2. Données techniques... 4. 3. Présentation du matériel... 5 Serrure Biométrique Manuel de Mise en Service Table des Matières 1. Description du matériel... 4 2. Données techniques... 4 3. Présentation du matériel... 5 3.1. La serrure... 5 3.2. Enrôleur... 6 4.

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Chaîne de mesure et acquisition de données

Chaîne de mesure et acquisition de données 1 Chaîne de mesure et acquisition de données Sommaire 2 A La chaîne d acquisition de données p 3 I Description de la chaîne d acquisition de données p 4 II Emplacement de la chaîne d'acquisition p 11 III

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

TRANSMETTEUR DE PRESSION DIFFERENTIELLE AVEC CAPILLAIRE A AIR POUR RESERVOIRS EAU CLAIRE TYPE 3051

TRANSMETTEUR DE PRESSION DIFFERENTIELLE AVEC CAPILLAIRE A AIR POUR RESERVOIRS EAU CLAIRE TYPE 3051 TRANSMETTEUR DE PRESSION DIFFERENTIELLE AVEC CAPILLAIRE A AIR POUR RESERVOIRS EAU CLAIRE TYPE 3051-1 - 1/ Principe de fonctionnement Le transmetteur permet par une mesure de pression différentielle d obtenir

Plus en détail

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Temps : 3h Objectifs : Prendre connaissance du système. Lire les diagrammes UML et comprendre le fonctionnement du système. Mettre en place une maquette

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Thermodynamique (Échange thermique)

Thermodynamique (Échange thermique) Thermodynamique (Échange thermique) Introduction : Cette activité est mise en ligne sur le site du CNRMAO avec l autorisation de la société ERM Automatismes Industriels, détentrice des droits de publication

Plus en détail

TP n 9 : transmission d'un signal en bande de base à l'aide d'une fibre optique.

TP n 9 : transmission d'un signal en bande de base à l'aide d'une fibre optique. TP n 9 : transmission d'un signal en bande de base à l'aide d'une fibre optique. But du TP : le but de ce neuvième TP de seconde année est l'étude d'une chaîne de transmission utilisant une fibre optique.

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

(RT2000, RT2005, RT2012)

(RT2000, RT2005, RT2012) VMC Double Flux & Réglementation thermique Etude d une ventilation mécanique Double Flux pour les bâtiments à basse consommation Descriptif du support technologique Les réglementations thermiques du bâtiment

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 %

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 % La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen Diminution du pic de débit jusqu à 99 % Végétalisation de toiture : retenue d eau et écoulement

Plus en détail

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 SYSTÈMES D IDENTIFICATION CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 CONTRÔLE D ACCÈS SANS FIL RFID Contrôle des portes en temps réel. Fonctionnalités Aperio : le chaînon manquant grâce

Plus en détail

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates Technologie parfaite pour un bon investissement Panneaux photovoltaïques avec d excellentes propriétés d étanchéité: une solution complète et de haute

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général On distingue deux types de toitures vertes : Les toits verts

Plus en détail

Cahier des spécifications. pour

Cahier des spécifications. pour Cahier des spécifications pour Version 1.0 approuvée, préparée par Philippe ZDZIOBECK et Amine TIFAK Octobre 2010 Table des matières I. Introduction...2 1. Introduction...2 2. But du projet...2 3. Références...2

Plus en détail

Système de contrôle d installations photovoltaïques

Système de contrôle d installations photovoltaïques Système de contrôle d installations photovoltaïques FRONIUS IG Signal Card & FRONIUS IG DatCom FACILITE DE LA COMMUNICATION KOMMUNIKATION- SFREUDIG SURVEILLANCE ET VISUA- LISATION DE L INSTALLA- TION PHOTOVOLTAÏQUE.

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

La console multi-capteurs sans-fil

La console multi-capteurs sans-fil La console multi-capteurs sans-fil Ecran tactile couleur Boutons de sélection Capteurs avec écran Boutons de navigation Elastomère de protection Connexion USB sans pilote Batterie lithium haute capacité

Plus en détail

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature.

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature. L isolation de toiture Powerroof, inspirée par la nature. Etape 1 : La source d inspiration... Etape 2 : La réflexion... Le résultat : Powerroof, l isolation pour toitures inclinées solide et indéformable

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 Sciences de l ingénieur Lycée Jules Ferry DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 1. PRESENTATION DU SYSTEME La période de taille de la vigne dure 2 mois environ. Les viticulteurs coupent 8 à 10 heures par jour.

Plus en détail

mots-clés analyse mécanique, capteur, lycée technologique, prébac, produit pluritechnique, travaux pratiques POIGNÉE DROITE Commandes

mots-clés analyse mécanique, capteur, lycée technologique, prébac, produit pluritechnique, travaux pratiques POIGNÉE DROITE Commandes Un TP qui roule DAVID RAVIART [1] Voici un TP destiné aux terminales scientifiques option sciences de l ingénieur, réalisé à partir d un produit pluritechnique, un dérailleur de vélo sans câble. Dans un

Plus en détail

Evolution Evolution historique :

Evolution Evolution historique : Evolution Evolution historique : Manuel Mécanique Automatismes-Informatisé Non mécanisé : L utilisateur apporte l énergie Automatisé : Système mécanisé dont la gestion est commandée par le système lui-même

Plus en détail