Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand"

Transcription

1 Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand par Brigitte Lavoie, diplomée en TPHE Valéry Simard, diplomée en PCHO Manon Tardif, professeure en Horticulture Institut de Technologie Agro-Alimentaire, campus St-Hyacinthe

2 Présentation Survol des toits verts Composantes Avantages Aménagements possible Le projet ITA Étapes avant la réalisation Budget; Partenaires; Subvention Réalisation

3 Composantes Plantes Substrat de culture Matelas capillaire / irrigation Drainage Barrière anti-racine Imperméabilisation

4 La toiture verte une valeur ajoutée Espace vert utile Esthétique Protection des membranes Efficacité énergétique Gestion des eaux de pluie Réduction de l effet d îlot de chaleur urbain Insonorisation Filtre et purifie l air

5 Protection des membranes

6 Toiture expérimentale CNRC à Ottawa

7 Moyenne journalière des fluctuations de température de la membrane 22 nov à 31 sept Source: CNRC

8 Profil thermique de la membrane Journée d été ensoleillée (2 juillet 2002) Toiture de référence Toiture végétale Source: CNRC

9 Efficacité énergétique

10 Échanges thermiques Journée d été ensoleillée (2 juillet 2002) Toiture de référence Toiture végétale Source: CNRC

11 Demande énergétique due aux échanges thermiques à travers le toit (22 nov sept 2001) Source: CNRC

12 Efficacité énergétique Conclusion Réduit les échanges thermiques totaux de 47% par rapport à une toiture conventionnelle Permet d économiser 2,8 kwh/pi 2 /an (pour une bâtiment chauffé à l électricité avec climatisation) En été, on peut réduire les besoins énergétiques de plus de 75% (6,5-7,0 kwh/jour à 1 kwh/jour) Dépend de plusieurs facteurs: hauteur du bâtiment, climat, épaisseur du substrat

13 Rétention des eaux de pluie Écoulement d eau enregistré pendant une pluie Un toit vert retient l eau de 70 à 100% en été Source: CNRC

14 Gestion des eaux de pluviales

15 Réduction de l effet d îlot de chaleur urbain Site de développement durable Crédit LEED 7.2: 1 point 50 % de la toiture végétalisée

16 Insonorisation Le substrat atténue le bruit de 15 à 20 db Source: M.A Boivin, agronome

17 Filtre et purifie l air 1 m 2 de gazon non coupé sur un toit purifie 0,2 kg de poussières aéroportées chaque année 1.5 m 2 de gazon non coupé produit assez d oxygène pour fournir les besoin annuels d un être humain Source: M.A Boivin, agronome

18 Toits verts intensifs Hotel New Otani, tokyo

19 Hilton Bonaventure, Montréal

20 Toits verts extensifs Mountain Equipment Coop, Toronto

21 Coopérative la petite cité, Montréal Pavillon Lassonde, École Polytechnique, Montréal

22 Projet ITA, Campus St-Hyacinthe Rendre l Institut plus confortable et plus écologique en améliorant l efficacité énergétique. Permettre à nos jeunes horticulteurs-paysagistes de se familiariser avec cette nouvelle technologie. Mettre en place un programme de recherche et de transfert technologique au niveau du choix des végétaux pour les toitures végétalisées.

23 Étapes avant la réalisation: Analyse de l ingénieur Prévision budgétaire Relevé et plans architecturaux Demande de permis Choix du système Choix des plantes Design d aménagement Échéancier et Équipes de travail et protocole de sécurité

24 Budget En général. 35 à 50$ / pi 2 Intervention structurelle Couverture 25% 30% Main d'œuvre Agronome/horticulteur 2% 8% Végétaux 2% 8% 25% Ingénieur Matériaux/Irrigation

25 Le projet ITA Environ 10.75$ / pi 2 Intervention structurelle Couverture 25% 30% Main d'œuvre Agronome/horticulteur 2% 8% Végétaux 2% 10% 25% Ingénieur Matériaux/Irrigation

26 Partenaires:

27 Subvention: Gaz métropolitain 5$ / pi 2 6 pouces de substrat 60% de la surface végétalisée

28 Le projet ITA Avec la subvention: = Environ 5.75$ / pi2 Coût global: Projet :48 204,55$ - Subvention : ,50$ Total : ,05$

29 AVANT

30 APRÈS APRÈS

31 Système de drainage

32

33 Plates-bandes

34 Système d irrigation

35

36 Terreau

37 Végétaux

38

39 Équipes de plantation

40

41 Le résultat final

42 et la suite au printemps 2007!!!

43 Merci de votre attention!

Toitures vertes : bien commun ou bien privé?

Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Owen A. Rose LEED, M.Arch, B.Comm www.ecologieurbaine.net www.montroyal-avenueverte.org www.ecosensuel.net Toitures vertes à la montréalaise Un vieux concept

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

Institut de technologie agroalimentaire. Pavillon horticole écoresponsable

Institut de technologie agroalimentaire. Pavillon horticole écoresponsable Pavillon horticole écoresponsable L horticulture ornementale est en pleine mutation. Orientée traditionnellement vers l esthétique, elle prendra son prochain élan en misant sur les bienfaits des végétaux

Plus en détail

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013 Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990

Plus en détail

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol Christelle SENECHAL Sepia Conseils Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol < Toit stockant Toiture > végétalisée

Plus en détail

Les bienfaits des toitures végétalisées et l encadrement du Québec (RBQ)

Les bienfaits des toitures végétalisées et l encadrement du Québec (RBQ) Les bienfaits des toitures végétalisées et l encadrement du Québec (RBQ) owena. rose architecte, pa LEED lumière bois verdure les toitures végétalisées : plan de la présentation Le Centre d écologie urbaine

Plus en détail

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Odette Béliveau: Directrice au Service de l entretien et des composantes architecturales à l UQAM Antoine Trottier: Candidat à la maîtrise en

Plus en détail

Le toit vert de l École d agriculture de Nicolet un projet grandeur nature

Le toit vert de l École d agriculture de Nicolet un projet grandeur nature Le toit vert de l École d agriculture de Nicolet un projet grandeur nature 1. C est quoi un toit vert? Un toit vert ou une toiture végétalisée c est en quelque sorte un jardin qu on installe sur un toit.

Plus en détail

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit Toiture-jardin potager Optigreen Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Avec les

Plus en détail

owen a. rose architecte, pa LEED

owen a. rose architecte, pa LEED owen a. rose architecte, pa LEED plan de la présentation : - l historique - la réglementation - le GTTV et la RBQ - les suivis l historique des années de toitures végétalisées au Québec Hôtel Bonaventure

Plus en détail

GARDEN ROOF. Le toit nature de longue durée. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment

GARDEN ROOF. Le toit nature de longue durée. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment. Toit Jardin pour la durée de vie du bâtiment GARDEN ROOF Le toit nature de longue durée ARDEN ROOF Pourquoi une toiture verte? La toiture verte est un composant important durable. Elle fonctionne en synergie avec les énergies passives en réduisant

Plus en détail

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales...

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales... Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990 Une philosophie passionnante... 1 La

Plus en détail

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Présentation des priorités soussectorielles québécoises en recherche et innovation Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Mise en contexte Rencontres préalables des

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE R É D U I R E N O T R E C O N S O M M A T I O N D É L E C T R I C I T É C LIMATISATI O N NA T U RE L LE P A R L ES TOITURES VÉG ÉTA LISÉES Sommaire Sommaire... 1 Travail effectué par... 1 Historique...

Plus en détail

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011 Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains Mélissa Giguère 30 mars 2011 Définition Source : Lawrence Berkeley National Laboratory, 2000. 3 Causes des îlots

Plus en détail

Des toitures-jardins pour une meilleure durabilité des enveloppes des bâtiments

Des toitures-jardins pour une meilleure durabilité des enveloppes des bâtiments Solution constructive n o 65 Des toitures-jardins pour une meilleure durabilité des enveloppes des bâtiments par K.Y. Liu et A. Baskaran Les concepteurs nord-américains sont de plus en plus nombreux à

Plus en détail

DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité.

DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité. DES TOITURES VERDOYANTES... POUR TOUS! Profitez de la diversité. Quiconque accorde sa place à la Nature profite de ses bienfaits. L aménagement des toits en espace vert apporte beaucoup d avantages directs

Plus en détail

Les toitures vertes. Un cocktail d'actions positives sur l'écologie urbaine

Les toitures vertes. Un cocktail d'actions positives sur l'écologie urbaine Les toitures vertes Un cocktail d'actions positives sur l'écologie urbaine 1 LES ENJEUX L homme aggrave les phénomènes naturels et aléatoires Pourquoi les conditions climatiques urbaines changent-elles?

Plus en détail

jusqu A 733 /an* d économie

jusqu A 733 /an* d économie TOITURE NON ISOLÉE TOITURE ISOLÉE jusqu A 733 /an* d économie LES TOITURES INTELLIGENTES Dans une maison non isolée, savez vous que 30 % de la chaleur s échappe par le toit? Déperditions d énergie dans

Plus en détail

Les toitures vertes et la gestion de l'eau

Les toitures vertes et la gestion de l'eau Les toitures vertes et la gestion de l'eau K. De Cuyper CSTC Contenu de la présentation 1. L étude «toitures vertes» du CSTC 2. Capacité de rétention à long terme 3. L effet retard lors d averses intenses

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Coûts de réalisation et d entretien d une toiture verte Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectifs

Plus en détail

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure La toiture végétalisée Un procédé innovant Kalzip Verdure est une innovation dérivée du procédé Kalzip, système de couvertures et bardages en aluminium.

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain le 27 mars 2015 Bruxelles Environnement DU VERT SUR NOS TOITURES Bernard Capelle Landscapedesign Objectifs de la présentation

Plus en détail

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13 Rapport de veille sur les évolutions du domaine des parcs et jardins P. 1/13 Numéro : 8 Date : 15 mars 2009 Centre : Centre de compétence Secteurs verts Forem Formation Titre : La végétalisation des toitures

Plus en détail

La géothermie. Hôpital Rivière-des-Prairies. Colloque-exposition SAN-TECH 2008. Avril 2008 EN PARTENARIAT AVEC

La géothermie. Hôpital Rivière-des-Prairies. Colloque-exposition SAN-TECH 2008. Avril 2008 EN PARTENARIAT AVEC La géothermie Hôpital Rivière-des-Prairies Colloque-exposition SAN-TECH 2008 EN PARTENARIAT AVEC 1 Participants André Rochette Ecosystem Yvette Fortier HRDP Michel Lapointe HRDP 2 L Hôpital Rivière-des-

Plus en détail

07 décem bre 2010. Toitures vertes

07 décem bre 2010. Toitures vertes 07 décem bre 2010 Toitures vertes Séance d information Salle de l Europe, Hôtel Communal Commune d Etterbeek Bernard Capelle, architecte paysagiste 1 Changement climatique une responsabilité collective

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat quartier de la Gare à Clermont-Ferrand Compléments de diagnostic Les volumes bâtis

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat quartier de la Gare à Clermont-Ferrand Compléments de diagnostic Les volumes bâtis Compléments de diagnostic Les volumes bâtis OPAH du Quartier de la Gare à Clermont Ferrand Diagnostic ique Confort thermique et végétation urbaine Compléments de diagnostic Les volumes bâtis Méthode l

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Les toitures vertes Les Isnes 25 février 2014 Benoît Michaux ir. Chef-Adjoint de la division Enveloppe du bâtiment et

Plus en détail

BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs

BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs INFRA 2013 BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs Paul Gardon ing. Normalisateur 2 décembre 2013 Titre professionnel

Plus en détail

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques Toiture verte Qu est ce qu une toiture verte? Une toiture verte est une toiture couverte avec des plantes. La végétation d une toiture verte est choisie dans des sortes de plantes qui résistent bien aux

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal

La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal Symposium La Nature, source d innovation pour une métropole durable? Paris, 24 et 25 octobre 2012 Benoit Gariépy,

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

www.hdgdev.com La végétalisation de toiture? Formateur : François Bubeck

www.hdgdev.com La végétalisation de toiture? Formateur : François Bubeck www.hdgdev.com La végétalisation de toiture? Formateur : François Bubeck 1 SOMMAIRE : a) Historique de la végétalisation. b) Avantages d'une toiture végétalisée. c) Evolution de la végétalisation de toiture

Plus en détail

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1 THEDY François 1 1/ Introduction 2/ Rappel sur la composition d une toiture plate 3/ Principes fondamentaux : lors de l étude du projet et pour le choix du système anti-racines 4/ Exemples de compositions

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Eléments du choix durable Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectifs de la présentation Donner les

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS. Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack

ÉTUDE DE CAS. Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack ÉTUDE DE CAS Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack Aperçu du projet La présente étude de cas a été réalisée à partir d une étude plus large portant sur la

Plus en détail

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03 RÉSUMÉ Au cours des dernières années, une évolution de l intérêt humain envers l écologie et l environnement s est fait remarquer. En effet, les gens se soucient de plus en plus de leur emprunte écologique

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Etude de cas: Mise à niveau environnementale du

Plus en détail

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il?

Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Végétalisation de toitures et terrasses, de quoi s agit-il? Terrasse-jardin Gamme végétale riche Épaisseurs fortes Charges fortes Irrigation indispensable Coûts d installation élevés Entretien important

Plus en détail

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Collège Adrien Cerneau, Sainte-Marie. Réalisé par les professeurs de SVT: Mme MALBOS, Mme TURPIN-ALIBHAYE, Mme MAK-SO-FAT I Profil de l action Public ciblé:

Plus en détail

Sébastien Jacquet à L École de technologie supérieure. Performance énergétique d une. toiture végétale

Sébastien Jacquet à L École de technologie supérieure. Performance énergétique d une. toiture végétale Résumé de mémoire présenté par Sébastien Jacquet à L École de technologie supérieure Performance énergétique d une toiture végétale au centre-ville de Montréal Performance énergétique d une toiture végétale

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 2095. Proposition de motion pour une promotion active des toitures végétalisées

Secrétariat du Grand Conseil M 2095. Proposition de motion pour une promotion active des toitures végétalisées Secrétariat du Grand Conseil M 2095 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. François Lefort, Anne Mahrer, Mathilde Captyn, Jacqueline Roiz, Brigitte Schneider-Bidaux, Sophie Forster Carbonnier,

Plus en détail

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE Gilles Galipeau, urbaniste Institut d urbanisme de Montréal Le 21 novembre 2012 Plan de présentation Le phénomène d îlots de chaleur

Plus en détail

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble)

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) logoenerdata_report.jpg Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) 22 Juin 2012 Paris Brieuc Bougnoux (Enerdata) Quelle stratégie facteur 4 dans

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine Département de la Seine-Saint-Denis 1. Eléments de contexte 2. Rappel

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE www.rehau.be Bâtiment Automobile Industrie LA PORTE LEVANTE COULISSANTE GENEO NOUVEAUTÉ EN MATIERE

Plus en détail

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes, climat et Changement Climatique Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes et changement climatique Des impacts divers et variés d'une ville à l'autre : Hausse du niveau

Plus en détail

Les toits verts. Document de veille

Les toits verts. Document de veille Document de veille Isabelle Boucher Septembre 2006 ISBN 978-2-550-52837-1 (imprimé) ISBN 978-2-550-52836-4 (PDF) Les toits verts L utilisation du toit vert est en émergence au Québec. Plusieurs avantages

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Des îlots de verdure. sur les TOITURES

Des îlots de verdure. sur les TOITURES Des îlots de verdure sur les TOITURES L augmentation des surfaces imperméables, comme les routes, les parkings, les bâtiments et la raréfaction des espaces verts en ville est un constat indéniable. Les

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail

Toitures végétalisées : état de la recherche, des expérimentations et des réalisations (Paris)

Toitures végétalisées : état de la recherche, des expérimentations et des réalisations (Paris) Marie DEHAENE Symposium du 24 octobre 2012 Toitures végétalisées : état de la recherche, des expérimentations et des réalisations (Paris) Yann DUSZA Soutenu par le programme «Ignis mutat res» Un outil

Plus en détail

CAMPUS VERT L AVENIR LE BATI : SA RENOVATION ET SES CONSTRUCTIONS SUR LE CAMPUS DE VILLEJEAN

CAMPUS VERT L AVENIR LE BATI : SA RENOVATION ET SES CONSTRUCTIONS SUR LE CAMPUS DE VILLEJEAN WORKSHOP IAUR 2015 RENNES 2022 CAMPUS VERT L AVENIR LE BATI : SA RENOVATION ET SES CONSTRUCTIONS SUR LE CAMPUS DE VILLEJEAN La création d un Eco-campus dans l Eco-cité de Rennes ETATS DES LIEUX & ENJEUX

Plus en détail

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA «La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA Energie Solaire SA - Histoire Plus de 40 années d expérience dans le domaine

Plus en détail

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros.

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. 11.11.09 Utilité de l isolation pour le développement durable Christoph Blaser, Responsable CPI, SG-ISOVER SA Table des matières 1. Exigences

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN TOITURE. MICHEL PARÉ ASSOCIATION DES MAÎTRES COUVREURS DU QUÉBEC. INTRODUCTION COMMENT L INDUSTRIE DE LA TOITURE PEUT-ELLE CONTRIBUER À RÉDUIRE l IMPACT ÉCOLOGIQUE QUE GÉNÈRE

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 08h. 12h. 13h. 17h. 18h. 22h. lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche École École École École École Clubs Manifestation École École Clubs École

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Leurs nombreux avantages sont maintenant connus et

Leurs nombreux avantages sont maintenant connus et Sarah Delisle VERTS TOITS Il y a 15 ans, c était une curiosité. Maintenant, s ils ne font pas encore partie intégrante du paysage urbain, l idée a fait son chemin. La création des toits verts, toits-terrasses

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Jeudi 14 avril 2011 Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Contacts : M. Raphaël LAME Directeur Général M. Pierre Grenier

Plus en détail

Développement commercial Projet Beauce-Cadieux

Développement commercial Projet Beauce-Cadieux Description du projet Zone commerciale d une superficie de 69 906 mètres carrés (752 461 pieds carrés) à développer, à l axe du chemin de la Beauce et du boulevard Cadieux Lancement d un appel d intérêt

Plus en détail

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC Avec la collaboration de la guidance technologique Eco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS)

Plus en détail

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire 1 L isolation thermique par l extérieur 2 3 Les enjeux d une bonne enveloppe! Economiques (réduction des consommations, valorisation architecturale

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

DÉMONSTRATION DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE LIÉES À L INSTALLATION D ÉCRANS THERMIQUES

DÉMONSTRATION DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE LIÉES À L INSTALLATION D ÉCRANS THERMIQUES DÉMONSTRATION DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE LIÉES À L INSTALLATION D ÉCRANS THERMIQUES DÉMARCHES & RÉSULTATS L IMPACT DU VENT RENTABILITÉ DES ÉCRANS THERMIQUES GUILLAUME PROULX-GOBEIL MARCO GIROUARD GILLES CADOTTE

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL MICHEL LAUZON, architecte et associé principal SOMMAIRE 1. DESIGN INTÉGRÉ A. LIGNES DIRECTRICES B. DÉFINITION DE L IDENTITÉ C. DESIGN ARCHITECTURAL D. COMMUNICATION

Plus en détail

Végétalisation de murs et biofiltration:

Végétalisation de murs et biofiltration: Végétalisation de murs et biofiltration: Retour d expd expérience de la Ville de Lyon Colloque ALE 17 juin 2008 Direction des Espaces verts de la Ville de Lyon Contexte de la démarched Un contexte politique

Plus en détail

UNE TOUCHE NATURELLE. Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel

UNE TOUCHE NATURELLE. Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel UNE TOUCHE NATURELLE Végétalisation de toitures sur de petites surfaces dans le domaine de l habitat individuel Système de végétalisation pour garages Optigreen : que planter sur le toit? Produits et schéma

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles UNE PROPRIÉTÉ DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION ET DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Un lieu de prestige réinventé entre culture et affaires PLACE VILLE-MARIE

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 %

La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen. Diminution du pic de débit jusqu à 99 % La toiture végétalisée la plus intelligente au monde!? Toiture à rétention d eau type Méandres Optigreen Diminution du pic de débit jusqu à 99 % Végétalisation de toiture : retenue d eau et écoulement

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

REGROUPEMENT DE LACHINE

REGROUPEMENT DE LACHINE Système géothermique Plancher radiant Enveloppe thermique améliorée REGROUPEMENT DE LACHINE Candidature déposée dans le cadre du Concours Les Phénix de l environnement Catégorie Éducation et sensibilisation/organismes

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord SOMMAIRE Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord La démarche HQE et les toitures végétalisées Présentation de projets réalisés en plantations extensives

Plus en détail

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains - Partie I - Les Urbainculteurs et l agriculture urbaine Qui? -

Plus en détail

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012 Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Petite histoire de CCUM 1947 Construction de la centrale thermique par le CN 1960 Branchement de PVM au réseau

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES : impacts, adaptation, mitigation MODULE 4 Combien d énergie une maison doit-elle consommer? par Sebastian Weissenberger SOMMAIRE Introduction 1. Les normes dans le secteur

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail