L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=-

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=-"

Transcription

1 CAMEROUN BUREAU CENTRAL DU RECENSEMENT -=-=-=- L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=- OCTOBRE 975 [Patrick GUBRY]

2 - 2 - SOMDiAIRE. L'EXPLOITATION PRELIIIINAIRE J Renseigneoents obtenua ~ 3.2. l'-iodalités LES DEUX ll!ti~pes DE L EXPLOITl..TION PBELIIHNAIRE. 2. L e d cpoui, emen t prc 'mina..re La re ' ca pi. t ua lt. él... 6 J. on pr irninai ro 3. UNE MOUVELLE FORME D EXPLOITATI0: PRELIHIHIIRE Les conclusions tirées du Recensement Pilote. 7 3~2. Le cahier de récapitulation PRINCIPES D'UTILISATION DU CAHIER DE RECJiPrI'ULATION Présenta tian et tirage D6pouilleraent 9t_ récapitulation. &O.0 CONSIGNES RELA.TIVES À L UTILISl.TION DU CAHIER DE RBCJ:..PITULJ.. TION Consignes aux agents recenseurs sur la manière remplir,6... èahior 0 dc récapitulation Consignes aux chefs d'équipes LES ETAPES ULTER!ElR8~. 2(.,..: 6.. La récapitulation générale La diffusion des premiers résultats 2 2 CONCLUSION Al\lllEXES

3 -3- L'exploitation préliminaire lors d'un Recensement permet d'avoir los premiers résultats provisoires quelques jours seulement après la fin des opérations sur le terrain. De.. oe fait; cette.opération est du plus haut intér3t, surtout si l'on tient compte des délais nécessaires à l'obtention dos résultats définitifs. - L'EXPLOITATION PRELIMifüU.RE.. Renseitmements obtenus. Le premier renseignecent à obtenir est la population totale du pays. Il peut s'agir de la population de tait--.ou de droit selon la priorité retenue au départ. Pour obtenir ce chiffre, il faut totaliser la population de chaque zone de dénocbrement. De ce fait, on peut ais6ment fournir les chiffres de population de toutes les unités adainistrativos, à condition de retenir les différents totaux intoraédiairos. En particulier, au Caoeroun, chaque arrondissement contiendra un no:bro entier de zones de dénombrenent et o~ac chaque canton dans les régions où cette unité exista. Il ost ainsi facile d'avoir la population par arrondissement ou par canton à la fin du Recensement. On peut encore rochercher la ventilation de cotte population totale selon le sexe. Au Recensement Pilote, un tableau plus élaboré ( 2 oaeea) a été rempli, donnant la répartition de la population par sexe et par situa tion de résidence : RESIDENTS SEXE - VISITEURS Présents Absents Total :.}''. Masculin - Féninin - Total ,..... '

4 Enfin, pour le Recensement Général, une exploitation encore plus cooploxe est préconisée (5 cases), donnant la rép~rtition do la population résidente pe.r sexe et grnnds groupes d'âges '. ~ Masculin POPUL.ATiûti RESIDENTE..... i ' -r-- Ïfoins d' an à 4 ans/ 5 a ' 54 ans i 55 ans et 'oto.l plus.! Féninin Total.,!,!..2.., Ilodnlités i..,,, L'exploitation prélininairc a sa raison d'être dans la ncsure où les proaicrs chiffres sont disponibles aussit8t après ln fin du roccnscnent, dans un délai naxinun d'un cois. Passé cc dolni, il faudrait alors parler non plus d'exploitation prélininaire, nais par oxcnplc cl 'tcxploi te.tian n9.nuellc provisoire". L' cxploi tation prélii:inairc comporte doux étapes : / La transcription des rcnscigncnents individuels figurant dans chaque qucstionneirc nénago sur un docuncnt approprié. C'est en quelque sorte lo "dépouillenont" de chaque sénage, opération quo nous appolerons "dépouilloncnt prélininnirc 2 / La totalisation des donn6cs ainsi dépouillées, afin d'obtenir les résultats par zone de dénonbrencnt, zone de contr8le, zone de supervision et pnr unité adr.linistrativo. Cette opération sera appelée "récupi tulntion prulilinsirc". On peut songer ù effectuer ces opérntions cntièronent au Bureau Central, dès réception des docunents. Cependant, le traiteaent aano léger do,5 nillions de questionnaires denandcrai t une très sévère organisation avec rccrutcncnt d'un personnel nonbreux et sans doute dos délais non nogligcables. Il faudra donc envisager la possibilité d'effectuer ces tâches directenont sur lo terrain.

5 La récapitulation prélininairo Le Reccnseaont Pilote a pcrnis do tester uniquement la récnpitu.latioznu niveau de la zone de dénoobrenent puisque aucune dos zones pilotes n a atteint la taille d'une zone do ~~~t;e0 (40 ago~ts recense~s). do deux ordres : Les principaux ensoigneoonts de cotte oxpérionco sont / Le totalisation ne peut se faire directonnt à partir dos tableaux figurant sur les questionnaires. Il est nécessaire do rcaplir un docunont internédiairo pour pouvoir faire les additions. Deux types do docuilcnts ont été utilisés à cet effet selon los zones : reporté - l'inpriaé do récapitulation sur lequel on nasur chaque ligne les renscigncnents figurnnt dans le tableau de dépouilîesent prélioinairo d'un nsnago. une feuille do récapitulation représentant le tableau de dépouillcnent prélininniro agrandi dons les cases du<j.uol ont été reportés les chiffres figurant dans le table.au do chaque feuille do oénage. Cc n'est qu'après lo renplissago d'un tel docuocnt de synthèse qu'on peut espérer faire los totaux sans trop de risques d'oubl~s. additions doivent être fuites à deux ot par étapes si l'on no veut pus avoir de très grosses erreurs. Il faut en effet bien se rendre compte qu'il n'est pas facile d'effectuer une addition pour quelqu'un qui n'en a pas l'habitude et rieri quo ln-récapitulation prélininaire du Reccnsoncnt Pilote dcnandait un grand nonbrc d'additions par zone de d6noubrorn.cnt : 2 additions de 50 chiffres (dont bouucoup sont hcurouseocnt des z0ros), dans une zone de 50 nénages, si l'on fait nusoi la récepitulation des totnux intcrnédiairos à titre do contrôle.,

6 - 7-6 additions de 200 chiffres, si on n'additionne pas les totalix interoédiaires. En général, lors du Recensencnt Pilote, cc sont les chefs d'équipes qui ont effectué la récapitulation des zones de dénoobre~ont de leur ressort, aidés en cela pour chaque zone par l'agent recenseur correspondant. 3 - UNE NOUVELLE FOfillE D EXPLOIT:..TION PRELillINAIRE 3.. Les conclusions tirées du Recenseoont Pilote. Les onsoigneocnts quo l'on peut tirer de op6ration pilote (cooplexité du dép~uillenent et do la récapitulation prélininairo) denandcraient avant tout un allégeoont de ces procédures. Ainsi; une exploitation prélioinaire se linitant à indiquer le total de la population avec la ventilation par sexe et par unité adninistrative aurait les avantages suivants : - rc.pidi té : les résultats eeroient connus plus rapide Bent. - précision les chiffres obtenus seraient plus st\rs en linitant le nonbre d'additions. - finesse : les résultats pourraient atre connus à un niveau géographique plus fin sans trop de travail supplénentaire. Cependant, si on décide de naintcnir uno exploitation prélininoiro plus conplexe (répartition par sexe ot grands groupes d'ages), des ncsures appropriées doivent etre prises PO\U'une bonne oarche de l'opération, surtout quo cette exploitation n'aura jamais été tcst6c sur le terrain avant sa nisc en oeuvre. Les points suivants ont été ois en lud.ière précédeno.ent : difficulté du dépouillenent sous forne de tableau - problènes ~e reports sur une page différente de celle où figurent les rcnscigncël ente individuels - nécessité do reporter les chiffres du tableau sur un docunent spécifique avo.nt récapitu.io..tion

7 - 8 - c eettlcvant ces problèncs qu'il a 6té proposu, au cours d'une des réunions de travail, do rcnplir non pns un tableau de récapitulation figurant sur le questionnaire - nonagc, uais un cclù.cr de récapitmlation" pc.r zone de dénonbrencnt. Cette proposition nous paraît ~tre une bonne solution Le cahier de r6capitulation. Si chaque agent recenseur est doté ù'un cahier de récapi. falln~ian, la plupar~. des problènos rencontrés se trouvent résolus : - la difficulté du dépouillcoent sous fornc de tableau on peut prévoir un dépouillcncnt par ligne, 2. raison d'une ligne par Jénagc. les problènos de r~ports sur une page différente de ccl +c où figurent lco rcnsoignenents individuels : le questionnaire étnnt ouvert aux pages 2 ut 3, on reporte diroctennt los donnocs du nénage sur le cahier sans qu'il soit besoin de tourner de page. la nécessité de reporter les chiffres du tableau sur un docuncnt spécifique nvant rûcapi tulation : il n'y a plus de tableau et les chiffres sont port~s directe~ ncmt dans le cnhicr de récapitualtion, qui fait clone en nonc t'mps office de cahier de dépouillerjcnt. On supprinc ainsi une étape interoédiaire. On peut fornulcr plusieurs objections à l'encontre d'un tel systè:io : lo co~t du pcpicr nécessaire 3 ln confection des cahiers. cette objection no tient pas puisque nous avons vu que les cahiers sont dcstinvs- à redplaccr des bordereaux de réce.pitulntion intcmédinircs, do sorte que ln quanti té de papier nwccssairc est exactonont ln n$ne. les risques de porte de cahiers : cc risque est encore plus élevé avec dc~:r bordcrgaux de récupi tulation "volants".

8 -9- Il est vrai que si l'on a des bordereaux on mane tenps qu un d6pouillenent sur un tableau figurant sur les questionnaires, il est plus facile de reconsti tucr les bordereaux on cas de perte de ces derniers. Cependant, les avlultagesdu cahier de récapitulation sont flagrants si l'on tient conpte d-0 la facilité accrue de ~a récapitulation et de la suppression d'une étape internédiaire, qui peut 6viter des erreurs do transcription. 4 - PRINCIPES D UTILISATIOI'i DU Cl.JIIER DE RECAPITULATION 4.. Présentation et tirage. Nous restons dans l'hypothèse où on décide de naintenir une exploitation prélininaire lourde : population par sexo, par grands groupes d'ages et par unité adninistrativo. Le cahier de récapitulation que nous proposerons (nodèlc en annexe) pour chaque zone de dénor.ibrenent c.onporte une ligne par oénage avec les renscignenents suivants - Nuuéro de la structure - Nunéro du nénage -.Population totale Population aasculine - Population f énininc - Pour chaque sexe, population par grands groupes d'!ges (nains d' an, à 4 ans, 5 à 54 ans, 55 ans et plus) on a ainsi 3 colonnes. La population concernée est la population do droit (résidents), ce qui est logique puisque c'est elle qu'on a décidé de retenir prioritairenent pour analyse. Le nunéro de la structure et celui du n0nago dans la structure perraotton t do reoplir chaque cahier exhaustivonent dans l'ordre dos nurjéros de structures et d'effectuer los contrslcs appropr~és. En outre, on a ainsi facilenent le nonbrc de structures et do aénages par zone de d6noabrcoent, rcnseigneoont intéressant à récapituler.

9 - 0 - Los groupes d'âges sont ceux qui ont 0té prop~sés au cours dos r8unions dc travail et t~cnnent coopte des âges linitcs d'activité officiels. On peut porter aiséncnt 25 nénages par page, ce qui est un chiffre connodo pour la récapitulation du nonbre de o6nages. Le nonbre de structures correspond au nunéro de la dernière structure de la zone. En outre, il est nécessaire de prévoir une couverture cartonnée sur laquellofigureronti. intitul6 de la zone, la récapitulation générale de la zone et les observations éventuelles, ainsi qu'un "dos" co.rtonnô égaloncnt (l'épaisseur. d.'unc chei:ise siuplc est conyenablo). Il est utile de prévoir large, par exenple 400 nénages par zone. Il faudra donc un cahier de 6 pag~s (400 : 25}" ou cie s feuilles si l'on itjpriuc recto-verso (offset). Cela inpliquc une utilie.~tion de feuilles de papier (36 rancttes do 500 feuilles), rien que pour couvrir les besoins des agents recenseurs (8 500 x s) sans coopter les couvertures cartonnées et les oxcaplaires dc socours (au noins par équipe). Il faut égalenent prévoir des feuilles "volantcs pour la fornation. Le procédé lo plus effi.ciont consiste à sclcctionnor los agents recenseurs sur le rellplissage du questionnaire proprcoent dit avant do los forner sur l'utilisation du cahier de récapitulation. Ainsi, chaque agent recenseur peut avoir sous les yeux son propre cnhicr do récapitulation et s'entrainer sul;' los feuilles "volantes" supplé!.:!ontuircs Dépouillcncnt et récapitulation. Il reste à définir cluironont à quel niveau les différentes étapes peuvent ~tro franchies. Lo problèi:e est de concilier doux oxig()nccs :~-d 'uno part la nécossi té: d'obtenir des résultats très rapidooont après la.fi~,du Rocenscncnt, cc qui dcjenderai t à co que toutes los phases soient effectuées sur le terrain, on profi tunt de la présence. d'un grand noj.bro de personn.ol. -D'autre part d'alléeer le travail sur le terrain, d'autant plus quo los difficultés ont été nises on lllf.lière par le Reccnscoent Pilote. On serait donc amené à exécuter toutes les phases au bureau.

10 - Il parait indis-. pensable que tout le dépouilleoont prélininairo (renplissage des 3 colonnes du cahier do récapitulation) soit effectué directe~ntsur le terrain si l'on veut 6viter des délais trop ioportants dfts à la u~ipulation des questionnaires au bureau. Ainsi, lors d'une réunion do travail, il a été d6cid6 que le dépouil lonent prélininnire serait effectué par l'agent recenseur lui Cette opér~tion se ferait aµ fur et à nosure, après lo roconsonont de chaque nénago, sauf en habitat groupé, où elle se ferait on fin de journée ou nu cours des_tonps aorts nfin de ne pris fnire nttondre los gens. Il est d'nutre part souhnitable que l'ensonblo de l~ popul~tion figure sur le nane cahier, c'est à dire que celui-ci conprenne égnlenent ln population des nénages collectifs, puisqu'on recherche evnnt tout des données sur la population glob~le. On lioito ainsi les docuaonts du d6pouillecont à W seul type de cahier. Il est bien entendu nécessaire de distinguer au sein des nénages collectifs ceux qui y résident de ceux qui sont en visite, do façon à éviter los doubles-coeptcs. En cc qui concerne la récapitulation (sol0ation des 3 colonnes du cahier), on ne peut qu 8tre noins ~etégorique. Les additions sont en effet e..ssez difficiles à faire pour un n?o_phyte ot, nu bureau, il serait posai blo d'utiliser des oachines à calculer. D'ailleurs, à partir du oonont où toutes les données figurent sur le cahier, l~ quantité de uanipulntions nécess~ircs est considérablencnt réduite : cahiers contre,5 nillions de questionnaires. Cependant, nous pensons qu'il faut privilégcr la rapidité et réduire les cons6quonces d'une perte possible de Cé'.hiers. Il. serait donc intéressant d'effectuer un niniaua do récapi"trul~tions sur le terrain nêne, par excnplo les 5 prenières colonnes du cahier : nonbre do structures, nonbro de nénagos, population totale, nocbre d'ho0es, nonbre de fel:lr..es. Do plus, on a ainsi direotei:mt une idée de l'écart entre les cstiontions de population et les preniers résultnts selon les zones. On peut donc 6ventuellcnent repérer des zones défnillantes.

11 - 2 - Cc sernlt le chef d'é~uipc qui serait responsable de la récapitula tion sur le terrain des quntro zones de son ressort, aidé en celn par chaque agent recenseur on cc qui concerne se propre zone. Cette opération aurait ieu dès la fin du dénor.ibrenont dans une zone donnée. Les cnhiors de récapi tuln.tion sont ensui te à ti~r.nsmettre au contr6- leur qui aurait ~insi une quarantaine de cahiers (),- où la récapitulation générale de chaque zone figurerait en prcnièrc pngo. 5 - CONSIGf.l"ES RELATIVES A L'UTILISATION DU Ci:.HIER DE RECAPITU LATION. 5.. Consignes aux agents recenseurs sur la nanière de reoplir le le cahier de récapitulation. Le dépouillencnt prélininaire, nous l'avons vu, n'est pas chose facile à partir du oonent où plusieurs variables sont à croiser. Les consignes doivent donc etro très détaillées avec une page récapitulative conplètenent ronplic à titre d oxenple, pour que ln fornation des agents recenseurs puisse se fr.ire efficacouent stir ce point. Nous proposons la rédaction ci-après. () A condition, bien entendu, quo le contrôleur ait une dizaine de chefs d 0quipes sous ses ordres conne il avait été initialencnt prévu. Il est en effet plus logiquo que le nonbro de contrôleurs déponde du chiffre de la populntion plutôt quo des linitos adninistratives, ceci pour deux raisons najcures : une n~nc personne ne peut guère recruter, fornor et gérer plus de 50 personnes (40 agents recenseurs et 0 chefs d'équipes). la "densité" do adninistration est très inégale selon les régions. A titre d'oxonple, soul~gnons le fait que la pronierc cstination du nonbrc d'agents recons eurs par arrondisscncnt varie entre 4 (nrrondissqnont do.~ibli.ndjock) et 463 (arrondisscnont do HOKOLO)...

12 - 3 - Le Recensenent de la Population est une op6ration extr8raeoent co~. plexe : entre nillion /2 et 2 oillions de questionnaires reoplis vont par venir au Bureau Central du Recensement. Il faudra donc beaucoup de tecps {près d'un an) pour exploiter tous ces questionnaires et coopter les gens qui y sont inscrits. Cependant, si chaque agent recenseur coopte toutes les personnes qu'il recense au fur et à mesure, on aura le population de chaque zone de dénonbrenent et donc du Caoeroun tout entier dès la fin du Recensecont. On gagne ainsi une année entière pour connaître le 'chiffre total de la population du pays avec quelques autres caractoristiques (nonbre d honnes, nocbre de focccs, grands groupas d'~ges). Il est donc du plus haut int6r~t que vous attachiez un soin tout particulier au remplissage du cahier de récapitu...lation de votre zone de dénonbrenent. Voici, coanent vous allez procéder~ - Avant de connencer le Recensement. Inscrivez, sur la prenière page du cahi~ij le non de la Province, celui du qéparteoent et celui de l'e.rrondissecont où vous recensez, avec les codes correspondruits. Inscrivez ensnitè les rioos_. des villages -(ou -de la ville) que vous avez à recenser et qui sont inscrits sur la carte de votre zone de dénoobr Bdnt Inscrivez enfin le nunéro de votre zone do dônoobronent. Pendant le:recenseoent. Vous reopli~se?o te cahior de récapitulation à raison d'une ligne par nonage, dans l'ordre des numéros do structures dès la fin du recenao~ent de chaque oénago, sauf en habitat group6 où vous recensez les oénages sens vous arr~ter afin de ne pas faire attendre les gens et où vous effectuez la récapitulation à la fin de chaque,iournée ou au cours des teops-morts. Colonne : Inscrivez le numéro de la structure (c'est le m~me numéro que vous avez inscrit sur la prenière page du questionnaire nénage) : 00 pour la première structure de votre zone ; 002 pour la deuxième structure ; 05 pour la quinzième structure et ainsi de suite.

13 - 4 - Colonne 2 : Inscrivez le nunéro du ménage dans la structure (ce nunéro figure égalcoent sur la pronièrc page du questionnaire). Pour les aénages d une structure ayant un seul nénagè, inscrivez 0 ; pour les aénages d'une structure ayant plusieurs uénages, inscrivez 0 pour le premier nénagc, 02 pour le dcuxièoe oénagc et ainsi de suite. Colonnes 3 à 3 : Conptez le no~bre de résidents du nénage (ne co~ptez pas les visiteurs). Quand une colonne contient 0 personne, n'inscrivez pas 0 nais tirez un trait. Colonne 3 Colonne 4 Colonne. 5 Inscrivez le nonbre total de résidents du nénage. Inscrivez le nonbro d'homracs figurant part:j.i ces résidents. Inscrivez le nonbre de fc!jllcs figurant paroi ces résidents VERIFICii.TION : Le nombre d' homdes (colonne 4) plus le nombre de feaj:i.os (colonn~ 5) doit ~tro égal au nombre total do résidents (colonne 3).. Colonne 6. Parmi les honnes, inscrivez le nonbrc d'enfants de raoins a an. Colonne 7 : Parei les homues, inscrivez le nonbre de ceux qui ont entre et 4 ans.. Colonne 8. Paroi les ho0i:i.cs, inscrivez le no~brc entre 5 et 54 ans. dg ceux qu.i, ont Colonne 2 Parmi les hommes, inscrivez le nombre de ceux qui ont 55 ans ou plus. VERIFICATION: Le nombre_~'hommes qui ont entre à 4 ans, ~lus ceux qui ont 55 ans ou plus doit ~tre (colonne 4). qui ont moins d'un an plus ceux ceux qui ont entre 5 et 54 ans, plus égal au nombre total des hommes Colonne 0 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre d'enfants de moins d an. Colonne : Parmi les femmes, inscrivez le.nombre de celles qui ont entre et 4 ans. Colonne 2 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre de celles qui ont entre 5 et 54 ans. Colonne 2 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre de celles qui ont 55 ans ou plus.

14 - 5 - VERIFICATION : Le nombre de femmes qui ont moins d'un an plus celles qui ont entre et 4 R?ls, p_lus celles qui ont entre 5 et 54 ans, plus celles qui ont 55 ans ou plus doit ~tre égal au nombre total des femmes (colonne 5). N.B. Vous avez la place pour inscrire les renseignements correspondant à 25 ménages sur chaque page du cahier. Une fois que 25 ménages ont été inscrits sur la première page, laissez la dernière ligne en blanc, car elle est destin.ée à faire le total à la fin du recensement et passez à la deuxième page. Sur cette deuxième page vous laissez la première ligne en blanc (elle est destinée au report du total de la page précédente), vous inscrivez les renseignements correspondants à 25 ménages, vous laissez la dernière ligne en blanc (elle est destinée à faire le total de cette page en fin de recensement) et ainsi de suite. CAS PARTICULIERS / Au cas où tout le cahier de récapitulation est rempli. Votre cahier de récapitulation contient assez de place pour inscrire les renseignements relatifs à 400 ménages. Généralement, vous rencontrerez bien moins de ménages dans votre zone. Cependant, s'il arrive que vous ayiez recensé déjà 400 ménages. (par exemple en ville ou si le découpage des zones de dénombrement n'a pas été homogène). informez immédiatement votre chef d'équipe qui vous remettra un nouveau cahier. Inscrivez alors sur le premier cahier, ainsi que sur le nouveau, dans la partie "obser- Q vatione" figurant sur la première page que deux cahiers de récapitulation ont été utilisés pour la m~me zone de dénombrement. /.

15 - 6 - Si votre Chef dléquipe ne possède plus de cahier et s'il lui est impossible de s en procurer un, repérez exactement les questionncires que vous no pouvez pas récapituler en inscrivant sur la première page de votre cahier en ob serva_tions, les numéros des structures que vous n avez- pas "PU nscri re sur le cahier ; par exemple : ii reste à inscrire les structures n 396 à 467 Votre chef d'équipe se chargera de trouver un cahier de r~capitulation sur.lequel il. y a encore de la place, à la fin du recensement, 2 / - Au cas où vous ôtes amené à travailler dans une autre zone de dénombrement : Lorsque vous aurez terminé votre propre zone de dénombrement, il se peut qu'une autre zone voisine soit bien moins avancée à cause.de l' inégali t6 du découpage vous serez donc amené à :re.nfo-~ cer l'agent travaillant dans cette zone, afin que le travail soit ~ermin~ partout en même temps. Il faut donc que la rdcapitulation soit faite dans le cahier de cet agent correspondant à la nouvelle zone. Dans cas conditions, de deux choses l'une. :.- au.l.'.h~bi tat es.t.. d.isposé. de telle manière que vous serez amené à progresser à deux agents en recensant chacun des maisons voisines, dont les numéros de structures se suivent : vous pouvez alors remplir le cahier de récapitulotion do la nouvelle zone chaque soir en compagnie de votre collègue en respectant l'ordre des numéros de structures. + Ou l'habitat est entièromont linéairo (le long d'une route) et vous aurez intérol à commencer par le dernier num6ro de structure de la nouvelle zone (toutes l~s structuras ayant été numérotées au préalable).afifl.de iro,joindro votre camarade. Dans ce cas vous ne pouvez porter les chiffres des nouveaux ménages que vous recensez dans le cahier de récapitulation qu'une fois toute la zone terminée, à la suite du dernier numéro de structure inscrit par votre collègue. - Après avoir terminé le Recensement Assurez vous quo toutes les structures et tous les mdnages de

16 - 7 - votre zone ont été portées dans le cahier de récapitulation. Assurez vous que toutes les colonnes ont été correctement et complètement remplies par chaque manage. Transmettez ensuite votre cahier de récapitulation à votre chef d'équipe. Vous aiderez ce dernier à faire la récapitulation da votre zone de d~nombrement (totaux des 5 premières colonnes du cahier). Les chiffres obtenus seront inscrits sur la couverture du cahier à l'emplacement correspondant Consignes aux chefs d éguipes Le Chef d équipe doit connattre'e manuel des agents recenseurs aussi bien que ces derniers. Il est donc inutile do répéter toutes les oonsidérations précédentes. On peut se contenter de la rédaction ci-après. EtElnt donné~... ~- irnpq.l,~_tance que revr:it le remplissage du cahier de récapitulation et la totalisation sur le terrain des chiffres qui y sont inscrits ( op6ration dont vous êtes dir~ctement responsable), vous attacherez une attention particulière à ces aapectsdu recensement. - Avant le début du recensement Assurez vous que chaque agent recenseur a aasimilé correctement les consignes relatives au remplissage du cahier de récapitulation. Assurez-vous que vous possédez vous-môme un cahier de récapitulation supplémentaire qui servira si l'un de vos agents a co~plètement rempli le sien. Vérifier que chacun de vos agents reconsours a rempli correctement le couverture de son cahier de récapitulation. - Pendant' le recensemont Lors de vos tournées sur le terrain, à chaque fois que vous rencontrez un agent recenseur,~vérifier systématiquement.si la transcription des chiffres des questionnaires remplis dans le ~ahier de récapitulntion a été effectuée correctement.

17 - 8 - laissées en blanc. Assurez-vous que los lignes réservées aux totaux sont - Après la fin du recensement : Récupérez los cahiers do récapitulation de chacun de vos agents recenseurs en même temps quo tous los quostionneires. Assurez vous quo toutes los structures figurent dans ces cahiers et qu8 toutes los colonnes ont été remplies. Votre t~che consista maintomont à fair8 uniquement los totaux des 5 premi~ros colonnes des cehiors~ Los totaux des colonnes 6 à 3 (groupes.;dbgos) seront effectués au Bureau. Les additions doivent ~tre effectuées doux fois : une fois par vous et une fois par l'agent roconseur afin d'otra sôr qu il n y a pas d'erreur. Colonne : Atton~~on, Première paqo. Comptez le nombre de structures inscrites sur cotte page ne comptez qu'une fois los structures dont le môme numéro figure plusiours fois (colles qui contiennent plusieurs ménages) : ainsi lo nombre ~o structures sera toujours égal au chiffre du dernier... - numéro do 3tructurc do la page. Inscrivez ce chiffre sur la dernière ligne. Colonne 2 : Comptez le nombre do m0nagos inscrits sur la page. Si aucune ligne n'a été sautéo, il y a 25 ménages. Inscrivez ce chiffre sur la dernière ligne. Colonne 3 : Faites addition du nombre total de résidants de chaquo ménago inscrivez lo chiffre obtenu sur la dernière ligne. Colonne 4 : Faites l'addition du nombre d'hommes résidents,:da chaque ménage. Inscrivez le chiffre obtenu sur la dernière ligne. Colonnu 5 : Feites l'addition du nombre de femmes résidantes de chaque ménage. Inscrivez lo chiffra obtenu sur la dernière ligne. ~ : Aucun chiffro no doit ôtro inscrit sur la dernière ligne dos colonnes 6 à 3 : ces additions supplémentaires seront effectuées au Bureau.

18 - 9 - VERIFICATION Additionnez lo nombre total d'hommes (dernière ligna do la colonne 4) et le nombre total de femmes (dernière ligne de la colonne 5) : le résultat de cetto addition doit ~tre égal au nombre total do résidents (dornièra ligne do la colonne 3). Si vous trouvez un chiffre différent, il vous faut rectifier l'erreur en contr08nt - les additions quo vous venez d'effoctuor - les additions offoctuéos par l'agent recenseur sur chaque ligna (dans chaquo ménage, lu nombre d'hommes plus lu nombre de femmes doit Otro ég3l au nombra total do résidants du ménage : il so peut qu'il y ait une erreur à ce niveau). Lorsqu9 cette vérification s'avère juste inscrivez los 5 chiffres que vous venez de calculer dans los 5 premières colonnes de la première ligne do la seconde page. Soconde page et pages suivantes. Vous venez do reporter los totaux de 8 pago pr6cédonte sur la première ligne do la pago (los colonnes 6 à 3 do cetto première ligne doivon~ ~aster vierges tout comme sur le dernière ligne de chaque page). Vous procépez ensuite exactement comme sur la page précédonto, mais en portant los totaux généraux sur la dernière ligne (c ost-àdire y compris les chiffras. de lo pror.iière ligne). Vous reportez ainsi les totaux cumulés de page on page de manière à avoir los totaux généraux de la zone de dénombrement au bas de la dernière page remplie-d~ c~hi~r. Repori~i-e~suito cos -Eotaux g6néraux sur la couvorturo du cahier de r~capitulation aux emplacements co~respondants : - Nombre de structures Nombre de manages Population résidcntg Total Masculin Féminin

19 20 - DERNIERE VERIFICATION Assurez vous bien quo "Masculin" + FominLn~ := "Total". Si tel n'est pas lo cas, rocherchoz la page qui comporte errour cnr alors los vérifications n ont pas été bien faites sur chaque page. cns Pl\îHI CUL! ER Au cas où un agent recenseur a complbtemont rempli son cahier avant do torminor sa zone et que vous n ayiez pu lui en donner un autre, les num~ros des structu~os qui n ont pu être inscrites figurant en "observations" sur la couverture du cahier. Il vous faut trouver un cahior sur loquol il y a encore de la place. Effectuez alors le dépouillement préliminaire qui reete:à-~aire. Faites ensuite les totaux pour l onsemble des structures inscrites dans le cahier en notant en "observations" los numéros des.zones do dénombrement concornéos. En co qui concorno le cahior qui est plein, effectuez los totaux normalement en ajoutant on "observations" le numéro de la zone avoc laquelle los structures supplémentaires ont été récapitulées. Après toutes les vérifications, remettez vos cnhi~rs de récapitulation à votre controlour on môme temps quo los questionnaires de vos zones de dénombrement. 6 LES ETAPES ULTE_fUEUHES 6.. La récaoitulotion générale Il nous parait utile de limiter le nombra des étapes entro la récopitulation des cahiers de chaquo zone de dénombrement (effectuée par le chef d'équipe) ot la récapitulation générale de l~ zone de supervision. ~ous avons vu que lo controlour pouvait parfaitement effectuer le~ totaux de ses 40 zones do dénombrabont une fois que les cahiers sont en sa possession : il est inutile que le chef d'é~uipe fasse un

20 2 total intermédiaire pour ses agents, entratnant par là des risques d'erreurs supplémentaires. Ii reste alors au superviseur à effectuer les totaux des différentes zones de contrôle avant transmission des résultats au Buroau Central. Alors que pour chaque zone do dénombrement, les totaux peuvent ôtre effectués directoment SUF- -le cahiel' de récapitula tian, il. importe de prévoir des fiches spécifiques pour offoctucr la récapitulation des zones dg contrôle et de supervision. Le modèle proposé de cos fiches est donné on annexe. L'ensemble de l'exploitati~n schématiser de la manière suivante : préliminaire pout ainsi se ( ) ( PHASE : SUPPOHT : RESPONSi~SLE ) ( :----~~~~~~--~ : ) ( ) (. Dépouilloment des quosti-: Cahier de récapitula: Agent recenseur ( onnairos-ménagos : -tien : ) ( : ) (2. Récapitulation des zones Cahior do r~capitu- Chef d Equipe ) ( de dénombrement : lation : ) ( ) (3. Récapitulation do la zone: Fiche de récapitu- ContrôlGur ) ( de contrôle : lation ) ( ) (4. Récapitulation de la zono: Fiche de récapitula-: Superviseur ) ( de supervision tien ) <~--~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~> Le document transmis au Bureau Central du Roconscment par le Superviseur comprendra ainsi l8s données suivant8s, par zono do contrôle et pour l ensemblo : - Nombre de zones de contrôl~ - Nombre de zones do déno~brcmo~t - Nombre do structures Nombre do ménage~ - Population totale - Nombra d hommes - Nombra do femmes.

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Janvier 2015 BAGUIDE-15 Table des matières En quoi consiste l Application Web d administration des succursales?... 3 Préambule... 3

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CPAExtra

GUIDE D UTILISATION CPAExtra GUIDE D UTILISATION CPAExtra OCTOBRE 2014 DL Le guide d utilisation du «Rapport mensuel en ligne» du CPA Québec vise à rendre sa compréhension plus simple et plus rapide. Vous pourrez, à l aide de ce guide,

Plus en détail

Conversion superdoc - pmb

Conversion superdoc - pmb Titre Conversion superdoc - pmb Rubrique Conversion N 2.2 Auteur Hutin, Viviane Version PMB : 3.0.8 Date de création : 01-12-2006 Date de modification : 20-12-2006 Source Fiche Citédoc n 1.3, version du

Plus en détail

version def septembre 2010

version def septembre 2010 GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE 1 La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail

GUIDE d UTILISATION. des chèques virtuels

GUIDE d UTILISATION. des chèques virtuels Chèque-Formation / Chèque-Formation Langues GUIDE d UTILISATION des chèques virtuels Pour les Opérateurs de formation agréés 05/2006 2 Processus Introduction Chapitre 1 : Confirmation d affiliation Chapitre

Plus en détail

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère permet

Plus en détail

Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc

Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc Il faudra au préalable avoir déjà créé le tableau contenant les adresses avec Calc. Il y a trois étapes différentes pour réaliser des étiquettes

Plus en détail

1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr.

1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr. 1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr Documentation VIII Résolution de problèmes 2006 SOMMAIRE CHAPITRE 1 INTRODUCTION

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

LA SIMPLICITÉ L EFFICACITÉ

LA SIMPLICITÉ L EFFICACITÉ LA SIMPLICITÉ L EFFICACITÉ INFORMATIONS SUR LE LOGICIEL Tirage simple est un logiciel capable d effectuer le tirage au sort des quatre premières parties de votre concours et même le cadrage s il y a lieu.

Plus en détail

Créer une carte de visite Avec Open Office Writer

Créer une carte de visite Avec Open Office Writer Introduction Créer une carte de visite Concurrent direct de Microsoft Office, OpenOffice.org est une suite bureautique gratuite. Aujourd hui nous voyons le programme Writer (comparable à Word), c'est-à-dire

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Aperçu Le présent guide décrit comment utiliser Mon profil RH, un outil qui vous permet de consulter vos renseignements personnels et l information relative

Plus en détail

Pour ajouter un représentant ou avoir accès à un compte client, le client et le représentant auront besoin des éléments suivants :

Pour ajouter un représentant ou avoir accès à un compte client, le client et le représentant auront besoin des éléments suivants : Pour ajouter un représentant ou avoir accès à un compte client, le client et le représentant auront besoin des éléments suivants : ID ONe-key : votre nom d utilisateur et votre mot de passe uniques, servant

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

La gestion des doublons

La gestion des doublons fims.informatique@skynet.be 01.10 10.02 N 3 La gestion des doublons Dans la plupart des bases de données, les doublons sont souvent inévitables. Il est parfois complexe de les gérer car les informations

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Avant-colonne Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Module d'évaluation Tabulation Cet aide-mémoire présente brièvement les différentes possibilités d évaluation proposées pour le

Plus en détail

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue 1. Généralités Pourquoi existent-ils désormais des prescriptions relatives à la formation continue? Selon le

Plus en détail

Signature et chiffrement de messages

Signature et chiffrement de messages 1 sur 5 Signature et chiffrement de messages Dans cette section : À propos des signatures numériques et du chiffrement Obtenir des certificats d'autres personnes Configurer les réglages de sécurité Signer

Plus en détail

Chapitre 5 Les Probablilités

Chapitre 5 Les Probablilités A) Introduction et Définitions 1) Introduction Chapitre 5 Les Probablilités De nombreuses actions provoquent des résultats qui sont dus en partie ou en totalité au hasard. Il est pourtant nécessaire de

Plus en détail

Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie

Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie Vous allez créer avec cette leçon un album de photo avec le logiciel «Albelli livre photo». 2 La préparation Le travail le plus important pour créer un

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs)

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) Après avoir inscrit et validé dans votre navigateur internet l URL suivante : http://www.esstinrs.fr/gestion/

Plus en détail

Objet : Nouveautés TDS 2003

Objet : Nouveautés TDS 2003 Nouveautés TDS 2003 Page 1 NOTE AUX UTILISATEURS DE LDPAYE Objet : Nouveautés TDS 2003 1 - Introduction Cette note a pour objet de faciliter la préparation de la TDS 2003, compte-tenu des modifications

Plus en détail

Ma conciliation bancaire ne balance pas

Ma conciliation bancaire ne balance pas Ma conciliation bancaire ne balance pas À vérifier au préalable Avant même de débuter votre conciliation bancaire, vous devriez toujours vérifier si le mois précédent, lui, balance toujours. Si vous vous

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS AUTEUR : THIERRY TILLIER Ceci est un extrait du cours disponible sur http://www.coursdinfo.fr 2/21 Calculs entre feuilles et entre

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Quelques manipulations dans PMB après une conversion d'une base SuperDoc ou BCDI

Quelques manipulations dans PMB après une conversion d'une base SuperDoc ou BCDI Quelques manipulations dans PMB après une conversion d'une base SuperDoc ou BCDI Fiche technique PMB 1.7 1. Remettre en ordre les listes des champs personnalisables (genre, thème de fiction...) Lors de

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web @ ma portée Guide du système de gestion des congés FAST Voici le système de gestion des congés FAST! Lancement du nouveau système de gestion des congés Le Service des ressources humaines tient à offrir

Plus en détail

Les dossiers compressés (ou zippés)

Les dossiers compressés (ou zippés) Les dossiers compressés (ou zippés) (source : Site du Zéro : http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-460502-archiver-et-compresser.html) Archiver et compresser Quand on parle de mémoire en informatique, une

Plus en détail

Syllabus BOB 50 «Pas à pas» Missions fiduciaires : Mode Expert

Syllabus BOB 50 «Pas à pas» Missions fiduciaires : Mode Expert Syllabus BOB 50 «Pas à pas» Missions fiduciaires : Mode Expert Table des matières Le mode "Expert"... 3 1. Audit Comptable... 4 2. Notes d audit... 9 3. Effacement des écritures... 13 4. Décentralisation

Plus en détail

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com Guide de l utilisateur du site www.eleveursduhautdoubs.com Préambule. Cette documentation, vous permet de suivre pas les étapes nécessaires à la saisie des inscriptions sur le site web www.eleveursduhautdoubs.com.

Plus en détail

KAKI. Documentation Utilisateur. KAKI Guide Utilisateur Page 1 /

KAKI. Documentation Utilisateur. KAKI Guide Utilisateur Page 1 / KAKI Documentation Utilisateur KAKI Guide Utilisateur Page 1 / Avant - Propos KAKI : - Gestion des retours de paye TG. Analyse, import des fichiers KX et KA. - Déversement budgétaire et comptable automatique

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Sommaire. page 1. Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16

Sommaire. page 1. Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application de mise à jour de

Plus en détail

Aide mémoire Comment répondre à l enquête ES-Handicap sur le site internet

Aide mémoire Comment répondre à l enquête ES-Handicap sur le site internet Aide mémoire Comment répondre à l enquête ES-Handicap sur le site internet Répondre à l enquête en 7 étapes. 1. SE CONNECTER AU SITE INTERNET DE COLLECTE Ouvrir Internet Explorer (Version 6 ou supérieure)

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite

Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite 21 avril 2009 Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite Lors du choix du compte de dépenses, vous avez remarqué qu il y avait plein de comptes qui vous semblent totalement inutiles, et qui rendent mal commode

Plus en détail

SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 ÉTAPE 1: ACCÉDER LE NOUVEAU SITE WEB

SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 ÉTAPE 1: ACCÉDER LE NOUVEAU SITE WEB SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 S IL VOUS PLAÎT SUIVEZ LES RENSEIGNEMENTS ÉCRITS DANS CE DOCUMENT SI VOUS DÉSIREZ INSCRIRE UNE OU DES ÉQUIPES POUR LES CHAMPIONNATS

Plus en détail

La préparation du cahier

La préparation du cahier Le registre spécial La préparation du cahier Choix du cahier Rien ne sert de prendre un cahier trop épais. Les mentions à reporter sont brèves et tiennent peu de place ; vous en inscrirez plusieurs sur

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

FINIR LA PREMIÈRE FACE Attention à ne jamais changer une pièce déjà en place! Vous devez réussir à obtenir les quatre «T» comme indiqué ci-dessous :

FINIR LA PREMIÈRE FACE Attention à ne jamais changer une pièce déjà en place! Vous devez réussir à obtenir les quatre «T» comme indiqué ci-dessous : (Source : http://www.francocube.com/ à consulter pour des figures animées) Avec les différentes étapes détaillées ci-dessous, vous allez être capable de finir le cube assez facilement. Mais il va falloir

Plus en détail

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Vous travaillez dans une structure d Enseignement Supérieur et de Recherche ou autres et vous souhaitez proposez une

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES Les activités de codification nécessitent un personnel technique et un personnel auxiliaire, avec en amont de la chaîne, l équipe de coordination et en aval, les équipes

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 PROTOCOLE RELATIF AU TRANSFERT ET A LA GESTION DES DONNEES PAR LE SUPERVISEUR HAITI Institut Haïtien de Statistique et d Informatique

Plus en détail

Sommaire. Menu Structure... 24

Sommaire. Menu Structure... 24 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 génération i7 jusqu à V7.50 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

Le module Clonage des stations

Le module Clonage des stations Le module Clonage des stations Présentation Le module clonage des stations s'appuie sur l'outil libre udpcast ainsi que sur la possibilité pour les machines modernes de "booter" sur la carte réseau. On

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

INTRODUCTION PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE. Questionnaire ménage

INTRODUCTION PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE. Questionnaire ménage INTRODUCTION Le Recensement Général de la population est une opération de grande envergure et l'obtention des résultats visés est subordonnée à de multiples travaux dont la cartographie, la collecte et

Plus en détail

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Durée 3h Le but de ce document est de vous montrer quel est le travail nécessaire à faire après une interrogation afin de tirer profit d un bonne ou d

Plus en détail

BEP Systèmes Electroniques Industriels et Domestiques

BEP Systèmes Electroniques Industriels et Domestiques Fiche de procédure : Créer un réseau domestique sous Windows XP I) Préambule Cette fiche méthode a été créée avec l'objectif de donner aux débutants la possibilité de créer un réseau domestique sous Windows

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE Déclaration annuelle des salariés

NOTICE EXPLICATIVE Déclaration annuelle des salariés NOTICE EXPLICATIVE Déclaration annuelle des salariés 1. PRÉSENTATION... 2 2. CONNEXION... 3 3. DIFFÉRENTES SAISIES... 8 3.1. MODIFICATION DE FICHE... 10 3.2. CRÉATION DE FICHE... 17 3.3. SUPPRESSION DE

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

PROexo 2.01a : Guide de démarrage rapide. PROexo. V2.01a. Guide de Démarrage rapide. Auteur Sylvain LE GOFF : www.leprogiciel.

PROexo 2.01a : Guide de démarrage rapide. PROexo. V2.01a. Guide de Démarrage rapide. Auteur Sylvain LE GOFF : www.leprogiciel. PROexo V2.01a Guide de Démarrage rapide 1 Sommaire 1 Présentation a) Objectif du guide de démarrage rapide b) Présentation de PROexo 2 Partie administrateur a) Gestion des utilisateurs b) Gestion des exercices

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

Formulaire de Facturation et Statistique des Journées F.F.S.J. Version 2009/02

Formulaire de Facturation et Statistique des Journées F.F.S.J. Version 2009/02 Formulaire de Facturation et Statistique des Journées F.F.S.J. Version 2009/02 Modifications et nouveautés 2011 TABLE DES MATIERES 1. Points forts... 3 2. Intégration de la statistique de planification

Plus en détail

CHORUS-DT MODE D EMPLOI. En pied de chaque page vous trouverez un lien. pour revenir à la table des matières

CHORUS-DT MODE D EMPLOI. En pied de chaque page vous trouverez un lien. pour revenir à la table des matières CHORUSDT MODE D EMPLOI En pied de chaque page vous trouverez un lien pour revenir à la table des matières Cliquez sur la rubrique qui vous intéresse Je suis un personnel itinérant (IEN, TZR, SP.). Dans

Plus en détail

COURS N 2 LES PRINCIPALES FONCTIONS DE SPSS

COURS N 2 LES PRINCIPALES FONCTIONS DE SPSS COURS N 2 LES PRINCIPALES FONCTIONS DE SPSS 1 Les fonctions de base 2 Les fonctions de tri 3 Les fonctions de transformations de variables 4 Les fonctions de calcul 5 Les fonctions de construction de fichier

Plus en détail

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2 Manuel d'instruction Manuel d'instruction Transmission électronique du rapport mensuel en ligne Novembre 2014 Version 1.2 LE COMITÉ PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES SERVICES AUTOMOBILES DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi Saisie de manifestations pour le site internet de l été 2015 Mode d emploi 0/ Informations générales... 2 a, Les dates à retenir... 2 b, Le processus de validation... 2 1/ Créer un compte utilisateur...

Plus en détail

VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE

VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE Le but du présent vade-mecum n est pas d établir un règlement ou des annexes au règlement concernant les concours d attelage, mais bien d expliquer aux juges d obstacles et

Plus en détail

N'oubliez pas de consulter le site Internet pour connaître votre horaire : www.v-bex.com

N'oubliez pas de consulter le site Internet pour connaître votre horaire : www.v-bex.com RÈGLEMENTS N'oubliez pas de consulter le site Internet pour connaître votre horaire : www.v-bex.com En cas de pluie : Une décision sera rendue à 17h15 et sera publiée sur la page Facebook du Club V-Bex.

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Garennes. Logiciel de notes, absences, sanctions, internat, trombinoscope, cahier de textes, carnet de correspondance pour établissements scolaires

Garennes. Logiciel de notes, absences, sanctions, internat, trombinoscope, cahier de textes, carnet de correspondance pour établissements scolaires Garennes Logiciel de notes, absences, sanctions, internat, trombinoscope, cahier de textes, carnet de correspondance pour établissements scolaires Configuration initiale à partir de GEP ou SCONET à destination

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn.

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. 1. Il faut donner une information appropriée et actualisée à toute personne qui souhaite un DIAGNOSTIC

Plus en détail

Débuter avec Easyweb B

Débuter avec Easyweb B Débuter avec Easyweb B Sommaire :. Vous êtes utilisateur.... Connexion à Easyweb B en tant que responsable :... 5. Vous êtes gestionnaire :... 6. Vous êtes formateur :... 7 3. Création de plusieurs bureaux...

Plus en détail

LES 7 SECRETS DE SORCIERS

LES 7 SECRETS DE SORCIERS Auteur : Michel MAGIE & SORCIERS LES 7 SECRETS DE SORCIERS www.magie-sorciers.com et www.devenir-sorciers.fr Michel Préface Lorsque l on pratique la magie, ou encore plus lorsque l on désire pratiquer

Plus en détail

CYCLE 2. - Module d'apprentissage n 1 -

CYCLE 2. - Module d'apprentissage n 1 - COMPETENCE SPECIFIQUE " Se déplacer dans différents types d'environnements " COMPETENCE GENERALE " S engager lucidement dans l action " CYCLE 2 A C T I V I T E D O R I E N T A T I O N - Module d'apprentissage

Plus en détail

49- Clients et fournisseurs AB Magique

49- Clients et fournisseurs AB Magique 49- Clients et fournisseurs AB Magique Un fournisseur AB Magique est un fournisseur qui utilise lui aussi AB Magique comme logiciel de gestion. Dans un tel cas, il est alors possible à ce fournisseur de

Plus en détail

Fiche explicative de la feuille de calcul

Fiche explicative de la feuille de calcul Fiche explicative de la feuille de calcul Cette fiche est à lire attentivement avant d'utiliser l'outil informatique mis à votre disposition. Elle est destinée à vous guider dans l'utilisation de la feuille

Plus en détail

ASSOCIATION FAMILIALE LA BRESSE

ASSOCIATION FAMILIALE LA BRESSE ASSOCIATION FAMILIALE LA BRESSE Contact : GEHIN Bruno 15 Chemin des Prés Gaumé 88250 LA BRESSE Tél 03.29.25.59.54 E.mail : tresorier@af-labresse.net PROJET DE PROGRAMME DE BOURSE CAHIER DES CHARGES Actuellement,

Plus en détail

Sauvegarde des données du scribe sur disque USB

Sauvegarde des données du scribe sur disque USB Sauvegarde des données du scribe sur disque USB Objectif : Palier aux dysfonctionnements provoqués par une sauvegarde «Bacula» proposée dans l'ead du Scribe. Réaliser une sauvegarde des données du serveur

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

MANUEL POUR LA RÉSERVATION ET L ACHAT D ENTRÉES POUR DES GROUPES DANS LA ZONE MONUMENTALE DU PARK GÜELL

MANUEL POUR LA RÉSERVATION ET L ACHAT D ENTRÉES POUR DES GROUPES DANS LA ZONE MONUMENTALE DU PARK GÜELL MANUEL POUR LA RÉSERVATION ET L ACHAT D ENTRÉES POUR DES GROUPES DANS LA ZONE MONUMENTALE DU PARK GÜELL Barcelone, le 11 juillet 2013 INDEX 1.- INTRODUCTION... 3 1.1.- Navigateurs homologués et conditions

Plus en détail

CODES CORRECTEURS D'ERREURS

CODES CORRECTEURS D'ERREURS CODES CORRECTEURS D'ERREURS Marc URO TABLE DES MATIÈRES DÉTECTION ET CORRECTION D'ERREURS... 6 CAS D'UN CANAL SANS SYMBOLE D'EFFACEMENT...6 CAS D'UN CANAL AVEC SYMBOLE D'EFFACEMENT...7 GÉNÉRATION ET DÉTECTION

Plus en détail

Abonnement interface 2GWEB AS

Abonnement interface 2GWEB AS Abonnement interface 2GWEB AS L interface 2GWEB AS est un outil qui est constitué : 1) Une partie "inscription en ligne", permettant aux adhérents de s'inscrire directement sur internet par l'intermédiaire

Plus en détail

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons.

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-ASSOCIATION Tutoriel de gestion des dons Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-Association Tutoriel gestion des dons Page

Plus en détail

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali)

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali) INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Société d Etat Décret n 96-975 du 18 décembre 1996 01 BP V 55 Abidjan Siège social : Cité Adm. Tour C 2 ème étage Tél : 20 21 05 38 Fax (225) 20 21 63 27 DEPARTEMENT

Plus en détail

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité Bien venue! Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité OCEAN Introduction : Cher utilisateur, OCEAN est un progiciel destiné à la réalisation de toutes les opérations comptables, à

Plus en détail

Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010

Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010 Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010 Sommaire I- Connexion à l application...3 II- Gendarmerie...3 a- Saisie d'une fiche gendarmerie...3

Plus en détail