L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=-

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=-"

Transcription

1 CAMEROUN BUREAU CENTRAL DU RECENSEMENT -=-=-=- L EXPLOITATION PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE MENAGE -=-=-=- OCTOBRE 975 [Patrick GUBRY]

2 - 2 - SOMDiAIRE. L'EXPLOITATION PRELIIIINAIRE J Renseigneoents obtenua ~ 3.2. l'-iodalités LES DEUX ll!ti~pes DE L EXPLOITl..TION PBELIIHNAIRE. 2. L e d cpoui, emen t prc 'mina..re La re ' ca pi. t ua lt. él... 6 J. on pr irninai ro 3. UNE MOUVELLE FORME D EXPLOITATI0: PRELIHIHIIRE Les conclusions tirées du Recensement Pilote. 7 3~2. Le cahier de récapitulation PRINCIPES D'UTILISATION DU CAHIER DE RECJiPrI'ULATION Présenta tian et tirage D6pouilleraent 9t_ récapitulation. &O.0 CONSIGNES RELA.TIVES À L UTILISl.TION DU CAHIER DE RBCJ:..PITULJ.. TION Consignes aux agents recenseurs sur la manière remplir,6... èahior 0 dc récapitulation Consignes aux chefs d'équipes LES ETAPES ULTER!ElR8~. 2(.,..: 6.. La récapitulation générale La diffusion des premiers résultats 2 2 CONCLUSION Al\lllEXES

3 -3- L'exploitation préliminaire lors d'un Recensement permet d'avoir los premiers résultats provisoires quelques jours seulement après la fin des opérations sur le terrain. De.. oe fait; cette.opération est du plus haut intér3t, surtout si l'on tient compte des délais nécessaires à l'obtention dos résultats définitifs. - L'EXPLOITATION PRELIMifüU.RE.. Renseitmements obtenus. Le premier renseignecent à obtenir est la population totale du pays. Il peut s'agir de la population de tait--.ou de droit selon la priorité retenue au départ. Pour obtenir ce chiffre, il faut totaliser la population de chaque zone de dénocbrement. De ce fait, on peut ais6ment fournir les chiffres de population de toutes les unités adainistrativos, à condition de retenir les différents totaux intoraédiairos. En particulier, au Caoeroun, chaque arrondissement contiendra un no:bro entier de zones de dénombrenent et o~ac chaque canton dans les régions où cette unité exista. Il ost ainsi facile d'avoir la population par arrondissement ou par canton à la fin du Recensement. On peut encore rochercher la ventilation de cotte population totale selon le sexe. Au Recensement Pilote, un tableau plus élaboré ( 2 oaeea) a été rempli, donnant la répartition de la population par sexe et par situa tion de résidence : RESIDENTS SEXE - VISITEURS Présents Absents Total :.}''. Masculin - Féninin - Total ,..... '

4 Enfin, pour le Recensement Général, une exploitation encore plus cooploxe est préconisée (5 cases), donnant la rép~rtition do la population résidente pe.r sexe et grnnds groupes d'âges '. ~ Masculin POPUL.ATiûti RESIDENTE..... i ' -r-- Ïfoins d' an à 4 ans/ 5 a ' 54 ans i 55 ans et 'oto.l plus.! Féninin Total.,!,!..2.., Ilodnlités i..,,, L'exploitation prélininairc a sa raison d'être dans la ncsure où les proaicrs chiffres sont disponibles aussit8t après ln fin du roccnscnent, dans un délai naxinun d'un cois. Passé cc dolni, il faudrait alors parler non plus d'exploitation prélininaire, nais par oxcnplc cl 'tcxploi te.tian n9.nuellc provisoire". L' cxploi tation prélii:inairc comporte doux étapes : / La transcription des rcnscigncnents individuels figurant dans chaque qucstionneirc nénago sur un docuncnt approprié. C'est en quelque sorte lo "dépouillenont" de chaque sénage, opération quo nous appolerons "dépouilloncnt prélininnirc 2 / La totalisation des donn6cs ainsi dépouillées, afin d'obtenir les résultats par zone de dénonbrencnt, zone de contr8le, zone de supervision et pnr unité adr.linistrativo. Cette opération sera appelée "récupi tulntion prulilinsirc". On peut songer ù effectuer ces opérntions cntièronent au Bureau Central, dès réception des docunents. Cependant, le traiteaent aano léger do,5 nillions de questionnaires denandcrai t une très sévère organisation avec rccrutcncnt d'un personnel nonbreux et sans doute dos délais non nogligcables. Il faudra donc envisager la possibilité d'effectuer ces tâches directenont sur lo terrain.

5 La récapitulation prélininairo Le Reccnseaont Pilote a pcrnis do tester uniquement la récnpitu.latioznu niveau de la zone de dénoobrenent puisque aucune dos zones pilotes n a atteint la taille d'une zone do ~~~t;e0 (40 ago~ts recense~s). do deux ordres : Les principaux ensoigneoonts de cotte oxpérionco sont / Le totalisation ne peut se faire directonnt à partir dos tableaux figurant sur les questionnaires. Il est nécessaire do rcaplir un docunont internédiairo pour pouvoir faire les additions. Deux types do docuilcnts ont été utilisés à cet effet selon los zones : reporté - l'inpriaé do récapitulation sur lequel on nasur chaque ligne les renscigncnents figurnnt dans le tableau de dépouilîesent prélioinairo d'un nsnago. une feuille do récapitulation représentant le tableau de dépouillcnent prélininniro agrandi dons les cases du<j.uol ont été reportés les chiffres figurant dans le table.au do chaque feuille do oénage. Cc n'est qu'après lo renplissago d'un tel docuocnt de synthèse qu'on peut espérer faire los totaux sans trop de risques d'oubl~s. additions doivent être fuites à deux ot par étapes si l'on no veut pus avoir de très grosses erreurs. Il faut en effet bien se rendre compte qu'il n'est pas facile d'effectuer une addition pour quelqu'un qui n'en a pas l'habitude et rieri quo ln-récapitulation prélininaire du Reccnsoncnt Pilote dcnandait un grand nonbrc d'additions par zone de d6noubrorn.cnt : 2 additions de 50 chiffres (dont bouucoup sont hcurouseocnt des z0ros), dans une zone de 50 nénages, si l'on fait nusoi la récepitulation des totnux intcrnédiairos à titre do contrôle.,

6 - 7-6 additions de 200 chiffres, si on n'additionne pas les totalix interoédiaires. En général, lors du Recensencnt Pilote, cc sont les chefs d'équipes qui ont effectué la récapitulation des zones de dénoobre~ont de leur ressort, aidés en cela pour chaque zone par l'agent recenseur correspondant. 3 - UNE NOUVELLE FOfillE D EXPLOIT:..TION PRELillINAIRE 3.. Les conclusions tirées du Recenseoont Pilote. Les onsoigneocnts quo l'on peut tirer de op6ration pilote (cooplexité du dép~uillenent et do la récapitulation prélininairo) denandcraient avant tout un allégeoont de ces procédures. Ainsi; une exploitation prélioinaire se linitant à indiquer le total de la population avec la ventilation par sexe et par unité adninistrative aurait les avantages suivants : - rc.pidi té : les résultats eeroient connus plus rapide Bent. - précision les chiffres obtenus seraient plus st\rs en linitant le nonbre d'additions. - finesse : les résultats pourraient atre connus à un niveau géographique plus fin sans trop de travail supplénentaire. Cependant, si on décide de naintcnir uno exploitation prélininoiro plus conplexe (répartition par sexe ot grands groupes d'ages), des ncsures appropriées doivent etre prises PO\U'une bonne oarche de l'opération, surtout quo cette exploitation n'aura jamais été tcst6c sur le terrain avant sa nisc en oeuvre. Les points suivants ont été ois en lud.ière précédeno.ent : difficulté du dépouillenent sous forne de tableau - problènes ~e reports sur une page différente de celle où figurent les rcnscigncël ente individuels - nécessité do reporter les chiffres du tableau sur un docunent spécifique avo.nt récapitu.io..tion

7 - 8 - c eettlcvant ces problèncs qu'il a 6té proposu, au cours d'une des réunions de travail, do rcnplir non pns un tableau de récapitulation figurant sur le questionnaire - nonagc, uais un cclù.cr de récapitmlation" pc.r zone de dénonbrencnt. Cette proposition nous paraît ~tre une bonne solution Le cahier de r6capitulation. Si chaque agent recenseur est doté ù'un cahier de récapi. falln~ian, la plupar~. des problènos rencontrés se trouvent résolus : - la difficulté du dépouillcoent sous fornc de tableau on peut prévoir un dépouillcncnt par ligne, 2. raison d'une ligne par Jénagc. les problènos de r~ports sur une page différente de ccl +c où figurent lco rcnsoignenents individuels : le questionnaire étnnt ouvert aux pages 2 ut 3, on reporte diroctennt los donnocs du nénage sur le cahier sans qu'il soit besoin de tourner de page. la nécessité de reporter les chiffres du tableau sur un docuncnt spécifique nvant rûcapi tulation : il n'y a plus de tableau et les chiffres sont port~s directe~ ncmt dans le cnhicr de récapitualtion, qui fait clone en nonc t'mps office de cahier de dépouillerjcnt. On supprinc ainsi une étape interoédiaire. On peut fornulcr plusieurs objections à l'encontre d'un tel systè:io : lo co~t du pcpicr nécessaire 3 ln confection des cahiers. cette objection no tient pas puisque nous avons vu que les cahiers sont dcstinvs- à redplaccr des bordereaux de réce.pitulntion intcmédinircs, do sorte que ln quanti té de papier nwccssairc est exactonont ln n$ne. les risques de porte de cahiers : cc risque est encore plus élevé avec dc~:r bordcrgaux de récupi tulation "volants".

8 -9- Il est vrai que si l'on a des bordereaux on mane tenps qu un d6pouillenent sur un tableau figurant sur les questionnaires, il est plus facile de reconsti tucr les bordereaux on cas de perte de ces derniers. Cependant, les avlultagesdu cahier de récapitulation sont flagrants si l'on tient conpte d-0 la facilité accrue de ~a récapitulation et de la suppression d'une étape internédiaire, qui peut 6viter des erreurs do transcription. 4 - PRINCIPES D UTILISATIOI'i DU Cl.JIIER DE RECAPITULATION 4.. Présentation et tirage. Nous restons dans l'hypothèse où on décide de naintenir une exploitation prélininaire lourde : population par sexo, par grands groupes d'ages et par unité adninistrativo. Le cahier de récapitulation que nous proposerons (nodèlc en annexe) pour chaque zone de dénor.ibrenent c.onporte une ligne par oénage avec les renscignenents suivants - Nuuéro de la structure - Nunéro du nénage -.Population totale Population aasculine - Population f énininc - Pour chaque sexe, population par grands groupes d'!ges (nains d' an, à 4 ans, 5 à 54 ans, 55 ans et plus) on a ainsi 3 colonnes. La population concernée est la population do droit (résidents), ce qui est logique puisque c'est elle qu'on a décidé de retenir prioritairenent pour analyse. Le nunéro de la structure et celui du n0nago dans la structure perraotton t do reoplir chaque cahier exhaustivonent dans l'ordre dos nurjéros de structures et d'effectuer los contrslcs appropr~és. En outre, on a ainsi facilenent le nonbrc de structures et do aénages par zone de d6noabrcoent, rcnseigneoont intéressant à récapituler.

9 - 0 - Los groupes d'âges sont ceux qui ont 0té prop~sés au cours dos r8unions dc travail et t~cnnent coopte des âges linitcs d'activité officiels. On peut porter aiséncnt 25 nénages par page, ce qui est un chiffre connodo pour la récapitulation du nonbre de o6nages. Le nonbre de structures correspond au nunéro de la dernière structure de la zone. En outre, il est nécessaire de prévoir une couverture cartonnée sur laquellofigureronti. intitul6 de la zone, la récapitulation générale de la zone et les observations éventuelles, ainsi qu'un "dos" co.rtonnô égaloncnt (l'épaisseur. d.'unc chei:ise siuplc est conyenablo). Il est utile de prévoir large, par exenple 400 nénages par zone. Il faudra donc un cahier de 6 pag~s (400 : 25}" ou cie s feuilles si l'on itjpriuc recto-verso (offset). Cela inpliquc une utilie.~tion de feuilles de papier (36 rancttes do 500 feuilles), rien que pour couvrir les besoins des agents recenseurs (8 500 x s) sans coopter les couvertures cartonnées et les oxcaplaires dc socours (au noins par équipe). Il faut égalenent prévoir des feuilles "volantcs pour la fornation. Le procédé lo plus effi.ciont consiste à sclcctionnor los agents recenseurs sur le rellplissage du questionnaire proprcoent dit avant do los forner sur l'utilisation du cahier de récapitulation. Ainsi, chaque agent recenseur peut avoir sous les yeux son propre cnhicr do récapitulation et s'entrainer sul;' los feuilles "volantes" supplé!.:!ontuircs Dépouillcncnt et récapitulation. Il reste à définir cluironont à quel niveau les différentes étapes peuvent ~tro franchies. Lo problèi:e est de concilier doux oxig()nccs :~-d 'uno part la nécossi té: d'obtenir des résultats très rapidooont après la.fi~,du Rocenscncnt, cc qui dcjenderai t à co que toutes los phases soient effectuées sur le terrain, on profi tunt de la présence. d'un grand noj.bro de personn.ol. -D'autre part d'alléeer le travail sur le terrain, d'autant plus quo los difficultés ont été nises on lllf.lière par le Reccnscoent Pilote. On serait donc amené à exécuter toutes les phases au bureau.

10 - Il parait indis-. pensable que tout le dépouilleoont prélininairo (renplissage des 3 colonnes du cahier do récapitulation) soit effectué directe~ntsur le terrain si l'on veut 6viter des délais trop ioportants dfts à la u~ipulation des questionnaires au bureau. Ainsi, lors d'une réunion do travail, il a été d6cid6 que le dépouil lonent prélininnire serait effectué par l'agent recenseur lui Cette opér~tion se ferait aµ fur et à nosure, après lo roconsonont de chaque nénago, sauf en habitat groupé, où elle se ferait on fin de journée ou nu cours des_tonps aorts nfin de ne pris fnire nttondre los gens. Il est d'nutre part souhnitable que l'ensonblo de l~ popul~tion figure sur le nane cahier, c'est à dire que celui-ci conprenne égnlenent ln population des nénages collectifs, puisqu'on recherche evnnt tout des données sur la population glob~le. On lioito ainsi les docuaonts du d6pouillecont à W seul type de cahier. Il est bien entendu nécessaire de distinguer au sein des nénages collectifs ceux qui y résident de ceux qui sont en visite, do façon à éviter los doubles-coeptcs. En cc qui concerne la récapitulation (sol0ation des 3 colonnes du cahier), on ne peut qu 8tre noins ~etégorique. Les additions sont en effet e..ssez difficiles à faire pour un n?o_phyte ot, nu bureau, il serait posai blo d'utiliser des oachines à calculer. D'ailleurs, à partir du oonont où toutes les données figurent sur le cahier, l~ quantité de uanipulntions nécess~ircs est considérablencnt réduite : cahiers contre,5 nillions de questionnaires. Cependant, nous pensons qu'il faut privilégcr la rapidité et réduire les cons6quonces d'une perte possible de Cé'.hiers. Il. serait donc intéressant d'effectuer un niniaua do récapi"trul~tions sur le terrain nêne, par excnplo les 5 prenières colonnes du cahier : nonbre do structures, nonbro de nénagos, population totale, nocbre d'ho0es, nonbre de fel:lr..es. Do plus, on a ainsi direotei:mt une idée de l'écart entre les cstiontions de population et les preniers résultnts selon les zones. On peut donc 6ventuellcnent repérer des zones défnillantes.

11 - 2 - Cc sernlt le chef d'é~uipc qui serait responsable de la récapitula tion sur le terrain des quntro zones de son ressort, aidé en celn par chaque agent recenseur on cc qui concerne se propre zone. Cette opération aurait ieu dès la fin du dénor.ibrenont dans une zone donnée. Les cnhiors de récapi tuln.tion sont ensui te à ti~r.nsmettre au contr6- leur qui aurait ~insi une quarantaine de cahiers (),- où la récapitulation générale de chaque zone figurerait en prcnièrc pngo. 5 - CONSIGf.l"ES RELATIVES A L'UTILISATION DU Ci:.HIER DE RECAPITU LATION. 5.. Consignes aux agents recenseurs sur la nanière de reoplir le le cahier de récapitulation. Le dépouillencnt prélininaire, nous l'avons vu, n'est pas chose facile à partir du oonent où plusieurs variables sont à croiser. Les consignes doivent donc etro très détaillées avec une page récapitulative conplètenent ronplic à titre d oxenple, pour que ln fornation des agents recenseurs puisse se fr.ire efficacouent stir ce point. Nous proposons la rédaction ci-après. () A condition, bien entendu, quo le contrôleur ait une dizaine de chefs d 0quipes sous ses ordres conne il avait été initialencnt prévu. Il est en effet plus logiquo que le nonbro de contrôleurs déponde du chiffre de la populntion plutôt quo des linitos adninistratives, ceci pour deux raisons najcures : une n~nc personne ne peut guère recruter, fornor et gérer plus de 50 personnes (40 agents recenseurs et 0 chefs d'équipes). la "densité" do adninistration est très inégale selon les régions. A titre d'oxonple, soul~gnons le fait que la pronierc cstination du nonbrc d'agents recons eurs par arrondisscncnt varie entre 4 (nrrondissqnont do.~ibli.ndjock) et 463 (arrondisscnont do HOKOLO)...

12 - 3 - Le Recensenent de la Population est une op6ration extr8raeoent co~. plexe : entre nillion /2 et 2 oillions de questionnaires reoplis vont par venir au Bureau Central du Recensement. Il faudra donc beaucoup de tecps {près d'un an) pour exploiter tous ces questionnaires et coopter les gens qui y sont inscrits. Cependant, si chaque agent recenseur coopte toutes les personnes qu'il recense au fur et à mesure, on aura le population de chaque zone de dénonbrenent et donc du Caoeroun tout entier dès la fin du Recensecont. On gagne ainsi une année entière pour connaître le 'chiffre total de la population du pays avec quelques autres caractoristiques (nonbre d honnes, nocbre de focccs, grands groupas d'~ges). Il est donc du plus haut int6r~t que vous attachiez un soin tout particulier au remplissage du cahier de récapitu...lation de votre zone de dénonbrenent. Voici, coanent vous allez procéder~ - Avant de connencer le Recensement. Inscrivez, sur la prenière page du cahi~ij le non de la Province, celui du qéparteoent et celui de l'e.rrondissecont où vous recensez, avec les codes correspondruits. Inscrivez ensnitè les rioos_. des villages -(ou -de la ville) que vous avez à recenser et qui sont inscrits sur la carte de votre zone de dénoobr Bdnt Inscrivez enfin le nunéro de votre zone do dônoobronent. Pendant le:recenseoent. Vous reopli~se?o te cahior de récapitulation à raison d'une ligne par nonage, dans l'ordre des numéros do structures dès la fin du recenao~ent de chaque oénago, sauf en habitat group6 où vous recensez les oénages sens vous arr~ter afin de ne pas faire attendre les gens et où vous effectuez la récapitulation à la fin de chaque,iournée ou au cours des teops-morts. Colonne : Inscrivez le numéro de la structure (c'est le m~me numéro que vous avez inscrit sur la prenière page du questionnaire nénage) : 00 pour la première structure de votre zone ; 002 pour la deuxième structure ; 05 pour la quinzième structure et ainsi de suite.

13 - 4 - Colonne 2 : Inscrivez le nunéro du ménage dans la structure (ce nunéro figure égalcoent sur la pronièrc page du questionnaire). Pour les aénages d une structure ayant un seul nénagè, inscrivez 0 ; pour les aénages d'une structure ayant plusieurs uénages, inscrivez 0 pour le premier nénagc, 02 pour le dcuxièoe oénagc et ainsi de suite. Colonnes 3 à 3 : Conptez le no~bre de résidents du nénage (ne co~ptez pas les visiteurs). Quand une colonne contient 0 personne, n'inscrivez pas 0 nais tirez un trait. Colonne 3 Colonne 4 Colonne. 5 Inscrivez le nonbre total de résidents du nénage. Inscrivez le nonbro d'homracs figurant part:j.i ces résidents. Inscrivez le nonbre de fc!jllcs figurant paroi ces résidents VERIFICii.TION : Le nombre d' homdes (colonne 4) plus le nombre de feaj:i.os (colonn~ 5) doit ~tro égal au nombre total do résidents (colonne 3).. Colonne 6. Parmi les honnes, inscrivez le nonbrc d'enfants de raoins a an. Colonne 7 : Parei les homues, inscrivez le nonbre de ceux qui ont entre et 4 ans.. Colonne 8. Paroi les ho0i:i.cs, inscrivez le no~brc entre 5 et 54 ans. dg ceux qu.i, ont Colonne 2 Parmi les hommes, inscrivez le nombre de ceux qui ont 55 ans ou plus. VERIFICATION: Le nombre_~'hommes qui ont entre à 4 ans, ~lus ceux qui ont 55 ans ou plus doit ~tre (colonne 4). qui ont moins d'un an plus ceux ceux qui ont entre 5 et 54 ans, plus égal au nombre total des hommes Colonne 0 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre d'enfants de moins d an. Colonne : Parmi les femmes, inscrivez le.nombre de celles qui ont entre et 4 ans. Colonne 2 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre de celles qui ont entre 5 et 54 ans. Colonne 2 : Parmi les femmes, inscrivez le nombre de celles qui ont 55 ans ou plus.

14 - 5 - VERIFICATION : Le nombre de femmes qui ont moins d'un an plus celles qui ont entre et 4 R?ls, p_lus celles qui ont entre 5 et 54 ans, plus celles qui ont 55 ans ou plus doit ~tre égal au nombre total des femmes (colonne 5). N.B. Vous avez la place pour inscrire les renseignements correspondant à 25 ménages sur chaque page du cahier. Une fois que 25 ménages ont été inscrits sur la première page, laissez la dernière ligne en blanc, car elle est destin.ée à faire le total à la fin du recensement et passez à la deuxième page. Sur cette deuxième page vous laissez la première ligne en blanc (elle est destinée au report du total de la page précédente), vous inscrivez les renseignements correspondants à 25 ménages, vous laissez la dernière ligne en blanc (elle est destinée à faire le total de cette page en fin de recensement) et ainsi de suite. CAS PARTICULIERS / Au cas où tout le cahier de récapitulation est rempli. Votre cahier de récapitulation contient assez de place pour inscrire les renseignements relatifs à 400 ménages. Généralement, vous rencontrerez bien moins de ménages dans votre zone. Cependant, s'il arrive que vous ayiez recensé déjà 400 ménages. (par exemple en ville ou si le découpage des zones de dénombrement n'a pas été homogène). informez immédiatement votre chef d'équipe qui vous remettra un nouveau cahier. Inscrivez alors sur le premier cahier, ainsi que sur le nouveau, dans la partie "obser- Q vatione" figurant sur la première page que deux cahiers de récapitulation ont été utilisés pour la m~me zone de dénombrement. /.

15 - 6 - Si votre Chef dléquipe ne possède plus de cahier et s'il lui est impossible de s en procurer un, repérez exactement les questionncires que vous no pouvez pas récapituler en inscrivant sur la première page de votre cahier en ob serva_tions, les numéros des structures que vous n avez- pas "PU nscri re sur le cahier ; par exemple : ii reste à inscrire les structures n 396 à 467 Votre chef d'équipe se chargera de trouver un cahier de r~capitulation sur.lequel il. y a encore de la place, à la fin du recensement, 2 / - Au cas où vous ôtes amené à travailler dans une autre zone de dénombrement : Lorsque vous aurez terminé votre propre zone de dénombrement, il se peut qu'une autre zone voisine soit bien moins avancée à cause.de l' inégali t6 du découpage vous serez donc amené à :re.nfo-~ cer l'agent travaillant dans cette zone, afin que le travail soit ~ermin~ partout en même temps. Il faut donc que la rdcapitulation soit faite dans le cahier de cet agent correspondant à la nouvelle zone. Dans cas conditions, de deux choses l'une. :.- au.l.'.h~bi tat es.t.. d.isposé. de telle manière que vous serez amené à progresser à deux agents en recensant chacun des maisons voisines, dont les numéros de structures se suivent : vous pouvez alors remplir le cahier de récapitulotion do la nouvelle zone chaque soir en compagnie de votre collègue en respectant l'ordre des numéros de structures. + Ou l'habitat est entièromont linéairo (le long d'une route) et vous aurez intérol à commencer par le dernier num6ro de structure de la nouvelle zone (toutes l~s structuras ayant été numérotées au préalable).afifl.de iro,joindro votre camarade. Dans ce cas vous ne pouvez porter les chiffres des nouveaux ménages que vous recensez dans le cahier de récapitulation qu'une fois toute la zone terminée, à la suite du dernier numéro de structure inscrit par votre collègue. - Après avoir terminé le Recensement Assurez vous quo toutes les structures et tous les mdnages de

16 - 7 - votre zone ont été portées dans le cahier de récapitulation. Assurez vous que toutes les colonnes ont été correctement et complètement remplies par chaque manage. Transmettez ensuite votre cahier de récapitulation à votre chef d'équipe. Vous aiderez ce dernier à faire la récapitulation da votre zone de d~nombrement (totaux des 5 premières colonnes du cahier). Les chiffres obtenus seront inscrits sur la couverture du cahier à l'emplacement correspondant Consignes aux chefs d éguipes Le Chef d équipe doit connattre'e manuel des agents recenseurs aussi bien que ces derniers. Il est donc inutile do répéter toutes les oonsidérations précédentes. On peut se contenter de la rédaction ci-après. EtElnt donné~... ~- irnpq.l,~_tance que revr:it le remplissage du cahier de récapitulation et la totalisation sur le terrain des chiffres qui y sont inscrits ( op6ration dont vous êtes dir~ctement responsable), vous attacherez une attention particulière à ces aapectsdu recensement. - Avant le début du recensement Assurez vous que chaque agent recenseur a aasimilé correctement les consignes relatives au remplissage du cahier de récapitulation. Assurez-vous que vous possédez vous-môme un cahier de récapitulation supplémentaire qui servira si l'un de vos agents a co~plètement rempli le sien. Vérifier que chacun de vos agents reconsours a rempli correctement le couverture de son cahier de récapitulation. - Pendant' le recensemont Lors de vos tournées sur le terrain, à chaque fois que vous rencontrez un agent recenseur,~vérifier systématiquement.si la transcription des chiffres des questionnaires remplis dans le ~ahier de récapitulntion a été effectuée correctement.

17 - 8 - laissées en blanc. Assurez-vous que los lignes réservées aux totaux sont - Après la fin du recensement : Récupérez los cahiers do récapitulation de chacun de vos agents recenseurs en même temps quo tous los quostionneires. Assurez vous quo toutes los structures figurent dans ces cahiers et qu8 toutes los colonnes ont été remplies. Votre t~che consista maintomont à fair8 uniquement los totaux des 5 premi~ros colonnes des cehiors~ Los totaux des colonnes 6 à 3 (groupes.;dbgos) seront effectués au Bureau. Les additions doivent ~tre effectuées doux fois : une fois par vous et une fois par l'agent roconseur afin d'otra sôr qu il n y a pas d'erreur. Colonne : Atton~~on, Première paqo. Comptez le nombre de structures inscrites sur cotte page ne comptez qu'une fois los structures dont le môme numéro figure plusiours fois (colles qui contiennent plusieurs ménages) : ainsi lo nombre ~o structures sera toujours égal au chiffre du dernier... - numéro do 3tructurc do la page. Inscrivez ce chiffre sur la dernière ligne. Colonne 2 : Comptez le nombre do m0nagos inscrits sur la page. Si aucune ligne n'a été sautéo, il y a 25 ménages. Inscrivez ce chiffre sur la dernière ligne. Colonne 3 : Faites addition du nombre total de résidants de chaquo ménago inscrivez lo chiffre obtenu sur la dernière ligne. Colonne 4 : Faites l'addition du nombre d'hommes résidents,:da chaque ménage. Inscrivez le chiffre obtenu sur la dernière ligne. Colonnu 5 : Feites l'addition du nombre de femmes résidantes de chaque ménage. Inscrivez lo chiffra obtenu sur la dernière ligne. ~ : Aucun chiffro no doit ôtro inscrit sur la dernière ligne dos colonnes 6 à 3 : ces additions supplémentaires seront effectuées au Bureau.

18 - 9 - VERIFICATION Additionnez lo nombre total d'hommes (dernière ligna do la colonne 4) et le nombre total de femmes (dernière ligne de la colonne 5) : le résultat de cetto addition doit ~tre égal au nombre total do résidents (dornièra ligne do la colonne 3). Si vous trouvez un chiffre différent, il vous faut rectifier l'erreur en contr08nt - les additions quo vous venez d'effoctuor - les additions offoctuéos par l'agent recenseur sur chaque ligna (dans chaquo ménage, lu nombre d'hommes plus lu nombre de femmes doit Otro ég3l au nombra total do résidants du ménage : il so peut qu'il y ait une erreur à ce niveau). Lorsqu9 cette vérification s'avère juste inscrivez los 5 chiffres que vous venez de calculer dans los 5 premières colonnes de la première ligne do la seconde page. Soconde page et pages suivantes. Vous venez do reporter los totaux de 8 pago pr6cédonte sur la première ligne do la pago (los colonnes 6 à 3 do cetto première ligne doivon~ ~aster vierges tout comme sur le dernière ligne de chaque page). Vous procépez ensuite exactement comme sur la page précédonto, mais en portant los totaux généraux sur la dernière ligne (c ost-àdire y compris les chiffras. de lo pror.iière ligne). Vous reportez ainsi les totaux cumulés de page on page de manière à avoir los totaux généraux de la zone de dénombrement au bas de la dernière page remplie-d~ c~hi~r. Repori~i-e~suito cos -Eotaux g6néraux sur la couvorturo du cahier de r~capitulation aux emplacements co~respondants : - Nombre de structures Nombre de manages Population résidcntg Total Masculin Féminin

19 20 - DERNIERE VERIFICATION Assurez vous bien quo "Masculin" + FominLn~ := "Total". Si tel n'est pas lo cas, rocherchoz la page qui comporte errour cnr alors los vérifications n ont pas été bien faites sur chaque page. cns Pl\îHI CUL! ER Au cas où un agent recenseur a complbtemont rempli son cahier avant do torminor sa zone et que vous n ayiez pu lui en donner un autre, les num~ros des structu~os qui n ont pu être inscrites figurant en "observations" sur la couverture du cahier. Il vous faut trouver un cahior sur loquol il y a encore de la place. Effectuez alors le dépouillement préliminaire qui reete:à-~aire. Faites ensuite les totaux pour l onsemble des structures inscrites dans le cahier en notant en "observations" los numéros des.zones do dénombrement concornéos. En co qui concorno le cahior qui est plein, effectuez los totaux normalement en ajoutant on "observations" le numéro de la zone avoc laquelle los structures supplémentaires ont été récapitulées. Après toutes les vérifications, remettez vos cnhi~rs de récapitulation à votre controlour on môme temps quo los questionnaires de vos zones de dénombrement. 6 LES ETAPES ULTE_fUEUHES 6.. La récaoitulotion générale Il nous parait utile de limiter le nombra des étapes entro la récopitulation des cahiers de chaquo zone de dénombrement (effectuée par le chef d'équipe) ot la récapitulation générale de l~ zone de supervision. ~ous avons vu que lo controlour pouvait parfaitement effectuer le~ totaux de ses 40 zones do dénombrabont une fois que les cahiers sont en sa possession : il est inutile que le chef d'é~uipe fasse un

20 2 total intermédiaire pour ses agents, entratnant par là des risques d'erreurs supplémentaires. Ii reste alors au superviseur à effectuer les totaux des différentes zones de contrôle avant transmission des résultats au Buroau Central. Alors que pour chaque zone do dénombrement, les totaux peuvent ôtre effectués directoment SUF- -le cahiel' de récapitula tian, il. importe de prévoir des fiches spécifiques pour offoctucr la récapitulation des zones dg contrôle et de supervision. Le modèle proposé de cos fiches est donné on annexe. L'ensemble de l'exploitati~n schématiser de la manière suivante : préliminaire pout ainsi se ( ) ( PHASE : SUPPOHT : RESPONSi~SLE ) ( :----~~~~~~--~ : ) ( ) (. Dépouilloment des quosti-: Cahier de récapitula: Agent recenseur ( onnairos-ménagos : -tien : ) ( : ) (2. Récapitulation des zones Cahior do r~capitu- Chef d Equipe ) ( de dénombrement : lation : ) ( ) (3. Récapitulation do la zone: Fiche de récapitu- ContrôlGur ) ( de contrôle : lation ) ( ) (4. Récapitulation de la zono: Fiche de récapitula-: Superviseur ) ( de supervision tien ) <~--~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~> Le document transmis au Bureau Central du Roconscment par le Superviseur comprendra ainsi l8s données suivant8s, par zono do contrôle et pour l ensemblo : - Nombre de zones de contrôl~ - Nombre de zones do déno~brcmo~t - Nombre do structures Nombre do ménage~ - Population totale - Nombra d hommes - Nombra do femmes.

CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE

CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE 1.1 Questionnaire ménage CHAPITRE I : PRESENTATION DES INSTRUMENTS DE LA SAISIE Le questionnaire est le document de référence sur lequel figure les données collectées sur le terrain et codifiées au BCR

Plus en détail

3.1.- Présentation du contenu du Questionnaire ménage du 3 ème RGP/H.

3.1.- Présentation du contenu du Questionnaire ménage du 3 ème RGP/H. Chapitre 3 : Elaboration des Documents Techniques Ce chapitre traitera de l élaboration du questionnaire qui a servi à la collecte des données sur le terrain et des autres documents techniques, notamment

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT Chacune des questions de la feuille de logement fait l'objet d'une fiche recto-verso. Ces fiches ont vocation à être mises en ligne sur le site web

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation 1 / 8 Découvrir le code 1 5P-6P Fiche de présentation Titre de l'activité Sous-titre Degré(s) concerné(s) Durée estimée Résumé Contexte d'utilisation de la calculatrice Contenus et compétences mathématiques

Plus en détail

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables Après l'étude des différents types d'erreurs en comptabilité (Section 1) nous étudierons la cause des erreurs (Section 2) et les techniques

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DU DEVELOPPEMENT ---------- SECRETARIAT GENERAL ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DU DEVELOPPEMENT ---------- SECRETARIAT GENERAL ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DU DEVELOPPEMENT ---------- SECRETARIAT GENERAL ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ENQUETE BURKINABE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES ENQUÊTE

Plus en détail

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Votre rôle en tant que trésorier de votre organisme» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

Préparer le fond de plan

Préparer le fond de plan Préparer le fond de plan Objectif et résultat attendu L opération d adressage doit être précédée d un travail préparatoire qui consiste à récupérer un maximum d informations urbaines et géographiques sur

Plus en détail

MÉTHODE ÉTABLISSEMENT DES TABLEAUX. 4,55 e. Les Guides pratiques de La FFt

MÉTHODE ÉTABLISSEMENT DES TABLEAUX. 4,55 e. Les Guides pratiques de La FFt D Les Guides pratiues de La FFt MÉTHODE ÉTABLISSEMENT DES TABLEAUX 2013 FFT/Dir. de la Compétition e/dir. Communication et du Marketing Imprimé sur papier recyclé 4,55 e ISBN 2-907 267-65-5 Méthode d établissement

Plus en détail

Josef KAISER - Jean LACROIX

Josef KAISER - Jean LACROIX SERVICES D'ELECTRONIQUE DE SACLAY Section d'assistance Electronique Générale (SES/SEG/R-75-35) Nomenclature Programme : 0140 Y Saclay, le 26 mai 1975 2 Ispra nuclear electronics symposium. Stresa (italy),

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2.

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2. 1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement primaire Direction générale MANUEL POUR LA TENUE DES COMPTES ÉCOLES COMPTES BCGE - TIERS UNIQUE

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

Adhérez au régime enregistré d épargneretraite (REER) et au régime de participation différée aux bénéfices (RPDB).

Adhérez au régime enregistré d épargneretraite (REER) et au régime de participation différée aux bénéfices (RPDB). Adhérez au régime enregistré d épargneretraite (REER) et au régime de participation différée aux bénéfices (RPDB). C est facile d adhérer aux régimes. Pourquoi attendre? Groupe Telecon Régime des employés

Plus en détail

13 conseils pour bien choisir son prestataire de référencement

13 conseils pour bien choisir son prestataire de référencement 13 conseils pour bien choisir son prestataire de référencement Objectifs : - Savoir identifier les propositions douteuses. - Connaître les critères d'évaluation d'un prestataire de référencement sérieux

Plus en détail

Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle

Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle A. Entrée en fonctions d'un tuteur ou curateur de gestion et information générale à ce dernier 1. La première tâche de la personne en

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT)

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) OUTIL PRATIQUE/ FI3.O2 210 MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) de contrôle interne Les procédures de contrôle ont pour rôle d'indiquer la démarche à suivre et les programmes d'opérations à respecter. C'est

Plus en détail

- Katerina KOSTADINOVA-DASKALOVSKA, State Statistical Office

- Katerina KOSTADINOVA-DASKALOVSKA, State Statistical Office Expérience en matière d'utilisation des ordinateurs portables pour la collecte des données dans le recensement préalable de la population, des ménages et des habitations en République de Macédoine, 2000

Plus en détail

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS Sommaire 1. Composantes d'une fraction... 1. Fractions équivalentes... 1. Simplification d'une fraction... 4. Règle d'addition et soustraction de fractions... 5. Règle de multiplication

Plus en détail

Par combien de zéros se termine N!?

Par combien de zéros se termine N!? La recherche à l'école page 79 Par combien de zéros se termine N!? par d es co llèg es An dré Do ucet de Nanterre et Victor Hugo de Noisy le Grand en seignants : Danielle Buteau, Martine Brunstein, Marie-Christine

Plus en détail

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Table des matières Historique... 2 Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Introduction... 4 Objectifs du document... 4 Portée du produit/document... 4 Définitions... 5 Document de références... 5 Aperçu

Plus en détail

Import de comptes (xls)

Import de comptes (xls) Import de comptes (xls) BIG 1 O2S Import de comptes Sommaire Introduction... 3 Modalités de mise en œuvre... 4 Accès à l'import des comptes (xls)... 4 Télécharger le fichier modèle (xls)... 4 Renseigner

Plus en détail

L'expérience acquise par la Corée dans la mise en œuvre de son programme d'équipement nucléo-énergétique

L'expérience acquise par la Corée dans la mise en œuvre de son programme d'équipement nucléo-énergétique L'expérience acquise par la Corée dans la mise en œuvre de son programme d'équipement nucléo-énergétique par M. Byoung Whie Lee, Directeur, Bureau de l'énergie atomique. Ministère des sciences et de la

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux visant les voitures de tourisme formule abrégée (les «lignes directrices abrégées») Propositions de modifications aux taux d'assurance-automobile et aux systèmes de classement des risques A. RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée 15-604067 Version 11a - (29/04/2011) 2011 AVAYA Tous droits réservés. Note Bien que tous les efforts nécessaires aient été mis en œuvre en vue de

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Le générateur d'activités

Le générateur d'activités Le générateur d'activités Tutoriel Mise à jour le 09/06/2015 Sommaire A. Mise en route du Générateur d'activité... 2 1. Installation de Page... 2 2. Création des bases du générateur d'activités... 3 3.

Plus en détail

GERER SES DOSSIERS PAPIER P INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF)

GERER SES DOSSIERS PAPIER P INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF) FICHE ARCHIVES N 21 GERER SES DOSSIERS PAPIER P ET INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF) Gérer ses dossiers? 1. Tenir ses dossiers papier en ordre 2. Gérer ses dossiers sur ordinateur Actualités

Plus en détail

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Titre : Tangram en carré Numéro de la dernière page : 14 Degrés : 1 e 4 e du Collège Durée : 90 minutes Résumé : Le jeu de Tangram (appelé en chinois les sept planches

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Termes de référence pour le recrutement de quatre (4) consultants dans le cadre du Projet «Modules d initiation à la statistique à l attention

Plus en détail

Effectuer un paiement par chèque

Effectuer un paiement par chèque 1ère séance Effectuer un paiement par chèque Objectif Lire et comprendre ce qui est inscrit sur un chèque Matériel nécessaire Un chèque vierge par adulte Un tableau et de quoi écrire dessus Activité 1

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00090679 1 EXTRAIT DU REGLEMENT INTERNE APPLIQUE PAR L'ADMINISTRATION DANS L'ATTRIBUTION DES MARCHES DU CERN 1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS 1.0 Ouverture et évaluation

Plus en détail

L'art d'établir un ordre du jour efficace

L'art d'établir un ordre du jour efficace L'art d'établir un ordre du jour efficace Par Denise Edwards Extrait de : http://www.omafra.gov.on.ca/french/rural/facts/05 038.htm Table des matières Introduction Sources des points à l ordre du jour

Plus en détail

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique Rapport financier conjoint de la représentante ou du représentant officiel et de l'agente ou de l'agent officiel pour la personne candidate indépendante enregistrée P 04 922 (Loi sur le financement de

Plus en détail

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles CEA-N-1195 Note CEA-N-1195 Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles Service d'etudes de Protections de Piles PROPAGATION DES NEUTRONS

Plus en détail

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Eléments utilisés: Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Notice explicative sur la ventilation de la facture EDF annuelle entre les différents postes de consommation à répartir

Plus en détail

C.III. LA CYBERADMINISTRATION MOBILE : RAPPORT D EXPERIENCE DE L OPERATION SMS-GEVOTE : EXPERIENCE. C.III.1. Cadre de l opération :

C.III. LA CYBERADMINISTRATION MOBILE : RAPPORT D EXPERIENCE DE L OPERATION SMS-GEVOTE : EXPERIENCE. C.III.1. Cadre de l opération : C.III. LA CYBERADMINISTRATION MOBILE : RAPPORT D EXPERIENCE DE L OPERATION SMS-GEVOTE : EXPERIENCE PILOTE D INFORMATION PAR SMS C.III.1. Cadre de l opération : Cette première expérience a été réalisée

Plus en détail

Dans la série. présentés par le site FRAMASOFT

Dans la série. présentés par le site FRAMASOFT Dans la série Les tutoriels libres présentés par le site FRAMASOFT CRÉER DES EXERCICES AVEC JCLIC-AUTHOR Logiciel: JClic-author Plate-forme(s): Linux, Windows, Mac OS X Version: 0.1.1.9 Licence: GNU General

Plus en détail

Aider à la décision. - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto - Les arbres d objectifs - Le diagramme d affinités - La méthode Philips 6.

Aider à la décision. - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto - Les arbres d objectifs - Le diagramme d affinités - La méthode Philips 6. Guide méthodologique du travail en commun Aider à la décision > Hiérarchiser les priorités > Choisir les bonnes solutions > Hiérarchiser les priorités - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto

Plus en détail

Sauvegarde avec Windows 7

Sauvegarde avec Windows 7 Sauvegarde avec Windows 7 Windows 7 intègre un programme de sauvegarde, il n'est donc plus besoin, comme avec XP, de recourir à un logiciel extérieur. Un programme de sauvegarde, quel qu'il soit, va demander

Plus en détail

Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?»

Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?» Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?» Propriétés Description Intitulé court Proposition d'une activité d'exploration élève de type Micro-trottoir

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Comme beaucoup de personnes, j'ai voulu récupérer les notices de mon ancien logiciel de gestion de bibliothèque. Vu qu'il ne prévoyait pas

Plus en détail

Le processus de certification BOMA BESt :

Le processus de certification BOMA BESt : Le processus de certification BOMA BESt : De l'inscription à la certification GUIDE D'ACCOMPAGNEMENT Version 2 du programme BOMA BESt (révision Juillet 2013) Page 8 Le processus de certification BOMA BESt

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES

RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES Sommaire 1 Méthodes de résolution... 3 1.1. Méthode de Substitution... 3 1.2. Méthode des combinaisons linéaires... 6 La rubrique d'aide qui suit s'attardera aux

Plus en détail

Première S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n 1 2007 2008

Première S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n 1 2007 2008 Preière S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n De tous teps, les hoes se sont intéressés aux jeux de hasard. La théorie des probabilités est une branche des athéatiques née de l'étude des jeux de hasard

Plus en détail

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4.

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4. Série TD 3 Exercice 4.1 Formulez un algorithme équivalent à l algorithme suivant : Si Tutu > Toto + 4 OU Tata = OK Alors Tutu Tutu + 1 Tutu Tutu 1 ; Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir,

Plus en détail

CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967

CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967 CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DU CONSEIL Cinquantemeuviéme réunion Genéve - 17 mars 1967

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS AUTEUR : THIERRY TILLIER Ceci est un extrait du cours disponible sur http://www.coursdinfo.fr 2/21 Calculs entre feuilles et entre

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS CONFÉRENCE MONDIALE DE DÉVELOPPEMENT DES TÉLÉCOMMUNICATIONS (CMDT-98) La Valette, Malte, 23 mars - 1 avril 1998

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere. DOCUMENTATION MS PROJECT 2000 Prise en main Date: Mars 2003 Anère MSI 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.com Le présent document est la propriété exclusive d'anère

Plus en détail

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 ANNEXE 3 Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 Généralités Afin de pouvoir garantir un support sûr et efficace du

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Importation des données dans Open Office Base

Importation des données dans Open Office Base Importation des données dans Open Office Base Il est aujourd'hui assez rare dans les bureaux de créer un environnement de base de données de toutes pièces. Les données sont manipulées depuis longtemps

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows.

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows. Introduction Cette page a été conçue pour vous démontrer les possibilités de la souris. Elle sert premièrement à déplacer le pointeur sur l'écran ou vers des commandes. C'est avec les combinaisons de boutons

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit»

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit» «Un jeu de cartes inédit» 29-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs S entraîner à estimer une probabilité par déduction. Applications (exemples) En classe : tout ce qui réclame une lecture attentive d une

Plus en détail

Conseils et remarques pour relever les listes de recensement de population

Conseils et remarques pour relever les listes de recensement de population Centre Généalogique des Côtes d'armor Conseils et remarques pour relever les listes de recensement de population La feuille de saisie Excel a été préformatée pour vous simplifier au maximum la saisie.

Plus en détail

Initiation au mail. Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4

Initiation au mail. Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4 Initiation au mail Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4 2.1. Les logiciels de gestion de mail...4 2.2. Les webmails...5 3. Se connecter au webmail...6

Plus en détail

Suite dossier d appel

Suite dossier d appel Suite dossier d appel Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. TRAITEMENT D'UN APPEL... 4 2.1. TRAITEMENT EN DIRECT... 4 2.2. TRAITEMENT DIFFERE... 4 2.3. MECANISME DU TRAITEMENT D'UN APPEL AU NIVEAU

Plus en détail

ARCHIVES ET PIECES COMPTABLES CPZ

ARCHIVES ET PIECES COMPTABLES CPZ République et canton de Genève Département des finances Office des faillites OF-08-01_v005 Entrée en vigueur : 01.12.2008 Mise à jour : 07.07.2014 Responsable(s) : Approbateur(s) : CPZ CPZ Sommaire 1.

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide Backup Exec 2012 Guide d'installation rapide Installation Ce document traite des sujets suivants: Configuration système requise Liste de contrôle de préinstallation de Backup Exec Installation standard

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE Le cahier des charges du syndic de copropriété de la résidence. annexé au contrat conclu entre l'"association des copropriétaires" et le syndic dd.. et qui en fait

Plus en détail

Les tableaux croisés dynamiques

Les tableaux croisés dynamiques Les tableaux croisés dynamiques Table des matières Les tableaux croisés dynamiques... 1 1. Les tutoriels... 1. Quelle est l'utilité d'un tableau croisé dynamique... 3. Vérifier les données de départ...

Plus en détail

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2 1. Introduction...2 2. Création d'une requête...2 3. Définition des critères de sélection...5 3.1 Opérateurs...5 3.2 Les Fonctions...6 3.3 Plusieurs critères portant sur des champs différents...7 3.4 Requête

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2013

FORMATION EXCEL 2013 FORMATION EXCEL 2013 Livret 3 Calculs avec Excel 2013 : Formules et fonctions THIERRY TILLIER Produit et diffusé par coursdinfo.fr Ce support de cours est réservé à un usage personnel. Toute utilisation

Plus en détail

Ordonner les étapes «Voitures en circulation»

Ordonner les étapes «Voitures en circulation» «Voitures en circulation» 17-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à décomposer une action. - S entraîner à anticiper une action. - S entraîner à ordonner une suite de mouvements dans l ordre

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect 1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect Introduction... 4 Comment décrire le logiciel Cosmos?... 4 Quelles sont les fonctions de ce logiciel PC?... 4 Est-il possible

Plus en détail

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS RENSEIGNEMENTS ET INSTRUCTIONS GÉNÉRALES PARTIE I 1. Ce document se divise en trois parties. La Partie I (pages I-1/2 à I-2/2) présente des

Plus en détail

SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 ÉTAPE 1: ACCÉDER LE NOUVEAU SITE WEB

SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 ÉTAPE 1: ACCÉDER LE NOUVEAU SITE WEB SYSTÈME D INSCRIPTION DE VOLLEYBALL (SIV) GUIDE D INSCRIPTION POUR CALGARY 2015 S IL VOUS PLAÎT SUIVEZ LES RENSEIGNEMENTS ÉCRITS DANS CE DOCUMENT SI VOUS DÉSIREZ INSCRIRE UNE OU DES ÉQUIPES POUR LES CHAMPIONNATS

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

Partitionner un disque dur avec Windows 8.1

Partitionner un disque dur avec Windows 8.1 Partitionner un disque dur avec Windows 8.1 Le découpage d un disque dur en plusieurs éléments (ou partition) est pratique pour organiser vos dossiers et fichiers et les protéger contre d éventuelles pertes

Plus en détail

A.Mon ordinateur a-t-il une carte réseau?

A.Mon ordinateur a-t-il une carte réseau? 44 Si vous n'avez pas la chance d'avoir une carte réseau intégrée dans votre ordinateur, vous allez devoir en installer une. Il y a de multiples façons d'installer et de configurer une carte réseau selon

Plus en détail

Créer un tableau avec LibreOffice / Calc

Créer un tableau avec LibreOffice / Calc Créer un tableau avec LibreOffice / Calc Réaliser des tableaux LibreOffice / Calc permet de créer des tableaux facilement en utilisant les cellules. En premier lieu, il faut prévoir le nombre de colonnes

Plus en détail

PARAGON VIRTUALISATION MANAGER

PARAGON VIRTUALISATION MANAGER PARAGON Technologie GmbH, Systemprogrammierung Heinrich-von-Stephan-Str. 5c 79100 Freiburg, Germany Tel. +49 (0) 761 59018201 Fax +49 (0) 761 59018130 Internet www.paragon-software.com Email sales@paragon-software.com

Plus en détail

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur :

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur : Tenir les comptes de la coopérative scolaire sur le fichier «tableur» «OCCE Comptes Coop» TUTORIEL Avant-propos L Association Départementale O.C.C.E vous propose un fichier «tableur» qui permet de tenir

Plus en détail

Installation de la visionneuse de fichiers PDF, Adobe Reader (si ce n'est pas déjà fait)

Installation de la visionneuse de fichiers PDF, Adobe Reader (si ce n'est pas déjà fait) La section «Vos cartables en ligne» a été créée dans le but de vous permettre de consulter ou d'effectuer une recherche sur une partie ou la totalité de vos volumes de cours (depuis 2004 seulement). Le

Plus en détail

Les dossiers compressés (ou zippés)

Les dossiers compressés (ou zippés) Les dossiers compressés (ou zippés) (source : Site du Zéro : http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-460502-archiver-et-compresser.html) Archiver et compresser Quand on parle de mémoire en informatique, une

Plus en détail

EXCEL TUTORIEL 2012/2013

EXCEL TUTORIEL 2012/2013 EXCEL TUTORIEL 2012/2013 Excel est un tableur, c est-à-dire un logiciel de gestion de tableaux. Il permet de réaliser des calculs avec des valeurs numériques, mais aussi avec des dates et des textes. Ainsi

Plus en détail

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes.

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes. Introduction L'objectif de mon TIPE est la reconnaissance de sons ou de notes de musique à l'aide d'un réseau de neurones. Ce réseau doit être capable d'apprendre à distinguer les exemples présentés puis

Plus en détail