Partie 1 : Évaluer le marché

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 1 : Évaluer le marché"

Transcription

1 Partie 1 : Évaluer le marché 1.1 Établir un diagnostic de ces 2 segments. Conclure Remarques préliminaires : Forces : Faiblesses : utiliser la matrice SWOT la conclusion doit tendre vers un élargissement de la zone de chalandise et un ciblage des collectivités locales (Cf. Partie 2) le service proposé : reportage photographique à partir d'un mât télescopique, ce qui évite d'avoir recours à la photographie aérienne qui coûte cher et est complexe à mettre en oeuvre (interdictions de survol des zones habitées) bon relationnel avec les clients actuels puisque l'activité ne se commercialise que par le «bouche à oreille», donc bon carnet de références dispose d'un site web qui permet de mettre en avant ses réalisations. petite structure sans organisation commerciale n'a pas l'habitude de travailler sur des marchés importants (sur appels d'offres, etc.) Opportunités : Menaces : mesures gouvernementales pour relancer la construction (prêt à taux zéro, plan de relance sur le secteur immobilier) : cela devrait relancer les projets de constructions, donc de besoins de prise de photographies pour élaborer les dossiers immobiliers. le nombre de sites classés et protégés dans le département de l'essonne : qui nécessitent le montage de dossiers administratifs avec photographies à l'appui le plan de relance industriel (non fourni en annexe) qui avance les travaux de réfection de nombreux sites (églises, châteaux, etc.). Cela va donc accélérer les besoins en élaboration de dossiers administratifs, donc de pris de vues. (citer ce point serait un plus, démontrant que vous vous êtes informés de l'actualité. Ce plan a été lancé en janvier 2009) recul du secteur de l'habitat et du bâtiment qui représente actuellement 50% de notre activité Conclusions : le secteur de l'essonne qui pourrait devenir insuffisant à l'avenir. ALTICLIC possède l'outil qui peut permettre de répondre à la demande des collectivités locales dans le cadre de leurs besoins. Patrice LEPISSIER le 16/05/09 Page 1/5

2 Il serait donc opportun de se tourner de façon plus méthodique vers les collectivités locales en élargissant la zone de chalandise puisque notre produit est très mobile. 1.2 Repérer les informations clés pour la réussite d'une approche commerciale des collectivités locales repérer, identifier, connaître : les décisionnaires, leurs politiques, leurs besoins. Cela nécessite donc la mise en place d'outils (logiciels de GRC) se faire connaître : auprès des décideurs aider, assister, proposer : il faut être à l'écoute pour pouvoir proposer les solutions adéquates anticiper : il faut être prêt avant la parution des appels d'offre, il faut donc repérer les bons moments d'intervention Partie 2 : Préparer la prospection 2.1 Proposer l'organisation de l'opération de prospection 1e étape : Préparer la prospection Objectif : se constituer une base de données de travail et organiser géographiquement la prospection louer un fichier (celui du Prestataire 1 est plus complet et permettra de répondre à tous les besoins ultérieurs) : définir les secteurs géographiques sélectionner les fonctions intéressantes pour notre activité (services techniques, environnement, culture, etc.) en éliminant les services non concernés (ressources humaines, finances, etc.) analyser le fichier de façon à définir des secteurs géographiques, donc des sou secteurs (chaque sous secteur devant correspondre à une semaine de visites possibles) qualification du fichier (ajout / suppression de contacts) 2e étape : ing Objectif : établir un premier contact, se faire connaître. vérifier les informations contenues sur le site Web, le mettre à jour envoi d'un mail à toutes les cibles avec un lien vers notre site Web 3e étape : Prise de rendez vous Objectif : obtenir des rendez vous avec les responsables et décideurs pour présenter nos activités. La prise de rendez vous se fera par envoi d'un Patrice LEPISSIER le 16/05/09 Page 2/5

3 Cas ALTICLIC proposition de corrigé courrier, suivi d'une prise de rendez vous téléphonique élaboration du courrier et du pilote téléphonique planification des envois et de la prise de rendez vous (par sous secteurs, Cf. ci dessus) : 4e étape : suivi envoi d'un courrier 1 semaine avant l'appel téléphonique avec rappel de nos activités et en indiquant que nous allons prendre rendez vous. envoi d'un mail de rappel du courrier la veille de l'appel téléphonique appel téléphonique pour prise de rendez vous penser à envoyer un mail de confirmation juste avant le rendez vous s'il a été pris avec un délai relativement long (> à 1 semaine) : objectif = confirmation Objectif : suivre les contacts pris lors de l'étape 3 Cela nécessite l'utilisation d'un outil de GRC dans lequel seront notés : les informations à communiquer les dates auxquelles ont doit reprendre contact etc. Partie 3 : Évaluer l'impact d'une nouvelle structure du portefeuille clients 3.1 Apprécier la trésorerie pour l'année 2008 en déterminant notamment le délai moyen de paiement des créances La trésorerie de l'entreprise est de à fin 2008, cela est du à : un Fonds de Roulement de : un Besoin en Fonds de roulement de : Trésorerie (FR BFR) Le crédit client est de : (Créances / CA TTC * 360) = 39 jours 3.2 Évaluer pour l'année 2009 les incidences des modifications structurelles du CA sur la trésorerie. En tirer des conclusions. Prévision de CA pour 2009 = * 1,30 = HT, soit TTC Patrice LEPISSIER le 16/05/09 Page 3/5

4 Évaluation des créances clients : Dans la situation actuelle : Collectivités : * 15% * 60 jours / Monde de l'habitat : * 50% * 35 jours / Entreprises et assoc. : * 35% * 35 jours : Total Variation de trésorerie Dans l'hypothèse 1 : Collectivités : * 30% * 60 jours / Monde de l'habitat : * 40% * 35 jours / Entreprises et assoc. : * 30% * 35 jours : Total Variation de trésorerie Dans l'hypothèse 2 : Collectivités : * 50% * 60 jours / Monde de l'habitat : * 30% * 35 jours / Entreprises et assoc. : * 20% * 35 jours : Total Variation de trésorerie Conclusion : la trésorerie actuelle ne permet pas de supporter une répartition du CA avec 50% des collectivités. Il faudra donc prévoir une montée en puissance progressive de la part des collectivités, et conserver en capitaux propres les bénéfices dégagés afin d'augmenter le Fonds de Roulement. Partie 4 : Analyser la rémunération 4.1 A partir de quel chiffre d'affaires ce système de rémunération est il acceptable pour l'entreprise? Le coût de la rémunération doit être inférieur à 40% du CA. On peut donc écrire l'équation (avec x > CA) : (1150 * 1,50) + (2% x * 1,50) < 40% x Patrice LEPISSIER le 16/05/09 Page 4/5

5 donc : 0,03x < 0,4x donc x > 1935 / 0,37 soit Quel objectif M Gervais doit il vous fixer pour que ce système soit rentable tout en vous faisant bénéficier de la prime? Soit l'équation : 0,03 x (300 * 1,50) < 0,4 x donc x > 2385 / 0,37 soit faut il accepter le système de rémunération proposé par M Gervais? Si l'objectif est atteint cela donnera : (6446 * 2%) = 1 579, ce qui est plus intéressant que le SMIC actuel qui est de 1 321,02 Si l'objectif n'est pas atteint cela donnera : (6445 * 2%) = au maximum. Ce système n'est donc intéressant que si l'objectif est atteint... un bon commercial, ayant l'habitude de prendre des risques, n'hésitera pas un instant... il fera exploser son objectif! Patrice LEPISSIER le 16/05/09 Page 5/5

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

LUCELEC. Corrigé Cas Session 2007 NC. Partie 1 : Analyse de la situation de Lucelec

LUCELEC. Corrigé Cas Session 2007 NC. Partie 1 : Analyse de la situation de Lucelec LUCELEC Partie 1 : Analyse de la situation de Lucelec 1.1 Établir un diagnostic commercial sous forme de tableau et en tirer les conclusions en termes d'opportunités pour l'entreprise Lucelec Le diagnostic

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE

LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE Une fois les objectifs fixés pour son équipe, le manageur doit définir une stratégie et mettre en place un plan d actions. Outil de prévision et de planification, ce

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE

VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE Département BFR VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE QUI SOMMES-NOUS? BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT (BFR) Différence entre les besoins de financement générés par le cycle

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing.

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing. SESSION 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NÉGOCIATION ET RELATION CLIENT Corrigé E5 : MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS COMMERCIALES VOCALISIS INFORMATIQUE Version 7 mai 2 DOSSIER : Mesurer l'efficacité

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

CONNAISSANCE DU MARCHE STRATEGIE COMMERCIALE ET COMMUNICATION ETUDIER SON MARCHE GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE

CONNAISSANCE DU MARCHE STRATEGIE COMMERCIALE ET COMMUNICATION ETUDIER SON MARCHE GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE ET ETUDIER SON GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE L'objectif de ce module de formation en e-learning est de vous amener à établir un plan prévisionnel de ventes à trois ou cinq ans, en allant chercher

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL

L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL René Moulinier L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL LES 14 CLÉS DE LA RÉUSSITE Quatrième édition 2008, 2003, 2008 ISBN : 978-2-212-54139-7 Sommaire Présentation........................................... 1 Le vendeur

Plus en détail

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Éléments de corrigé BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Q1 : 1 ) Question 1 Présentez les enjeux et les moyens de l analyse

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 2 COUVERTURE DU BESOIN DE FINANCEMENT CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 2 COUVERTURE DU BESOIN DE FINANCEMENT CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 2 COUVERTURE DU BESOIN DE FINANCEMENT CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT SEANCE 2 COUVERTURE DU BESOIN DE FINANCEMENT CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT

Plus en détail

Fonction 2 : Conseil et relation annonceur

Fonction 2 : Conseil et relation annonceur Situation : Sit 2.1.1 Réalisation d'outils commerciaux Compétence : C21.1 - Préparer les outils de vente Description : J'ai appris à identifier les besoins de la prospection en matière d'outils de vente

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

La planification financière

La planification financière La planification financière La planification financière est une phase fondamentale dans le processus de gestion de l entreprise qui lui permet de limiter l incertitude et d anticiper l évolution de l environnement.

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue avril 2009 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 Il est attendu des candidats à ce marché

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS

DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS Demande d informations DEMAT RFI-2014-11 DA-SCQUAPA DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS Page 1 sur 6 Sommaire 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATIONS... 3 1.1. CONTEXTE

Plus en détail

ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE

ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE Code : ORGDEMCIAL v120115 ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE L'enjeu de cette journée de formation est double : - Faire le bilan critique des actions commerciales récemment mises en œuvre, capitaliser sur

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen. U 51 Prospection et suivi de clientèle

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen. U 51 Prospection et suivi de clientèle Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U 51 Prospection et suivi de clientèle PROPOSITION DE CORRIGÉ ET BARÈME EDEN GARDEN PREMIÈRE PARTIE : Prospection

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI les concepts de la gestion relation clients La démarche Un changement de perspective et la vente dans tous ça? Les enjeux Les

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Prospection Négociation- Suivi de clientèle ÉPREUVE E2: ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE UNITÉ U22 : PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ COMMERCIALE Le corrigé comporte 9 pages numérotées

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION BGE Provence Alpes Méditerranée ACCES CONSEIL Siège social 7 rue Gaston FLOTTE 13012 MARSEILLE Tél. : 04 91 90 88 66 Siret : 33447279200103 www.acces-conseil.com REPARTITION DU STAGE

Plus en détail

TD3 Gestion de la relation clientèle

TD3 Gestion de la relation clientèle TD3 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Rappel des consignes du travail Choisissez un secteur d activité particulier et collectez au moins 5 supports communicationnels de MD dans

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne De : Les comptables A : La direction de Moréa Annexe : Le compte de résultat prévisionnel du projet Date : 21/09/2009 Objet : L impact des résultats financiers RAPPORT Nous avons réalisé un compte de résultat

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE

MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE Sommaire Introduction I Contexte de notre mission et cahier des charges 1.1 Causes du redressement judiciaire 1.2 Rôle de l administrateur judiciaire 1.3 Situation du

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2009 SÉRIE: SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ: COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE Ce dossier présente

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs

Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs Service Utilisateurs A qui s'adresse ce Service? A tous les créateurs et les dirigeants d'entreprise souhaitant disposer des ressources nécessaires

Plus en détail

CONNECTER L ENTREPRISE AUX RESSOURCES NECESSAIRES À DIMENSION HUMAINE

CONNECTER L ENTREPRISE AUX RESSOURCES NECESSAIRES À DIMENSION HUMAINE CONNECTER L ENTREPRISE AUX RESSOURCES NECESSAIRES À DIMENSION HUMAINE 02 97 59 63 68 Relation Client Télé-Action Télé-Marketing Permanence Téléphonique Coordination d Événementiel LORI@NTEL et ses outils

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

LA MESURE DE LA PERFORMANCE

LA MESURE DE LA PERFORMANCE LA MESURE DE LA PERFORMANCE Pour tout projet commercial, le manageur doit prévoir, dès la conception, un suivi des actions commerciales mises en œuvre. Un des rôles du manageur est en effet de contrôler,

Plus en détail

METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS

METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS Ce document présente la démarche à suivre pour l'élaboration d'un cahier des charges de besoins en vue du lancement d'un appel d'offres pour l'informatisation

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation

Déterminer et financer le cycle d exploitation 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Didier RENAULT, Expert-Comptable Déterminer et financer le cycle d exploitation Pourquoi

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RELATION CLIENTELE

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RELATION CLIENTELE RELATION CLIENTELE Rendre performant son accueil téléphonique, dynamiser l accueil en face à face et gérer les situations difficiles Traiter les réclamations clients Optimiser vos contacts téléphoniques

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm.

BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm. DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE BULLETIN D INSCRIPTION Réponse souhaitée pour le 30 octobre 2014 dernier délai par mail à l adresse suivante : aurelie.rojewski@artoiscomm.fr FORMATION RELATIVE AUX

Plus en détail

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale PLAN TYPE DU PDUC v2 Miniintroduction : nom de l UC, lieu, rayon (GMS/GSS) ou service (banque/assurance), tuteur et sa fonction. PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale A. Présentation de

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU COURS Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel Partie

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Session 2008 Proposition de sujet Thème : S84-1 La qualification des données clientèle Question 1

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE 1 Au cours des étapes de construction de votre projet, vous avez retenu un certain nombre d options économiques et financières. Il convient de matérialiser

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

L entreprise Laserjet

L entreprise Laserjet L entreprise Laserjet Types de prestations Fiche d identité Entreprise de service, spécialisée dans la découpe et la tôlerie en sous-traitance Située à Sainte-Marie-aux-Mines Effectif de 20 personnes Chiffre

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

CDC 14 Pack vendre +

CDC 14 Pack vendre + CDC 14 Pack vendre + COMPOSITION DU PACK : Durée : 100 heures, soit 91 heures en collectif et 9 heures en accompagnement individuel. TC 14/1 - Faire connaître son entreprise : 14 heures Objectifs : choisir

Plus en détail

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé L immobilier, comme vous l aimez Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé ABESSAN, fondé en 2003, développe son réseau d agents commerciaux en immobilier au niveau national en leur apportant

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Cas La Fourmi et la Cigale BTS MUC session 2008 Nouvelle Calédonie Proposition de corrigé : Boullery Jean philippe www.cultureco.

Cas La Fourmi et la Cigale BTS MUC session 2008 Nouvelle Calédonie Proposition de corrigé : Boullery Jean philippe www.cultureco. Cas La Fourmi et la Cigale BTS MUC session 2008 Nouvelle Calédonie Proposition de corrigé : Boullery Jean philippe www.cultureco.com Attention : la proposition de corrigé qui suit ne s appuit pas sur le

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV

Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV Programme de Formation MODULE GESTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE D UNE ENTREPRISE ARTISANALE Durée totale : 84 heures Sur la base du

Plus en détail

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers David Hodder Laurent Vanat L'approche du Business Plan développée par PricewaterhouseCoopers se veut d'offrir une solution simple et facile à la préparation

Plus en détail

«J ai un impayé, que faire?»

«J ai un impayé, que faire?» «J ai un impayé, que faire?» Fiche technique proposée par le Cabinet CFO FRANCE, votre expert en recouvrement de créances civiles & commerciales Www.cfo-france.com S Introduction Malgré les prévisions

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des problèmes

ITIL V2. La gestion des problèmes ITIL V2 La gestion des problèmes Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction des

Plus en détail

Le fichier de prospection commerciale. Jeudi 4 Décembre 2014-9h

Le fichier de prospection commerciale. Jeudi 4 Décembre 2014-9h Le fichier de prospection commerciale Jeudi 4 Décembre 2014-9h Constat N 1 : les PME ont du mal à prospecter Etude «Portail des PME» 2009 Constat N 2 : les PME organisent mal leurs démarches commerciales

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

PROMOTERR Prospection de Terrains

PROMOTERR Prospection de Terrains LAE Ingénierie Editeur de Logiciels PROMOTERR Prospection de Terrains Terrains Propriétaires Intervenants Planning Extractions 1 Le suivi de Votre Vivier Terrains Les Terrains Fiche descriptive complète

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations S FORMATIONS OPÉRATIONNELLES POUR LES ARTISANS ET LES ENTREPRENEURS Une nouveauté CAPBOX 2012 370 DU MANAGEMENT Animer et motiver son équipe Recruter et intégrer un nouveau collaborateur

Plus en détail

Barème global sur 140 points. DOSSIER 1 ANALYSE DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE (53 points) Première partie

Barème global sur 140 points. DOSSIER 1 ANALYSE DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE (53 points) Première partie BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES BON DE COMMANDE EN PAGE 7 LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES ÉTUDE RÉALISÉE PAR INTERQUEST POUR LE SYNDICAT DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES (S.I.N.) Vient

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Concours de création d entreprise en création numérique 2 MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1. Téléchargez

Plus en détail

Le S.I.M. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. S.I.M. S.I.C. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. Définition

Le S.I.M. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. S.I.M. S.I.C. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. Définition Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. b. Utilisation commerciale c. Contenu Forme Méthode Sources d information a. S.I.M. ou S.I.C. ou S.I.M. S.I.C. Système d Information Marketing Système d Information

Plus en détail