L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle»"

Transcription

1 Exemple de dossier de PDUC L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» NB1 : Le dossier doit comporter 10 pages : passer en annexes les documents qui prennent trop de place dans le dossier (ex : Etude de satisfaction ; listing comptables, fichiers clients..) NB2 : Ne cherchez pas à «reproduire» la forme de ce dossier, trouver votre présentation, vos outils, vos annexes..,votre forme.pensez surtout à élaborer une démarche structurée, réaliste et professionnelle. NB3 : La «note de cadrage» donne les grandes lignes du projet alors que le «cahier des charges» précise le phasage et la planification du projet. Ces deux documents sont facultatifs. 1

2 Dossier examen PDUC SOMMAIRE Analyse commerciale de l UC : Magasin X&Y Présentation de l UC. Le réseau. Le contexte du projet. Diagnostic partiel de l unité commerciale L entreprise L environnement externe L analyse SWOT Conclusion : Préconisation, aboutissement d un choix, justifiée et argumentée Les idées de projet possibles : Définition des critères de choix Choix Note de cadrage Analyse des répercussions humaines, financières et organisationnelles de la préconisation Présentation du projet : Prise en compte des répercussions Premières réflexions pour la mise en œuvre Si pas de mise en œuvre du projet Si mise en œuvre Bilan 2

3 Analyse commerciale de l UC : Magasin X&Y I) Présentation de l UC. 1. Description de l UC : - Activités - Méthode de vente - Contexte géographique 2. Historique. Chiffres clés. 3. La zone de chalandise - Clients - Concurrents 4. Les fournisseurs A développer sur 5. L équipe commerciale environ 2 pages II) Le réseau. 1. Description globale du réseau: 2. Les contraintes du réseau en terme de : - Produits - Prix - Communication 3

4 - Politique d achats Logistique III) Le contexte du projet. Il semble, d après les entretiens menés avec le tuteur et l équipe commerciale, que l unité commerciale ait un problème de fidélisation de la clientèle. En effet, le magasin X&Y n a pas de moyens pour connaître le niveau de fidélisation de ses clients et de les identifier. Diagnostic partiel de l unité commerciale L entreprise. Historique : le magasin X&Y est installé depuis 8 ans en centre ville Activité : Elle est spécialisée dans la distribution de vêtements de grande taille avec une surface de vente de 220 m 2 et une équipe commerciale de 6 personnes. Organisation : Il s agit d une unité commerciale indépendante qui définit de façon totalement autonome sa politique commerciale et d approvisionnement. Les produits : o Indicateurs quantitatifs. (cf annexe n x : listings comptables) - Taille de l assortiment : Nous distribuons des produits segmentés en 2 gammes :. hommes : 1000 références. femmes : 2500 références qui se décomposent en 4 familles de produits ( haut, bas, sous-vêtements, accessoires). - Les ventes :. CA global : CA par gammes : hommes femmes

5 . Panier moyen : hommes 363 femmes Les parts de marché par gammes : hommes 25% femmes 75% - Les parts de marché par produits : Hauts : 40% bas : 40%, sous vêtements : 10% accessoires : 10% o Indicateurs qualitatifs. (cf annexe n y : enquête clientèle) - Notoriété : Faible notoriété des produits vendus auprès des personnes n ayant pas fréquentées le magasin (25%). - Image : Les résultats de l enquête montrent que la majorité des personnes interrogées ont une image favorable voir très favorable des produits vendus dans l unité commerciale. Ils leur paraissent surtout élégants et adaptés à leur corpulence. - Positionnement : Le concurrent le plus sérieux du point de vente semble être la VPC et plus particulièrement le catalogue Quelle. Ses principaux atouts sont le prix attractif de ses produits. Les nôtres sont la qualité des produits et la compétence du personnel. Les clients : o Indicateurs quantitatifs. (cf annexe n x : listings comptables) - Nombre de clients : 2750 hommes 5550 femmes - Fréquence d achat : Ils viennent en moyenne une fois par trimestre - Panier moyen : hommes 363 femmes 541 5

6 - Evolution : Données non disponibles mais il semble d après les entretiens avec l équipe commerciale que le nombre de clients stagne ou évolue très faiblement. (Éléments de ressenti par l équipe non validés par des chiffres). o Indicateurs qualitatifs (cf annexe n y : enquête clientèle) - Motivation d achat : Il semble que les clients choisissent de se rendre dans notre unité commerciale pur les raisons suivantes : Proximité du centre ville Locaux agréables Peu de choix hors VPC Ils apprécient nos produits pour : La qualité Le design tendance Le service retouche rapide et performant L adaptation à la taille - Freins à l achat : Le principal frein à l achat est sans conteste le prix de nos produits qui est parfois voire souvent jugé excessif. - Fidélisation des clients : Aucune donnée chiffrée n est disponible sur l identification des clients, ni sur la fidélisation. D après notre enquête il apparaît que : Les clients sont peu disposés à revenir dans l unité commerciale sans autre prétexte d achat. Ils entrent la première fois dans l UC à l occasion d un passage devant mais ne s y rendent pas spécialement. Après le premier achat, ils ne pensent pas à revenir et achètent plutôt par correspondance (forte sollicitation par mailing) Néanmoins ils semblent satisfaits de nos produits et de la qualité des conseils de nos vendeuses. les concurrents : - Peu de concurrents identifiés. - VPC catalogue : Quelle La redoute Leurs principaux atouts : le prix et les méthodes de fidélisation (mailing) - L offre en terme d unité commerciale est restreinte. Il n y a à ce jour pas d autres boutiques spécialisées grandes tailles dans la zone de chalandise. 6

7 Les méthodes de vente : o de vente : - Vente en entretien face à face : vente assistée. - D après l enquête il semble que les prestations des vendeuses soient appréciées par l ensemble de la clientèle : elles ont été jugées aimables compétentes disponibles inspirant confiance. o de fidélisation : A ce jour aucun moyen de fidélisation n est mis en œuvre de façon formelle : - Impossibilité d identifier, de personnaliser les clients - Impossibilité d évaluer le taux de fidélisation. o de communication : - Aucun moyen de communication externe n est mis en place. - Les clients viennent dans l UC par : Bouche à oreilles Passage devant la vitrine L environnement externe : L environnement géographique : - Attractivité du centre ville : politique très forte de la mairie pour dynamiser le centre ville. - Concurrence du centre commercial Auchan situé en proche périphérie qui oblige les commerçants du centre ville à rester dynamiques L environnement économique : - Nous sommes dans une région plutôt privilégiée où l IDC est de 1.2 (20% d achat en plus que la moyenne nationale) - Néanmoins la situation socio politique actuelle crée un état d inquiétude par rapport à l avenir qui ne favorise pas la consommation. 7

8 L environnement culturel : - Les personnes de forte taille ont souvent été mises à l écart. Néanmoins il semble qu elles soient de plus en plus acceptées suite à des campagnes de communication où elles étaient mises en valeur (ex : Dove, Virgin...) - Une tendance à vouloir prendre soin d elle-même et se vêtir avec un peu plus d originalité semble se dessiner. L environnement socio démographique : De plus en plus de personnes ont un problème de sur poids L analyse SWOT Points forts - Entreprise présente depuis 8 ans - Spécialisée en grande taille - Implantée en centre ville - Locaux agréables - Image favorable (produits et UC) - Qualité/ originalité des produits - Prestations des vendeuses - Panier moyen important - Service retouche rapide Opportunités - Intégration croissante des personnes corpulentes dans les campagnes de communication - Volonté de ces personnes de s habiller de façon plus originale - Il existe de plus en plus de personnes obèses - Politique dynamique du centre ville par la mairie Points faibles - Petite surface 120 m2 - Petite taille de l assortiment par rapport à la concurrence de la VPC. - Aucune communication externe - Prix des produits jugés chers - Déséquilibre entre la clientèle féminine et masculine - Stagnation du nombre de clients - Aucune politique de fidélisation Menaces - Développement important des mailings agressifs des concurrents de la VPC - La situation économique morose ne favorise pas la consommation Conclusion : Le diagnostic nous confirme bien l un des problèmes que nous avons présenté à savoir : - Il n existe aucune procédure permettant de personnaliser les clients et donc de savoir la proportion de clients fidèles ou non. - Il semble d après l enquête effectuée que les clients soient peu fidèles car très sollicités par les contacts de la VPC. 8

9 Préconisation, aboutissement d un choix, justifiée et argumentée Face à ce problème, l objectif principal va être d identifier les clients pour pouvoir cibler les futures opérations de fidélisation. Il faut donc constituer un fichier client. Les idées de projet possibles : 1. Reprise des coordonnées des clients à partir des chèques et des bons de retouche. 2. Création d un carton de recueil de coordonnées que nous disposerons à proximité de la caisse et que nous demanderons au client de remplir lors du paiement de son achat. 3. Conception d une carte de fidélité manuelle : carte sur support cartonné remise au client lors d un achat, tamponnage à chaque achat et obtention d une remise à déterminer au bout d un nombre d achat. 4. Elaboration d un système global de GRC (gestion de la relation clientèle) par l acquisition d un logiciel spécialisé intégrant un module de carte de fidélité électronique. Définition des critères de choix - Acceptation du système par la clientèle - Facilité de mise en place - Délai de recueil - Efficacité du recueil (liste exhaustive des clients?) - Possibilité de mettre en place un ciblage - Coût 9

10 Choix. (voir matrice des choix) Après avoir qualifié chaque avant projet en fonction des critères précédemment déterminés nous pouvons en déduire quant au meilleur choix : C est le projet carte de fidélité manuelle accompagnée de la création d un fichier client sur Acess qui est les plus opportun. Note de cadrage Le contexte du projet Nature du besoin visé : Amélioration de la fidélisation de la clientèle Problème commercial traité : Méconnaissance de la clientèle au niveau quantitatif comme au niveau qualitatif. Amélioration visée : Augmentation du taux de fidélisation Finalité du projet, buts à atteindre : Finalité du projet : Mettre en œuvre des opérations de fidélisation Buts à atteindre : Obtenir une BDD clientèle qui permettra : Un ciblage clientèle pour les opérations précitées Le calcul du taux de fidélisation Formalisation du projet: Création d une carte de fidélité «manuelle» Etudes, réalisations antérieures Recueil des informations lors de la délivrance de la carte Création et renseignement d une BDD client sur «Microsoft Access». Nous n avons en notre possession aucune étude ou réalisation sur ce sujet qui auraient été effectuées avant la présente étude. Liste des livrables attendus: Carte de fidélité pré imprimées à remplir BDD élaborée sous acces et implantées sur le PC de la caisse Procédure d utilisation de la BDD Procédure de comptage des achats et de calcul de la remise client. 10

11 Calendrier du projet : Date de début : Date à partir d aujourd hui (dès approbation de cette note par Mr Dupont) Date de fin : 10 mars 2006 (cartes prête, BDD implantée, personnel formé) Délai global du projet : Moyens nécessaires : Durée prévue du recueil des informations : 3 mois -> 10 juin Date du début d exploitation de la BDD : 15 juin (mailing d annonce des soldes d été) Matériels: Maquette de la carte Cartes imprimées Logiciel «Microsoft Access» Humains: Stagiaire Mme Durant, chargée de l informatique au sein de l UC Le personnel de vente Budget: A préciser ultérieurement Les acteurs du projet : Commanditaire : M. Dupont, chef des ventes Le chef de projet : Moi-même, Toto, Stagiaire BTS MUC Partenaires extérieurs : L imprimeur Partenaires intérieurs : Les membres de l équipe commerciale Mme Durant, chargée de l informatique L équipe du projet : Le chef de projet : Moi-même, Toto, Stagiaire BTS MUC Les membres de l équipe : M. Dupont, Mme Durant, Les membres de l équipe commerciale. Difficultés, risques : Manque de coopération des clients pour s approprier la carte de fidélité et donner les renseignements souhaités. -> Mettre en place un système de rémunération de la fidélisation attractif. Difficulté d acceptation du nouveau logiciel par l équipe commerciale. -> Nécessité d une communication de qualité autour du projet et d une formation efficace. Risque de saturation ou de perte de la carte au niveau des clients -> Proposer de garder la carte au sein de l UC dans un endroit adéquat à déterminer Risque de problème de maintenance de la BDD après le départ du stagiaire -> Faire participer activement Mme Durant à l élaboration de a base. 11

12 Documents joints : Diagnostic de l UC Note de proposition Matrice de choix du projet. Analyse des répercussions humaines, financières et organisationnelles de la préconisation Présentation du projet : 1. Elaboration d une carte de fidélité 2. Création et renseignement d une base de données sur Acess. 3. Mise en place d un système de fidélisation Prise en compte des répercussions Humaines : - Acquisition de nouvelles compétences de l équipe commerciale.. Compétences commerciales : valoriser la carte de fidélité et la faire accepter au client (compétence de vente). Compétences informatiques : savoir consulter et mettre à jour la BDD 12

13 - Création d une relation plus personnalisée avec la clientèle. - Risque du manque de coopération des clients : (saturation des cartes.) Organisationnelles : - Modification de la procédure d encaissement - Intégrer de nouvelles tâches : convaincre le client d accepter la carte - Récupérer les informations nécessaires - Délivrer la carte - Mettre à jour les informations à chaque achat - Risque de problème de suivi après le départ du stagiaire : participation d une vendeuse en particulier lors de l élaboration de la BDD et motivation l ensemble de l équipe au système de la carte. - Prévoir : Une réunion stagiaire tuteur pour déterminer les modalités finales : Nombre de cartes, Mécanisme de réduction, Informations à récupérer. Réunion pour informer l équipe commerciale : Motivation, Explication mécanisme de la carte de fidélité Session de formation à l utilisation de la BDD Financières : - Achat du logiciel Acess dans Pack office multi poste : TTC - Budget cartes de fidélité : 200 pour 2000 cartes - Coût des remises : difficilement chiffrable mais de toute façon doit être compensé par une augmentation de la fidélisation donc du chiffre d affaires. - 13

14 Premières réflexions pour la mise en œuvre Si pas de mise en œuvre du projet : Présentation des éléments de suivi : - Gantt - Tableau de bord - Grille de bilan Si mise en œuvre Description et explication du déroulement à l aide des outils de suivi. A développer sur 2 ou 3 pages Voir annexes Bilan : 14

15 ANNEXES FICHE IDÉE DE PROJET NOTE DE PROPOSITION MATRICE DES CHOIX NOTE DE CADRAGE CAHIER DES CHARGES TABLEAU DE BORD DE GESTION DU TEMPS TABLEAU DE BORD DE GESTION DES PERFORMANCES GRILLE BILAN DU PROJET + tous les documents «entreprise» à ajouter : - Enquête clients - Listings chiffrés - Compte-rendus d entretiens - Maquette de la carte - Devis imprimeurs 15

16 Fiche «idée de projet» Contexte du projet : Unité commerciale : magasin X&Y d une surface de 120 m2, employant 6 salariés et spécialisé dans la distribution de confection «grande taille» Chiffres significatifs : CA moyen annuel : 4000 K Clientèle majoritairement féminine Dépense moyenne :. 541 par an pour les femmes. 363 par an pour les hommes Malaise «ressenti» (ou amélioration à apporter «pressentie») Notre tuteur, Mr Dupont, Responsable commercial du point de vente évoque fréquemment lors de nos entretiens un problème de fidélisation de la clientèle. Il semble que donc le taux de fidélisation soit insuffisant. Mais, plus grave encore, il semble que l on ne sache pas au sein de l unité commerciale le nombre de clients qui reviennent régulièrement ou pas.. On ne peut donc même pas évaluer le taux de fidélisation Finalités du projet : Identifier les clients fidèles Pouvoir calculer puis améliorer le taux de fidélisation Calendrier: Début du projet : 23 janvier 2006 Fin du projet : 10 mars

17 Budget global: Il est trop tôt pour pouvoir, à ce stade de réflexion, déterminer un budget à prévoir pour la mise en œuvre et la conception du projet. Ce sera possible quand nous aurons précisé les différents avant-projets possibles et décidé d un projet final à mettre en œuvre. Équipe du projet envisagée : Responsable du projet : moi-même, toto, stagiaire de BTS MUC Membres de l équipe : M. Dupont, responsable commercial de l UC et tuteur du stagiaire Personnes concernées par le projet : - L équipe de vente - Les clients 17

18 Les éléments du diagnostic Note de proposition Points forts - Entreprise présente depuis 8 ans - Spécialisation en grandes taille - Implantation en centre ville - Locaux agréables - Image favorable des produits et de l UC - Qualité et originalité des produits - Service de retouche rapide - Prestation de qualité des commerciaux - Panier moyen important Opportunités - Intégration croissante des personnes corpulentes dans les campagnes de communication - Volonté de ces personnes de s habiller de façon plus originale - Nombre croissant de personnes «obèses» Points faibles - Locaux petits (120m2) - Taille de l assortiment (faible par rapport aux concurrents de la VPC) - Notoriété (seulement bouche à oreille et passage devant la vitrine) - Prix des produits - Déséquilibre entre la clientèle masculine et féminine - Évolution du nombre de client (stagnation?) - Aucune politique de fidélisation menée - Pas de politique de communication externe Menaces - Développement des mailings «agressifs» de la part des concurrents de la VPC - Situation économique «morose» ne favorisant pas la consommation vestimentaire. Formalisation du problème 18

19 Ce diagnostic nous confirme bien l un des problème que nous avions préssenti à savoir : Il n existe aucune procédure permettant de personnaliser les clients et donc de savoir la proportion de clients fidèles ou non. Il semble d après l enquête effectuée que les clients soient peu fidèles car très sollicités par les grandes marques de la VPC Les idées de projets possibles: Pour identifier les clients et pouvoir ainsi cibler les futures opérations de fidélisation, la première étape est de constituer un fichier client. Pour cela plusieurs solutions sont envisageables : Reprise des coordonnées des clients sur les chèques et les bons de retouche pour alimenter la BDD et création d une BDD grâce à un logiciel adéquat. Création d une carte de recueil des coordonnées des clients que nous disposerons à proximité de la caisse et que nous demanderons de remplir aux clients lors du paiement de leurs achats. Et création d une BDD grâce à un logiciel adéquat. Élaboration d un système de cartes de fidélités «manuelles» avec création d une BDD grâce à un logiciel adéquat. - Carte de fidélité sur support cartonné remise au client lors de l achat - Récupération des renseignements clients lors de la création de la carte (saisie conjointe ou ultérieure sur la BDD) - Système de tamponnage de la carte à chaque achat avec mise à jour de la BDD. - Obtention d une remise calculée sur le montant global des achats effectués au bout d un certain nombre d achats (à déterminer) Elaboration d un système global de GRC par l acquisition et la mise en place d un logiciel spécialisé intégrant un module de carte de fidélité électronique. - Carte de fidélité à puce sur support plastifié envoyée au client après création par le service informatique. - Récupération des renseignements clients lors de la création de la carte (saisie conjointe ou ultérieure sur la BDD) 19

20 - Système d enregistrement automatique des achats sur la carte à chaque passage en caisse (système de code barre) avec mise à jour automatique de la BDD. - Obtention d une remise calculée sur le montant global des achats effectués au bout d une certaine période (à paramétrer sur le logiciel) et envoi d un chèque cadeau au client. Budget global: Il est trop tôt pour pouvoir, à ce stade de réflexion, déterminer un budget à prévoir pour la mise en œuvre et la conception du projet. Ce sera possible quand nous aurons précisé les différents avant-projets possibles et décidé d un projet final à mettre en œuvre. 20

21 Note de cadrage Le contexte du projet Nature du besoin visé : Amélioration de la fidélisation de la clientèle Problème commercial traité : Méconnaissance de la clientèle au niveau quantitatif comme au niveau qualitatif. Amélioration visée : Augmentation du taux de fidélisation Finalité du projet, buts à atteindre : Finalité du projet : Mettre en œuvre des opérations de fidélisation Buts à atteindre : Obtenir une BDD clientèle qui permettra : Un ciblage clientèle pour les opérations précitées Le calcul du taux de fidélisation Formalisation du projet: Création d une carte de fidélité «manuelle» Recueil des informations lors de la délivrance de la carte Création et renseignement d une BDD client sur «Microsoft Access». Etudes, réalisations antérieures Nous n avons en notre possession aucune étude ou réalisation sur ce sujet qui auraient été effectuées avant la présente étude. Liste des livrables attendus: Carte de fidélité pré imprimées à remplir BDD élaborée sous acces et implantées sur le PC de la caisse Procédure d utilisation de la BDD Procédure de comptage des achats et de calcul de la remise client. Calendrier du projet : 21

22 Date de début : Date à partir d aujourd hui (dès approbation de cette note par Mr Dupont) Date de fin : 10 mars 2006 (cartes prête, BDD implantée, personnel formé) Délai global du projet : Durée prévue du recueil des informations : 3 mois -> 10 juin Date du début d exploitation de la BDD : 15 juin (mailing d annonce des soldes d été) Moyens nécessaires : Matériels: Maquette de la carte Cartes imprimées Logiciel «Microsoft Access» Humains: Stagiaire Mme Durant, chargée de l informatique au sein de l UC Le personnel de vente Budget: A préciser ultérieurement Les acteurs du projet : Commanditaire : M. Dupont, chef des ventes Le chef de projet : Moi-même, Toto, Stagiaire BTS MUC Partenaires extérieurs : L imprimeur Partenaires intérieurs : Les membres de l équipe commerciale Mme Durant, chargée de l informatique L équipe du projet : Le chef de projet : Moi-même, Toto, Stagiaire BTS MUC Les membres de l équipe : M. Dupont, Mme Durant, Les membres de l équipe commerciale. Difficultés, risques : Manque de coopération des clients pour s approprier la carte de fidélité et donner les renseignements souhaités. -> Mettre en place un système de rémunération de la fidélisation attractif. 22

23 Difficulté d acceptation du nouveau logiciel par l équipe commerciale. -> Nécessité d une communication de qualité autour du projet et d une formation efficace. Risque de saturation ou de perte de la carte au niveau des clients -> Proposer de garder la carte au sein de l UC dans un endroit adéquat à déterminer Risque de problème de maintenance de la BDD après le départ du stagiaire -> Faire participer activement Mme Durant à l élaboration de a base. Documents joints : Diagnostic de l UC Note de proposition Matrice de choix du projet. 23

24 24

25 ERROR: syntaxerror OFFENDING COMMAND: --nostringval-- STACK: -mark- /sfnts

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence S422-3 L ETUDE DE LA CONCURRENCE LOCALE S422 La relation commerciale et son marché S42 La relation commerciale la concurrence Identifier les caractéristiques de la concurrence locale. Caractériser les

Plus en détail

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon Vademecum de toutes les missions 2006-2014 Règle des 70/30 Exemple d'activité «Vendre» ACTIVITES Exemple d'activité «Assurer la qualité de service à la clientèle» OM Exemple d'activité «Mettre en place

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

A. Qui est City Sport? B. Une offre complète et variée

A. Qui est City Sport? B. Une offre complète et variée PARTIE 1 : ANALYSE COMMERCIALE A. Qui est City Sport? Mon projet de développement a été réalisé dans une grande surface spécialisée en vente d articles et Accessoires de sport. Le réseau de distributeur

Plus en détail

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS LA PROSPECTION TELEPHONIQUE S approprier les nouvelles s et outils pour rendre sa prospection téléphonique plus efficace Renforcer sa compétence de prise de rendez-vous par téléphone Etre capable de maintenir

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC.

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC. BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC Nathalie HOUVER Sommaire GRC - DUC 1 re PARTIE : Les savoirs associés - Référentiel

Plus en détail

BTS TECHNICO-COMMERCIAL PREMIÈRE ANNEE COMMUNICATION NÉGOCIATION GESTION DE PROJET 2006/2007

BTS TECHNICO-COMMERCIAL PREMIÈRE ANNEE COMMUNICATION NÉGOCIATION GESTION DE PROJET 2006/2007 CAHIIER DES CHARGES DU DOSSIIER À CONSTIITUER À L IISSUE DE LA PREMIIÈRE PÉRIIODE DE STAGE (29//01-17//02 2007) Gestion de Projet Communication-Négociation 1 Finalités et objectifs du dossier L étudiant

Plus en détail

JL COURGEAU NOTE DE CADRAGE AJ ADVANCE But du projet

JL COURGEAU NOTE DE CADRAGE AJ ADVANCE But du projet BTS NRC FORMATION GESTION DE PROJET SEANCE 2 LA DEMARCHE DE PROJET APPLIQUEE A UN CAS CAS AJ ADVANCE NOTE DE CADRAGE MACRO-PLANNING CAHIER DES CHARGES TABLEAU DE BORD LISTE DES QUESTIONS - VALIDATION ET

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE Le corrigé comporte 17 pages CORRIGÉ

Plus en détail

ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE

ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE Code : ORGDEMCIAL v120115 ORGANISER SA DEMARCHE COMMERCIALE L'enjeu de cette journée de formation est double : - Faire le bilan critique des actions commerciales récemment mises en œuvre, capitaliser sur

Plus en détail

Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce

Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce Notre savoir-faire : augmenter votre chiffre d affaires Notre métier : Optimiser les stratégies client par des actions marketing à fort impact Spécialiste

Plus en détail

Partie 1 : Évaluer le marché

Partie 1 : Évaluer le marché Partie 1 : Évaluer le marché 1.1 Établir un diagnostic de ces 2 segments. Conclure Remarques préliminaires : Forces : Faiblesses : utiliser la matrice SWOT la conclusion doit tendre vers un élargissement

Plus en détail

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE»

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» LACOMBE Jennifer BTS MUC 2007/2009 EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» SOMMAIRE 1 ère PARTIE : l analyse commerciale 1/ l U.C. dans son contexte local 1. présentation de l unité

Plus en détail

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing.

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing. SESSION 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NÉGOCIATION ET RELATION CLIENT Corrigé E5 : MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS COMMERCIALES VOCALISIS INFORMATIQUE Version 7 mai 2 DOSSIER : Mesurer l'efficacité

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution

Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution AVANT...... la richesse d un commerce était constituée par son stock et son fond de commerce c est-à-dire sa clientèle fidèle qui se

Plus en détail

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder.

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder. PACK COMMERCIAL 7 jours de collectif + 1 journée individuelle Lorsque l on fait du travail de qualité, on peut penser que le bouche à oreille suffira pour avoir du succès. La plupart du temps, malheureusement,

Plus en détail

Guia David. BTS Management des Unités Commerciales. Projet de Développement des Unités Commerciales. Affichette connectée via flashcode.

Guia David. BTS Management des Unités Commerciales. Projet de Développement des Unités Commerciales. Affichette connectée via flashcode. Session 2013 Guia David BTS Management des Unités Commerciales Projet de Développement des Unités Commerciales Affichette connectée via flashcode TABLE DES MATIERES 1. Analyse de l unité commerciale dans

Plus en détail

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte Rentabilité économique Améliorer le résultat d exploitation Vous avez besoin de prendre du recul pour choisir les bons leviers d amélioration de votre rentabilité? Dans cette réflexion complexe, FTC vous

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction.

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction. FASTMAG BOUTIQUE FASTMAG c est la solution logicielle de gestion complète et performante adaptée à chaque métier. Avec FASTMAG, informatique rime avec simplicité : pour l utiliser, il suffit d ouvrir votre

Plus en détail

Les Chèques-Cadeaux pour votre centre-ville. Le système FNCV - Les Vitrines de France

Les Chèques-Cadeaux pour votre centre-ville. Le système FNCV - Les Vitrines de France Les Chèques-Cadeaux pour votre centre-ville Le système FNCV - Les Vitrines de France Le système des Chèques-Cadeaux Il s agit de mettre en place dans votre ville un système de chèques-cadeaux, ou bons

Plus en détail

1/ MISSIONS PREPARATOIRES ET DE SUIVI. 2/ PERIODES D IMMERSION TOTALE Rappel: 5 semaines au minimum NOM : NOM :. PRENOM(S) : TELEPHONE:.

1/ MISSIONS PREPARATOIRES ET DE SUIVI. 2/ PERIODES D IMMERSION TOTALE Rappel: 5 semaines au minimum NOM : NOM :. PRENOM(S) : TELEPHONE:. Annexe 4 CERTIFICAT DE STAGE «A.C.R.C» POUR LES CANDIDATS SCOLAIRES STAGIAIRE : NOM :. PRENOM(S) : Né(e) le :.../ /.à :. SIGNATURE : ETABLISSEMENT SCOLAIRE : NOM : ADRESSE : TELEPHONE:. FAX :.. (apposer

Plus en détail

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle 842 - La segmentation de la clientèle 843 - Les actions personnalisées utilisation des procédures de consultation

Plus en détail

ANALYSE DE L UNITE COMMERCIALE

ANALYSE DE L UNITE COMMERCIALE ANALYSE DE L UNITE COMMERCIALE Afin de caractériser au mieux l évolution de la BRED au sein de son environnement, nous allons tout d abord présenter l ensemble du réseau de la BRED, puis de son positionnement

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

I. ANALYSE COMMERCIALE DE L UNITE COMMERCIALE

I. ANALYSE COMMERCIALE DE L UNITE COMMERCIALE I. ANALYSE COMMERCIALE DE L UNITE COMMERCIALE A. ANALYSE DE L UNITE COMMERCIALE DANS LE CONTEXTE DE SON RESEAU 1. CLESTRA GROUPE : UN RESEAU INTEGRE FICHE D IDENTITE DU GROUPE CLESTRA : Leader mondial

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) GESTION ET FINANCE ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ PARTIE ÉCRITE SESSION 2014 ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée : 4h Coefficient

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

Description de l Unité Commerciale

Description de l Unité Commerciale BTS Management des Unités Commerciales SESSION 2009 Epreuve d ANALYSE et CONDUITE de la RELATION COMMERCIALE 1.1 Contexte géographique 1.1.1-Zone de Chalandise: La zone de chalandise est déterminée par

Plus en détail

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale 1- Présentation de l unité commerciale MAAF Assurance est une Société Anonyme qui fut créée en 1950 par Jean TRIOULLIER. Quant

Plus en détail

Regulus Point de Vente

Regulus Point de Vente Regulus Point de Vente Fonctions principales de Regulus Point de Vente E d i t e u r R e g u l u s 4 P O S R é d a c t e u r s Genot Michaël 2 Sommaire S o m m a i r e Introduction...4 I Front Office :

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Marketing direct Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

La solution FRANCHISES FIDELITY CARD

La solution FRANCHISES FIDELITY CARD La solution FRANCHISES FIDELITY CARD Entre les coupons papiers peu valorisants et les systèmes informatiques centralisés trop lourds, existe-t-il un système de fidélisation qui vous corresponde parfaitement,

Plus en détail

Assistant de clientèle

Assistant de clientèle 1. Analyse commerciale de l unité commerciale. 1.1 Analyse de l agence. 1.1.1 Présentation du front office Dans le front office on trouve l agent d accueil, mais le circuit client est agencé de façon a

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft marketing service Marketing Service c est 3 offres pour fidéliser, développer votre notoriété et augmenter votre chiffre d affaires rapidement

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale Les solutions et G5 Centrale Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Progmag capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales page 1 SOMMAIRE ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles 5 Référentiel de certification 17 Tableau de passage des fonctions

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

BERTHOMIEU Aurélie BTS MUC SESSION 2009 PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE - 1 -

BERTHOMIEU Aurélie BTS MUC SESSION 2009 PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE - 1 - BERTHOMIEU Aurélie BTS MUC SESSION 2009 PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE - 1 - PLAN 1 ERE PARTIE : L ANALYSE COMMERCIALE I/ L Unité Commerciale dans son contexte local 1- Présentation de

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ la carte multi commerces et multi services qui s adapte à tous les secteurs FidelPass vous accompagne dans la mise en place d un système de

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

I- LE RESEAU CREDIT AGRICOLE ET L AGENCE DE VILLEBOURBON:

I- LE RESEAU CREDIT AGRICOLE ET L AGENCE DE VILLEBOURBON: I- LE RESEAU CREDIT AGRICOLE ET L AGENCE DE VILLEBOURBON: Une banque est une entreprise qui gère les dépôts et collecte l épargne des clients, accorde des prêts et offre des services financiers. Elle effectue

Plus en détail

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE 15 COMPETENCES PROFESSIONNELLES C.1. Participer à l approvisionnement du point de vente C.2. Intervenir dans la gestion et la présentation marchande des produits C.3. Communiquer

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE»

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» BOUSQUET Elodie BTS M U C - Session 2008-2010 EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» 1 ère PARTIE : L ANALYSE COMMERCIALE 1/ L UC DANS SON CONTEXTE LOCAL 1/ PRESENTATION DE l UNITE

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «Services et prestations des secteurs sanitaire et social» Septembre 2007 Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

Société de Développement de Solutions Informatiques

Société de Développement de Solutions Informatiques Making Great Software Development Société de Développement de Solutions Informatiques OFFRE DE SERVICE Site Web > Logiciels > E-marketing > Conception & Design graphique 27, Lotissement Djillali Bounaama,

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC

BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC cterrier.com 11/09/2007 1 / 7 BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales page 1 SOMMAIRE ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles 5 Référentiel de certification 17 Tableau de passage des fonctions

Plus en détail

Le e-commerce, pour booster votre activité

Le e-commerce, pour booster votre activité Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Conseil et développement en stratégie digitale proposant un accompagnement de A à Z : conseil,

Plus en détail

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS Une fonction Achats créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS «Heureusement, la commande publique n est pas qu une question publique» L

Plus en détail

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B.

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B. Business Plan Belfort 21 décembre 2012 Frédéric de Thezy / Laetitia B. 0 Sommaire Résumé... 2 Portrait de l entreprise... 3 Les prestations... 4 SWOT... 5 Le marché... 6 Les acteurs... 9 Business modèle...

Plus en détail

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Cahier des charges Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Plateforme de gestion et de pilotage de l activité 1 SOMMAIRE 1 CONTEXTE

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012 Rectorat Division des examens et concours 2.03 Dossier suivi par Manuella Lecomte Téléphone : 04 42 91 72 01 Fax : 04 42 38 73 45 Mél. manuella.lecomte @ac-aix-marseille.fr Place Lucien Paye 13621 Aix-en-Provence

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM Gestion de la Relation Client, outil indispensable de votre performance commerciale Points clés

Plus en détail

Fiche d inscription :

Fiche d inscription : Fiche d inscription : LE STAGIAIRE Nom :.........................Prénom :................... Sexe :.................. Date de naissance :................. Adresse :..........................................................................................................

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012 Rectorat Division des examens et concours 2.03 Dossier suivi par Manuella Lecomte Téléphone : 04 42 91 72 01 Fax : 04 42 38 73 45 Mél. manuella.lecomte @ac-aix-marseille.fr Place Lucien Paye 13621 Aix-en-Provence

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier)

www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier) www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier) Claude Terrier btsag.com 1 / 10 09/12/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation:

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

ATELIER GESTION ET CONDUITE DE PROJET CONCEVOIR STRUCTURER - GERER

ATELIER GESTION ET CONDUITE DE PROJET CONCEVOIR STRUCTURER - GERER ATELIERS THEMATIQUES UNIONS COMMERCIALES ATELIER GESTION ET CONDUITE DE PROJET CONCEVOIR STRUCTURER - GERER Synthèse de l atelier du 21&28 janvier 2013 à la CCI Bayonne Pays Basque Le défi à relever dans

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :...

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 2 3.1/ Bons d achats :... 2 3.1.1/ Comment y aller?... 2 3.1.2/ Les différents types :... 3 3.2/ Articles de type remise :... 7 3.2.1/

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE V2007. Guide de démarrage. 1 GlobalSoft SARL 2004.

GUIDE DE DEMARRAGE V2007. Guide de démarrage. 1 GlobalSoft SARL 2004. Guide de démarrage 1 GlobalSoft SARL 2004. SOMMAIRE PRISE EN MAIN DU PROGRAMME PERSONNALISATION... 4 DECOUVERTE...4 Présentation de page...4 Outil de recherche... 5 LES VENDEURS...7 LES FOURNISSEURS...9

Plus en détail

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT»

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» 1 ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT DEFINITION DU METIER L assistant commercial import export contribue au développement international durable

Plus en détail

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Master 2 Marketing Communication et Stratégies Commerciales CRM & E Business - Session octobre 2011 Alexandra Vignolles ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Opportunité et complexité de la

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

D1-1. Présentation du réseau et de l UC

D1-1. Présentation du réseau et de l UC D1-1. Présentation du réseau et de l UC Analyse de l Unité commerciale dans le contexte de son réseau : «de fortes contraintes» La structure du réseau : - Ancré sur des valeurs mutualistes qu il entend

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES.

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES. Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Bonneterie Intégrée Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Teinture et finissage TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF...

Plus en détail

BTS MUC. Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT. Promotion 2014-2016 Session 2016

BTS MUC. Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT. Promotion 2014-2016 Session 2016 BTS MUC Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT Promotion 2014-2016 Session 2016 LYCEE DE : Ecole Collège Lycée - BTS Section internationale anglaise - Internat filles 370

Plus en détail

CAP Employé de vente spécialisé REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CHAMP D ACTIVITÉ

CAP Employé de vente spécialisé REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CHAMP D ACTIVITÉ REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION En point de vente spécialisé, le titulaire de ce CAP accueille et informe le client. Il présente les caractéristiques techniques

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

Augmenter votre Chiffre d Affaires.

Augmenter votre Chiffre d Affaires. Augmenter votre Chiffre d Affaires. Notre histoire 1993 : création de CEV en Normandie : Programme de fidélité sur carte à puce pour les commerçants de proximité 2005 : CEV crée Alios, pour répondre aux

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne.

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. www.audirep.fr Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. Restitution des résultats d une étude menée par internet sur un échantillon de 1 001 personnes représentatives de la population

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail