N 14 - CONSTRUIRE AUTREMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 14 - CONSTRUIRE AUTREMENT"

Transcription

1 N 14 - CONSTRUIRE AUTREMENT INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Le contexte règlementaire Réduire les émissions de gaz à effet de serre est devenu une préoccupation internationale depuis la signature le 10 décembre 1997 du traité international du protocole de Kyoto (Japon). La France, à travers la mise en œuvre des engagements du Grenelle Environnement, conduit une politique volontariste pour la ville durable en soutenant notamment la construction et la rénovation de logements économes en énergie. L arrêté ministériel du 3 mai 2007 définit les exigences règlementaires du label BBC (Bâtiment Basse Consommation) qui est repris par le Grenelle comme étant l objectif 2012 pour les bâtiments neufs et les parties nouvelles de bâtiments existants. Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 (Règlementation thermique 2012) a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kwhep/m²/an en moyenne. Cependant, cette règlementation ne s applique qu en métropole. Dans les départements d outre-mer, le climat et le mode de vie ont conduit à des règlementations thermique, acoustique et d aération spécifiques. Dans les départements d outre-mer au climat tropical, les préoccupations se rapprochent de celles du confort d été en métropole. Aujourd hui, on tend volontiers vers des bâtiments à énergie positive qui arrivent à produire plus d énergie qu ils n en consomment! Comment est-ce possible? Des bâtiments à très faible consommation énergétique L'architecture bioclimatique L'architecture bioclimatique ne date pas d'aujourd'hui, nos anciens déjà construisaient en tenant compte des données climatiques, comme le soleil, le vent et en composant avec la configuration du site de construction. Quelque temps oubliée, cette architecture est redécouverte aujourd'hui et profite des avancées techniques. 1

2 La maison bioclimatique est moins consommatrice en énergie, que ce soit pour le chauffage en période froide, le rafraichissement en période chaude, la ventilation, ou l'éclairage. Des prolongements accompagnés de schémas sont consultables sur le site de l association Polénergie, dans la partie «ressources», puis «économies d énergies» et enfin «habitat économe» (http://polenergie.net/5- Ressources/183/larchitecture-bioclimatique). Les ouvertures en façades Cette technique très simple peut contribuer de manière significative à la couverture des besoins de chauffage. Celle-ci peut en effet atteindre les 40 %. Le principe : une baie vitrée ou une fenêtre doit apporter de la chaleur en hiver et limiter l apport de chaleur du soleil en été. Pour atteindre ces deux objectifs contradictoires, il faut installer la fenêtre de façon verticale et orientée vers le sud, il faut choisir un vitrage performant et limiter les apports solaires directs en été. Par exemple, la technique du «mur Trombe» permet de capter la chaleur du soleil le jour et de la restituer la nuit. Une isolation renforcée L isolation thermique est un critère de choix important pour un matériau de construction car cela permettra en hiver de réduire la consommation d énergie pour le chauffage (émissions de CO 2 ) et, en été, de maintenir une température intérieure confortable en limitant le recours à la climatisation, forte consommatrice d énergie. Plus la résistance thermique notée «R» d un matériau est élevée, plus il sera bon isolant. Sa résistance varie en fonction de l épaisseur et de la conductivité thermique intrinsèque du matériau isolant. La résistance thermique d'un mur ou d'une paroi dans son ensemble s'obtient par addition des résistances de chaque élément qui la compose. Des bâtiments producteurs d énergie La production d énergie locale doit favoriser les énergies disponibles localement : solaire thermique et photovoltaïque, éolien, géothermie, biomasse Dans le cas du solaire photovoltaïque, l'installation est composée de panneaux photovoltaïques qui réagissent à la lumière du soleil afin de produire un courant 2

3 électrique continu. Le courant continu est ensuite injecté dans un onduleur qui va convertir le courant continu en courant alternatif. Pour implanter des panneaux photovoltaïques, il faut prendre en compte plusieurs paramètres tels que : la situation géographique : orientation, inclinaison et l ombrage ; la surface et les performances des capteurs et onduleurs à installer. En métropole, idéalement, les panneaux solaires photovoltaïques trouvent leur implantation sur un toit orienté au sud, sud-ouest. Dans les régions moins ensoleillées, il sera plus judicieux d opter pour une installation «suiveuse» qui suivra le mouvement du soleil. Les régions françaises comme la Guadeloupe, la Réunion, la Martinique ou la Guyane sont des régions à très fort potentiel énergétique solaire thermique (pour la production d eau chaude sanitaire) et photovoltaïque. 3

4 MÉDIAGRAPHIE À lire Ricaud Alain, Lokhat Ismael, Construire une maison à énergie positive, Dunod/Maison Magazine ; hors collection ; Quelques thèmes abordés : le contexte énergétique, les énergies renouvelables, l architecture bioclimatique, l isolation thermique CRDP du Limousin, Les énergies renouvelables et leurs utilisations, Informations de niveau scientifique et technique sur chacune des énergies renouvelables, aperçu de leurs utilisations domestiques ou industrielles. En ligne Réseau national de ressources en technologie collège. ww2.ac-poitiers.fr/rnrtechno/ Dans «ressources pédagogiques, cinquième», consultez «Maquette pour illustrer un principe physique : ombres portées». Dans «ressources pédagogiques, troisième», consultez «Échangeur pour chauffe-eau solaire». Dans «ressources professeurs», consultez «les travaux avec l École française du Béton sur la thématique "L habitat et l énergie"». Dossiers «Bâtiment» et «Économies d énergie» www2.ademe.fr Encyclopédie en ligne gratuite sur les thèmes du développement durable. Site communautaire de conseils au particulier - sans bannière publicitaire - pour améliorer son habitat. Site Internet de figures animées pour la physique. Voir «le Soleil», puis «mouvement apparent». À voir La maison photovoltaïque Maquette scientifique simplifiée d une maison dont la toiture est équipée de capteurs solaires permettant de transformer l énergie lumineuse du soleil en énergie électrique. Une double toiture (cache) permet de simuler les situations jour/nuit afin d expérimenter les notions de transformation directe de l énergie et de stockage de l énergie électrique (batterie). CRDP du Limousin ; Les énergies renouvelables CD-Rom Découverte des quatre grandes sources d'énergies renouvelables. CRDP de l académie de Grenoble ;

5 POINTS DE PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT Collège BO spécial n 6 du 28 août 2008 technologie classe de 5 e, domaine d application «Habitat et ouvrages». Par ailleurs, dans l introduction commune des programmes de mathématiques, de sciences de la vie et de la Terre, de physique et chimie et de technologie, la culture scientifique et technologique est déclinée en différents thèmes de convergences. Parmi ceux-ci, deux sont directement liés aux thèmes abordés par l affiche «Construire autrement» : développement durable ; énergie. D autres thèmes peuvent être également abordés : la santé, la sécurité de par le traitement et la circulation de l air dans l habitat à énergie positive ainsi que le terme de «climatologie» abordé dans le thème 4 (météorologie et climatologie). Une des finalités de l enseignement de la technologie est de comprendre les interactions entre les produits et leur environnement dans un monde où l ergonomie, la sécurité et l impact environnemental sont devenus déterminants. 5

6 PISTES PÉDAGOGIQUES Deux pistes pédagogiques sont proposées. Niveau : cinquième - Discipline : technologie Piste 1 Objectifs S informer de solutions qui permettent de réduire les pertes d énergie dans le domaine de l habitat. Relier des choix techniques au thème du développement durable. Classer de manière qualitative plusieurs matériaux selon une propriété simple à respecter. Situation déclenchante Imaginons une image ou photo d une personne qui ne peut plus travailler à cause de la chaleur qui règne dans son bureau, sa maison «Les ventilateurs sont au maximum!» «Il fait trop chaud pour travailler!» Problème : comment réduire la consommation d énergie de nos habitats en été? Rechercher les manières de réduire l utilisation des ventilateurs et autres climatiseurs. De par leurs hypothèses, les élèves proposent d aborder les thèmes suivants : réduire l impact du soleil sur la maison ; empêcher les ouvertures de chauffer l intérieur ; utiliser des matériaux isolants ; créer des courants d air plutôt frais. Activité : produire un document numérique Consigne : À partir de vos idées, proposez des solutions économes déjà utilisées qui permettent de concevoir un habitat confortable même en été. Les élèves sont amenés à utiliser des outils de recherche tels que les magazines, Internet, les livres, vidéos et affiches comme «Construire autrement» par exemple. L affiche peut alors être utilisée dans la démarche d investigation pendant les recherches des élèves ou lors de la structuration des connaissances par le professeur. 6

7 Piste 2 Objectifs Mettre en relation les contraintes à respecter et les solutions techniques retenues (contraintes liées au développement durable). Relier des choix techniques au thème du développement durable. Modifier tout ou partie d une structure ou d un assemblage pour satisfaire une fonction de service donnée. Modifier une représentation numérique d un volume simple avec un logiciel de conception assistée par ordinateur. Situation déclenchante L affiche est utilisée ici comme situation déclenchante : que représente cette affiche? Pourquoi un tel bâtiment a-t-il été construit? Les élèves apportent des idées de réponse en consultant le contenu de l affiche. Activité : modifier une représentation numérique Exemple de maison traditionnelle réalisée avec le logiciel Google SketchUp. Consigne : À partir de l affiche, proposez des modifications à apporter à cet habitat pour qu il soit confortable en été tout en étant respectueux de l environnement. Vous associerez à vos modifications une présentation pour les justifier. Travail attendu des élèves : les élèves s organisent par équipes de 2 ou 3 avec un (ou 2) ordinateur(s) ; identifier les solutions retenues sur l affiche qui caractérisent un bâtiment bioclimatique ; modifier une représentation 3D d un habitat ; construire une présentation numérique ou papier pour commenter les modifications ; présenter son travail à la classe. 7

8 L utilisation du logiciel Google SketchUp : Sélectionner un objet Tracer un rectangle Colorer Pousser/Étirer une forme Visualiser (orbite, panoramique) Google SketchUp ; barres d outils «standard», «ombres» et «vues» Ombre Modifier l heure et la date Pour insérer des modèles existants (comme la végétation), cliquer sur fichier puis banque d images 3D et choisir «Télécharger des modèles». Exemple de résultat pouvant être obtenu par les élèves : Toiture isolée Sur-toiture ventilée avec panneaux photovoltaïques Plantation de végétaux pour l ombre portée et pour rafraîchir la brise naturelle Protections solaires : casquettes Aération pour le brassage d air intérieur Pare-soleil extérieur Ventilateur pour le brassage d air 8

9 Connaissances et thèmes visés par la synthèse La notion de «développement durable» et de bâtiment à «énergie positive». Comment tirer le meilleur parti des éléments naturels avec l habitat bioclimatique. On peut compléter le travail avec la présentation de différentes réalisations bioclimatiques et à énergie positive comme les projets d éco-quartiers ou écovilles suivants : AUTEURS Conception de l affiche : Claire Lucchese Accompagnement pédagogique : Christophe Lachaud PANNEAU RÉALISÉ AVEC LE CONCOURS DE : Université de la Réunion Copyright SCÉRÉN CNDP-CRDP,

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Le progiciel FISA, très répandu dans les bureaux d étude thermique, permet les calculs thermiques dans les bâtiments neufs et existants

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT?

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Séquence pédagogique détaillée COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Discipline : Technologie Niveau : 4 e SITUATION DANS LES PROGRAMMES Approche du programme : «Les énergies mises en

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Construire bioclimatique

Construire bioclimatique Définitions 1 L architecture est un mode de conception qui consiste à trouver le meilleur équilibre entre un bâtiment, le climat environnant et le confort de l habitant. Une construction est un bâtiment

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012 La brique Monomur Terre Cuite La réponse à la RT 2012 Dès le 1 er janvier 2013, dans le prolongement du Grenelle de l environnement, une nouvelle réglementation thermique (dite RT 2012 par les professionnels)

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Eau chaude sanitaire solaire

Eau chaude sanitaire solaire Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.1 Fiche d application Thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Construire une maison économe Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Les consommations d énergie par m 2 ont été divisées par 6 depuis 1974 : 1 re réglementation thermique

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive PAGE 1 Vers des bâtiment à énergie positive Un objectif clair et mobilisateur: Des bâtiments qui ne consomment pas plus qu ils ne produisent

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

Eau chaude sanitaire solaire

Eau chaude sanitaire solaire Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.0 Fiche d application Thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Extrait de la réglementation thermique RT2012

Extrait de la réglementation thermique RT2012 Extrait de la réglementation thermique RT2012 LES EXIGENCES Pour répondre à la RT 2012 il conviendra de respecter 3 exigences : - Bbio > Bbio max - Cep > Cep max - Tic > Tic de référence LE COEFFICIENT

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Presentation projet ADEME

Presentation projet ADEME Hydro Aluminium Presentation projet ADEME Le 11 OCTOBRE 2004 à Sophia Antipolis Au travers du protocole de Kyoto (1997), la France s est engagée à revenir en 2010 au niveau d émission de gaz à effet de

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS»)

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») ILOT 1 : REGLEMENTATION THERMIQUE La réglementation thermique 2005 vise à maîtriser les consommations d énergie et à limiter l émission de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mesurer des températures. Définir la capacité thermique massique. Associer l'échauffement d'un système

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Le verre de l habitat durable.

Le verre de l habitat durable. Création Image & Stratégie Illustrations A. Lainé / P. Chédal Saint-Gobain Glass France RCS Nanterre B 998 269 211 - G1-DOC0001/07-12 90000 Sous réserve de modifications Le verre de l habitat durable.

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER :

DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence du

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Ateliers Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Introduction 2 La démarche de concertation engagée 1 er semestre 2010 : 1 er cycle de concertation Près

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :...10958_PONTHUS_14 Valable jusqu au :...15/12/2024 Type de bâtiment :...Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :..1948-1974 Surface habitable :...76,62 m² Adresse

Plus en détail

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu?

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu? L Énergie Solaire Synthèse L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? C est l énergie produite à partir du rayonnement du soleil. Avantages L énergie solaire, c est quoi? Il y différentes

Plus en détail

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Nous proposons deux séquences ayant pour problématiques: 1) Quel est le secteur économique

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail