La prise de son en Format B Horizontal. Julien Bréval

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La prise de son en Format B Horizontal. Julien Bréval"

Transcription

1 La prise de son en Format B Horizontal Julien Bréval CICM, MSH Paris Nord, Université Paris 8, 2009

2 Table des matières 1 Introduction Principe du Format B Notion d'encodage et de décodage Exemple de la prise de son M/S Le modèle Ambisonics d'ordre Variantes du modèle Ambisonics Format B Horizontal High Order Ambisonics Prises de son en Format B Horizontal Introduction Enregistrement en Format B Horizontal natif Enregistrement FLRB Enregistrement Double M/S Enregistrement en Format A Décodage du Format B Horizontal Introduction au décodage Technique de décodage Principe de la synthèse de microphones Angle de positionnement synthétique Directivité synthétique Technique de décodage Avantages du décodage Décodages préconisés Précautions de terrain à prendre lors d'un enregistrement en Format B Horizontal Placement d'un microphone multicanal coïncident Vérification du downmix en cours de post production Conclusion : perspectives de la Haute Résolution Spatiale

3 1 Introduction La diffusion du son en multicanal est de plus en plus courante dans le contexte de l'audiovisuel et du multimédia. Si l'acoustique spatiale du lieu d'enregistrement est satisfaisante et si la source sonore à enregistrer sonne de manière équilibrée à l'oreille, on peut généralement effectuer un enregistrement multicanal. Les avantages de l'enregistrement multicanal sont les suivants : le rendu spatial est souvent plus naturel et réaliste que si on utilise une spatialisation artificielle ce rendu spatial est obtenu directement à la prise de son, ce qui simplifie la post-production. Il existe de nombreuses techniques d'enregistrement multicanal, plus ou moins simples à mettre en place et ayant leurs avantages et leurs inconvénients. Dans ce document, nous décrivons l'enregistrement multicanal en Format B Horizontal car cette méthode nous semble particulièrement adaptée à l'audiovisuel. Les avantages du Format B Horizontal sont les suivants : d'une manière générale, cette technique permet une grande flexibilité de travail toutes les techniques de prise de son coïncidentes peuvent être obtenues à partir d'un même enregistrement en Format B Horizontal. le Format B Horizontal est adapté à la plupart des systèmes de reproduction sonore actuels (mono, 2 canaux, 6 canaux) même si les enceintes de surround ne sont pas placées idéalement le downmix d'une prise de son en Format B Horizontal est toujours satisfaisant cette technique permet des opérations de remixage vers un nombre différent de canaux très facilement c'est la technique d'enregistrement multicanal la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre sur le terrain la localisation des sons obtenue par ce type d'enregistrement est très bonne. Bien sûr, il existe quelques inconvénients, liés au fait que le Format B Horizontal est une prise de son coïncidente. On reproche généralement aux prises de son coïncidentes de manquer de profondeur et d'immersion (spatialisation, réalisme de l'espace acoustique), notamment par rapport aux prises de son espacées. Cependant, la prise de son coïncidente de Blumlein (2 microphones en figure de "8" coïncidents et orthogonaux) n'est pas sujette à ces problèmes. Or le Format B 3

4 Horizontal permet d'effectuer ce type de prise de son (ainsi que toutes les autres prises de son coïncidentes). Les applications de la prise de son en Format B Horizontal sont nombreuses, mais dans le cadre de l'audiovisuel, on peut recommander cette technique en particulier pour l'enregistrement d'ambiances ou de sources sonores de grande taille. 4

5 2 Principe du Format B 2.1 Notion d'encodage et de décodage Dans certaines prises de son, on utilise un modèle particulier représentant le champ acoustique. On dit que la prise de son est un encodage du champ acoustique. En premier lieu, on enregistre des canaux audio correspondant aux composantes du modèle choisi. Ensuite, il faut décoder l'enregistrement pour l'adapter au système de reproduction et au rendu sonore souhaité. On utilise pour cela un décodeur. 2.2 Exemple de la prise de son M/S La prise de son M/S utilise deux microphones coïncidents : un microphone de n'importe quel type (omnidirectionnel, cardioïde large, cardioïde, supercardioïde, hypercardioïde ou en figure de "8") appelé M, "middle" ou "mid", qui représente l'information monophonique du champ acoustique un microphone en figure de "8" appelé S ou "side", disposé orthogonalement par rapport au microphone M, et qui représente l'information spatiale du champ acoustique selon la direction gauche droite. Voici un exemple de prise de son M/S avec un microphone M cardioïde : Les deux canaux correspondant à M et S doivent être décodés pour pouvoir être écoutés sur 2 enceintes. Voici la technique de décodage M/S la plus simple : L = M + S R = M S 5

6 Avec un microphone M cardioïde, on obtient le même résultat sonore que si on avait utilisé deux microphones hypercardioïdes coïncidents disposés à 127 degrés. Notons que ces deux microphones hypercardioïdes sont obtenus de manière synthétique à partir des canaux M et S enregistrés. Ils correspondent aux canaux L et R diffusés dans les enceintes gauche et droite. Cependant, en modifiant le niveau de M et celui de S en amont du décodage, on peut modifier l'angle de positionnement des microphones équivalents. On obtient la technique de décodage M/S générale : L = αm + ßS R = αm ßS En fonction du microphone M utilisé et du rapport entre les coefficients de mixage α et ß, on peut obtenir un grand nombre de prises de son coïncidentes différentes. Voici un schéma récapitulatif montrant quelques exemples de décodage : 6

7 Les avantages de la prise de son M/S sont les suivants : on peut utiliser n'importe quel microphone pour le canal M la spatialisation de la prise de son peut être modifiée au moment du décodage, c'est-à-dire après la session d'enregistrement le downmix vers 1 canal est parfait : L+R = αm + ßS + αm ßS = 2αM. Cependant, un inconvénient de cette technique est que lors du décodage, l'angle de positionnement et la directivité des microphones synthétiques ne sont pas indépendants (sauf si M est un microphone en figure de "8" : dans ce cas, les microphones synthétiques sont également en figure de "8" et seul l'angle varie). Le Format B est une généralisation de la technique M/S, qui permet de remédier à ce problème. 7

8 2.3 Le modèle Ambisonics d'ordre 1 Dans le modèle Ambisonics, le champ acoustique en un point A de l'espace est représenté par une division en harmoniques sphériques. A l'ordre 1, ce modèle comprend quatre composantes : une composante globale omnidirectionnelle dite W, qui correspond à la pression de l'air au point A trois composantes directionnelles orthogonales en figure de "8", dites X, Y et Z, qui correspondent au gradient de pression au point A 1, selon les directions X, Y et Z (largeur, profondeur, hauteur). Cet encodage est appelé Format B et peut correspondre à quatre canaux enregistrés. Représentation en trois dimensions du champ acoustique en utilisant le modèle Ambisonics d'ordre 1 1 Le gradient de pression en un point peut être assimilé à la vitesse de l'air en ce point. 8

9 2.4 Variantes du modèle Ambisonics Format B Horizontal Le Format B Horizontal est une restriction du modèle Ambisonics d'ordre 1 au plan horizontal. Dans la plupart des systèmes de reproduction sonore actuels, il n'y a pas d'enceintes permettant de reproduire la dimension spatiale verticale du son (car toutes les enceintes se trouvent dans un même plan horizontal). Par exemple, les systèmes de reproduction en 2 canaux ou en 6 canaux ("5.1") sont horizontaux. Dans ce contexte, on peut ignorer la composante Z puisque les dispositifs ne permettent pas de la reproduire. On parle alors de Format B Horizontal. Ce format peut être associé à un fichier audio de 3 canaux seulement (W, X et Y) High Order Ambisonics On peut utiliser le modèle Ambisonics (ou des modèles similaires) à des ordres plus élevés, afin d'avoir une meilleure résolution spatiale. Nous ne détaillons pas cette approche ici mais nous évoquons ses possibilités dans la conclusion. 9

10 3 Prises de son en Format B Horizontal 3.1 Introduction Voici les approches permettant d'obtenir un enregistrement en Format B Horizontal (3 canaux W, X et Y), et que nous décrivons dans la suite du texte : enregistrement en Format B Horizontal natif enregistrement FLRB (peut être converti en Format B Horizontal) enregistrement Double M/S (peut être converti en Format B Horizontal) enregistrement en Format A (doit toujours être converti en Format B). Pour chacune de ces approches, on donne le diagramme polaire de l'ensemble de capsules de microphone nécessaire, la méthode de conversion vers le Format B Horizontal, les avantages et les inconvénients, ainsi que quelques exemples pratiques connus. Le fait de donner les avantages et les inconvénients ne permet pas de conclure quand à la supériorité de l'une de ces approches par rapport aux autres : selon le contexte, la meilleure approche n'est pas toujours la même la qualité des capsules et des préamplificateurs a une influence très importante sur la qualité de son. 10

11 3.2 Enregistrement en Format B Horizontal natif On peut enregistrer directement les composantes du Format B Horizontal en utilisant un ensemble de microphones coïncidents comprenant un microphone omnidirectionnel (correspondant au canal W) et deux microphones en figure de "8" (correspondant à X et à Y). Cette technique s'appelle Format B Horizontal natif ou Nimbus-Halliday Arrangement (car elle a été développée par Jonathan Halliday pour la compagnie de disques Nimbus Records). Pour réaliser ce type d'enregistrement, on doit respecter les conditions suivantes : les deux microphones en figure de "8" doivent être identiques le microphone omnidirectionnel doit avoir des caractéristiques les plus proches possibles de celles des microphones en figure de "8", notamment en ce qui concerne la courbe de réponse en fréquence il faut compenser les sensibilités des microphones si c'est nécessaire (les trois microphones doivent avoir la même sensibilité) les capsules des microphones doivent être les plus coïncidentes possibles ; ainsi, elles doivent être alignées dans la direction verticale. Voici le diagramme polaire d'une prise de son en Format B Horizontal natif : 11

12 Voici quelques exemples d'utilisation de cette technique : Prise de son en Format B Horizontal natif, réalisée avec des microphones séparés (1 DPA omnidirectionnel et 2 Schoeps en figure de "8"). Le microphone omnidirectionnel est disposé horizontalement et se trouve au centre de l'ensemble ; les microphones en figure de "8" sont placés verticalement, de part et d'autre du microphone omnidirectionnel. Cet arrangement permet d'obtenir une bonne coïncidence des capsules, ainsi qu'une absence maximale de masquage de chacune des capsules par les corps des autres microphones. 12

13 Prise de son en Format B Horizontal natif réalisée avec 3 microphones Schoeps CCM très compacts. L'avantage est que l'ensemble est d'une taille acceptable pour une utilisation sur un plateau de tournage. Enregistrement en Format B Horizontal avec un microphone Josephson C700S, qui contient les 3 capsules nécessaires. 13

14 3.3 Enregistrement FLRB Le Format B Horizontal peut également être obtenu en utilisant quatre microphones cardioïdes coïncidents identiques, notés Cf, Cb, Cl et Cr, pointant vers l'avant (Cf), l'arrière (Cb), la gauche (Cl) et la droite (Cr). Cette technique d'enregistrement est appelée FLRB (pour Front-Left-Right-Back). Notons qu'on peut également utiliser deux microphones stéréo XY cardioïdes si pour chacun d'entre eux les deux capsules sont placées à 90 degrés (l'un de ces microphones correspondra à Cf et Cl, l'autre à Cr et Cb). Il existe aussi des microphones rassemblant les quatre capsules cardioïdes nécessaires dans un même corps. Voici le diagramme polaire d'une prise de son FLRB : La conversion en Format B Horizontal est la suivante : W = Cf + Cb X = Cf Cb Y = Cl Cr 14

15 Voici deux approches de l'enregistrement FLRB : A gauche : enregistrement FLRB avec 4 microphones cardioïdes DPA compacts. A droite : le Line Audio QM12i est un microphone qui comprend 4 capsules cardioïdes disposées à 90 degrés les unes par rapport aux autres 15

16 3.4 Enregistrement Double M/S La technique dite Double M/S permet aussi d'obtenir un enregistrement en Format B Horizontal. Elle comprend deux microphones cardioïdes (notés Mf et Mr) et un microphone en figure de "8" (noté S). Les conditions sur le choix des microphones sont similaires à celles données précédemment pour le Format B Horizontal natif : mis à part les diagrammes de directivité, les 3 microphones doivent avoir des caractéristiques les plus proches possibles. Voici le diagramme polaire d'un enregistrement Double M/S : La conversion en Format B Horizontal est la suivante : W = Mf + Mr X = Mf Mr Y = S 16

17 3.5 Enregistrement en Format A Un enregistrement en Format A doit toujours être converti en Format B. Le Format B, qui est plus général que le Format B Horizontal, peut être obtenu en utilisant un microphone spécial appelé microphone de Format A, qui comprend quatre capsules cardioïdes (souvent cardioïdes larges) coïncidentes disposées sur les faces d'un tétraèdre. Les 4 capsules doivent être calibrées afin de corriger le fait qu'elles ne sont pas assez coïncidentes en pratique à cause de leur taille non nulle. La calibration peut se faire en utilisant les filtres théoriques, en utilisant des filtres issus de mesures pratiques, ou bien en utilisant l'encodeur matériel ou logiciel fourni. Voici un diagramme montrant la position des 4 capsules en 3 dimensions : Les quatre signaux issus de ce microphone, dont l'ensemble constitue ce qu'on appelle le Format A, doivent être convertis en Format B. Cette conversion peut être effectuée soit en appliquant les filtres théoriques, soit en utilisant des filtres issus de mesures pratiques. Les microphones de Format A commerciaux sont fournis avec un encodeur logiciel ou matériel permettant de réaliser cette opération. A la suite de la conversion, on obtient 4 signaux (W, X, Y et Z). Le Format B Horizontal correspond à la restriction aux canaux W, X et Y. 18

18 Voici quelques microphones de Format A : Ci-dessus : microphone Soundfield ST-350. Sur la photo de gauche, on voit bien la position des capsules sur les 4 faces d'un tétraèdre. La photo de droite montre le microphone, ainsi qu'un boîtier permettant la conversion du Format A vers le Format B. Par ailleurs, ce boîtier permet d'effectuer un décodage pour 2 canaux, très pratique pour une écoute sur le terrain. Soundfield propose aussi des décodeurs logiciels ou matériels de Format B vers 4 canaux ou plus. A gauche : microphone DPA-4 en cours de calibration. A droite : microphone Core Sound TetraMic extrêmement compact. 19

19 4 Décodage du Format B Horizontal 4.1 Introduction au décodage Les microphones multicanal commerciaux sont généralement fournis avec un logiciel ou un matériel de décodage. On trouve relativement peu de décodeurs génériques. Il faut faire attention au fait que les décodeurs associés à des microphones de type FLRB ou Double M/S n'acceptent pas des canaux W, X et Y en entrée, car ils effectuent eux-mêmes la conversion vers le Format B Horizontal. Par exemple, le décodeur du Schoeps Double M/S accepte en entrée des canaux Mf, S et Mr. Par ailleurs, certains décodeurs effectuent parfois une calibration dépendant du microphone multicanal auxquels ils sont associés. Par exemple, le décodeur du Schoeps Double M/S utilise une convolution pour égaliser le microphone en figure de "8", afin que sa réponse en fréquence soit plus proche de celle des microphones cardioïdes. Ainsi, ce décodeur est avant tout adapté à une utilisation avec les microphones composant le système Schoeps Double M/S. Dans le cas du Format A, chaque microphone doit être calibré séparément et la conversion vers le Format B dépend de mesures pratiques spécifiques. En utilisation sur le terrain, la calibration et la conversion sont réalisées par le décodeur ; ainsi chaque décodeur matériel est associé à un unique microphone de Format A. Dans le cas des logiciels, les informations de calibration doivent cependant pouvoir être modifiées par un simple fichier si on change de microphone. Il existe de nombreuses approches du décodage, et le choix d'une approche particulière conditionne le rendu sonore de manière considérable, notamment en ce qui concerne l'espace sonore obtenu. Cependant, bien que le rendu spatial puisse être différent selon la technique de décodage utilisée, les principaux avantages du Format B Horizontal (flexibilité, "downmixabilité", etc.) sont toujours valables. Nous décrivons ici un décodeur de Format B Horizontal basé sur la synthèse de microphones dits "virtuels" à partir des canaux W, X et Y enregistrés. 20

20 4.2 Technique de décodage Principe de la synthèse de microphones On appelle "microphone virtuel" un canal monophonique synthétisé par un mixage des canaux W, X et Y. Tout microphone virtuel obtenu ainsi est équivalent à un microphone physique pouvant avoir n'importe quel angle de positionnement et n'importe quelle directivité, qui dépendent tous les deux des 3 coefficients de mixage des canaux W, X et Y. A partir d'un même enregistrement en Format B Horizontal (3 canaux : W, X, Y), on peut synthétiser autant de microphones virtuels que l'on veut, tous coïncidents. Dans la technique de décodage que nous décrivons, nous choisissions de définir un microphone virtuel en fonction de deux paramètres : son angle de positionnement et sa directivité. Il faut donc déterminer les 3 coefficients de mixage à appliquer à W, X et Y en fonction de l'angle et de la directivité voulues. La synthèse d'un microphone virtuel se fait en 2 étapes : nous montrons d'abord comment on peut obtenir un microphone virtuel en figure de "8" ayant un angle de positionnement quelconque, en utilisant deux microphones physiques en figure de "8" orthogonaux et coïncidents (qui correspondent à X et Y) ensuite, nous montrons comment obtenir un microphone virtuel de directivité quelconque, en utilisant un microphone omnidirectionnel physique (qui correspond à W) et un microphone en figure de "8" virtuel (qui est en fait le microphone virtuel obtenu à partir de X et Y). Grâce à cette technique, on peut obtenir un microphone virtuel ayant une directivité et un angle de positionnement quelconques à partir des canaux W, X et Y. 21

21 4.2.2 Angle de positionnement synthétique En mixant les canaux X et Y (enregistrés avec deux microphones physiques en figure de "8" coïncidents et orthogonaux 2 ), on peut obtenir un microphone virtuel en figure de "8" également, dont l'angle de positionnement dépend du rapport entre les coefficients de mixage. En utilisant des coefficients de mixage positifs, l'angle peut varier sur 90 degrés seulement. Il faut donc inverser la phase de X ou de Y pour pouvoir obtenir un angle variable sur 360 degrés. Le schéma suivant montre deux exemples de mixage : 0.28Y X 0.71X 0.71Y Il est important de noter qu'en utilisant un simple mixage des canaux X et Y, on peut obtenir un microphone virtuel en figure de "8" pouvant avoir n'importe quel angle de positionnement sur 360 degrés. Nous appelons V le microphone virtuel en figure de "8" ainsi obtenu. 2 Ou un ensemble de microphones équivalent (voir les techniques FLRB, Double M/S et Format A) 22

22 4.2.3 Directivité synthétique En utilisant un mixage entre le canal W (enregistré par un microphone omnidirectionnel physique 3 ) et le canal V (correspondant à un microphone virtuel en figure de "8" obtenu grâce à la technique décrite précédemment), on peut obtenir un microphone virtuel dont la directivité dépend du rapport entre les coefficients de mixage, et dont l'angle de positionnement est le même que celui du microphone virtuel correspondant au canal V. Le schéma suivant montre 3 exemples de mixage (avec V ayant ici un angle de positionnement de 0 degrés) : 0.66W V 0.5W + 0.5V 0.25W V 3 Ou un ensemble de microphones équivalent (voir les techniques FLRB, Double M/S et Format A) 23

23 4.2.4 Technique de décodage En utilisant la technique que nous venons de décrire, il est possible d'obtenir un microphone virtuel M ayant un angle de positionnement et une directivité quelconques à partir des canaux W, X et Y. Si on effectue plusieurs fois cette opération, on peut obtenir plusieurs microphones virtuels coïncidents pouvant avoir une directivité et un angle de positionnement différents. Cet ensemble de microphones virtuels est équivalent à un ensemble de microphones physiques coïncidents. Ainsi, l'enregistrement en Format B Horizontal est équivalent à n'importe quelle prise de son utilisant des microphones coïncidents. Dans chaque canal du système de reproduction sonore, on diffuse un signal correspondant à un seul microphone virtuel, dont on peut choisir l'angle et la directivité. 24

24 4.3 Avantages du décodage Les avantages du Format B Horizontal liés au décodage sont les suivants : il est possible de varier les directivités et les angles de positionnement des microphones virtuels au moment de la post-production (donc après les sessions d'enregistrement) un même enregistrement en Format B Horizontal (3 canaux) peut être décodé pour plusieurs systèmes de reproduction sonore (mono, 2 canaux, 3 canaux, 4 canaux, 6 canaux, voire plus sous certaines conditions) ; ainsi, cette approche est utile dans le contexte d'un remixage : si on dispose des 3 canaux W, X et Y, on peut adapter le décodage à la plupart des systèmes de reproduction sonore on peut réaliser facilement des prises de son coïncidentes qui ne seraient pas possibles en pratique avec un ensemble de microphones discrets classiques (par exemple, une prise de son 2 canaux utilisant 2 microphones cardioïdes placés à 180 degrés demande des microphones d'une très grande qualité) possibilité d'effets de spatialisation : rotation de la scène, "dominance" (c'està-dire favorisation de l'avant ou de l'arrière), etc. 25

25 4.4 Décodages préconisés En fonction de la nature de la bande son et des choix esthétiques, tous les décodages sont possibles. Cependant, nous donnons quelques décodages classiques permettant d'obtenir une corrélation minimale entre les canaux reproduits. Les diagrammes polaires de directivité représentés dans les pages suivantes correspondent aux diagrammes polaires des microphones virtuels. Des diagrammes aussi réguliers ne peuvent pas être obtenus en pratique, car les microphones physiques permettant d'obtenir les canaux W, X et Y ne sont jamais parfaitement omnidirectionnels ou en figure de "8" à toutes les fréquences 4. Ces diagrammes ont été obtenus à partir de captures d'écran de l'interface graphique du plugin de décodage du Schoeps Double M/S. 1. Pour 1 canal : On peut utiliser n'importe quel décodage ; un microphone omnidirectionnel est recommandé pour les ambiances, alors que pour séparer une source du reste de l'enregistrement on utilise plutôt un microphone directif (le supercardioïde est le meilleur compromis entre sélectivité vers l'avant et atténuation des côtés et de l'arrière). 4 et les microphones physiques cardioïdes utilisés dans les techniques FLRB, Double M/S et Format A ne sont jamais parfaitement cardioïdes non plus. 26

26 3. Pour 4 canaux, le décodage suivant est recommandé si on recherche une corrélation et un crosstalk ("diaphonie" en Français) minimaux entre les canaux 6 : L et R : 2 microphones supercardioïdes placés à 109 degrés SL et SR : 2 microphones supercardioïdes placés à 288 degrés. Voici le diagramme polaire obtenu : 6 Voir Helumt Wittek (Schoeps), Double M/S a Surround recording technique put to test 28

27 Avec les systèmes d'ordre 1 (comme c'est le cas des prises de son en Format B Horizontal), la résolution spatiale du modèle du champ acoustique n'est pas suffisante pour pouvoir également obtenir un canal C sans faire de compromis importants en termes de corrélation et de crosstalk entre les canaux. Cependant, ceci n'est pas gênant, car le canal C sert généralement à diffuser les voix des acteurs. Même en musique, on utilise le plus souvent le canal C pour diffuser un seul instrument ou chanteur soliste, enregistré indépendamment avec un microphone de proximité. 29

28 5 Précautions de terrain à prendre lors d'un enregistrement en Format B Horizontal 5.1 Placement d'un microphone multicanal coïncident Pour placer un microphone de Format B Horizontal correctement, il faut se baser sur l'écoute du canal W en mono : pour le Format B Horizontal natif et le Format A, il suffit d'écouter le canal W directement disponible pour le FLRB, il faut écouter le mixage en mono des canaux Cf et Cb (si on ne peut pas faire de mixage sur le terrain, on peut à la rigueur écouter uniquement le canal Cf) pour le Double M/S, il faut écouter le mixage en mono des canaux Mf et Mr (si on ne peut pas faire de mixage sur le terrain, on peut à la rigueur écouter uniquement le canal Mf). Il faut placer le microphone plus près de la source si on veut moins d'ambiance, ou plus loin si on veut plus d'ambiance. Quelle que soit la position du microphone, le son doit être acceptable en mono. 5.2 Vérification du downmix en cours de post-production Au moment de régler les paramètres du décodage, il faut vérifier que le downmix en deux canaux est acceptable. En général, il l'est toujours dans le cas d'une prise de son coïncidente, mais, en particulier dans le contexte de l'audiovisuel, il faut prendre l'habitude de vérifier quand même 7. 7 Voir le document Downmix tests audio (également publié dans le cadre du projet HD3D) 30

29 6 Conclusion : perspectives de la Haute Résolution Spatiale Le Format B correspond à un encodage du champ acoustique par des harmoniques sphériques d'ordre 1. En utilisant ce modèle à des ordres plus élevés, on obtient une résolution plus fine du champ acoustique, qui permet une reproduction sans crosstalk sur des systèmes ayant un plus grand nombre d'enceintes, tout en diminuant la corrélation entre les canaux. Même en se limitant au 5.1 usuel, si on veut utiliser les enceintes L, R, C, SL et SR telles qu'elles sont placées dans la recommandation ITU-R BS.775-2, l'utilisation d'une technique coïncidente d'ordre 1 donne nécessairement lieu à une déformation de l'espace sonore. En particulier, les enceintes L, R et C sont tellement proches qu'il n'existe pas de microphone d'ordre 1 assez directif pour pouvoir les enregistrer sans qu'il n'y ait une corrélation et un crosstalk trop importants entre ces canaux. En utilisant une plus haute résolution spatiale (ordre 5), le système d'enregistrement multicanal de Trinnov permet d'obtenir des directivités directement adaptées à une diffusion sur un système 5.1 respectant la recommandation ITU-R BS : Diagramme polaire obtenu en pratique par le Trinnov SRP 31

30 Dans ce système, la prise de son est effectuée par 8 microphones (il est recommandé d'utiliser des microphones omnidirectionnels, de réponse en fréquence la plus plate possible, et de bonne qualité sonore) placés très précisément grâce à un socle dont la forme a été étudiée spécialement. Ils ne sont pas coïncidents, mais on obtient ainsi des directivités coïncidentes très sélectives par interférences acoustiques. La conversion des 8 canaux enregistrés vers le modèle du champ acoustique d'ordre 5 est un processus complexe qui, tout comme le décodage vers 5 canaux, est confié à une machine hardware dédiée, dérivée d'un PC en rack. Pour l'instant, ce microphone est utilisable pour des dispositifs 6 canaux, 4 canaux (plusieurs possibilités), 3 canaux (plusieurs possibilités), 2 canaux et mono. Cependant, si de nouveaux dispositifs de reproduction sonore sont amenés à être utilisés, le décodage pourra être adapté facilement (il suffit de modifier le logiciel de décodage). Mis à part le Trinnov SRP, on trouve un seul autre microphone commercial utilisant la Haute Résolution Spatiale : le MH Acoustics Eigenmike 32. Il s'agit d'une sphère comprenant 32 capsules. L'enregistrement est encodé vers un modèle du champ acoustique d'ordre 3, ce qui permet d'obtenir des directivités synthétiques très sélectives. Cependant, des versions spéciales sont réalisables sur demande. 32

31 Sources intéressantes au sujet de l'enregistrement multicanal (en particulier en Format B et en Format B Horizontal) Francis Rumsey, Spatial Audio M. Gerzon & Peter Craven, Coincident microphone simulation covering three dimensionnal space and yielding various directionnal outputs, United States Patent , 1977 Angelo Farina, A-format to B-format conversion Eric Benjamin & Thomas Chen, The Native B-format Microphone Helmut Wittek, Double M/S a Surround recording technique put to test Trinnov Audio, La prise de son en Haute Résolution Spatiale Daniel Courville, Ambisonic studio, Crédits Schémas : Wesley L. Dooley & Ronald D. Streicher (page 6), Soundfield Ltd. (page 7), Michael Gerzon & Peter Craven (page 20), Schoeps GmbH (page 30, page 31), Trinnov Audio (page 35). Photographies : Paul Hodges (page 12), Angelo Farina (page 13, haut), Josephson (page 13, bas), DPA Microphones A/S (page 14, gauche), Line Audio Design (page 14, droite), Schoeps GmbH (page 19, haut), Sanken Microphone Co., Ltd. (page 19, bas), Soundfield Ltd (page 22, haut), Angelo Farina (page 22, bas gauche), Core Sound, LLC (page 22, bas droite). 33

La prise de son 5.0 en Haute Résolution Spatiale

La prise de son 5.0 en Haute Résolution Spatiale a prise de son 5. en haute resolution spatiale a prise de son 5. en Haute ésolution Spatiale Trinnov Audio 3-32 avenue de la épublique 94815 Villejuif Cedex France Tel : 33 6 16 81 62 87 Fax : 33 1 46

Plus en détail

1. Stéréo sur les enceintes L et R :

1. Stéréo sur les enceintes L et R : 1. Stéréo sur les enceintes L et R : - Test de localisation stéréo en ΔI et en Δt : Pour réaliser ce test, la voix d un comédien (en gros plan) a été utilisée comme source sonore : captation mono sur deux

Plus en détail

Préservation de la qualité sonore. Benoît Courribet

Préservation de la qualité sonore. Benoît Courribet Préservation de la qualité sonore Benoît Courribet CICM, MSH Paris Nord, Université Paris 8, 2009 Table des matières Introduction:...3 1.Opérations de traitement du signal...5 1.1.Conversion de formats

Plus en détail

Configuration Mini Studio (la carte son en direct)

Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Principe : Pourquoi une carte son «musique» : Qualité des préamplis et des convertisseur Analogique Numérique (AN) Latences faibles Connectique (XLR,

Plus en détail

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 -1- Mode d'emploi SOUNDMAN R MICRO À OREILLETTES Fabrication et distribution R SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 Internet : http://www.soundman.de

Plus en détail

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?»

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» Audio pour HDSLR «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» LA PROBLEMATIQUE Le son est bien ce qui fait une des différences fondamentales entre la photo et la vidéo. Et

Plus en détail

Exemples d application

Exemples d application Exemples d application Pour que vous puissiez tester les méthodes décrites ci-dessous, commencez par copier sur votre disque dur les exemples de bruits contenus dans le dossier Soundsamples qui se trouve

Plus en détail

Comment enregistrer simplement toute musique restituée par votre PC

Comment enregistrer simplement toute musique restituée par votre PC Comment enregistrer simplement toute musique restituée par votre PC Il s'agit, vous l'avez compris d'enregistrer tout ce qui passe par la carte son de votre machine : musique ou paroles, chansons ou commentaires

Plus en détail

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Régis Boulet Charlie Demené Alexis Guyot Balthazar Neveu Guillaume Tartavel Sommaire Sommaire... 1 Structure

Plus en détail

1 ère ANNEE (Licence 3 ISB) - SEMESTRE 1

1 ère ANNEE (Licence 3 ISB) - SEMESTRE 1 1 ère ANNEE (Licence 3 ISB) - SEMESTRE 1 MODULES SCIENTIFIQUES (120h) Acoustique (30h) Oscillateurs libres, forcés, couplés, réponse d un système. Vibrations des cordes et des membranes. Equation d onde,

Plus en détail

Fiche n 3 Audacity Manipulations. Table des matières

Fiche n 3 Audacity Manipulations. Table des matières Fiche n 3 Audacity Manipulations Table des matières 1-Paramétrage du contrôle du volume...1 1.1-Lancer le programme...1 1.2-Paramétrer les entrées et les sorties audios...1 2-Enregistrement d'une source

Plus en détail

Comment enregistrer de la musique et/ou des sons avec Audacity

Comment enregistrer de la musique et/ou des sons avec Audacity Page 1 sur 17 - Dernière mise à jour de cette page : 08/11/2009 - Auteur : Arnaud WITSCHGER - Licences : documentation : GNU Free Documentation License et images : Creative Commons Deed - Retour à la page

Plus en détail

Reaper : utilisations avancées

Reaper : utilisations avancées Reaper : utilisations avancées Reaper dispose de ressources qui, sans être cachées, ne sont pas toujours faciles à trouver, d'autant plus que souvent on n'imagine même pas que ces choses soient possible!...

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

Qu est-ce que le monitoring?

Qu est-ce que le monitoring? Qu est-ce que le monitoring? Aujourd'hui je vous propose un cours spécifiquement sur le monitoring. C'est un sujet assez technique dont on parle peu, et pourtant il s'agit de notions que tout preneur de

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Utilitaire de réponse d impulsion. Pour OS X

Utilitaire de réponse d impulsion. Pour OS X Utilitaire de réponse d impulsion Pour OS X KKApple Inc. Copyright 2013 Apple Inc. Tous droits réservés. Vos droits concernant le logiciel sont régis par le contrat de licence accompagnant ce dernier.

Plus en détail

Export vers le format WAV dans ArtemiS SUITE

Export vers le format WAV dans ArtemiS SUITE 9/14 dans ArtemiS SUITE Export vers WAV dans le Projet 2 Réglage 2 Type de données et résolution 4 Export des informations d'impulsions tachymétriques 4 Fondu 5 Fichier Résultat 6 Paramètres pour l'export

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

Le Guide de l'utilisateur

Le Guide de l'utilisateur Le Guide de l'utilisateur 200 7, Shure Incorporated 27E3122 (Rev. 1) Printed in U.S.A. SHURE INCORPORATED MICROPHONE ÉLECTROSTATIQUE À COURBES DE DIRECTIVITÉ MULTIPLES KSM44 Merci d'avoir choisi le KSM44

Plus en détail

TASCAM DR-100 - Prise en main. Table des matières

TASCAM DR-100 - Prise en main. Table des matières TASCAM DR-100 - Prise en main Table des matières TASCAM DR-100 - Prise en main - L'enregistreur numérique...1 1- Présentation...1 2- Connectique...1 3- Sélecteur de sources...2 4- Niveau d'entrée...3 5-

Plus en détail

NOTES DE CONDUITE SON BANG & OLUFSEN POUR BMW SÉRIE 5, BMW SÉRIE 6 ET BMW SÉRIE 7. En collaboration avec

NOTES DE CONDUITE SON BANG & OLUFSEN POUR BMW SÉRIE 5, BMW SÉRIE 6 ET BMW SÉRIE 7. En collaboration avec NOTES DE CONDUITE SON BANG & OLUFSEN POUR BMW SÉRIE 5, BMW SÉRIE 6 ET BMW SÉRIE 7 En collaboration avec BMW Série 5 and x5 Bienvenue dans le monde du BanG & Olufsen High End Surround Sound BMW Série 6

Plus en détail

Dolby Digital avec Nero Tutorial

Dolby Digital avec Nero Tutorial Tutorial Nero AG Content 1 Dolby Digital avec Nero 3 1 Qu est-ce que... Dolby Digital? 3 2 Dolby Digital... dans les applications 4 Son surround dans Nero SoundTrax Modification de l affection du son surround...

Plus en détail

Analyse des bruits de clavier d ordinateur

Analyse des bruits de clavier d ordinateur Analyse des bruits de clavier d ordinateur Introduction 1 Enregistrement des bruits de clavier 2 Analyse des bruits de clavier 3 Analyse du niveau de pression acoustique vs. temps 4 Sonie vs. temps 4 Acuité

Plus en détail

Configuration Artiste Solo (avec table de mixage)

Configuration Artiste Solo (avec table de mixage) Configuration Artiste Solo (avec table de mixage) Principe : Habituellement, l Artiste Solo crée des chansons en s'accompagnant d'un instrument acoustique (guitare ou piano). Il possède éventuellement

Plus en détail

Formation M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur) 48h ou 64h ou 72h

Formation M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur) 48h ou 64h ou 72h SECTION FORMATION Formation M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur) Les Objectifs: 48h ou 64h ou 72h Le but de cette formation est d'enseigner aux stagiaires les bases de la M.A.O. et du Home Studio,

Plus en détail

La taille, la résolution et le ratio de l'image influent sur un élément à prendre en compte... la surface d'affichage.

La taille, la résolution et le ratio de l'image influent sur un élément à prendre en compte... la surface d'affichage. Le choix d un moniteur dépend de l utilisation que vous comptez en faire. Vous devez dans un premier temps vous demander si vous souhaitez un écran pour faire de la retouche photo, des jeux, de la bureautique,

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Les ampli-tuners haut de gamme Kenwood répondent au standard THX pour une reproduction optimale des bandes son cinéma à la maison

Les ampli-tuners haut de gamme Kenwood répondent au standard THX pour une reproduction optimale des bandes son cinéma à la maison H ome cinéma Dolby Pro Logic IIx Afin de rendre encore plus vivants vos divertissements, les derniers produits Kenwood sont équipés du Dolby Pro Logic IIx. Il traite le son stéréo et le 5.1 en 6.1 ou 7.1

Plus en détail

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Etude du niveau sonore Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Mots clés : Enceintes acoustiques, auditorium, Sommaiire Principe : --------------------------------------------------------------1 1. Atténuation

Plus en détail

SpeechLine. IS microphone series. Solutions de microphone pour des conferences salles de réunions présentations. Guide d'application

SpeechLine. IS microphone series. Solutions de microphone pour des conferences salles de réunions présentations. Guide d'application SpeechLine IS microphone series Solutions de microphone pour des conferences salles de réunions présentations Guide d'application Sennheiser SpeechLine Mot pour mot La parole est et reste l instrument

Plus en détail

Enregistrer gratuitement la musique joue e en streaming

Enregistrer gratuitement la musique joue e en streaming Enregistrer gratuitement la musique joue e en streaming Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 02/10/2015 Lorsque vous écoutez la radio sur Internet ou que vous écoutez des musiques en streaming sur

Plus en détail

t h e s o u n d e x p e r i e n c e

t h e s o u n d e x p e r i e n c e the sound experience 8 GALILEO 10 MICHELANGELO 12 RAFFAELLO 14 GIOTTO 16 ACCESSOIRES 17 DIMENSIONS 5 SERIE.VOICE Les diffuseurs Série VOICE ont été développés afin de répondre aux exigences des professionnels

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT

C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT Module C.A.O. Sommaire Page 1 : CharlyGraal et la C.F.A.O. Page 2 : Lancer le programme de CAO Conception de la pièce Page 3 : Conception de la pièce (suite

Plus en détail

Multicanal: Quelques impressions d'écoute

Multicanal: Quelques impressions d'écoute 24 AFDERS Confidences N 96 Multicanal: Quelques impressions d'écoute Nous avons eu, à plusieurs occasions, l'opportunité d'écouter des systèmes en multicanal mis en œuvre selon les indications développées

Plus en détail

Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation

Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation 1. COUR VS JARDIN... 3 2. PRINCIPES DE BASE DE LA SONORISATION... 3 3. PRINCIPES DE BASE DE LA SONORISATION...

Plus en détail

Chapitre 3 complément : Support Réseau des Accès Utilisateurs. Le codage des sons

Chapitre 3 complément : Support Réseau des Accès Utilisateurs. Le codage des sons SI 2 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 3 complément : Support Réseau des Accès Utilisateurs Objectifs : Le codage des sons Comprendre les techniques de codage numériques

Plus en détail

Des HRTF aux Object-RTF : Système de prise de son 3D pour dispositifs nomades

Des HRTF aux Object-RTF : Système de prise de son 3D pour dispositifs nomades CFA 214 Poitiers 22-25 Avril 214, Poitiers Des HRTF aux Object-RTF : Système de prise de son 3D pour dispositifs nomades J. Palacino et R. Nicol Orange Labs, 2 Avenue Pierre Marzin, 223 Lannion, France

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

Convertir une vidéo MP4 en fichier audio MP3

Convertir une vidéo MP4 en fichier audio MP3 Convertir une vidéo MP4 en fichier audio MP3 Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 19/05/2015 Le format MP4 est couramment utilisé pour les vidéos publiées sur Internet comme sur YouTube, DailyMotion

Plus en détail

Chapitre III : La multimédia. La multimédia

Chapitre III : La multimédia. La multimédia La multimédia INTRODUCTION La multimédia est une technique qui permet d'utiliser l'information sous plusieurs formes : image, texte, son et vidéo. C'est pour cela l'ordinateur doit être équipé de périphériques

Plus en détail

88.2k. 44.1k. 176.4k. 96.0k. 192.0k. 48.0k ALDACBZ

88.2k. 44.1k. 176.4k. 96.0k. 192.0k. 48.0k ALDACBZ NuForce Optoma NuForce DAC-80 DAC80 Convertisseur Class-leading numérique-analogique Digital to Analog Converter 44.1k 88.2k 176.4k 48.0k 96.0k 192.0k Manuel User s d'utilisation Manual ALDACBZ FCC - Information

Plus en détail

Pinnacle Studio Fiche n 1

Pinnacle Studio Fiche n 1 Pinnacle Studio Fiche n 1 Voici la première fiche de la cyber-base liée à l'utilisation du logiciel Pinnacle Studio (la version 10, mais Pinnacle reste très semblable d'une version à l'autre). Une première

Plus en détail

Tout (ou presque) sur l'enregistrement du son en numérique.

Tout (ou presque) sur l'enregistrement du son en numérique. NarDiLog Music Page 1 sur 15 Enregistrement du son - version du 16 oct 2009 Tout (ou presque) sur l'enregistrement du son en numérique. Table d'index Page 1. Format d'enregistrement.... 2 2. Matériel....

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence L ORDINATEUR Les composants La carte mère Elle se trouve au centre de l'ordinateur et connecte tous les composants PC. La carte mère contient les connexions pour le processeur, la mémoire et les unités

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 59 59 PRODUCTION DE FILMS CINÉMATOGRAPHIQUES, DE VIDÉO ET DE PROGRAMMES DE TÉLÉVISION ; ENREGISTREMENT SONORE ET ÉDITION MUSICALE Cette division

Plus en détail

Audacity : présentation

Audacity : présentation Audacity : présentation Présentation générale de l'interface d'audacity : Logiciel libre et gratuit, Audacity, véritable logiciel d édition de fichiers audio multipistes, permet aussi bien de jouer des

Plus en détail

Projet 4ème année: Bras Robotique Contrôle du mouvement

Projet 4ème année: Bras Robotique Contrôle du mouvement Projet 4ème année: Bras Robotique Contrôle du mouvement TIAMIOU Adam BEN YOUNES Radhoane 1 Sommaire I. Présentation du contexte 3 II Travail effectué... 4 1.Interface de connexion avec le robot...4 2.Récupération

Plus en détail

Bonjour! Voici quelques suggestions pour avoir du plaisir à faire cette formation virtuelle :

Bonjour! Voici quelques suggestions pour avoir du plaisir à faire cette formation virtuelle : Procédurier «Je me présente» Escale TIC Capsule T1 Bonjour! Voici quelques suggestions pour avoir du plaisir à faire cette formation virtuelle : - Considérer cela comme une formation. - Faire quelque chose

Plus en détail

Présentation du processus de création de DVD

Présentation du processus de création de DVD Présentation du processus de création de DVD DVD Studio Pro permet de créer plusieurs types de DVD, parmi lesquels les présentations d entreprise, les supports de formation, les vidéos événementielles,

Plus en détail

Un son de prochaine génération pour le cinéma

Un son de prochaine génération pour le cinéma DOCUMENT DE PRÉSENTATION TECHNIQUE Dolby Atmos Un son de prochaine génération pour le cinéma Présentation La création, la distribution, et la lecture actuelle dans les cinémas souffrent de limitations

Plus en détail

F.Masin et P. Pirotte Travaux Pratiques de 1re Licence Sc. Physiques. Notions élémentaires de télévision.

F.Masin et P. Pirotte Travaux Pratiques de 1re Licence Sc. Physiques. Notions élémentaires de télévision. Notions élémentaires de télévision. 1 Au cinéma, le mouvement est décomposé en un grand nombre d'images fixes projetées successivement. La cadence de défilement de ces images est déterminée par la persistance

Plus en détail

La sonorisation dans le cours d Education Musicale

La sonorisation dans le cours d Education Musicale La sonorisation dans le cours d Education Musicale définition et principes Action d organiser la diffusion d un son en ce qui nous concerne : sonorisation de l activité d écoute (percevoir) sonorisation

Plus en détail

Logiciel de numérisation WinScan2PDF (Écrit à partir de la lettre de PC Astuces # 4298 du 10 février 2015)

Logiciel de numérisation WinScan2PDF (Écrit à partir de la lettre de PC Astuces # 4298 du 10 février 2015) Logiciel de numérisation WinScan2PDF (Écrit à partir de la lettre de PC Astuces # 4298 du 10 février 2015) Disponible gratuitement, en français et ne nécessitant même pas d installation (application portable),

Plus en détail

Créer un diaporama. La méthode :

Créer un diaporama. La méthode : Créer un diaporama Créer un diaporama nécessite des prérequis : Avoir une idée : des photos ou une bande sonore Associer la durée de la bande son à la durée de projection des images Avoir réfléchi à une

Plus en détail

Guide d'utilisation de l'utilitaire audio Realtek

Guide d'utilisation de l'utilitaire audio Realtek Guide d'utilisation de l'utilitaire audio Realtek Le CODEC audio Realtek offre des capacités audio sur 8-canaux pour offrir des sensations audio ultimes sur votre PC. Le logiciel propose la fonctionnalité

Plus en détail

Formations au tournage et au montage vidéo. Monter un film avec. Imovie 11

Formations au tournage et au montage vidéo. Monter un film avec. Imovie 11 Formations au tournage et au montage vidéo Monter un film avec Imovie 11 L'interface Il est possible de choisir si l'on souhaite avoir sa timeline en haut ou en bas, grace au bouton ci-dessous qui se situe

Plus en détail

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL I Exemple d introduction Deux châteaux d'eau alimentent 3 villes à travers un réseau de canalisations au sein duquel se trouvent également des stations de pompage. Les châteaux

Plus en détail

Enregistrer 27. ENREGISTREMENT ouvre une boîte de dialogue similaire à celle qui est décrite ici. «Enregistrement» sous l'écran vidéo

Enregistrer 27. ENREGISTREMENT ouvre une boîte de dialogue similaire à celle qui est décrite ici. «Enregistrement» sous l'écran vidéo Enregistrer 27 Enregistrer Enregistrer Remarque pour les utilisateurs de versions plus anciennes du programme : la procédure décrite ici est applicable à partir de la version 17. Les versions plus anciennes

Plus en détail

Augmented Reality. Projet: Multimodal Interfaces

Augmented Reality. Projet: Multimodal Interfaces Augmented Reality Projet: Multimodal Interfaces Réalisé par: Nicolas Martenet Patrick Terreaux Timothée Maret Semestre d'été 2006 Table des matières 1 Introduction... 3 1.1 Installation... 3 1.1.1 OpenGL...3

Plus en détail

FF 120T FF 220T ENCEINTES BREVETÉES FLAT FIELD AVEC TRANSFORMATEUR ENCEINTES. Enceinte pour intégration en dalle de plafond pour plafonds suspendus

FF 120T FF 220T ENCEINTES BREVETÉES FLAT FIELD AVEC TRANSFORMATEUR ENCEINTES. Enceinte pour intégration en dalle de plafond pour plafonds suspendus ENCEINTES FF 12T FF 22T ENCEINTES BREVETÉES FLAT FIELD AVEC TRANSFORMATEUR Enceinte pour intégration en dalle de plafond pour plafonds suspendus Boîtier plenum conforme à la norme UL 243 Technologie Flat

Plus en détail

STRESSI Calcul de Structures & Informatique

STRESSI Calcul de Structures & Informatique STRESSI Calcul de Structures & Informatique Bureaux : 6 Rue Joachim du Bellay 78590 NOISY LE ROI Standard: 01.30.56.74.34 Mobile 06.50.302.403 Email : info@stressi.fr DEMONSTRATION ARIANE BOIS Introduction

Plus en détail

Mesure, analyse et reproduction binaurales

Mesure, analyse et reproduction binaurales 06/15 Table des matières Introduction 1 Localisation d une source sonore 1 Modifications du champ sonore dépendantes et indépendantes de la direction 2 Enregistrements réalisés avec la tête artificielle

Plus en détail

SR-35D. Récepteur satellite

SR-35D. Récepteur satellite SR-35D Récepteur satellite CARACTERISTIQUES - 250 canaux préprogrammés - 20 canaux favoris - Affichage à quatre chiffres - Boucle à verrouillage de phase audio et vidéo - Niveau vidéo programmable - Seuil

Plus en détail

Normes techniques. Format vidéo haute définition (HD) Direction technique Tél 514 521 2424 poste 3100 normestechniques@telequebec.

Normes techniques. Format vidéo haute définition (HD) Direction technique Tél 514 521 2424 poste 3100 normestechniques@telequebec. Direction technique Tél 514 521 2424 poste 3100 1 Table des matières 1. SUPPORT... 3 1.1 CASSETTE... 3 1.1.1 IDENTIFICATION... 3 1.2 FICHIER... 3 1.2.1 NOMENCLATURE DES FICHIERS... 4 2. VIDÉO... 5 2.1

Plus en détail

.Audio 300 (Microphone pour PC) Guide de marketing distributeurs. .Audio 300 (Microphone pour PC) Utilisation et applications.

.Audio 300 (Microphone pour PC) Guide de marketing distributeurs. .Audio 300 (Microphone pour PC) Utilisation et applications. .Audio 300 (Microphone pour PC).Audio 300 (Microphone pour PC) Guide de marketing distributeurs Utilisation et applications Chat / téléphonie sur Internet Commande et contrôle vocaux Son audio en ligne

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

Mémorisation des réglages multitimbrales - Travailler avec un séquenceur externe / DAW

Mémorisation des réglages multitimbrales - Travailler avec un séquenceur externe / DAW Mémorisation des réglages multitimbrales - Travailler avec un séquenceur externe / DAW Question: Je travaille avec un séquenceur / DAW externe et je veux comprendre comment Enregistrer / Récupérer mes

Plus en détail

FABRIQUER UN DVD. Cours de Benoît Labourdette

FABRIQUER UN DVD. Cours de Benoît Labourdette FABRIQUER UN DVD Cours de Benoît Labourdette ENSBA 2009 (important : ce document n'est pas complet, ce sont des notes, avec des captures d'écran, pas du tout organisées sur la fin, mais qui peut être un

Plus en détail

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5 TITRE PARTIE TITRE SECTION Faire des anaglyphes avec CatiaV5 1 SOMMAIRE SOMMAIRE 1. QU'EST-CE QU'UN ANAGLYPHE? 3 2. LES LOGICIELS A INSTALLER 5 3. CREATION D'UN ANAGLYPHE FIXE 6 4. CREATION D'UN ANAGLYPHE

Plus en détail

AUDIO TESTER V2.0. Mode FFT 2D Manuel d'utilisation D E U. M U E L L E R. T R A D U I T P A R C R E M M E L M A R C E L

AUDIO TESTER V2.0. Mode FFT 2D Manuel d'utilisation D E U. M U E L L E R. T R A D U I T P A R C R E M M E L M A R C E L AUDIO TESTER V2.0 Mode FFT 2D Manuel d'utilisation D E U. M U E L L E R. T R A D U I T P A R C R E M M E L M A R C E L "Audio tester" est un logiciel permettant : l'analyse de signaux audiofréquences externes,

Plus en détail

Enregistrer gratuitement la musique jouée en streaming

Enregistrer gratuitement la musique jouée en streaming Enregistrer gratuitement la musique jouée en streaming Lorsque vous écoutez la radio sur Internet ou que vous écoutez des musiques en streaming sur Deezer, Jiwa ou un autre site du genre vous n'avez pas

Plus en détail

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire.

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Point de départ : Il n y a pas une sorte de microphone qui convient à toutes les situations

Plus en détail

GUIDE DE PRISE EN MAIN

GUIDE DE PRISE EN MAIN GUIDE DE PRISE EN MAIN SOMMAIRE Introduction... 1 Fonctions de l'impulse... 2 Contenu de l emballage... 2 À propos de ce guide... 2 Configurations minimales... 2 Branchement de l'impulse... 3 Fonctionnement

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Le choix du matériel et des configurations logicielles dépendent en grande partie de la situation

Plus en détail

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire 11/06/01 B50/v2.31/F/MP005.01 «Manuel Pratique» Gestion budgétaire Finance A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 Solution Sage BOB 50 2 L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles

Plus en détail

Caméra et flux vidéo.

Caméra et flux vidéo. . Pour les PC de CPE, le TP se déroulera sous Linux. Il est possible d'utiliser deux logiciels différents: VLC ou cheese, logiciels de capture et de manipulation de flux vidéo. http://www.videolan.org/vlc/index.html

Plus en détail

Media coder : convertir les vidéos

Media coder : convertir les vidéos Le logiciel Media coder est : Media coder : convertir les vidéos Gratuit Sous licence libre (licence MPL) Disponible ici http://mediacoder.portalux.com/telecharger Compatible avec Windows, et sous Linux

Plus en détail

Pro Tools Vocal Studio

Pro Tools Vocal Studio M-AUDIO Pro Tools Vocal Studio Guide d Utilisation Pro Tools Vocal Studio Guide d Utilisation 1 Introduction Pro Tools Vocal Studio a tout ce dont vous avez besoin pour configurer des enregistrements vocaux

Plus en détail

Guide de référence des fichiers de journaux

Guide de référence des fichiers de journaux Guide de référence des fichiers de journaux Généralités Lors de l!exécution de l!application MINWii, l!activité de la session est consignée dans des fichiers de journalisation (fichiers de log). À chaque

Plus en détail

itunes pour extraire vos pistes de CD audio en MP3

itunes pour extraire vos pistes de CD audio en MP3 Adoptez l éco- attitude. N imprimez cette page que si cela est vraiment nécessaire http://www.kachouri.com itunes pour extraire vos pistes de CD audio en MP3 Tutoriel réalisé par: Mehdi Kachouri Ajouté

Plus en détail

Ce dont vous avez besoin: 3 logiciels. Préparatifs DIDACTICIEL POUR FILMER SA MUSIQUE

Ce dont vous avez besoin: 3 logiciels. Préparatifs DIDACTICIEL POUR FILMER SA MUSIQUE DIDACTICIEL POUR FILMER SA MUSIQUE Avez-vous déjà envisagé de réaliser une vidéo You Tube de votre dernière composition, avec la partition qui défile à l'écran en parfait synchronisme avec la musique.

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Composition d un ordinateur :

Composition d un ordinateur : Un ordinateur est une machine automatique de traitement de l information obéissant à des programmes formés par des suites d opérations arithmétiques et logiques. Il peut transformer, stocker, archiver

Plus en détail

APPROCHE MUSICALE DE LA DECORRELATION MICROTEMPORELLE DANS LA BIBLIOTHEQUE HOA

APPROCHE MUSICALE DE LA DECORRELATION MICROTEMPORELLE DANS LA BIBLIOTHEQUE HOA APPROCHE MUSICALE DE LA DECORRELATION MICROTEMPORELLE DANS LA BIBLIOTHEQUE HOA Anne Sèdes CICM-EA 1572 Université Paris 8, LABEX Arts H2H, MSH Paris Nord anne.sedes@univ-paris8.fr RÉSUMÉ Après un rappel

Plus en détail

A savoir avant d'utiliser SPINFIRE

A savoir avant d'utiliser SPINFIRE Rédacteur : P-L FRANCÈS 15/02/2011 A savoir avant d'utiliser SPINFIRE SOMMAIRE 1 Généralités...2 2 Le système retenu...3 2.1 Utilisation d'un serveur de conversion... 3 2.1.1 Principe...3 2.1.2 Ca permet

Plus en détail

Initiation au mix pour DJ

Initiation au mix pour DJ Initiation au mix pour DJ Ce document est un cours d'initiation de base au mix pour DJ débutants. C'est un cours pour vous montrer la technique de mixage utilisée par les DJ autour du monde. Il s'agit

Plus en détail

Conception d'un étage de logement à partir d'un plan scanné

Conception d'un étage de logement à partir d'un plan scanné Présentation de l'interface utilisateur Chaque fenêtre Sweet Home 3D permet d'éditer l'aménagement intérieur d'un logement et est divisée en quatre panneaux redimensionnables, avec une barre d'outils en

Plus en détail

Transformer le son Stéréo en Mono sur Windows (et Youtube)!

Transformer le son Stéréo en Mono sur Windows (et Youtube)! Transformer le son Stéréo en Mono sur Windows (et Youtube)! Author : soufiane Bonjour, Avez-vous essayé un jour de voir une vidéo sur Youtube et vous avez trouvé que le son n'a qu'une seule chaîne audio?

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE

FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013

Plus en détail

... réalisation d'un cours métrage!

... réalisation d'un cours métrage! Introduction à la cinématographie amateure... réalisation d'un cours métrage! Contenu du cours Mise en garde Le monde du cinéma Vocabulaire Introduction Le scénario Le storyboard Les rushes Le montage

Plus en détail

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation Septembre 2001 N GEMBLOUX Note Technique Forestière N 5 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation

Plus en détail

Gérer les comptes utilisateur et les sessions avec Vista

Gérer les comptes utilisateur et les sessions avec Vista Gérer les comptes utilisateur et les sessions avec Vista Toute personne souhaitant utiliser Windows Vista doit ouvrir une session. Cela signifie que chacun doit posséder un compte personnel à son nom.

Plus en détail

Système de son stéréophonique multicanal avec ou sans image associée

Système de son stéréophonique multicanal avec ou sans image associée Recommandation UIT-R BS.775-3 (08/2012) Système de son stéréophonique multicanal avec ou sans image associée Série BS Service de radiodiffusion sonore ii Rec. UIT-R BS.775-3 Avant-propos Le rôle du Secteur

Plus en détail

Logiciel Wireless Workbench

Logiciel Wireless Workbench Logiciel Wireless Workbench Le logiciel évolué Shure «Wireless Workbench» permet un contrôle total par PC des systèmes sans fil en réseau. Intégré à tous les systèmes UHF-R, le logiciel Wireless Workbench

Plus en détail

Fiche Windows Movie Maker n 3 Titres et génériques Bande son Encodage

Fiche Windows Movie Maker n 3 Titres et génériques Bande son Encodage Fiche Windows Movie Maker n 3 Titres et génériques Bande son Encodage Table des matières 1- Les titres...1 2- La bande son...3 3- L'encodage...5 http://blogs.lyceecfadumene.fr/informatique Fiche Windows

Plus en détail