UN GUIDE POUR QUOI FAIRE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN GUIDE POUR QUOI FAIRE?"

Transcription

1 GUIDE D UN GUIDE POUR QUOI FAIRE? Ce guide pratique s adresse aux chercheurs, doctorants, post-doctorants, ingénieurs, bref à tout membre d une équipe-projet INRIA souhaitant développer ou participer à des projets de transfert vers l industrie. Le transfert des compétences et des résultats de la recherche vers l industrie est une des missions fondamentales de l INRIA. L institut a donc mis en place une organisation et des outils pour accompagner les porteurs de projets de transfert. Dans ce guide : les réponses aux questions les plus courantes sur le sujet du transfert et quelques rappels des outils existants et des contacts utiles. Direction de la communication INRIA / Photo G. Maisonneuve INRIA / Photo Kaksonen Photo J. Wallace This practical guide researchers, doctoral students, post-doctoral researchers assist answers

2 SOMMAIRE / > CRÉER COLLABORER TRANSFÉRER CREATING COLLABORATING TRANSFERRING > ÊTRE INFORMÉ ÊTRE ACCOMPAGNÉ TRANSFÉRER BEING INFORMED BEING COACHED TRANSFERRING Je collabore avec un industriel : est-ce que je fais du transfert? I work with an industry player: Is this considered technology transfer? Je m intéresse à un secteur industriel (les jeux vidéos, les drones, l hospitalisation à domicile...) : j aimerais suivre ce qui s y passe. I'm interested in a specific industry sector (video games, drone aircraft, homecare, etc.) and I d like to track developments. Que se passe-t-il à l INRIA en matière de transfert? How does INRIA promote technology transfer? > DÉPOSER PROTÉGER DIFFUSER FILING PROTECTING DISTRIBUTING Suis-je «propriétaire» de mes résultats de recherche? Do I own my research results? Comment protéger mon logiciel? Comment permettre à un tiers de l utiliser? How do I protect my software? How do I enable a third party to use it? Quelle licence pour mon logiciel? Logiciel libre ou logiciel propriétaire? What sort of license should I choose for my software? Open-source or proprietary? Est-ce que je peux faire une licence libre pour les chercheurs et une licence propriétaire/commerciale pour les industriels? Quelle licence choisir pour diffuser mon logiciel dans la communauté des chercheurs? Can I have an open-source license for researchers and a proprietary/commercial license for business corporations? What license should I choose if I want to distribute my software among the research community? J aimerais déposer un brevet. Puis-je publier avant le dépôt de mon brevet? I would like to file a patent. Can I publish my results before I do so? Quels codes puis-je intégrer à mes logiciels? What types of code may I incorporate into my software? > ACCOMPAGNER SOUTENIR TRANSFÉRER COACHING SUPPORTING TRANSFERRING J ai un projet de transfert de technologie : comment l INRIA va-t-il m aider? I am considering a technology transfer project: what support can INRIA offer me? Ma technologie est «générique» : quelles applications devrais-je plutôt développer pour avoir un meilleur impact et une meilleure chance de transfert à terme? My technology is generic. What type of application should I develop to achieve greater impact and ultimately a better chance of technology transfer? Je monte un projet de recherche collaborative (ANR, FUI, Europe) avec des industriels. Qui dois-je contacter? Together with industry partners I m setting up a collaborative research project, to be funde for example by the French National Research Agency (ANR), the French Central Interministerial Research Support Fund (FUI) or by a European research program. Whom should I contact? Je termine un projet de recherche collaborative avec un industriel, j aimerais aller plus loin avec lui pour qu il puisse intégrer les résultats de ce projet dans ses produits. My collaborative research project with a business partner is coming to an end and I would like to go further with the same partner, so it can incorporate the results into its products. Travailler avec un grand industriel «partenaire stratégique de l INRIA» : quels avantages? What are the benefits of working with a major industry player that is an INRIA strategic partner? J aimerais travailler avec une PME, une PME s intéresse à ce que je fais : comment travailler avec elle? I would like to work with an SME, and an SME is interested in what I am doing: how can we work together? Je veux créer mon entreprise à partir des technologies que j ai développées : quel soutien peut m apporter l INRIA? I want to create my own business based on technologies that I have developed: what kind of support can INRIA give me? Je pense qu il y a une demande industrielle pour la technologie que j ai développée, j aimerais en faire quelque chose, en discuter avec des industriels. I think there is an industry demand for the technology I have developed, and I would like to explore options further by talking to people in the business > CONTACTS UTILES POUR EN SAVOIR PLUS CONTACTS FOR FURTHER INFORMATION

3 LE TRANSFERT / LE CPPI / LES RESPONSABLES SECTORIELS TECHNOLOGY TRANSFER / TECHNOLOGY TRANSFER AND PARTNERSHIPS OFFICER / TECHNOLOGY TRANSFER ASSOCIATES ÊTRE INFORMÉ ÊTRE ACCOMPAGNÉ TRANSFÉR ER BEING INFORMED BEING COACHED TRANSFERRING

4 TRANSFÉRER TRANSFERRING LE TRANSFERT / LE CPPI / LES RESPONSABLES SECTORIELS TECHNOLOGY TRANSFER / TECHNOLOGY TRANSFER AND PARTNERSHIPS OFFICER / TECHNOLOGY TRANSFER ASSOCIATES JE COLLABORE AVEC UN INDUSTRIEL : EST-CE QUE JE FAIS DU TRANSFERT? Tout dépend de l objectif poursuivi. S il s agit de produire conjointement des connaissances en réponse à un problème identifié avec une entreprise et à éventuellement tester leur mise en oeuvre dans un prototype technologique, on reste dans le domaine de la recherche partenariale. Si par contre l objectif est d intégrer des résultats de recherche dans un produit, un procédé industriel ou un service, on parle de transfert. A titre d exemple, collaborer avec des chercheurs de la division R&D d un groupe industriel relève presque toujours de la recherche, tandis que créer son entreprise ou implémenter un logiciel ou un brevet dans le produit d une PME, ressortit au transfert. > Voir : Transfert p. 6 JE M INTÉRESSE À UN SECTEUR INDUSTRIEL (LES JEUX VIDÉOS, LES DRONES, L HOSPITALISATION À DOMICILE...) : J AIMERAIS SUIVRE CE QUI S Y PASSE. Vous pouvez rejoindre un réseau thématique consacré à un secteur économique donné (énergie, applications sur smartphones, numérique pour la santé, etc.). Ces réseaux de partage d informations rassemblent des scientifiques de tous les Centres de recherche INRIA et sont animés par les Responsables sectoriels de transfert. La veille porte sur les tendances des marchés, les acteurs industriels, les opportunités de transfert. > Voir : Responsables sectoriels p. 6, CPPI p. 6 QUE SE PASSE-T-IL À L INRIA EN MATIÈRE DE TRANSFERT? LE TRANSFERT Le transfert de technologie consiste à transformer une technologie issue de travaux de recherche en produits et services. Le projet de transfert se distingue donc en particulier d un projet de recherche collaborative (ANR, FUI, Programmes Européens) dont la finalité est la production de connaissances et/ou de technologies. Le transfert peut prendre plusieurs formes, et en particulier, à l INRIA : - la concession de licences ou la cession d un actif de propriété intellectuelle (brevet ou logiciel), - un partenariat bilatéral avec une PME débouchant sur un produit/service, - la création d une entreprise, - une action de standardisation (la technologie devient ainsi incontournable dans les produits concernés), - la constitution d une communauté industrielle de contributeurs et d utilisateurs de logiciels open source. LE CPPI : POUR UN ACCOMPAGNEMENT DE PROXIMITÉ DANS LES PROJETS DE TRANSFERT Les Chargés des Partenariats et des Projets d'innovation ou CPPI sont vos contacts dans chaque Centre. Leur mission est de vous guider et de vous accompagner dans : - la qualification et la protection de vos logiciels et brevets, - vos partenariats industriels, - vos projets de transfert. Professionnels du transfert, ils sont aussi vos relais vers l ensemble des compétences de la Direction du Transfert et de l Innovation (DTI). Allez rencontrer vos CPPI : parlez leur, même très tôt, de vos idées et de vos projets, ils sont là pour vous aider à les clarifier et à les réaliser. Les coordonnées des CPPI de votre Centre figurent à la fin de ce guide. I WORK WITH AN INDUSTRY PLAYER: IS THIS CONSIDERED TECHNOLOGY TRANSFER? The answer depends on the aim pursued. If the aim is to produce skills in joint collaboration with a corporation in response to an identified problem, and ultimately to test their implementation in the form of a technological prototype, then you are in the realm of research partnerships. However, if the objective is to integrate research results into a product, an industrial process, or a service, then you are in the field of technology transfer. For instance, collaborating with researchers from the R&D division of a corporation is almost always considered to be research, whereas creating your own business or implementing a SME-related software package or patent is considered to be technology transfer. > See: Technology Transfer p. 7 I'M INTERESTED IN A SPECIFIC INDUSTRY SECTOR (VIDEO GAMES, DRONE AIRCRAFT, HOMECARE, ETC.) AND I D LIKE TO TRACK DEVELOPMENTS. You can join a thematic network focusing on a specific business sector (such as energy, Smartphone applications, digital solutions for healthcare, etc.). These information-sharing networks bring together scientists from all INRIA Research Centers and are managed by the Technology Transfer Associates. They monitor market trends, industry players and technology transfer opportunities. > See: Technology Transfer Associates p. 7, Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7 HOW DOES INRIA PROMOTE TECHNOLOGY TRANSFER? There are several systems you can use to track INRIA s technology transfer efforts: - a Wiki managed by the Technology Transfer and Innovation Department (DTI). This covers monitoring, reporting, contacts, opportunities and practical information, and is a space where you can find and share information and exchange good practices. You can access its Web site, > TECHNOLOGY TRANSFER Technology transfer transforms a technology developed from research work into products and services. A technology transfer project thus differs from a collaborative research project, involving for example the French National Research Agency (ANR), the French Central Interministerial Research Support Fund (FUI) or a European research program, the aim of which is to produce knowledge and/or technologies. Technology transfer may take a variety of forms. INRIA focuses on: - granting licenses or transferring intellectualproperty assets (patents or software), - forming bilateral partnerships with SMEs that result in products or services, - business creation, - standardization (so the technology becomes inseparable from the products concerned), - setting up industry communities of contributors to and users of open-source software. TECHNOLOGY TRANSFER AND PARTNERSHIPS OFFICER: YOUR COACH DURING A TECHNOLOGY TRANSFER PROJECT The Technology Transfer and Partnerships Officers (Chargés des Partenariats et des Projets d'innovation CPPI) are your contact points at your Center. Their role is to guide and support you in: - qualifying and protecting your software and patents, - forming industry partnerships, - running your technology transfer project. They are transfer professionals, and through them you can access all the skills of the Technology Transfer and Innovation Department (DTI). Make sure you meet and talk to your CPPI, even very early on, about your ideas and your projects. He will help you clarify and achieve your goals. The contact information of your center s CPPIs can be found at the end of this Guide. Différents outils sont mis à votre disposition pour suivre les activités de transfert de l INRIA : - un Wiki animé par la DTI. Veille, reporting, contacts, opportunités, informations pratiques : c est un espace d information, de mutualisation et de partage de bonnes pratiques. Vous y accédez avec vos identifiant et mot de passe LDAP, à l adresse : > - La lettre mensuelle du transfert à l INRIA, bulletin électronique, présente la politique nationale de transfert, des informations sur le transfert à l INRIA, des actualités sur l innovation en général et des présentations d entreprises (PME) à la recherche de partenariats avec des équipes-projets INRIA. > Sur abonnement : LES RESPONSABLES SECTORIELS DU TRANSFERT Les Responsables sectoriels du transfert de technologie de l INRIA ont une vision des marchés applicatifs sur leurs secteurs, des acteurs économiques concernés (PME, pôles de compétitivité) et de l ensemble des projets de transfert en cours. Ils travaillent, avec vous et vos CPPI, dans la construction de vos projets de transfert, en particulier sur leurs dimensions économique et marché. Les 5 secteurs sont : 1/ Santé, sciences de la vie, biotechnologie 2/ Edition de logiciels, systèmes embarqués 3/ Aéronautique, défense, spatial et sécurité 4/ Energie, transport, développement durable 5/ Télécoms, réseaux, multimédia. Les coordonnées des Responsables sectoriels de votre Centre figurent à la fin de ce guide. using your LDAP ID and password. - INRIA s monthly technology transfer newsletter, in electronic format, provides information on the national technology transfer policy and on INRIA s latest technology transfer and innovation activities, as well as news about innovation in general. It also contains presentations from businesses (SMEs) seeking partnerships with INRIA project teams. > TECHNOLOGY TRANSFER ASSOCIATES INRIA s Technology Transfer Associates are dedicated to specific software sectors. They have a broad view of their sector, the relevant business players (SMEs, Competitiveness Centers), and all ongoing technology transfer projects. They work with you and your Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) to develop your transfer project, especially its business and marketing aspects. The five sectors are: 1/ Healthcare, life sciences and biotechnology, 2/ Software production and embedded systems, 3/ Aeronautics, defense, space and security, 4/ Energy, transport and sustainable development, 5/ Telecommunications, networks and multimedia. The contact information of INRIA s Technology Transfer Associates can be found at the end of this guide

5 LA LICENCE / LE BREVET / INTÉRESSEMENT FINANCIER DES AUTEURS ET INVENTEURS SOFTWARE LICENSE / PATENTS / PROFIT SHARING FOR AUTHORS AND INVENTORS PROTÉGER DIFFUSER FILING PROTECTING DISTRIBUTING

6 DIFFUSER DISTRIBUTING LA LICENCE / LE BREVET / INTÉRESSEMENT FINANCIER DES AUTEURS ET INVENTEURS SOFTWARE LICENSE / PATENTS / PROFIT SHARING FOR AUTHORS AND INVENTORS SUIS-JE «PROPRIÉTAIRE» DE MES RÉSULTATS DE RECHERCHE? Si vous êtes auteur d un logiciel ou inventeur d un brevet, vous avez le droit d être reconnu comme tel. Mais, conformément à la législation française, vous n êtes pas propriétaire de vos résultats (brevets, savoir-faire, logiciels, technologies) et en particulier n avez pas la prérogative d en assurer la diffusion ou le transfert. C est l INRIA, plus précisément l institution qui vous emploie, qui en a la propriété et construit ainsi son «patrimoine intellectuel», qu elle a pour mission d organiser et de valoriser. > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10, Brevet p. 12 COMMENT PROTÉGER MON LOGICIEL? COMMENT PERMETTRE À UN TIERS DE L UTILISER? Le logiciel que je développe à l INRIA doit être protégé. Ensuite tout logiciel diffusé doit obligatoirement être associé à un document juridique la licence qui règle l usage qu une tierce personne peut en faire. Chaque grande étape de la vie d un logiciel fait ainsi l objet d un dépôt à l'agence pour la Protection des Programmes (APP) par l INRIA. Ce logiciel doit donc être déclaré au CPPI de votre Centre pour permettre son identification et sa protection. > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10 QUELLE LICENCE POUR MON LOGICIEL? LOGICIEL LIBRE OU LOGICIEL PROPRIÉTAIRE? Le choix du mode de diffusion (libre/propriétaire) et de la licence découle d une caractérisation de la situation et des objectifs poursuivis. La question doit d ailleurs se poser le plus tôt possible car elle influe sur le développement (architecture, contrats, intégration de composants externes, etc.). Le choix de licence se fait en concertation entre le chercheur et le CPPI, puisque le choix de la licence revient légalement à l institution INRIA. Ce choix pourra éventuellement faire l objet d une demande de recommandation spécifique auprès de la Direction du Transfert et de l Innovation (DTI). > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10, Intéressement financier p. 12 LA LICENCE Licences de logiciels libres, licences propriétaires exclusives ou non, prêt à titre gracieux, double licensing : le choix de la licence doit reposer sur une caractérisation des logiciels (qualification juridique, droit d auteur, propriété, compatibilité des licences), sur l évaluation de la maturité du logiciel, sur la mesure des impacts économiques et académiques et sur une mesure de la capacité à supporter une communauté. Plus tôt ces questions sont étudiées, plus vite le mode de transfert est arrêté et plus il est possible d influencer le développement en conséquence (architecture, contrats, intégration de composants externes ). Il est important de penser dès l amorce du projet à ce qui se passera pour le logiciel libre quand il atteindra une maturité commerciale. Légalement, le choix de la licence libre revient à l institution INRIA. Concrètement ce choix est le fruit d une concertation entre le CPPI et le chercheur et d une stratégie de transfert/diffusion élaborée en commun. DO I OWN MY RESEARCH RESULTS? If you have developed software or if your invention has been patented, you are entitled to recognition. However, under French law, you do not own your results (whether they are patented inventions, know-how, software or technologies), and in particular you have no exclusive right to distribute or transfer them. INRIA, or more precisely the institution employing you, owns the results and uses them to build up its intellectual assets. INRIA s mission is to organize and exploit these assets. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Software license p. 11 HOW DO I PROTECT MY SOFTWARE? HOW DO I ENABLE A THIRD PARTY TO USE IT? Software I develop at INRIA must be protected. Any subsequent distribution of the software must be subject to a license, a legal document that defines how it may be used by a third party. Each time the software is developed to a major new stage, INRIA lodges a copy with the French Software Protection Agency (Agence pour la Protection des Programmes - APP). Therefore, the software must be reported to the CPPI of your Center, so that it can be identified and protected. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Software license p. 11 WHAT SORT OF LICENSE SHOULD I CHOOSE FOR MY SOFTWARE? OPEN-SOURCE OR PROPRIETARY? How the software is distributed (as open-source or proprietary) and how it is licensed depends on the specific situation and objectives. These questions should be addressed as early as possible, since they influence the development process (software architecture, contractual solutions, integration of external components). The researcher and the Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) jointly select the type of license, since legally INRIA is responsible for this decision. The Technology Transfer and Innovation Department (DTI) may be asked for a specific recommendation in support of this decision. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Software license p. 11, Profit sharing p. 13 SOFTWARE LICENSE The choice between open-source licenses, proprietary licenses (exclusive or not), ex-gratia loans, or double licensing will depend on several factors: the software s features (legal status, copyright, ownership and license compatibility); an assessment of the software s likely maturity; an assessment of its economic and academic impact; and an assessment of its capacity to support a community. The earlier these issues are considered, the quicker the transfer method can be determined. This allows it to influence the development (software architecture, contractual solutions, integration of external components). Right from the outset, it is important to consider how open-source software will be treated when it reaches commercial maturity. Legally, INRIA decides whether or not to make the license free of charge. In practice, the Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) and the researcher make the decision together and jointly define a transfer/distribution strategy

7 DIFFUSER DISTRIBUTING LA LICENCE / LE BREVET / INTÉRESSEMENT FINANCIER DES AUTEURS ET INVENTEURS SOFTWARE LICENSE / PATENTS / PROFIT SHARING FOR AUTHORS AND INVENTORS EST-CE QUE JE PEUX FAIRE UNE LICENCE LIBRE POUR LES CHERCHEURS ET UNE LICENCE PROPRIÉTAIRE/COMMERCIALE POUR LES INDUSTRIELS? QUELLE LICENCE CHOISIR POUR DIFFUSER MON LOGICIEL DANS LA COMMUNAUTÉ DES CHERCHEURS? Libre n est pas synonyme de recherche et propriétaire de distribution commerciale. Il existe des logiciels propriétaires à des fins de recherche et des logiciels libres dans le monde économique. Le choix d une licence constitue une réflexion stratégique que vous devez mener conjointement avec votre CPPI. A l échelle nationale, la ligne stratégique est la suivante : optimiser l impact de la technologie sur la société, tout en préservant l utilisation des acquis antérieurs. > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10, Intéressement financier p. 12 J AIMERAIS DÉPOSER UN BREVET. PUIS-JE PUBLIER AVANT LE DÉPÔT DE MON BREVET? Non. Toute divulgation d information relative à l invention, avant son dépôt, risque de remettre en cause le caractère nouveau de l invention et donc la délivrance du brevet. Le dépôt de brevet suit un processus déterminé dont le rythme et le déroulement sont définis conjointement par l inventeur et le CPPI, dans le cadre défini par la loi. > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10, Intéressement financier p. 12 QUELS CODES PUIS-JE INTÉGRER À MES LOGICIELS? Les possibilités d intégration de codes existants dépendent des licences associées et de la diffusion prévue pour votre logiciel. Le CPPI de votre Centre est votre interlocuteur sur ces questions et fera avec vous l analyse de la situation et des possibilités en fonction de vos objectifs. > Voir : CPPI p. 6, Licence p. 10 LE BREVET Le brevet permet de rendre publique la description d une invention technique en échange d un monopole de droit (mais payant, défini géographiquement et limité dans le temps) sur l exploitation industrielle et commerciale de cette invention. Le brevet constitue un actif technologique de l INRIA, prêt à être transféré à une entreprise. De par sa vocation et son coût, un brevet doit être indissociable d une stratégie de transfert explicite. INTÉRESSEMENT FINANCIER DES AUTEURS ET INVENTEURS Depuis octobre 1996, les chercheurs de l INRIA peuvent bénéficier d'un complément de rémunération s ils ont participé à la création d'un logiciel ou à des travaux générant des revenus d'exploitation. Une partie de l'argent reçu par l'inria dans le cadre d'un contrat d'exploitation (licence ou cession de logiciels, brevets, savoir-faire) leur est alors reversée. La part contributive de chaque auteur ou inventeur est en général fixée lors du dépôt de logiciels à l'app ou dans le formulaire de déclaration d'invention pour un brevet. Le complément de rémunération dû au titre de l'intéressement est versé annuellement. CAN I HAVE AN OPEN-SOURCE LICENSE FOR RESEARCHERS AND A PROPRIETARY/COMMERCIAL LICENSE FOR BUSINESS CORPORATIONS? WHAT LICENSE SHOULD I CHOOSE IF I WANT TO DISTRIBUTE MY SOFTWARE AMONG THE RESEARCH COMMUNITY? Open-source is not restricted to research, nor proprietary to commerce: some research software is proprietary and some open-source software is used by the business community. Choosing a license is a strategic matter that you must decide in conjunction with your CPPI. Nationally, the strategic objective is to optimize the technology s impact on society, while ensuring that previous research remains accessible. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Software license p. 11, Profit sharing p. 13 I WOULD LIKE TO FILE A PATENT. CAN I PUBLISH MY RESULTS BEFORE I DO SO? No. If you divulge any information about the invention before it is patented, you jeopardize its newness and hence the granting of the patent. The inventor and the Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) together determine the timetable for filing the patent and the stages in the process, in accordance with current regulatory provisions. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Patents p. 11, Profit sharing p. 13 WHAT TYPES OF CODE MAY I INCORPORATE INTO MY SOFTWARE? The extent to which you may incorporate existing code depends on the associated licenses and on how you plan to distribute your software. You should discuss these matters and analyze your situation and options with your Center s Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI). > See: Technology Transfer and Partnerships Officers p. 7, Software license p. 11 PATENTS A patent makes it possible to publicly divulge the description of a technical invention in exchange for a legal monopoly concerning its industrial and commercial use. This monopoly entails receipt of payments for use of the invention within a geographic area for a limited period. The patent constitutes a technology asset belonging to INRIA and may be transferred to a business corporation. Because of its purpose and its cost, a patent must always be the subject of an explicit technology transfer strategy. PROFIT SHARING FOR AUTHORS AND INVENTORS Since October 1996, INRIA researchers have been eligible for additional remuneration if they have participated in creating software or in work generating operating revenue. In such cases, they are paid a proportion of the money received by INRIA under an operating contract (a license or assignment of software, patents or know-how). As a rule, the relative contribution of each author or inventor is defined either when the software is lodged with the APP or when the invention declaration patent form is completed. The additional profit sharing remuneration is paid annually

8 LE CSATT / LES MOYENS POUR LE TRANSFERT TECHNOLOGY TRANSFER MONITORING COMMITTEE / TRANSFER RESOURCES ACCOMPAGNER SOUTENIR TRANSFÉRER COACHING SUPPORTING TRANSFERRING

9 TRANSFÉRER TRANSFERRING LE CSATT / LES MOYENS POUR LE TRANSFERT TECHNOLOGY TRANSFER MONITORING COMMITTEE / TRANSFER RESOURCES J AI UN PROJET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE : COMMENT L INRIA VA-T-IL M AIDER? En vous rapprochant de votre CPPI, vous vous ferez accompagner dans la définition et le montage de ce projet, en vous appuyant sur l ensemble du réseau des professionnels du transfert de l INRIA, en particulier les Responsables sectoriels du transfert. Ils travailleront en particulier avec vous les aspects non-technologiques : partenariaux, industriels, marketing, économiques, juridiques ou financiers. Le CPPI suivra votre projet dans la durée. > Voir : Transfert p. 6, CPPI p. 6, Responsable sectoriel p. 6, CSATT p. 16, Moyens p. 16 MA TECHNOLOGIE EST «GÉNÉRIQUE» : QUELLES APPLICATIONS DEVRAIS-JE PLUTÔT DÉVELOPPER POUR AVOIR UN MEILLEUR IMPACT ET UNE MEILLEURE CHANCE DE TRANSFERT À TERME? Il s agit d une réflexion stratégique qui suppose une connaissance de différents secteurs industriels : vous pouvez vous appuyer sur les compétences des professionnels du transfert, CPPI et Responsables sectoriels et solliciter un avis du CSATT. > Voir : Transfert p. 6, CPPI p. 6, Responsable sectoriel p. 6, CSATT p. 16 LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DU TRANSFERT LE CSATT Au sein de chaque Centre de recherche INRIA un ou plusieurs CPPI (voir ci-dessus) sont à vos côtés pour mettre en place une action de transfert et mobiliser tout ou partie du dispositif d accompagnement. Les CPPI et les Responsables sectoriels du transfert de technologie construisent ainsi avec vous votre projet de transfert, en vous aidant en particulier à en appréhender les dimensions industrielles et marché. Tous les projets de transfert de l INRIA (éventuellement très tôt, au stade de l intention) sont présentés au Comité de Suivi des Actions de Transfert Technologique (CSATT). Ce comité est composé de personnalités extérieures ayant une forte expérience du transfert et se réunit tous les deux mois pour analyser et discuter l opportunité des projets. Son rôle est de questionner les projets et de formuler des recommandations dans un objectif d amélioration de la stratégie et du montage de ces projets. Le Comité assure également un suivi de ces actions dans la durée, si bien que les projets sont souvent amenés à être discutés plusieurs fois au CSATT. Par ailleurs l INRIA s appuie sur les recommandations du CSATT pour ses décisions de lancement et de soutien des projets de transfert. LES MOYENS POUR LE TRANSFERT L INRIA peut soutenir financièrement les projets dans le cadre de sa mission de transfert de technologies. Ce soutien s appuie sur les recommandations du CSATT et dépend de la qualification du projet faite conjointement par le porteur de projet, le CPPI et le Responsable sectoriel. Les moyens dévolus au projet sont «sur mesure» et attribués au fil de l eau : poste d ingénieur dédié au transfert, matériel, étude de marché, démonstrations dans des salons professionnels, études économiques, participation à des comités de standardisation, animation de communautés d utilisateurs pour la diffusion de logiciels libres, etc. I AM CONSIDERING A TECHNOLOGY TRANSFER PROJECT: WHAT SUPPORT CAN INRIA OFFER ME? Your Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) will assist you in defining and setting up your project, making use of INRIA s network of technology transfer professionals, in particular the Technology Transfer Associates. The latter will in particular help you with the non-technological aspects (e.g. partnerships, market players, marketing, legal and financial issues) of your project. The CPPI will accompany you throughout the project. > See Technology Transfer p. 7, Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer Associate p. 7, Technology Transfer Monitoring Committee p. 17, Transfer Resources p. 17 MY TECHNOLOGY IS GENERIC. WHAT TYPE OF APPLICATION SHOULD I DEVELOP TO ACHIEVE GREATER IMPACT AND ULTIMATELY A BETTER CHANCE OF TECHNOLOGY TRANSFER? This requires strategic thinking, for which you need knowledge of the different industry sectors. You can draw on the skills of the transfer professionals, the Technology Transfer and Partnerships Officers (CPPI) and the Technology Transfer Associates, and ask the Technology Transfer Monitoring Committee (CSATT) for advice. > See Technology Transfer p. 7, Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer Associate p. 7, Technology Transfer Monitoring Committee p. 17, Transfer Resources p. 17 TECHNOLOGY TRANSFER MONITORING COMMITTEE - THE CSATT Within each INRIA Research Center there are one or more Technology Transfer and Partnerships Officers (CPPI) (see above) who help you transfer your technology and mobilize all or part of the support system. The CPPIs and the Technology Transfer Associates thus work with you to design and implement your technology transfer project, and in particular help you to understand the business and marketing aspects. All INRIA s technology transfer projects (sometimes very early on in the process) are put before the Technology Transfer Monitoring Committee (Comité de suivi des actions de transfert technologique CSATT). The CSATT comprises persons external to INRIA with considerable transfer experience and meets every two months to analyze and discuss project opportunities. Its goal is to improve a project s strategy and structure by asking questions and making recommendations. The Committee also reviews and discusses a given project s development over time. INRIA also relies on the CSATT s recommendations in deciding whether or not to launch and support technology transfer projects. TRANSFER RESOURCES In promoting technology transfer, INRIA may offer projects financial aid. Its support is based on the Technology Transfer Monitoring Committee s (CSATT) recommendations, and depends on the type of project defined jointly by the project leader, the Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) and the Technology Transfer Associate. The resources allocated to the project are tailored individually and are assigned over a period. They may include a post for a dedicated transfer engineer, equipment, market research, demonstrations at trade shows, economic surveys, membership of standardization committees and events promoting the distribution of open-source software among user communities, etc. If the transfer involves creating a business, the support also includes the services of IT-Translation (see Creating your business p. 23 ). Pour le cas spécifique de la création d entreprise, le soutien passe également par la prestation d accompagnement d IT-Translation (voir l encadré «Créer son entreprise» p. 22)

10 TRAVAILLER AVEC UN PARTENAIRE INDUSTRIEL STRATÉGIQUE ET AVEC UNE PME / WORKING WITH A STRATEGIC INDUSTRY PARTNER AND AN SME / CRÉER SON ENTREPRISE CREATING YOUR BUSINESS CRÉER COLLABORER TRANSFÉRER CREATING COLLABORATING TRANSFERRING

11 TRANSFÉRER TRANSFERRING TRAVAILLER AVEC UN PARTENAIRE INDUSTRIEL STRATÉGIQUE ET AVEC UNE PME / CRÉER SON ENTREPRISE WORKING WITH A STRATEGIC INDUSTRY PARTNER AND AN SME / CREATING YOUR BUSINESS Collaborer avec les entreprises JE MONTE UN PROJET DE RECHERCHE COLLABORATIVE (ANR, FUI, EUROPE) AVEC DES INDUSTRIELS. QUI DOIS-JE CONTACTER? Les projets de recherche collaborative avec des industriels ne sont en général pas des projets de transfert. Mais ils peuvent déboucher sur des opportunités de transfert, par exemple l intégration des résultats dans les produits de l industriel. Les conditions juridiques de propriété et les conditions d exploitation des connaissances et des technologies utilisées (background) et des résultats produits (foreground : logiciels ou brevets) sont des éléments essentiels. En effet, elles rendront ou non possible l éventuel transfert des résultats. Le CPPI déterminera avec vous les meilleures conditions du partenariat au titre de la politique de transfert de l institut. > Voir : CPPI p. 6, Transfert p. 6 JE TERMINE UN PROJET DE RECHERCHE COLLABORATIVE AVEC UN INDUSTRIEL, J AIMERAIS ALLER PLUS LOIN AVEC LUI POUR QU IL PUISSE INTÉGRER LES RÉSULTATS DE CE PROJET DANS SES PRODUITS. Les projets de recherche en partenariat avec des industriels génèrent des résultats, qui peuvent ensuite faire l objet d un transfert. Lorsque vous terminez un projet de recherche collaborative avec un industriel, votre CPPI vous accompagne dans la réalisation d un bilan de cette collaboration et définit avec vous et le partenaire les modalités d un éventuel projet de transfert. > Voir : CPPI p. 6, Transfert p. 6 Avec les grands industriels TRAVAILLER AVEC UN GRAND INDUSTRIEL «PARTENAIRE STRATÉGIQUE DE L INRIA» : QUELS AVANTAGES? Les partenariats stratégiques conclus par l INRIA sont des partenariats de recherche. Ils permettent en particulier aux équipes d inscrire leurs collaborations dans un programme commun bilatéral et pluriannuel. Ces relations bilatérales permettent à l industriel de partager avec les équipes INRIA des problèmes stratégiques pour lui et représentant des verrous scientifiques réels, tout en mobilisant ses propres équipes et en offrant aux partenariats des conditions financières pérennes. > > Voir : CPPI p. 6, Travailler avec un partenaire stratégique p. 20 TRAVAILLER AVEC UN PARTENAIRE INDUSTRIEL STRATÉGIQUE Travailler avec un partenaire stratégique de l INRIA suppose d inscrire son projet dans le cadre d un programme bilatéral pluriannuel, défini et piloté conjointement par l INRIA et l entreprise partenaire. Par définition ces programmes de recherche : - sont ambitieux et partent de «bons sujets» proposés par la partie industrielle, - bénéficient d une pérennité financière, l industriel finançant les coûts additionnels générés par les projets : personnel en CDD, stagiaires, missions éventuelles, petits matériels, etc. Les principaux partenaires stratégiques de l INRIA sont aujourd hui : Alcatel-Lucent, EDF, France Télécom Orange Labs, ST Microelectronics et Microsoft Research. Working with industry TOGETHER WITH INDUSTRY PARTNERS I M SETTING UP A COLLABORATIVE RESEARCH PROJECT, TO BE FUNDE FOR EXAMPLE BY THE FRENCH NATIONAL RESEARCH AGENCY (ANR), THE FRENCH CENTRAL INTERMINISTERIAL RESEARCH SUPPORT FUND (FUI) OR BY A EUROPEAN RESEARCH PROGRAM. WHOM SHOULD I CONTACT? Generally speaking, collaborative research projects with industry partners are not technology transfer projects. Nevertheless, they may lead to transfer opportunities, for instance to use the results in the business products. It is essential to define the terms and conditions of legal ownership, and the conditions under which the knowledge and the technologies employed (the research background) and the results, such as software or patented inventions (the foreground) may be exploited. In practice, these terms and conditions determine whether or not it is possible to transfer the results. The Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) will explore with you the best terms and conditions for a partnership in line with INRIA s technology transfer policy. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer p. 7 MY COLLABORATIVE RESEARCH PROJECT WITH A BUSINESS PARTNER IS COMING TO AN END AND I WOULD LIKE TO GO FURTHER WITH THE SAME PARTNER, SO IT CAN INCORPORATE THE RESULTS INTO ITS PRODUCTS. Research projects in partnership with businesses generate results that may later be transferred. When you finish a collaborative research project with a business, your Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) will help you to assess the collaboration and define with you and the partner how a technology transfer project might work. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer p. 7 With major industry players WHAT ARE THE BENEFITS OF WORKING WITH A MAJOR INDUSTRY PLAYER THAT IS AN INRIA STRATEGIC PARTNER? INRIA s strategic partnerships are research partnerships. Their main objective is to allow teams to place their collaboration within a joint bilateral and long-term program. These bilateral relationships enable business corporations to share their strategic problems, representing real scientific hurdles, with INRIA s teams, while mobilizing their own teams and providing their partners with long-lasting financial support. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Working with a strategic industry partner p. 21 WORKING WITH A STRATEGIC INDUSTRY PARTNER Working with one of INRIA s strategic partners places your project within a bilateral and long-term program, defined and directed jointly by INRIA and the business partner. By definition, such research programs: - are wide-ranging and based on promising topics put forward by the business partner, - receive long-term financial support. The industry partner bears the additional costs a project generates, such as staff on fixed-term contracts, trainees, any special assignments, equipment, etc. INRIA s principal strategic partners are currently Alcatel-Lucent, EDF, France Télécom Orange Labs, ST Microelectronics and Microsoft Research

12 TRANSFÉRER TRANSFERRING TRAVAILLER AVEC UN PARTENAIRE INDUSTRIEL STRATÉGIQUE ET AVEC UNE PME / CRÉER SON ENTREPRISE WORKING WITH A STRATEGIC INDUSTRY PARTNER AND AN SME / CREATING YOUR BUSINESS Et les PME J AIMERAIS TRAVAILLER AVEC UNE PME, UNE PME S INTÉRESSE À CE QUE JE FAIS : COMMENT TRAVAILLER AVEC ELLE? Le transfert vers les PME est justement une priorité de l INRIA : vous bénéficierez de l accompagnement prévu par le «Programme PME». En vous rapprochant de votre CPPI, vous pourrez définir ce partenariat et le mettre en œuvre. L une des formes de partenariat avec les PME peut être un «laboratoire commun» avec votre équipe-projet : un I-Lab. La PME intéressée de son côté peut se rapprocher du Club des PME partenaires de l INRIA. > Voir : Transfert p. 6, CPPI p. 6, CSATT p. 16, Travailler avec une PME p. 22 JE VEUX CRÉER MON ENTREPRISE À PARTIR DES TECHNOLOGIES QUE J AI DÉVELOPPÉES : QUEL SOUTIEN PEUT M APPORTER L INRIA? La création d entreprise est un projet de transfert. En tant que tel, ce projet sera construit conjointement (notamment dans ses dimensions non techniques : marché, industrielle, financière, juridique, managériale, etc.) avec les CPPI de votre Centre, il fera l objet d un suivi par le CSATT. Le projet d entreprise pourra aussi recevoir à un point donné de son avancement le soutien d IT-Translation. > Voir : CPPI p. 6, CSATT p. 16, Créer son entreprise p. 22 JE PENSE QU IL Y A UNE DEMANDE INDUSTRIELLE POUR LA TECHNOLOGIE QUE J AI DÉVELOPPÉE, J AIMERAIS EN FAIRE QUELQUE CHOSE, EN DISCUTER AVEC DES INDUSTRIELS. Parlez-en aux CPPI de votre Centre. Vous pourrez ensemble solliciter les Responsables sectoriels du transfert pour vous aider à analyser cette demande industrielle et voir s il n y a pas des opportunités de transfert. Vous pouvez aussi bénéficier de la veille stratégique et du réseau de contacts industriels qu ils entretiennent. Des partenaires potentiels se trouvent peut-être dans le «Club des PME partenaires de l INRIA» : innovantes, sensibles aux problématiques de transfert et capables d intégrer des technologies issues de la recherche, ces PME sont sollicitées régulièrement pour des événements et séminaires thématiques où vous pouvez les rencontrer. > Voir : CPPI p. 6, Responsable sectoriel p. 6 TRAVAILLER AVEC UNE PME Dans le cadre de sa mission de transfert, l INRIA a affiché son ambition d accompagner la croissance des PME innovantes. C est pourquoi l Institut a créé son «Programme PME» destiné à encourager et aider les équipes-projets à développer des partenariats de transfert avec des PME. L INRIA a ainsi mis en place un programme d actions destinées à stimuler les opportunités de transfert vers les PME innovantes : prospection par les responsables sectoriels du transfert, Rencontres INRIA Industries, partenariats avec les pôles de compétitivité, lettre d information et site web à destination des PME, etc. L INRIA a également créé les conditions de relations durables entre équipes-projets et PME, à travers des laboratoires communs : les I-Labs. Un I-Lab repose en particulier sur une feuille de route conséquente partagée avec une PME sur une période de 2-3 ans et un objectif de réalisation à vocation industrielle. Le label d'i-lab donne potentiellement accès à des ressources supplémentaires pour l équipe-projet INRIA : un budget de 20 k par an ; un ingénieur (embauché pour une période de 2 ans, reconductible à concurrence de 6 ans) ; des locaux spécifiques fournis par le Centre pour la collaboration et pour l accueil de personnels de la PME. Enfin l INRIA anime son «Club des PME partenaires», qui regroupe des entreprises innovantes souhaitant développer et entretenir des partenariats de transfert avec les équipes-projets INRIA. CRÉER SON ENTREPRISE La création d entreprise est un mode de transfert de technologies, qui se construit par conséquent dans un dialogue avec le CPPI et bénéficie de l accompagnement par les Responsables sectoriels, des recommandations du CSATT, et d éventuels moyens dédiés. A une certaine phase d avancement du projet, l INRIA peut inviter le porteur à entamer des échanges avec IT-Translation, en vue d un accompagnement spécifique. IT-Translation est une société qui offre ses services à l ensemble de la recherche publique dans le domaine du numérique. Co-fondée par l INRIA, elle a pour vocation de soutenir et d accompagner la création d entreprises issues de cette recherche. L offre d IT-Translation aux porteurs de projets d entreprise comporte trois volets : 1/ participation au capital de l entreprise (responsabilité de cofondateur), 2/ investissement financier de pré-amorcage, 3/ accompagnement opérationnel des dirigeants de l entreprise (stratégie, marketing, business développement, etc.). What about SMEs I WOULD LIKE TO WORK WITH AN SME, AND AN SME IS INTERESTED IN WHAT I AM DOING - HOW CAN WE WORK TOGETHER? Technology transfer to SMEs is in fact one of INRIA s priorities, so you can benefit from support from the SME Program. You should consult your Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI) in order to define and set up such a partnership. One way of collaborating could be for the SME and your project team to share a joint laboratory, or I-Lab. An interested SME can also join INRIA s SME Partners Club. > See: Technology Transfer p. 7, Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer Monitoring Committee p. 17, Working with SMEs p. 23, I WANT TO CREATE MY OWN BUSINESS BASED ON TECHNOLOGIES THAT I HAVE DEVELOPED: WHAT KIND OF SUPPORT CAN INRIA GIVE ME? Creating a business is a technology transfer project. As any such project, it will be developed jointly with the Technology Transfer and Partnerships Officers (CPPI) at your Center (particularly non-technical aspects like marketing, industry, finance, legal and management issues, etc.). It will be monitored by the Technology Transfer Monitoring Committee (CSATT). IT-Translation may also be able to help the business project once it is properly underway. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer Monitoring Committee p. 17, Creating your business p. 21 I THINK THERE IS AN INDUSTRY DEMAND FOR THE TECHNOLOGY I HAVE DEVELOPED, AND I WOULD LIKE TO EXPLORE OPTIONS FURTHER BY TALKING TO PEOPLE IN THE BUSINESS. Talk to the Technology Transfer and Partnerships Officers (CPPI) at your Center. Together you can approach the Technology Transfer Associates for help in analyzing industry demand, and to decide if there could be transfer opportunities. You will also benefit from both their strategic intelligence and their network of business contacts. You may find potential partners in INRIA s SME Partners Club: such SMEs are innovative, aware of transfer issues, and capable of integrating research technologies. We invite them regularly to events and themed seminars, and you can meet them there. > See: Technology Transfer and Partnerships Officer p. 7, Technology Transfer Associate p. 7 WORKING WITH SMEs In supporting technology transfer, INRIA has a stated objective of helping to grow innovative SMEs. The Institute has created its SME Program to encourage and assist project teams in developing transfer partnerships with SMEs. INRIA has thus implemented a program of initiatives intended to stimulate opportunities for transfers to innovative SMEs. They include prospecting by the Technology Transfer Associates, INRIA Technology Showcases for Industry, partnerships with the Competitiveness Centers, and a newsletter and Web community platform for SMEs. INRIA has also created I-Labs, where project teams and SMEs work in joint laboratories and hence have the opportunity to build long-term relationships. The I-Lab requires both the project team and the SME to follow a detailed plan over a two-to three-year period. The aim is a result that is transferred to the SME. An INRIA project team with an I-Lab has access to additional resources, including a budget of 20,000 per year, an engineer (appointed for a two-year period, renewable for up to six years), and premises to accommodate SME staff specifically for the collaboration. Lastly, INRIA runs a SME Partners Club, which brings together innovative businesses wishing to develop and maintain technology transfer partnerships with INRIA project teams. CREATING YOUR BUSINESS Creating a business is one way of transferring technologies. Such a project is built up during discussions with the Technology Transfer and Partnerships Officer (CPPI), with guidance from the Technology Transfer Associates and the Technology Transfer Monitoring Committee s (CSATT) recommendations. It may also attract dedicated resources. Once the project is properly underway, INRIA may invite the leader to start discussions with IT-Translation, with a view to receiving specific support. IT-Translation is a company serving publicly-funded research into digital technologies. It was co-founded by INRIA and its aim is to support and assist the creation of research spin-offs. IT-Translation can offer sponsors of business-creation projects three types of support: 1/ It takes shares in the business capital (corporate co-founder), 2/ It invests seed finance, 3/ It offers the business directors coaching support (strategy, marketing, business development, etc.)

13 CONTACTS UTILES POUR EN SAVOIR PLUS FOR FURTHER INFORMATION, PLEASE CONTACT THE FOLLOWING TECHNOLOGY TRANSFER ASSOCIATES RÉSPONSABLES SECTORIELS TECHNOLOGY TRANSFER ASSOCIATES Secteur santé, sciences de la vie, biotechnologie : Philippe Gesnouin > Secteur édition de logiciels, systèmes embarqués : Thierry Vareine > Secteur aéronautique, défense, spatial et sécurité : Brigitte Duême > Secteur énergie, transport, développement durable : Anne-Céline Lamballe > Secteur télécoms, réseaux, multimédia : Bernard Odier > CENTRE INRIA NANCY - GRAND EST Philippe Schaeffer > Catherine Lucquiaud > CENTRE INRIA PARIS - ROCQUENCOURT Amine Hassim > Laure Aït-Ali > CENTRE INRIA RENNES - BRETAGNE ATLANTIQUE Healthcare, life sciences and biotechnology sector: Philippe Gesnouin > Software production and embedded systems sector: Thierry Vareine > Aeronautics, defense, space and security sector: Brigitte Duême > Energy, transport and sustainable development sector: Anne-Céline Lamballe > Telecommunications, networks and multimedia sector: Bernard Odier > INRIA NANCY - GRAND EST CENTER Philippe Schaeffer > Catherine Lucquiaud > INRIA PARIS - ROCQUENCOURT CENTER Amine Hassim > Laure Aït-Ali > INRIA RENNES - BRETAGNE ATLANTIQUE CENTER Patrice Gelin > Patrice Gelin > CHARGÉS DE PARTENARIATS ET DE PROJETS D INNOVATION (CPPI) DANS LES CENTRES DE RECHERCHE INRIA : Rémi Ronchaud > CENTRE INRIA SACLAY - ÎLE-DE-FRANCE Agnès Guerraz > TECHNOLOGY TRANSFER AND PARTNERSHIPS OFFICERS (CPPI) IN INRIA RESEARCH CENTERS: Rémi Ronchaud > INRIA SACLAY - ÎLE-DE-FRANCE CENTER Agnès Guerraz > CENTRE INRIA BORDEAUX - SUD-OUEST Eric Tordjeman > Chrystèle Ody > INRIA BORDEAUX - SUD-OUEST CENTER Eric Tordjeman > Chrystèle Ody > Salvatore Spinello > Marianne Lamour > CENTRE INRIA GRENOBLE - RHÔNE-ALPES Philippe Broun > Nicolas Jourdan > CENTRE INRIA SOPHIA ANTIPOLIS - MÉDITERRANÉE Patrice Prez > Jéremy Fidelak > Marc Barret > Salvatore Spinello > Marianne Lamour > INRIA GRENOBLE - RHÔNE-ALPES CENTER Philippe Broun > Nicolas Jourdan > INRIA SOPHIA ANTIPOLIS - MÉDITERRANÉE CENTER Patrice Prez > Jéremy Fidelak > Marc Barret > CENTRE INRIA LILLE - NORD EUROPE INRIA LILLE - NORD EUROPE CENTER Sylvain Karpf > Sylvain Karpf > Simon Vandermeersch > Simon Vandermeersch > Contacts : Contacts : first 24 25

14 NOTES NOTES

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP.

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP. Questions & Answers- Set 1 1 - Does the scope of work include development of new creative or will the agency be required to work with existing creative assets? If we are to work with existing creative

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

Règles sur les dividendes déterminés

Règles sur les dividendes déterminés Comité mixte sur la fiscalité de l Association du Barreau canadien et de l Institut Canadien des Comptables Agréés L Institut Canadien des Comptables Agréés, 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario)

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

European Business to Business Sales Institute

European Business to Business Sales Institute European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2005 European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 Type de Projet:

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Yes, you Can. Travailler, oui c est possible! Work!

Yes, you Can. Travailler, oui c est possible! Work! Yes, you Can Travailler, oui c est possible! Work! Qu est-ce que le programme IPS? IPS (Individual Placement and Support) est un programme qui offre un suivi intensif individualisé à la recherche d emploi,

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you.

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Expertise comptable / Certified accountancy Social / Social

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education 8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education Dr. Paule Biaudet Institute of Doctoral Education University Pierre and Marie

Plus en détail

Propriété Intellectuelle et accord de consortium

Propriété Intellectuelle et accord de consortium INFODAYS Incontact 8-10 october 2012, Dakar, Sénégal Propriété Intellectuelle et accord de consortium Anne-Marie Schelstraete CIRAD, France Direction de la Recherche scientifique et de la Stratégie Chargée

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection AAA travaille dans le secteur aéronautique sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils et la formation, sur appareil, sous-ensemble ou

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

PART I / PARTIE I REQUEST FOR DISCLOSURE / DEMANDE DE DIVULGATION DE LA PREUVE

PART I / PARTIE I REQUEST FOR DISCLOSURE / DEMANDE DE DIVULGATION DE LA PREUVE ATTORNEY GENERAL PUBLIC PROSECUTION SERVICES PROCUREUR GÉNÉRAL SERVICE DES POURSUITES PUBLIQUES PART I / PARTIE I REQUEST FOR DISCLOSURE / DEMANDE DE DIVULGATION DE LA PREUVE NAME OF ACCUSED: / NOM DE

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training.

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training. This Category II position is open to all interested parties. Toutes les personnes intéressées peuvent postuler ce poste de catégorie II. Senior Manager, Network and Systems Services Non-Public Funds Information

Plus en détail