Windows Server 2008 R2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Windows Server 2008 R2"

Transcription

1 Installation de SQL Server 2008 R2 Express Bouron Dimitri 31/01/2015 Ce document sert de démonstration concise pour l installation et quelques bonnes pratiques pour un Windows SQL Server 2008 R2 Express.

2 Contenu I. Introduction... 2 II. Installation... 2 A. Configuration de départ... 2 B. Lancer l installation Les instances SQL Server... 5 III. Configuration A. Création de bases de données B. Création de table C. Création de Rôles de base de données D. Création d un utilisateur IV. Scripter la reconstruction A. Préparer la reconstruction DESTRUCTION!!!!!!! Reconstruction! B. Sauvegardes / Backups Sauvegarde complète Sauvegarde différentielle Page 1

3 I. Introduction Cette procédure présente l installation d un Serveur de bases de données SQL sous Windows Server 2008 R2. Le logiciel utilisé pour le serveur de base de données sera Microsoft SQL Server 2008 R2 Express Edition with management tools. Pour faciliter le téléchargement de cet outil, vous pourrez télécharger la version utilisée dans cette procédure en 32 et 64 bits grâce aux liens suivants : SQL Server Express 32/64 bits (542 Mo) SQL Server Express 32 bits (264 Mo) SQL Server Express 64 bits (279 Mo) La version Express de l outil est une version gratuite, mais ne présente pas l intégralité des fonctionnalités disponibles sur des versions supérieures (mais généralement payantes). Le lien suivant vous propose un descriptif complet sur les fonctionnalités disponibles pour chaque version de l outil : https://technet.microsoft.com/library/cc645993%28sql.105%29.aspx Il est donc évident au vu du peu de fonctionnalités disponibles sur cette version que cette procédure ne sera qu un avant-goût des possibilités de l outil. Le but premier étant simplement de présenter l installation de l outil. II. Installation A. Configuration de départ Nous utiliserons un Windows Server 2008 R2 Entreprise SP1 64 bits vide (aucune installation de rôles, fonctionnalités, logiciels n ayant été faite mise à part quelques modifications du registre). Nous utiliserons l outil en version 64 bits. B. Lancer l installation Une fois l outil téléchargé sur le serveur, lancez l installation en exécutant le fichier selon la configuration de votre serveur (32 bits / 64 bits : 64 pour cette démonstration). Une fenêtre d extraction s affiche, il faut donc attendre. Page 2

4 Si vous ne l avez jamais installé, le système vous demande d installer Microsoft.NET Framework. Il suffit de cliquer sur OK. Si vous avez cliqué sur Annuler, vous pouvez soit arrêter de lire ce qui va suivre car vous ne pourrez pas aller plus loin, soit installer manuellement le.net Framework 3.5 en allant dans les fonctionnalités de votre serveur. Si vous avez cliqué sur OK, il faut attendre Le système ne vous affiche pas la progression d installation, il fera apparaître une autre fenêtre pour vous informer qu il va poursuivre l installation (et donc qu il a terminé l installation du Framework). Une fois qu il a terminé il vous affiche la fenêtre du Centre d installation SQL Server, nous n allons pas détailler toutes les fonctionnalités de cet outil. Pour commencer l installation du serveur SQL, cliquez sur «Nouvelle installation ou ajout de fonctionnalités à une installation existante». Page 3

5 Puis il faudra attendre que le système vous affiche la fenêtre d installation : Termes du contrat de licence. Évidemment, il faut cocher «J accepte les termes du contrat de licence», puis cliquez sur «Suivant». Il faut attendre Il affichera ensuite la fenêtre de Sélection de fonctionnalités, sur la version Express nous n en avons que 4. Cliquez sur «Sélectionner tout», modifier le répertoire des fonctionnalités partagées au besoin (la démonstration utilise une seule partition, il n y a donc pas le choix du répertoire), puis cliquez sur «Suivant». Page 4

6 La bonne pratique serait de sélectionner un autre disque et peut-être même en RAID pour une meilleure tolérance aux pannes (à voir si le service SQL à mettre en place est critique ou non). La fenêtre Configuration de l instance s affiche. Avant d aller plus loin, il est préférable de bien comprendre l intérêt des instances. 1. Les instances SQL Server Lorsque vous souhaitez mettre en place 10 serveurs différents, nécessitant 1Go de RAM chacun, vous n allez pas acheter 10 serveurs physiques. Nous avons généralement recours à la virtualisation, on achète donc un seul serveur physique performant sur lequel nous mettrons en place une technologie de virtualisation (Hyper-V, VMWare, ProxMox, KVM, Xen, etc ). Vous avez donc 10 serveurs en 1 grâce à cela. Imaginez une situation où vous êtes formateur, vous devez mettre à disposition de développeurs une technologie de bases de données SQL. Vous allez donc utiliser la virtualisation pour mettre en place un serveur de base de données SQL, mais dans certains cas il peut être nécessaire que chaque développeur ait son propre serveur de bases de données SQL car ils ne devront pas partager les mêmes ressources (utilisateurs, bases, etc ). Si vous aviez 2 ou 3 personnes dans votre classe vous pourriez certainement virtualiser un serveur par personne, mais si vous en avez plus d une dizaine allez-vous réellement mettre en place autant de serveurs virtualisés? Autre situation, vous avez déjà un serveur en production et devez apporter une modification au projet en production. Vous ne pouvez bien évidemment pas faire les tests sur un service en production. Allez-vous réellement monter un serveur SQL seulement pour faire vos tests de bon fonctionnement? Le concept des instances SQL ressemble finalement à celui de la virtualisation. Une machine peut en héberger plusieurs, ce qui veut dire dans notre cas que les instances représentent des serveurs SQL virtualisés (en quelque sorte). Les instances vont nous permettre de mettre à disposition un environnement totalement indépendant en ressources (utilisateurs, bases de données, etc ) à ne pas confondre avec les ressources systèmes et matérielles qui seront évidemment partagées. Ainsi vous aurez monté un seul serveur SQL et vous configurerez une instance pour chacun de vos élèves, ou vous pourrez créer une instance spécifique pour vos tests pré-production. Les instances sont donc très pratiques dans certains cas, mais ne seront pas envisageables dans des cas où chaque instance serait très utilisée (les ressources physiques comme la mémoire, la connexion réseau, et surtout le processeur sont partagées). Au sein de SQL Server 2008 R2 nous verrons deux types d instances bien distinctes : - Instance par défaut (une seule instance par défaut par ordinateur) : Lorsque vous souhaitez vous connecter à votre instance, il vous suffit de saisir le nom de votre serveur qui vous connectera à l instance définie par défaut comme ceci : <serveur>. Page 5

7 - Instance nommée : Lorsque vous souhaitez vous connecter à votre instance, vous devrez spécifier le nom de l instance en plus du nom de votre serveur comme ceci : <serveur>\<instance>. Nous verrons plus tard les restrictions sur le nommage d une instance. Exemple par schéma de la différence entre utilisation de serveur par développeur et instance par développeur : Serveur développeur 1 Isolation des ressources SQL Serveur développeur 2 Serveur développeur 3 Serveur développeur 4 Isolation des ressources SQL Isolation des ressources SQL Isolation des ressources SQL Développeur 1 Développeur 2 Développeur 3 Développeur 4 Serveur SQL Instance développeur 1 Instance développeur 2 Instance développeur 3 Instance développeur 4 Isolation des ressources SQL Isolation des ressources SQL Isolation des ressources SQL Isolation des ressources SQL Développeur 1 Développeur 2 Développeur 3 Développeur 4 Voilà qui termine l explication du concept d instances SQL. Nous allons maintenant pouvoir configurer notre première instance (un serveur SQL utilise obligatoirement une instance, la question est de savoir le nombre et le type). Page 6

8 Sur la fenêtre configuration de l instance, on peut sélectionner le type de notre instance (par défaut ou nommée), nous avons déjà vu dans l explication du concept d instance la différence entre ces deux instances. Mais finalement comment choisir? Si on reprend nos deux situations présentées, dans le cas du formateur il faudrait faire autant d instance nommées que de développeurs (éventuellement une ou deux de plus pour le formateur lui-même, il faut bien qu il ait un support pour son cours, une fonctionnelle et une de démonstration etc ), dans le cas des tests pré-production il faudrait une instance par défaut pour le service en production et une instance nommée pour les tests pré-production. Il est donc préférable d utiliser des instances nommées pour différencier les instances les unes des autres, si vous savez par avance que le serveur n aura qu une instance vous pouvez choisir instance par défaut pour simplifier (il est toujours possible par la suite de créer une instance nommée ou plus). Il n y pas de particularités avec l instance par défaut, en revanche il y a des restrictions de noms de pour les instances nommées que vous pouvez retrouver sur le Technet Microsoft dans Options / Instance nommée : - Les noms d instance ne respectent pas la casse. - Les noms d instance ne peuvent pas contenir le terme «Default» ou autres mots clés réservés. Si un mot clé réservé est utilisé dans le nom d une instance, une erreur d installation se produit. Pour plus d informations sur ces mots clés réservés consultez cette page https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ms143507(v=sql.105).aspx. - Si vous spécifiez MSSQLServer comme nom d instance, une instance par défaut est créée. Pour SQL Server Express, si vous spécifiez SQLExpress comme nom d instance, une instance par défaut est créée. - Microsoft SQL Server PowerPivot pour SharePoint est toujours installé comme une instance nommée de «PowerPivot». Vous ne pouvez pas spécifier de nom d instance différent pour ce rôle de fonctionnalité. - Les noms d instance sont limités à 16 caractères. - Le premier caractère d un nom d instance doit être une lettre. Les lettres acceptables sont celles définies par la norme Unicode 2.0. Elles incluent les caractères latins a-z, A-Z et les caractères littéraux des autres langues. - Les autres caractères d un nom d instance peuvent être des lettres définies par le standard Unicode 2.0, des nombres décimaux provenant de scripts de latin de base ou nationaux, le symbole dollar ($) ou le trait de soulignement/underscore (_). - Les espaces incorporés ou autres caractères spéciaux ne sont pas autorisés dans les noms d instance. La barre oblique inverse/antislash (\), la virgule (,), les deux-points (:), le pointvirgule (;), le guillemet simple/simple quote ( ), l esperluette/et Commercial (&) et l arobase ne sont pas autorisés non plus. On sélectionne donc le type «Instance nommée», puis on saisit le nom de notre instance (par défaut : SQLExpress, il faut modifier sinon cela créé une instance par défaut). Pour cette démonstration l instance sera nommée : DEMONSTRATION. Page 7

9 Ne pas oublier de modifier le répertoire racine de l instance et de la déplacer sur un espace de stockage avec tolérance au panne (exemple : RAID, etc ), puis cliquez sur «Suivant». Sur la fenêtre Configuration du serveur, il est recommandé de ne pas utiliser le même compte pour tous les services SQL Server. On va conserver la configuration par défaut, cliquez sur «Suivant». Page 8

10 Sur la fenêtre Configuration du moteur de base de données, on a bon nombre d informations à renseigner : - Dans l onglet Attribution de privilèges d accès aux comptes, vous pouvez sélectionner la méthode d authentification à l instance (cette instance seulement). Le mode par défaut «Authentification Windows», ne permet de s identifier à l instance que par le biais de son compte utilisateur (envisageable en environnement Active Directory). Il est préférable d utiliser le mode mixte qui nous permet de faire comme le mode d authentification Windows mais aussi de créer des utilisateurs SQL. Il faudra saisir le mot de passe de l administrateur système (sa) qui nous sera utile ensuite pour la première configuration de l instance (création des utilisateurs, etc ). - Dans l onglet Répertoire de données, modifiez les chemins pour les placer sur votre espace avec tolérance aux pannes comme précédemment (au besoin). - Dans l onglet FILESTREAM, cochez la case «Activer FILESTREAM pour l accès Transact-SQL», puis cochez la case «Activer FILESTREAM pour l accès en continu aux E/S de fichier». Puis cliquez sur «Suivant». Page 9

11 Dans cette démonstration, le serveur n a qu une seule partition donc impossible de changer le disque. Page 10

12 Sur la fenêtre Création de rapports d erreurs, cocher la case si vous en ressentez le besoin, puis cliquez sur «Suivant». L installation de votre instance se lance, il faut attendre et c est long (vous pouvez prendre un café) Page 11

13 Une fois le café fini, la fenêtre Terminée s affiche pour vous informer de la fin de l installation du service et de l instance. Vous pouvez vérifier que l installation s est bien déroulée grâce au fichier journal donné en haut de la fenêtre, puis cliquez sur «Fermer». Fermez la fenêtre du centre d installation, allez dans le menu Démarrer / Tous les programmes / Microsoft SQL Server 2008 R2 / Outils de configuration, cliquez sur «Gestionnaire de configuration SQL Server». Page 12

14 La fenêtre Sql Server Configuration Manager apparaît, dans la liste du gestionnaire de configuration SQL Server (Local) sur la gauche, cliquez sur «Services SQL Server». Puis sur la zone principale, faites un clic droit sur «SQL Server (<votre instance>)», puis cliquez sur «Propriétés». Dans l onglet FILESTREAM, vérifiez que les cases à cocher lors de l installation précédente le sont bien (si vous aviez oublié de le faire vous pouvez le faire ici), une fois fait cliquez sur «OK». Page 13

15 Retournons dans la zone de gauche, déroulez (cliquer sur +) l arborescence de «Configuration du réseau SQL Server», puis cliquez sur «Protocoles pour <votre instance>. Dans la zone principale, faites un clic droit sur «Canaux nommés» puis cliquez sur «Activer». Une fenêtre d information sur le fait de devoir redémarrer le service suite au changement effectué apparaît, cliquez sur «OK». Toujours dans la zone principale, faites un clic droit sur «TCP/IP» puis cliquez sur «Activer». La même fenêtre d information apparaît, cliquez sur «OK». Vous devez maintenant avoir les trois protocoles suivants activés : Page 14

16 Dans la zone de gauche, cliquez à nouveau sur «Services SQL Server». On va comme demandé à deux reprises, redémarrer le service SQL de l instance. Faites un clic droit sur «SQL Server (<votre instance>)», puis cliquez sur «Redémarrer». Une fois que le service a bien redémarré, fermez la console Sql Server Configuration Manager. Allez dans le menu Démarrer / Tous les programmes / Microsoft SQL Server 2008 R2, épinglez «SQL Server Management Studio» à votre menu démarrer ou votre bureau ou à votre barre des tâches (ou pas), puis lancez-le. Page 15

17 L outil de configuration ouvert, une fenêtre Se connecter au serveur s affiche. Pour le type de serveur, on sélectionne «Moteur de base de données». Pour le nom du serveur, on saisit le NOM DU SERVEUR (et non son IP) suivit du nom de l instance si vous avez choisi l instance nommée, si vous avez choisi instance par défaut il suffit de saisir le nom du serveur. Pour le mode d authentification, sélectionnez celui que vous voulez (si vous aviez choisi le mode d authentification Windows vous n avez pas le choix). Pour la suite de la démonstration nous n utiliserons pas l authentification Windows mais SQL Server). Dans Connexion, saisissez l identifiant de connexion de l administrateur (sa). Dans Mot de passe, saisissez le mot de passe de l administrateur (définit lors de l installation). Pour des raisons de sécurité ne cochez pas la case «Mémoriser le mot de passe» (surtout si vous utilisez le compte administrateur!). Une fois les informations saisies, cliquez sur «Se conn.». Vous verrez ainsi apparaître dans l explorateur d objets votre connexion à l instance. Vous pouvez initier plusieurs connexions à la même instance (voir différentes instances aussi) dans la même fenêtre qui seront affichées dans l explorateur d objets à gauche. Page 16

18 L installation est donc complète, vous pouvez vous connecter à votre instance. Voyons maintenant comment faire pour créer les bases de données, les tables, les utilisateurs et rôles utilisateurs, comment exécuter des requêtes SQL, etc III. Configuration Nous allons voir désormais quelques étapes de configuration citées ci-dessus. A. Création de bases de données Pour créer une nouvelle base de données, déroulez l arborescence «Bases de données», on peut voir un répertoire «Bases de données système» auquel nous ne pourrons pas ajouter de bases. Faites un clic droit sur «Bases de données», puis cliquez sur «Nouvelle base de données». La fenêtre Nouvelle base de données apparaît. Saisissez dans «Nom de la base de données» le nom que vous souhaitez donner à votre nouvelle base de données. Pour «Propriétaire», cliquez sur le bouton [ ], dans la fenêtre Sélectionner le propriétaire de la base de données cliquez sur «Parcourir», cochez [sa] puis cliquez sur «OK», puis cliquez à nouveau sur «OK». Page 17

19 Vous pouvez cliquer sur «OK» dans la fenêtre Nouvelle base de données. Une fois fait, l explorateur d objet nous permet de visualiser la nouvelle base. Page 18

20 B. Création de table Pour créer une table, vous devez dans l explorateur d objet déplier l arborescence de votre base de données, puis déplier l arborescence de «Tables». Tout comme pour les bases de données, un répertoire système apparaît dans «Tables» mais nous n y touchons pas. Faites un clic droit sur «Tables», puis cliquez sur «Nouveau table». Un onglet s ouvre avec différentes zones de propriétés. Page 19

21 Il est donc assez aisé à partir de cette interface de créer notre table. On va donc saisir le nom de notre colonne, le type des données pour la colonne et cocher la case pour autoriser ou non les valeurs NULL. Vous pouvez vous aider des types de données renseignées dans la liste déroulante proposée, mais il est préférable de connaître parfaitement les types de données sans s aider de cette liste et donc de saisir à la main les types désirés. Sinon, Christian Robert a réalisé un magnifique tableau, qui ne donne absolument pas envie de le lire quand on l ouvre mais qui est parfait pour comprendre tous les types de données et ce qu ils font. La page du site L'URL du tableau Maintenant qu on a trois colonnes, on va aller jeter un œil du côté des propriétés de chaque colonne. On retrouve dans la section Général, les informations données précédemment (nom, type, valeurs Null). On va donc s intéresser ici à la section Concepteur de tables. Vous pouvez ajouter une Description (utile pour savoir ce que contiendra la colonne, pourquoi, etc ), on va ensuite s intéressé à «Spécification du compteur» qui sert à créer des id avec incrémentation automatique. Pour l utiliser il faut passer la valeur «(Est d identité) à «Oui». Ensuite on va définir la valeur de départ et la valeur d incrémentation : Page 20

22 - Incrément d identité : Indique de combien est incrémentée la valeur à chaque nouvelle création de ligne dans la table. - Valeur initiale de la propriété identity : Indique la valeur de départ du compteur pour la première ligne créée dans la table. À utiliser/modifier selon les besoins évidemment. Maintenant nous allons définir que la colonne id est une clé primaire, pour cela sélectionnez votre colonne à définir comme clé primaire, cliquez sur le menu «Concepteur de tables» puis cliquez sur «Définir la clé primaire». Si l action fonctionne, vous pouvez voir une icône de clé apparaître dans la table sur la ligne de votre colonne. Pour supprimer une clé primaire, même processus mais l option «Définir la clé primaire» devient «Supprimer la clé primaire». Page 21

23 Ce même menu vous permettra d ajouter ou supprimer une colonne (si vous voulez ajouter une colonne à un endroit précis, plutôt que de tout refaire vous pouvez cliquer sur la colonne à l emplacement où vous voulez ajouter votre nouvelle colonne). Une fois les colonnes prêtes, dans les Propriétés à droite, modifiez le nom de votre table comme désiré dans la section Identité, à la ligne Nom. Attention, vous devez maintenant enregistrer votre table! Pour enregistrer, allez dans le menu «Fichier» et cliquez sur «Enregistrer <votre table>. Vous pouvez voir une fois que votre table est bien créée qu elle apparaît dans l explorateur d objets. Page 22

24 Pour ajouter des valeurs graphiquement dans une table, faites un clic droit sur votre table et cliquez sur «Modifier les 200 lignes du haut» (ce qui veut évidemment dire qu il y a une limite à son utilisation, savoir utiliser les commandes INSERT INTO est préférable). Vous aurez donc un tableau qui apparaît vous permettant de saisir des valeurs. C. Création de Rôles de base de données Le fonctionnement même des Rôles de base de données correspond au fonctionnement des groupes Windows. Si la bonne pratique dans un environnement Active Directory est de limiter l attribution de droits aux utilisateurs en utilisant le plus souvent possible les groupes, alors pour SQL on crée des Rôles dans lesquels on ajoutera ensuite nos utilisateurs. Dépliez l arborescence jusqu à afficher la liste des Rôles de base de données. On peut donc voir qu il y a un certain nombre de Rôles générés automatiquement, mais nous n y toucherons pas. Il faut donc créer les Rôles en fonction des besoins de chacun, un rôle pour les logiciels, un rôle pour les scripts, un rôle pour les administrateurs, un rôle pour les développeurs, un rôle pour les utilisateurs, etc (Tout dépend de votre situation, il est donc important d étudier cette question pour votre projet). Page 23

25 Pour créer un nouveau Rôle, faites un clic droit sur «Rôles de base de données», puis cliquez sur «Nouveau rôle de base de données». La fenêtre Nouveau rôle de base de données apparaît. Saisissez un nom pour votre rôle. Saisissez dbo comme propriétaire. Puis cliquez sur «OK». Une fois le rôle créé, on va ajouter les droits sur la base de données pour ce rôle. Page 24

26 Faites un clic droit sur votre base de données, puis cliquez sur «Propriétés». La fenêtre Propriétés de la base de données - <votre base de données> apparaît, sélectionnez la page «Autorisations» dans la liste de gauche. Cliquez sur «Rechercher», la fenêtre Sélectionner des utilisateurs ou des rôles apparaît (vérifiez que «Rôles de base de données» apparaît dans la liste des types d objets, si ce n est pas le cas cliquez sur «Types d objets» pour l y ajouter), cliquez sur «Parcourir». Page 25

27 La fenêtre Rechercher des objets apparaît avec une liste d objets (Nom et Type), cochez la case correspondante au(x) rôle(s) souhaité(s), puis cliquez sur «OK». De retour sur la fenêtre Sélectionner des utilisateurs ou des rôles, vous pouvez voir le ou les rôles sélectionnés précédemment apparaître dans la liste, cliquez sur «OK». Vous pouvez désormais voir apparaître la liste des rôles/utilisateurs dans la fenêtre des autorisations. On va donc maintenant définir les autorisations pour ce rôle, on sélectionne le rôle voulu puis on se place dans les autorisations explicites (Onglet Explicite). Page 26

28 Il y a une grande quantité de droits, les droits les plus utilisés sont : - Authentifier ; - Créer une table ; - Exécuter ; - Insérer ; - Mettre à jour ; - Modifier ; - Sélectionner ; - Supprimer. Une fois les droits attribués, cliquez sur «OK». Il faut faire de même avec chaque table! Page 27

29 D. Création d un utilisateur Maintenant voyons comment créer un utilisateur. Windows Server 2008 R2 Repliez toute l arborescence pour n afficher que les répertoires de la racine, dépliez ensuite l arborescence de «Sécurité» jusqu à «Connexions», faites un clic droit sur «Connexions» et cliquez sur «Nouvelle connexion». La fenêtre Nouvelle connexion apparaît, on part du principe où l on créé une authentification SQL Server. Saisissez le nom d accès de l utilisateur (son login). Saisissez le mot de passe. Cochez les options qui vous intéressent concernant les stratégies de mot de passe. Modifier la base de données par défaut si nécessaire, un administrateur qui aura les droits sur toutes les bases de données n a pas besoin de ce genre d attention, en revanche pour un utilisateur ayant un droit sur une base de donnée unique il sera préférable de modifier la valeur pour renseigner la base de données à laquelle il a droit. Modifier la langue par défaut pour vous assurer que la langue soit celle désirée. Page 28

30 Sélectionnez ensuite dans la zone de gauche la page «Mappage de l utilisateur». Cochez les bases de données auxquelles l utilisateur aura accès. Puis pour chaque base de données cochée, dans «Appartenance au rôle de base de données : <votre base de données>, cochez le ou les rôles désirés (assurez que le rôle «public» soit bien coché). Pour finir, cliquez sur «OK». On peut désormais voir notre nouvel utilisateur apparaître dans l explorateur d objets. Page 29

31 IV. Scripter la reconstruction Maintenant voyons rapidement comment générer les scripts de reconstruction, mais pourquoi faire ça? Ils y a plusieurs bonnes raisons de générer ces scripts : - Construction d une infrastructure de tests : Si ce serveur est un serveur en Production, ces scripts permettront à l avenir de générer un environnement identique pour les tests avant la mise en production des changements effectués. - PRA / PCA : La raison la plus importante est évidemment pour mettre en place le Plan de Reprise d Activité (PRA) et le Plan de Continuité d Activité (PCA). Si vous conservez en lieu sûr vos scripts de reconstruction et vos sauvegardes (backup), vous êtes certains d être capables de remettre en place votre service devenu indisponible pour x raisons. Ce chapitre n est donc pas à négliger, nous verrons donc la reconstruction et les backups. A. Préparer la reconstruction Nous allons voir comment générer un script qui va nous permettre de reconstruire nos bases de données, nos tables, nos rôles de bases de données, nos utilisateurs. Dépliez l arborescence jusqu à votre base de données, faites un clic droit sur votre base de données, affichez la liste des tâches puis cliquez sur «Générer des scripts». La fenêtre Générer et publier des scripts apparaît, par défaut on arrive sur la page Introduction, cliquez sur «Suivant». Page 30

32 Sur la page Sélectionner les objets, sélectionnez l option «Sélectionner des objets de base de données spécifiques», puis dépliez l ensemble des arborescences pour voir ce que vous pouvez ajouter à votre script et ainsi sélectionner ce qui devra être reconstruit. Pour la démonstration nous allons tout sélectionner. Une fois que votre choix est fait cliquez sur «Suivant». Sur la page Définir les options de script, sélectionnez dans Type de sortie «Enregistrer les scripts à un emplacement spécifique», puis «Enregistrer dans le fichier» / Fichier à générer : «Fichier unique» / Nom de fichier : Sélectionner le nom et l emplacement pour votre script (évidemment il ne faut pas l enregistrer sur ce serveur et si possible ne pas l enregistrer sur un disque qui se trouverait au même endroit physique que votre serveur, si il y a un incendie dans votre salle serveur vous perdez tout), Page 31

33 pensez même à faire des copies de scripts pour être certains de toujours avoir une copie de votre script opérationnelle en cas de panne/incident/etc Pour cette démonstration évidemment le script sera enregistré sur le serveur mais ce n est pas ce qu il faut faire en production. Cochez l option «Remplacer le fichier» existant peut s avérer utile si vous voulez écraser un script qui porte le même nom, puis sélectionnez l option «Texte Unicode». Cliquez sur «Suivant». On va devoir modifier les options avancées sans quoi le script ne reconstruit pas tout! Cliquez sur «Avancé» et ajoutez les options suivantes : - Générer un script pour les autorisations au niveau objet ; - Générer un script pour les connexions ; - Inclure IF NOT EXISTS ; - Types de données à inclure dans le script : Schéma et données. Sur la page Résumé, cliquez sur «Suivant». Page 32

34 Puis sur la page Enregistrer ou publier des scripts, cliquez sur «Terminer». 1. DESTRUCTION!!!!!!! Nous allons maintenant détruire la base entière et l utilisateur, comme si nous partions de zéro. Cela signifie que nous simulons un incident majeur qui nous a forcé à réinstaller un nouveau serveur ou alors simplement que tout a disparu. Clic droit sur la base de données puis «Supprimer», cocher l option «Fermer les connexions existantes», puis cliquez sur «OK». Clic droit sur l utilisateur puis «Supprimer», puis cliquez sur «OK» et encore une fois sur «OK» lors du message d avertissement. Il n y a donc plus rien, mais nous avons notre plan de reconstruction. 2. Reconstruction Pour commencer la reconstruction, ouvrez votre script dans Microsoft SQL Server Management Studio, normalement un simple double clic sur le script suffit. Page 33

35 Une fois le double clic fait, vous pourrez voir apparaître le script dans la console SQL. On va maintenant lancer l exécution du script, pour cela cliquez sur «Exécuter». Une fois exécuté, vérifiez l état de vos utilisateurs pour être certains que l option Connexion est toujours «Activé» (Clic droit sur l utilisateur, «Propriétés», Page : «État»). Il faudra aussi réinitialiser son mot de passe éventuellement si la connexion ne fonctionne pas. B. Sauvegardes / Backups Nous allons voir comment générer un script permettant de créer les sauvegardes de nos bases de données. Faites un clic droit sur votre base de données, affichez la liste des tâches puis cliquez sur «Sauvegarder». La fenêtre Sauvegarder la base de données - <votre base de données> apparaît. Page 34

36 Selon vos besoins, sélectionnez le type de sauvegarde (Complète ou Différentielle, reste à savoir la différence) 1. Sauvegarde complète Lorsque vous planifier un plan de sauvegardes complètes, chaque fichier de sauvegarde contiendra l intégralité de vos données sauvegardées. Ce qui signifie qu il est très facile de comprendre ce que contient telle ou telle sauvegarde et donc le fonctionnement de la restauration est lui-même facile à comprendre (on veut restaurer les données à partir d un backup datant du jour x, alors on prend le backup pour ce jour et on sait qu il contient toutes nos données). C est aussi le mode de restauration le plus rapide. Si le répertoire sauvegardé fait 1 Go de données, alors chaque sauvegarde fera 1 Go de données (si on ne compresse pas). Lors d une restauration on restaure le contenu de la sauvegarde et c est terminé. 2. Sauvegarde différentielle Les sauvegardes complètes sont trop couteuses (en termes d espace), le principe de la sauvegarde différentielle est comme son nom l indique de sauvegarder uniquement les différences, mais les différences par rapport à quoi? La sauvegarde différentielle fera une première sauvegarde dite complète, ensuite les prochaines sauvegardes ne conserveront que les modifications apportées depuis la sauvegarde complète. Le mode de restauration est plus long. Si vous faite une sauvegarde d un répertoire de 1 Go de données, alors la première sauvegarde dite complète fera 1 Go (encore une fois on part du principe qu on ne compresse pas). Puis les prochaines sauvegardes ne contiendront que les modifications, c est-à-dire que si entre la première et la deuxième sauvegarde, quelqu un à apporter des modifications à trois fichiers alors la deuxième sauvegarde contiendra ces trois fichiers modifiés, puis si entre la deuxième et la troisième sauvegarde on crée un nouveau fichier alors la troisième sauvegarde contiendra les trois fichiers modifiés de la deuxième sauvegarde ainsi que le nouveau fichier. Lors d une restauration on restaure le contenu de la sauvegarde complète puis une fois fait on restaure le contenu de la sauvegarde souhaitée (par rapport à la date de restauration voulue) qui écrasera les vieux fichiers modifiés depuis. La sauvegarde différentielle est donc moins couteuse en espace disque que la sauvegarde complète (mais reste plus couteuse que la sauvegarde incrémentale que nous ne présenterons pas ici car non supportée avec le script). Pour cette démonstration il n y a donc évidemment pas de choix plus adapté qu un autre (on choisira Complète qui est proposé par défaut). Évidemment ce choix est un élément de réflexion très important. Sélectionnez la destination pour votre sauvegarde, le nom, etc... Page 35

37 Dans la page Options, vous pouvez définir les options pour modifier le comportement de votre script de sauvegarde, et ainsi ajouter ou non la compression dans la section Compression. Pour plus de fiabilité vous pouvez cocher les options de fiabilité selon vos besoins. Une fois que vous avez tout préparé, vous pouvez cliquer sur «Script» et sélectionner «Action de script vers le fichier». Enregistrez le script où vous souhaitez. Puis exécutez la sauvegarde pour vérifier que la sauvegarde fonctionne (si non le script ne fonctionnera certainement pas). On a désormais un script SQL qui fait des backups, c est bien mais ça ne nous sert à rien pour l instant On va donc mettre en place une planification de tâches sur notre serveur pour exécuter le script de sauvegarde selon nos besoins. Allez dans le menu démarrer / Tous les programmes / Outils d administration, cliquez sur le Planificateur de tâches. Page 36

38 Sur le planificateur, cliquez sur l action «Créer une tâche». Nommer votre tâche avec un nom explicite et donnez-lui une description pour que l on comprenne à quoi elle sert mais aussi savoir la périodicité de son exécution. Dans l onglet Déclencheurs, cliquez sur «Nouveau» pour définir l évènement qui exécutera cette tâche. Ce genre de tâches se faits «À l heure programmée» de manière générale. Pour le reste des paramètres cela dépend du choix et de vos besoins. Pour cette démonstration ce sera le lundi, le mercredi et le vendredi à 00h00 toutes les semaines. Page 37

39 Dans l onglet Actions, cliquez sur «Nouveau». Windows Server 2008 R2 On veut exécuter un script SQL donc utilisera l action du type «Démarrer un programme». Dans Paramètres on doit choisir le programme/script à exécuter ON NE CHOISIT PAS LE SCRIPT SQL!!! Pourquoi? Avez-vous essayez de double-cliquer votre script sql? Ça ouvre bêtement le script dans votre console donc ne sert à rien. On va donc utiliser l outil sqlcmd. On renseigne ensuite en arguments : -S <serveur>\<instance> -i "<chemin absolu vers votre script SQL>" Pour la démonstration cela donne : -S W2008R2-SQL\DEMONSTRATION i "C:\Users\Administrateurs\Desktop\save_démo.sql" Cliquez sur «OK», puis validez la tâche. Vérifiez dans la bibliothèque des tâches que votre tâche apparaît bien, pour vérifier le bon fonctionnement vous allez faire une recherche sur votre fichier de Backup déjà créé et le supprimer. Une fois supprimé, faites un clic droit sur votre tâche et cliquez sur «Exécuter», puis retournez dans le répertoire où s enregistre votre backup et vérifiez si oui ou non il est présent. Si votre Backup a réapparu alors votre script et votre tâche sont fonctionnels. Il faudra ensuite vérifier que votre tâche s exécute automatiquement. Chose importe que vous devrez faire aussi est d étudier le fonctionnement du backup de votre script (dans cette démonstration, le script ajoute dans un fichier de Backup la sauvegarde, donc toutes les sauvegardes sont ajoutées dans un même fichier). Page 38

Préparation à l installation d Active Directory

Préparation à l installation d Active Directory Laboratoire 03 Étape 1 : Installation d Active Directory et du service DNS Noter que vous ne pourrez pas réaliser ce laboratoire sans avoir fait le précédent laboratoire. Avant de commencer, le professeur

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Sommaire 1- Lancement de l exécutable 3 2- Paramétrage pour des postes clients 11 3- Paramétrage Windows 13 4- Création de l installation avec Visor 24 1- Lancement de

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 2015 Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 19/06/2015 1 / 30 Table des Matières Préambule... 4 Prérequis matériel (Recommandé)... 4 Configuration minimum requise du serveur (pour Gestimum

Plus en détail

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum PGI v4

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum PGI v4 2011 Préconisations Techniques & Installation de Gestimum PGI v4 GESTIMUM 2 / 39 1.1 Préambule... 4 1.2 Pré-requis matériel (Recommandé)... 4 1.3 Pré-requis logiciels pour l installation... 5 1.4 Installation

Plus en détail

PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION.

PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION. PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION Alexandre MERER 15/02/2015 VERSIONNING Date Description Version 15/04/2015

Plus en détail

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI (poste de travail virtualisé) Tutorial inspiré des e-démos Microsoft Technet : VDI & Windows Server 2008 R2 Rédigé par Alexandre COURCELLE, Centre Hospitalier

Plus en détail

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure.

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation avec Serveur WINDOWS XP : utilisez le manuel spécifique à Windows XP Avant de commencer, vérifiez que la session Windows sous laquelle vous vous

Plus en détail

Procédure d installation :

Procédure d installation : Procédure d installation : 1 / Pré-requis : Vous pouvez télécharger le fichier d installation sur le site Internet de Microsoft à l adresse suivante : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=01af61e6-2f63-4291-bcad-

Plus en détail

TD n 1 : Architecture 3 tiers

TD n 1 : Architecture 3 tiers 2008 TD n 1 : Architecture 3 tiers Franck.gil@free.fr 27/10/2008 1 TD n 1 : Architecture 3 tiers 1 INTRODUCTION Ce TD, se propose de vous accompagner durant l installation d un environnement de développement

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V9 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

SQL SERVER 2008 R2 - Confiiguratiion de SQL Server 2008 R2 sur

SQL SERVER 2008 R2 - <CENSORED> Confiiguratiion de SQL Server 2008 R2 sur <Censored> SQL SERVER 2008 R2 - Configuration de SQL Server 2008 R2 sur Confiiguratiion de SQL Server 2008 R2 sur Cycle de vie du document Elaboration du document Objet

Plus en détail

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Sommaire 1. Contexte... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du réseau dans VMWare Workstation 10... 2 4. Windows Server 2008

Plus en détail

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure.

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation Sur Windows XP Avant de commencer, vérifiez que la session Windows sous laquelle vous vous trouvez dispose de droits administrateur, et est verrouillée

Plus en détail

DATAEXCHANGER DEX VERSION X

DATAEXCHANGER DEX VERSION X GUIDE D INSTALLATION DATAEXCHANGER DEX VERSION X SOMMAIRE Sommaire...- 2-1 PRE-REQUIS...- 4-1.1 Cohabitation avec d anciennes versions DEX...- 4-1.2 Matériel...- 4-1.3 Logiciel...- 4-1.4 Base de données...-

Plus en détail

Installation de SQL Server DENALI CTP3

Installation de SQL Server DENALI CTP3 Installation de SQL Server DENALI CTP3 Au mois de Juillet 2011, Microsoft a mis à la disposition des testeurs volontaires la CTP 3 (Community Technological Preview) du futur moteur SQL Server ayant le

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION

Plus en détail

Le transfert par ftp avec FileZilla

Le transfert par ftp avec FileZilla Le transfert par ftp avec FileZilla Par : Emmanuel Henke Le programme de lecture : Télécharger Filezilla et l installer... 1 De quoi est composée l interface de l application?... 4 Se connecter à son serveur

Plus en détail

SQL Data Export for PS/PSS

SQL Data Export for PS/PSS Version 2.3.5 MANUEL D INSTRUCTIONS (M98232701-02-13B) CIRCUTOR, SA SOMMAIRE 1.- INSTALLATION DU LOGICIEL SQL DATA EXPORT... 3 1.1.- ACTIVER CONNEXIONS A DISTANCE DU SERVEUR SQL SERVER... 14 1.2.- DESINSTALLER

Plus en détail

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4 WinReporter Guide de démarrage rapide Version 4 Table des Matières 1. Bienvenue dans WinReporter... 3 1.1. Introduction... 3 1.2. Configuration minimale... 3 1.3. Installer WinReporter... 3 2. Votre premier

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V8 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes Atelier 2 Installation d Active Directory Installation du service DNS Installation du Service WINS Création d'un compte d'ordinateur Jonction d'un ordinateur à un domaine Création d usagers. Étape 1 :

Plus en détail

Fichier de configuration de la seconde situation

Fichier de configuration de la seconde situation Fichier de configuration de la seconde situation Installation d'un active directory pour la gestion des comptes, puis la mise en place d'une solution de sauvegarde sur le NAS en utilisant le FTP. DEVILLE

Plus en détail

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG GUIDE UTILISATION POINT DE VENTE INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE 1 Créer une tâche de sauvegarde... 4 1.1 Paramètres de la tâche... 4 1.1.1 Nommer la tâche... 4 1.1.2 Emplacement

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

TP01: Installation de Windows Server 2012

TP01: Installation de Windows Server 2012 TP0: Installation de Windows Server 202 Rappel : nous utiliserons le terme «WS202» pour désigner Windows Server 202et le terme «VM» pour Machine Virtuelle. - Installation d une VM Windows Server 202 de

Plus en détail

WSUS 3.0 sur Windows server 2008 R2

WSUS 3.0 sur Windows server 2008 R2 WSUS 3.0 sur Windows server 2008 R2 Objectifs : Créer un serveur 2008 R2 (HORUS): -IP du SRV HORUS: 142.9.103.2 -Installer le système sur C: -Créer une partition D: (100 Go) -Accorder 4 Go ram Serveur

Plus en détail

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40 Symphony Procédures d installation de Symphony avec la BDD Oracle en local et configuration de la BDD avec l application SQL Developer (BDD installée manuellement) 1. Avant installation... 2 2. Les manuels

Plus en détail

Guide de démarrage rapide de WinReporter

Guide de démarrage rapide de WinReporter Guide de démarrage rapide de WinReporter Pour plus d information à propos de WinReporter, vous pouvez contacter IS Decisions à : Tél : +33 (0)5.59.41.42.20 (Heure française : GMT +1) Fax : +33 (0)5.59.41.42.21

Plus en détail

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013 Manuel d installation Version 1.1 11/07/2013 Table des matières I. Description de la solution... 3 II. Installation... 3 a. Prérequis... 3 b. Installation de la base de données... 3 c. Mettre à jour les

Plus en détail

Solutions de Sauvegarde

Solutions de Sauvegarde Situations professionnelles n 2 Solutions de Sauvegarde Texte descriptif : Mise en place d'une solution de sauvegarde Fiche de sauvegarde Fiche de restauration Guide utilisateur sur les types de sauvegarde

Plus en détail

Guide installation d Itium Administration Services

Guide installation d Itium Administration Services Guide installation d Itium Administration Services 10/10/2007 Copyright 2006-2007 IMPACT TECHNOLOGIES IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le droit de modifier à tout moment le contenu de ce document. Bien que

Plus en détail

Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712

Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712 Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712 vibrosystm.com +1 450 646-2157 Ventes: sales@vibrosystm.com Support technique: techsupp@vibrosystm.com 2013 VibroSystM Inc. Tous droits

Plus en détail

SOSTAT. Guide d installation. Version 3.0

SOSTAT. Guide d installation. Version 3.0 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Santé et affaires sociales SOSTAT Version 3.0 Programme convivial de gestion des dossiers (saisie, administration, exploitation

Plus en détail

Connexion à SQL server

Connexion à SQL server Micromedia International Etude technique Auteur : Pierre Chevrier Nombre de pages : 18 Société : Date : 12/09/2012 Réf. : ETT_20110624_000001.docx Connexion à SQL server Ce document précise les modalités

Plus en détail

Rapport d activité : Mise en place d un réseau de stockage SAN

Rapport d activité : Mise en place d un réseau de stockage SAN Qu est ce qu un SAN? Rapport d activité : Mise en place d un réseau de stockage SAN Le SAN est un réseau dédié au stockage attaché aux réseaux de communication de l'entreprise. Les ordinateurs ayant accès

Plus en détail

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS MANUEL D UTILISATION Logiciel édité par la société I. PREAMBULE a) Avant propos... 3 b) Support... 3 c) Interface d accueil... 4 à 5 d) Interface de Recherche...

Plus en détail

Windows Serveur 2008

Windows Serveur 2008 Windows Serveur 2008 L active Directory permet de créer un serveur d identification pour permettre aux différents utilisateurs d être reliés sur le même réseau. Il permet en outre d attribuer des stratégies

Plus en détail

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer.

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer. Vous venez de télécharger Smartcaisse, Merci de tester ce logiciel. L installation de SmartCaisse Pocket est relativement simple et est expliquée à la fin de ce manuel. Présentation de Smartcaisse : SmartCaisse

Plus en détail

Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix

Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix Déploiement de Web Deploy sur un serveur Windows Server 2008 R2 09/09/2010 Microsoft France Pierre Lagarde pierlag@microsoft.com

Plus en détail

Restaurer des données

Restaurer des données Restaurer des données Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il est également nécessaire

Plus en détail

Comment configurer/gérer la comptabilisation standard xerox (contrôleur Fuji)?

Comment configurer/gérer la comptabilisation standard xerox (contrôleur Fuji)? Comment configurer/gérer la comptabilisation standard xerox (contrôleur Fuji)? Cette procédure s applique pour tous les nouveaux modèles xerox avec contrôleur Fuji : WorkCentre 7232/7242 WorkCentre 5222/5225/5228

Plus en détail

Manuel d'installation de GESLAB Client Lourd

Manuel d'installation de GESLAB Client Lourd Manuel d'installation GESLAB Client Lourd Référence Date de la dernière mise à jour Rédigé par Objet GESLAB_MINS_TECH_Manuel d'installation GESLAB Client 15/04/2013 Steria Manuel d'installation de GESLAB

Plus en détail

Gestion des Télécommunications

Gestion des Télécommunications N : GT032 Mise à jour : 06/05/2010 1. Objectif Dans certains cas vous pouvez être amené à devoir réinstaller le logiciel au complet, soit sur le même serveur soit sur un autre serveur. Si vous avez possibilité

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

Sauvegarde d'une base de données SQL Server Express 2005

Sauvegarde d'une base de données SQL Server Express 2005 Fiche technique AppliDis Sauvegarde d'une base de données SQL Server Fiche IS00136 Version 1.03 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires AppliDis et clients ou prospects de Systancia

Plus en détail

Procédure d installation :

Procédure d installation : Procédure d installation : 1 / Pré-requis : Vous pouvez télécharger le fichier d installation sur le site Internet de Microsoft à l adresse suivante : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=b448b0d0-ee79-48f6-b50a-

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup 11 De Le 13/08/2014 Version 2.0 1/22 I. Introduction Type de sauvegarde : Complète : Sauvegarde de tous les fichiers et dossiers d'une partition ou d'un dossier

Plus en détail

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Procédure d accès aux archives 1- Cliquez une fois avec le bouton gauche de la souris sur l icône «View Log» en bas à droite de l

Plus en détail

PREMIERS PAS AVEC LE TRIPTYQUE POSGRESQL/POSTGIS/QGIS

PREMIERS PAS AVEC LE TRIPTYQUE POSGRESQL/POSTGIS/QGIS PREMIERS PAS AVEC LE TRIPTYQUE POSGRESQL/POSTGIS/QGIS Du téléchargement des logiciels à la visualisation des données dans Quantum GIS! Philippe LEPINARD Page 1 20/12/2008 Sommaire A. Préambule... 3 1)

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail

IP Office Installation & Administration IMS

IP Office Installation & Administration IMS IP Office Installation & Administration IMS 40DHB0002FRCM Version 1 (20/11/2001) Contenu Contenu Integrated Messaging System...3 Aperçu d IMS...3 Limites du système...4 Configuration du système...5 Installation

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

Installer SQL Server 2012 sur Windows Server 2012

Installer SQL Server 2012 sur Windows Server 2012 Installer SQL Server 2012 sur Windows Server 2012 août 3, 2012spasipeLaisser un commentairealler aux commentaires 1 Vote [MAJ] L installation de la version 2014 CTP1 de SQL Server (testée sur Windows Server

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal _ PARAMETRE DU COMPTE 1 ere Etape «Créer un compte principal» - Créer un compte principal (Uniquement Compte FTP). Créer un compte secondaire -Créer un compte secondaire (Uniquement Compte FTP). Ouvrir

Plus en détail

TP 2 : Comptes et groupes (2 h 00)

TP 2 : Comptes et groupes (2 h 00) TP 2 : Comptes et groupes (2 h 00) I ENVIRONNEMENT LOGICIEL ET MATÉRIEL Vous disposez de : Windows 2008 server R2 Datacenter en tant que contrôleur de domaine ActiveDirectory sur le domaine «votrenom.local»

Plus en détail

Manuel d utilisation Online Backup

Manuel d utilisation Online Backup Version logicielle 3.21 Pour Mac OS X Septembre 2009 Version 2.0 Clause de non-responsabilité Le présent document a été élaboré avec le plus grand soin. Il se peut toutefois que des erreurs s y soient

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION NOTICE D INSTALLATION Sommaire I. Prérequis d installation... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Choix de l installation... 4 A. Installation standard... 4 B. Installation Personnalisée... 6 1.

Plus en détail

Placez vous au préalable à l endroit voulu dans l arborescence avant de cliquer sur l icône Nouveau Répertoire

Placez vous au préalable à l endroit voulu dans l arborescence avant de cliquer sur l icône Nouveau Répertoire L espace de stockage garantit aux utilisateurs une sauvegarde de leurs fichiers dans une arborescence à construire par eux-mêmes. L avantage de cet espace de stockage est son accessibilité de l intérieur

Plus en détail

ISLOG Logon Tools Manuel utilisateur

ISLOG Logon Tools Manuel utilisateur ISLOG Logon Tools Manuel utilisateur Document révision 02 Copyright 2013 ISLOG Network. Tout droit réservé. Historique de version Date Auteur Description Document Version 23/08/13 F Godinho Version initiale

Plus en détail

SOMMAIRE. Installation & Gestion des licences Schémaplic. 1. Téléchargement des programmes d installation

SOMMAIRE. Installation & Gestion des licences Schémaplic. 1. Téléchargement des programmes d installation Vous venez d acquérir le logiciel Schémaplic et nous vous félicitons pour votre achat. Le présent document illustre les étapes d installation et d activation de votre logiciel Schémaplic dans ses différentes

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

Mes documents Sauvegardés

Mes documents Sauvegardés Mes documents Sauvegardés Guide d installation et Manuel d utilisation du logiciel Edition 13.12 Photos et illustrations : Copyright 2013 NordNet S.A. Tous droits réservés. Toutes les marques commerciales

Plus en détail

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service janvier 05 Disque Dur Internet - Guide d utilisation du service 1 SOMMAIRE 1 A QUOI SERT LE SERVICE DE STOKAGE COLLABORATIF?... 3 1.1 L accès

Plus en détail

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire *Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire I. Présentation du projet II. Prérequis III. Mise en Place IV. Configuration et

Plus en détail

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO)

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) LDAP Mise en place Introduction Limitation et Sécurité Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) Créer les collaborateurs DiaClientSQL

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

1. Aménagements technologiques 2. Installation de Microsoft SQL Server 2012

1. Aménagements technologiques 2. Installation de Microsoft SQL Server 2012 Microsoft SQL Server 2012 Guide d installation et de configuration sur des serveurs Microsoft Windows version 2008/2008R2/2012 ( Décembre 2012 ) Ce guide explique les différentes étapes pour installer

Plus en détail

SynomegaBackup. Solution de sauvegarde externalisée de vos données. Manuel d installation

SynomegaBackup. Solution de sauvegarde externalisée de vos données. Manuel d installation SynomegaBackup Solution de sauvegarde externalisée de vos données Introduction L installation de votre sauvegarde SynomegaBackup passe par l installation du client «Connected Backup» sur votre PC ou votre

Plus en détail

Entraînement. à la Lecture. SAvante. par l Association Française pour la Lecture. version 3.1

Entraînement. à la Lecture. SAvante. par l Association Française pour la Lecture. version 3.1 E Entraînement L à la Lecture S SAvante A par l Association Française pour la Lecture version 3.1 1. COMMENT INSTALLER ELSA EN RÉSEAU (p.02) 2. DÉPANNAGE DES PROBLÈMES D INSTALLATION DU LOGICIEL ELSA EN

Plus en détail

Sommaire. Promo 39 B - 2013 WINDOWS 2003 SERVER PART 1

Sommaire. Promo 39 B - 2013 WINDOWS 2003 SERVER PART 1 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Installation sans CD-ROM... 2 3. Paramétrages... 5 4. Configuration d une sauvegarde... 9 5. Sauvegarde automatique planifiée.... 14 Claire Bougnoux SESSION MAI-DECEMBRE

Plus en détail

LD Paye pour Windows

LD Paye pour Windows LD Paye pour Windows Version 4 Installation du progiciel Installation des programmes Ce paragraphe et ceux qui suivent décrivent l ensemble des tâches d installation de LDPaye pour Windows relatives à

Plus en détail

Instructions d installation (licence réseau) de IBM SPSS Statistics pour Windows

Instructions d installation (licence réseau) de IBM SPSS Statistics pour Windows Instructions d installation (licence réseau) de IBM SPSS Statistics pour Windows Les instructions suivantes permettent d installer IBM SPSS Statistics version 21 en utilisant une licence réseau. Ce présent

Plus en détail

- Visioconférence - Mettre en oeuvre les services NetMeeting autour de l annuaire Internet Locator Server. Richard BONMARIN DSO/DSI/EMC-EBZ

- Visioconférence - Mettre en oeuvre les services NetMeeting autour de l annuaire Internet Locator Server. Richard BONMARIN DSO/DSI/EMC-EBZ - Visioconférence - Mettre en oeuvre les services NetMeeting autour de l annuaire Internet Locator Server Richard BONMARIN DSO/DSI/EMC-EBZ Janvier 2001 Sommaire 1 LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE... 3

Plus en détail

Guide d installation et de démarrage AviTice MOBILE

Guide d installation et de démarrage AviTice MOBILE Guide d installation et de démarrage AviTice MOBILE 1 La solution, opérationnelle en autonome ou en réseau, est basée sur un serveur web virtuel qu il vous faudra installer sur une machine (serveur ou

Plus en détail

Migration de la base de données et récupération après un crash

Migration de la base de données et récupération après un crash Migration de la base de données et récupération après un crash MDaemon est une marque déposée de Alt-N Technologies. Archive Server for MDaemon est développé par la société Achab. Page 1/12 Sommaire Différents

Plus en détail

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur :

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : 1. Présentation 1.1.Introduction Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : Installation Active Directory. Configuration du DNS. Configuration

Plus en détail

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour MENU FEDERATEUR Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour! installation A consulter impérativement avant et durant toute ou mise à jour des logiciels EIC. 12/06/2015 EIC Tous droits réservés

Plus en détail

Gestion des sauvegardes

Gestion des sauvegardes Gestion des sauvegardes Penser qu un système nouvellement mis en place ou qui tourne depuis longtemps ne nécessite aucune attention est illusoire. En effet, nul ne peut se prémunir d événements inattendus

Plus en détail

Archivage de courriels avec Outlook (2007-2010-2013)

Archivage de courriels avec Outlook (2007-2010-2013) Archivage de courriels avec Outlook (2007-2010-2013) Introduction: Si vous utilisez le protocole IMAP ou directement l interface web de Smartermail pour accéder à vos courriels, vous devez savoir que ceux-ci

Plus en détail

Instructions pour l installation de IBM SPSS Text Analytics for Surveys (Licence réseau)

Instructions pour l installation de IBM SPSS Text Analytics for Surveys (Licence réseau) Instructions pour l installation de IBM SPSS Text Analytics for Surveys (Licence réseau) Les instructions suivantes permettent d installer IBM SPSS Text Analytics for Surveys version 4.0.1 en utilisant

Plus en détail

FAQ. Produit: NovaScale BLADE Series Date : septembre 2009 Objet: Capture d'une image système avec la solution RDS/Ghost Solution Suite 2.5.

FAQ. Produit: NovaScale BLADE Series Date : septembre 2009 Objet: Capture d'une image système avec la solution RDS/Ghost Solution Suite 2.5. Référence Doc. : DT-ENG-017-FR FAQ Produit: NovaScale BLADE Series Date : septembre 2009 Objet: Capture d'une image système avec la solution RDS/Ghost Solution Suite 2.5. Résumé : Cette note explique comment

Plus en détail

Mise en place d'un Serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise

Mise en place d'un Serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise Introduction : Tout au long de ce tutorial nous allons voir comment installer un serveur TSE sous Windows Server 2008 R2 Entreprise dans vsphère commençons tout d abord à les définir et voir leurs fonctions.

Plus en détail

Gestion des documents avec ALFRESCO

Gestion des documents avec ALFRESCO Gestion des documents avec ALFRESCO 1 INTRODUCTION : 2 1.1 A quoi sert ALFRESCO? 2 1.2 Comment s en servir? 2 2 Créer d un site collaboratif 3 2.1 Créer le site 3 2.2 Inviter des membres 4 3 Accéder à

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

PerSal Manuel d installation

PerSal Manuel d installation PerSal Manuel d installation Version 1.0 hostagest sàrl Grand Rue 14 CH 1083 Mézières Tél : +41 21 635 31 02 Fax : +41 21 635 31 04 Email : info@hostagest.ch Homepage : www.hostagest.ch Configuration minimale

Plus en détail

Installation et configuration du logiciel de synchronisation de fichiers : SyncBackSE

Installation et configuration du logiciel de synchronisation de fichiers : SyncBackSE Installation et configuration du logiciel de synchronisation de fichiers : SyncBackSE Dans de nombreux projets on peut vouloir effectuer une synchronisation de fichiers entre différents serveurs. De plus,

Plus en détail

Mise en garde. Etape 1 : Installation du produit

Mise en garde. Etape 1 : Installation du produit Siècle V4 (Etat Civil) Notice d installation Mise en garde Avant d installer la présente mise à jour, assurez-vous que vous possédez une sauvegarde récente de vos données et que vous êtes en mesure de

Plus en détail

I. Pré requis matériel pour l installation

I. Pré requis matériel pour l installation Le produit présent sur ce Cdrom est une version complète, utilisable en première installation ou en mise à jour. Rappel : Avant toute installation de mise à jour, sauvegardez vos données (depuis l'outil

Plus en détail

SynomegaBackup. Solution de sauvegarde externalisée de vos données. Manuel d utilisation

SynomegaBackup. Solution de sauvegarde externalisée de vos données. Manuel d utilisation SynomegaBackup Solution de sauvegarde externalisée de vos données (simplifié) Introduction Votre sauvegarde externalisée nécessite l installation préalable de l outil «Connected Backup». Nous traitons

Plus en détail

2013/2014. Nathan RENAULT BTS SIO SISR

2013/2014. Nathan RENAULT BTS SIO SISR 2013/2014 Nathan RENAULT Sommaire I. Active Directory (A.D.) a. Promotion du Windows Serveur en contrôleur de domaine b. Ajouts des rôles au contrôleur de domaine c. Consoles d administration MMC d. Utilisateurs

Plus en détail

Suite logicielle ZOOM

Suite logicielle ZOOM MD Suite logicielle ZOOM Version 7.2 Guide d installation N/P 94ZM-ZMJ1F-722 Symboles de sécurité Avertissement - Identifie les conditions et pratiques qui pourraient affecter la performance du produit

Plus en détail

INSTALLATION ET PRISE EN MAIN

INSTALLATION ET PRISE EN MAIN Business Phone CTI Client Pro INSTALLATION ET PRISE EN MAIN Vous trouverez dans ce document, la démarche d installation de Business Phone CTI Client Pro et les différentes possibilités qu offre ce logiciel.

Plus en détail