CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)"

Transcription

1 CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation Préambule A compter du 1er janvier 2009, un nouveau Système d Immatriculation des Véhicules (SIV) sera progressivement mis en place. Il est essentiellement caractérisé par : - l attribution à vie d un numéro d immatriculation pour chaque véhicule, - la simplification des démarches administratives nécessaires à l immatriculation des véhicules. Dans le cadre de ce nouveau système, les démarches relatives aux véhicules faites par les sociétés d assurance pourront être réalisées par télétransmission en vertu de conventions conclues avec le ministère de l intérieur. En conséquence, les Parties sont convenues de ce qui suit :

2 Article I : objet de la convention La présente convention a pour objet de définir les conditions d habilitation de la société d assurance pour effectuer les formalités administratives liées aux opérations relatives aux véhicules par télétransmission. Il s agit pour le professionnel de recueillir l ensemble des données nécessaires aux opérations sur les véhicules dans le respect des dispositions réglementaires en vigueur et des règles de sécurité définies par le ministre de l intérieur et de les transmettre dans le système d immatriculation des véhicules «SIV» par l utilisation du système informatique concentrateur tel que mentionné à l alinéa suivant. Le professionnel peut agréer un ou des prestataires informatiques- appelé(s) ci après concentrateur(s)- pour assurer la télétransmission des opérations réalisées ou la gestion de son identification. Il indique au ministre de l intérieur les coordonnées de ce ou ces concentrateurs. Article II : habilitation du professionnel Le professionnel signataire de la présente convention individuelle est habilité par le préfet territorialement compétent. A ce titre, un numéro d habilitation lui est attribué. Article III : informations complémentaires relatives au professionnel habilité Pour être habilité, le professionnel doit fournir les informations suivantes au préfet pour permettre l instruction de la demande : 1) le mode d accès au SIV qu il a choisi : - Accès multiples par ou des concentrateurs et leurs références 2) Un mandat éventuel pour la télétransmission d opérations d immatriculation pour le compte d une autre société d assurance (annexe 4) Article IV : les obligations du professionnel habilité Le professionnel habilité s engage à : - Transmettre au SIV les données nécessaires aux opérations sur les véhicules dans le respect de la réglementation et des règles de fonctionnement du système telles que précisées dans l annexe technique jointe à la présente convention (annexe 1) ; - S équiper informatiquement par la mise en place d installations pour accéder au SIV conformément aux spécifications techniques fournies par le ministère telles que précisées dans l annexe technique de la présente convention (annexe 1) ;

3 - Répondre à toute demande écrite des préfectures et de l Agence nationale des titres sécurisés dans le cadre de leur mission générale de suivi et de contrôle et à ce titre à répondre à toute demande de présentation des dossiers et des pièces sollicitées auprès de ses clients, selon des modalités à définir ultérieurement et d un commun accord ; - Prévoir l archivage des dossiers d opérations sur les véhicules (pièces justificatives ou copies) pendant une durée minimum de 2 ans, à partir de la date de l opération réalisée dans le système d immatriculation des véhicules ; - Mettre tout en œuvre pour transmettre à la préfecture territorialement compétente les dossiers archivés au cours des 5 dernières années en cas de cessation d activité ou de retrait de l habilitation ; - Respecter les dispositions de la loi n du 6 janvier 1978 modifiée relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, notamment en ce qui concerne d une part les règles relatives à l information des usagers de la communication des données les concernant, de leur droit d accès et de rectification, de leur droit d opposition, d autre part les règles relatives à l exploitation et à la conservation de ces données ; - Faire connaître au préfet territorialement compétent, dans le délai d un mois, tout changement dans les données déclarées ou pièces justificatives présentées dans le cadre de la présente convention (annexe 2) et à signer en conséquence un avenant à la convention ou une nouvelle convention d habilitation signée avec le préfet selon les modalités précisées dans le tableau ci-joint (annexe 3). Article V : obligations du ministre de l intérieur Le ministre de l intérieur s engage à : - Traiter les données télétransmises et à mettre à disposition du professionnel habilité les documents administratifs, accusés d enregistrement et récépissés prévus par les textes en vigueur dans les conditions définies à l annexe technique jointe à la présente convention (annexe 1) ; - Habiliter, après examen des pièces justificatives du dossier d habilitation, le professionnel à accéder au SIV pour effectuer la transmission des données relatives aux opérations dans le système d immatriculation des véhicules ; - Contrôler l accès au SIV par la mise en place d une identification du professionnel habilité par le duo constitué de l identifiant de transaction et du numéro d habilitation ; - Respecter les dispositions de la loi n du 06/01/1978 modifiée en ce qui concerne le droit d accès, de rectification et d opposition des usagers et les 1 Loi n du 06/01/1978 modifiée relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés

4 dispositions de la loi n du 17/07/1978 modifiée en matière de réutilisation des données à caractère personnel. Article VI : les échanges de données 1) Données transmises par le professionnel habilité : - Le professionnel habilité dans le cadre de la présente convention peut effectuer les opérations telles que définies dans le tableau joint en annexe 1 à la présente convention. 2) Données transmises par le ministre de l intérieur : - Le ministère de l intérieur s engage à traiter dans les meilleurs délais les données transmises et à mettre à la disposition du professionnel habilité les documents administratifs et accusés de réception prévus par les textes en vigueur dans les conditions définies à l annexe technique jointe à la présente convention (annexe 1). Article VII : sécurité des données transmises au SIV et contrôle d accès Chaque partie à la convention veille à la sécurité des données et à la régularité des opérations effectuées. A ce titre, elle garantit la pérennité physique et la cohérence logique des données par la mise en place de procédures de sauvegarde et de contrôle d accès dans le(s) système(s) informatique(s) déclaré(s). Chaque partie s engage à mettre en place les dispositifs techniques, tant matériels que logiciels, empêchant l accès aux données aux personnes non autorisées. Le ministère de l intérieur conserve les traces de connexion dans le système d immatriculation des véhicules (SIV). L annexe technique jointe à la présente convention (annexe 1) précise les conditions d application de cet article. Article VIII : description technique La circulation des informations télétransmises respecte le schéma de principe figurant à l annexe technique jointe à la présente convention (annexe 1). Les acteurs intervenant selon ce schéma sont : - Le professionnel (ou son prestataire) en qualité de télétransmetteur qui transmet au ministre de l intérieur les données émanant du professionnel habilité, - Le ministre de l intérieur. 2 Loi n du 17/07/1978 modifiée portant diverses mesures d amélioration entre l administration et le public et diverses dispositions d ordre administratif, social et fiscal.

5 Les demandes ou informations télétransmises et rejetées par le système font l objet d une réponse émise par le ministre de l intérieur indiquant les codes erreur ayant motivé le rejet. Article IX : modification des conditions d exécution de la convention En cas de modification de l environnement juridique et technique de la présente convention nécessitant une adaptation logicielle du système, le ministre de l intérieur peut modifier les caractéristiques techniques du système sous réserve d une information suffisante du professionnel nécessaire à l adaptation de son système informatique. Celui-ci disposera d un délai à définir les parties en fonction de la nature des adaptations nécessaires du système. En cas de changement des données relatives à la personne morale, c'est-à-dire du cocontractant, la signature d une nouvelle convention cadre est nécessaire, aucune substitution automatique de cocontractant n est envisageable. Tout autre changement donne lieu à la signature d un avenant à la présente convention. Article X : durée et date d effet de la convention La présente convention est conclue pour une durée de 5 ans à compter du 1er janvier 2009 ou à la date de sa signature par les parties si celle-ci est postérieure. La présente convention est reconduite pour une même durée, sauf volonté expresse contraire d un des signataires, exprimée par lettre recommandée avec accusé de réception et adressée 6 mois avant l arrivée du terme. Article XI : suspension et résiliation 1) suspension et résiliation à l initiative du préfet : En cas de manquements répétés aux obligations à la présente convention du professionnel habilité, le préfet territorialement compétent organise une procédure de concertation pour mettre un terme à ces manquements. En cas d échec avéré de cette concertation, le préfet peut suspendre ou, moyennant le respect d un préavis de 2 mois, notifier par lettre recommandée avec accusé de réception la résiliation de la présente convention. En cas de condamnation pénale du professionnel habilité en matière d atteinte à un système de traitement automatisé (articles à du code pénal) et en matière d atteinte aux droits de la personne résultant des fichiers ou des traitements informatiques (articles à et article du code pénal), le préfet territorialement compétent est amené de plein droit à résilier la présente convention.

6 2) résiliation à l initiative du professionnel habilité : Le professionnel habilité peut mettre fin unilatéralement à sa participation à la présente convention par lettre recommandée avec accusé de réception adressée au Préfet territorialement compétent dans le respect d un préavis de 2 mois. Article XII : règlement des différends Les signataires feront leurs meilleurs efforts pour régler amiablement tout différend pouvant survenir entre eux relatif à l application ou à l interprétation de la présente convention. A défaut, de trouver une solution amiable, les litiges seront tranchés par la juridiction administrative compétente. Fait à Le Le ministre de l intérieur : Le professionnel : Liste des annexes jointes à la présente convention : - Annexe 1 : Annexe technique - Annexe 2 : Modalités juridiques et fonctionnelles d une demande initiale ou modificative d habilitation effectuée par une société d assurance - Annexe 3 : Pièces justificatives d une demande d habilitation - Annexe 4 : Modèle de mandat entre professionnels pour effectuer les opérations sur les véhicules par télétransmission

7 Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» «professionnel indépendant» (Convention complète) 1 Notice explicative Préambule Référencement du concentrateur Description des modes d accès concentrateur au SIV Exigences techniques imposées au concentrateur Procédures d exploitation M ise en place d un fournisseur d identité (Identity Provider ou IDP) Modalités de raccordement du concentrateur Définition des accès «concentrateur» Attribution du ou des codes d accès «concentrateur» Prestataires éventuels Habilitation du professionnel : Déclaration de la personne morale... 7 Version du 17 octobre

8 1 Notice explicative 1.1 Préambule Cette annexe a pour but de spécifier le choix des interfaces d accès au SIV de la société d assurance et de lui permettre de recevoir les codes d accès pour se raccorder au SIV en mode concentrateur. La mise à disposition du concentrateur peut être assurée par un prestataire informatique agréé par la société d assurance. Cette annexe permet également à la société d assurance de recevoir son numéro d habilitation pour se raccorder au SIV par l intermédiaire du concentrateur indiqué. Cette annexe détaille les obligations d ordre technique en termes de sécurité et de traçabilité que la société de crédit s engage à respecter dans le cadre de la présente convention. Cette annexe technique s appuie sur les documents de référence suivants : Numéro Désignation Nom du fichier 1 IRS Assurances SIV_EBGE_LID_IRS_Assurances_v2.8-1.doc 2 Étude de sécurité SIV Etude de sécurité du SIV_1.0.doc 3 Guide des procédures Guide des procédures exploitation SIV_1.0.doc d exploitation du SIV 4 Spécifications génériques des protocoles SIV_EBGE_LID_IRS_SpecificationsGeneriquesDesProtocoles_v2 4-5.doc Principe général de l habilitation L habilitation porte sur une personne morale identifiée par son numéro SIREN. Elle consiste à attribuer à ce SIREN un numéro d habilitation unique associé à l ensemble des fonctions SIV issues des IRS Assurances auxquelles cette personne morale peut prétendre en regard de son activité professionnelle. Une personne morale ayant reçu un numéro d habilitation de l administrateur du SIV est désignée par le terme de partenaire SIV. Pour faciliter l association des fonctions SIV à un numéro d habilitation de partenaire, elles sont regroupées par code profil SIV. Le tableau ci-dessous récapitule les fonctions associées au code profil SIV Assureur. Code profil SIV IRS SIV Fonction SIV Société d assurance Assurances Consultation informations du titulaire Consultation caractéristiques techniques du véhicule Consultation de la situation administrative du véhicule Déclarations de cession Déclaration d achat Inscription d un refus d indemnisation procédure VE Version du 17 octobre

9 1.2 Référencement du concentrateur Cette habilitation confère à la société d assurance un rôle de télé transmetteur pouvant être concrétisé au niveau technique par la mise en place d un concentrateur identifié par un code d accès concentrateur. La mise à disposition de celui-ci peut être assurée par un prestataire informatique agréé par la société d assurance. Le code d accès n est pas un numéro d habilitation en ce sens qu il ne permet pas de réaliser des demandes au SIV mais seulement d assurer la retransmission des données émises par la société d assurance. 1.3 Description des modes d accès concentrateur au SIV Les interfaces entre le SIV et les SI des assureurs sont implémentés selon un mode d accès par transfert de fichier (PESIT par une liaison X25) et SWS (Service Web Synchrone). Ces modes d accès supportent l ensemble des fonctions SIV décrites dans les IRS Assurances. Les modalités techniques de mise en œuvre de ces accès sont décrites dans les spécifications génériques des protocoles. Les règles d usage de ces modes d accès concentrateur sont décrites ci-dessous. Mode concentrateur par transfert de fichier o Connexion X25 PeSIT Certificat serveur du partenaire pour l authentification SSL o Autres connexions IP, SSLv3 avec authentification mutuelle Certificat cachet serveur de la société d assurance conforme à la PRIS pour l authentification SSL* o Pièce jointe au message («attachement») Entête de lot Code partenaire : Code d accès du concentrateur Entête de la demande Code partenaire : Numéro d habilitation du partenaire émetteur de la demande Mode Concentrateur SWS avec SAML 2.0 o Connexion SSLv3 avec authentification mutuelle Certificat serveur du partenaire conforme à la PRIS pour l authentification SSL* 1 o Bloc SAML v2 Champ «Issuer» : Identité de l IDP[voir 8.6 pour définition et rôle de l IDP] Champ «subject» : Nom du concentrateur (pour trace) Attribut «code partenaire» : Code d accès concentrateur Certificat cachet serveur de l IDP conforme à la PRIS pour signature du bloc SAML o Corps du message SAOP («body») Code partenaire : Numéro d habilitation du partenaire émetteur de la demande Mode Concentrateur SWS sans SAML 2.0 (dérogation pour 2009) o Connexion SSLv3 avec authentification mutuelle Certificat serveur du partenaire conforme à la PRIS pour l authentification SSL o Corps du message SOAP («body») Code partenaire : Numéro d habilitation du partenaire émetteur de la demande 1 (*)Les autorisations de certificats du ministère sont celles qui sont listées par le site du Minefi Version du 17 octobre

10 Cette annexe permet de choisir le ou les modes d accès concentrateur pour un partenaire. 1.4 Exigences techniques imposées au concentrateur Le SIV requiert des tiers participant à un échange qu ils tracent un ensemble d informations propres à chaque type de demande. Pour ce faire, chaque demande reçue par le premier tiers d un échange doit être identifiée par un numéro unique sur une période d au moins 1 an appelé : code transaction. Ce code transaction et le numéro d habilitation forment le duo qui doit être inscrit systématiquement dans chaque trace et doit donc remonter jusqu au SIV. Les autres informations à lier à ce duo dans les traces sont définies dans les IRS Assurances. Les usages d un système de télétransmission sont spécifiques au fournisseur du concentrateur. Le ministre de l intérieur laisse le partenaire mettant à disposition le concentrateur libre de mettre en œuvre les moyens de production et de conservation des traces qu il juge nécessaire pour répondre à d éventuelles requêtes des autorités afin établir la preuve des échanges réalisés avec le SIV par son intermédiaire. transaction tr an sac tion transaction 1.5 Procédures d exploitation Version du 17 octobre

11 Pour simplifier la gestion des événements d exploitation (incidents, évolutions) liés à l infrastructure requise par le SIV, les procédures d exploitation suivantes sont proposées aux partenaires : - Synchronisation temporelle des serveurs du partenaire avec le SIV - Reprise en cas de panne côté partenaire - Mesure du niveau de qualité de service - Gestion des changements o Synchronisation des certificats lors de leur renouvellement, régénération après révocation ou ré acquisition après expiration. o Notification des changements dans les paramètres techniques côté partenaire ou côté SIV. o Notification des changements dans les tables des référentiels communs. o Notification des changements dans les règles de gestion du SIV. o Notification des changements dans les règles de sécurité du SIV. Toutes ces procédures sont détaillées dans le document de référence «Guide des procédures d exploitation». 1.6 Mise en place d un fournisseur d identité (Identity Provider ou IDP) La société d assurance s engage à ce que son/ses prestataire(s) agréé(s) mettant en œuvre un un concentrateur SWS avec SAML 2.0 assure(nt) la mise en place d un fournisseur d identité SAM L. Le rôle de cet IDP est d assurer l authentification des utilisateurs et de produire le bloc SAML 2.0 requis par les spécifications du SIV dans l entête SOAP du concentrateur. Cet entête doit être conforme aux spécifications énoncées dans le document de référence <X> «Guide SAML 2.0». Il est nécessaire de disposer d un certificat cachet serveur (certificat de signature pour serveur) conforme à la norme PRIS de signature propre à l IDP afin de signer les blocs SAML 2.0 inscrits dans les entêtes SOAP. Version du 17 octobre

12 2 Modalités de raccordement du concentrateur 2.1 Définition des accès «concentrateur» Mode d accès Protocole Type d accès Nombre d accès Transfert de fi chier SAS* SWS (un seul protocole au choix) PeSIT-X25 PeSIT SSL - IP avec SAML 2.0-HTTPS-IP sans SAML 2.0-HTTPS-IP (dérogation pour 2009) Total nombre d accès TA1 TA2 TA5 TA6 * voir contraintes au paragraphe 1.3 Il est recommandé de limiter le nombre d accès à 1. Néanmoins, il est permis dans les limites de l étude de sécurité du SIV de disposer d un nombre de connexion par type d accès supérieur à Attribution du ou des codes d accès «concentrateur» Les cases sur fond clair sont à remplir par la société d assurance. Les autres cases sur fond foncé sont à remplir par le service de gestion du SIV. Code(s) d accès attribué(s) au concentrateur Type d accès Nom du concentrateur Adresse(s) IP du concentrateur Identité de l IDP TA2 CNT_DARVAEDI_ TA5 CNT_DARVAWEB_ Le nombre de «codes d accès» attribués doit être égal au total de nombre d accès du tableau 2.1. Le code «type d accès» (TAi) est défini dans le tableau précédent. Le nom d un concentrateur doit être unique dans l espace de noms de tous les concentrateurs connus du SIV. Ce nom doit être indiqué dans le tableau 2.2 en respectant la convention pour un concentrateur : CNT_<Nom du concentrateur>_<numéro d ordre du concentrateur>. Un concentrateur peut être connecté à Internet par plusieurs fournisseurs d accès différents (redondance pour assurer la continuité de service). Chaque adresse IP d interface par laquelle chaque concentrateur peut être adressé depuis le SIV doit être indiquée dans le tableau 2.2. Version du 17 octobre

13 2.3 Prestataires éventuels La société d assurance peut déléguer la gestion des services de son concentrateur à un ou plusieurs prestataire(s ) à identifier dans le tableau ci-dessous. Celui-ci est tenu de respecter toutes les obligations décrites dans cette annexe inhérentes aux services dont la gestion lui est déléguée en termes de sécurité et de traçabilité. Numéro SIREN du prestataire DARVA Raison sociale Nom de l IDP SAML déléguée Numéro SIREN du prestataire Raison sociale DARVA 3 Habilitation du professionnel : Déclaration de la personne morale Merci de remplir le tableau ci-dessous en indiquant le SIREN et la raison sociale de votre société. SIREN Raison sociale Code profil SIV Numéro d habilitation SOCIETE D ASSURANCE La case sur fond foncé est à remplir par la préfecture. Version du 17 octobre

14 Annexe 2 Modalités juridiques et fonctionnelles d une demande initiale ou modificative d habilitation Nature de la demande Impact juridique Modalités de dépôt de la demande Demande d habilitation Convention d habilitation APD via internet Modification de l adresse dans le même département Modi fi cation de l adresse hors du département Modification de la dénomination sociale Modification du n SIREN (nouvelle personne morale) Modifi cation du m ode d accès au S IV avenant à la convention d habilitation nouvelle convention d habilitation avenant à la convention d habilitation nouvelle convention d habilitation avenant à la convention d habilitation APD via SIV APD via SIV APD via SIV APD via SIV APD via SIV APD : application de pré demande d habilitation et d agrément SIV : système d immatriculation des véhicules

15 Annexe 3 Pièces justificatives d une demande d habilitation I. Demande d habilitation 1) Extrait Kbis du registre du commerce et des sociétés de moins de deux ans ou un journal d annonce légale de moins de deux ans à condition qu y apparaissent le nom du responsable, l objet social, l adresse et le numéro d enregistrement au registre du commerce ; Ou les statuts délivrés (document original) par le greffe du tribunal de commerce de moins de deux ans faisant mention de l activité ou des activités au titre desquelles le professionnel demande une habilitation au SIV ; 2) Attestation de membre, le cas échéant, du groupement ou de la société d assurance (filiale) en cas de rattachement à une convention cadre 3) Pièces justificatives, le cas échéant, du mandat Version 10/02/2009

16 Annexe 4 MANDAT entre sociétés d assurance pour effectuer les opérations relatives aux véhicules par télétransmission Je soussigné(e) : - Nom, Nom d usage le cas échéant et Prénom ou Raison sociale, numéro SIREN en capitales - Profil du professionnel (société d assurance) Donne mandat à : - Nom, Nom d usage le cas échéant et Prénom ou Raison sociale, numéro SIREN en capitales - Profil du professionnel (société d assurance) Pour effectuer en mes lieu et place et pour mon compte la télétransmission des opérations relatives aux véhicules correspondant à mon profil de (société d assurance). Fait à.le Version 10/02/2009

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» «professionnel indépendant» (Convention complète) 1 Notice explicative... 2 1.1 Préambule... 2 1.2 Référencement du concentrateur...

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Préambule - Raison sociale

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Le Professionnel (raison

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de l'aube Préambule - Le Professionnel de l automobile

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» «Expert en automobile indépendant» (convention complète) 1 Notice explicative... 2 1.1 Préambule... 2 1.2 Référencement

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Seine-et-Marne - Le Professionnel

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale numéro

Plus en détail

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION SIV NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION ET DE SON ANNEXE TECHNIQUE Page 1 / 14 1. PREAMBULE 3 1.1. OBJECTIFS DU

Plus en détail

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION SIV NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION ET DE SON ANNEXE TECHNIQUE Page 1 / 14 1. PRÉAMBULE...3 1.1. OBJECTIFS

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Seine et Marne - Le Professionnel de l automobile

Plus en détail

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément MINISTERE DE L'INTÉRIEUR MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES CONVENTION D AGRÉMENT EN VUE DE LA PERCEPTION DES TAXES ET DE LA REDEVANCE DUES SUR LES CERTIFICATS D IMMATRICULATION DES VÉHICULES À MOTEUR

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Informations légales... 2 Généralités... 2 La déclaration du Souscripteur... 2 La procédure de conclusion du Contrat et prix... 2 Paiement...

Plus en détail

Convention pour la transmission électronique des actes soumis au contrôle de légalité ou à une obligation de transmission au représentant de l État

Convention pour la transmission électronique des actes soumis au contrôle de légalité ou à une obligation de transmission au représentant de l État Convention pour la transmission électronique des actes soumis au contrôle de légalité ou à une obligation de transmission au représentant de l État entre la préfecture de l Isère et.. Page 2/7 1. PARTIES

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

ANNEXE 3 du Règlement de la réutilisation d informations publiques détenues par les archives départementales de la Haute-Loire

ANNEXE 3 du Règlement de la réutilisation d informations publiques détenues par les archives départementales de la Haute-Loire ANNEXE 3 du Règlement de la réutilisation d informations publiques détenues par les archives départementales de la Haute-Loire LICENCE DE RÉUTILISATION DES DONNÉES PUBLIQUES CONSENTIE À TITRE GRATUIT POUR

Plus en détail

Convention entre. la préfecture de l Isère et. organisant la télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité

Convention entre. la préfecture de l Isère et. organisant la télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité Convention entre la préfecture de l Isère et. organisant la télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité Page 2/7 1. PARTIES PRENANTES A LA CONVENTION Conformément au décret n 2005-324 du

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR LA DIFFUSION D OFFRES EMANANT DES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE

CONVENTION PORTANT SUR LA DIFFUSION D OFFRES EMANANT DES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE CONVENTION PORTANT SUR LA DIFFUSION D OFFRES EMANANT DES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Entre : La Société de Travail Temporaire (Nom et adresse du siège + n SIREN) représenté(e) par M (nom et fonction),

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

Exemple de protocole d'accord Secteur privé.

Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Ce document devra être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Vu la décision de (nom de

Plus en détail

Entre les soussignés :

Entre les soussignés : 1 Entre les soussignés : - Association Française de la Dyskératose Congénitale (AFDC), association Loi 1901, créé le 5 avril 2007, déclarée en préfecture sous le numéro W343004458 (Journal Officiel du

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau Bassin : Domaine de contrôle : Etablissement : Cadre réservé

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DECLARATION DU CANDIDAT Votre déclaration doit nous parvenir selon le modèle suivant. Elle peut être transmise par voie électronique. Tous les documents constituant ou accompagnant le dossier de candidature

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES HOTEL DE VILLE - Service des Marchés Publics 1, Place des 5 fontaines BP248 38433 ECHIROLLES CEDEX Tél: 04 76 20 63 00 ÉTUDE SUR L INFORMATISATION DES

Plus en détail

Présentation Raccordement Certificat Convention Support

Présentation Raccordement Certificat Convention Support DOSSIER------------------> MOYEN LOGISTIQUE (facteur, vaguemestre)------------------> PAPIER SUPPORT (de pièces administratives matérielles) PREFET DU LOIRET Présentation Raccordement Certificat Convention

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10 Tunis, le 14 juillet 2005 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10 Objet : Tenue et administration des comptes de certificats de dépôt et des comptes de billets de trésorerie. Le Gouverneur de

Plus en détail

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011 LICENCE 2 LICENCE GRATUITE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LE SERVICE DEPARTEMENTAL D ARCHIVES DE LA MOSELLE A DES FINS NON COMMERCIALES MAIS AVEC DIFFUSION PUBLIQUE D'IMAGES OU

Plus en détail

LICENCE 3. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011

LICENCE 3. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011 LICENCE 3 LICENCE PAYANTE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LE SERVICE DEPARTEMENTAL D ARCHIVES DE LA MOSELLE A DES FINS COMMERCIALES AVEC DIFFUSION PUBLIQUE D'IMAGES OU COMMUNICATION

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée Refonte des infrastructures du système d information Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du Château du Liez

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURE POSE ENTRETIEN ET MAINTENANCE DES MOBILIERS

Plus en détail

CENTRE HELENE BOREL ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

CENTRE HELENE BOREL ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE CENTRE CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR PERSONNES ADULTES ACCUEILLIES AU SEIN DE FOYERS D ACCUEIL MEDICALISE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE

FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE Ref : FP. P818 V 13.0 Résumé Ce document vous permet de : Supprimer ou transmettre un nom de domaine ; Modifier des coordonnées de titulaire Modifier le(s)

Plus en détail

CONVENTION DE PRESTATIONS

CONVENTION DE PRESTATIONS ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/5 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie

Plus en détail

- SOCIETE immatriculée au RCS de.. sous le numéro... dont le siège social est situé. N Siret :. Représentée par M... en qualité de...

- SOCIETE immatriculée au RCS de.. sous le numéro... dont le siège social est situé. N Siret :. Représentée par M... en qualité de... CONVENTION DE STAGE «A LA DECOUVERTE D UNE PROFESSION» pour personne mineure La présente convention est exclusivement réservée aux entreprises immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés de la

Plus en détail

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 Vu le code du sport ; Vu la loi n 2000-321 du 12 avril 2000 relative

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE 1/5 ARTICLE CG.1 : DEFINITIONS DES PARTIES CONTRACTANTES L «adjudicateur» est l AGEFIPH, représentée dans le cadre du marché par son Directeur Général.

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES Entre les soussignés : La CAISSE DE COMPENSATION DES SERVICES SOCIAUX et la CAISSE

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION CENTRE HOSPITALIER PAUL MARTINAIS 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 REGLEMENT DE CONSULTATION MISE EN CONCURRENCE RELATIVE AU : PROJET DE VIRTUALISATION DES SERVEURS

Plus en détail

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade?

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

désigné ci-après sous le vocable «le professionnel»,

désigné ci-après sous le vocable «le professionnel», MINISTERE DE L'INTERIEUR DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTION D AGREMENT EN VUE DE LA PERCEPTION DES TAXES ET

Plus en détail

CCI CENTRE ET SUD MANCHE

CCI CENTRE ET SUD MANCHE CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ANNEE 2009 CCI CENTRE ET SUD MANCHE SERVICE APPUI AUX ENTREPRISES CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL - CCICSM/CCxxx n aaa - Entre les soussignés, La Chambre de Commerce

Plus en détail

Mise en place d activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires

Mise en place d activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires EXEMPLE DE CONVENTION Mise en place d activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires CONVENTION AVEC LES INTERVENANTS Entre d une part : La Collectivité représentée par, Monsieur

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE,

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE, REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE DIRECTION GENERALE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTNUE ET DES STAGES ARRETE ANNEE 2005 N 015/MFPTRA/DC/SGM/DGFPCS/DAROP

Plus en détail

CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX

CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX Entre l Agence bibliographique de l enseignement supérieur, Etablissement

Plus en détail

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance.

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. RAPPEL Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. Un décret du 21 novembre 2011 modifie le contenu de l'attestation que

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LE CONTRIBUABLE ET LE CENTRE DES IMPOTS

CONVENTION ENTRE LE CONTRIBUABLE ET LE CENTRE DES IMPOTS CONVENTION ENTRE LE CONTRIBUABLE ET LE CENTRE DES IMPOTS MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE DIRECTION GENERALE DES IMPOTS CONVENTION RELATIVE À UNE OPÉRATION DE TRANSFERT DE DONNÉES

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR ***

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR *** Direction Générale de l Administration Direction de l Administration Territoriale et des Affaires Politiques Sous-Direction de l Administration Territoriale Direction Générale des Collectivités Locales

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

Nom de jeune fille... Date de naissance... N et rue... Tel... Code postal... Ville... Courriel... Profession... Nom de l employeur...

Nom de jeune fille... Date de naissance... N et rue... Tel... Code postal... Ville... Courriel... Profession... Nom de l employeur... DEMANDE D adhésion MEDIA JEUNES 11, Boulevard du Président Wilson CS 60019-67082 STRASBOURG CEDEX Tel : 03 88 75 49 49 Fax : 03 88 75 89 89 Ne rien inscrire dans ce cadre numéro d inscription NOM... Prénom...

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

Société financière de la Nef 03/12/2013

Société financière de la Nef 03/12/2013 CHARTE DE MEDIATION Société financière de la Nef 03/12/2013 1 Introduction En application de l article L. 312-1-3-I du Code monétaire et financier et de la Recommandation de l Autorité de Contrôle Prudentiel

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION ERDF / <Fournisseur> relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement

MODELE DE CONVENTION ERDF / <Fournisseur> relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement Direction Technique MODELE DE CONVENTION ERDF / relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement Identification : ERDF-FOR-CF_42E Version : 1 Nombre de pages : 10 Version

Plus en détail

Diaporama. présentation de la réforme

Diaporama. présentation de la réforme Diaporama présentation de la réforme Sommaire 1. Les réflexions qui ont précédé la réforme 2. Les textes de la réforme 3. Les objectifs de la réforme 3.1 Clarifier le rôle de l urbanisme 3.2 Améliorer

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA TENUE CONSERVATION DES COMPTES EN VALEURS MOBILIERES APPLICABLE AUX SOCIETES FAISANT APPEL PUBLIC A L EPARGNE

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA TENUE CONSERVATION DES COMPTES EN VALEURS MOBILIERES APPLICABLE AUX SOCIETES FAISANT APPEL PUBLIC A L EPARGNE CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA TENUE CONSERVATION DES COMPTES EN VALEURS MOBILIERES APPLICABLE AUX SOCIETES FAISANT APPEL PUBLIC A L EPARGNE Article 1 : La société (émetteur ou intermédiaire en bourse

Plus en détail

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction Gestion de votre candidature - version 1 du 15 septembre 2004 Page 1 sur 8 SOMMAIRE Gestion de votre candidature et de son instruction

Plus en détail

Avenant créant le Certificat de Qualification Professionnelle «Coordinateur de vie scolaire»

Avenant créant le Certificat de Qualification Professionnelle «Coordinateur de vie scolaire» ACCORD NATIONAL INTERBRANCHES SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT 277 rue Saint-Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél : 01.53.73.74.40

Plus en détail

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement entre L Université René Descartes, représentée par son Président, pour le compte de.., Université René Descartes Paris 5 12, rue de l Ecole de Médecine

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

SUPPRIMER UN NOM DE DOMAINE

SUPPRIMER UN NOM DE DOMAINE SUPPRIMER UN NOM DE DOMAINE Ref : FP. P742 V 18.0 Ce document vous indique la procédure pour supprimer votre nom de domaine. A - Faire la demande de suppression en ligne... 2 B - Compléter l attestation

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ; DELIBERATION N 2012-63 DU 16 AVRIL 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LE CREDIT SUISSE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT

Plus en détail

MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 PLACEMENT ET GESTION D UN PROGRAMME D ASSURANCES REGLEMENT DE LA CONSULTATION RC DATE ET HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013 A 12H00 Marché P01-2013

Plus en détail

Ville d Arnouville (95) Service des Marchés publics

Ville d Arnouville (95) Service des Marchés publics Ville d Arnouville (95) Service des Marchés publics AVIS D ANNONCE PUBLIC A LA CONCURRENCE MARCHE D APPEL D OFFRES OUVERT Marché de services - Seuil + 90 000 HT Nom et adresse de l organisme : COMMUNE

Plus en détail

Convention de stage. Entre. d une part, Et, d autre part, Concernant le stage effectué par l étudiant(e) :

Convention de stage. Entre. d une part, Et, d autre part, Concernant le stage effectué par l étudiant(e) : Convention de stage Entre L École supérieure d art et de design d Orléans, établissement public de coopération culturelle, sis 14 rue Dupanloup 45000 Orléans, représentée par Madame Béatrice BARRUEL, Présidente

Plus en détail

DÉCLARATION ET DEMANDE D'AUTORISATION D OPÉRATIONS RELATIVES A UN MOYEN DE CRYPTOLOGIE

DÉCLARATION ET DEMANDE D'AUTORISATION D OPÉRATIONS RELATIVES A UN MOYEN DE CRYPTOLOGIE ANNEXE I DÉCLARATION ET DEMANDE D'AUTORISATION D OPÉRATIONS RELATIVES A UN MOYEN DE CRYPTOLOGIE FORMULAIRE 1 à adresser en deux exemplaires à : Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION

A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION Relative à la mise en œuvre du processus de la verbalisation électronique sur le territoire de la commune de En vertu du décret

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE TELESERVICES AVEC LE DEPARTEMENT DE LA SARTHE

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE TELESERVICES AVEC LE DEPARTEMENT DE LA SARTHE CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE TELESERVICES AVEC LE DEPARTEMENT DE LA SARTHE VOLET 2 : DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS ET ACCORDSCADRES VIA LA PLATE-FORME SARTHE-MARCHES PUBLICS 1 CONVENTION

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel

Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel Document d information Novembre 2009 Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel AIDE A LA MOBILITE Chaque banque propose un service d aide à la mobilité aux clients qui souhaitent les moyens

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE

DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE Route départementale n 209 Commune de Bordeaux Aménagement de l Avenue de Labarde CONVENTION avec la Communauté Urbaine de Bordeaux Entre les soussignés : Le Département de la

Plus en détail

Contrat de facturation électronique

Contrat de facturation électronique Contrat de facturation électronique ARTICLE 1 Objet 1.1 Le présent Contrat (ci-après dénommé le «Contrat») a pour objet de définir la nouvelle Procédure de Facturation applicable à l ensemble des relations

Plus en détail

Document d introduction au PMP

Document d introduction au PMP PORTAIL MAJEURS PROTEGES (PMP) Document d introduction au PMP dédié aux de logiciels de gestion de mesures de majeurs protégés Attention : Remarque importante : Le Portail Majeurs Protégés est actuellement

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURE POUR LES CLIENTS 2011

MANUEL DE PROCEDURE POUR LES CLIENTS 2011 Ce manuel a été créé est mis à la disposition de tous les clients, pour une meilleure compréhension des différentes étapes précédant et suivant la signature d une fiche d ordre de bourse. Etapes listées

Plus en détail

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Entre les soussignés: Le Laboratoire de biologie médicale, SELARL Laboratoire 2A2B, les quatre portes, 20137 Porto-Vecchio, représenté

Plus en détail

Le guichet ATEN : Accès aux Téléservices de l Éducation Nationale proposés aux parents et aux élèves

Le guichet ATEN : Accès aux Téléservices de l Éducation Nationale proposés aux parents et aux élèves Le guichet ATEN : Accès aux Téléservices de l Éducation Nationale proposés aux parents et aux élèves 1. L OFFRE DE «TELE SERVICES» DU MINISTERE DE L ÉDUCATION NATIONALE. 2 2. LES APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA 1- Introduction 1.1 Présentation générale Ce document définit les Conditions Générales d Utilisation (CGU) des certificats délivrés dans le cadre

Plus en détail

(texte en vigueur le 1 er janvier 2008) LISTE DES INSTRUCTIONS

(texte en vigueur le 1 er janvier 2008) LISTE DES INSTRUCTIONS INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES POUR L APPLICATION DE L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES ET DU PROTOCOLE Y RELATIF (texte en vigueur le 1 er janvier 2008) LISTE

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES En vertu de la présente convention, conclue entre l Office National des Postes, établissement

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, Délibération n 09-12 du 23 novembre 2009 portant proposition d élaboration d une norme permettant la déclaration simplifiée de conformité des traitements automatisés d informations nominatives relatifs

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 26 Mars 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION DES TRANSPORTS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION

CONVENTION D ADHESION CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI REGIE entre la régie xxxx de la collectivité xxxx et la DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES I. PRESENTATION

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE Convention de délégation de gestion. N Spécial 18 novembre 2014 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

CONTRAT CADRE TYPE ENTRE UN MEDECIN ET UN HEBERGEUR DE DONNEES PERSONNELLES DE SANTE ( 1 )

CONTRAT CADRE TYPE ENTRE UN MEDECIN ET UN HEBERGEUR DE DONNEES PERSONNELLES DE SANTE ( 1 ) 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 tél. 01 53 89 32 00 fax 01 53 89 32 01 http//www.conseil-national.medecin.fr CONTRAT CADRE TYPE ENTRE UN MEDECIN ET UN HEBERGEUR DE DONNEES PERSONNELLES DE

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2015-05

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2015-05 Tunis, le 10 avril 2015 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2015-05 Objet / : Circulaire n 93-21 du 10 décembre 1993 relative aux transferts au titre des opérations courantes. Le Gouverneur de la Banque

Plus en détail

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL Document annexe au rapport n 14/162 Commune de Biscarrosse Commune de Gastes Commune de Luë Commune de Parentis-en-Born Commune de Sanguinet Commune de Sainte-Eulalie-en-Born Commune d Ychoux CONVENTION

Plus en détail

F.N.E.C 5 rue des Jonquilles 85590 Saint Mars La Réorthe 09.72.39.12.35 www.fnec.eu. BULLETIN Adhésion individuel

F.N.E.C 5 rue des Jonquilles 85590 Saint Mars La Réorthe 09.72.39.12.35 www.fnec.eu. BULLETIN Adhésion individuel F.N.E.C 5 rue des Jonquilles 85590 Saint Mars La Réorthe 09.72.39.12.35 www.fnec.eu *Nom : BULLETIN Adhésion individuel *Prénom : *Adresse : *Ville : *Code Postal : Téléphone : *Portable : *Email : *Date

Plus en détail

Modèle de contrat de collaboration libérale

Modèle de contrat de collaboration libérale variante 1 Modèle de contrat de collaboration libérale ENTRE Inscrit(e) au tableau de l Ordre des architectes de Sous le numéro Adresse Architecte Téléphone Télécopie e-mail Ou Société d architecture Inscrite

Plus en détail