CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES. Préparons en commun l avenir de chacun

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES. Préparons en commun l avenir de chacun"

Transcription

1 Guide de l'affilié CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES Préparons en commun l avenir de chacun

2 CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES Préparons en commun l avenir de chacun

3 S O M M A I R E Mieux connaître la CIMR 4 L affiliation à la CIMR 6 Les cotisations à la CIMR 7 Les points de retraite CIMR 9 Améliorer sa pension future 13 Les avantages du régime de la CIMR 16 Les services «Plus» de la CIMR 20 La pension de retraite CIMR 24 Qu est ce qui se passe si vous quittez votre employeur? 26 Mise à jour de vos informations personnelles 28 Vos agences CIMR 31 3

4 Cher affilié, Nous sommes heureux de vous compter désormais parmi nos affiliés et vous remercions de la confiance que vous avez placée en notre institution. Très certainement, vous vous posez de multiples questions d ordre pratique sur nos produits, nos outils et nos procédures. Pour y répondre, nous avons conçu ce guide du Nouvel Affilié dont l objectif est de vous simplifier l accès à l univers des pensions de retraite. Il décrit, d une façon simple et accessible l organisation de la gestion de votre retraite et vous présente les différents services à votre disposition. L ensemble de notre personnel, engagé à vous offrir la meilleure qualité de service, reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Le Président Directeur Général Khalid CHEDDADI 2

5 à la retraite à l âge de 60 ans, la retraite à 55 ans permet d améliorer le montant de la pension de près de 39%. Rachat Les salariés nouvellement affiliés ou qui s affilient à nouveau à la CIMR peuvent valider les années non cotisées et améliorer leur pension future, en rachetant les points correspondant à ces périodes. Ce droit est également accordé en cas : de changement de taux de cotisation, d adhésion à la Retraite Complémentaire, d adhésion à la Retraite à 55 ans. 5

6 Mieux connaître la CIMR 4 À travers votre entreprise, vous venez de vous affilier à une association à but non lucratif, créée en 1949, qui regroupe des employeurs conscients de leur responsabilité sociale, soucieux de l avenir de leurs salariés et qui ont à cœur de participer à la préparation de leur retraite. Un des fondements de la CIMR est la solidarité. Une solidarité employeur - salariés, qui s exprime à travers le système de financement des retraites puisque les cotisations à la retraite CIMR sont financées par le salarié et par l employeur. Une solidarité intergénérationnelle qui se manifeste par le mode de gestion adoptée par la CIMR : gestion en répartition. Le principe en est simple, les cotisations recueillies au cours d une période servent à payer les pensions de retraite de cette même période. A la CIMR, l excédent de cotisation perçu est affecté à une réserve de prévoyance. Il est placé et fructifié. Les bénéfices générés sont à leur tour versés dans cette réserve. Nous offrons à nos affiliés la possibilité de constituer leur pension de retraite autour de 4 produits La Retraite Normale Retraite de base, ce produit propose cinq taux de cotisations, allant de 3 à 6%, pour chacune des deux parts, salariale et patronale. La Retraite Complémentaire Destinée aux salariés affiliés cotisant déjà au taux maximum de 6%, elle permet d améliorer leur pension potentielle. Trois taux de cotisation additionnelle viennent enrichir votre Retraite Normale : 1 % - 1,50 % - 2 %, pour chacune des 2 parts patronale et salariale. La Retraite à 55 ans sans anticipation Spécialement créée pour les salariés qui désirent partir en retraite à 55 ans au lieu de 60 ans, sans rien perdre de leurs droits. Ce produit peut également être utilisé pour améliorer le niveau de la pension. En cas de départ

7 Les cotisations à la CIMR En adhérant à la CIMR, votre entreprise participe à la constitution de votre retraite. En effet, les cotisations se composent de deux parts : Une part salariale qui est prélevée à la source, directement sur votre salaire brut, par votre employeur qui se charge de la reverser à la CIMR. Une part patronale, à la charge de votre employeur. La part patronale, égale à la part salariale, est majorée de 26% en 2006 et de 30% à partir de Cette majoration est une surprime non génératrice de droits. Comment sont calculées les cotisations à la CIMR? Le taux de cotisation Le montant des cotisations est fonction du taux de cotisation. Au moment de son adhésion à la CIMR, l entreprise opte pour un taux de cotisation qui s appliquera pour les deux parts, patronale et salariale. Ce taux dépend du produit choisi : Retraite Normale, Retraite Complémentaire ou Retraite à 55 ans. Les produits Retraite Normale et Retraite Complémentaire offrent une variété de taux pour permettre à l entreprise et ses salariés d adopter le taux qui leur convient le mieux. Les taux de cotisation à la Retraite Normale sont : 3% - 3,75% - 4,50% - 5,25% - 6%. Les taux de cotisation à la Retraite Complémentaire sont : 1% - 1,5% - 2%. Pour rappel, la Retraite Complémentaire est un produit additionnel. Pour pouvoir en bénéficier, il faut préalablement être affilié à la Retraite Normale au taux de 6%. L assiette de cotisation Le taux de cotisation est appliqué à l ensemble des éléments bruts de la rémunération, avant leur imposition à l Impôt sur le Revenu, à savoir : le salaire fixe, les heures supplémentaires, les gratifications, etc. 7

8 CACHET DE L'EMPLOYEUR : Déclaration de l'affilié(e) Signature de l'affilié(e) L affiliation à la CIMR L affiliation à la CIMR se fait obligatoirement par le biais de l employeur. C est l entreprise qui adhère à la CIMR pour le compte de l ensemble de ses salariés ou pour une catégorie homogène de son personnel. L affiliation est effective à partir de la date d adhésion de l entreprise. Les nouvelles recrues sont affiliées dès qu elles intègrent l entreprise et qu elles sont inscrites sur les bordereaux de déclaration envoyés trimestriellement à la CIMR. Qu est ce que Le Bulletin Individuel d Affiliation? Ce Bulletin a pour but : De permettre à la CIMR de disposer d une information complète et détaillée sur les affiliés. De permettre aux affiliés de désigner leurs ayants droits. Il s agit de spécifier les noms et qualité des personnes que vous souhaitez voir bénéficier de vos droits en cas de décès. Formalités d affiliation (1) Nouvelle affiliation Bulletin individuel dʼaffiliation au régime de retraites de la CIMR Rectificatif Au moment de l affiliation, vous devrez remplir un formulaire intitulé : Bulletin Individuel d Affiliation. Ce bulletin sera par la suite envoyé à la CIMR par votre employeur. Vous devrez l accompagner d une photocopie de votre Carte d Identité Nationale Employeur Raison sociale :... Adhérent n :... Catégorie (2) :... Salarié(e)... Date de naissance :... Matricule Nationalité :... CIMR :... Sexe : F M Numéro CIN :... Situation familiale (1) : Marié(e) Veuf(ve) Divorcé(e) Célibataire Adresse : Employeurs précédents (2) : Je déclare adhérer au régime de retraite souscrit par mon employeur auprés de la CIMR qui comporte des cotisations salariale et patronale. Je désigne en cas de décés comme bénéficiaire(s) de mes cotisations salariales versées à la CIMR (3) : Fait à... Le... 6 (1) cocher la case correspondante (2) renseignement optionnel (3) les cotisations salariales ne seront remboursées que si l'adhérent s'est acquitté des contributions globales conformément à l'article 6 ter du Réglement Intérieur de la CIMR. Les cotisations salariales ne seront pas versées au(x) bénéficiaire(s) au cas où la CIMR est appelée à servir une pension de réversion ou d'orphelins.

9 Les points de retraite CIMR Qu est ce que les points de retraite CIMR? Chaque année, les cotisations que vous versez à la CIMR sont converties en points. Au moment de votre départ à la retraite, c est le nombre de points que vous aurez acquis qui déterminera le montant annuel de votre pension de retraite. Plus ce nombre est grand, plus votre pension est importante. Comment la CIMR calcule-t-elle mon nombre de points annuel? Pour convertir vos cotisations en points, la CIMR utilise une formule qui tient compte des contributions globales versées et de la valeur du salaire de référence : Nombre de points annuels = Contributions globales / 6 x salaire de référence Qu est ce que les Contributions globales Contributions globales = salaire brut annuel x taux de cotisation x 2 (part patronale et salariale) Qu est ce que le salaire de référence? Le salaire de référence est un indice qui reflète l évolution du salaire moyen de l ensemble des affiliés cotisant à la CIMR. En 1967, il était égal à 1 DH. En 2006, il est de 16,56 DHS. De 2007 à 2010, il évoluera annuellement au taux de 4%. Au-delà de 2010, son évolution sera fonction du salaire moyen des cotisants. Quelle est la valeur d un point de retraite? Selon le contexte de l utilisation, on distingue entre : La valeur du point à la liquidation : au moment du départ en retraite, le nombre de points est multiplié par la valeur du point à la liquidation pour déterminer le montant annuel brut de la pension. Jusqu en 2010, cette valeur sera constante et s élève à 11,64 DHS. Par la suite, son évolution 9

10 Le plafond de cotisation Le salaire annuel sur lequel est appliqué le taux de cotisation est limité à un plafond qui augmente annuellement par décision du Conseil d Administration de la CIMR. Ce plafond est suffisamment élevé pour permettre aux affiliés de cotiser sur l ensemble de leur salaire. En 2006, le salaire annuel plafond est de Dh pour la Retraite Normale et de Dh pour ce qui est de la Retraite Complémentaire. La fiscalité des cotisations à la CIMR Toutes les cotisations faites au titre des produits de retraite CIMR ainsi que les prélèvements pour rachat, sont déduites de l IGR payé par le salarié. Si le montant du rachat est supérieur au revenu imposable, la déduction est imputable sur les revenus suivants, jusqu à apurement. Seule condition : les cotisations correspondantes doivent être retenues et versées par l employeur. 8

11 Une estimation de la pension projetée : à la différence de la pension acquise, le calcul de l estimation de la pension projetée intègre le fait que vous continuez à cotiser à la CIMR jusqu à l âge de 60 ans, selon des hypothèses détaillées au verso de votre relevé de points. Le dernier trimestre réglé par votre employeur : vous pouvez suivre la régularité des paiements effectués pour votre compte par votre employeur, Une estimation de votre dernier salaire d activité : Il s agit d une estimation faite par la CIMR sur la base d hypothèses détaillées sur le verso de votre relevé de points. Cette estimation sert à calculer le taux de remplacement. Le taux de remplacement : Ce taux représente le niveau de votre pension par rapport à votre salaire annuel en fin de carrière. Bien évidemment, il s agit, tant pour la pension que pour le salaire, d estimations calculées sur la base d hypothèses détaillées sur le verso de votre relevé de points. L intérêt de ce taux de remplacement est de vous permettre de visualiser l impact de vos cotisations actuelles et ainsi de mieux préparer votre retraite. La deuxième partie du relevé est une vue globale de votre compte. Les informations vous sont communiquées sur les dix dernières années. Vous trouvez ainsi le détail par adhérent et par année : Du salaire brut déclaré par votre employeur Du taux de cotisation Du montant des cotisations salariales Des points par régime de retraite De la nature des points 11

12 10 suivra celle du salaire de référence. La valeur du point en service : elle permet de revaloriser annuellement le montant des pensions qui sont payées aux retraités de la CIMR Existe-t-il plusieurs natures de points? Sur le relevé de points que vous recevez annuellement, vous constaterez l existence d une colonne intitulée Nature des points. Cette distinction est liée au mode d acquisition des points et non aux droits qu ils confèrent. On parle ainsi de points : Contribués : c est les points auxquels vous donnent droit vos cotisations, de Rappel sur salaire : c est les points que vous recevez suite à un rappel sur salaire fait par votre employeur, pour validation des services passés : points correspondant à la période antérieure à l adhésion de la société à la CIMR pour Rachat des services passés : points reçus à la suite d un rachat de services passés (voir chapitre comment améliorer sa pension de retraite future ) au titre du régime de 55 ans : points acquis suite à l adhésion au régime à 55 ans ou points transformés du régime normal au régime de 55 ans suite à un rachat et correspondant à la période antérieure à l adhésion de l adhérent ou à l affiliation des participants à ce régime. Maladie : points gratuits accordés par la CIMR en cas de longue maladie. Changement de taux : points correspondants à la reconstitution de la carrière sur la base du nouveau taux. Points service militaire : points accordés gratuitement correspondant à la période de rappel obligatoire sous les drapeaux. Changement de taux en cours d année : points octroyés suite à une augmentation de taux et dont la date d effet est postérieure au 1 er janvier. Rappel sur changement de taux : c est les points que vous recevez suite à un rappel sur salaire fait par votre employeur dans le cas d un changement de taux ayant une date rétroactive. Suivre l évolution de vos points à la CIMR à travers votre RELEVE DE POINTS annuel La CIMR vous adresse chaque année, par l intermédiaire de votre employeur, un relevé de points détaillé qui vous permettra d avoir une vue globale et claire de votre compte à la CIMR. Ce relevé comprend deux parties. La première comporte les éléments d information suivants : le montant total des cotisations salariales versées à la CIMR, ventilé par produits de retraite, Le nombre total de vos points par produit, Une estimation de la pension acquise : Ce montant représente une estimation de la pension annuelle que vous versera la CIMR à l âge de 60 ans si vous cessez toute cotisation et gardez uniquement le nombre de points CIMR dont vous disposez à la date de l arrêté du relevé.

13 Améliorer sa pension de retraite future La CIMR offre à ses affiliés une panoplie de produits leur permettant d améliorer substantiellement leur pension potentielle, pour la rapprocher davantage de leur dernier revenu salarial. 1- LE CHANGEMENT DE TAUX Les affiliés cotisant à un taux inférieur à 6% pour chacune des part salariale et patronale, peuvent accroître leurs cotisations, et partant le niveau de leurs pensions, en procédant par le biais de leur employeur à une augmentation du taux de cotisation, à compter du premier jour d un trimestre civil postérieurement à l adhésion. Pour être accepté par la CIMR, le changement du taux de cotisation doit concerner l ensemble ou une catégorie du personnel. TAUX D AMELIORATION DES DROITS EN FONCTION DU TAUX DE COTISATIONS CHOISI 3% 3,75% 4,50% 5,25% 6% 3% - 25% 50% 75% 100% 3,75% % 40% 60% 4,50% ,67% 33,33% 5,25% ,29% 2- LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE Destinée aux affiliés cotisant au taux maximum au titre de la retraite normale, soit 6%, ce régime se distingue par son caractère optionnel. En effet, il n est pas nécessaire qu il soit adopté par l ensemble ou une catégorie homogène du personnel. Il se caractérise aussi par un plafond de cotisation, supérieur de 50% à celui du régime normal. 13

14 Suivre l évolution de vos points à la CIMR à travers la consultation du site Internet de la CIMR A travers le site Internet de la CIMR vous pouvez avoir accès à tout moment à votre compte. Vous pouvez ainsi : Vous informer de votre nombre de points ; Visualiser l ensemble de votre carrière ; Connaître votre pension future ; Opérer des simulations ; Et éditer, à la demande, votre relevé de points détaillé. Pour profiter des télé services que vous offre le site web de la CIMR, un abonnement est nécessaire. Cet abonnement est gratuit. Il vous permet de consulter en toute confidentialité votre compte chez la CIMR. 12

15 4-RACHAT DES SERVICES PASSES Qu est ce que le Rachat? La CIMR offre à ses affiliés l opportunité de valider les services passés ou futurs non couverts, moyennant un rachat de points. Il s agit notamment des services passés dans l administration ou dans des établissements publics, de la période d activité antérieure à l affiliation à la CIMR, des droits annulés par le remboursement des cotisations et la reconstitution des services passés suite à un changement du taux de cotisation, ou l adoption des régimes de retraite complémentaire et à 55 ans sans anticipation. Le montant du rachat est déterminé par la formule : Le coût d un point faisant l objet du rachat est égal au produit du salaire de référence par le coefficient d âge relatif à l année de règlement. Le rachat de services peut être au choix de l affilié, total ou partiel, et son règlement échelonné sur une longue période. Le montant y afférent est en totalité déductible fiscalement. Les conditions de rachat vous sont communiquées à la demande. Un service interactif dédié aux simulations vous est proposé sur notre site Montant du rachat = Nombre de points à racheter x coût du point 5-IMPACT DES PRODUITS COMPLEMENTAIRES CIMR SUR LA PENSION DE RETRAITE Simulation de pension pour une durée de cotisation de 30 ans. Salaire brut mensuel de fin de carrière Pension CNSS RN à 6% RC à 2% R 55 avec départ à 60 ans Taux de remplacement du salaire par la pension CNSS RN RC R ,50 74,5 86,5 100, ,67 61,67 73,67 87, ,25 55,25 67,25 81, ,83 48,83 60,83 74,87 RN : Retraite Normale - RC : Retraite Complémentaire - R 55 : Retraite à 55 ans 15

16 14 Par contre, il obéit aux mêmes modalités que le régime normal en matière de déclaration de salaires, de paiement des contributions, d attribution et de liquidation des droits. Toutefois, aucune durée minimum de cotisation n est exigée. IMPACT SUR LE NIVEAU DE LA PENSION Taux de cotisation Taux d amélioration 1,00% 16,67% 1,50% 25,00% 2,00% 33,33% Le taux d amélioration de la pension atteint 100% pour les affiliés atteignant le plafond de cotisation du régime complémentaire, ayant opté pour le taux de 2% pour chacune des deux parts salariale et patronale, sachant que dans ce cas, le taux passe à 8% sur la tranche de salaire supérieure au plafond du régime normal. 3- RETRAITE A 55 ANS SANS ANTICIPATION Outre qu il permet aux affiliés qui le désirent de faire valoir leur droit à pension à l âge de 55 ans avec l intégralité des points acquis, ce régime est à même de générer une amélioration de 39% de la pension, en cas de départ à 60 ans. L affiliation à ce régime via l employeur est facultative, et se traduit par la majoration des contributions globales de 38,89%. Taux régime normal Taux régime à 55 ans correspondant et au-delà 3% 2,93% 3,03% 3,75% 3,68% 3,79% 4,50% 4,41% 4,55% 5,25% 5,14% 5,31% 6% 5,89% 6,07% L âge de départ en retraite pour les bénéficiaires de ce régime est entièrement libre : - Soit à 55 ans sur la base de la totalité des droits sans abattement. - Soit avec anticipation à partir de l âge de 50 ans, moyennant un abattement. COEFFICIENT D ANTICIPATION Age Coefficient 50 ans 0,56 51 ans 0,65 52 ans 0,75 53 ans 0,85 54 ans 0,92 - Soit après l âge de 55 ans, en bénéficiant d une bonification. COEFFICIENT DE PROROGATION Age Coefficient 56 ans 1,06 57 ans 1,13 58 ans 1,21 59 ans 1,29 60 ans 1,39 61 ans 1,46 62 ans 1,53 63 ans 1,60 64 ans 1,67 65 ans 1,74

17 perçue dans la même région par des travailleurs de la même catégorie, dans la profession qu il exerçait avant la première constatation médicale de la maladie, de l accident ou de l état d invalidité, est dit en état d invalidité permanente. L état d invalidité est apprécié en tenant compte de la capacité de travail, de l état général, de l âge et des facultés physiques et mentales du participant ainsi que de ses aptitudes et de sa formation professionnelle. Une prise en charge par un organisme de prévoyance est réclamée, le contrôle médical sera effectué tous les deux ans, sauf pour certaines pathologies. Quelles démarches accomplir pour bénéficier des points maladie? La déclaration de la maladie ou de l accident qui ouvre droit à l octroi des points gratuits pour maladie, doit être faite dans un délai maximum de 6 mois, à compter de la date de l évènement qui lui a donné naissance, et au moins un mois avant la date de reprise de l activité. La prorogation de la période d incapacité doit être déclarée dans un délai d un mois. Les certificats médicaux couvrant la période de maladie de l affilié doivent être transmis obligatoirement par l employeur. 17

18 Les avantages du régime de la CIMR 16 Les points gratuits pour Maladie ou Invalidité La CIMR offre à tous ses affiliés la possibilité de bénéficier de points gratuits à la suite d une longue maladie ou d une invalidité permanente. Ces points sont accordés à partir du 61 ème jour, en cas de maladie ou d invalidité, sur production de certificats médicaux et de justificatifs valables et sous réserve d acquittement par l adhérent des contributions patronales et salariales corréspondant à la période d octroit de ces points. Quand peut-on prétendre aux points gratuits pour maladie? En cas d arrêt de travail pour maladie inférieur ou égale à 6 mois Si la période de maladie est comprise entre 3 et 6 mois un contrôle du dossier médical est effectué. Il sera demandé à notre médecin conseil d indiquer une date prévisible de reprise. Si à la fin de cette période l affilié ne reprend pas son activité, une contre visite est déclenchée. Le dossier est admis après l avis conforme du médecin conseil de la CIMR. En cas de contestation de la décision de rejet de la CIMR, il est fait appel à un arbitrage. En cas de longue maladie (période d arrêt allant de 6 à 12mois) Si l avis du médecin conseil est conforme à celui du médecin traitant, l affilié est considéré en longue maladie, conformément aux dispositions du Règlement Intérieur qui stipulent: «Le participant ayant fait la preuve qu il se trouve, par suite de maladie ou d accident en évolution et guérissable, dans l impossibilité physique totale constatée médicalement, de continuer ou de reprendre le travail, est dit en état d incapacité totale temporaire. Si cet état se prolonge, pour une même affection au-delà de six mois, l assuré est dit en état de longue maladie». Un contrôle médical doit être effectué annuellement, pour s assurer de l état de santé de l affilié. En cas d Invalidité Permanente ou partielle Le participant présentant une invalidité consolidée réduisant d au moins un tiers sa capacité de travail ou de gain, c est-à-dire le mettant hors d état de se procurer dans une profession quelconque, un salaire supérieur aux deux tiers de la rémunération normale,

19 19

20 La réversion Qu est ce que la réversion? La réversion est un avantage gratuit qu offre la CIMR à ses affiliés. Il s agit d assurer la transmission d une partie de la pension au conjoint survivant ou aux orphelins de l affilié, qu il soit retraité ou encore actif au moment du décès. Lorsque la pension est versée au conjoint, on parle de pension de réversion. Lorsqu elle est versée aux orphelins, on parle de pension d orphelin. Conditions d octroi de la pension de réversion 1. Le conjoint survivant bénéficie de la pension de réversion dès qu il atteint l âge de 40 ans pour les femmes et de 50 ans pour les hommes, sauf s il a un enfant à charge auquel cas, il peut prétendre à la pension quel que soit son âge. 2. Le mariage doit avoir été contracté au moins 2 ans avant le décès. Cette dernière condition n est pas exigée en cas de décès accidentel. de 50% des points acquis au moment du décès lorsqu il s agit d un affilié actif, ou de la moitié de la pension lorsqu il s agit du décès d un retraité. A combien s élève le montant de pension d orphelins? Les orphelins mineurs de père et de mère, ont chacun droit à une pension d orphelins, calculée sur la base de 20% des points acquis par l affilié ou de la pension du retraité. La pension totale versée aux orphelins, ne peut toutefois dépasser 100% des points acquis ou de la pension de retraite. La pension est supprimée à leur majorité sauf en cas d incapacité supérieure à 66%. La pension de réversion cesse d être servie en cas de remariage. 18 Conditions d octroi de la pension d orphelins 1. Les enfants doivent être orphelins de père et de mère, sauf si leurs parents sont divorcés. 2. Ils doivent être mineurs. La pension cesse de leur être versée dès qu ils atteignent la majorité, sauf en cas d invalidité. A combien s élève le montant de pension de réversion? La pension de réversion est calculée sur la base

21 Puis Salariés affiliés 2 3 Et ensuite Abonnement 4 Remplissez les informations demandées, en vous aidant de votre relevé de points. Puis validez et suivez les instructions pour choisir votre mot de passe. 21

22 Les services plus de la CIMR Les services offerts par le site Internet de la CIMR La création du site s inscrit dans une démarche globale d amélioration de la qualité des services rendus à ses clients. Il met à votre disposition des services en ligne, des documents téléchargeables et de l information pratique et utile sur la CIMR. Vous pouvez ainsi : - Consulter votre compte à tout moment et visualiser votre situation actuelle et historique, - Télécharger tous les imprimés de la caisse, - Envoyer vos demandes d information et vos suggestions d amélioration, - Effectuer des simulations, - Identifier les personnes à contacter à la CIMR, - Trouver des réponses à vos questions à travers la foire aux questions, etc. ce site, il vous faut vous y abonner. L abonnement est gratuit et a pour objectif d assurer la confidentialité des informations. Il peut être réalisé de deux manières : Abonnement en ligne C est la procédure la plus rapide puisque vous avez immédiatement l accès à l espace salarié. Munissez-vous du dernier relevé de points envoyé par la CIMR (2006) et allez sur l adresse du site Sur la page d accueil, sélectionnez la rubrique Télé Service 1 Pour pouvoir bénéficier des télé-services offerts par 20

23 Les simulations Simulation de pension À travers le site internet de la CIMR, vous pouvez réaliser des simulations pour connaître le niveau de votre pension à l âge de la retraite. Vous pouvez également en faire la demande à la CIMR en nous adressant une demande qui précise : votre matricule, votre option de liquidation (avec ou sans option en capital) la date d effet (date de départ en retraite). Vous pouvez également en faire la demande auprès de nos services. Pour cela, adressez-nous une lettre précisant : votre matricule, le produit choisi, en précisant le taux lorsque nécessaire, la date d effet. Cette demande doit être envoyée à l une des agences régionales de la CIMR (voir vos agences CIMR page 31). Envoyez cette demande : par courrier à l adresse suivante : CIMR Agence centrale 100 Bd. Abdelmoumen Casablanca Par Simulation de produit À travers le site internet de la CIMR, vous pouvez demander des simulations du coût et de l impact sur votre pension : d une augmentation du taux de cotisation, de la cotisation à la retraite complémentaire, de la cotisation à retraite à 55 ans sans anticipation, d un rachat de points. 23

24 La demande d abonnement Si vous ne disposez pas du dernier relevé de points annuel envoyé par la CIMR, vous devez effectuer une pré-inscription sur le site en saisissant sur l espace dédié, les informations suivantes : - votre matricule CIMR, - votre nom complet, - votre adresse - le N de votre CIN Cette pré-inscription doit être complétée par l envoi d une demande écrite (selon modèle ci-dessous, téléchargeable sur le site), accompagnée d une copie de votre CIN. La demande doit être envoyée par courrier à l adresse : CIMR Abonnement Web 100, Bd. Abdelmoumen Casablanca. Dès réception de votre demande, la CIMR la validera et vous communiquera, par ou à défaut par courrier, votre mot de passe qui vous permettra d accéder aux télé services de l espace Salarié affilié. Nom et prenom matricule CIMR numéro CIN Adresse : : : : CIMR 100, Bd Abdelmoumen Casablanca Maroc Objet : Demande d abonnement au site internet CIMR Je vous prie de bien vouloir enregistrer ma demande d abonnement aux Télé services contenus dans le site web dédié aux affiliés de la caisse. Le / / Signature N.B : La demande doit être personnalisée 22

25 Modes de liquidation de la retraite La liquidation avec option en capital Vous pouvez choisir l option en capital. Vos points seront divisés en deux parties : - Une partie des points sera transformée en une pension qui vous sera versée par la CIMR, - L autre partie vous sera versée en une seule fois sous forme de capital. La liquidation sans option en capital Dans ce cas, la totalité des droits sera transformée en pension mensuelle. Fiscalité des pensions Les allocations de retraite, qu elles soient versées sous forme de pensions ou de capital sont imposables et soumises à l IGR, Impôt Général sur le revenu. Toutefois, ces allocations bénéficient d un abattement de 40 %. la formule de calcul de l impôt est donc la suivante : Allocation versée = 40 % du montant brut + (60 % du montant brut - impôt y afférent) Mode de paiement de la pension Périodicité et échéances du paiement de votre pension Le paiement de la pension de retraite CIMR est mensuel. Modes de paiement Le paiement de la pension CIMR se fait, au choix de l allocataire : - par virement bancaire, ou - par mandat postal, 25

26 La pension de retraite CIMR 24 Une fois arrivé à la retraite, vous devez faire une demande à la CIMR pour la liquidation de votre retraite. Vous devez : Etre agé (e) d au moins 50 ans, Avoir cotisé au régime pendant au moins 5 années pleines, Avoir cessé toute activité salariale. L âge de départ en retraite L âge légal de départ en retraite au Maroc est soixante ans. Cependant, la CIMR permet à ses affiliés de partir en retraite à partir de l âge de 50 ans, c est ce qu on appelle une retraite anticipée, ou après l âge de 60 ans. On parle alors de retraite prorogée. La retraite anticipée Dans le cas d une retraite anticipée, le nombre de points CIMR de l affilié subit un abattement qui est fonction de l âge de départ en retraite : Anticipation 50 ans 0,40 55 ans 0,72 51 ans 0,47 56 ans 0,76 52 ans 0,54 57 ans 0,81 53 ans 0,61 58 ans 0,87 54 ans 0,66 59 ans 0,93 Prorogation de la retraite La CIMR offre la possibilité de partir en retraite après l âge de 60 ans. La pension est alors majorée d un coefficient en fonction de l âge de l affilié Prorogation 61 ans 1,05 62 ans 1,10 63 ans 1,15 64 ans 1,20 65 ans et plus 1,25

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Conception RCAR - Communication - 2003 Impression Editions les Belles Couleurs Dépot Légal : 2003/0826 ISBN : 9981-9931-7-4 Document téléchargeable

Conception RCAR - Communication - 2003 Impression Editions les Belles Couleurs Dépot Légal : 2003/0826 ISBN : 9981-9931-7-4 Document téléchargeable GUIDE DU CLIENT Conception RCAR - Communication - 2003 Impression Editions les Belles Couleurs Dépot Légal : 2003/0826 ISBN : 9981-9931-7-4 Document téléchargeable sur internet : www.rcar.ma SOMMAIRE Message

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANCAIS REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS Arrêté du 30 décembre 2005 J.O. du 25 janvier 2006 Arrêté du 31

Plus en détail

à l accès aux fonctions publiques selon le mérite ; à l accès à l eau et à un environnement sain ; au développement durable.»

à l accès aux fonctions publiques selon le mérite ; à l accès à l eau et à un environnement sain ; au développement durable.» 1 CONSTITUTION DU ROYAUME DU MAROC, TITRE II, LIBERTES ET DROITS FONDAMENTAUX, Article 31 «L Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales œuvrent à la mobilisation de tous les moyens

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité Nous sommes là pour vous aider Demande de pension Articles L. 38 à L. 52 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de réversion de la retraite additionnelle Article 76 de la loi

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Pour les exploitations agricoles, les entreprises de travaux agricoles, les CUMA de Franche-Comté et les coopératives fruitières de l Ain du Doubs et du Jura relevant de l

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales BC int. :14-01 Septembre 2009 ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 La note d information

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

à l accès aux fonctions publiques selon le mérite ; à l accès à l eau et à un environnement sain ; au développement durable.»

à l accès aux fonctions publiques selon le mérite ; à l accès à l eau et à un environnement sain ; au développement durable.» 1 CONSTITUTION DU ROYAUME DU MAROC, TITRE II, LIBERTES ET DROITS FONDAMENTAUX, Article 31 «L Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales œuvrent à la mobilisation de tous les moyens

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 Cahier du patrimoine Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 LE CONTRAT TNS COMPRENDRE LA LOI «MADELIN» 3 Introduction Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Au coeur de la solidarité sociale INSTITUTION DE PREVOYANCE RETRAITE DU SENEGAL LES GUIDES DE L IPRES MEMO DU RETRAITE. www.ipres.

Au coeur de la solidarité sociale INSTITUTION DE PREVOYANCE RETRAITE DU SENEGAL LES GUIDES DE L IPRES MEMO DU RETRAITE. www.ipres. Au coeur de la solidarité sociale INSTITUTION DE PREVOYANCE RETRAITE DU SENEGAL LES GUIDES DE L IPRES MEMO DU RETRAITE www.ipres.sn Infos pratiques Pour bénéficier d un paiement à domicile Vous devez Fournir

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 IRCEC - Caisse nationale de retraite complémentaire des artistes auteurs GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 L IRCEC Votre cotisation RAAP Votre

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

Produire les copies et présenter les originaux. 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes

Produire les copies et présenter les originaux. 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes PIECES A PRODUIRE POUR UNE DEMANDE DE CARTE DE RESIDENT PREMIERE DEMANDE Produire les copies et présenter les originaux 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes Lettre de demande de carte

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant :

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant : La CRPN, caisse de retraite complémentaire de la sécurité sociale, est réglementée par le code des transports et le code de l aviation civile. L affiliation à la CRPN est obligatoire pour tous les personnels

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Ministère des finances et des comptes publics Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE PERP PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE par Élysée Consulting Votre épargne pour votre retraite SOMMAIRE Bénéficiaires 3 Fonctionnnement du plan 3 Gestion du plan 4 Fiscalité des primes versées 5 Dénouement

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE

OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE 1 REGLEMENT MUTUALISTE SOMMAIRE Pages : Chapitre I : protections proposées 3 groupes et catégories de bénéficiaires Article 1 : protections 3 Article 2 : groupes et catégories

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal.

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal. VOTRE ACTIVITE Le vendeur colporteur de presse est un travailleur indépendant qui assure la vente et/ou la distribution de publications quotidiennes nationales, régionales et départementales, ainsi que

Plus en détail

Demande de calcul d une rente future

Demande de calcul d une rente future Demande de calcul d une rente future Demande Le calcul souhaité concerne une future rente de vieillesse (répondre à toutes les questions figurant sous le chiffre 7) rente d invalidité rente de survivant

Plus en détail

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE 2015 INDEMNITES JOURNALIERES INVALIDITE PTIA OU DECES HOSPITALISATION RENTE EDUCATION RENTE DE CONJOINT La mutuelle des professions libérales et indépendantes Professions Libérales & Indépendantes AMPLI-FAMILLE

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#13 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé P Des outils à votre disposition Vous cherchez des tarifs de consultation, des adresses de médecins,. www.ameli-direct.ameli.fr Vous cherchez des informations sur les centres mutualistes. www.mutualite.fr

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine - 000.707/09 - édition janvier 2009 création et impression agme résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine association de prévoyance du groupe mornay europe

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU RéGime DE PRéVOYANCE de l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur : 1 er juillet 2014 INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE La présente notice

Plus en détail

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155;

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite Le Président de la République, Vu la charte nationale, notamment son titre sixième V. Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Vu

Plus en détail

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE...

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance ocirp SIEGE SOCIAL : 12, RUE MASSUE - 94684 VINCENNES CEDEX ADHESION AU REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance

Plus en détail

NOTICE FISCALE DES CONTRATS D ASSURANCE VIE

NOTICE FISCALE DES CONTRATS D ASSURANCE VIE NOTICE FISCALE DES CONTRATS Cette notice est destinée à vous informer des principales dispositions fiscales actuellement en vigueur, s appliquant aux contrats individuels d assurance sur la vie (épargne,

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CABINET SAUVAGE GESTION Administrateur de Biens SYNDIC LOCATION GERANCE FICHE DE RENSEIGNEMENTS du bien :...... Date d entrée souhaitée :... LOCATAIRE IDENTITE (1) Nom Prénoms Date de naissance Lieu de

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

MAA. DEMANDE D AIDE REMBOURSABLE «1ère INSTALLATION» (ARI) Tél :

MAA. DEMANDE D AIDE REMBOURSABLE «1ère INSTALLATION» (ARI) Tél : MAA DEMANDE D AIDE REMBOURSABLE «1ère INSTALLATION» (ARI) Mutuelle de l Armée de l Air - Pôle Social - 48, rue Barbès - 92544 Montrouge Cedex Tél. : 0 970 809 721 (appel non surtaxé). Site internet : www.mutaa.fr

Plus en détail

Livret d Epargne Salariale

Livret d Epargne Salariale Livret d Epargne Salariale Octobre 2012 BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Livret d Épargne Salariale Pour savoir l essentiel sur l épargne salariale Il existe différents

Plus en détail