Stratégie de rémunération

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie de rémunération"

Transcription

1 CONSULTING Offre Conseil RH Stratégie de rémunération La stratégie de rémunération est un facteur de stabilité et de performance de l'entreprise. GFI Consulting vous accompagne en mettant en cohérence les systèmes de rémunération et la stratégie de l'entreprise, tout en intégrant à la fois les dimensions financières et RH.

2 2

3 SOMMAIRE Offre Conseil RH Stratégie de rémunération 1_ 2_ Politique de rémunération Proposition de valeur Offre packagée > Audit de rémunération > Rémunération variable > Intéressement Offre sur mesure Business Cases > Harmonisation de la rémunération au niveau Groupe > Optimisation de l accord d intéressement Pilotage de la masse salariale Proposition de valeur Offre packagée Offre sur mesure Le business Case 4 P P

4 Politique de Rémunération Offre Conseil RH Politique de rémunération La politique de rémunération, levier critique de la stratégie globale de l'entreprise, nécessite la prise en compte des dimensions financières et ressources humaines. LE CONTEXTE Dans un contexte de compétitivité toujours accrue, la capacité à attirer, motiver et fidéliser les collaborateurs devient une composante clé favorisant l'alignement de la politique de rémunération sur la performance de l'entreprise. L OFFRE GFI Démarche de GFI GFI positionne l'efficacité de la politique de rémunération et la recherche d'un équilibre entre les différents facteurs clés, au centre de sa démarche : > compétitivité Aligner la politique de rémunération sur la stratégie d entreprise et rémunérer les performances des collaborateurs en cohérence avec les résultats. Politique de rémunération > attractivité Attirer, retenir et fidéliser les salariés tout en offrant une politique de rémunération équitable et motivante. > equilibre financier Anticiper et maîtriser les évolutions de la masse salariale face aux contraintes économiques et budgétaires. 4 Les offres Conseil : Gouvernance des SI Gestion opérationnelle Ressources Humaines Efficacité opérationnelle

5 Offre Conseil RH : Politique de rémunération Proposition de valeur GFI vous accompagne dans l'expression de vos besoins et l'élaboration d'une politique de rémunération gagnante visant à : >_mesurer finement le coût des actions engagées et des politiques RH (réorganisation, politique de rémunération, staffing ) >_positionner la rémunération comme un levier de valeur plutôt qu'une ligne de coût >_rémunérer la performance collective et individuelle, tout en respectant les contraintes budgétaires et l'impact sur la rentabilité >_renforcer la cohérence des dispositifs de rémunération pour accroître les performances >_faire de la politique de rémunération un instrument de gouvernance d'entreprise >_... Offre Conseil : Politique de rémunération Domaines d intervention GFI intervient sur les domaines suivants avec deux types d offres spécialement adaptées aux enjeux de l entreprise : >_des offres packagées : - Audit de rémunération (Cf. page 6) - Rémunération variable (Cf. page 7) - Intéressement (Cf. page 8) >_des offres sur mesure (Cf. page 9) Benefits Retraite supplémentaire Abondement PEE Part variable Perco Dispositifs collectifs Intéressement Bonus Benchmark Salaire de base Matrice d augmentation Système de calcul Grille de salaire politique de rémunération Primes fixes Expertise Pour vous accompagner sur des projets de politique de rémunération, GFI s'appuie sur : >_une expertise métier Compensation & Benefits >_une capitalisation sur les best practices >_une connaissance des outils spécialisés >_une démarche projet éprouvée >_une compétence RH globale telles qu'illustrées au travers des business cases suivants : >_harmonisation de la rémunération au niveau groupe Cf. page 11 >_optimisation de l'accord d'intéressement Cf. page 15 Contact Gestion des Contrats de Recherche : GFI Consulting - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0)

6 Offre packagée Conseil RH Audit de rémunération Analyser le système de rémunération en vigueur, en vue de la mise en place ou de la révision d'élément(s). Objectifs S assurer que la masse salariale respecte les engagements financiers de l entreprise Mesurer la capacité à attirer, retenir et fidéliser les collaborateurs Respecter l équité salariale selon l expérience et la performance Méthodologie Diagnostic et état des lieux analyse des pratiques en vigueur analyse des facteurs de glissement de la masse salariale Analyse de la politique de rémunération poursuivie identification de la politique de rémunération : quoi, combien, comment? mesure de l écart entre la rémunération et les objectifs cibles Rapport d audit efficacité et performance du système de rémunération recommandations et pistes d optimisation Livrables Rapport d audit Analyse de l équité salariale Durée et engagement De 3 à 4 semaines, selon les spécificités 6

7 Offre packagée Conseil RH Rémunération variable Construire un système de rémunération gagnant-gagnant, combinant les impératifs financiers, les attentes des collaborateurs et les objectifs stratégiques de l'entreprise. Objectifs Identifier le dispositif le plus adapté à vos objectifs et à votre environnement Fixer des objectifs clairs, précis et cohérents avec la stratégie d Entreprise Développer l engagement des collaborateurs au travers d un management opérationnel Méthodologie Livrables Diagnostic diagnostic quantitatif et qualitatif du système de rémunération, enjeux sociaux et financiers analyse des pratiques en vigueur évolution de la masse salariale (écarts, coûts cachés, facteurs de glissement) Architecture élaboration du système de rémunération variable impact financier des mesures et des effets sur la masse salariale préparation des scénarios budgétaires Validation choix du scénario de rémunération variable finalisation du dispositif impact financier sur l exercice n et n+1 Mise en œuvre préparation d un pack de communication pour les collaborateurs assistance dans la mise en œuvre du dispositif préparation de l outil de suivi du système de rémunération variable Rapport intermédiaire, scénarios, impacts budgétaires Kit de communication Durée et engagement De 4 à 6 semaines, selon les spécificités Mission en régie ou au forfait 7

8 Offre packagée Conseil RH Intéressement Mettre en œuvre ou réviser votre accord d'intéressement pour, d'une part, optimiser les avantages offerts par le dispositif et d'autre part en faire un élément de rémunération variable collectif. Objectifs Intégrer l intéressement comme un élément de rémunération variable Prendre en compte les spécificités métiers au plus près des groupes de collaborateurs Jouer sur l effet de masse pour mobiliser les collaborateurs sur les objectifs stratégiques Méthodologie Analyse organisation et objectifs : métiers, positionnement, axes stratégiques système de rémunération : principes, structuration des différents éléments revue d activité : documents de reporting et d activité, entretiens avec les managements Rapport intermédiaires modalités de financement du dispositif, enjeux et critères associés architecture du système de calcul, scénarios et simulations élaboration du cadre d accord Projet d accord préparation du projet d accord élaboration du pack de communication présentation/assistance aux partenaires sociaux Mise en œuvre finalisation du projet d accord accompagnement dans la mise en œuvre préparation de l outil de calcul et de suivi de l accord Livrables Rapport intermédiaire, cadre d accord Projet d accord, kit de communication Durée et engagement De 3 à 5 semaines, selon les spécificités Mission en régie ou au forfait 8

9 Offre sur mesure Conseil RH Politique de rémunération Intervenir sur des projets Rémunération à partir d'un format et de modalités à définir selon vos enjeux. Objectifs Vous assister et vous accompagner sur des problématiques et des projets spécifiques, nécessitant une intervention surmesure adaptée à votre environnement. Exemples de projets Assistance au paramétrage d outil (rémunération, SIRH) Harmonisation des systèmes de rémunération Négociation auprès des partenaires sociaux Épargne salariale PERCO Abondement Retraite supplémentaire Matrice de rémunération Aide au choix d outil Formation Appel d offres... Durée et engagement Après étude Mission en régie ou au forfait 9

10 2 Business Cases Politique de rémunération 10

11 CONSULTING Conseil RH_Business Case Harmonisation de la rémunération au niveau groupe 11

12 CONSULTING Conseil RH_Business Case Harmonisation de la rémunération au niveau groupe Objectifs et enjeux Dans le cadre de sa transformation, la banque souhaite harmoniser sa politique de rémunération groupe pour stabiliser et renforcer sa compétitivité. Plusieurs raisons sont à l'origine de cette décision, parmi lesquelles : un projet de fusion et de transformation des organisations des écarts pour des fonctions et des postes identiques ou proches une architecture sociale qui impacte directement les rémunérations pratiquées La banque souhaite mettre en place une grille salariale intégrant : le salaire fixe la prime groupe, en remplacement des éléments variables existants Par ailleurs, la banque souhaite introduire un système de management et d'évaluation des performances. Solution déployée Pour répondre à la double problématique, de gestion commune fixe + variable d'une part et d'harmonisation du système de rémunération au niveau groupe d'autre part, la solution s'est construite autour : de l'élaboration d'une grille salariale groupe par bandes de gestion d'un système de rémunération variable sur 3 niveaux adapté à l'organisation de la banque d'un système d'évaluation de la performance pour une gestion et un management de la rémunération fixe + variable optimisée 1. Elaboration et mise en place d une grille salariale groupe Gestion maîtrisée du salaire fixe et du niveau de la prime groupe 12

13 2. Elaboration d'un système d'évaluation de la performance Un document d'évaluation unique est élaboré puis diffusé au sein du groupe : Il repose sur des objectifs : qualitatifs : accomplissement de la fonction de référence, aptitudes et comportements basés sur le référentiel métier du groupe quantitatifs : fixation d'objectifs quantitatifs par ligne de métiers d'appartenance (croissance du PNB, ouverture de comptes, skills ) Il prend en compte des souhaits d'évolution des collaborateurs : développement personnel du collaborateur : acquisition de compétences/formation ambition en termes de chemin de carrière et de mobilité Prise en compte des objectifs et des souhaits d évolution 3. Cycle d'évaluation de la performance Structuration de l'évaluation de la performance : Traduction de la performance au niveau du score 13

14 Traduction du score au niveau de la rémunération Bénéfices obtenus 14 Mise en adéquation du système de rémunération et d'évaluation de la performance avec les objectifs groupe et les pratiques du marché. Etablissement d'un lien entre le mode de management de la performance et le système de rémunération Structuration du système de rémunération et évolution des collaborateurs au sein d'une grille salariale groupe. Renforcement et stabilisation du niveau de compétitivité du système de rémunération. GFI Informatique - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0) BUSINESS CASE BUSINESS CASE

15 CONSULTING Conseil RH_Business Case Optimisation de l'accord d'intéressement 15

16 CONSULTING Conseil RH_Business Case Optimisation de l'accord d'intéressement Objectifs et enjeux L'accord d'intéressement étant arrivé à échéance au , la Direction des Ressources Humaines souhaite le renouveler pour la période et finaliser sa mise en place pour la fin mai La masse distribuée au titre de l'intéressement et de la participation représente un peu plus d'un mois de salaire. L'entreprise dispose également d'un Plan d'epargne d'entreprise mais n'a pas de système d'abondement. Plusieurs objectifs sont assignés à la reconduction de l'accord d'intéressement : proposer des recommandations après analyse des pratiques en vigueur dans les entreprises du secteur de la grande consommation (au travers d'un benchmark) optimiser les modalités de répartition de l'intéressement Solution déployée Pour accompagner l'entreprise dans l'optimisation de son accord d'intéressement, la solution s'est construite autour de deux axes : rendre plus cohérents les montants individuels d'intéressement entre les différentes catégories réduire les écarts (prime d'intéressement/salaires) entre les populations cadres et non-cadres 1. Scénarios de répartition de l'intéressement Propositions de deux scénarios de répartition pour 2008 : Scénario 1 30% de l'intéressement répartis de façon uniforme 70% de l'intéressement répartis proportionnellement aux salaires, avec plafonnement à 4 PASS Scénario 2 40% de l'intéressement répartis de façon uniforme 60% de l'intéressement répartis proportionnellement aux salaires, avec plafonnement à 4 PASS La part d'intéressement répartie proportionnellement aux salaires, prend déjà en compte la présence, puisqu'il s'agit des salaires réels (incluant les absences) et non des salaires théoriques. Optimisation des leviers de répartition de l intéressement 16

17 2. Projection de l'intéressement global L'intéressement global 2008 projeté, représente une enveloppe de euros, à partir d'hypothèses budgétaires attendues : Projection d hypothèses budgétaires 3. Projection de 2 scénarios de répartition Scénario 1 (30% uniforme / 70% salaires) Scénario 2 (40% uniforme / 60% salaires) Variation des clés de répartition uniforme/salaire 17

18 4. Résultats de l'intéressement individuel selon les scénarios Scénario 1 Scénario 2 Intéressement moyen par catégorie Bénéfices obtenus 18 Les deux scénarios permettent de proposer des intéressements moyens avec des écarts inférieurs de 1 point en comparaison du salaire moyen AM/Employés/VRP rapporté à celui des Cadres, le scénario 1 étant un peu plus avantageux. Par rapport aux modalités de répartition en vigueur dans l'accord 2005/2007, la part commune à l'ensemble des collaborateurs est moins élevée (entre 30% et 40%) mais reste cohérente quelle que soit l'enveloppe globale à distribuer. La part proportionnelle aux salaires est la modalité de répartition essentielle pour permettre à l'intéressement de respecter la hiérarchie des rémunérations. La contrepartie est un plafonnement des salaires plus important, à au moins 4 PASS. Respect de la hiérarchie des rémunérations GFI Informatique - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0) BUSINESS CASE BUSINESS CASE

19 19

20 Pilotage de la masse SALARIALE Offre Conseil RH Pilotage de la masse salariale Anticiper et estimer l'impact des décisions de masse salariale sur la performance globale de l'entreprise pour une vision claire des éléments engagés et prévisionnels. LE CONTEXTE Augmenter la performance et la rentabilité de l entreprise L impact des décisions budgétaires et la capacité à exploiter les différents leviers autour de la masse salariale contribuent de façon significative à la performance de l Entreprise. L OFFRE GFI Démarche de GFI Intégrer le pilotage de la masse salariale comme levier d'augmentation de la performance de l'entreprise et répondre aux différents besoins d'ajustements du business et de maîtrise des engagements financiers correspondants. Proposition de valeur GFI accompagne les Entreprises sur les différents besoins de contrôle et de prévisions des dépenses de masse salariale : >_Identifier l impact dû aux glissements de la masse salariale (G.V.T.) >_Mesurer l'impact financier des mesures salariales pour faciliter la préparation des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) >_Comprendre et anticiper l'influence des mouvements de personnel >_Identifier les leviers et éviter des dépenses inconsidérées >_Elaborer des scénarios de gestion et avec simulations budgétaires sur différents horizons temporels >_Fiabiliser le reporting extra-financier, les prévisions et les évaluations budgétaires de fin d'année Domaines d intervention GFI conseille les Entreprises sur leurs projets de contrôle et de pilotage de la masse salariale en s'appuyant sur un outil dédié. Nos interventions sont structurées autour de deux volets : >_Un volet statique : analyse et diagnostic >_Un volet dynamique : pilotage et suivi de la masse salariale Offres GFI a élaboré deux types d offres pour s adapter à vos enjeux : >_Une offre packagée - Pilotage et contrôle de la masse salariale (Cf. page 22) >_Une offre sur mesure - Pilotage de la masse salariale (Cf. page 23) 20 Les offres Conseil : Gouvernance des SI Gestion opérationnelle Ressources Humaines Efficacité opérationnelle

21 Offre Conseil RH : Pilotage de la masse salariale Analyse et diagnostic Analyse des composantes et des dérives de la masse salariale > Analyse des facteurs de glissement - GVT (glissement, vieillissement, technicité) - mouvements du personnel (effet d effectif, de structure, de noria) > Impact financier des différents effets > Impacts des mesures générales et catégorielles > Modifications des règles de gestion > Equité interne Années N-1, N-2... > Comparaison sur plusieurs années > Compréhension des dérives et des facteurs de glissement de la masse salariale > Elaboration d un système de pilotage de la masse salariale Pilotage et suivi de la masse salariale Gestion infra-annuelle de la masse salariale Prévision Re-prévision Re-prévision Gestion Comparaison entre la prévision et le constaté Mesure des écarts Exécution Comparaison entre la prévision et le constaté Mesure des écarts Adaptation du scénario de gestion Années N, N+1, N+2... Corrections > Scénarios budgétaires sur plusieurs exercices et/ou point d atterrissage de fin d année > Simulations intégrant : - des mesures salariales pour des populations identifiées - des modifications d effectifs (départs, embauches, cdd) - des données réelles et des prévisions Offre Conseil : Pilotage de la masse salariale Expertise Pour vous accompagner sur vos différents projets, GFI s'appuie sur l'expertise suivante : > analyse des glissements de la masse salariale, exprimés en : - effet de Niveau - effet de Masse - effet Report pour permettre la mesure de chaque élément contribuant à la variation de la masse salariale. >_analyse des facteurs de glissement de la masse salariale et traduction de l'impact au niveau : - des mesures salariales : effets de glissement (G), de vieillissement (V), de technicité (T) - des mouvements de personnel : effet d'effectif, effet de structure, effet de Noria >_analyse comparative : - de plusieurs années successives - de budgets intégrant des hypothèses différentes - du résultat de l'année en cours par rapport au budget initial - entre des sociétés, des établissements, des services, des catégories de populations Une illustration de notre expertise est déclinée au travers d'un business case : >_pilotage de la masse salariale (Cf. page 25) Contact : GFI Consulting - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0)

22 Offre packagée Conseil RH Pilotage et contrôle de la masse salariale Disposer d'une vision d'ensemble de l'évolution de la masse salariale et prévoir l'impact financier des mesures et des décisions de politique de rémunération. Objectifs Méthodologie Comprendre les évolutions des différentes composantes de la masse salariale et les marges de manœuvres existantes Contrôler l évolution de la masse salariale face aux décisions de politique de rémunération Analyse et diagnostic cadrage de la mission : classification des composantes de rémunération, définition des éléments à prendre en compte intégration des données : validation des éléments définis, préparation du système d analyse analyse et diagnostic : impact financier des mesures et des effets sur la masse salariale préparation du livrable : analyse des résultats et des indicateurs clés, préparation des tableaux de bord Pilotage et suivi de la masse salariale scénarios budgétaires : préparation des scénarios budgétaires fonction des choix de politique de rémunération (hausse de salaire, variable ) et d emploi (embauches, CDI ) intégration des données : validation des éléments définis, intégration dans le système d analyse analyse des résultats : impact financier des mesures et des effets, mesure des écarts, réajustements et adaptation du scénario de gestion préparation du livrable : comparaison des résultats réels par rapport au budget, re-prévisions Livrables Rapport sur l évolution de la masse salariale Scénarios budgétaires, analyse infra-annuelle de la masse salariale Durée et engagement De 3 à 4 semaines, selon les spécificités Mission en régie ou au forfait 22

23 Offre sur mesure Conseil RH Pilotage de la masse salariale Intervenir en pilotage de la masse salariale à partir d'un format et de modalités à définir selon vos besoins. Objectifs Vous assister et vous accompagner sur des problématiques et des projets spécifiques, nécessitant une intervention surmesure adaptée à votre environnement. Exemples de projets Impact des projets de transformation (fusion, acquisition...) Évolution des composantes de la masse salariales Impact des mesures salariales Coûts cachés et effets mécaniques Budgets et scénarios de N.A.O Mouvements de personnel Facteurs de glissement Scénarios budgétaires Tableaux de bord Effets induits... Durée et engagement Après étude Mission en régie ou au forfait 23

24 Business case Pilotage de la masse salariale 24

25 CONSULTING Conseil RH_Business Case Pilotage de la masse salariale 25

26 CONSULTING Conseil RH_Business Case Pilotage de la masse salariale Objectifs et enjeux Dans le cadre de la gestion de sa masse salariale, la Direction des ressources humaines souhaite être accompagnée pour 2011 sur les principales étapes liées aux choix budgétaires qu'elle devra faire. Elle souhaite notamment pouvoir ajuster au mieux les dépenses liées aux évolutions de sa masse salariale, tout en anticipant les différentes mesures qui seront mise en place à l'issue des N.A.O. L'objectif consiste à contrôler et suivre au mieux l'impact financier des décisions de politique salariale, tout en ayant les moyens de les réajuster. Solution déployée L'approche consiste à prévoir les différentes évolutions de la masse salariale par rapport : aux effets d'évolution mécanique de la masse salariale sur la période à l'impact financier des décisions de politique de rémunération prévues lors des N.A.O Analyse de l'évolution de la masse salariale La part variable avait fortement évoluée en 2008/2009, du fait d'un niveau d'intéressement + participation compris entre 12% et 13% des salaires la prime d'ancienneté augmente de 22% sur 2007/2010 et impacte la masse salariale de 0,7 point Vision globale de l évolution des rémunérations 2. Analyse du salaire de base (évolution et impact financier) Impact financier des mesures d augmentations du salaire de base 26

27 La progression de l'impact financier des augmentations individuelles (générales et mérite) est en cohérence avec l'évolution des mesures constatées en effet de masse. 3. Hypothèses budgétaires 2011 L'entreprise veut poursuivre sa politique salariale en 2011, en maintenant des augmentations générales pour les OETAM et en développant la part des augmentations individuelles pour les cadres. Elle souhaite mesurer les effets engendrés par ces hypothèses budgétaires pour ses prochaines N.A.O. de février augmentations générales comprises entre 1,7% et 2,0% pour les OETAM augmentations individuelles de 2,2%, avec 3% pour les cadres dates d'effet des augmentations générales (entre janvier et avril) augmentations liées au rattrapage et à la certification de 0,07% budget lié à l'évolution de la prime d'ancienneté Les simulations permettront de prévoir l'impact financier et les marges de manœuvre. Impact financier des mesures d augmentations du salaire de base 4. Impacts financier des hypothèses budgétaires 2011 Marges de manoeuvre budgétaires pour les N.A.O 27

28 5. Mesures salariales 2011 prises lors des N.A.O. de février L'entreprise, qui a mené ses N.A.O. à partir des prévisions budgétaires transmises, est parvenue à un accord pour L'impact financier des décisions d'augmentations des salaires est réalisé sur la base des éléments d'évolution suivants : augmentations générales de 2,0% pour les OETAM (1% en janvier et 1% en septembre) augmentations individuelles : - 1,8% pour les OETAM - 3,8% pour les Cadres augmentations promotionnelles : budget 100 K (0,13%) augmentations rattrapage + certification : 80 K (0,10%) budget de l'évolution de la prime d'ancienneté? 0,22% Mesures salariales décidées lors des N.A.O 6. Impact financier des mesures salariales 2011 Coût financier des mesures salariales des N.A.O 28 Bénéfices obtenus La vision préalable des effets induits sur les éléments de rémunération et leur impact budgétaire a permis au Directeur des ressources humaines d'affiner ses hypothèses budgétaires pour ses N.A.O. et de négocier en direct ses ajustements. La Direction des ressources humaines dispose d'une approche structurante et de tableaux de bord, lui permettant de contrôler et de suivre l'évolution de la masse salariale pour Elle pourra ainsi procéder à une gestion infra-annuelle de sa masse salariale et mesurer les écarts entre les prévisions et le constaté. L'impact des décisions budgétaires n'est plus un élément subi, mais un élément de gestion et de pilotage de la masse salariale. GFI Informatique - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0) BUSINESS CASE BUSINESS CASE

29 29

30 GFI Informatique - Immeuble de la Porte du Parc 145 boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen Tél : +33(0) Fax : +33(0)

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Analyses, prévisions et pilotage PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Le contrôle et la gestion de la masse salariale Toute société

Plus en détail

Le pilotage de la masse salariale

Le pilotage de la masse salariale Le pilotage de la masse salariale 1 Les enjeux de l analyse et du pilotage de la masse salariale...2 2 Définir et calculer la masse salariale...3 2.1 Définition...3 2.2 Calcul de la masse salariale :...4

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE

PRÉSENTATION DE L OFFRE PRÉSENTATION DE L OFFRE CMS 5.x CONTRÔLE DE LA MASSE SALARIALE Les informations contenues dans ce document font partie intégrante de la solution CMS et sont protégées en France par le code de la propriété

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole rh T Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

La gestion du personnel

La gestion du personnel Auto-diagnostic de votre fonction Ressources Humaines Le questionnaire ci-après vous permet de préparer vos réponses avant de les saisir en ligne sur www.fact.aract.fr Evaluez la gestion des compétences

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté)

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) 1-Objectifdelasimulation Lorsqu'elle met en place une stratégie de rémunération qui ne se limite pas à la seule augmentation de

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité?

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? HSBC Intervention du 18 janvier 2011 En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? Les enjeux sociaux et patrimoniaux

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent

Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent www.coopami.org Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent TUNIS 17 décembre 2013 Michel Vigneul Conseiller Actuaire La bonne gestion financière d un système d assurance de soins de

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Pôle Formation CCI COLMAR SOGEX Thème du jour animé par Giovanni TERRANA Consultant en droit social Associé INTRODUCTION Présentation du cabinet SOGEX:

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Offre Entreprises. L Epargne Salariale Crédit Agricole

Offre Entreprises. L Epargne Salariale Crédit Agricole Offre Entreprises L Epargne Salariale Crédit Agricole L Epargne Salariale, comment cela fonctionne? Versements des salariés PRIME DE PARTICIPATION PRIME D INTERESSEMENT VERSEMENTS VOLONTAIRES AFFECTATION

Plus en détail

LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE

LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE LA CONDUITE DE L ACTION COMMERCIALE Une fois les objectifs fixés pour son équipe, le manageur doit définir une stratégie et mettre en place un plan d actions. Outil de prévision et de planification, ce

Plus en détail

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006 LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE Montgermont, le 14 novembre 2006 INTRODUCTION Quelle nécessité de maîtriser la masse salariale? 1 ère partie A - Que recouvre la notion de masse salariale? La part contrainte

Plus en détail

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur Nous confier votre Compte Épargne Temps, c est gagner bien plus que du temps. Le Compte Épargne Temps est pour l entreprise une véritable opportunité.

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

ATTIRER les meilleurs collaborateurs

ATTIRER les meilleurs collaborateurs ATTIRER les meilleurs collaborateurs C est Simple & Global, Divisez par deux vos temps de recrutement! Managez l ensemble du processus de recrutement, depuis le dépôt de candidature jusqu à l intégration

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé L offre FOBA Des outils d aide à la vente Budget Retraite Augmenter la vente des différentes solutions retraite ANI Générer des rendez-vous qualifiés et réduire le délai de décision pour la souscription

Plus en détail

Le compte épargne-temps (CET)

Le compte épargne-temps (CET) Le compte épargne-temps (CET) Comment mettre en place le compte épargne-temps? Le compte épargne temps est mis en place par convention ou accord collectif de branche, de groupe, d'entreprise ou d'établissement

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE GEN DRH 01 2015 ANNEXE 3 AU CCTP Plouzané, le 27 avril 2015 PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Référence du marché Pouvoir adjudicateur GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR

Plus en détail

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes PREAMBULE Dans le but de concrétiser les dispositions légales visant à instaurer l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise ARTICLE L.3341-6 DU CODE DU TRAVAIL Conformément à l'article L. 3341-6 du Code du travail «Tout salarié d'une entreprise proposant

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable

Les missions de l expert-comptable Les modalités d exercice de la profession 85 Les missions de l expert-comptable Missions comptables Missions d assurance sur les comptes complets historiques Audit d états financiers contractuel Examen

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Le taux d'actualisation en assurance

Le taux d'actualisation en assurance The Geneva Papers on Risk and Insurance, 13 (No 48, July 88), 265-272 Le taux d'actualisation en assurance par Pierre Devolder* Introduction Le taux d'actualisation joue un role determinant dans Ia vie

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

Schéma directeur du système d information. Réunion de lancement : 18 octobre 2013

Schéma directeur du système d information. Réunion de lancement : 18 octobre 2013 Schéma directeur du système d information Réunion de lancement : 18 octobre 2013 Un schéma directeur du SI : pourquoi? Le système d information doit donner à la gouvernance de l Observatoire les informations

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION SOLUTION PACKS KALITISS PROGRAMME DE FORMATION in&co, 3 avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble Tél/Fax 04 76 22 23 85 contact@inandco.com SOMMAIRE 1 - PACKS DE FORMATION... 3 1.1 - Pack Sécurité...3 1.2

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITE Inter entreprises petits groupes (6 stagiaires maximum par session)

FINANCE, COMPTABILITE Inter entreprises petits groupes (6 stagiaires maximum par session) Octobre à juillet FINANCE, COMPTABILITE Intitulé Objectifs principaux (programme détaillé sur demande) Dates - Les principales fonctions statistiques, financières, de recherche Excel appliqué à la gestion

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Date doc LIVRE BLANC MASSE SALARIALE : DE LA GESTION AU PILOTAGE. En partenariat avec

Date doc LIVRE BLANC MASSE SALARIALE : DE LA GESTION AU PILOTAGE. En partenariat avec LIVRE BLANC MASSE SALARIALE : DE LA GESTION AU PILOTAGE En partenariat avec 2014 CXP Page 1/28 Livre Blanc Avril 2014 LES AUTEURS Jean-Louis Baudrand Directeur Associé, Euristic Catherine Brault Directrice

Plus en détail

EPLFS / M-L B. - CM / Mémo CET / 1,v.0 / /15/07/2013/ Eurocopter rights reserved. MEMO : Compte Épargne Temps Individuel

EPLFS / M-L B. - CM / Mémo CET / 1,v.0 / /15/07/2013/ Eurocopter rights reserved. MEMO : Compte Épargne Temps Individuel MEMO : Compte Épargne Temps Individuel Sommaire Principe Propriétés Mobilité Tableau récapitulatif de l Alimentation du CET Tableau récapitulatif de l Utilisation du CET et du Transfert du CET Annexe 1

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

Comptes et plans d épargne-logement

Comptes et plans d épargne-logement Page 1 of 6 Alerte Banques n 2 - avril 2006 ARCHIVES I IMPRIMER Comptes et plans d épargne-logement L avis du CNC relatif à la comptabilisation des CEL et PEL pose le principe suivant : les conséquences

Plus en détail

Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil!

Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil! Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil! Cabinet de conseil exclusivement positionné sur la mise en œuvre de solutions logicielles de pilotage de la performance : tableaux

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1 Diane Patrimoine L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Diane Patrimoine 1 Sommaire : Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Une

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement L'intéressement Textes de référence : Loi n 2001-152 du 19 /02/2001 Lettre circulaire Acoss n 2001-056 du 10 avril 2001 rappelant les modifications apportées aux mécanismes de l épargne salariale Circulaire

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

NOTE CONJONCTURELLE BANQUE

NOTE CONJONCTURELLE BANQUE NOTE CONJONCTURELLE BANQUE Quel avenir pour les réseaux d agences des banques de détail? Quelles menaces pour l emploi? Première partie: Un contexte économique, technologique et réglementaire en mouvance,

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience RHesilience Résilience [n.f] : L entreprise résiliente est celle qui parvient à identifier et mobiliser ses ressources pour faire face à un environnement plus incertain et complexe Découvrez comment mieux

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Colloque du CNAM 6 octobre 2011 Intervenants OPTIMIND Gildas Robert actuaire ERM, senior manager AGENDA Introduction Partie 1 Mesures de

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial Objectif de notre démarche Repérer une évolution dans la

Plus en détail

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Forum SETO 2013 11 décembre 2013 Synthèse des résultats Plan Les enjeux de l étude L activité Benchmark Rémunération d Aon Hewitt Caractéristiques de l

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Mme ASKRI Leila Mrs ZHIOU Hamza HAMDI Mourad JELIZI Walid Les thèmes 1. Définitions et concepts 2. Les composantes et la Conception d'un tableau

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES 11 mai 2010 «Variantes de durée d assurance et d âges de la retraite» Dossier technique préparé par le secrétariat général du COR Document N 1 Document de travail, n

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Fiche produit Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Les données conjoncturelles ont modifié la donne sur le marché «Paie et RH». Les besoins des Directions des Ressources

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Epargne longue : la nouvelle donne

Epargne longue : la nouvelle donne Epargne longue : la nouvelle donne Septembre 2008 Etude disponible le 1 er septembre 2008 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, etc.-

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008 Bilan Protection Sociale & Rémunération Etude réalisée pour Monsieur DUPONT Le 25/04/2008 Contact : Madame MARTIN Casagande & Associés, Membre de PRAGMA 1 LES OBJECTIFS DE L ETUDE Votre système de rémunération

Plus en détail

«LES PRINCIPES ET OUTILS ESSENTIELS DU CONTRÔLE DE GESTION»

«LES PRINCIPES ET OUTILS ESSENTIELS DU CONTRÔLE DE GESTION» Pour une performance durable et solidaire «LES PRINCIPES ET OUTILS ESSENTIELS DU CONTRÔLE DE GESTION» Audit et contrôle de gestion, quelle complémentarité? Port Leucate Les 12-13-14 septembre 2012 1 Pour

Plus en détail

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques ITIL V3 Transition des services : Principes et politiques Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

Logiciel d'analyse de la Masse Salariale

Logiciel d'analyse de la Masse Salariale Ariane-Simu V1.7.1.xls Logiciel d'analyse de la Masse Salariale 21/07/2010 Société Cyber-Masse, BIENVENUE dans le logiciel de simulation de la Masse Salariale Année en cours 2010 Voir Masse salariale de

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail