DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION"

Transcription

1 DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de déduction Déductions professionnelles (frais de transport, de repas ) Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF : Impôt Cantonal et Communal / : Impôt Fédéral Direct DECLARATION FISCALE Déductions frais réels IMPOT A LA SOURCE Déductions forfaitaires déjà comprises dans le barème IS 1 : 3% du revenu brut après déduction des cotisations sociales OPTION 1 : Choisir les déductions forfaitaires, identiques à celles de l impôt à la source. OU OPTION 2 : Déduction des frais effectifs comprenant : Conditions/ Justificatifs à fournir pour les frais réels Déduction des frais 1 La barème d impôt à la source comprend l Impôt Fédéral Direct () et l Impôt Cantonal et Communal (), et intègre des déductions forfaitaires. Droits Réservés - Groupement transfrontalier européen - Document développé par les juristes du Service Fiscal 1

2 Min max 1'700 CHF : Frais professionnels forfaitaires : 3% du salaire brut min max 4'000 CHF Frais de déplacements et repas : CHF 1. Frais de transport Véhicule personnel et Conditions : Déduction des frais réels admise seulement lorsque le trajet ne peut raisonnablement pas être effectué en transports publics, càd : - Si 2 allers retours quotidiens > 2 heures par jour de transports publics Ou - Si le contribuable travaille avant 6h du matin ou après 22h Dans ces cas, déduction autorisée : Distance la plus courte domicile/lieu de travail en fonction du nombre de jours de travail dans l année, au tarif kilométrique de : - 0,70 CHF par KM pour une auto - 0,40 CHF /KM pour une motocyclette >50 cm3 Si le contribuable n entre pas dans l une des 2 conditions, seuls les frais de transports publics sont admis. professionnels sur justificatifs des dépenses effectives et nécessaires Distance la plus courte entre le domicile et le lieu de travail!! Attention : Frais d autoroute et parking non déductibles, pour le P+R : distance Km + abonnement en transports publics déductibles. 2

3 Transports publics : Abonnement TPG : 840 CHF maximum Autres transports Vélos, cyclomoteur ou motocycle léger : 700 CHF 2. Frais de repas forfaitaires / Repas hors du domicile et lors du travail d équipe et de nuit : - Déduction totale : 15 CHF / jour, maximum 3'200 CHF /an - Déduction partielle : 7,5 CHF / j, max 1'600 CHF /an, si l employeur contribue à la diminution du prix du repas (bons) ou si restaurant d entreprise/cantine. 3. Autres frais professionnels (outillage et ouvrages professionnels, vêtements professionnels ) Sur factures restées à la charge de l employé, sous conditions. 4. Frais de perfectionnement et de reconversion professionnels En lien direct avec l activité exercée par contribuable, frais de formation exclus, sous conditions. Admis si distance domicile/lieu de travail est importante et si coût du repas > ou = au forfait fixé. Dépenses indispensables à l exercice de la profession 5. Double résidence pour raison professionnelle 3

4 Primes d assurances et intérêts des capitaux d épargne : - Cotisations et primes d assurances maladie, accident, assurance-vie, - Les intérêts de capitaux d'épargne (rendements de compte épargne, de compte dépôt, de bons de caisse, d'obligations) - Célibataire: 5' Couple : 10' Par enfant : 1'219.- Célibataire : 3% du salaire brut, max CHF Mariés : 5% du salaire brut, max 3'500 CHF Par enfant : 700 CHF - Coût du loyer d une chambre, - Frais de repas selon le barème séjour hors du domicile : (CHF 30/j, max CHF 6 400/an ; Partielle : 22,5/j, max 4 800/an), - Frais de transports pour le retour hebdomadaire au domicile + entre le second logement et le lieu de travail. - Montant des primes maladie et accident effectivement payées, max. équivalent au double de la prime moyenne cantonale de l assurance de base (déterminée par l Office fédéral de la santé publique par classe d âge des assurés) Tranche d'âge Prime moyenne cantonale (mensuelle) Déduction maximale 0 à 18 ans '580.- (105 x 12 x 2) 19 à 25 ans dès 26 ans Primes d assurance-vie (dont 3 ème pilier B) et intérêts des capitaux d épargne limités à : Célibataire : max. 2'200 CHF Marié : max. 3'300 CHF pour le couple Enfant à charge : max 900 CHF Ensemble des primes d assurances, y compris les primes d'assurance vie (dont 3 ème pilier B) et les intérêts de capitaux d'épargne : Primes effectivement payées, total des primes limité à : Personne seule..1'700 CHF Attestation de l assurance pour les primes versées en

5 Mariés...3'500 CHF pour le couple Pour chaque enfant 700 CHF Frais médicaux 2% du revenu brut déterminant Maxi : 1'200 CHF Frais de maladie et accident du contribuable, ou personne à sa charge, restés à la charge du contribuable lorsqu ils excèdent les montants suivants : Seule la part qui dépasse 0,5 % du revenu net imposable Relevé de l assurance maladie mentionnant les frais médicaux non remboursés Seule la part qui dépasse 5 % du revenu net imposable Cotisations AVS/AI/APG/ 5,15% du revenu brut déterminant Cotisations effectives Certificat de salaire 5,15% du revenu brut déterminant Cotisations effectives Cotisations 2 ème pilier Déductions forfaitaires 5% du revenu brut sans limite Montant de la prime effectivement versée Certificat de salaire 5

6 Déductions forfaitaires 5,5% du revenu brut sans limite Montant de la prime effectivement versée Rachat de cotisations 2 ème pilier / Déduction du montant réel du rachat lors de la demande de rectification / Déduction du montant réel du rachat (Déduction du rachat de cotisations limité au montant limite supérieur du salaire coordonné art.8 LPP) Attestation de la caisse 3 ème pilier A / Déduction des primes versées lors de la demande de rectification : max 6'682 CHF / Déduction des primes versées : max 6'682 CHF Formulaire EDP 21 Cotisation Assurance Chômage Revenu jusqu à CHF : 1.1 % du revenu brut, max De à CHF: 0.5 %, max Total max : 2 331CHF Cotisations versées Certificat de salaire Rev < = CHF : Cotisations versées 6

7 Cotisation accident non professionnel 1.25 % du revenu brut, max De à CHF: 0.5 %, max 945 Total max : CHF / 1,3% du revenu brut Maxi : 1'638 CHF / Montant des cotisations versées Cotisation Assurance maternité cantonale Intérêts de dettes (crédits divers en dehors du leasing et des crédits de construction) 0,045 % du revenu brut déterminant 0,2% du revenu brut Non déductibles Montant des cotisations versées Montant des cotisations versées / Montant des intérêts limité au rendement brut de la fortune augmenté de CHF 50'000, soit : Montant maximum déductible = Rendement de la fortune immobilière (Valeur locative si propriétaire occupant le logement, ou loyers perçus) + Rendement de la fortune mobilière (dividendes, intérêts perçus ) + CHF 50'000. Attestation bancaire sur les intérêts versés en 2011 et capital restant dû au Dons Personnes morales 7

8 (En espèces ou autres valeurs patrimoniales) Déduction pour le travail du conjoint Non déductibles 500 CHF Maxi 20% du revenu net Min. 100 CHF, Maxi 20% du revenu net Déduction de 500 CHF sur le revenu le moins élevé 50 % du produit de l activité lucrative la moins rémunérée sont déduits : min CHF, max CHF. avec siège en Suisse (exonérées d impôts en raison de leurs buts de service public ou d utilité publique) Déduction sur le produit du travail du conjoint, lorsque les 2 exercent une activité lucrative indépendante l une de l autre. Déduction pour couple 2'600 CHF 2'600 CHF Déductions sociales CHF 10'000.- par enfant (charge entière) CHF 5'000.- par demicharge 6'500 CHF / enfant mineur, ou majeur de -25 ans en apprentissage ou CHF 10'000.- par enfant (charge entière) CHF 5'000.- par demi-charge 6'500 CHF / enfant mineur, ou majeur de -25 ans en apprentissage ou études dont le contribuable assure l entretien 6'500 CHF pour autre personne dans le besoin inapte à exercer une activité lucrative dont le contribuable assure l entretien. 8

9 études dont le contribuable assure l entretien Frais de garde d enfant Sur demande de rectification IS Enfant de 13 ans, max. 4'000 CHF /an /enfant Plafond de déductibilité maximale pour un couple marié dont les 2 travaillent à Genève, ou pour un parent isolé : 4'000 CHF. Si un seul des conjoints travaille à Genève : plafond max 2'000 CHF/an/enfant. Pour un couple concubin, plafond maximal réparti pour moitié entre eux (2'000 CHF/an/enfant chacun au maximum) Enfant de moins de 13 ans jusqu à 4'000 CHF/an /enfant au maximum, soit plafond maximal : Couple marié dont les 2 travaillent à Genève et parent isolé : 4'000 CHF Un seul conjoint travaille à Genève : 2'000 CHF Couple concubin : 2'000 CHF chacun. Enfant de moins de 14 ans jusqu à 10'100 CHF/an /enfant au maximum, soit plafond maximal : Couple marié dont les 2 travaillent à Genève et parent isolé : 10'000 CHF Un seul conjoint travaille à Genève : 5'000 CHF L autre conjoint ne travaille pas du tout : pas de déduction Couple concubin : 5'000 CHF chacun. Factures des frais de garde, frais effectifs et justifiés, sous condition d exercer une activité lucrative Droits Réservés - Groupement transfrontalier européen - Document développé par les juristes du Service Fiscal 9

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2013 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Enumération non

Plus en détail

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2014 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Enumération non

Plus en détail

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante Ordonnance du 14 décembre 2006 Entrée en vigueur : 01.01.2007 sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante La Direction des finances Vu l article 27

Plus en détail

Ordonnance sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct

Ordonnance sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct Ordonnance sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct 642.118.1 du 10 février 1993 (Etat le 1 er novembre 2005)

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-140

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-140 PARIS, le 11/10/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-140 OBJET : Règles de déductibilité de l assiette des cotisations de Sécurité Sociale des

Plus en détail

Grille ACOSS Barème d exonération des petits déplacements

Grille ACOSS Barème d exonération des petits déplacements Barème d exonération des petits déplacements Trajet aller et retour compris entre Limite d exonération quotidienne Repas pris hors des locaux de l entreprise ou sur un chantier Repas pris au restaurant

Plus en détail

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement B Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 28 février 2001 1, arrête:

Plus en détail

Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015

Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015 les infos DAS - n 046 17 mars 2015 Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015 L arrêté du 26 février 2015 (JO du 28 février 2015) fixe les barèmes fiscaux des indemnités kilométriques

Plus en détail

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris Février 2008 Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris La fiscalité des frais professionnels Salon des Entrepreneurs 2008 119177.01 Stéphane Letranchant 1 1 Sommaire 1. Panorama et définition des

Plus en détail

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014 SOCIAL - Actualité Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2014 Info n 2014-234/2-19 du 15/04/14 Pour toute question : Service

Plus en détail

Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct

Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct (Ordonnance sur les frais professionnels) 1 642.118.1

Plus en détail

TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT

TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT Vous trouverez, ci-après, huit check-lists qui vous permettront de rassembler tous les documents nécessaires pour l établissement votre déclaration

Plus en détail

Prise en charge des frais de transport domicile-travail

Prise en charge des frais de transport domicile-travail Les fiches pratiques de législation Prise en charge des frais de transport domicile-travail MODALITES DE PRISE EN CHARGE EN CAS D UTILISATION DES TRANSPORTS EN COMMUN (OBLIGATOIRE) Principe Abonnements

Plus en détail

P2C05 Les e le ments de la re mune ration

P2C05 Les e le ments de la re mune ration P2C05 Les e le ments de la re mune ration - + - = I. Les primes et les avantages en natures A. Les primes et gratifications Les primes sont des éléments accessoires de rémunération. Chaque entreprise peut

Plus en détail

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne Taxation of individuals Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne tél. 058 286 52 45, email: michael.hildebrandt@eycom.ch 1 Plan de l exposé I. Introduction II. Prestations en nature III. Règlement

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle?

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Florian Magnollay, Partner Expert-comptable diplômé Expert en finance et en controlling Responsable du marché Assurances Suisse Romande

Plus en détail

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Adresse du Tribunal compétent Dossier N... Date... REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Situation personnelle du requérant / Nom Prénom Adresse Date de naissance Profession/Employeur Situation familiale

Plus en détail

11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE

11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE 11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE RÉGIME FISCAL DU VÉLO DE SOCIÉTÉ ALD Automotive offre deux types de solutions proposant un vélo de société : ALD companybike qui permet le financement

Plus en détail

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Adresse de l autorité de conciliation ou du tribunal : Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Requérant(e) Conjoint(e) ; partenaire enregistré(e) Nom : Nom : Prénom : Prénom : Rue : Rue : NPA ;

Plus en détail

Cas pratique de synthèse BOND

Cas pratique de synthèse BOND Cas pratique de synthèse BOND I. L impôt sur le revenu M. BOND Jean est chef d entreprise. Il détient 60% d une SA assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Marié, M. BOND

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 EMPLOYEURS Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 A jour au 1 er janvier 2014 Evaluation des avantages en nature

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

Guide du nouveau certificat de salaire Sage Start Adaptations au 01.01.2016

Guide du nouveau certificat de salaire Sage Start Adaptations au 01.01.2016 Guide du nouveau certificat de salaire Adaptations au 01.01.2016 Cm 17 Les indemnités de trajet: si l employeur paye la totalité de ses frais de trajets à l employé la somme correspondante ne doit pas

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales à disposition à AgriGenève ou sur le site internet. (www.agrigeneve.ch) AVS (Assurance vieillesse et survivants), APG (Allocation perte de gain), AI (Assurance invalidité) AVS = 8.4 % dont 4.2% imputable

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 1. Qu'entend-on par impôt à la source? L imposition à la

Plus en détail

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations.

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. 1. Les différents types de remboursement 1.1 Utilisation d un moyen de transport privé pour vous rendre

Plus en détail

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

14.1 26.3 27.1 30.1 37.3 38.7 40.5 43.6

14.1 26.3 27.1 30.1 37.3 38.7 40.5 43.6 6.1 TAXES 6.1.1 Indices généraux 6.1.1.1 Taux d imposition total (en %) 14.1 26.3 27.1 30.1 37.3 38.7 40.5 43.6 46.7 46.7 46.9 53.1 57.3 61.8 63.5 65.7 67.1 68.5 Source : World Economic Forum The Global

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99

Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99 Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99 ESTIMEZ VOS IMPÔTS IMPÔTS UE FRANÇAIS LUXEMBOURGEOIS IMPÔTS 2015 FULL RÉSULTATS DÉTAILLÉS IMPÔTS 2015 FREE ACHATS INTÉGRÉS Introduction

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail Rekurskommission EDK/GDK Commission de recours CDIP/CDS Commissione di ricorso CDPE/CDS Requête d assistance judiciaire 1 Partie requérante Nom * Rue * / N Numéro de téléphone Prénom * Case postale Numéro

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS FAMILIAUX Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 du 30 juin 2015 Le Gouvernement de la République et

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ----000----

NOTE DE SERVICE ----000---- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Le Directeur général N 0018/MEF/DGI-DLCD REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -- Abidjan, le 05 janvier 2011 NOTE DE

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

1. LES SALARIES UTILISANT LES TRANSPORTS EN COMMUN

1. LES SALARIES UTILISANT LES TRANSPORTS EN COMMUN ZOOM SUR L AIDE AU TRANSPORT DOMICILE - TRAVAIL Sources : - art. 20 de LFSS 2009 du 17 décembre 2008 ; - Décret n 2008-1501 du 30 décembre 2008 relatif au remboursement des frais de transport des salariés

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

Aperçu de la fiscalité française

Aperçu de la fiscalité française Aperçu de la fiscalité française AGENDA 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» de France, 2) Principaux impôts français pour les «résidents» 3) Régime fiscal des retraités ONU et «institutions spécialisées»

Plus en détail

Aide-mémoire pour remboursements de frais. Septembre 2013

Aide-mémoire pour remboursements de frais. Septembre 2013 Aide-mémoire pour remboursements de frais Septembre 2013 Madame, Monsieur, Voulue comme un aide-mémoire, cette brochure résume les points essentiels des procédures de remboursement des frais de déplacement,

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Pour nous, la qualité est importante Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans activité lucrative Etes-vous inscrit(e) comme personne sans activité lucrative auprès d une autre caisse

Plus en détail

Règlement des remboursements de frais

Règlement des remboursements de frais Règlement des remboursements de frais de la commune de. pour les collaborateurs et employés communaux La forme masculine est utilisée uniquement dans le but d'alléger le texte et désigne aussi bien les

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS MATERNELS Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Instructions générales

Instructions générales 2015 Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct Instructions générales pour remplir la déclaration d impôt des personnes physiques : - lors d un départ à l étranger - en cas de décès SCCOI759V5 SERVICE

Plus en détail

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN ASSOCIATION D ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU DISTRICT DE LA BROYE «LES P TITS PRUNEAUX» Place du Château, 1566 St-Aubin/FR RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN Préambule

Plus en détail

Aperçu de la fiscalité française

Aperçu de la fiscalité française Aperçu de la fiscalité française AGENDA 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» de France, 2) Principaux impôts français pour les «résidents» 3) Régime fiscal des retraités ONU et «institutions spécialisées»

Plus en détail

4.07 Etat au 1 er janvier 2000

4.07 Etat au 1 er janvier 2000 4.07 Etat au 1 er janvier 2000 Véhicules à moteur de l AI Entretien et modification du véhicule à moteur 1 Les personnes handicapées assurées auprès de l AI ont, à certaines conditions, droit à des contributions

Plus en détail

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 Option obligatoire* pour l un des 3 statuts (*sauf si le conjoint est déjà salarié au minimum

Plus en détail

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC 1 Caisse de pensions de l État de Vaud Créée par la loi du 12.12.1951 Nouvelle loi le 01.01.1985 Mise à jour le 01.01.1996 (LFLP

Plus en détail

Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels. 1. Nécessaires à l exercice de l activité professionnelle... 5

Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels. 1. Nécessaires à l exercice de l activité professionnelle... 5 Avant-propos.................................................... 1 Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels I. Principes généraux........................................ 5 1. Nécessaires à l exercice

Plus en détail

RUIG/CF - Règlement général sur les allocations, indemnisations, etc. 1/5

RUIG/CF - Règlement général sur les allocations, indemnisations, etc. 1/5 RUIG/CF - Règlement général sur les allocations, indemnisations, etc. 1/5 Règlement général sur les allocations, indemnisations, et frais de déplacement 2. Frais de déplacement 2.1. Principe Lorsque les

Plus en détail

12 décembre 2013 UIMM 26-07

12 décembre 2013 UIMM 26-07 12 décembre 2013 UIMM 26-07 Les frais de transport : domicile - travail La prise en charge obligatoire : les frais de transports publics L employeur a l obligation de prendre en charge une partie du prix

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Conditions Complémentaires d Assurance Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Table des matières I. Preneur de prévoyance et personne assurée... 2 II. Bénéficiaires (OPP3, art. 2)...

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001)

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001) 40.1 REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du août 001) I. DISPOSITIONS GENERALES Base légale Article premier.- Le présent règlement précise les modalités d exécution

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Ver#m Ifangstrasse 8?Postfach?8952 Schlieren Tel. 044 738 20 70? 044 738 20 77 ak043@verom.ch?www.verom.ch Ausgleichskasse Caisse de compensation Cassa di compensatione ABC Obligation de cotiser à l'avs

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 DGFIP autres annexes ANNEXE - RSA - RPPM - Liste de

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE SCOLAIRE 2015-2016

DEMANDE DE BOURSE SCOLAIRE 2015-2016 DEMANDE DE BOURSE SCOLAIRE 2015-2016 PRINCIPES ET CONDITIONS GENERALES EFGH offre des bourses aux familles pour l'année scolaire 2015/2016. EFGH assure un programme parascolaire en français pour tous les

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

LC 21 152.16. vu l article 52 alinéa 3 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010,

LC 21 152.16. vu l article 52 alinéa 3 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010, Règlement sur les remboursements de frais LC. Adopté par le Conseil administratif le avril 0 Entrée en vigueur le er juin 0 Le Conseil administratif de la Ville de Genève, vu l article alinéa du Statut

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA

REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA I. Allongement du trajet domicile / lieu de travail A. Principe de l indemnisation Indemnisation compensant l allongement du temps de

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014»

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» DONNEES PERSONNELLES DU CONTRIBUABLE... 1 DONNÉES PERSONNELLES DU CONJOINT... 3 DONNÉE DES ENFANTS... 3 COORDONNEES BANCAIRES POUR UN EVENTUEL

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 Prime d expatriation 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Les entités concernées 4 Nature de la prime 5 Régime fiscal 6 Régime social 9 Prime d expatriation 3 Présentation

Plus en détail

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT Mise à jour : 24/05/2007 Nbre de pages : 10 Nom du Responsable : Jacques REBEYRAT Visa : Fonction : Président Directeur Général SOMMAIRE OBJET 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement L optimalisation d un achat immobilier et de son financement 1 1.Préparer l achat immobilier grâce à ses assurances pension *via un crédit hypothécaire par reconstitution *via une avance sur police 2 Financer

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469 5 1 1 27 5925 5925 2 Avoir de vieillesse (assurance épargne 5 15 0 9044 15 0 33641 3 Cotisations annuelles totales 57 2 4 6 14 4 4 4 1 8 7 65 598 49 4 Prestation de libre passage 5 469 9215 5 6 Prestations

Plus en détail

DOSSIER DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE STAGES EN ENTREPRISE

DOSSIER DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE STAGES EN ENTREPRISE DOSSIER DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE STAGES EN ENTREPRISE NOTE A L ATTENTION DES ELEVES ET PARENTS D ELEVES Veuillez trouver, ci-joint les documents à remplir pour demander le remboursement des frais

Plus en détail

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales.

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. FRANCE DETERMINATION DU LIEU DE RESIDENCE Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, Inde,

Plus en détail

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015 L article 26 de la loi n 2015-30 du 18 août 2015, portant loi de finances complémentaire pour l année 2015 a assoupli les opérations d acquisition ou de construction des locaux à usage d habitation. La

Plus en détail

La Mutuelle Association Mutuelle des Fonctionnaires Internationaux de l Office des Nations Unies et Agences Spécialisées, Genève

La Mutuelle Association Mutuelle des Fonctionnaires Internationaux de l Office des Nations Unies et Agences Spécialisées, Genève La Mutuelle Association Mutuelle des Fonctionnaires Internationaux de l Office des Nations Unies et Agences Spécialisées, Genève Programme de préparation à la retraite ONU 26 mars 2010 Peuvent devenir

Plus en détail

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle Organisation La Fondation collective PensFlex a été fondée en l an 2000 avec un objectif clair : offrir aux détenteurs d avoirs de prévoyance

Plus en détail

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux Les éléments principaux 1 En France, la LOI fixe le montant du salaire minimal que tout employeur doit verser au salarié pour chaque heure de travail réalisée. 2 Ce salaire s appelle le (Salaire Minimum

Plus en détail

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES DÉDUCTIBLES RAPPEL Pour être déductibles des recettes, les dépenses effectuées par les titulaires de revenus non commerciaux doivent répondre aux conditions suivantes : être nécessitées par l exercice

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES. Nom et Prénom de l étudiant(e) :... Date de Naissance :...

DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES. Nom et Prénom de l étudiant(e) :... Date de Naissance :... Dossier à déposer au CCAS impérativement avant le 31/12/2013 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Nom et Prénom de l étudiant(e) :...

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT ARTICLE 1 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE DIRECTIVE Dans le but d obtenir un rendement maximum des sommes que le Collège impute aux divers postes budgétaires «Frais de transport»,

Plus en détail

LES FRAIS DE TRANSPORT

LES FRAIS DE TRANSPORT LES FRAIS DE TRANSPORT LA PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORTS PUBLICS 1. Quels sont les employeurs et salariés concernés par la prise en charge des frais de transports publics? 2. Quels sont les abonnements

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 I. Charges sur salaires au 01/01/2002. A. Sécurité sociale 1) Taux et plafond Mis à part les cotisations d accidents du travail, dont le taux est révisé annuellement,

Plus en détail