ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015"

Transcription

1 ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - le transport national, divisé en transport général (chargements complets) et messagerie (ramassage et distribution) ; - le transport général international, qui présente des indices spécifiques pour le transport avec l Allemagne, la France, l Italie et l Espagne. L indice standard correspond à la moyenne des 4 indices précédents. Une note explicative détaillée est disponible sur notre site internet (ww.itlb.be) Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général 1er mars 2015 Indices du prix de revient 137,69 137,60 Moyenne mobile sur 3 mois 136,80 136,44 Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard 1er mars 2015 Indices du prix de revient 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Moyenne mobile sur 3 mois 144,59 136,06 139,55 136,50 138,65 1/9

2 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres schémas que celui de 38h de conduite par semaine. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution du temps de conduite de 1, 2 et 3 heures par semaine. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 38h de conduite 137,60 Suppression de 1h 139,33 Suppression de 2h 141,16 Suppression de 3h 143,30 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 38h de conduite 136,44 Suppression de 1h 138,22 Suppression de 2h 140,09 Suppression de 3h 142,28 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Suppression de 1h 146,47 138,56 142,03 139,64 141,28 Suppression de 2h 149,14 141,13 143,55 142,08 143,47 Suppression de 3h 150,78 142,72 145,15 142,45 144,63 Moyenne mobile sur 3 mois Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Suppression de 1h 146,09 137,53 141,04 138,85 140,44 Suppression de 2h 148,82 140,14 142,60 141,34 142,68 Suppression de 3h 150,51 141,79 144,25 141,77 143,90 2/9

3 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres vitesses moyennes que celles reprises dans le programme. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution de la vitesse moyenne de 1, de 2 et de 3 km/h. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 45 km/h 137,60 Baisse de 1 km/h 139,81 Baisse de 2 km/h 142,11 Baisse de 3 km/h 144,74 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 45 km/h 136,44 Baisse de 1 km/h 138,68 Baisse de 2 km/h 141,03 Baisse de 3 km/h 143,70 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Baisse de 1 km/h 146,50 138,57 141,54 138,74 140,80 Baisse de 2 km/h 148,03 140,03 142,52 140,18 142,11 Baisse de 3 km/h 149,61 141,55 143,51 141,67 143,45 Moyenne mobile sur 3 mois * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Baisse de 1 km/h 146,10 137,52 140,53 137,93 139,94 Baisse de 2 km/h 147,67 139,01 141,52 139,39 141,28 Baisse de 3 km/h 149,28 140,56 142,55 140,91 142,65 * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. 3/9

4 2. Structure du prix de revient PR au 1er mars 2015 A. Transport national Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 173,86 173,86 Pneumatiques 146,00 144,40 Réparation, révision, entretien 147,48 148,27 Amortissement véhicule 129,16 128,86 Personnel roulant 132,96 132,80 Assurance véhicule 139,17 112,76 Assurance CMR/exploitation 112,64 106,57 Autres coûts directs véhicule 112,52 111,29 Financement 138,93 133,79 Frais généraux 127,97 127,97 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 15,43% 20,81% Pneumatiques 1,42% 3,01% Réparation, révision, entretien 3,15% 3,69% Amortissement véhicule 9,36% 10,88% Personnel roulant 50,00% 41,16% Assurance véhicule 4,59% 4,68% Assurance CMR/exploitation 0,52% 1,09% Autres coûts directs véhicule 1,22% 1,75% Financement 3,80% 4,56% Frais généraux 10,51% 8,38% 100% 100% Transport national général 4/9

5 Transport national : messagerie 5/9

6 B. Transport international général : PR au 1er mars 2015 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 166,16 167,42 172,17 162,75 166,92 Pneumatiques 144,40 144,40 144,40 144,40 144,40 Réparation, révision, entretien 148,27 148,27 148,27 148,27 148,28 Amortissement véhicule 136,37 130,52 129,79 129,79 131,03 Personnel roulant 132,74 132,74 132,73 132,73 132,74 Assurance véhicule 106,12 106,12 106,12 106,12 106,12 Assurance CMR/exploitation 107,39 107,39 107,39 107,39 107,39 Autres coûts directs véhicule 111,58 111,58 111,58 111,58 111,58 Financement 142,74 136,88 140,88 138,03 139,45 Frais généraux 129,99 127,97 127,97 127,97 128,31 Coûts spécifiques - 136,67 148,01 140,40 154,91 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 20,64% 20,63% 19,45% 21,61% 20,58% Pneumatiques 3,04% 3,02% 2,83% 3,25% 3,04% Réparation, révision, entretien 3,83% 3,80% 3,57% 4,10% 3,83% Amortissement véhicule 12,79% 12,14% 9,93% 11,39% 11,24% Personnel roulant 34,20% 33,98% 28,20% 32,58% 31,59% Assurance véhicule 4,03% 4,00% 3,22% 3,70% 3,64% Assurance CMR/exploitation 0,69% 0,69% 0,55% 0,63% 0,62% Autres coûts directs véhicule 1,30% 1,29% 1,04% 1,19% 1,18% Financement 4,26% 4,11% 3,56% 3,89% 3,87% Frais généraux 10,53% 10,28% 8,28% 9,50% 9,38% Coûts spécifiques 4,67% 6,06% 19,36% 8,16% 11,02% 100% 100% 100% 100% 100% 6/9

7 Transport international général : Allemagne, France, Italie et Espagne Transport international général: standard 7/9

8 3. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 1er janvier 2014 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - Le trajet Bruxelles-Dortmund ; - Le trajet Bruxelles-Mulhouse, effectué sur routes nationales en France. Au 1 er janvier 2014, les indices du prix de revient et de chaque rubrique valent donc 100 puisqu il s agit de la date à laquelle la base a été fixée. Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : 1er mars 2015 Transport international Dortmund Mulhouse Indices du prix de revient 96,35 98,37 Moyenne mobile sur 3 mois 96,07 97,55 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 86,57 91,95 Pneumatiques 100,00 100,00 Réparation, révision, entretien 101,22 101,25 Amortissement véhicule 100,59 99,71 Personnel roulant 100,70 100,70 Assurance véhicule 99,87 99,88 Assurance CMR/exploitation 100,00 100,00 Autres coûts directs véhicule 100,00 100,00 Financement 99,26 99,34 Frais généraux 102,60 102,60 Coûts spécifiques 100,00 100,00 8/9

9 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 21,72% 22,15% Pneumatiques 3,20% 3,24% Réparation, révision, entretien 4,03% 4,08% Amortissement véhicule 13,45% 13,03% Personnel roulant 31,37% 35,18% Assurance véhicule 4,24% 4,29% Assurance CMR/exploitation 0,73% 0,74% Autres coûts directs véhicule 1,37% 1,39% Financement 4,41% 4,31% Frais généraux 11,08% 11,04% Coûts spécifiques 4,39% 0,55% 100% 100% 9/9

RÉCUPÉRATION DE DONNÉES

RÉCUPÉRATION DE DONNÉES Analyse de l information que nos clients valorisent le plus Juin 2011 1 INDICE 1. Introduction... 3 2. Classification des types de données... 4 3. Classification par zone géographique... 5 3.1. France...

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE?

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? novembre 2013 Introduction En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays

Plus en détail

PNEUS HIVER EN EUROPE

PNEUS HIVER EN EUROPE PNEUS HIVER EN EUROPE En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays européen(s) que vous allez traverser pendant vos vacances ou

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

la force d un réseau

la force d un réseau la force d un réseau Clovis Location est certifié ISO 9001 version 2008 pour «la conception et le développement de services de location et de gestion de véhicules utilitaires et industriels par l intermédiaire

Plus en détail

Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien?

Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien? Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien? P Préface lus de sécurité sur les routes! C est l affaire de tous et une priorité pour Bosch. En étroite collaboration

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES Pensezy pour rouler l esprit libre! Les Peugeot Contrats Privilèges : 3 Niveaux d offre 3 Solutions de tranquillité Extension de garantie La prise en charge, pièces et maind

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE Dans son bilan annuel 2012 RTE dresse ce constat : RTE distingue deux modes d'échanges (source RTE 2011) : LES ECHANGES

Plus en détail

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques.

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques. N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A J K L M N O P Q R S T V W X Y Z A B C D L M N O P Q S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

Guide des pneumatiques

Guide des pneumatiques * Guide des pneumatiques Tous les conseils pour préserver votre sécurité * Donnez vie à vos rêves. Pourquoi ce Guide? NC700X Produit de haute technologie, le pneumatique est le seul point de contact entre

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 15 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22,5 Technologie

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

Section Configuration

Section Configuration 8 Section Configuration MailCleaner s adapte aisément à vos besoins et à votre mode de travail. La section Configuration comporte six rubriques de base : Préférences d interface, Mode de filtrage, Page

Plus en détail

Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons»

Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons» Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons» Février 2013 Illustration : PHILIPPE GUREL http://turbofl at.blogspot.fr Texte : CHAMAREL Françoise Flavian Constantieux 01 55 74 04 32 fconstantieux@chamarel-rp.fr

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

Où que vous soyez, nous y serons aussi.

Où que vous soyez, nous y serons aussi. Où que vous soyez, nous y serons aussi. ou le 00 33 426 298 770 depuis l étranger. L assistance Volkswagen Une double sécurité La confiance que nous accordons à la qualité de nos produits est telle que

Plus en détail

Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique

Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique Fonctions: Localisation et suivi d itinéraire en temps réel et différé; Gestion de l utilisation des véhicules (temps, distances

Plus en détail

VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS!

VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS! VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS! Mon permis de conduire français me permet-il de conduire en Grande-Bretagne? Le gilet de sécurité est-il obligatoire en Espagne? Faut-il allumer ses feux le jour

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES POUR VITESSE EXCESSIVE Chaque année, sur les routes du Québec, la vitesse tue environ 175 personnes et en blesse près de

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes)

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Edition 2012 Règlements HOMOLOGATION PAR TYPE (Critères de sécurité d utilisation du pneu) Directive 92/23/CEE (31/03/92)

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2012

FRAIS DE VEHICULE 2012 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus:

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus: xprimez-vous lors du choix de vos pneus: xigez des pneus sûrs, ÉnergÉtiquement efficaces et silencieux! 72 d 72 d POUR MILLURS PNUS SUR LS ROUTS SUISSS S exprimer lors du choix des pneus? onner son avis

Plus en détail

AUTO-ÉCOLE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 09/06/2015 1

AUTO-ÉCOLE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 09/06/2015 1 AUTO-ÉCOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AUTO-ÉCOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AUTO-ÉCOLE... 6 L'ACTIVITÉ DE L'AUTO-ÉCOLE... 9 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'AUTO-ÉCOLE... 12 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Les Fonds Immobiliers en Europe L'étude que l'observatoire de l'epargne Européenne a confié à l'institut de l'epargne Immobilière et Foncière avait pour objectif majeur de dresser un bilan comparatif des

Plus en détail

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage Physique 45 L adhérence des pneus objectif disciplinaire : interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage objectif sécurité routière : oinformer l élève sur l importance

Plus en détail

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie:

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: Location de voitures Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: - Permis de conduire en cours de validité, obtenu depuis au moins 1 an, donnant l'autorisation de conduire

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service Contactez le BMW i Mobile Care Service via l Assistance dans le menu idrive 1) ou par téléphone : Belgique: 2) Luxembourg:

Plus en détail

MoiNS Cher et BoN Pour L environnement

MoiNS Cher et BoN Pour L environnement GAZ NATUREL VÉHICULES, MoiNS Cher et BoN Pour L environnement Qu est-ce Que Le CNG? CNG signifie «Compressed Natural Gas» mais est appelé «gaz naturel véhicules» pour éviter toute confusion avec le LPG.

Plus en détail

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe MetROCab VÉHICULE ÉLECTRIQUE À RAYON D ACTION ÉTENDU ET DIFFÉRENTIEL ÉLECTRONIQUE GRACE A SON GROUPE MOTOPROPULSEUR DE POINTE A FAIBLES EMISSIONS (LOW EMISSION ADVANCED POWERTRAIN, OU LEAP) DEVELOPPE PAR

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

XC-Boards Systèmes d informations pour la logistique et le transport

XC-Boards Systèmes d informations pour la logistique et le transport Systèmes d informations pour la logistique et le transport Supply Chain Management Logistique just in time Centres de distribution Terminaux de conteneurs Livraison de marchandises Expédition de marchandises

Plus en détail

Notice de montage de la sellette 150SP

Notice de montage de la sellette 150SP S O M M A I R E Informations sur la sécurité... 2 1.1 Fonctionnement... 2 1.2 Installation... 2 1.3 Entretien... 2 Usage correct... 3 2.1 Application... 3 2.2 Conception... 3 2.3 Garantie... 4 Fonctionnement...

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 8 000990 BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 03 SEPTEMBRE 2008 Question 1 Tout véhicule doit subir un contrôle technique pour être mis en circulation à l

Plus en détail

Carnet de suivi & Entretien VUL

Carnet de suivi & Entretien VUL Carnet de suivi & Entretien VUL www.carsat-lr.fr Caisse d assurance retraite et de la santé au travail du Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Nom entreprise

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009 Pierre-Louis Debar Les marchés de véhicules utilitaires légers (VUL) et des véhicules industriels (VI) France, Europe et Monde 2 VUL : véhicule utilitaire léger Définitions françaises des VUL / VI Véhicule

Plus en détail

Présentation de l application de gestion de location de voiture

Présentation de l application de gestion de location de voiture Présentation de l application de gestion de location de voiture L application de gestion de location de voiture est un logiciel permettant de gérer tous les taches effectuer dans une entreprise de location

Plus en détail

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais GeFA Logiciel de Gestion de Flotte Automobile ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais Tel : +33 (0) 472 376 845 Fax : +33 (0) 472 759 512 atilog@atilog.com www.atilog.com GeFA Logiciel de GEstion

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009. L.I.R. n 104/1

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009. L.I.R. n 104/1 Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009 L.I.R. n 104/1 Objet : Évaluation de certains avantages accordés par l employeur à ses salariés a) Mise à la disposition à

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 février 2009. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

Délais de paiement : Le grand écart

Délais de paiement : Le grand écart Délais de paiement : Le grand écart Conférence de Presse, Paris, le 28 juin 2012 Ludovic Subran, Chef Economiste Arnaud Roger, Directeur des Indemnisations Maxime Lemerle, Responsable des Etudes Macroéconomiques

Plus en détail

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22 La location de voitures en Thaïlande peut être un moyen très pratique de se déplacer à conditions de respecter certaines règles et d'être toujours très prudent. Louer une voiture en Thailande offre de

Plus en détail

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 LES CONTRATS EN AVICULTURE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET MÉTHODE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 2 CONTEXTE Déficit de compétitivité français

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Conformément à l article Lp. 545-11 du Code du travail de Nouvelle-Calédonie, les organismes de formation professionnelle

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

RÈGLEMENTS. 31.7.2009 Journal officiel de l Union européenne L 200/1

RÈGLEMENTS. 31.7.2009 Journal officiel de l Union européenne L 200/1 31.7.2009 Journal officiel de l Union européenne L 200/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 661/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN

Plus en détail

Pneumatiques industriels. Les spécialistes du confort et de la durée de service.

Pneumatiques industriels. Les spécialistes du confort et de la durée de service. Pneumatiques industriels. Les spécialistes du confort et de la durée de service. Pneus Industrie à carcasse diagonale DIN Standard 7811 Dimension de pneu PR LI GSY Profil Type de pneu 4 Jante 3.00-4 4

Plus en détail

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options?

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Claims Conference 2013 24/25 octobre 2013 à Thoune Atelier: Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Gilles Bezençon, Mobilière Suisse/Xpertcenter

Plus en détail

Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 %

Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 % Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 % AVEC sélection par code ape et/ou code postal 10 000 mails Offre d'essai 19,90 100 000 mails Prix unitaire 120,00 1 par entreprise maxi 10 000 mails Prix unitaire

Plus en détail

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage Qu est est-ce que le TELEGONFLAGE? C est

Plus en détail

Outil de formation à la conduite économique et écologique.

Outil de formation à la conduite économique et écologique. L EC MOBIL Outil de formation à la conduite économique et écologique. H.D.M S O L U T IONS T E C H N O L O G IQUES Tel 04 78 32 07 20 Fax 04 78 32 07 30 Mail contact.hdm@wanadoo.fr Site www.reactiometre.com

Plus en détail

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL Lorsque vous créez ou gérez une entreprise, vaut-il mieux mettre son véhicule personnel à disposition de son entreprise ou faire acquérir un véhicule par l entreprise?

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

Contrôlez vos PNEUS 1

Contrôlez vos PNEUS 1 Contrôlez vos PNEUS 1 1 SECURITE DES PNEUS La majorité d entre nous utilisons des voitures quotidiennement la plupart du temps sans prêter attention à une des choses les plus vitales: les pneus. Malheureusement,

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association N 12156*02 Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN

2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN 2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN Etiquetage et Classification De plus en plus de produits sont pourvus d une étiquette (label) informant de leurs performances spécifiques Généralement il s agit

Plus en détail

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Traçabilité des biens et marchandises Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Suivez-nous sur Traçabilité et preuve de livraison en temps réel Alertez vos clients en «temps

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

La gestion du risque chez AXA

La gestion du risque chez AXA Séminaire International de la Presse Suduiraut 21 & 22 juin 2006 La gestion du risque chez AXA François Robinet Chief Risk officer Groupe AXA Sommaire I. La Gestion du Risque : Définition D II. III. La

Plus en détail

TP 2 - M2204 FISCALITÉ DES PERSONNES PHYSIQUES

TP 2 - M2204 FISCALITÉ DES PERSONNES PHYSIQUES TP 2 - M2204 FISCALITÉ DES PERSONNES PHYSIQUES EXERCICE 1 TRAITEMENTS ET SALAIRES M. PACCOLINI a été embauché fin septembre N comme chauffeur livreur routier dans la SA DARCO Transports. Son patron lui

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

La retraite pour pénibilité

La retraite pour pénibilité Salariés MAI 2012 La retraite pour pénibilité Conditions Démarches La retraite pour pénibilité Un dispositif de retraite pour pénibilité a été créé par la réforme des retraites de 2010. Il permet aux assurés

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail