Dossier d Appel d Offres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d Appel d Offres"

Transcription

1 Dossier d Appel d Offres Mai 2014

2 2 TABLE DES MATIÈRES Section 1. Note d information aux Consultants... 4 Section 2. Proposition technique - Formulaires types Section 3. Proposition financière - Formulaires types Section 4. Termes de référence... 27

3 3 DOSSIER D APPEL D OFFRES Etude sur les propositions de politiques volontaristes pour amener les institutions financières et les grandes entreprises de la zone UEMOA à la cote de la BRVM

4 4 1. Un Consultant sera choisi par la méthode de la Sélection fondée sur la qualité et le coût et conformément aux procédures décrites dans le présent Dossier d Appel d Offres. 2. Le présent Dossier comprend les sections suivantes : Section 1 - Information aux Consultants Section 2 Proposition technique Tableaux types Section 3 - Proposition financière Tableaux types Section 4 - Termes de Référence

5 Section 1 - Information aux Consultants 5

6 6 Clause Information aux consultants 1 Nom du Client: Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Mode de sélection: Sélection fondée sur la qualité et le coût 2 Il est demandé à la fois une Proposition technique et une Proposition financière : Oui x Non Nom de la mission: Propositions de politiques volontaristes pour amener les institutions financières et les grandes entreprises à la cote de la BRVM 3 Conférence préalable à l établissement des propositions : Oui Non X Le représentant du Client : Mory SOUMAHORO Adresse: 01 BP 1878 Abidjan 01 Côte d Ivoire No. De téléphone: Télécopie: Courriel: ; 4 La Proposition doit rester valable pendant quatre vingt dix (90) jours après la date de soumission, c.-à-d. jusqu à: [A Insérer au lancement de la consultation] 5 Des éclaircissements peuvent être demandés au plus tard 07 jours avant la date de soumission. 6 Les demandes d éclaircissement doivent être expédiées à l adresse suivante: Ripert E. BOSSOUKPE Adresse: 01 BP 1878 Abidjan 01 Côte d Ivoire Téléphone: Télécopie: Courriel : Les propositions doivent être soumises dans la langue suivante : Français 7 Le nombre de mois de travail du personnel clé nécessaire à la

7 7 mission est estimé à : 8 (1) une indemnité de subsistance allouée au personnel du Consultant pour chaque jour d absence du siège principal et, le cas échéant, pour chaque jour passé en dehors du pays du Client aux fins de cette mission. Le coût des voyages nécessaires, y inclus le transport du personnel par le moyen le plus approprié et par la route la plus directe ; (2) le coût des communications locales ou internationales, le cas échéant ainsi que l utilisation de téléphone et télécopie nécessaires aux fins de la mission ; (3) le coût, la location et le fret de tout instrument ou équipement devant être fourni par le Consultant aux fins de la mission (4) le coût d impression et d envoi des rapports nécessaires à la mission ; (5) d autres indemnités, le cas échéant, ainsi que des avances ou des sommes définitives ; et (6) le coût d autres postes nécessaires à la mission et non mentionnés ci-dessus 9 Le Client est redevable des impôts auxquels le consultant est assujetti dans le cadre du Contrat, conformément à la fiscalité nationale : Oui Non X. 10 Le Consultant doit indiquer le coût local en monnaie nationale : Oui X Non 11 Le Consultant doit présenter l original et deux (02) copies de cette Proposition technique et l original de la Proposition financière 12 La Proposition doit être envoyée à l adresse suivante : Monsieur le Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers Avenue Joseph ANOMA 01 BP 1878 Abidjan 01 Tél : (225) /68 Fax : (225) Côte d Ivoire La Proposition doit être présentée à la date et à l heure suivante, au plus tard : (A préciser au lancement de la consultation)

8 8 13 Les critères, sous-critères d évaluation, et leurs poids respectifs sont les suivants : (i) Conformité du plan de travail et de la méthode proposés aux Termes de référence: 40 (ii) Qualifications et compétence du personnel clé pour la mission: a) Chef de mission 30 b) Expert 1 10 c) Expert 2 10 d) Expert 3 10 Total des points pour le critère (ii) : 60 Le nombre de points attribués à chaque poste ou discipline ci-dessus est déterminé en tenant compte des trois sous-critères suivants et des pourcentages de pondération pertinents : 1) Qualifications générales 30% 2) Pertinence avec la mission 60% 3) Expérience de la région et de la langue 10 % Pondération totale: 100% Le score technique minimum T requis pour être admis est : 80 Points 14 Monnaie unique utilisée pour la conversion des prix : FCFA Source de vente officielle des devises: Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO) Adresse du site web : Date utilisée pour les taux de change : Date limite de dépôt des propositions 15 La formule utilisée pour établir les scores financiers est la suivante : soit Sf = 100 x Fm / F, Sf étant le score financier, Fm la proposition la moins disante et F le montant de la proposition considérée. Les poids respectifs attribués aux Propositions technique et financière sont : T = 0,8, et P = 0,2

9 9 16 Les négociations ont lieu à l adresse et à la date suivante : Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers Avenue Joseph ANOMA 01 BP 1878 Abidjan 01 Tél : (225) /68 Fax : (225) Côte d Ivoire (date à préciser au lancement de la consultation) 17 Le début de la mission est prévu pour le (date à préciser au lancement de la consultation) à : Abidjan Côte d Ivoire

10 10 Section 2 Proposition Technique

11 11 Proposition technique - Formulaires types T-1. Lettre de soumission de la Proposition technique T-2 Descriptif de la méthodologie et du plan de travail proposé pour accomplir la mission T-3 Composition de l équipe et responsabilités de ses membres T-4 Modèle de Curriculum vitae (CV) pour le personnel clé proposé T-5 Calendrier du personnel T-6 Calendrier des activités (programme de travail)

12 12 FORMULAIRE T-1 LETTRE DE SOUMISSION DE LA PROPOSITION TECHNIQUE À : [Nom et adresse du Client] Madame/Monsieur, [Lieu, date] Nous, soussignés, avons l honneur de vous proposer nos services, à titre de consultant, pour [titre de la mission] conformément à votre Dossier d Appel d Offres en date du [date]. Nous vous soumettons par les présentes notre Offre, qui comprend cette Proposition technique et une Proposition financière sous enveloppe cachetée séparée. Nous vous soumettons notre Proposition en association avec : [Insérer une liste comportant le nom complet et l adresse de chaque Consultant associé] 2 Nous déclarons par la présente que toutes les informations et déclarations contenues dans la présente Proposition sont authentiques et nous acceptons que toute déclaration erronée y apparaissant puisse entraîner notre exclusion. Nous nous engageons à négocier sur la base du personnel proposé ici. Notre Proposition a pour nous force obligatoire, sous réserve des modifications résultant des négociations. Si notre Proposition est retenue, nous nous engageons à commencer la prestation de nos services de conseil pour la mission proposée à la date stipulée dans le Dossier d Appel d Offres au plus tard. Nous savons que vous n êtes pas tenue/tenu d accepter aucune des propositions reçues. Veuillez agréer, Madame/Monsieur, l assurance de notre considération distinguée. Signature du représentant habilité : [Complète et initiales] Nom et titre du signataire : Nom et adresse du cabinet du Consultant : 2 [Supprimer si aucune association n est envisagée]

13 13 FORMULAIRE T-2 DESCRIPTION DE LA CONCEPTION, DE LA METHODOLOGIE ET DU PLAN DE TRAVAIL PROPOSES POUR ACCOMPLIR LA MISSION

14 14 Formulaire T-3 COMPOSITION DE L EQUIPE ET RESPONSABILITES DE SES MEMBRES (PERSONNEL CLE) Personnel technique/de gestion Nom Société Spécialisation Poste Tâche

15 15 Formulaire T-4. MODELE DE CURRICULUM VITAE (CV) DU PERSONNEL CLE PROPOSE 1. Poste [un seul candidat par poste] 2. Nom du consultant [indiquer le nom de la société proposant le personnel] 3. Nom de l employé [nom complet] 4. Date de naissance Nationalité 5. Education [Indiquer les études universitaires et autres études spécialisées de l employé ainsi que les noms des institutions fréquentées, les diplômes obtenus et les dates auxquelles ils l ont été] 6. Affiliation à des associations/groupements professionnels 7. Autres formations [Indiquer toute autre formation reçue depuis 5 ci-dessus] 8. Pays où l employé a travaillé [Donner la liste des pays ou l employé a travaillé au cours des 10 dernières années] : 9. Langues : [Indiquer pour chacune le degré de connaissance : bon, moyen, médiocre pour ce qui est de la langue parlée, lue et écrite] 10. Expérience professionnelle :[En commençant par son poste actuel, donner la liste par ordre chronologique inverse de tous les emplois exercés par l employé depuis la fin de ses études. Pour chaque emploi (voir le formulaire ci-dessous), donner les dates, le nom de l employeur et le poste occupé.] Depuis [année] jusqu à [année] Employeur : Poste :

16 Détail des tâches exécutées [Indiquer toutes les tâches exécutées pour chaque mission] 12. Expérience de l employé qui illustre le mieux sa compétence [Donner notamment les informations suivantes qui illustrent au mieux la compétence professionnelle de l employé pour les tâches mentionnées au point 11] Nom du projet ou de la mission : Année : Lieu : Principales caractéristiques du projet : Poste : Activités : 1.3 Attestation : Je, soussigné, certifie, en toute conscience, que les renseignements ci-dessus rendent fidèlement compte de ma situation, de mes qualifications et de mon expérience. J accepte que toute déclaration volontairement erronée peut entraîner mon exclusion, ou mon renvoi si j ai été engagé. Date : [Signature de l employé et du représentant habilité du consultant] Jour/mois/année ou Nom du représentant habilité :

17 17 Formulaire T-5. CALENDRIER DU PERSONNEL CLE 1 N Nom Personnel (sous forme de graphique à barres) 2 Total personnel/mois Etranger 1 [Siège] [Terr.] n Siège Terrain 3 Total 2 3 n Local 1 2 [Siège] [Terr.] Total partiel n Total partiel Total Plein temps Temps partiel Pour le personnel-clé, les informations doivent être données individuellement. Pour le personnel d appui, les informations doivent être données par catégorie (par ex. : dessinateur, administratif, etc.) Les mois sont comptés à partir du début de la mission. Par chaque agent indiquer séparément affectation au siège ou sur le terrain. Travail sur le terrain signifie travail exécuté en dehors du siège du Consultant

18 18 Formulaire T-6 PROGRAMME DE TRAVAIL PAR ACTIVITE N Activité 1 Mois n n 1 Indiquer toutes les activités principales de la Mission, notamment la présentation des rapports (par ex. rapport de démarrage, intérimaire et final) et les autres jalons, notamment les approbations du Client. Dans le cas de Missions divisées en étapes, indiquer les activités, la présentation des rapports et les jalons séparément pour chaque étape. 2 La durée des activités doit être présentée sous forme d'un graphique à barres.

19 Section 3. Proposition financière 19

20 20 Proposition financière - Formulaires types [Les commentaires entre crochets [ ] visent à aider les Consultants figurant sur la liste restreinte à élaborer leurs Propositions financières ; ils ne doivent pas figurer sur les Propositions financières soumises] Les Formulaires type de Proposition financière doivent être utilisés pour l élaboration de celle-ci conformément aux instructions figurant au paragraphe 3.6 de la Section 2. Ils doivent être utilisés quel que soit le mode de sélection stipulé au paragraphe 4 de la Lettre d invitation. F.1. Lettre de soumission de la Proposition financière F.2. État récapitulatif des coûts F.3. Ventilation des coûts par activité F.4. Ventilation des rémunérations F.5. Frais remboursables

21 21 Formulaire F.1. LETTRE DE SOUMISSION DE LA PROPOSITION FINANCIERE À : [Nom et adresse du Client] [Lieu, date] Madame/Monsieur, Nous, soussignés, avons l honneur de vous proposer nos services, à titre de consultant, pour [titre de la mission] conformément à votre Dossier d Appel d Offres en date du [date] et à notre Proposition technique. Vous trouverez ci-joint notre Proposition financière qui s élève à [montant en lettres et en chiffres] 1. Ce montant est net d impôts nationaux, qui seront éventuellement 1 précisés pendant les négociations et qui seront ajoutés au montant ci-dessus. Notre Proposition financière a pour nous force obligatoire, sous réserve des modifications résultant de la négociation du Contrat, jusqu à l expiration du délai de validité de la Proposition, c est-à-dire jusqu à la date stipulée au paragraphe 1.12 des Données particulières. Les commissions et primes versées ou devant être versées par nous à des agents en rapport avec la présente Proposition et l exécution du Contrat, s il nous est attribué, sont indiquées ci-après 2 : Nom et adresse des agents Montant et monnaie Objet de la commission ou prime Nous savons que vous n êtes pas tenue/tenu d accepter aucune des propositions reçues. Veuillez agréer, Madame/Monsieur, l assurance de notre considération distinguée Les montants doivent correspondre aux montants indiqués dans le Coût total de la Proposition financière du formulaire F.2. [Note : à supprimer si le C consultant est exonéré d impôts.] Le cas échéant, remplacer ce paragraphe par : Aucune commission ou prime n a été versées, ni ne sera versée par nous à des agents, en rapport avec la présente Proposition et exécution du Contrat.

22 22 Signature du représentant habilité : Nom et titre du signataire : Nom et adresse du Consultant : Adresse :

23 23 Formulaire F.2 ÉTAT RECAPITULATIF DES COUTS Poste Coûts [Devise # 1] 1 [Devise # 2] 1 [Devise # 3] 1 [Monnaie Nationale] Coût total de la proposition financière 2 1 Indiquer entre crochets le nom de la devise. Utiliser un maximum de trois devises; utiliser autant de colonnes que nécessaire et supprimer les colonnes superflues. 2 Indiquer les coûts totaux nets d'impôts locaux, que le Client devra payer dans chaque devise. Ces totaux doivent correspondre à la somme des totaux partiels indiqués dans tous les Formulaires F.3 présentés avec la Proposition.

24 24 Formulaire F.3. VENTILATION DES COUTS PAR ACTIVITE 1 Groupe d'activités (Etapes): 2 Description: 3 Eléments du coût Coûts [ Devise # 1] 4 [ Devise # 2] 4 [ Devise # 3] 4 [ Monnaie locale] Remunération 5 Frais remboursables 5 Totaux partiels 1 Le Formulaire F.3 doit être complété pour la totalité de la mission au moins. Dans certains cas, certaines des activités requièrent des modalités de facturation et de paiement différentes (par ex. Lorsque la mission est divisée en étapes qui comportent chacune un échéancier différent); le Consultant complétera un Formulaire F.3 différent pour chaque groupe d activités. Pour chaque devise, le total des totaux partiels de tous les Formulaires F.3 doit correspondre au Coût total de la Proposition financière indiqué sur le Formulaire F.2. 2 Les noms des activités (Etapes) doivent être le même, ou correspondre, à ceux apparaissant à la deuxième colonne du Formulaire T-8. 3 Brèves descriptions des activités dont la ventilation des coûts figure sur le présent Formulaire. 4 Indiquer entre crochets le nom de la devise. Utiliser les mêmes colonnes et devises que dans le Formulaire F.2. 5 Pour chaque devise, la Rémunération et les Dépenses remboursables doivent correspondre aux Coûts totaux indiqués dans les Formulaires F.44 et F.5, respectivement.

25 25 FORMULAIRE F.4 VENTILATION DE LA REMUNERATION 1 (Ce Formulaire est à utiliser uniquement dans le cas où un Contrat forfaitaire est inclus dans la DP. Les informations présentées sur ce Formulaire seront uniquement utilisées pour définir les montants des paiements au Consultant au titre de services supplémentaires demandés par le Client) Nom 2 Poste 3 Taux personnel/mois 4 Personnel étranger [Siège] [Terrain] Personnel local [Siège] [Terrain] 1. Le Formulaire F.4 doit être rempli pour le même personnel professionnel et d'appui figurant sur le Formulaire T Le Personnel- Clé doit être indiqué individuellement; le Personnel d'appui doit être indiqué par catégorie (par ex.: dessinateur, administratif). 3 Les postes du Personnel-Clé doivent correspondre à ceux indiqués sur le Formulaire T-5 4 Indiquer séparément le taux personnel/mois et la devise pour le travail au siège et sur le terrain.

26 26 Section 4. Proposition financière - Tableaux types FORMULAIRE F.5 VENTILATION DES DEPENSES REMBOURSABLES N Description Unité Coût unitaire 2 Per diem Déplacements internationaux 3 Faux frais Jour Voyage Voyage Frais de communication entre [nom du lieu] et [Nom du lieu] Plans, reproduction de rapports Equipements, instruments, matériel, fournitures, etc. Envoi d'effets personnels Voyage Utilisation d'ordinateurs, logiciel Contrats sous-traitants Transport local 2 Indiquer le coût unitaire et la devise. 3 Indiquer la route de chaque déplacement et s'il s'agit d'un aller simple ou d'un aller-retour

27 Section 4. Termes De Référence 27

28 28 TERMES DE REFERENCE DE L ETUDE SUR LES PROPOSITIONS DE POLITIQUE VOLONTARISTE POUR AMENER LES INSTITUTIONS FINANCIERES ET LES GRANDES ENTREPRISES DE LA ZONE A LA COTE DE LA BRVM

29 29 1. CONTEXTE Créé par une convention entre les Etats membres de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le 03 juillet 1996, le Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) est l organe de contrôle et de régulation du Marché Financier de l Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). Ses principales attributions sont de deux ordres : - d une part, organiser et contrôler l appel public à l épargne et, - d autre part, habiliter et contrôler les intervenants du marché financier. Dans le cadre des réflexions sur le financement des économies des Etats membres de l UEMOA, le Haut Comité ad hoc présidé par Son Excellence Alassane Dramane OUATTARA a identifié plusieurs actions dont l élaboration de propositions de politiques volontaristes pour amener les entreprises ou sociétés à se faire coter à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). A ce propos, le Comité de pilotage des actions identifiées par le Haut Comité ad hoc a requis du Conseil Régional la conduite des réflexions devant déboucher sur des propositions concrètes pour l accroissement du nombre de sociétés cotées à la BRVM. A cet effet, le CREPMF envisage réaliser, dans le cadre du Plan Stratégique du marché financier régional, une étude spécifique relative aux propositions d actions plus volontaristes pour amener les institutions financières et les grandes entreprises à la cote de la BRVM. 2. JUSTIFICATION DE L ETUDE Au démarrage de ses activités, le 16 septembre 1998 la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a hérité de trente-cinq (35) sociétés ivoiriennes cotées à l ex-bva (Bourse des Valeurs d Abidjan). Force est de constater que plus de quinze (15) ans après, le nombre de sociétés inscrites n a pas beaucoup varié. Ainsi, au 31 décembre 2013, trente-sept sociétés (37) cotées sont dénombrées. Ainsi, après avoir atteint la barre de quarante (40) sociétés cotées en 2000 et en 2006, la BRVM peine à retrouver ce niveau. En effet, depuis 2007, le nombre de sociétés inscrites à la cote reste stable et demeure en dessous de quarante (40). Dans la plupart des cas, une introduction à la cote de la BRVM s accompagne d une sortie de la cote par fusion essentiellement sur les cinq dernières années. De plus, les introductions à la cote se raréfient au fil des années contrairement à l hypothèse d au moins cinq (5) introductions à la cote par an formulée par les actionnaires de la BRVM. Bienque la BRVM ait enregistré des performances en amélioration au titre des volumes et valeurs transigés, de la capitalisation et des indices de référence, ce qui lui permet

30 30 de se hisser aujourd hui au 6 ième rang (en termes de capitalisation) au niveau africain, le marché financier donneencore l impression d être réservée à une élite d entrepreneurs, ce qui freine l arrivée de nouvelles sociétés. De plus, le recours au marché financier lors des privatisations reste faible au fil des années contrairement à l engagement pris par les Etats de l Union alors même que le pourcentage de l activité industrielle et de service sous leur contrôle reste encore important. Il y a lieu toutefois de relever qu avec l admission de la société ONATEL à la cote de la BRVM, les sociétés privatisées par le canal du marché et classifiées au niveau du secteur «Service Public» représentent près de la moitié (soit 43 %) de la capitalisation boursière du compartiment «actions» qui est passée de milliards de FCFA en 2009 à milliards de FCFA au 31 décembre OBJECTIFS DE L ETUDE 3.1. Objectif général La réalisation de la présente étude devra aboutir à des propositions concrètes de solutions pour le renforcement de la cote de la BRVM à travers la définition de critères ainsi que des mesures d accompagnement relatives à l admission obligatoire de la cote de certaines catégories d institutions financières et de grandes entreprises de l union Objectifs spécifiques De façon spécifique, l étude vise, entre autres, à : analyser les politiques de privatisation dans les pays de l Union ; identifier les principales contraintes (juridique, fiscale, administrative, économique, etc.) liées àl accès à la cote par les sociétés de la zone ; la proposition d une liste indicative, par pays et par secteur d activités, d entreprises potentielles pouvant être amenées à la cote ; identifier les acteurs régionaux comme les fonds d investissement susceptibles d être partie prenante à la dynamisation de la cote de la BRVM et proposer les modalités d interaction avec ces acteurs ; proposer les critères de sélection des entreprises issues des secteurs identifiés susceptibles d être introduites en bourse ; l évaluation de l impact d une introduction en bourse pour les institutions financières et les grandes entreprises de l union ;

31 31 proposer des mesures d accompagnement (y compris une fiscalité incitative) pour les entreprises concernées et la période de transition permettant auxdites entreprises de se préparer au respect de leurs nouvelles obligations. la formulation de propositions concrètes à prendre par le Conseil des Ministres de l UMOA et les Etats membres de l Union en vue de faciliter la mise en œuvre des mesures identifiées. 4. RESULTATS ATTENDUS Les résultats attendus de cette étude se présentent comme suit : Un rapport présentant (i) la revue des principales contraintes relatives à la non réalisation de l hypothèse d au moins cinq (5) introductions par an formulée par les actionnaires au démarrage des activités de la BRVM,(ii) l état des lieux des privatisations réalisés à la BRVM et la revue des principales contraintes relatives à la faiblesse de ce type d opération, (iii) la revue des bonnes pratiques relativesà la privatisation par le canal du marché boursier, (iv) des propositions de solutions pour la relance des processus de privatisation par le canal de la Bourse Régionale, (v) des propositions de solutions pour l attraction de nouvelles sociétés vers la cote de la BRVM, (vi) la revue des différentes pratiques sur l échiquier international relatives à l adoption de mesures volontaristes pour l admission de nouvelles sociétés en bourse, (viii) la définition de mesures d accompagnement à cet effet ainsi (ix) qu éventuellement une proposition de période de transition permettant aux structures concernées de se préparer au respect de leurs nouvelles obligations. un (des) avant-projet (s) de texte (s) avec comme double objectifs de stimuler l admission des entreprises à la cote tout en proposant des mesures incitatives. 5. METHODOLOGIE La démarche méthodologique qui doit présider à la conduite de l étude se décline comme suit : 1. la revue documentaire consistant en une collecte documentaire permettant de faire une revue des expériences tant au niveau international, africain que régional. Cette revue devra notamment mentionner les cas références en faisant ressortir les exemples spécifiques aux marchés naissants ou émergents ; 2. les visites et entretiens en vue de la consultation : (i) des experts des ministères des finances des Etats de l Union ; (ii) des comités de privatisation mis en place au niveau des Etats de l Union ; (iii) des experts des administrations fiscales ; (iv) des chambres de commerce et des associations

32 32 professionnelles (banques, assurances et autres)et (v) des représentants des Trésors nationaux des Etats de l Union ; 3. des entretiens individuels avec les principaux dirigeants d un échantillon d entreprises ; 4. l élaboration des propositions (voire des projets de textes) sur la base des enseignements tirés des phases ci-dessus ainsi que des meilleures pratiques effectives sur les marchés financiers. Ces textes devront également tenir compte du fait que le marché financier de l UMOA ne présente pas de cloisonnement national compte tenude son caractère régional. 6. PRESTATIONS Sous la supervision du Conseil Régional, le Consultant mènera les diligences ci-après : S agissant des critères d admission - présenter, sur la base d un état des lieux, un diagnostic approfondi par secteur d activités, sur les contraintes rencontrées par les entreprises notamment les facteurs de blocage pour leur admission à la cote. - identifier les secteurs d activités pourvoyeurs d entreprises candidates à la cote etdéfinir les critères de sélection pour les entreprises issues des secteurs identifiés et devant se faire admettre à la cote de la BRVM. - A l origine de la création de la BRVM, les Etats membres de l Union s étaient engagés à participer à l enrichissement de la cote de la BRVM via la privatisation des sociétés d Etat par le canal du marché financier régional. A cet effet, le cabinet devra faire un point sur la privatisation des entreprises publiques au cours de ces quinze dernières années tout en relevant les difficultés (raisons) qui ont empêché les entreprises à utiliser le canal du marché dans le cadre de leur privatisation et en faisant des recommandations afin de capter les prochaines candidates. En ce qui concerne l adoption de mesures fiscales incitatives et des mesures d accompagnement : - procéder à une revue des meilleures pratiques continentales et internationales, en matière de mesures incitatives notamment fiscales, spécifiques à l industrie des valeurs mobilières. A cet égard, le Consultant examinera, en dehors des marchés développés, les évolutions récentes enregistrées sur certains marchés émergents d Afrique tels

33 33 que le Maroc, la Tunisie, l Afrique du Sud, l Île Maurice, etc., en matière de politique d incitation fiscale ainsi que les résultats de ces mesures sur le développement des marchés concernés. Cette revue permettra au Consultant de faire des recommandations bien étayées qui tiennent compte des spécificités de l Union en matière de régimes fiscaux. - mesurer sur la base de simulations, de façon qualitative et quantitative, les retombées (macroéconomiques) sur les pays de l Union de l adoption d une fiscalité attractive pour les entreprises candidates à la cote de la BRVM. - rédiger un Mémorandum des recommandations d incitations fiscales et de leurs retombées à court, moyen et long termes sur le marché financier régional et les économies de l Union. - suggérer une procédure ainsi qu un chronogramme précisant clairement les différentes étapes de mise en œuvre des mesures envisagées en mettant en exergue le cas échéant, une période transitoire, jusqu à l adoption effective des textes y afférant. 7. FINANCEMENT DE L ETUDE Le financement de l étude sera effectué sur les ressources propres du Conseil Régional. Les paiements seront effectués sur la base du calendrier ci-après : a) Honoraires - environ quarante pour cent (40 %) du montant des honoraires seront versés à la date de soumission par le Consultant d un rapport initial provisoire, - environ quarante pour cent (40 %) du montant des honoraires seront versés au moment de la soumission par le Consultant d un projet de rapport final, si le Client le juge acceptable ; - environ vingt pour cent (20 %) du montant des honoraires seront versés au moment de la soumission par le Consultant du rapport final. b) Frais remboursables - les billets d avion seront remboursés au Consultant par le CREPMF dans le délai de quinze (15) jours suivant la présentation des justificatifs ; - les perdiem (restauration et hébergement), d un montant maximum de ( ), seront remboursés au Consultant par le CREPMF dans le délai de quinze (15) jours suivant la présentation de justificatifs ;

34 34 - les frais divers (téléphone, frais de bureaux, voyages, etc.) et les frais de transports dans les pays où l étude sera réalisée, d un montant maximum de (), seront remboursés dans le délai de quinze (15) jours suivant la présentation des justificatifs ; - tous frais engagés par le Consultant à la demande du Client seront remboursés au Consultant par le CREPMF dans le délai de quinze (15) jours suivant la présentation de justificatifs. c) Conditions de paiement Les paiements sont effectués dans les quinze (15) jours suivant la date à laquelle le Consultant a présenté des factures en double exemplaire au CREPMF. 8. PROFIL DU CABINET ET COMPOSITION DE L EQUIPE Le cabinet qui sera retenu pour mener l étude doit être un cabinet spécialisé, disposant de moyens techniques, financiers et humains nécessaires à la réalisation d études de cette envergure. Il doit avoir une parfaite connaissance des questions relatives au développement et l approfondissement des marchés financiers émergents et/ou naissants ainsi que sur la fiscalité des valeurs mobilières. Par ailleurs, outre la nécessité de disposer d une expertise éprouvée dans la conduite de missions similaires, le Consultant doit justifier d une bonne compréhension du contexte particulier de la fiscalité directe des pays de l UEMOA ainsi que de leurs contraintes en matière de pression fiscale et en tenir compte dans la conduite de la mission. L équipe de consultants à retenir pour la réalisation de l étude devra comprendre au moins trois (03) experts : - l un au moins des experts doit avoir une expérience pertinente en fiscalité des valeurs mobilières ainsi qu en conception et mise en œuvre de la politique d incitation fiscale sur un marché financier émergent ou naissant. - deux (02) spécialistes des marchés financiers dotés d une connaissance suffisante de l organisation et du fonctionnement du marché financier régional de l UMOA.

Sélection de Consultants

Sélection de Consultants DEMANDE DE PROPOSITIONS TYPE Sélection de Consultants y compris Services de Consultants : Tâches complexes rémunérées au temps passé Services de Consultants : Contrat à rémunération forfaitaire et Petits

Plus en détail

Elaboration de tableaux de bord sur l emploi (éditions 2011, 2012 et 2013)

Elaboration de tableaux de bord sur l emploi (éditions 2011, 2012 et 2013) REPUBLIQUE DU BENIN = + = + = + = MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE, DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES (MCMEJF) = + = + = + = + = Agence Nationale Pour l Emploi (ANPE) = + = + = + = TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION CREATION ET GESTION DE BASES DE DONNEES

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION CREATION ET GESTION DE BASES DE DONNEES REPUBLIQUE TUNISIENNE --*-- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION CREATION ET

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDE DE CAS RENTABILITE RESEAU RENACA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDE DE CAS RENTABILITE RESEAU RENACA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE ETUDE DE CAS RENTABILITE RESEAU RENACA BENIN NOVEMBRE 2013 Avec l appui financier de DDP N : REN/02/2013/BEN/FA GCAMF

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION PORTAIL, INTRANET ET OUTILS DE COMMUNICATION : SHAREPOINT

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION PORTAIL, INTRANET ET OUTILS DE COMMUNICATION : SHAREPOINT REPUBLIQUE TUNISIENNE --*-- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION PORTAIL, INTRANET

Plus en détail

Sélection de Consultants

Sélection de Consultants DEMANDE DE PROPOSITIONS (DP) Sélection de Consultants iii TABLE DES MATIÈRES Préface...v Section 1. Lettre d invitation...3 Section 2. Note d information aux Consultants...5 Section 3. Proposition technique

Plus en détail

SÉLECTION DE CONSULTANTS

SÉLECTION DE CONSULTANTS MODÈLE DE RAPPORT D ÉVALUATION SÉLECTION DE CONSULTANTS Banque mondiale Washington Octobre 1999 iii Préface 1 Les Consultants 2 qui sont employés par les Emprunteurs de la Banque mondiale et dont les

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE --------------------- MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DU BUDGET -----------------------

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE --------------------- MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DU BUDGET ----------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE --------------------- MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DU BUDGET ----------------------- CONSEIL NATIONAL DE L INITIATIVE POUR LA TRANSPARENCE DANS LES INDUSTRIES

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION

RÈGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE DIRECTION DE LA STRATEGIE, DES PROGRAMMES ET DE LA COORDINATION DES TRANSPORTS RÈGLEMENT DE CONSULTATION APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION WINDOWS SERVER 2012

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION WINDOWS SERVER 2012 REPUBLIQUE TUNISIENNE --*-- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERMES DE RÉFÉRENCE AXE : FORMATION MANAGEMENT

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE RELATIFS A LA «FORMATION PROFESSIONNELLE EN ORACLE»

TERMES DE RÉFÉRENCE RELATIFS A LA «FORMATION PROFESSIONNELLE EN ORACLE» RÉPUBLIQUE TUNISIENNE *** MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE *** UNIVERSITÉ DE JENDOUBA TERMES DE RÉFÉRENCE RELATIFS A LA «FORMATION PROFESSIONNELLE EN ORACLE» 1 I/ CADRE

Plus en détail

DEMANDES TYPES DE PROPOSITIONS POUR DES SERVICES DE CONSULTANTS ET MODELES DE CONTRATS

DEMANDES TYPES DE PROPOSITIONS POUR DES SERVICES DE CONSULTANTS ET MODELES DE CONTRATS REPUBLIQUE D HAITI COMMISSION NATIONALE DES MARCHES PUBLICS (CNMP) DEMANDES TYPES DE PROPOSITIONS POUR DES SERVICES DE CONSULTANTS ET MODELES DE CONTRATS SÉLECTION D UN CONSULTANT 1 SOMMAIRE SELECTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SELECTION DES CONSULTANTS

GUIDE PRATIQUE SELECTION DES CONSULTANTS MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES.. SECRETARIAT GENERAL. REPUBLQUE DU MALI Un Peuple Un but Une Foi.. GUIDE PRATIQUE SELECTION DES CONSULTANTS SEPTEMBRE 2003 Champs d Application Marchés d Études,

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

Recrutement de Consultants

Recrutement de Consultants MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS (MTPTC) PROJET D AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ DES QUARTIERS DE MARTISSANT ET DE BAILLERGEAU PROGRAMME D ACTIONS PRIORITAIRES ÉTUDES ET SUPERVISION DE TRAVAUX

Plus en détail

Sélection de Consultants Gouvernance de l information au sein du CDVM

Sélection de Consultants Gouvernance de l information au sein du CDVM BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT DEMANDE DE PROPOSITIONS Sélection de Consultants Gouvernance de l information au sein du CDVM ouvernance de l information au sein Conseil

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : 11 janvier 2013 à

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/010/2015

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/010/2015 DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/010/2015 SELECTION D'UN PRESTATAIRE POUR LA REALISATION D'UNE VERSION DU SITE WEB DE LA BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ADAPTEE AUX TERMINAUX MOBILES

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE VILLE DE FROUARD PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE (Fourniture, Installation, formation et maintenance) R.C (Règlement de la Consultation)

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE

CONVENTION DE COMPTE 1 CONVENTION DE COMPTE ENTRE LES SOUSSIGNES: ATLANTIQUE FINANCE - Société Anonyme au capital de FCFA 360 000 000 ayant son siège social à l immeuble Atlantique Assurances (10i ème étage), 15 Avenue Joseph

Plus en détail

OBJET. Travaux de gardiennage, sécurité et de surveillance des locaux de l Agence Urbaine de Marrakech REGLEMENT DE LA CONSULTATION

OBJET. Travaux de gardiennage, sécurité et de surveillance des locaux de l Agence Urbaine de Marrakech REGLEMENT DE LA CONSULTATION ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L URBANISME ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ----------- AGENCE URBAINE DE MARRAKECH APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX N 01/2014 OBJET Travaux de gardiennage, sécurité

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE I- MODE DE PASSATION Travaux fournitures services Procédure d achat couverte par l accord sur les marchés publics de l OMC. Type de procédure : Procédure adaptée L

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE DE VOYAGES

FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE DE VOYAGES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES DE LA PRIVATISATION ET DU TOURISME DEPARTEMENT DU TOURISME DIRECTION DES ENTREPRISES ET ACTIVITES TOURISTIQUES FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 2 sur 8

SOMMAIRE. Page 2 sur 8 Rectorat de l académie de Grenoble DSI Division des Systèmes d Information 7, place Bir-Hakeim 38021 Grenoble Cedex REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE N : 2012-09 OBJET : prestations de maintenance corrective

Plus en détail

FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE

FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE Compte N I. IDENDIFICATION _Personne Physique _Personne Morale TITULAIRE CO- TITULAIRE M. Mme Mlle M. Mme Mlle Nom : Nom : Prénoms : Prénoms : Nom de jeune Fille : Nom

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE CAUDEBEC EN CAUX Avenue Winston Churchill 76490 CAUDEBEC EN CAUX

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE CAUDEBEC EN CAUX Avenue Winston Churchill 76490 CAUDEBEC EN CAUX MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION 1- Objet de la consultation 1-1- Objet du marché 1-2- Etendue de la consultation 2- Conditions de la consultation 2-1-

Plus en détail

conforme à l original

conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Copie certifiée -------------- conforme à l original DECISION N 020/2012/ANRMP/CRS DU 30 AOÛT 2012 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE MEDICAL PROGRESS

Plus en détail

Appel d offres ouvert N 01/2015

Appel d offres ouvert N 01/2015 Royaume du Maroc *** Ministère Délégué auprès du Ministre de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique Chargé du Commerce Extérieur المملكة المغربية *** الوزارة المنتدبة

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT DES SOCIETES DE BOURSE ET AUTRES INTERMEDIAIRES DE MARCHE

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT DES SOCIETES DE BOURSE ET AUTRES INTERMEDIAIRES DE MARCHE FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT DES SOCIETES DE BOURSE ET AUTRES INTERMEDIAIRES DE MARCHE 1 I - DEMANDE D AGREMENT Dénomination de la Société pour laquelle l agrément est requis :. Siège social :. Tel./Fax

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Constitution des dossiers d accessibilité Ad AP des ERP et IOP du territoire de la communauté de communes des Portes de l Ile de

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Montélimar Sésame Règlement de la consultation Collecte des cartons des activités sur la commune de Montélimar MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur:

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché publics de fournitures et services CONCEPTION, EDITION, IMPRESSION des Livrets des Hauts de Calvisson Marché n 2015 08 Marché à Procédure Adaptée selon article 28 du Code

Plus en détail

Royaume du Maroc REGLEMENT DE CONSULTATION DE L APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 01/CRM/09

Royaume du Maroc REGLEMENT DE CONSULTATION DE L APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 01/CRM/09 [Tapez une citation prise dans le document ou la synthèse d'un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone de texte n'importe où dans le document. Utilisez l'onglet Outils de zone de texte pour modifier

Plus en détail

Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode d analyse de projets innovants.

Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode d analyse de projets innovants. Direction déléguée aux affaires Administratives et Financières REGLEMENT DE CONSULTATION Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode

Plus en détail

MBA MANAGEMENT, RISQUES ET CONTRÔLE DOSSIER DE CANDIDATURE

MBA MANAGEMENT, RISQUES ET CONTRÔLE DOSSIER DE CANDIDATURE MBA MANAGEMENT, RISQUES ET CONTRÔLE DOSSIER DE CANDIDATURE Procédure d admission L admission au programme MBA, et s effectue à la suite d un processus sélectif qui se déroule en trois phases : 1. Les personnes

Plus en détail

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GUJAN-MESTRAS Direction Générale des Services Service Achats Marchés Place du Général De GAULLE 33470 GUJAN MESTRAS Tél: 05 57 52 57 52 Fax: 05 57 52 57 50 TRAVAUX DE

Plus en détail

Dossier Type de Demande de Propositions. Sélection de Consultants

Dossier Type de Demande de Propositions. Sélection de Consultants DOCUMENTS TYPES DE PASSATION DES MARCHÉS Dossier Type de Demande de Propositions Sélection de Consultants Septembre 2012 Le présent document est soumis à la législation en matière de propriété intellectuelle.

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION 1 / 8 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION DES

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CCONSULTATION

REGLEMENT DE LA CCONSULTATION ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES FES APPEL D OFFRES OUVERT SCEANCE PUBLIQUE N 02F/2014 REGLEMENT DE LA CCONSULTATION OBJET : ACHAT EN RENOUVELLEMENT

Plus en détail

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement)

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement) LA MONNAIE DE PARIS 11, quai de Conti - 75 270 Paris cedex 06 Voie Romaine - 33 600 Pessac www.monnaiedeparis.fr Direction des Finances et de la Performance MAPA 75-15 RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION Version

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Maintenance des autocoms et des serveurs d alarme. Marché n 1515

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Maintenance des autocoms et des serveurs d alarme. Marché n 1515 B.P. 615 01606 TREVOUX CEDEX Tél. 04 74 10 50 47 Fax. 04 74 10 50 49 REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Maintenance des autocoms et des serveurs d alarme Marché n 1515 Date limite de remise des offres le

Plus en détail

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010 BRVM - DC / BR Bourse Régionale des Valeurs Mobilières Afrique de l Ouest Dépositaire Central Banque de Règlement Afrique de l Ouest Mise à jour du 1 er juillet 2010 Objet de la mise à jour La mise à jour

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES

TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES Avril 2015 «GIM-UEMOA» GIE au capital de 9 528 790 000 F CFA RCCM : SN-DKR-2004-B-8649 NINEA : 24209832

Plus en détail

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB.

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB. Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB Règlement 1. Objet des bourses Il s agit principalement de bourses de

Plus en détail

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES APPEL D OFFRES OUVERT N 8/2013/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 1 I/REGLEMENT

Plus en détail

ACCOUNTING CONSULTING MANAGEMENT Cabinet d Expertise Comptable et Fiscale Audit Conseils en Management et Finance Formations Recrutements

ACCOUNTING CONSULTING MANAGEMENT Cabinet d Expertise Comptable et Fiscale Audit Conseils en Management et Finance Formations Recrutements SESSION SPECIALE DE FORMATION SUR LES NOUVELLES REFORMES DU SYSTEME COMPTABLE OUEST AFRICAIN (SYSCOA) Le cabinet d expertise comptable ACM en collaboration avec le Cabinet d Intérim de Formation Recrutement

Plus en détail

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein Enseignants associés Référence : décret n 85-733 du 17 juillet 1985 modifié décret n 2007-772 du 10 mai 2007 et arrêté du 10 mai 2007 Le régime de l association régi par le décret n 85-733 du 17 juillet

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

MODELE DE LETTRE D'INVITATION AUX CONSULTANTS

MODELE DE LETTRE D'INVITATION AUX CONSULTANTS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT MODELE DE LETTRE D'INVITATION AUX CONSULTANTS (A utiliser lors de la sélection sur la base du prix le plus bas pour des services comparables)

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PREFECTURE DE VAUCLUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DE VAUCLUSE SERVICE LOGEMENT SOCIAL 84905 AVIGNON CEDEX 9 PROCEDURE ADAPTEE en application de l article 28 du code des marchés publics

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Sélection d un Qualified Security Assessor (QSA), chargé d évaluer la conformité du GIM-UEMOA. à la norme PCI-DSS, level 1

Sélection d un Qualified Security Assessor (QSA), chargé d évaluer la conformité du GIM-UEMOA. à la norme PCI-DSS, level 1 POUR L EVALUATION DE LA CONFORMITE DU GIM-UEMOA A LA NORME PCI-DSS, LEVEL 1 TERMES DE REFERENCE Sélection d un Qualified Security Assessor (QSA), chargé d évaluer la conformité du GIM-UEMOA à la norme

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

MEMBRE AFFILIE à la FEDERATION FRANCAISE DE MUSICOTHERAPIE

MEMBRE AFFILIE à la FEDERATION FRANCAISE DE MUSICOTHERAPIE DOSSIER DE CANDIDATURE MEMBRE AFFILIE à la FEDERATION FRANCAISE DE MUSICOTHERAPIE Renseignements d identité M. Mme Mlle NOM PRENOM... 1 Vous êtes diplômé(e) d un organisme de formation agréé par la FFM

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC PARLEMENT CHAMBRE DES CONSEILLERS APPEL D OFFRES OUVERT No 02/2012 SUR OFFRES DE PRIX RELATIF A LA MAINTENANCE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DE LA CHAMBRE DES CONSEILLERS - RABAT (EN UN

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Termes de référence pour le recrutement de quatre (4) consultants dans le cadre du Projet «Modules d initiation à la statistique à l attention

Plus en détail

Programme d Appui au Financement adapté à l agriculture familiale (AgriFinance-Burkina)

Programme d Appui au Financement adapté à l agriculture familiale (AgriFinance-Burkina) Programme d Appui au Financement adapté à l agriculture familiale (AgriFinance-Burkina) APPEL POUR LA SELECTION DE PRESTATAIRES DE SERVICES TECHNIQUES AGRICOLES (AS-001/AGRIFIN/2015) Date limite de dépôt

Plus en détail

Université de La Manouba & Université de Gafsa

Université de La Manouba & Université de Gafsa RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université de La Manouba & Université de Gafsa ****** Consultant N 01/2010/PAQ-UMA Relative à la sélection et

Plus en détail

dossier de demande de subvention "association loi 1901" ANNEE 2009

dossier de demande de subvention association loi 1901 ANNEE 2009 dossier de demande de subvention "association loi 1901" ANNEE 2009 Vous trouverez dans ce dossier l'ensemble des éléments nécessaires à l'établissement d'une demande de subvention dans le cadre des compétences

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES 1) OBJET DUREE ET DISPOSITIONS GENERALES a. OBJET DU MARCHE Marché pour la souscription d'un contrat d'assistance à la maîtrise d'ouvrage concernant

Plus en détail

BANQUE DE LA RÉPUBLIQUE DU BURUNDI

BANQUE DE LA RÉPUBLIQUE DU BURUNDI BANQUE DE LA RÉPUBLIQUE DU BURUNDI APPEL D OFFRES INTERNATIONAL POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX RELATIFS AU PROJET D ENQUÊTE NATIONALE SUR L INCLUSION FINANCIÈRE AU BURUNDI CAHIER DES CHARGES AOÛT 2011

Plus en détail

Aide aux manifestations sportives

Aide aux manifestations sportives Conseil général du Lot Aide aux manifestations sportives Demande de subvention 2012-2013 Le Conseil général partenaire du sport INFORMATIONS PRATIQUES L aide du Département à l organisation de manifestations

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE ART30 MARCHE N AAAA/FC/XX. Prestations de formation organisées par le service Formation Continue de la CCI

REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE ART30 MARCHE N AAAA/FC/XX. Prestations de formation organisées par le service Formation Continue de la CCI CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE SEINE ET MARNE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE ART30 MARCHE N AAAA/FC/XX Prestations de formation organisées par le service Formation Continue de la CCI Ce document

Plus en détail

Sélection de Consultants

Sélection de Consultants DEMANDE DE PROPOSITIONS TYPE Sélection de Consultants Banque mondiale Washington May 2004 DEMANDE DE PROPOSITIONS TYPE Sélection de Consultants Banque mondiale Washington May 2004 iii TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Université de Reims Champagne-Ardenne - Direction des Achats Villa Douce 9, boulevard de la Paix CS 60005 51724 REIMS Cedex Tél: 0326913000 GARDIENNAGE

Plus en détail

MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION

MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION POUR GROUPEMENT D ENTREPRISE MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION Extension et remise en conformité de la salle polyvalente de la Commune de Thézy-Glimont.

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ---------------

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES --------------- MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES RENOUVELLEMENT DU STANDARD TELEPHONIQUE DU PRES UNIVERSITE DE TOULOUSE --------------- REGLEMENT DE LA CONSULTATION Procédure de consultation : Marché

Plus en détail

«INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE EXPERIMENTALE POUR AMELIORER LA QUALITE DE LA FORMATION PROFESSIONNALISANTE»

«INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE EXPERIMENTALE POUR AMELIORER LA QUALITE DE LA FORMATION PROFESSIONNALISANTE» REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université de Monastir Faculté de pharmacie de Monastir «INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître de l ouvrage : MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : MAINTENANCE DES ALARMES INTRUSION ET TELESURVEILLANCE

Plus en détail

ACHAT ET LIVRAISON DE FOURNITURES DE BUREAU ET CONSOMMABLES INFORMATIQUES

ACHAT ET LIVRAISON DE FOURNITURES DE BUREAU ET CONSOMMABLES INFORMATIQUES ACHAT ET LIVRAISON DE FOURNITURES DE BUREAU ET CONSOMMABLES INFORMATIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Date limite de remise des offres : le 26/11/2013 à 11 heures Marché à bon de commande passé selon

Plus en détail

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES Nom : Prénom : UNIVERSITE DE BRETAGNE-SUD Faculté des Sciences et Sciences de l Ingénieur Campus de Tohannic Rue Yves Mainguy BP 573 56000 Vannes Cedex 02.97.01.72.37 Fax 02.97.01.72.00 Dossier d inscription

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) Maître de l ouvrage : MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN Date

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Agence temporaire de relocalisation EPI C 9 ème étage 15, avenue du Ghana BP 323 Tunis Belvédère 1002, Tunisie Département des statistiques

Plus en détail

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Conférence de presse Abidjan, le 30 novembre 2012 Plan 1 - Présentation de la Bourse Régionale

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES

DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES TABLE DES MATIÈRES I. RÈGLEMENT DE CONSULTATION 1. INTRODUCTION GÉNÉRALE 2. OBJET 3. CRITÈRES DE SÉLECTION 4. ORGANISATION ET RÈGLES DE LA CONSULTATION 5.

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

OFFICE DE L'HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) AVIS DE VACANCE CONCERNANT LE POSTE :

OFFICE DE L'HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) AVIS DE VACANCE CONCERNANT LE POSTE : OFFICE DE L'HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) DEPARTEMENT «RESSOURCES HUMAINES» Secteur «Administration du personnel» AVIS DE VACANCE CONCERNANT LE POSTE : Administrateur:

Plus en détail

Désignation d un commissaire aux comptes pour la période 2014-2019 de Lyon Tourisme & Congrès. Dossier de consultation

Désignation d un commissaire aux comptes pour la période 2014-2019 de Lyon Tourisme & Congrès. Dossier de consultation Désignation d un commissaire aux comptes pour la période 2014-2019 de Lyon Tourisme & Congrès Dossier de consultation Le dossier de consultation est constitué de 5 parties : 1. Règlement de la consultation..

Plus en détail

dossier de souscription

dossier de souscription Société Anonyme au capital de 37 000 Y Siège social : 5 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris 799 429 105 RCS PARIS Tél. : + 33 (0)1 48 78 16 09 Email : contact@chaocorpcinema.com Site : www.chaocorpcinema.com

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat Réservé au SCAC : Dossier reçu le : Dossier n : 2015/ Domaine : AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat DEMANDE DE BOURSE ANNÉE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION Rabat, le 13 octobre 2005 NOTE DE PRESENTATION sur la circulaire n 06 /05 relative à la publication et à la diffusion d informations financières par les personnes morales faisant appel public à l épargne

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES A.E. C.C.A.P.

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES A.E. C.C.A.P. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES A.E. C.C.A.P. Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION. MAPA 2012-06 SEPDE - DéGéOM

REGLEMENT DE CONSULTATION. MAPA 2012-06 SEPDE - DéGéOM Représenté par le Délégué général à l Outre-mer en exercice REGLEMENT DE CONSULTATION MAPA 2012-06 SEPDE - DéGéOM Etude des niveaux et des évolutions des loyers du secteur privé dans les cinq départements

Plus en détail

Marché Public de prestations de services. Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE

Marché Public de prestations de services. Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE Marché Public de prestations de services Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE Désherbage et Traitement herbicide et thermique des espaces publics ANNEE 2015-2017

Plus en détail