PROJET CONTRAT COLLECTIF A ADHESION FACULTATIVE «LOI MADELIN» «CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET CONTRAT COLLECTIF A ADHESION FACULTATIVE «LOI MADELIN» «CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES»"

Transcription

1 PROJET CONTRAT COLLECTIF A ADHESION FACULTATIVE «LOI MADELIN» «CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES»

2 CONTRAT COLLECTIF A ADHESION FACULTATIVE «LOI MADELIN» «CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES» ENTRE : La Mutuelle d Epargne, de Retraite et de Prévoyance Carac, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité, immatriculée au Registre National des Mutuelles sous le n , dont le siège social est situé au 2 ter rue du Château NEUILLY- SUR-SEINE, représentée par Monsieur, agissant en qualité de, ET ci-après désignée «la Carac», d une part, Le Groupement d Epargne Retraite Populaire Carac, association à but non lucratif, déclarée et publiée au journal officiel le 16 octobre 2004, régie par la loi n du 21 août 2003 et par ses textes d application ainsi que, pour les points qui ne sont pas régis par les textes précités, par la loi du 1 er juillet 1901 et ses décrets d application, dont le siège social situé au 2 ter rue du Château NEUILLY-SUR-SEINE, représentée par Monsieur, agissant en qualité de, IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT : GENERALITES ci-après désignée «le GERP Carac», d autre part, ARTICLE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Le contrat Retraite Professions Indépendantes est un contrat collectif d assurance, à adhésion facultative, régi par le code de la mutualité, et notamment le livre II, souscrit par le GERP Carac pour le compte de ses membres travailleurs non salariés non agricoles auprès de la Carac. Le présent contrat est souscrit dans le cadre du dispositif dit «Loi Madelin», issu de la loi n du 11 février 1994, codifié à l article L du code des assurances auquel renvoie l article L du code de la mutualité. Chaque adhérent au contrat Retraite Professions Indépendantes acquiert la qualité de «membre participant» de la Carac. ARTICLE 2 : OBJET DU CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES Le contrat Retraite Professions Indépendantes a pour objet la constitution d un complément de retraite, sous forme de rente viagère, au profit de l adhérent, si celui-ci est vivant à la date de liquidation. ARTICLE 3 : EFFET, DUREE, RENOUVELLEMENT DU CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES Le contrat Retraite Professions Indépendantes prend effet à la date de sa signature et vient à échéance le 31 décembre Passé cette date, il se renouvelle, annuellement, par tacite reconduction, le 1 er janvier de chaque année, sauf résiliation par le GERP Carac ou la Carac, exprimée par lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard deux mois avant l échéance.

3 ARTICLE 4 : INFORMATION DES ADHERENTS Une notice d information détaillée, établie par la Carac, qui définit notamment les garanties prévues au contrat et les modalités d'entrée en vigueur ainsi que les formalités à accomplir en cas de réalisation du risque, est remise à chaque adhérent. Cette notice précise également le contenu des clauses édictant des nullités, des déchéances ou des exclusions ou limitations de garantie ainsi que les délais de prescription. Chaque adhérent reçoit également les statuts et le règlement intérieur de la Carac. Lorsque des modifications sont apportées aux droits et obligations des adhérents, chaque adhérent en est informé par la remise d une notice établie à cet effet par la Carac et consultable sur le site internet Tout adhérent peut alors dénoncer son adhésion en demandant le transfert de ses droits individuels vers un contrat de même nature et soumis aux mêmes règles fiscales conformément à l article 18 du présent contrat. ARTICLE 5 : MODIFICATIONS DU CONTRAT RETRAITE PROFESSIONS INDEPENDANTES Toute modification du contrat Retraite Professions Indépendantes, quels qu en soient la nature et le motif, doit faire l objet d un avenant signé entre la Carac et le GERP Carac. Les adhérents en sont informés, dans les conditions prévues à l article 4 du présent contrat. CHAPITRE 1 : L ADHESION ARTICLE 6 : QUI PEUT ADHERER? Seuls peuvent adhérer au contrat Retraite Professions Indépendantes dans le cadre du dispositif dit «Loi Madelin», les travailleurs non salariés non agricoles, à jour du paiement de leurs cotisations dues au titre de leurs régimes obligatoires d assurance maladie et d assurance vieillesse. Le travailleur non salarié non agricole doit joindre à sa demande d adhésion une attestation justifiant qu il est à jour du paiement des cotisations dues au titre des régimes obligatoires d assurance maladie et vieillesse. Le non paiement des cotisations obligatoires interdit l adhésion à un contrat «Loi Madelin» et expose son débiteur à des sanctions civiles et pénales (article L du code de la sécurité sociale). ARTICLE 7 : QUELLES SONT LES FORMALITES D ADHESION? Une demande d adhésion au contrat Retraite Professions Indépendantes et à la Carac est remise à toute personne qui souhaite adhérer au contrat. Cette demande d adhésion est accompagnée de la note d information du contrat. Cette personne remplit, signe et date la demande d adhésion. Elle doit joindre à cette demande d adhésion : - un versement, - une attestation justifiant qu elle est à jour du paiement des cotisations dues au titre des régimes obligatoires d assurance maladie et vieillesse. En cas d acceptation de cette demande, un bulletin d adhésion est transmis au demandeur, accompagné : - des statuts du GERP Carac, - du règlement intérieur des comités de surveillance, - des règles de déontologie du GERP Carac, - de la notice d information du contrat Retraite Professions Indépendantes, - des statuts et du règlement intérieur de la Carac. 3

4 Le demandeur doit dater et signer le bulletin d adhésion ; sa signature emporte acceptation des dispositions de la notice d information du contrat Retraite Professions Indépendantes, de sa note d information, des dispositions des statuts du GERP Carac, du règlement intérieur des comités de surveillance, des règles de déontologie du GERP Carac, des statuts et du règlement intérieur de la Carac. La validité de l adhésion est subordonnée à trois conditions : 1. l encaissement effectif du versement ; 2. l acceptation de la demande d adhésion par la Carac ; 3. la remise à la Carac du bulletin d adhésion signé et daté. Lorsque l adhésion est valable, le demandeur devient adhérent au contrat Retraite Professions Indépendantes, membre du GERP Carac, ainsi que membre participant de la Carac, à compter de la prise d effet de l adhésion définie à l article 8. ARTICLE 8 : QUELLES SONT LA DATE DE PRISE D EFFET ET LA DUREE DE L ADHESION? 8.1 Date de prise d effet de l adhésion L adhésion prend effet à compter de la date du premier versement. En cas de transfert de droits individuels sur le contrat Retraite Professions Indépendantes, l adhésion prend effet à la date du versement de la valeur de transfert à la Carac. 8.2 Durée de l adhésion La durée de l adhésion est viagère, sauf dans le cas de transfert visé à l article 18. ARTICLE 9 : QUEL EST LE DELAI DE RENONCIATION A L ADHESION? Tout adhérent a la faculté de renoncer, par lettre recommandée avec avis de réception adressée au siège de la Carac sis 2 ter rue du Château Neuilly-sur-Seine Cedex, à son adhésion dans les trente jours calendaires révolus à compter du moment où il est informé que l adhésion a pris effet. La renonciation entraîne la restitution de l intégralité des sommes versées, dans les trente jours à compter de la réception de la lettre recommandée. La lettre recommandée avec avis de réception devra être accompagnée de l exemplaire original du bulletin d adhésion, ainsi que d une pièce justifiant de l identité de l adhérent ; elle pourra être rédigée en ces termes : «Je soussigné(e), (nom, prénom de l adhérent), demeurant à (adresse complète), déclare renoncer à mon adhésion à la Carac et au contrat Retraite Professions Indépendantes en date du (n le cas échéant ) et entends recevoir dans un délai maximum de 30 jours, la restitution de l intégralité des sommes versées. Date et signature.» L adhésion, faisant l objet de la renonciation, cesse de produire tout effet, y compris à l égard du(des) bénéficiaire(s) en cas de décès, qui ne pourront ainsi bénéficier d aucune prestation. CHAPITRE 2 : LES COTISATIONS ARTICLE 10 : QUEL EST LE MONTANT DES COTISATIONS? L adhérent doit verser des cotisations régulières dans leur montant et leur périodicité. Il a le choix, lors de l adhésion, entre les trois catégories de cotisations annuelles suivantes : - Catégorie n 1 : de 107,28 euros à 1 072,79 euros - Catégorie n 2 : de 1 072,80 euros à ,78 euros - Catégorie n 3 : de 4 291,11 euros à ,12 euros Le choix de la catégorie n 1, n 2 ou n 3 est effectué pour toute la durée de l adhésion. A l intérieur de la catégorie de cotisation choisie, l adhérent définit le montant de sa cotisation annuelle. Ce choix effectué lors de l adhésion peut être modifié annuellement. 4

5 Le montant annuel minimum et maximum de chacune de ces trois catégories est revalorisé, au 1 er janvier de chaque année, en fonction de l évolution du plafond annuel de la sécurité sociale. La cotisation annuelle peut être versée mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. L adhérent a la possibilité d effectuer des versements supplémentaires au titre des années comprises entre la date de son affiliation au régime de base obligatoire d assurance vieillesse d une profession non salariée non agricole et la date de son adhésion au présent contrat Retraite Professions Indépendantes. Le montant du versement supplémentaire autorisé au cours d une année donnée doit être égal à celui de la cotisation annuelle de cette même année. Le versement supplémentaire peut être renouvelé autant d années que le nombre d années séparant l année d affiliation de l adhérent au régime de base obligatoire d assurance vieillesse d une profession non salariée non agricole et l année d adhésion au contrat. Le non paiement du versement supplémentaire qui doit être effectué au cours d une année donnée ne peut être reporté sur une autre année. ARTICLE 11 : QUELLES SONT LES MODALITES DE PAIEMENT DES COTISATIONS ET LEUR PRISE D EFFET? Les versements doivent être adressés à la Carac. La date de prise d effet de chaque versement est fixée au premier jour du mois civil suivant celui au cours duquel a eu lieu la réception du versement par la Carac. Chaque versement net de frais commence à porter intérêt à compter de sa date de prise d effet. ARTICLE 12 : QUELS SONT LES FRAIS? 12.1 Frais sur versement Des frais sont prélevés sur chacune des cotisations perçues. Ils n entrent pas dans l assiette de calcul de l épargne. Le taux de prélèvement de ces frais est fixé à 2,44 % Frais sur épargne gérée L épargne constituée est soumise à un prélèvement de gestion de 0,50%, effectué : - au 31 décembre de chaque exercice (hors bonification de l exercice) ; - lors de la perception de l épargne constituée en cas de rachat autorisé à l article 17 du présent contrat. ARTICLE 13 : QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE CESSATION DE PAIEMENT DES COTISATIONS PENDANT LA PERIODE DE CONSTITUTION? En cas de cessation de paiement des cotisations, l épargne constituée à cette date continuera d être bonifiée dans les mêmes conditions que les contrats pour lesquels des cotisations sont versées chaque année. CHAPITRE 3 : GARANTIE ARTICLE 14 : QUELLE EST LA RENTE VIAGERE GARANTIE A L ADHERENT? A partir de la date de liquidation de la rente viagère fixée à l article 15 du présent contrat, le contrat garantit à l adhérent le versement d une rente viagère. Son montant est fonction de l âge de l adhérent (à la liquidation, du montant des versements effectués, du montant des intérêts et des bonifications acquises pendant la période de cotisation et du barème des rentes viagères en vigueur le jour de la liquidation. 5

6 ARTICLE 15 : QUELLE EST LA DATE DE LIQUIDATION DE LA RENTE VIAGERE? A compter de la date de liquidation de sa pension dans un régime obligatoire d assurance vieillesse ou à l âge fixé en application de l article L du code de la sécurité sociale, l adhérent peut demander à la Carac la liquidation de sa rente viagère. L adhérent peut choisir, au moment de la liquidation de sa rente, que celle-ci soit transformée en une rente réversible sur la tête de son conjoint survivant ou de son partenaire de PACS ou de son concubin, selon les conditions et modalités fixées à l article 16 du présent contrat. Pour demander la liquidation de sa rente viagère, l adhérent doit retourner à la Carac un «dossier de demande de service de rente» accompagné notamment, des pièces suivantes : - une photocopie d un document officiel justifiant de son identité, - un relevé d identité bancaire ou postal du compte sur lequel le versement de la rente doit être effectué, - le cas échéant, les pièces justifiant la liquidation de sa pension dans un régime obligatoire d assurance vieillesse. Les modalités de paiement de la rente sont précisées à l article 20. ARTICLE 16 : LA RENTE VIAGERE EST-ELLE REVERSIBLE? L adhérent peut choisir, lors de la demande de liquidation de sa rente viagère, que celle-ci soit transformée en une rente réversible sur la tête de son conjoint ou de son partenaire de PACS ou de son concubin survivant, avec jouissance, pour ce dernier, au plus tôt à l âge de 50 ans. Le taux de réversion est fixé en pourcentage de la rente de l adhérent. Il peut être de 50 %, 60 % ou 100 %. Le choix d un taux est définitif. En cas de choix pour une rente réversible, la rente de l adhérent subit une réduction déterminée par un tarif spécial établi selon la réglementation en vigueur. Le bénéfice de la réversion peut être refusé par la Carac lorsque cette opération réduit la rente de l adhérent à un montant annuel inférieur à 77 euros ou lorsque la rente annuelle de réversion est, elle-même, inférieure à ce montant. La rente versée au conjoint ou au partenaire de PACS ou au concubin survivant, à partir du décès de l adhérent, est dite de réversion. ARTICLE 17 : LE RACHAT EST-IL POSSIBLE? Le présent contrat ne comporte pas de possibilité de rachat, hormis dans les cas suivants et sous réserve de l absence d acceptation du (ou des) bénéficiaire(s) visés à l article 19 du présent contrat : - Cessation d'activité non salariée de l adhérent à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire en application du titre IV du livre VI du code de commerce ou toute situation justifiant ce rachat selon le président du tribunal de commerce auprès duquel est instituée une procédure de conciliation telle que visée à l'article L du code de commerce, qui en effectue la demande avec l'accord de l adhérent ; - Invalidité de l adhérent correspondant au classement dans les deuxième ou troisième catégories prévues à l'article L du code de la sécurité sociale ; - Décès du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité ; - Situation de surendettement de l'adhérent définie à l'article L du code de la consommation, sur demande adressée à la Carac, soit par le président de la commission de surendettement des particuliers, soit par le juge lorsque le déblocage des droits individuels résultant de ces contrats paraît nécessaire à l'apurement du passif de l'intéressé. La valeur de rachat des capitaux est égale à l épargne constituée à la date de la demande de rachat, c est-à-dire les sommes investies hors frais sur versements, majorées des intérêts et minorées des frais sur épargne gérée. Toute demande de rachat est effectuée par lettre ordinaire adressée au siège de la Carac sis 2 ter rue du Château Neuilly-sur-Seine cedex. Cette lettre est accompagnée des pièces justifiant que la personne se trouve dans l une des situations susvisées. Le rachat met fin à l adhésion au contrat Retraite Professions Indépendantes. Toute somme due par la Carac est payée à l adhérent sur la production des pièces justificatives de son identité. 6

7 ARTICLE 18 : LE TRANSFERT EST-IL POSSIBLE? L adhérent a la faculté, avant la liquidation de sa rente viagère, de demander, par lettre recommandée avec avis de réception, le transfert des droits acquis vers un contrat de même nature et soumis aux mêmes règles fiscales. La valeur de transfert est égale à l épargne constituée définie à l article 17, au premier jour du mois de la demande de transfert. Le taux des frais prélevés par la Carac est fixé à 2 % du montant de la valeur de transfert. La valeur de transfert est communiquée à l adhérent et au nouvel organisme d assurance gestionnaire dans un délai maximum de trois mois à compter de la date de réception de la demande de transfert. L adhérent dispose d un délai d un mois à compter de la date de notification de la valeur de transfert pour renoncer au transfert demandé. A l expiration de ce délai, la valeur de transfert est versée au nouvel organisme d assurance gestionnaire dans un délai d un mois. Le transfert met fin à l adhésion de l adhérent au contrat Retraite Professions Indépendantes. Les droits en cours de service ne sont pas transférables. ARTICLE 19 : QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE DECES AVANT LA LIQUIDATION DE LA RENTE VIAGERE? Le présent contrat prévoit une contre-assurance décès sous réserve que le décès de l adhérent survienne alors que les deux conditions suivantes sont réunies : - l adhérent n est pas entré en jouissance de sa pension de vieillesse de sécurité sociale - et il n a pas liquidé la rente viagère prévue au titre du présent contrat. Dans ce cas, l épargne constituée définie à l article 17 est utilisée, au choix de l adhérent : - à la constitution d une rente viagère au profit du conjoint, des enfants ou d'un tiers désigné au contrat (qui peut être le partenaire de PACS ou le concubin). Cette rente est immédiate si le bénéficiaire est âgé de 50 ans au moins ou différée à l âge de 50 ans dans le cas contraire. OU - à la constitution d une rente temporaire au profit du ou des enfants mineurs, jusqu à leur 25 ème anniversaire. Si les enfants ont atteint leur majorité au décès de l adhérent sans que celui-ci n ait modifié sa clause bénéficiaire, l épargne sera utilisée, à leur profit, à la constitution d une rente viagère telle que visée ci-dessus. Le montant de la rente à payer à chaque bénéficiaire est notamment fonction du nombre de bénéficiaires, de leur âge et du barème des rentes viagères en vigueur le jour de la liquidation. Sauf acceptation du (ou des) bénéficiaire(s), l adhérent peut à tout moment modifier la désignation de(s) bénéficiaire(s) en cours d adhésion par acte sous seing privé ou par acte authentique. Le paiement de la rente est effectué par la Carac selon les modalités prévues à l article 20, sur la production des pièces suivantes : 1) l acte de décès de l adhérent, 2) les pièces justificatives de l identité du (ou des) bénéficiaire(s) et, le cas échéant, de leur qualité, 3) un relevé d identité bancaire ou postal du compte sur lequel le versement de la rente doit être effectué. ARTICLE 20 : QUELLES SONT LES MODALITES DE PAIEMENT DES RENTES? Les arrérages de rente sont payés à terme échu, semestriellement les 30 juin et 31 décembre de chaque année, par virement à un compte ouvert au nom du bénéficiaire de la rente. Les arrérages restant dus à la date du décès du bénéficiaire de la rente sont acquis à ses héritiers, sous réserve qu ils atteignent le montant minimum de 15 euros. 7

8 Lorsque les héritiers perçoivent un prorata d arrérages supérieur au montant normalement dû à la suite du décès du bénéficiaire de la rente, la Carac procède au recouvrement du trop-perçu si celui-ci est supérieur ou égal à 15 euros. Pour percevoir ses arrérages de rente, le bénéficiaire de la rente doit justifier du fait qu il est en vie. Pour ce faire, il devra retourner à la Carac et sur demande de celle-ci, une attestation sur l honneur dûment complétée et signée par ses soins. La Carac pourra également accepter tout autre document qu elle jugera satisfaisant pour établir la preuve de son existence. A défaut, le paiement de la rente est suspendu. ARTICLE 21 : QUELLES SONT LES BONIFICATIONS ACCORDEES PAR LA CARAC? Le conseil d administration de la Carac détermine annuellement, dans le rapport de gestion soumis pour adoption à l assemblée générale, les taux de bonification applicables, sous réserve de l application des dispositions des statuts de la Carac. CHAPITRE 6 : DISPOSITIONS DIVERSES ARTICLE 22 : COMMUNICATION ANNUELLE En application de l article L du code de la mutualité, la Carac adresse à l adhérent, après la clôture de chaque exercice, une information annuelle sur la situation de ses droits. ARTICLE 23 : CONCILIATION INTERNE ET MEDIATION FEDERALE En cas de difficultés liées à l'application ou à l'interprétation du présent contrat, l'adhérent ou ses bénéficiaires peu(ven)t avoir recours à la conciliation. Le dossier constitué des éléments indispensables à l examen de la prétention est à adresser à la Carac Conciliation- 2 ter rue du Château Neuilly-sur-Seine Cedex. Si la position du conciliateur ne donne pas satisfaction à la personne qui le sollicite, elle pourra saisir le service de médiation de la Fédération Nationale de la Mutualité Française dont les coordonnées lui seront communiquées sur simple demande. ARTICLE 24 : PRESCRIPTION Conformément à l'article L du code de la mutualité, toutes actions dérivant du présent contrat sont prescrites par deux ans à compter de l'évènement qui y donne naissance. Toutefois, ce délai ne court : 1 En cas de réticence, omission, déclaration fausse ou inexacte sur le risque couru, du fait de l adhérent au contrat, que du jour où la Carac en a eu connaissance. 2 En cas de réalisation du risque, que du jour où les intéressés en ont eu connaissance, s'ils prouvent qu'ils l'ont ignoré jusque-là. Quand l'action du participant, du bénéficiaire ou de l'ayant droit contre la mutuelle ou l'union a pour cause le recours d'un tiers, le délai de prescription ne court que du jour où ce tiers a exercé une action en justice contre le membre participant ou l'ayant droit, ou a été indemnisé par celui-ci. La prescription est portée à dix ans lorsque le bénéficiaire n'est pas le membre participant. Toutefois, nonobstant les dispositions du 2, les actions du bénéficiaire sont prescrites au plus tard trente ans à compter du décès du membre participant. Conformément à l'article L du code de la mutualité, la prescription est interrompue par une des causes ordinaires d'interruption de la prescription et par la désignation d'experts à la suite de la réalisation d'un risque. L'interruption de la prescription de l'action peut, en outre, résulter de l'envoi d'une lettre recommandée avec avis de réception adressée par le membre participant, le bénéficiaire ou l'ayant droit à la Carac, en ce qui concerne le règlement de la prestation. 8

9 ARTICLE 25 : INFORMATIQUE ET LIBERTES Dans le cadre de ses relations avec les adhérents, la Carac recueille et traite des données personnelles au sens de la loi «Informatique et Libertés» n du 6 janvier 1978 modifiée. Le caractère obligatoire ou facultatif des données personnelles demandées et les conséquences éventuelles d un défaut de réponse sont précisés lors de leur collecte. Le responsable du traitement de ces données est la Carac qui les utilise notamment pour les finalités suivantes : respect du devoir d information et de conseil, gestion des garanties d assurance, prospection, animations promotionnelles et études statistiques, enquêtes et sondages, lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. À ce titre, l adhérent est informé que les données personnelles le concernant peuvent être transmises aux partenaires de la Carac aux seules fins d exécution de leurs obligations contractuelles vis à vis de la Carac. L adhérent dispose d un droit d accès et de rectification qui peut être exercé auprès du Correspondant Informatique et Libertés de la Carac, sise 2 ter rue du Château Neuilly sur Seine Cedex (courriel : ARTICLE 26 : AUTORITE DE CONTROLE PRUDENTIEL Conformément au code de la mutualité, la Carac est soumise au contrôle de l Autorité de Contrôle Prudentiel, sise 61, rue Taitbout Paris Cedex 09. ARTICLE 27 : DISPOSITIONS TRANSITOIRES Les adhérents à la garantie Retraite Professions Indépendantes de la Carac en vigueur avant la date de prise d effet du présent contrat et dont la rente n est pas liquidée à cette date, peuvent demander le transfert de leurs droits individuels sur le présent contrat. Cette demande doit être effectuée par écrit et doit être accompagnée d un bulletin d adhésion au présent contrat daté et signé. L adhésion prend effet à la date de signature du bulletin d adhésion. La signature du bulletin d adhésion emporte acceptation des dispositions de la notice d information du contrat Retraite Professions Indépendantes, de sa note d information, des dispositions des statuts du GERP Carac, du règlement intérieur des comités de surveillance, des règles de déontologie du GERP Carac, des statuts et du règlement intérieur de la Carac. Le transfert met fin à l adhésion de l adhérent au contrat Retraite Professions Indépendantes en vigueur avant la date de prise d effet du présent contrat. Fait en deux exemplaires originaux à Neuilly sur Seine, le Pour la Carac (*) Pour le GERP Carac, (*) M M (Qualité) (Qualité) (*) Cachet et signature Les parties contractantes doivent parapher chacune des pages du présent contrat 9

Règlement Mutualiste T. Valant Note d Information

Règlement Mutualiste T. Valant Note d Information Dispositions générales en vigueur au 01/07/2015 Règlement Mutualiste T Valant Note d Information 2 Carac Épargne Plénitude Dispositions générales en vigueur au 01.07.2015 Article T1 : Quel est l'objet

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE FACULTATIF D ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBÉRALES ET INDÉPENDANTES

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE FACULTATIF D ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBÉRALES ET INDÉPENDANTES RETRAITE MADELIN La mutuelle des professions libérales et indépendantes RÉGIME COMPLÉMENTAIRE FACULTATIF D ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBÉRALES ET INDÉPENDANTES RÈGLEMENT VALANT NOTICE D INFORMATION

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales REGLEMENT MUTUALISTE Le présent règlement mutualiste est régi par le nouveau Code de la mutualité tel qu institué par l ordonnance N 2001-350 du 19/04/2001, complétée par les directives communautaires

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL Approuvés par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Objet Le présent règlement définit le contenu des engagements contractuels

Plus en détail

DEMANDE D ADHESION AU CONTRAT AVOCAPI

DEMANDE D ADHESION AU CONTRAT AVOCAPI Société Anonyme d assurance sur la vie et de capitalisation au capital de 22 204 256 E entièrement libéré. Entreprise régie par le code des assurances - 430 435 669 RCS Nanterre Siège social : 50, avenue

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE ORIGINE ADHÉSION AGENCE CONSEILLER INFORMATION ADHÉSION INTERNET ZONE TARIFAIRE Nouvelle adhésion Modification adhésion GARANTIES RETENUES EN SANTE ADHÉRENT

Plus en détail

> Dimension. Avenir Professionnels. Contrat de retraite Madelin

> Dimension. Avenir Professionnels. Contrat de retraite Madelin > Dimension Avenir Professionnels Contrat de retraite Madelin Notice d Information Dispositions essentielles du contrat Dimension Avenir Professionnels 1. Nature du contrat Dimension Avenir Professionnels

Plus en détail

Contrat d assurance vie ALTINÉO - Encadré d information -

Contrat d assurance vie ALTINÉO - Encadré d information - 1/5 Contrat d assurance vie ALTINÉO - Encadré d information - u ALTINÉO est un contrat d assurance de groupe sur la vie en euros à adhésion facultative et versements libres, souscrit auprès de l assureur,

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE DES GARANTIES INDIVIDUELLES

RÈGLEMENT MUTUALISTE DES GARANTIES INDIVIDUELLES RÈGLEMENT MUTUALISTE DES GARANTIES INDIVIDUELLES TITRE 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2 Article 1 OBJET 2 Article 2 MODIFICATION DU RÈGLEMENT MUTUALISTE : INFORMATION DES ADHÉRENTS 2 Article 3 ADHÉSION 2 3.1

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE Groupe des Mutuelles Indépendantes. (Validé par l Assemblée Générale du 14 juin 2010) Version 2010-2011

REGLEMENT MUTUALISTE Groupe des Mutuelles Indépendantes. (Validé par l Assemblée Générale du 14 juin 2010) Version 2010-2011 REGLEMENT MUTUALISTE Groupe des Mutuelles Indépendantes (Validé par l Assemblée Générale du 14 juin 2010) Version 2010-2011 PREAMBULE Le présent règlement mutualiste définit les engagements réciproques

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE. Règlement Mutualiste 2015. Règlement Mutualiste 2016

REGLEMENT MUTUALISTE. Règlement Mutualiste 2015. Règlement Mutualiste 2016 REGLEMENT MUTUALISTE Règlement Mutualiste 2015 Règlement Mutualiste 2016 TITRE I GENERALITES Article 1 Objet Conformément aux dispositions de l article 5 des statuts, il est institué un règlement mutualiste

Plus en détail

MNH Prev actifs. MNH Prev actifs

MNH Prev actifs. MNH Prev actifs MNH Prev actifs MNH Prev actifs CAPITAL DECES, RENTE EDUCATION, RENTE DE CONJOINT CAPITAL INVALIDITE TOTALE ET DEFINITIVE, INDEMNITES INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL MNH Prev actifs est une offre de prévoyance

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT

DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT LinXea Madelin LINXEA SARL au capital de 100 000 euros. Réalise les actes d intermédiation au sens de l article L511-1du Code des Assurances. Société de courtage en assurances. Garantie Financière et Responsabilité

Plus en détail

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance Le Capital Différé SCA Conditions Générales valant Proposition d Assurance DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. LE CAPITAL DIFFÉRÉ SCA est un contrat individuel d assurance en cas de vie à capital différé

Plus en détail

n Notice d information du régime de retraite complémentaire Préfon-Retraite 2015 n

n Notice d information du régime de retraite complémentaire Préfon-Retraite 2015 n n Notice d information du régime de retraite complémentaire Préfon-Retraite 2015 n NATURE DU CONTRAT Préfon-Retraite est un régime de retraite complémentaire facultatif en points, régi par les dispositions

Plus en détail

Notice d'information relative au contrat d assurance collective à adhésion facultative de prévoyance décès - PTIA

Notice d'information relative au contrat d assurance collective à adhésion facultative de prévoyance décès - PTIA Notice d'information relative au contrat d assurance collective à adhésion facultative de prévoyance décès - PTIA souscrit par PREVOYANCE FER Cette notice d'information est destinée aux adhérents relevant

Plus en détail

28/05/2015. Le bulletin d adhésion définit les éventuelles conditions particulières applicables aux engagements souscrits.

28/05/2015. Le bulletin d adhésion définit les éventuelles conditions particulières applicables aux engagements souscrits. CAISSE NATIONALE MUTUALISTE PREVOYANCE SANTE CNM PREVOYANCE SANTE Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Inscrite au SIRENE sous le n 784 492 100 93 A, rue Oberkampf - 75553

Plus en détail

Dossier d adhésion. Passeport Madelin Contrat d assurance collective à adhésion facultative

Dossier d adhésion. Passeport Madelin Contrat d assurance collective à adhésion facultative RETRAITE Dossier d adhésion Passeport Madelin Contrat d assurance collective à adhésion facultative Passeport Madelin Bulletin d adhésion ADHÉRENT/ASSURÉ (1) M Mme Mlle Nom : Nom de jeune fille : Prénom

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

GARANTIE RENTE DE CONJOINT SURVIVANT

GARANTIE RENTE DE CONJOINT SURVIVANT PRÉVOYANCE ET RETRAITE DES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE ASSOCIATION LOI DE 1901 GARANTIE RENTE DE CONJOINT SURVIVANT DES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE EN ACTIVITÉ N 2282004150000 La présente notice équivaut,

Plus en détail

A22/10/2012 CONTRAT SOLIDAIRE. NOTICE D INFORMATION l 1 sur 7 EN VIGUEUR AU 01 MAI 2013 SOMMAIRE

A22/10/2012 CONTRAT SOLIDAIRE. NOTICE D INFORMATION l 1 sur 7 EN VIGUEUR AU 01 MAI 2013 SOMMAIRE NOTICE D INFORMATION l 1 sur 7 CONTRAT SOLIDAIRE contrat d assurance VIE de groupe À ADHÉSION FACULTATIVE EN VIGUEUR AU 01 MAI 2013 A22/10/2012 1. CONTRAT SOLIDAIRE est un contrat d assurance vie de groupe

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE SANTÉ

RÈGLEMENT MUTUALISTE SANTÉ RÈGLEMENT MUTUALISTE SANTÉ SOMMAIRE LEXIQUE...1 CHAPITRE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 Objet...2 ARTICLE 2 Modification du règlement mutualiste...2 ARTICLE 3 Adhésion...2 ARTICLE 4 Faculté de renonciation

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION 2015 MON ASSURANCE SANTÉ TNS

DEMANDE D ADHÉSION 2015 MON ASSURANCE SANTÉ TNS DEMANDE D ADHÉSION 2015 MON ASSURANCE SANTÉ TNS L assurance n est plus ce qu elle était. TNS 0350 STNS150415 DEMANDE D ADHÉSION MERCI D ÉCRIRE EN MAJUSCULES N adhérent : Êtes-vous déjà assuré chez APRIL

Plus en détail

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536]

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Prévoyance Régime inaptitude à la conduite ou au portage Notice d information Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Personnel non cadre

Plus en détail

magarantie Hospitalière REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES Règlement mutualiste

magarantie Hospitalière REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES Règlement mutualiste REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES magarantie Hospitalière Mutuelle Mieux Etre Mutuelle régie par le livre II du code de la mutualité Immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

RETRAITE MUTUALISTE DU COMBATTANT

RETRAITE MUTUALISTE DU COMBATTANT Demande d adhésion RETRAITE MUTUALISTE DU COMBATTANT Siège social 17 rue de la Victoire 69003 Lyon mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité, SIREN n 431 988 021 RETRAITE MUTUALISTE

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

GAIPARE Vie Génération

GAIPARE Vie Génération Assurance Vie GAIPARE Vie Génération Contrat d assurance de groupe n 061-2014-006 établi entre le Groupement Associatif Interprofessionnel Pour l Amélioration de la Retraite et de l Epargne (GAIPARE) et

Plus en détail

du régime complémentaire frais médicaux et chirurgicaux

du régime complémentaire frais médicaux et chirurgicaux REGLEMENT MUTUALISTE du régime complémentaire frais médicaux et chirurgicaux OPERATIONS INDIVIDUELLES Mutuelle Mieux-Etre Mutuelle régie par le livre II du Code de la mutualité - Immatriculée au registre

Plus en détail

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 Cahier du patrimoine Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 LE CONTRAT TNS COMPRENDRE LA LOI «MADELIN» 3 Introduction Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette

Plus en détail

CONTRAT NOUVEAU CAP. Notice d information

CONTRAT NOUVEAU CAP. Notice d information ASSURANCE VIE EN EUROS maif.fr maif.fr CONTRAT NOUVEAU CAP Notice d information Nouveau Cap est un contrat d assurance vie en euros à adhésion individuelle. Il est conçu et géré par Parnasse-MAIF, filiale

Plus en détail

Dispositions Générales valant note d information

Dispositions Générales valant note d information Dispositions Générales valant note d information Allianz Obsèques Contrat d assurance sur la Vie Référence DPP N 09-007 Important Les Dispositions Générales de votre contrat sont un document juridique

Plus en détail

Mutuelle Carcept Prev Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité RNM 431 875 210

Mutuelle Carcept Prev Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité RNM 431 875 210 Mutuelle Carcept Prev Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité RNM 431 875 210 FICHE D INFORMATION Quel est l objet de l adhésion? L adhésion au règlement mutualiste garantit le remboursement

Plus en détail

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie Unéo, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, immatriculée au répertoire Sirène sous le n 503 380 081 Siège social : 48 rue Barbès, 92544 Montrouge cedex Garanties en cas

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION valant Conditions Générales

NOTICE D INFORMATION valant Conditions Générales Retraite Madelin NOTICE D INFORMATION valant Conditions Générales NOTICE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES Contrat collectif d assurance sur la vie à adhésion individuelle et facultative n 5006,

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) Siège Social : 7/9 Villa de Lourcine 75014 PARIS. TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent*

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* Siège social : 110 boulevard de la Salle Boigny-sur-Bionne 45432 CHECY CEDEX Voici le bulletin d adhésion aux offres IBaMéo. Celui-ci vous rappelle le détail des cotisations de chacune des offres ainsi

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION réalisée en face à face vente à distance

DEMANDE D ADHÉSION réalisée en face à face vente à distance DEMANDE D ADHÉSION Cachet de votre assureur conseil GARANTIES ET Code et nom du producteur A.S.A.F. A.F.P.S. À EFFET DU échéance principale : er janvier DEMANDE D ADHÉSION réalisée en face à face vente

Plus en détail

EXEMPLAIRE SOUSCRIPTEUR

EXEMPLAIRE SOUSCRIPTEUR OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE EMPRUNTEUR MATMUT «SENIORS» ASSURANCE EMPRUNTEUR MATMUT - 01/2015 75, quai de la Seine 75940 Paris Cedex 19 Tél : 01 44 89 80 91 Fax : 01 40 37 77 10 www.mutlog.fr MUTLOG SIREN

Plus en détail

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Chapitre I Dispositions générales Article 1 Objet du règlement

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Plan ÉPARMIL. AGPM Vie

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Plan ÉPARMIL. AGPM Vie DISPOSITIONS GÉNÉRALES Plan ÉPARMIL AGPM Vie Édition mai 2013 NOTE D INFORMATION - DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT D ASSURANCE VIE EN EUROS PLAN ÉPARMIL (Article A. 132-8 du Code des assurances) Contrat

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANCAIS REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS Arrêté du 30 décembre 2005 J.O. du 25 janvier 2006 Arrêté du 31

Plus en détail

Conditions Générales Prévoyance

Conditions Générales Prévoyance Conditions Générales Prévoyance Edition janvier 2015 Convention collective des Administrateurs judiciaires et Mandataires judiciaires Réf. CG-CCN-AMJ-Prévoyance CCN DES ADMINISTRATEURS JUDICIAIRES ET MANDATAIRES

Plus en détail

Demande d adhésion SANTÉ. Régime complémentaire santé Professionnels Indépendants. Offre Santé des Professionnels Indépendants

Demande d adhésion SANTÉ. Régime complémentaire santé Professionnels Indépendants. Offre Santé des Professionnels Indépendants frais de SANTÉ Demande d adhésion Régime complémentaire santé Professionnels Indépendants Nouvelle adhésion (1) Avenant (1) Offre Santé des Professionnels Indépendants N D ADHÉSION Identification de l

Plus en détail

architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pha hérapeute 3,40% AMPLI-GRAIN 9 La croissance garantie de votre épargne comp

architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pha hérapeute 3,40% AMPLI-GRAIN 9 La croissance garantie de votre épargne comp 2015 ASSURANCE VIE En Euros médecin AMPLI-GRAIN 9 La croissance garantie de votre épargne chirurgien dentiste vétérinaire pha hérapeute architecte expert La mutuelle des professions libérales et indépendantes

Plus en détail

épargne Capital Ressources Notice

épargne Capital Ressources Notice épargne Capital Ressources Notice 1 Le Contrat Capital Ressources est un ensemble de deux contrats indissociables, un contrat principal et un contrat accessoire. Le Contrat Principal Vie est un contrat

Plus en détail

Bulletin d adhésion MMJ-RÉFÉRENCE

Bulletin d adhésion MMJ-RÉFÉRENCE Réservé à la MMJ P Bulletin d adhésion MMJ-RÉFÉRENCE Cette offre est destinée aux agents du ministère de la Justice et des autres organismes visés par la convention de référencement conclue avec le ministère

Plus en détail

Les modalités d application des garanties et le détail des services d assistance sont décrits dans la Notice d information.

Les modalités d application des garanties et le détail des services d assistance sont décrits dans la Notice d information. INFORMATIONS PRÉALABLES RELATIVES A L ENTREPRISE Raison Sociale de l entreprise Adresse Code postal Ville VOUS (L ADHÉRENT) M. Mme Nom d usage Prénom Nom de naissance Date de naissance Adresse Code postal

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

Chapitre 1 : Dispositions générales... Article 1 : Objet du règlement... 3 Article 2 : Entrée en vigueur... 3 Article 3 : Révisions...

Chapitre 1 : Dispositions générales... Article 1 : Objet du règlement... 3 Article 2 : Entrée en vigueur... 3 Article 3 : Révisions... [Tapez une citation prise dans le document, ou la synthèse d un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone de texte n importe où dans le document et modifier sa mise en forme à l aide de l onglet

Plus en détail

Retraite. Notice Assurance Vie Protection Retraite : le PERP d AXA Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Référence

Retraite. Notice Assurance Vie Protection Retraite : le PERP d AXA Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Référence Retraite Notice Assurance Vie Protection Retraite : le PERP d AXA Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Référence Juillet 2013 1 Le contrat PERP REFERENCE est un contrat d assurance de groupe sur la vie

Plus en détail

SOMMAIRE. Définitions. Page 5. Nature et objet de la garantie. Page 6. Formation du contrat. Page 7. Déclarations de l adhérent Page 8.

SOMMAIRE. Définitions. Page 5. Nature et objet de la garantie. Page 6. Formation du contrat. Page 7. Déclarations de l adhérent Page 8. 3 SOMMAIRE Définitions Page 5 Nature et objet de la garantie Risques garantis Durée des garanties Montant et forme des prestations Désignation de bénéficiaire(s) Formation du contrat Prise d effet des

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE REGLEMENT MUTUALISTE SOMMAIRE TITRE I GENERALITES Article 1 - Objet Article 2 - Entrée en vigueur Article 3 - Révisions TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE Article 4 - Membres participants

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PRÉMUO PERTE DE REVENUS MI-11. document contractuel

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PRÉMUO PERTE DE REVENUS MI-11. document contractuel NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PRÉMUO PERTE DE REVENUS MI-11 document contractuel A effet du 1 er janvier 2015 DISPOSITIONS COMMUNES 1. Objet du contrat et définitions 1.1 Objet Prémuo Perte de Revenus

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

LIVRET GRAND PRIX (MARCHE DES PARTICULIERS) CONDITIONS GENERALES

LIVRET GRAND PRIX (MARCHE DES PARTICULIERS) CONDITIONS GENERALES LIVRET GRAND PRIX (MARCHE DES PARTICULIERS) CONDITIONS GENERALES Article 1 OUVERTURE ET DETENTION Le Livret Grand Prix est un compte d épargne qui peut être ouvert par toute personne physique Il ne peut

Plus en détail

NOM... Prénom... Né(e) le... /... /... Situation familiale : Nom et prénom(s) du conjoint :... Nb d enfants à charge : Adresse :... Ville :...

NOM... Prénom... Né(e) le... /... /... Situation familiale : Nom et prénom(s) du conjoint :... Nb d enfants à charge : Adresse :... Ville :... Centre de Gestion rue Albert Briand - BP 4286 Tél. 05 08 41 42 79 Fax 05 08 41 09 32 S P M Bulletin d adhésion Nouvelle adhésion Avenant - N d adhérent Je soussigné(e) M. Mme NOM... Prénom... Né(e) le...

Plus en détail

PACK HOSPI. Notice d information contractuelle

PACK HOSPI. Notice d information contractuelle Notice d information contractuelle PRÉVOYANCE PACK HOSPI CONDITIONS GÉNÉRALES... 2-6 OBJET DU CONTRAT... 2 ADHÉSION AU CONTRAT... 2-3 GARANTIE... 3 COTISATIONS... 4 CESSATION DE LA GARANTIE... 4 PAIEMENT

Plus en détail

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients.

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients. ALSINA PROFISC LE SOUSCRIPTEUR : L Expert comptable, la Société d Expertise comptable ou le Centre de gestion agréé qui souscrit le contrat et qui s engage pour son propre compte. L ASSURE : L Expert Comptable,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO OBSEQUES MI-05. document contractuel

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO OBSEQUES MI-05. document contractuel NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO OBSEQUES MI-05 document contractuel A effet du 1 er janvier 2015 DISPOSITIONS COMMUNES 1. Objet du contrat et définitions 1.1 Objet En application des statuts de

Plus en détail

GARANTIES INDIVIDUELLES SALARIES & ANCIENS SALARIES

GARANTIES INDIVIDUELLES SALARIES & ANCIENS SALARIES Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Immatriculée au répertoire Sirène, sous le numéro SIREN 775 641 681 REGLEMENT MUTUALISTE GARANTIES INDIVIDUELLES SALARIES & ANCIENS

Plus en détail

Document à conserver par l Adhérent

Document à conserver par l Adhérent Notice d'information relative au Contrat groupe d assurance vie à adhésion facultative n 1648 R des adhérents de l association Prévoyance FER Document à conserver par l Adhérent Cette notice d'information

Plus en détail

Arborescence Retraite Madelin

Arborescence Retraite Madelin RETRAITE INDIVIDUELLE Arborescence Retraite Madelin Conditions Générales valant Notice DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. Arborescence Retraite Madelin est un contrat de groupe d assurance vie. Les

Plus en détail

Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales

Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Garanties

Plus en détail

CONTRAT DE PRÉVOYANCE COLLECTIVE MAINTIEN DE SALAIRE

CONTRAT DE PRÉVOYANCE COLLECTIVE MAINTIEN DE SALAIRE CONTRAT DE PRÉVOYANCE COLLECTIVE MAINTIEN DE SALAIRE INDEMNITÉS JOURNALIÈRES INVALIDITÉ PERTE DE RETRAITE CONDITIONS GÉNÉRALES (Référence : GMS-CP-54) Réf. : GMS-CP-54 TITRE I - CHAMP D'APPLICATION DU

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES INTAC

DISPOSITIONS GENERALES INTAC DISPOSITIONS GENERALES INTAC Société d Assurances Mutuelle à cotisations variables, régie par le Code des assurances - 25, rue Madrid 75008 Paris Tél. 01 45 22 85 64 Fax : 01 44 70 03 36 - Email : info@cameic.com

Plus en détail

ANNEXE 1. Conditions générales d un contrat à adhésion individuelle en vigueur à l adhésion du contrat

ANNEXE 1. Conditions générales d un contrat à adhésion individuelle en vigueur à l adhésion du contrat ANNEXE 1 Conditions générales d un contrat à adhésion individuelle en vigueur à l adhésion du contrat Mutuelle SMI, inscrite au Registre National des Mutuelles sous le numéro 784 669 954. Mutuelle soumise

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE

REGLEMENT MUTUALISTE 19 REGLEMENT MUTUALISTE Chapitre I - OBJET DU REGLEMENT Article 1. - Objet et modalités de modification du règlement Le présent règlement établi selon l article L.114-1 du Code de la Mutualité a pour objet

Plus en détail

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE 2015 INDEMNITES JOURNALIERES INVALIDITE PTIA OU DECES HOSPITALISATION RENTE EDUCATION RENTE DE CONJOINT La mutuelle des professions libérales et indépendantes Professions Libérales & Indépendantes AMPLI-FAMILLE

Plus en détail

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU RéGime DE PRéVOYANCE de l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur : 1 er juillet 2014 INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE La présente notice

Plus en détail

Règlement du Régime de Prévoyance

Règlement du Régime de Prévoyance Règlement du Régime de Prévoyance Edition : 1er juillet 2014 Sommaire TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet 5 Article 2 Adhésion / Affiliation 5 2.1 Adhésion des Entreprises 5 2.2 Affiliation

Plus en détail

AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008

AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008 AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008 ENTRE LES SOUSSIGNES : Le Groupe CASINO représenté par M. Yves DESJACQUES, Directeur des Ressources

Plus en détail

M U T U E L L E Professions Libérales & Indépendantes RÈGLEMENT DES GARANTIES DÉCÈS PERTE TOTALE ET IRRÉVERSIBLE D AUTONOMIE

M U T U E L L E Professions Libérales & Indépendantes RÈGLEMENT DES GARANTIES DÉCÈS PERTE TOTALE ET IRRÉVERSIBLE D AUTONOMIE GARANTIES DÉCÈS La mutuelle des professions libérales et indépendantes M U T U E L L E Professions Libérales & Indépendantes RÈGLEMENT DES GARANTIES DÉCÈS PERTE TOTALE ET IRRÉVERSIBLE D AUTONOMIE VALANT

Plus en détail

LIVRET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CONDITIONS GÉNÉRALES

LIVRET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CONDITIONS GÉNÉRALES LIVRET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CONDITIONS GÉNÉRALES Art. L.221-27 à L.221-28 et art. D. 221-103 à D. 221-107 du Code monétaire et financier, art. 157 9 quater du Code Général des impôts 1 - Ouverture

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES NOTICE D INFORMATION SALARIES NON CADRES DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET DES SCIERIES AGRICOLES DE CHAMPAGNE ARDENNES relevant des accords instituant la mise

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Règlement de l action solidaire et sociale

Règlement de l action solidaire et sociale Règlement de l action solidaire et sociale Applicable au 1 er janvier 2014 Titre premier : Dispositions générales Article 1 : Objet Le présent règlement définit le contenu des engagements existants entre

Plus en détail

N 110 S É N A T. 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI. relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence.

N 110 S É N A T. 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI. relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence. N 110 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence. (procédure accélérée) Le Sénat a modifié,

Plus en détail

L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût

L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût L assurance Santé de l entreprise consiste en une garantie financière destinée à accompagner et assister les entreprises en difficulté.

Plus en détail

Je joins à mon envoi :

Je joins à mon envoi : M. Mme Mlle Nom :... Prénom :... Nom de jeune fille :... Né(e) le A :... Nationalité :... Adresse :...... Code Postal :... Ville :... Tél. professionnel :. Tél. portable : Fax :.. Adresse mail : Domiciliation

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

Angeva Angeva seniors Cimea Cimea seniors

Angeva Angeva seniors Cimea Cimea seniors 2004 Frais de Santé DA demande d adhésion Angeva Angeva seniors Cimea Cimea seniors 11/2003 DE VOUS A NOUS, TOUT EST BEAUCOUP PLUS RASSURANT Frais de Santé Cachet et code du Conseil en Assurances demande

Plus en détail

Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales

Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales Règlement Mutualiste pour les Adhésions en complémentaire santé des agents des collectivités territoriales Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Immatriculée au répertoire

Plus en détail

Allianz Vie Association AUDIENCE FAPÈS (Fédération des Associations de Prévoyance et d Entraide Sociale) AUDIENCE ASSOCIATION

Allianz Vie Association AUDIENCE FAPÈS (Fédération des Associations de Prévoyance et d Entraide Sociale) AUDIENCE ASSOCIATION L ÉPARGNE CONFIANTE Épargne Handicap relève d une Convention d assurance de groupe à adhésion individuelle, souscrite auprès de la société d assurance Allianz Vie par l Association AUDIENCE. Elle a été

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE. Mise à jour approuvée par l Assemblée générale du 16 octobre 2010

RÈGLEMENT MUTUALISTE. Mise à jour approuvée par l Assemblée générale du 16 octobre 2010 RÈGLEMENT MUTUALISTE Mise à jour approuvée par l Assemblée générale du 16 octobre 2010 MUTUELLE FAMILIALE (siège social) 52, rue d'hauteville - 75487 Paris cedex 10 Tél : 01 55 33 41 00 www.mutuelle-familiale.fr

Plus en détail

NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES

NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES PARTICULIERS professionnels entreprises GENERALI EPARGNE NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES Dispositions essentielles du contrat 1. Genera li Epargne est un contrat individuel d assurance sur

Plus en détail