financier pluriannuel budget 2014 de l UE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "financier pluriannuel 2014-2020 budget 2014 de l UE"

Transcription

1 Cadre financier pluriannuel budget 2014 de l UE et Synthèse chiffrée Budget

2 Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions que vous vous posez sur l Union européenne. Un numéro unique gratuit (*): (*) Les informations sont fournies à titre gracieux et les appels sont généralement gratuits (sauf certains opérateurs, hôtels ou cabines téléphoniques). Consultez régulièrement notre site web pour en savoir plus sur la programmation financière et le budget de l UE: Envoyez-nous un courrier électronique et recevez les dernières nouvelles concernant nos publications: De nombreuses autres informations sur l Union européenne sont disponibles sur l internet via le serveur Europa ( Une fiche catalographique figure à la fin de l ouvrage. Luxembourg: Office des publications de l Union européenne, 2014 ISBN doi: /96059 Union européenne, 2014 Reproduction autorisée, moyennant mention de la source Printed in Belgium IMPRIMÉ SUR PAPIER RECYCLÉ

3 Commission européenne Cadre financier pluriannuel budget 2014 de l UE et Synthèse chiffrée

4 Sommaire

5 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 3 Introduction 4 Cadre financier pluriannuel Cadre financier pluriannuel , aux prix de Cadre financier pluriannuel , aux prix courants 8 CFP Synthèse 9 Budget 2014 de l UE en chiffres 10 Budget 2014 de l UE par rubrique du cadre financier (en %) 11 Budget 2014 par rubrique du cadre financier (données chiffrées globales) 12 Procédure budgétaire 2014 évolution des dépenses de l Union européenne par rubriques du cadre financier pluriannuel (répartition par programme) 13 Budget par rubrique 16 Rubrique 1a Compétitivité pour la croissance et l emploi 17 Rubrique 1b Cohésion économique, sociale et territoriale 18 Rubrique 2 Croissance durable: ressources naturelles 19 Rubrique 3 Sécurité et citoyenneté 20 Rubrique 4 L Europe dans le monde 21 Rubriques 5 et 6 Administration et compensations 22 Recettes 23 Répartition du financement par type de recettes 24

6 Introduction

7 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 5 La présente publication a pour but de présenter les chiffres clés du cadre financier pluriannuel (CFP) , ainsi que de procurer une vue d ensemble sur le budget 2014 de l Union. Elle contient aussi des éléments d information sur les recettes budgétaires. Le CFP comporte tout un ensemble de nouveaux programmes répondant aux priorités politiques de l Europe pour les sept prochaines années, dans des domaines comme la recherche et l innovation (Horizon 2020), les infrastructures en matière de transports, d énergie et de télécommunications devant relier entre eux les États membres (mécanisme pour l interconnexion en Europe), l éducation (Erasmus+), les perspectives d emploi pour notre jeunesse (initiative pour l emploi des jeunes) ou encore la compétitivité des entreprises européennes (COSME), pour ne citer que ceux-là. En résumé, au cours de la période de financement à venir, l Europe va développer ses activités, en particulier dans les domaines susmentionnés, en disposant de moins de ressources car, pour la première fois, les plafonds de crédits fixés pour ce cadre financier seront inférieurs à ceux des périodes précédentes. Quant au budget de l Union pour 2014, il sera le premier de la nouvelle période de financement ( ). Ce budget comme le CFP, qui sont nés en temps de crise, sont le reflet de la situation actuelle dans l Union européenne. Bien que des signes de reprise économique soient perceptibles, il est trop tôt pour dire que la crise appartient au passé. Le budget 2014 de l Union, qui est inférieur d environ 3 % au budget 2013, enregistre une réduction des dépenses administratives, alors que l UE devra exercer des compétences bien plus nombreuses à partir de l année prochaine. J espère que cette publication constituera pour vous une synthèse chiffrée claire et pertinente tant du cadre financier pluriannuel que du budget 2014 de l Union. Janusz Lewandowski Membre de la Commission européenne chargé de la programmation financière et du budget

8 Cadre financier pluriannuel

9 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 7 Cadre financier pluriannuel , aux prix de (Mio EUR prix de 2011) Total Croissance intelligente et inclusive a Compétitivité pour la croissance et l emploi b Cohésion économique, sociale et territoriale Croissance durable: ressources naturelles dont: dépenses relatives au marché et paiements directs Sécurité et citoyenneté L Europe dans le monde Administration dont: dépenses administratives des institutions Compensations Total crédits en pourcentage du RNB 1,03 % 1,02 % 1,00 % 1,00 % 0,99 % 0,98 % 0,98 % 1,00 % Total crédits en pourcentage du RNB 0,98 % 0,98 % 0,97 % 0,92 % 0,93 % 0,93 % 0,91 % 0,95 % Marge disponible 0,25 % 0,25 % 0,26 % 0,31 % 0,30 % 0,30 % 0,32 % 0,28 % Plafond des ressources propres en pourcentage du RNB 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 %

10 8 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Cadre financier pluriannuel , aux prix courants (Mio EUR prix courants) Total Croissance intelligente et inclusive a Compétitivité pour la croissance et l emploi b Cohésion économique, sociale et territoriale Croissance durable: ressources naturelles dont: dépenses relatives au marché et paiements directs Sécurité et citoyenneté L Europe dans le monde Administration dont: dépenses administratives des institutions Compensations Total crédits en pourcentage du RNB 1,03 % 1,02 % 1,00 % 1,00 % 0,99 % 0,98 % 0,98 % 1,00 % Total crédits en pourcentage du RNB 0,98 % 0,98 % 0,97 % 0,92 % 0,93 % 0,93 % 0,91 % 0,95 % Marge disponible 0,25 % 0,25 % 0,26 % 0,31 % 0,30 % 0,30 % 0,32 % 0,28 % Plafond des ressources propres en pourcentage du RNB 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 % 1,23 %

11 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 9 CFP Synthèse Croissance intelligente et inclusive 47 % Cohésion économique, sociale et territoriale 33,9 % Compétitivité pour la croissance et l emploi 13,1 % Compensations 0,0 % Administration 6,4 % L Europe dans le monde 6,1 % Sécurité et citoyenneté 1,6 % Croissance durable: ressources naturelles 38,9 % Instruments spéciaux hors cadre financier pluriannuel En Mio EUR, prix de 2011 Plafond des crédits Total Réserve d aide d urgence Fonds européen d ajustement à la mondialisation Fonds de solidarité de l Union européenne Instrument de flexibilité En Mio EUR, prix courants Plafond des crédits ( 1 ) Total Réserve d aide d urgence Fonds européen d ajustement à la mondialisation Fonds de solidarité de l Union européenne Instrument de flexibilité Fonds européen de développement ( 2 ) Fonds européen de développement (FED) FED (en millions d euros prix courants) FED (en millions d euros prix de 2011) Total ( 1 ) Si l activation des instruments spéciaux est approuvée par l autorité budgétaire, les crédits seront mis à disposition dans le budget annuel de l UE. ( 2 ) À titre indicatif. Le FED n est pas financé par le budget de l UE.

12 Budget 2014 de l UE en chiffres

13 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 11 Budget 2014 de l UE par rubrique du cadre financier (en %) Croissance intelligente et inclusive 44,9 % Cohésion économique, sociale et territoriale 33,3 % Compétitivité pour la croissance et l emploi 11,6 % Instruments spéciaux 0,4 % Administration 5,9 % L Europe dans le monde 5,8 % Sécurité et citoyenneté 1,5 % Croissance durable: ressources naturelles 41,6 %

14 12 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Budget 2014 par rubrique du cadre financier (données chiffrées globales) Rubrique (CE) et crédits (CP) en Mio EUR, prix courants 1 2 2/1 2 1 Budget 2013 (incl. budget Budget 2014 Différence % Différence rectificatif n o 1 à 9) 1. Croissance intelligente et inclusive , , , ,8 9,7 % 9,7 % 6 844, ,5 Plafond ,0 Instrument de flexibilité 89,3 Marge 76,0 Compétitivité pour la croissance et l emploi , , , ,3 4,8 % 10,5 % 761, ,4 Plafond ,0 Marge 76,0 Cohésion économique, sociale et territoriale , , , ,5 13,8 % 9,6 % 7 605, ,1 Plafond ,0 Instrument de flexibilité 89,3 Marge 0,0 2. Croissance durable: ressources naturelles , , , ,9 1,0 % 2,3 % 617, ,4 Plafond ,0 Marge ( 1 ) dont: Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) Dépenses relatives au marché et paiements directs , , , ,0 0,3 % 0,3 % 123,2 116,7 Sous-plafond ,0 Transfert net entre le FEAGA et le Feader 351,9 Sous-marge 0,0 3. Sécurité et citoyenneté 2 362, , , ,0 8,1 % 11,5 % 190,2 217,1 Plafond 2 179,0 Marge 7,0 4. L Europe dans le monde 9 341, , , ,2 10,9 % 8,0 % 1 016,3 540,6 Plafond 8 335,0 Marge 10,0 5. Administration 8 418, , , ,0 0,2 % 0,1 % 13,0 11,8 Plafond 8 721,0 Marge 315,9 dont: dépenses administratives des institutions 6 849, , , ,9 0,8 % 0,7 % 51,9 50,7 Sous-plafond 7 056,0 Sous-marge 256,0 6. Compensations 75,0 75,0 28,6 28,6 61,9 % 61,9 % 46,4 46,4 Plafond 29,0 Marge 0,4 Total , , , ,6 5,8 % 6,2 % 8 728, ,8 Plafond , ,0 Instrument de flexibilité 89,3 0,0 Marge 445,0 711,4 en pourcentage du RNB 1,05 % 1,00 % Instruments spéciaux 1 179,2 390,5 456,2 350,0 61,3 % 10,4 % 723,1 40,5 Réserve d aide d urgence (EAR) 264,1 80,0 297,0 150,0 12,5 % 87,5 % 32,9 70,0 Fonds européen d ajustement à la mondialisation (FEM) 500,0 45,3 159,2 50,0 68,2 % 10,3 % 340,8 4,7 Fonds de solidarité de l Union européenne (FSUE) 415,1 265,1 0,0 150,0 100,0 % 43,4 % 415,1 115,1 TOTAL , , , ,6 6,2 % 6,2 % 9 451, ,2 en pourcentage du RNB 1,06 % 1,00 % (1) La marge pour la rubrique 2 ne prend pas en compte le fait qu en l absence d une marge sous le sous-plafond pour l agriculture, l augmentation votée pour le programme «Fruits à l école» (28,0 millions d euros) devra conduire à une utilisation accrue du mécanisme de discipline financière et à une diminution correspondante des aides directes.

15 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 13 Procédure budgétaire 2014 Évolution des dépenses de l Union européenne par rubrique du cadre financier pluriannuel (répartition par programme) Rubrique En Mio EUR, prix courants 1 2 2/1 2 1 Budget 2013 (incl. budget Budget 2014 Différence % Différence rectificatif n o 1 à 9) 1. Croissance intelligente et inclusive , , , ,8 9,7 % 9,7 % 6 844, ,5 Plafond ,0 Instrument de flexibilité 89,3 Marge 76,0 Compétitivité pour la croissance et l emploi , , , ,3 4,8 % 10,5 % 761, ,4 Plafond ,0 Marge 76,0 Grands projets d infrastructure 969,0 677, , ,5 149,5 % 176,9 % 1 448, ,5 Systèmes européens de radionavigation par satellite (EGNOS et Galileo) 1,0 376, , , ,0 % 198,1 % 1 325,2 746,3 Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER) 912,0 252,1 728,0 563,2 20,2 % 123,4 % 183,9 311,1 Programme européen d observation de la Terre (Copernicus) 56,0 48,1 362,9 188,1 548,1 % 291,3 % 306,9 140,0 Sûreté nucléaire et déclassement 267,3 182,1 130,4 180,0 51,2 % 1,2 % 136,9 2,1 Cadre stratégique commun (CSC) pour la recherche et l innovation , , , ,7 10,7 % 25,9 % 1 122, ,5 Horizon , , , ,4 11,3 % 26,5 % 1 146, ,7 Programme Euratom de recherche et de formation 263,1 267,1 287,2 248,3 9,2 % 7,0 % 24,1 18,8 Compétitivité des entreprises et PME (COSME) 307,5 239,1 275,3 232,6 10,5 % 2,7 % 32,2 6,4 Éducation, formation, jeunesse et sport (Erasmus+) 1 430, , , ,4 8,8 % 13,1 % 125,6 183,5 Emploi et innovation sociale (CSIS) 110,0 87,7 122,8 102,4 11,7 % 16,8 % 12,8 14,7 Douane, Fiscalis et lutte contre la fraude 105,8 83,1 118,3 80,4 11,8 % 3,3 % 12,5 2,8 Mécanisme pour l interconnexion en Europe (MIE) 1 510,8 784, ,2 821,8 30,8 % 4,7 % 465,3 37,1 Énergie 22,8 12,6 409,6 12,5 1696,6 % 0,7 % 386,8 0,1 Transport 1 485,2 761, ,4 793,1 0,2 % 4,2 % 2,7 31,7 Technologies de l information et de la communication (TIC) 2,9 10,7 84,1 16,3 2851,0 % 51,7 % 81,3 5,5 Projets dans le domaine de l énergie s inscrivant dans le cadre du plan européen de relance économique (PERE) 0,0 285,5 0,0 85,3 70,1 % 0,0 200,3 Autres actions et programmes 180,0 205,0 161,3 184,3 10,4 % 10,1 % 18,7 20,7 Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et des compétences spécifiques conférées à la Commission 144,2 111,5 138,8 113,8 3,7 % 2,1 % 5,4 2,3 Projets pilotes et actions préparatoires 26,2 27,4 18,6 28,4 28,9 % 3,7 % 7,6 1,0 Agences décentralisées 218,1 214,5 238,5 238,8 9,3 % 11,3 % 20,4 24,3 Cohésion économique, sociale et territoriale , , , ,5 13,8 % 9,6 % 7 605, ,1 Plafond ,0 Instrument de flexibilité 89,3 Marge 0,0 Investissement pour la croissance et l emploi , , , ,4 17,0 % 11,2 % 9 130, ,7 Convergence régionale (régions les moins développées) , , , ,0 30,9 % 16,7 % , ,2 Régions en transition 0,0 62, ,7 276,2 345,3 % 4 697,7 214,2 Compétitivité (régions les plus développées) 7 462, , , ,3 0,8 % 1,1 % 59,2 81,1 Régions ultrapériphériques et à faible densité de population 0,0 0,0 209,1 13,0 209,1 13,0 Fonds de cohésion , , , ,8 28,6 % 2,9 % 3 577,4 336,7 dont une partie allouée au Mécanisme pour l interconnexion en Europe 0,0 0,0 983,0 0,0 983,0 0,0 Coopération territoriale européenne 1 380, ,7 505, ,5 63,4 % 4,5 % 874,6 61,2 Assistance technique et actions innovatrices 93,7 73,8 189,9 135,9 102,6 % 84,2 % 96,2 62,1 Fonds européen d aide aux plus démunis (FEAD) 0,0 0,0 500,0 306,0 500,0 306,0 Initiative pour l emploi des jeunes (enveloppe spécifique complémentaire) 0,0 0, ,1 450, ,1 450,0 Projets pilotes et actions préparatoire 7,2 6,9 6,0 8,7 17,4 % 25,8 % 1,3 1,8

16 14 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Rubrique 1 2 2/1 2 1 Budget 2013 (incl. budget Budget 2014 Différence % Différence rectificatif n o 1 à 9) 2. Croissance durable: ressources naturelles , , , ,9 1,0 % 2,3 % 617, ,4 Plafond ,0 Marge ( 1 ) 35,8 dont: Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) Dépenses relatives au marché et paiements directs , , , ,0 0,3 % 0,3 % 123,2 116,7 Sous-plafond ,0 Transfert net entre le FEAGA et le Feader 351,9 Sous-marge 0,0 Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) Dépenses relatives au marché et paiements directs , , , ,0 0,3 % 0,3 % 123,2 116,7 Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) , , , ,1 5,5 % 10,8 % 817, ,0 Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) 986,9 785, ,3 731,8 3,1 % 6,8 % 30,4 53,2 Environnement et action pour le climat (Life) 366,9 268,9 404,6 255,2 10,3 % 5,1 % 37,7 13,7 Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et des compétences spécifiques conférées à la Commission 0,0 0,0 7,3 3,0 7,3 3,0 Projets pilotes et actions préparatoires 15,6 21,7 18,5 26,5 18,6 % 22,3 % 2,9 4,8 Agences décentralisées 52,4 52,4 50,4 50,4 3,8 % 3,8 % 2,0 2,0 3. Sécurité et citoyenneté 2 362, , , ,0 8,1 % 11,5 % 190,2 217,1 Plafond 2 179,0 Marge 7,0 Fonds pour les migrations et l asile 495,4 319,2 403,3 146,4 18,6 % 54,1 % 92,2 172,9 Fonds pour la sécurité intérieure (FSI) 485,9 301,3 403,3 230,3 17,0 % 23,6 % 82,6 71,1 Systèmes d information 45,5 49,6 18,6 9,9 59,2 % 80,1 % 26,9 39,7 Justice 47,7 29,7 47,0 35,7 1,4 % 20,4 % 0,7 6,0 Droits et citoyenneté 74,5 58,8 55,3 55,2 25,8 % 6,1 % 19,2 3,6 Protection civile 23,5 18,4 28,2 30,0 20,1 % 62,9 % 4,7 11,6 L Europe pour les citoyens 30,0 31,4 25,4 27,9 15,2 % 11,3 % 4,6 3,5 Alimentation humaine et animale 274,7 247,3 253,4 218,5 7,7 % 11,7 % 21,3 28,8 Santé en faveur de la croissance 55,5 52,6 58,6 44,8 5,5 % 14,8 % 3,1 7,8 Protection des consommateurs 23,5 21,6 24,1 21,8 2,4 % 1,1 % 0,6 0,2 Europe créative 189,6 175,2 180,6 184,3 4,8 % 5,2 % 9,0 9,1 Autres actions et programmes 2,0 0,5 0,0 0,6 100,0 % 30,5 % 2,0 0,2 Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et des compétences spécifiques conférées à la Commission 140,5 128,9 166,7 163,2 18,6 % 26,6 % 26,2 34,3 dont: les actions de communication 99,5 88,0 85,6 82,2 14,0 % 6,5 % 13,9 5,8 Projets pilotes et actions préparatoires 15,3 11,5 17,4 18,2 14,0 % 58,4 % 2,1 6,7 Agences décentralisées 458,7 448,2 490,4 490,4 6,9 % 9,4 % 31,7 42,2 4. L Europe dans le monde 9 341, , , ,2 10,9 % 8,0 % 1 016,3 540,6 Plafond 8 335,0 Marge 10,0 Instrument d aide de préadhésion (IAP) 1 898, , , ,7 16,9 % 3,9 % 320,2 51,6 Instrument européen de voisinage (IEV) 2 470, , , ,2 11,3 % 1,6 % 278,6 23,1 Instrument de coopération au développement (ICD) 2 641, , , ,2 11,4 % 11,7 % 300,6 227,6 Instrument de partenariat (IP) 71,9 26,3 118,9 37,5 65,3 % 42,9 % 47,0 11,3 Instrument européen pour la démocratie et les droits de l homme (IEDDH) 177,1 150,1 184,2 120,3 4,1 % 19,8 % 7,2 29,8 Instrument de stabilité (IdS) 325,4 201,3 318,2 207,7 2,2 % 3,1 % 7,2 6,3 Aide humanitaire 865,3 932,0 920,3 785,4 6,4 % 15,7 % 55,0 146,6 Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) 396,3 316,8 314,5 234,8 20,7 % 25,9 % 81,9 82,0 Instrument de coopération en matière de sûreté nucléaire (ICSN) 78,9 65,6 30,5 55,8 61,3 % 14,9 % 48,3 9,8 Aide macrofinancière 94,6 46,3 60,0 52,2 36,5 % 12,5 % 34,6 5,8 Garanties de l UE pour des opérations de prêt 155,7 155,7 58,4 58,4 62,5 % 62,5 % 97,2 97,2 Protection civile et Centre de réaction d urgence (CRU) 0,0 0,0 19,5 6,0 19,5 6,0 Corps volontaire européen d aide humanitaire (EVHAC) 0,0 0,0 12,7 3,3 12,7 3,3 Autres actions et programmes 77,0 53,0 74,2 51,8 3,7 % 2,4 % 2,8 1,3 Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et des compétences spécifiques conférées à la Commission 63,2 48,5 64,5 45,4 2,1 % 6,4 % 1,3 3,1 Projets pilotes et actions préparatoires 5,0 23,5 17,4 19,5 248,8 % 17,0 % 12,4 4,0 Agences décentralisées 20,0 20,5 20,0 20,0 0,0 % 2,5 % 0,0 0,5

17 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 15 Rubrique 1 2 2/1 2 1 Budget 2013 (incl. budget Budget 2014 Différence % Différence rectificatif n o 1 à 9) 5. Administration 8 418, , , ,0 0,2 % 0,1 % 13,0 11,8 Plafond 8 721,0 Marge 315,9 dont: dépenses administratives des institutions 6 849, , , ,9 0,8 % 0,7 % 51,9 50,7 Sous-plafond 7 056,0 Sous-marge Pensions et écoles européennes 1 568, , , ,1 2,5 % 2,5 % 38,9 38,9 Pensions 1 389, , , ,7 3,7 % 3,7 % 51,9 51,9 Écoles européennes 178,4 178,4 165,4 165,4 7,3 % 7,3 % 13,0 13,0 Dépenses administratives des institutions 6 849, , , ,9 0,8 % 0,7 % 51,9 50,7 Parlement européen 1 750, , , ,6 0,3 % 0,3 % 5,2 5,2 Conseil européen et Conseil 535,5 535,5 534,2 534,2 0,2 % 0,2 % 1,3 1,3 Commission 3 322, , , ,2 1,7 % 1,7 % 56,3 55,1 Cour de justice de l Union européenne 354,9 354,9 355,4 355,4 0,1 % 0,1 % 0,5 0,5 Cour des comptes 142,8 142,8 133,5 133,5 6,5 % 6,5 % 9,3 9,3 Comité économique et social européen 130,1 130,1 128,6 128,6 1,2 % 1,2 % 1,5 1,5 Comité des régions 87,4 87,4 87,6 87,6 0,3 % 0,3 % 0,3 0,3 Médiateur européen 9,7 9,7 9,9 9,9 1,3 % 1,3 % 0,1 0,1 Contrôleur européen de la protection des données 7,7 7,7 8,3 8,3 7,9 % 7,9 % 0,6 0,6 Service européen pour l action extérieure 508,8 508,8 518,6 518,6 1,9 % 1,9 % 9,9 9,9 6. Compensations 75,0 75,0 28,6 28,6 61,9 % 61,9 % 46,4 46,4 Plafond 29,0 Marge 0,4 Total , , , ,6 5,8 % 6,2 % 8 728, ,8 Plafond , ,0 Instrument de flexibilité 89,3 0,0 Marge 445, en pourcentage du RNB 1,05 % 1,00 % Instruments spéciaux 1 179,2 390,5 456,2 350,0 61,3 % 10,4 % 723,1 40,5 Réserve d aide d urgence (EAR) 264,1 80,0 297,0 150,0 12,5 % 87,5 % 32,9 70,0 Fonds européen d ajustement à la mondialisation (FEM) 500,0 45,3 159,2 50,0 68,2 % 10,3 % 340,8 4,7 Fonds de solidarité de l Union européenne (FSUE) 415,1 265,1 0,0 150,0 100,0 % 43,4 % 415,1 115,1 Grand total , , , ,6 6,2 % 6,2 % 9 451, ,2 en pourcentage du RNB 1,06 % 1,00 % (1) La marge pour la rubrique 2 ne prend pas en compte le fait qu en l absence d une marge sous le sous-plafond pour l agriculture, l augmentation votée pour le programme en faveur de la consommation de fruits à l école (28,0 millions d euros) devra conduire à une utilisation accrue du mécanisme de discipline financière et à une diminution correspondante des aides directes.

18 Budget par rubrique

19 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 17 Rubrique 1a Compétitivité pour la croissance et l emploi 0,8 % 14,7 % Sûreté nucléaire et déclassement Grands projets d infrastructure ( 1 ) 1,4 % 0,1 % 0,8 % 1,0 % Agences décentralisées Projets pilotes et actions préparatoires Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et compétences spécifiques conférées à la Commission Autres actions et programmes 12,0 % Mécanisme pour l interconnexion en Europe (MIE) 0,7 % 0,7 % 9,4 % 1,7 % 56,6 % Douane, Fiscalis et lutte contre la fraude Emploi et innovation sociale Éducation, formation, jeunesse et sport (Erasmus+) Compétitivité des entreprises et PME (COSME) Cadre stratégique commun (CSC) pour la recherche et l innovation ( ) ( 2 ) Budget 2014 de l UE Mio EUR % Grands projets d infrastructure 2 417,1 14,7 Sûreté nucléaire et déclassement 130,4 0,8 Cadre stratégique commun (CSC) pour la recherche et l innovation 9 330,9 56,6 Compétitivité des entreprises et PME (COSME) 275,3 1,7 Éducation, formation, jeunesse et sport (Erasmus+) 1 555,8 9,4 Emploi et innovation sociale 122,8 0,7 Douane, Fiscalis et lutte contre la fraude 118,3 0,7 Mécanisme pour l interconnexion en Europe (MIE) 1 976,2 12,0 Autres actions et programmes 161,3 1,0 Actions financées dans le cadre des prérogatives de la Commission et compétences spécifiques conférées à la Commission 138,8 0,8 Projets pilotes et actions préparatoires 18,6 0,1 Agences décentralisées 238,5 1,4 TOTAL ,0 100,0 (1) Galileo, ITER et Copernicus. (2) Les chiffres étant arrondis, la somme de certaines données financières figurant dans le tableau peut ne pas correspondre aux totaux.

20 18 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Rubrique 1b Cohésion économique, sociale et territoriale 9,9 % 15,6 % Régions en transition Compétitivité 1,1 % Coopération territoriale européenne 18,8 % Fonds de cohésion 0,4 % 1,5 % 3,8 % 49,0 % Régions ultrapériphériques et à faible densité de population Autres actions et programmes Initiative pour l emploi des jeunes (enveloppe spécifique complémentaire) Convergence régionale (régions moins développées) ( ) ( 1 ) Initiative pour l emploi des jeunes (enveloppe spécifique complémentaire) Budget 2014 de l UE Mio EUR % 1 804,1 3,8 % Convergence régionale (régions moins développées) ,1 49,0 % Régions en transition 4 697,7 9,9 % Compétitivité 7 403,4 15,6 % Coopération territoriale européenne 505,7 1,1 % Fonds de cohésion 8 922,4 18,8 % Régions ultrapériphériques et à faible densité de population 209,1 0,4 % Autres actions et programmes 695,8 1,5 % TOTAL ,3 100,0 (1) Les chiffres étant arrondis, la somme de certaines données financières figurant dans le tableau peut ne pas correspondre aux totaux.

21 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 19 Rubrique 2 Croissance durable: ressources naturelles 73,9 % Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) Dépenses relatives au marché et paiements directs 23,6 % Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) 1,7 % Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) 0,7 % Environnement et action pour le climat (Life) 0,1 % Autres actions et programmes (y compris les agences décentralisées) ( ) Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) Dépenses relatives au marché et paiements directs Budget 2014 de l UE Mio EUR % ,1 73,9 Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) ,0 23,6 Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) 1 017,3 1,7 Environnement et action pour le climat (Life) 404,6 0,7 Autres actions et programmes (y compris les agences décentralisées) 76,2 0,1 TOTAL ,2 100,0

22 20 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Rubrique 3 Sécurité et citoyenneté Fonds pour les migrations et l asile 18,6 % 22,6 % Agences décentralisées Fonds pour la sécurité intérieure 18,6 % 8,5 % Autres actions et programmes 8,3 % Europe créative 1,1 % Protection des consommateurs 2,7 % Santé en faveur de la croissance Systèmes d information Justice Droits et citoyenneté Protection civile L Europe pour les citoyens Alimentation humaine et animale 0,9 % 2,2 % 2,5 % 1,3 % 1,2 % 11,7 % ( ) ( 1 ) Budget 2014 de l UE Mio EUR % Fonds pour les migrations et l asile 403,3 18,6 Fonds pour la sécurité intérieure 403,3 18,6 Systèmes d information 18,6 0,9 Justice 47,0 2,2 Droits et citoyenneté 55,3 2,5 Protection civile 28,2 1,3 L Europe pour les citoyens 25,4 1,2 Alimentation humaine et animale 253,4 11,7 Santé en faveur de la croissance 58,6 2,7 Protection des consommateurs 24,1 1,1 Europe créative 180,6 8,3 Autres actions et programmes 184,0 8,5 Agences décentralisées 490,4 22,6 TOTAL 2172,0 100,0 (1) Les chiffres étant arrondis, la somme de certaines données financières figurant dans le tableau peut ne pas correspondre aux totaux.

23 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE 21 Rubrique 4 L Europe dans le monde 26,3 % Instrument européen de voisinage (IEV) 19,0 % Instrument d aide de préadhésion (IAP) 4,3 % Autres actions et programmes (y compris organismes décentralisés et agences exécutives) 3,8 % Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) 11,1 % Aide humanitaire 3,8 % Instrument de stabilité 2,2 % Instrument européen pour la démocratie et les droits de l homme (IEDDH) 1,4 % Instrument de partenariat (IP) 28,1 % Instrument de coopération au développement (ICD) ( ) Budget 2014 de l UE Mio EUR % Instrument d aide de préadhésion (IAP) 1578,4 19,0 Instrument européen de voisinage (IEV) 2192,2 26,3 Instrument de coopération au développement (ICD) 2341,0 28,1 Instrument de partenariat (IP) 118,9 1,4 Instrument européen pour la démocratie et les droits de l homme (IEDDH) 184,2 2,2 Instrument de stabilité 318,2 3,8 Aide humanitaire 920,3 11,1 Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) 314,5 3,8 Autres actions et programmes (y compris organismes décentralisés et agences exécutives) 357,3 4,3 TOTAL 8325,0 100,0

24 22 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Rubriques 5 et 6 Administration et compensations 38,7 % Commission 0,3 % Compensations 19,1 % Dépenses communes 41,9 % Autres institutions ( ) Budget 2014 de l UE Mio EUR % Commission 3266,4 38,7 Autres institutions 3531,6 41,9 Dépenses communes 1607,1 19,1 Compensations 28,6 0,3 TOTAL 8433,7 100,0

25 Recettes

26 24 CADRE FINANCIER PLURIANNUEL ET BUDGET 2014 DE L UE SYNTHÈSE CHIFFRÉE Répartition du financement par type de recettes Type de recettes ( 1 ) Budget de l UE 2013 Budget de l UE 2014 Mio EUR (²) % Mio EUR (²) % Droits de douane et cotisations «sucre» ,7 10, ,7 12,0 Ressource fondée sur la TVA ,1 10, ,2 13,2 Ressource fondée sur le RNB ,8 76, ,3 73,6 Autres recettes 4 125,2 2, ,4 1,1 TOTAL ,8 100, ,6 100,0 (1) Les chiffres pour 2013 correspondent au projet de budget rectificatif n o 8/2013. Les chiffres pour 2014 correspondent à la lettre rectificative n o 2 au projet de budget 2014 Les chiffres étant arrondis, la somme de certaines données financières figurant dans le tableau peut ne pas correspondre aux totaux. (2) Les chiffres étant arrondis, la somme de certaines données financières figurant dans le tableau peut ne pas correspondre aux totaux Mio EUR Budget de l UE 2013 Budget de l UE Droits de douane et cotisations «sucre» Ressource fondée sur la TVA Ressource fondée sur le RNB Autres recettes

EaSI. Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale. sociale

EaSI. Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale. sociale EaSI Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale L Europe sociale EaSI Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale Commission européenne Direction générale

Plus en détail

Le régime d asile européen commun. Affaires intérieures

Le régime d asile européen commun. Affaires intérieures Le régime d asile européen commun Affaires intérieures Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions que vous vous posez sur l Union européenne. Un numéro unique

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

Règlements Consolidés pour les Fonds structurels

Règlements Consolidés pour les Fonds structurels Documentation juridique FSE Règlements Consolidés pour les Fonds structurels Période de programmation 2007-2013 (CE) 1083/2006, (CE) 1081/2006, (CE) 1828/2006 DOCUMENTATION JURIDIQUE FSE REGLEMENTS CONSOLIDES

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020

Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020 Brief: Les perspectives de la politique agricole N 5 / Décembre 2013 Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. DÉFIS ET OBJECTIFS 3. BUDGET DE LA PAC 4. ÉVOLUTION DE LA

Plus en détail

Cadre Stratégique Commun 2014-2020

Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des Régions d Europe Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Contribution de l ARE au document de travail des services de la Commission Juillet 2012 Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE DE LA REFORME BUDGETAIRE II OBJECTIFS ET AXES DE LA REFORME BUDGETAIRE III CARACTERISTIQUES DE LA REFORME BUDGETAIRE IV FACTEURS CLES DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

Trouver un emploi en Europe

Trouver un emploi en Europe L Europe sociale Trouver un emploi en Europe Guide à l intention des demandeurs d emploi Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant au nom de la Commission n est responsable de l usage qui

Plus en détail

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Provisions - Dotation pour dépenses accidentelles destinée à faire face à des calamités et pour dépenses imprévisibles - Dotation pour mesures

Plus en détail

Compte rendu. Mercredi 8 juillet 2009 Séance de 9 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Mercredi 8 juillet 2009 Séance de 9 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mercredi 8 juillet 2009 Séance de 9 heures Compte rendu n 108 Examen de la proposition de résolution sur l avant-projet

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA Préparé par l ARD de Kaolack Dans le Cadre de la Convention PNDL Enda ECOPOP Table des matières Sigles et acronymes

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Strasbourg, le 16.12.2014 COM(2014) 910 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Programme

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle

La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle Financé par la Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant au nom de la Commission ne sont responsables

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11.9.2014 COM(2014) 560 final Proposition de DÉCISION DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL relative à la mobilisation du Fonds européen d ajustement à la mondialisation,

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

DEC 38/2013 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 25 novembre 2013 Le 25 novembre 2013

DEC 38/2013 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 25 novembre 2013 Le 25 novembre 2013 DEC 38/2013 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 25 novembre 2013 Le

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 Après plus de dix-huit mois de négociations entre les Etats européens et un premier échange infructueux entre les chefs

Plus en détail

LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets

LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets Avertissement : cette note vise à préparer l échange prévu avec la Commission «Politiques Territoriales» de l ARF le 11 janvier

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPT1431340D Intitulé du texte : Décret relatif au compte sur livret d épargne populaire Ministère à l origine de la mesure : Ministère des finances et

Plus en détail

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 Orientations Budgétaires 2015 ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2015 AVIS SUR LE RAPPORT GÉNÉRAL DU PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL Président : Patrick TASSIN Séance

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

BUDGET DE LA MUTUALITE DES EMPLOYEURS POUR 2015

BUDGET DE LA MUTUALITE DES EMPLOYEURS POUR 2015 BUDGET DE LA MUTUALITE DES EMPLOYEURS POUR 2015 1 Résultat Budget Prévisionnel Budget Budget Article Compte 2013 2014 2014 2015 2016 Nombre - indice 761,00 780,01 775,17 789,70 804,47 DEPENSES BUDGET DES

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France. Séminaire Eurorai Alicante 23 avril 2010 1

L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France. Séminaire Eurorai Alicante 23 avril 2010 1 L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France 1 Plan de l exposé 1ère partie : Présentation Le contrôle budgétaire, Méthodologie du contrôle et ses suites,

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 31.7.2006 L 210/25 RÈGLEMENT (CE) N o 1083/2006 DU CONSEIL du 11 juillet 2006 portant dispositions générales sur le Fonds européen de développement régional, le Fonds social européen et le Fonds de cohésion,

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de

Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de la BEI Rapport conjoint de la Commission et de la BEI

Plus en détail

Formulaire de demande d un apport de trésorerie remboursable sur la fin de l année 2015

Formulaire de demande d un apport de trésorerie remboursable sur la fin de l année 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Direction départementale des territoires Direction départementale des territoires et de la mer Direction de l alimentation, de l agriculture

Plus en détail

73A.- ÉQUILIBRE ENTRE CONCURRENCE, SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT

73A.- ÉQUILIBRE ENTRE CONCURRENCE, SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT e n l a r g E d u c a t i o n V A L I S E P É D A G O G I Q U E " É L A R G I S S E M E N T D E L U N I O N E U R O P É E N N E " Cofinancée par l Union européenne VALISE PÉDAGOGIQUE "ÉLARGISSEMENT DE

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Comment remplir le dossier de demande subvention?

Comment remplir le dossier de demande subvention? Comment remplir le dossier de demande subvention? Ville de Suresnes année 2015 Le dossier de demande de subvention est à déposer en 3 exemplaires avant le 5 décembre 2014 Au service Vie Associative 6 rue

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : PRMX1427006D Intitulé du texte : Décret relatif aux modalités d organisation des délibérations à distance des instances administratives à caractère collégial

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE RAPPORT RELATIF AUX AGREMENTS DES CONVENTIONS ET ACCORDS APPLICABLES AUX SALARIES DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX PRIVES A BUT NON LUCRATIF POUR 2010

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

L Union européenne Pourquoi? Comment?

L Union européenne Pourquoi? Comment? Pourquoi? Comment? est probablement le projet politique le plus ambitieux de notre temps. Pourquoi? Parce qu après des millénaires de guerres fratricides, le projet européen a fait de l Europe, enfin,

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Page 1 Axe Axe 8 : Compenser les surcoûts liés à l'ultrapériphérie Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) OT3 - Renforcer la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME), celle

Plus en détail

Médiateur européen. Des problèmes avec l UE? Qui peut vous aider?

Médiateur européen. Des problèmes avec l UE? Qui peut vous aider? Médiateur européen Des problèmes avec l UE? Qui peut vous aider? Le Médiateur européen tente de trouver une issue équitable aux plaintes déposées contre les institutions de l Union européenne, il encourage

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Axe 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international Service instructeur Conseil Régional Direction des Affaires Economiques Dates agréments CLS

Plus en détail

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N SA.40391 relatif aux aides à la recherche, au développement et à l innovation (RDI) pour la période 2014-2020

Régime cadre exempté de notification N SA.40391 relatif aux aides à la recherche, au développement et à l innovation (RDI) pour la période 2014-2020 Régime cadre exempté de notification N SA.40391 relatif aux aides à la recherche, au développement et à l innovation (RDI) pour la période 2014-2020 Les autorités françaises ont informé la Commission européenne

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager 2 Plan de la présentation État des lieux sur la veillee au gouvernement Mise en place du RVIPP Organisation du RVIPP Objectifs

Plus en détail

L 347/320 Journal officiel de l Union européenne 20.12.2013

L 347/320 Journal officiel de l Union européenne 20.12.2013 L 347/320 Journal officiel de l Union européenne 20.12.2013 RÈGLEMENT (UE) N o 1303/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 décembre 2013 portant dispositions communes relatives au Fonds européen

Plus en détail

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre Département Intercommunalité et territoires 18 mars 2014 Département Administration et gestion communale Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Loi d exécution du budget C-38

Loi d exécution du budget C-38 N.B. Une loi du type «omnibus» est- un projet de loi portant à la fois sur plusieurs sujets. L expression mammouth est simplement employée pour décrire la taille de ces dernières. Seulement à titre informatif

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) EGESIF_14-0017

Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) EGESIF_14-0017 EGESIF_14-0017 Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) L Europe sociale EGESIF_14-0017 Note d'orientation sur les options

Plus en détail

Les EPFL sont des établissements publics dont la mission est d assister les collectivités

Les EPFL sont des établissements publics dont la mission est d assister les collectivités Fiche B2 juin 2013 CETE Nord Picardie Connaître les acteurs du foncier Les établissements publics fonciers locaux (EPFL) Laurent Mignaux/METL-MEDDE Les EPFL sont des établissements publics dont la mission

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES TARIFS DES SERVICES D ADRESSAGE FOURNIS PAR L OPÉRATEUR DU FCR AUX ADMINISTRATEURS DE COMPTE FCR Publiés par l OP3FT, l organisation à but non lucratif dont l objet est de détenir, promouvoir, protéger

Plus en détail

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

Liste des promesses tenues*

Liste des promesses tenues* 331 Culture Démocratiser l'accès au multimédia. I. CHANGEONS LA VIE QUOTIDIENNE DES FRANÇAIS.7. Assurer notre rayonnement culturel.nous porterons le budget de la culture à 1% du budget de l'etat. Nous

Plus en détail

DEC 15/2015 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT

DEC 15/2015 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT DEC 15/2015 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 10 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 10 juin

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. Autorisations d engagement

La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. Autorisations d engagement ANNEXE 2 EXPLICITATION DES RUBRIQUES La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. 1. Récapitulation des crédits destinés aux opérateurs de l État

Plus en détail

l entrepreneuriat social

l entrepreneuriat social L Initiative pour l entrepreneuriat social de la Commission européenne Marché intérieur et services La version électronique de la présente brochure est disponible à l adresse : http://ec.europa.eu/internal_market/publications/docs/sbi-brochure/sbi-brochure-web_fr.pdf

Plus en détail

17DEPARTEMENT DES VOSGES

17DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Développement du Territoire Service moyens techniques et gestion administrative du Territoire 17DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2015

NOTE D ORIENTATION 2015 NOTE D ORIENTATION 2015 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

RESSOURCES ASSOCIATIVES

RESSOURCES ASSOCIATIVES Ces formations gratuites sont dispensées par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et le CENACLE, dans le cadre de leur mission de soutien au développement de la vie associative sportive

Plus en détail

Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS)

Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS) Système européen de transfert et d accumulation de crédits (ECTS) Caractéristiques essentielles Commission européenne Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions

Plus en détail

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP UNEP/OzL.Conv.10/4 Distr. : générale 5 août Français Original : anglais Programme des Nations Unies l environnement Conférence des Parties à la Convention de Vienne la protection de la

Plus en détail

11 juin 2014. Dossier de presse à l occasion de la présentation du PLFR 2014

11 juin 2014. Dossier de presse à l occasion de la présentation du PLFR 2014 11 juin 2014 Dossier de presse à l occasion de la présentation du PLFR 2014 - 2 - Sommaire Le Pacte de responsabilité et de solidarité pour la croissance et l emploi... 5 Les dates clés du pacte de responsabilité

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSS1416374D Intitulé du texte : Décret relatif aux garanties de complémentaire santé des salariés mises en place en application de l article L. 911-7

Plus en détail

Remarques introductives, décentralisation fiscale

Remarques introductives, décentralisation fiscale Remarques introductives, décentralisation fiscale Forum Régional sur la Décentralisation Marseille, 23 juin 2007 Hélène Grandvoinnet Plan Variété des CL RESSOURCES Trois grands types de ressources Ressources

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE?

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? Prof. Dr. Isabelle Richelle Co-Présidente Tax Institute de l Université de Liège Isabelle.Richelle@Ulg.ac.be Collège Belgique Bruxelles, 5 décembre 2013 SOUVERAINETE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1303 du 3 septembre 2007 fixant les règles nationales d éligibilité

Plus en détail

Qui dirige la Sécurité sociale?

Qui dirige la Sécurité sociale? Qui dirige la Sécurité sociale? 1. Pourquoi se poser la question? «La tradition française en matière de Sécurité sociale n est pas une tradition d étatisme bureaucratique [ ] C est pourquoi la législation

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013 Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION

Plus en détail

La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne

La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne Développement International La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne Première plateforme interactive d informations et de solutions pour l international www.classe-export.com

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse

Les assurances sociales en Suisse Dimensions et enjeux / facteurs d influences des assurances sociales Introduction : Alain Berset souhaite bien cerner les perspectives et les enjeux actuels et futurs des assurances sociales, notamment

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement?

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La nouvelle loi organique relative aux lois de finances a été promulguée en août 2001. Deux ans plus tard, et bien que la mise en œuvre de cette

Plus en détail

La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur. Contribution à la mission de contrôle du Sénat

La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur. Contribution à la mission de contrôle du Sénat La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur Contribution à la mission de contrôle du Sénat Avril 2010 Avant-propos La présente contribution est issue des travaux effectués par

Plus en détail

AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE. Investissements de création ou de modernisation pour les fermes auberges

AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE. Investissements de création ou de modernisation pour les fermes auberges Ce dossier est à adresser à : Monsieur Nicolas ROULY Président du Département de Seine-Maritime Hôtel du Département DEE/SAP Quai Jean Moulin CS 56101 76101 ROUEN CEDEX 1 AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE

Plus en détail

Financement du sport, crise économique et politique sportive

Financement du sport, crise économique et politique sportive Conférence SNEP: «Sport demain, enjeu citoyen», Créteil, 30-31 mars 2012 Financement du sport, crise économique et politique sportive Wladimir ANDREFF * * Professeur émérite à l Université de Paris 1 Panthéon

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail